Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1426 connectés 

 



Dernière réponse
Sujet : Hiérarchisation de l'info au JT : marre des mauvaises nouvelles !
Profil supprimé Tiens, j'ai bien fait de mettre le mot "hiérarchisation" dans le titre, comme ça le topic est retrouvable facilement :d
 
Bon, ça continue hein : allez hop, ouverture du JT de F2 ce soir : une agression au couteau d'une prof par un de ses élèves tarés.
 
Ah et puis ensuite, les départs au sport d'hiver, super important comme news.
 
Nan mais sérieux [:pamplelune]

Votre réponse
Nom d'utilisateur    Pour poster, vous devez être inscrit sur ce forum .... si ce n'est pas le cas, cliquez ici !
Le ton de votre message                        
                       
Votre réponse


[b][i][u][strike][spoiler][fixed][cpp][url][email][img][*]   
 
   [quote]
 

Options

 
Vous avez perdu votre mot de passe ?


Vue Rapide de la discussion
Tiens, j'ai bien fait de mettre le mot "hiérarchisation" dans le titre, comme ça le topic est retrouvable facilement :d
 
Bon, ça continue hein : allez hop, ouverture du JT de F2 ce soir : une agression au couteau d'une prof par un de ses élèves tarés.
 
Ah et puis ensuite, les départs au sport d'hiver, super important comme news.
 
Nan mais sérieux [:pamplelune]
CHubaca la météo est tout de meme plus importante que toutes ces nouvelles tristes, vu qu'elle passe en ouverture du journal et apres [:aloy]
yulara les gens sont attirés par le malheur, tu ne peux rien y changer.  
si tu prends les lecteurs d'un quotidien régional style ouest-france, la premiere chose qu'ils vont lire c'est la rubrique des obseques (qui est loin d'etre en premiere page), puis celle des faits divers (enfin celle des chiens ecrasés quoi), puis celle de leur ville/village, puis le sport, et pour finir le reste...
les JT ne font que retranscrire ça mais dans un ordre qu'ils t'imposent...
Fenix_man

luthier a écrit :

Pfff Timisoara, Outreau et milles autres trucs du genre ça leur sert jamais de leçon à ces journalistes, ils retombent systématiquement dans les panneaux du sensationalisme sans vérification, c'est desespérant...


 
Ce ne sont pas les journaux qui tombent dans le panneau, c'est le public. Nuance. Eux savent qu'ils balancent peut-etre de la merde, mais aussi que le public la bouffera quoi qu'il arrive. Ils n'ont rien à y perdre car la public ne leur en tient pas rigueur et oublie aussitot.
 
(désolé pour la métaphore crade)

vyse

DarkPenguin a écrit :

Si le JT comporte autant de mauvaises nouvelles, c'est parce que ça fait peur, ça atteind le spectateur au niveaux de ses besoins les plus primaires: la sécurité... et donc ça fait vendre.
 
L'aggression d'une jeune fille à Paris "intéresse" bcp plus de personnes qu'un palestinien qui s'est fait sauter dans un bus bourré de monde :(... car c'est plus proche, "ça pourrait presque nous arriver aussi" :pfff: .


 
en même temps le palestinien qui se fait sauter, yen a 1 tous les jours, j'en ai marre qu'on me rabache la même chose tout le temps aussi :/
 
ca enlève rien a l'horreur de la chose, mais la bas, c'est devenu une coutume  [:vyse]

Luthier

popok a écrit :

sauf que l'agression dont il est question aujourd'hui est malheureusement une agression antisémite, c'est pourquoi il était nécessaire d'en parler au début.


 
Bin maintenant ils sont en train de dire que c'était ptet de la grosse mytho en fait, si c'est vrai ça prouve qu'il fallait PAS en parler si vite justement :-)
 
Pfff Timisoara, Outreau et milles autres trucs du genre ça leur sert jamais de leçon à ces journalistes, ils retombent systématiquement dans les panneaux du sensationalisme sans vérification, c'est desespérant...

DarkPenguin Si le JT comporte autant de mauvaises nouvelles, c'est parce que ça fait peur, ça atteind le spectateur au niveaux de ses besoins les plus primaires: la sécurité... et donc ça fait vendre.
 
L'aggression d'une jeune fille à Paris "intéresse" bcp plus de personnes qu'un palestinien qui s'est fait sauter dans un bus bourré de monde :(... car c'est plus proche, "ça pourrait presque nous arriver aussi" :pfff: .
hpdp00

Pierrot le rouge a écrit :

parce que le monde va trés mal est qu'il serait indécent de le cacher :o

toi tu regardes trop les journaux télés...

MaxoOo

michounette a écrit :

Après il y a la façon de traiter le sujet... là ils se contentent de relater les faits, aucun recul, aucune analyse, aucun travail journalistique digne de ce nom. Donc non, pour moi cette agression ne devait pas faire l'ouverture du JT national.


 
Tu n'as qu'à regarder Pernaut sur TF1 dans ce cas, l'évènement principal qui fait l'ouverture de tous ses JT, c'est la météo... [:toukc]
 

SHOOCK

vyse a écrit :

ils cachent ce qu'ils veulent te cacher.....


surtout leur façon d'agir...

vyse

Pierrot le rouge a écrit :

parce que le monde va trés mal est qu'il serait indécent de le cacher :o


 
ils cachent ce qu'ils veulent te cacher.....

vanilla Pour des auteurs américains, enseignant le journalisme aux USA comme Daniel E. Gorvey et William L. Rivers, le critère des choix s'opère selon une logique propre et certaines lois :
 
-  La proximité : Pour le public les événements qui surviennent dans son voisinage sont presque toujours plus intéressants que ceux qui se passent ailleurs.
 
-  L'importance : Nouvelles qui auront ou pourraient avoir des effets graves sur nous et sur d'autres personnes auxquelles nous nous intéressons.
 
-  La célébrité : Que cela se justifie ou non, la renommée des protagonistes est l'un des éléments qui attirent et fixent l'attention du public sur un événement.
 
-  L'insolite : La nouveauté est un facteur qui intéresse toujours les gens.
 
-  Le conflit : Toute lutte entre des individus, des groupes ou des notions, est susceptible d'éveiller l'attention
 
-  L'intérêt humain : Nous nous intéressons toujours à autrui, surtout si nous pouvons nous imaginer aux prises avec les mêmes difficultés que les gens dont il est question. Ceux qui souffrent, ceux qui surmontent l'adversité, ceux qui voient leur plus chers espoirs anéantis par un sort cruel - voilà d'excellents sujets pour l'actualité - s'il s'agit de personnes auxquelles le public peut s'identifier. Les gens aiment savoir ce qui arrive aux autres.
 
-  Le sexe : Quiconque dresse la liste des grands sujets susceptibles d'intéresser le public aurait tort de ne pas y inclure le sexe. C'est un fait, l'entreprise médiatique privilégie tous ces messages se référant au contexte et aux préoccupations de ses publics. Ces grands thèmes sont ancrés dans tout ce qui constitue et fait l'évolution de la vie d'un territoire. Ils contribuent à distordre le fait brut et le fait rapporté. En même temps, ils éloignent la production médiatique de la réalité et la rapprochent d'une mise en scène.
SHOOCK les infos, c'est une machine à fabriquer de la peur et à la cultiver, voir le film "bowling for columbine" pour voir un peu à quoi ça mène ... et comment dans d'autres pays on s'en passe très bien (canada...)
 
popok

michounette a écrit :

Après il y a la façon de traiter le sujet... là ils se contentent de relater les faits, aucun recul, aucune analyse, aucun travail journalistique digne de ce nom. Donc non, pour moi cette agression ne devait pas faire l'ouverture du JT national.


bah ouais, ça s'appelle le journalisme [:spamafote]

Fenix_man a écrit :

Quant l'information est "sensationnelle", il est dans l'intérêt des chaines de la mettre en avant, mais peu importe les motifs pour lesquels ils le font puisque une nouvelle importante devait de toute facon etre en premiere.
 
Dans ces cas là le devoir du journaliste coincide avec l'interet commercial, tant mieux pour leschaines.

Après il y a la façon de traiter le sujet... là ils se contentent de relater les faits, aucun recul, aucune analyse, aucun travail journalistique digne de ce nom. Donc non, pour moi cette agression ne devait pas faire l'ouverture du JT national.

Fenix_man

michounette a écrit :

Je ne nie pas l'importance d'une agression comme celle d'avant-hier, je nie la bonne foi des journalistes qui en parlent en "avant-première" lors du JT...


 
Quant l'information est "sensationnelle", il est dans l'intérêt des chaines de la mettre en avant, mais peu importe les motifs pour lesquels ils le font puisque une nouvelle importante devait de toute facon etre en premiere.
 
Dans ces cas là le devoir du journaliste coincide avec l'interet commercial, tant mieux pour leschaines.

Fenix_man a écrit :

Par exemple hier t'aurais commencé par quoi?
 
Heureusement qu'en France une aggression comme celle d'avant-hier (diffusée hier) est exceptionnelle et fait les gros titres, sinon, qu'est-ce qu'on devrait penser?

Je ne nie pas l'importance d'une agression comme celle d'avant-hier, je nie la bonne foi des journalistes qui en parlent en "avant-première" lors du JT...

Fenix_man Par exemple hier t'aurais commencé par quoi?
 
Heureusement qu'en France une aggression comme celle d'avant-hier (diffusée hier) est exceptionnelle et fait les gros titres, sinon, qu'est-ce qu'on devrait penser?
nul_olive On est conditionner a mettre en avant les mauvaises nouvelles plustot que les bonnes. C'est aussi beaucoup plus facile de dire à qq'un ce qu'il a fait de mal plustot que ce qu'il a fait de bien (ce qui est bien fait peut sembler naturel donc pas besoin de le mettre en avant).
Aujourd'hui de plus en plus d'entreprise, surtout dans les secteurs ou la pression est très forte comme la construction automobile, font former leurs cadres et agents de maitrise à la communication positive. Mettre en avant les points positifs et ne pas noyer les collaborateurs sous les mauvaises nouvelles et points négatifs.
Une des valeurs à la mode dans les entreprises dont le nom contient un S est "sourire" alors que traditionnellement on attribu cette lettre à "Sérénité".
 
Bref tout ca pour dire la communication que ce soit à la tv ou dans le mode professionnel est toujours tourner vers les mauvaises nouvelles et points négatifs et de plus en plus de gens remettent ca en cause.

popok a écrit :

sauf que l'agression dont il est question aujourd'hui est malheureusement une agression antisémite, c'est pourquoi il était nécessaire d'en parler au début.

Certes, il y a un écho avec le discours de Chirac hier... Certes, il y a une véritable recrudescence des agressions racistes depuis quelques temps... Enfin bon, dans cette affaire précise ce que je trouve dégueu c'est l'espèce de jouissance perverse de la journaliste qui annonce "mais avant de développer tout ces titres, agression dans le RER ce matin..." et ce qui m'énerve encore plus c'est, en réponse, la jouissance du téléspectateur... un bon JT est un JT où il y a eu du sang et du drame, quand il ne se passe rien le téléspectateur s'ennuie et zappe...

pierrot le rouge parce que le monde va trés mal est qu'il serait indécent de le cacher :o
popok

michounette a écrit :

Sans tomber dans l'excès, je suis persuadé qu'il y aurait moyen d'inverser cette tendance journalistique, qui nous paraît naturelle mais ne l'est pas le moins du monde :non:
 
Je suis tout autant choqué d'entendre parler d'une agression en ouverture de JT uniquement pour vendre (ça fait peur dans le chaumières, bon pour l'audimat, ça, la peur) que je le serais en entendant, comme tu dis "victoire de telle équipe, ah et au fait 500 morts dans des attentats"...


sauf que l'agression dont il est question aujourd'hui est malheureusement une agression antisémite, c'est pourquoi il était nécessaire d'en parler au début.
 

popok a écrit :

Tu préférais le contraire ?  
"Victoire de telle équipe au foot, machin a un bébé c'est super, nouvel album de trucmuche ! Ah et au fait, 500 morts dans des attentats"

Sans tomber dans l'excès, je suis persuadé qu'il y aurait moyen d'inverser cette tendance journalistique, qui nous paraît naturelle mais ne l'est pas le moins du monde :non:
 
Je suis tout autant choqué d'entendre parler d'une agression en ouverture de JT uniquement pour vendre (ça fait peur dans le chaumières, bon pour l'audimat, ça, la peur) que je le serais en entendant, comme tu dis "victoire de telle équipe, ah et au fait 500 morts dans des attentats"...

popok Tu préférais le contraire ?  
"Victoire de telle équipe au foot, machin a un bébé c'est super, nouvel album de trucmuche ! Ah et au fait, 500 morts dans des attentats"

kanoncs a écrit :

"La poste de Trifouillies les oies ne fermera pas" ? [:dawa] (spécial pernault)

... sans tomber dans la couillonnade à la Pernault :sarcastic: :o

kanoncs "La poste de Trifouillies les oies ne fermera pas" ? [:dawa] (spécial pernault)

Bitman a écrit :

en mon avis ils mettent plutot une GROSSE info, mais comme c plus souvent un gros truc degeux qu'un gros truc sympa bah voila quoi [:spamafote]

Non je ne pense pas !
 
Je suis persuadé qu'il y a tous les jours de "grosses" infos heureuses, simplement ça n'est pas dans les habitudes journalistiques et, par effet de cascade, dans NOS PROPRES habitudes d'y accorder autant d'importance qu'aux infos tristes... :/

Bitman en mon avis ils mettent plutot une GROSSE info, mais comme c plus souvent un gros truc degeux qu'un gros truc sympa bah voila quoi [:spamafote]
Pourquoi est-ce que les infos tragiques sont considérées comme étant les plus importantes ?
 
N'est-ce pas pour faire du sensationnalisme qui "accroche" le téléspectateur en début de JT ?
 
Là tout à l'heure sur F2, JT de 13H : une agression antisémite en pré-titre, càd développé avant les titres annoncés au début du journal... comme une espèce de bonus morbide, une surprise triste... Je trouve ça vraiment de mauvais goût !
 
Mais à part le cas spécial du sujet "pré-titre" que je trouve vraiment honteux, globalement tous les JT commencent par les infos tragiques : agressions, attentats, accidents de la route ou en montagne, etc.
 
Qui a décreté qu'une info tragique est plus importante qu'une info heureuse ? N'y a-t-il donc pas chaque jour, sur Terre, des infos heureuses importantes dignes de faire l'ouverture d'un JT ? Des découvertes scientifiques, des solutions durables trouvées pour loger des SDF, une prestation musicale extraordinaire... ?
 
Je suis persuadé que si. Alors pourquoi commencer par les infos tristes ? Est-ce pour faire de l'audience ? Est-ce à cause d'une espèce de névrose collective qui nous amène à constamment nous plaindre du pire pour ne jamais être déçu et attendre le meilleur ?
 
 
 
Je me perds en conjectures... :??:

Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR