Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
669 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  4531  4532  4533  4534  4535  4536
Auteur Sujet :

[American Politics] [Redacted] Mueller report is out

n°12633528
Jean920
Posté le 08-09-2007 à 16:40:24  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Citation :


Candidats du parti libertaire :
 
    * Mike Jingozian of Oregon (http://www.jingo.org/)
    * Bob Jackson of Michigan (http://www.bobjackson.org/)
    * Steve Kubby of California (http://www.kubby2008.com/)
    * George Phillies of Massachusetts (http://phillies2008.org/)
    * Christine Smith of Colorado (http://www.christinesmithforpresident.com/)
 
Candidats potentiels du parti libertaire :
 
    * Barry Hess of Arizona
    * Robert W. Milnes of New Jersey (http://www.robertmilnes4president2008.com/)
    * Wayne Allyn Root of Nevada (http://www.millionairerepublican.com/)
    * Kent McManigal of Pennsylvania - Write-in candidate (http://www.kentforliberty.com/)


 
magicpanda, il faudrait que tu change le nom du parti.
La traduction exacte c'est parti libertarien
ça n'a rien à voir avec les libertaires tel qu'on l'entends en Europe


Message édité par Jean920 le 08-09-2007 à 16:48:24
mood
Publicité
Posté le 08-09-2007 à 16:40:24  profilanswer
 

n°12806639
jeanbon 20​04
IPV4 rulz toujours
Posté le 26-09-2007 à 23:15:55  profilanswer
 

Faut pas oublier Ron Paul, qui pourrait être une vraie grosse surprise.
Cet ancien de l'équipe Reagan est un libertarien pure jus. En plus il est sympa (bonne bouille) et a eu l'intelligence de se présenter aux primaires du parti républicain.
Il est l'homme le plus en vue sur internet parmi les républicains. C'est un débatteur hors pair, avec une logique inébranlable, d'une indépendance d'esprit hors norme. Il a un soutien exceptionnel des églises protestantes. C'est l'homme qui a récolté le plus de supports ($$$) individuels pour la campagne. Le gotha médiatique fait comme s'il n'existait pas. Les médias sont contre tout candidat qui prêche le retrait militaire américain total de la zone.
Il est soutenue et cultive tous les réseaux qui ont amené Reagan au pouvoir.
Les milieux républicains traditionnels disent que c'est l'homme le plus dangereux pour les Etats-Unis qui existe (ils préfèrent un démocrate comme Hillary Clinton au pouvoir).
Il est pour un retrait des armées US de tout territoire occupé (Moyen-Orient, Asie du S-E, Europe), et les Japonais, la Corée du Sud et Taiwan n'ont qu'à avoir leur propre arsenal nucléaire pour se défendre contre la Chine et la Corée du Nord, et l'Europe n'a qu'àse démerder seule. Il a essayé de faire accuser Clinton de conspiration pour avoir mené une intervention militaire en Yougoslavie, et y est presque parvenu car il avait le droit avec lui (le Congrès lui avait refusé de façon écrasante l'intervention). Il est pour un renforcement significatif de l'armée (pour pouvoir défendre uniquement les intérêts directs des Etats-Unis et contre tout occupation - donc tout en diminuant les dépenses et donc les impôts).
Pour l'économie, il est pour un retour au libre-échange le plus total (sans subventions et douane injustifiée comme l'a fait Bush pour l'agriculture et l'acier), diminuer la dette US par des moyens monétaires (ce qui n'est en fait pas compliqué) puis s'y tenir au niveau du budget, en diminuant le nombre de fonctionnaires et toutes les dépenses Etatistes de façon draconiennes (l'impôt c'est du vol en dehors du minimum nécessaire à la police et à l'armée pour assurer la protection de préférence assurés par des volontaires ou des mercenaires - donc sans fonctionnaires du tout).
... ce type est vraiment trop cool.  :sol:  
 
Le New Hampshire, un Etat clé, lui donnerait déjà, alors qu'il est dans un black out médiatique total 5% des voix aux primaires dans les premiers sondages. C'est énorme pour cet Etat très consensuel. Il est souvent deuxième un peu partout (derrière l'un ou l'autre des candidats) dans les Etats de l'Amérique profonde, et les débats très organisés dans les média, sans lui entre les multiples candidats républicains ne sont là que pour effacer sa présence.
 
Il pourrait créer la surprise !
Les premiers sondages estimatifs contre  Hillary Clinton, lui donneraient 34% de voix, et 17% d'indécis. Une première estimation facile à faire basculer en sa faveur au moment de la campagne.
 
Les différents moteurs de recherche le donnent comme le candidat le plus recherché des internautes américains. Les paris actuels lui donnent 5% de chances d'emporter les primaires républicaines. C'est loin d'être nul.
 

n°12807090
Profil sup​primé
Posté le 27-09-2007 à 00:06:56  answer
 

De profession gynécologue obstétricien... :D  
 
un médecin à la tête des USA, il sera loin d'être idiot... :lol:  
 
remarquez on a bien eu un acteur de cinéma

 
mdr

n°12807243
jeanbon 20​04
IPV4 rulz toujours
Posté le 27-09-2007 à 00:51:18  profilanswer
 


 Les professionnels de la politique ne sont bons qu'en politique politicienne. C'est des bouffons en général qui font jamais rien tout en parlant beaucoup et en mobilisant tout le monde pour n'aboutir à rien. Ils se font élire sur des programmes "on ne touche à rien" et surfent sur les peurs du changement, les deux ("peurs du changement" et "changement social permanent positif ou négatif" ) étant inhérents à la nature sociale humaine. Ils ne réalisent donc jamais rien, font subir à leurs électeurs les changements "naturels" sans pouvoir les maîtriser et se font élire sur la base de leur incapacité.
Quand on a compris ça, on vote généralement différemment.
 
De fait que peut-on reprocher à Bush si on est américain ?
A l'intérieur et en économie il n'a pas mené à bout ses réformes pour lesquelles il s'était fait élire et a eu recours au protectionisme vis à vis des vrais compétiteurs (Japon, Europe) en écoutant les syndicats et les multinationales US.
A l'extérieur il a été interventionniste et dirigiste, en s'étant laissé entraîné dans une guerre de façon hasardeuse sans même avoir imaginé une conclusion, tout le contraire de ce qu'il a laissé entendre aux élections.
C'est évident que contre lui, en toute logique certains américains penchent pour le vrai libertarien plutôt que pour le républicain dirigiste déguisé en libertarien.
 
Il faut savoir que la base du parti républicain, traditionnel est dirigiste et protectionniste en matière d'économie, et que Reagan est le premier à avoir changé la donne.
Effectivement ce sont les Nordistes menés par les républicains, dirigistes et protectionnistes en économie qui sont partis en guerre contre le Sud, corrompus par le libre-échange, car ça les arrangeait (ils exportaient les produits agricoles produits de l'esclavage vers l'Europe et importaient les produits industriels meilleurs et meilleur marché au grand dam du Nord, qui est parti en guerre économique contre eux (ils s'en foutaient de l'esclavage).
La mise en exergue de l'esclavage et des noirs "libérés" à permis au nordistes de laminer le SUD, une fois la guerre terminée et en faire et s'y approprier ce qu'ils voulaient.
Pas vraiment des bons sentiments, juste du bénef pur et dur,quitte à marcher sur les cadavres.


Message édité par jeanbon 2004 le 27-09-2007 à 00:52:58
n°12807440
Xarius
Posté le 27-09-2007 à 02:18:37  profilanswer
 

Petite precision sur le parti républicain, c'est l'inverse. Il n'est conservateur et protectioniste que depuis Reagan. Avant ca il était (et est toujours dans une certaine mesure) le parti des business...des gens comme Rockefeller ou Carnegie ou JP Morgan. Ideologiquement ils étaient libéraux économiquement et socialement (le parti républicain est le parti de Lincoln et bien plus tard c'est grace aux républicains que le droit de vote a été donné aux femmes et ensuite tout le mouvement des "civil rights" qui était une coalition des républicains et des démocrates nordistes contre les démocrates "bourbon"-chrétiens conservateurs).
C'est aussi depuis la révolution conservatrice que les démocrates sont devenus les progressites par rapport aux républicains.
On pourrait considérer aujourd'hui qu'un républicain "Nixon" est plus progressite socialement qu'un démocrate "Clinton" (Hilary) et certainement plus qu'un démocrate sudiste comme Webber.
 
Un républicain "Nixon" (qui est en gros le modele du parti républicain de Lincoln a Ford, bref avant la révolution conservatrice) est aux antipodes d'un républicain conservateur "Reaganiste", socialement (progressiste vs. conservateur) et sur la conception de gouvernement (laissez faire vs. gouvernement fédéral omniprésent).
 
 
Pour ce qui est de Ron Paul, c'est en effet un libertarien et sa popularité est un effet de mode, parce que c'est un des seuls a droite contre la guerre en Irak (donc tous les conservateurs opposés a l'Irak s'y retrouvent).
Mais il est aux antipodes de la tradition Reaganienne/Bush dans le sens ou il veut limite faire disparaitre le gouvernement fédéral ou le minimiser au maximum (et l'administration Bush qui est l'administration la plus dépensiere crince des dents). Il est pour par exemple fermer la CIA et les renseignements généraux parce que selon lui c'est pas le role du gouvernement. Il est aussi pour un isolationisme total, avec une rhétorique qu'on a pas vu depuis les années 30. Les programmes fédéraux (genre Medicaire/Medicaid, Social Security ou No Child Left Behind) a la poubelle etc...
Bref, quand les gens seront au courant de ce qu'il veut faire, il ne fera meme pas 1% dans les primaires républicaines.
 
 
Sinon pour ceux que ca interesse, debat democrate ce soir a Dartmouth modéré par Tim Russert.

Message cité 1 fois
Message édité par Xarius le 27-09-2007 à 02:21:59
n°12807829
krisix
Oldpadawan
Posté le 27-09-2007 à 09:01:12  profilanswer
 

Tiens hier soir j'entendais sur France Inter, un journaliste* américain dire que les démocrates en ce moment ressemblent un peu au PS français (les pauvres  :D ) :
En gros la seule chose qui fasse consensus c'est le retrait graduel des GIs d'Irak mais sur les question sociétales, économiques il y a des de grosses divergences parmi les candidat(e)s. Peut être que certains peuvent confirmer ?

 

*edit : en fait il s'agit d'un professeur (Dick Howard, professeur de philosophie politique à l'Université Stony Brook, qui a publié "La démlocratie
à l'épreuve" aux Editions Bustet-Chastel)

 

http://www.radiofrance.fr/francein [...] honesonne/

Message cité 1 fois
Message édité par krisix le 27-09-2007 à 09:02:35
n°12815093
jeanbon 20​04
IPV4 rulz toujours
Posté le 27-09-2007 à 22:41:22  profilanswer
 

Xarius a écrit :

Petite precision sur le parti républicain, c'est l'inverse. Il n'est conservateur et protectioniste que depuis Reagan. Avant ca il était (et est toujours dans une certaine mesure) le parti des business...des gens comme Rockefeller ou Carnegie ou JP Morgan. Ideologiquement ils étaient libéraux économiquement et socialement (le parti républicain est le parti de Lincoln et bien plus tard c'est grace aux républicains que le droit de vote a été donné aux femmes et ensuite tout le mouvement des "civil rights" qui était une coalition des républicains et des démocrates nordistes contre les démocrates "bourbon"-chrétiens conservateurs).
C'est aussi depuis la révolution conservatrice que les démocrates sont devenus les progressites par rapport aux républicains.
On pourrait considérer aujourd'hui qu'un républicain "Nixon" est plus progressite socialement qu'un démocrate "Clinton" (Hilary) et certainement plus qu'un démocrate sudiste comme Webber.
 
Un républicain "Nixon" (qui est en gros le modele du parti républicain de Lincoln a Ford, bref avant la révolution conservatrice) est aux antipodes d'un républicain conservateur "Reaganiste", socialement (progressiste vs. conservateur) et sur la conception de gouvernement (laissez faire vs. gouvernement fédéral omniprésent).
 
 
Pour ce qui est de Ron Paul, c'est en effet un libertarien et sa popularité est un effet de mode, parce que c'est un des seuls a droite contre la guerre en Irak (donc tous les conservateurs opposés a l'Irak s'y retrouvent).
Mais il est aux antipodes de la tradition Reaganienne/Bush dans le sens ou il veut limite faire disparaitre le gouvernement fédéral ou le minimiser au maximum (et l'administration Bush qui est l'administration la plus dépensiere crince des dents). Il est pour par exemple fermer la CIA et les renseignements généraux parce que selon lui c'est pas le role du gouvernement. Il est aussi pour un isolationisme total, avec une rhétorique qu'on a pas vu depuis les années 30. Les programmes fédéraux (genre Medicaire/Medicaid, Social Security ou No Child Left Behind) a la poubelle etc...
Bref, quand les gens seront au courant de ce qu'il veut faire, il ne fera meme pas 1% dans les primaires républicaines.
 
 
Sinon pour ceux que ca interesse, debat democrate ce soir a Dartmouth modéré par Tim Russert.


 
Je me demande si tu as connu la période Nixon et Reagan.
Effectivement Nixon a fait des avancées sociales énormes, était (et c'est nouveau) plutôt pour le libre échange... mais plutôt avec les pays pauvres. Nixon c'était un peu la droite comme en France, et en Europe.
Il faut voir que par exemple, l'automobile US ultra-protégée avant l'arrivée de Carter, à été libérée pour casser la main-mise syndicale sur l'industrie lourde et ses débouchées, responsables d'inflation des prix. Cette politique de Carter (démocrate donc) a parfaitement été assumée et reprise par Reagan (républicain). Reagan, un conservateur certes, mais version ultra-libérale populiste (donc pas trop conservateur en fait). C'est comme au Royaume-Uni, Thatcher est arrivée en tant que Conservatrice, mais pas ancienne manière, avec une bonne dose de populisme. Economiquement, que ce soit Reagan ou Thatcher, il sont tous les deux ouvert grand les frontières de leurs pays aux échanges économiques et à la concurrence.
 
On peut dire que les conservateurs ancienne manière aux Etats-Unis et au Royaume-Uni on changé de supporters en élargissant leur base.
Avant, ils étaient supportés par l'administration, plus spécialement la haute administration, l'armée, la police, les pdg des grandes entreprises, les gentils ouvriers travailleurs et respectant leurs chefs, et puis les cadres.
La nouvelle base est formée des professions libérales, des petites entreprises et leurs employés et de tout ce qui veut prendre des risques ou bosser pour s'enrichir sans se faire taxer par l'Etat, et ceux qui sont plutôt pour l'auto-défense plutôt que pour l'Etat policier, et ceux qui préfèrent les coups d'éclat militaires punitifs plutôt que les guerres et les occupations.
Les PDG des gros groupes industriels sont devenus les ennemis des républicains comme des conservateurs britanniques.
 
 
Il y a en fait une grosse confusion sur le terme néo-conservateur. En fait on mélange l'économie avec l'attitude partisane. L'école de Chicago (Reagan a été le premier à en appliquer les règles) est ultra-libérale, opposée au dirigisme. Aujourd'hui on parle de néo-conservateurs parce qu'il soutiennent la guerre en Irak et la façon de faire interventioniste de Bush. les néo-conservateurs pour la plupart ayant soutenu Reagan sont généralement opposés au contraire à cette façon de faire.

n°12815384
jeanbon 20​04
IPV4 rulz toujours
Posté le 27-09-2007 à 23:00:29  profilanswer
 

krisix a écrit :

Tiens hier soir j'entendais sur France Inter, un journaliste* américain dire que les démocrates en ce moment ressemblent un peu au PS français (les pauvres  :D ) :
En gros la seule chose qui fasse consensus c'est le retrait graduel des GIs d'Irak mais sur les question sociétales, économiques il y a des de grosses divergences parmi les candidat(e)s. Peut être que certains peuvent confirmer ?
 
*edit : en fait il s'agit d'un professeur (Dick Howard, professeur de philosophie politique à l'Université Stony Brook, qui a publié "La démlocratie
à l'épreuve" aux Editions Bustet-Chastel)  
 
http://www.radiofrance.fr/francein [...] honesonne/


 
En fait, malgré le fait que Bush n'ai pas tenu le quart de ses promesse électorales économiques (du fait de la guerre), l'économie (hors de la fièvre spéculative sur les logements dont il n'est à peu près pas responsable - mais ce serait plutôt la faute de la Banque Centrale) marche très bien. L'emploi est au top, la croissance est là, et même avec des hauts et des bas, elle est en moyenne très élevée (on crierait au boom du siècle en France et on coulerait des statues à l'effigie de Sarko). Hormis la guerre en Irak, le bilan Bush est bon, donc, vu les positons des démocrates en lice (Hillary Clinton soutenait la guerre en Irak à ses débuts et sur une bonne partie du parcours), il n'y pas vraiment de crédit aux démocrates.
Clinton est vu comme ayant largement profité des décisions prises sous l'administration Bush (père) et ayant eu le mérite de pas y toucher (comme le voulait publiquement sa femme), mais n'avoir pas laissé un pays en bonne santé à son successeur qui l'a redressé comme il a pu, malgré des événements exceptionnels, qui ont pris son programme isolationniste à contre-pied.
Giuliani a toutes ses chances (et il n'est pas le seul républicain avec du potentiel car il y a Thomson) et le congrès à toutes les chances d'être républicain d'ici 1 an.
 
On oublie Thomson, qui soutient la guerre en Irak, mais ajoute une couche qui n'est pas dénuée de sens dans la critique. L'affaire Irakienne a été mal managée, et il est évident que c'est le cas : rien qu'à voir comment les britanniques s'en sont sorti 100 fois mieux que les GIs dans leur zone d'occupation, pourtant explosive aussi. Le climat actuel est un peu l'oeuvre de l'occupation très distante et hostile des américains qui ne se sont jamais impliqué et ne sont jamais sortis hors de leur caserne autrement qu'en blindés et surarmés. Pendant que les convois blindés américains se faisaient tiré dessus et ripostaient en tirant dans letas, les britanniques en tenue légère, occupaient les carrefours de villes et au moindre éclat faisaient appel à la police locale ouenquêtaient eux-même pour trouver les coupables (et pouvaient profiter de la coopération de la population). Mais l'attitude américaine a eu le dessus chez l'occupant.

n°12831826
Profil sup​primé
Posté le 29-09-2007 à 23:37:35  answer
 

jeanbon 2004 a écrit :

Faut pas oublier Ron Paul, qui pourrait être une vraie grosse surprise.
... ce type est vraiment trop cool.  :sol:  
 


 
- un effet de mode sur internet (digg.com)
- une sorte de francois bayrou
- un homme de droite, tres dur socialement (en gros chacun pour soi)
- une vision du monde ultra egoiste (il ne faut pas croire que etre contre la guerre en iraq fait d'un americain un humaniste, ils s'en foutent des iraqiens qui meurent).
- tres à droite sur certains sujets (peine de mort, stem cell research)
 
en gros du vide.

n°12836031
totoz
( ͡° ͜ʖ ͡°) KK ( ͡⊙ ͜ʖ ͡⊙)
Posté le 30-09-2007 à 14:54:36  profilanswer
 

obama n'as aucune chance ! :o pkoi ? car obama / osama :o

mood
Publicité
Posté le 30-09-2007 à 14:54:36  profilanswer
 

n°12942322
littlehorn
Posté le 11-10-2007 à 16:14:27  profilanswer
 

Obama, Hillary ou un autre candidat du parti Républicain, en matière de politique étrangère c'est du pareil au même.
 
Barack Obama "Je ne crois pas que le moment de l'Amérique soit passé, je crois qu'il est toujours là et qu'on peut toujours diriger le monde vers un lendemain meilleur." mmmm  
 
Ron Paul est peut-être un libertarien mais beaucoup de gens se disent libertariens tout en soutenant l'administration Bush dans la coupe des libertés civiles.
 
De plus, n'oubliez pas que les médias penchent tous à droite et que le vrai favori démocrate est Kucinich. Mais ça vous n'en entendrez pas parler car les médias le tiennent en dehors de tout sondage d'opinion; comme c'est également le cas des sondages menés par le DLC.
http://static.crooksandliars.com/2 [...] rds-08.png
http://www.crooksandliars.com/2007 [...] bc-debate/
 
Ah la la, je retrouve plus une histoire intéressante. C'est une femme qui appelle un démocrate et qui lui demande qui est son candidat préféré, sauf que Kucinich n'est pas dans la liste des noms qu'elle propose. Il dit "Kucinich!" Et elle fait "Quoi vous plaisantez ?" Genre vous êtes fous !?

Message cité 3 fois
Message édité par littlehorn le 11-10-2007 à 16:28:57
n°12943632
the veggie​ boy
Extremely Stable Genius
Posté le 11-10-2007 à 17:53:19  profilanswer
 

Kucinich a pas mal joui d'un certain 'effet de mode' du à certains sites internet aussi... ;) mais c'est pas plus mal


---------------
---
n°12948746
Xarius
Posté le 12-10-2007 à 02:08:48  profilanswer
 

littlehorn a écrit :


De plus, n'oubliez pas que les médias penchent tous à droite et que le vrai favori démocrate est Kucinich.


 
Faut arreter la fumette. Kucinich a deux defauts:
- Personne de "commun" le connait. Il n'a absolument pas de name recognition, comme l'ont Obama, Clinton, Edwards ou Biden
- Ceux qui s'interessent a la politique savent que c'est un illuminé
 
C'est l'équivalent américain d'Arlette. Il se présente a chaque primaire, se fait dégommer a chaque fois mais il s'en fout parce que ca lui donne une plateforme pour dire des bétises plus grosses que lui.

n°13012111
Profil sup​primé
Posté le 18-10-2007 à 22:09:49  answer
 

Et Al Gore ?

n°13012126
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 18-10-2007 à 22:10:31  profilanswer
 

al gore a répété qu' il ne serait pas candidats, quand on perd aux usa, on ne peut pas revenir


---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°13012136
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 18-10-2007 à 22:11:14  profilanswer
 


 
ca marche au far west " mind our own business "


---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°13012592
Jean920
Posté le 18-10-2007 à 22:48:28  profilanswer
 

littlehorn a écrit :


Barack Obama "Je ne crois pas que le moment de l'Amérique soit passé, je crois qu'il est toujours là et qu'on peut toujours diriger le monde vers un lendemain meilleur." mmmm  


 
Il faudrait voir la phrase directement en anglais, parce qu'en français "diriger" a plusieurs sens qui peuvent donner une signification diamétralement différente à cette phrase
 
Si c'est diriger dans le sens orienter ou ammener, je vois rien de choquant. Les Etats-Unis ont un poids économique très important, et si ils décidaient de mettre une partie de cette richesse dans des projets de co-développement, le commerce équitable, etc, ils peuvent très bien contribuer à rendre le monde meilleur.
La phrase peut alors être comprise que c'est mieux de mettre les milliards dépensés dans la guerre en Irak sur des projets utiles pour le développement humain et économique des pays en voie de développement par exemple.
Pareil pour le réchauffement climatique, les Etats-Unis c'est 23% des émissions de CO2, si ils décident de s'investir à fonds dans la recherche sur les énergies propres ou les économies d'énergie, là encore c'est "diriger le monde" vers des "lendemains meilleurs"
 
Par contre si c'est diriger dans le sens commander ou régenter, là oui c'est vraiment limite comme phrase.
 
Tout dépends des éventuelles erreurs de traduction.

n°13080939
johnnyutah
Posté le 25-10-2007 à 22:32:13  profilanswer
 

je pense que John edwards a une grande chance de gagner, il est celui qui utilise le mieux les réseaux sociaux. Je l'ai lu sur ce site:http://www.surftheinfo.com/spip.php?page=article&article=140&lang=fr
 

n°13086832
hegoalde
Cheers mother rockers !!
Posté le 26-10-2007 à 14:47:31  profilanswer
 

Magicpanda a écrit :

al gore a répété qu' il ne serait pas candidats, quand on perd aux usa, on ne peut pas revenir


 
Euh... Nixon l'a bien fait.
 
--
Fred

n°13137050
xavier-
Futur président
Posté le 01-11-2007 à 00:29:52  profilanswer
 

littlehorn a écrit :

Obama, Hillary ou un autre candidat du parti Républicain, en matière de politique étrangère c'est du pareil au même.
 
Barack Obama "Je ne crois pas que le moment de l'Amérique soit passé, je crois qu'il est toujours là et qu'on peut toujours diriger le monde vers un lendemain meilleur." mmmm  
 
Ron Paul est peut-être un libertarien mais beaucoup de gens se disent libertariens tout en soutenant l'administration Bush dans la coupe des libertés civiles.
 
De plus, n'oubliez pas que les médias penchent tous à droite et que le vrai favori démocrate est Kucinich. Mais ça vous n'en entendrez pas parler car les médias le tiennent en dehors de tout sondage d'opinion; comme c'est également le cas des sondages menés par le DLC.
http://static.crooksandliars.com/2 [...] rds-08.png
http://www.crooksandliars.com/2007 [...] bc-debate/
 
Ah la la, je retrouve plus une histoire intéressante. C'est une femme qui appelle un démocrate et qui lui demande qui est son candidat préféré, sauf que Kucinich n'est pas dans la liste des noms qu'elle propose. Il dit "Kucinich!" Et elle fait "Quoi vous plaisantez ?" Genre vous êtes fous !?


 
Kucinich = socialiste..
C'est peut etre le seul candidat americain pour lequel les francais voteraient.. en ce qui concerne les americains ca m'etonnerait
 
Ron Paul est vraiment libertarien. Il n'a pas hesite a s'opposer a Bush sur le sujet des libertes civiles, et a voter contre la guerre en Irak au congres. C'est le seul candidat a la presidentielle a avoir vote contre la guerre en Irak. Ses chances de gagner ? Aucune.. Il ne passera jamais la primaire republicaine..

n°13137109
xavier-
Futur président
Posté le 01-11-2007 à 00:38:08  profilanswer
 

johnnyutah a écrit :

je pense que John edwards a une grande chance de gagner, il est celui qui utilise le mieux les réseaux sociaux. Je l'ai lu sur ce site:http://www.surftheinfo.com/spip.php?page=article&article=140&lang=fr
 


 
Mais c'est clair qu'au second tour c'est celui qui s'en sortirait le mieux, les republicains et les independants le preferant largement a Hillary Clinton ou Obama..
 
Mais voila aux primaires democrate il aura tres peu de chances. Beaucoup moins de cash que les 2 autres, trop ordinaire.. Ca serait bien qu'il passe, parce que moi Clinton je l'imagine tres mal remporter l'election :sweat:

n°13408931
freeza01
Posté le 30-11-2007 à 21:17:56  profilanswer
 

prise d'otages au QG de campagne de Hillary Clinton en ce moment:
 
http://news.bbc.co.uk/2/hi/americas/7122013.stm
 
 
 
   
Last Updated: Friday, 30 November 2007, 20:07 GMT
E-mail this to a friend  Printable version
Hostage drama at Clinton office
 
Emergency vehicles at the scene
Hostage negotiators have been sent to the scene
 
 
A man claiming to have a bomb has taken a number of people hostage at a Hillary Clinton campaign office in Rochester, New Hampshire, police say.


---------------
L'humanité est surévaluée|De la joie et de la bonne humeur, par un cancéreux.|.
n°13412584
roscocoltr​an
L'enfer c'est les utilisateurs
Posté le 01-12-2007 à 12:37:41  profilanswer
 

http://news.yahoo.com/s/ap/2007120 [...] NXHRdH2ocA  
 
PORTSMOUTH, N.H. - When the hostages had been released and their alleged captor arrested, a regal-looking Hillary Rodham Clinton strolled out of her Washington home, the picture of calm in the face of crisis.
 
The image, broadcast just as the network news began, conveyed the message a thousand town hall meetings and campaign commercials strive for — namely, that the Democratic presidential contender can face disorder in a most orderly manner.
 
 
Ca devrait plutôt lui servir.


---------------
"Your god is too small", Giordano Bruno, 1548 - 1600
n°13415052
xavier-
Futur président
Posté le 01-12-2007 à 20:22:46  profilanswer
 

esperons que non
 
tout ce qui peut lui servir sert le parti républicain. Elle arrive peut être à les battre à New York.. dans le pays c'est une autre histoire [:spamafote]
 
Un autre sondage tiens, Clinton à la ramasse face à tous les républicains : http://www.boston.com/news/nation/ [...] publicans/

n°13415119
xavier-
Futur président
Posté le 01-12-2007 à 20:31:08  profilanswer
 
n°13430317
fredaparis
Posté le 03-12-2007 à 22:17:23  profilanswer
 

Un mormon président des USA, je kifferais. Sélection d'articles en francais sur le candidat mormon Mitt Romney:  
http://www.mormonisme.com/mormons/ [...] presse.htm

n°13430517
maurice ch​evallier
Versus Maurice Laspallès
Posté le 03-12-2007 à 22:33:37  profilanswer
 

Pourquoi pas un raelien tant qu'on y est ?

n°13430628
Xarius
Posté le 03-12-2007 à 22:42:03  profilanswer
 

A noter que Mitt Romney va faire un speech jeudi (il me semble) a l'université de Texas A&M pour expliquer pourquoi ce n'est pas un probleme de voter pour un mormon, et que sa religion reste privée. Biensur les connaisseurs y veront un parallele direct au speech de Kennedy en 1960 pour rassurer les électeurs sur son catholicisme (a l'epoque on disait qu'un catholique ne pourrait jamais etre élu président). Il était rentré dans l'histoire avec cette phrase: "But let me stress again that these are my views -- for, contrary to common newspaper usage, I am not the Catholic candidate for President [but the candidate] who happens also to be a Catholic."
 
On va voir si ca va suffir a soulager les électeurs. Pendant ce temps la, Mike Huckabee tappe tres fort dans l'Iowa et ca sera tres interessant de voir la campagne dans le mois a venir avec les premiers caucus.

Message cité 1 fois
Message édité par Xarius le 03-12-2007 à 22:43:20
n°13431315
Spiderkat
Posté le 04-12-2007 à 00:38:43  profilanswer
 

Xarius a écrit :

...
Il était rentré dans l'histoire avec cette phrase: "But let me stress again that these are my views -- for, contrary to common newspaper usage, I am not the Catholic candidate for President [but the candidate] who happens also to be a Catholic."
 
On va voir si ca va suffir a soulager les électeurs. Pendant ce temps la, Mike Huckabee tappe tres fort dans l'Iowa et ca sera tres interessant de voir la campagne dans le mois a venir avec les premiers caucus.


Que ce soit un catholique, protestant ou orthodoxe, ne change pas grand chose puisque ce sera encore un chrétien. Je doute de voir à la présidentielle un athée, musulman ou juif car ce n'est pas encore demain qu'ils remplaceront leur bible par autre chose ou rien du tout lors de la cérémonie pour le serment d'allégeance.  
Une partie de la culture américaine en prendrait un sacré coup s'ils devaient retirer de chaque élocution le « god save us/america » ou le remplacer par « allah save us/america ».  :lol:  

n°13431355
Xarius
Posté le 04-12-2007 à 00:56:01  profilanswer
 

"God" est oeucumenique en anglais (américain). Les juifs et les musulmans parlent de "God" aussi, donc ce n'est pas le probleme.
D'ailleurs la religion n'a pas été un probleme pour Joe Lieberman qui a failli devenir vice-président quand il était sur le ticket avec Al Gore en 2000, alors qu'il est juif. 11 des 100 senateurs sont juifs et 26 representants. Un musulman a aussi été élu au Congres lors des dernieres élections. Donc c'est pas comme si les Américains refusaient de voter pour des non-chrétiens hein.
La difficulté pour Mitt Romney c'est que l'Eglise mormone est vue comme trop conservatrice et surtout qu'il recoit enormement d'argent de la part de l'Eglise mormone ou de personalité mormone. Il a exactement le meme probleme que Kennedy (l'Eglise catholique avait la meme image), il faut qu'il montre qu'il n'est pas le candidat mormon mais un candidat qui est aussi mormon.

n°13431869
Spiderkat
Posté le 04-12-2007 à 04:03:43  profilanswer
 

Xarius a écrit :

...
Donc c'est pas comme si les Américains refusaient de voter pour des non-chrétiens hein.
...

Ce n'est pas quelque chose que j'affirmerais car apparemment ça pose problème pour certains. Source http://www.usatoday.com/news/washi [...] ison_x.htm

Citation :

Rep. Virgil Goode, R-Va., took exception last month to the 43-year-old Ellison's planned use of the Quran and said tougher immigration measures were needed to prevent the election of "many more Muslims." On Thursday, the two shook hands and agreed to have coffee.
 
"I congratulated him on being elected," Goode said, but added, "My concern is I do not want the United States to become a Muslim nation."

Et je ne parle même pas d'un potentiel candidat qui refuserait de prêter serment sur un quelconque livre sacré parce que ceci irait à l'encontre de ses convictions de l'inexistence d'un quelconque être supérieur, un athée en quelque sorte.
 
 
Sinon pour en revenir au sujet. Il va falloir effectivement qu'il arrive à démontrer qu'il n'est qu'un candidat comme les autres et prouver que le fait d'être catholique et ce que cela implique ne viendra en rien interférer durant son potentiel mandat.  

n°13431907
Xarius
Posté le 04-12-2007 à 05:11:35  profilanswer
 

Ouais enfin ca pose problème pour certains, mais c'est pas un spécificté américaine. On entendait beaucoup que DSK ne devaient pas se présenter en France parce que la France n'elirait pas un juif...et je ne parle meme pas d'un musulman. Les religieux qui votent pour des gens de leur propre religion uniquement, il y en a partout.
L'Histoire montre cependant aux USA que ce n'est pas un gros probleme pour se faire élire. Apres tout il y a deja eu un président Catholique et pas mal de senateurs/représentants juifs et musulmans.
La difficulté pour Romney c'est que lors des primaires républicaines, les protestants conservateurs sont particulierement importants.

Message cité 2 fois
Message édité par Xarius le 04-12-2007 à 05:11:57
n°13431953
guyzang
Le super Renard
Posté le 04-12-2007 à 06:53:55  profilanswer
 

Xarius a écrit :

Ouais enfin ca pose problème pour certains, mais c'est pas un spécificté américaine. On entendait beaucoup que DSK ne devaient pas se présenter en France parce que la France n'elirait pas un juif...et je ne parle meme pas d'un musulman. Les religieux qui votent pour des gens de leur propre religion uniquement, il y en a partout.
L'Histoire montre cependant aux USA que ce n'est pas un gros probleme pour se faire élire. Apres tout il y a deja eu un président Catholique et pas mal de senateurs/représentants juifs et musulmans.
La difficulté pour Romney c'est que lors des primaires républicaines, les protestants conservateurs sont particulierement importants.


Leon Blum etait Juif et a ete premier ministre il y a 80 ans alors, franchement........


---------------
un coeur qui bat, un nez qui flaire, une decision d'expulsion qui tombe, c'est Nicolas Sarkozy, vous apprendrez a me connaitre.
n°13436836
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 04-12-2007 à 18:33:49  profilanswer
 

Et Delanoë, homosexuel de son état, est bien maire de la capitale du pays. En France ça pose pas de problème ces histoires de religion, sexe. Aux USA, je ne sais pas ...

n°13436940
Xarius
Posté le 04-12-2007 à 18:43:46  profilanswer
 

Tu crois vraiment que ca ne pose pas de problème la religion ou la couleur de peau en France ? T'as vu beaucoup de politiciens musulmans ayant des chances dans une election ? Pourtant les musulmans representent presque 10% de la population.
T'as vu beaucoup de noirs/arabes maires de grandes villes ?
 
Alors qu'aux USA t'as beaucoup d'exemples dans ce cas: Dickens maire noir de NYC, Walter Washington maire noir de Washington DC, Antonio Villaraigosa maire hispanique de Los Angeles, Rudy Giulianni, maire catholique (minorité religieuse) de NYC, Mike Bloomberg maire juif (minorité religieuse) de NYC, Cicilline maire gay de Providence.....
 
Faut arreter de faire genre les USA sont un pays arriérée et la France est 100 fois mieux sur le sujet, parce qu'il y a beaucoup plus de minorités ethniques et religieuses qui ont acces a des postes importants aux Etats-Unis qu'en France.

Message cité 1 fois
Message édité par Xarius le 04-12-2007 à 18:44:02
n°13436961
Profil sup​primé
Posté le 04-12-2007 à 18:46:03  answer
 

guyzang a écrit :


Leon Blum etait Juif et a ete premier ministre il y a 80 ans alors, franchement........


 
 
Rappelle-nous comment à la veille du grand chamboulement mondiale, il était traité par les ancêtres de notre grand parti majoritaire Français et ses acolytes.
 
C'est sans doute le plus grand homme politique Français avec Mendes-France, Mais la religiosité juive prétendue et jamais montré sur la scène publique attira la pire des jalousies et des haines.


Message édité par Profil supprimé le 04-12-2007 à 18:46:57
n°13436965
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 04-12-2007 à 18:46:17  profilanswer
 

Déja, il y a bien plus de noirs ou d'hispaniques aux USA que de noirs et de magrhébin en France. Alors certes, la France a du retard, mais comparons ce qui est comparable.

 

Pour le reste, Blum a été élu il y a 70 ans, à une époque où l'antisémitisme était virulent dans le pays et le maire de la plus grande ville de France est gay. Et le fait que DSK soit juif, franchement, tout le monde s'en contrefout en France (à part les fachos). Donc faut pas tomber dans l'excès inverse consistant à trop taper sur la France.

Message cité 3 fois
Message édité par Ernestor le 04-12-2007 à 18:47:06
n°13437043
Profil sup​primé
Posté le 04-12-2007 à 18:54:15  answer
 

Ernestor a écrit :

Déja, il y a bien plus de noirs ou d'hispaniques aux USA que de noirs et de magrhébin en France. Alors certes, la France a du retard, mais comparons ce qui est comparable.
 
Pour le reste, Blum a été élu il y a 70 ans, à une époque où l'antisémitisme était virulent dans le pays et le maire de la plus grande ville de France est gay. Et le fait que DSK soit juif, franchement, tout le monde s'en contrefout en France (à part les fachos). Donc faut pas tomber dans l'excès inverse consistant à trop taper sur la France.


 
 
Je ne tape pas sur la France actuelle pour ce genre de sujet. Je pense que le populo de base votera pour n'importe qui du moment que sa chaîne de télévision préféré lui sort sa soupe marketing. C'est là que se trouve le problème Français désormais.
 
Mon passage sur Blum était simplement un rappel historique suite au post ci dessus. Blum fut porté à la tête de la France dans un élan d'espoir social. C'est ce qui lui a permit de gravir les échelons, mais ça a permit  aussi à l'opposition de jouer sur cet aspect pour le designer comme la menace "cumulant" tous les "on-dit" du moment. (Juif-communisme-vol-désordre-perte des valeurs Française...).
 
Quand je pense qu'on fait l'éloge d'un De Gaulle et qu'une bonne partie des Français ne connaissent Blum que par le nom d'un square ou d'une école...

n°13437058
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 04-12-2007 à 18:55:57  profilanswer
 

Mon post s'adressait en fait à Xarius :ange:

n°13437065
Xarius
Posté le 04-12-2007 à 18:57:14  profilanswer
 

Ernestor a écrit :

Déja, il y a bien plus de noirs ou d'hispaniques aux USA que de noirs et de magrhébin en France. Alors certes, la France a du retard, mais comparons ce qui est comparable.


 
J'ai pas dit le contraire, j'en ai juste marre des sous-entendus comme quoi les USA sont arriérés par rapport a nous autres francais humanistes color-blind et religion-blind. Je me considere comme quelqu'un qui s'y connait un minimum en politique américaine (prof d'histoire-geo aux USA), donc ca me fait mal de voir des gens qui n'y connaissent rien tapper sur un peuple tout entier alors que les progres en terme d'acces au pouvoir des minorités religieuses et ethniques ont été tres important dans le pays (il y a encore beaucoup de travail certes, mais ca avance).

n°13437077
Ernestor
Modérateur
modo-coco :o
Posté le 04-12-2007 à 18:58:08  profilanswer
 

En même temps, je n'ai pas tapé sur les américains, j'ai même précisé que je n'en savais rien ... ;)

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  4531  4532  4533  4534  4535  4536

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
american express[Topik serie TV IRL cable/satelite only] American Chopper
American Hardcore - The history of the American Punk Rock 1980-1986[Topik Officiel] The topik of the new year 2006!!!
American pie 4American pie 3: musique dans le bar?
Question pour ceux qui ont vu american pie 3soundtrack american pie 1
Recherche musique de "American Beauty"Soundtrack American pie 1
Plus de sujets relatifs à : [American Politics] [Redacted] Mueller report is out


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR