Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | S'identifier | S'inscrire | Shop Recherche
2088 connectés 

 



Votre profil:




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  767  768  769  770  771  772
Auteur Sujet :

Conseil en stratégie - CHALLENGE WANNABES en cours

n°5163756
Cassavetes​_J
Posté le 09-07-2021 à 10:54:44  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Espiem a écrit :

Concernant les choix de début de carrière (stages, 1er job), est-ce que vous auriez des recommandations quant :
 
1. Au type de cabinet : viser les tops cabinets coûte que coûte ?  
2. La spécialisation : cybersécurité, marketing, RH... ?  


 
L'idéal pour un bon début de carrière est de viser un cabinet de 3ème série spécialisé dans un secteur en déclin qui ne t'intéresse pas  :o

mood
Publicité
Posté le 09-07-2021 à 10:54:44  profilanswer
 

n°5163757
scrouffi
Posté le 09-07-2021 à 11:25:34  profilanswer
 

Cassavetes_J a écrit :


 
L'idéal pour un bon début de carrière est de viser un cabinet de 3ème série spécialisé dans un secteur en déclin qui ne t'intéresse pas  :o


Et avec un partnership avec un management toxic :o !


---------------
Ad Astra per Aspera || Do not go gentle into that good night, Old age should burn and rave at close of day; Rage, rage against the dying of the light.
n°5164037
Espiem
Posté le 14-07-2021 à 19:43:24  profilanswer
 

Cassavetes_J a écrit :


 
L'idéal pour un bon début de carrière est de viser un cabinet de 3ème série spécialisé dans un secteur en déclin qui ne t'intéresse pas  :o


 
 
Bravo, tu as su répondre avec condescendance à un étudiant qui cherche à se renseigner sur un secteur qu'il ne connait pas.  
 
 
Mais c'est bien, tu as pu donner quelques pistes aux personnes qui voudront bien apporter des réponses à mes questions.  
 
 
En effet, tu as parlé de secteur en déclin, tu aurais pu par exemple me dire quels sont les secteurs prometteurs dans lesquels il serait intéressant de s'insérer.  
 
Tu as aussi évoqué les cabinets de 3ème série : rassure-moi, il n'y a pas que les cabinets du Big Four qui savent tirer leur épingle du jeu ?  
 
 
Par ailleurs, petite précision pour les stages : est-ce qu'un bon stage dans un grand groupe technologique, un cabinet d'audit ou encore un fond d'investissement peut se montrer intéressant au niveau L3 / M1 quand on est dans l'optique de décrocher par la suite un stage de fin d'étude et/ou un 1er job dans un bon cabinet de conseil?  
 
 
Merci à toi pour ton intervention pertinente  :)

Message cité 1 fois
Message édité par Espiem le 14-07-2021 à 19:43:59
n°5164042
chains and​ whips
Posté le 14-07-2021 à 20:12:17  profilanswer
 

Espiem a écrit :


 
 
Bravo, tu as su répondre avec condescendance à un étudiant qui cherche à se renseigner sur un secteur qu'il ne connait pas.  
 
 
Mais c'est bien, tu as pu donner quelques pistes aux personnes qui voudront bien apporter des réponses à mes questions.[...]
 
Merci à toi pour ton intervention pertinente  :)


Certes il y avait certainement un peu de condescendance dans son message mais il faut être honnete et avouer que ton message initial  en l'état ne méritait pas vraiment d'autres types de réponses. Parce que sans précision concernant ton parcours, tes envies, etc. ton message est un peu vide de sens. Donc n'hésite pas à apporter plus de matière pour qu'on puisse apporter une réponse pertinente. Si tu n'as aucune vision du métier (ca arrive et ce n'est pas grave), dans ce cas commence par apprendre et te renseigner sur celui-ci avant de te renseigner sur quels cabinets rejoindre. Une fois que tu auras compris cela, là tu pourras te renseigner sur les différents types de cabinets, leurs différences, les avantages et les inconvénients, etc. et là tu pourras poser des questions pertinentes auxquelles on pourra répondre. Voici quelques références en guide d'introduction. Cela pourrait t'aider concernant les différences entre les différents types de cabinet:


Je ne suis pas forcément d'accord avec toutes les infos dans ces liens mais cela constitue déjà une bonne base si tu ne sais pas par où commencer.
 
Concernant les stages, n'hésite pas à consulter les pages du topic, ca a été maintes fois évoqué (au besoin la barre de recherche est très utile pour cela). Par exemple, il y a trois pages de cela (page 765). Globalement, avant le contenu du stage il faudrait que ton école soit cible pour commencer. Si c'est case est cochée, oui un stage dans un fond sera un plus. Pour l'audit et le groupe technologique tout dépend du groupe et du contenu du stage (connotation strat' ou non). En soit, un cabinet d'audit n'est pas un sésame et un grand groupe non plus.  
 
Pour finir concernant les cabinets, les big four sont plutôt tournés vers l'audit et ne sont pas vraiment la référence dans le monde du conseil en stratégie (ce sont deux métiers très différents). Dans le conseil en stratégie, la référence est plutôt le top 3, plus communément appelé MBB: Mc Kinsey, BCG et Bain.

n°5164044
wartod
Posté le 14-07-2021 à 20:36:07  profilanswer
 

VdV ne t’a pas répondu.
T’as pas encore fait l’expérience de la condescendance de ce topic.
 
La straaaaategy qu’ils te disent. Le ComEx et les sujets Uber sexy.  
Les sachants savent. Ils ont gagné.
 
Un modèle différent ? D’autres opportunités équivalentes ?
Ne leur en parlez pas leur monde n’aurait plus de sens, ni leurs nombreuses nocturnes.
 
Tu veux que je te donne un conseil ? Cette expérience t’a laissé un goût amer ? C’est peut être un indice... T’en veux encore un ? Arrête de calculer le prochain stage pour la prochaine échéance en passant ta vie à te faire chier pour un idéal qui n’en est pas forcément un. Écoute ton cœur, choisis tes managers et le temps qu’ils vont avoir pour te former, teste des secteurs d’activités qui te plaisent et non pas que tu prends par calcul cynique. Éclate toi en stage même si c’est pas le truc le plus élitiste si tu t’éclates ton impact ne sera que plus grand et in fine tu grimperas même pe plus vite que l’aigri en bout de course qui chope le brandname.
 
Tous mes potes en strat ou orga sont sortis alors que je suis juste à diplomation + 4 ans / c’est un autre indice. Mais on va me dire que je crache sur la crémerie. :jap:
 
Allez bon courage dans tes recherches et si besoin tu peux me MP. Je fais pas de miracles mais aider des profils comme les tiens, ça m’arrive de le faire.

n°5164046
ver de vas​e
Posté le 14-07-2021 à 21:23:35  profilanswer
 

wartod a écrit :

VdV ne t’a pas répondu.
T’as pas encore fait l’expérience de la condescendance de ce topic.
 
La straaaaategy qu’ils te disent. Le ComEx et les sujets Uber sexy.  
Les sachants savent. Ils ont gagné.
 
Un modèle différent ? D’autres opportunités équivalentes ?
Ne leur en parlez pas leur monde n’aurait plus de sens, ni leurs nombreuses nocturnes.
 
Tu veux que je te donne un conseil ? Cette expérience t’a laissé un goût amer ? C’est peut être un indice... T’en veux encore un ? Arrête de calculer le prochain stage pour la prochaine échéance en passant ta vie à te faire chier pour un idéal qui n’en est pas forcément un. Écoute ton cœur, choisis tes managers et le temps qu’ils vont avoir pour te former, teste des secteurs d’activités qui te plaisent et non pas que tu prends par calcul cynique. Éclate toi en stage même si c’est pas le truc le plus élitiste si tu t’éclates ton impact ne sera que plus grand et in fine tu grimperas même pe plus vite que l’aigri en bout de course qui chope le brandname.
 
Tous mes potes en strat ou orga sont sortis alors que je suis juste à diplomation + 4 ans / c’est un autre indice. Mais on va me dire que je crache sur la crémerie. :jap:
 
Allez bon courage dans tes recherches et si besoin tu peux me MP. Je fais pas de miracles mais aider des profils comme les tiens, ça m’arrive de le faire.


 
 [:yessssss:2]  [:yessssss:2]

n°5164047
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 14-07-2021 à 21:40:36  profilanswer
 

adelendra a écrit :


J'ai eu la propal.
 
80k + 8k de bonus job à Brxl pour un poste de solution associate.
 


Ça va mettre un peu de beurre dans les épinards !
Brut tout ça ? Voiture de fonction j’espère :o


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°5164048
trollan
Posté le 14-07-2021 à 22:12:17  profilanswer
 

adelendra a écrit :


J'ai eu la propal.
 
80k + 8k de bonus job à Brxl pour un poste de solution associate.
 


 
jolie, et le variable met un peu de beurre dans le cul de la crémière

n°5164049
adelendra
Posté le 14-07-2021 à 23:10:37  profilanswer
 

radioactif a écrit :


Ça va mettre un peu de beurre dans les épinards !
Brut tout ça ? Voiture de fonction j’espère :o


 

trollan a écrit :


 
jolie, et le variable met un peu de beurre dans le cul de la crémière


 
Brut (à Brux) ça fait 3knetnet/mois (*13.9mois)
avec voiture de société, 5 semaines de congés (1 de + que le légal ici), quelques autres avantages style internet payé par la boite (c'est débile mais en Bel c'est 50€/mois, donc sur du brut, ça fait l'équivalent de 1.2k sur l'année :o ).
 
Ca semble cohérent sur un poste d'associate?
 
Sinon, pas de retour sur la partie "solutions" de chez MK?
De ce qu'ils disent, les gens sont traités de la même façons que les consultant std, mais est-ce la réalité?


---------------
"j'ai frôlé la fracture de la retine tellement tu me plais"  
n°5164053
ruskiy_sno​wflake
Posté le 15-07-2021 à 02:16:43  profilanswer
 

adelendra a écrit :


 
Brut (à Brux) ça fait 3knetnet/mois (*13.9mois)
avec voiture de société, 5 semaines de congés (1 de + que le légal ici), quelques autres avantages style internet payé par la boite (c'est débile mais en Bel c'est 50€/mois, donc sur du brut, ça fait l'équivalent de 1.2k sur l'année :o ).
 
Ca semble cohérent sur un poste d'associate?
 
Sinon, pas de retour sur la partie "solutions" de chez MK?
De ce qu'ils disent, les gens sont traités de la même façons que les consultant std, mais est-ce la réalité?


 
Sans connaître le bureau de Bxl, le salaire me semble un poil plus bas vs un Associate. C'est pas le même boulot donc par définition tu ne seras pas traité de la même façon. Je t'encourage à poser des questions ciblées à tes interlocuteurs si tu veux des réponses un peu plus précises que le marketing RH habituel (et à venir partager les réponses ici, ça servira sans doute à d'autres personnes  :) ).  
 
Mon hypothèse (à vérifier) est que le deal = des responsabilités plus restreintes car essentiellement analytiques (par défaut t'es pas customer facing, tu gères pas une étude), une trajectoire moins rapide, pas les même perks (MBA sponsorship, etc)... mais aussi moins d'up or out.

mood
Publicité
Posté le 15-07-2021 à 02:16:43  profilanswer
 

n°5164138
adelendra
Posté le 15-07-2021 à 23:32:25  profilanswer
 

ruskiy_snowflake a écrit :


 
Sans connaître le bureau de Bxl, le salaire me semble un poil plus bas vs un Associate. C'est pas le même boulot donc par définition tu ne seras pas traité de la même façon. Je t'encourage à poser des questions ciblées à tes interlocuteurs si tu veux des réponses un peu plus précises que le marketing RH habituel (et à venir partager les réponses ici, ça servira sans doute à d'autres personnes  :) ).  
 
Mon hypothèse (à vérifier) est que le deal = des responsabilités plus restreintes car essentiellement analytiques (par défaut t'es pas customer facing, tu gères pas une étude), une trajectoire moins rapide, pas les même perks (MBA sponsorship, etc)... mais aussi moins d'up or out.


questions déjà posées évidemment, mais j'aurais aimé avoir un avis exterieur.
Effectivement, le boulot n'est pas le même.
Ici, ils constituent une équipe pour créer une compétence spécifique sur mon industrie, ils cherchent donc des personnes qui ont l'xp du domaine pour l'instant il ont 1 seule personne et comptent atteindre 5-6 l'an prochain.
En gros l'explication que j'ai eu c'est qu'en terme de consultants ils ont 3 gammes ( [:ocolor] ):
- consultants généralistes
- consultants experts, venant de l'industrie
- consultants solutions pour lesquels ils cherchent un "profil industriel avec un état d'esprit "entrepreneurial"" car il faudra notamment créer la "solution", il faudra donc être capable d'aller chercher les bonnes informations chez les clients. Il parlait aussi de "client devpt", mais expliquait aussi qu'effectivement, ça implique de passer moins de temps chez les clients.
 
D'après le partner avec qui j'ai discuté (qui a commencé en "solutions" ) , il y avait une vrai séparation dans le passé, mais celle-ci n'est plus d'actualité.
 
Explication qu'il y aura les mêmes formations que les consultants standards, mentoring avec les partners.
 
Après où est la limite entre le marketing et la vérité? (Est ce qu'ils ont vraiment besoin se vendre?)

Message cité 2 fois
Message édité par adelendra le 15-07-2021 à 23:33:43

---------------
"j'ai frôlé la fracture de la retine tellement tu me plais"  
n°5164144
ignomo
Posté le 16-07-2021 à 08:33:58  profilanswer
 

adelendra a écrit :


questions déjà posées évidemment, mais j'aurais aimé avoir un avis exterieur.
Effectivement, le boulot n'est pas le même.
Ici, ils constituent une équipe pour créer une compétence spécifique sur mon industrie, ils cherchent donc des personnes qui ont l'xp du domaine pour l'instant il ont 1 seule personne et comptent atteindre 5-6 l'an prochain.
En gros l'explication que j'ai eu c'est qu'en terme de consultants ils ont 3 gammes ( [:ocolor] ):
- consultants généralistes
- consultants experts, venant de l'industrie
- consultants solutions pour lesquels ils cherchent un "profil industriel avec un état d'esprit "entrepreneurial"" car il faudra notamment créer la "solution", il faudra donc être capable d'aller chercher les bonnes informations chez les clients. Il parlait aussi de "client devpt", mais expliquait aussi qu'effectivement, ça implique de passer moins de temps chez les clients.
 
D'après le partner avec qui j'ai discuté (qui a commencé en "solutions" ) , il y avait une vrai séparation dans le passé, mais celle-ci n'est plus d'actualité.

Explication qu'il y aura les mêmes formations que les consultants standards, mentoring avec les partners.
 
Après où est la limite entre le marketing et la vérité? (Est ce qu'ils ont vraiment besoin se vendre?)


 
Point 1 : ce qu'on appelle un business developper ou un commercial dans les autres boites ? :o
 
Point 2 : si c'était la même chose, ce serait pas différent :o

Message cité 1 fois
Message édité par ignomo le 16-07-2021 à 08:35:17
n°5164182
ruskiy_sno​wflake
Posté le 16-07-2021 à 16:23:15  profilanswer
 

adelendra a écrit :


questions déjà posées évidemment, mais j'aurais aimé avoir un avis exterieur.
Effectivement, le boulot n'est pas le même.
Ici, ils constituent une équipe pour créer une compétence spécifique sur mon industrie, ils cherchent donc des personnes qui ont l'xp du domaine pour l'instant il ont 1 seule personne et comptent atteindre 5-6 l'an prochain.
En gros l'explication que j'ai eu c'est qu'en terme de consultants ils ont 3 gammes ( [:ocolor] ):
- consultants généralistes
- consultants experts, venant de l'industrie
- consultants solutions pour lesquels ils cherchent un "profil industriel avec un état d'esprit "entrepreneurial"" car il faudra notamment créer la "solution", il faudra donc être capable d'aller chercher les bonnes informations chez les clients. Il parlait aussi de "client devpt", mais expliquait aussi qu'effectivement, ça implique de passer moins de temps chez les clients.
 
D'après le partner avec qui j'ai discuté (qui a commencé en "solutions" ) , il y avait une vrai séparation dans le passé, mais celle-ci n'est plus d'actualité.
 
Explication qu'il y aura les mêmes formations que les consultants standards, mentoring avec les partners.
 
Après où est la limite entre le marketing et la vérité? (Est ce qu'ils ont vraiment besoin se vendre?)


 
J'ai l'impression que la politique de McK a sensiblement changé au cours des 2-3 dernières années donc l'idéal serait de parler à un employé actuel de McK, de préférence quelqu'un qui n'est pas impliqué dans ton recrutement (un ancien de ton école, etc). Prends ce que j'écris avec des pincettes  ;)  
 
Cela étant :  
- l'écart entre les généralistes et les experts me semble nettement plus faible qu'entre les deux premières catégories et les Solutions Associate. Il me semble que ces derniers ne sont pasconsidérés comme des consultants mais comme du support staff aux côtés des data scientists, etc
- le fait que le partner ait commencé en Solutions avant de "basculer" sur la partner track me confirme dans ma perception que les Solutions Associates ne sont pas partner-track, sauf exceptions
- c'est très bien d'avoir les mêmes training que les consultants et du mentoring par des partners mais ça ne veut pas dire que tu recruté pour et évalué sur les mêmes compétences
 
Mon impression d'ensemble est que McK fait de gros efforts pour ne pas faire des Solutions Associates et autres des citoyens de seconde classe (certains diraient que c'est déjà un progrès...), mais j'ai tout de même l'impression que la progression est plus limitée.  
Je pense aussi que tu ne développeras pas le même toolkit qu'un consultant généraliste ou expert : non seulement tu seras concentré sur une industrie/une fonction bien limitée (plus limitée que celle des experts, avec un travail plus technique et moins de "problem solving" pur et dur), mais ton travail sera principalement analytique et sauf à changer de track, tu ne développeras pas les mêmes qualités de relation client et de gestion de projets que les experts ou les généralistes. Il ne suffit pas d'assister aux formations pour ça...
Je ne dis pas que c'est une mauvaise chose, mais autant y aller les yeux ouverts   :)  
 

ignomo a écrit :


 
Point 1 : ce qu'on appelle un business developper ou un commercial dans les autres boites ? :o
 
Point 2 : si c'était la même chose, ce serait pas différent :o


Pas d'accord du tout avec le point 1 - il y a une grosse marge entre un expert chargé de développer un produit spécialisé pour un client et un commercial.
D'accord avec le point 2.
 
Edit : attention aux promesses des partners lorsque tu viens de recevoir une offre. Je fais confiance aux MBBs pour ne pas mentir à leurs recrues, mais par exemple on m'avait par exemple présenté le transfert entre bureaux comme un truc assez simple en omettant de mentionner qu'il y a pas mal de conditions à remplir (et que s'il est facile de faire un transfer quelques part, c'est pas gagné si on veut aller vers une destination spécifique), et on m'avait un peu sur-vendu l'activité du cabinet dans une certaine practice/région...

Message cité 1 fois
Message édité par ruskiy_snowflake le 16-07-2021 à 16:30:14
n°5164873
MossieurPr​opre
I d͟o̩n᷃'̵t͖ give a shit
Posté le 26-07-2021 à 14:14:56  profilanswer
 

[:drapal] pour le lurk [:cupra]

n°5165129
Otaivz
chut :p
Posté le 29-07-2021 à 22:04:32  profilanswer
 

Le pépère Estin va bien ? Il se sent pas trop seul ?

n°5165351
adelendra
Posté le 03-08-2021 à 23:28:51  profilanswer
 

adelendra a écrit :

Accepté chez MK en tant que solution associate.
Pour ceux qui sont chez MK, vous pensez quoi de ces positions en "solutions". C'est sous-consultant ?


ruskiy_snowflake a écrit :


 
J'ai l'impression que la politique de McK a sensiblement changé au cours des 2-3 dernières années donc l'idéal serait de parler à un employé actuel de McK, de préférence quelqu'un qui n'est pas impliqué dans ton recrutement (un ancien de ton école, etc). Prends ce que j'écris avec des pincettes  ;)  
 
Cela étant :  
- l'écart entre les généralistes et les experts me semble nettement plus faible qu'entre les deux premières catégories et les Solutions Associate. Il me semble que ces derniers ne sont pasconsidérés comme des consultants mais comme du support staff aux côtés des data scientists, etc
- le fait que le partner ait commencé en Solutions avant de "basculer" sur la partner track me confirme dans ma perception que les Solutions Associates ne sont pas partner-track, sauf exceptions
- c'est très bien d'avoir les mêmes training que les consultants et du mentoring par des partners mais ça ne veut pas dire que tu recruté pour et évalué sur les mêmes compétences
 
Mon impression d'ensemble est que McK fait de gros efforts pour ne pas faire des Solutions Associates et autres des citoyens de seconde classe (certains diraient que c'est déjà un progrès...), mais j'ai tout de même l'impression que la progression est plus limitée.  
Je pense aussi que tu ne développeras pas le même toolkit qu'un consultant généraliste ou expert : non seulement tu seras concentré sur une industrie/une fonction bien limitée (plus limitée que celle des experts, avec un travail plus technique et moins de "problem solving" pur et dur), mais ton travail sera principalement analytique et sauf à changer de track, tu ne développeras pas les mêmes qualités de relation client et de gestion de projets que les experts ou les généralistes. Il ne suffit pas d'assister aux formations pour ça...
Je ne dis pas que c'est une mauvaise chose, mais autant y aller les yeux ouverts   :)  
 


 

ruskiy_snowflake a écrit :


Pas d'accord du tout avec le point 1 - il y a une grosse marge entre un expert chargé de développer un produit spécialisé pour un client et un commercial.
D'accord avec le point 2.
 
Edit : attention aux promesses des partners lorsque tu viens de recevoir une offre. Je fais confiance aux MBBs pour ne pas mentir à leurs recrues, mais par exemple on m'avait par exemple présenté le transfert entre bureaux comme un truc assez simple en omettant de mentionner qu'il y a pas mal de conditions à remplir (et que s'il est facile de faire un transfer quelques part, c'est pas gagné si on veut aller vers une destination spécifique), et on m'avait un peu sur-vendu l'activité du cabinet dans une certaine practice/région...


 
Les anciens de mon école ne vont pas chez MK (p@p€t c'est groupe zzzzzzzz)
D'après les gens de chez eux avec qui j'ai discuté ils confirment que c'est un job de consultant avec carrière "classique" même si le poste est différent (+ spécialisé donc)
 
Je viens de poliment décliner l'offre (avec beaucoup de regrets) car à coté de ça, on m'a proposé une promotion dans ma boite.  
Si je pouvais faire les deux, j'aurais pris les deux en même temps   :pt1cable:  :pt1cable:  :pt1cable:  
Je reste vraiment marqué par les gens avec qui j'ai pu discuté chez eux. Des personnes extrêmement sympatiques, très à l'écoute, extrêmement positive.
Ce recrutement a vraiment été une épreuve très positive et enrichissante. Je n'en retire que du bien.


Message édité par adelendra le 03-08-2021 à 23:29:12

---------------
"j'ai frôlé la fracture de la retine tellement tu me plais"  
n°5165367
Cassavetes​_J
Posté le 04-08-2021 à 09:06:31  profilanswer
 

Merci pour ton retour
 
Par curiosité et pour comparaison, quel poste rejoins tu dans ta compagnie actuelle ?

n°5165379
adelendra
Posté le 04-08-2021 à 18:43:51  profilanswer
 

Head of product development. Plus de détails sur le topic salaire.  
Ça a vraiment été un choix dur à faire. Les deux me branchent vraiment. Et les deux on une porte de sortie vers un passage VP à quelques années. :o


---------------
"j'ai frôlé la fracture de la retine tellement tu me plais"  
n°5165386
captain re​dface
Posté le 04-08-2021 à 21:36:37  profilanswer
 

Tu es chez Essity ?  
J’aurais dit de faire le move :o


---------------

n°5165395
adelendra
Posté le 05-08-2021 à 00:19:45  profilanswer
 

captain redface a écrit :

Tu es chez Essity ?  
J’aurais dit de faire le move :o


Non l'autre un peu plus au sud. :o
Pas le même groupe. Pas le même potentiel.
Pourquoi tu aurais dis ça ?


---------------
"j'ai frôlé la fracture de la retine tellement tu me plais"  
n°5165409
cardano
Posté le 05-08-2021 à 10:14:41  profilanswer
 

Hello,
 
J'ai passé un 1er tour dans une boutique qui s'est plutôt bien passé (selon moi).
 
Quelques jours après l'entretien j'ai contacté par mail le RH avec qui j'étais en contact, mais apparemment il est en vacances et je n'ai pas été prévenu. Je n'arrive pas à trouver d'autres contact RH sur LK.
 
Dois-je prendre mon mal en patience pour la suite de mon process (plusieurs semaines) ou cela se fait de contacter gentiment par mail le consultant avec qui j'ai passé le premier tour pour savoir où en est ma candidature ?
 
Merci !

n°5165411
chains and​ whips
Posté le 05-08-2021 à 12:25:35  profilanswer
 

cardano a écrit :

Hello,
 
J'ai passé un 1er tour dans une boutique qui s'est plutôt bien passé (selon moi).
 
Quelques jours après l'entretien j'ai contacté par mail le RH avec qui j'étais en contact, mais apparemment il est en vacances et je n'ai pas été prévenu. Je n'arrive pas à trouver d'autres contact RH sur LK.
 
Dois-je prendre mon mal en patience pour la suite de mon process (plusieurs semaines) ou cela se fait de contacter gentiment par mail le consultant avec qui j'ai passé le premier tour pour savoir où en est ma candidature ?
 
Merci !


 
Beaucoup de cabinets sont fermés pendant les premières semaines d'aout (consultants y compris). De tout de façon, s'il s'agit d'un premier tour, ton interlocuteur est sûrement un simple consultant qui n'aura pas de visibilité sur les process de recrutement (savoir quand tu seras amené à passer ton prochain tour). S'il s'agit de savoir si tu es pris au prochain tour, selon les cabinets il se peut que le consultant ne soit pas "autorisé" à te dire si tu es ou non passé pour le tour suivant car justement il n'a pas de visibilité sur les recrutements.  
 
Donc à mon avis, mieux vaut simplement attendre que ton interlocuteur revienne de vacances et gentiment le recontacter fin aout (par mail ou par téléphone si tu l'as déjà contacté par mail pour savoir où en était ta candidature). Ce que tu peux néanmoins faire (si ce n'est pas déjà le cas et que tu n'as pas passé ton entretien il y a trop longtemps), c'est d'envoyer un mail au consultant pour le remercier pour l'entretien en soulignant quelques points que tu as particulièrement appréciés.

n°5166085
Vethana
Posté le 15-08-2021 à 18:31:44  profilanswer
 

Hello
 
J’aimerais aborder (et voir abordé) le thème de la progression du montant des packages par grade dans le conseil en stratégie.
 
Je m’explique.
 
Comment ont augmenté et augmentent régulièrement les packages (salaire fixe et total) pour chacun des grades avec les années ?

Par exemple, aux USA, le BCG a été précurseur en 2014, puis en 2018 et enfin cette année, en 2021 avec des revalorisations très substantielles pour tous les grades :
 
Exemple du BCG en 2021 :
 
Au printemps pour les Manager (PL) +10% amenant leur package total à plus de 300K$ et Principal +5%
 
Cet été, +10% aussi pour les plus jeunes avec des +10 à +15K amenant notamment le package d’entrée à 100K$ de fixe.  
 
Et ça, c’est seulement sur 2021 donc imaginez le cumul des trois revalos 2014 + 2018 + 2021 …

 
Du coup, question.  

Comment se positionne la place de Paris sur ce sujet depuis 2010 ?

 
J’ai observé quelques écarts entre les cabinets.
 
Le plus frappant au grade de Manager d’ailleurs :
 
BCG : largement en tête avec un salaire fixe de Manager 1 (Project Leader 1 donc) à 140k€ qui va jusqu’à plus de 150k€ en en fin de grade, et un variable plus important qu’ailleurs également soit un package global de 170-200 k€
 

Les autres MBB + T2 : le salaire fixe semble rester entre 100k€ et 130k€ ce qui fait un écart moyen de salaire fixe de 20 à 25k€… juste énorme ! Le variable étant aussi plus faible, le package devient 130-160 k€.

 
Un écart sur ce grade stratégique d’autant plus surprenant que c’est le grade le plus exigeant où l’on aimerait à mon sens augmenter la rétention, non ?
Honnêtement, je trouve cela plutôt insuffisant (sauf au BCG).
 
Un autre grade intéressant à regarder c’est le tout premier. En effet, avec l’essor de la Tech et l’augmentation des salaires JD un peu partout sur 10-15 ans, l’attractivité relative du conseil en stratégie doit absolument se maintenir.  
 
Quid des salaires fixes en JD ? Restent-ils à 46-55 k€ ou ont-ils augmentés ?
Encore une fois, ça me semble insuffisant. Je pense qu'ils devraient être plutôt sur du 55-60 k€...
 
:jap:

n°5166086
ver de vas​e
Posté le 15-08-2021 à 18:46:44  profilanswer
 

En JD on est plutôt sur des packages autour de 60K€ chez les acteurs que tu cites.
 
Manager dans un T2 c'est plutôt 130K-140K (all-in) en entrée de grade :jap:

n°5166087
ver de vas​e
Posté le 15-08-2021 à 18:52:48  profilanswer
 

Et puis l'essor de la tech en France très honnêtement on ne le voit pas.
 
Je connais très peu de JD de top écoles (hors ingés) qui se précipitent chez Google pour vendre de l'espace publicitaire ou chez Amazon pour vendre de la capacité de cacul.

n°5166094
chains and​ whips
Posté le 15-08-2021 à 20:02:22  profilanswer
 

Des packages JD à 100k chez BCG? La vache c'est énorme j'ai un peu de mal à y croire. Déjà parce que c'est quasi le double du reste de la place, mais aussi parce que j'ai des potes qui ont été recrutés vers 80k là-bas il y a à peine 2 ans (et bah en tant que consultant junior). Ca fait un bon énormissime.

n°5166118
Vethana
Posté le 16-08-2021 à 09:52:45  profilanswer
 

@verdevase : je parlais du fixe des JD, je vois plein de grosse boîtes qui proposent un fixe de 45-50k€ voire plus de 50k€ pour certains profils (Data Scientists donc tous les ingénieurs JD potentiellement...), le package COGIP devient donc un beau 60 k€ aussi avec l'I/P et l'abondement...
 
Je trouve donc que tout ça est bien faible et je faisais la comparaison avec les US ue je trouve intéressante : les packages sont revus à la hausse régulièrement. Ce qui n'a rien de déconnant : niveau de vie à maintenir (inflation, hausse de l'immobilier), attractivité du conseil à maintenir, etc.
 
Idem sur les jobs à 30-35 ans, les grosses boites (ou les boites de la Tech, effectivement, c'est peut-être plus vrai à cet âge qu'en JD) payent très bien et bien mieux qu'il y a 10-15 ans... on peut topper du 100-150k€ soit... la même chose qu'en conseil pour un lifestyle quand-même différent.
 
Je pense honnêtement que cette thématique mérite d'être étudiée un peu plus en profondeur et qu'on se pose la question.
 
@chains and whips : ma source c'est Fishbowl... en JD c'était 85k$ en 2019/2020 et c'est 100k$ maintenant.
En 2018, ça augmentait à 85k$ depuis un 7xk$ et idem en 2014 depuis un point inférieur...
 
Encore une fois, ce qui m'intéresse ce serait qu'on réfléchisse à la question ou peu-être que consultor y consacre un article ?
 
La bonne question c'est :
- dans quelle mesure les cabs revalorisent-ils leurs packages ? l'ont-ils fait dans les 10 dernières années (comme aux USA à trois reprises : 2014, 2018 et 2021 donc) ?
- dans quelle mesure l'absence de revalo sur Paris fait-il perdre ou va-t-il faire perdre à la longue de son attractivité au conseil ?
 
 :jap:

n°5166120
Cassavetes​_J
Posté le 16-08-2021 à 10:25:43  profilanswer
 

Vethana a écrit :

@verdevase : je parlais du fixe des JD, je vois plein de grosse boîtes qui proposent un fixe de 45-50k€ voire plus de 50k€ pour certains profils (Data Scientists donc tous les ingénieurs JD potentiellement...), le package COGIP devient donc un beau 60 k€ aussi avec l'I/P et l'abondement...
 
Je trouve donc que tout ça est bien faible et je faisais la comparaison avec les US ue je trouve intéressante : les packages sont revus à la hausse régulièrement. Ce qui n'a rien de déconnant : niveau de vie à maintenir (inflation, hausse de l'immobilier), attractivité du conseil à maintenir, etc.
 
Idem sur les jobs à 30-35 ans, les grosses boites (ou les boites de la Tech, effectivement, c'est peut-être plus vrai à cet âge qu'en JD) payent très bien et bien mieux qu'il y a 10-15 ans... on peut topper du 100-150k€ soit... la même chose qu'en conseil pour un lifestyle quand-même différent.
 
Je pense honnêtement que cette thématique mérite d'être étudiée un peu plus en profondeur et qu'on se pose la question.
 
@chains and whips : ma source c'est Fishbowl... en JD c'était 85k$ en 2019/2020 et c'est 100k$ maintenant.
En 2018, ça augmentait à 85k$ depuis un 7xk$ et idem en 2014 depuis un point inférieur...
 
Encore une fois, ce qui m'intéresse ce serait qu'on réfléchisse à la question ou peu-être que consultor y consacre un article ?
 
La bonne question c'est :
- dans quelle mesure les cabs revalorisent-ils leurs packages ? l'ont-ils fait dans les 10 dernières années (comme aux USA à trois reprises : 2014, 2018 et 2021 donc) ?
- dans quelle mesure l'absence de revalo sur Paris fait-il perdre ou va-t-il faire perdre à la longue de son attractivité au conseil ?

 
 :jap:


 
I) oui les cabs revalorisent leur package et ce de façon continue (ya pas vraiment des années pré-définies en phase avec les JO ou la coupe du monde  :o ). En pratique, cela dépend :  
i) de la concurrence inter-cabs (émulation directe)
ii) dans une moindre mesure, de la concurrence entre le conseil en strat et d'éventuelles autres offres pro (banque, tech', entrepreneuriat...etc)
iii) et aussi beaucoup de la dynamique propre de chaque cabinet et de ses besoins en recrutements aux différents grades à un instant donné
 
Pour corroborer : dans ma précédente boutique les packages ont évolué de façon significative sur la période 2015-2020 et ce aux différents grades, JD, Senior Consultant, Manager, Principal et pas nécessairement de façon concommittante pour chaque grade. La grille est bien grille dynamique, évolutive. Les équipes elle-mêmes d'ailleurs poussent à cette évolution et pourront rapporter un éventuel "décrochage" vs ce qui se fait dans les autres crémeries. Il y a aussi les JD qui expliquent à la fin hésiter entre 2 offres et communiquent sur des package, les mouv' inter-cabs de personnes un peu plus senior (Senior C, Manager...)... etc. Beaucoup de flux d'informations qui permettent au final le ré-ajustement progressif des salaires.
 
II) l'attractivité du conseil vs niveau de salaire. Question un peu moins spécifique / intéressante et plus subjective le salaire n'étant pas l'unique motivation pour faire du conseil, loin de là. Mais pour tenter de répondre à ta question tout de même, je crois que des packages qui atteignent environ 300kEUR pour des principals c-a-d à potentiellement moins de 35ans, cela reste très attractif. Les "nobles" crèmeries savent très bien mobiliser les ressources permettant retenir le personnel qui leur est précieux (je ne parle pas ici des "djeuns" mais plutôt des principals). Via des bonus, des dividendes, des actions, des avantages divers et variés...etc Et rappel, comparer des salaires US ou des salaires FR doit se faire avec précaution. Prendre les montants bruts tels quels n'a pas beaucoup de sens. Etant désormais expatrié, j'en sais quelque chose. Oui, 300kEUR à moins de 35 en France, c'est un très gros salaire. Surtout si ta seule responsabilitié c'est de faire des bonnes analyses et des bonnes recos (aussi complexes, précises et fouillées soient-elles).  
 
 

n°5166121
chains and​ whips
Posté le 16-08-2021 à 10:37:54  profilanswer
 

Vethana a écrit :

@verdevase : je parlais du fixe des JD, je vois plein de grosse boîtes qui proposent un fixe de 45-50k€ voire plus de 50k€ pour certains profils (Data Scientists donc tous les ingénieurs JD potentiellement...), le package COGIP devient donc un beau 60 k€ aussi avec l'I/P et l'abondement...
 
Je trouve donc que tout ça est bien faible et je faisais la comparaison avec les US ue je trouve intéressante : les packages sont revus à la hausse régulièrement. Ce qui n'a rien de déconnant : niveau de vie à maintenir (inflation, hausse de l'immobilier), attractivité du conseil à maintenir, etc.
 
Idem sur les jobs à 30-35 ans, les grosses boites (ou les boites de la Tech, effectivement, c'est peut-être plus vrai à cet âge qu'en JD) payent très bien et bien mieux qu'il y a 10-15 ans... on peut topper du 100-150k€ soit... la même chose qu'en conseil pour un lifestyle quand-même différent.
 
Je pense honnêtement que cette thématique mérite d'être étudiée un peu plus en profondeur et qu'on se pose la question.
 
@chains and whips : ma source c'est Fishbowl... en JD c'était 85k$ en 2019/2020 et c'est 100k$ maintenant.
En 2018, ça augmentait à 85k$ depuis un 7xk$ et idem en 2014 depuis un point inférieur...
 
Encore une fois, ce qui m'intéresse ce serait qu'on réfléchisse à la question ou peu-être que consultor y consacre un article ?
 
La bonne question c'est :
- dans quelle mesure les cabs revalorisent-ils leurs packages ? l'ont-ils fait dans les 10 dernières années (comme aux USA à trois reprises : 2014, 2018 et 2021 donc) ?
- dans quelle mesure l'absence de revalo sur Paris fait-il perdre ou va-t-il faire perdre à la longue de son attractivité au conseil ?
 
 :jap:


Ah mais tu parlais aux US? Ok oui pas de souci. Effectivement on est bien aux environs de 100k$ en JD. Je pensais que tu parlais sur Paris (les 85k mentionnés était en euros pour un poste sur paris).
Les packages sont effectivement régulièrement revalorisés mais dans des ordres de grandeurs moindres qu'aux US. Aux US les salaires sont bien plus étalés qu'en europe (et surtout qu'en france).
Le salaire moyen aux US c'est 50k par an. Ainsi un JD à 100k c'est pas spécialement énorme. Pour les PhD par exemple, au BCG c'est plutôt du 200k en entrée (tout compris vs 85 en france).
 
Concernant l'absence de valorisation, en france, la plupart des postes de data scientists (que je connais) pour des JD sont aux alentours de 50k tout compris.
Dans le conseil, certes t'es à 60-65k tout compris. Mais le lifestyle n'est clairement pas celui de quelqu'un à 65k: selon les crémeries primes de DD, prime de déplacement, facturation au client de tous les repas, des taxis, du forfait téléphonique. En vrai t'es plutôt avec un pouvoir d'achat de quelqu'un à 80-85k que 65k. Sans compter les augmentations annuelles bien au dessus de la moyenne de ce que tu as en corpo.
Mais oui, si la concurrence sur les salaires s'accentue les cabinets s'aligneront (c'est déjà le cas cette année avec la reprise post covid par exemple).

n°5166150
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 16-08-2021 à 13:19:37  profilanswer
 

chains and whips a écrit :


Ah mais tu parlais aux US? Ok oui pas de souci. Effectivement on est bien aux environs de 100k$ en JD. Je pensais que tu parlais sur Paris (les 85k mentionnés était en euros pour un poste sur paris).
Les packages sont effectivement régulièrement revalorisés mais dans des ordres de grandeurs moindres qu'aux US. Aux US les salaires sont bien plus étalés qu'en europe (et surtout qu'en france).
Le salaire moyen aux US c'est 50k par an. Ainsi un JD à 100k c'est pas spécialement énorme. Pour les PhD par exemple, au BCG c'est plutôt du 200k en entrée (tout compris vs 85 en france).
 
Concernant l'absence de valorisation, en france, la plupart des postes de data scientists (que je connais) pour des JD sont aux alentours de 50k tout compris.
Dans le conseil, certes t'es à 60-65k tout compris. Mais le lifestyle n'est clairement pas celui de quelqu'un à 65k: selon les crémeries primes de DD, prime de déplacement, facturation au client de tous les repas, des taxis, du forfait téléphonique. En vrai t'es plutôt avec un pouvoir d'achat de quelqu'un à 80-85k que 65k. Sans compter les augmentations annuelles bien au dessus de la moyenne de ce que tu as en corpo.
Mais oui, si la concurrence sur les salaires s'accentue les cabinets s'aligneront (c'est déjà le cas cette année avec la reprise post covid par exemple).


Tu pourrais en dire plus sur les primes de DD ?


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°5166151
Cassavetes​_J
Posté le 16-08-2021 à 13:24:06  profilanswer
 

radioactif a écrit :


Tu pourrais en dire plus sur les primes de DD ?


 
- Exemple prime DD: +150€/semaine pour une personne staffée sur une DD. Pas mal pour un junior consultant, un peu négligeable pour un Manager / Principal. A noter, un principal qui piloterait 2 DD en parallèle, aurait bien la double prime DD
 
- Exemple prime Déplacement : +150€/semaine si déplacement (déf semaine de déplacement = min. 3 nuits hors domicile)

n°5166154
chains and​ whips
Posté le 16-08-2021 à 13:33:36  profilanswer
 

En effet c'est assez anecdotique pour un principal ou un manager.
Pour des cabinets comme L.E.K ou Advancy, où tu peux te farcir des due diligence à longueur d'années, tu peux facilement faire 20 semaines de DD par an. Ca représente un bonus intéressant. A noter que ces primes sont en brut. Du coup pour un junior, il est dans la tranche à 30% donc en vérité il touchera seulement 105€ nets par semaine de due diligence/ déplacement.

n°5166223
ver de vas​e
Posté le 16-08-2021 à 17:58:34  profilanswer
 

Dans certains cabs la prime est en % du salaire (+10% sur les semaines passées en DD par exemple), ce qui la rend bien plus intéressante pour les managers/principals :jap:

n°5166224
ver de vas​e
Posté le 16-08-2021 à 17:58:50  profilanswer
 

Même si à ces grades on est vite à la tranche à 40% :(

n°5166247
Vethana
Posté le 16-08-2021 à 22:46:23  profilanswer
 

En fait, je pense qu'il y a aussi un effet assez "subtil" à appréhender : l'attractivité nette de contraintes du conseil
 
Je m'explique. N'hésitez pas à réagir car c'est ma perçeption des choses et je suis peut-être trop rationnel.
 
Concrètement, pour moi, le top-JD (5 premières années de conseil) ou le mid-career top-professionnal (typiquement grades Manager / Principal), est suffisamment smart pour opérer le trade-off entre :
 
(-) bosser dans Paris intra-muros avec toutes les contraintes que cela amène en 2021, notamment la plus grande étant : 11-14k€/m² soit un pouvoir d'achat immobilier de 20 m² en JD conseil, 40 m² en Manager conseil, 65 m² en Principal conseil
 
(+) boost career, learning, prestige, etc
 
vs.
 
(-) avoir un peu moins de sous, disons -20 à -30% (et encore... parfois moins !)
 
(+) travailler avec une grande flexibilité (horaires, congés), éventuellement aller travailler sur un site en grande banlieue voire en province (avec possibilité de se loger en banlieue sans inconfort), etc.
 
... car ce compromis était tout de même beaucoup plus sexy il y a 10-15 ans ... quand...
 
un JD conseil se payait intra-muros un 35 m², un Manager un 65-70 m² et un Principal un 100 m²...

Message cité 1 fois
Message édité par Vethana le 16-08-2021 à 22:46:43
n°5166252
ironpanda
Posté le 17-08-2021 à 00:04:13  profilanswer
 

Manager si c'est 130-140k (seul) t'as bcp plus que 40m2, ou alors c'est les m2 de St Germain

n°5166256
draculax
Posté le 17-08-2021 à 00:43:43  profilanswer
 

Je connais pas assez les dynamiques de recrutement entre IB et Strat mais sur Paris y'a récemment une envolée des salaires en M&A.
 
Je pense que ça peut induire une certaine pression à la hausse chez les consultants nn ?

n°5166257
ver de vas​e
Posté le 17-08-2021 à 01:21:26  profilanswer
 

Vethana a écrit :

En fait, je pense qu'il y a aussi un effet assez "subtil" à appréhender : l'attractivité nette de contraintes du conseil
 
Je m'explique. N'hésitez pas à réagir car c'est ma perçeption des choses et je suis peut-être trop rationnel.
 
Concrètement, pour moi, le top-JD (5 premières années de conseil) ou le mid-career top-professionnal (typiquement grades Manager / Principal), est suffisamment smart pour opérer le trade-off entre :
 
(-) bosser dans Paris intra-muros avec toutes les contraintes que cela amène en 2021, notamment la plus grande étant : 11-14k€/m² soit un pouvoir d'achat immobilier de 20 m² en JD conseil, 40 m² en Manager conseil, 65 m² en Principal conseil
 
(+) boost career, learning, prestige, etc
 
vs.
 
(-) avoir un peu moins de sous, disons -20 à -30% (et encore... parfois moins !)
 
(+) travailler avec une grande flexibilité (horaires, congés), éventuellement aller travailler sur un site en grande banlieue voire en province (avec possibilité de se loger en banlieue sans inconfort), etc.
 
... car ce compromis était tout de même beaucoup plus sexy il y a 10-15 ans ... quand...
 
un JD conseil se payait intra-muros un 35 m², un Manager un 65-70 m² et un Principal un 100 m²...


 
Plusieurs choses :
 
1) Un JD n'achète pas son bien immobilier, il loue. Le pouvoir d'achat immobilier d'un JD en conseil à 60K est plutôt sur du 2P de 35m2 ce qui est tout à fait correct et vivable pour un JD qui sort de sa codouche à HEC.
 
2) Le pouvoir d'achat immobilier d'un manager/principal dans 75%-90% des cas se calcule plutôt à deux donc on est sur du 100m²-150m² en imaginant que le ou la conjoint(e) gagne seulement 50% du package du consultant. Du coup c'est plus que raisonnable.
 
3) Tu cites "travailler intra muros" comme un point négatif : c'est un point positif pour la grande majorité des consultants
 
4) "Site en grande banlieue" comme un point positif, sérieusement ?  [:heeks:2] Tu ne connais absolument pas la sociologie des consultants
 
5) Le point sur la flexibilité des horaires je ne le comprends pas, le job de consultant impose des volumes horaires importants mais une très forte flexibilité notamment aux grandes manager + où en gros seul le delivery compte et tu t'organises comme tu veux.
 

draculax a écrit :

Je connais pas assez les dynamiques de recrutement entre IB et Strat mais sur Paris y'a récemment une envolée des salaires en M&A.
 
Je pense que ça peut induire une certaine pression à la hausse chez les consultants nn ?


 
De mon observation les populations cibles ne sont pas les mêmes, les jean-michel finance veulent faire de la banque et les Jean Consultant du conseil, et c'est pas parce que JP Morgan va augmenter le salaire des JD de 10% qu'un Jean Consultant choisira d'y aller plutôt qu'au BCG.


Message édité par ver de vase le 17-08-2021 à 01:22:14
n°5166259
ruskiy_sno​wflake
Posté le 17-08-2021 à 02:08:33  profilanswer
 

draculax a écrit :

Je connais pas assez les dynamiques de recrutement entre IB et Strat mais sur Paris y'a récemment une envolée des salaires en M&A.
 
Je pense que ça peut induire une certaine pression à la hausse chez les consultants nn ?


 
Moins qu'avant. Les effectifs en conseil ont largement doublé depuis 2008, pas ceux en banque. Les deux pools de recrutement sont forcément moins corrélés.
 
Je sais aussi qu'il est de bon ton sur ce topic de dire que les FAANG ne font que vendre de la pub ou de l'espace de stockage, mais il commence à y avoir suffisamment de postes cools dans la tech parisienne (dans les licornes ou quasi licornes, etc) pour que ça influence le recrutement, et la tech européenne offre en général des horaires cools en échange d'un salaire confortable mais pas extravagant. C'est aussi plus vendeur de bosser chez Doctolib ou autres que de faire de la PMO à la BNP ou du M&A dans l'agroalimentaire.
 
Enfin la proposition de valeur de la banque attire tout simplement moins: évolution des mentalités, retour à la normale après la folie des années 2000. J'ai jamais fait de finance de ma vie et j'ai des messages de headhunters pour des postes en banque... ça doit avoir du mal à recruter.

n°5166269
Vethana
Posté le 17-08-2021 à 09:05:17  profilanswer
 

J'entends vos remarques mais je maintiens en grande partie mes arguments.
Il faut rester très rationnel pour raisonner toutes choses égales par ailleurs.
 
Déjà... pourquoi faudrait-il accepter qu'en 2021 on ne puisse acheter qu'à deux ? A mon sens, c'est bien une paupérisation majeure. De l'ordre de -50% si on se résigne à accepter cela. Je n'adhère pas à la chose.
 
J'avais donc fait hier soir un mini modèle (quand-même... je n'avais pas balancé mes chiffres au hasard) :
Voici mes hypothèses.
Revenus pris en compte par la banque (en général la part fixe seul ou une moyenne à la baisse du var des 2-3 années précédentes)
2005-2010 : JD 45K, Manager 90K, Principal 130K
2021 : JD 50K (non le variable et l'I/P ne comptent pas, surtout en JD sans recul bancaire), Manager 100K, Principal 150K
Mensualité de prêt max à 35% d'endettement (le maximum actuel) = Salaire brut x 75% x 35% / 12
Equivalent en emprunt sur 25 ans actuellement (en utilisant meilleur taux) = Mensualité de crédit correspondante au montant précédent en utilisant une calculette de crédit
Prix au m2 dans un beau quartier (sans non plus aller toper St Germain des prés)
2005-2010 : 7K
2021 : 12K€/m2, ce qui est réellement pas excessif auj à Paris sans aller toper les quartiers délirants (eux plutôt à 15K)
Surface achetable = une division
 
Mes résultats sont ceux de mon précédent post.
 
Ensuite... désolé de vous surprendre mais :
1/ les JD se posent davatange de questions que les générations précédentes et il y a une vraie tendance de fond de vouloir aspirer à une vie / un équilibre différent... même parmi les plus jeunes, chose très nouvelle ! et donc oui, parfois, ça pose question
2/ aux grades Manager/Principal, avec des enfants existants ou à naître, le fait de pouvoir s'installer en banlieue (et aussi d'y bosser pour éviter de faire 1h aller / 1h retour... et donc de ne pas voir ses enfants) peut représenter un vrai plus et une vie différente
 
 
Maintenant pour revenir à la réflexion de fond sur l'évolution des packages :
 
Le débat que vous entamez sur le thème IB vs Conseil est à mon avis un plutôt bon débat...
Les top JD sont les mêmes (X/Centrale... HEC/ESSEC...) Donc ces débouchés top salary€€€ sont à comparer.
 
C'était d'ailleurs l'un des débats sur Fishbowl (aux US donc) pour commenter le choix du BCG d'augmenter ses packages de +10-15% cette année 2021.
Cela résultait en partie (voire en majorité ?) du move de Goldman Sachs et des autres IB d'augmenter significativement leurs packages... suite à la gronde des Juniors chez GS qui se plaignait du salaire horaire...
 
Bref, un réel débat à ne pas tuer dans l'oeuf à mon sens

n°5166270
Cassavetes​_J
Posté le 17-08-2021 à 09:11:08  profilanswer
 

Vethana a écrit :

J'entends vos remarques mais je maintiens en grande partie mes arguments.
Il faut rester très rationnel pour raisonner toutes choses égales par ailleurs.
 
Déjà... pourquoi faudrait-il accepter qu'en 2021 on ne puisse acheter qu'à deux ? A mon sens, c'est bien une paupérisation majeure. De l'ordre de -50% si on se résigne à accepter cela. Je n'adhère pas à la chose.
 
J'avais donc fait hier soir un mini modèle (quand-même... je n'avais pas balancé mes chiffres au hasard) :
Voici mes hypothèses.
Revenus pris en compte par la banque (en général la part fixe seul ou une moyenne à la baisse du var des 2-3 années précédentes)
2005-2010 : JD 45K, Manager 90K, Principal 130K
2021 : JD 50K (non le variable et l'I/P ne comptent pas, surtout en JD sans recul bancaire), Manager 100K, Principal 150K
Mensualité de prêt max à 35% d'endettement (le maximum actuel) = Salaire brut x 75% x 35% / 12
Equivalent en emprunt sur 25 ans actuellement (en utilisant meilleur taux) = Mensualité de crédit correspondante au montant précédent en utilisant une calculette de crédit
Prix au m2 dans un beau quartier (sans non plus aller toper St Germain des prés)
2005-2010 : 7K
2021 : 12K€/m2, ce qui est réellement pas excessif auj à Paris sans aller toper les quartiers délirants (eux plutôt à 15K)
Surface achetable = une division
 
Mes résultats sont ceux de mon précédent post.
 
Ensuite... désolé de vous surprendre mais :
1/ les JD se posent davatange de questions que les générations précédentes et il y a une vraie tendance de fond de vouloir aspirer à une vie / un équilibre différent... même parmi les plus jeunes, chose très nouvelle ! et donc oui, parfois, ça pose question
2/ aux grades Manager/Principal, avec des enfants existants ou à naître, le fait de pouvoir s'installer en banlieue (et aussi d'y bosser pour éviter de faire 1h aller / 1h retour... et donc de ne pas voir ses enfants) peut représenter un vrai plus et une vie différente
 
 
Maintenant pour revenir à la réflexion de fond sur l'évolution des packages :
 
Le débat que vous entamez sur le thème IB vs Conseil est à mon avis un plutôt bon débat...
Les top JD sont les mêmes (X/Centrale... HEC/ESSEC...) Donc ces débouchés top salary€€€ sont à comparer.
 
C'était d'ailleurs l'un des débats sur Fishbowl (aux US donc) pour commenter le choix du BCG d'augmenter ses packages de +10-15% cette année 2021.
Cela résultait en partie (voire en majorité ?) du move de Goldman Sachs et des autres IB d'augmenter significativement leurs packages... suite à la gronde des Juniors chez GS qui se plaignait du salaire horaire...
 
Bref, un réel débat à ne pas tuer dans l'oeuf à mon sens


 
Honnêtement, je ne vois pas pourquoi tu viens mêler l'évolution du marché immo Parisien à tout cela. Cela n'a absolument rien à voir avec les niveaux de rem' dans le conseil et a des conséquences sur l'ensemble des professions (cf courbes de Friggit).
 
 
 
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  767  768  769  770  771  772

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Besoin de votre conseil, votre experience...Cherche sociétés de conseil orientées amélioration de perf indus
SIA Conseil, qq'un connaît ?Consulting en stratégie
société de conseil CGI:qui connaitcabinet de conseil en management = ssii?
Feedback sur SUADEO CONSEIL ?Feedback sur Matis Conseil
Conseil Stratégique: où débuter ?Master Finance et Stratégie de IEP Paris
Plus de sujets relatifs à : Conseil en stratégie - CHALLENGE WANNABES en cours


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite / Données personnelles) / Groupe LDLC / Shop HFR