Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1345 connectés 

 


 

Comptons-nous ! (Sociologie du topic)
Sondage à 2 choix possibles.




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  3148  3149  3150  ..  5257  5258  5259  5260  5261  5262
Auteur Sujet :

[POGNON] Épargne / Placements - Lisez la 1ère page !

n°44911592
Ashkaran
Twizyste Fou
Posté le 24-02-2016 à 00:05:39  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
. = , ?
 
[:poutrella]


---------------
Membre des Frers POGNON // Topic SAV
mood
Publicité
Posté le 24-02-2016 à 00:05:39  profilanswer
 

n°44911603
GuillaumeF
C'est quoi ce boulot ?!?!?
Posté le 24-02-2016 à 00:07:42  profilanswer
 

Ce sont les plus values/moins values latentes des lignes d'UC chez Bourso Vie, avec le pourcentage (qui n'a pas été multiplié par 100....) de l'UC sur l'AV que l'UC représente...  
 
Leur nouveau espace client n'est pas vraiment au point lol


Message édité par GuillaumeF le 24-02-2016 à 00:08:09
n°44911643
Spooooocky
Posté le 24-02-2016 à 00:21:00  profilanswer
 

Pour information Bourso me confirme gérer le rapatriement de mon PEA depuis BD et rembourser les frais potentiels dans la limite de 3000€ :o


---------------
Made in Marseille
n°44912011
babysnoopy
Posté le 24-02-2016 à 02:24:26  profilanswer
 


 
          [:julm3]             - - - Quelques pistes pour débuter et investir en bourse - - -             [:sharliecheen:3]  
 
 
 
1- Lire n’importe quel site internet d’introduction à la bourse pour saisir le cadre général (capitalisation, cotation, place de marché).
 
 
2- Apprendre à lire les 3 tableaux essentiels que l’on retrouve dans tous les rapports d’entreprises :
  - le compte de résultat
  - le bilan
  - les flux de trésorerie
 
C’est la partie un peu compliqué, il faut par exemple comprendre la différence entre le résultat opérationnel courant et le bénéfice, mesurer le poids de la dette, regarder comment se ventilent les bénéfices. De façon plus générale, il faut comprendre la dynamique des comptes.
 [:babysnoopy:1]  
 
Savoir que les politiques macro-économiques ont un effet presque direct sur les actions, par exemple :
- banque centrale qui abaisse les taux directeurs -> baisse du coût du crédit -> baisse du rendement obligataire -> hausse du prix des actions (prise de risque des investisseurs car le spread sur le rendement avec le taux sans risque devient intéressant)
- Si les taux remontent, le poids de la dette écrase le bénéfice des sociétés endettées.
On est donc obligé de s’intéresser un minimum à la macroéconomie.
 
Note qu’en disant cela, je m’inscris en tant qu’investisseur micro-économiste : je m’intéresse essentiellement au business des entreprises, et je me moque de la situation économique du pays, du monde, etc. Par opposition à certains investisseurs dits « macro » , qui investissent en fonction de leur analyse de l’économie mondiale, des pays, des secteurs, des monnaies, etc.
 
Toujours au niveau des résultats de l’entreprise, il faut comprendre ce qu’est un write-off, un goodwill, une book-value, un ROI, et pleins d’autres choses.
 
-> aller voir concrètement des rapports annuels, lire la presse financière (Les échos, FT, WSJ, etc).
 
S’intéresser au business des entreprises. Secteur compétitif ? Secteur en crise ? Secteur en croissance ?
 
 
3- Ensuite on passe aux cas pratiques.
 
Il faut consulter les chiffres (compte de résultat et bilan) de beaucoup d’entreprises, au bout d’un moment, on doit être capable de deviner la capitalisation d’une entreprise juste en regardant ses chiffres !
Souvent les entreprises cotent (capitalisation) à 15 fois les bénéfices (on parle de PER) ou davantage pour les business (supposés) indestructibles (Coca-cola, L’Oréal, etc) ou les business de l’internet supposés avoir un bel avenir de croissance.
Capitalisation à 10 fois les profits pour les entreprises en difficulté ou dont on prévoit un avenir moyen/difficile (Harley, IBM, Macy’s).
Capitalisation à 6 fois les profits pour les entreprises dont on prévoit un avenir très sombre (Solocal, Neopost).
 
Trouver un business indestructible à seulement 10 fois les profits, attendre quelques trimestres/années que le marché s’en rende compte et le valorise à 15 fois ses profits, de façon à pouvoir empocher une plus-value de 50% (sans compter les dividendes distribués entre-temps). C’est typiquement la thèse d’investissement en cours par de nombreuses personnes sur le titre IBM.
 [:babysnoopy:2]  
On parle parfois de GARP = growth at reasonable price -> typiquement, acheter une entreprise en croissance à « seulement » 10 ou 12 fois ses profits.
 
Là, c’est un exemple d’investissement qui repose sur la capacité bénéficiaire de l’entreprise.
Il y a aussi des thèses d’investissement où l’on achète une entreprise qui perd de l’argent, mais qui cote à une fraction de la valeur de ses actifs. Le pari étant cette fois-ci que le management sera capable de couper les pertes avant la destruction totale de l’actif, puis de retrouver une activité bénéficiaire ou pouvoir monétiser ces actifs. C’est par exemple la thèse d’investissement des personnes qui investissent en ce moment dans les compagnies upstream du Gaz & pétrole aux USA, le but est de trouver la compagnie qui fera faillite après les autres ! Quand suffisamment de compagnies auront mis la clef sous la porte, le prix du pétrole remontera et les compagnies restantes empocheront à nouveaux de gros bénéfices.
 [:babysnoopy]  
 
Le ratio PER (capitalisation/profit) reflète le rendement instantané que les investisseurs obtiennent si les bénéfices sont stables.
Si les assurance-vies offrent un rendement garanti de 3%, personne n’ira investir sur une entreprise, risquée par nature, avec un PER de 33 (1/33 = 3%).
Donc, les multiples de valorisation que je donne (10, 12, 15, etc) n’ont de sens que dans un marché donné, en fonction du taux sans risque (taux des obligations d’états solides telles que US, FR, Allemagne), pour des entreprises d’un secteur donné. Tout cela varie avec le temps.
 
Encore plus compliqué, certains PDG gonflent le bénéfice net avec des artifices comptables, exemple : le coût des frais de R&D peut être capitalisé (compté comme une richesse à l’actif du bilan, c’est le cas de Peugeot) ou bien déduit des résultats (comptabilisé comme un coût de fonctionnement). Si la R&D aboutit à des brevets/techniques  ayant une vraie valeur marchande, je veux bien qu’il soit comptabilisé comme un actif, mais si ce n’est pas le cas (certaines recherches ne donnent rien) j’aimerais mieux le compter comme une perte.
Bref, tu comprends juste avec cet exemple que l’on peut jouer sur la valeur des bénéfices affichés.
 
Un PDG nommé pour seulement quelques années, étant davantage intéressé par la performance (du bénéfice et du cours de l'action) à court-terme plutôt que la performance de l’entreprise sur 10-20-30 ans risque de mener une politique comptable dans ses intérêts (court-termes).
Les investisseurs se font leurrés par des bénéfices gonflés transitoirement, le cours de l’action monte et le PDG empoche une prime de performance et se barre. Quelques années plus tard, le PDG suivant essuie les pots cassés, on fait passer des dépréciations d’actifs. Et les actionnaires découvrent incrédules que les bénéfices s'écrasent.
À l’inverse, certains PDG/entrepreneurs (et souvent grosses actionnaires de la boîte en question) ont une vision long-terme de leur entreprise, on peut trouver dans ce cas des politiques comptables visant à minorer le bénéfice, l’entreprise à l’air moins rentable de premier abord, mais on découvre en fait qu’en minorant le bénéfice, l’ingénieux PDG diminue d’autant les impôts.
Attention aux PDG/groupes d'actionnaire qui ont la majorité des droits de vote en leur possession, ils pourraient bien retirer l’entreprise de la bourse à leur profit en imposant un prix de rachat défavorable aux petits actionnaires (risque présent avec Bonduelle par exemple).
 
 
Il y a encore pleins d’autres pièges à éviter :
- les entreprises qui augmentent le nombre des actions pour de multiples et souvent mauvaises raisons, ce qui défavorisent les minoritaires (dilution de la participation),
- les entreprises qui ont des coûts de CAPEX élevé pour maintenir leur business à flot, ce qui grignote l’argent qui restant pour l'actionnaire (utile de regarder le free cash flow plutôt que le bénéfice dans ce cas),
- les acquisitions multiples avec de mauvais retour sur investissement,
- les politiques de dividende trop généreux qui impliquent parfois de passer par la case recapitalisation par manque de cash lorsque le business se gâte (j’ai vu le cas avec une biotech. belge l’autre jour),
- etc.
 [:babysnoopy:3]  
 
 
Il faut savoir que toutes les grosses entreprises (capitalisation > 100M€) sont assez longuement étudiées par de nombreux analystes.
Pour cette raison, il est plus difficile d'y trouver des affaires du siècle que parmi les petites entreprises sous les radars des analystes.
Souvent, les bonnes affaires sont des entreprises avec un business model compliqué (les moteurs d’avion Rolls-Royce), des holdings en cascade (Financière de l’Odet <=> Bolloré). Par contre, quand il y a une panique passagère, on trouve de belles entreprises à des prix attractifs sans peine.
 
Il faut donc étudier avec soin le bilan de l’entreprise (qu’est ce qu’il y a dedans concrètement), le compte de résultat, etc.
 
 
Comme il existe des milliers d’entreprises cotées, plusieurs façon de faire un pré-screen :
- regarder les achats des meilleurs investisseurs http://www.dataroma.com/m/home.php et comprendre pourquoi ils achètent (ne jamais suivre à l’aveugle)
- jeter un coup d’oeil aux titres qui suscitent l’intérêt dans l’actualité ou sur des forums spécialisés
- utiliser un stock screener : https://www.google.com/finance/stockscreener, je l’utilise de temps en temps avec ce genre de critères :
PER <12
52w price change (%) < XX% (pour trouver quelques titres massacrés et étudier si c’est justifié)
Évolution moyenne du ROI sur plusieurs années
Price/book
 
L’autre jour j’ai fait ressortir Harley, GAP et Macy’s de cette façon. J’ai découvert dans le même temps que Lampert (un brillant investisseur) venait juste d’entrer sur GAP...
 
 
Bien que les bases n’y soient pas exposées, la section Actions du forum devenir-rentier http://www.devenir-rentier.fr/viewforum.php?id=2 comportent une excellente communauté d’investisseur français.
 
 
Note :
Je suis un stock-picker, je m’intéresse peu à la macro, je ne m’intéresse pas aux investissements à court-terme, j’investis pour des durées de plusieurs années, et je suis relativement incapable de faire des deals intra-day ou sur quelques semaines.
D’autres investisseurs ont une façon différente d’aborder les choses, certains seront peut-être intéressés aux matières premières, au marché obligataire, au marché des changes, aux REIT (foncier US). J’ai quelques notions en obligataire mais pour le reste, ça ne m’intéresse pas par manque de temps et d’intérêt.
 
 
Considérations plus générales
 
La puissance des intérêts composés : http://thume.ca/indexView/
10 000 dollars investis en 1971 sur le S&P500 (on achète l’indice avec un tracker sans se poser de questions) représente aujourd’hui 750 000 dollars ! (au côté de W. Buffett, vous auriez très aisément dépassé le million).
 
Les revenus du capital reprennent une part croissante des revenus totaux (travail + capital). Dit autrement, les travailleurs pourront se lever aussi tôt que de bonne volonté ils ont, les richesses créées iront de moins en moins dans leurs poches.
Je dis « reprenne » car nous revenons à une situation similaire à celle du XIXe (lire Balzac). Les revenus du travail avaient regagné du terrain après la guerre car il fallait tout reconstruire, que la main d’oeuvre était recherché, que l’inflation était forte, que la population était croissante.
Tout cela est terminé ! C’est en tout cas la thèse présentée par Thomas Piketty dans son désormais fameux ouvrage Le Capital au XXIe siècle. Pour des raisons écologiques, cette évolution annoncée de la situation ne me dérange pas : les loisirs de masse, le tourisme de masse et la consommation de masse sont une plaie pour la nature et le beau.
 [:babysnoopy:2]  
D’un point de vue individuel, faire gonfler son capital et en optimiser le rendement sera certainement plus profitable que d'espérer un métier bien payé dans les décennies à venir, sous réserve qu’aucune révolution ne vienne se greffer sur l’histoire.
 
Les livrets défiscalisés (LA/LDD), le PEL, et les AV (obligations d’état), en plus de financer les politiques économiques et sociales que les français désapprouvent, leurs offrent un rendement médiocre. Double peine pour les modestes ! Je rappelle que le rendement moyen du grand capital (hors investisseurs de génie) est de 8%. Le rendement du foncier est de 6%.
 
Bon, je commence à déborder du cadre de la bourse alors je m’arrête ici...
 
 [:babysnoopy:1]


---------------
"If money can buy it, it's not exclusive" | AvenueDesInvestisseurs - Informations sur l'épargne.
n°44912263
Janfy
Observateur
Posté le 24-02-2016 à 07:33:36  profilanswer
 

J'aimerai prendre date sur une seconde AV fonds euros (avec pour la suite possibilité de mixer avec un peu d'uc).
J'ai déjà aujourd'hui du linxea vie.
Qu'est ce que vous me recommandez ? (Sachant que j'ai un Cc Bourso en cours d'ouverture)

n°44912284
nico6259
Facilitateur, coach POGNON
Posté le 24-02-2016 à 07:46:18  profilanswer
 

Janfy a écrit :

J'aimerai prendre date sur une seconde AV fonds euros (avec pour la suite possibilité de mixer avec un peu d'uc).
J'ai déjà aujourd'hui du linxea vie.
Qu'est ce que vous me recommandez ? (Sachant que j'ai un Cc Bourso en cours d'ouverture)


 
 
Pour les UC, avantage Linxea Spirit pour la gestion libre ou assistée.
 
Pour les UC, en GP et puisque tu es déjà chez Bourso : l'AV Bourso Vie (mandat selon ton profil, cf perfs en FP).
Mais ce sera le même assureur que Linxea Vie (Generali).
 
Je dirais donc plutôt Linxea Spirit pour un autre assureur, 1 excellent fonds € dynamique et les UC.


---------------
Venez mieux placer votre POGNON sur le Topic épargne, the place to be !
n°44912344
nico6259
Facilitateur, coach POGNON
Posté le 24-02-2016 à 08:09:05  profilanswer
 

babysnoopy a écrit :


 
          [:julm3]             - - - Quelques pistes pour débuter et investir en bourse - - -             [:sharliecheen:3]  
 
 
 [:babysnoopy:1]


 
 
Lien vers ton post mis en FP  [:clooney7]  


---------------
Venez mieux placer votre POGNON sur le Topic épargne, the place to be !
n°44912576
sebastien0​123
⭐⭐⭐⭐⭐ Troll cinq étoiles
Posté le 24-02-2016 à 09:02:28  profilanswer
 

Ce bon snoop qui share avec la communauté  [:calimefrog:1]  
 
Il manque cependant un lien vers son portefeuille qui prouve que cette méthode qui peut nous étonner fonctionne vraiment, regardez !  [:ipoule2:4]


---------------
La plus belle des ruses du Diable est de vous persuader qu'il ne trolle pas.
n°44912619
Ashkaran
Twizyste Fou
Posté le 24-02-2016 à 09:08:15  profilanswer
 

Un tacle rotulien bien légitime  [:babysnoopy:2]


---------------
Membre des Frers POGNON // Topic SAV
n°44912726
StephaneF
Posté le 24-02-2016 à 09:19:46  profilanswer
 

Sextant Grand Large : -1,5% seulement sur 2016.  [:implosion du tibia]
OKLM  [:julm3]

Message cité 1 fois
Message édité par StephaneF le 24-02-2016 à 09:29:17
mood
Publicité
Posté le 24-02-2016 à 09:19:46  profilanswer
 

n°44912825
ignomo
Posté le 24-02-2016 à 09:31:51  profilanswer
 

D'après un article du monde sur le "scandale de l'évasion fiscale par UBS", 75% des comptes non déclarés étaient détenus par héritage.
 
http://www.lemonde.fr/evasion-fisc [...] 62750.html

n°44913146
ignomo
Posté le 24-02-2016 à 10:02:22  profilanswer
 

Citation :


 
Ne tombez pas dans le piège des copieurs d'indices
 
L’autorité de contrôle européenne, l’Esma, a publié la semaine dernière les résultats de son enquête sur les fonds qui facturent des frais élevés, alors qu’ils se limitent à copier un indice de référence. On estime que 15% des fonds feraient partie de cette catégorie, appelée "fonds indiciels masqués".
 
Un fonds investit dans un panier d’actions, d’obligations ou d’autres instruments financiers. La plupart des fonds ont un indice de référence comparatif, comme le Bel 20, l’Eurostoxx 50 ou autre, pour évaluer leur performance. De nombreux investisseurs jugent eux aussi les fonds de cette manière.
 
Et c’est précisément là que le bât blesse. Avec la concurrence féroce qui se joue sur le marché des fonds, les gestionnaires veulent éviter à tout prix de faire moins bien que leur indice de référence. Ils se basent donc souvent sur la composition de l’indice pour construire leur portefeuille, puis ils modifient çà et là quelques pondérations. Au final, la composition de leur fonds, et donc aussi son rendement brut, est très proche de celle de l’indice. Vu que ces fonds sont présentés comme étant gérés "activement" - et facturent à ce titre des frais plus élevés - le rendement net est souvent inférieur à celui de l’indice.
 
D’après le bureau de conseils Aon, les fonds de pension britanniques perdraient chaque année 1,7 milliard de livres sterlings suite à leurs investissements dans ces fonds indiciels masqués.
Une étude réalisée en 2009 par Fin Antti Petajisto et Martijn Cremers démontre que les rendements annuels des fonds  après paiement des frais  sont en moyenne 1,1% inférieur à ceux des indices. Par contre, les fonds qui s’écartent de l’indice le battent régulièrement.  
 
Malgré les résultats de ces enquêtes scientifiques, le problème ne semble pas avoir ému le secteur outre mesure. Les choses ont commencé à bouger en 2004, lorsque plusieurs fonds de pension américains se sont adressés à la justice pour contester les pratiques des "fonds indiciels masqués". Les plaignants ont exigé un remboursement d’une partie des frais indûment facturés. L’Europe a rapidement suivi et la même année, une association suédoise d’investisseurs a déposé une plainte contre Swedbank Robur, la branche spécialisée en fonds de la principale banque suédoise. Elle lui reprochait d’avoir mis sur le marché deux fonds indiciels masqués en les présentant comme des fonds gérés activement. En 2015, l’autorité de contrôle norvégienne a sermonné la banque DNB pour avoir facturé des frais exagérés pour un fonds qui suivait l’indice de "trop près".
 
Suite à ces actions en justice, l’autorité de contrôle européenne, l’Esma, a mené l’an dernier une enquête portant sur 2.600 fonds européens présentés comme étant gérés activement. Les résultats de cette étude ont été publiés la semaine dernière. D’après l’Esma, près de 15% des fonds analysés sont potentiellement des fonds indiciels masqués. Les noms des fonds n’ont cependant pas été révélés. La balle est aujourd’hui dans le camp des autorités de contrôle nationales, qui doivent réaliser leurs propres analyses des fonds proposés dans leur pays.
 
Dans la foulée des pays scandinaves, les Pays-Bas ont lancé une étude qui est toujours en cours. En Belgique, la FSMA reconnaît qu’elle a mené une enquête comparable à celle de l’Esma et qu’elle n’a "constaté aucun problème". Attention cependant: il s’agit ici uniquement de fonds de droit belge. Les sicav luxembourgeoises, également proposées dans notre pays, relèvent de l’autorité de contrôle luxembourgeoise.
 
Il faudra donc patienter avant que des mesures soient prises pour éradiquer les fonds "faussement actifs". Entre-temps, les investisseurs devront être vigilants.  
 
 
Voici un aperçu de quelques astuces permettant de démasquer ces fonds.
 
1. Top 10
Le plus simple pour savoir si on a affaire à un fonds indiciel masqué est de sélectionner ses dix plus importantes participations (information que l’on peut trouver sur la fiche du fonds) et de les comparer avec les dix plus grosses participations de son indice de référence. Si elles sont quasi identiques, il est probable qu’il s’agisse d’un fonds indiciel masqué.
 
2. Rendement
Une deuxième méthode consiste à analyser le rendement passé. Dans les "informations clés pour l’investisseur", les gestionnaires sont obligés de publier les rendements des dix dernières années. Si le prospectus du fonds mentionne un indice de référence, les résultats de l’indice doivent être repris dans les données sur le rendement. Si le rendement du fonds est identique à celui de l’indice, vous avez vraisemblablement affaire à un fonds géré passivement.
 
3. Taille du fonds
Ce n’est pas une règle absolue, mais le risque d’être face à un fonds indiciel masqué semble augmenter avec la taille du fonds. En cause: d’une part, une pression croissante sur le gestionnaire pour que ses résultats soient aussi bons que ceux de l’indice, d’autre part, la nécessité - pour réduire la concentration d’un grand fonds - d’acheter davantage d’actions, sans pour autant avoir de conviction personnelle sur leur performance. Dans ce cas, pour limiter les risques, le gestionnaire choisit des actions qui se trouvent dans l’indice. Avec pour résultat que son fonds s’apparente de plus en plus à un fonds indiciel.
 
4. Active share
Il existe d’autres méthodes plus sophistiquées pour reconnaître les fonds gérés activement.Par exemple, ce que l’on appelle l’"active share", une mesure de plus en plus utilisée. Ce chiffre indique le pourcentage du fonds qui s’écarte de son indice de référence. Avec un "active share" de 0%, on est certain d’avoir affaire à un fonds indiciel. A contrario, un "active share" de 100% vous garantit que le fonds ne détient aucune participation faisant partie de l’indice de référence. En d’autres mots, qu’il est un véritable "stock picker".
 
À l’heure actuelle, ce sont surtout les gestionnaires anglo-saxons qui publient l’active share dans leurs rapports. De nombreux gestionnaires du continent ne le communiquent pas (encore). Il faut aussi tenir compte du fait que l’active share est rarement appliqué aux fonds à rendement fixe. Cette mesure est principalement utilisée pour les fonds d’actions.
Un système plus ancien et plus fréquemment utilisé est le "tracking error". Cette valeur statistique représente l’écart type de la série de différences entre le rendement quotidien du fonds et celui de l’indice. Plus le tracking error est élevé, plus la différence est importante.
 
Tout ceci ne signifie pas pour autant que les investisseurs ont toujours avantage à opter pour des fonds gérés activement. Si en moyenne, les stocks pickers affichent de meilleurs résultats, ce n’est pourtant pas toujours le cas. On trouve aussi des fonds avec un active share élevé qui font moins bien que l’indice. Par ailleurs, un fonds qui s’écarte trop de son indice risque de ne plus correspondre à votre profil de risque. Il ne faut donc pas investir aveuglément dans ces fonds gérés activement. Par contre, une chose est certaine: il vaut mieux investir dans un fonds indiciel bon marché que dans un fonds indiciel masqué.


 
http://www.lecho.be/les_marches/fo [...] 1-3463.art


Message édité par ignomo le 24-02-2016 à 10:02:36
n°44913155
pik3
Posté le 24-02-2016 à 10:03:12  profilanswer
 

nico6259 a écrit :


 
 
Lien vers ton post mis en FP  [:clooney7]  


 
mouais pour débuter en bourse c'est mieux d'orienter vers les etf...

n°44913217
nico6259
Facilitateur, coach POGNON
Posté le 24-02-2016 à 10:08:21  profilanswer
 

pik3 a écrit :

 

mouais pour débuter en bourse c'est mieux d'orienter vers les etf...

 


Oui c'est sûr, j'ai précisé que c'est pour la gestion active.

n°44913223
boisse
Well...fuck
Posté le 24-02-2016 à 10:09:00  profilanswer
 

StephaneF a écrit :

Sextant Grand Large : -1,5% seulement sur 2016.  [:implosion du tibia]  
OKLM  [:julm3]


 
non mais les fonds c'est de la merde absolue il faut surtout pas y toucher qu'ils ont dit ici :o

n°44913230
c2800
Posté le 24-02-2016 à 10:09:58  profilanswer
 

Pour débuter en bourse, il faut lire un ouvrage de référence pour comprendre la psychologie boursière, avant de s'intéresser au stock picking qui à mon avis devrait être la dernière étape, après plusieurs années d'expérience, passant notamment par les ETF :D

 

Il ne faut surtout pas commencer par de la technique en 1 puis de la technique en 2 puis de la technique en 3... Tout ceux qui font ça se ruinent...

 

Message cité 1 fois
Message édité par c2800 le 24-02-2016 à 10:11:38
n°44913274
nico6259
Facilitateur, coach POGNON
Posté le 24-02-2016 à 10:14:44  profilanswer
 

boisse a écrit :

 

non mais les fonds c'est de la merde absolue il faut surtout pas y toucher qu'ils ont dit ici :o

 


Qui a dit ça ?
On a dit qu'il faut être très sélectif pour battre de simples tracteurs.

n°44913334
boisse
Well...fuck
Posté le 24-02-2016 à 10:21:06  profilanswer
 

nico6259 a écrit :

 


Qui a dit ça ?
On a dit qu'il faut être très sélectif pour battre de simples tracteurs.

 


je ne sais plus mais en gros le concensus etait qu'un fond ne pouvais pas battre un tracker ( comme quoi meme des gens avertis peuvent se laisser pourrir le cerveau par des modes et jouer les followers). Le tracker c'est certe la grosse mode du moment et c'est probablement tres interessant pour qui veut faire de la gestion active, mais qu'on me l'érige en produit magique en opposition aux fonds qui sous performent systématiquement ca m'avais fait sourire...

 

edit: je me suis planté c'était sur le topic bourse pas celui ci.

Message cité 2 fois
Message édité par boisse le 24-02-2016 à 10:22:56
n°44913345
pik3
Posté le 24-02-2016 à 10:22:23  profilanswer
 

boisse a écrit :


 
 
je ne sais plus mais en gros le concensus etait qu'un fond ne pouvais pas battre un tracker ( comme quoi meme des gens avertis peuvent se laisser pourrir le cerveau par des modes et jouer les followers). Le tracker c'est certe la grosse mode du moment et c'est probablement tres interessant pour qui veut faire de la gestion active, mais qu'on me l'érige en produit magique en opposition aux fonds qui sous performent systématiquement ca m'avais fait sourire...


 
passive plutôt non ?

n°44913396
boisse
Well...fuck
Posté le 24-02-2016 à 10:27:20  profilanswer
 

pik3 a écrit :

 

passive plutôt non ?

 

bah plus passive que de l'action directe, mais plus active que du fond :o

 

ton gestionnaire de fond va pouvoir oeuvrer pour limiter les impacts d'une forte baisse de marché, alors que ton tracker va juste suivre. Donc il faut quand meme faire des A/R assez réguliers pour maximiser les perfs/ limiter les pertes en marché baissier

 

Message cité 2 fois
Message édité par boisse le 24-02-2016 à 10:28:20
n°44913425
pik3
Posté le 24-02-2016 à 10:29:52  profilanswer
 

boisse a écrit :


 
bah plus passive que de l'action directe, mais plus active que du fond :o
 
ton gestionnaire de fond va pouvoir oeuvrer pour limiter les impacts d'une forte baisse de marché, alors que ton tracker va juste suivre. Donc il faut quand meme faire des A/R assez réguliers pour maximiser les perfs/ limiter les pertes en marché baissier
 


 
c'est pas optimisée mais ça fera mieux que 80% des fonds.  :o  

n°44913640
Terox
Posté le 24-02-2016 à 10:47:50  profilanswer
 

babysnoopy a écrit :


 
          [:julm3]             - - - Quelques pistes pour débuter et investir en bourse - - -             [:sharliecheen:3]  
 
 
 
 
Je rappelle que le rendement moyen du grand capital (hors investisseurs de génie) est de 8%. Le rendement du foncier est de 6%.
 
 
 [:babysnoopy:1]


 
D'où sortent ces chiffres ?  
J'avais en tête 7% pour du LT action.
 
Pour le foncier, j'avais entendu que le rendement avait chuté avec le tassement des prix ces dernières années.
 
 
edit : merci pour le post en tout cas


Message édité par Terox le 24-02-2016 à 10:49:32
n°44913724
Jp03
In Cagole we trust :o
Posté le 24-02-2016 à 10:55:53  profilanswer
 

Janfy a écrit :

J'aimerai prendre date sur une seconde AV fonds euros (avec pour la suite possibilité de mixer avec un peu d'uc).
J'ai déjà aujourd'hui du linxea vie.
Qu'est ce que vous me recommandez ? (Sachant que j'ai un Cc Bourso en cours d'ouverture)


Chez Bourso, l'Euro exclusif a bien performé en 2015 (> Netissima > Eurossima)


---------------
- l'informatique n'est pas une science exacte -
n°44913742
efukt
prolapse
Posté le 24-02-2016 à 10:57:32  profilanswer
 

babysnoopy a écrit :


 
          [:julm3]             - - - Quelques pistes pour débuter et investir en bourse - - -             [:sharliecheen:3]  
 
 
 
 [:babysnoopy:1]


 
 
Je prends note + drapal [:clooney3]

n°44914048
Miles_Teg9​1
Posté le 24-02-2016 à 11:27:54  profilanswer
 
n°44914170
tanguy12
Posté le 24-02-2016 à 11:39:10  profilanswer
 

Janfy a écrit :

J'aimerai prendre date sur une seconde AV fonds euros (avec pour la suite possibilité de mixer avec un peu d'uc).
J'ai déjà aujourd'hui du linxea vie.
Qu'est ce que vous me recommandez ? (Sachant que j'ai un Cc Bourso en cours d'ouverture)


je dirais linxea spirit, vu que t'es déjà sur linxea. (à noter si tu veux des SCPIs mes placements liberté est mieux car les loyers versés en €)
Tu mets 60% fonds € LT (poche à ne pas diminuer avant 3 ans!) + 40 % fonds € classique, que tu pourras arbitrer en bonnes Uc pas chères plus tard.

n°44914723
hey_popey
Beta vulgaris
Posté le 24-02-2016 à 12:13:43  profilanswer
 

boisse a écrit :

je ne sais plus mais en gros le concensus etait qu'un fond ne pouvais pas battre un tracker ( comme quoi meme des gens avertis peuvent se laisser pourrir le cerveau par des modes et jouer les followers). Le tracker c'est certe la grosse mode du moment et c'est probablement tres interessant pour qui veut faire de la gestion active, mais qu'on me l'érige en produit magique en opposition aux fonds qui sous performent systématiquement ca m'avais fait sourire...  
 
edit: je me suis planté c'était sur le topic bourse pas celui ci.


À très long terme. [:moundir] Parce que :

  • le fonds (ouvert) qui a systématiquement de bonnes performances va récolter plus de souscriptions, et à plus grande échelle ce sera plus difficile de trouver les bonnes affaires,
  • le gérant du fonds va peut-être finir par aller ailleurs.


Et j'oublie peut-être une dernière raison indiquée par Ben Graham ou Jason Zweig... :??:

Message cité 1 fois
Message édité par hey_popey le 24-02-2016 à 12:14:14
n°44914879
Terox
Posté le 24-02-2016 à 12:28:34  profilanswer
 

Les frais de gestion peut-être ...  
 

n°44915028
toutsec
Posté le 24-02-2016 à 12:41:25  profilanswer
 

Je n'arrive pas à trouver les infos :
Pour un PEA, quels sont les frais? C'est à chaque ordre d'achat placé?

n°44915064
nico6259
Facilitateur, coach POGNON
Posté le 24-02-2016 à 12:44:35  profilanswer
 

toutsec a écrit :

Je n'arrive pas à trouver les infos :
Pour un PEA, quels sont les frais? C'est à chaque ordre d'achat placé?


 
 
Choisis un broker sans droit de garde ni frais d'inactivité déjà.
Tu ne paieras que les ordres exécutés : à l'achat et à la vente.
Par exemple chez BD pour un achat d'1k€ je paie 0,99€ et j'en paie autant si je vends.
(Donc facturation quand exécution, si c'est placé et non exécuté pas de frais).


---------------
Venez mieux placer votre POGNON sur le Topic épargne, the place to be !
n°44915106
toutsec
Posté le 24-02-2016 à 12:48:41  profilanswer
 

J'suis chez HB (PEA de plus de 8ans) et je n'ai jamais rien payé. Je commence tout juste à m'y intéresser.

n°44915159
nico6259
Facilitateur, coach POGNON
Posté le 24-02-2016 à 12:55:08  profilanswer
 

toutsec a écrit :

J'suis chez HB (PEA de plus de 8ans) et je n'ai jamais rien payé. Je commence tout juste à m'y intéresser.


 
 
Consulte la plaquette tarifaire pour voir quels sont les tarifs.
Je ne connais personne qui a son PEA chez BD, a priori c'est pas top donc, mais à voir  :o


---------------
Venez mieux placer votre POGNON sur le Topic épargne, the place to be !
n°44915201
Shaad
Posté le 24-02-2016 à 12:59:29  profilanswer
 

nico6259 a écrit :


 
Je ne connais personne qui a son PEA chez BD, a priori c'est pas top donc, mais à voir  :o


 
/quoted  :o  


---------------
Simulateur immobilier : Simu_Immo_v1.9. 3 outils: Investissement locatif, Achat Vs Location, Renégo/Rachat de Crédit
n°44915268
Janfy
Observateur
Posté le 24-02-2016 à 13:05:17  profilanswer
 

nico6259 a écrit :


 
 
Pour les UC, avantage Linxea Spirit pour la gestion libre ou assistée.
 
Pour les UC, en GP et puisque tu es déjà chez Bourso : l'AV Bourso Vie (mandat selon ton profil, cf perfs en FP).
Mais ce sera le même assureur que Linxea Vie (Generali).
 
Je dirais donc plutôt Linxea Spirit pour un autre assureur, 1 excellent fonds € dynamique et les UC.

on peut démarrer avec 100% fonds € ?
 

Jp03 a écrit :


Chez Bourso, l'Euro exclusif a bien performé en 2015 (> Netissima > Eurossima)

:jap: Cependant, sur Linexa Vie, j'ai déjà accès aux 2 : > Netissima > Eurossima
 

tanguy12 a écrit :


je dirais linxea spirit, vu que t'es déjà sur linxea. (à noter si tu veux des SCPIs mes placements liberté est mieux car les loyers versés en €)
Tu mets 60% fonds € LT (poche à ne pas diminuer avant 3 ans!) + 40 % fonds € classique, que tu pourras arbitrer en bonnes Uc pas chères plus tard.

:jap:

n°44915281
pik3
Posté le 24-02-2016 à 13:06:37  profilanswer
 

nico6259 a écrit :

 


Consulte la plaquette tarifaire pour voir quels sont les tarifs.
Je ne connais personne qui a son PEA chez BD, a priori c'est pas top donc, mais à voir  :o

 

sur les droits de garde

Citation :


Ces droits sont gratuits pour toutes les valeurs émises par le groupe BNP Paribas (dont SICAV, FCP, obligations) ainsi que pour les actions de sociétés privatisées acquises durant l’offre de titres et ouvrant droit à actions gratuites


https://www.hellobank.fr/rsc/contri [...] lobank.pdf
et les frais de courtage n'ont pas l'air excessif. bon faut prendre les merdes bnp  :D

 


Message édité par pik3 le 24-02-2016 à 13:08:17
n°44915285
nico6259
Facilitateur, coach POGNON
Posté le 24-02-2016 à 13:07:04  profilanswer
 

Janfy a écrit :

on peut démarrer avec 100% fonds € ?

 


 

Oui.
60% sur ALT maximum.

n°44915324
Janfy
Observateur
Posté le 24-02-2016 à 13:11:59  profilanswer
 

ALT ? (noob)

n°44915359
kiwai10
Cesse de croire, instruis toi.
Posté le 24-02-2016 à 13:14:22  profilanswer
 

Le fond euros le plus intéressant ^^ Allocation long terme

n°44915412
boisse
Well...fuck
Posté le 24-02-2016 à 13:19:46  profilanswer
 

hey_popey a écrit :


À très long terme. [:moundir] Parce que :

  • le fonds (ouvert) qui a systématiquement de bonnes performances va récolter plus de souscriptions, et à plus grande échelle ce sera plus difficile de trouver les bonnes affaires,
  • le gérant du fonds va peut-être finir par aller ailleurs.


Et j'oublie peut-être une dernière raison indiquée par Ben Graham ou Jason Zweig... :??:

 

ouais enfin tu peux avoir du fond et t'occuper un minimum de suivre l'actualité de tes fonds et arbitrer entre eux.
Je ne suis pas encore rentré sur le marché, mais ma sélection de fond je vais la faire uniquement sur des fonds de plus de 10ans noté 5 étoiles MS, eligibles au PEA et aux 0% de frais chez bourso. les perfs récentes viennent ensuite. Déja ca va m'éliminer pas mal de merdes ou de doutes par rapport a la pérénité du fond.

 

pour l'instant j'en ai 2-3 en vue ...:
Allianz Actions Aéquitas R A/I
FR0000975880
HSBC Actions Patrimoine C
FR0010143545

 

ensuite sur  ma stratégie d'investissement je ferais surement de l'investissement mensuel une fois rentré, avec quelques arbitrages annuels en fonction des conditions de marché, et comportement des fonds.

 

Mais il faut que j'étudie plus en détails leur compo , leur strat et comment ils réagissent aux aléas de marché.  


Message édité par boisse le 24-02-2016 à 13:22:01
n°44915416
Janfy
Observateur
Posté le 24-02-2016 à 13:20:07  profilanswer
 

ok, donc en gros, si je veux 100% fonds euros, vous me recommendez 60% ALT et 40% sur les autres fonds euros dispo ?

n°44915435
nico6259
Facilitateur, coach POGNON
Posté le 24-02-2016 à 13:21:25  profilanswer
 

Cf la composition du fonds € ALT en FP :jap:

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  3148  3149  3150  ..  5257  5258  5259  5260  5261  5262

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Plan épargne logement chez la caisse épargne les intérets versés quand[Topic unik] Le triathlon : natation, vélo, course à pied !
Le topik des gens de taille moyenne[Topik Unik] Le Karting
[Topik spéculatif ] De quoi aurons nous l'air dans le futur ?![Topik souvenirs] La plus grosse frousse de votre vie
>> Le TopiK des Séries de qualité !!! <<[TOPIK UNIK] Scary Movie , la tétralogie : !56K Warning !
Plus de sujets relatifs à : [POGNON] Épargne / Placements - Lisez la 1ère page !


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR