Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
507 connectés 

 



Quelle est votre position sur la PMA et la GPA




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  ..  31  32  33  34  35  36
Auteur Sujet :

Topic PMA/GPA - Loi bioéthique - Examen du texte 10 Septembre 2019

n°35217704
DDReaper
Posté le 06-08-2013 à 18:34:35  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Anteus a écrit :


Je suis pour la PMA thérapeutique (et sans donneur) . La PMA pour tous c'est la garantie de la GPA (égalité pour les homosexuels hommes)  
 
Limiter la PMA à son aspect thérapeutique c'est garantir l'égalité: l'orientation sexuelle des individus n'est pas une inégalité, c'est leur nature. Hetero, homo ou asexuel.


 
C'est quoi le problème avec la pma pour un couple lesbien ? je suis un homme et pourtant je ne veux pas de la gpa comme quoi...

mood
Publicité
Posté le 06-08-2013 à 18:34:35  profilanswer
 

n°35217717
Anteus
Gold Coast
Posté le 06-08-2013 à 18:36:20  profilanswer
 

Mr Oscar a écrit :

 

Mais, pfff, ... non.


Donc un couple homosexuel hommes, ils font comment pour avoir un enfant hors adoption ?

Message cité 2 fois
Message édité par Anteus le 06-08-2013 à 18:37:24

---------------
Autonomie, Excellence, But   /   Pretty Much New York
n°35217742
DDReaper
Posté le 06-08-2013 à 18:38:46  profilanswer
 

Anteus a écrit :


Donc un couple homosexuel hommes, ils font comment pour avoir un enfant hors adoption ?


bah ils en font pas je vois pas le soucis... j'adopterai si je veux un enfant ca me pose pas de soucis...

 

Si il y a un débat encadré sur la gpa et que change d'avis alors why not mais en l'état ca ne me semble pas une bonne idée.
peut etre plus tard avec les avancé de la médecine (naissance sans mère porteuse.. et encore je sais pas si ca ne me choquerait pas bêtement).

 

les couple homosexuel hommes auront le droit à la PMA sauf que c'est pas valable dans leur cas c'est tout.

Message cité 2 fois
Message édité par DDReaper le 06-08-2013 à 18:39:45
n°35217747
Anteus
Gold Coast
Posté le 06-08-2013 à 18:39:16  profilanswer
 

Question lexique: equivalent masculin de "couple lesbien"?


---------------
Autonomie, Excellence, But   /   Pretty Much New York
n°35217750
Mr Oscar
Pour la beauté du geste.
Posté le 06-08-2013 à 18:39:39  profilanswer
 

Anteus a écrit :


Donc un couple homosexuel hommes, ils font comment pour avoir un enfant "un peu" à eux ?


 
Bah si c'est pas possible en accord avec la loi, ils font pas. Ils adoptent.


---------------
Avatar tiré de Cineminimized (http://tmblr.co/ZyhR_uiPyPEK, réduit pour l'avatar par moi).
n°35217762
DDReaper
Posté le 06-08-2013 à 18:40:31  profilanswer
 

Anteus a écrit :

Question lexique: equivalent masculin de "couple lesbien"?


couple gay / couple gay masculin pour moi  :jap:

n°35217763
Anteus
Gold Coast
Posté le 06-08-2013 à 18:40:37  profilanswer
 

DDReaper a écrit :


bah ils en font pas je vois pas le soucis... j'adopterai si je veux un enfant ca me pose pas de soucis...

 

Si il y a un débat encadré sur la gpa et que change d'avis alors why not mais en l'état ca ne me semble pas une bonne idée.
peut etre plus tard avec les avancé de la médecine (naissance sans mère porteuse.. et encore je sais pas si ca ne me choquerait pas bêtement).


Et donc pourquoi pas la même réflexion pour la PMA non thérapeutique ?

 

Et clairement, l'inter LGBT n'a pas ta position. Pour eux la GPA c'est tout de suite.


---------------
Autonomie, Excellence, But   /   Pretty Much New York
n°35217778
mouzone
Môuzinho de Oliveira Filho
Posté le 06-08-2013 à 18:41:28  profilanswer
 

Anteus a écrit :

Question lexique: equivalent masculin de "couple lesbien"?


 
C'est déjà très 'masculin'.  :jap:
 

Spoiler :

Pour les stressés c'est une boutade  [:cyber-solaris:4]  

Message cité 1 fois
Message édité par mouzone le 06-08-2013 à 18:43:27
n°35217779
DDReaper
Posté le 06-08-2013 à 18:41:41  profilanswer
 

Anteus a écrit :


Et donc pourquoi pas la même réflexion pour la PMA non thérapeutique ?  


Parce que dans le cas de la PMA "non thérapeutique" (je suis pas d'accord avec cette apélation) on ne prend pas le corps d'autrui pendant 9 mois au dernier nouvelle c'est juste un couple qui procrée je vois pas le soucis...

n°35217780
Mr Oscar
Pour la beauté du geste.
Posté le 06-08-2013 à 18:41:46  profilanswer
 

Anteus a écrit :


Et donc pourquoi pas la même réflexion pour la PMA non thérapeutique ?  
 
Et clairement, l'inter LGBT n'a pas ta position. Pour eux la GPA c'est tout de suite.


 
Et pourquoi pas la même réflexion pour la PMA thérapeutique ? :o
 
(Blague à part il y a déjà de la PMA thérapeutique pour plein de choses, mais pas pour les personnes qui ont un problème d'utérus : ça serait la GPA et on fait pas.)

Message cité 1 fois
Message édité par Mr Oscar le 06-08-2013 à 18:45:04

---------------
Avatar tiré de Cineminimized (http://tmblr.co/ZyhR_uiPyPEK, réduit pour l'avatar par moi).
mood
Publicité
Posté le 06-08-2013 à 18:41:46  profilanswer
 

n°35217785
grozibouil​le
Posté le 06-08-2013 à 18:42:08  profilanswer
 

Anteus a écrit :


Je suis pour la PMA thérapeutique (et sans donneur) .


Sortir ça est une ineptie d'un point de vue médical, la plupart des médecins qui pratiquent la PMA te le diront. Pour la simple raison que certains couples sont touchés de doube infertilité. Et parfois le don d'embryon est nécessaire.
 


---------------
Steve Jobs est quand même un sacré magicien. Avec une seule pomme, il a fait naître des millions de poires.
n°35217794
Mr Oscar
Pour la beauté du geste.
Posté le 06-08-2013 à 18:43:27  profilanswer
 

Anteus a écrit :


Je suis pour la PMA thérapeutique (et sans donneur) .


 
Ah oui j'avais laissé passer ça.
 
Et euh, pourquoi ?


---------------
Avatar tiré de Cineminimized (http://tmblr.co/ZyhR_uiPyPEK, réduit pour l'avatar par moi).
n°35217809
Anteus
Gold Coast
Posté le 06-08-2013 à 18:44:30  profilanswer
 

DDReaper a écrit :


couple gay / couple gay masculin pour moi :jap:


Je pensais la même chose mais "gay" semble être entendu souvent comme applicable aux deux sexes.

 

Pourtant si c'était le cas LGBT n'aurait pas besoin du L. Je vais donc me le tenir pour dit et économiser des doigts :o


---------------
Autonomie, Excellence, But   /   Pretty Much New York
n°35217819
DDReaper
Posté le 06-08-2013 à 18:45:23  profilanswer
 

oui moi aussi le mot gay a le cul entre deux chaises,
je pense pour moi que gay designe une personne homo mais un couple gay est plutot un couple d'homme selon moi.
enfin j'en sais rien ^^'

n°35217872
grozibouil​le
Posté le 06-08-2013 à 18:49:34  profilanswer
 

DDReaper a écrit :

oui moi aussi le mot gay a le cul entre deux chaises,
je pense pour moi que gay designe une personne homo mais un couple gay est plutot un couple d'homme selon moi.
enfin j'en sais rien ^^'


Stricto sensu / largo sensu. Les complexités de la langue.  [:cybercap]  :lol:


---------------
Steve Jobs est quand même un sacré magicien. Avec une seule pomme, il a fait naître des millions de poires.
n°35217874
Backbone-
Much to learn, you still have.
Posté le 06-08-2013 à 18:49:59  profilanswer
 

Anteus a écrit :


Je suis pour la PMA thérapeutique (et sans donneur) . La PMA pour tous c'est la garantie de la GPA (égalité pour les homosexuels hommes)  
 
Limiter la PMA à son aspect thérapeutique c'est garantir l'égalité: l'orientation sexuelle des individus n'est pas une inégalité, c'est leur nature. Hetero, homo ou asexuel.


Au moins, on as pas eu droit à l'argument "contre-nature", enfin pas encore.
Ok, on as bien compris.
 
Mais, c'est pas le topic LGBT içi...
Les PMA sont ultras-majoritairement demandées par des hétéros, depuis des années en France.
Donc on recentre ce qui était plutôt intéressant à lire jusqu'ici.
 
 :jap:

n°35217897
Mr Oscar
Pour la beauté du geste.
Posté le 06-08-2013 à 18:52:46  profilanswer
 

Ceci dit ton sondage reste ambigu, tu causes PMA en général mais tout le monde y voit l'élargissement de la PMA soit aux homos soit à tous.
 
D'ailleurs un seul sujet relatif est proposé, c'est le topic LGBT. Anteus a du en parler trop souvent :o


---------------
Avatar tiré de Cineminimized (http://tmblr.co/ZyhR_uiPyPEK, réduit pour l'avatar par moi).
n°35217929
Anteus
Gold Coast
Posté le 06-08-2013 à 18:55:39  profilanswer
 

DDReaper a écrit :


bah ils en font pas je vois pas le soucis... j'adopterai si je veux un enfant ca me pose pas de soucis...

 

Si il y a un débat encadré sur la gpa et que change d'avis alors why not mais en l'état ca ne me semble pas une bonne idée.
peut etre plus tard avec les avancé de la médecine (naissance sans mère porteuse.. et encore je sais pas si ca ne me choquerait pas bêtement).

 

les couple homosexuel hommes auront le droit à la PMA sauf que c'est pas valable dans leur cas c'est tout.


Donc tu admets une inégalité de fait.

 

Et de mon point de vue tu crées une inégalité là où il n'y en avait pas: la médecine devient un palliatif de procréation pour une catégorie d'individus, et pas l'autre alors qu'elle en a la capacité "technique"

Mr Oscar a écrit :

 

Bah si c'est pas possible en accord avec la loi, ils font pas. Ils adoptent.


Cf ci-dessus. Pour moi soit vous êtes illogiques, soit vous avancez à couvert (ce qui serait intellectuellement plus honorable)

 
DDReaper a écrit :


Parce que dans le cas de la PMA "non thérapeutique" (je suis pas d'accord avec cette apélation) on ne prend pas le corps d'autrui pendant 9 mois au dernier nouvelle c'est juste un couple qui procrée je vois pas le soucis...


Si autrui est d'accord, ou est le problème à louer son corps ? (je me fais l'avocat du diable)

 
Mr Oscar a écrit :

 

Et pourquoi pas la même réflexion pour la PMA thérapeutique ? :o

 

(Blague à part il y a déjà de la PMA thérapeutique pour plein de choses, mais pas pour les personnes qui ont un problème d'utérus : ça serait la GPA et on fait pas.)


Si les traitements hormonaux et la FIV (sans donneur) ne marchent pas, alors la médecine dit "on ne peut rien faire, mais vous pouvez toujours adopter" [:spamafote]

 


grozibouille a écrit :


Sortir ça est une ineptie d'un point de vue médical, la plupart des médecins qui pratiquent la PMA te le diront. Pour la simple raison que certains couples sont touchés de doube infertilité. Et parfois le don d'embryon est nécessaire.

 



Alors pas de PMA si double infertilité. De même que je suis atteint d'une maladie incurable, ben je vais pas demander à avoir quand même le droit à exercer un métier qui m'est interdit...

 
Mr Oscar a écrit :

 

Ah oui j'avais laissé passer ça.

 

Et euh, pourquoi ?


Parce que autoriser le don de gamètes, c'est autoriser implicitement l'extension de la PMA et par voie de conséquence de la GPA. Et parce que un enfant, c'est le fruit de deux êtres qui s'aiment et veulent constuire/maintenir un foyer. Pas le fruit de la moitié du couple. Et avant qu'on me tourne vers l'adoption, celle-ci est évidemment un pis-aller pour l'enfant.
Et je ne parlerai même pas des implications du point de vue bioethique, puisque donneur implique sélection.

Message cité 2 fois
Message édité par Anteus le 06-08-2013 à 19:09:56

---------------
Autonomie, Excellence, But   /   Pretty Much New York
n°35218003
Backbone-
Much to learn, you still have.
Posté le 06-08-2013 à 19:01:33  profilanswer
 

Mr Oscar a écrit :

Ceci dit ton sondage reste ambigu, tu causes PMA en général mais tout le monde y voit l'élargissement de la PMA soit aux homos soit à tous.
 
D'ailleurs un seul sujet relatif est proposé, c'est le topic LGBT. Anteus a du en parler trop souvent :o


C'est déjà le cas, vu qu'une femme seule ou non peut faire la démarche. DWI  :jap:  
 
Donc la question ne se pose que pour la GPA pour les couples homos hommes.
 
On vas pas passer 10 000 ans sur une population ultra minoritaire sur les chiffres totaux. Surtout que la GPA est pas vraiment au gout du jour, ni particulièrement en odeur de sainteté au yeux du GVT.
 
Bref, les débats homos/hétéros, c'est pas ici siouplait  :jap:

n°35218048
Mr Oscar
Pour la beauté du geste.
Posté le 06-08-2013 à 19:06:14  profilanswer
 

Anteus a écrit :


Cf ci-dessus. Pour moi soit vous êtes illogiques, soit vous avancez à couvert (ce qui serait intellectuellement plus honorable)  
 


 
Illogiques non. Un don de sperme, si ça peut aider c'est bien. Un "don" de 9 mois d'utérus on ne peut pas cadrer cela dans l'éthique courante du don, c'est beaucoup trop lourd et loin d'être anodin, et donc non.
 
 

Anteus a écrit :


Si autrui est d'accord, ou est le problème à louer son corps ? (je me fais l'avocat du diable)  


 
C'est dans certains usages illégal, notre corps n'est pas notre propriété. Le trafic d'organe est illégal par exemple, même si t'as envie de t'arracher un rein à mains nues t'as pas le droit de le refourguer.
 
 
 

Anteus a écrit :


Pourquoi quoi ?


 
Pourquoi pas de donneur ? Quel principe éthique interdit cela. Non pas qu'il y ait besoin de justifier, mais je sens que tu as un principe éthique pour tenir cette position.


---------------
Avatar tiré de Cineminimized (http://tmblr.co/ZyhR_uiPyPEK, réduit pour l'avatar par moi).
n°35218164
Tsopivo
Posté le 06-08-2013 à 19:18:28  profilanswer
 

Backbone- a écrit :


Les PMA sont ultras-majoritairement demandées par des hétéros, depuis des années en France.
Donc on recentre ce qui était plutôt intéressant à lire jusqu'ici.

 

:jap:

 

C'est-à-dire que c'est toi qui a rédigé le 1er psot et que les 3 liens que tu as choisi sont tous - hormis ceux sur la GPA - sur la question de l'ouverture de la PMA aux couples de même sexe. Par ailleurs, l'extension de la PMA est un des enjeux de la PMA et c'est l'une des questions qui sera soulevée aux État généraux cet automne, on est en plein dans le topic.
 

Backbone- a écrit :


C'est déjà le cas, vu qu'une femme seule ou non peut faire la démarche. DWI  :jap:

 

Donc la question ne se pose que pour la GPA pour les couples homos hommes.

 

On vas pas passer 10 000 ans sur une population ultra minoritaire sur les chiffres totaux. Surtout que la GPA est pas vraiment au gout du jour, ni particulièrement en odeur de sainteté au yeux du GVT.

 

Bref, les débats homos/hétéros, c'est pas ici siouplait  :jap:

 

La démarche de quoi ? La question de quoi ?
La GPA est une technique de PMA, pourquoi ne devrait-on pas en discuter ici ?

Message cité 2 fois
Message édité par Tsopivo le 06-08-2013 à 19:20:15
n°35218199
Backbone-
Much to learn, you still have.
Posté le 06-08-2013 à 19:25:23  profilanswer
 

Tsopivo a écrit :

 

C'est-à-dire que c'est toi qui a rédigé le 1er psot et que les 3 liens que tu as choisi sont tous - hormis ceux sur la GPA - sur la question de l'ouverture de la PMA aux couples de même sexe. Par ailleurs, l'extension de la PMA est un des enjeux de la PMA et c'est l'une des questions qui sera soulevée aux État généraux cet automne, on est en plein dans le topic.
 


Il y as 6 liens en FP, j'ai fait avec ce que j'ai trouvé sur le sujet.
Comme pour le/les sondages, toute bonne idée est la bienvenue !

Tsopivo a écrit :


La démarche de quoi ? La question de quoi ?
La GPA est une technique de PMA, pourquoi ne devrait-on pas en discuter ici ?


La démarche de PMA dans sa globalité. Même avec une pauvre seringue et une connexion internet. Donc par extension de la GPA complétement non encadrée.

 

La GPA oui, la GPA pour les couples homos hommes est tellement minoritaire qu'elle ne nécessite pas des 10aines de pages de débats stériles, pitié.

Message cité 2 fois
Message édité par Backbone- le 06-08-2013 à 19:28:05
n°35218222
Anteus
Gold Coast
Posté le 06-08-2013 à 19:28:57  profilanswer
 


Tsopivo a écrit :

 

La démarche de quoi ? La question de quoi ?
La GPA est une technique de PMA, pourquoi ne devrait-on pas en discuter ici ?

 

Parce qu'ils sont bien conscients que la GPA piétine allègrement l'éthique, et que du coup c'est un sujet trop bouillant.

 

Du coup on fait croire qu'on est des gens raisonnables, qu'on se bat pour quelque chose de plus "soft". Une fois que ça c'est passé et que la moralité sociale est un peu plus amochée, faire franchir le pas suivant sera plus facile.

 

Avancer à couvert...


---------------
Autonomie, Excellence, But   /   Pretty Much New York
n°35218246
DDReaper
Posté le 06-08-2013 à 19:31:40  profilanswer
 

Mais encore une fois non, enfin tu peux te monté tout les film que tu veux dans ta tête ca ne changera rien...

 

Ca me rappel les mecs de la manifs pour tous qui pensent que le gouvernement a menti en faisant d'abord le mariage pour tous puis une loi sur la PMA. "On nous avait dit que la pma ne passerait jamais" alors que le gouvernement n'a jamais dis ca :/


Message édité par DDReaper le 06-08-2013 à 19:33:45
n°35218274
grozibouil​le
Posté le 06-08-2013 à 19:35:04  profilanswer
 


 

Anteus a écrit :


Alors pas de PMA si double infertilité. De même que je suis atteint d'une maladie incurable, ben je vais pas demander à avoir quand même le droit à exercer un métier qui m'est interdit...  
 


Ok, donc aucun intérêt de discuter avec qqn dont les idées sont complètement à 15000 lieues de la réalité médicale. La double infertilité touche 15 à 30% des couples qui consultent.


---------------
Steve Jobs est quand même un sacré magicien. Avec une seule pomme, il a fait naître des millions de poires.
n°35218297
Backbone-
Much to learn, you still have.
Posté le 06-08-2013 à 19:38:58  profilanswer
 

Anteus a écrit :


 
Parce qu'ils sont bien conscients que la GPA piétine allègrement l'éthique, et que du coup c'est un sujet trop bouillant.  
 
Du coup on fait croire qu'on est des gens raisonnables, qu'on se bat pour quelque chose de plus "soft". Une fois que ça c'est passé et que la moralité sociale est un peu plus amochée, faire franchir le pas suivant sera plus facile.  
 
Avancer à couvert...


 
Je réexplique, mais ça risque rapidement de me gaver :
 

  • En France, en 2013, n'importe quelle femme hétéro OU homo peut faire en 3 clics sur le net une PMA/GPA. GPA donc même pour des couples homos hommes, hein. [:alph-one] En moins de 10 minutes.
  • Donc absolument aucuns contrôles, bordel total en l'état actuel de la loi. Enfants en danger donc, tu en conviendras.
  • Il faut faire des choix, donc discuter.
  • Il faut faire une loi qui encadre et gère tout ce bordel.
  • Du coup comme je m’emmerde je crée ce topic, mais pas pour y parler des homos.


Alors ton "avancer à couvert" est super mal venu. Justement, le but est de lever le voile sur le nawakisme de la situation actuelle.

Message cité 2 fois
Message édité par Backbone- le 06-08-2013 à 19:41:57
n°35218330
Anteus
Gold Coast
Posté le 06-08-2013 à 19:43:09  profilanswer
 

Backbone- a écrit :


La démarche de PMA dans sa globalité. Même avec une pauvre seringue et une connexion internet. Donc par extension de la GPA complétement non encadrée.

 

La GPA oui, la GPA pour les couples homos hommes est tellement minoritaire qu'elle ne nécessite pas des 10aines de pages de débats stériles, pitié.


Tu ne comprends pas le fond du rejet.

 

Chaque pas qui nous éloigne du processus naturel de procréation nous rapproche de l'être fabriqué sur spécifications.

 

Si une frontière est à définir, c'est sur la base d'une proximité maximum avec le processus naturel. C'est en définissant que la PMA ne peut être que thérapeutique, ie pallier une déficience biologique.


---------------
Autonomie, Excellence, But   /   Pretty Much New York
n°35218364
Backbone-
Much to learn, you still have.
Posté le 06-08-2013 à 19:49:13  profilanswer
 

Anteus a écrit :


Tu ne comprends pas le fond du rejet.  
 
Chaque pas qui nous éloigne du processus naturel de procréation nous rapproche de l'être fabriqué sur spécifications.  
 
Si une frontière est à définir, c'est sur la base d'une proximité maximum avec le processus naturel. C'est en définissant que la PMA ne peut être que thérapeutique, ie pallier une déficience biologique.


Mais ouvres tes yeux.
Ou relis ma synthèse précédente, je sais pas.
 
Le but est de RÉGULER une situation qui existe DÉJÀ, pour poser des RÈGLES.
 
Ou est le problème ? Ça va trop vite pour toi ? Désolé, je n'y suis pour rien. Je ne suis ni infertile ni homo, et j'ai déjà des gosses.
Tu peut toujours t'en prendre à Internet, car c'est évidemment ce qui démocratise la chose.

n°35218377
Tsopivo
Posté le 06-08-2013 à 19:50:25  profilanswer
 

Backbone- a écrit :


Il y as 6 liens en FP, j'ai fait avec ce que j'ai trouvé sur le sujet.
Comme pour le/les sondages, toute bonne idée est la bienvenue !


 
On peut s'inspirer des questions abordées par le CCNE / les États généraux même si on en saura plus quand les États généraux commenceront mais à priori, les sujets abordés seront :  
- ouverture de la PMA en dehors du cadre de l'infertilité médicalement diagnostiquée ;
- auto-conservation des ovocytes (ça va un peu avec le 1er point vu que ça concerne principalement des femmes ménopausées) ;
- anonymat du don de gamètes ;
- prise en charge financière de la GPA par l'État dans ces nouveaux cas.
 
Il y a aussi la question de la sélection des donneurs et des embryons et des tests pré-implantatoires et la question des embryons surnuméraires.
 

Backbone- a écrit :


La démarche de PMA dans sa globalité. Même avec une pauvre seringue et une connexion internet. Donc par extension de la GPA complétement non encadrée.
 
La GPA oui, la GPA pour les couples homos hommes est tellement minoritaire qu'elle ne nécessite pas des 10aines de pages de débats stériles, pitié.


 
Ok, je comprend mieux.

n°35218418
Backbone-
Much to learn, you still have.
Posté le 06-08-2013 à 19:55:16  profilanswer
 

Anteus a écrit :


Si une frontière est à définir, c'est sur la base d'une proximité maximum avec le processus naturel.


Non. Elle est médicale et morale. Point.
 
Si pour toi niquer, c'est le processus naturel, tu as seulement 32 ans de retard.

Citation :

La première FIV en France donna naissance à Amandine le 24 février 1982

n°35218438
Anteus
Gold Coast
Posté le 06-08-2013 à 19:59:10  profilanswer
 

grozibouille a écrit :


Ok, donc aucun intérêt de discuter avec qqn dont les idées sont complètement à 15000 lieues de la réalité médicale. La double infertilité touche 15 à 30% des couples qui consultent.


Et ça change quoi à mon droit à avoir mon opinion et à l'exprimer sans me faire traiter de con ?

 
Backbone- a écrit :

 

Je réexplique, mais ça risque rapidement de me gaver :

 
  • En France, en 2013, n'importe quelle femme hétéro OU homo peut faire en 3 clics sur le net une PMA/GPA. GPA donc même pour des couples homos hommes, hein. [:alph-one] En moins de 10 minutes.
  • Donc absolument aucuns contrôles, bordel total en l'état actuel de la loi. Enfants en danger donc, tu en conviendras.
  • Il faut faire des choix, donc discuter.
  • Il faut faire une loi qui encadre et gère tout ce bordel.
  • Du coup comme je m’emmerde je crée ce topic, mais pas pour y parler des homos.


Alors ton "avancer à couvert" est super mal venu. Justement, le but est de lever le voile sur le nawakisme de la situation actuelle.


Et quand ça sera encadré, c'est la sélection génétique qui deviendra le nouveau problème.

 

Parce que l'absence de contrôles fait justement le "jus" de ces businesses. Sitôt qu'ils seront dans un cadre contrôlé, ils seront en concurrence avec des instituts officiels, qui seront préférés. Et ils se tourneront vers le profiling génétique pre-conception et le pousseront au-delà du cadre du PIGD actuel.
Et quelques années plus tard, des gens comme toi viendront nous dire qu'il vaut mieux rendre ça légal pour pouvoir le contrôler, parce que c'est moins grave que si c'est fait sous le manteau.

 

Après, on peut fort bien s'accommoder de ce genre de perspectives. Mais au même titre que les gens comme moi sont honnêtes au risque de se faire traiter de débiles paranoïaques, que certains admettent simplement que cette perspective parfaitement réaliste leur convient. A partir de la on pourra avoir un débat franc sur le véritable probleme: l'éthique. Et qui sait, peut-être que l'avenir sera favorable à cette sélection. Seulement moi ça me fait peur. Et je veux pouvoir regarder mes enfants et leur dire plus tard : "j'ai toujours soutenu ce que je pensais être bon pour vous. Je peux avoir eu tort, mais j'ai été honnête avec moi, et avec vous."

 

Mais je comprends bien que vous ne voulez pas parler de ça, que ce sont des élucubrations paranoïaques qui n'ont rien à voir avec la PMA, que donc il ne faut surtout pas en parler avant qu'elles soient devant notre nez.


---------------
Autonomie, Excellence, But   /   Pretty Much New York
n°35218441
Backbone-
Much to learn, you still have.
Posté le 06-08-2013 à 19:59:28  profilanswer
 

Tsopivo a écrit :


 
On peut s'inspirer des questions abordées par le CCNE / les États généraux même si on en saura plus quand les États généraux commenceront mais à priori, les sujets abordés seront :  
- ouverture de la PMA en dehors du cadre de l'infertilité médicalement diagnostiquée ;
- auto-conservation des ovocytes (ça va un peu avec le 1er point vu que ça concerne principalement des femmes ménopausées) ;
- anonymat du don de gamètes ;
- prise en charge financière de la GPA par l'État dans ces nouveaux cas.
 
Il y a aussi la question de la sélection des donneurs et des embryons et des tests pré-implantatoires et la question des embryons surnuméraires.
 


Franchement, j'ai un peu la flemme de chercher tout ca  :D  
Mais si d'autres ont le courage, j'éditerais la FP, car tout ca y as sa place  :jap:  

Tsopivo a écrit :


 
Ok, je comprend mieux.


 :jap:

n°35218476
grozibouil​le
Posté le 06-08-2013 à 20:03:37  profilanswer
 

Anteus a écrit :


Et ça change quoi à mon droit à avoir mon opinion et à l'exprimer sans me faire traiter de con ?

 



Si t'aimes passer ton temps à pisser dans un violon, c'est ton choix. [:cmonchx]
En face, il y a le principe de réalité auquel la loi doit répondre.


Message édité par grozibouille le 06-08-2013 à 20:04:16

---------------
Steve Jobs est quand même un sacré magicien. Avec une seule pomme, il a fait naître des millions de poires.
n°35218482
Anteus
Gold Coast
Posté le 06-08-2013 à 20:03:59  profilanswer
 

Backbone- a écrit :


Mais ouvres tes yeux.
Ou relis ma synthèse précédente, je sais pas.

 

Le but est de RÉGULER une situation qui existe DÉJÀ, pour poser des RÈGLES.

 

Ou est le problème ? Ça va trop vite pour toi ? Désolé, je n'y suis pour rien. Je ne suis ni infertile ni homo, et j'ai déjà des gosses.
Tu peut toujours t'en prendre à Internet, car c'est évidemment ce qui démocratise la chose.


On peut déjà reguler en sanctionnant LOURDEMENT les organisations qui permettent le contournement des lois.


---------------
Autonomie, Excellence, But   /   Pretty Much New York
n°35218488
Backbone-
Much to learn, you still have.
Posté le 06-08-2013 à 20:05:02  profilanswer
 

Anteus a écrit :


Et quand ça sera encadré, c'est la sélection génétique qui deviendra le nouveau problème.  
 
Parce que l'absence de contrôles fait justement le "jus" de ces businesses. Sitôt qu'ils seront dans un cadre contrôlé, ils seront en concurrence avec des instituts officiels, qui seront préférés. Et ils se tourneront vers le profiling génétique pre-conception et le pousseront au-delà du cadre du PIGD actuel.  
Et quelques années plus tard, des gens comme toi viendront nous dire qu'il vaut mieux rendre ça légal pour pouvoir le contrôler, parce que c'est moins grave que si c'est fait sous le manteau.  
 
Après, on peut fort bien s'accommoder de ce genre de perspectives. Mais au même titre que les gens comme moi sont honnêtes au risque de se faire traiter de débiles paranoïaques, que certains admettent simplement que cette perspective parfaitement réaliste leur convient. A partir de la on pourra avoir un débat franc sur le véritable probleme: l'éthique. Et qui sait, peut-être que l'avenir sera favorable à cette sélection. Seulement moi ça me fait peur. Et je veux pouvoir regarder mes enfants et leur dire plus tard : "j'ai toujours soutenu ce que je pensais être bon pour vous. Je peux avoir eu tort, mais j'ai été honnête avec moi, et avec vous."  
 
Mais je comprends bien que vous ne voulez pas parler de ça, que ce sont des élucubrations paranoïaques qui n'ont rien à voir avec la PMA, que donc il ne faut surtout pas en parler avant qu'elles soient devant notre nez.


Voir mon précédent post : la frontière est médicale et morale. Point.
 
Le principe est justement de définir le moral. En légiférant [:cosmoschtroumpf]
 
Il n'est absolument pas question de sélection génétique ou d'eugénisme, il est question d'encadrer une pratique courante.
Merci d’arrêter le HS  :sarcastic:

n°35218517
Backbone-
Much to learn, you still have.
Posté le 06-08-2013 à 20:08:33  profilanswer
 

Anteus a écrit :


On peut déjà reguler en sanctionnant LOURDEMENT les organisations qui permettent le contournement des lois.


Sanctionner quoi ? Qui ? Pour quels faits ? Comment ? Combien ?
 
Un site étranger hébergé dans un garage russe ?  :D  
 
Non, toujours pas besoin de légiférer ?  :D

n°35218523
Anteus
Gold Coast
Posté le 06-08-2013 à 20:10:10  profilanswer
 

Backbone- a écrit :


Voir mon précédent post : la frontière est médicale et morale. Point.

 

Le principe est justement de définir le moral. En légiférant [:cosmoschtroumpf]

 

Il n'est absolument pas question de sélection génétique ou d'eugénisme, il est question d'encadrer une pratique courante.
Merci d’arrêter le HS :sarcastic:


C'est bien ça. On a un problème X, on le corrige n'importe comment. Les conséquences importent peu.  On verra plus tard quelles elles seront, et comment les gérer.

 

J'ai l'impression de parler à mes développeurs :D


---------------
Autonomie, Excellence, But   /   Pretty Much New York
n°35218529
Mieline
Posté le 06-08-2013 à 20:10:41  profilanswer
 

louloute_78 a écrit :

Je suis d'accord que c'est très polémique, ça touche vraiment aux fondements de la famille et de la procréation pour le coup de la GPA.
Le truc qui me fait bondir, c'est juste les couples qui font appel à des mères porteuses low cost en Russie et tout... Oui c'est de la merchandisation pure, c'est horrible et là je suis contre, vraiment contre.
Mais admettons que ça ne soit pas lucratif. Du genre ma soeur est sterile (disons un problème d'utérus). En soit, qu'est ce qui m'empècherait de porter l'enfant de ma soeur et de son mari si c'était encadré? C'est un exemple qu'on m'a donné il y a quelques semaines, ça tourne un peu dans ma tête depuis.


Je suis d'accord avec toi sauf pour moi, que ce soit lucratif ou pas, je suis à 100% contre la GPA. L'utilisation du corps de quelqu'un d'autre pour porter un enfant même dans un élan de bienveillance  :non: .

 

Et le fait que cela existe ne signifie pas in fine qu'une loi doit forcément l'encadrer en y mettant des conditions pour qu'elle soit appliquée correctement. Le seul encadrement, la seule législation qui vaillent pour moi est l'interdiction pure et simple de la GPA.

Message cité 2 fois
Message édité par Mieline le 06-08-2013 à 20:12:15
n°35218551
Backbone-
Much to learn, you still have.
Posté le 06-08-2013 à 20:14:19  profilanswer
 

Anteus a écrit :


C'est bien ça. On a un problème X, on le corrige n'importe comment. Les conséquences importent peu.  On verra plus tard quelles elles seront, et comment les gérer.  
 
J'ai l'impression de parler à mes développeurs :D


Comment ça n'importe comment ?
 
Tu connais déjà le contenu d'un texte de loi qui n’existe pas encore ? [:transparency]
 
Le but du topic c'est d'être constructif...

n°35218593
Backbone-
Much to learn, you still have.
Posté le 06-08-2013 à 20:20:13  profilanswer
 

Mieline a écrit :


Je suis d'accord avec toi sauf pour moi, que ce soit lucratif ou pas, je suis à 100% contre la GPA. L'utilisation du corps de quelqu'un d'autre pour porter un enfant même dans un élan de bienveillance  :non: .  
 
Et le fait que cela existe ne signifie pas in fine qu'une loi doit forcément l'encadrer en y mettant des conditions pour qu'elle soit appliquée correctement. Le seul encadrement, la seule législation qui vaillent pour moi est l'interdiction pure et simple de la GPA.


 
Bah... Ouais mais... C'est impossible...
 
Désolé pour la comparaison (très) foireuse, mais quand tu interdit aux gens de rouler à 140 sur l'autoroute, ben t’en as pleins qui le font quand même...
 
La on parle de gosses. Ça existe. On en fait quoi de ces gosses ? On ferme les yeux en espérant qu'il n'arrive pas de problèmes majeurs et/ou médiatisés ?
 
Pas d'accord :/
 
On encadre proprement et intelligemment.

Message cité 1 fois
Message édité par Backbone- le 06-08-2013 à 20:22:24
n°35218598
Mieline
Posté le 06-08-2013 à 20:20:54  profilanswer
 

Je me suis toujours posé des questions sur les pulsions qui peuvent pousser des français à pratiquer la GPA à l'étranger avec le risque de ne pas se voir reconnaître la filiation et donc de créer un orphelin qui restera bloqué dans son pays d'origine....  
 
Je me demande si ces gens ont bien conscience du risque qu'ils font courir à l'enfant qui a été crée pour leurs beaux yeux... Mettre l'Etat français devant le fait accompli pour forcer la reconnaissance me semble un pari bien risqué et particulièrement cynique pour l'enfant...  

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  ..  31  32  33  34  35  36

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Topic LGBT* - Topic officiel du lobby du djendeur 
Plus de sujets relatifs à : Topic PMA/GPA - Loi bioéthique - Examen du texte 10 Septembre 2019


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR