Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
801 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Video & Son
  Traitement Audio

  Meilleur volume pour un fichier? (dB)

 


 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Meilleur volume pour un fichier? (dB)

n°1317030
Super_Smas​her
Posté le 05-11-2007 à 14:32:02  profilanswer
 

Salut.
 
J'ai pour habitude de mettre mes fichiers sonores au niveau 97-98 dB avec MP3gain, et avec une carte son Xtrem Gamer et des Logitech Z-5450, en passant le niveau 10 du volume (la moitier) le son sature sur une bonne partie de mes fichiers.
 
Quel est d'après vous le bon niveau à mettre?

mood
Publicité
Posté le 05-11-2007 à 14:32:02  profilanswer
 

n°1317285
gURuBoOleZ​Z
Posté le 05-11-2007 à 21:35:21  profilanswer
 

89 dB est la valeur recommandée et n'a pas été choisie arbitrairement. N'en change pas.


Message édité par gURuBoOleZZ le 05-11-2007 à 21:35:44
n°1317292
Megalo
Posté le 05-11-2007 à 21:51:32  profilanswer
 

"n'a pas été choisie arbitrairement" -> j'aimerai bien savoir comment on justifie que 89 db est la valeur recommandée.
De plus, sur tous les cd du commerce, on est bien au dessus.

n°1317357
Darty58
Posté le 06-11-2007 à 00:00:49  profilanswer
 

C'est une question de dynamique (écart entre le niveau d'apparition du souffle et de celui de la saturation). Les ingé-son qui travaillent en studio pro ont du matos de pro dont la dynamique est beaucoup plus grande que sur du matos semi-pro, et qui permet d'augmenter le volume sans saturer. Tu dis bien, que le son sature sur "une bonne partie" de tes fichiers, mais pas tous! Ca vient aussi du fait que la source d'origine a été enregistrée ou encodée trop bas (ou pas).
Ton logiciel te permet d'amplifier le volume dans la mesure où il a déjà été encodé et donc fait une sorte de zoom mais ça n'améliore pas le signal. Donc soit tu fais rien, et t'augmente le volume à plus de 10 jusqu'à que ça sature, soit tu réencode mais dans ces càs les c'est normal qu'il y'est saturation à partir d'un certain seuil puisque de toute façon à l'origine ça ne supporte pas plus. A moins que tu encodes des fichiers wav masterisés en studio...
Désolé je suis apprenti ingé-son, et je connais pas mp3gain, mais quand vous dites le seuil c'est 89dB, c'est le niveau max? Parce que 89dBA ça équivaut au bruit d'une tondeuse à gazon :D

n°1317405
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 06-11-2007 à 02:34:26  profilanswer
 

Tu es apprenti ingé-son et tu poses ce genre de questions :o
 
:lol:
 
;)
 
Ah les joies de travailler en pseudo 30 bits :love: et à 192 KHz :hap:
 
PS : 96 db c'est la limite théorique de dynamique d'un CD, 92 db, c'est la limite pratique.


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°1317406
angturil
Posté le 06-11-2007 à 02:41:06  profilanswer
 

Darty58 a écrit :

Désolé je suis apprenti ingé-son, et je connais pas mp3gain, mais quand vous dites le seuil c'est 89dB, c'est le niveau max? Parce que 89dBA ça équivaut au bruit d'une tondeuse à gazon :D

C'est du 89db SPL (sound pressure level ou niveau de pression sonore). L'oreille humaine distingue différemment différentes fréquences, à même puissance certaines sonneront plus fort que d'autres. A ne pas confondre avec Db(a) ou pondéré basé sur la courbe isosonique inversée, soit un étalon consistant à niveller tous les rapports fréquences/niveau de perception pour en tirer une valeur de calcul, celle qui est fréquemment prise en compte pour définir l'intensité d'un son. Voir le lien que je te donnes. Replay gain se contente d'ajuster le niveau des fichiers de façon à ce que cette perception reste à peu près identique d'un morceau à l'autre, en moyenne, et ce quel que soit le niveau d'écoute, sur un volume de référence (il en faut un) de 89db SPL.
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cibel#dBSPL
 
Pour comprendre comment replay gain fonctionne c'est par là:
http://replaygain.hydrogenaudio.org/contents.html
 
Pour le "matos de studio", la dynamique utilisée en enregistrement de nos jours est celle du 24 bits pro-tools (réso la plus communément utilisée), 144db, mais qui de toute façon ne supportera pas plus une saturation en entrée de table et se contentera d'enregistrer à la manière d'un magnétophone ce qu'on lui met dans le ventre, un magnéto qui tout de même sera capable de mémoriser bien mieux les écarts de dynamique qu'un système de moindre résolution, ajoute à çà la qualité des micros, des préamps de table (SSL power), des tubetech, avalon ou autres... le but premier étant de pouvoir entendre les finesses d'un chanteur qui sussure (daho ?) autant qu'un furax du trash (à d'autres), voire les deux si le type combine les styles.... mais je te promet qu'il est trés facile d'écrêter un signal d'entrée micro si tu fais pas gaffe (quoique une SSL encaisse quand même pas mal et les Vu sont souvent dans le rouge.. magie de l'analogique).. :)

Message cité 1 fois
Message édité par angturil le 06-11-2007 à 03:03:59
n°1317510
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 06-11-2007 à 11:14:09  profilanswer
 

angturil a écrit :

C'est du 89db SPL (sound pressure level ou niveau de pression sonore). L'oreille humaine distingue différemment différentes fréquences, à même puissance certaines sonneront plus fort que d'autres. A ne pas confondre avec Db(a) ou pondéré basé sur la courbe isosonique inversée, soit un étalon consistant à niveller tous les rapports fréquences/niveau de perception pour en tirer une valeur de calcul, celle qui est fréquemment prise en compte pour définir l'intensité d'un son. Voir le lien que je te donnes. Replay gain se contente d'ajuster le niveau des fichiers de façon à ce que cette perception reste à peu près identique d'un morceau à l'autre, en moyenne, et ce quel que soit le niveau d'écoute, sur un volume de référence (il en faut un) de 89db SPL.
 
http://fr.wikipedia.org/wiki/D%C3%A9cibel#dBSPL
 
Pour comprendre comment replay gain fonctionne c'est par là:
http://replaygain.hydrogenaudio.org/contents.html
 
Pour le "matos de studio", la dynamique utilisée en enregistrement de nos jours est celle du 24 bits pro-tools (réso la plus communément utilisée), 144db, mais qui de toute façon ne supportera pas plus une saturation en entrée de table et se contentera d'enregistrer à la manière d'un magnétophone ce qu'on lui met dans le ventre, un magnéto qui tout de même sera capable de mémoriser bien mieux les écarts de dynamique qu'un système de moindre résolution, ajoute à çà la qualité des micros, des préamps de table (SSL power), des tubetech, avalon ou autres... le but premier étant de pouvoir entendre les finesses d'un chanteur qui sussure (daho ?) autant qu'un furax du trash (à d'autres), voire les deux si le type combine les styles.... mais je te promet qu'il est trés facile d'écrêter un signal d'entrée micro si tu fais pas gaffe (quoique une SSL encaisse quand même pas mal et les Vu sont souvent dans le rouge.. magie de l'analogique).. :)


 
 
Très jolie synthèse :jap: j'aurais pas eu le courage ni les compétences pour dire aussi bien ;)
 
Par contre, j'ai vu que le matos studio en vente depuis quelques temps propose un travail en pseudo 30 bits en traitement interne afin d'être encore moins sensible aux crêtes imprévisibles, ou prévisibles mais de courte durée.
 
Tu peux nous donner ton avis la dessus ?


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°1317681
Darty58
Posté le 06-11-2007 à 15:54:29  profilanswer
 

tharkie a écrit :

Tu es apprenti ingé-son et tu poses ce genre de questions :o
 
:lol:
 
;)
 
Ah les joies de travailler en pseudo 30 bits :love: et à 192 KHz :hap:
 
PS : 96 db c'est la limite théorique de dynamique d'un CD, 92 db, c'est la limite pratique.


Je suis en début de formation (SAE) alors j'ai encore des tas de choses à apprendre :D  
Merci pour tes précisions antguril. Donc le logiciel agit sur les dB SPL, mis j'ai vu aussi sur les RMS et le son rose(quezaco?)
je cite:
"Ce nombre (83 dB SPL) n'a pas été choisi au hasard. Il represente un niveau moyen d'écoute confortable, déterminé par des professionels apres des années d'écoute. Le niveau de réference -20dB de son rose n'est pas le fruit du hasard non plus. Il diminue le niveau calibré moyen de 20dB par rapport au niveau de crête. En d'autres termes, il laisse 20dB au headroom(?) pour plus d'intensité que le signal moyen. Donc si les CD's étaient masterisés de la sorte, le niveau moyen serait autour de 20dB FS (?), laissant beaucoup d'espace pour les peaks dramatiques qui rendent la musique excitante."
source: replaygain http://replaygain.hydrogenaudio.org/calibration.html
 
En gros faut se laisser une marge pour les cretes, mais c'est quoi le son rose?


Message édité par Darty58 le 06-11-2007 à 15:59:42
n°1317683
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 06-11-2007 à 15:55:54  profilanswer
 
n°1317690
Darty58
Posté le 06-11-2007 à 16:02:42  profilanswer
 

tharkie a écrit :

Je plaisantais ;)


 Trop tard :cry:  :cry:  :cry: :lol:    
 :D

mood
Publicité
Posté le 06-11-2007 à 16:02:42  profilanswer
 

n°1317729
Super_Smas​her
Posté le 06-11-2007 à 16:45:15  profilanswer
 

Merci pour vos réponse  ;)

n°1317737
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 06-11-2007 à 16:50:54  profilanswer
 

Mais qu'est-ce qu'il vient polluer notre HS lui :??: :kaola:
 

Spoiler :


 [:chrisbk]  


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°1317929
angturil
Posté le 06-11-2007 à 20:55:28  profilanswer
 

Alors le son rose, ou "pink" qui n'a rien à voir avec les vocalises des talentueux artistes dans les coulisses de chez michou, est simplement un son assez désagréable qui comprend toutes les gammes de fréquences sonores dans le spectre audible amplifiées à même volume d'écoute "ressenti" c'est a dire que les gammes les plus audibles pour l'oreille humaine telles les médiums et aigüs seront rabaissées de 3db par octave (d'ailleurs le principe c'est justement de perdre 3db par octavle depuis le bas du spectre toutes les octaves pour s'étalonner à peu près sur les capacités de l'oreille humaine). C'est un signal aléatoire, à savoir que c'est à peu près aussi agréable à entendre qu'un pschitt de cocotte minute après 8h passée à plein gaz dans la cuisine.
 
Pour ajuster finement l'acoustique des salles par exemple il est fréquent d'utiliser des égaliseurs qui savent s'étalonner par rapport à la réponse qu'ils reçoivent d'un micro à partir d'un bruit rose géneré dans les enceintes. C'est d'ailleurs la principale utilisation de ce signal présent dans toutes les tables numériques yamaha par exemple. Tu as ton étalon, puis tu peux commencer à corriger tes equalos en fonction.


Message édité par angturil le 06-11-2007 à 20:59:24
n°1318372
Darty58
Posté le 07-11-2007 à 13:20:35  profilanswer
 

Ok maintenant c'est plus clair... Merci anturgil! qu'est-ce qu'on ferait sans toi?
A propos du numérique, il est coutume de dire qu'il ne faut jamais dépasser le 0dB et se laisser une marge sous peine de saturer obligatoirement (ce qui n'est pas le cas avec l'analogique). de quel dB on parle içi? J'ai encore du mal, parfois on parle aussi de -XdB comme une mesure (pas une diminution j'entends) c'est lesquels?

n°1318449
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 07-11-2007 à 16:07:10  profilanswer
 

-Xdb ne doit jamais atteindre 0db c'est celui là ;) Le -Xdb c'est par rapport au 0db justement ;)


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°1318987
yuden
Posté le 08-11-2007 à 14:03:55  profilanswer
 

Bonjour,
à Super_Smasher: gURuBoOleZZ a bien raison de suggerer de ne pas modifier le volume sonore par défaut de Mp3Gain. Si le volume de 89dB a été choisit, c'est qu'il y a peu de chance qu'un fichier audio écrête à ce niveau sonore. Si tu normalise à 98db comme tu le mentionnes, il doit surement y avoir plusieurs fichiers dans la colonne "écrêtage piste" inscrit en rouge.  
Pour une normalisation "rms", on suggère un volume de -16dB pour la musique. Pour une normalisation "peak", on suggère 96%. On s'entend généralement aussi pour dire de laisser une marge de manoeuvre, a savoir: limiter les pointes à environ -0,9db. Certains lecteurs, peuvent éprouver certaines difficultés à lire les bits à 0db. Egalement, lorsqu'un fichier audio pcm wav est normalisé à 0db, si ce même fichier est compressé au format mp3, il y aura écrêtage (facilement vérifiable avec les vu-mètres d'un logiciel d'édition audio).

n°1319050
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 08-11-2007 à 16:09:38  profilanswer
 

Parfaite précision :jap:


Message édité par tharkie le 08-11-2007 à 16:09:44

---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°1319393
Darty58
Posté le 08-11-2007 à 22:27:00  profilanswer
 

Oui cool post. Aussi en audio numérique il ne faut jamais dépasser le 0db sinon c'est l'écretage assuré, contrairement à l'analogique... (mais bon y'en a qui le font quand meme - va savoir à quoi ça sert?)
Sinon: vive l'analogique :D

n°1319529
yoms
Posté le 09-11-2007 à 09:51:25  profilanswer
 

Darty58 a écrit :

Ok maintenant c'est plus clair... Merci anturgil! qu'est-ce qu'on ferait sans toi?
A propos du numérique, il est coutume de dire qu'il ne faut jamais dépasser le 0dB et se laisser une marge sous peine de saturer obligatoirement (ce qui n'est pas le cas avec l'analogique). de quel dB on parle içi? J'ai encore du mal, parfois on parle aussi de -XdB comme une mesure (pas une diminution j'entends) c'est lesquels?


 
Le 0dB en question est en fait le 0dB FS (FS = full scale = en pleine échelle). Cette notion n'est utilisée que dans le monde numérique. Elle n'a, je crois, pas de réalité physique. C'est une représentation où le 0Db est un choix arbitraire qui représente la valeur maximale avant saturation du signal numérique enregistré sur ton disque dur. Et cette valeur avant saturation est connue mathématiquement parlant car elle dépend de la dynamique des supports numériques, dynamique elle-même liée à la résolution en nbr de bits. Après, en gros, on dit arbitrairement que ce max est 0dB FS comme ça, c'est une valeur simple à repérer. On peut donc voir cela comme une translation d'échelle afin de tomber sur une valeur facilement mémorisable et partagée de tous.
 
Donc, tu surveilleras ton 0dB FS que dans Windows/Mac OS sur le vu-mètre numérique du panneau de contrôle de ta carte d'acquisition audionumérique et sur la table de mixage de ton Cubase, Protools, Logic... Tu ne trouveras pas de 0dB FS sur les préamplis micro, table de mixage, etc. où l'on baigne encore dans l'analogique et où le niveau de saturation ne dépend pas d'une règle que l'on s'est fixée, mais tout simplement des qualités intrinsèques de chaque appareils analogiques à encaisser plus ou moins les signaux avant de saturer.
 
Qu'on n'hésite pas à me corriger/préciser...


Message édité par yoms le 09-11-2007 à 09:55:48
n°1320072
tharkie
Effaré par l'idiotie humaine
Posté le 10-11-2007 à 08:38:38  profilanswer
 

Le premier article, est à mon humble avis parfait :jap:
 
Le second article, je ne l'ai pas trop bien saisi ou plutôt j'y vois deux sens possibles :) : un que j'estime correct aussi, l'autre, j'ai des doutes :D


---------------
Sujet sur les cartes son audiophiles pour mélomanes et musiciens & DAC+ADC
n°1320098
petitprinc​e
Posté le 10-11-2007 à 10:35:44  profilanswer
 

Citation :

Ok maintenant c'est plus clair... Merci anturgil! qu'est-ce qu'on ferait sans toi?
A propos du numérique, il est coutume de dire qu'il ne faut jamais dépasser le 0dB et se laisser une marge sous peine de saturer obligatoirement (ce qui n'est pas le cas avec l'analogique). de quel dB on parle içi? J'ai encore du mal, parfois on parle aussi de -XdB comme une mesure (pas une diminution j'entends) c'est lesquels?


 
C'est juste l'échelle inversée. Elle est très pratique car la résolution de travail ne rentre pas en compte. Que tu sois en 4, 8, 16 ou 24 bit, le 0 est toujours le 0, le -10dB reste -10db même en 64 bits...
 
Le 0db c'est la limite avant que tes sons ne soient écrêtés violemment par le convertisseur  et une satu numérique c'est moche (quoique  :D )  
 
Après, suivant la situation de travail, ton niveau d' "headroom" est différent. Pour rester simple, l'headroom c'est de la marge que tu laisses pour les crêtes. Les ingé-sons ne sont pas tous d'accord sur ce niveau, donc il reste une part de subjectivité. Si nous prenons en exemple la musique, les différents styles n'ont pas les mêmes besoins et dépend aussi de la qualité de la source et des éventuels post-traitements qui vont entrer en jeu. Si tout parait embrouillé c'est parce qu'en analogique les mesures n'étaient pas sur les mêmes échelles et qu'on a gardé une bonne partie du vocabulaire. Si Angturil me parlait du 0db sur le VU de sa SSL je saurais que ce n'est pas du tout le même que le 0 du pickmeter de mon Protools.
 
Le -XdB sert aussi à définir plusieurs normes notamment en vidéo/broadcast mais toujours en numérique.
 
La tricherie sur le volume sonore consiste à utiliser un limiteur numérique qui va garder tes bits en dessous d'une certaine valeur en remontant tout les autres et en supprimant les crêtes (exemple, le plug L2 le WAVES)

Message cité 1 fois
Message édité par petitprince le 10-11-2007 à 10:41:09
n°1320143
Super_Smas​her
Posté le 10-11-2007 à 12:17:41  profilanswer
 

J'ai repassé tout mes fichiers sous 93dB et je n'ai pratiquement plus aucun fichier qui présente des distortion  :)

n°1320398
redevance
Posté le 10-11-2007 à 21:33:20  profilanswer
 

petitprince a écrit :

[quote]
Le 0db c'est la limite avant que tes sons ne soient écrêtés violemment par le convertisseur  et une satu numérique c'est moche (quoique  :D )


Pas vraiment.
La seule valeur absolue est le 0dB FS qui correspond au maximum possible des convertisseurs A/D (tous les bits à 1)
Sur un afficheur PPM ( Peak Program Meter), le 0 correspond à -9dB FS
 
Sur un Vu metre, le 0 correspond à - 18dB FS
 
Et lorsque tu "dépasses" le 0dB FS, il n'y a pas de saturation, mais le signal est clippé.
 
A+

n°2114549
avion89
Posté le 04-11-2017 à 15:46:53  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Veuillez m'excuser pour mes explications mais j'ai des difficultés avec l'écriture.  
 
Je vous montre le line avec laquelle je veux faire les réglages de la carte son USB.  
 
Quel numéro db  dois-je utiliser pour la musique ? Et pour les films ?  
 
ma carte son est Sound Baster X-Fi Surround 5.1 Pro  
 
mes enceintes qui sont branchées sur cette carte son. est la marque  
 
logitech surround sound speaker z506 voir le line du site  
 
https://www.logitech.fr/fr-fr/produ [...] akers-z506
 
https://fr.creative.com/p/sound-bla [...] nd-5-1-pro
Rebonsoir,  
J'ai trouvé une solution à mon problème, cela viens de mon logiciel EAX. Quel réglage concernant la quantité d'effets dois-je faire (pour la musique et les films) ?  
Merci  
Cordialement  
 


Message édité par avion89 le 04-11-2017 à 21:27:23
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Video & Son
  Traitement Audio

  Meilleur volume pour un fichier? (dB)

 

Sujets relatifs
quelle taille de fichier pour 570 kbit/s pour 2h10 de filmNormaliser le volume sans pics de saturation
c'est quoi le meilleur contraste sur du HD ?découper fichier video pour faire plus qu'un mais différents codec
Convertir fichier sous-titre en fichier textequel est le meilleur LCD du moment ?
Connection du son d'un PCHC sur Ampli, quel est le meilleur choix ?aconvertir un fichier asf en format pour pinacle
Convertir un fichier ASF pour pinacle sudio 9Controle du micro (volume et activation)
Plus de sujets relatifs à : Meilleur volume pour un fichier? (dB)



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR