Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2613 connectés 

 


 

La République c'est :




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1969  1970  1971  ..  8046  8047  8048  8049  8050  8051
Auteur Sujet :

France insoumise - Robespierre 2022, histoire de trancher le débat.

n°36190329
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 13-11-2013 à 11:54:19  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Altarius a écrit :

Oui  :jap:  
Bien que ça passe vite un post.


 

Altarius a écrit :


C'est pas que c'est particulièrement agressif , enfin si parfois, mais il  y pas mal de messages peu constructif et pour "faire chier" j'ai l'impression.
 
Enfin, continuons la lutte camarades  :o


 
Je te laisse me montrer un message peu constructif dans la discussion sur les paradis fiscaux. Là, ça tient clairement de l'affirmation gratuite et d'une belle volonté de pourrir une conversation jusqu'ici constructive et c'est clairement toi qui vient foutre la grouille pour le coup, le tout en accusant les autres.  

mood
Publicité
Posté le 13-11-2013 à 11:54:19  profilanswer
 

n°36190428
moonboots
Posté le 13-11-2013 à 12:01:33  profilanswer
 

zyx a écrit :


 
Ce genre de mouvement, ça ne se fait via virement standard depuis un compte de particulier à la SG ou au Crédit Agricole vers un compte d'une banque établies aux îles Caïman. Tu peux très bien avoir une société qui a pignon sur rue, avec aucune filiale dans des paradis fiscaux, donc 100% clean du point de vue des radars de contrôlé et qui néanmoins peut te verser de l'argent dans un compte dans un paradis fiscal (filiale indirecte, participation à une fondation ... ).


donc il suffit d'interdire tout virement vers une banque installée dans un paradis fiscal, avec contrôle du flux par un organisme inter-étatique. Propos d'Attac qui rejoignent ce que je disais l'autre jour... :

Citation :

C'est pourquoi nous demandons aux institutions politiques nationales et supranationales de placer Swift, Euroclear et Clearstream sous le contrôle démocratique d'une organisation de tutelle au niveau européen.


 
maintenant qq extraits du rapport parlementaire de Montebourg, en 2000, il y est question de Clearstream, SWIFT, du Luxembourg, des îles Cayman, et de l'absence ÉVIDENTE de volonté politique...
 
sur le Luxembourg :

Citation :

Les autorités de surveillance, faute de moyens adaptés au contrôle de cette société à l'activité si spécifique de livraison de titres ont laissé se développer Clearstream sans se soucier de ce qui pouvait s'y passer.
La nature inadaptée des contrôles, voire même l'absence de contrôle de l'activité de Cedel-Clearstream, est confirmée par le témoin H.
 
« On ne contrôle pas les transactions de Clearstream »
 
M. le Président : Lorsque vous étiez en fonction, avez-vous été saisi par des autorités judiciaires qui vous auraient demandé des informations.
M. H. : Pas une seule fois !
M. le Président : Il n'y a donc jamais eu de demandes d'investigation adressées à Cedel lorsque vous étiez...
M. H.: Je vais même aller beaucoup plus loin : voilà encore cinq ou six ans, aucun contrôle n'était effectué sur Cedel.
Ils ne savaient pas ce que c'était ! Ce n'était pas une banque et il n'y avait pas de contrôle ! On donnait le bilan.
...
M. le Président : Si l'on faisait un audit informatique sérieux aujourd'hui - et c'est un peu le travail qui vous avait été demandé - vous dites que l'on peut être capable de retrouver ces effacements de traces.
M. H. : Je suis formel : si on cherche, on trouve. Je suis d'autant plus formel que quand j'ai commencé à trouver, la procédure judiciaire a été vite achevée. On me l'a demandé. Ce n'est pas moi qui me suis mis en avant. Depuis dix ans, je n'ai plus rien à voir. On m'a demandé : « Cherchez-moi une trace où l'on peut trouver... » C'est comme cela que j'ai cherché et j'ai été très loin, croyez-moi, en aussi peu de temps.
M. le Président : A part vous, pensez-vous que d'autres personnes ont la compétence suffisante aujourd'hui ?
M. H. : Mais pas la volonté !

M. le Président : Je l'ai bien compris.
M. H. : Ils sont tous dedans... (Sourires.)
M. le Président : Mais la compétence ? Au Luxembourg, en dehors de gens qui travaillent dans la société de clearing, y aurait-il des gens - par exemple à la commission bancaire - qui en seraient techniquement capables ?
M. H. : S'ils le voulaient, oui. C'est faisable.
...
Le Luxembourg accorde sa coopération judiciaire en matière pénale sur la base de différents traités ou conventions qu'il a ratifiés.
 
- Le Grand Duché du Luxembourg a approuvé, par la loi du 26 février 1965, le traité d'extradition et d'entraide judiciaire en matière pénale entre la Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg.
 
Ce traité, qui s'inspire des conventions européennes d'entraide judiciaire prévoit l'octroi « d'une aide judiciaire la plus large possible » en matière pénale (art. 22) et « la transmission directe des demandes d'entraide d'autorités judiciaires à autorités judiciaires ». (art. 38).
 
- En second lieu, le Luxembourg, partie à la convention européenne d'entraide judiciaire en matière pénale, du 20 avril 1959, a ratifié le 2 octobre 2000 le protocole additionnel à cette convention entré en vigueur le 31 décembre 2000.
 
Par ce protocole, les parties signataires s'engagent à ne pas refuser l'entraide judiciaire au motif que la demande se rapporte à une infraction fiscale et ce, même si la partie requise n'impose pas le même type d'impôt ou de réglementation fiscale que la partie requérante.
 
- Le Grand Duché vient, par ailleurs, d'adhérer le 12 septembre 2001 à la convention du Conseil de l'Europe relative au blanchiment, au dépistage, à la saisie et à la confiscation des produits du crime du 8 novembre 1990, après approbation de cette convention par la loi du 14 juin 2001.
 
- En tant que membre de l'Union européenne, le Luxembourg compte au nombre des Etats de l'Union qui sont partie aux accords de Schengen et se trouve également partie à la convention relative à l'entraide judiciaire en matière pénale entre les Etats-membres de l'Union européenne du 29 mai 2000.
 
Malgré tous les engagements du Grand Duché de fournir sa coopération sur la base des textes précités, l'entraide judiciaire internationale accordée par le Luxembourg se trouve faire l'objet de critiques généralisées.
...
La Mission n'a cessé de le redire au Luxembourg, comme en Suisse, en matière d'entraide judiciaire internationale, les voies de recours existant dans les pays européens aux institutions démocratiques, n'ont aucune raison d'être car elles n'ont aucun sens.
 
En effet, ces voies de recours existent déjà dans le pays requérant et sont, par conséquent, superfétatoires dans le pays requis où elles ne sont dès lors utilisées qu'à des fins dilatoires.
 
Cette situation constitue ainsi une entrave délibérée au bon fonctionnement de l'entraide judiciaire européenne délivrée en matière pénale par tous les pays ayant adhéré à la convention européenne des Droits de l'Homme.
...
Le secret bancaire n'est donc pas absolu, mais les conditions posées pour en obtenir la levée permettent, en pratique, d'assurer un très fort secret bancaire grâce à l'absence de tout fichier centralisé des comptes bancaires.
...
C'est donc une action très ferme que l'Union européenne et l'ensemble des parlements des pays membres doivent engager, à la fois auprès du Grand Duché du Luxembourg et de la Confédération helvétique pour démanteler un secret bancaire trop rigoureux et dont l'application aveugle va à l'encontre des objectifs définis au niveau de l'Union européenne de lutte contre la criminalité organisée et de renforcement de la coopération judiciaire.
...
 


http://www.assemblee-nationale.fr/ [...] 179_173904
 
toujours le rapport parlementaire :

Citation :

L'attitude initiale et durable de la Commission bancaire résultait davantage d'un manque de volonté que de la complexité législative.
...
Les carences des sanctions administratives justifient l'institution de sanctions pénales.
...
a) Une autorité mondiale de régulation des registres du commerce
 
Elle est notamment pertinente pour la régulation des sociétés offshore à vocation commerciale internationale (International business Companies ou IBC). On conçoit mal une action efficace dans ce domaine sans l'institution, à terme, d'une autorité mondiale de régulation des registres du commerce, dont l'action consisterait à définir et à faire appliquer les normes minimales de transparence des sociétés par les registres du commerce locaux implantés dans les centres offshore, dont elle attribuerait ou retirerait les agréments.

 
L'agrément par cette autorité permettrait notamment de garantir :
- le dépôt et la conservation des actes constitutifs de la société ;
- leur actualisation régulière ;
- la mention de l'ayant droit économique de la société ;
- la libération effective du capital social par les actionnaires ;
- l'accès public à ces informations.
...
L'autre grande catégorie d'intermédiaire, que la Mission a identifiée comme échappant à toute forme de régulation, traite les virements internationaux. Elle est incarnée par la société SWIFT ou société de télécommunication mondiale pour les transactions financières interbancaires. SWIFT présente la double caractéristique d'échapper à toute forme de régulation et de refuser de mettre en place des outils garantissant la traçabilité immédiate des messages qu'elle diffuse, alors qu'elle est au coeur des échanges.
...
Ces différents systèmes - chambres internationales de compensation, système SWIFT - relèvent, au mieux, du contrôle des autorités nationales du pays dans lequel ils ont leur siège, alors qu'il s'agit d'organismes internationaux. Ne serait-il pas nécessaire de proposer une régulation externe, au moins au niveau européen de ces organismes, afin d'être mieux assurés du contrôle de ce qui s'y passe ?
...


http://www.assemblee-nationale.fr/ [...] 11-611.asp
 

Citation :

On ne peut, dans ces conditions, qu'approuver sans réserve les déclarations du procureur Bertossa : « Cela ne coûterait rien à la communauté internationale de constater que les prétendues sociétés panaméennes, celles des îles Vierges, des îles anglo-normandes ou des Anstalts du Liechtenstein n'existent pas. Ce serait tout simple. Ce serait la vérité. Et pourtant, on ne le fait pas, tout en sachant que ces instruments sont largement utilisés par les fraudeurs fiscaux d'une part, et par les blanchisseurs d'argent d'autre part. »


http://www.assemblee-nationale.fr/rap-info/i2311-3.asp
 
ensemble du rapport : http://www.assemblee-nationale.fr/ [...] himent.asp
 
pour rappel, suite à l'appel de Genève les juges Eva Joly, Renaud Van Ruymbeke, Jean de Maillard, ainsi que les procureurs Bernard Bertossa et Benoît Dejemeppe signent une tribune dans Le Monde :

Citation :

Selon les magistrats, "la première révélation" concerne les comptes non publiés : "l'existence de comptes non publiés de clients occultes ne paraît avoir aucun sens au sein d'une chambre de compensation. De même, la floraison de comptes non publiés ouverts par les filiales de grandes banques installées dans les paradis fiscaux ne cesse d'étonner." Ils ajoutent que l'on retrouve le même "principe de dissimulation" chez Swift. La "deuxième révélation" apportée par l'ouvrage de Denis Robert serait que "le chaos des flux financiers n'est qu'apparent".
En effet, si "les paradis bancaires et fiscaux cachent à merveille les points de passage et d'arrivée des capitaux sales", ces flux financiers passent "dans les mêmes 'tuyaux' financiers que les autres, c'est-à-dire les sociétés de clearing et de routage financier". Par conséquent, "l'invisibilité physique de ces transferts est trompeuse car, en réalité, les sociétés de clearing et de routage exercent un quasi-monopole sur le transport international des capitaux.
...
C'est pourquoi, toujours selon les juges, "Denis Robert et Ernest Backes nous montrent tout simplement où se trouvent les "boîtes noires' de la mondialisation financière", et "doit permettre aux citoyens européens de comprendre le rôle des chambres de compensation et par-là même d'éclairer la mondialisation financière d'un jour nouveau."
Ils proposent comme "solution parmi d'autres" de "placer ces institutions" (Clearstream, Euroclear et autres chambres de compensation et de routing) "sous le contrôle d'une organisation internationale qui pourrait jouer le rôle du tiers de confiance."


http://fr.wikipedia.org/wiki/Appel_de_Gen%C3%A8ve
 
tout cela corrobore ce que je dis : on peut contrôler, on peut moraliser, c'est facile, mais la VOLONTÉ n'est pas là, pour des raisons de complaisance que tu comprendrais si tu avais écouté la vidéo Mediapart et si tu comprenais ce qu'est la notion de conflit d'intérêt, mais ça te ferait sans doute emprunter la dangereuse pente du complot...
 
bref ta rhétorique ne repose sur rien, c'est du défaitisme inoculé par le discours dominant, celui des Cahuzac, des éditorialistes libéraux, des médias des banques, et tout ça participe à nous emmener dans le merdier actuel...
 

zyx a écrit :

De plus, les îles Caïman sont un territoires autonomes, le gouvernement britanique n'a pas vraiment son mot à dire. De plus, les îles Caïman, mais ce ne sont pas les seuls paradis fiscaux offshore. Il y a Singapour, et un certain nombres d'autres petits états du même genre.


pourquoi les USA essayent de récupérer l'argent frauduleux en Suisse, ce dont tu te félicites, puisque "il y a un tas d'autres paradis fiscaux" ?
tu n'as aucune logique

n°36190492
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 13-11-2013 à 12:05:37  profilanswer
 

Pour la fraude fiscale, il y a cet article qui montre le fonctionnement effectif de ces paradis fiscaux et certains des stratagème au combien complexe utilisé par les fraudeur pour passer sous les radars :
 
http://www.slate.fr/story/70407/pa [...] pecialites
 
Avec ce petit exemple :
 

Citation :


Captives d’assurance et de réassurance
 
Qu’est-ce que c’est?
 
Les captives d’assurance sont des filiales créées par des grosses entreprises dont l’activité principale n’est pas l’assurance pour jouer le rôle d’un assureur classique. Elles couvrent les risques du groupe auquel elles appartiennent et que celui-ci ne peut ou ne veut pas faire couvrir par un assureur traditionnel. La constitution d’une captive permet de diminuer la charge globale des frais d’assurance d’une entreprise et de profiter de la souplesse fiscale et réglementaire du pays de domiciliation. Si aucun sinistre ne survient, l’entreprise peut récupérer son investissement.
 


 
quant à la mentalité des spécialistes qui font faire ce genre d'oppération :
 
http://collectifbrignoles.over-blo [...] is-fiscaux
 
C'est très instructif de ce monde de barrés ...
 
J'avais vu un reportage (Infra-rouge je crois) à une époque avec faux client contactant des conseillers HSBC, et c'était hallucinant les montages qu'il faisaient, avec multiples rebonds de filliales, d'entreprise écran, de "fondation"' pour pouvoir faire un montage.

Message cité 1 fois
Message édité par zyx le 13-11-2013 à 12:07:19
n°36190549
helicon2
Posté le 13-11-2013 à 12:09:46  profilanswer
 

moonboots a écrit :

tout cela corrobore ce que je dis : on peut contrôler, on peut moraliser, c'est facile, mais la VOLONTÉ n'est pas là, pour des raisons de complaisance que tu comprendrais si tu avais écouté la vidéo Mediapart et si tu comprenais ce qu'est la notion de conflit d'intérêt, mais ça te ferait sans doute emprunter la dangereuse pente du complot...
 
bref ta rhétorique ne repose sur rien, c'est du défaitisme inoculé par le discours dominant, celui des Cahuzac, des éditorialistes libéraux, des médias des banques, et tout ça participe à nous emmener dans le merdier actuel...


 
 :jap:  
 
La lutte contre les paradis fiscaux et la fraude fiscale est avant tout une question de volonté politique. Les gouvernements UMP et PS, en mettant les équipes françaises s'occupant de ce sujet en sous-effectifs montrent clairement qu'ils n'ont pas cette volonté.
 
Même au sein du PS, on peut lire cette critique.
 

Citation :

Quelle réponse le gouvernement devrait-il apporter à ce scandale ?
 
Ce n'est pas possible de dire qu'il y a 590 milliards d'avoirs français dans les paradis fiscaux, qu'il y a entre 60 et 80 milliards de fraude fiscale, et de demander aux gens de faire des efforts. Lorsque Bernard Cazeneuve parle d'économiser 1,5 milliard dans les dépenses de l'État en 2014, il se fout de nous. Qu'il aille chercher les milliards là ou ils sont. Quand on nous parle d'ajouter 50 inspecteurs des impôts qui vont lutter contre la fraude fiscale, c'est n'importe quoi. 160 journalistes arrivent à enquêter sur les paradis fiscaux alors que l'État n'est pas capable de le faire [il parle de l'affaire Offshore leaks, NDLR]. C'est quand même incroyable que le ministre du Budget demande leurs sources aux journalistes. Si on n'y arrive pas, c'est qu'il n'y a pas assez de fonctionnaires et donc qu'il n'y a pas de volonté politique. J'accuse le gouvernement. On crée des déserts hospitaliers en plein Paris en fermant l'hôtel Dieu alors que si on recrutait 2 000 inspecteurs des impôts, ça rapporterait plus.


(Source)
 
A mon sens, il est naïf de penser que l'UMP ou le PS ont la volonté politique pour réellement faire changer les choses sur ce sujet au vu de leurs passifs respectifs.


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36190587
Quesque
Posté le 13-11-2013 à 12:13:15  profilanswer
 

Aller chercher du Filoche dans "le Point"... :pfff:

n°36190646
Quesque
Posté le 13-11-2013 à 12:18:47  profilanswer
 

helicon2 a écrit :


 
 ...
A mon sens, il est naïf de penser que l'UMP ou le PS ont la volonté politique pour réellement faire changer les choses sur ce sujet au vu de leurs passifs respectifs.


Mélanger les deux c'est très FN ça ! Moi je propose de dire le Gouvernement et d'arrêter de faire de l'anti PS. D'ailleurs le texte cité au dessus montre bien que le PS n'est pas très uniforme.  

n°36190809
helicon2
Posté le 13-11-2013 à 12:32:46  profilanswer
 

Quesque a écrit :

Mélanger les deux c'est très FN ça ! Moi je propose de dire le Gouvernement et d'arrêter de faire de l'anti PS. D'ailleurs le texte cité au dessus montre bien que le PS n'est pas très uniforme.


 
Quand je parle de l'UMP et du PS, je parle de ceux qui détiennent le pouvoir (donc l'exécutif et le législatif). Il est très certainement possible qu'ici ou là, à l'intérieur de ces partis, des personnes sans pouvoir ait cette volonté. Mais on s'en fiche un peu...


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36190943
ovrefoss
Posté le 13-11-2013 à 12:44:56  profilanswer
 


 

Altarius a écrit :


Je ne sais pas comment vous faites pour supporter des personnes d'aussi mauvaise foi et malhonnête que ceux qui viennent polluer ce topic avec des trolls et qui pour tout dialogue couinent sans arrêt à l'agression et l'attaque perso mais chapeau bas.  
 
Je n'aurais pas la patience [:the bloodhound gang]
 

T'énerve pas, la loi naturelle est dure mais c'est la loi. Ca pullule même, en ce moment je dirais. Mais bon ils osent tout tous, c'est une forme d'identité remarquablement mathématique, une forme de répétition sans fin de la loi du plus fort selon Michel Audiard :D
 
https://www.youtube.com/watch?v=CMzgMva5ekk  
 

moonboots a écrit :


mais oui c'est ça   :sleep:    
bon allez retour au mode ignore


 
Un forum c'est fait pour dialoguer, Môssieu. Même avec les tanches et les soles, plus connues comme les plats du front alias les caisses vides   [:bruno31]  
 
C'est bien ici qu'on a aussi le droit de rigoler et dire des conneries ?  [:obit]  
 


---------------
Le terrorisme gauchiste et le terrorisme étatique sont les deux mâchoires d’un même piège à cons »© JP. Manchette - SUPER SITE FRANÇAIS SUR LES GILETS JAUNES  !
n°36191022
ovrefoss
Posté le 13-11-2013 à 12:52:08  profilanswer
 

zyx a écrit :

Pour la fraude fiscale, il y a cet article qui montre le fonctionnement effectif de ces paradis fiscaux et certains des stratagème au combien complexe utilisé par les fraudeur pour passer sous les radars :
 
http://www.slate.fr/story/70407/pa [...] pecialites
 
Avec ce petit exemple :
 

Citation :


Captives d’assurance et de réassurance
 
Qu’est-ce que c’est?
 
Les captives d’assurance sont des filiales créées par des grosses entreprises dont l’activité principale n’est pas l’assurance pour jouer le rôle d’un assureur classique. Elles couvrent les risques du groupe auquel elles appartiennent et que celui-ci ne peut ou ne veut pas faire couvrir par un assureur traditionnel. La constitution d’une captive permet de diminuer la charge globale des frais d’assurance d’une entreprise et de profiter de la souplesse fiscale et réglementaire du pays de domiciliation. Si aucun sinistre ne survient, l’entreprise peut récupérer son investissement.
 


 
quant à la mentalité des spécialistes qui font faire ce genre d'oppération :
 
http://collectifbrignoles.over-blo [...] is-fiscaux
 
C'est très instructif de ce monde de barrés ...
 
J'avais vu un reportage (Infra-rouge je crois) à une époque avec faux client contactant des conseillers HSBC, et c'était hallucinant les montages qu'il faisaient, avec multiples rebonds de filliales, d'entreprise écran, de "fondation"' pour pouvoir faire un montage.


 
C'est des re-re-redites tout ca, ton article ne démontre rien d'autre que ce qui est déjà archiconnu  [:heow]  
 
Slate, c'est pour les qui voudraient mais qui peuvent pas, c'est à chier, c'est crade   [:ramucho]  
 
C'est bon pour les rageux coincés dans la salle d'attente de l'au-delà, abstiens-toi la prochaine fois  [:silvershaded]  
 


---------------
Le terrorisme gauchiste et le terrorisme étatique sont les deux mâchoires d’un même piège à cons »© JP. Manchette - SUPER SITE FRANÇAIS SUR LES GILETS JAUNES  !
n°36191050
ovrefoss
Posté le 13-11-2013 à 12:54:02  profilanswer
 

Quesque a écrit :


Mélanger les deux c'est très FN ça ! Moi je propose de dire le Gouvernement et d'arrêter de faire de l'anti PS. D'ailleurs le texte cité au dessus montre bien que le PS n'est pas très uniforme.  

Oui, c'est ca, comme Woerth et Cahuzac, deux potes de la première à la dernière heure, mais tellement différents  [:malik68:2]  
 


---------------
Le terrorisme gauchiste et le terrorisme étatique sont les deux mâchoires d’un même piège à cons »© JP. Manchette - SUPER SITE FRANÇAIS SUR LES GILETS JAUNES  !
mood
Publicité
Posté le 13-11-2013 à 12:54:02  profilanswer
 

n°36191803
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 13-11-2013 à 14:02:56  profilanswer
 

ovrefoss a écrit :


 
C'est des re-re-redites tout ca, ton article ne démontre rien d'autre que ce qui est déjà archiconnu  [:heow]  
 


 
Pourtant, certains disent que c'est facile à contrôler :o . Sauf que dés que tu autorises les entreprise à ouvrir une filiale à l'étranger, filiale soumis alors au droit du pays étranger, et où la France n'a pas forcément de droit de regard, les outils de contrôle n'ont plus de prises :( . Et cet article décrit certaines des ficelles utilisées pour échapé aux contrôles et difficilement détectable sauf à fermer complètement les frontières.  
 
(c'est pas pour rien que je trouve la méthode de corompre des employés de banque offshore pour avoir des données pas si con :o )
 
Pour moi, ça ressemble à la guerre que se livrent hacker et spécialiste de sécurité internet : à chaque mesure prise par les uns correspond une contre-attaque ad hoc faite par les autres  :)


Message édité par zyx le 13-11-2013 à 14:06:12
n°36191819
helicon2
Posté le 13-11-2013 à 14:03:48  profilanswer
 

Suite à l'article de Terra-Eco sur le laisser-faire du gouvernement PS (et plus particulièrement du ministre de l'écologie), Le PG a sorti un communiqué :
 
M le Ministre de l’Ecologie, ne signez pas pour Hess Oil !
http://www.lepartidegauche.fr/actu [...] -oil-25667
 

Citation :

Le Ministre de l’Écologie s’apprêterait à signer les arrêtés de transfert de sept permis exclusifs de recherche de pétrole de schiste en Seine et Marne et dans l’Aisne en faveur de la société Hess Oil. Alors que la Ministre Batho avait refusé ces mutations, le Ministre Martin recule au premier coup de semonce. Par un communiqué du 8 novembre, le Ministre se défend de ne pas avoir d’autres choix et d’y être forcé par la justice.
 
Faux ! rétorquent des avocats spécialisés, qui révèlent en outre que l’Etat n’a pas jugé utile de présenter de mémoire en défense face à Hess Oil au Tribunal Administratif, et que ce dernier s’est contenté de demander au Ministère d’instruire les demandes. Elles peuvent donc être rejetées ! Et ce, conformément aux prises de position antérieures et répétées du Ministre, du Président de la République, et de la loi du 13 juillet 2011 interdisant la fracturation hydraulique, seule technique existante à ce jour, réaffirmée récemment par le Conseil Constitutionnel.
 
Signer ces arrêtés reviendrait à entériner de facto des permis de bafouer la loi, constituerait un grave reniement de la parole gouvernementale, et fournirait au lobby pétrolier une jurisprudence dangereuse sur d’autres permis.
 
L’absence de représentant de l’Etat au Tribunal Administratif conduit déjà le gouvernement à verser 420.000 euros de pénalités de retard à Hess Oil . 420.000 euros de fonds publics, en pleine période d’austérité et de détresse sociale… Arrêtons les dégâts !
 
Le Parti de gauche soutient la demande des avocats Arnaud Gossement et Olivier Meyer auprès du Ministre Martin pour ne pas signer ces arrêtés ( http://www.terraeco.net/Hydrocarbu [...] ieur,51963 ) et invite tous ses militants à signer et relayer la pétition initiée : http://www.petitions24.net/monsieu [...] signez_pas


Message édité par helicon2 le 13-11-2013 à 14:04:10

---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36192000
tiandji
Posté le 13-11-2013 à 14:17:57  profilanswer
 

Altarius a écrit :

Oui  :jap:  
Bien que ça passe vite un post.


 

Altarius a écrit :


C'est pas que c'est particulièrement agressif , enfin si parfois, mais il  y pas mal de messages peu constructif et pour "faire chier" j'ai l'impression.
 
Enfin, continuons la lutte camarades  :o


 Tu veux parler des messages qui disent " on pouvait pas, on peut pas et on pourra pas" ?? :o  
 
 Ouais, je suis d'accord, ce genre de message devient sacrément gonflant au bout d'un moment.  

n°36192111
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 13-11-2013 à 14:25:23  profilanswer
 

tiandji a écrit :


 Tu veux parler des messages qui disent " on pouvait pas, on peut pas et on pourra pas" ?? :o  
 
 Ouais, je suis d'accord, ce genre de message devient sacrément gonflant au bout d'un moment.  


 
C'est marrant, j'ai pas dit ça :D .... Et il a même été question de solutions effectivement employé avec une certain éfficacité :D  
 
Ce qui est encore plus marrant, c'est que si je comprend bien la rhétorique utilisé, le simple fait de dire "c'est complexe, il ne s'agit pas d'une simple question de volonté/yakafocon" revient pour certain à dire "on ne peut pas" ....  
 
Pour rappel (j'ai juste décomposé) :
 

zyx a écrit :


 
Possible en effet, mais c'est pas un drame hein  :o :D.  
 
Personnellement, je n'ai pas trop d'idée très arrêtée si ce n'est que le sujet n'est pas simple.  [:airforceone]  
 
Changer les traités internationaux, cela veut dire des années de négociations avec un certains nombres de pays qui vont tout faire pour sauvegarder leurs intérêts, et rien n'est gagné d'avance.  
 
Faire des coups de forces peut s'avérer à double tranchant, dans certains cas, il faut se poser la question si ça vaut le coup de foutre en prison un salarié qui a le malheur de bosser pour la mauvaise entreprise. On peut être pour, on peut être contre, mais il faut reconnaître que c'est violent.  
 
Le fait de décider de ne pas appliquer certains traités est une arme à double tranchant avec un effet boomerang qui peut être pire que l'avantage tiré.  
 
Reste celui de la corruption d'employé de banques : c'est toujours du "gris" comme niveau de méthode, mais au moins, c'est presque logique : se battre avec de l'argent pour de l'argent. Un autre avantage de cette dernière méthode : pas ou peu de rétorsion possibles et effet dissuasif possible. Mais bon, ça veut dire faire un truc illégal chez les autres.  [:airforceone]

n°36192133
moonboots
Posté le 13-11-2013 à 14:26:49  profilanswer
 

c'est du vent tes arguments, tout a été dit

n°36192962
tiandji
Posté le 13-11-2013 à 15:21:34  profilanswer
 

zyx a écrit :


 
C'est marrant, j'ai pas dit ça :D .... Et il a même été question de solutions effectivement employé avec une certain éfficacité :D  
 
Ce qui est encore plus marrant, c'est que si je comprend bien la rhétorique utilisé, le simple fait de dire "c'est complexe, il ne s'agit pas d'une simple question de volonté/yakafocon" revient pour certain à dire "on ne peut pas" ....  
 
Pour rappel (j'ai juste décomposé) :
 


 
 Bon, c'est bien, il y a du progrès alors.  :o  
 
 Ceci dit c'est d'autant plus complexe que ceux qui devraient s'attaquer au problème freinent des quatre fers pour que rien ne se fasse, j'espère que tu as regardé la série sur la fraude fiscale et en particulier l'émission d'hier soir où l'on voit que la frontière UMP/PS est extrêmement étroite, (on peut y adjoindre à ce duo le FN puisse celui qui a créé le compte en Suisse pour Cahuzac est un des membres important de la direction de ce parti) il est évident que tant que nous élirons des gens issus du milieu qui a justement de bonnes raisons pour que rien ne soit entrepris qui puisse porter atteinte à leur pognon et à celui de leurs petits copains on nous dira que c'est impossible, très difficile, voire même inenvisageable, heureusement pour nous il y a quand même un peu partout dans le monde des gens en train de prendre conscience que ça n'a rien d'impossible, il suffit juste d'y mettre de la bonne volonté et de donner des moyens à la justice, des gens prêts à en découdre avec la finance il y en a plein dans le milieu judiciaire, il suffit que le monde de la finance perde le soutien sans failles du monde politique aujourd'hui en place pour que l'édifice s'écroule comme un château de cartes.  

n°36193052
helicon2
Posté le 13-11-2013 à 15:27:48  profilanswer
 

tiandji a écrit :

Bon, c'est bien, il y a du progrès alors.  :o  
 
 Ceci dit c'est d'autant plus complexe que ceux qui devraient s'attaquer au problème freinent des quatre fers pour que rien ne se fasse, j'espère que tu as regardé la série sur la fraude fiscale et en particulier l'émission d'hier soir où l'on voit que la frontière UMP/PS est extrêmement étroite, (on peut y adjoindre à ce duo le FN puisse celui qui a créé le compte en Suisse pour Cahuzac est un des membres important de la direction de ce parti) il est évident que tant que nous élirons des gens issus du milieu qui a justement de bonnes raisons pour que rien ne soit entrepris qui puisse porter atteinte à leur pognon et à celui de leurs petits copains on nous dira que c'est impossible, très difficile, voire même inenvisageable, heureusement pour nous il y a quand même un peu partout dans le monde des gens en train de prendre conscience que ça n'a rien d'impossible, il suffit juste d'y mettre de la bonne volonté et de donner des moyens à la justice, des gens prêts à en découdre avec la finance il y en a plein dans le milieu judiciaire, il suffit que le monde de la finance perde le soutien sans failles du monde politique aujourd'hui en place pour que l'édifice s'écroule comme un château de cartes.  


 
 :jap:  


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36193089
moonboots
Posté le 13-11-2013 à 15:30:49  profilanswer
 

c'est pas avec des types comme Hollande, Moscovici et Cahuzac qu'on est sorti de l'auberge, une association (Anticor ?) était venu voir Cahu peu de temps après l'élection de Hollande, elle s'est fait rembarrer... avec le recul on se demande moins pourquoi, mais même des types comme Mosco n'ont rien envie de faire...
 
entre avoir envie et trouver ça difficile il y a un gap que des gens comme Zyx n'ont pas l'air de saisir je crois

n°36193660
Altarius
As de la digression
Posté le 13-11-2013 à 16:18:04  profilanswer
 

zyx a écrit :


 
Je te laisse me montrer un message peu constructif dans la discussion sur les paradis fiscaux. ...  


Ce que je disais c'est pas spécialement sur la dernière discussion, que je n'ai pas vraiment suivi,'est depuis la création du topic ou presque [:spamafoote]
 
Quant au reste du post lol.


---------------
Dsl pour les fautes - ne pas juger est une clé qui change le monde - Mensonge, propagande et manipulation, bienvenue chez les médias.
n°36193863
Talisker_4​4
Posté le 13-11-2013 à 16:36:09  profilanswer
 

Je me permets de vous proposer ce billet d'un jeune instituteur au sujet de l'Europe, qui est un véritable régal :  
 
20 ans apres le crash de Maastricht, on a retrouvé la boite noire
 
Bonne lecture !


Message édité par Talisker_44 le 13-11-2013 à 16:37:36
n°36194006
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 13-11-2013 à 16:44:36  profilanswer
 

tiandji a écrit :


 
 Bon, c'est bien, il y a du progrès alors.  :o  
 
 Ceci dit c'est d'autant plus complexe que ceux qui devraient s'attaquer au problème freinent des quatre fers pour que rien ne se fasse, j'espère que tu as regardé la série sur la fraude fiscale et en particulier l'émission d'hier soir où l'on voit que la frontière UMP/PS est extrêmement étroite, (on peut y adjoindre à ce duo le FN puisse celui qui a créé le compte en Suisse pour Cahuzac est un des membres important de la direction de ce parti) il est évident que tant que nous élirons des gens issus du milieu qui a justement de bonnes raisons pour que rien ne soit entrepris qui puisse porter atteinte à leur pognon et à celui de leurs petits copains on nous dira que c'est impossible, très difficile, voire même inenvisageable, heureusement pour nous il y a quand même un peu partout dans le monde des gens en train de prendre conscience que ça n'a rien d'impossible, il suffit juste d'y mettre de la bonne volonté et de donner des moyens à la justice, des gens prêts à en découdre avec la finance il y en a plein dans le milieu judiciaire, il suffit que le monde de la finance perde le soutien sans failles du monde politique aujourd'hui en place pour que l'édifice s'écroule comme un château de cartes.  


 
Le monde politique n'est pas monolithique (surtout lorsqu'on prend à l’international). En cas d'effondrement du monde de la finance, il faudra que tu expliques à tous les chômeurs suites aux nombreuses faillites pourquoi leur situation est en fait meilleure.  

n°36194163
Quesque
Posté le 13-11-2013 à 16:56:20  profilanswer
 

helicon2 a écrit :


 
Quand je parle de l'UMP et du PS, je parle de ceux qui détiennent le pouvoir (donc l'exécutif et le législatif). Il est très certainement possible qu'ici ou là, à l'intérieur de ces partis, des personnes sans pouvoir ait cette volonté. Mais on s'en fiche un peu...


Pour être élu ce sont ces gens sans pouvoir qu'il faut aller chercher... sinon tu ne peux prétendre qu'à ravager les topics, c'est tout. :o  

n°36194198
helicon2
Posté le 13-11-2013 à 16:59:22  profilanswer
 

zyx a écrit :

Le monde politique n'est pas monolithique (surtout lorsqu'on prend à l’international). En cas d'effondrement du monde de la finance, il faudra que tu expliques à tous les chômeurs suites aux nombreuses faillites pourquoi leur situation est en fait meilleure.


 
C'est avec ce genre de post que l'on voit ceux qui pense que la finance vampirise l'économie réelle et donc que son poids doit être réduit (comme le le président islandais Olafur Ragnar Grimsson) et ceux qui pensent que la finance soutient l'économie réelle et donc doit être maintenue sinon car il y aurait de nombreuses faillites et donc de nombreux chômeurs (comme zyx).
 
Revenons au monde réel  :o  
 
L'Islande, relevée de la crise, tourne le dos à l'euro
http://www.lefigaro.fr/conjoncture [...] ?cmtpage=0
 

Citation :

Contrainte en 2008 à recourir au FMI après la débâcle de son secteur financier, qui représentait plus de dix fois le PIB, l'Islande fait aujourd'hui figure d'exception dans une Europe en crise.
 
La petite île de 300.000 habitants vient de boucler sa deuxième année de croissance positive à plus de 2% du PIB avec un chômage en baisse, à 5,4%, et, cerise sur le gâteau, Reykjavik a récemment gagné son bras de fer face à l'UE sur l'épineux dossier de la banque en ligne Icesave.
 
En visite officielle à Paris, le président Olafur Ragnar Grimsson, réélu en juillet dernier pour un cinquième mandat, défend la stratégie anticrise adoptée dans son pays, qui pourrait inspirer les dirigeants européens. «Nous n'avons pas choisi la voie orthodoxe, se félicite le chef d'État, qui fut à l'origine des deux référendums sur l'indemnisation des clients étrangers d'Icesave, à chaque fois refusée. Nous avons laissé les banques faire faillite, instauré le contrôle des capitaux et n'avons pas appliqué de cure d'austérité comme il est imposé dans plusieurs pays européens, Nous avons veillé dans nos plans d'économies à préserver l'État-providence, en particulier sur l'éducation et la santé.» Si l'Islande s'est relevée aussi vite, c'est grâce à une forte dévaluation de sa couronne, qui a dopé les exportations. «De nombreux secteurs, la pêche, les nouvelles technologies, le tourisme, ont gagné en compétitivité et attractivité», rappelle le président.


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36194219
helicon2
Posté le 13-11-2013 à 17:01:19  profilanswer
 

Quesque a écrit :

Pour être élu ce sont ces gens sans pouvoir qu'il faut aller chercher... sinon tu ne peux prétendre qu'à ravager les topics, c'est tout. :o


 
Pour que le Front de Gauche soit élu, il faut faire appel à la petite partie du PS qui pense que le gouvernement actuel ne prend pas les bonnes décisions ?
 
A moins que tu confonds "membres du PS et de l'UMP" (ceux dont je parle) et "électeurs du PS et de l'UMP" (ceux dont je ne parle pas) ?


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36194351
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 13-11-2013 à 17:13:01  profilanswer
 

sur le coup, ils ont un un chomage qui a fait x3 (il était à 2% et est passé à 6%) et ils sont encore loin d'être revenu à leur niveau d'avant :o. C'est sur que lorsque tout s'écroule, à un moment, on ne peut que rebondir.  
 
Et encore, pour l'Islande, c'est pas le plus complexe. Mais de nombreuses entreprises en France ont besoin d'avoir des avances de fonds pour fonctionner correctement (du fait par exemple qu'il faut souvent d'abord dépenser pour produire et ensuite vendre).  
 
Beaucoup d'entreprises en France sont financées via le système bancaire et ne pourraient pas fonctionner sans ça. D'ailleurs, il y a eu pas mal de faillitte à cause de ça en 2008 - 2009.  
 
Je ne dis pas que le secteur de la finance est parfait et qu'il ne faudrait pas la réformer, hein, faut pas transformer mon propos, mais un effondrement de la finance, ce n'est pas simplement Jean-Pierre Gaillard pleurant sur le sort du Cac40 à la radio. :D

Message cité 2 fois
Message édité par zyx le 13-11-2013 à 17:13:18
n°36194360
tiandji
Posté le 13-11-2013 à 17:13:40  profilanswer
 


 Pour être élu le front de gauche devra surtout convaincre les gens que la finance ne produit pas de richesses, qu'elle n'est que parasitaire du monde du travail et que c'est ce seul monde du travail le véritable créateur de la richesse, il faudra aussi qu'il convainque que la notion de croissance telle qu'elle existe aujourd'hui est une absurdité et qu'il n'y a que les idiots et les économistes pour croire que la croissance sera infinie dans un monde fini comme l'a dit j'sais plus qui.  :o

n°36194373
Quesque
Posté le 13-11-2013 à 17:14:29  profilanswer
 

helicon2 a écrit :


 
Pour que le Front de Gauche soit élu, il faut faire appel à la petite partie du PS qui pense que le gouvernement actuel ne prend pas les bonnes décisions ?
 
A moins que tu confonds "membres du PS et de l'UMP" (ceux dont je parle) et "électeurs du PS et de l'UMP" (ceux dont je ne parle pas) ?


confondes...
Non je ne confonds rien je dis simplement que l'on ne doit pas confondre dans le même discours le gouvernement et le PS car ce n'est pas en opposition avec le PS que nous gagnerons les élections futures. Il faudra les 10% des membres et les 20% au moins des électeurs du PS.  
A moins que le PdeG se sente assez fort tout seul... ;)  

n°36194386
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 13-11-2013 à 17:15:40  profilanswer
 

tiandji a écrit :


 Pour être élu le front de gauche devra surtout convaincre les gens que la finance ne produit pas de richesses, qu'elle n'est que parasitaire du monde du travail et que c'est ce seul monde du travail le véritable créateur de la richesse, il faudra aussi qu'il convainque que la notion de croissance telle qu'elle existe aujourd'hui est une absurdité et qu'il n'y a que les idiots et les économistes pour croire que la croissance sera infinie dans un monde fini comme l'a dit j'sais plus qui.  :o


 
La plupart des gens qui créent une entreprise ont besoin d'emprunter de l'argent pour lancer leur affaire ...


Message édité par zyx le 13-11-2013 à 17:16:04
n°36194401
tiandji
Posté le 13-11-2013 à 17:17:42  profilanswer
 


 Quand on a privé les gens de revenus décents effectivement ils sont obligés de recourir aux parasites banques.  

n°36194456
Talisker_4​4
Posté le 13-11-2013 à 17:22:36  profilanswer
 

zyx a écrit :

sur le coup, ils ont un un chomage qui a fait x3 (il était à 2% et est passé à 6%) et ils sont encore loin d'être revenu à leur niveau d'avant :o. C'est sur que lorsque tout s'écroule, à un moment, on ne peut que rebondir.  
 
Et encore, pour l'Islande, c'est pas le plus complexe. Mais de nombreuses entreprises en France ont besoin d'avoir des avances de fonds pour fonctionner correctement (du fait par exemple qu'il faut souvent d'abord dépenser pour produire et ensuite vendre).  
 
Beaucoup d'entreprises en France sont financées via le système bancaire et ne pourraient pas fonctionner sans ça. D'ailleurs, il y a eu pas mal de faillitte à cause de ça en 2008 - 2009.  
 
Je ne dis pas que le secteur de la finance est parfait et qu'il ne faudrait pas la réformer, hein, faut pas transformer mon propos, mais un effondrement de la finance, ce n'est pas simplement Jean-Pierre Gaillard pleurant sur le sort du Cac40 à la radio. :D


 
Si un effondrement de la finance ferait autant de degats, c'est bien parce qu'on lui a laissé prendre trop d'importance dans notre economie.
L'objectif des anti-liberaux n'a jamais été de faire s'effondrer la finance, mais plutot de limiter au maximum son influence sur l'economie, afin que le pays souffre le moins possible lorsqu'elle s'effondrera (parce que cela semble assez ineluctable).  
 

Quesque a écrit :


confondes...
Non je ne confonds rien je dis simplement que l'on ne doit pas confondre dans le même discours le gouvernement et le PS car ce n'est pas en opposition avec le PS que nous gagnerons les élections futures. Il faudra les 10% des membres et les 20% au moins des électeurs du PS.  
A moins que le PdeG se sente assez fort tout seul... ;)  


 
Il me semble que Melenchon utilise desormais le vocable "solferinien" pour distinguer l'etat-major socialiste de la base militante.  
 

n°36194620
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 13-11-2013 à 17:36:52  profilanswer
 

tiandji a écrit :


 Quand on a privé les gens de revenus décents effectivement ils sont obligés de recourir aux parasites banques.  


 
heu, c'est un peu plus que des économies personnelles dont il est question là :D

n°36194745
helicon2
Posté le 13-11-2013 à 17:50:00  profilanswer
 

zyx a écrit :

sur le coup, ils ont un un chomage qui a fait x3 (il était à 2% et est passé à 6%) et ils sont encore loin d'être revenu à leur niveau d'avant :o. C'est sur que lorsque tout s'écroule, à un moment, on ne peut que rebondir.


 
Ils étaient entre 2,5% et 3% jusqu'à ce que la crise financière mondiale éclate en 2008. Suite à ça, ils avaient comme tout le monde le choix de laisser couler les banques qui pensaient être dans un casino ou les aider financièrement (comme ce que l'on a fait).  
 
Suite à cette crise :
- La France est passée de 7,5% (2008) à 10% (2010) puis nous sommes à présent à 11% ;
- L'Islande est passé de 2,5% (2008) à 7,5% (2010) puis ils sont actuellement à 5,5%.
 
Avant la crise, leur taux de chômage était artificiellement bas avec une finance qui représentait 10x le PIB ! Cependant, avec leurs mesures, contrairement à la France, leur chômage a baissé suite à la crise...
 

zyx a écrit :

Je ne dis pas que le secteur de la finance est parfait et qu'il ne faudrait pas la réformer, hein, faut pas transformer mon propos, mais un effondrement de la finance, ce n'est pas simplement Jean-Pierre Gaillard pleurant sur le sort du Cac40 à la radio. :D


 
Les conséquences d'une réduction du poids de la finance dans l'économie dépend des politiques mises en œuvre lors de la crise. Cela peut être bénéfique comme catastrophique.


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36194793
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 13-11-2013 à 17:53:28  profilanswer
 

helicon2 a écrit :


 
Ils étaient entre 2,5% et 3% jusqu'à ce que la crise financière mondiale éclate en 2008. Suite à ça, ils avaient comme tout le monde le choix de laisser couler les banques qui pensaient être dans un casino ou les aider financièrement (comme ce que l'on a fait).  
 
Suite à cette crise :
- La France est passée de 7,5% (2008) à 10% (2010) puis nous sommes à présent à 11% ;
- L'Islande est passé de 2,5% (2008) à 7,5% (2010) puis ils sont actuellement à 5,5%.
 
Avant la crise, leur taux de chômage était artificiellement bas avec une finance qui représentait 10x le PIB ! Cependant, avec leurs mesures, contrairement à la France, leur chômage a baissé suite à la crise...
 


 
Une économie sur une ile de 300 000 personnes et une économie d'un pays de 60 millions de personnes ...  
 

helicon2 a écrit :


 
Les conséquences d'une réduction du poids de la finance dans l'économie dépend des politiques mises en œuvre lors de la crise. Cela peut être bénéfique comme catastrophique.


 
Ah, mais pourquoi pas :D, j'étais resté sur l'effondrement du système financier, or, ce dernier n'est pas forcément souhaitable.

Message cité 3 fois
Message édité par zyx le 13-11-2013 à 17:53:41
n°36194826
moonboots
Posté le 13-11-2013 à 17:56:06  profilanswer
 

zyx a écrit :

Ah, mais pourquoi pas :D, j'étais resté sur l'effondrement du système financier, or, ce dernier n'est pas forcément souhaitable.


 [:prozac]  putain mais où tu as lu ça ?
tu ne pourrais pas nous faire des vacances un peu ? stop quoi

n°36194864
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 13-11-2013 à 17:58:52  profilanswer
 

moonboots a écrit :


 [:prozac]  putain mais où tu as lu ça ?
tu ne pourrais pas nous faire des vacances un peu ? stop quoi


 
là:
 

tiandji a écrit :


 
 il suffit que le monde de la finance perde le soutien sans failles du monde politique aujourd'hui en place pour que l'édifice s'écroule comme un château de cartes.  

n°36194924
moonboots
Posté le 13-11-2013 à 18:04:12  profilanswer
 

il ne parle pas d'effondrement de la finance, il parle du monde de la finance tel qu'il est (et qui, lui, va nous mener à l'effondrement)
 
essaye de comprendre ce que tu lis quand même

n°36194932
ovrefoss
Posté le 13-11-2013 à 18:05:08  profilanswer
 

zyx a écrit :


 
Une économie sur une ile de 300 000 personnes et une économie d'un pays de 60 millions de personnes ...  
 


 

zyx a écrit :


 
Ah, mais pourquoi pas :D, j'étais resté sur l'effondrement du système financier, or, ce dernier n'est pas forcément souhaitable.


 
 
[:vince_astuce]
 
 
Tu fais quoi dans la vie, tu tiens une cabane à frites ? C'est juste à cause des odeurs de graisse   [:la legende:5]    
 

n°36195004
helicon2
Posté le 13-11-2013 à 18:12:37  profilanswer
 

zyx a écrit :

Une économie sur une ile de 300 000 personnes et une économie d'un pays de 60 millions de personnes ...


 
Heureusement que tu nous as sorti cet argument. :D Je l'attendais.  :o  
 
Car comme chacun le sait, une politique économique mise en place dans un pays de 60 millions d'habitants ne peut absolument pas s'inspirer de politiques économiques mise en place dans des pays ayant moins ou plus d'habitants.
 
D'ailleurs, je trouve dommage que sur les livres de sciences-économiques ; ils ne précisent pas à chaque fois pour quelle nombre d'habitants elles peuvent s'appliquer.
 
Keynes, les théories qu'il a fait, c'était pour combien d'habitants ? et Friedman ? Et Hayek ? et Marx ? :o  
 

zyx a écrit :

Ah, mais pourquoi pas :D, j'étais resté sur l'effondrement du système financier, or, ce dernier n'est pas forcément souhaitable.


 
Lorsqu'il y a une crise (comme en 2008), on voit bien que c'est le système financier qui l'a provoque par ses excès ; pas le système politique ;)
 
Le système politique ne peut qu'agrandir ou réduire le poids de la finance dans l'économie réelle ; c'est tout.
 


---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
n°36195344
tiandji
Posté le 13-11-2013 à 18:47:05  profilanswer
 

zyx a écrit :


 
là:
 


 Je parlais bien évidemment de ce milieu pourri qui navigue entre le monde politique et le monde financier aujourd'hui et qui fait la pluie et le beau temps sur la planète, (enfin, surtout la pluie), chacun soutenant l'autre, il est tout aussi évident que si le peuple venait à reprendre le pouvoir sur le seul monde auquel il peut encore prétendre avoir une influence, à savoir le monde politique, le milieu de la finance prédatrice qui met à mal nos sociétés perdra sa béquille et s'effondrera de lui même, ça ne veut pas dire que la finance toute entière s'effondrera, enfin, je ne le pense pas et ne le souhaite pas, seulement celui qui créé les crises à répétition et soumet les peuples au dictat de l'austérité.
 
 Je suis quasiment certain que c'est ce raisonnement qui a conduit Jean Luc Mélenchon à dire que lorsque quelque part dans le monde quelqu'un ébranlera cet édifice c'est l'ensemble qui s'effondrera extrêmement rapidement parce d'un seul coup les peuples verront comme une évidence que nous sommes gouvernés par une bande de voyous.

n°36195372
tiandji
Posté le 13-11-2013 à 18:50:35  profilanswer
 

zyx a écrit :


 
heu, c'est un peu plus que des économies personnelles dont il est question là :D


 
 Oui, je m'en doute un peu, mais lorsqu'on sait que les banques ne prêtent rien mais créent de l'argent au moment de la signature de l'emprunt on est en droit de se demander au nom de quoi elles, et elles seules ont ce droit, qui le leur a donné, et pourquoi celui qui le leur a donné ne le reprendrait-il pas ????

n°36220766
helicon2
Posté le 16-11-2013 à 03:50:55  profilanswer
 

Le Front de Gauche de Villeurbanne (PG, GU, FASE, Les Alternatifs, Covra, CdJ) vient d'écrire une charte pour les futurs élus du Front de Gauche concernant les élections municipales. Qu'en pensez-vous ? C'est un document public libre de droits.
 
Charte interne des élu(e)s du Front de Gauche de Villeurbanne et partenaires COVRA et Club des Jacobins
 
La démocratie représentative, et plus particulièrement les institutions de la Vème République, démontrent depuis plusieurs décennies leur incapacité à respecter les fondements démocratiques : le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple. Une fois l'élection passée, le peuple n'a plus aucun moyen de contrôle et de sanction sur ses représentants jusqu'à l'élection suivante. Les élu(e)s ont le champ libre pendant leur mandat pour appliquer un autre programme que celui pour lequel ils(elles) ont été élu(e)s.  
 
Nous ne souhaitons pas attendre la VIème République pour appliquer des règles que l'on aimerait voir institutionnalisées. En signant cette Charte des l'élu(e)s du Front de Gauche de Villeurbanne, nos futur(e)s représentant(e)s, issu(e)s de nos rangs, s'engagent à en respecter le contenu durant leur mandat et ainsi montrer leur volonté de rendre le pouvoir au peuple sans attendre un changement de nos institutions. Ils(Elles) s'engagent à être des élu(e)s militant(e)s en incarnant une pratique différente de la représentation, afin de lutter contre la professionnalisation de la politique et le profit personnel.
 
Révocabilité
 
Un vote en Assemblée Générale en vue de révocation d'un de nos élu(e)s peut être mis à l'ordre du jour s'il est demandé par au moins un quart des citoyens du Front de Gauche, issus d'au moins trois composantes différentes du Front de Gauche. En signant cette Charte, l'élu(e) s'engage à démissionner si une majorité de l'Assemblée Générale se prononce pour sa révocation.
 
Mandat limité
 
Nos élu(e)s s'engagent à n'exercer qu'un seul mandat d'élu(e), à l'exception du mandat de conseiller municipal avec celui de conseiller métropolitain, le cumul étant dans ce cas institutionnalisé et quasi obligatoire. Nos élu(e)s s'engagent à ne pas enchaîner plus de deux mandats successifs.
 
Contrôle de l'élu(e) par la base
 
Sur la base du programme de l'Humain d'Abord, nos élu(e)s s'engagent à respecter les choix programmatiques actés par les Assemblées Générales du Front de Gauche et partenaires de Villeurbanne. Si l'un d'eux juge que de nouveaux arguments ou de nouveaux faits sont susceptibles de modifier ces choix programmatiques, il doit demander un débat et un vote sur le sujet en Assemblée Générale du Front de Gauche.
 
Chaque citoyen(ne) du Front de Gauche peut demander un débat et un vote lors de la suivante Assemblée Générale du Front de Gauche sur des positionnements politiques ou des sujets municipaux non couverts par le programme sur lequel nos représentant(e)s ont été élu(e)s.
 
Nos élu(e)s s'engagent à respecter ces décisions dans leur activité de représentant(e) du peuple.
 
Lien avec la base
 
Chacun de nos élu(e)s aura un duo de référents, un homme et une femme, citoyens du Front de Gauche. Ces référents serviront de courroie de transmission entre l'élu(e) et l'ensemble des citoyen(ne)s du Front de Gauche : remontant les questionnements, les avis et les discussions de la base à l'élu(e) et rendant compte des interrogations, des sentiments et des problèmes de l'élu(e) à la base.
 
Chaque duo de référents de chaque élu(e) sera désigné par tirage au sort parmi les citoyen(ne)s du Front de Gauche volontaires et dont la candidature en tant que référent(e) aura été validée par l'Assemblée Générale. Les élus ayant des attributions recoupant des thématiques traités par les ateliers du Front de Gauche devront s'appuyer sur ces-dits ateliers. L'élu(e) publiera un compte-rendu trimestriel des actions engagées, avec une présentation en Assemblée Générale du Front de Gauche. Il s’agit d’un formalisme strict pour maintenir un lien permanent entre mandataires et mandaté(e)s, pour que les élu(e)s ne se retrouvent pas hors sol.
 
Incorruptibilité
 
L'exigence d'incorruptibilité des élu(e)s par rapport aux grands acteurs économiques privés, en particuliers opérateurs de services publics, doit être totale. Dans le cas exceptionnel où la présence d'élu(e)s dans des réunions ou colloques est nécessaire, elle devra être aux frais de la collectivité en toute indépendance financière.

Message cité 1 fois
Message édité par helicon2 le 16-11-2013 à 03:51:45

---------------
Si vous voulez qu'ils s'en aillent tous, si vous voulez dégager tous les professionnels de la politique, soutenez Charlotte !
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1969  1970  1971  ..  8046  8047  8048  8049  8050  8051

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Obama de gauche ou de droite ? (échelle française)Les anxieux votent à droite, les calmes à gauche
Front de Libération des Mâles (F.L.M.)Etes vous de droite ou de gauche ?
qui est deja parti seul en vacances?"Nouvelle gauche" : zoom sur la fondation Saint Simon
Topic pour ceux qui font parti de la filiaire Littéraire =]Week end long à Lisbonne - Portugal
Roland Garros 2009, c'est parti pour la quinzaine !Difference entre droite et gauche ?
Plus de sujets relatifs à : France insoumise - Robespierre 2022, histoire de trancher le débat.


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR