Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
323 connectés 

 



Dernière réponse
Sujet : L'Occident et la science
eilec

Citation :

Pourquoi la science moderne est-elle née en Occident, plus précisément dans le bassin méditerranéen, et non pas en Chine, alors que dans l’Antiquité, l’Empire du Milieu et l’Occident avaient des niveaux scientifiques comparables ? Selon Joseph Needham, la science de l’ancienne Chine se développait de façon continue et stable, tandis qu’en Occident, son développement s’effectuait selon un processus discontinu, n’avançant que par bonds au gré des turbulences politiques et religieuses. C’est seulement à partir de la Renaissance que l’Occident aurait pris son essor, la Chine ne faisant que stagner en raison de sa propension à privilégier l’étude de l’esprit ou du cœur humain (Xin) et de la nature innée (Xing). Depuis lors, l’écart n’a cessé de se creuser, les derniers siècles constituant une période de phase ascendante qui a permis à l’Occident de dépasser l’Empire du Milieu.

 

Cette hypothèse reflète la conception selon laquelle la suprématie scientifique de l’Occident ne résulterait pas de sa spécificité sociale et culturelle, mais serait un phénomène accidentel ou transitoire. Une telle analyse est certes séduisante, mais elle ne correspond qu’à un aspect très partiel de la réalité.

 

Comme le fait remarquer le physicien Carlo Rovelli dans un remarquable ouvrage sur la naissance de la pensée scientifique[1], le monde antique était plein de « Maîtres » de la pensée et de leurs disciples : Confucius en Chine, Moïse au Moyen-Orient, Zoroastre en Perse, Bouddha en Inde, Pythagore dans la Grande Grèce, etc. Mais les disciples, s’ils enrichissaient et approfondissaient la pensée de leurs maîtres, se gardaient bien de mettre en doute leurs affirmations. Par exemple, au sein de l’école pythagoricienne fleurissait une révérence totale pour la pensée du maître : « Ipse dixit » était leur formule indiquant que si Pythagore avait affirmé quelque chose, alors ce devait être la vérité !
...

 

Anaximandre a ouvert une troisième voie : le chemin de la connaissance, qui s’appuie sur les conquêtes intellectuelles des prédécesseurs pour en relever certaines erreurs et tenter de faire mieux.

 

http://blogs.futura-sciences.com/l [...] a-science/

 


Citation :

réflexions sur “ La naissance de la science (3/3) : la Chine ou l’Occident ? ”  de Jean-Pierre Luminet astrophysicien

 

Revenons pour conclure au problème de l’origine de la science moderne : pourquoi l’Occident plutôt que la Chine ?

 

...

 

Mais surtout, une révolution scientifique comparable à celle advenue en Occident n’a pas eu lieu dans la civilisation chinoise, qui pourtant durant des siècles fut égale sinon supérieure, parce que dans la pensée chinoise, le maître n’est jamais critiqué, jamais mis en discussion. La pensée chinoise s’est développée par enrichissement et approfondissement, non par mise en question de l’autorité intellectuelle. Cela semble être l’explication principale au fait que la grande civilisation chinoise n’a pas réussi à comprendre que la Terre est ronde, avant que les jésuites de l’Occident soient arrivés au XVIe siècle pour leur expiquer. En Chine, s’il y eut jamais un Anaximandre, l’empereur lui a probablement fait trancher la tête…

 

En conclusion, on peut dire que, si la science moderne est née en Occident, cela n’est pas par hasard ni par accident, mais bien grâce à un long processus spécifique d’accumulation et de création.

 

http://blogs.futura-sciences.com/l [...] science-3/

 

je ne commente pas parce que je n'ai pas les connaissances nécessaires pour avoir un jugement argumenté.


Votre réponse
Nom d'utilisateur    Pour poster, vous devez être inscrit sur ce forum .... si ce n'est pas le cas, cliquez ici !
Le ton de votre message                        
                       
Votre réponse


[b][i][u][strike][spoiler][fixed][cpp][url][email][img][*]   
 
   [quote]
 

Options

 
Vous avez perdu votre mot de passe ?


Vue Rapide de la discussion
eilec

Citation :

Pourquoi la science moderne est-elle née en Occident, plus précisément dans le bassin méditerranéen, et non pas en Chine, alors que dans l’Antiquité, l’Empire du Milieu et l’Occident avaient des niveaux scientifiques comparables ? Selon Joseph Needham, la science de l’ancienne Chine se développait de façon continue et stable, tandis qu’en Occident, son développement s’effectuait selon un processus discontinu, n’avançant que par bonds au gré des turbulences politiques et religieuses. C’est seulement à partir de la Renaissance que l’Occident aurait pris son essor, la Chine ne faisant que stagner en raison de sa propension à privilégier l’étude de l’esprit ou du cœur humain (Xin) et de la nature innée (Xing). Depuis lors, l’écart n’a cessé de se creuser, les derniers siècles constituant une période de phase ascendante qui a permis à l’Occident de dépasser l’Empire du Milieu.

 

Cette hypothèse reflète la conception selon laquelle la suprématie scientifique de l’Occident ne résulterait pas de sa spécificité sociale et culturelle, mais serait un phénomène accidentel ou transitoire. Une telle analyse est certes séduisante, mais elle ne correspond qu’à un aspect très partiel de la réalité.

 

Comme le fait remarquer le physicien Carlo Rovelli dans un remarquable ouvrage sur la naissance de la pensée scientifique[1], le monde antique était plein de « Maîtres » de la pensée et de leurs disciples : Confucius en Chine, Moïse au Moyen-Orient, Zoroastre en Perse, Bouddha en Inde, Pythagore dans la Grande Grèce, etc. Mais les disciples, s’ils enrichissaient et approfondissaient la pensée de leurs maîtres, se gardaient bien de mettre en doute leurs affirmations. Par exemple, au sein de l’école pythagoricienne fleurissait une révérence totale pour la pensée du maître : « Ipse dixit » était leur formule indiquant que si Pythagore avait affirmé quelque chose, alors ce devait être la vérité !
...

 

Anaximandre a ouvert une troisième voie : le chemin de la connaissance, qui s’appuie sur les conquêtes intellectuelles des prédécesseurs pour en relever certaines erreurs et tenter de faire mieux.

 

http://blogs.futura-sciences.com/l [...] a-science/

 


Citation :

réflexions sur “ La naissance de la science (3/3) : la Chine ou l’Occident ? ”  de Jean-Pierre Luminet astrophysicien

 

Revenons pour conclure au problème de l’origine de la science moderne : pourquoi l’Occident plutôt que la Chine ?

 

...

 

Mais surtout, une révolution scientifique comparable à celle advenue en Occident n’a pas eu lieu dans la civilisation chinoise, qui pourtant durant des siècles fut égale sinon supérieure, parce que dans la pensée chinoise, le maître n’est jamais critiqué, jamais mis en discussion. La pensée chinoise s’est développée par enrichissement et approfondissement, non par mise en question de l’autorité intellectuelle. Cela semble être l’explication principale au fait que la grande civilisation chinoise n’a pas réussi à comprendre que la Terre est ronde, avant que les jésuites de l’Occident soient arrivés au XVIe siècle pour leur expiquer. En Chine, s’il y eut jamais un Anaximandre, l’empereur lui a probablement fait trancher la tête…

 

En conclusion, on peut dire que, si la science moderne est née en Occident, cela n’est pas par hasard ni par accident, mais bien grâce à un long processus spécifique d’accumulation et de création.

 

http://blogs.futura-sciences.com/l [...] science-3/

 

je ne commente pas parce que je n'ai pas les connaissances nécessaires pour avoir un jugement argumenté.

eilec en rapport avec le sujet
 
Comment est née la science ? Anaximandre, premier scientifique par Carlo Rovelli,  
 
https://youtu.be/zqy3hQrEDRQ?t=519
 
 
http://www.cpt.univ-mrs.fr/~rovelli/NSCourse1.pdf
 
 
Carlo Rovelli, Anaximandre de Milet ou la naissance de la pensée scientifique,
http://blogs.futura-sciences.com/l [...] a-science/
 
 
 
 
bilbon1898 Merci pour vos réponses intéressantes, quoique trop peu développées à mon goût :o  
Enfin bon, je vais suivre les pistes que vous m'avez donné ;).
shadaxx

Alci a écrit :

Les raisons du décollage occidental sont multiples : développement de la méthode scientifique, du capitalisme, remise en cause de la religion comme source unique de savoir, concurrence inter-étatique, guerres...


T'as raison, c'est ça qui bloquait : la réduction de la science par l'oxydant chrétien [:redrofl1]  

Alci Jusqu'au 16ème siècle, il n'y a pas véritablement de supériorité technique et scientifique de l'Occident par rapport au moyen-orient, à l'Inde et à la Chine. Selon les domaines, une zone peut-être en avance sur les autres mais les niveaux de développement étaient globalement comparables.
 
Les raisons du décollage occidental sont multiples : développement de la méthode scientifique, du capitalisme, remise en cause de la religion comme source unique de savoir, concurrence inter-étatique, guerres...
Nan mais j'avais Wikipédié, je te rassure,
c'était juste un peu d'humour...  :D
bongo1981 division politique stable, et indice fractale côtière élevée, cequi veut  dire beaucoup d'îles, péninsule, isthmes, golfes etc...
 
D'ailleurs ça pourrait expliquer le miracle grec. Tu as le droit de googler si tu ne comprends pas...

bongo1981 a écrit :

une des thèses avancées est liées à une mésopeurie stable et une thalassographie articulée


Méééh heeeuuu...! [:fegafobobos:2]

bongo1981 le secret de l'occident, de David Consandey
 
une des thèses avancées est liées à une mésopeurie stable et une thalassographie articulée

bilbon1898 a écrit :

Même si je pense que l'auteur de la vidéo omet d'évoquer le rôle des Arabes dans les progrès et la transmission de la science


Et des asiatiques...

Citation :

Francis Bacon considérait que trois grandes inventions avaient changé le monde : la poudre à canon, le compas magnétique et l’imprimerie et, comme le relève Joseph Needham dans La Science chinoise et l’Occident, ces techniques sont toutes héritées de l'empire chinois. Si la science moderne est née dans l'Europe du xviie siècle, bon nombre d'inventions et découvertes scientifiques ont été faites en Chine et font aujourd'hui partie de notre quotidien.
 
[...]
 
Les fruits de près de trente siècles de développements technologique et scientifique chinois, ont été transmis de l'Orient à l'Occident via la civilisation islamique. Depuis les années 1960, les travaux de Joseph Needham permettent à l'Occident de mieux connaître l'Histoire de la Chine et son évolution scientifique.
 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_sciences


 
 

bilbon1898 a écrit :

il reste que la civilisation occidentale semble avoir contribué, plus que nulle autre, au progrès scientifique, à travers l'histoire. J'ai essayé de réfléchir à ce fait, mais je n'arrive pas vraiment à l'expliquer. Mais c'est sans doute parce que je suis une quiche en histoire des sciences [:a chile:3].
 
Enfin voilà, je me tourne vers vous pour savoir si vous auriez des éléments de réponse à mon interrogation : Comment expliquer que l'Occident ait joué un rôle prépondérant dans les progrès de la science?


Comme il est souligné sur la page de Wiki,
les Sciences ont évolué d'un travail individuel vers un travail transdisciplinaire en équipes.
Il y a donc sûrement une question d'organisation de la Recherche ; l'Occident a-t-il été plus rapide et performant ? Car plus prospère ? Par intérêts militaire et économique ?
 
Toujours est-il que depuis quelques décennies, les moyens de communication rendent la recherche internationale, et non plus Occidentale.
 
Ça n'est qu'une réflexion rapide de ma part, je ne doute pas qu'il y ait plus juste comme perception de l'Histoire moderne des Sciences...  :jap:

bilbon1898 Bonsoir,
 
Je regardais tout à l'heure une vidéo sans grande prétention, mais bien agréable, compilant quelques grandes avancées scientifiques et techniques réalisées par la civilisation occidentale.
 
Voici le lien vers la vidéo : https://www.youtube.com/watch?v=Cpx0VzYDOpk
 
Même si je pense que l'auteur de la vidéo omet d'évoquer le rôle des Arabes dans les progrès et la transmission de la science, il reste que la civilisation occidentale semble avoir contribué, plus que nulle autre, au progrès scientifique, à travers l'histoire. J'ai essayé de réfléchir à ce fait, mais je n'arrive pas vraiment à l'expliquer. Mais c'est sans doute parce que je suis une quiche en histoire des sciences [:a chile:3].  
 
Enfin voilà, je me tourne vers vous pour savoir si vous auriez des éléments de réponse à mon interrogation : Comment expliquer que l'Occident ait joué un rôle prépondérant dans les progrès de la science?
 
Merci d'avance pour vos lumières  :)

Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR