Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1564 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  2034  2035  2036  ..  2043  2044  2045  2046  2047  2048
Auteur Sujet :

Childfree : Vivre sans enfants par choix et sujets connexes (débats)

n°59373105
Youmoussa
Ecrou-vis
Posté le 04-04-2020 à 15:38:34  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

chin jo a écrit :

Entre changer une roue et parler de base souterraine + ferme qui va bien il y a juste un monde :
 - fréquence des emmerdements (grand père charpentier dans mon cas, les clous j'ai cotisé mon aise)
 - importance des conséquences (au pire une nuit en campagne dans la caisse, versus la mort immédiate ou dans une société qui se déchire).
 
Je suis plutôt prévoyant, la maison est équipée, mais à des années lumières de l'image que tu projettes.
Ensuite visiblement ça a aussi une dimension de loisir pour toi :jap:
 
Moi je fais des gosses, ils s'occuperont de moi en cas de coup dur :o
 


 
Loisir ou névrose ?  :o


---------------
Galerie HFR - Photoblog San Francisco - American Cars Photos
mood
Publicité
Posté le 04-04-2020 à 15:38:34  profilanswer
 

n°59373115
Youmoussa
Ecrou-vis
Posté le 04-04-2020 à 15:39:26  profilanswer
 

gimly the knight a écrit :


 
Moi non plus. En cas de guerre thermonucléaire, je préfère crever direct.
 
C'est fou de s'accrocher à la vie comme ca :/


 
Surtout pour ne pas en profiter avant comme le disait chin jo  :D


---------------
Galerie HFR - Photoblog San Francisco - American Cars Photos
n°59373543
chin jo
Another One Drives a Duster
Posté le 04-04-2020 à 16:29:55  profilanswer
 


 
Merci de confirmer ta détresse aussi visiblement, mais gaffe quand même ça devient un peu gênant là :o
 
Je suis un plouc de 43 ans qui revient de balade, je pensais voir pas mal de forces de police mais rien.
Toujours pas eu un contrôle depuis le début, vu 4x les gendarmes... qui ne se sont jamais arrêtés pour me demander les papiers du groupe familial.
Il fait beau, il fait chaud, on est à la maison toute la journée ou presque, je vous donne un loisir créatif :
 - pour occuper vos gosses pendant les visioconf',
 - ou Theomède le week end,
 - ou même pour avoir l'heure quand l’apocalypse nucléaire aura détruit les horloges atomiques :
 
https://www.shadowspro.com/fr/index.html
 
La licence gratuite permet déjà beaucoup de choses.
 
 

n°59373679
andre1980
Posté le 04-04-2020 à 16:46:42  profilanswer
 

chin jo a écrit :

Je ne vois pas bien la finalité du truc en fait...


Même utilité qu'une cabane dans un arbre. C'est cool d'avoir sa cachette secrète tel un super héro  :D  


---------------
Aller sans retour, 4250km sur le Pacific Crest Trail (155 exemplaires vendus). Vente sur Amazon aussi
n°59373710
andre1980
Posté le 04-04-2020 à 16:49:47  profilanswer
 

gimly the knight a écrit :


 
Moi non plus. En cas de guerre thermonucléaire, je préfère crever direct.
 
C'est fou de s'accrocher à la vie comme ca :/


Tu es d'un triste. Même pas envie de jouer le Négan un tout petit peu ? [:sebmbalo:5]


---------------
Aller sans retour, 4250km sur le Pacific Crest Trail (155 exemplaires vendus). Vente sur Amazon aussi
n°59374108
chin jo
Another One Drives a Duster
Posté le 04-04-2020 à 17:31:44  profilanswer
 

andre1980 a écrit :


Même utilité qu'une cabane dans un arbre. C'est cool d'avoir sa cachette secrète tel un super héro  :D  


 
Ça je comprends bien, pas de soucis !
 
Mais je le conçois plus en mode petite ferme dans petite vallée que "4 ans sous terre dans mon trou pepouze".
Les expériences de vie coupée du monde quelques mois (sans parler de vivre sous terre dans le noir ce qui est plus extrême) ça laisse des séquelles parfois.
Ensuite la cabane du super héro, c'est un peu triste de ne la partager avec personne et pas très viable en solo. Au moindre pépin tu es foutu.  
La structure familiale / multi-famille reste le socle historique en pareil cas. En fait loin de tout le modernisme CF on réinvente les sociétés primitives je trouve avec ce concept.
 
J'ai un bon ami, ancien ingénieur de mon équipe, qui cherche un moulin paumé à retaper depuis quelques mois.
Le gars est fort techniquement, très débrouillard dans la vie et très courageux au travail. Si un gars peut atteindre l'autonomie post catastrophe (ce n'est pas son but premier) ce sera plus un profil comme ça. Et c'est un projet "de famille".

n°59374529
-JLL-
Wait ... What ?
Posté le 04-04-2020 à 18:17:06  profilanswer
 

C'est le topic childfree ou survie ?  [:persons pr0ject:1]


---------------
Une fois, à une exécution, je m'approche d'une fille. Pour rigoler, je lui fais : « Vous êtes de la famille du pendu ? »... C'était sa sœur. Bonjour l'approche !
n°59374540
Theomede
Naïf chaotique
Posté le 04-04-2020 à 18:18:15  profilanswer
 

-JLL- a écrit :

C'est le topic childfree ou survie ?  [:persons pr0ject:1]


Insérer le meme du mec qui va pisser dans l'urinoir d'à côté en disant "Je suis survivaliste"


---------------
Je suis quelqu'un de modéré, mais c'est rarement volontaire.
n°59374642
andre1980
Posté le 04-04-2020 à 18:28:27  profilanswer
 

-JLL- a écrit :

C'est le topic childfree ou survie ?  [:persons pr0ject:1]


C'est de la survie d'arriver à rester en vie après avoir était saigner par les impôt et autres charges destiné aux enfants des non chidfree  :o  
 
Et puis bon, toujours se méfier d'une personne qui aime les enfants [:josef fritzl]


---------------
Aller sans retour, 4250km sur le Pacific Crest Trail (155 exemplaires vendus). Vente sur Amazon aussi
n°59374737
-JLL-
Wait ... What ?
Posté le 04-04-2020 à 18:37:12  profilanswer
 

Theomede a écrit :


Insérer le meme du mec qui va pisser dans l'urinoir d'à côté en disant "Je suis survivaliste"


https://www.zupimages.net/up/20/14/6ra7.jpg


---------------
Une fois, à une exécution, je m'approche d'une fille. Pour rigoler, je lui fais : « Vous êtes de la famille du pendu ? »... C'était sa sœur. Bonjour l'approche !
mood
Publicité
Posté le 04-04-2020 à 18:37:12  profilanswer
 

n°59374759
Theomede
Naïf chaotique
Posté le 04-04-2020 à 18:39:15  profilanswer
 


Voilà merci  [:somberlain24:1]


---------------
Je suis quelqu'un de modéré, mais c'est rarement volontaire.
n°59374837
Deadpool
Noraj
Posté le 04-04-2020 à 18:46:26  profilanswer
 

La même avec "je suis theomede" ? :o


---------------
Qualitas qualitatum et omnia qualitas.
n°59375765
feu d'arti​fice
Posté le 04-04-2020 à 20:15:58  profilanswer
 

chin jo a écrit :


 
Ça je comprends bien, pas de soucis !
 
Mais je le conçois plus en mode petite ferme dans petite vallée que "4 ans sous terre dans mon trou pepouze".
Les expériences de vie coupée du monde quelques mois (sans parler de vivre sous terre dans le noir ce qui est plus extrême) ça laisse des séquelles parfois.
Ensuite la cabane du super héro, c'est un peu triste de ne la partager avec personne et pas très viable en solo. Au moindre pépin tu es foutu.  
La structure familiale / multi-famille reste le socle historique en pareil cas. En fait loin de tout le modernisme CF on réinvente les sociétés primitives je trouve avec ce concept.
 
J'ai un bon ami, ancien ingénieur de mon équipe, qui cherche un moulin paumé à retaper depuis quelques mois.
Le gars est fort techniquement, très débrouillard dans la vie et très courageux au travail. Si un gars peut atteindre l'autonomie post catastrophe (ce n'est pas son but premier) ce sera plus un profil comme ça. Et c'est un projet "de famille".


 
Je suis bien d'accord, je compte pas m'enfermer 4 ans sous terre, je répondais à je sais plus qui qui me disait que j'allais me faire tuée et violée (dans l'ordre inverse) par des mercenaires voulant me voler ma ferme ou que sais-je. Je suis ou pour la petite ferme dans la petite vallée.  
 
Et je suis pour les petits groupe de survie en communauté, on est plus fort à plusieurs. Mon frère, sa femme, mon meilleur pote et sa gonzesse sont dans le même trip. On convertit petit à petit le reste du groupe d'amis au survivalisme  :o  
 
Le but est d'avoir un groupe de gens qui qui compter, avec chacun des compétences.
 
Et parmis ces gens il y en a qui ont des enfants hein, je n'en veux juste pas à moi, mais les autres je m'en tape j'ai rien contre les gosses moi.
 
Mon rêve ultime sera de gagner à l'euromillion afin d'acheter plusieurs hectares de terrain dans le coin avec source d'eau et bois, pour y construire une communauté hippie survivaliste de luxe et y mettre tous mes potes  :o  
 
Y'aura le bunker souterrain, une salle des fêtes, une salle de sport, une piscine olympique, grands vergers potager en permaculture, poulailler, et chacun sa villa  :o  


Message édité par feu d'artifice le 04-04-2020 à 20:17:41
n°59377519
Sylver---
Not a geek. Just a human 2.0
Posté le 04-04-2020 à 22:38:09  profilanswer
 

chin jo a écrit :

Est ce plus la loose que de ne pas savoir quoi faire de sa vie quand le VPN du taf est closed durant le week-end, à bien y réfléchir ?
Celui des deux qui m'angoisse, c'est plutôt toi :)


Le cliché [:rofl]


Message édité par Sylver--- le 04-04-2020 à 22:39:32
n°59411416
meredil
Posté le 08-04-2020 à 01:33:25  profilanswer
 

Merde le topic à pris 10 pages la  :D  
 

Citation :

Pour le contexte  :jap:


 
Idem CF et en couple... depuis 11 ans  :jap:  
 

Citation :

Je voulais des gosses quand j'étais petit moi.
Mais avec le recul c'était surtout pour me conformer à la norme et à ce qui était attendu de moi (je me souviens de grands parents qui disaient "ça sera à ton tour dans quelques années" quand un bébé naissait dans la famille).


 
Alors c'était plutôt "seul les mâles alphas se reproduisent" c'est ce que je voyais dans les documentaires animaliers  :o. Pour être à minima plus sérieux je n'ai jamais assimilé ça comme une norme immuable bien au contraire ayant eu quelques oncles ou tantes restées en célibat.  :jap:. C'est plus du côté de madame que cela a été difficile à retirer du crâne mais l'éducation religieuse à la dure voila quoi  :D  
 

Citation :

ça change rien. marié t'es le père c'est tout.
même si sort un mulâtre et que tu n'es pas noir :D


Test ADN sinon? un cheveux et hop. Tu ne peux pas être père d'un enfant que tu n'as pas enfanté toi-même. C'est pas une adoption à ce que je sache enfin je peux me tromper et si tu hurle que c'est pas ton gosse je pense que le tribunal peux accéder à une telle demande.
 

Citation :

Clair. Mais c'était pas prévu. Quand je pense à mon collègue qui revenait au taf épuisé quand il passait deux semaines de vacances avec ses deux monstres  [:tinostar]


 

Citation :

Ma cheffe qui perd toute sa street cred en ayant aucune autorité sur ses gosses, le collègue qui tente de faire les devoirs en même temps et qui ne suit absolument pas la réunion, les gamins qui hurlent près du pc "ON M'ENTEND LÀ MAMAN ?"  [:mur-mur:2]
Bref j'ai vécu des bons moments aussi   [:hahaguy]
 
 
Après j'évite de trop me foutre de leur gueule, ils m'ont vraiment l'air en détresse  [:skylvind:8]


 
De toute façon... à quel moment tu te repose avec les chiards dans les pattes en vacances? Idem pour mes employés ils reviennent de vacances encore plus épuisés qu'au départ.  :lol: . J'ose même pas imaginer l'enfer que vivent les parents en ce moment. J'en aurait presque de la peine pour eux. Pas pour rien d'ailleurs que l'été dernier au final mes amis habituels ont balancés les gosses chez mamie ou en colo pour certains au moins c'était finis la querelle du matin pour savoir qui allait se les taper la journée pendant que le reste partais en road trip.

n°59411680
antioch_ar​row
Menace mineure
Posté le 08-04-2020 à 06:53:44  profilanswer
 

mortalapoesie a écrit :


 
Ma cheffe qui perd toute sa street cred en ayant aucune autorité sur ses gosses, le collègue qui tente de faire les devoirs en même temps et qui ne suit absolument pas la réunion, les gamins qui hurlent près du pc "ON M'ENTEND LÀ MAMAN ?"  [:mur-mur:2]  
Bref j'ai vécu des bons moments aussi   [:hahaguy]  
 
Après j'évite de trop me foutre de leur gueule, ils m'ont vraiment l'air en détresse  [:skylvind:8]  
 


 
Je suis en TT depuis début mars, et bon sang, chaque réunion (via Zoom ou autre) ça tourne au groupe de parole pour parents en détresse ou qui culpabilisent pour essayer de justifier que dans les faits, s'ils bossent de manière effective 1h à 3h par jour, c'est le max. Enfin c'est surtout une, qui entraîne les autres. Relou. Fondamentalement et professionnellement parlant, on s'en fout.
 
Prochaine réunion j'attendrai son intervention pour demander dans quelle mesure, après le confinement, ils rattraperont les heures non travaillées :o


Message édité par antioch_arrow le 08-04-2020 à 06:55:09

---------------
Saremo il fatale prevalere dell'azione. Per sempre, tutto comincia ora. Topic Achats/ventes : https://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] =0"e_
n°59411870
EcaRre
L'essentiel est ailleurs.
Posté le 08-04-2020 à 08:23:38  profilanswer
 


Citation :

De toute façon... à quel moment tu te repose avec les chiards dans les pattes en vacances? Idem pour mes employés ils reviennent de vacances encore plus épuisés qu'au départ.  :lol: . J'ose même pas imaginer l'enfer que vivent les parents en ce moment. J'en aurait presque de la peine pour eux. Pas pour rien d'ailleurs que l'été dernier au final mes amis habituels ont balancés les gosses chez mamie ou en colo pour certains au moins c'était finis la querelle du matin pour savoir qui allait se les taper la journée pendant que le reste partais en road trip.


 
 
Ne t'inquiète pas, la nature a tout prévu. Pendant la grossesse le cerveau de la mère est modifié pour rendre supportable ce qui l'attend. C'est pour cette raison aussi que faire un gosse à la femme qu'on aime c'est le risque de se retrouver avec une inconnue pénible dès le forfait accompli.
Pour ceux qui ont l'habitude de crier "SOURCE ?": https://www.sciencesetavenir.fr/san [...] sse_109100


Message édité par EcaRre le 08-04-2020 à 08:25:22
n°59413018
granolu
Posté le 08-04-2020 à 10:18:32  profilanswer
 

Sans parler du surpoids qui en découle :o

n°59437258
Poly
Posté le 10-04-2020 à 10:42:38  profilanswer
 

Des fois que ce ne serait pas passé.
 
Mais pourquoi donc ai-je fait un enfant ?

Message cité 4 fois
Message édité par Poly le 10-04-2020 à 10:43:29
n°59437360
onina
Posté le 10-04-2020 à 10:50:25  profilanswer
 

Poly a écrit :

Des fois que ce ne serait pas passé.
 
Mais pourquoi donc ai-je fait un enfant ?


 
Intéressant.
J'ai eu une copine au téléphone dernièrement, coincée à la maison avec 2 gamins et son mari qui bosse alors que le deal à la base ça a toujours été qu'elle menait carrière et que lui s'occupait des enfants avec un petit job à côté.
Elle ne kiffe pas du tout :o

n°59437452
inotoff
Posté le 10-04-2020 à 10:57:53  profilanswer
 

Poly a écrit :

Des fois que ce ne serait pas passé.
 
Mais pourquoi donc ai-je fait un enfant ?


N'est ce pas une question qu'il vaudrait mieux que les parents évitent de se poser ?  
C'est pas comme si c'était un choix sur lequel on pouvait revenir (légalement :o).  
Ce que je veux dire c'est qu'une fois qu'on a des enfants, se demander "pourquoi on les a fait" n'a pas vraiment de sens à mes yeux.  
En admettant que la finalité de la reflexion soit " c'était une erreur ", qu'est ce que ca va changer à l'issue ?  
C'est une source de détresse mentale potentielle ce genre de réflexion, et pas très sympa pour les enfants.

n°59437459
hfr of the​ dead
Posté le 10-04-2020 à 10:58:35  profilanswer
 

onina a écrit :

 

Intéressant.
J'ai eu une copine au téléphone dernièrement, coincée à la maison avec 2 gamins et son mari qui bosse alors que le deal à la base ça a toujours été qu'elle menait carrière et que lui s'occupait des enfants avec un petit job à côté.
Elle ne kiffe pas du tout :o


Oui en effet ça correspond pas a son envie de départ.
Bon elle doit attendre le fin de tout ça pour reprendre sa vie comme elle aime.


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=WoLS0t6wzcs
n°59437462
Poly
Posté le 10-04-2020 à 10:58:52  profilanswer
 

Bah le point de l'article c'est justement qu'il faudrait se la poser avant, pas après.

n°59437484
hfr of the​ dead
Posté le 10-04-2020 à 11:00:17  profilanswer
 

Poly a écrit :

Bah le point de l'article c'est justement qu'il faudrait se la poser avant, pas après.


Oui mais une fois que c'est fait, c'est trop tard pour se la poser avant.
D'où la question après.
Perso je déteste le conditionnel.
Et l'impératif aussi tiens.


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=WoLS0t6wzcs
n°59437502
inotoff
Posté le 10-04-2020 à 11:01:24  profilanswer
 

Poly a écrit :

Bah le point de l'article c'est justement qu'il faudrait se la poser avant, pas après.


J'entends bien, mais je doute que la cible de l'article soit justement les personnes qui souhaitent un enfant.

n°59437545
hfr of the​ dead
Posté le 10-04-2020 à 11:04:39  profilanswer
 

inotoff a écrit :


J'entends bien, mais je doute que la cible de l'article soit justement les personnes qui souhaitent un enfant.


Ça peut, c'est avant tout les personnes qui souhaitent s'informer.


---------------
http://www.youtube.com/watch?v=WoLS0t6wzcs
n°59437562
chin jo
Another One Drives a Duster
Posté le 10-04-2020 à 11:05:44  profilanswer
 

Elle aime sa fille mais pas les contraintes qui vont avec.
La société devait couvrir ça et rendre le deal acceptable. Perdu. Mal estimé.
Et les quelques semaines de confinement ne sont pour rien là dedans le malaise était là.
 - la première partie du texte est bien plus intéressante que la fin je trouve.
 - c'est bien de se poser la question avant, mais le changement induit peut dépasser nos capacités de prédiction (en bien comme en mal, c'est pas uniquement du coté des mauvaises surprises).
 - il est tôt pour juger à mon avis. Ce qui ne veut pas dire que je pense que ça va s'améliorer pour elle. Mais juste que ce n'est pas tranchable à mon avis sans mettre un contexte temporel. Pour le moment son ressenti c'est ça. Pareil pour un CF au passage. L'avis éclairé c'est à la fin du match.

n°59437829
inotoff
Posté le 10-04-2020 à 11:26:01  profilanswer
 

hfr of the dead a écrit :


Ça peut, c'est avant tout les personnes qui souhaitent s'informer.


Ca peut oui, mais je ne vois pas de futur parents, en plein dans les hormones du bonheur de la procréation, aller lire ce genre d'article.
Seuls ceux qui doutaient déjà avant (ou une childfree qui cherche à se renforcer parce qu'elle est sous pression sociale pour enfanter) vont y trouver un intérêt.
Enfin, c'est juste mon point de vue.

n°59438477
milfeuille​s
BF1: superbanane
Posté le 10-04-2020 à 12:22:38  profilanswer
 

Poly a écrit :

Des fois que ce ne serait pas passé.
 
Mais pourquoi donc ai-je fait un enfant ?


La tristesse.
Je ne réfléchis à rien, et "oh tiens, y'a des conséquences". Sans dec'.  :lol:  
 
"Perso, je suis une bonne maman, je veux dire : de celles que la société classe dans la catégorie « bonne mère »".  [:mooonblood:4]  
 
"Être parent, c’est bien. C’est encouragé, il faut donner des soldats à la start-up nation. Mais faire parent n’apportera jamais aucune reconnaissance sociale."[:mooonblood:4]  
 
"le temps passé à modeler notre corps pour satisfaire aux normes esthétiques" [:mooonblood:4]
 
Non, mais c'est un méga troll cet article ?
Et les commentaires... [:nicarao]  
C'est une mine d'or. Tous les messages en détresse, le confinement leur ouvre les yeux, ils commencent à se poser des questions. La société va changer en profondeur. [:azylum]  
Ces mêmes gens qui sont allés vider les rayons pâtes-PQ-farine avec deux chariots dans le coffre du Scénic et les deux gosses à l'arrière en mode fin du monde. Ouais ça va changer, c'est celaaa, oui. [:tom555]  
 
Une bonne partie de la population est très limitée, on le savait, il suffit de marcher dans la rue, de conduire, de faire des courses pour s'en rendre compte, mais autant de poncifs regroupés en un seul endroit, c'est magique. Triste surtout, mais magique. [:vizera]

n°59438537
Irmada
Of mice and bears
Posté le 10-04-2020 à 12:29:34  profilanswer
 

Non mais déjà, rien que ces passages:  

Citation :

J’ai fait un enfant avec la certitude que je n’aurais pas à m’en occuper. Qu’une autre femme, ailleurs, tous les jours, se chargerait pour moi de bercer, langer, nourrir, avec la récurrence et la permanence qu’exigent les soins aux tout-petits. Je ne dis pas que c’est moral ou que j’ai eu raison de penser comme cela. Je dis ce qui est. Pour moi et la majorité des femmes actives de la classe moyenne et supérieure.


Citation :

Être mère, le mercredi et le weekend, c’est bien, c’est presque déjà trop. Les vacances scolaires… heureusement qu’il y a le centre de loisirs, les grands-parents.


Faire un gosse pour vouloir à peine s'en occuper [:pikitfleur:2]


Message édité par Irmada le 10-04-2020 à 12:33:20

---------------
La puissance de la Fonk
n°59438777
chin jo
Another One Drives a Duster
Posté le 10-04-2020 à 12:55:44  profilanswer
 

J'ai tiqué aussi sur le passage "ouin ouin j'aime pas mais si j'avais de la reconnaissance sociale j'aimerais mieux".
#define ma carrière active moyenne supérieure
 
Je l'exprime sûrement mal mais j'ai des doutes sur son échelle de valeurs et ce qu'elle fait pour elle, vraiment.

n°59439109
gamma way
Posté le 10-04-2020 à 13:33:47  profilanswer
 

Je vous trouve un peu dur dans les derniers commentaires.
Oui, il y a une pression sociale tout simplement délirante sur les femmes pour qu'elles fassent des gamins (de tout bord : famille, amis, travail, société...). Et du coup beaucoup ont un gamin alors qu'en fait, non elles n'en avaient pas réellement le désir.

n°59439148
Irmada
Of mice and bears
Posté le 10-04-2020 à 13:37:15  profilanswer
 

gamma way a écrit :

Je vous trouve un peu dur dans les derniers commentaires.
Oui, il y a une pression sociale tout simplement délirante sur les femmes pour qu'elles fassent des gamins (de tout bord : famille, amis, travail, société...). Et du coup beaucoup ont un gamin alors qu'en fait, non elles n'en avaient pas réellement le désir.


Personnellement je ne l'ai jamais ressentie, merci l'entourage qui a compris qu'il ne fallait pas me gonfler avec ça et qu'il y a très peu de chance que ça arrive un jour [:stardrawer:1]


---------------
La puissance de la Fonk
n°59439151
chin jo
Another One Drives a Duster
Posté le 10-04-2020 à 13:37:31  profilanswer
 

Oui, c'est pour ça que je préfère le début de son message ou elle pointe le non choix et la pression sociale, la démarche pour réaliser que tu peux vivre autrement, que la suite gnan-gnan.
Ce qui est pour moi sympa chez le CF et explique aussi le taux de csp+ c'est cette capacité à sortir du moule préformé.
Le reste je suis moins fan.

n°59439180
onina
Posté le 10-04-2020 à 13:39:46  profilanswer
 

gamma way a écrit :

Je vous trouve un peu dur dans les derniers commentaires.
Oui, il y a une pression sociale tout simplement délirante sur les femmes pour qu'elles fassent des gamins (de tout bord : famille, amis, travail, société...). Et du coup beaucoup ont un gamin alors qu'en fait, non elles n'en avaient pas réellement le désir.

 

Même sans parler d'absolu non-désir, il y a des femmes qui,comme la plupart des hommes, veulent bien un enfant si elles ne doivent  pas passer leur vie à s'en occuper. Ça ne me semble pas impossible à comprendre. La société et leur entourage peuvent leur permettre de le faire (conjoint qui veut s'en occuper, école, grands-parents ok etc.), par contre en ce moment ce deal est suspendu, donc c'est dur.

n°59439200
gamma way
Posté le 10-04-2020 à 13:41:09  profilanswer
 

chin jo a écrit :

Ce qui est pour moi sympa chez le CF et explique aussi le taux de csp+ c'est cette capacité à sortir du moule préformé.


 :jap:  
 
Mais du coup je trouve ça bien d'avoir ce genre d'article/témoignage de femme. Alors que la plupart des sujets idéalisent complètement la grossesse/maternité et tout le reste, avoir des articles diamétralement opposés rééquilibre les choses.

n°59439679
EcaRre
L'essentiel est ailleurs.
Posté le 10-04-2020 à 14:21:42  profilanswer
 

inotoff a écrit :


N'est ce pas une question qu'il vaudrait mieux que les parents évitent de se poser ?  
C'est pas comme si c'était un choix sur lequel on pouvait revenir (légalement :o).  
Ce que je veux dire c'est qu'une fois qu'on a des enfants, se demander "pourquoi on les a fait" n'a pas vraiment de sens à mes yeux.  
En admettant que la finalité de la reflexion soit " c'était une erreur ", qu'est ce que ca va changer à l'issue ?  
C'est une source de détresse mentale potentielle ce genre de réflexion, et pas très sympa pour les enfants.


 
Je pense au contraire que ça pourrait aider certaines personnes mal dans leur peau à trouver la source du malaise qu'ils ressentent. Sauf exception étrange, tous les parents aiment leurs enfants et reconnaitre qu'ils regrettent d'en avoir fait ne veut pas dire pour eux qu'ils veulent les vendre ou les abandonner à la déchetterie.
Assumer en conscience me paraît plus sain.

n°59439789
inotoff
Posté le 10-04-2020 à 14:31:48  profilanswer
 

EcaRre a écrit :


 
Je pense au contraire que ça pourrait aider certaines personnes mal dans leur peau à trouver la source du malaise qu'ils ressentent. Sauf exception étrange, tous les parents aiment leurs enfants et reconnaitre qu'ils regrettent d'en avoir fait ne veut pas dire pour eux qu'ils veulent les vendre ou les abandonner à la déchetterie.
Assumer en conscience me paraît plus sain.


En effet c'est un point de vue intéressant.

n°59439805
milfeuille​s
BF1: superbanane
Posté le 10-04-2020 à 14:32:58  profilanswer
 

gamma way a écrit :

Je vous trouve un peu dur dans les derniers commentaires.
Oui, il y a une pression sociale tout simplement délirante sur les femmes pour qu'elles fassent des gamins (de tout bord : famille, amis, travail, société...). Et du coup beaucoup ont un gamin alors qu'en fait, non elles n'en avaient pas réellement le désir.


Un peu dur ? Bigre, dire que je retiens mes propos pour rester courtois...  :whistle:  
Ma foi, si une "pression sociale" fait que tu agis à faire des enfants sans penser aux conséquences, qui sont quand même juste énormes, c'est d'une grande tristesse. Je ne vois pas d'autre mot non péjoratif. :ange:  
 
Un peu comme ce couple de parisiens qui fait la une depuis quelques temps à 5 dans 11 m².
Capacité de réflexion: aucune. (Il étaient progressivement de 1 à 5 dedans, hein, pas des gens expulsés ou autres qui auraient atterri là).
 
En fait, ce qui fait le plus pleurer, c'est de voir que ces gens se reposent entièrement sur le système/la société pour gérer leurs actes. Elle le dit clairement au départ: elle pensait que quelqu'un s'occuperait de son enfant.
Puis là, elle se rend compte que s'en occuper toute la journée, en fait ce sont des efforts, qu'on peut pas travailler en même temps, mais elle ne reçoit aucune gratification sociétale pour ce qu'elle estime être un "travail".  :ouch:
Alors que c'est un "loisir" qu'elle s'est elle-même créé. :pfff:  
 
Pas un mot sur les allocations, aides, demie-part, salaire des nounous/professeurs, etc... que du ouin ouin mais en fait je dois m'en occuper 2 mois quand il y a un problème ? ce n'était pas l'accord que j'avais avec la société. La poutre dans l’œil. :pfff:

n°59440543
gamma way
Posté le 10-04-2020 à 15:33:02  profilanswer
 

milfeuilles a écrit :

Ma foi, si une "pression sociale" fait que tu agis à faire des enfants sans penser aux conséquences, qui sont quand même juste énormes, c'est d'une grande tristesse. Je ne vois pas d'autre mot non péjoratif. :ange:


Les conséquences énormes, c'est évident. Mais tout est fait pour minimiser ou cacher les inconvénients. On ne montre que les belles photos par exemple : oh, bébé rie ! Jamais bébé qui pleure toute la nuit, hein, même si on s'en doute, ce n'est jamais montré.
 
Et ça vaut pour tout. L'éducation par exemple. Ma mère a passé des heures à revoir mes cours certains soirs et des trucs qu'on enseigne pas . Aujourd'hui les parents laissent complètement ça à l'éducation nationale dont certains trucs ne sont pas de son ressort (politesse, savoir-vivre, esprit critique...). Alors certes, maintenant les deux parents travaillent, c'est un poil plus compliqué. Mais aux futures mères on dit que l'État s'en occupera (crèches...) alors que non, c'est limite un boulot à plein temps.

n°59440684
onina
Posté le 10-04-2020 à 15:45:39  profilanswer
 

La pression sociale fait rarement faire des enfants sans en avoir envie du tout. Par contre elle va te donner envie de faire des enfants alors que finalement...bof.  
 
Et encore une fois, je trouve qu'on reproche aux femmes (ne pas vouloir s'occuper tout le temps de son enfant) ce qu'on accepte particulièrement facilement pour les hommes.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  2034  2035  2036  ..  2043  2044  2045  2046  2047  2048

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Plus de sujets relatifs à : Childfree : Vivre sans enfants par choix et sujets connexes (débats)


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR