Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1716 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  3690  3691  3692  ..  57814  57815  57816  57817  57818  57819
Auteur Sujet :

[Football] Ballon Rond - /!\1er post/!\

n°13514798
Remigio
Radio Flip, 72.8
Posté le 13-12-2007 à 17:48:12  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Manchester


---------------
Everybody can succeed, all you need is to believe
mood
Publicité
Posté le 13-12-2007 à 17:48:12  profilanswer
 

n°13514804
brittanywo​w
jeune vierge pour vieux mr
Posté le 13-12-2007 à 17:48:57  profilanswer
 

Seville, Porto ou manchester.


---------------
Motivation pour arrêter de fumer : le topic montre
n°13514807
saucerful
Posté le 13-12-2007 à 17:49:07  profilanswer
 

Porto


---------------
Don't be useless
n°13514820
Remigio
Radio Flip, 72.8
Posté le 13-12-2007 à 17:50:32  profilanswer
 

Seville ou Porto c'est le meilleur moyen de se casser la gueule sans gloire
 


---------------
Everybody can succeed, all you need is to believe
n°13514828
mistersid
Posté le 13-12-2007 à 17:51:36  profilanswer
 

Remigio a écrit :

Seville ou Porto c'est le meilleur moyen de se casser la gueule sans gloire
 


+1, je dirais plutôt Madrid ou Chelsea ...   [:million dollar baby]

n°13514858
paradise97​4
Posté le 13-12-2007 à 17:54:20  profilanswer
 

BlinkGT a écrit :

En aucun cas il recevrait des menaces ou quoique ce soit, jamais les Marseillais feraient ça à leur minot. Vous pouvez me quoter. [:beleg]


 
un crime de sang , c'est infiniment pas comparable à la lacheté d'un mercenaire [:prodigy]

n°13514873
paradise97​4
Posté le 13-12-2007 à 17:55:26  profilanswer
 

serialfroggie a écrit :

Alors les Lyonnais, si vous aviez le pouvoir de choisir votre adversaire pour les 8ème, vous prendriez lequel?  
 
A FC Porto (POR)  
B Chelsea FC (ENG)  
C Real Madrid CF (ESP)  
D AC Milan (ITA)  
E FC Barcelona (ESP)  
F Manchester United (ENG)  
G FC Internazionale Milano (ITA)  
H Sevilla FC (ESP)  
 
en tout cas, réponse le vendredi 21 décembre à midi


 
Porto, Séville et Madrid :o
 
ou milan pour une revanche

n°13514879
serialfrog​gie
Posté le 13-12-2007 à 17:55:53  profilanswer
 

moi j'aimerai bien l'Inter pour voir un joli duel Ibrahimovic / Cris [:riot]

n°13514920
brittanywo​w
jeune vierge pour vieux mr
Posté le 13-12-2007 à 17:59:18  profilanswer
 

Remigio a écrit :

Seville ou Porto c'est le meilleur moyen de se casser la gueule sans gloire
 


Suis d'accord mais ca e semble quand meme etre les equipes les plus faibles.
 
Pour aller le plus loin amha c'est ces deux equipes qu'il faudrait tirer, apers je dit pas non plus que lyon serait favori.


---------------
Motivation pour arrêter de fumer : le topic montre
n°13514948
TenjO Teng​E
☆☆
Posté le 13-12-2007 à 18:01:17  profilanswer
 

brittanywow a écrit :


Suis d'accord mais ca e semble quand meme etre les equipes les plus faibles.


 
Faut pas s'arrêter qu'au nom hein :o


---------------
[ Born To Be Offside ] [ The Artist ] [ Team CDM 2018 ]
mood
Publicité
Posté le 13-12-2007 à 18:01:17  profilanswer
 

n°13514957
paradise97​4
Posté le 13-12-2007 à 18:01:57  profilanswer
 

TenjO TengE a écrit :

 

Faut pas s'arrêter qu'au nom hein :o


Séville cette année, c'est réellement faible , et porto faut pas s'arrêter à leurs confrontations contre l'OM :/

Message cité 1 fois
Message édité par paradise974 le 13-12-2007 à 18:02:06
n°13514959
Remigio
Radio Flip, 72.8
Posté le 13-12-2007 à 18:02:01  profilanswer
 

TenjO TengE a écrit :


 
Faut pas s'arrêter qu'au nom hein :o


oui, il y a aussi le prestige de la ville :o


---------------
Everybody can succeed, all you need is to believe
n°13514970
Remigio
Radio Flip, 72.8
Posté le 13-12-2007 à 18:02:48  profilanswer
 

paradise974 a écrit :


1/ Séville cette année, c'est réellement faible ,
 2/ et porto faut pas s'arrêter à leurs confrontations contre l'OM :/


1/ pas d'accord
2/ d'accord


---------------
Everybody can succeed, all you need is to believe
n°13515006
Profil sup​primé
Posté le 13-12-2007 à 18:05:56  answer
 

Prendrais Chelsea moi :o

n°13515119
boudje
Posté le 13-12-2007 à 18:15:50  profilanswer
 

Faty/Zubar en défense centrale pour les 2 prochaines rencontres, ça risque de remonter l'appel d'offre de la L1.


---------------
Benzema is useless
n°13515231
brittanywo​w
jeune vierge pour vieux mr
Posté le 13-12-2007 à 18:27:25  profilanswer
 

Porto c'est Porto, c'est tres bien mais bon et Seville ils sont 9 eme de leur championnat.
Je les ai pas trop vu jouer mais bon c'est quand meme pas terrible.


---------------
Motivation pour arrêter de fumer : le topic montre
n°13515281
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 13-12-2007 à 18:32:12  profilanswer
 

Moi dans l'ordre : Porto, Real Madrid, Chelsea...


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°13515296
TenjO Teng​E
☆☆
Posté le 13-12-2007 à 18:33:27  profilanswer
 

brittanywow a écrit :

Porto c'est Porto, c'est tres bien mais bon et Seville ils sont 9 eme de leur championnat.
Je les ai pas trop vu jouer mais bon c'est quand meme pas terrible.


Finir 1er de leur groupe devant arsenal c'est vrai que c'est pas terrible [:god]


---------------
[ Born To Be Offside ] [ The Artist ] [ Team CDM 2018 ]
n°13515303
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 13-12-2007 à 18:34:44  profilanswer
 

Demi-Finale :
 
http://footware.fr/img/ESS%20CABJ.jpg
 
La guerre des étoiles
 
 
Le résumé :
Highlights (2:47)
 
 
Boca au Japon : (Version xeneize)
 
http://footware.fr/img/1196639533fgb3va1.jpg http://footware.fr/img/nikepalacio15wh8.jpg
Campagne de pub Nike
 
La Une d'Olé
 
Pour le peuple xeneize, ce mondial des clubs est un enjeu majeur. L'effervescence est grande autour du champion sud-américain. Cette demi-finale face au champion d'Afrique ne devrait être qu'une formalité avant d'aller défier le Milan AC pour le titre. Miguel Angel Russo n'a cependant pas lésiné sur les moyens pour écarter les Tunisiens.  
 
Dans les bois, Caranta affiche une forme éclatante. En défense, Krupoviesa (le boucher) est sur le banc, laissant sa place à Morel sur le flanc gauche. Ibarra nous délectera de ses centres à droite de la défense. La charnière centrale est composée de Paletta et Maidana. Au milieu, le technicien albiceleste a choisi de se passer de meneur de jeu au profit de deux récupérateurs/relayeurs (Banega et Battaglia). A gauche, Neri Cardozo est titulaire. A droite, Vargas a supplanté Ledesma, assez quelconque depuis quelques matchs. En attaque, les P/P (Palermo/Palacio) sont, bien entendu, de la partie.
Du côté de l'Étoile du Sahel, Bertrand Marchand ne suivit guère  le fameux dicton "On ne change pas une équipe qui gagne" et aligna d'entrée de jeu le capverdien Gilson da Silva en pointe de l'attaque, en lieu et place de Ben Dhifallah. De même, Traoui -qui fête son anniversaire jeudi- reprend sa place en défense centrale.
 
Le premier enseignement à tirer de ce match est que les Tunisiens ont décidé de ne pas se laisser faire. Les xeneizes ont toutes les peines du monde à développer leur jeu, dû à un très bon pressing adverse, s'en remettant à des frappes de loin peu dangereuses (Ibarra, Morel). Comme souvent lorsque le match est fermé, Boca s'en remet à la complémentarité de ses deux attaquants. Palermo sert dans l'intervalle Palacio. Ce dernier fixe le défenseur et sert Neri Cardozo qui trompe le portier de la brigade rouge (1-0, 37ème). Dans la foulée, Soltani, et surtout Amine Chermiti (44') sont proches de l'égalisation mais Caranta veille au grain.
 
http://footware.fr/img/21do5.jpg
Neri Cardozo fête son but
 
En début de seconde période, les xeneizes reprennent leur domination. Sur un corner de Banega, Paletta rate le cadre après une sortie plus qu'hasardeuse du gardien. Au fil des minutes, les Tunisiens se montrent plus fringuants. Volontaires et techniquement au-dessus, les étoilés sont néanmoins peu réalistes devant le but. Ainsi, le capitaine de l'équipe de Sousse, Ghezal, place sa tête au-dessus. Gharbi écrase trop sa frappe pour inquiéter le portier bosteros. Mais les occasions sont là et Boca va être contraint de finir la partie à 10. Vargas, auteur d'un excès d'engagement, prend un second carton jaune (65ème). Les vainqueurs de la Libertadores 2007 ne se démobilisent pas et Palermo est tout proche de marquer le but du break sur un bon centre d'Ibarra. L'arbitre du match oublie un penalty pour une faute dans la surface sur Banega, ce qui a don d'énerver Miguel Angel Russo sur son banc. Palacio (Boca) et Silva (Étoile) auront tour à tour l'occasion d'influer sur le résultat mais rien n'y fera.
 
C'est un "petit" Boca Juniors qui est venu à bout de champions d'Afrique courageux mais limités, il faudra se montrer autrement plus fort face à Milan (ou Urawa (sait-on jamais)) pour arracher la récompense suprême.
 
http://footware.fr/img/trhkg866104%5f31188%5ffull-prt.jpg
La déception ds tunisiens (Nafkha à g. et Meriah à d.)
 
http://footware.fr/img/palermo%20russo%20copa.jpg
Pour Palermo et Russo, il reste une marche à franchir...
 
 
Réalisé par Atlanta man & JMAulas


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°13515317
paradise97​4
Posté le 13-12-2007 à 18:35:42  profilanswer
 

TenjO TengE a écrit :


Finir 1er de leur groupe devant arsenal c'est vrai que c'est pas terrible [:god]


 
Lyon a bien fini 2x devant le real madrid sans être un grand d'europe  [:athlonxp2100+]  
 
(puis on peut pas dire que Wenger a aligné les meilleurs joueurs lors des 2 derniers matchs)

n°13515362
brittanywo​w
jeune vierge pour vieux mr
Posté le 13-12-2007 à 18:40:08  profilanswer
 

TenjO TengE a écrit :


Finir 1er de leur groupe devant arsenal c'est vrai que c'est pas terrible [:god]


Moui enfin Marseille a battu Liverpool et surtout Arsenal etait qualifié avant Seville, ils ont juste géré les petits matchs comme des boulets.


---------------
Motivation pour arrêter de fumer : le topic montre
n°13515383
TenjO Teng​E
☆☆
Posté le 13-12-2007 à 18:42:52  profilanswer
 

Il n'empêche, 15 pts  (5 victoire et une seule défaite à arsenal) , faut pas les sous estimer juste à cause de leur place en championnat


---------------
[ Born To Be Offside ] [ The Artist ] [ Team CDM 2018 ]
n°13515385
Zangalou
PlayJV
Posté le 13-12-2007 à 18:43:07  profilanswer
 

http://www.football365.fr/interact [...] -C1-.shtml
 
c'est reparti :/ tous les ans c'est la meme chose


---------------
GT: ZangalouQC
n°13515392
bpoujol
GT : bsms360
Posté le 13-12-2007 à 18:43:39  profilanswer
 

IWH 3700
et benzema is useless


---------------
How can I save my little boy from Oppenheimer's deadly toy ? There is no monopoly of common sense on either side of the political fence
n°13515399
TenjO Teng​E
☆☆
Posté le 13-12-2007 à 18:44:44  profilanswer
 

Zangalou a écrit :

http://www.football365.fr/interact [...] -C1-.shtml
 
c'est reparti :/ tous les ans c'est la meme chose


Et comme chaque l'année, c'est l'année ou jamais [:god]


---------------
[ Born To Be Offside ] [ The Artist ] [ Team CDM 2018 ]
n°13515407
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 13-12-2007 à 18:45:53  profilanswer
 

L'instant pathologique Eredivisie - Journée 14 :
 
http://footware.fr/img/168165_661_1197060929150-0708-PSVRJC4681.jpg
Coup de froid au Philips Stadion
 
 
Les 4 Fantastiques (Ajax, PSV, Feyenoord, AZ Alkmaar) :
 
 
PSV Eindhoven 2 - 4 Roda JC Kerkrade
0-1 De Fauw
0-2 Meeuwis
0-3 Oper
0-4 Hadouir
1-4 Kovermans
2-4 Kovermans
 
 
En match avancé de la 14ème journée, le PSV Eindhoven de Jan Wouters recevait au Philips Stadion le modeste Roda JC. Contrairement à bon nombre d'entraîneurs qui jouent un match décisif en Champion's League dans la semaine, le technicien batave n'a pas choisi de mettre au repos ses cadres. Des titulaires de De Graafschap, seul Lazovic manque à l'appel au coup d'envoi. Le serbe, suspendu, est remplacé par Koevermans. Pour le reste, Gomez, Salcido, Marcellis, Rajkovic, Zonneveld, Simons, Mendez, Afellay, Bakkal et Farfan sont bel et bien sur le terrain.  
 
Face à une équipe de Kerkrade bien regroupés, les joueurs de Wouters ne parviennent pas à trouver de solutions. La possession stérile des pensionnaires du Philips Stadion est soldée par une frappe d'Afellay (12ème). Rien à signaler dans le premier quart d'heure. Puis les joueurs de Roda prennent peu à peu confiance. Hadouir dépose Marcellis et centre pour la tête de De Fauw (0-1, 19ème). Les pointes de l'oursin de Kerkrade semblent aiguisées ... et c'est un PSV sans imagination qui se retrouve pris au piège, perdant tous les duels au milieu du terrain. Privé de ballons dans l'entre-jeu, le champion en titre voit le danger devenir de plus en plus pressant. Gomez s'envole pour maintenir à flot le géant batave branlant (on est bien loin du hollandais volant !). Bakkal cède sa place à Culina pour rééquilibrer l'entre-jeu (36ème). Choix qui ne porte pas ses fruits puisque Roda déchaîné, continue de malmener un roi d'Eredivisie hors du coup. Les hommes d'Atteveld double même la mise par Meeuwis qui marque un but sublime dans les arrêts de jeu du premier acte (0-2, 47ème). L'action est bien construite et la finition magnifiquement sentie.
 
http://footware.fr/img/168167_661_1197060929136-0708-PSVRJC4682.jpg
Danny au prise avec Kah
 
A la mi-temps, Wouters lance Aissati à la place de Mendez. Option "tout pour le tout" donc ! Le technicien d'Eindhoven va vite déchanter. Oper marque le troisième but après seulement 3 minutes, rappelant que dans ce match Roda JC est en état de grâce (0-3, 48ème). Le cauchemar du PSV prend des allures de fessée vingt minutes après le retour des vestiaires. Rajkovic, beaucoup moins souverain qu'à Moscou et à De Graafschap, commet une faute de relance offrant à Hadouir le quatrième but (0-4, 64ème). Le champion boit le calice jusqu'à la lie mais à au moins le mérite de se révolter. Des efforts qui s'avèrent payant pour laver un honneur franchement écorné par si surprenante déroute. Afellay sert Koevermans qui réduit le score (1-4, 81ème). Deux minutes plus tard, Danny marque son neuvième but de la saison (4ème doublé) sur un service de Culina (2-4, 83ème). La défaite est atténuée, c'est toujours ça de pris...
 
http://footware.fr/img/roda%20fête.jpg
 
Le PSV chute de façon humiliante à la maison face à un Roda JC impressionnant de réussite. Inquiètant avant d'affronter l'Inter de Milan en Ligue des Champions ... Roda reste sur sa lancée de matchs sans connaître la défaite (4 de rang).
 
 
Willem II Tilburg 2 - 3 Ajax Amsterdam
Les buts
 
Une semaine après avoir perdu la tête au profit du PSV, l'Ajax d'Adrie Koster avait une occasion inattendue de la récuperer à Tilburg, du fait du faux-pas du PSV à domicile face à Roda. L'équipe amstellodamoise, dans son traditionnelle 4-3-3, a été remanié pour ce déplacement au Willem II Stadion. Devant l'inamovible Stekelenburg, Ogararu, blessé, est remplacé par Gabri sur le flanc droit d'une défense des plus traditionnelles. En l'absence de Van der Weil, c'est toujours Vertonghen qui, associé à Heitinga, compose la charnière centrale. Emanuelson occupe le flanc gauche. A la récupération, Koster fait confiance au seul Edwiges Maduro. Kennedy Bakircioglu et Siem De Jong complètent le milieu de terrain. En attaque, Luque fait les frais de sa mauvaise prestation face à Breda et cède sa place à Dennis Rommedahl. Le capitaine Huntelaar, l'un des rares à avoir échappé au naufrage de l'Arena, est évidemment de la partie. Luis Suarez complète ce onze de départ.
 
http://footware.fr/img/1301170_657_1197157167997-w2-ajax_12.jpg
Kennedy, premier buteur du match
 
Le match ne tarde pas à démarrer. Sur la première attaque de la partie, le suèdois d'Amsterdam Kennedy Bakircioglu, bien servi par Suarez, ouvre le score (0-1, 2ème). Alors qu'on se dit que les ajacites sont partis pour une victoire des plus aisé, un ancien joueur de la maison amstellodamoise, Kevin Bobson égalise dans la foulée (1-1, 6ème). Les joueurs de Tilburg sont ragaillardis par ce but, les hommes de Koster n'arrivent pas à développer leur jeu. C'est pourtant eux, qui, contre le cours du jeu, vont reprendre les devants. Kennedy prend le meilleur sur son vis-à-vis et frappe. Aerts repousse, l'uruguayen Suarez est le plus prompt à réceptionner le second ballon (1-2, 29ème). Gabri se retrouve seul face au portier de Tilburg mais pousse trop son ballon (42ème). Sur cette action, l'espagnol heurte Aerts et se blesse. Jurgen Colin le remplace "poste pour poste". Dans les derniers instants du premier acte, l'Ajax obtient un coup-franc. Vertonghen s'élance et frappe plein centre. Aerts réécrit le mythe d'Arconada l'espace d'un instant (1-3, 46ème).  
 
http://footware.fr/img/1301176_657_1197157167939-w2-ajax_10.jpg
Stekelenburg, 150 matchs avec l'Ajax la taille patron
 
On pense les ajacites à l'abris, eux se sont montrés d'un froid réalisme à défaut d'être brillant. Le début de seconde période semble donner raison avec une équipe de Tilburg qui accuse le coup et des amstellodamois qui gèrent tranquillement leur avance. L'Ajax, une nouvelle fois fébril défensivement, va trouver le moyen de se mettre sous pression tout seul. Arjan Swinkels est à la réception d'un coup-franc de Massoudi. Le joueur de Willem II, libre de tout marquage, place tranquillement sa tête (2-3, 75ème). Le dernier quart d'heure est un attaque-défense. L'équipe de Koster ne franchit plus le milieu de terrain, s'en remettant la plupart du temps à Stekelenburg pour empêcher Tilburg d'égaliser. Le portier amstellodamois sort le grand jeu face à Swinkels (89ème). Dans des arrêts de jeu marqué par l'anarchie défensive ajacite, Boutahar trouve le moyen de rater le cadre alors qu'il avait le but du 3-3 à portée de crampons. Au coup de sifflet final, les chiffres de la possession de balle affichent un 39/61 en faveur de Willem.  
 
Même si le géant d'Amsterdam a été balloté à Tilburg (et pas qu'un peu !), il n'en reste pas moins le grand bénéficiaire de cette journée avant de recevoir le PSV Eindhoven. Pour Adrie Koster (qui attend la trève et les recrues qui vont avec), l'essentiel est acquis.
 
 
VVV-Venlo 0 - 0 Feyenoord
Highlights (8:44)
 
Après sa démonstration de force au stade De Kuip face à l'Heraclès, Bert Van Marwijk a reconduit la même équipe pour son déplacement à Venlo. Seule exception notable : le retour de Timmer dans les bois. De Cler, Bahia, Hofland et Lucius répondent présent. Au milieu, le patron Giovanni Van Bronckhorst est épaulé de ses fidèles lieutenants Nuri Sahin et Jonathan De Guzman. Aux avant-postes, Makaay chaperonne les jeunes rotterdamois Slory et Wijnaldum, très convainquants face à Almelo.
 
http://footware.fr/img/20071209_vvv_05_rh.jpg
Slory ne passe pas ...
 
La première période se joue sur un faux-rythme, Venlo domine très légèrement mais n'arrive pas à se montrer dangereux. Du côté de Feyenoord, on déjoue, ne se créant que très peu d'occasions. Andwelé Slory bute sur le portier de Venlo Danny Wintjes (8ème). Profitant d'un mauvais renvoi du dernier rempart de Venlo, Makaay manque d'ouvrir la marque (21ème). Wijnaldum frappe au-dessus (35ème). Léger pour une équipe qui, sur le papier, parait évoluer dans une autre division. La timide réponse de Venlo est signé Edwin Linssen sur coup-franc (40ème) mais sans grand danger pour Timmer. Mampuya et Amrabat n'arrivent pas à trouver le cadre.
 
http://footware.fr/img/20071209_vvv_03_rh.jpg
Wijnaldum non plus...
 
Le début de seconde période est acquis à la cause du VVV. Timmer est présent pour stopper une frappe d'Amrabat détournée par Bahia. Quelques instants plus tard, le portier international est encore présent sur un essai de Jason Oost. Le temps fort de Venlo passé, le Feyenoord prend le contrôle de la partie. Le remplacement de Sahin par Fer n'y est sans doute pas étranger. Slory a deux occasions coup sur coup d'ouvrir la marque. Si la première est complètement raté, la seconde voit Wintjes repousser sur sa transversale. Sur un contre, le VVV est tout proche de créer la sensation. El Gaaouiri se retrouve seul face à Timmer mais le portier rotterdamois est une nouvelle fois impeccable. La fin de match est totalement à l'avantage de Feyenoord qui pousse pour prendre les 3 points. Les occasions s'enchaînent. Bahia trouve la transversale. Fer se présente seul face à Wintjes, à quelques minutes du terme. Le jeune rotterdamois manque de sang froid pour donner la victoire aux siens.
 
Match nul et vierge frustrant pour des joueurs de Rotterdam dominateur dans le jeu et dans les occasions. Le faux-pas du PSV n'a que moyennement profité aux hommes de Van Marwijk.
 
 
AZ Alkmaar 2 - 1 FC Utrecht
Highlights (9:05)
 
L'AZ Alkmaar vient de retomber dans ses travers du mois de Septembre. Les hommes de Van Gaal viennent d'enquiller deux défaites consécutives à l'extérieur contre Twente et Nuremberg (UEFA). Au DBS Stadion, l'objectif est de faire le plein de points et de recouvrer un semblant de confiance. Pour se faire l'ancien technicien du Barça a choisi de bâtir une équipe "tout pour l'attaque". Agustien et Cziommer manquent à l'appel, remplacé par Vormer (dont c'est la première apparition) et Graziano Pellè (aligné en pointe au côté de Ari). Moussa Dembelé glisse au milieu de terrain au côté de Pocognoli, Vormer et De Zeeuw. La ligne de défense reste inchangée (Opdam, Jaliens, Mendes et Steinsson). Waterman tient sa place dans les buts.
 
http://footware.fr/img/albumPreview.CA4_9712.jpg
L'italien Graziano Pellè
 
Le gardien français Grandel est le premier à se chauffer les gants : sur une frappe de Dembelé, le portier repousse sans difficulté. La réponse est signé Sander Keller qui fait briller Waterman (6ème). Heureusement pour les hommes de Van Gaal, sans quoi la physionomie du match s'en serait trouver changée. Au lieu de se retrouver mener sur sa pelouse, l'AZ plie le match en 5 minutes. Bien servi par Steinsson, Dembélé allume à bout portant Grandel, l'international belge Pocognoli, qui a suivi, marque dans le but vide (1-0, 19ème). Quelques instants plus tard, Demy De Zeeuw, d'un coup de canon de loin, double la mise (2-0, 24ème). Ari est tout proche du troisième but, mais Grandel repousse la tête du brésilien en corner.
 
http://footware.fr/img/albumPreview.CA4_9518.jpg
Demy De Zeeuw entouré de ses coéquipiers
 
La deuxième mi-temps est avare en occasions. Utrecht tente de revenir dans le match. Leroy George centre sur la barre. Rossini et Dickoh n'ont guère plus de réussites. En face, seul Dembelé se crée une situation digne de ce nom mais le belge bute sur un Grandel impérial. Alors qu'on s'achemine vers une victoire 2-0, Utrecht est finalement récompensé par un but "pour l'honneur" signé Sander Keller au bout du temps additionnel (2-1, 92ème).
 
En une mi-temps et sans se montrer franchement transcendant, l'AZ a fait le métier pour remonter à la 8ème place.
 
 
Autres Résultats :
 
Excelsior 0 - 3 NAC Breda
Vitesse Arnhem 2 - 2 FC Twente
Heracles Almelo 2 - 0 De Graafschap
Sparta Rotterdam 1 - 0 NEC Nimègue
SC Heerenveen 4 - 2 FC Groningen
 
 
Les classements :
 
http://footware.fr/img/eredivisie%2014.jpg
 
Les Buts de la Journée :
 
Elshot (NAC Breda) vs Excelsior
Meeuwis (Roda) vs PSV
De Zeeuw (AZ) vs Utrecht
Vertonghen (Ajax) vs Willem II


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°13515531
simouu
equipe serpentard
Posté le 13-12-2007 à 19:00:17  profilanswer
 

[:haha] le Psv.
 
[:jmaulas] [:bien].
 
Sinon un petit duel Clerc vs Robinho ça vous fait pas baver [:nico54]


---------------
"Je préfère jouer à la play qu'en D2 à Sochaux"
n°13515560
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 13-12-2007 à 19:03:34  profilanswer
 

(repost complèté)
 
Benzemagique
 
 
Mercredi 12 Décembre 2007 - 22H40 : Ibrox Park chantait la marseillaise. L'Olympique lumineux est venu à bout des Glasgow Rangers dans l'hostile Ecosse protestante. Trois ans qu'aucun club n'y était parvenu, exception culturelle française puisque le dernier tombeur des blues de Glasgow sont les auxerrois. Les DVD préparés à la gloire des Rangers en cas de qualification ont tous été réimprimé du blason lyonnais.
 
Sur l'air du "Mrs Robinson" de Simon et Garfunkel, le son qui trotte dans ma tête de supporter ce matin, c'est "We've fucked you, Mister Ferguson"... une chanson à l'égard du numéro 6 et capitaine des Rangers. L'homme par qui tout aurait pu s'arrêter. Retour sur la 79ème minute, page charnière du livre d'or lyonnais :  
Jeremy Toulalan envoie un charbon devant, le ballon rebondit sur la tête d'Hutton et tombe dans la course de Karim Benzema. L'avant-centre lyonnais se présente seul face à Mac Gregor, l'efface et frappe. Le défenseur des Glasgow (Hutton) au prix d'un retour en boulet de canon sauve les siens une première fois. Benz' récupère et bute sur le retour de Mac Gregor puis de la défense. Les Rangers jaillissent en contre. Cap'tain Barry met un grand pont à Cleber Anderson à l'entrée de la surface, s'engouffre. Le prince des pubs écossais sert idéalement Jean-Claude Darcheville, seul, à un mètre à peine, face au but vide.  
Livre de Jean-Claude Duss, Chapitre II Verset 25 : "J'ai failli conclure" s'est écrié le guyannais au moment de frapper le dessus de la transversale.
 
Auparavant l'Olympique des lumières avait réussi à ouvrir le score. Ben Arfa, dans un de ses rares éclair de génie de la soirée, trouve Benzema dans l'espace. L'appel est au diapason de la passe. Karim centre-tire. Mac Gregor détourne le ballon. Govou a bien suivi, effaçant du même coup son incroyable loupé de la troisième minute (0-1, 16ème). Glasgow impose le défi physique mais l'OL tient le choc, n'étant finalement qu'assez peu inquièté. Vercoutre fait le métier en boxant tous les ballons qui passent par lui. Pas de chichis comme on dit. A la pause, les gones tiennent leur qualification.
 
Le retour des vestiaires est difficile. Face à des écossais touchés dans leur orgueil mais qui ne luttent pas face aux préjugés de leur construction de jeu simpliste, le milieu lyonnais recule. Sur un centre de Hutton, Rémi manque sa sortie, obligeant Toto Squilacci (excellent face à Daniel Cousin) à un dégagement en catastrophe. Govou traine le bras, serre les dents mais montre une nouvelle fois toute son importance dans le pressing et le travail défensif. Toulalan, impérial à la récupération, sappe le moral des rouquins. Juni, sur coup-franc, touche la transversale d'un Mac Gregor battu. L'OL des grands soirs, solidaire et combatif est de sortie dans l'antre d'Ibrox. Monsieur Lubos Michel oublie un coup-franc en or suite à une faute sur l'artificier brésilien, capitaine des Gones. Le temps file, puis vient cette fatidique 79ème minute où balance le sort européen de deux clubs... Passé cette minute, les lyonnais, fort de leur avance, reprennent le dessus. Juninho cède sa place à Baros. Profitant du moment de flottement, en vieux roublard italien qu'il est, Fabio Grosso joue vite le coup-franc. Benzema, plutôt heureux pour le coup, hérite d'un bon ballon dans la surface. Ce dernier frappe du pointu entre les jambes du portier des Rangers (0-2, 85ème). De part son placement, ses appels, son intelligence de jeu et ses contrôles, Benz' aura mis la défense écossaise en supplice tout au long de la soirée. C'est en toute logique que le natif de Lyon va s'offrir un doublé libérateur. Dans le troisième but, il y a tout le panel de l'attaquant racé. Le contrôle, la percusion, le déplacement, la prise de risque de plus de 20 mètres, la précision, la vitesse d'exécution ... Benz' est magique qu'on dit (0-3, 88ème) !
 
Contrairement aux années précédentes, l'OL a beaucoup cravaché pour sortir de l'enfer des poules. Faut-il y voir le signe que ce groupe a enfin acquis le supplément d'âme inhérent aux équipes qui vont loin dans la maîtresse des compétitions continentales ? Réponse fin Février. En attendant l'OL tient enfin avec Benzema, le grand attaquant qui faisait défaut à l'équipe brillante qui impressionnait l'Europe du foot à défaut de la conquérir...
 
http://footware.fr/img/1241515824_small.jpg
 
Passons vite fais sur la victoire du Barça au Camp Nou, face au Stuttgart d'Armin Veh (3-1). Les allemands avaient ouvert la marque sur coup-franc mais se sont heurtés au retour en grâce de Samuel Eto'o fils (auteur du 3ème but) qui montre que sa blessure n'a pas altéré sa belle complémentarité avec Ronaldinho. Le brésilien, plus concerné qu'à son habitude, retrouve le sourire et la joie d'une titularisation. Dans la poule E, Barcelone et Lyon tracent leurs chemins. Glasgow, comme Marseille, est reclassé en UEFA. Les allemands passent à la trappe.
 
Des autres matchs de la soirée, seul le groupe G présentait encore un quelconque intérêt sportif. Le PSV Eindhoven avait encore une petite chance de se qualifier. Il fallait pour cela battre l'Inter de Milan au Philips Stadion et espèrer un faux pas de Fenerbahçe face à un CSKA Moscou déjà en vacances. Autant dire "mission impossible". Malheureusement pour les bataves, si impossible n'est pas français, ça se prononce très bien en hollandais... Battu par un Inter brouillon (0-1), l'équipe de Jan Wouters n'avait de toute façon pas les épaules pour aller plus loin. Edison Mendez a bien facilité la tâche des remplaçants de l'Inter en laissant les siens à 10. Julio Cruz, assez maladroit dans cette partie, est le seul buteur du match. L'albiceleste est à la conclusion d'un numéro de soliste signé du hondurien David Suazo. Le champion de Hollande n'a de toute façon pas de regrets à avoir car dans le même temps, les turcs de Fenerbahçe ont surclassé le champion de russie (3-1). Zico et ses brésiliens ont régalé le Bosphore. Les choses avaient pourtant mal débuté avec l'ouverture du score signé Edu qui trompe son propre gardien Volkan Demirel. Mais il était écrit que l'équipe stambouliote devait franchir la première phase. Alex (d'une frappe sublime) et Boral (par deux fois) se sont chargé de le rappeler. Les turcs accompagnent, pour la première fois de leur histoire, les milanais en huitième de finale. Le PSV est reversé en coupe des villes de foire. Il était temps que le calvaire se termine pour le CSKA.
 
Le groupe F offrait deux duels de prestige avec enjeux minimes sachant que l'on connaissait déjà, après 5 journées, la hiérarchie du groupe. Manchester United a survolé les débats, la Roma a assuré l'essentiel, le Sporting récolte l'UEFA et le Dynamo de Kiev n'a que ses yeux pour pleurer. Au stade de La Luz, les coéquipiers de João Moutinho et de Liedson (buteurs tous les deux) ont fait le métier face à l'équipe ukrainienne (3-0). Le Dynamo prend un jeu blanc dans cette ligue des champions 2007/2008 ( 0V 0N 6D). A l'Olimpico, les réservistes mancuniens ont contenu les assaults d'une louve romaine volontaire mais maladroite dans la zone de vérité (1-1).
 
Le groupe H offrait un peu plus de suspens avec un duel à distance pour la première place. Arsenal et Séville était déjà assuré d'une présence en huitième mais hiérarchiquement les gunners pouvaient encore espèrer éviter les cadors européens. La condition sine qua none passait par une victoire à l'Emirates face au Steaua Bucarest du président des tziganes George Becali. Victoire acquise sur la plus petite des marges (2-1), la faute à un très bon Zapata dans les bois roumains et à une finition assez médiocre des cherubins de Wenger. Diaby et Bendtner sont les buteurs anglais. Les yeux d'Arsenal étaient tournés vers Prague, espèrant un faux-pas (ou un nul) du FC Séville pour passer devant. Malheureusement pour eux, les espagnols n'ont pas flanché et se sont facilement imposés en Tchéquie (0-3, buts de Fabiano, Kanoute et Daniel Alvès). Le Slavia avait auparavant assuré sa place en UEFA.
 
 
Les qualifiés :
 
Chapeau 1 : FC Porto, Chelsea, Real Madrid, Milan AC, Barcelone, Manchester United, Inter Milan, FC Séville
Chapeau 2 : Liverpool, Schalke 04, Olympiakos, Celtic Glasgow, Olympique Lyonnais, AS Roma, Fenerbahçe, Arsenal.
 
 
Table des possibilités :
 
Adversaires potentiels de Liverpool : Real Madrid, Milan AC, Barcelone, Inter Milan, FC Séville
Adversaires potentiels de Schalke 04 : Porto, Barcelone, Real Madrid, Milan AC, Man Utd, Inter Milan, FC Séville
Adversaires potentiels de l'Olympiakos : Porto, Chelsea, Barcelone, Milan AC, Man Utd, Inter Milan, FC Séville
Adversaires potentiels du Celtic Glasgow : Porto, Chelsea, Real Madrid, Barcelone, Man Utd, Inter Milan, FC Séville
Adversaires potentiels de l'OL : Porto, Chelsea, Real Madrid, Milan AC, Man Utd, Inter Milan, FC Séville
Adversaires potentiels de l'AS Roma : Porto, Chelsea, Real Madrid, Barcelone, FC Séville
Adversaires potentiels de Fenerbahçe : Porto, Chelsea, Real Madrid, Milan AC, Barcelone, Man Utd, FC Séville
Adversaires potentiels d'Arsenal : Porto,  Real Madrid, Milan AC, Barcelone, Inter Milan


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°13515770
rami-
-
Posté le 13-12-2007 à 19:26:18  profilanswer
 

JMAulas a écrit :

Demi-Finale :
 
http://footware.fr/img/ESS CABJ.jpg
 
La guerre des étoiles
 



JMAulas a écrit :

(repost complèté)
 
Benzemagique
 
 
Mercredi 12 Décembre 2007 - 22H40 : Ibrox Park chantait la marseillaise.


Jean Claude Duss :D
Excellent en tout cas.

n°13515796
simouu
equipe serpentard
Posté le 13-12-2007 à 19:28:34  profilanswer
 

SOF40 a écrit :

N'empeche c'etait peut etre une technique, tu perds tes 2 premiers match, comme ca l'action se pete la gueule, t'en achete plein, et apres tu joue a ton vrai niveau :o
 
l'action remonte et tu revend, c tout truqué et pis c tout  [:cloud_]


Hé je crois que je l'ai faite celle là [:dawa]. Et dès la deuxième défaite en LDC  [:aloy]


---------------
"Je préfère jouer à la play qu'en D2 à Sochaux"
n°13515814
simouu
equipe serpentard
Posté le 13-12-2007 à 19:31:07  profilanswer
 

Quikce a écrit :

Citation :

Le directeur général de l'Inter Milan, Ernesto Paolillo, a indiqué que son club était sur le point d'acheter le milieu de terrain brésilien Daniel Carvalho, milieu offensif du CSKA Moscou, attendu jeudi pour une première visite médicale


 
'tain ils branlent quoi les clubs francais la dessus !  :pfff:


Radin malin  [:alband85]


---------------
"Je préfère jouer à la play qu'en D2 à Sochaux"
n°13515872
Gwendoule
Posté le 13-12-2007 à 19:35:27  profilanswer
 

Quikce a écrit :

Citation :

Le directeur général de l'Inter Milan, Ernesto Paolillo, a indiqué que son club était sur le point d'acheter le milieu de terrain brésilien Daniel Carvalho, milieu offensif du CSKA Moscou, attendu jeudi pour une première visite médicale


 
'tain ils branlent quoi les clubs francais la dessus !  :pfff:


Attends de voir l'indemnité de transfert et le salaire du bonhomme, ça va te calmer direct [:spamafote] Il est international brésilien le monsieur quand même :o

Remigio a écrit :


jvois pas le rapport avec Paris.
 
C'était juste pour chier un peu sur un club que tu déteste ou il y a un réel intérêt dans ton propos ?


En cours de lecture, je me suis dit que j'allais forcément tomber sur un truc dans le style de ta part :o
J'ai pas vu de rapport non plus si ça peut te rassurer :o

n°13515886
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 13-12-2007 à 19:36:38  profilanswer
 
n°13515915
simouu
equipe serpentard
Posté le 13-12-2007 à 19:39:18  profilanswer
 

JMAulas a écrit :


 
Planète Saturn ?


Non Jean Luis Triaud  [:androids974]


---------------
"Je préfère jouer à la play qu'en D2 à Sochaux"
n°13515963
elessar53
con comme un drapeau
Posté le 13-12-2007 à 19:44:30  profilanswer
 

Remigio t'es à Auteuil je crois non ?
Qu'est ce que tu penses de la grève annoncée des supporters pour les deux prochains matchs, 2 fois 90 minutes sans encouragements ni sifflets, quel que soit le jeu et le score ?
 
J'avais prévu d'aller au Parc Samedi soir, ça à d'abord été déplacé l'après-midi, tant-pis j'y vais quand même, j'ai toujours pas pris mon billet parce que je pense que le Parc doit pas être plein comme un oeuf de toute façon en ce moment.
Cependant maintenant j'hesite, 28 roros pour un match qui n'a rien d'une affiche, avec nos joueurs qui jouent la peur au ventre, et un stade mort,...
Je pense que j'irai au Parc, parce que j'y emmène un ami, et que j'espère y voir gagner mon équipe, même dans un stade silencieux.
 
bon j'ai écrit comme je pensait, donc c'est décousu, mais je post quand même :o


---------------
On avait dix ans 'pis on ignorait qu'un jour on s'rait grands, 'pis qu'on mourirait
n°13515999
Gwendoule
Posté le 13-12-2007 à 19:48:18  profilanswer
 

elessar53 a écrit :

Remigio t'es à Auteuil je crois non ?
Qu'est ce que tu penses de la grève annoncée des supporters pour les deux prochains matchs, 2 fois 90 minutes sans encouragements ni sifflets, quel que soit le jeu et le score ?
 
J'avais prévu d'aller au Parc Samedi soir, ça à d'abord été déplacé l'après-midi, tant-pis j'y vais quand même, j'ai toujours pas pris mon billet parce que je pense que le Parc doit pas être plein comme un oeuf de toute façon en ce moment.
Cependant maintenant j'hesite, 28 roros pour un match qui n'a rien d'une affiche, avec nos joueurs qui jouent la peur au ventre, et un stade mort,...
Je pense que j'irai au Parc, parce que j'y emmène un ami, et que j'espère y voir gagner mon équipe, même dans un stade silencieux.
 
bon j'ai écrit comme je pensait, donc c'est décousu, mais je post quand même :o


Quand tu veux poser une question à un mec en particulier, on a inventé les MP [:icon3]
 
Conneries mises à part, en tant que supporter, tu dois... supporter. Ca commence par ne pas douter de ton équipe, et ça passe aussi par un soutien dans les moments difficiles [:beleg]
 
VA AU PARC §§§§§ [:330tdx2]

n°13516054
fumier de ​lapin
Posté le 13-12-2007 à 19:53:42  profilanswer
 

Il n'y a plus de consonne, vous proposez?
 
http://img230.imageshack.us/img230/962/benzemaisuselessqj8.jpg

n°13516075
elessar53
con comme un drapeau
Posté le 13-12-2007 à 19:55:28  profilanswer
 

Gwendoule a écrit :


Quand tu veux poser une question à un mec en particulier, on a inventé les MP [:icon3]


oui enfin c'etait surtout pour lancer une discussion sur le role des supporters toussa, et aussi parce que je crois que l'info sur la grève est pas passée sur ce topic.
 

Gwendoule a écrit :

Conneries mises à part, en tant que supporter, tu dois... supporter. Ca commence par ne pas douter de ton équipe, et ça passe aussi par un soutien dans les moments difficiles [:beleg]
 
VA AU PARC §§§§§ [:330tdx2]


 
Ah mais je les soutiens, je risque de perdre ma connexion internet pour une semaine chaque fois que les matchs sont accessibles en stream sur les chaines arabes (sanction pour cotas de telechargement à 500 Mo/jour)  [:e-te]  
et j'irai au parc, et même j'acheterai une jolie écharpe pour financer les contrats mal négociés de Président "késapélério" Cayzac !


---------------
On avait dix ans 'pis on ignorait qu'un jour on s'rait grands, 'pis qu'on mourirait
n°13516120
Profil sup​primé
Posté le 13-12-2007 à 20:00:19  answer
 

JMAulas a écrit :

Prochain tube de Snoop Dog :
 
WHOOOOO IS USELESS ? B-E-N-Z-E-M-A.


[:rofl] [:rofl]

n°13516125
bpoujol
GT : bsms360
Posté le 13-12-2007 à 20:00:40  profilanswer
 


 
[:bien]


---------------
How can I save my little boy from Oppenheimer's deadly toy ? There is no monopoly of common sense on either side of the political fence
n°13516132
Gwendoule
Posté le 13-12-2007 à 20:02:04  profilanswer
 

elessar53 a écrit :


oui enfin c'etait surtout pour lancer une discussion sur le role des supporters toussa, et aussi parce que je crois que l'info sur la grève est pas passée sur ce topic.
 


T'as souvent vu des infos sur le PSG sur ce topic ? :/
 
Je dois même pouvoir te retrouver des matchs entiers du PSG sans commentaire dessus [:prodigy]
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  3690  3691  3692  ..  57814  57815  57816  57817  57818  57819

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Ballon d'or de la Coupe du Monde FIFA 2006Allez vous regarder la finale de football ce soir ?
ballon de foot adidas teamgeistFlocage officiel sur les maillots de football adidas
Football - [Topic new generation]Petition pour la mise en place de l'arbitrage vidéo dans le football
C'est quoi l'autocollant 64 entouré d'un rond ...Match football dans la region parisienne
effets sur un ballon de baudrucheplus de spectacle dans les stades de football : Inovation
Plus de sujets relatifs à : [Football] Ballon Rond - /!\1er post/!\


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR