Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
248 connectés 

 



Dernière réponse
Sujet : L'argent est-il toujours un tabou en France ?
alex11343 si je peux apporter ma pierre à cet édifice, je pense que globalement parler d'argent devient de moins en moins tabou. Il n'y a que quelques restrictions à cela: avec qui et à propos de quoi.
Niveau rémunération, en tant que salarié, ce n'est pas un sujet qui sort souvent dans les conversations. On suppose voire on sait combien sont payés ses collègues en fonction de l'anciennenté, le poste occupé, etc. Pas la peine d'en parler.
Idem avec les amis. En fonction du secteur, on se doute d'à combien ils sont.  
Après, il y a l'achat des biens: TV, voiture, maison/appartement, etc..  
De ce point de vue-là, la discussion me semble plus facile car portant sur les prix. On se doute que pour l'achat d'un appartement/maison, un crédit va être contracté. Son montant est souvent secret, rarement sa durée. Il est alors facile d'estimer le montant des mensualités en fonction du salaire possible selon la durée.  
la voiture c'est selon. certains les achètent quand ils ont les fonds, d'autres font un crédit. mais en général il est possible de savoir comment les gens vont financer l'achat.
 
Enfin, quand je dis au début qu'il s'agit de voir de quoi on parle avec qui, je pense au fait qu'il est toujours délicat de parler sous quand on n'est pas le plus gros salaire/patrimoine/etc. de peur de froisser son interlocuteur qui peut être jaloux, notamment.
Mais de plus en plus aujourd'hui ceux qui en ont moins sont les instigateurs de ces discussions, ne serait-ce que pour se fixer des objectifs ou comprendre combien ils se font truander. Et dans ce cas, c'est en général le gros salaire qui est gêné.
 
En France, et bien que cela change, on ne parle pas d'argent et ceux qui en gagnent beaucoup sont presque ennuyés de leur condition.
C'est culturel.
 
Pour rebondir sur ce qu'écrit Shamatoo, un salaire de EUR3000 net mensuel n'a rien de choquant - je suis sur Paris et j'en suis encore loin au bout de 3.5 ans -  la question est de savoir qui perçoit la somme, pour quelle tâche, etc.
Un gars qui a bac+3  jeune diplômé/débutant et qui perçoit ce salaire dans n'importe quelle région de France a soit une formation d'une rareté chère soit un pot inqualifiable/sacré réseau.  
un gars qui a bac+3 et 10 ans d'expérience avec ce salaire pour le même poste, cela n'a rien de très surprenant, surtout en RP.  
Dans le second cas, on se doute que ce n'est pas sa rémunération à ses débuts - dans un monde logique et idéal.
Après, on peut faire toutes les hypothèses que l'on veut sur les formations, l'expérience, le secteur d'activité, etc.
il ya des boites qui paient d'auttres moins, dessecteurs qui paient et d'autres moins, et ainsi de suite...
Ex: tu es diplômé d'études de pharmacie (6ans), tu perçois x dès le début, tu as un BTS et 4 années d'expérience et tu perçois aussi x, ça ne me choque pas.
 
 
 

Votre réponse
Nom d'utilisateur    Pour poster, vous devez être inscrit sur ce forum .... si ce n'est pas le cas, cliquez ici !
Le ton de votre message                        
                       
Votre réponse


[b][i][u][strike][spoiler][fixed][cpp][url][email][img][*]   
 
   [quote]
 

Options

 
Vous avez perdu votre mot de passe ?


Vue Rapide de la discussion
alex11343 si je peux apporter ma pierre à cet édifice, je pense que globalement parler d'argent devient de moins en moins tabou. Il n'y a que quelques restrictions à cela: avec qui et à propos de quoi.
Niveau rémunération, en tant que salarié, ce n'est pas un sujet qui sort souvent dans les conversations. On suppose voire on sait combien sont payés ses collègues en fonction de l'anciennenté, le poste occupé, etc. Pas la peine d'en parler.
Idem avec les amis. En fonction du secteur, on se doute d'à combien ils sont.  
Après, il y a l'achat des biens: TV, voiture, maison/appartement, etc..  
De ce point de vue-là, la discussion me semble plus facile car portant sur les prix. On se doute que pour l'achat d'un appartement/maison, un crédit va être contracté. Son montant est souvent secret, rarement sa durée. Il est alors facile d'estimer le montant des mensualités en fonction du salaire possible selon la durée.  
la voiture c'est selon. certains les achètent quand ils ont les fonds, d'autres font un crédit. mais en général il est possible de savoir comment les gens vont financer l'achat.
 
Enfin, quand je dis au début qu'il s'agit de voir de quoi on parle avec qui, je pense au fait qu'il est toujours délicat de parler sous quand on n'est pas le plus gros salaire/patrimoine/etc. de peur de froisser son interlocuteur qui peut être jaloux, notamment.
Mais de plus en plus aujourd'hui ceux qui en ont moins sont les instigateurs de ces discussions, ne serait-ce que pour se fixer des objectifs ou comprendre combien ils se font truander. Et dans ce cas, c'est en général le gros salaire qui est gêné.
 
En France, et bien que cela change, on ne parle pas d'argent et ceux qui en gagnent beaucoup sont presque ennuyés de leur condition.
C'est culturel.
 
Pour rebondir sur ce qu'écrit Shamatoo, un salaire de EUR3000 net mensuel n'a rien de choquant - je suis sur Paris et j'en suis encore loin au bout de 3.5 ans -  la question est de savoir qui perçoit la somme, pour quelle tâche, etc.
Un gars qui a bac+3  jeune diplômé/débutant et qui perçoit ce salaire dans n'importe quelle région de France a soit une formation d'une rareté chère soit un pot inqualifiable/sacré réseau.  
un gars qui a bac+3 et 10 ans d'expérience avec ce salaire pour le même poste, cela n'a rien de très surprenant, surtout en RP.  
Dans le second cas, on se doute que ce n'est pas sa rémunération à ses débuts - dans un monde logique et idéal.
Après, on peut faire toutes les hypothèses que l'on veut sur les formations, l'expérience, le secteur d'activité, etc.
il ya des boites qui paient d'auttres moins, dessecteurs qui paient et d'autres moins, et ainsi de suite...
Ex: tu es diplômé d'études de pharmacie (6ans), tu perçois x dès le début, tu as un BTS et 4 années d'expérience et tu perçois aussi x, ça ne me choque pas.
 
 
 
shamatoo En plus, ici, on remarque que si quelqu'un dit qu'il gagne 3000 euros nets par mois, salaire très très moyen par rapport aux revenus des footballeurs, il obtient immédiatement une levée de boucliers:
"Mytho, même pas dans tes rêves tu les touches"
"Salaud de cadre, c'est à cause de ta paye que les prolos sont au SMIC" (ça, c'est en general sorti par des mecs qui trouvent normal qu'un footeux touche 8 millions d'euros par an, mais qui s'étranglent de jalousie parcequ'un travailleur gagne 3000 euros par mois)
"Bobo, c'est à cause de toi que les jeunes vont payer toute leur vie.."
Plus quelques rigolos qui sortent;
"Pour une misère pareille, je sors même pas de mon lit"
Bidoo-One Kenobi C'est incroyable comment c'est tabou en France, une copine d'Amérique latine m'a dit que même sur le continent sud-américain ils sont pas si coincés du fion bien au contraire :/ En fait en France c'est l'inverse : Parler de fion c'est bieng mais parler de pognon caÿ mal [:transparency]
durandal2 y'a que ceux qui sont dans le rouge qui en parlent. vous avez jamais remarqué? ceux qui sont dans le rouge à la banque sont tres bavards
 
y'en a qui sont dans le rouge parmis vous?
sadlig Je ne me rappelais plus que j'avais créé ce topic !
Cela dit le sujet reste d'actualité
tracid

william75012 a écrit :


 
 
L'ISF n'a rien avoir avec les revenus !!
Il y a des gents qui touchent plus de 100K€ par ans qui ne le payent pas...
Et en même temps il y a des retraités et des chomeurs qui payent l'ISF...


 
exact  :hello:  
 
up du jour pour un topic qui me parait fort interessant  :whistle:  

william75012

rastafia a écrit :

Si celui qui paye l'ISF n'est pas "riche" alors tous ceux qui ne le payent pas ne le sont pas non plus...
 
Mes potes à 65 kilo euros annuels par an ne sont pas "riches" ? Vous allez me dire qu'ils sont pauvres ???
 
Mais c'est quoi riche pour vous ? Rentier à vie ? Pas besoin de travailler ? De la thune même pour les petits enfants ?


 
 
L'ISF n'a rien avoir avec les revenus !!
Il y a des gents qui touchent plus de 100K€ par ans qui ne le payent pas...
Et en même temps il y a des retraités et des chomeurs qui payent l'ISF...

william75012

rastafia a écrit :

Si celui qui paye l'ISF n'est pas "riche" alors tous ceux qui ne le payent pas ne le sont pas non plus...
 
Mes potes à 65 kilo euros annuels par an ne sont pas "riches" ? Vous allez me dire qu'ils sont pauvres ???
 
Mais c'est quoi riche pour vous ? Rentier à vie ? Pas besoin de travailler ? De la thune même pour les petits enfants ?


 
 
L'ISF n'a rien avoir avec les revenus !!
Il y a des gents qui touchent plus de 100K€ par ans qui ne le payent pas...
Et en même temps il y a des retraités et chomeurs qui payent l'ISF...

sadlig

caveat a écrit :

+1
Etre riche, c'est pouvoir vivre (et faire vivre sa famille) des intérêts de ses intérêts (pour simplifier
 
Cette définition de la richesse me convient très bien.
 
Celui qui a qq M€ de patrimoine (dont une bonne part en général en immobilier) ne vit pas une vie de riche, même s'il vit plus confortablement que le français moyen.


 
Cela dépend combien de millions : avec quelques uns on vit de ses intérêts. A 100 on peut envisager de vivre des intérêts de ses intérêts.
 
Une petite info à titre d'exemple : l'argent donné à chaque prix Nobel représente les intérêts annuels de la fortune d'Alfred Nobel. Ses héritiers n'y ont eu droit qu'un an mais c'était déjà pas mal  :(  

Yop ma caille

rastafia a écrit :

300 euros par mois, si vous ne précisez pas si vous parlez en brut ou en net, forcément ça va finir en dialogue de sourd


 
 
En mensuel on parle de net, en annuel c'est en brut. [:youyou2223]

Yop ma caille


 
 
RP

d3fr4kt

Yop ma caille a écrit :

Il n'y a que 2 catégories de personnes en France qui peuvent parler librement d'argent : ceux qui en ont beaucoup et ceux qui n'en n'ont pas du tout.

Tu sous-entends que les français sont pour la plupart des gens plaintifs ou prétentieux ?  [:ootransparent]

Spoiler :

+1  [:prodigy]

Spoiler :

Je suis smicard en CNE.  [:volta]

la question

Taliesim a écrit :

c'est à dire?
J'ai des primes mensuelles ( astreintes du mois )
D'annualisé il n y a que la prime de fin d année.


 
au lieu d'avoir un temps de travail en nombre d'heures, tu obtiens (convention oblige) un forfait annuel en nombre de jours de travail. Ce qui permet de rencontrer des divines situations où tu fais des déplacements de plus de 16 heures ds une journée sans compensation et encore moins de temps de récupération valable.:/

rastafia 300 euros par mois, si vous ne précisez pas si vous parlez en brut ou en net, forcément ça va finir en dialogue de sourd
bricolo

Yop ma caille a écrit :

Autour de moi ce salaire est plutôt atteint entre 5 et 8ans d'xp


a paris?

Taliesim

la question a écrit :

euh, il y a encore des cadres non annualisés en France? [:x-httpd-php]


c'est à dire?
J'ai des primes mensuelles ( astreintes du mois )
D'annualisé il n y a que la prime de fin d année.

Taliesim

Yop ma caille a écrit :

Autour de moi ce salaire est plutôt atteint entre 5 et 8ans d'xp


Ca depend evidement le domaine en question.
Je parle même pas de nos commerciaux, c'est des fois assez degoutant de voir leur fiche de paye.

la question

Taliesim a écrit :

non.
3000€ net
2400€ net de salaire de base + heures sup ou des fois astreintes.
+ 13éme mois équivalent à un salaire.
( = environ 5000€ d impot à payer mais je trouve ça "normal" )


 
euh, il y a encore des cadres non annualisés en France? [:x-httpd-php]

Yop ma caille Autour de moi ce salaire est plutôt atteint entre 5 et 8ans d'xp
Taliesim

Yop ma caille a écrit :

J'hallucine en lisant certains posts de ce topic sur des "jeunes cadres à 3000€ par mois" :lol:
 
Faut revenir sur Terre un peu. Je suis "jeune cadre" dans une Multinationale, en RP et 3000€ tu les touches pas en débutant. Compter entre 800 et 1000€ de moins.


2 ans d 'expérience ( donc peu) et sur Paris. Toutes les personnes avec qui je travaille et qui ont le meme age ( +/- 25 ans) touchent la meme chose.
 

Taliesim

la question a écrit :

ils confondent perpétuellement brut et net, on dirait.


non.
3000€ net
2400€ net de salaire de base + heures sup ou des fois astreintes.
+ 13éme mois équivalent à un salaire.
( = environ 5000€ d impot à payer mais je trouve ça "normal" )

Betcour

rastafia a écrit :


Mes potes à 65 kilo euros annuels par an ne sont pas "riches" ? Vous allez me dire qu'ils sont pauvres ???


Sauf que là tu parles d'un revenu, l'ISF lui taxe un patrimoine. Tu peux gagner 100k€/an et pas avoir à payer l'ISF. Ou bien 12k€/an (l'équivalent du SMIC) et le payer.

bricolo

rastafia a écrit :


 
Mais c'est quoi riche pour vous ? Rentier à vie ? Pas besoin de travailler ? De la thune même pour les petits enfants ?


oui voila!
 
etre proprio, avec un gros ecran plasma et un canape d'angle en cuir dans le salon, et une voiture allemande ne fait pas de toi quelqu'un de riche

rastafia Si celui qui paye l'ISF n'est pas "riche" alors tous ceux qui ne le payent pas ne le sont pas non plus...
 
Mes potes à 65 kilo euros annuels par an ne sont pas "riches" ? Vous allez me dire qu'ils sont pauvres ???
 
Mais c'est quoi riche pour vous ? Rentier à vie ? Pas besoin de travailler ? De la thune même pour les petits enfants ?
caveat

bricolo a écrit :

payer l'isf ne fais pas de toi quelqu'un de riche


+1
Etre riche, c'est pouvoir vivre (et faire vivre sa famille) des intérêts de ses intérêts (pour simplifier). Rien à voir avec l'ISF qui frappe dès 750k€.
Etre indépendant financièrement, c'est différent, c'est pouvoir vivre de ses intérêts, après déduction de l'inflation et de l'ISF. Idem, rien à voir avec les premières tranches de l'ISF.
 
Bref, considérer que les centaines de milliers de taxés ISF sont riches, c'est se tromper lourdement sur qui sont les riches. Celui qui a qq M€ de patrimoine (dont une bonne part en général en immobilier) ne vit pas une vie de riche, même s'il vit plus confortablement que le français moyen.
 
 

poxy Oui, depuis la loi de finances 2006.
bricolo

LooKooM a écrit :

Le miracle des "parts" (enfants+vie de couple)  :ange:  
 
Il ne fait pas bon être célibataire en France fiscalement, c'est bien connu  :sweat:  
 
Certains JD se PACS même sans attirance et plutôt même souvent entre potes pour beneficier de certains avantages fiscaux, ça veut tout dire  :jap:


un couple marie et pacse sont imposes de la meme facon?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR