Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1839 connectés 

 


 

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  2575  2576  2577  ..  2621  2622  2623  2624  2625  2626
Auteur Sujet :

[topic santé] La chambre de garde

n°51174025
TheBigO
ShowTime!
Posté le 06-10-2017 à 17:39:07  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
le medecin qui ressemble à hulk
je ne pensais pas que ça existait :o
https://www.youtube.com/watch?v=oQx_ajGzgPA


---------------
showtime!
mood
Publicité
Posté le 06-10-2017 à 17:39:07  profilanswer
 

n°51174187
TheBigO
ShowTime!
Posté le 06-10-2017 à 17:55:18  profilanswer
 

http://tof.cx/images/2017/10/06/5bb6eb41bc54887e4934b9e4ff3679fe.jpg
http://www.europe1.fr/sante/levoth [...] ts-3456014

Citation :

Les pharmaciens face "au ras-le bol"
 
Depuis le retour en France, en début de semaine, de l’ancienne formule du Levothyrox, désormais baptisée Euthyrox, les pharmacies ne désemplissent pas. Et elles ne parviennent pas à contenter tout le monde. "Nous, on a eu sept boîtes pour à peu près 300 patients, mais j'ai des confrères qui n'en ont eu aucune", témoigne pour Europe 1 Olivier Charrier, pharmacien installé à Bordeaux. "On m'a accusé il y a quelques temps d'être de mèche avec les médecins, avec les laboratoires, de cacher la vérité. On nous demande de mettre de côté, si on ne le fait pas, on nous accuse de meurtrier. C'est aussi une des raisons du ras-le-bol, on a dû faire face à tellement d’agressions verbales !", poursuit-il.


---------------
showtime!
n°51174279
syr01
Hystérie connective
Posté le 06-10-2017 à 18:06:20  profilanswer
 

Mario XX a écrit :

A quoi ça t'a servi de faire des études aussi longues, si au final tu as pas les capacités de ton brillant collègue ou essayer de les avoir par la passion du métier ?
 
Tu me fais peur ça veut dire que je pourrais tomber sur quelqu'un de limite faisant le boulot sans plus dans un hôpital où on soigne des vrais gens, tu est pas vétérinaire quand même  [:mario xx]


[:klemton]
 
Sinon je viens de réaliser qu'il y a 3 millions de patients sous Levothyrox... 1 français sur 20 présente des troubles de la thyroïde ?  [:mlc]


---------------
\o/ Haut-fait "Première Page" achevé le 28-05-2011 \o/
n°51174336
Bitman
I'm fat you're ugly I can diet
Posté le 06-10-2017 à 18:12:01  profilanswer
 

http://www.astrosurf.com/luxorion/Physique/tchernobyl-nuage-030586-1730.gif
 
 
 [:cosmoschtroumpf]


---------------
٩(͡๏̯͡๏)۶ The place that should not be
n°51174369
TheBigO
ShowTime!
Posté le 06-10-2017 à 18:15:47  profilanswer
 
n°51174420
syr01
Hystérie connective
Posté le 06-10-2017 à 18:21:45  profilanswer
 

Il y a des données comparatives avec l'Italie, la Grèce et le Portugal histoire de voir si on peut faire un lien ?


---------------
\o/ Haut-fait "Première Page" achevé le 28-05-2011 \o/
n°51174830
etoile64
Pas de bras, pas de 8a!
Posté le 06-10-2017 à 19:09:33  profilanswer
 

lexomilou a écrit :


 
Elle est compétente en tant que réa ne t'en fais pas.
C'est juste qu'entre un nouveau réanimateur et un réanimateur qui a 30ans de métier dans le nez il a une meilleure expérience pro dans des sujets pointus. Bien sûr ce n'est pas universel.


 
Là il a même pas 30ans de métier, loin de là. Mais c'est un mec brillantissime.
Quand il fait une présentation, même sur un truc hyper compliqué, il rend tout hyper simple.  :love:  
 
Bon, à côté il connait rien en douleur chronique, et beaucoup moins en anesthésie loco-régionale par exemple...

n°51174960
Adiht
Posté le 06-10-2017 à 19:24:24  profilanswer
 

Gnarfou a écrit :


Ouais mais si tu sais pas faire une trachéo avec un bic dans sous un immeuble effondré, tu as ratée ta vie :o

 


Spoiler :

Épisode d'Urgence ma foi fort amusant pour ceux qui l'ont vu, enfin je crois :d



Dans Dr Quinn elle en fait des sympas aussi :D


---------------
topic amp enfants et parentalité différents
n°51175179
juan crist​obal
Posté le 06-10-2017 à 19:55:49  profilanswer
 

Bitman a écrit :

et sinon presque un mois de prout +/- suivi, presque -10 :D


 
Doit y avoir des morceaux avec les gaz pour que ça allège autant  [:fdupuis8:4]

n°51175226
juan crist​obal
Posté le 06-10-2017 à 20:02:49  profilanswer
 

Gnarfou a écrit :


Ouais mais si tu sais pas faire une trachéo avec un bic dans sous un immeuble effondré, tu as ratée ta vie :o
 
 

Spoiler :

Épisode d'Urgence ma foi fort amusant pour ceux qui l'ont vu, enfin je crois :d



 
Y'a pas James Woods qui fait une trachéo dans le film Salvador?  [:transparency] C'est la première fois que j'ai vu ça je crois  [:transparency]  [:transparency]

mood
Publicité
Posté le 06-10-2017 à 20:02:49  profilanswer
 

n°51175677
Mjules
Parle dans le vide
Posté le 06-10-2017 à 21:01:33  profilanswer
 

patrick57s a écrit :

soir'
J'ai lu dans le Vidal que la prise d’IPP au long court est associée à une augmentation du risque d’insuffisance rénale chronique...
 
Je suis à 80mg jour depuis 10 ans pour un EBO, mon médecin est un peu paumé par rapport à ce traitement.
 
Qu'en pensez vous?


 

mrduss a écrit :

Que cest bien de traiter ton reflux et de minimiser le risque de cancer du cardia ....le risque de survenue d'instruction rénale est augmenté mais reste faible et peut être surveillé


 
Sans nier, l'intérêt ici, les IPP sont quand même souvent utilisé à tort et à travers et pour des indications parfois douteuses. Et même si leur tolérance est très bonne, il y a quand même un grand nombre de risques qui apparaissent lors de traitements au long cours (myopathies, fractures atypiques, hypomagnésémies profondes, pneumonies, etc.).
 

TheBigO a écrit :

chuis sur que ceux qui se plaignent prennent en meme temps du gaviscon, ipp, laxatifs ou autres medocs qui diminuent l'efficacité du velotyrox :o


 
On a quelques cas comme ça, ainsi que des cas où c'est clairement parce que la presse en parle. Par exemple, un décès brutal que la famille impute (avec moultes épithètes) au velothyrox et où l'on découvre après enquête que notre octogénaire, sous AVK et ISRS est tombé sur sa terrasse et a fait un hématome cérébral avec engagement. On recontacte la famille (qui nous avait initialement indiqué qu'il n'y avait pas d'autre traitement hein) et en fait « Depuis la nouvelle formule, il m'a dit qu'il avait des fois des vertiges», évidemment, aucune trace des vertiges dans l'historique médical depuis 3 mois, rien dans la déclaration initiale et les courriers/mails qu'ils vont nous envoyer (promis) pour confirmer ça sont introuvables.
 
 


---------------
Celui qui pose une question est idiot 5 minutes. Celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie. |  Membre du grand complot pharmaceutico-médico-scientifico-judéo-maçonnique.
n°51175739
swimm3r
Pa ni pwoblem
Posté le 06-10-2017 à 21:07:46  profilanswer
 

TheBigO a écrit :

le medecin qui ressemble à hulk
je ne pensais pas que ça existait :o
https://www.youtube.com/watch?v=oQx_ajGzgPA


Lexomilou, on t'a reconnu  :o


---------------
FlickR
n°51176551
Mario XX
Ange Exterminator
Posté le 06-10-2017 à 22:13:58  profilanswer
 

etoile64 a écrit :


 
Là il a même pas 30ans de métier, loin de là. Mais c'est un mec brillantissime.
Quand il fait une présentation, même sur un truc hyper compliqué, il rend tout hyper simple.  :love:  
 
Bon, à côté il connait rien en douleur chronique, et beaucoup moins en anesthésie loco-régionale par exemple...


 
T'est amoureuse donc moins objective on dirait.. Ca me fait plus penser à quelqu'un qui s'exprime bien en public..
 
Je me trompe peut être..
 

Spoiler :

Je sais toujours pas ce que j'ai même si je vis bien avec  [:mario xx]  


---------------
CRC GOOGLE DTI
POSTE
n°51176644
lexomilou
Posté le 06-10-2017 à 22:22:45  profilanswer
 

swimm3r a écrit :


Lexomilou, on t'a reconnu  :o


 
Il fait quoi comme spé ? J'ai l'impression que c'est un dermato  [:dks]  
 
Pour cela qu'il a autant de temps libre  [:pinar78]  
 
Bon un patient de 41 ansenvoyé aux urgences pour douleur thoracique. 3 épisodes en 2 semaines le dernier ce matin quelques heures qui irradie entre les omoplates. Atcd familiaux avec oncle décédé infarctus à 40ans. ECG avec un bloc branche droit incomplet.
Là j'ai eu des news. Finalement une pancréatite aiguë. Kif kif  [:pere dodu:3]

n°51176718
Bricololo
Posté le 06-10-2017 à 22:29:49  profilanswer
 

Bricololo a écrit :

Bonjour a vous,
 
Le petiot 2ans dans 15 jours, nous a fait une petite otite il y a 1 semaine, depuis 5 jours toux, nez qui coule, manque d’appétit, poussée de fièvre, le tout qui monte en puissance malgré sterimar/doliprane/sirop.
 
Mercredi petite plaque de petit bouton granuleux sur le ventre
 
Aujourd'hui plaques rouges sur les joues, petits boutons granuleux sur tout le torse.
 
RDV pris chez le médecin hier soir pour ce soir.
 
On suspecte une rougeole vu les symptômes, ça vous parait concordant ?
 
 
Niveau vaccin il a fait le premier ROR y'a 6mois a peu prêt, on comptait faire le 2nd a ses 2ans (dans 2 semaines).


 
Petit retour,
 
Donc il s'agit a priori d'un truc viral qui aurait entrainé une allergie générant les boutons/plaques rouges. C'est peut être pas clair mais j'avoue ne pas avoir tout compris  :o . Y'aurait. des tonnes de trucs possibles qui peuvent donner des boutons/plaques rouges autre que les maladies qui se terminent en "eole" En tout cas il est sous anti histaminique. Wait and see quelques jours   :bounce:
 
Et je fais confiance à notre médecin :jap:
 
Par contre quand il m'a dit que le doliprane ne servirait a rien (pas de fièvre) j'étais pas d'accord, ca shoutte tellement le petiot qu'il peut au moins dormir 8h sans quinte de toux. Du coup on lui en a redonner ce soir  :sweat:


Message édité par Bricololo le 06-10-2017 à 22:36:05
n°51176843
lexomilou
Posté le 06-10-2017 à 22:41:01  profilanswer
 

Paracétamol si fièvre > 38.5°C et/ou douleur.
 
Il avait raison :p

n°51177640
zoxygen
Meuh Meuh
Posté le 07-10-2017 à 01:36:39  profilanswer
 

Tombé sur un article publié par Le Monde (pour ceux qui ont accès à la version Abonnés, ici), qui ne fait que résumer ce que tout le monde sait et qui est en train de monter en puissance depuis ces dernières années, avec comme climax l'actuel combo vaccins-levothyrox-pilule-gynéco bashing...
 
Même en travaillant en radio (pour ceux qui en doutaient, on voit quand même des patients de temps en temps ^^), je rencontre de plus en plus de patients qui remettent en cause et reprochent la moindre action et décision des médecins qui les prennent en charge. Pour certaines situations, pas si rares, le scepticisme est justifié, mais quand j'entends certains exiger (de manière encore plus ferme et sans discussion qu'avant j'entends) tel examen ou tel traitement parce qu'ils savent mieux et ont mieux évalué les bénéfices/risques, ça commence à être de plus en plus délicat...  
 
Alors oui, ils n'ont fait pas fait d'études médicales ou scientifiques. Mais oui, on vit dans un monde ultra-connecté avec Doctissimo bientôt remboursé par la Sécu, ou des sources plus ou moins sérieuses fournissent de manière non triée les infos aux patients et expliquent que tous les médecins sont des employés de Big Pharma. Au lieu de cracher sur la réelle existence malheureusement incontournable de ces sources, je suis bien d'accord que notre fameux item n°1 de l'ENC ("La relation médecin-malade" ) a besoin d'être clairement dépoussiéré et que l'on doit faire une rupture plus franche avec l'enseignement et la médecine paternaliste des (vieux) PU-PH des CHU, car leurs méthodes ne fonctionnent plus... Et les communications archaïques de l'ARS, Ministres & Co. n'aident pas non plus.
 
Ce problème n'est absolument pas nouveau, et je ne dis pas non plus que les médecins ont un savoir tout puissant et que le patient n'a pas son mot à dire. Au contraire, je pense qu'une bonne partie des jeunes médecins actuels sont plus "nuancés" qu'avant, mais l'est-ce suffisamment ? J'ai l'impression que depuis plus récemment (2-3 ans ?), il y a clairement une rupture irréparable dans la communication avec de plus en plus de patients, en raison de cette relation médecin-malade "à l'ancienne" ou insuffisamment moderne pour faire face aux scandales médiatiques.  
 
Ça fait longtemps que je n'ai pas mis les pieds dans un service clinique, mais est-ce que parmi vous 1) certains ont vu des propositions "pragmatiques" dans les services cliniques pour faire un peu mieux face à la désinformation qui peut exister sur Internet et qui exacerbe ce clivage et 2) des médecins hospitalo-universitaires (du CCA au PU) remettre un peu en question la manière d'expliquer la prise en charge médicale pour prévenir ces catastrophes médiatiques ?

Message cité 3 fois
Message édité par zoxygen le 07-10-2017 à 01:38:24
n°51177862
Bricololo
Posté le 07-10-2017 à 07:34:31  profilanswer
 


 
Entendu il y a 2 ou 3 jours a la radio un médecin (~30 ans d'expé) qui justement évoquait ce changement net de la relation patient/médecin. Il disait clairement que certains patient en connaissait maintenant plus que lui sur certaines maladies et les avancées thérapeutiques associées (probablement concernant des maladies de longue durée), que lui le vivait très bien et que les RDV se transformait pour ces patient là en échanges qui lui permettait de maintenir ses connaissances a flot et le motivait aussi a développer ses connaissances de son coté.
 
Dans le cas d'une atteinte par une maladie définie et de longue durée, internet peut être super. Quand la maladie n'est pas encore définie ça peut être problématique. Typiquement dans le cas bénin de mon petiot au dessus, internet me donnait rougeole/roséole sauf qu'en fait c'est pas du tout ça, et si je n'avais pas été chez le médecin je n'aurait pas eu d'anti histaminique a lui donner et il aurait trainer son truc jusqu’à je sais pas quand . . .  
 
My 2 cents de patient  :hello:  
 
 
 
 
 
 

n°51178017
Tillow
J'aime les tierces picardes.
Posté le 07-10-2017 à 08:43:50  profilanswer
 

zoxygen a écrit :

Tombé sur un article publié par Le Monde (pour ceux qui ont accès à la version Abonnés, ici), qui ne fait que résumer ce que tout le monde sait et qui est en train de monter en puissance depuis ces dernières années, avec comme climax l'actuel combo vaccins-levothyrox-pilule-gynéco bashing...

 

Même en travaillant en radio (pour ceux qui en doutaient, on voit quand même des patients de temps en temps ^^), je rencontre de plus en plus de patients qui remettent en cause et reprochent la moindre action et décision des médecins qui les prennent en charge. Pour certaines situations, pas si rares, le scepticisme est justifié, mais quand j'entends certains exiger (de manière encore plus ferme et sans discussion qu'avant j'entends) tel examen ou tel traitement parce qu'ils savent mieux et ont mieux évalué les bénéfices/risques, ça commence à être de plus en plus délicat...

 

Alors oui, ils n'ont fait pas fait d'études médicales ou scientifiques. Mais oui, on vit dans un monde ultra-connecté avec Doctissimo bientôt remboursé par la Sécu, ou des sources plus ou moins sérieuses fournissent de manière non triée les infos aux patients et expliquent que tous les médecins sont des employés de Big Pharma. Au lieu de cracher sur la réelle existence malheureusement incontournable de ces sources, je suis bien d'accord que notre fameux item n°1 de l'ENC ("La relation médecin-malade" ) a besoin d'être clairement dépoussiéré et que l'on doit faire une rupture plus franche avec l'enseignement et la médecine paternaliste des (vieux) PU-PH des CHU, car leurs méthodes ne fonctionnent plus... Et les communications archaïques de l'ARS, Ministres & Co. n'aident pas non plus.

 

Ce problème n'est absolument pas nouveau, et je ne dis pas non plus que les médecins ont un savoir tout puissant et que le patient n'a pas son mot à dire. Au contraire, je pense qu'une bonne partie des jeunes médecins actuels sont plus "nuancés" qu'avant, mais l'est-ce suffisamment ? J'ai l'impression que depuis plus récemment (2-3 ans ?), il y a clairement une rupture irréparable dans la communication avec de plus en plus de patients, en raison de cette relation médecin-malade "à l'ancienne" ou insuffisamment moderne pour faire face aux scandales médiatiques.

 

Ça fait longtemps que je n'ai pas mis les pieds dans un service clinique, mais est-ce que parmi vous 1) certains ont vu des propositions "pragmatiques" dans les services cliniques pour faire un peu mieux face à la désinformation qui peut exister sur Internet et qui exacerbe ce clivage et 2) des médecins hospitalo-universitaires (du CCA au PU) remettre un peu en question la manière d'expliquer la prise en charge médicale pour prévenir ces catastrophes médiatiques ?


J'ai quelqu'un de ma famille qui travaille dans le domaine de la formation des patients atteints d'ALD à leur soins (diabète par exemple). J'ai vraiment l'impression que c'est un parent pauvre de la médecine alors que c'est primordial. On se retrouve avec des gens lâchés dans la nature avec des traitements de longue durée, un inconfort ou des douleurs chroniques et le sentiment d'avoir été à peine écoutés durant leur 20 minutes de consultation (je caricature volontairement).
Je pense qu'il y a un vrai besoin d'information, naturellement comblé par internet et toutes les conneries qu'il contient.
Si les patients sous levothyrox avaient facilement accès à des groupes de discussion encadrés par du personnel formé, on n'aurait pas cette psychose à la con.


---------------
Dans un grand bol de strychnine, délayez de la morphine.
n°51178096
david42fr
Posté le 07-10-2017 à 09:03:02  profilanswer
 

zoxygen a écrit :

Tombé sur un article publié par Le Monde (pour ceux qui ont accès à la version Abonnés, ici), qui ne fait que résumer ce que tout le monde sait et qui est en train de monter en puissance depuis ces dernières années, avec comme climax l'actuel combo vaccins-levothyrox-pilule-gynéco bashing...

 

Même en travaillant en radio (pour ceux qui en doutaient, on voit quand même des patients de temps en temps ^^), je rencontre de plus en plus de patients qui remettent en cause et reprochent la moindre action et décision des médecins qui les prennent en charge. Pour certaines situations, pas si rares, le scepticisme est justifié, mais quand j'entends certains exiger (de manière encore plus ferme et sans discussion qu'avant j'entends) tel examen ou tel traitement parce qu'ils savent mieux et ont mieux évalué les bénéfices/risques, ça commence à être de plus en plus délicat...

 

Alors oui, ils n'ont fait pas fait d'études médicales ou scientifiques. Mais oui, on vit dans un monde ultra-connecté avec Doctissimo bientôt remboursé par la Sécu, ou des sources plus ou moins sérieuses fournissent de manière non triée les infos aux patients et expliquent que tous les médecins sont des employés de Big Pharma. Au lieu de cracher sur la réelle existence malheureusement incontournable de ces sources, je suis bien d'accord que notre fameux item n°1 de l'ENC ("La relation médecin-malade" ) a besoin d'être clairement dépoussiéré et que l'on doit faire une rupture plus franche avec l'enseignement et la médecine paternaliste des (vieux) PU-PH des CHU, car leurs méthodes ne fonctionnent plus... Et les communications archaïques de l'ARS, Ministres & Co. n'aident pas non plus.

 

Ce problème n'est absolument pas nouveau, et je ne dis pas non plus que les médecins ont un savoir tout puissant et que le patient n'a pas son mot à dire. Au contraire, je pense qu'une bonne partie des jeunes médecins actuels sont plus "nuancés" qu'avant, mais l'est-ce suffisamment ? J'ai l'impression que depuis plus récemment (2-3 ans ?), il y a clairement une rupture irréparable dans la communication avec de plus en plus de patients, en raison de cette relation médecin-malade "à l'ancienne" ou insuffisamment moderne pour faire face aux scandales médiatiques.

 

Ça fait longtemps que je n'ai pas mis les pieds dans un service clinique, mais est-ce que parmi vous 1) certains ont vu des propositions "pragmatiques" dans les services cliniques pour faire un peu mieux face à la désinformation qui peut exister sur Internet et qui exacerbe ce clivage et 2) des médecins hospitalo-universitaires (du CCA au PU) remettre un peu en question la manière d'expliquer la prise en charge médicale pour prévenir ces catastrophes médiatiques ?


En tant que patient, ce qui est difficile à comprendre et à vivre, c'est la fin des certitudes :avant de déménager, j'avais un médecin de famille. Tu y allais, il te disait vous avez ça et vous prenez ça et terminé ! À l'heure actuelle, tu ressors parfois avec plus de doutes qu'avant d'être venu ! Sans parler des multiples idées de traitement. Un exemple est simple ? Entorse du genou chez un ado, tu en parles à 4 médecin, tu as 4 sons de cloche différents ! (j'exagère mais pas tant que ça)

 

Ps:suis dans la salle d'attente du médecin pour la fameuse entorse. Comment peut on avoir 20 minutes de retard à 9h en commençant à 8h30 ?


---------------
Mon topic vente matériel photo
n°51178107
GAS
Wifi filaire©
Posté le 07-10-2017 à 09:05:23  profilanswer
 

david42fr a écrit :


En tant que patient, ce qui est difficile à comprendre et à vivre, c'est la fin des certitudes :avant de déménager, j'avais un médecin de famille. Tu y allais, il te disait vous avez ça et vous prenez ça et terminé ! À l'heure actuelle, tu ressors parfois avec plus de doutes qu'avant d'être venu ! Sans parler des multiples idées de traitement. Un exemple est simple ? Entorse du genou chez un ado, tu en parles à 4 médecin, tu as 4 sons de cloche différents ! (j'exagère mais pas tant que ça)

 

Ps:suis dans la salle d'attente du médecin pour la fameuse entorse. Comment peut on avoir 20 minutes de retard à 9h en commençant à 8h30 ?


Il est peut-être allé en visite à domicile avant. Où sa première consultation a pris du temps (longue discussion ou geste médical).


---------------
Flickr - On a pas attendu les pneus en 180 pour attaquer !
n°51178140
david42fr
Posté le 07-10-2017 à 09:13:03  profilanswer
 

GAS a écrit :


Il est peut-être allé en visite à domicile avant. Où sa première consultation a pris du temps (longue discussion ou geste médical).


Sûrement mais çà me fout dans la merde...


---------------
Mon topic vente matériel photo
n°51178190
EowynCarte​r
Posté le 07-10-2017 à 09:28:36  profilanswer
 

Y'a des truc d'etp qui se mettent en place.  
 
D'ailleurs, je fait partie d'une association de malade. Pas mal sous Levotyrox. Et je crois qu'on a pas vu une seule personne en mode panique à ce sujet.


---------------
Mon blog sur les liseuses et les livres : http://lecoinlecture.net
n°51178235
etoile64
Pas de bras, pas de 8a!
Posté le 07-10-2017 à 09:41:49  profilanswer
 

Ou le premier patient qui est arrivé en retard. 90% de mes retards sont liés aux patients.  
 
Pour ce qui est de l’article au-dessus, perso je vois une vraie discordance entre ce que je lis dans les médias et ce que je ressens au quotidien avec les patients. Je sais pas si c’est lié à ma spécialité mais j’en vois pas trop ce genre de patients. Même en douleur chronique en fait.

n°51178254
lexomilou
Posté le 07-10-2017 à 09:46:24  profilanswer
 

david42fr a écrit :


En tant que patient, ce qui est difficile à comprendre et à vivre, c'est la fin des certitudes :avant de déménager, j'avais un médecin de famille. Tu y allais, il te disait vous avez ça et vous prenez ça et terminé ! À l'heure actuelle, tu ressors parfois avec plus de doutes qu'avant d'être venu ! Sans parler des multiples idées de traitement. Un exemple est simple ? Entorse du genou chez un ado, tu en parles à 4 médecin, tu as 4 sons de cloche différents ! (j'exagère mais pas tant que ça)

 

Ps:suis dans la salle d'attente du médecin pour la fameuse entorse. Comment peut on avoir 20 minutes de retard à 9h en commençant à 8h30 ?

 

En ayant un patient qui se pointe à l'ouverture pour une douleur thoracique, une plaie de doigt.
Ou tout simplement retard du patient.
Ça arrive mais ensuite on passe la matinée à s'excuser du retard car une urgence.  [:cosmoschtroumpf]


Message édité par lexomilou le 07-10-2017 à 09:59:43
n°51178264
EowynCarte​r
Posté le 07-10-2017 à 09:47:47  profilanswer
 

etoile64 a écrit :

Ou le premier patient qui est arrivé en retard. 90% de mes retards sont liés aux patients.  
 
Pour ce qui est de l’article au-dessus, perso je vois une vraie discordance entre ce que je lis dans les médias et ce que je ressens au quotidien avec les patients. Je sais pas si c’est lié à ma spécialité mais j’en vois pas trop ce genre de patients. Même en douleur chronique en fait.


On le vois dans notre assos, tout le monde ne régit pas pareil. Certains sont très demandeurs d'info, d'autre n’acceptent pas, et limite veulent en savoir le moins possible. Et voir les hôpitaux / médecins le moins possible aussi.
 
Et fatalement faussé, la seconde catégorie ayant tendance a rester dans son coin.


Message édité par EowynCarter le 07-10-2017 à 09:49:33

---------------
Mon blog sur les liseuses et les livres : http://lecoinlecture.net
n°51178274
LOursPd
Posté le 07-10-2017 à 09:49:04  profilanswer
 

david42fr a écrit :


 
Ps:suis dans la salle d'attente du médecin pour la fameuse entorse. Comment peut on avoir 20 minutes de retard à 9h en commençant à 8h30 ?


 
franchement, je suis pas tendre avec les médecins, mais les retards ils n'y peuvent rien, et c'est clairement normal de prendre le temps qu'il faut pour une consult ou une urgence.

n°51178322
TheBigO
ShowTime!
Posté le 07-10-2017 à 09:59:37  profilanswer
 

d'un autre coté sur doctolib, quand t'en vois certains qui prennent toutes les 10min...


---------------
showtime!
n°51178331
lexomilou
Posté le 07-10-2017 à 10:02:12  profilanswer
 

TheBigO a écrit :

d'un autre coté sur doctolib, quand t'en vois certains qui prennent toutes les 10min...


 
Là faut pas s'étonner qu'en retard.
J'en connais un qui fait toutes les 10 min... ben quand on voit ses patients ils sont surpris qu'on les fasse déshabiller et prendre la tension...  [:dks]

n°51178359
TheBigO
ShowTime!
Posté le 07-10-2017 à 10:08:05  profilanswer
 

Bricololo a écrit :

 

Entendu il y a 2 ou 3 jours a la radio un médecin (~30 ans d'expé) qui justement évoquait ce changement net de la relation patient/médecin. Il disait clairement que certains patient en connaissait maintenant plus que lui sur certaines maladies et les avancées thérapeutiques associées (probablement concernant des maladies de longue durée), que lui le vivait très bien et que les RDV se transformait pour ces patient là en échanges qui lui permettait de maintenir ses connaissances a flot et le motivait aussi a développer ses connaissances de son coté.

 

Dans le cas d'une atteinte par une maladie définie et de longue durée, internet peut être super. Quand la maladie n'est pas encore définie ça peut être problématique. Typiquement dans le cas bénin de mon petiot au dessus, internet me donnait rougeole/roséole sauf qu'en fait c'est pas du tout ça, et si je n'avais pas été chez le médecin je n'aurait pas eu d'anti histaminique a lui donner et il aurait trainer son truc jusqu’à je sais pas quand . . .

 

My 2 cents de patient  :hello:

   



si ça se trouve c'etait une roseole, et l'absence de traitement aurait abouti au meme résultat que l'antihistaminique

 

y'a certains malades sont choqués de payer une consultation parce que leur medecin ne prescrit rien parce qu'ils n'ont rien :o

Message cité 1 fois
Message édité par TheBigO le 07-10-2017 à 10:08:50

---------------
showtime!
n°51178414
lexomilou
Posté le 07-10-2017 à 10:18:08  profilanswer
 

TheBigO a écrit :


si ça se trouve c'etait une roseole, et l'absence de traitement aurait abouti au meme résultat que l'antihistaminique
 
y'a certains malades sont choqués de payer une consultation parce que leur medecin ne prescrit rien parce qu'ils n'ont rien :o


 
Pour cela qu'on met un petit placebo chez les patients "exigeants"  [:cisco1:1]

n°51178635
helmuth
Posté le 07-10-2017 à 10:56:56  profilanswer
 

lexomilou a écrit :


 
Pour cela qu'on met un petit placebo chez les patients "exigeants"  [:cisco1:1]


 
Pour la roséole de 17h, LYCOPODIUM 15ch, « que 3 granules, c’est très puissant »  [:cerveau dr]

n°51179657
juan crist​obal
Posté le 07-10-2017 à 13:39:13  profilanswer
 

Allez, un lien en passant :
http://podcast.grenet.fr/episode/a [...] der-video/
J'adore ce type, j'admire sa capacité à poser les choses de manière neutre/objective quand à l'intérieur ça doit parfois bouillonner  [:g43l]  
J'ai pensé à HFR parce qu'à un moment il évoque la mise en place (en 2013, mais est-ce toujours le cas) de "barreurs de feu" dans un/les hôpitaux de Grenoble...
Il y a 30 minutes d'exposé et quelques questions de débat ensuite, zappables...
 
Edit :  
j'ai extrait l'audio en .mp3 ce matin (50 Mo) pour l'écouter pendant ma séance de CAP :o


Message édité par juan cristobal le 07-10-2017 à 13:52:53
n°51180309
Kilyn
Milé sek milé
Posté le 07-10-2017 à 15:35:51  profilanswer
 

[:drapal]
Je me suis chopée dimanche dernier un panaris sur l’Index de la main droite. J’ai consulté mardi midi un médecin généraliste qui m’a prescrit des bains de Dakin pour 7 jours. J’ai commencé mardi soir. Plus de douleur et le gonflement diminue mais depuis hier soir le Dakin m’attaque la peau. Je remplace par quoi ? D’ailleurs en combien de temps un panaris guérit ?
Merci :jap:


Message édité par Kilyn le 07-10-2017 à 15:37:04

---------------
Ne laisse pas le passe te dire qui tu es. Laisse le te dire qui tu deviendras.
n°51182254
Bitman
I'm fat you're ugly I can diet
Posté le 07-10-2017 à 20:59:56  profilanswer
 

http://www.huffingtonpost.fr/2017/ [...] mg00000001 :lol:
 
pas vu le reportage ca disait quoi en gros ? :D


---------------
٩(͡๏̯͡๏)۶ The place that should not be
n°51182773
EowynCarte​r
Posté le 07-10-2017 à 21:48:46  profilanswer
 

Bitman a écrit :

http://www.huffingtonpost.fr/2017/ [...] mg00000001 :lol:
 
pas vu le reportage ca disait quoi en gros ? :D


Toujours dispo si tu veux :
http://www.francetvinfo.fr/societe [...] 00922.html


---------------
Mon blog sur les liseuses et les livres : http://lecoinlecture.net
n°51182972
chinois02
Posté le 07-10-2017 à 22:04:31  profilanswer
 

Séquence solitude pour une patiente des urgences ce jour:
Vue au matin pour tachycardie à 150 par un remplaçant, celui ci a la curiosité d'explorer le système informatique du médecin généraliste qu'il remplace. Il découvre un courrier d'un cardiologue datant d'avril où, après un holter, il conseille la mise sous antiagrégant et flécaine pour de brefs passages en arythmie (patiente jeune). Les préconisations n'ont pas été suivies.
Arrivée chez nous aux urgences, pouls 60 en rythme sinusal. Je dis donc à la patiente que le passage sera bref, juste le temps de faire la prescription préconisée en Avril. Je luis demande avant si elle n'a pas eu de biologie, en particulier thyroïdienne. Elle me sort un dossier en disant que personne ne lui avait expliqué le contenu.
Vue rapide, hormones thyroïdiennes dosées, écho thyroïdienne faite, avec un nodule décrit.
Je lui fait donc ses prescriptions, et, au moment de partir manger (14h) me pose la question: au fait, quand dois-je revoir l'endocrino pour le suivi du nodule? Je lui réponds, ben, normalement l'endocrino qui a réalisé l'écho thyroïdienne a dû le signaler dans le compte-rendu destiné au médecin traitant!
Mine bizzarre de la dame. Puis, je lui dit: au fait, l'endocrino, c'est qui? Elle me donne le nom: un médecin de l'hosto. Bougez pas, je vous sors ça car j'ai accès à tout sur l'hôpital. Surprise: le suivi décidé par l'endocrinologue fait qu'elle a dépassé de un mois la date fatidique (je lui signale).
Lors de la remise de l'ordonnance, elle me dit:"c'est pour 3 mois?" non, c'est pour 1 :) . "mais qui renouvelle?" Votre médecin traitant.  :D  
Le pire c'est que je connais ce médecin. Il n'est pas "mauvais"..... va falloir que je l'appelle lundi...


Message édité par chinois02 le 07-10-2017 à 22:05:12

---------------
https://forgeat.nohost.me/blog/
n°51183134
Bitman
I'm fat you're ugly I can diet
Posté le 07-10-2017 à 22:17:26  profilanswer
 

moi cette semaine j'ai eu un toubib qui a remplacé le rythmol 300 par flecaine 150 x2, bah oué ca fait 300 hein [:matleflou]
 
j'ai appelé le cardio il a fait des bonds partout quand je lui ai dit ca :o


---------------
٩(͡๏̯͡๏)۶ The place that should not be
n°51183938
Mario XX
Ange Exterminator
Posté le 07-10-2017 à 23:49:23  profilanswer
 


Un médecin généraliste spécialiste en nutrition, a une spécialité particulière ?


---------------
CRC GOOGLE DTI
POSTE
n°51183948
Bitman
I'm fat you're ugly I can diet
Posté le 07-10-2017 à 23:51:07  profilanswer
 

la nutrition :o


---------------
٩(͡๏̯͡๏)۶ The place that should not be
n°51183980
Aragorn Le​ Rouge
Malussé
Posté le 07-10-2017 à 23:59:51  profilanswer
 

Mario XX a écrit :


Un médecin généraliste spécialiste en nutrition, a une spécialité particulière ?


 
Ça dépend dans quel sens on le prend [:cosmoschtroumpf]


---------------
The 911 is like an arrow that you are trying to shoot backwards. - Anatole Lapine
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  2575  2576  2577  ..  2621  2622  2623  2624  2625  2626

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
C lequel le plus gros topic @ HFR ?Le topic sur les musiciens ? il est ou
[ forum ] les déviations temporaires de topic[topic unique] Voyage
[Topic newbie]Question d'ordre général sur l'espace...Harry Potter ! [THE topic]
[Topic UniK] Qui est - ce ??[Topic unik] - MMA
[Topic] instrument de musique différent...Topic des belles pensées et autres aphorismes
Plus de sujets relatifs à : [topic santé] La chambre de garde


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR