Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
1366 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Arts & Lecture

  site socio-philo (guy Debord)

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

site socio-philo (guy Debord)

n°2723363
skazzzz
Posté le 15-05-2004 à 22:51:31  profilanswer
 

slu,
 
voila j'aimerais comprendre l'idée de Guy Debord et sa "Société spectaculaire" tout comme la pensée des situationniste qui me semble être très actuellle. Lepoblème est que je ne connais pas de bon site web ou apprendre et connaitre les idées de Guy Debord, dans un langage compréhensible pour le quidam comme moi ...
 
Merci pour vos conseils ... :jap:

mood
Publicité
Posté le 15-05-2004 à 22:51:31  profilanswer
 

n°2723425
skazzzz
Posté le 15-05-2004 à 22:59:38  profilanswer
 

sup

n°2723441
kfman
Credo quia absurdum
Posté le 15-05-2004 à 23:01:37  profilanswer
 

Ce ne serait pas "La société du spectacle" ?
Sinon je n'ai pas encore lu ce livre, mais il est sur ma liste d'attente...


---------------
"Nous allons reformater les français" © Nicolas Sarkozy
n°2723678
skazzzz
Posté le 15-05-2004 à 23:27:51  profilanswer
 

sisi

n°2723684
skazzzz
Posté le 15-05-2004 à 23:28:15  profilanswer
 

g essayé de lire mais trop compliqué pour moi, il me manque bcp de notions ...

n°2723761
rahsaan
Posté le 15-05-2004 à 23:38:10  profilanswer
 

L'Antichrist est demandé au poste n°5 !  :o  
 
 [:maestro]


---------------
Cinecourt, mon blog ciné/JV : http://cinecourt.over-blog.com Derniers articles : Contes du hasard, The Ascent, Lamplight City, Maigret, No Time To Die...
n°2723782
skazzzz
Posté le 15-05-2004 à 23:42:02  profilanswer
 

bah qu'il vienne ca m'arrangerait bien :o

n°2723794
rahsaan
Posté le 15-05-2004 à 23:44:07  profilanswer
 

Attends-toi à voir ton topic envahi par un texte copieux et dense ! :D


---------------
Cinecourt, mon blog ciné/JV : http://cinecourt.over-blog.com Derniers articles : Contes du hasard, The Ascent, Lamplight City, Maigret, No Time To Die...
n°2723802
skazzzz
Posté le 15-05-2004 à 23:44:58  profilanswer
 

tant mieux ...

n°2723803
skazzzz
Posté le 15-05-2004 à 23:45:16  profilanswer
 

La société du Spectacle
1
Toute la vie des sociétés dans lesquelles règnent les conditions modernes de production s?annonce comme une immense accumulation de spectacles. Tout ce qui était directement vécu s?est éloigné dans une représentation.
2
Les images qui se sont détachées de chaque aspect de la vie fusionnent dans un cours commun où l?unité de cette vie ne peut plus être rétablie [..]
3
Le spectacle se présente à la fois comme la société même, comme une partie de la société, et comme instrument d?unification. [..] et l?unification qu?il accomplit n?est rien d?autre qu?un langage officiel de la séparation généralisée.
4
Le spectacle n?est pas un ensemble d?images, mais un rapport social entre des personnes, médiatisé par des images. 11-43
6
[..] Sous toutes ses formes particulières, information ou propagande, publicité ou consommation directe de divertissements, le spectacle constitue le modèle présent de la vie socialement dominante. Il est l?affirmation omniprésente du choix déjà fait dans la production, et sa consommation corollaire. Forme et contenu du spectacle sont identiquement la justification totale des conditions et des fins du système existant. Le spectacle est aussi la présence permanente de cette justification, en tant qu?occupation de la part principale du temps vécu hors de la production moderne.
9
Dans le monde réellement renversé, le vrai est un moment du faux.

mood
Publicité
Posté le 15-05-2004 à 23:45:16  profilanswer
 

n°2723809
rahsaan
Posté le 15-05-2004 à 23:45:32  profilanswer
 

... si toutefois il a étudié un peu Debord.  ;)


---------------
Cinecourt, mon blog ciné/JV : http://cinecourt.over-blog.com Derniers articles : Contes du hasard, The Ascent, Lamplight City, Maigret, No Time To Die...
n°2723819
uriel
blood pt.2
Posté le 15-05-2004 à 23:46:48  profilanswer
 

tu peux pas lire les bouquins tout simplement?
 
edit: je dis pas ça mechamment, mais l'Internationale Situationniste, ça se resume pas comme ça :/


Message édité par uriel le 15-05-2004 à 23:48:01

---------------
IVG en france
n°2723826
skazzzz
Posté le 15-05-2004 à 23:48:42  profilanswer
 

ben non je sais bien. Mais comme je le disais je capte pas grand chose quand je le lis ...

n°2723829
skazzzz
Posté le 15-05-2004 à 23:49:02  profilanswer
 

si tu sais m'expliquer ...

n°2723846
uriel
blood pt.2
Posté le 15-05-2004 à 23:52:14  profilanswer
 

euh, on est samedi soir, il est presque minuit, et tu veux te pencher sur les idées de Debord? :D
n'y vois aucune moquerie, au contraire, mais là j'allais partir, je reprends le topic demain ou lundi :jap:
(bonne initiative soit dis en passant, mais mince, un samedi à minuit [:wam])


---------------
IVG en france
n°2723864
skazzzz
Posté le 15-05-2004 à 23:55:09  profilanswer
 

bah ya pas d'heure pour sentir le blues d'un vide émotionnel :'(

n°2723875
rahsaan
Posté le 15-05-2004 à 23:56:30  profilanswer
 

skazzzz a écrit :

bah ya pas d'heure pour sentir le blues d'un vide émotionnel :'(


 
Crois-tu que Guy Debord t'aidera à combler cela ?  :D  
Lis plutot les pages de Pascal sur l'ennui.  ;)


---------------
Cinecourt, mon blog ciné/JV : http://cinecourt.over-blog.com Derniers articles : Contes du hasard, The Ascent, Lamplight City, Maigret, No Time To Die...
n°2723880
kfman
Credo quia absurdum
Posté le 15-05-2004 à 23:57:47  profilanswer
 

skazzzz a écrit :

bah ya pas d'heure pour sentir le blues d'un vide émotionnel :'(


 
Que ressens-tu ?
L'impression d'une extrême lucidité de ce qui t'entoure ? Qui te fais ressentir un détachement et au pire l'indifférence ?


---------------
"Nous allons reformater les français" © Nicolas Sarkozy
n°2723889
skazzzz
Posté le 15-05-2004 à 23:59:15  profilanswer
 

bah j'en sais rien mais c'est pour voir si je suis le seul à trouver que les gens ne vivent plus qu'à travers une représentation des relations sociales ("sonnent creux" ). Bon c'est une généralité bien sur ...

n°2723900
uriel
blood pt.2
Posté le 16-05-2004 à 00:00:31  profilanswer
 

skazzzz a écrit :

bah ya pas d'heure pour sentir le blues d'un vide émotionnel :'(


 
tu m'as l'air pret pour lire Nietzsche et Deleuze :D  
(bon cassos moi)


Message édité par uriel le 16-05-2004 à 00:01:29

---------------
IVG en france
n°2723904
kfman
Credo quia absurdum
Posté le 16-05-2004 à 00:00:53  profilanswer
 

skazzzz a écrit :

bah j'en sais rien mais c'est pour voir si je suis le seul à trouver que les gens ne vivent plus qu'à travers une représentation des relations sociales ("sonnent creux" ). Bon c'est une généralité bien sur ...


 
+1. En tout cas... Société basée sur du vent...


---------------
"Nous allons reformater les français" © Nicolas Sarkozy
n°2723907
kfman
Credo quia absurdum
Posté le 16-05-2004 à 00:01:20  profilanswer
 

uriel a écrit :

tu m'as l'air pret pour lire Nietzsche ou Deleuze :D  
(bon cassos moi)


 
[:totoz]


---------------
"Nous allons reformater les français" © Nicolas Sarkozy
n°2723914
rahsaan
Posté le 16-05-2004 à 00:02:10  profilanswer
 

Comment les relations sociales seraient-elles autre chose qu'une représentation ? Comment les relations se passeraient-elles de représentations ?  :heink:  
 
Pour Marx, si l'homme est aliéné, c'est qu'il n'a plus la maîtrise des moyens de production. Il se retrouve face à un monde dont il ne comprend pas comment il s'est bâti, si bien qu'il contemple un univers qui lui est étranger, où il est aliéné, comme dans une nature hostile. S'il y a spectacle de la société, pour Marx, c'est parce que, ayant perdu les rapports concrets d'organisation sociale, nous nous perdons dans une représentation fausse, idéologique, fantasmatique du réel.


---------------
Cinecourt, mon blog ciné/JV : http://cinecourt.over-blog.com Derniers articles : Contes du hasard, The Ascent, Lamplight City, Maigret, No Time To Die...
n°2723921
skazzzz
Posté le 16-05-2004 à 00:03:01  profilanswer
 

uriel a écrit :

tu m'as l'air pret pour lire Nietzsche et Deleuze :D  
(bon cassos moi)


 
huh? j'ai peur de plus rien ressentir ...
La philo ca me fait peur, c'st une maladie, ca n'apporte rien ...

n°2723928
rahsaan
Posté le 16-05-2004 à 00:03:28  profilanswer
 

uriel a écrit :

tu m'as l'air pret pour lire Nietzsche et Deleuze :D  
(bon cassos moi)


 
Si la philo t'intéresse, viens donc parler de ce que tu aimes sur les autres topics de philo.  :)


---------------
Cinecourt, mon blog ciné/JV : http://cinecourt.over-blog.com Derniers articles : Contes du hasard, The Ascent, Lamplight City, Maigret, No Time To Die...
n°2723949
skazzzz
Posté le 16-05-2004 à 00:05:52  profilanswer
 

rahsaan a écrit :

Comment les relations sociales seraient-elles autre chose qu'une représentation ? Comment les relations se passeraient-elles de représentations ?  :heink:  
 
Pour Marx, si l'homme est aliéné, c'est qu'il n'a plus la maîtrise des moyens de production. Il se retrouve face à un monde dont il ne comprend pas comment il s'est bâti, si bien qu'il contemple un univers qui lui est étranger, où il est aliéné, comme dans une nature hostile. S'il y a spectacle de la société, pour Marx, c'est parce que, ayant perdu les rapports concrets d'organisation sociale, nous nous perdons dans une représentation fausse, idéologique, fantasmatique du réel.


 
euh pterte bien mais moi je pensais à guy debord car ce soir j'ai été à un concertjazz ou quasi-personne ne semblait ecouter la musique, 60% des gens était habillé BOBO style (bourgeois-bohème-artiste) et je me demandais pourquoi est-ce qu'il venait à un concert pour ne pas ecouter la musique, tout simplement ...

n°2723969
rahsaan
Posté le 16-05-2004 à 00:08:13  profilanswer
 

skazzzz a écrit :

huh? j'ai peur de plus rien ressentir ...
La philo ca me fait peur, c'st une maladie, ca n'apporte rien ...


 
Développant la pensée, la philosophie est au contraire le développement de la pensée par elle-même, donc la fortification de la vie, par la culture de l'homme. Elle est la saisie de l'infini en acte de ce qui existe, le développement d'une plénitude humaine supérieure. Mais la santé de l'esprit, comme celle du corps, s'acquiert au risque de la maladie. Loin d'être une anesthésie, la philosophie éduque à la maîtrise heureuse de sa vie. Elle nous fait ressentir, comme l'art, le monde plus profondément, par la force vitale du concept.
 
EDIT
 
C'était quoi, ton concert de jazz ?  [:r2 d2]  
Quant à l'étude du conformisme social et des apparences, les moralistes français du 17e siècle ont beaucoup développé le thème du mensonge nécessaire pour vivre en société.  
Appelle cela comme tu veux. [:spamafote] Ces gens venaient uniquement pour se montrer, pour paraître, pour être vu ; pour signifier leur appartenance à un milieu, pour se faire reconnaître, pour dire qu'ils font partie de ce monde. La musique leur est indifférente, pas le besoin de se plier à des obligations sociales.


Message édité par rahsaan le 16-05-2004 à 00:10:24

---------------
Cinecourt, mon blog ciné/JV : http://cinecourt.over-blog.com Derniers articles : Contes du hasard, The Ascent, Lamplight City, Maigret, No Time To Die...
n°2723993
skazzzz
Posté le 16-05-2004 à 00:10:30  profilanswer
 

rahsaan a écrit :

Développant la pensée, la philosophie est au contraire le développement de la pensée par elle-même, donc la fortification de la vie, par la culture de l'homme. Elle est la saisie de l'infini en acte de ce qui existe, le développement d'une plénitude humaine supérieure. Mais la santé de l'esprit, comme celle du corps, s'acquiert au risque de la maladie. Loin d'être une anesthésie, la philosophie éduque à la maîtrise heureuse de sa vie. Elle nous fait ressentir, comme l'art, le monde plus profondément, par la force vitale du concept.


 
euh moi je réflechi déja assez comme ca. Je veux de l'émmotion ...

n°2724007
skazzzz
Posté le 16-05-2004 à 00:11:52  profilanswer
 

rahsaan a écrit :


 
C'était quoi, ton concert de jazz ?  [:r2 d2]  
Quant à l'étude du conformisme social et des apparences, les moralistes français du 17e siècle ont beaucoup développé le thème du mensonge nécessaire pour vivre en société.  
Appelle cela comme tu veux. [:spamafote] Ces gens venaient uniquement pour se montrer, pour paraître, pour être vu ; pour signifier leur appartenance à un milieu, pour se faire reconnaître, pour dire qu'ils font partie de ce monde. La musique leur est indifférente, pas le besoin de se plier à des obligations sociales.


 
euh jsais pas trop c'était dans le cadre du jazz marathon à bxl ...

n°2724010
uriel
blood pt.2
Posté le 16-05-2004 à 00:12:23  profilanswer
 

rahsaan a écrit :

Si la philo t'intéresse, viens donc parler de ce que tu aimes sur les autres topics de philo.  :)


 
j'y suis passé vite fais mais les patés ecrit m'ont fait peur :jap: (quand j'aurais plus de temps, merci de la proposition)
 
sinon Deleuze, tu aimes pas? ce qu'il a fait avec Guattari est bien selon moi, le reste je connais pas trop)
 
sinon pour commencer, skazzzz, tu as lu "LA SOCIETE DU SPECTACLE" ? et c'est ça que tu as pas compris?  


---------------
IVG en france
n°2724013
rahsaan
Posté le 16-05-2004 à 00:13:14  profilanswer
 

Edit de mon msg d'au-dessus.  
 
Il ya beaucoup d'émotion, parfois, dans la pensée... peut-être autant que dans la musique de Mozart. La pensée se présente d'abord, pour le débutant, comme une femme froide, impersonnelle ; comme une pesanteur, un danger, qqch d'inconnu qui commence à se développer dans l'organisme et qui désorganise la régulation habituelle de l'existence.  
A vrai dire, la pensée se développe comme un nouvel organe, tyrannique, fragile, qui peut absorber une grande partie des forces corporelles -dont les émotions, les passions, les échecs etc.  ;)
 
>Uriel : lis plus attentivement le topic philo de Pascal75, et tu verras que nous aimons beaucoup Deleuze et en parlons souvent.  [:maestro]


Message édité par rahsaan le 16-05-2004 à 00:14:10

---------------
Cinecourt, mon blog ciné/JV : http://cinecourt.over-blog.com Derniers articles : Contes du hasard, The Ascent, Lamplight City, Maigret, No Time To Die...
n°2724019
skazzzz
Posté le 16-05-2004 à 00:14:03  profilanswer
 

rahsaan a écrit :


Quant à l'étude du conformisme social et des apparences, les moralistes français du 17e siècle ont beaucoup développé le thème du mensonge nécessaire pour vivre en société.  


 
c'est la que je dis qu'il vivent au travers d'une représentation (je vais à un concert) plutot qu'autravers de je-ne-sais-pas-comment-nommer- cela (le "vrai" avec de très gros guillemets).

n°2724029
skazzzz
Posté le 16-05-2004 à 00:15:28  profilanswer
 

uriel a écrit :

rop)
sinon pour commencer, skazzzz, tu as lu "LA SOCIETE DU SPECTACLE" ? et c'est ça que tu as pas compris?


 
 
j'ai essayé de le lire, je me suis arrêté à la page 10 ou un truc du style

n°2724030
uriel
blood pt.2
Posté le 16-05-2004 à 00:15:29  profilanswer
 

skazzzz a écrit :

euh pterte bien mais moi je pensais à guy debord car ce soir j'ai été à un concertjazz ou quasi-personne ne semblait ecouter la musique, 60% des gens était habillé BOBO style (bourgeois-bohème-artiste) et je me demandais pourquoi est-ce qu'il venait à un concert pour ne pas ecouter la musique, tout simplement ...


 
ouwah [:wam]
et tu as fais le saut jusqu'a Debord à partir de là?  
le jazz c'est In en ce moment, pas mal de gens se mette à en ecouter ou reécouter, c'est une mode qui revient, apres tout dependant de l'endroit mais certains y vont plus pour s'y faire voir (ou pour dire y etre aller) que pour apprecier la musique [:spamafote]
 
edit: ben en fait je repete rahsaan :D
pour le topic, je vais y faire un tour alors :jap:


Message édité par uriel le 16-05-2004 à 00:16:51

---------------
IVG en france
n°2724040
rahsaan
Posté le 16-05-2004 à 00:17:05  profilanswer
 

skazzzz a écrit :

c'est la que je dis qu'il vivent au travers d'une représentation (je vais à un concert) plutot qu'autravers de je-ne-sais-pas-comment-nommer- cela (le "vrai" avec de très gros guillemets).


 
Oui je vois bien ce que tu veux dire -et tu as raison de le dire. Ils sont indifférents au concert, et plongés uniquement dans la représentation : ils veulent se réfléchir dans le regard d'autrui. C'est la vanité spéculaire (du miroir) de l'homme : il veut se contempler par l'intermédiaire du regard d'autrui. Il a besoin d'être regardé pour se regarder. Il s'absorbe en autrui, il passe par autrui pour exister. Et les bobos étant une nouvelle élite sociale, ils sont très exposées à ce phénomène : ils obéissent au mot d'ordre qui dit qu'il faut s'inclure dans le groupe, appartenir à une classe sociale privilégiée. Donc ils veulent chercher dans l'attitude d'autrui la confirmation qu'ils sont acceptés. Ils adoptent les mêmes moeurs, ils vont au concert de jazz parce que les autres y vont et qu'il faut faire comme eux.  
Il y a un vertige de cette contemplation aliénée, une sorte de décollement par rapport au réel, au ""vrai"" avec de gros guillemets, comme tu dis justement.  ;)
 
>Uriel : regarde le sommaire du topic. Il y a plusieurs suite de msg sur Deleuze.


Message édité par rahsaan le 16-05-2004 à 00:19:56

---------------
Cinecourt, mon blog ciné/JV : http://cinecourt.over-blog.com Derniers articles : Contes du hasard, The Ascent, Lamplight City, Maigret, No Time To Die...
n°2724070
skazzzz
Posté le 16-05-2004 à 00:24:23  profilanswer
 

rahsaan a écrit :

Oui je vois bien ce que tu veux dire -et tu as raison de le dire. Ils sont indifférents au concert, et plongés uniquement dans la représentation : ils veulent se réfléchir dans le regard d'autrui. C'est la vanité spéculaire (du miroir) de l'homme : il veut se contempler par l'intermédiaire du regard d'autrui. Il a besoin d'être regardé pour se regarder. Il s'absorbe en autrui, il passe par autrui pour exister. Et les bobos étant une nouvelle élite sociale, ils sont très exposées à ce phénomène : le mot d'ordre qui dit qu'il faut s'inclure dans le groupe, appartenir à une classe sociale privilégiée.  ;)


 
oui mais moi j'aime aussi être estimé par autrui mais ce serait me tromper moi meme que d'aller/faire quque chose qui n'est pas moi. Je ne supporte pas cela, et j'ai l'impression que la société occidentale, aidée par son rapport à l'économie (notamment la pub) se dirige tout droit vers ca. L'ennui (la surabondance de la propiété) amène un vide qui est comblé tant bien que mal par une volonté de retrouver une authenticité, une essence mais qui n'est au final que "jouée" et non "vécue" (Ex tendance dans les milieu bourgeois d'aimer les vieux ustensiles de cuisine, de jardins, la mode des abnnnées '80 qui fait sont grand retour, ...).

n°2724085
rahsaan
Posté le 16-05-2004 à 00:29:43  profilanswer
 

>Skazzz : oui tu as tout à fait raison je crois.  ;) J'ai remarqué aussi, et beaucoup de gens sans doute, ce goût parfaitement artificiel pour de l'authentique, fabriqué de toutes pièces pour en réalité débloquer de nouveaux marchés et écouler autrement des produits. Nous ne cessons de redécouvrir le bon vieux temps, le temps d'avant... comme si les choses étaient plus authentiques en 1900 !  :sarcastic: C'est le syndrome de l'esprit de village, fantasme si cher à tous les bobos, et amplifié par Amélie Poulain.  
Ils s'attachent à une imagerie naïve, pour ne pas dire niaise, en s'imaginant qu'on peut vivre dans une ville idéale, gentille et sympa, débarrassée de ses rugosités et de ses aspects désagréables. Pur fantasme engendré par le principe de plaisir -qui ne se fait qu'au détriment du principe de réalité.  


---------------
Cinecourt, mon blog ciné/JV : http://cinecourt.over-blog.com Derniers articles : Contes du hasard, The Ascent, Lamplight City, Maigret, No Time To Die...
n°2724097
skazzzz
Posté le 16-05-2004 à 00:32:57  profilanswer
 

rahsaan a écrit :

J'ai remarqué aussi, et beaucoup de gens sans doute, ce goût parfaitement artificiel pour de l'authentique, fabriqué de toutes pièces pour en réalité débloquer de nouveaux marchés et écouler autrement des produits. Nous ne cessons de redécouvrir le bon vieux temps, le temps d'avant... comme si les choses étaient plus authentiques en 1900 !  :sarcastic: C'est le syndrome de l'esprit de village, fantasme si cher à tous les bobos, et amplifié par Amélie Poulain.  


 
c'est tout à fait ca, mais je dois bien l'avouer que ce film m'as tout de meme ému ...


Message édité par skazzzz le 16-05-2004 à 00:33:08
n°2724140
rahsaan
Posté le 16-05-2004 à 00:41:09  profilanswer
 

Je n'ai pas vu Amélie Poulain, et je ne dis pas que c'est un mauvais film. Mais quoiqu'il en soit, il a lancé une grande vogue de ce fameux "esprit de village"... Et quand on voit le prix des loyers à Montmartre ou dans le Marais, ça n'a rien à voir avec les vieux bleds et leurs bistrots/usines/commerces des campagnes du 19e-20e.  :D  
 

skazzzz a écrit :

oui mais moi j'aime aussi être estimé par autrui mais ce serait me tromper moi meme que d'aller/faire quque chose qui n'est pas moi.


 
Au fond, ce n'est sans doute agréable pour personne de renoncer en partie à soi pour s'aliéner dans le regard d'autrui. Toutefois, et tu le reconnais, il est important d'être estimé par des gens proches. Et tout le monde, à mon avis, a reculé de peur, de dégoût, de rejet, devant l'engagement dans un projet où l'on craint de se perdre, de ne plus être soi, de se renier.  
De fait, il y a bien des manières de se perdre. Toutefois, il ne faut pas trop s'accrocher à un fantasme d'authentique, précisément. Peux-tu vraiment dire ce que tu es, et ce que tu n'es pas ? Le projet en avant vers l'inconnu est tout autant aliénation que découverte de nouveau -découverte du nouveau en soi, de nouvelles possibilités.  
Il ya un étroit défilé qui nous fait avancer entre la perte de soi et la re-création de sa vie.  ;)


---------------
Cinecourt, mon blog ciné/JV : http://cinecourt.over-blog.com Derniers articles : Contes du hasard, The Ascent, Lamplight City, Maigret, No Time To Die...
n°2724151
zaboy
J'adore qu'un plan...
Posté le 16-05-2004 à 00:44:43  profilanswer
 

rahsaan a écrit :

Oui je vois bien ce que tu veux dire -et tu as raison de le dire. Ils sont indifférents au concert, et plongés uniquement dans la représentation : ils veulent se réfléchir dans le regard d'autrui. C'est la vanité spéculaire (du miroir) de l'homme : il veut se contempler par l'intermédiaire du regard d'autrui. Il a besoin d'être regardé pour se regarder. Il s'absorbe en autrui, il passe par autrui pour exister. Et les bobos étant une nouvelle élite sociale, ils sont très exposées à ce phénomène : ils obéissent au mot d'ordre qui dit qu'il faut s'inclure dans le groupe, appartenir à une classe sociale privilégiée. Donc ils veulent chercher dans l'attitude d'autrui la confirmation qu'ils sont acceptés. Ils adoptent les mêmes moeurs, ils vont au concert de jazz parce que les autres y vont et qu'il faut faire comme eux.  
Il y a un vertige de cette contemplation aliénée, une sorte de décollement par rapport au réel, au ""vrai"" avec de gros guillemets, comme tu dis justement.  ;)
 
>Uriel : regarde le sommaire du topic. Il y a plusieurs suite de msg sur Deleuze.


 
entierment d'accord avec cette analyse mais certains  milieux ne sont pas encore intoxiqués, cad moins en representation


---------------
Pour les LILLOIS & Autres Nordistes      www.lillehardware.com
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Arts & Lecture

  site socio-philo (guy Debord)

 

Sujets relatifs
Recherche un site specifique bien marrantNouveau site
site de telechargementsite pour scooter?
Quels sont les droits sur le nom de domaine d'un site homonyme ?Un site de critiques cd audio, ca existe? orienté électro si possible
Site pour les citroenistes, insideUn super site GOLDORAK !
site avec des wallpapers de tags 
Plus de sujets relatifs à : site socio-philo (guy Debord)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR