Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1841 connectés 

 


 

La République c'est :




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  7654  7655  7656  ..  7658  7659  7660  7661  7662  7663
Auteur Sujet :

France insoumise: Boom boom bomm.

n°58240983
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 03-12-2019 à 17:45:32  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

metalKing75 a écrit :


J'ai donné l'élément le plus essentialiste : la création d'une sorte de règle d'or, économique, chapeautant le débat démocratique.
Ce recours au sacré surplombant, ces lois infaillible et non discutable, c'est justement ce qui distingue le catholicisme avec comme exemples : pape infaillible, discussion autour des écritures par les prêtres et non les croyants eux-mêmes, hiérarchisation de la prise de décision échappant toute passion démocratique, etc...).
 


 
j'ai même pas lu la suite. Tu te rends compte que ce que tu dits n'as absolument aucun sens ? Que visiblement, tu ne connais pas les sujets dont tu parles? Qu'en plus, ce genre de recours au sacrés s'applique parfaitement à la FI sur un certain nombre de sujets (chef infaillible, discussion autour de la ligne politique par la garde rapprochées et non par les militants eux même, hiérarchisation de la prise de décision échappant toute passion démocratique des militants)?
 
visiblement, tu ne connais pas le catholicisme et son rapport particulier à l'argent qui est le contraire du sacré mais est au contraire source de péchés et de tentations. J'ai beau être athé, je ne me permets pas de faire de tels hommes de pailles et encore moins de me foutre aussi ouvertement de la logique ...

Message cité 5 fois
Message édité par zyx le 04-12-2019 à 11:07:01

---------------
la manif des radicalisés au Trocadéro
mood
Publicité
Posté le 03-12-2019 à 17:45:32  profilanswer
 

n°58241112
Ar Paotr
Posté le 03-12-2019 à 18:00:13  profilanswer
 

metalKing75 a écrit :


Renforcer la puissance du nucléaire dans le dispositif de production énergétique (le lobby nucléaire juge sa puissance sur le politique)
Créer une polémique pour dire du mal des écolos et ainsi passer pour écolo...


Il ne te vient jamais à l'esprit que ça aurait été mis là non pour faire chier mais juste parce que c'est factuel ? :??:

n°58241182
alffir
Posté le 03-12-2019 à 18:09:42  profilanswer
 

Ar Paotr a écrit :


Il ne te vient jamais à l'esprit que ça aurait été mis là non pour faire chier mais juste parce que c'est factuel ? :??:


https://www.lemonde.fr/blog/xaviergorce/files/2017/02/IND_17_07_05.png

metalKing75 a écrit :


Quand on regarde les rapports de force entre les pro-UE actuelle et les anti-UE actuelle, on s'aperçoit qu'on tourne autour du 55/45 en faveur des candidats du non de 2005 (soit le même rapport de force)
4,7 NDA
21,3 Le Pen
6,36 Hamon
0,64 Artaud
1,09 Poutou
0,18 Cheminade
19,58Mélenchon
0,92 Asselineau

 

Ca nous fait 54,77% (arrondi à 55)

 

C'est donc le système électoral qui permet une représentation ultra-majoritaire (LREM+LR à l'AN) alors que les candidats du non ont plus convaincu sur leurs programmes respectifs.


Les sondages c'est de la merde, mais tes analyses politiques au doigt mouillé, il faut les croire ?

 

Rien que parmi les électeurs de Hamon (ou les EELV qui se sont reportés sur Hamon, Mélenchon ou Macron), il y a un paquet d'européistes.

 

Un sondage n'est fiable que si les gens répondent à la question, un résultat de référendum ou d'élection, c'est un souvent un gros malus au gouvernement en place.

 

Interpréter que les français étaient finalement d'accord car ils ont voté pour Sarko en 2007, c'est pas plus juste.

Message cité 1 fois
Message édité par alffir le 03-12-2019 à 18:19:27

---------------
Il vaut mieux mobiliser son intelligence sur des conneries que mobiliser sa connerie sur des choses intelligentes.
n°58241212
fiscalisat​or
choose deep state TM
Posté le 03-12-2019 à 18:14:35  profilanswer
 

zyx a écrit :


visiblement, tu ne connais pas le catholicisme et son rapport particulière à l'argent qui est le contraire du sacré mais est au contraire source de péchés et de tentations. J'ai beau être hâté, je ne me permet pas de faire de tels hommes de paille est encore moins de me foutre aussi ouvertement de la logique ...


 
gnéé ?  
les cathos n'ont aucun pb à faire du fric.  
la culpabilité est un concept inhérent au catholicisme quel que soit le domaine, argent ou autre.
l'église a été opulente de nombreux siècles.
un peu partout en france les diocèses voient des proprios privés cathos reconvertir des lieux de prière en salles de réunions, etc, ou développer des mini entreprises.
 
est-ce que le catholicisme a un concept type " finance islamique" ? je ne crois pas.  
 
rappelons que tous les mouvements déviants du christianisme par rapport aux catholicisme se sont en parti batis sur un rejet du fric dans lequel baignait le clergé : arianisme, réforme grégorienne, protestantisme  
le célibat des prêtres a été imposé parce qu'on voulait que les biens retournent à l'église et non à leurs chiard  
 
donc de quoi tu parles ?  [:clooney18]  
est-ce que tu es catholique ?
as tu un endroit à citer sur la planète à l'exception de dubai et monaco qui sente plus la thune que le vatican ????

Message cité 6 fois
Message édité par fiscalisator le 03-12-2019 à 18:18:47

---------------
Présidence Fillon : générique de début
n°58241330
DooMIII
Covfefe
Posté le 03-12-2019 à 18:32:09  profilanswer
 

zyx a écrit :

 

j'ai même pas lu la suite. Tu te rends compte que ce que tu dits n'as absolument aucun sens ? Que visiblement, tu ne connais pas les sujets dont tu parles? Qu'en plus, ce genre de recours au sacrés s'applique parfaitement à la FI sur un certain nombre de sujets (chef infaillible, discussion autour de la ligne politique par la garde rapprochées et non par les militants eux même, hiérarchisation de la prise de décision échappant toute passion démocratique des militants)?

 

visiblement, tu ne connais pas le catholicisme et son rapport particulière à l'argent qui est le contraire du sacré mais est au contraire source de péchés et de tentations. J'ai beau être hâté, je ne me permet pas de faire de tels hommes de paille est encore moins de me foutre aussi ouvertement de la logique ...

 

C'est sûr que les cathos pratiquants versaillais n'ont aucune appétence pour le pognon et la finance.  :o

 

Et les militants de gauche sont tous hyper disciplinés et incapable de faire scission ou critiquer la direction :o

 

Bref chacun voit midi à sa porte.

 

L'Ordo libéralisme, c'est avant tout issu du culte du veau d'or et de la peur du changement. Vieyx comme le monde...


---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°58241395
fiscalisat​or
choose deep state TM
Posté le 03-12-2019 à 18:39:03  profilanswer
 

je précise : je ne pense pas que l'ordo libéralisme vienne du catholicisme par ailleurs.  
 
pour moi les théories éco ont un peu aussi valeurs de croyances, y a des mecs qui ont foi en ça d'autre en autre chose. pour un peu que tel truc aient le vent en poupe au moment ou le pays décolle un peu et boum y a toute une vague de penseurs bien installés qui diffusent un peu plus cette idée, sans que ce soit cette idée qui soient particulièrement responsable de l'essort du pays.  
 
pourquoi les religion réussissent / pourquoi les théories éco sont populaires  
=> 2 questions pour moi qui suivent des corrélations, mais des causes à effets je pense pas.  
les japonais sont technophiles c'est pas pour autant que leur mode de vie à rayonner un peu partout, et inversement quand leur mode de vie a rayonné partout ce n'était pas vraiment le cas de leur penseurs, leurs théories ou bien même de leurs religions.
bref.  


---------------
Présidence Fillon : générique de début
n°58241524
DooMIII
Covfefe
Posté le 03-12-2019 à 18:57:53  profilanswer
 

fiscalisator a écrit :


 
gnéé ?  
les cathos n'ont aucun pb à faire du fric.  
la culpabilité est un concept inhérent au catholicisme quel que soit le domaine, argent ou autre.
l'église a été opulente de nombreux siècles.
un peu partout en france les diocèses voient des proprios privés cathos reconvertir des lieux de prière en salles de réunions, etc, ou développer des mini entreprises.
 
est-ce que le catholicisme a un concept type " finance islamique" ? je ne crois pas.
 
rappelons que tous les mouvements déviants du christianisme par rapport aux catholicisme se sont en parti batis sur un rejet du fric dans lequel baignait le clergé : arianisme, réforme grégorienne, protestantisme  
le célibat des prêtres a été imposé parce qu'on voulait que les biens retournent à l'église et non à leurs chiard  
 
donc de quoi tu parles ?  [:clooney18]  
est-ce que tu es catholique ?
as tu un endroit à citer sur la planète à l'exception de dubai et monaco qui sente plus la thune que le vatican ????


 
Grillé par fisca.
 
Cela dit l’Église condamnait le prêt à intérêt jusqu'au XVIII-XIXe Siècle. On en voit encore la trace dans les Provinciales de Pascal. Il y avait des subterfuges très proches de la finance islamique et c'était évidemment assez détourné dès le Moyen-Âge et totalement assumé par les juifs et protestants.


Message édité par DooMIII le 03-12-2019 à 18:59:03

---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°58241528
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 03-12-2019 à 18:58:16  profilanswer
 

fiscalisator a écrit :

 

gnéé ?
les cathos n'ont aucun pb à faire du fric.
la culpabilité est un concept inhérent au catholicisme quel que soit le domaine, argent ou autre.

 

Euh... Les clercs s'engagent dans un voeu de pauvreté, chasteté et obéissance et même si ça ne fait pas parti des vertus théologales, ni cardinales la pauvreté caractérise de façon assez stéréotypée le chrétien d'élite (= le saint). Cf. également l'histoire du jeune homme riche et la parabole du chas de l'aiguille.

 

Les biens de ce monde forment de façon assez constante un obstacle au Salut, dans la doctrine chrétienne et la richesse doit être corrigée a minima par la charité.

Message cité 2 fois
Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 03-12-2019 à 19:04:54

---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°58241586
Terminatux
Communiste
Posté le 03-12-2019 à 19:09:20  profilanswer
 

trueslash a écrit :

C'est quoi en fait le but de vouloir absoluement glisser un amendement pro nucléaire dans un texte comme ça :??:

 

Assumer le fait qu'on ait aucune solution techniquement faisable qui assure la sécurité énergétique et la baisse des émissions de dioxyde de carbone sans utiliser le nucléaire ?

Message cité 1 fois
Message édité par Terminatux le 03-12-2019 à 19:09:51

---------------
« "Le communisme, disait Lénine, c'est les soviets plus l’électricité" ; les mouvementistes ce sont un chef plus Internet. » (Michel Offerlé)
n°58241610
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 03-12-2019 à 19:12:31  profilanswer
 

darth21 a écrit :


Ou plus simplement que c'est factuellement le moyen de production d'énergie à l'impact le plus faible, voir nul, sur le réchauffement climatique, mais qu'en bon "écolo" du XXIe siècle il est de bon ton de cracher dessus. [:spamafote]


Voila.
 
L'urgence climatique implique de continuer à utiliser le nucléaire. Seule source d'énergie électrique de masse non productrice de CO2.  
 
On s'occupera du nucléaire quand on aura trouver comment régler le problème du CO2. Pour l'instant, on a pas d'autres solutions.

mood
Publicité
Posté le 03-12-2019 à 19:12:31  profilanswer
 

n°58241628
Norby042
Posté le 03-12-2019 à 19:15:19  profilanswer
 

trueslash a écrit :

C'est quoi en fait le but de vouloir absoluement glisser un amendement pro nucléaire dans un texte comme ça :??:


 
ni pro nucléaire, ni dogmatique... Simplement pragmatique.
 
l'article de Rivasi est un parfait exemple de malhonnêteté...
 

Citation :

Si l’on considère l’ensemble de son cycle de vie, de l’extraction du minerai à la gestion des déchets radioactifs en passant par la construction, l’exploitation et le démantèlement des réacteurs, l’énergie nucléaire émet en moyenne 12 gCO2/kWh avec une fourchette comprise entre 3,7 et 110 gCO2/kWh[1]. Cette fourchette large s’explique notamment par les émissions indirectes, très variables d’une installation nucléaire à une autre, et suivant la région du monde concernée. Avec ce bilan carbone, il est plus pertinent de mettre en balance l’atome avec les renouvelables qui ont des émissions comparables, qu’avec les énergies fossiles.


 

Citation :

Se focaliser sur la France, avec ses 75% de nucléaire dans la production d’électricité, est trompeur. Dans le mix énergétique français, l’atome y participe seulement à 18 % et la priorité reste aujourd’hui de réduire la consommation d’énergie. Les efforts de décarbonation doivent surtout être menés dans les transports (responsables de 30 % des émissions françaises), le bâtiment (20%) et l’agriculture (20%). De plus, le nucléaire coûte de plus en plus cher à côté des énergies renouvelables toujours plus propres, sûres et compétitives. Alors que le démantèlement d’une centrale nucléaire est un casse-tête exorbitant, les composants des ENR sont eux facilement recyclables et représentent des débouchés prometteurs en matière d’emploi.


 
Quand est-il si on recherche les émissions réelles de l'éolien tout comme il le fait sur le nucléaire pour essayer de pas comparer des choux et des carottes ...
 
https://www.contrepoints.org/wp-content/uploads/2014/02/Bilan-carbone-%C3%A9olien.jpg
 

Citation :

Heureusement, grâce aux diverses expériences en matière d’énergies renouvelables en Europe, nous avons aujourd’hui une bonne idée de la production énergétique que l’on peut attendre d’une éolienne. Regardons donc de plus près les résultats de l’expérience allemande, pour la simple et bonne raison que nos voisins teutons ont massivement investi dans l’éolien ces dernières années, de sorte que l’Allemagne est aujourd’hui parsemée d’éoliennes. Ainsi, d’après les chiffres publiés par nos voisins allemands, l’éolienne allemande moyenne a un facteur de charge de 16,9%. Concrètement cela veut dire que l’éolienne allemande produit en moyenne seulement 16,9% de la puissance électrique pour laquelle elle a été conçue. Pire, une étude anglaise confirme ce que l’on craignait : l’usure du temps fait chuter ce ratio de plus de moitié en 15 ans ! D’après le professeur Gordon Hughes, auteur de l’étude, le facteur de charge moyen passe de 24%, durant les 12 premiers mois, à 11% quinze ans plus tard pour 3 000 éoliennes terrestres analysées.


 

Citation :

En France, pays où les éoliennes sont bien moins nombreuses et plus jeunes que chez nos voisins, le facteur de charge calculé s’établit en ce moment à seulement 22% pour le parc éolien (voir Bilan Électrique 2013 du RTE). Malheureusement, bien que déjà bas, ce facteur est appelé à diminuer au fur et à mesure que le pays investira dans l’éolien car les emplacements les plus propices aux éoliennes sont déjà largement exploités.


 
source
 
Et ces chiffres sont calculé avec des ENR marginales sur le réseau ce qui permet de mettre sur un pied d'égalité une énergie non pilotable avec une énergie pilotable... Dans un monde tout ENR il faut ajouter l'adaptation du réseau pour assurer le stockage qui alourdi la facture en CO2.
 
 

metalKing75 a écrit :

Renforcer la puissance du nucléaire dans le dispositif de production énergétique (le lobby nucléaire juge sa puissance sur le politique)
Créer une polémique pour dire du mal des écolos et ainsi passer pour écolo...


 
Qui veut se faire passer pour des écolos ? Considérer le changement climatique comme un sujet prioritaire et s'indigner sur ce point est purement dogmatique...

n°58241672
fiscalisat​or
choose deep state TM
Posté le 03-12-2019 à 19:20:10  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :


 
Euh... Les clercs s'engagent dans un voeu de pauvreté, chasteté et obéissance et même si ça ne fait pas parti des vertus théologales, ni cardinales la pauvreté caractérise de façon assez stéréotypée le chrétien d'élite (= le saint). Cf. également l'histoire du jeune homme riche et la parabole du chas de l'aiguille.
 


pauvreté oui mais la gestion de l'argent en soi n'est absolument pas un problème.  
d'ailleurs le clergé est avant tout un système de collecte de dons avec une hierarchie de gestion
faut il rappeler les commerces des bulles papales, les problèmes fiscaux (les royaumes qui pouvaient pas trop croquer aux biens des églises) au travers les âges, ou encore les récents scandales de la banque du vatican ?  
 
dans les faits ça se gène pas.  
oui le prêtre du coin vit chichement, mais il gère parfois pas mal de fric. d'ailleurs cette austérité est assez récente, les religieux dans les congrégations avant la guerre de 14 géraient des biens très importants.


---------------
Présidence Fillon : générique de début
n°58242066
pik3
Posté le 03-12-2019 à 20:20:31  profilanswer
 

Citation :

Agence France-Presse

 

@afpfr

 

Le chef de file de La France insoumise, Jean-Luc Mélenchon, a proposé à l'homme fort d'EELV Yannick Jadot un accord de "gouvernement commun d'état d'urgence écologique et sociale" avec les Insoumis, dans un entretien à 20 minutes publié aujourd'hui #AFP

 


 

Ah tiens il veut plus lui casser la gueule a jadot.  [:zirk]


---------------
Je suis d'accord avec patx  ©Dante2002 le 21/03/2018
n°58242112
Terminatux
Communiste
Posté le 03-12-2019 à 20:25:21  profilanswer
 

Je pige pas sa proposition.
On dirait Pierre-Mendès-France qui dit à Mitterand qu'il est chaud pour être son premier ministre. En 1968.

Message cité 1 fois
Message édité par Terminatux le 03-12-2019 à 20:26:02

---------------
« "Le communisme, disait Lénine, c'est les soviets plus l’électricité" ; les mouvementistes ce sont un chef plus Internet. » (Michel Offerlé)
n°58242364
greenboro
Posté le 03-12-2019 à 21:04:12  profilanswer
 


 Peut-être la stratégie, non plutôt la tactique (toc toc) du coucou ?
 
Fais-moi une place dans ton nid, le mien est trop étroit.
 
 
 

n°58242500
Gottorp
Burn, burn, yes ya gonna burn
Posté le 03-12-2019 à 21:22:40  profilanswer
 

Terminatux a écrit :

Je pige pas sa proposition.
On dirait Pierre-Mendès-France qui dit à Mitterand qu'il est chaud pour être son premier ministre. En 1968.


 
JLM 1er ministre de Jadot ? Il pourrait n'être que "collaborateur", Jadot ordonne et JLM execute ?


---------------
Je m'en remet au vent !
n°58242615
dchiesa
Joli lapinou frileux
Posté le 03-12-2019 à 21:36:22  profilanswer
 

Gottorp a écrit :

 

JLM 1er ministre de Jadot ? Il pourrait n'être que "collaborateur", Jadot ordonne et JLM execute ?


Sérieux ?  [:moonbloood:1]

 

Non ça se voit que t'y crois pas non plus.  [:moonbloood:3]


---------------
Hattrick : Heureuxloosers (Championnat) - SC2 : Redwar/716
n°58243494
jupiter39
Posté le 03-12-2019 à 23:51:44  profilanswer
 

Transfert de marge des pharmacies  des médocs vers  des supposés "conseils".On vous facture ces derniers  
https://www.ameli.fr/pharmacien/act [...] cest-parti

 

ça a été "occulté" sur les grands medias

Message cité 1 fois
Message édité par jupiter39 le 03-12-2019 à 23:52:13
n°58243556
Zzozo
Un peu, passionément, à la fol
Posté le 04-12-2019 à 00:19:09  profilanswer
 


Dans cette vidéo, un seul panneau est une lumière, sauras tu le trouver, perspicace lecteur ?


---------------
« Ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort » F. Nietzsche | « Vise_ la Lune. Si tu rates, au pire, t'es dans la merde » Un poète disparu dans le cercle
n°58243591
trueslash
(╯°□°)╯︵ MMM
Posté le 04-12-2019 à 00:48:25  profilanswer
 

Terminatux a écrit :


 
Assumer le fait qu'on ait aucune solution techniquement faisable qui assure la sécurité énergétique et la baisse des émissions de dioxyde de carbone sans utiliser le nucléaire ?


 
Je trouve que c'est idiot de mettre un truc aussi clivant dans un texte comme ça. Un autre truc qui est évident c'est que si on veut limiter les émissions, il faut aussi limiter échanges commerciaux mais vu que c'est idéologiquement très clivant, ça me viendrait pas à l'idée de mettre un amendement là dessus dans un texte comme  ça, sauf à vouloir absouement exclure les partis pour lesquels ça pose un gros problème, je ne vois pas le but [:spamafote]

n°58243636
Terminatux
Communiste
Posté le 04-12-2019 à 01:18:12  profilanswer
 

Déjà que les grands accords c'est souvent un peu de l'eau tiède vu les différences énormes entre pays, mais si c'est déjà tiède à mi-chemin avant de négocier à l'échelle mondiale, ça pose problème.


---------------
« "Le communisme, disait Lénine, c'est les soviets plus l’électricité" ; les mouvementistes ce sont un chef plus Internet. » (Michel Offerlé)
n°58243649
CoyoteErab​le
Dorée et Colorée
Posté le 04-12-2019 à 01:29:55  profilanswer
 

zyx a écrit :


Tu te rends compte que ce que tu dits n'as absolument aucun sens ? Que visiblement, tu ne connais pas les sujets dont tu parles?


hahahahahhahahahaahaahahaahahahhahahahhahahahah


---------------
"Je prononce à regret cette fatale vérité...mais Louis doit mourir parce qu'il faut que la patrie vive."
n°58243735
Tammuz
Posté le 04-12-2019 à 05:47:57  profilanswer
 

jupiter39 a écrit :

Transfert de marge des pharmacies  des médocs vers  des supposés "conseils".On vous facture ces derniers  
https://www.ameli.fr/pharmacien/act [...] cest-parti
 
ça a été "occulté" sur les grands medias


 
C'est quoi le rapport avec la FI ?   [:blinkgt]


---------------
"Je tape sur un clavier avec les 10 doigts sans regarder et je ne me relis pas"
n°58243876
darth21
¡ uʍop ǝpısdn
Posté le 04-12-2019 à 07:39:52  profilanswer
 


 

CoyoteErable a écrit :


Je ne vois pas de quoi vous voulez parler.


 


 

CoyoteErable a écrit :


hahahahahhahahahaahaahahaahahahhahahahhahahahah


 
Tu t'entraînes pour devenir député FI ou c'est juste pour le plaisir ? [:transparency]


---------------
TZR un jour…  |  gamertag: cropNcut
n°58244207
Zguvus
Posté le 04-12-2019 à 08:48:11  profilanswer
 

darth21 a écrit :


Ou plus simplement que c'est factuellement le moyen de production d'énergie à l'impact le plus faible, voir nul, sur le réchauffement climatique, mais qu'en bon "écolo" du XXIe siècle il est de bon ton de cracher dessus. [:spamafote]


C'est vraiment ne pas connaître le mouvement écolo que de sortir cette ânerie.

n°58244240
aroll
Posté le 04-12-2019 à 08:52:13  profilanswer
 

fiscalisator a écrit :


pauvreté oui mais la gestion de l'argent en soi n'est absolument pas un problème.  
d'ailleurs le clergé est avant tout un système de collecte de dons avec une hierarchie de gestion
faut il rappeler les commerces des bulles papales, les problèmes fiscaux (les royaumes qui pouvaient pas trop croquer aux biens des églises) au travers les âges, ou encore les récents scandales de la banque du vatican ?  
 
dans les faits ça se gène pas.  
oui le prêtre du coin vit chichement, mais il gère parfois pas mal de fric. d'ailleurs cette austérité est assez récente, les religieux dans les congrégations avant la guerre de 14 géraient des biens très importants.

En fait toi et Gilga ne parlez pas tout à fait de la même chose. Il y a d'un côté le christianisme, je dirai "théorique", qui condamne indiscutablement la richesse ("Il est plus facile à un chameau de passer par le chas d'une aiguille qu'à un riche d'entrer dans le royaume des cieux", etc..), et de l'autre côté il y a les hommes et leur passion pour l'argent. Le résultat est un compromis, souvent hypopcrite, entre les deux et dans lequel le curseur varie beaucoup d'un individu à l'autre.

n°58244336
kiveu
Salut les filles !!! ^_^
Posté le 04-12-2019 à 09:04:42  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :


 
Euh... Les clercs s'engagent dans un voeu de pauvreté, chasteté et obéissance et même si ça ne fait pas parti des vertus théologales, ni cardinales la pauvreté caractérise de façon assez stéréotypée le chrétien d'élite (= le saint). Cf. également l'histoire du jeune homme riche et la parabole du chas de l'aiguille.
 
Les biens de ce monde forment de façon assez constante un obstacle au Salut, dans la doctrine chrétienne et la richesse doit être corrigée a minima par la charité.


 
:jap: La pauvreté est une vertu chrétienne et on rappellera que l'avarice, mais aussi l'envie et l'orgueil, qui vont en général avec la richesse, sont parmi les 7 péchés capitaux.

Message cité 1 fois
Message édité par kiveu le 04-12-2019 à 09:21:05

---------------
Pensez à l'environnement, merci de n'imprimer ce post qu'en cas de necessité.
n°58244381
Tammuz
Posté le 04-12-2019 à 09:11:32  profilanswer
 

kiveu a écrit :


 
:jap: La pauvreté est une vertue chrétienne et on rappellera que l'avarice, mais aussi l'envie et l'orgueil, qui vont en général avec la richesse, sont parmi les 7 péchés capitaux.


 
Vertu sans e.    [:moundir]  
 
Et plus précisément, ce que prône la christianisme, ce n'est pas tant la pauvreté que le détachement des biens matériels.


---------------
"Je tape sur un clavier avec les 10 doigts sans regarder et je ne me relis pas"
n°58244416
Ar Paotr
Posté le 04-12-2019 à 09:19:06  profilanswer
 

darth21 a écrit :

 

Tu t'entraînes pour devenir député FI ou c'est juste pour le plaisir ? [:transparency]


Non, pour être FI faut faire du happening à la noix, comme débrancher une déco de Noël, apporter un cadeau rempli de faux billets, venir bâillonée, amener un sac de courses Lidl, se déguiser en livreur Uber, ou venir en maillot de foot... Autre option : parler ghetto. Là, t'es FI !

Message cité 1 fois
Message édité par Ar Paotr le 04-12-2019 à 09:20:48
n°58244447
kiveu
Salut les filles !!! ^_^
Posté le 04-12-2019 à 09:23:48  profilanswer
 

Tammuz a écrit :


 
Vertu sans e.    [:moundir]  
 
Et plus précisément, ce que prône la christianisme, ce n'est pas tant la pauvreté que le détachement des biens matériels.


 
Je pense qu'il y a même eu une période de l’Histoire où l'usure était interdite, ce qui fait un point commun entre Christianisme et Islam
 
Evidemment, d'autres religions que je ne citerai pas n'ont pas eu cette pudeur là. [:somberlain24:8]


---------------
Pensez à l'environnement, merci de n'imprimer ce post qu'en cas de necessité.
n°58244499
darth21
¡ uʍop ǝpısdn
Posté le 04-12-2019 à 09:30:40  profilanswer
 

Zguvus a écrit :


C'est vraiment ne pas connaître le mouvement écolo que de sortir cette ânerie.


Ok, soit. Donc le rejet épidermique et complètement imbécile du nucléaire il est justifié par quoi ? Que je mette mes notes à jour...

 
Ar Paotr a écrit :


Non, pour être FI faut faire du happening à la noix, comme débrancher une déco de Noël, apporter un cadeau rempli de faux billets, venir bâillonée, amener un sac de courses Lidl, se déguiser en livreur Uber, ou venir en maillot de foot... Autre option : parler ghetto. Là, t'es FI !


En effet, mais l'un n'empêche pas l'autre :o


---------------
TZR un jour…  |  gamertag: cropNcut
n°58244967
Norby042
Posté le 04-12-2019 à 10:10:20  profilanswer
 

trueslash a écrit :

Je trouve que c'est idiot de mettre un truc aussi clivant dans un texte comme ça. Un autre truc qui est évident c'est que si on veut limiter les émissions, il faut aussi limiter échanges commerciaux mais vu que c'est idéologiquement très clivant, ça me viendrait pas à l'idée de mettre un amendement là dessus dans un texte comme  ça, sauf à vouloir absouement exclure les partis pour lesquels ça pose un gros problème, je ne vois pas le but [:spamafote]


 
C'est au contraire une très bonne chose pour faire le tri entre les écolos dogmatiques et les scientifiques. Et sur cette question les Verts divisent par 0 depuis toujours...
 
J'ai rien contre les croyants mais c'est mieux quand ça reste dans la sphère privée :o...

n°58245035
metalKing7​5
Deviens qui tu es !
Posté le 04-12-2019 à 10:16:21  profilanswer
 

zyx a écrit :

j'ai même pas lu la suite. Tu te rends compte que ce que tu dits n'as absolument aucun sens ? Que visiblement, tu ne connais pas les sujets dont tu parles? Qu'en plus, ce genre de recours au sacrés s'applique parfaitement à la FI sur un certain nombre de sujets (chef infaillible, discussion autour de la ligne politique par la garde rapprochées et non par les militants eux même, hiérarchisation de la prise de décision échappant toute passion démocratique des militants)?
 
visiblement, tu ne connais pas le catholicisme et son rapport particulière à l'argent qui est le contraire du sacré mais est au contraire source de péchés et de tentations. J'ai beau être hâté, je ne me permet pas de faire de tels hommes de paille est encore moins de me foutre aussi ouvertement de la logique ...


Je vois que tu ne lis rien de ce que je dis.  
 
On reviendra plus tard sur la FI.
 
Le caractère sacré des lois économiques qui surplombent tout débat démocratique est une invention de l'ordolibéralisme. Cela n'existe pas dans le néolibéralisme. J'ai pris l'exemple du rapport à la démocratie des parlementaires anglais par rapport aux français. De même avec le discours de Juncker "il n'y a pas de débat démocratique en dehors des traités".
En République il y a une constitution établissant uniquement des principes humains et figeant les règles institutionnels. Notre Constitution républicaine à part des notions plus ou moins vague sur la propriété privée n’évoque pas l’économie qui reste du domaine du débat constant.
 
Les ordolibéraux renversent cet ordre des valeurs en plaçant des règles économiques au-dessus du débat démocratiques, les rendant sacrées. C’est leur innovation politique. Et il s’avère qu’elles naissent de lecture et d’inspiration du catholicisme. L’Eglise ne s’y trompe d’ailleurs pas en approuvant toujours les traités qui correspondent plutôt bien à la doctrine sociale de l’Eglise.
Un ordre économique et social, sorte de cosmogonie, s’impose aux hommes. Et ce sera le rôle d’une institution forte de le faire respecter (Commission Européenne, BCE indépendante du politique). C’est typiquement catholique et pas protestant. Ces derniers refusent toute autorité surplombante (intellectuellement parlant et en temps de paix social bien sûr).
Alors, bien évidemment, cela ne signifie pas que les pays protestants ne vont pas adhérer, finalement à l’ordolibéralisme. Mais cette théorie naît d’abord dans les milieux catholiques allemands et finira par s’imposer en Allemagne d’abord en réponse au dangers naziste et au communiste mais aussi au libéralisme sans règle d’avant-guerre (ayant provoqué l’inflation galopante – d’où les objectifs de la BCE).
 
Je reviens à la FI et son fonctionnement avec lequel tu fais un parallèle que je qualifie d’inapproprié.
La FI, comme n’importe quel parti, est une parcelle de la démocratie globale du pays. Son objectif n’est pas d’être à l’image de la démocratie nationale (ou républicaine) mais de représenter une vue partielle et partiale de la volonté générale. L’objectif donné à un parti est la prise de pouvoir pour la mise en œuvre d’une politique particulière. Forcément, cela entraîne des principes, des valeurs politiques, partisanes, particulières. Tout le monde n’est pas admis dans un parti (que ce soit FI ou LREM, LR, PS…) .
Une Constitution, en revanche, vise à organiser le débat démocratique et contradictoire sans pratiquement de limite. Les limites républiques tournent autour de l’incitation à la haine et à la discrimination contraire aux droits de l’homme (en gros). Mais personne ne souhaite imposer des règles économiques dans une Constitution républicaine. Et certes ses notions sont bien nées dans un milieu catholique mais largement en échappant au pouvoir catholiques lui-même (qu’on se souvienne de la révolution et de l’accueil de la loi de 1905 pour s’en convaincre).


---------------
"Il faut imaginer Sisyphe heureux", Camus
n°58245095
metalKing7​5
Deviens qui tu es !
Posté le 04-12-2019 à 10:20:45  profilanswer
 

alffir a écrit :

Les sondages c'est de la merde, mais tes analyses politiques au doigt mouillé, il faut les croire ?
 
Rien que parmi les électeurs de Hamon (ou les EELV qui se sont reportés sur Hamon, Mélenchon ou Macron), il y a un paquet d'européistes.
 
Un sondage n'est fiable que si les gens répondent à la question, un résultat de référendum ou d'élection, c'est un souvent un gros malus au gouvernement en place.
 
Interpréter que les français étaient finalement d'accord car ils ont voté pour Sarko en 2007, c'est pas plus juste.


Chez Fillon il y a aussi des anti-UE.  
Je note juste que les électeurs ne font d'abord vers des candidats du oui mais plutôt vers des candidats du non. Cela tempère grandement la 1ère assertion visant à expliquer que les gens élisent des candidats du oui. Cela vient surtout des règles institutionnelles.
 
Ensuite, pour gagner, Sarkozy avait promis que ce serait un mini-traité simplifié. En gros, il laissait sous-entendre qu'on virerait les parties compliquées, à savoir la partie économique (celle que même Giscard trouvait compliquée). Il a, bien évidemment, trahi puisque le traité suivant était plus gros et plus compliqué (des points furent éclatés pour être moins bien reconnus dans leur principe).


---------------
"Il faut imaginer Sisyphe heureux", Camus
n°58245257
Norby042
Posté le 04-12-2019 à 10:31:00  profilanswer
 

fiscalisator a écrit :


 
gnéé ?  
les cathos n'ont aucun pb à faire du fric.  
la culpabilité est un concept inhérent au catholicisme quel que soit le domaine, argent ou autre.
l'église a été opulente de nombreux siècles.
un peu partout en france les diocèses voient des proprios privés cathos reconvertir des lieux de prière en salles de réunions, etc, ou développer des mini entreprises.
 
est-ce que le catholicisme a un concept type " finance islamique" ? je ne crois pas.  
 
rappelons que tous les mouvements déviants du christianisme par rapport aux catholicisme se sont en parti batis sur un rejet du fric dans lequel baignait le clergé : arianisme, réforme grégorienne, protestantisme  
le célibat des prêtres a été imposé parce qu'on voulait que les biens retournent à l'église et non à leurs chiard  
 
donc de quoi tu parles ?  [:clooney18]  
est-ce que tu es catholique ?
as tu un endroit à citer sur la planète à l'exception de dubai et monaco qui sente plus la thune que le vatican ????


 
Tu fais, amha, une confusion courante sur cette question.
 
Le catholicisme est une religion issu du christianisme.
L'église catholique est une institution religieuse gérée par des hommes qui se prétende garant de la religion.
 
La religion prône la pauvreté et le détachement du monde. L'institution vie dans un château.
La religion prône de se tourner vers le faible. L'église a soutenu les puissants.
La religion interdit de tuer. L'église organise les croisades.
Etc .... La liste est sans fin
 
L'église catholique ayant largement montrée qu'elle n'avait pas toujours défendu le christianisme il me semble important de faire la distinction entre les deux.
 
 
P.S.: Je schématise, évidement qu'il faut aussi distinguer le petit curé de campagne qui vie et pratique sa foi des instances dirigeantes qui font plutôt de la politique.

n°58245775
metalKing7​5
Deviens qui tu es !
Posté le 04-12-2019 à 11:09:23  profilanswer
 

Norby042 a écrit :

P.S.: Je schématise, évidement qu'il faut aussi distinguer le petit curé de campagne qui vie et pratique sa foi des instances dirigeantes qui font plutôt de la politique.


Toi, tu aurais lu Hugo que ça m'étonnerait pas ;)


---------------
"Il faut imaginer Sisyphe heureux", Camus
n°58245886
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 04-12-2019 à 11:17:13  profilanswer
 

fiscalisator a écrit :


 
 
est-ce que le catholicisme a un concept type " finance islamique" ? je ne crois pas.  
 


 
Ben si : l'interdit de l'usure, qui était à l'origine l'interdit de toute forme de taux d’intérêt.  
 
https://www.la-croix.com/Religion/S [...] -02-743010
 
C'est d'ailleurs la raison qui fait que la finance et les banques ont été dominé par des familles juives (première religion monothéïste à s'affranchir de cet interdit) et qui a donné lieu, outre le prétexte biblique, aux vagues d'anti-sémitisme (d'ailleur, c'est qui qui fait sortir les marchands du temple).  
 
C'est aussi ça qui fait que les protestants dominent les domaines de la finances et des affaires, ils se sont justement affranchi de cet interdit biblique, notamment en dénonçant l'hypocrisie de l'église catholique par rapport à ses écrits initiaux.
 
De la même manière, le monde arabe sait très bien faire des affaires malgrès les écrits du Coran, mais il n'en demeure pas moins qu'il y a un frein culturel notamment au niveau des population qui est assez proche de celui des catholiques.
 
 
 


---------------
la manif des radicalisés au Trocadéro
n°58245942
zyx
Modérateur
NCC - 1701
Posté le 04-12-2019 à 11:21:33  profilanswer
 

Pour en ajouter une couche, le fait qu'on aie, ancré dans notre culture, le fait que riche = tricheur / voleur est justement le résultat de notre culture catholique. Celà se retrouve aussi dans les pays latins. Cette association riche = tricheur/voleur ne se retrouve pas dans les pays protestants ou dans des pays comme le Japon.
 
Après, évidemment, les plus riches, la noblesse et le clergé ont largement détourné tout celà. Mais ce discours sur les pauvres bien heureux promis au paradis, ca a aussi été longtemps une manière de faire accepter aux pauvre leur situation. Ca a aussi permis au clergé de s'accaparer pas mal d'héritage de riches mourrant souhaitant au dernier moment se racheter de leur pécher en donnant une partie de leur fortune à l'Eglise.


Message édité par zyx le 04-12-2019 à 11:23:33

---------------
la manif des radicalisés au Trocadéro
n°58246064
broddok27
Posté le 04-12-2019 à 11:29:22  profilanswer
 

fiscalisator a écrit :


est-ce que le catholicisme a un concept type " finance islamique" ? je ne crois pas.  
 


 
Ben, en Allemagne (tu sais le pays que t'aimes pas :o), tu dois t'acquitter d'une taxe selon ton appartenance religieuse, et tu as une case catholique. Il y a toujours pas de case "Islam", à ma connaissance. :o

n°58246086
Raspa
Posté le 04-12-2019 à 11:30:36  profilanswer
 

metalKing75 a écrit :


Je vois que tu ne lis rien de ce que je dis.  
 
On reviendra plus tard sur la FI.
 
Le caractère sacré des lois économiques qui surplombent tout débat démocratique est une invention de l'ordolibéralisme. Cela n'existe pas dans le néolibéralisme. J'ai pris l'exemple du rapport à la démocratie des parlementaires anglais par rapport aux français. De même avec le discours de Juncker "il n'y a pas de débat démocratique en dehors des traités".
En République il y a une constitution établissant uniquement des principes humains et figeant les règles institutionnels. Notre Constitution républicaine à part des notions plus ou moins vague sur la propriété privée n’évoque pas l’économie qui reste du domaine du débat constant.
 
Les ordolibéraux renversent cet ordre des valeurs en plaçant des règles économiques au-dessus du débat démocratiques, les rendant sacrées. C’est leur innovation politique. Et il s’avère qu’elles naissent de lecture et d’inspiration du catholicisme. L’Eglise ne s’y trompe d’ailleurs pas en approuvant toujours les traités qui correspondent plutôt bien à la doctrine sociale de l’Eglise.
Un ordre économique et social, sorte de cosmogonie, s’impose aux hommes. Et ce sera le rôle d’une institution forte de le faire respecter (Commission Européenne, BCE indépendante du politique). C’est typiquement catholique et pas protestant. Ces derniers refusent toute autorité surplombante (intellectuellement parlant et en temps de paix social bien sûr).
Alors, bien évidemment, cela ne signifie pas que les pays protestants ne vont pas adhérer, finalement à l’ordolibéralisme. Mais cette théorie naît d’abord dans les milieux catholiques allemands et finira par s’imposer en Allemagne d’abord en réponse au dangers naziste et au communiste mais aussi au libéralisme sans règle d’avant-guerre (ayant provoqué l’inflation galopante – d’où les objectifs de la BCE).
 
Je reviens à la FI et son fonctionnement avec lequel tu fais un parallèle que je qualifie d’inapproprié.
La FI, comme n’importe quel parti, est une parcelle de la démocratie globale du pays. Son objectif n’est pas d’être à l’image de la démocratie nationale (ou républicaine) mais de représenter une vue partielle et partiale de la volonté générale. L’objectif donné à un parti est la prise de pouvoir pour la mise en œuvre d’une politique particulière. Forcément, cela entraîne des principes, des valeurs politiques, partisanes, particulières. Tout le monde n’est pas admis dans un parti (que ce soit FI ou LREM, LR, PS…) .
Une Constitution, en revanche, vise à organiser le débat démocratique et contradictoire sans pratiquement de limite. Les limites républiques tournent autour de l’incitation à la haine et à la discrimination contraire aux droits de l’homme (en gros). Mais personne ne souhaite imposer des règles économiques dans une Constitution républicaine. Et certes ses notions sont bien nées dans un milieu catholique mais largement en échappant au pouvoir catholiques lui-même (qu’on se souvienne de la révolution et de l’accueil de la loi de 1905 pour s’en convaincre).


 
Je passe sur le côté népotisme à la Lepen du parti, ou du mouvement, pour me concentrer sur ça : "Une Constitution, en revanche, vise à organiser le débat démocratique et contradictoire sans pratiquement de limite."
 
Guénolé nous a bien expliqué que le tirage au sort chez les insoumis est loin d'être aléatoire, et qu'il a tendance à favoriser les tirages en faveur du chef. Mais passons.
 
Donc la nouvelle république, et la constituante par des gens tirés au sort, déjà le truc avec Jacqueline de la compta, ça fait rêver pour une constitution, mais passons.
 
Et venons en au cœur du projet, une nouvelle constituante par des citoyens (tirés au sort, je le rappelle, pas des votants FI), qui pourraient faire une constitution à l'encontre du projet FI.
 
Cette vaste blague, comme si Mélenchon le permettrait. La question est : jusqu'à quel point pensez-vous vous foutre de la gueule du monde en espérant que ça ne se voit pas ?

Message cité 1 fois
Message édité par Raspa le 04-12-2019 à 11:34:05
n°58246102
broddok27
Posté le 04-12-2019 à 11:31:40  profilanswer
 

trueslash a écrit :


 
Je trouve que c'est idiot de mettre un truc aussi clivant dans un texte comme ça. Un autre truc qui est évident c'est que si on veut limiter les émissions, il faut aussi limiter échanges commerciaux mais vu que c'est idéologiquement très clivant, ça me viendrait pas à l'idée de mettre un amendement là dessus dans un texte comme  ça, sauf à vouloir absouement exclure les partis pour lesquels ça pose un gros problème, je ne vois pas le but [:spamafote]


Entre rappeler la réalité (le nucléaire est une solution au changement climatique) et ne pas se faire reprocher d'être clivant, le choix est vite fait.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  7654  7655  7656  ..  7658  7659  7660  7661  7662  7663

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Obama de gauche ou de droite ? (échelle française)Les anxieux votent à droite, les calmes à gauche
Front de Libération des Mâles (F.L.M.)Etes vous de droite ou de gauche ?
qui est deja parti seul en vacances?"Nouvelle gauche" : zoom sur la fondation Saint Simon
Topic pour ceux qui font parti de la filiaire Littéraire =]Week end long à Lisbonne - Portugal
Roland Garros 2009, c'est parti pour la quinzaine !Difference entre droite et gauche ?
Plus de sujets relatifs à : France insoumise: Boom boom bomm.


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR