Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2198 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  [Topic Unique] Intelligence Economique

 


 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

[Topic Unique] Intelligence Economique

n°2337777
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 04-07-2009 à 18:33:54  profilanswer
 

Bienvenue à tous sur le topic unique consacré à l'Intelligence Economique :
 
 
Définition officielle : "L’intelligence économique peut être définie comme l'ensemble des actions coordonnées de recherche, de traitement et de distribution, en vue de son exploitation, de l'information utile aux acteurs économiques. Ces diverses actions sont menées légalement avec toutes les garanties de protection nécessaires à la préservation du patrimoine de l'entreprise, dans les meilleures conditions de délais et de coûts. L’information utile est celle dont ont besoin les différents niveaux de décision de l’entreprise ou de la collectivité, pour élaborer et mettre en œuvre de façon cohérente la stratégie et les tactiques nécessaires à l’atteinte des objectifs définis par l’entreprise dans le but d'améliorer sa position dans son environnement concurrentiel. Ces actions, au sein de l'entreprise, s’ordonnent autour d’un cycle ininterrompu, générateur d’une vision partagée des objectifs de l'entreprise." Rapport Martre.
 
Liste des Formations : Toutes les formations Françaises se trouvent sur ce site : http://www.portail-ie.fr/les-formations/formation.html
 
Concernant l'emplois et les stages : http://www.veille-et-tic.fr/
Ce site référence la plupart des offres officiels d'emplois et de stage en intelligence économique.
 
NewsGroup :  
 
http://fr.groups.yahoo.com/group/CyberIES/  (Le groupe CyberIES a pour vocation d'accueillir tous les publics francophones
intéressés par la veille et l'intelligence économique.)
La newsgroupe permet d'être au courant des différents colloques de la matières, rencontres, offres d'emplois, travaux, articles...
Pour information, ce group n'est plus très actif...
 
http://fr.groups.yahoo.com/group/veille/
Mailing-list française consacrée aux thématiques de veille, d'intelligence économique et stratégique sur Internet.
Toujours actif et utile.
 


Message édité par maxdelavega le 30-05-2010 à 23:47:20
mood
Publicité
Posté le 04-07-2009 à 18:33:54  profilanswer
 

n°2337781
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 04-07-2009 à 18:34:44  profilanswer
 

Le fameux cycle de l'intelligence économique :
 
http://www.eveil-euronord.org/competences/cartographie.gif
 
Il en éxiste plusieurs versions (à cinq étapes, voir 6... mais celle-ci est la plus connue et utilisée)
 
Les dix commandements de l'intelligence économique :
 

  • Définir les besoins en information  
  • Collecter l’information ouverte  
  • Ne pas négliger l’information "informelle"
  • Hiérarchiser et traiter l’information recueillie  
  • Diffuser l’information à point nommé
  • Mesurer la satisfaction des destinataires
  • Protéger les données sensibles et le savoir-faire
  • Influer sur l’environnement
  • Bannir définitivement la naïveté tout en évitant de verser dans la paranoïa  
  • Obtenir l’adhésion de tous


Source : http://www.intelligence-economique [...] =9/t_blank


Message édité par maxdelavega le 05-07-2009 à 14:18:00
n°2337782
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 04-07-2009 à 18:34:53  profilanswer
 

Reserved

n°2338651
teez31
Euromed Management '12
Posté le 05-07-2009 à 13:35:15  profilanswer
 

Drapal

n°2362925
Litania
Posté le 14-07-2009 à 04:40:00  profilanswer
 

Salut à tous, bon je vais essayer de relancer ce topic. Quels sont les débouchés concrets de l'IE?

n°2364477
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 14-07-2009 à 21:04:26  profilanswer
 

Des débouchés concrets ? Question difficile, très même lol. En fait tout dépend de ton cursus précédent. Lorsque l'on regarde les offres de stages ou d'emplois, on se rends compte que la compétence IE est souvent secondaire.
Moi par exemple qui voulait travailler dans l'IE en tant que métier à part entière, je suis en train de toalement changer d'avis. Integrer une véritable cellule d'IE dan une enteprise est mission impossible...
En même temps je ne suis encore qu'étudiant et en stage actuellement, ce serait pas mal si des travailleurs de la profession pouvait donner leur avis.

n°2364773
Litania
Posté le 15-07-2009 à 01:11:54  profilanswer
 

Merci Maxdelavega pour ta réponse, malheureusement j'ai l'impression que L'IE n'est pas un sujet qui passionne ou intéresse tout le monde..
 Cependant, par exemple, que peut-on obtenir de plus en terme de possibilité d'emploi après un 3ème cycle en IE suite à une école de commerce? Je te pose la question en connaissance de cause car il me semble que tu as fait l'ESSEC.

n°2365322
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 15-07-2009 à 12:27:18  profilanswer
 

Non je ne suis pas à l'ESSEC lol, j'aurais bien aimer :)
Je suis toujours étudiant, passant en M2 d'ailleurs.
 
Effectivement l'IE ne passionne pas les foules, c'est un terme un peu four tout, on y trouve tout et rien dans l'IE, donc cela complique un peu les choses. Il n'y a qu'a voir le nombre de métier pouvant inégrer la définition de l'IE pour s'en rendre compte.
 
Je vais un peu me répéter, mais je pense que c'est surtout la formation avant l'IE qui fera ou pas de ton diplôme d'IE une plus value ou non. Un ingénieure avec un troisième cycle d'IE peut à mon avis faire trouver de bon postes. Par contre, un étudiant ayant fait une licence d'histoire ou de philo puis de l'IE risque de galérer un maximum.
 
Je conseil à tout le monde ce lien : http://www.troover.com/emploi%20et%20IE%202008.pdf
 
Ce sont les statistiques des personnes évoluant dans l'IE. J'éspère que tu y trouvera ton bonheur :)
 
L'étude 2009 est en cours.

n°2365340
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 15-07-2009 à 12:31:37  profilanswer
 

Selon la nouvelle édition de l’enquête TROOVER sur l’emploi et l’intelligence économique, e profil-type du consultant en intelligence économique en poste est le suivant :

  • un homme (67,35 %)
  • de 25 à 35 ans (55,78 %)
  • diplômé d’un DESS en intelligence économique (34,01 %)
  • d’une formation générale bac +5 (71,43 %)
  • de 5 à 10 ans d’expérience (23,13 %)
  • en cdi (73,47 %)
  • gagnant entre 30.000 à 35.000 Euros par an (19,73 %)
  • en premier poste (36,05 %)
  • travaillant dans une société anonyme (48,98 %)
  • de plus de 250 personnes (48,30 %)
  • qui n’est pas un cabinet en IE (77,55 %)


Principaux résultats de l'étude 2008.

n°2365562
Gabor75
Posté le 15-07-2009 à 14:13:05  profilanswer
 

L'initiative de François JEANNE-BEYLOT (qui effectue l'un des meilleurs cours de l'EGE ainsi que dans d'autres centres de formation) est excellente... hélas le questionnaire administré annuellement ne circule essentiellement que par le réseau... j'espère un jour voir des cabinets de RH comme Hays, Watson Wyatt, Towers Perrin, etc., lui emboîter le pas afin de faire émerger les métiers de l'IE dans les nomenclatures... et par la même occasion de mener des études salariales à grande échelle.
 
La question à se poser n'est pas de savoir ce qu'on peut "trouver" tout prêt en ayant fait une grande école + une formation IE. Après une grande école (commerce, ingé, etc.), le taux d'employabilité est excellent dans tous les métiers. Pour ma part, ayant fait l'ESSEC, je peux me vendre sans problème dans les métiers du marketing ou du business development international (mes spécialisations) grâces aux méthodes classiques de gestion que j'ai acquises lors de mes années d'études et de terrain. Après une formation en IE, je pense qu'il ne faut alors plus se placer en "demandeur" étant donné que ces métiers ont grand besoin d'être promus et vendus, il faut se placer en VRP et aller voir les recruteurs / entrepreneurs en leur expliquant en quoi l'IE couplée à un métier de base peut avoir de la valeur ajoutée pour eux. Le chemin est long mais ce n'est que comme cela que les entreprises (je ne parle pas des grandes qui l'ont toutes compris et ne représentent qu'une minuscule partie du tissu économique en fin de compte) seront demandeuses de spécialistes de l'IE. Cela n'est pas spécifique à l'IE, c'est toujours la même chose à chaque fois qu'une nouvelle famille de métiers émerge, en particulier dans les pays moins réceptifs au changement. Donc, il ne faut pas rêver en espérant trouver des offres d'emplois toutes prêtes en IE dans les entreprises, même en ayant fait les meilleures formations qui soient. Un travail d'éducation reste à faire, heureusement la prise de conscience est de plus en plus forte, je le constate dans les réseaux dédiés aux pros de l'IE et aux entrepreneurs.

mood
Publicité
Posté le 15-07-2009 à 14:13:05  profilanswer
 

n°2366104
Litania
Posté le 15-07-2009 à 16:21:45  profilanswer
 

Ah oups en fait j'ai confondu Maxdelavega et Gabor75, désolé lol. En fait, c'est Gabor75 qui a fait L'ESSEC. En tout cas, merci vous deux pour vos réponses.

n°2367754
blipblopbl​oup
Posté le 16-07-2009 à 00:39:27  profilanswer
 

Okay!! Merci beaucoup "grabor75" pour ces précisions, je suis un peu plus éclairé sur les postes que ciblent l'IE...Par exemple en suivant une telle formation, si je comprend bien, il est possible de faire de la veille concurrentielle dans une grand groupe d'aéro. Donc cela consisterait par exemple à faire du renseignement (informationnel ou économique) auprès de ses concurrents pour trouver des failles ou faiblesses, afin de les retourner contre eux et garantir la pérennité notre groupe? Est-ce bien cela ? Mais ca rejoint le lobbying non?..je suis un peu pommé moi, je sais pas encore ce que je veux faire concrètement dans une boite! Merci de m'aider ;)

n°2367762
teez31
Euromed Management '12
Posté le 16-07-2009 à 00:43:30  profilanswer
 

blipblopbloup a écrit :

Okay!! Merci beaucoup "grabor75" pour ces précisions, je suis un peu plus éclairé sur les postes que ciblent l'IE...Par exemple en suivant une telle formation, si je comprend bien, il est possible de faire de la veille concurrentielle dans une grand groupe d'aéro. Donc cela consisterait par exemple à faire du renseignement (informationnel ou économique) auprès de ses concurrents pour trouver des failles ou faiblesses, afin de les retourner contre eux et garantir la pérennité notre groupe? Est-ce bien cela ? Mais ca rejoint le lobbying non?..je suis un peu pommé moi, je sais pas encore ce que je veux faire concrètement dans une boite! Merci de m'aider ;)


J'adore comment t'as écrit ça :p.

n°2367771
blipblopbl​oup
Posté le 16-07-2009 à 00:48:07  profilanswer
 

lol ton commentaire va beaucoup m'aider dans mon  schmilblick!! Je reste toujours paumé!

n°2367793
Gabor75
Posté le 16-07-2009 à 01:03:29  profilanswer
 

Eh bien la veille sur les concurrent n'est qu'une partie de la veille, il y a également la veille sur les tendances à la consommation, la veille juridique, la veille technologique, etc. Qui ne se font pas forcément auprès des concurrents, mais auprès des différents interlocuteurs des entreprises, voire à l'intérieur même des entreprises s'il s'agit de grosses structures.
 
L'IE est encore trop souvent vue comme de la veille, alors qu'elle ouvre la voie à d'autres métiers: lobbying, communication d'influence, gestion globale des risques, gouvernance informationnelle, guerre de l'information, gestion de la réputation, due dilligence, audit et conseil en stratégie, etc.
 
Quant au lobbying, cela ne permet pas de garantir la pérennité d'un groupe, mais parfois d'y contribuer, sans assurance de résultat (dans le cas contraire cela s'appelle de la corruption et on entre dans l'illégalité). Et en matière de lobbying, les techniques et objectifs sont différents de la veille, de l'audit ou du business development. Il s'agit d'identifier, de développer et d'entretenir des réseaux (souvent institutionnels) permettant à l'entreprise d'essayer de modeler un environnement propice à son développement. Les techniques de communication et d'influence jouent alors un rôle crucial puisqu'il s'agit de convaincre des cibles de communication.
 
Voici 2 liens, parmi beaucoup, qui présentent les métiers relatifs à l'IE:
 
http://www.serialmapper.com/archiv [...] rs-ie.html
 
http://www.journaldunet.com/econom [...] ndex.shtml

n°2376226
mistinguet​te2503
Posté le 18-07-2009 à 00:10:19  profilanswer
 

Re-bonjour,
Plus je lis vos commentaires, moins je suis sur d'avoir fait le bon choix. Je suis issu d'une formation d'ingénieur (d'une ecole moyennement classée) et je me demande vraiment si le 3eme cycle à l'EGE est un bon choix. Franchement, j'ai l'impression que c'est assez dur a vendre sur le marché.  
Parmi les anciens, en connaissez-vous? Avez-vous eu l'occasion de réellement discuter avec certains d'entre eux? Moi je n'en ai rencontré qu'un et du coup je n'ai pas vraiment de recul.
Apres l'EGE,trouve-t-on facilement du travail (il y a aussi un prêt a rembourser derrière!!!)? Est-ce vraiment une plus value? SOS anciens de l'EGE, qu'en dites vous?
 
Sinon, y a-t-il des étudiants qui seront dans la prochaine promo (rentrée de septembre 2009?)
 
C'est  une super idée ce forum, merci maxdelavega et tous les autres aussi de l'animer

n°2376500
Gabor75
Posté le 18-07-2009 à 01:17:05  profilanswer
 

Il faut que cela soit très clair: la première chose dont il faut être conscient, c'est que l'IE en France c'est DIFFICILE à vendre (que ce soit après l'EGE ou une autre formation) pour toutes les nombreuses raisons qui ont été évoquées ici. Des chapitres entiers de livres ont été écrits à ce sujet, des conférences métiers ont eu lieu, etc. Il ne faut pas hésiter à rencontrer en face à face des professionnels de l'IE, des RH, etc., afin de leur demander leur avis à ce sujet. Ce ne sont pas les conférences qui manquent sur ces sujets.
Cela dit, je constate pour ma part que les choses bougent de plus en plus rapidement, au niveau des entreprises et de l'Etat essentiellement depuis 2-3 ans, pour la reconnaissance des métiers de l'IE. D'ailleurs, l'actualité de plus en plus riche à ce sujet en est un signe très visible.
Après, comme cela a été dit précédemment, en France il ne faut pas forcément s'obstiner à s'orienter (lorsque l'on est jeune et peu expérimenté) sur des métiers "IE purs", mais songer plutôt à conjuguer sa formation de base avec les apports de l'IE, c'est là qu'est toute la valeur ajoutée pour les entreprises.
 
L'IE à l'étranger, selon les pays, ça peut par contre être très facile à vendre... après tout n'est que choix personnel par rapport à son pays et ses aspirations individuelles!
 
Enfin, et cela n'engage que moi, mais j'ai assez bourlingué dans diverses écoles/universités/entreprises pour l'avoir expérimenté, de plus en plus les entreprises exploitent littéralement les jeunes diplômés (pourtant déjà expérimentés) en ne leur offrant que des stages mal rémunérés pour faire le boulot de personnes en CDD/CDI (maintenant, même pour postuler à un stage on demande à un jeune d'avoir 3 ans d'expérience et d'être quadrilingue!!!!)! Ceci est tout bonnement scandaleux et concerne la QUASI-TOTALITE des jeunes à l'issu des écoles de gestion et d'ingénieurs... et c'est encore pire à la sortie des universités qui ne sont pas du tout valorisées. Cela signifie que pour les métiers encore émergents, par exemples ceux de l'IE, le bilan est le même. Il ne faut pas s'étonner que d'autres pays nous éclatent littéralement sur les marchés étrangers... question de culture, d'ouverture entrepreneuriale, d'agilité intellectuelle que l'Etat français (avec un droit du travail trop contraignant) et les entreprises (qui préfèrent embaucher et sous-payer 200 stagiaires plutôt que 200 salariés) n'ont pas encore compris. Peut-être qu'à force d'être perdant ça finira par rentrer, mais ce n'est pas pour tout de suite.
 
Je sais que je peux être assez pessimiste concernant la façon dont on gère les emplois (ou pas) en France... peut-être que j'ai passé trop de temps à travailler dans les services de RH!!!
 
En tout cas, une chose à faire pour éviter de flipper en cours de route par rapport aux débouchés: réfléchir et REDIGER un projet professionnel sur du papier > Mes objectifs, les secteurs d'activité qui m'intéressent, les métiers qui m'intéressent (ou à défaut ce que je ne souhaite pas faire), les compétences dont j'ai besoin pour y prétendre, les différents moyens d'y parvenir, les personnes qui peuvent m'aider. Très peu de candidats aux formations et à l'emploi le font, et c'est une erreur. Ca ne demande que quelques heures de réflexion avec soi-même, ensuite rien n'interdit de soumettre cela à vos anciens patrons/tuteurs/profs.

n°2377950
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 18-07-2009 à 17:50:47  profilanswer
 

Je partage totalement l'avis de Gabor75 sur tous les points. L'IE, mais c'est également vrai dans bien d'autres domaines, est un domaine où le recours aux stagiaires est sur-utilisé. Si l'on prends des stagiaires, à mon avis, c'est par déconsidération pour ce type de travail.
Résultat, comme l'explique Gabor75, les entreprises françaises se font bouffer par les entreprises étrangères, qui eux ont très largement professionalisé ce type de travail.
 
Je trouve l'intelligence économique vraiment passionnante, on en apprend tous les jours, et ses domaines d'applications infinie.  
Je pense que suivre une formation d'IE, même si au final on y travail pas à 100% peut tout de même être utile. Il faut ensuite ensuite durant notre carrières tenter "d'IE iser" notre parcour, pour ensuite en faire notre métier.

n°2377981
blipblopbl​oup
Posté le 18-07-2009 à 18:07:41  profilanswer
 

Je suis plutot d'accord avec toi, mais serais tout de meme beaucoup moins pessimiste quant à la recherche d'emploi. Je suis moi meme en école d'ingé (moyenne comme tu dis mistinguette) et je souhaite réellement apporter une plus value à ce diplôme, afin de me distinguer avant tout sur le marché du travail et accéder justement aux objectifs de carriere que je me suis fixé. Je refléchis donc à différents Mastère Spé possibles, notamment une formation en IE, stt parce qu'elle représente un bon investissement  au long terme (du moins c'est ce que je pense), et en tant qu'ingénieur je suppose qu'on  sera  d'ici qq années très demandé du fait de la rareté de ce diplome dans ce domaine...Perso je pense que plus on se distingue et plus on a l'opportunité de choix et de décisions....Donc à mon humble avis, L'IE représente un bon investissement ...maintenant rien est sur que tout roule sur des roulettes après ca. Et puis perso, je me verrais bien évoluer dans des postes de stratégie dans boites d'aéronautique...et à moins de faire polytechnique ou autre grosses ecoles...l'IE est un bon compromis ;)

n°2378298
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 18-07-2009 à 19:59:48  profilanswer
 

Pour un ingénieur, c'est sûr que ça peut-être un vrai plus. La symbiose des deux compétences doit à mon avis être maximale dans ce type de cas.


Message édité par maxdelavega le 18-07-2009 à 20:00:32
n°2378433
Gabor75
Posté le 18-07-2009 à 21:08:19  profilanswer
 

Entièrement d'accord avec vous tous sur le fait qu'un diplôme en IE aujourd'hui est un excellent investissement professionnel pour les prochaines années puisque, malgré les difficultés le métier se développe déjà très bien et cela va continuer!

n°2401358
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 27-07-2009 à 13:40:59  profilanswer
 

Petit article sympa sur un concours d'intelligence économique réservé aux étudiant en IE :
 

Citation :

Une compétition inter-écoles/inter-entreprise sur les mécanismes d’orchestration d’une rumeur et les actions efficaces pour la contrer. ou comment inciter les étudiants à réfléchir et préconiser des manière réaliste...
 
Oui, cela est possible ! La preuve en a été fournie le mois dernier avec la remise du trophée Sun Tzu. De quoi s’agit-il ? Le trophée Sun Tzu est un championnat inter-écoles/inter-entreprise dont le but est de connaître les mécanismes d’orchestration d’une rumeur, comprendre comment elle peut déstabiliser une entreprise, savoir quelles sont les actions efficaces pour contrer la rumeur, maîtriser la surveillance afin de protéger l’entreprise et anticiper.
 
Le sujet de cette année était le suivant : « un bruit apparaît selon lequel Gazprom envisage une OPA hostile sur Air Liquide. Vous êtes mandatés par le Comité Exécutif d’Air Liquide pour faire échouer cette tentative d’OPA ».
 
Les vainqueurs – les élèves du Master 2 Intelligence Economique et Communication Stratégique de l’Université de Poitiers (Nicolas Moinet – Icomtec) ont choisi, afin de répondre à cette « mission », une approche originale, consistant à orchestrer trois rumeurs toutes interdépendantes, afin de répondre à trois objectifs : décrédibiliser l’image de Gazprom aux yeux des petits porteurs d’Air Liquide, augmenter le capital d’Air Liquide afin d’empêcher toute OPA, notamment en faisant augmenter le prix des actions de l’entreprise, enfin obtenir le soutien de l’Etat (en exacerbant le patriotisme économique de certains hommes politiques français) par le biais des fonds stratégiques d’investissement.
 
Même si le cas proposé était bien sûr fictif, il n’en demeure pas moins que les méthodes et les préconisations proposées par les élèves du Master ont été plus que réalistes…
 
Outre l’extrême utilité pédagogique de cette « mission », il s’agit là d’un exemple concret que devrait nourrir une réflexion utile au niveau du management des entreprises. En tout état de cause, les élèves de Poitiers arriveront dans les entreprises en sachant de quoi ils parlent, et c’est une bonne nouvelle.


 
http://blogs.lesechos.fr/article.php?id_article=2826
 

n°2403258
something_​else
Posté le 28-07-2009 à 09:39:46  profilanswer
 

(drapal)

n°2403766
Joe Valles
Posté le 28-07-2009 à 13:45:51  profilanswer
 

Voila un topic d'un interêt sans bornes !
 
Je viens d'entrer en AP2 dans une ESC et j'avais moi aussi en tête de me specialiser après cette ecole dans l'IE... Je suis bien content d'avoir trouver ce topic, car, bien que très interessé en lisant les plaquettes, j'avais du mal à evaluer la place de l'IE sur le marché de l'emploi, même si je me doutais que de par sa dimension extremement stratégique, elle etait reservé à de grosses boîtes.
 
Un chose qui me semble egalement important c'est la necessité d'avoir une vraie experience professionnelle (par vraie j'entends plusieurs années) à un (des) poste(s) operationnel(s) dans le but d'avoir une vraie conscience de l'impact de nos decisions une fois dans ces rôles strategiques que sont les metiers de l'IE (même si certains de ces metiers sont très operationnels - on l'a dit, les possibilités sont vastes!).

n°2405456
Davs35
Posté le 29-07-2009 à 09:55:13  profilanswer
 

Bonjour à tous !
 
Merci d'avoir ouvert ce topic vraiment interessant qui permet finalement de se renseigner sur une profession, spécialité pas forcement très connue à l'heure d'aujourdhui.
Pour ma part je suis particulièrement interessé (intrigué) par les métiers de l'intelligence économique mais j'ai l'impression que ca reste difficilement accessible  pour un jeune diplomé. J'ai l'impression que les individus qui exercent dans ce milieu ont des profils très spécifiques avec une experience particulière (cf l'article donné précedemment).  
 
J'ai l'impression qu'il n'est pas forcement concevable de débuter sa carrière de jeune diplomé dans ce milieu et que de ce fait il n'y a pas vraiment de formation adaptée.
 
Qu'en pensez vous ? Si ce milieu, ces métiers m'attirent particulièrement est ce utopique d'esperer d'évoluer dans ce milieu ?
 
EDIT : Je rajoute un lien vers ATELIS, l'atelier d'intelligence stratégique de l'ESCEM. Leur démarche me parait vraiment interessante et bien poussée, ca a pas l'air d'être que du vent avec des partenariats, chaires de recherche, mission encadrée dans des entreprises pour les étudiants ...
http://www.atelis.org/


Message édité par Davs35 le 29-07-2009 à 10:43:56
n°2405692
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 29-07-2009 à 12:11:57  profilanswer
 

Il est clair qu'un jeune diplômé à quasi aucune chance de bosser à 100% dans l'IE. Je pense qu'il y a trop de formations en IE par rapport aux débouchés. Il éxiste peut-être des centaines de cabients d'IE, mais ils sont minuscules (quelques consultats) et ne recrutent pas, à part des profils assez spéciaux.
 
Et je ne connait pas les critères pour les grosses sociétés concernant l'IE, les services pourant le nom "Intelligence Economique" ne doivent même pas éxister.


Message édité par maxdelavega le 29-07-2009 à 12:14:27
n°2407011
Davs35
Posté le 30-07-2009 à 09:42:16  profilanswer
 

En gros si j'ai bien compris, à l'heure d'aujourd'hui il faut plus voir l'intelligence économique comme une plus value sur son diplome et un pari sur l'avenir plutôt qu'une spécialité à part entière.
 
En comparaison à la France, l'IE est beaucoup plus reconnue et donne plus d'opportunités en dehors de nos frontières ?

n°2407094
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 30-07-2009 à 10:57:50  profilanswer
 

http://www.drdsi.cerist.dz/SNIE/Conesa.pdf
 


Message édité par maxdelavega le 30-07-2009 à 11:02:49
n°2407210
Davs35
Posté le 30-07-2009 à 11:59:34  profilanswer
 

Merci pour le lien vers ce dossier qui permait de mieux envisager notamment historiquement le développement de ce secteur et aujourd'hui ses domaines d'applications et les perspectives qui y sont liées.  
Ce qui en ressort c'est quand même que la France accuse un retard relatif vis à vis de certains pays (concurrents) mais qu'il y a une prise de conscience et réorganisation afin de se protéger et profiter du gain de valeur permis par une application de l'IES.
 
L'ADIT c'est une entreprise nationale ?  
 
"Il faut insister sur le développement du réseau d’intelligence économique territorial en
France qui constitue une grande force du système français." Donc à priori les collectivités territoriales ont et auront un rôle particulièrement important a jouer dans les années avenir.
 
@maxdelavega : Qu'est ce que tu fais comme étude ? Tu aimerais t'orienter plus particulièrement vers l'IE?

n°2407221
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 30-07-2009 à 12:04:56  profilanswer
 

L'ADIT est une société mais détenue par l'Etat, je ne connais pas son statut...
 
Ce qui est sûr, c'est que la France à du retard, en effet, si les CCI jouent leur rôle de conseil, de même que l'Etat, les entreprises trainnent un peu le pas.
 
Pour ma part j'entre l'an prochain en M2 d'intelligence économique et en M2 d'école de commerce (double diplôme). L'IE m'intéresse mais le marché du travail y est assez difficil, et bien trop de formations éxistent, le CERAM ouvre son master d'IE cette année à Paris...


Message édité par maxdelavega le 30-07-2009 à 12:05:13
n°2407526
Davs35
Posté le 30-07-2009 à 13:58:44  profilanswer
 

t'es dans quel école de commerce ?

n°2407913
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 30-07-2009 à 17:07:45  profilanswer
 

Davs35 a écrit :

t'es dans quel école de commerce ?


 
mp

n°2408004
jpcheck
Pioupiou
Posté le 30-07-2009 à 18:04:07  profilanswer
 

ca veut dire une top 25 [:spamafote]


---------------
Les fautes d'orthographe coûtent des millions d'euros aux entreprises, marre des fau
n°2408006
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 30-07-2009 à 18:05:31  profilanswer
 

Oui, pourquoi ?


Message édité par maxdelavega le 30-07-2009 à 18:06:37
n°2408011
jpcheck
Pioupiou
Posté le 30-07-2009 à 18:09:04  profilanswer
 

ben faut pas avoir une honte quelconque à donner le nom de son établissement, si ?  :hello:


---------------
Les fautes d'orthographe coûtent des millions d'euros aux entreprises, marre des fau
n°2408014
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 30-07-2009 à 18:12:59  profilanswer
 

Qui te dit que c'est de la honte ? Je tiens à un minium d'anonymat. On est pas des miliers à faire ce double diplôme dans mon école (moins d'une dizaine pour être précis...)
Si j'étais à HEC je ne le crirais pas non plus sur les toits...

n°2408019
jpcheck
Pioupiou
Posté le 30-07-2009 à 18:16:50  profilanswer
 

ah oki, désolé  :(


---------------
Les fautes d'orthographe coûtent des millions d'euros aux entreprises, marre des fau
n°2497299
jocelin4
Posté le 18-10-2009 à 00:35:31  profilanswer
 

Bonjour,
moi, j'aimerais savoir comment on devient "analyste"(interprétation des données brutes) recueillies sur le terrain?
Quel doit-être le "background" et les qualités requises?
Je suis spécialisé dans une langue asiatique.
 
Merci par avance pour vos éléments de réponse

n°2561356
GreenFerre​t
Posté le 27-12-2009 à 16:54:35  profilanswer
 

Uppp
Des retours de personne ayant suivi le parcours ingé+IE ?
Quels types de métiers sont envisageable ?
 L'IE se limite-elle a une petite compétence en plus à coté du bagage d'ingé. Ou est-ce plutot l'inverse, c'est a dire un acteur de l'Intelligence Economique qui est capable de réfléchir et prendre des decisions sans négliger le domaine technique?
 
Merci :)

n°2567319
maxdelaveg​a
Coach de Coach
Posté le 31-12-2009 à 17:36:20  profilanswer
 

GreenFerret a écrit :

Uppp
Des retours de personne ayant suivi le parcours ingé+IE ?
Quels types de métiers sont envisageable ?
 L'IE se limite-elle a une petite compétence en plus à coté du bagage d'ingé. Ou est-ce plutot l'inverse, c'est a dire un acteur de l'Intelligence Economique qui est capable de réfléchir et prendre des decisions sans négliger le domaine technique?
 
Merci :)


 
 
 
Salut, j'ai rencontrer il y a 1 semaien et demi un responsable d'une entreprise informatique assez spacialisé sans son domaien et qui avait un double cursus ingé + IE.
C'est surtout sur cursus igné qui faissait qu'il avait son poste (plutôt bon), l'IE lui donnait simplement un compétence en plus, qui à mon avis devait tout de même bien lui servir vu son poste et surtout le domaine d'activité de son entreprise.
 
A mon avis, le plus de l'IE, c'est que face à d'autre ingé ("simple" ), vous pourrez faire la différence (vendre ça comme une compétence managériale, de lutte contre la concurrence etc...).


Message édité par maxdelavega le 11-02-2010 à 22:07:20

---------------
« La vie, la santé, l’amour sont précaires, pourquoi le travail échapperait-il à cette loi ? » Laurence Parisot
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  [Topic Unique] Intelligence Economique

 

Sujets relatifs
3ème cycle en intelligence économique à l'EGE3eme cycle en Intelligence econmique
[Topic unique] Prépa ENS CachanBusiness Intelligence - MONTRÉAL & OTTAWA
[Topic unique] ESSEC SingapourIntelligence économique
[Topic Unique] L'histoire de l'Art à la fac. 
Plus de sujets relatifs à : [Topic Unique] Intelligence Economique



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR