Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2064 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  27  28  29  30  31  32
Auteur Sujet :

[Topic unique] Astronomie / Cosmologie : Où en est-on ?

n°51185481
localghost
identity-2017
Posté le 08-10-2017 à 11:30:02  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

elixir15 a écrit :


 
combien de fois tu t'es fait virer de rue89? par exemple, mets ici l'adresse de ton blog, les gens jugeront; moi perso tu me dérange pas?


Je connais pas tout simplement.


---------------
Esprit es- tu là ? Si tu es là frappe un coup, deux si non.
mood
Publicité
Posté le 08-10-2017 à 11:30:02  profilanswer
 

n°51191539
Elessar777
Tripatt' Faux-reveur.
Posté le 09-10-2017 à 09:53:06  profilanswer
 

:sleep:


---------------
Cassoulet, again !
n°51199119
mesharou
Posté le 09-10-2017 à 22:10:43  profilanswer
 

https://www.youtube.com/watch?v=8fo [...] w&t=54m10s
Là faut vraiment qu'on m'explique ce passage.

n°51199626
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 09-10-2017 à 23:15:25  profilanswer
 

Ca fait partie de la coquetterie du personnage, disons...  


---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°51199994
jupiter39
Posté le 10-10-2017 à 00:29:30  profilanswer
 

La confirmation de l'existence d'ondes gravitationnelles,nous apprend quoi de lus sur notre univers? Le temps peut "varier"??
http://www.lemonde.fr/cosmos/artic [...] 50695.html

n°51201338
epsiloneri​dani
Posté le 10-10-2017 à 09:49:05  profilanswer
 

jupiter39 a écrit :

La confirmation de l'existence d'ondes gravitationnelles,nous apprend quoi de lus sur notre univers? Le temps peut "varier"??
http://www.lemonde.fr/cosmos/artic [...] 50695.html


 
Ca nous apprend qu'il y a pas mal de trous noirs entre 10 et 100 masses solaires, ce qui apparemment n'était pas trop prévu et qui pose des problèmes théoriques.
 
Le truc important c'est surtout qu'on sait désormais les détecter et qu'avec les gains de sensibilité prévus pour le prochain cycle d'upgrades ils vont voir de plus en plus d'évènements, les localiser de mieux en mieux et ça va donc apporter pas mal d'informations sur les trous noirs et autres objets denses. En attendant eLISA qui étendra l'observation vers les trous noirs supermassifs.

n°51201375
tmanyauk
Posté le 10-10-2017 à 09:53:52  profilanswer
 

C'est peut être une question stupide, mais est-ce que les ondes gravitationnelles peuvent nous apprendre quelque chose sur la matière sombre? Sachant qu'elle de ce qu'on en sait, la matière sombre n’interagit que gravitationnellement avec la matière ordinaire.


---------------
Encule une pyramide illuminati par l’œil...
n°51202220
bongo1981
Posté le 10-10-2017 à 11:02:08  profilanswer
 

tmanyauk a écrit :

C'est peut être une question stupide, mais est-ce que les ondes gravitationnelles peuvent nous apprendre quelque chose sur la matière sombre? Sachant qu'elle de ce qu'on en sait, la matière sombre n’interagit que gravitationnellement avec la matière ordinaire.

En fait les ondes gravitationnelles sont émises par des systèmes d'astres compacts.
Cependant la matière noire ne reste que dans un état de halo diffus. Donc a priori, en première réponse, je dirais que non.
 
Mais en étant aussi tranché, je vais sûrement me planter, ça peut nous apprendre des choses de manière indirecte sur la matière noire. Par exemple en observant les trous noirs et leur spectre de masse, il est peut-être possible d'élaborer un scénario de leur formation avec... peut-être de la matière noire pour expliquer certaines choses... ce qui va contraindre sa densité etc...

n°51202773
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 10-10-2017 à 11:35:52  profilanswer
 

Je dirais pareil. Si j'étais théoricien, je calculerais rapidos sur un coin de table si la matière noire est capable d'amortir substantiellement les OG (je ne pense pas). On pourrais imaginer que le "pattern" particulier du train d'ondes au niveau du détecteur nous permette de mesurer l'énergie totale dispensé au niveau de la source, et que l'amplitude mesurée nous permette d'en déduire l'absorption. Mais je pense que si cette possibilité existait, y'aurait déjà des papiers dessus :o

Message cité 2 fois
Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 10-10-2017 à 11:36:17

---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°51202875
epsiloneri​dani
Posté le 10-10-2017 à 11:41:38  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :

Je dirais pareil. Si j'étais théoricien, je calculerais rapidos sur un coin de table si la matière noire est capable d'amortir substantiellement les OG (je ne pense pas). On pourrais imaginer que le "pattern" particulier du train d'ondes au niveau du détecteur nous permette de mesurer l'énergie totale dispensé au niveau de la source, et que l'amplitude mesurée nous permette d'en déduire l'absorption. Mais je pense que si cette possibilité existait, y'aurait déjà des papiers dessus :o


 
Etant donné que la gravitation est une force ridiculement faible, il ne doit pas y avoir grand chose capable de les amortir ou même de les défléchir, à part peut-être un autre trou noir ? (sachant que la proba d'avoir deux trous noirs alignés avec la Terre doit être nulle ou pas loin).

mood
Publicité
Posté le 10-10-2017 à 11:41:38  profilanswer
 

n°51202936
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 10-10-2017 à 11:45:34  profilanswer
 

C'est aussi mon avis, mais vu que le trajet se fait quand même sur plus d'un milliard d'années-lumière, peut être qu'on pourrait espérer que ça joue sur un chouia (mais qui s'ajouterait au redshift, donc à voir en plus comment il serait possible de distinguer les deux sans localiser la contre partie optique de la source).


---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°51221140
mesharou
Posté le 11-10-2017 à 18:56:53  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :

Ca fait partie de la coquetterie du personnage, disons...  


Ah nan mais tu te défiles Gilga, j'aimerais de vraies explications. :o

n°51221892
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 11-10-2017 à 20:48:46  profilanswer
 

mesharou a écrit :


Ah nan mais tu te défiles Gilga, j'aimerais de vraies explications. :o


 
Le lien pointait sur un poème, je n'ai pas écouté jusqu'au bout.  
 
C'est quoi le sujet ?


---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°51227469
mesharou
Posté le 12-10-2017 à 13:23:56  profilanswer
 

Nan mais je plaisante! :)

n°51230782
tmanyauk
Posté le 12-10-2017 à 17:31:17  profilanswer
 

bongo1981 a écrit :

En fait les ondes gravitationnelles sont émises par des systèmes d'astres compacts.
Cependant la matière noire ne reste que dans un état de halo diffus. Donc a priori, en première réponse, je dirais que non.
 
Mais en étant aussi tranché, je vais sûrement me planter, ça peut nous apprendre des choses de manière indirecte sur la matière noire. Par exemple en observant les trous noirs et leur spectre de masse, il est peut-être possible d'élaborer un scénario de leur formation avec... peut-être de la matière noire pour expliquer certaines choses... ce qui va contraindre sa densité etc...


 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :

Je dirais pareil. Si j'étais théoricien, je calculerais rapidos sur un coin de table si la matière noire est capable d'amortir substantiellement les OG (je ne pense pas). On pourrais imaginer que le "pattern" particulier du train d'ondes au niveau du détecteur nous permette de mesurer l'énergie totale dispensé au niveau de la source, et que l'amplitude mesurée nous permette d'en déduire l'absorption. Mais je pense que si cette possibilité existait, y'aurait déjà des papiers dessus :o


 

epsiloneridani a écrit :


 
Etant donné que la gravitation est une force ridiculement faible, il ne doit pas y avoir grand chose capable de les amortir ou même de les défléchir, à part peut-être un autre trou noir ? (sachant que la proba d'avoir deux trous noirs alignés avec la Terre doit être nulle ou pas loin).


 
Merci pour vos réponses.  ;)


---------------
Encule une pyramide illuminati par l’œil...
n°51246759
localghost
identity-2017
Posté le 14-10-2017 à 13:30:51  profilanswer
 

Quels sont ceux et celles qui promeutent la théorie du big bang et qui n'en ont jamais fumé un ?


---------------
Esprit es- tu là ? Si tu es là frappe un coup, deux si non.
n°51246818
localghost
identity-2017
Posté le 14-10-2017 à 13:46:29  profilanswer
 

Elmoricq a écrit :

Cet exemple -assez connu- m'a toujours sidéré : je n'arrive pas du tout à appréhender comment la vitesse influe sur les mesures de temps.
 
Dans ton exemple, et pour reprendre tes chiffres faux, du point de vue de l'observateur, où est "parti" le quart d'heure de différence avec l'astronaute ? Est-ce un voyage vers le futur ? :??:
 
(bon en même temps je suis un béotien en la matière :/ )e


 
 
J'ai émis ou ré-emis la théorie sur l'elasticité du temps en 1987 ou 1988 peut-être à mes amis au boulodrome un soir avec une bouteille de Gin à la main et tournant et tournant à vélo dans le boulodrome.
 
J'avais épaté tout le monde à l'époque. juste je me souviens que c'est une théorie sur l'lasticité de l'univers.
 
Je me souviens également que c'est une théorie sur l'eternité, un tempss "circulaire" ou "spontané", réantrant, dans lequel notre temps relatif à chacun dépend de la vitesse à laquelle on se déplace.


Message édité par localghost le 14-10-2017 à 13:49:31

---------------
Esprit es- tu là ? Si tu es là frappe un coup, deux si non.
n°51246871
localghost
identity-2017
Posté le 14-10-2017 à 13:57:25  profilanswer
 

Moi par exemple pour pas sortir du projet : je reste beaucoup en place, durant de longue reflexions, et parfois je me déplace très vite et pas très loin.
 
Ben j'ai tendence à découvrir des chose de plus en plus souvant.
 
Vous c'est peut-être l'inverse.... [:dawa_neowen]


---------------
Esprit es- tu là ? Si tu es là frappe un coup, deux si non.
n°51246968
mirtouf
Light is right !
Posté le 14-10-2017 à 14:13:24  profilanswer
 
n°51253245
big e
Posté le 15-10-2017 à 12:05:45  profilanswer
 
n°51253256
localghost
identity-2017
Posté le 15-10-2017 à 12:07:48  profilanswer
 

mirtouf a écrit :

[:massys] pauvre de nous...


 


 
Quelque soit votre problème, j'en ai rien mais rien à faire. [:dawa]


---------------
Esprit es- tu là ? Si tu es là frappe un coup, deux si non.
n°51253262
eaglestorm
c'est beau internet
Posté le 15-10-2017 à 12:09:17  profilanswer
 

localghost a écrit :

 

Quelque soit votre problème, j'en ai rien mais rien à faire. [:dawa]


Pas sur qu a force de dire des conneries sur plein de topic, les modos aient le meme avis que toi


---------------
longue vie à la T.E.P.A, la T.E.P.A vaincra !
n°51253284
localghost
identity-2017
Posté le 15-10-2017 à 12:11:20  profilanswer
 

eaglestorm a écrit :


Pas sur qu a force de dire des conneries sur plein de topic, les modos aient le meme avis que toi


 
J'ai rien à faire des problème de la modération, j'ai rien à faire de leur avis j'ai rien à faire de leur condition existentielle, qu'ils aillent griller avec le mal qu'ils véhiculent.

Message cité 1 fois
Message édité par localghost le 15-10-2017 à 12:12:09

---------------
Esprit es- tu là ? Si tu es là frappe un coup, deux si non.
n°51294604
Elessar777
Tripatt' Faux-reveur.
Posté le 19-10-2017 à 13:29:57  profilanswer
 

chérie, ca va couper :D t'avais déjà pas pris un petit tt récemment ? adieu :hello:


Message édité par Elessar777 le 19-10-2017 à 13:30:35

---------------
Cassoulet, again !
n°51406589
V pour
Posté le 31-10-2017 à 16:33:40  profilanswer
 

Bonjour,
 
Vous avez sûrement entendu parler de cet astéroïde extra-système solaire. A priori, il ne serait pas sujet à la gravitation. Des idées ?

n°51406611
tmanyauk
Posté le 31-10-2017 à 16:35:35  profilanswer
 

V pour a écrit :

Bonjour,
 
Vous avez sûrement entendu parler de cet astéroïde extra-système solaire. A priori, il ne serait pas sujet à la gravitation. Des idées ?


Comment ça pas sujet à la gravitation? S'il n'était pas sujet à la gravitation, il n'aurait pas existé.


---------------
Encule une pyramide illuminati par l’œil...
n°51406629
Plam
:o
Posté le 31-10-2017 à 16:36:47  profilanswer
 

V pour a écrit :

Bonjour,
 
Vous avez sûrement entendu parler de cet astéroïde extra-système solaire. A priori, il ne serait pas sujet à la gravitation. Des idées ?


 
:??:


---------------
Xen-orchestra.com // NodeJS c'est le bien :o // Ossifié, comme fusionné dans son cockpit
n°51406895
V pour
Posté le 31-10-2017 à 16:51:27  profilanswer
 

Je me suis mal exprimé. Sa trajectoire n'était pas influencé par la force d'attraction du soleil par exemple. Cet objet céleste poursuit son chemin. Peut-être ma "néophytude" rend ma remarque idiote :o

n°51406984
elixir15
Posté le 31-10-2017 à 16:56:01  profilanswer
 

V pour a écrit :

Je me suis mal exprimé. Sa trajectoire n'était pas influencé par la force d'attraction du soleil par exemple. Cet objet céleste poursuit son chemin. Peut-être ma "néophytude" rend ma remarque idiote :o


 
nan, il peut toujours être en dehors d'un champs gravitationel.


---------------
white noise, pure.
n°51407023
V pour
Posté le 31-10-2017 à 16:58:28  profilanswer
 

elixir15 a écrit :

 

nan, il peut toujours être en dehors d'un champs gravitationel.

 

Comment peut-il traverser notre système solaire sans être pris en grippe par le Soleil, Jupiter ou Saturne ?

 

EDIT: à priori c'est du au fait qu'il avait une trajectoire perpendiculaire au plan des planètes géantes.

Message cité 1 fois
Message édité par V pour le 31-10-2017 à 17:03:20
n°51407278
Elessar777
Tripatt' Faux-reveur.
Posté le 31-10-2017 à 17:15:35  profilanswer
 

en quoi la gravitation ne s'appliquerait elle que dans le plan de rotation autour du soleil ? :??: :o
 


---------------
Cassoulet, again !
n°51407310
Plam
:o
Posté le 31-10-2017 à 17:18:29  profilanswer
 

La gravitation est une déformation en 3 dimensions de l'espace temps, donc pas de limitation dans le plan :D

 

Après c'est un champ, donc l'influence gravitationnelle du soleil va dépendre de la trajectoire de l'objet quoi (note que l'objet va toujours « tout droit » dans son référentiel, géodésique tout ça :o ). Bien entendu, plus il passe près du soleil, plus le champ est intense.

Message cité 1 fois
Message édité par Plam le 31-10-2017 à 17:19:01

---------------
Xen-orchestra.com // NodeJS c'est le bien :o // Ossifié, comme fusionné dans son cockpit
n°51407378
V pour
Posté le 31-10-2017 à 17:22:57  profilanswer
 

Plam a écrit :

La gravitation est une déformation en 3 dimensions de l'espace temps, donc pas de limitation dans le plan :D

 

Après c'est un champ, donc l'influence gravitationnelle du soleil va dépendre de la trajectoire de l'objet quoi (note que l'objet va toujours « tout droit » dans son référentiel, géodésique tout ça :o ). Bien entendu, plus il passe près du soleil, plus le champ est intense.


L'espace-temps ne comporte t-il pas 4 dimensions ? :o (on va se faire reprendre de volée par les experts :D)

 

Dans ce cas, pourquoi cet astéroïde n'est pas capté par le champs gravitationnel d'une planète ? A moins que sa vitesse soit telle qu'il ne puisse pas être "attrapé" par le champs d'un des astres ?


Message édité par V pour le 31-10-2017 à 17:23:54
n°51407725
Plam
:o
Posté le 31-10-2017 à 17:49:11  profilanswer
 

Exemple simple (mais ça reste une métaphore) : imagine une grosse bille en plomb au milieu d'un drap tendu. Ça va « s'enfoncer » un peu.

 

Maintenant visualise les trajectoires de petites billes en verre là dessus. Tu peux te représenter assez facilement ce qu'il va se passer proche des déformations du draps : ça va changer la trajectoire de la bille, mais ça va dépendre de sa vitesse et s'il passe proche de la grosse bille en plomb.

 

edit : https://www.youtube.com/watch?v=MTY1Kje0yLg

Message cité 1 fois
Message édité par Plam le 31-10-2017 à 17:50:00

---------------
Xen-orchestra.com // NodeJS c'est le bien :o // Ossifié, comme fusionné dans son cockpit
n°51408167
V pour
Posté le 31-10-2017 à 18:36:20  profilanswer
 

Plam a écrit :

Exemple simple (mais ça reste une métaphore) : imagine une grosse bille en plomb au milieu d'un drap tendu. Ça va « s'enfoncer » un peu.
 
Maintenant visualise les trajectoires de petites billes en verre là dessus. Tu peux te représenter assez facilement ce qu'il va se passer proche des déformations du draps : ça va changer la trajectoire de la bille, mais ça va dépendre de sa vitesse et s'il passe proche de la grosse bille en plomb.
 
edit : https://www.youtube.com/watch?v=MTY1Kje0yLg


 
Donc c'est sa vitesse qui empêche les astres de l'agripper.

n°51408692
toto408
free porn
Posté le 31-10-2017 à 19:38:51  profilanswer
 

V pour a écrit :

Je me suis mal exprimé. Sa trajectoire n'était pas influencé par la force d'attraction du soleil par exemple. Cet objet céleste poursuit son chemin. Peut-être ma "néophytude" rend ma remarque idiote :o


Bien sûr que sa trajectoire est influencée par le soleil, il fait pas un gros tout droit ! Le mec qui arrive à trouver un objet non soumis à la gravité, c'est prix Nobel direct (et remise en question complète de la physique depuis Newton)!


---------------
OverClocking-Masters
n°51412128
Krismu
Posté le 01-11-2017 à 09:16:20  profilanswer
 

V pour a écrit :


 
Comment peut-il traverser notre système solaire sans être pris en grippe par le Soleil, Jupiter ou Saturne ?
 
EDIT: à priori c'est du au fait qu'il avait une trajectoire perpendiculaire au plan des planètes géantes.


Ce qui a été dit à ce sujet et que tu as peut-être mal interprété, c'est que l'astéroïde n'est pas en orbite autour du Soleil, sous-entendu, il vient de l'extérieur du système solaire.  
 
Ce qui a été calculé en observant sa trajectoire qui, au lieu d'être celle d'une orbite elliptique (donc fermée), est celle d'une parabole ouverte. Tout corps du système solaire a une orbite plus ou moins elliptique, car il tourne autour du Soleil, pas d'orbite elliptique signifie trajectoire venant de l'espace interstellaire.

n°51412148
bongo1981
Posté le 01-11-2017 à 09:19:51  profilanswer
 

Ou une trajectoire hyperbolique.
 
Apparemment des média en parlent, c'est l'objet A/2017 U1
http://www.europe1.fr/sciences/pas [...] re-3477158
 

Citation :

Le 18 octobre, il a repéré un "caillou" de moins de 200 mètres de diamètre et sa trajectoire laisse penser qu'il ne vient pas du système solaire, ce qui pourrait en faire le premier objet extrasolaire observé


 
Une trajectoire hyperbolique en mécanique céleste correspond à une énergie mécanique non nulle (somme de l'énergie cinétique et de l'énergie potentielle), ce qui veut dire que l'objet en question a une vitesse supérieure à la vitesse de libération du soleil (qui bien-sûr dépend de la distance au soleil).
 

Citation :

Caillou très rapide. Alors qu'ils pensaient au début qu'il s'agissait d'une comète venue des confins du système solaire, les astronomes ont révisé leur jugement après six jours d'observation et admis que l'objet vient de l'extérieur de notre système et n'y restera pas. L'astronome Tony Dunn a réalisé une modélisation de la trajectoire du caillou (en jaune) qui montre sa vitesse très rapide, proche de 100.000 km/h.


 
Sachant que la terre se déplace sur son orbite autour du soleil à une vitesse de 30 km/s, ce qui fait une vitesse de 108 000 km/h...
 
L'article du figaro est un peu plus détaillé, mais comporte la même "erreur".
 
http://www.lefigaro.fr/sciences/20 [...] olaire.php
 
Une image de sa trajectoire :
https://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/0/03/C2017U1still.gif
 
L'article de Wiki est pas mal :
https://fr.wikipedia.org/wiki/A/2017_U1
 
Et voici un lien du JPL :
https://ssd.jpl.nasa.gov/sbdb.cgi?sstr=2017U1;cad=1


Message édité par bongo1981 le 01-11-2017 à 09:39:36
n°51412221
Gilgamesh ​d'Uruk
Lui-même
Posté le 01-11-2017 à 09:32:45  profilanswer
 

Oui, pour A2017 U1, c'est le fait que sa trajectoire soit franchement hyperbolique (e = 1.195 ± 0.001, l'excentricité  la plus élevée jamais mesurée pour un objet circulant dans le Système solaire) qui fait sensation.

 

Par ailleurs, l'objet surgit d'une direction proche de l'apex solaire (le point sur la voûte céleste vers lequel se dirige le système solaire dans son mouvement propre), du côté de Vega de la Lyre, ce qui représente la direction la plus probable d'où pourrait provenir un corps extra solaire.

Message cité 1 fois
Message édité par Gilgamesh d'Uruk le 01-11-2017 à 09:40:59

---------------
Nation spatiale -- Parcours Etranges : Physique, Calcul, Philosophie
n°51412495
bongo1981
Posté le 01-11-2017 à 10:29:51  profilanswer
 

Gilgamesh d'Uruk a écrit :

Oui, pour A2017 U1, c'est le fait que sa trajectoire soit franchement hyperbolique (e = 1.195 ± 0.001, l'excentricité  la plus élevée jamais mesurée pour un objet circulant dans le Système solaire) qui fait sensation.
 
Par ailleurs, l'objet surgit d'une direction proche de l'apex solaire (le point sur la voûte céleste vers lequel se dirige le système solaire dans son mouvement propre), du côté de Vega de la Lyre, ce qui représente la direction la plus probable d'où pourrait provenir un corps extra solaire.

En effet, à une vitesse proche de 250 km/s dans le référentiel galactique, c'est assez normal.
 
J'étais étonné que l'objet soit quasi renvoyé dans la même direction, mais avec e=1.195, ça reste une hyperbole proche d'une parabole, donc c'est normal.
 
Sur la page wiki en anglais, il y a une vitesse au périhélie :
https://en.wikipedia.org/wiki/A/2017_U1
 
87.71 km/s = 316 000 km/h à 0.25 UA
 
A comparer à Mercure : un peu moins de 60 km/s à 0.31 UA
 
 

n°51415139
V pour
Posté le 01-11-2017 à 17:15:15  profilanswer
 

Merci messieurs :)

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  27  28  29  30  31  32

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Topic Unique NSBM[ Topic Unique ] California - The Golden State
[ topic antechrist ] Apocalypse du 6 juin 2006Concert unique en Europe Elton John Grenoble 14 juin 2006
[Drame] Le topic de celles et ceux qui n'ont pas de soeur[TOPIC UNIK] Oz :: Welcome to EM.City
Topic [People] ![TOPIC UNIQUE] Les accidents les plus stupides
Plus de sujets relatifs à : [Topic unique] Astronomie / Cosmologie : Où en est-on ?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR