Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
373 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1329  1330  1331  ..  1333  1334  1335  1336  1337  1338
Auteur Sujet :

• Topic Unique • Les questions relatives aux SALAIRES

n°5095610
Youmoussa
Ecrou-vis
Posté le 15-06-2019 à 19:31:23  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Laska- a écrit :


Bien sûr.
Dans la SSII où j'étais, les femmes étaient payées également strictement pareil que les mecs, à ancienneté égale.
 
Il n'y a aucune raison de moins payer une femme parce que c'est une femme.
De manière générale, si une entreprise pouvait recruter une femme pour 20% moins cher qu'un homme, les entreprises se les arracheraient, et in fine les salaires rejoindraient un équilibre.
 
Je dis pas que ça n'existe pas, bien sûr. Je dis que la différence de salaire toutes choses égales par ailleurs est en moyenne plus faible que ce que les études veulent bien nous faire croire.  


 
Bien sûr que si pour de nombreux patrons/managers :D
 
La raison principale est la différence de traitement vis à vis des enfants.
 
Et je passe sur les exemples de commerciaux qui négocient au strip club où ceux qui pensent que les femmes sont génétiquement inférieures ou ont un complexe :o

Message cité 1 fois
Message édité par Youmoussa le 15-06-2019 à 20:01:48

---------------
Galerie HFR - Photoblog San Francisco - American Cars Photos
mood
Publicité
Posté le 15-06-2019 à 19:31:23  profilanswer
 

n°5095626
Infinity4D
Au-delà de l'infini...
Posté le 15-06-2019 à 23:46:39  profilanswer
 

Laska- a écrit :


Bien sûr.
Dans la SSII où j'étais, les femmes étaient payées également strictement pareil que les mecs, à ancienneté égale.
 
Il n'y a aucune raison de moins payer une femme parce que c'est une femme.
De manière générale, si une entreprise pouvait recruter une femme pour 20% moins cher qu'un homme, les entreprises se les arracheraient, et in fine les salaires rejoindraient un équilibre.
 
Je dis pas que ça n'existe pas, bien sûr. Je dis que la différence de salaire toutes choses égales par ailleurs est en moyenne plus faible que ce que les études veulent bien nous faire croire.  


 

Laska- a écrit :


Non c'est vrai.
Je vais même prouver mes dires : page 9 du pdf
http://dares.travail-emploi.gouv.f [...] inale_.pdf
"Dans la littérature, la mesure des discriminations liées aux différences de salaires entre les femmes et les hommes, supposerait d’observer tous les déterminants liés au gain salarial. Or, aussi riches soientelles, les DADS ne restituent qu’une partie des déterminants de salaires, nombreux et parfois difficilement observables et mesurables."
"Ainsi, les interruptions de carrière, le niveau et la spécialité des diplômes, l’expérience professionnelle, l’effort fourni, ne peuvent pas être pris en compte ici"
 
Donc concrètement, les deux cas que je t'expose, rentrent tous les deux dans la case cadre de moins de 30 ans, à temps complet, du secteur industriel. Que l'un soit polytechnicien dans une entreprise renommée et que l'autre soit sorti(e) de l'école du bois, ce n'est pas pris en compte.
 
Pourtant, il est évident pour nous qui participons à ce forum que le niveau et la spécialité des diplômes, l'expérience professionnel, et l'effort fourni sont des déterminants importants du salaire.
 
Donc le vrai problème c'est a priori pas la discrimination des entreprises, mais les conditions qui poussent les femmes à obtenir des déterminants de salaire plus faibles : études, domaines, métiers et postes moins rémunérateurs, interruptions de carrière et temps de travail plus faible.
La plus grosse de ces conditions ne serait-elle pas une différence biologique assez évidente et importante ?
 
Après la question c'est est-ce que les entreprises devraient supporter elles-mêmes les frais liés à cette différence biologique ?
Ou bien est-ce que ce serait plutôt à l'état de mettre en place un mécanisme compensateur ?
 
Je crois qu'en la matière, ça arrange bien l'état de pouvoir rejeter la faute sur les comportements individuels des entreprises plutôt qu'admettre que c'est une problématique nationale qu'il devrait prendre à bras le corps.


Putin mec cache toi, on va te censurer...

n°5095628
Fido_
Posté le 16-06-2019 à 00:27:02  profilanswer
 

#inb4 que ça commence à citer Jordan Peterson.
 
[:parisbreizh] [:parisbreizh] [:parisbreizh] [:parisbreizh] [:parisbreizh] [:parisbreizh] [:parisbreizh] [:parisbreizh]

n°5095629
foudres
Posté le 16-06-2019 à 00:53:44  profilanswer
 

Laska- a écrit :


Dans certains exemples, si les femmes sont moins présentes, à un instant t, dans les catégories les mieux payées c'est en grande partie parce que la profession se féminise.
Exemple : augmentation linéaire de la proportion de femmes de 5% en 1980 à 40% en 2010 chez les ingénieurs de chez edf (chiffres pour l'exemple)
Chez edf le salaire augmente avec l'âge :o
Les ingénieurs entrés en 1980 ont maintenant 63 ans environ, et sont les mieux payés. Les femmes sont donc 5% chez cette catégorie.
Les ingénieurs entrés en 2010 ont 33 ans environ et sont moins bien payés que leurs collègues de 63 ans. Ce qui est normal. Dans cette catégorie les femmes sont près de 40%.
 
Ainsi, il est possible d'avoir plus de femmes parmi les moins payés, mais en étant le signe d'une situation positive : la féminisation de la profession.
Quand les femmes entrées en 2010 auront 63 ans, elles auront un meilleur salaire que les hommes entrés en 2040.
 
Pour comparer ce type d'écart salarial, il faudrait plutôt prendre 50 polytechniciennes de 1980 et 50 polytechniciens de la même promo, et regarder leur évolution sur leur carrière, en normalisant pour les choix individuels (secteur, pays, temps de travail....)


 
On est d'accord, mais ça dépends des filières,en info par ex qui paye bien, y'a peu de femmes, elles ne font tout simplement pas ce genre d'études. Et c'est pas qu'on décourage les femme de faire des études ou autres bétises vu que les femmes sont en statistiques plus diplômées que les hommes. Au contraire de plus en plus de boites discriminent les hommes à l'embauche pour préférer les femmes, mais y'en a tout simplement pas assez.
 
A l'inverse  en agronomie y'a beaucoup de femmes, mais c'est assez mal payé et les hommes qui font ces métiers et qui sont quand même nombreux sont aussi mal payés.


Message édité par foudres le 16-06-2019 à 01:01:10
n°5095630
foudres
Posté le 16-06-2019 à 00:58:50  profilanswer
 

rakacha a écrit :


En théorie non. En théorie y a pas non plus de raison de refuser plus fréquemment les CV au nom de Mohamed. Et pourtant ...


 
Et pourtant si le CV est anonyme et qu'on sait pas qui s'appelle Pierre ou Mohamed parmi les candidats, Mohamed à moins de chance d'être embauché que si on est en CV classique avec Nom/Prénom/Photo... Contrairement à ce qu'on pourrait croire, les gens sont pas contre embaucher Mohamed, bien au contraire.

n°5095631
Laska-
Posté le 16-06-2019 à 01:32:50  profilanswer
 

foudres a écrit :


 
Et pourtant si le CV est anonyme et qu'on sait pas qui s'appelle Pierre ou Mohamed parmi les candidats, Mohamed à moins de chance d'être embauché que si on est en CV classique avec Nom/Prénom/Photo... Contrairement à ce qu'on pourrait croire, les gens sont pas contre embaucher Mohamed, bien au contraire.


Comme quoi, les idées reçues...

Infinity4D a écrit :


Putin mec cache toi, on va te censurer...


Contrairement à la plupart des gens qui parlent d'inégalités salariales, j'ai pris le temps de lire entièrement une étude qui en parlait.
Et j'ai eu un regard critique dessus.

n°5095632
PhloWee
Posté le 16-06-2019 à 02:11:02  profilanswer
 

foudres a écrit :


 
Et pourtant si le CV est anonyme et qu'on sait pas qui s'appelle Pierre ou Mohamed parmi les candidats, Mohamed à moins de chance d'être embauché que si on est en CV classique avec Nom/Prénom/Photo... Contrairement à ce qu'on pourrait croire, les gens sont pas contre embaucher Mohamed, bien au contraire.


 
source?

n°5095635
rakacha
Posté le 16-06-2019 à 08:06:29  profilanswer
 

foudres a écrit :

Et pourtant si le CV est anonyme et qu'on sait pas qui s'appelle Pierre ou Mohamed parmi les candidats, Mohamed à moins de chance d'être embauché que si on est en CV classique avec Nom/Prénom/Photo... Contrairement à ce qu'on pourrait croire, les gens sont pas contre embaucher Mohamed, bien au contraire.


Ce qui démontre (entre autres, y a sans doute d'autres explications) que les Mohamed de ce pays ont sans doute des CV réels bien moins intéressants. Ce qui nous ferait partir dans les difficultés qu'ont les descendants d'immigrés à accéder à une bonne école, à profiter de relations dans les entreprises, etc. On sort du sujet de la discrimination dans le domaine de l'embauche pour entrer dans une critique profonde du racisme systémique de notre société :d
C'est pas le même sujet et les deux études démontrent des choses différentes.

 

Et ça ne change rien au fait qu'entre deux CV identiques fictifs on embauche Pierre et pas Mohamed. C'est là qu'est la discrimination.

 
Laska- a écrit :


Contrairement à la plupart des gens qui parlent d'inégalités salariales, j'ai pris le temps de lire entièrement une étude qui en parlait.
Et j'ai eu un regard critique dessus.


Citation :

Dans la littérature, la mesure des discriminations liées aux différences de salaires entreles femmes et les hommes, supposerait d’observer tous les déterminants liés au gain salarial. Or, aussi riches soient-elles,  les  DADS  ne  restituent  qu’une  partie  des  déterminants  de  salaires,nombreux  et  parfois difficilement  observables  et  mesurables.  Ainsi,  les interruptions  de  carrière,  le  niveau  et la  spécialité des diplômes, l’expérience professionnelle, l’effort fourni, ne peuvent pas être pris en compte ici.


On dirait qu'ils annoncent dès le début que cette étude ne nous permettra pas de nous faire un avis :d
Ils concluent quand même ça

Citation :

Après prise en compte des différences observables, donc à caractéristiques observables identiques des salariés  et  des  postes  de  travail,  il  demeure un  écart  de  salaire  horaire  net  entre  les  femmes  et  les hommes  de -9,8%.


Tout en déclarant qu'ils n'ont pas de quoi donner un résultat qui tienne la route :o

 

Y a tellement de variables qu'on ne trouve pas dans les documents administratifs que ce genre d'études c'est un peu bancal.
Faudrait avoir 10 000 clones H/F et comparer leurs salaires, autant dire que c'est pas demain la veille.

Message cité 1 fois
Message édité par rakacha le 16-06-2019 à 08:20:59
n°5095638
acualyisdo​lan
Flotte mais jamais ne sombre
Posté le 16-06-2019 à 08:50:46  profilanswer
 

J'aime bien ce genre de flamewar. Cela me rappelle le bon vieil internet.

 

Du coup pour relancer la machine :

 

- Quand j'ai recruté une technicienne, en entretien j'ai observé que les femmes demandent beaucoup, beaucoup moins... Et que la RH proposait beaucoup, beaucoup moins. A la fin, moi et mon boss on a forcé pour filer un coeff décent (5B) parce que la personne demandait à peine plus que le smic. C'est la pharma dans un secteur pas riche en emploi, les gens acceptent tout pour bosser.

 

- Toujours dans ce recrutement, j'avais fait passer une femme musulmane en entretien, qui s'était avérée très compétente et qui au final nous a dit non parce que vivait à 1h30 (et qu'on proposait pas assez, clairement). La personne, 20 ans dans le domaine (produits stériles), recommandée par son boss (j'ai envoyé un mail et eu une réponse le jour de l'entretien), très sympa, etc. Le truc c'est qu'elle avait pas postulé au poste de technicien, initialement. C'est la RH qui a rerouté vers moi, les autres responsables ayant sorti "elle est voilée, ça va poser des problèmes en zone".

 

Message cité 1 fois
Message édité par acualyisdolan le 16-06-2019 à 09:40:15

---------------
Sondage pharmacien@HFR ici : https://goo.gl/forms/7cIJiIFNm0lKGOfm1
n°5095640
rakacha
Posté le 16-06-2019 à 09:07:07  profilanswer
 
mood
Publicité
Posté le 16-06-2019 à 09:07:07  profilanswer
 

n°5095642
Kryone
Cordialement
Posté le 16-06-2019 à 09:16:50  profilanswer
 

Youmoussa a écrit :


 
Bien sûr que si pour de nombreux patrons/managers :D
 
La raison principale est la différence de traitement vis à vis des enfants.
 
Et je passe sur les exemples de commerciaux qui négocient au strip club où ceux qui pensent que les femmes sont génétiquement inférieures ou ont un complexe :o


Mais du coup, est ce qu’il faut appliquer ce même comportement aux gens ayant un régime alimentaire différent parce qu’ils ne s’intègreront pas bien dans l’équipe ? Voir pour être extrême, à ceux qui mangent pas le midi pendant longtemps parce qu’ils sont quand même moins efficace pendant cette période ? :o


En formation sur les entretiens d’embauche, les RH nous avaient expliqués que les facteurs les plus discriminés étaient la laideur, puis être gros. L’âge et les origines venaient après.

n°5095643
foudres
Posté le 16-06-2019 à 09:18:16  profilanswer
 

rakacha a écrit :


Ce qui démontre (entre autres, y a sans doute d'autres explications) que les Mohamed de ce pays ont sans doute des CV réels bien moins intéressants. Ce qui nous ferait partir dans les difficultés qu'ont les descendants d'immigrés à accéder à une bonne école, à profiter de relations dans les entreprises, etc. On sort du sujet de la discrimination dans le domaine de l'embauche pour entrer dans une critique profonde du racisme systémique de notre société :d


 
Non pas forcément du racisme. Objectivement les immigrés sont souvent moins adapté à leur environnement que les autochtones. Ils parlent moins bien la langue, n'ont pas la même culture, n'ont pas une maitrise parfaite du fonctionnement de la société qui les accueille. Souvent ils immigrent par ce qu'ils étaient pas si bien intégré que ça dans leur pays. Les illettrés sont surreprésentés car ce n'est pas leur langue maternelle qu'ils doivent écrire et il se peut aussi que le niveau d'éducation moyenne du pays source soit pas au même niveau.
 
Même les générations suivantes, il en reste quelque chose. Il est plus facile de s'en sortir si t'es fils/fille d'une famille déjà bien intégrée. Surtout que autant certains se seront bien intégrés en se mariant avec un autochtones, en adoptant les habitudes locales, mais bien d'autres garderont partie de leur us et coutumes par forcément optimaux dans le pays d’accueil et le transmettent à leur enfants. Ne pas prendre un prénom typique du pays destination est un exemple parmis d'autres. L'enfant va bien sûr à l'école, mais entends et acquiert la culture des parents, de la famille et même des voisins qui en statistiques ne sont pas forcément tous des locaux bien intégrés.
 
Bien sûr il y a aussi le gus qui était un cador dans son pays d'origine, maitrise parfaitement la langue, très diplômé avec un boulot au top et qui se renseignera à fond pour ses enfants, mais à proportion les gens parfaitement intégrés dans leur pays immigrent moins.

Message cité 1 fois
Message édité par foudres le 16-06-2019 à 09:22:47
n°5095644
rakacha
Posté le 16-06-2019 à 09:26:43  profilanswer
 

Kryone a écrit :


En formation sur les entretiens d’embauche, les RH nous avaient expliqués que les facteurs les plus discriminés étaient la laideur, puis être gros. L’âge et les origines venaient après.


Les RH :o
C'est comme si tu nous disais "dans notre entreprise y a pas de discrimination, c'est le patron qui nous l'a dit" :o

 

Après oui, le premier biais c'est la beauté. C'est souvent complètement inconscient ceci dit, mais effectivement je doute que les personnes qui participent aux recrutements soient assez sensibilisées à ce biais.

 
foudres a écrit :

Non pas forcément du racisme.


Alors faudrait comparer les Mohamed aux John ou Sven :d

 

Tout ça pour dire que cette étude ne dit rien de la discrimination à l'embauche (forcément, les CV sont anonymes).
Quoique vu que le taux de rappel est encore inférieur, y aurait-il parfois de la discrimination positive ? Du genre "son CV est pourri, mais il s'appelle Mohamed, donc ça s'explique. Appelons-le, donnons-lui une chance malgré tout" ? Sans nom sur le CV, cette discrimination positive serait absente.

Message cité 2 fois
Message édité par rakacha le 16-06-2019 à 09:30:20
n°5095645
paracyber
Posté le 16-06-2019 à 09:29:52  profilanswer
 

foudres a écrit :


 
Non pas forcément du racisme. Objectivement les immigrés sont souvent moins adapté à leur environnement que les autochtones. Ils parlent moins bien la langue, n'ont pas la même culture, n'ont pas une maitrise parfaite du fonctionnement de la société qui les accueille. Souvent ils immigrent par ce qu'ils étaient pas si bien intégré que ça dans leur pays. Les illettrés sont surreprésentés car ce n'est pas leur langue maternelle qu'ils doivent écrire et il se peut aussi que le niveau d'éducation moyenne du pays source soit pas au même niveau.
 
Même les générations suivantes, il en reste quelque chose. Il est plus facile de s'en sortir si t'es fils/fille d'une famille déjà bien intégrée. Surtout que autant certains se seront bien intégrés en se mariant avec un autochtones, en adoptant les habitudes locales, mais bien d'autres garderont partie de leur us et coutumes par forcément optimaux dans le pays d’accueil et le transmettent à leur enfants. Ne pas prendre un prénom typique du pays destination est un exemple parmis d'autres. L'enfant va bien sûr à l'école, mais entends et acquiert la culture des parents, de la famille et même des voisins qui en statistiques ne sont pas forcément tous des locaux bien intégrés.
 
Bien sûr il y a aussi le gus qui était un cador dans son pays d'origine, maitrise parfaitement la langue, très diplômé avec un boulot au top et qui se renseignera à fond pour ses enfants, mais à proportion les gens parfaitement intégrés dans leur pays immigrent moins.


 
 [:matnissa:1]


---------------
Quand on veut on peut, quand on peut on doit" © Bonaparte
n°5095646
antac
..
Posté le 16-06-2019 à 09:35:33  profilanswer
 

Il y a une différence entre assimilation et intégration...  Le fait qu'il reste des éléments de la culture d'origine n'est pas néfaste, au contraire...

n°5095647
Kryone
Cordialement
Posté le 16-06-2019 à 09:40:16  profilanswer
 

rakacha a écrit :


Les RH :o
C'est comme si tu nous disais "dans notre entreprise y a pas de discrimination, c'est le patron qui nous l'a dit" :o
 
Après oui, le premier biais c'est la beauté. C'est souvent complètement inconscient ceci dit, mais effectivement je doute que les personnes qui participent aux recrutements soient assez sensibilisées à ce biais.
 

Ca reste eux qui sont normalement en front sur les entretiens, autant avoir le point de vue et les études qu'ils ont trouvé les plus pertinentes :D
Ce qui me fait penser que j'en ai pas vu un seul avant la signature de mon contrat pour mon job actuel. Ca change bien le style d'entretien :o

n°5095648
acualyisdo​lan
Flotte mais jamais ne sombre
Posté le 16-06-2019 à 09:41:04  profilanswer
 
n°5095649
rakacha
Posté le 16-06-2019 à 09:47:29  profilanswer
 


Merci :o
Je ne vois pas en quoi ça s'applique à la présente discussion.

 
antac a écrit :

Il y a une différence entre assimilation et intégration...  Le fait qu'il reste des éléments de la culture d'origine n'est pas néfaste, au contraire...


Le problème est dans le "pas forcément du racisme".
Un Sven qui a encore des traces de sa culture scandinave, on va se dire "c'est bien, il va amener du sérieux et aider à créer une atmosphère de travail".
Quand Mohamed garde une partie de sa culture, ça finit en "putain il va nous faire chier avec ses prières, en plus pendant 1 mois par an il va rien branler car il aura la dalle".


Message édité par rakacha le 16-06-2019 à 09:50:01
n°5095650
paracyber
Posté le 16-06-2019 à 09:51:48  profilanswer
 

antac a écrit :

Il y a une différence entre assimilation et intégration...  Le fait qu'il reste des éléments de la culture d'origine n'est pas néfaste, au contraire...


 
Ca doit dépendre des éléments quand même. Certaines populations aiment encore déchiqueter l'autre à la machette ou manier le RPG les jours d'anniversaire. On peut comprendre que c'est culturel mais ça reste néfaste, quand même :o


---------------
Quand on veut on peut, quand on peut on doit" © Bonaparte
n°5095651
Lap1n0u
My mother had me tested.
Posté le 16-06-2019 à 10:10:43  profilanswer
 


Comme expliqué dans ton article, les discussions ici n'ont rien d'une flamewar :

Citation :

... messages délibérément hostiles, insultants et généralement avec l'intention de créer un conflit ...


Pas d'hostilité ici, juste des gens qui échangent leurs avis calmement en exposant leur propre expérience sur le sujet :jap:

 

Pour rebondir sur ce que tu disais avant, j'ai expérimenté le contraire dans mon job (secteur bien différent). Je suis dans l'IT, et on nage dans les testicules de datascientists et devs dans ma boîte, avec une seule femme pour 15 hommes (dans le pôle data/dev).

 

Je m'occupe des entretiens pour les devs, et depuis bientôt 2 ans dans ma boîte je n'ai eu qu'une seule femme qui a postulé (les jobs que l'on propose sont parfaitement mixtes). Elle a passé les RH sans problème.

 

Elle demandait cependant un salaire bien plus élevé que les autres à compétences et études égales, et au final elle n'a même pas voulu nous rencontrer en personne pour continuer le process d'entretiens. Nous n'avions pas encore discuté de ses prétentions salariales.

 

Au vu de son comportement et de ses réponses, je pense que le combo femme + bonnes études + secteur IT lui ouvrait justement énormément de portes, et qu'elle a pu sans souci "pousser le bouchon" et trouver une entreprise ravie de l'embaucher au salaire qu'elle désirait, bien que trop élevé. Je doute que ça puisse se faire dans d'autres secteurs, mais dans l'IT je ne me fais aucun souci pour les femmes compétentes.

 

Concernant les personnes musulmanes et/ou étrangères, nous en avons plusieurs, parmi les hommes cités mais aussi les autres coeurs de métiers. Ils se sont bien intégrés, ne sont pas forcément tous compétents et ont finalement le même profil lambda que la plupart des gens. Si on anonymise les personnages, ça devient des monsieur/madame tout-le-monde qu'on voit dans toutes les boîtes de France.

 

De mon expérience perso, il n'y a donc aucune généralité/stigmatisation à faire, ces profils se traitent exactement de la même façon que des profils plus "classiques", pas besoin d'en faire des martyrs, des special snowflakes, des fragiles ou quoi que ce soit. Il suffit juste de les traiter normalement.

Message cité 1 fois
Message édité par Lap1n0u le 16-06-2019 à 10:13:10
n°5095652
kiwai10
Cesse de croire, instruis toi.
Posté le 16-06-2019 à 10:12:25  profilanswer
 

foudres a écrit :


 
Et pourtant si le CV est anonyme et qu'on sait pas qui s'appelle Pierre ou Mohamed parmi les candidats, Mohamed à moins de chance d'être embauché que si on est en CV classique avec Nom/Prénom/Photo... Contrairement à ce qu'on pourrait croire, les gens sont pas contre embaucher Mohamed, bien au contraire.


 
Et tu fais l’entretien physique anonyme :D ?
 
Le CV anonyme ça ne sert à que dalle, si la boite n’aime pas ton nom t’auras juste perdu un aller-retour que t’aurais pu éviter, ça ne sert à rien de cacher un truc incachable
 

n°5095658
foudres
Posté le 16-06-2019 à 12:04:57  profilanswer
 

antac a écrit :

Il y a une différence entre assimilation et intégration...  Le fait qu'il reste des éléments de la culture d'origine n'est pas néfaste, au contraire...


 
En soit non j'ai rien contre et perso je m'en fout du nom de la personne. Et juste le prénon à zéro importance pour moi.
 
Mais c'est pas comme si justement le racisme était uniquement une légende urbaine. Faire exprès de mettre des bâtons dans les roues de son enfant, c'est pas non plus ultra smart. Et disons que  c'est un aspect qui peut faire parti d'un ensemble.


Message édité par foudres le 16-06-2019 à 12:09:34
n°5095659
foudres
Posté le 16-06-2019 à 12:08:28  profilanswer
 

kiwai10 a écrit :


 
Et tu fais l’entretien physique anonyme :D ?
 
Le CV anonyme ça ne sert à que dalle, si la boite n’aime pas ton nom t’auras juste perdu un aller-retour que t’aurais pu éviter, ça ne sert à rien de cacher un truc incachable
 


 
Mais par contre si elle aime ton nom, tu lui laisse pas la possiiblité de te pistonner. Du coup vaut mieux y aller franchement et mettre Mohamed.

n°5095662
hynex
Posté le 16-06-2019 à 12:25:56  profilanswer
 


 
C'est la raison pour laquelle les CV anonymes ont ete abandonnes...
 
Il y a plus de gens qui "donnent une chance" a un CV approximatif/mal presente etc quand ca vient d'une zone/milieu a priori defavorise.
En tout cas yen a assez pour compenser ceux qui discriminent contre.
 
Quand tu mets un CV anonyme les trucs approximatifs vont systematiquement a la poubelle.

n°5095664
kiwai10
Cesse de croire, instruis toi.
Posté le 16-06-2019 à 12:35:56  profilanswer
 

Beau nivellement par le bas  [:implosion du tibia]  
 
Comme recruter des filles même moins bien qu’un candidat homme pour faire monter les stats, parfait pour desservir encore plus leur cause

n°5095666
foudres
Posté le 16-06-2019 à 13:37:03  profilanswer
 

Le truc c'est de savoir si celui qui recrute sera sanctionné si:
- globalement les employés qu'il recrute sont moins bon en particulier ceux qui sont trop peux nombreux parmis les candidats et qu'on lui a imposé de prendre quand même.
- il recrute pas le bon quota de personnes.
 
Le premier constat est difficile à évaluer, ne se voit que plus tard, est politiquement incorrect et donnera mauvaise presse à l'entreprise, voir des procès.
 
Le second permet de traiter le recruteur de sexiste/raciste, se voit immédiatement et est irréprochable politiquement.
 
Quand on défini une métrique, il faut qu'elle soit adaptée. Donner comme objectif à l'entreprise de fixer les problèmes sociaux (réels ou non) de la société dans son ensemble va juste amener les problèmes sociaux dans l'entreprise et l'éloigner d'objectifs plus sain comme de produire des choses/services utiles de qualité à un prix compétitif.
 
Du coup le recruteur fait un peu entre les 2. Il est plus flexible pour remplir ses quotas tout en essayant d'avoir un niveau minimum. Un compromis.  
 
Et ça va accroire les inégalités en apparence: on aura plutôt des gens en moyenne meilleurs pour une catégorie qui seront logiquement plus promus/augmenté et plutôt des gens moins bon pour l'autre qui seront moins promus/augmenté et qui auront d'autant plus tendance à se plaindre de leur sort que c'est politiquement correct. De l'autre ca va confirmer les gens qui ont des tendances sexistes/racistes: il voient bien au quotidien que cette catégorie de  population est moins compétente. Et si y'a des plans de rattrapage pour plus augmenter les mauvais et de cacher la merde sous le tapis, ça va simplement démotiver les bons.
 
Y'a pas de bonne solution.


Message édité par foudres le 16-06-2019 à 13:52:45
n°5095667
hynex
Posté le 16-06-2019 à 14:03:01  profilanswer
 

Il n'y a aucune solution.
Le marche continuera de forcer les entreprises a plus payer les personnes cles qui delivrent le resultat plutot que les gens de toutes les couleurs et genres de la palette recrutes pour satisfaire des quotas.
Car contrairement aux quotas mediocres, la personne cle peut se casser ailleurs et son depart se traduira par un bazar immediat.

n°5095669
rakacha
Posté le 16-06-2019 à 14:19:55  profilanswer
 

kiwai10 a écrit :

Beau nivellement par le bas  [:implosion du tibia]

 

Comme recruter des filles même moins bien qu’un candidat homme pour faire monter les stats, parfait pour desservir encore plus leur cause


Dans l'étude on parle de recevoir en entretien, pas d'embauche.

 

Aujourd'hui on recrute un mec moyen avant une femme performante, ça rattrape :o

 
hynex a écrit :

Il n'y a aucune solution.
Le marche continuera de forcer les entreprises a plus payer les personnes cles qui delivrent le resultat plutot que les gens de toutes les couleurs et genres de la palette recrutes pour satisfaire des quotas.
Car contrairement aux quotas mediocres, la personne cle peut se casser ailleurs et son depart se traduira par un bazar immediat.


Sympa l'opposition entre "les personnes qui délivrent le résultat" d'un côté et les femmes et personnes de couleur "recrutées pour satisfaire des quotas" de l'autre :d
"Le marché" ce sont des personnes, et effectivement tant qu'elles auront les mêmes idées que toi il n'y aura pas de solution.

 

Comme si on ne pouvait pas être une femme, ou noir (ou les deux !!) et "délivrer des résultats".

Message cité 1 fois
Message édité par rakacha le 16-06-2019 à 14:30:55
n°5095679
Matteu
Posté le 16-06-2019 à 15:44:55  profilanswer
 

En meme temps , bien que le débat puisse être intéressant il y a de forte chance pour que ca se traduise par des remarques  de racisme, discrimination....


---------------
Mon Feedback---Mes ventes
n°5095685
Youmoussa
Ecrou-vis
Posté le 16-06-2019 à 16:53:20  profilanswer
 

Lap1n0u a écrit :


Comme expliqué dans ton article, les discussions ici n'ont rien d'une flamewar :

Citation :

... messages délibérément hostiles, insultants et généralement avec l'intention de créer un conflit ...


Pas d'hostilité ici, juste des gens qui échangent leurs avis calmement en exposant leur propre expérience sur le sujet :jap:
 
Pour rebondir sur ce que tu disais avant, j'ai expérimenté le contraire dans mon job (secteur bien différent). Je suis dans l'IT, et on nage dans les testicules de datascientists et devs dans ma boîte, avec une seule femme pour 15 hommes (dans le pôle data/dev).
 
Je m'occupe des entretiens pour les devs, et depuis bientôt 2 ans dans ma boîte je n'ai eu qu'une seule femme qui a postulé (les jobs que l'on propose sont parfaitement mixtes). Elle a passé les RH sans problème.
 
Elle demandait cependant un salaire bien plus élevé que les autres à compétences et études égales, et au final elle n'a même pas voulu nous rencontrer en personne pour continuer le process d'entretiens. Nous n'avions pas encore discuté de ses prétentions salariales.
 
Au vu de son comportement et de ses réponses, je pense que le combo femme + bonnes études + secteur IT lui ouvrait justement énormément de portes, et qu'elle a pu sans souci "pousser le bouchon" et trouver une entreprise ravie de l'embaucher au salaire qu'elle désirait, bien que trop élevé. Je doute que ça puisse se faire dans d'autres secteurs, mais dans l'IT je ne me fais aucun souci pour les femmes compétentes.
 
Concernant les personnes musulmanes et/ou étrangères, nous en avons plusieurs, parmi les hommes cités mais aussi les autres coeurs de métiers. Ils se sont bien intégrés, ne sont pas forcément tous compétents et ont finalement le même profil lambda que la plupart des gens. Si on anonymise les personnages, ça devient des monsieur/madame tout-le-monde qu'on voit dans toutes les boîtes de France.
 
De mon expérience perso, il n'y a donc aucune généralité/stigmatisation à faire, ces profils se traitent exactement de la même façon que des profils plus "classiques", pas besoin d'en faire des martyrs, des special snowflakes, des fragiles ou quoi que ce soit. Il suffit juste de les traiter normalement.


 
Mais  :D  
 
Trop élevé par rapport à ta boîte :o


---------------
Galerie HFR - Photoblog San Francisco - American Cars Photos
n°5095687
Youmoussa
Ecrou-vis
Posté le 16-06-2019 à 16:55:32  profilanswer
 

kiwai10 a écrit :

Beau nivellement par le bas  [:implosion du tibia]  
 
Comme recruter des filles même moins bien qu’un candidat homme pour faire monter les stats, parfait pour desservir encore plus leur cause


 
Pas sûr que ça change grand chose au sein d’une COGIP médiocre  :o


---------------
Galerie HFR - Photoblog San Francisco - American Cars Photos
n°5095728
boisse
Well...fuck
Posté le 16-06-2019 à 23:25:33  profilanswer
 

rakacha a écrit :


Les RH :o
C'est comme si tu nous disais "dans notre entreprise y a pas de discrimination, c'est le patron qui nous l'a dit" :o
 
Après oui, le premier biais c'est la beauté. C'est souvent complètement inconscient ceci dit, mais effectivement je doute que les personnes qui participent aux recrutements soient assez sensibilisées à ce biais.
 


 
Oui et non, c'est plutot une question de stereotype que de beauté. Les rh cherchent des mecs avec la tete de l'emploi. A savoir des commerciaux BG au sourire ultra vright et des informaticiens binoclards :o
 pour les postes de management il est reconnu que d'être grand est un avantage conséquent.  

n°5095765
alpachinoi​s
Posté le 17-06-2019 à 13:48:05  profilanswer
 

boisse a écrit :


 
Oui et non, c'est plutot une question de stereotype que de beauté. Les rh cherchent des mecs avec la tete de l'emploi. A savoir des commerciaux BG au sourire ultra vright et des informaticiens binoclards :o
 pour les postes de management il est reconnu que d'être grand est un avantage conséquent.  


Pour ça que les asiatiques sont rarement manager dans la Silicon Valley :o

n°5095771
wainwain
wain⊕wain = wain²
Posté le 17-06-2019 à 14:27:05  profilanswer
 

alpachinois a écrit :


Pour ça que les asiatiques sont rarement manager dans la Silicon Valley :o


 
Putain mais même sur E&E tu viens faire du auto-AZN bashing, arrête sérieux  [:clooney2]

Message cité 1 fois
Message édité par wainwain le 17-06-2019 à 14:27:20

---------------
La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester là où on est tombé. (Socrate)
n°5095790
Youmoussa
Ecrou-vis
Posté le 17-06-2019 à 15:48:44  profilanswer
 

alpachinois a écrit :


Pour ça que les asiatiques sont rarement manager dans la Silicon Valley :o


 
Les RH gère pas le recrutement en SV, donc tout s’explique.


Message édité par Youmoussa le 17-06-2019 à 15:48:59

---------------
Galerie HFR - Photoblog San Francisco - American Cars Photos
n°5095802
alpachinoi​s
Posté le 17-06-2019 à 19:57:18  profilanswer
 

wainwain a écrit :


 
Putain mais même sur E&E tu viens faire du auto-AZN bashing, arrête sérieux  [:clooney2]


Quel auto bashing j'habite pas à la Silicon Valley [:jean-michel platini:1]

n°5095850
foudres
Posté le 18-06-2019 à 00:14:47  profilanswer
 

rakacha a écrit :


Dans l'étude on parle de recevoir en entretien, pas d'embauche.
 
Aujourd'hui on recrute un mec moyen avant une femme performante, ça rattrape :o
 


 
Etude statistique sérieuse qui le prouve ?
 

rakacha a écrit :


Sympa l'opposition entre "les personnes qui délivrent le résultat" d'un côté et les femmes et personnes de couleur "recrutées pour satisfaire des quotas" de l'autre :d
"Le marché" ce sont des personnes, et effectivement tant qu'elles auront les mêmes idées que toi il n'y aura pas de solution.
 
Comme si on ne pouvait pas être une femme, ou noir (ou les deux !!) et "délivrer des résultats".


 
Bien si on peut tout à fait comme on peut être un homme blanc incompétent. Après faut être réaliste, si une catégorie de personne représente X% des candidats, si on assume rien sur la compétence de la catégorie qui serait similaire à celle de l'ensemble, on peut espérer X% des recrutements.
 
Si ta genre 10-20% des candidats qui sont des femmes, y'a rien d'anormal à embaucher 10-20% de femmes à priori.  Et si 1% sont des gens de telle ethnie, on peut espérer 1% des recrutements pour eux.
 
Ce serait si on embauchait beaucoup plus ou moins qu'il faudrai approndir l'étude pour essaye de comprendre d'ou ça vient. On pourrait comparer les CV, faire faire des tests standardisés à tout le monde et comparer les résultats des différent groupe voir si'ls ont effectivement la même compétance ou on pourrait voir si y'a pas une segrégation en proposant des profils de candidat similaire (même CV/xp/diplome, même années d'XP, me prétentions salariales, même caractère, capacité à se vendre...).
 
Le truc c'est qu'il suffit pas d'appartenir à un groupe et d'avoir essuyé un échec quelconque pour tout mettre sur le dos du racisme/sexisme. L'essentiel de la population mondiale pense qu'elle est sous payée, qu'on ne reconnait pas leur talent, être meilleur que la moyenne des employés etc. Y'a pas de raison que les gens d'un certain genre ou minorités ne soient pas aussi touchés.


Message édité par foudres le 18-06-2019 à 00:34:56
n°5096025
Sarc
Posté le 19-06-2019 à 11:13:43  profilanswer
 

La loi de sept. 2018 met l'accent pour parvenir à l’égalité entre les femmes et les hommes :
 
- Les entreprises auront 3 ans pour se conformer à l’égalité salariale. Pour cela, un instrument commun de mesure sera mis en place.
- Les entreprises devront dédier une enveloppe au rattrapage salarial et un contrôle sera effectué, avec sanctions si ce dispositif n’est pas respecté au bout des trois ans prévus.
- Les salariés à temps partiel, qui sont à 80 % des femmes, auront les mêmes droits à la formation que les salariés à temps plein.
- Pour lutter contre les violences sexistes et sexuelles, un référent, élu du personnel, sera désigné dans les CSE (Comité social et économique) de toutes les entreprises, et un référent ressources humaines sera nommé dans les entreprises de 250 salariés ou plus.
- Les inspecteurs du travail et les professionnels de la médecine du travail seront formés de manière systématique pour prévenir les situations de violence, apporter une réponse adéquate et accompagner les victimes.
 
Il existe 23 critères de discrimination. La loi de 2008 définit la discrimination indirecte comme "une disposition, un critère ou une pratique neutre en apparence, mais susceptible d'entraîner, pour l'un des motifs mentionnés au premier alinéa, un désavantage particulier pour des personnes par rapport à d'autres personnes, à moins que cette disposition, ce critère ou cette pratique ne soit objectivement justifié par un but légitime et que les moyens pour réaliser ce but ne soient nécessaires et appropriés."
 
« décréter la fin des sexes sans pour autant trouver contradictoire de lutter contre le sexisme qui est discrimination entre les sexes - dont il vient pourtant d’être dit qu’ils n’existent pas... Même remarque avec l’antiracisme qui défend la thèse de l’inexistence des races tout en luttant contre la discrimination entre les races. » (Michel ONFRAY)
 
 :pt1cable:  
 
On change de monde... Ruquier vient de s'en émouvoir (et c'est un comble) en déclarant “Nous vivons sous la dictature de Twitter et de Marlène Schiappa. Nous sommes en permanence la proie des lobbies, des associations, de corporatismes catégoriels, du communautarisme...”  
 
La réponse de Schiappa : “Ce que je vous propose, c’est que tant qu’il y aura des centaines de milliers d’agressions sexuelles par an, 60.000 femmes excisées, des femmes réduites à l’esclavage sexuel, tant qu’il y aura 9 à 27% d’écarts de salaire, je vais continuer à réagir et je vous propose qu’on réagisse ensemble
 
Mais c'est bizarre puisque ça n'existe pas depuis 1789, article 1 de la DDH : « Les Hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l'utilité commune. »  
 
Que dit E. Dupont-Moretti ? "Qu'on libère la parole de la femme, qu'on se préoccupe des femmes qui sont victimes, c'est un véritable progrès - Qu'en revanche le filtre de ces plaintes, ce soit les réseaux sociaux, je suis pas d'accord avec ça. Le filtre, c'est la justice avec ses règles. (...) Aujourd'hui on se fait justice sur les réseaux sociaux et parfois sur les chaînes d'information en continu"
 
Nabilla ? = vide en soi et de la réalité absurde...  Limitée "ohh miroir mon beau miroir" et à l'onomatopée. Point barre... Avec les dérives de sex-tour à Dubaï, prostitution TV réalité, et en écho, la tristesse absolue de voir une JF de 15 ans youtubeuse gagner 10.000€ par mois pour promouvoir produits et services divers et variés...  
 
Le pompon : Un jeune rencontré en ligne avait promis neuf millions de dollars si une ado tuait quelqu’un et filmait le meurtre - http://www.leparisien.fr/faits-div [...] 096337.php
Ou ici : https://fr.news.yahoo.com/alaska-ad [...] ccounter=1
 
Mais où va-t-on ?
 
 :sweat:

Message cité 1 fois
Message édité par Sarc le 19-06-2019 à 11:20:25
n°5096028
KaiserCz
bros before hoes
Posté le 19-06-2019 à 11:35:51  profilanswer
 

t'es hors sujet, merci d'arrêter de spammer ce fil


---------------
Just click it .
n°5096029
wainwain
wain⊕wain = wain²
Posté le 19-06-2019 à 11:42:46  profilanswer
 

Pour rappel, page 1  :  

Citation :

Bienvenue sur le topic unique des salaires  [:maurice philippe:2]  
Ici vous pourrez :  
- savoir si vous êtes sous-payés  :o  
- choper des infos sur des jobs qui vous intéressent  
- discuter de la conversion brut/net  
- savoir si le job qu'on vous propose est une bonne pioche ou une mauvaise affaire  
 
 [:atom1ck] [:atom1ck] [:atom1ck]  
 
Merci de demander conseil en suivant cette ligne directrice  [:mimounne:3]  


 
Sarc, si tu veux discuter de sociologie y a un topic ici : https://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] 9410_5.htm


---------------
La chute n’est pas un échec. L’échec c’est de rester là où on est tombé. (Socrate)
n°5096095
La classe ​@ dallas
eZploZZé
Posté le 19-06-2019 à 15:00:19  profilanswer
 

Sarc a écrit :

La loi de sept. 2018 met l'accent pour parvenir à l’égalité entre les femmes et les hommes :
blabla caca
Mais où va-t-on ?

 

:sweat:


T'es en sevrage ?


Message édité par La classe @ dallas le 19-06-2019 à 15:00:34

---------------
AYAYAAA Un coup de fil on est laaaaaaaa. Oué oué oué zaharwa. On a les clé de la kma. Si Si. Le bonheur dure 10 heures !! - Nobody rules these streets at night like me
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1329  1330  1331  ..  1333  1334  1335  1336  1337  1338

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[Topic unique] Lettres de motivation[Topic Unique] prépa ATS
[Topic unique] DUT Informatique[Topic Unique] IUP MIAGE
Plus de sujets relatifs à : • Topic Unique • Les questions relatives aux SALAIRES


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR