Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1731 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  2497  2498  2499  2500  2501  2502
Auteur Sujet :

[Conflit inter gé] vos meilleurs plans camping cars

n°33616222
kryptos
Smokin'
Posté le 14-03-2013 à 00:26:46  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

fiscalisator a écrit :


 
ah merde j'ai pas super bien cherché alors  :sweat:  
 
bon respect en effet  
 
 


 

fiscalisator a écrit :


 
La hype en ce moment c'est d'inculquer le lifestyle vieillesse chez le vieux
 
les pub pour les banques adressées aux jeunes [:monsieur kennedy:5]
la folie immobilière avec des crédits@30ans [:implosion du tibia]
 
subventionner drucker, les émissions type ça se discute
 
ET BIENTÔT : non seulement un système de retraite plus cher pour les actifs, mais aussi des couts de prise en charge de santé délirants [:zytrayaisse]
 
Ce pays de vieux putain...


 
Quand j'entends les vieux nous asséner qu'ils ont travaillé toute leur vie ça me fout un peu les boules.
Comme s'ils disaient à des petits somaliens, j'ai eu de la bouffe toute ma vie moi [:sysman:5]  


---------------
Ce monde n'est qu'une immense entreprise à se foutre du monde
mood
Publicité
Posté le 14-03-2013 à 00:26:46  profilanswer
 

n°33622443
clockover
That's the life
Posté le 14-03-2013 à 14:53:38  profilanswer
 

Ce qui de plus est faux. Ils ont travaillé une partie de leur vie puisqu'il sont à la retraite ;)

n°33624619
shamatoo
Posté le 14-03-2013 à 16:43:24  profilanswer
 

Commence par travailler autant, et tu pourras parler,hé hé hé.
Sans compter qu'il y a cinquante ans, pas mal commençaient à travailler à 18 ans, si pas avant,en 72 les dactylos commençaient à 17 ans.
Et on ne parle même pas des apprentis qui commençaient à 14 ans.
et pas dans des métiers necessairement "HFR Compliants", manoeuvre dans le bâtiment de l'époque, c'était porter des seaux de ciment et des briques toute la journée,pas tapouiller sur un clavier.

Message cité 2 fois
Message édité par shamatoo le 14-03-2013 à 16:49:57
n°33624894
clockover
That's the life
Posté le 14-03-2013 à 17:01:27  profilanswer
 

T'as fini tes morales  :sarcastic:  
En plus ça tombe mal j'ai commencé à 18ans  :lol:  
Et j'ai jamais fait appel au chômage.
Tout cela alors que de leur temps, je serais invalide...  :sol:  
 
Tu peux vraiment me faire la morale  :whistle:


Message édité par clockover le 14-03-2013 à 17:21:47
n°33625094
kryptos
Smokin'
Posté le 14-03-2013 à 17:15:56  profilanswer
 

shamatoo a écrit :

Commence par travailler autant, et tu pourras parler,hé hé hé.
Sans compter qu'il y a cinquante ans, pas mal commençaient à travailler à 18 ans, si pas avant,en 72 les dactylos commençaient à 17 ans.
Et on ne parle même pas des apprentis qui commençaient à 14 ans.
et pas dans des métiers necessairement "HFR Compliants", manoeuvre dans le bâtiment de l'époque, c'était porter des seaux de ciment et des briques toute la journée,pas tapouiller sur un clavier.


C'est là que t'as pas compris dans quel monde tu vivais. Mais alors vraiment quedalle :lol:  
Reporte toi gentiment aux chiffres du chomage, aux carrières en pointillés inconnues des anciens, et reviens nous parler après !

Message cité 1 fois
Message édité par kryptos le 14-03-2013 à 17:16:15

---------------
Ce monde n'est qu'une immense entreprise à se foutre du monde
n°33626734
etoile64
Pas de bras, pas de 8a!
Posté le 14-03-2013 à 19:34:59  profilanswer
 

shamatoo a écrit :

Commence par travailler autant, et tu pourras parler,hé hé hé.
Sans compter qu'il y a cinquante ans, pas mal commençaient à travailler à 18 ans, si pas avant,en 72 les dactylos commençaient à 17 ans.
Et on ne parle même pas des apprentis qui commençaient à 14 ans.
et pas dans des métiers necessairement "HFR Compliants", manoeuvre dans le bâtiment de l'époque, c'était porter des seaux de ciment et des briques toute la journée,pas tapouiller sur un clavier.


 
Et ça a changé aujourd'hui?
 
Les apprentis ne commencent pas tôt, les ouvriers du bâtiment ne portent plus des briques et des seaux de ciment?

n°33626912
Slayer95
Posté le 14-03-2013 à 19:52:57  profilanswer
 

shamatoo a écrit :


Mais bien sûr, n'importe quel prolo pouvait acheter à Paris, et dans les beaux quartiers, encore.  
En fait, la pluspart ne pouvait acheter que loin en banlieue.  
La seule difference c'est que les villes ont grandi,que la proche banlieue autrefois pourrie s'est boboisée, et que la banlieue "accessible" s'est éloignée d'autant.
Sans compter que des arrondissements entiers de Paris étaient à l'époque pouilleux, peuplés de taudis sans confort, qui effectivement n'étaient pas chers.
Ces taudis ont été rasés, ou refaits à neuf, et ô surprise, ils ne sont plus au même prix.


 
 
Il serait bon afin d'établir un vrai échange inter-générationnelle que tu documentes tes posts avec de vraies informations, parce que si il y a bien une chose positive que les jeunes générations ont apportées c'est un accès facile à l'information.
Alors t'es "on dit" de comptoir on s'en passera.
 
Pour info entre 1975 et 2012 la population d'ile de france à augmentée de 200000 individus soit un peu plus 20% (soit un coefficient de 1.2...) en parallèle les prix de l'immobilier ont été multipliés par 3 sur cette même région.
La population en intra-muros est restée stable sur cette période, et c'est pas moi qui le dit c'est l'INSEE (http://www.insee.fr/fr/themes/tableau.asp?reg_id=99&ref_id=t_0401D) et les prix intra-muros on été multiplié par 4......
 
Pour l'état du parc immobilier français je te laisse allez voir ce lien (http://www.location-vacances-sete.com/actualites-2006/20060129-parc-immobilier-france.php) qui lui aussi se base sur l'INSEE.
 


---------------
"Qui mange une noix de coco fait confiance à son anus"
n°33673355
xvince1
Ma question préférée
Posté le 19-03-2013 à 00:11:19  profilanswer
 

Pour ceux que ça intéresse, y-a eu le même débat sur Rue89 juste la semaine dernière http://www.rue89.com/rue89-eco/2013/03/08/chomage-jeunes-vs-vieux-vous-vous-etes-bien-tapes-la-cloche-240324 ,  
 
J'imagine qu'on est dans le ton. J'en profite pour ressortir le petit rapport sur la dette du pays : http://www.performance-publique.budget.gouv.fr/fileadmin/medias/documents/ressources/PLF2013/rapport_depense_2013.pdf
 
Je vous conseille par exemple les pages 15/16 pour avoir un aperçu de la structure de la dépense publique et son évolution entre 1960 et 2011...  
 
Je trouve qu'on y apprend pas mal de trucs notamment une contre vérité sur la fonction publique je trouve mais qui suit malgrés tout une certaine logique, c-a-d que la part de fonctionnement passe de 41% à 34% entre 1960-2011, ce qui veut dire que comme on ne peut pas trop taper sur les prestations sociales, on tente de diminuer le fonctionnement de l'état ce qui est encore plus dommageable pour les générations actuelles vu le niveau de complexité du bouzin...
 
Personnellement ce qui me choque, c'est surtout la part des investissements qui est passé de 9% en 1960 à 6% en 2011 sachant que c'est ce qui fera vivre les générations futures, et après évidement, la part des prestation sociales qui explose en passant de 32% à 46% ou qui passe de 19.2% à 28.8% du PIB.  
 
Je fini vite fait par mon analyse perso : Dans l'ensemble je suis plutôt d'accord avec la critique de la génération des baby boomer, même si évidemment on ne peut pas tomber dans un "agisme" bête et méchant. Mais en attendant, on ne peut que constater que Bref, la France est bien assise sur son gros cul et que les politiques menées depuis ces 40 dernières années n'ont fait que gérer et dilapider le beau patrimoine industriel et économique de l'après guerre (énergies / telecom / spatial / aéronautique / bancaire / assurance / pharmaceutique etc etc ) et qui est en train de pousser le pays vers la faillite...
 
A titre informatif : la dette est passé de 21.2% en 1978 à 82% du PIB en 2010 et 89.9% en 2012 !!!  [:amaniak:2]


Message édité par xvince1 le 28-04-2013 à 19:38:53

---------------
Sur une trois voies, les relous qui squattent la voie du milieu sans doubler personne méritent d'être ébouillantés au napalm radioactif...
n°33686039
fiscalisat​or
deep state
Posté le 19-03-2013 à 23:25:27  profilanswer
 

Le fail en matière de stratégie industriel est effectivement assez dramatique je suis d'accord avec toi.
 
Après je ne suis pas sûr que la génération aujourd'hui trentenaire amène une vision nouvelle.
J'ai parfois l'impression qu'elle n'a pas compris que l'état français favorise outrageusement les grosses sociétés.
 
Ce qui est lié au débat par contre, c'est le fait que structurellement, un pays qui aide exagérément des grosses boites assises sur un coussin de R&D subventionné, n'aide pas du tout les PME.
 
Par exemple, les récentes interférences sur le dossier de la voiture électrique...
 
Et les PME sont à mon sens, mieux adaptées pour amoindrir l'impact du chômage chez les jeunes.
Ce seul choix est problématique.


---------------
Présidence Fillon : générique de début
n°33686310
xvince1
Ma question préférée
Posté le 20-03-2013 à 00:05:58  profilanswer
 

fiscalisator a écrit :

Le fail en matière de stratégie industriel est effectivement assez dramatique je suis d'accord avec toi.
 
Après je ne suis pas sûr que la génération aujourd'hui trentenaire amène une vision nouvelle.
J'ai parfois l'impression qu'elle n'a pas compris que l'état français favorise outrageusement les grosses sociétés.
 
Ce qui est lié au débat par contre, c'est le fait que structurellement, un pays qui aide exagérément des grosses boites assises sur un coussin de R&D subventionné, n'aide pas du tout les PME.
 
Par exemple, les récentes interférences sur le dossier de la voiture électrique...
 
Et les PME sont à mon sens, mieux adaptées pour amoindrir l'impact du chômage chez les jeunes.
Ce seul choix est problématique.


 
 
Disons qu'en temps normal, les PME/PMI se développent parce qu'elles récupèrent des marchés indirects liés au financement public en R&D (cf Apple / MS et l'informatique en général qui se sont développées sur la monté en puissance des transistors. Si on est précis d'ailleurs, c'est indirectement la seconde guerre mondiale qui à produit l'informatique avec les machines de cryptage). Le problème de notre syteme politique, c'est sa professionnalisation et le manque criant de vision sur le long terme et surtout le manque d'envergure des politiciens. Regarde le niveau depuis Pompidou, on a affaire a des administrateurs patrimoniaux, les mecs ont des armées de conseillers et ils commandent, à chaque nouvelle nomination, des tétrachiées de rapports et d'audits, qui sont tous contradictoires entre eux. Et comme eux-même ne sont que des machines à serrer de la louche sur les marchés ou les meetings, ben au final, ils tranchent dans le mou : 10 milliards par ci, 200 miyons par là, une réforme par ci, deux réformes par là etc etc. Bref, rien d'efficace ou de massif dans tel ou tel domaine. La France à demandé une étude, sous Chirac je crois, pour Hermès une navette spatiale qui a coûté la bagatelle de 2 milliards en études pour aboutir sur du papelard jauni qui dort dans les tiroirs du CNES (d'ailleurs pas tant que ça au final, car ça a donné indirectement CATIA et la division softs de chez Dassault qui vend des solutions intégrées complètes à Boing, lockheed, aux US et dans le monde)
 
Le problème de l'investissement public dans un objectif commun, c'est surtout l'aspect fédérant pour une nation, Je pense que les américains sont toujours très fiers d'avoir marché sur la lune, comme nous sommes fiers du Concorde, du France/Normandie, de l'A380, du Rafale, de l'Alpine Renault, des peugeot en Rallye, des hélicoptères EADS, d'AREVA/CEA/EDF et de la maîtrise de l'atome, bref c'est surtout ce qu'on compris les allemand en étant fier de ce qu'ils produisent


---------------
Sur une trois voies, les relous qui squattent la voie du milieu sans doubler personne méritent d'être ébouillantés au napalm radioactif...
mood
Publicité
Posté le 20-03-2013 à 00:05:58  profilanswer
 

n°33686556
fixio
Bibliothécaire
Posté le 20-03-2013 à 01:10:30  profilanswer
 

kryptos a écrit :


Quand j'entends les vieux nous asséner qu'ils ont travaillé toute leur vie ça me fout un peu les boules.
Comme s'ils disaient à des petits somaliens, j'ai eu de la bouffe toute ma vie moi [:sysman:5]  


 
 [:wrong turn]


---------------
A force de voir les choses en face, on finit par n'avoir en face de soi que des choses.
n°33725868
fiscalisat​or
deep state
Posté le 23-03-2013 à 11:52:05  profilanswer
 

Sur France Inter hier E. Todd et H. Le Bras pendant un petit quart d'heure.
 
 
à partir de 8'30 environ, un passage sur leur vision de la part de la peur du déclassement social dans la france moderne, sur les inégalités d'éducation et les modifications du corps électoral  
 
http://www.dailymotion.com/video/x [...] &start=512


Message édité par fiscalisator le 23-03-2013 à 11:57:33

---------------
Présidence Fillon : générique de début
n°33807891
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 31-03-2013 à 00:42:07  profilanswer
 

shamatoo a écrit :

En fait, t'as pas pu comprendre le principe de la retraite par répartition, quoi.
Ça consiste précisément à payer pour les autres, c'est comme ça que ça marche depuis la creation des caisses de retraite.


Ca ne marche que si le ratio actifs/retraités est à l'avantage des actifs. Or le baby boom correspond aussi aux 30 glorieuses, alors que les jeunes d'aujourd'hui subissent 30 calamiteuses. Une partie des retraités d'aujourd'hui sont particulièrement bien lotis par rapport au reste de la population, et celle-la devrait, plutôt que de laisser le pays s'enfoncer un peu plus dans la crise et le chômage, faire preuve d'entraide. La solidarité, ça va dans les deux sens, pas seulement des jeunes vers les vieux. Les jeunes d'aujourd'hui n'ont aucunement envie d'entretenir une génération d'Arpagons. Si les riches retraités se contentent de garder leur pognon jusqu'à la mort, car ils sont en général très peu dépensiers, ce sont des centaines de milliards d'euros qui sont bloqués et inutiles pour l'économie du pays.

Message cité 1 fois
Message édité par el muchacho le 31-03-2013 à 00:58:39
n°33808040
el muchach​o
Comfortably Numb
Posté le 31-03-2013 à 01:07:40  profilanswer
 

kryptos a écrit :


C'est là que t'as pas compris dans quel monde tu vivais. Mais alors vraiment quedalle :lol:  
Reporte toi gentiment aux chiffres du chomage, aux carrières en pointillés inconnues des anciens, et reviens nous parler après !


Il y a quand même un gros changement, c'est que les Français n'acceptent plus les "petits" boulots. Travailler dans la restauration ou l'hotellerie est même devenu trop dur pour notre génération. Les >10% de chômage ne sont pas étrangers à cela. Faut arrêter, je reviens de Taiwan, où c'est le plein emploi, et la population active est manifestement plus jeune qu'en France, et bien ils font tous les boulots (un paquet dans les petits restaus de rue), sans doute pas bien payés, mais ils ne se plaignent pas.
Donc la désindustrialisation massive est un aspect du chômage structurel, mais le refus de travailler en est un autre qu'on a tendance à oublier.

Message cité 1 fois
Message édité par el muchacho le 31-03-2013 à 01:09:46
n°33808730
Ciler
Modérateur
Posté le 31-03-2013 à 10:39:37  profilanswer
 

el muchacho a écrit :


Ca ne marche que si le ratio actifs/retraités est à l'avantage des actifs. Or le baby boom correspond aussi aux 30 glorieuses, alors que les jeunes d'aujourd'hui subissent 30 calamiteuses. Une partie des retraités d'aujourd'hui sont particulièrement bien lotis par rapport au reste de la population, et celle-la devrait, plutôt que de laisser le pays s'enfoncer un peu plus dans la crise et le chômage, faire preuve d'entraide. La solidarité, ça va dans les deux sens, pas seulement des jeunes vers les vieux. Les jeunes d'aujourd'hui n'ont aucunement envie d'entretenir une génération d'Arpagons. Si les riches retraités se contentent de garder leur pognon jusqu'à la mort, car ils sont en général très peu dépensiers, ce sont des centaines de milliards d'euros qui sont bloqués et inutiles pour l'économie du pays.


Les vieux ils gardent leurs sous en grosse coupures dans le matelas ? Ou à la banque, a ton avis ?

n°33809115
fiscalisat​or
deep state
Posté le 31-03-2013 à 12:08:54  profilanswer
 

el muchacho a écrit :


Il y a quand même un gros changement, c'est que les Français n'acceptent plus les "petits" boulots. Travailler dans la restauration ou l'hotellerie est même devenu trop dur pour notre génération. Les >10% de chômage ne sont pas étrangers à cela. Faut arrêter, je reviens de Taiwan, où c'est le plein emploi, et la population active est manifestement plus jeune qu'en France, et bien ils font tous les boulots (un paquet dans les petits restaus de rue), sans doute pas bien payés, mais ils ne se plaignent pas.
Donc la désindustrialisation massive est un aspect du chômage structurel, mais le refus de travailler en est un autre qu'on a tendance à oublier.


 
"refus" ... :/
 
avec un SMIC tu te loges comment ?
 
le premier problème du pays c'est la bulle immo.
si on baisse drastiquement le coût du logement, faire des petits boulots devient mécaniquement plus intéressant.
 
c'est aussi pour cela que l'Allemagne a autant de "petits boulots".


---------------
Présidence Fillon : générique de début
n°33809172
Ciler
Modérateur
Posté le 31-03-2013 à 12:18:42  profilanswer
 

fiscalisator a écrit :


avec un SMIC tu te loges comment ?


En province [:spamafote]

n°33817322
briseparpa​ing
Posté le 01-04-2013 à 17:56:13  profilanswer
 

Concernant l'investissement industriel, on a tendance à bcp oublié les échecs. L'informatique ou le Concorde sont des échecs industriels et commerciaux en France, malgré un soutien fort de l'Etat.
J'aurais plutôt tendance à penser que dans les années 60/70, la politique industrielle de la France, c'était "quelque soit le secteur investi, on est sur de gagner". Du coup, c'était bcp plus facile.
De nos jours, j'ai bcp de mal à voir quel secteur de "pointe", quelle "industrie" il faudrait investir massivement.
Les japonais, qui n'hésitent pas à investir des milliards dans des secteurs très spéculatifs (tout le monde se foutait de la gueule de Toyota avec son modèle hybride il y a 15 ans) n'arrivent pas à faire émerger de nouveaux secteurs industriels révolutionnaires.
 
En France, la prise de risque est minimale, on attend bcp de l'Etat.  
 
J'ai toujours soutenu le logiciel libre par exemple, pensant que c'était un vecteur formidable d'investissement et de progrès. Bah, en France, ça ne marche pas du tout. Par contre, les pays scandinaves, l'Italie, l'Europe de l'Est ou le Japon, ça marche super bien.

n°33819675
fiscalisat​or
deep state
Posté le 01-04-2013 à 21:30:22  profilanswer
 

Il y a le quoi et il y a le comment.
 
Dans les années 60/70 on maîtrisait les technologies et investissements en parachutant des hauts fonctionnaires à des postes importants dans les grandes entreprises.
Maintenant, les gars vont vendre les technos à l'étranger, et avec une efficacité très difficile à évaluer.
 
De fait ce sont ces gens qui sont en charge des actions actuellement non coordonnées qui pourraient donner une politique industrielle.
 
AMHA l'état a abandonné la place en abandonnant l'idée de mettre des règles dans tout cela.
Donc je serais tenté de dire que la France doit projeter ses investissements dans des cadres réglementaires nouveaux.
 
Actuellement le cadre est le même quel que soit le domaine (et quel que soit le tissu industriel qui le compose), or il me semble évident qu'aujourd'hui l'état cherche à investir dans de nouveaux entrants -> j'ai du mal à concevoir qu'en nous traînant des mécanismes fiscaux identiques pour d'un côté continuer à soutenir les gros du spatial, et de l'autre chercher à faire démarrer un nouveau, on puisse être efficace.
 
Le voilà surtout pour moi l'héritage nocif.
 
Le concorde a été un échec commercial.
L'it un échec technique directement ... parce que l'informatique a surtout vu de grand succès venir de petites structures...  
 
En France les petites boites... bof, on aime pas trop.


---------------
Présidence Fillon : générique de début
n°33821546
xvince1
Ma question préférée
Posté le 02-04-2013 à 00:00:16  profilanswer
 

fiscalisator a écrit :

Il y a le quoi et il y a le comment.
 
Dans les années 60/70 on maîtrisait les technologies et investissements en parachutant des hauts fonctionnaires à des postes importants dans les grandes entreprises.
Maintenant, les gars vont vendre les technos à l'étranger, et avec une efficacité très difficile à évaluer.
 
De fait ce sont ces gens qui sont en charge des actions actuellement non coordonnées qui pourraient donner une politique industrielle.
 
AMHA l'état a abandonné la place en abandonnant l'idée de mettre des règles dans tout cela.
Donc je serais tenté de dire que la France doit projeter ses investissements dans des cadres réglementaires nouveaux.
 
Actuellement le cadre est le même quel que soit le domaine (et quel que soit le tissu industriel qui le compose), or il me semble évident qu'aujourd'hui l'état cherche à investir dans de nouveaux entrants -> j'ai du mal à concevoir qu'en nous traînant des mécanismes fiscaux identiques pour d'un côté continuer à soutenir les gros du spatial, et de l'autre chercher à faire démarrer un nouveau, on puisse être efficace.
 
Le voilà surtout pour moi l'héritage nocif.
 
Le concorde a été un échec commercial.
L'it un échec technique directement ... parce que l'informatique a surtout vu de grand succès venir de petites structures...  
 
En France les petites boites... bof, on aime pas trop.


 
Je suis pas vraiment d'accord la dessus. Il y a plein de petites boites qui gravitent autour des grosses, comme Apple a gravité autour des puces fabriquées par Intel ou IBM, ou comme MS avec le DOS pour IBM aussi. Après, l'exemple du concorde est pour moi assez frappant : non seulement, les investissements de l'époque, servent encore aujourd'hui (technologies), mais il a quand même fini par être rentable au milieu des années 90 (on aurait aussi pu avoir du mal a anticiper la crise pétrolière de 73, mais si on avait repenser ses moteurs pour être plus économique). Après, c'est sur que tous les investissements ne se sont pas traduit directement en réussite, mais dans l'ensemble, si tu regardes ce qui fonctionne aujourd'hui, c'est souvent en lien avec ces investissements.


---------------
Sur une trois voies, les relous qui squattent la voie du milieu sans doubler personne méritent d'être ébouillantés au napalm radioactif...
n°33821610
xvince1
Ma question préférée
Posté le 02-04-2013 à 00:10:15  profilanswer
 

briseparpaing a écrit :

Concernant l'investissement industriel, on a tendance à bcp oublié les échecs. L'informatique ou le Concorde sont des échecs industriels et commerciaux en France, malgré un soutien fort de l'Etat.
J'aurais plutôt tendance à penser que dans les années 60/70, la politique industrielle de la France, c'était "quelque soit le secteur investi, on est sur de gagner". Du coup, c'était bcp plus facile.
De nos jours, j'ai bcp de mal à voir quel secteur de "pointe", quelle "industrie" il faudrait investir massivement.
Les japonais, qui n'hésitent pas à investir des milliards dans des secteurs très spéculatifs (tout le monde se foutait de la gueule de Toyota avec son modèle hybride il y a 15 ans) n'arrivent pas à faire émerger de nouveaux secteurs industriels révolutionnaires.
 
En France, la prise de risque est minimale, on attend bcp de l'Etat.  
 
J'ai toujours soutenu le logiciel libre par exemple, pensant que c'était un vecteur formidable d'investissement et de progrès. Bah, en France, ça ne marche pas du tout. Par contre, les pays scandinaves, l'Italie, l'Europe de l'Est ou le Japon, ça marche super bien.


 
Ben pourtant ça me paraît plutôt simple, les mêmes que les copains occidentaux (dans le désordre) :
 
-biotech
-nanotech
-Spatial
-semiconducteurs
-photovoltaique / énergies alternatives (nucléaire/marée motrice/éolien etc etc)
-relancer les surgénérateurs pour cramer les déchets nucléaires
-recherche fondamentale sur le stockage de l'énergie (lithium etc etc)
 
Le vrai problème pour moi, c'est pas vraiment le domaine dans lequel il faut investir, c'est plutôt la synthèse d'un objectif réaliste sur du court terme, et fédérateur, qui justifierait ces investissement, comme Kennedy avec les missions Appolo.


Message édité par xvince1 le 02-04-2013 à 00:11:37

---------------
Sur une trois voies, les relous qui squattent la voie du milieu sans doubler personne méritent d'être ébouillantés au napalm radioactif...
n°33832178
clockover
That's the life
Posté le 02-04-2013 à 21:39:38  profilanswer
 

Ca devie là  :fou: .
Nous on veut parler des vieux qui nous exploite  :o !!  
Des vieux qui ont créé une dette de fou :o  
qui ont mis en place cet etat de penser "on nous doit tout même si on en a pas les moyens".
qui ont acheté des baraques avec des inflation de 10% l'année
qui ont eu le plein emploi
qui ce tape des retraites moyennes plus importantes que nos salaires
qui ont eu des vrais projets interressants
qui pense majoritairement que les actifs devrait cotiser plus longtemps (quel bande d'enculé  :D )
qui bouffe leur retraite à l'étranger/achète étranger
qui vont au magasin/pharmacie/... en pleine heure de dispo pour les actifs
qui ont une CSG plus faible alors que cela signifie (cotisation sociale généralisée (GENERALISEE))...
qui peuvent déduire le forfait 10% sur leur impôt  
qui profite d'une journée d'esclavagisme le lundi de pentecôte (férié mais non chômé mais pas de paie, pas de cotisation... bref de l'esclavage)
....

Message cité 3 fois
Message édité par clockover le 26-07-2013 à 02:05:41
n°33832267
fiscalisat​or
deep state
Posté le 02-04-2013 à 21:44:06  profilanswer
 

qui claque la sécu avec les cures thermales
 
 
sinon vous avez vu que la droite hurle à la mort à cause d'un léger risque de désindexation des pensions ?


---------------
Présidence Fillon : générique de début
n°33832646
xvince1
Ma question préférée
Posté le 02-04-2013 à 22:04:34  profilanswer
 

clockover a écrit :

Ca devie là  :fou: .
Nous on veut parler des vieux qui nous exploite  :o !!  
Des vieux qui ont créé une dette de fou :o  
qui ont mis en place cet etat de penser "on nous doit tout même si on en a pas les moyens".
qui ont acheté des baraques avec des inflation de 10% l'année
qui ont eu le plein emploi
qui ce tape des retraites moyennes plus importantes que nos salaires
qui ont eu des vrais projets interressants
qui pense majoritairement que les actifs devrait cotiser plus longtemps (quel bande d'enculé  :D )
qui bouffe leur retraite à l'étranger/achète étranger
qui vont au magasin/pharmacie/... en pleine heure de dispo pour les actifs
....


 

fiscalisator a écrit :

qui claque la sécu avec les cures thermales
 
 
sinon vous avez vu que la droite hurle à la mort à cause d'un léger risque de désindexation des pensions ?


 
 :lol: ça me fait plaisir, enfin des pires que moi  :D

Message cité 1 fois
Message édité par xvince1 le 02-04-2013 à 22:06:14

---------------
Sur une trois voies, les relous qui squattent la voie du milieu sans doubler personne méritent d'être ébouillantés au napalm radioactif...
n°33832759
Profil sup​primé
Posté le 02-04-2013 à 22:11:20  answer
 

Mais oui, continuez à vous entretuer, à rechercher des boucs émissaires  [:montgomery burns:1]  c'est parfait !

n°33832950
fiscalisat​or
deep state
Posté le 02-04-2013 à 22:20:35  profilanswer
 

Citation :

07/11/1973 [:gargamail:1]


 
 :fou:


---------------
Présidence Fillon : générique de début
n°33841091
clockover
That's the life
Posté le 03-04-2013 à 15:08:36  profilanswer
 

xvince1 a écrit :


 
 :lol: ça me fait plaisir, enfin des pires que moi  :D


 :whistle:  
 
Perso, je ne suis pas un acharné.
Mais il y a quand même des vérités et une certaine injustice.
 
Alors non les vieux qui chouinent après la période économique qu'ils ont eu, il me font verser 0 larmes.
Comme les places assises en priorité au vieux... Je suis désolé mais on peut être jeune et être en mauvaise santé sans que cela ne transparaisse... (et là je peux vous dire qu'on a beau être malade, on se sent quand même jugé et imposteur...)

n°33841359
xvince1
Ma question préférée
Posté le 03-04-2013 à 15:24:47  profilanswer
 


 
Parce que toi, tu crois encore que les banquiers chinois, américains ou indiens vont éponger l'ardoise ? parce qu'on est super sympa ?  [:arslan310:1]


Message édité par xvince1 le 03-04-2013 à 15:27:44

---------------
Sur une trois voies, les relous qui squattent la voie du milieu sans doubler personne méritent d'être ébouillantés au napalm radioactif...
n°33841821
clockover
That's the life
Posté le 03-04-2013 à 15:52:41  profilanswer
 


Nan mais la théorie du complot, on connait hin!

n°33876343
k-nar
Laqué.
Posté le 06-04-2013 à 14:08:17  profilanswer
 

Ciler a écrit :


Les vieux ils gardent leurs sous en grosse coupures dans le matelas ? Ou à la banque, a ton avis ?


 
Dans l'immobilier sur-évalué.


---------------
Pseudo Rocket League: Topper Harley | Ma chaîne YouTube | Mon Twitch
n°33879634
Ciler
Modérateur
Posté le 06-04-2013 à 20:45:41  profilanswer
 

k-nar a écrit :


Dans l'immobilier sur-évalué.


Non.
 
Soit ils habitent dedans, et donc la valeur n'est pas sur le marché. Soit il est loué, et donc il joue son rôle sur le marché. Soit il est inoccupé et donc perds de la valeur faute d'entretiens.

n°33879726
canardeur
Posté le 06-04-2013 à 20:53:50  profilanswer
 

Ciler a écrit :


Non.
 
Soit ils habitent dedans, et donc la valeur n'est pas sur le marché. Soit il est loué, et donc il joue son rôle sur le marché. Soit il est inoccupé et donc perds de la valeur faute d'entretiens.


 
Ou soit ils le vendent a un couple de jeunes pour partir dans le Sud en Camping car plein de caisses de champagne dans le coffre  [:yakari35]

n°33880227
clockover
That's the life
Posté le 06-04-2013 à 21:36:38  profilanswer
 

+1

n°33880259
canardeur
Posté le 06-04-2013 à 21:38:43  profilanswer
 

(mes parents par exemple)  :D

n°33881792
k-nar
Laqué.
Posté le 07-04-2013 à 00:15:35  profilanswer
 

Ciler a écrit :


Non.
 
Soit ils habitent dedans, et donc la valeur n'est pas sur le marché.  
Oui, mais sachant que la valeur potentielle du bien a explosé (je te laisse voir le Friggit toussa) -> plus value sur le dos des jeunes primos-accédant qui s'endettent sur 30 ans pour une épave thermique.
 
Soit il est loué, et donc il joue son rôle sur le marché.  
Et à chaque relocation on fait +20% sur le loyer voire encore plus... :D (mais bon les bailleurs jouent leur rôle sur le marché :o )
 
Soit il est inoccupé et donc perds de la valeur faute d'entretiens.
Ou pas (dépend des zones)...


 
Nier qu'il y a un gap énorme entre les primos (jeunes) et les vieux via l'immobilier c'est quand même avoir de sacrées œillères désolé...
 
D'ailleurs je conseille ce bouquin: http://www.amazon.fr/Les-g%C3%A9n% [...] 2212553293
 
Vraiment excellent qui permet de se rendre compte de l'ampleur de tout ça... Il expose aussi la mainmise par des babyboomers sur la politique.
 
Enfin une fois que le vers est dans la pomme c'est trop tard  :sweat:


---------------
Pseudo Rocket League: Topper Harley | Ma chaîne YouTube | Mon Twitch
n°33882259
fiscalisat​or
deep state
Posté le 07-04-2013 à 01:51:12  profilanswer
 

merci pour la ref sur le bouquin, ajouté en fp.


---------------
Présidence Fillon : générique de début
n°33882816
Ciler
Modérateur
Posté le 07-04-2013 à 09:41:38  profilanswer
 

k-nar a écrit :

 

Nier qu'il y a un gap énorme entre les primos (jeunes) et les vieux via l'immobilier c'est quand même avoir de sacrées œillères désolé...

 

D'ailleurs je conseille ce bouquin: http://www.amazon.fr/Les-g%C3%A9n% [...] 2212553293

 

Vraiment excellent qui permet de se rendre compte de l'ampleur de tout ça... Il expose aussi la mainmise par des babyboomers sur la politique.

 

Enfin une fois que le vers est dans la pomme c'est trop tard  :sweat:


Qu'il y ait un gap ne fait aucun doute. Ce n'est vraiment pas le propos.

 

Mais machin affirmait que les vieux ne faisaient que garder leur pognon sans qu'il circule dans l'économie. Or, si les économies sont sous forme d'immo, sauf a garder l'appart vide, il y a bien une fonction économique. Une fonction négative, on est bien d'accord, mais l'argent "circule" néanmoins. Ca n'a rien a voir avec l’existence d'un gap immobilier quelconque.


Message édité par Ciler le 07-04-2013 à 09:42:25
n°34042765
nico6259
Facilitateur, coach POGNON
Posté le 20-04-2013 à 12:45:25  profilanswer
 

fiscalisator a écrit :

On répartit les salaires des actifs d'aujourd'hui en se basant sur les niveaux de vie les plus élevés de nos vieux.
 
L'écart salarial et patrimonial est tel que le principe est devenu injuste aujourd'hui.


 
 
+1.
 
Heureux qu'il y ait ce topic, j'avais pensé à le créer mais j'ai eu la flemme  :D


---------------
Topic Epargne              AvenueDesInvestisseurs (ADI) : mon site pour mieux épargner
n°34042798
nico6259
Facilitateur, coach POGNON
Posté le 20-04-2013 à 12:51:16  profilanswer
 

shamatoo a écrit :


Comme déjà dit, les villes ont grandi,surtout les grandes villes, et vu l'afflux, les prix ont monté.La banlieue aussi a grandi.  
Ceci dans les grandes villes comme Paris.  
Qu'un prof au lycée de Tarbes ne puisse pas aujourd'hui se loger aussi bien qu'un prof du même lycée il y a 50 ans, j'en doute.
Et il peut s'acheter facilement tout ce qui ,il y a 50 ans, relevait du grand luxe, electromenager,télé, voitures, sans parler des ordinateurs, voyages en avion, vacances à l'étranger,vêtements, etc.


 
 
D'accord.
Donc en fait si les prix ont fait x2 voire x3 partout en France entre 1998 et 2012, c'est parce que la population en ville et en dehors des villes a doublé ?
 
Les instits 68ards pouvaient s'acheter une maison + une résidence secondaire.
Maintenant, c'est tout juste s'ils peuvent s'acheter une maison en s'endettant pourtant sur 30 ans.


---------------
Topic Epargne              AvenueDesInvestisseurs (ADI) : mon site pour mieux épargner
n°34042837
nico6259
Facilitateur, coach POGNON
Posté le 20-04-2013 à 12:58:13  profilanswer
 

LardonCru a écrit :


Tu sais, de nos jours, on ne parle plus de problèmes pour acheter à Paris... mais pour se loger tout court.
 


 

LardonCru a écrit :


C'est exactement ça. :jap:
 
On parle de gens qui n'ont pas connu la guerre, qui ont fait/vécu la libération sexuelle, qui ont construit leur carrière dans les Trente Glorieuses. La génération Y, elle commence sa vie amoureuse par des tests de dépistage et sa vie professionnelle par des CDD à peine au dessus du SMIC alors qu'elle a bac+5.
 
Quand on dit que nos retraités ont "mérité", ont "payé" leurs retraites, ça me fait doucement marrer. Soyons précis : ils ont payé les retraites des classes creuses, des survivants de deux guerres mondiales. Alors qu'ils étaient une classe d'âge nombreuse grâce au Baby Boom, boostée par une croissance économique et un plein emploi comme on en a rarement vu sur cette planète.
 
Et cette génération a tout de même réussi l'exploit de ne pas mettre un rond de côté, au cas où. C'est ça, la gestion exemplaire ? C'est ça, la génération "sérieuse" ? Et c'est nous, les branleurs ?  
S'il y a bien eu sur Terre une génération de branleurs qui ne pensent qu'à leur pomme, pratique la politique du "après moi le déluge", voire carrément de la terre brûlée, c'est bien nos retraités actuels. :o
 
Faudra nous expliquer.
 
C'est quoi l'excuse pour avoir creusé des dettes abyssales ? Comment on renfloue ? C'était quoi, le plan ? Se faire un petit baby-boom ou une Guerre Mondiale tous les 30 ans, hop, ni vu ni connu ? Ou alors la croissance infinie, illimitée et ininterrompue jusqu'à la fin des temps, peut-être ? :o


 
 
+1000  :jap:


---------------
Topic Epargne              AvenueDesInvestisseurs (ADI) : mon site pour mieux épargner
n°34042845
fiscalisat​or
deep state
Posté le 20-04-2013 à 13:00:02  profilanswer
 

En fait, une possible déstabilisation pourrait simplement venir du fait du départ d'un certain nombre de départ de "gros" salaires, pas nécessairement les 68 ars, mais aussi des gens qui sont nés fin des années 50, début 60, qui ont acheté de l'immo dans les années 90, mais qui aussi ont conservé un écart salarial assez conséquent.
 
Jusqu'à maintenant, dans les entreprises et la FP, les responsabilités sont plutôt "captées" par nos aînés, ce qui peut sembler normal, mais je crois qu'on loupe l'absence d'un nécessaire renouvellement.
Dans l'IT par exemple, on a vu comme effet direct à l'arrêt des progressions des salaires après 35 ans, ... pas mal de gens entre 30-40 ans qui se mettent à leur compte.
 
-> Je me pose la question de l'avenir industriel et managérial du pays.
En gros, je constate que très peu de managers sont renouvelés, même si j'ai pas d'études pour appuyer cette intuition.


---------------
Présidence Fillon : générique de début
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  2497  2498  2499  2500  2501  2502

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Concession multimarques île de FranceTimbres verts pour envoi france belgique ?
Fiché carte banque de France... Help!!!!Forum Hardware 2ème de france 33ème au monde
Étranger européen en France, les droits, les papiers ....Filiale européenne d'un groupe français qui travaille en France
Moody's retire son AAA à la France !sur quels joueurs faudra compter pour faire une bonne équipe de France
Marine Lorphelin : Miss France 2013 / 1ere dauphine de Miss Monde ! 
Plus de sujets relatifs à : [Conflit inter gé] vos meilleurs plans camping cars


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR