Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1133 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  Pourquoi la France est elle encore en Afrique?

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Pourquoi la France est elle encore en Afrique?

n°10825754
biboulMRPN
Posté le 05-03-2007 à 13:49:21  profilanswer
 

L'armée a bombardé des Rebelles en Centrafrique il y a quelques jours. L'aviation francaise a aussi repoussé des rebelles qui avancait vers la capitale du Tchad l'année passée. Et evidemment l'intervention dans la guerre de Cote d'Ivoire en 2004. voila les interventions les plus recentes, du moins celles que je me souviens de tête :)  
 
La question que je me pose ( desolé si deja abordée ailleurs), est a quoi sert L'armée Francaise dans les anciennes colonies? a part a respecter les pactes passés lors de la decolonisation. Qu'est ce que la France gagne de cette presence ? Le mythe du pillage des ressources de l'Afrique est il vrai et si oui toujours d'actualité?
 
n'hesitez pas a me conseiller des livres traitant du sujet

mood
Publicité
Posté le 05-03-2007 à 13:49:21  profilanswer
 

n°10825785
srfcboy
Back to Baas
Posté le 05-03-2007 à 13:52:55  profilanswer
 

France - afrique, colonie, copain / ex copain des présidents à vie, pétrole et autres des ex colonies = entraide mutuelle

n°10825796
zobbitenfe​r
Posté le 05-03-2007 à 13:54:09  profilanswer
 

pis faut bien qu'ils aient l'occasion d'utiliser les armes qu'on leur vend sur des militaires, aussi, un peu :o

n°10825833
biboulMRPN
Posté le 05-03-2007 à 13:57:27  profilanswer
 

Que pensez de ca ? la France va t elle enfin laisser ce pays s'autogerer?
 
http://fr.news.yahoo.com/04032007/ [...] ur-le.html
 

Citation :

Côte d'Ivoire: Gbagbo et Soro d'accord sur le départ des troupes étrangères  
Par Boureima HAMA  
 
 
agrandir la photo  
 
OUAGADOUGOU (AFP) - Le président ivoirien Laurent Gbagbo et le chef de la rébellion Guillaume Soro ont signé dimanche un accord prévoyant un règlement de la crise entre dirigeants ivoiriens avec un nouveau gouvernement et le départ à terme des troupes étrangères, notamment françaises, du pays.
 
L'accord, conclu à Ouagadougou sous la médiation du président burkinabè Blaise Compaoré et avec l'assentiment de la communauté internationale, prévoit également la relance immédiate du processus d'identification de la population en vue des élections, sans cesse repoussées depuis la fin 2005.
 
 
agrandir la photo  
 
Fruit d'un mois de négociations entre les émissaires des deux camps, ce plan, qui doit théoriquement être appliqué "dans les dix mois", vise à terme à réunifier un pays coupé en deux depuis une tentative de coup d'Etat de la rébellion contre M. Gbagbo en septembre 2002.
 
Cet accord marque un virage dans le processus de paix entamé il y a quatre ans puisqu'il doit être géré entre les seuls leaders ivoiriens, avec M. Compaoré, repoussant à l'arrière plan une communauté internationale jusqu'ici largement impliquée dans le règlement de la crise.
 
 
agrandir la photo  
 
L'"accord politique de Ouagadougou", signé en présence du chef par intérim de la mission des Nations Unies en Côte d'Ivoire, Abou Moussa, prévoit la formation d'un nouveau gouvernement d'ici "cinq semaines".
 
Il ne mentionne toutefois pas le remplacement de l'actuel Premier ministre, Charles Konan Banny, désigné à la fin 2005 par la communauté internationale et à la tête d'un gouvernement d'unité nationale incluant des rebelles.
 
L'accord sera supervisé par un Cadre permanent de concertation (CPC) composé du président Gbagbo, de Guillaume Soro, des opposants Alassane Ouattara, ancien Premier ministre, et Henri Konan Bédié, ancien président, et de M. Compaoré.
 
L'accord prévoit également la suppression progressive de la zone de confiance, un cordon démilitarisé qui s'étire d'est en ouest du pays.
 
Quelque 7.000 Casques bleus de l'ONU et 3.500 soldats français de l'Opération Licorne y sont déployés depuis la fin 2002 sous mandat de l'ONU pour surveiller le cessez-le-feu entre les deux camps (présidentiel au sud, rebelle au nord) qui ont cessé les affrontements armés à la fin 2004.
 
La zone de confiance sera "remplacée par une ligne verte" avec des "postes d'observation" occupés par les Forces impartiales "dont le nombre sera réduit de moitié tous les deux mois jusqu'à leur retrait total", précise l'accord.
 
A Paris, la ministre française déléguée à la Coopération, Brigitte Girardin, a déclaré dimanche à la radio France Info qu'un retrait de la communauté internationale de Côte d'Ivoire était envisageable "dès maintenant", semblant prendre acte d'un prochain désengagement de la France, ancien colonisateur jusqu'ici très impliqué dans le dossier ivoirien.
 
Lors de sa visite à Abidjan la semaine dernière, la ministre avait souligné le coût élevé de la mission de Licorne, environ 250 millions d'euros par an.
 
L'accord signé dimanche prévoit également la reprise de l'identification des populations en vue d'aller prochainement aux élections.
 
Sur ce problème qui empoisonne la vie politique ivoirienne depuis plus de dix ans, il retient le schéma préconisé par le président Gbagbo d'une actualisation des listes électorales de 2000, alors que la rébellion et l'opposition réclamaient jusqu'ici un renouvellement profond de ces listes.
 
Les rebelles obtiennent de leur côté des engagements sur leur réintégration à terme dans la future armée ivoirienne unifiée, l'une de leurs principales revendications.
 
Identification, désarmement et réunification de l'armée sont prévus depuis des années par les divers accords internationaux sur la Côte d'Ivoire, qui n'ont pu être appliqués jusqu'ici en raison des blocages politiques.


 
 
 
 

n°10825949
floop6
Posté le 05-03-2007 à 14:11:32  profilanswer
 

non et en plus c'est illusoire de croire que la cote d'ivoire va s'autogerer... si la france part ca sera parce que les usa les auront mis dehors.

n°10825971
arthas77
Posté le 05-03-2007 à 14:13:09  profilanswer
 

floop6 a écrit :

non et en plus c'est illusoire de croire que la cote d'ivoire va s'autogerer... si la france part ca sera parce que les usa les auront mis dehors.


Et comment les USA les met dehors ?  :sleep:

n°10826067
floop6
Posté le 05-03-2007 à 14:24:13  profilanswer
 

arthas77 a écrit :

Et comment les USA les met dehors ?  :sleep:


 
de la meme facon que l'on procede nous : ca commence par la diplomacie et ca peut aller jusqu'a la corruption...

n°10826153
theoperato​r
Blob 3000 Deluxe Limited
Posté le 05-03-2007 à 14:35:04  profilanswer
 

Citation :


Pourquoi la France est elle encore en Afrique?


 
Peut-etre parce que les francais aiment le climat africain. :o

n°10826188
carambar6
Posté le 05-03-2007 à 14:39:36  profilanswer
 

biboulMRPN a écrit :

La question que je me pose ( desolé si deja abordée ailleurs), est a quoi sert L'armée Francaise dans les anciennes colonies? a part a respecter les pactes passés lors de la decolonisation. Qu'est ce que la France gagne de cette presence ? Le mythe du pillage des ressources de l'Afrique est il vrai et si oui toujours d'actualité?
 
n'hesitez pas a me conseiller des livres traitant du sujet


Essentiellement à aider à consolider le pouvoir de certains Etats fragiles (Tchad, Centrafrique...) afin de préserver les intérêts économiques français en Afrique.
http://www.izf.net/izf/ee/pro/inde [...] n/3013.asp
 

Citation :

La présence française dans les pays africains de la Zone franc est prédominante dans les pays francophones alors qu'elle demeure peu importante voire marginale dans les autres pays hispanophone ou lusophone, de la Guinée Équatoriale ou de la Guinée Bissau qui ont rejoint cette zone après sa création.  
 
1 L'IMPLANTATION DES ENTREPRISES FRANÇAISE EN ZONE FRANC :  
Les entreprises françaises représentent l'essentiel de l'activité économique du secteur formel en Zone franc.
Les pays africains de la Zone franc représentent une destination d'implantation importante en Afrique pour les entreprises françaises
   
Nombre de filiales d'entreprises françaises par zone d'implantation en Afrique en 2002 Afrique  2.637 filiales d'entreprises implantées  
Afrique subsaharienne 1.260 filiales d'entreprises implantées soit 48% des implantations en Afrique  
Zone franc 731 filiales d'entreprises implantées soit 27 % des implantations en Afrique et 58% des implantations en Afrique subsaharienne  
 
Source: Enquête filiales DREE
 
Pour 2002 et par rapport à l'année précédente, le nombre de filiales d'entreprises françaises progresse sur l'ensemble du continent africain avec une hausse de 13 %.  
 
En Afrique subsaharienne et en Zone franc la tendance est inversée, avec des baisses respectives de 17% et de 9%.  
 
Cette réduction de la présence française en Afrique subsaharienne s'explique notamment en Zone franc par une désaffection de la Côte d'Ivoire où le nombre de filiales d'entreprises françaises implantées est passé de 202 en 2000 à 172 en 2002 et au Gabon où le nombre de filiales d'entreprises françaises implantées est passé de 106 en 2000 à 81 en 2002.
 
A ces implantations de filiales françaises, il faut ajouter les entreprises de droit local contrôlées par des intérêts français qui représentent, de manière générale, entre la moitié et les deux tiers du secteur privé formel notamment en Afrique de l'Ouest, en particulier en Côte d'Ivoire et au Sénégal, mais aussi en Afrique centrale avec le Cameroun.  
 
2 RÉPARTITION DE LA PRÉSENCE FRANÇAISE :  
Une présence française importante dans des secteurs d'activité variés  
La présence des entreprises françaises, en dépit d'une crise qui a duré près de dix ans (depuis la fin des années 80), s'est maintenue à un niveau élevé tant au niveau des sociétés filiales d'entreprises françaises que des établissements de droit local contrôlés par des ressortissants français installés dans la zone.  
 
Les intérêts français sont présents dans de très nombreux domaines d'activité, constituant un vecteur essentiel de développement économique et d'emploi.
 
Traditionnellement, s'agissant de filiales de grands groupes, les intérêts français dans les PAZF sont notamment bien représentés dans les secteurs des infrastructures tels que :  

  • l'énergie (Total, Edf, Norelec, Alstom),  
  • le BTP (Bouygues, Colas, Spie, Fougerolles, Dumez, Sogea, Razel, Jean Lefèvre),
  • la grande distribution (Cfao),  
  • le transport (Air France),  
  • les services (Accor, BnpParibas, Société Générale, Crédit Lyonnais, groupe Bolloré, Véolia, Ondeo, Saur ... ),  
  • l'agro-industrie (Cfdt, Saupiquet, brasseries du groupe Castel, Cemoi, Lesaffre, ... ),
  • l'industrie (Lafarge, Air Liquide, Vicat, Dagris),  
  • les télécommunications (France Télécom, Alcatel, Satom, ... ).  


Les parts de marché françaises reflètent la prédominance de ses entreprises dans l'activité économique des pays de la zone.  
 
En effet, la moyenne des parts de marché de la France, sur la période 1998-2001, est supérieure à 30% au Cameroun, aux Comores, au Sénégal, et au Tchad, et comprise entre 20% et 30% au Bénin, au Burkina, en Centrafrique, au Congo, en Côte d'Ivoire, au Gabon et au Niger.  
 
En revanche, si les parts de marché de la France sont moins fortes au Togo, au Mali, et en Guinée équatoriale, elles s'établissent cependant entre 9% et 15%.
 
Pour illustrer l'importance des implantations françaises, on peut citer les case suivants :  

  • en Côte d'Ivoire,  172 entreprises filiales ou ayant des participations de sociétés françaises en 2002 qui emploient 45 021 personnes dont 620 expatriés et ont réalisé en 1999 un chiffre d'affaires supérieur à 1 500 MdFCFA, soit 2,2MdEUR, dans un contexte politique pourtant difficile,  
  • au Cameroun, 141 filiales d'entreprises françaises emploient près de 35 703 personnes,  
  • au Sénégal, 121 filiales recensées emploient 14 424 personnes (pour un total estimé entre 800 et 1000 entreprises formelles; on peut estimer globalement qu'au moins la moitié du chiffre d'affaires généré par le secteur formel est lié à des intérêts français).  
  • au Mali, la France a une présence économique forte et en progression : en 1993, on dénombrait 16 filiales d'entreprises françaises implantées au Mali et 72 à la fin 2002. Les entreprises françaises sont présentes dans la plupart des secteurs de l'économie malienne et elles constituent l'ossature du secteur formel.  
  • au Gabon, les 81 filiales d'entreprises françaises recensées emploient 14159 personnes dont 620 expatriés.  


n°10828687
charlie 13
Posté le 05-03-2007 à 19:23:04  profilanswer
 

C'est pas dur à comprendre, dans beaucoup d'états, s'il n'y a pas un "gendarme" extérieur, c'est bordel et genocide.
Pourquoi la France s'en preoccupe?
Comme dit plus haut il y a pas mal d'investissement français sur place, et leurs propriétaires, très influents en France, ne veulent pas les perdre dans un merdier generalisé.
Comme de plus l'afrique est une source de matières premières indispensables à la France, elle veille à un minimum d'ordre pour que la production se maintienne.

mood
Publicité
Posté le 05-03-2007 à 19:23:04  profilanswer
 

n°10836354
wildtestbo​dy
Posté le 06-03-2007 à 16:19:37  profilanswer
 

Citation :

Le mythe du pillage des ressources de l'Afrique est il vrai et si oui toujours d'actualité?


 
Par nous? non non non, c'est la Chine et les USA qui s'en occupent maintenant. Nous on est juste là parcequ'on a une tradition interventioniste dans la région et que ca sert parfois a défendre certains interêts occidentaux mais j'ai j'ai cru entendre dire que c'est de moins en moins ceux de la France. Ca marche beaucoup moins bien pour prevenir les génocides, mais à notre décharge on est pas vraiment la pour ca... enfin, "officielement", si, je suppose. Certains pourront me détromper mais j'ai cru deceler dans l'air du temps que la période de liens économiques entre France et Afrique s'était réduite à peau de chagrin.
 
Je lis ici ( http://www.wsws.org/articles/2006/ [...] -m01.shtml ) que l'intervention au Chad était en support d'un régime pas terrible, mais qui ne vends pas son pétrole à la Chine comme le fait deja son voisin le Soudan, avec le "risque" d'un pipeline qui traverserai ces pays et donnerai accès à une partie de l'Afrique pour l'exportation vers la Chine, au lieu des compagnies occidentales (ExxonMobil, Petronas, et Chevron au Tchad).


Message édité par wildtestbody le 06-03-2007 à 16:26:49
n°10843001
biboulMRPN
Posté le 07-03-2007 à 08:35:44  profilanswer
 

carambar6 a écrit :

Essentiellement à aider à consolider le pouvoir de certains Etats fragiles (Tchad, Centrafrique...) afin de préserver les intérêts économiques français en Afrique.
http://www.izf.net/izf/ee/pro/inde [...] n/3013.asp
 

Citation :

La présence française dans les pays africains de la Zone franc est prédominante dans les pays francophones alors qu'elle demeure peu importante voire marginale dans les autres pays hispanophone ou lusophone, de la Guinée Équatoriale ou de la Guinée Bissau qui ont rejoint cette zone après sa création.  
 
1 L'IMPLANTATION DES ENTREPRISES FRANÇAISE EN ZONE FRANC :  
...



 
merci c'est des infos comme ca que j'attendais. on est la pour la thunes quoi, c'est assez malsain je trouve.

n°10846006
buenosaire​s73
dans le Bon Sens !
Posté le 07-03-2007 à 14:55:26  profilanswer
 

dixit la nounou de mon gamin, d'origine ivoirienne (la nounou, pas mon gamin) et par ailleurs étudiante en droit à Paris: "de nombreux pays africain n'ont pas de culture démocratique (notion occidentale) et on besoin d'un appui extérieur pour maintenir leur stabilité" CQFD.

n°10846352
carambar6
Posté le 07-03-2007 à 15:25:22  profilanswer
 

buenosaires73 a écrit :

dixit la nounou de mon gamin, d'origine ivoirienne :
 "de nombreux pays africain n'ont pas de culture démocratique et on besoin d'un appui extérieur pour maintenir leur stabilité"


Ah si toutes les nounous ivoiriennes pouvaient parler comme ça !  :wahoo:  

n°10846396
darren
bing blang blaow
Posté le 07-03-2007 à 15:28:50  profilanswer
 

buenosaires73 a écrit :

dixit la nounou de mon gamin, d'origine ivoirienne (la nounou, pas mon gamin) et par ailleurs étudiante en droit à Paris: "de nombreux pays africain n'ont pas de culture démocratique (notion occidentale) et on besoin d'un appui extérieur pour maintenir leur stabilité" CQFD.


 
Enfin ça a plutôt tendance (et assez légitimement je trouve) à exaspérer les populations de voir des armées étrangéres diverses et variées assurer on ne sait quelle mission dans leur pays.
 
Il serait peut être temps de penser autrement que "vous en faites pas les noirs, vous y'en a être sauvages mais grande armée occidentale veille sur vous" et aller plutôt jeter un oeil au Darfour au lieu de se branler la nouille à l'ONU pour savoir si sémantiquement on doit parler de massacre ou génocide  :heink:


---------------

n°10846548
carambar6
Posté le 07-03-2007 à 15:39:40  profilanswer
 

darren a écrit :

...grande armée occidentale veille sur vous


La "grande armée" française en Afrique, c'est environ 10.000 h pour tout le continent.
Principales bases :
Cote d'Ivoire : 3.500 h
Djibouti : 2.900 h
Sénégal : 1.100 h
Tchad : 1.100 h
Gabon : 800 h
Autant dire que des centaines de millions d'africains n'ont jamais vu un soldat français.
 
http://www.lefigaro.fr/internation [...] rique.html

n°10846567
darren
bing blang blaow
Posté le 07-03-2007 à 15:41:21  profilanswer
 

carambar6 a écrit :

La "grande armée" française en Afrique, c'est environ 10.000 h pour tout le continent.
Principales bases :
Cote d'Ivoire : 3.500 h
Djibouti : 2.900 h
Sénégal : 1.100 h
Tchad : 1.100 h
Gabon : 800 h
Autant dire que des centaines de millions d'africains n'ont jamais vu un soldat français.
 
http://www.lefigaro.fr/internation [...] rique.html


 
Ca n'empêche que les populations perçoivent ça comme des restes de colonialisme, ou bien comme des suppôts du pouvoir en place, dont on sait qu'il est rarement démocratique ou tout à fait transparent.


---------------

n°10848638
Profil sup​primé
Posté le 07-03-2007 à 19:04:10  answer
 

flyrelax a écrit :

si la France quittait l'Afrique elle y laisserait le champ libre a d' autres pays, les USA, la Chine, Israel (très impliqué en Cote d'Ivoire par exemple... surtout dans le carnage des soldats français...)
 
sommes nous prêts a voir revenir cent mille  pieds noirs version 2000.... car cela finirait ainsi !


 
 
heu.. ?

n°10848652
floop6
Posté le 07-03-2007 à 19:05:59  profilanswer
 


 
oui bizarre... je crois me souvenir que les dernieres manifestations anti francais a abidjan il y avait plutot des pancartes "france go home"

n°10848715
phosphorel​oaded
Posté le 07-03-2007 à 19:14:18  profilanswer
 

darren a écrit :

Enfin ça a plutôt tendance (et assez légitimement je trouve) à exaspérer les populations de voir des armées étrangéres diverses et variées assurer on ne sait quelle mission dans leur pays.
 
Il serait peut être temps de penser autrement que "vous en faites pas les noirs, vous y'en a être sauvages mais grande armée occidentale veille sur vous" et aller plutôt jeter un oeil au Darfour au lieu de se branler la nouille à l'ONU pour savoir si sémantiquement on doit parler de massacre ou génocide  :heink:


Est-ce que tu sais quels intérets s'affrontent au Darfour sur les différents champs pétrolifères? L'ONU est pas près d'accoucher d'une résolution, y aura toujours un des 5 membres du conseil de sécurité pour s'y opposer :/

n°10848734
Profil sup​primé
Posté le 07-03-2007 à 19:16:17  answer
 

floop6 a écrit :

oui bizarre... je crois me souvenir que les dernieres manifestations anti francais a abidjan il y avait plutot des pancartes "france go home"


 
 
[:petrus75] et après ?

n°10848851
floop6
Posté le 07-03-2007 à 19:27:41  profilanswer
 

Apres il faisait nuit les manifestants sont rentres chez eux...

n°10848936
Profil sup​primé
Posté le 07-03-2007 à 19:37:11  answer
 

floop6 a écrit :

Apres il faisait nuit les manifestants sont rentres chez eux...


 
 
c'est bien ce que je pensais [:ddr555]

n°10849692
lordofthes​ith
Join me . . .
Posté le 07-03-2007 à 20:56:22  profilanswer
 

Ben après l'esclavage des hommes et la colonisation des pays ils ont trouvés mieux : l'esclavage économique et la colonisation des ressources naturelles !

n°10861024
sisi38
Posté le 08-03-2007 à 21:04:44  profilanswer
 

La France dehors [:jibeyyy]
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
je plaisante  :hello:

n°10862131
lnconnu
Posté le 08-03-2007 à 22:10:01  profilanswer
 

biboulMRPN a écrit :

L'armée a bombardé des Rebelles en Centrafrique il y a quelques jours. L'aviation francaise a aussi repoussé des rebelles qui avancait vers la capitale du Tchad l'année passée.  
 


 
Putain tu prends ca comme une mauvaise nouvelle ?
 
 
 
 

n°10879070
lordofthes​ith
Join me . . .
Posté le 10-03-2007 à 21:26:11  profilanswer
 


 
Pour les occidentaux oui mais pas pour les populations locales ils ne profitent pas de leurs ressources naturelles sous prétexte qu'ils ne savent pas l'exploiter . . .

n°10879166
pseudoman
forumeur générique
Posté le 10-03-2007 à 21:33:31  profilanswer
 

Paske l'Afrique est en France [:pingouino]

n°10882673
lordofthes​ith
Join me . . .
Posté le 11-03-2007 à 02:44:55  profilanswer
 


 
Rentable ? Vu l'état de l'afrique on est des inconséquents alors . . .

n°10883266
jdweb
Posté le 11-03-2007 à 04:41:18  profilanswer
 

Lors de l'indépendance de certains pays africains, des accords de défense mutuels ont été conclut entre ces ex-colonies et la France. La présence française dans ces territoires est donc une forte dissuasion militaire envers d'autres états africains.
 
On peut malgrès tout trouver anormal que des soldats français fassent des contrôles d'identité en Côte d'Ivoire et non des autorités locales voir africaines (Union Africaine).

n°10883283
Kryten
Casio brille-brille, t'entends
Posté le 11-03-2007 à 04:47:26  profilanswer
 

floop6 a écrit :

non et en plus c'est illusoire de croire que la cote d'ivoire va s'autogerer... si la france part ca sera parce que les usa les auront mis dehors.


 
Pas faux. Ensuite ce sera au tour des ÉUA de se faire bouter par la Chine :D


---------------
Technique maquereau | ECNSP | Fructifier son argent avec les branques
n°10883716
lordofthes​ith
Join me . . .
Posté le 11-03-2007 à 08:12:35  profilanswer
 

Kryten a écrit :

Pas faux. Ensuite ce sera au tour des ÉUA de se faire bouter par la Chine :D


 
Euh sauf que la Chine est beaucoup plus implanté en ce moment que les USA . . .

n°10883719
lordofthes​ith
Join me . . .
Posté le 11-03-2007 à 08:13:21  profilanswer
 

jdweb a écrit :

Lors de l'indépendance de certains pays africains, des accords de défense mutuels ont été conclut entre ces ex-colonies et la France. La présence française dans ces territoires est donc une forte dissuasion militaire envers d'autres états africains.
 
On peut malgrès tout trouver anormal que des soldats français fassent des contrôles d'identité en Côte d'Ivoire et non des autorités locales voir africaines (Union Africaine).


 
Bravo la défense francaise ca a vachement servit quand tu vois les millions de morts qu'il y'a eu ces dernières décennies en afrique . . .

n°10885203
Kryten
Casio brille-brille, t'entends
Posté le 11-03-2007 à 13:53:00  profilanswer
 

lordofthesith a écrit :

Euh sauf que la Chine est beaucoup plus implanté en ce moment que les USA . . .


 
C'est-à-dire que la Chine (re)gagne rapidement du terrain.


---------------
Technique maquereau | ECNSP | Fructifier son argent avec les branques
n°10885205
Kryten
Casio brille-brille, t'entends
Posté le 11-03-2007 à 13:53:15  profilanswer
 

lordofthesith a écrit :

Bravo la défense francaise ca a vachement servit quand tu vois les millions de morts qu'il y'a eu ces dernières décennies en afrique . . .


 
Toujours à troller toi :lol:


---------------
Technique maquereau | ECNSP | Fructifier son argent avec les branques
n°10885295
carambar6
Posté le 11-03-2007 à 14:10:04  profilanswer
 

lordofthesith a écrit :

Bravo la défense francaise ca a vachement servit quand tu vois les millions de morts qu'il y'a eu ces dernières décennies en afrique . . .


L'armée française protège d'abord et presque exclusivement les collaborateurs des entreprises occidentales installées en Afrique (cf Kolwezi).  
Il faut bien voir aussi que les moyens déployés (10.000h) ne permettent pas de pacifier l'ensemble de l'Afrique occidentale et équatoriale, qui compte plusieurs centaines de millions d'habitants.
Au Rwanda en 1994, l'armée française est quand même intervenue pour sauver des tutsi, mais bien tardivement il faut le reconnaître.

n°10885298
Profil sup​primé
Posté le 11-03-2007 à 14:10:28  answer
 

Je te retourne la question :o
 
:D

n°10890947
lordofthes​ith
Join me . . .
Posté le 12-03-2007 à 01:00:52  profilanswer
 

Kryten a écrit :

Toujours à troller toi :lol:


 
J'adore ces gens qui ne connaissent rien et joue les mentors historiques en dénigrant les autres . . .

n°10890958
lordofthes​ith
Join me . . .
Posté le 12-03-2007 à 01:02:14  profilanswer
 

carambar6 a écrit :

L'armée française protège d'abord et presque exclusivement les collaborateurs des entreprises occidentales installées en Afrique (cf Kolwezi).  
Il faut bien voir aussi que les moyens déployés (10.000h) ne permettent pas de pacifier l'ensemble de l'Afrique occidentale et équatoriale, qui compte plusieurs centaines de millions d'habitants.
Au Rwanda en 1994, l'armée française est quand même intervenue pour sauver des tutsi, mais bien tardivement il faut le reconnaître.


 
Là je suis d'accord mais moi je contredisais les propos de jdweb qui dit :

Citation :


La présence française dans ces territoires est donc une forte dissuasion militaire envers d'autres états africains.  


 
Ce qui est faux comme tu l'as démontré !

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  Pourquoi la France est elle encore en Afrique?

 

Sujets relatifs
Les Talk Show US un jour en France?Qui voulez-vous voir représenter la France à l'eurovision?
Air France: combien on facture les bagages > 20kg?Que pense les allemands de leur victoire en hand contre la france?
Fichage banque de FrancePartir pour de bon, quitter la france
livre sur les relations entre FRANCE et AFRIQUE[Topic Unique] Suisse - Schweiz - Svizzera - Svizra
[HFR Rougby Club] Enfin un Brennus pour le sponsor du XV de France 
Plus de sujets relatifs à : Pourquoi la France est elle encore en Afrique?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR