Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1885 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  Denis Robert mis en examen...

 



Soutenez-vous l'action de Denis Robert ?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Denis Robert mis en examen...

n°10148432
Profil sup​primé
Posté le 13-12-2006 à 21:07:47  answer
 

Voilà un texte de Denis Robert qui a été écrit le 28 novembre 2006
 
 
je vous demanderai de lire ce texte dans son intégralité avant d'intervenir sur le topic, c'est facile à lire et surtout fort instructif.
 
 
Ce qui n’était pas prévu est finalement arrivé. J’ai reçu une convocation de première comparution à mon domicile la semaine passée. Le Monde vient de l’annoncer. Cette nouvelle intervient au moment où AgoraVox titrait que j’étais à la merci d’un courant violent. On pouvait difficilement trouver meilleure illustration. Les juges d’Huy et Pons, à la suite des plaintes déposées par Clearstream et le cabinet d’audit Barbier Frinault, et sur réquisitions du Parquet de Paris, m’invitent effectivement à passer les voir le 12 décembre prochain, pour me mettre en examen. Cette comparution interviendra à la veille de mes procès en appel contre Clearstream. On me reproche un recel d’abus de confiance sur lequel je me suis déjà expliqué ici. Je répondrai sans aucune difficulté à toutes les questions qui me seront posées, comme je n’ai jamais manqué de le faire.  
 
Depuis mars 2001, date de la sortie de mon premier livre Révélation$ et du film Les dissimulateurs, j’ai toujours œuvré dans l’unique but d’informer le plus grand nombre, sans jamais enfreindre la loi, sur les pratiques et dérives en cours dans ce milieu très opaque de l’hyperfinance. Je suis allé là où aucun juge n’avait jamais mis les pieds car dans les paradis fiscaux, les magistrats ont pour fonction indirecte mais bien réelle de protéger les criminels.  
 
C’est particulièrement vrai au Luxembourg, siège de Clearstream, où malgré des statistiques souvent avantageuses, agitées par le ministre de la Justice (qui est aussi ministre du Trésor), jamais aucun gros poisson n’a été inquiété. La dernière affaire importante remonte au début des années 1990, où un trafiquant de drogue colombien appelé Jurado a essuyé des plâtres. Il n’y en a pas eu d’autre...  
 
Mon travail, depuis l’appel de Genève, s’inscrit dans une démarche visant à expliciter le pillage organisé de nos économies par le crime organisé et l’aveuglement des politiques et des banquiers sur ces questions. Leur hypocrisie aussi, concernant les paradis fiscaux.  
 
J’ai résisté à toutes les pressions et à tous les pièges qui m’ont été tendus. J’ai persévéré dans ce travail avec la Boîte noire, puis avec l’affaire Clearstream racontée à un ouvrier de chez Daewoo, notre dernier film, le seul que Clearstream n’ait pas attaqué.  
 
Mes révélations sur la multinationale luxembourgeoise ont d’abord permis de mieux comprendre le fonctionnement de la planète financière, en particulier en ce qui concerne la traçabilité des échanges transfrontaliers, la centralisation en des points stratégiques de l’information financière, l’autocontrôle des banques...  
 
J’ai montré, sans l’ombre d’un doute, que Clearstream était un organisme de compensation formidablement efficace pour des milliers de clients -banques honorables comme sociétés off shore- cherchant à dissimuler des opérations immensément frauduleuses. Et ceci au moins jusqu’en 2002, date à laquelle mon enquête s’est achevée. Il suffit de consulter les annexes de mes livres pour voir que Clearstream a autorisé l’ouverture de comptes à la banque noire d’Elf, à des banques russes douteuses, à des officines blacklistées par l’administration Bush après le 11 septembre, à des banques italiennes impliquées dans des affaires mafieuses. J’en passe et des dizaines...  
 
Ma volonté d’informer le plus grand nombre s’est ensuite concrétisée par la publication en juin dernier de mon livre Clearstream, l’enquête, où j’ai, le premier, révélé les turpitudes et les protections des acteurs de cette tragicomédie à la française. Cette histoire de corbeau est d’abord l’histoire du détournement de mon travail à des fins politiciennes, et en définitive, mercantiles.  
 
Cette convocation judiciaire tombe après que mes téléphones ont été écoutés, mes e-mails piratés, et après que des policiers et un expert en informatique ont perquisitionné mon bureau, recopiant les disques durs de plusieurs de mes ordinateurs, détruisant au passage l’un d’eux. Avec cette convocation pour ma mise en examen, on est monté d’un cran dans l’extravagance.  
 
Les principaux dirigeants de ce pays - le premier ministre, les ministres de la Défense et de l’Intérieur, comme le président de la République- qui connaissaient bien avant moi les tenants et les aboutissants des manipulations ne sont, eux, pas inquiétés, et bénéficient d’une immunité que chacun pourra apprécier.  
 
Quand on sait que les procès-verbaux d’auditions de témoins sont en ligne avant même que les avocats ne les aient eus entre les mains, on voit que c’est au plus haut niveau de l’Etat que les décisions se prennent, et que des manipulations s’opèrent.  
 
Je suis aujourd’hui la victime non consentante d’une minable guerre politicienne entre sarkozystes et chiraquiens. La Justice est instrumentalisée en ce sens. Si le nom de Sarkozy a été placé dans les listings, le président de l’UMP a compris très tôt que cette présence pouvait le servir. Et lui permettre d’évincer un rival. Machination contre machination... Fuite contre fuite... Utiliser la faiblesse de l’adversaire pour le mettre à terre. L’opération a d’ailleurs réussi. Sauf miracle, Dominique de Villepin n’a plus aucune chance pour l’Elysée. Et Sarkozy peut parader. L’affaire Clearstream est passée par là.  
 
Aujourd’hui, le Parquet a obtenu ma mise en examen. Les juges ont obtempéré. Cela permet au moins de ne pas parler de l’implication des politiques et d’ouvrir une brèche sur un autre front. Là sont le cynisme et le calcul.  
 
Jacques Chirac, Michèle Alliot-Marie, Dominique de Villepin, mais aussi Nicolas Sarkozy étaient à coup sûr tous informés, au moins depuis juin 2004, du trafic des listings de Clearstream. C’est facilement démontrable.  
 
Ce sont eux qui ont abusé et qui continuent à abuser de la confiance des magistrats instructeurs et des Français.  
 
Moi, qui ai aidé la Justice et les enquêteurs en leur révélant l’ampleur et les éléments de la manipulation des corbeaux dans mon livre Clearstream, l’enquête, débloquant ainsi une instruction qui s’enlisait, je suis aujourd’hui sur le point d’être un receleur d’abus de confiance. Ce nouveau statut ne me soucie pas sur le fond, même si me voir mis en cause à intervalles réguliers dans la presse ne me fait pas particulièrement plaisir.  
 
J’aimerais que cette presse, si réactive quand il s’agit de divulguer des procès-verbaux ou des mises en examen -Le Monde a encore fait fort ce week-end- soit plus curieuse sur le fonctionnement de Clearstream. Et plus solidaire concernant ce qui est en train d’arriver.  
 
Après le retrait du livre des librairies en juin dernier (dans le silence) et les procès à répétition de Clearstream et des banques contre moi (dans le même silence), l’addition commence à s’alourdir en termes de censure et d’atteinte à la liberté d’écrire et d’informer.

 
 
 
 
voilà, s'il y a des personnes concernées (normalement tout le monde, mais bon...) vous pouvez aller faire un tour ici:
 
http://lesoutien.blogspot.com/
 
Site sur lequel vous prendrez sans doute la mesure du prix de la vérité que Denis Robert veut nous offrir...
 

mood
Publicité
Posté le 13-12-2006 à 21:07:47  profilanswer
 

n°10148498
autoclave
Heuh... oui... mais non!
Posté le 13-12-2006 à 21:14:27  profilanswer
 

j'ai entendu Denis Robert sur RTL ce soir, c'était assez poignant à vrai dire; sinon toute emotion mise à part, il est clair qu'il faut soutenir ce journaliste pour défendre la liberté de la presse...

n°10148605
theloix
Posté le 13-12-2006 à 21:26:33  profilanswer
 

autoclave a écrit :

j'ai entendu Denis Robert sur RTL ce soir, c'était assez poignant à vrai dire; sinon toute emotion mise à part, il est clair qu'il faut soutenir ce journaliste pour défendre la liberté de la presse...


Soutenir la liberté de la presse ok. Soutenir un journaliste verreux non. La justice tranchera.


---------------
Le train c'est surpuissant
n°10148923
autoclave
Heuh... oui... mais non!
Posté le 13-12-2006 à 22:00:26  profilanswer
 

theloix a écrit :

Soutenir la liberté de la presse ok. Soutenir un journaliste verreux non. La justice tranchera.


 
Tu as déjà tranché il me semble... :o  

n°10150783
Profil sup​primé
Posté le 14-12-2006 à 09:28:47  answer
 

theloix a écrit :

Soutenir la liberté de la presse ok. Soutenir un journaliste verreux non. La justice tranchera.


 
Tu devrais peut-être d'avantage peser tes mots avant de les employer, car "verreux" signifie corrompu, or dans le cas de Denis Robert, c'est un terme parfaitement ordurier, car il ne s'est enrichi à aucun moment (tout le monde ne marche pas à l'argent  [:galinou]  )
 
Encore une fois, "mis en examen" ne signifie pas "coupable".  [:thegros]  
 
 
 

n°10153027
Glouba Car​amba
Posté le 14-12-2006 à 15:07:55  profilanswer
 

C'est jamais qu'une couche de plus dans la remise en ordre de la justice Francaise. C'est vrai, quoi, y'en a marre de ces gens qui s'imaginent qu'on peut impunement accuser les puissants de quoi que ce soit, meme avec des preuves.  
 
Yves Robert aujourd'hui c'est la suite du Canard, qui etait attaque (et perquisitionne) pour avoir publie la feuille de paye de Calvet au moment ou Peugeot licenciait en masse... Exactement pour le meme motif, recel d'une magouille quelconque parce qu'on a eu entre ses mains la preuve de la magouille en question.
 
Prochaine alternative pour les journalistes, soit arreter les enquetes touchant les puissants, soit affirmer sans detenir la moindre preuve et faire l'objet d'attaques en diffamation. Je me demande bien ce que vont choisir la plupart de ceux qui hesiteraient encore...

n°10156798
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 14-12-2006 à 23:19:57  profilanswer
 

30 procédures, 200 perquisitions au domicile. Enb conformité avec le 2principe de respect de la vie privée, on devrait instaurer le concept de harcèlement judiciaire.


Message édité par el muchacho le 14-12-2006 à 23:35:18
n°10157418
carambar6
Posté le 15-12-2006 à 01:28:28  profilanswer
 

D'un autre côté, Denis Robert était quand même bien naïf s'il croyait qu'il pourrait impunément continuer à accuser une multinationale de la Finance et un état fondateur de l'Union européenne.
La seule solution pour faire condamner une entreprise de cette envergure est de trouver des gens qui sont directement victimes de ses agissements et qui ont intérêt à une action judiciaire collective.
Si Denis Robert ne trouve pas de clients (ou concurrents ou fournisseurs ou...) de Clearstream qui sont prêts à témoigner contre elle, il vaut mieux qu'il s'intéresse à autre chose.

n°10157428
fennecfou
Vehementer Cupio Vitam
Posté le 15-12-2006 à 01:32:06  profilanswer
 

theloix a écrit :

Soutenir la liberté de la presse ok. Soutenir un journaliste verreux non. La justice tranchera.


 
Bon Dieu mais Steevy sors de ce corps  :ouch:

n°10158252
Profil sup​primé
Posté le 15-12-2006 à 09:08:12  answer
 

carambar6 a écrit :

D'un autre côté, Denis Robert était quand même bien naïf s'il croyait qu'il pourrait impunément continuer à accuser une multinationale de la Finance et un état fondateur de l'Union européenne.
La seule solution pour faire condamner une entreprise de cette envergure est de trouver des gens qui sont directement victimes de ses agissements et qui ont intérêt à une action judiciaire collective.
Si Denis Robert ne trouve pas de clients (ou concurrents ou fournisseurs ou...) de Clearstream qui sont prêts à témoigner contre elle, il vaut mieux qu'il s'intéresse à autre chose.


 
Je ne pense pas non plus que dans le cas de Denis Robert, on puisse parler de "naïveté" à bosser seul, puisque c'est justement pour gagner en indépendance qu'il a été obligé de quitter ce grand quotidien qui l'employait.
Son principal soucis actuel étant au contraire l'isolement journalistique dont il fait preuve et l'absence quasi totale de solidarité de la profession le concernant (Libé ou ce qu'il en reste a tout de même fait il y a quelques jours une demi Une sur lui).  
 
A TF1, on semble estimer que ce rebondissement n'a pas sa place dans le journal, et on préfèrera ouvrir sur un ultime épisode de l'affaire Seznec...
 
 

mood
Publicité
Posté le 15-12-2006 à 09:08:12  profilanswer
 

n°10178354
Glouba Car​amba
Posté le 18-12-2006 à 10:59:31  profilanswer
 


Ben c'est TF1, aussi : ils avaient investi dans Seznec, pas dans Clearstream. Pis ils allaient pas servir la soupe a un Denis Robert, le genre de mec qui serait capable de trouver de restes de magouilles chez les rois du beton... et d'en parler !

n°10178383
Babouchka
You're no fun anymore
Posté le 18-12-2006 à 11:04:16  profilanswer
 

Justement, ils lui conseilleraient de faire un petit voyage (très) longue durée au Turkmenistan dans le cadre d'une enquête Bouygues [:rhetorie du chaos]

 

edit : tiens je viens de voir que des dessinateurs connus ont mis en vente sur ebay certains de leurs dessins originaux au profit du comité de soutien de Denis Robert. Le moins que l'on puisse dire, c'est que les enchères montent vite et haut :ouch:


Message édité par Babouchka le 18-12-2006 à 11:11:52
n°10178454
Sylver---
Not a geek. Just a human 2.0
Posté le 18-12-2006 à 11:15:49  profilanswer
 


 
Clearstream, l'enquête (Broché) de Denis Robert  (en stock)
 
18€ ça fait un peu chere :/ Ca m'aurait interessé sinon.


---------------
Marre du confinement ? Evadez-vous en Nouvelle-Calédonie !
n°10180200
theloix
Posté le 18-12-2006 à 15:03:58  profilanswer
 

autoclave a écrit :

Tu as déjà tranché il me semble... :o


Et non. Tu as mal interprété mon post. Il fallait comprendre :
Je considère que soutenir la liberté de la presse et soutenir un journaliste mis en examen sont deux choses bien différentes.
La justice dira si oui ou non ce journaliste doit être condamné.


---------------
Le train c'est surpuissant
n°10180338
Glouba Car​amba
Posté le 18-12-2006 à 15:22:56  profilanswer
 

theloix a écrit :

(...)
Je considère que soutenir la liberté de la presse et soutenir un journaliste mis en examen sont deux choses bien différentes.
La justice dira si oui ou non ce journaliste doit être condamné.


La justice dira si oui ou non ce journaliste :
- a du bol, reponse A
- a un bon avocat, reponse B
- a vraiment enerve le pouvoir, reponse C
- a in T-shirt Obiwan Kenobi dans sa commode, reponse D
Mais clairement pas s'il doit ou non etre condamne, du moins pas si on parle bien de la justice Francaise.
 
Je suis assez d'accord en general, la defense de la liberte de la presse ne doit pas etre une protection universelle contre la loi. Mais ce qui est reproche a Denis Robert c'est pas d'avoir pique un scooter, c'est d'avoir rassemble des pieces a l'appui de ses enquetes... Et encore une fois ce n'est pas la premiere fois que la "justice" est ainsi instrumentalisee, ou le fait d'avoir des elements (ou de les avoir eu) devient un delit, y compris (en particulier, plutot) pour ceux qui menent des enquetes.
 
 
 

n°10180386
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 18-12-2006 à 15:30:18  profilanswer
 

Glouba Caramba a écrit :

Yves Robert aujourd'hui


Il en a déterré des affaires :o  


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°10180456
carambar6
Posté le 18-12-2006 à 15:42:00  profilanswer
 

Glouba Caramba a écrit :

... ce n'est pas la premiere fois que la "justice" est ainsi instrumentalisee, ou le fait d'avoir des elements (ou de les avoir eu) devient un delit, y compris (en particulier, plutot) pour ceux qui menent des enquetes.


le fait d'avoir des éléments obtenus par violation du secret bancaire.. Ce qui est reproché à DR, ce n'est pas d'avoir des "éléments" qui prouvent ceci ou cela, c'est d'utiliser dans ses enquêtes des informations protégées par le secret bancaire, dérobées à la banque en question.  
Il ne faut pas employer un moyen illégal pour prouver qu'une activité est illégale.

n°10181000
Glouba Car​amba
Posté le 18-12-2006 à 16:59:10  profilanswer
 

carambar6 a écrit :

le fait d'avoir des éléments obtenus par violation du secret bancaire.. Ce qui est reproché à DR, ce n'est pas d'avoir des "éléments" qui prouvent ceci ou cela, c'est d'utiliser dans ses enquêtes des informations protégées par le secret bancaire, dérobées à la banque en question.  
Il ne faut pas employer un moyen illégal pour prouver qu'une activité est illégale.


 
Le secret bancaire en l'occurence, il a bon dos, je trouve. Il sert ici surtout a couvrir des magouillles, des operations de blanchiment, des virements douteux, etc. Que l'Etat s'interdise de recourir a des procedes illegaux pour condamner les gens, c'est tout a son honneur. Mais lorsqu'un citoyen met a jour ces magouilles, je trouve pour le moins hardi de venir lui chercher des poux dans la tete a lui.
 
Ca me fait franchement penser aux episodes de la K7 Mery, ou les seules personnes inquietees auront finalement ete les depositaires temporaires d'une copie de cette K7, et non les gens denonces par Jean-Claude Mery pour avoir touche des valoches de billets.
 
C'est un peu comme si la premiere chose que faisait un tribunal, c'etait de condamner les flics coupables d'avoir mal respecte la procedure, genre ils ont tutoye un prevenu... Perso j'appelle ca de la folie judiciaire, parce qu'on est a des annees lumieres de toute forme de bon sens.

n°10181046
zurman
Parti définitivement
Posté le 18-12-2006 à 17:06:06  profilanswer
 


Il a pourtant fait un livre non ?

n°10181074
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 18-12-2006 à 17:09:32  profilanswer
 

zurman a écrit :

Il a pourtant fait un livre non ?


La mauvaise foi zurmanienne.
 
Quand tu veux être riche, tu fais nègre pour un lobotomisé de la staraque ou du ballon rond, pas un travail d'enquête qui te bouffe ton temps ET ton argent.


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°10181179
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 18-12-2006 à 17:27:38  profilanswer
 

Il a fait son métier. Point.


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°10181199
zurman
Parti définitivement
Posté le 18-12-2006 à 17:29:38  profilanswer
 

LooSHA a écrit :

Il a fait son métier. Point.


C'est ce que je dis.

n°10181216
LooSHA
Allah Akbar
Posté le 18-12-2006 à 17:31:57  profilanswer
 

Sauf qu'il y a une différence entre gagner sa vie et s'enrichir.


---------------
Tu ne te feras point d'image taillée, ni de représentation quelconque des choses qui sont en haut dans les cieux, qui sont en bas sur la terre, et qui sont dans les eaux plus bas que la terre.
n°10181259
Glouba Car​amba
Posté le 18-12-2006 à 17:37:04  profilanswer
 

zurman a écrit :

C'est ce que je dis.


Mouais, enfin je sais pas pour toi, perso je fais une difference entre celui qui fait son boulot et celui qui s'enrichit de facon "verreuse". Typiquement le second c'est celui qui revend des infos qu'il a vole, celui qui pratique le chantage avec ces infos, celui qui se sert de ces infos pour son profit genre choisir ses placements en fonction...  
 
Il serait trader, a la limite, la frontiere pourrait etre floue, mais la, publier une enquete qui s'appuie sur ces infos, ce n'est pas de l'enrichissement personnel.

n°10181725
carambar6
Posté le 18-12-2006 à 18:32:53  profilanswer
 

Glouba Caramba a écrit :

Le secret bancaire en l'occurence, il a bon dos, je trouve......
Perso j'appelle ca de la folie judiciaire, parce qu'on est a des annees lumieres de toute forme de bon sens.


D'accord avec tes conclusions. Mais c'est quand même difficile (au nom de quoi ?) de renvoyer l'accusation dans ses buts.

n°10185383
Glouba Car​amba
Posté le 19-12-2006 à 09:59:45  profilanswer
 

carambar6 a écrit :

D'accord avec tes conclusions. Mais c'est quand même difficile (au nom de quoi ?) de renvoyer l'accusation dans ses buts.


On aurait pu esperer que l'accusation attende que le dossier Clearstream soit juge sur le fond avant de se retourner eventuellement contre le porteur de mauvaise nouvelle dans le cas ou l'affaire se degonfle. On pourrait aussi esperer que l'accusation prononce un non-lieu tout simple, genre y'a pas de quoi fouetter un chat sur ce point-la. Apres tout, un responsable politique qui brule des archives n'est pas inquiete alors que c'est illegal, par exemple.  
 
Insister pour condamner Denis Robert pour cette histoire a la con, c'est un peu comme lorsque -en depit des promesses publiques- l'Etat poursuit en justice la mere et le medecin qui ont "euthanasie" Vincent Humbert. Acharnement therapeutique, folie judiciaire...
 
Cette histoire me fait aussi penser aux OGM. Au nom du droit commercial et de la propriete privee on condamne actuellement les faucherus d'OGM alors que si ca se trouve dans 15 ans ou dans un siecle (cf l'amiante :hello:) il sera admis qu'ils avaient raison sur le fond, que ces cultures en plein champ etaient dangereuses pour la biodiversite et la sante, etc., et a ce moment la on aura de joooolis "responsables" qui affirmeront qu'ils "ignoraient" les risques, qu'ils tombent de haut et vont tout faire pour reparer (evidemment trop tard)...
 
Lorsque notre Chichi a reconnu la responsabilite collective de la France dans ce qu'a fait le regime de Vichy, y'aurait pas eu un chapitre sur la necessaire desobeissance civile ? C'est pile-poil ce que font un journaliste qui publie une enquete s'appuyant sur des documents qu'il n'a pas eu "regulierement" ou un faucheur d'OGM qui refuse de supporter les risques qu'un individu choisit de faire courir a l'ensemble du pays.
 
Y'a un moment ou les regles permettent des horreurs, auquel cas combattre ces horreurs quitte a transgresser les regles me semble tout-a-fait louable.

n°10186118
MasonAge
Posté le 19-12-2006 à 11:54:13  profilanswer
 

le pb avec denis robert c'est de savoir s'il s'est contenté d'observer :sweat:

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  Denis Robert mis en examen...

 

Sujets relatifs
Le MRAP veut brûler le Petit Robert en place publique !convocation examen ex le permis > doit on prende un jour de congé?
Résultat examen 2006Concert Basilique Saint Denis Messe en UT Mozart
troll velu = mise en examen et prison ?Où trouver les questions que l'on à l'examen du permis de conduire ?
[Topic unique] La Roue du Temps / WoT, Robert JordanCarte d'identité provisoire et examen de conduite
France-Examen.com + Bac = ils proposent quoi actuellement ??? 
Plus de sujets relatifs à : Denis Robert mis en examen...


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR