Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1322 connectés 

 



 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Suivante
Auteur Sujet :

Rheinhard Mey/Frederic Mey

n°9939563
blueridger​angers
Posté le 14-11-2006 à 09:46:51  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

casablanca8 a écrit :

bonsoir,
ton message me fait bondir, et si je reconnais que chacun a bien le droit de penser ce qu'il veut du dernier disque de Frédérik Mey, il est injustifié de conclure qu'il est déprimé. Es-tu certain que ce n'est pas toi qui a changé ?  
Je crois pourtant me souvenir que la nostalgie et la profondeur de pensée étaient déjà des traits du caractère de ses chansons, ( il neige au fond de mon âme, Dédé Slowinsky, il n'y a plus de hannetons ....)la justaposition de son humour et de son désespoir poli ont toujours existé, mais peut-être alors n'y avais-tu pas été sensible comme aujourd'hui. J'ai pour ma part retrouvé celui que j'ai toujours apprécié. Sa maturité correspond à la mienne comme son enthousiasme répond au mien. Oui il a vieilli, il a connu des souffrances des déceptions comme nous tous, et aussi des deuils et cela reconnaît dans ses textes. Mais il a aussi rencontré le bonheur, le succès et il a fait de sa vie une réussite . il nous prouve qu'il sait toujours s'amuser par des textes plus jubilatoires.Contrairement à toi, lorsque j'ai mis le disque en écoute à la Fnac, malgré la foule qui m'entourait j'ai ressenti une grande émotion: sa voix était la même, chaude et mélodieuse et il était enfin revenu ! quel bonheur !
Je l'avais découvert dès son premier 33 tours sur lequel figure le mémorable "une cruche en pierre". je possède tous ses disques en vinyl ou en CD et à mon sens le dernier ne trahit en rien les précédents.
Frédérik mey est un humaniste lucide et attentif au monde dans lequel il vit. il garde pourtant cette pointe de dérision et d'humour qui peuvent amuser mais qui n'en sont pas moins des traces discrètes de son désespoir sous-jacent.
Ils sont nombreux et heureux ceux qui attendaient son retour.....[#ff4600]


 
 
 
Bonjour casablanca8
 
désolé de t'avoir fait bondir, mais je n'ai fait qu'exprimer mon opinion après une écoute ô combien attentive du dernier album de F. MEY, que je ne mésestime pas, bien que je ne le place pas au Pantheon de sa discographie. Bien sûr que l'artiste "traîne" une nostalgie, un spleen qui a toujours été perceptible. ("Gaspard" ou "il neige au fond de mon âme" par exemple, titre significatif s'il en est, voire même ... son "premier cheveu gris" )
Bien sûr que, comme nous tous, il a connu des joies, des désespoirs, des chagrins et des moments de révolte.
Peut-être ai je changé moi aussi et que je ne perçois plus ses chansons de la même façon .... :whistle:  
Je n'ai sans doute pas assez pris ces paramètres en compte, voulant retrouver intacte une faconde qui a pourtant mûri de 35 ans.
m
 
 

mood
Publicité
Posté le 14-11-2006 à 09:46:51  profilanswer
 

n°9939632
blueridger​angers
Posté le 14-11-2006 à 09:59:12  profilanswer
 

blueridgerangers a écrit :

Bonjour casablanca8
 
désolé de t'avoir fait bondir, mais je n'ai fait qu'exprimer mon opinion après une écoute ô combien attentive du dernier album de F. MEY, que je ne mésestime pas, bien que je ne le place pas au Pantheon de sa discographie. Bien sûr que l'artiste "traîne" une nostalgie, un spleen qui a toujours été perceptible. ("Gaspard" ou "il neige au fond de mon âme" par exemple, titre significatif s'il en est, voire même ... son "premier cheveu gris" )
Bien sûr que, comme nous tous, il a connu des joies, des désespoirs, des chagrins et des moments de révolte.
Peut-être ai je changé moi aussi et que je ne perçois plus ses chansons de la même façon .... :whistle:  
Je n'ai sans doute pas assez pris ces paramètres en compte, voulant retrouver intacte une faconde qui a pourtant mûri de 35 ans.
m


 
oup's, mon doigt a fourché, mille excuses ...  :??:  
je disais qu'au final, "Douce France" m'est apparu personnellement, comme un disque "désabusé", "testamentaire", ce qui ne veut absolument pas dire qu'il soit mauvais. Simplement, avec l'enrichissement des orchestrations qui cèdent parfois à la facilité et à l'air du temps, je n'ai pas retrouvé la magie initiale qui était accentuée par un dépouillement musical du meilleur aloi.
Contrairement à toi, je n'ai pas trouvé ses textes plus jubilatoires qu'auparavant. Ils restent dans la même veine et la redite n'est jamais loin.
Enfin,, j'ai trouvé tes remarques très pertinentes et peut-être que c'est effectivement moi qui ai trop changé, va savoir ....  :lol:

n°9940160
casablanca​8
Posté le 14-11-2006 à 11:21:29  profilanswer
 

blueridgerangers a écrit :

Bonjour casablanca8
 
désolé de t'avoir fait bondir, mais je n'ai fait qu'exprimer mon opinion après une écoute ô combien attentive du dernier album de F. MEY, que je ne mésestime pas, bien que je ne le place pas au Pantheon de sa discographie. Bien sûr que l'artiste "traîne" une nostalgie, un spleen qui a toujours été perceptible. ("Gaspard" ou "il neige au fond de mon âme" par exemple, titre significatif s'il en est, voire même ... son "premier cheveu gris" )
Bien sûr que, comme nous tous, il a connu des joies, des désespoirs, des chagrins et des moments de révolte.
Peut-être ai je changé moi aussi et que je ne perçois plus ses chansons de la même façon .... :whistle:  
Je n'ai sans doute pas assez pris ces paramètres en compte, voulant retrouver intacte une faconde qui a pourtant mûri de 35 ans.
m


 
bonjour blueridgerangers, :hello:  
J'apprécie beaucoup ta réponse sincère et nuancée, et je me suis demandé si je n'avais pas tout simplement un peu partagé ton avis pour avoir réagi comme je l'ai fait, tout en ne voulant pas l'admettre....
Il est vrai que déjà lors de l'album numéro 6 un grand changement avait eu lieu concernant ses orchestrations. Moins intimes, moins nature et comme tu le dis si bien, moins magiques. Pourtant à l'époque cela ne m'avait pas gênée et j'avais trouvé, au contraire, que cela donnait une ambiance plus vivante et réaliste à certaines chansons. Je pense par exemple à "un dimanche chez Renoir" où l'accordéon vous transporte immédiatement dans ces guinguettes des bords de Marne où Renoir devait venir peindre ses scènes champêtres. Avait-il pour autant perdu en authenticité? Je ne l'ai pas pensé même si j'avais remarqué le changement.  :??:  
Lors d'une visite du Musée des impressionnistes à Auvers sur Oise, en contemplant les tableaux de Renoir, bien des années plus tard, la petite musique de Frédérik revenait dans ma mémoire toujours aussi fraîche pour m'accompagner dans ma visite. :love:  
  En revanche je crois qu'il faut admettre que 64 ans ce n'est pas 30 ans et il est certain qu'un changement de ton est fatal. Si nous considérons d'autres chanteurs dont nous suivons la progression et l'évolution au fur et à mesure, nous sommes sans doute moins gêné par leur changement. Imagine un peu si julien Clerc ou Serge Lama avaient fait un break de 25 ou 30 ans !!!pour nous revenir avec leurs chansons actuelles.  
ce qui n'a pas changé en revanche, et là nous sommes bien d'accord, c'est le plaisir qu'il nous procure à son écoute. Je ne te cache pas que je préfère ses chansons "sérieuses, nostalgiques ou tendres". J'ai un goût particulier pour "l'ours qui voulait rester un ours" ou bien Gaspard. En ce qui concerne son dernier disque je ne le possède que depuis un mois et je ne l'ai pas encore écouté assez souvent pour l'avoir vraiment digéré et en avoir retiré la "substantifique moëlle".
à plus.....

n°10449720
dialoo
Posté le 23-01-2007 à 01:26:16  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
blueridgerangers et casablanca 8, vous dites presque le même chose !
Pas de quoi bondir, donc....
 
"Douce France" est à l'image des albums allemands de Reinhard Frédérik Mey où l'on trouve un peu tous les styles musicaux. Mais ce volume 7 francophone est construit avec des chansons déjà parues en langue allemande, donc qui ont prouvé leur efficacité. Pour autant, ce n'est pas un "best of".
 
Alors, pour avoir suivi l'évolution de la carrière allemande de Reinhard Mey, cet album n'a strictement rien de surprenant, hormis le fait qu'il est plus facile à comprendre en français, du moins pour moi... :)  
 
Oui, l'homme a changé, mais un tout petit peu seulement !. La verve et l'humour sont toujours au rendez-vous, la protestation, l'amour, et la tendresse aussi. L'évolution majeure réside dans des thèmes qui nous semblent nouveaux (l'euthanasie, par exemple) et mille fois oui, c'est un album relativement sombre où la mort est omniprésente. Il est clair qu'il s'agit d'un bilan, fait par un homme à l'automne de sa vie, pas résigné du tout mais pleinement lucide et ayant trouvé une sorte de sérénité. Et je voudrais me tromper lourdement quand je dis que c'est l'ultime adieu aux chansons en français.
 
Seules deux chansons me dérangent un peu : "L'étiquette" et "Que j'aime ma cuisine" pour les musiques douteuses qui les accompagnent... Toutes les autres, à des degrés divers, sont des bijous, la voix de Reinhard et l'accordéon de "Manni" (Manfred Leuchter) font merveille.
Bref, j'adore !
 
Amicalement,
Patrice.  
Forum non officiel sur Reinhard Frédérik Mey

n°15392502
terwey
Posté le 03-07-2008 à 12:33:20  profilanswer
 

Bonjour à tous
Je cherchais des CD de Fréderik MEY que j'ai connu dans les années 78/79 à NANCY et dont j'ai pas mal d'albums. Il est resté un de mes auteur préféré que j'écoute parfois. En entendant son dernier album je n'ai pas bien aimé non plus et suis resté sur ses anciennes mélodies.
Il n'y a pas moyen de trouver de CD de ses albums précédants;Il ne me reste qu'a les enregistrer.
Au revoir à tous et content de retrouver des adepte de F.M.

n°16985471
toto_67
Posté le 15-12-2008 à 17:12:28  profilanswer
 

RDV pour les amateurs de Fédéric/ Reinhard Mey
16. 12., 23.45 Uhr ZDF Johannes B. Kerner, Talkshow
 
La ZDF est dispo dans le bouquet canalsat...


---------------
Iphone 6S (TSMC) - 64Go - rose "Orange" iOS10.1.1/ Olympus E620 /ED14-42/ EZ18-180
n°20517554
simirore
Posté le 11-11-2009 à 18:42:58  profilanswer
 

juste pour dire que j'ai connu Reinhard en 1958 au lycée Franco-allemand de Berlin. Il était dans la classe de ma frangine et venait en boum chez moi. A cette époque là il était dans l'équivalent de la 4ème.
 
Ca fait donc une personne de plus qui le connait...

n°23229221
toto_67
Posté le 07-07-2010 à 16:24:15  profilanswer
 

http://www.reinhard-mey.de/start/alben/cd/
 
 
Nouvelle album "Mairegen"... du 10/05/2010


Message édité par toto_67 le 24-01-2011 à 13:50:47

---------------
Iphone 6S (TSMC) - 64Go - rose "Orange" iOS10.1.1/ Olympus E620 /ED14-42/ EZ18-180
n°28601332
punch22
Posté le 07-12-2011 à 22:29:29  profilanswer
 

Kx2000 a écrit :

Salut je remonte le topic. parce que ca vaut le coup.
 
Je n'ai peut-être que 21 ans mais j'adore Frederic Mey. Mon père écoutait beaucoup ses chansons et moi aussi par la même occasion dans la voiture sur le chemin de l'école...
 
 
J'ai tous les 33 tours de frédéric Mey ou presque. (a vérifier je crois qu'il m'en manque 1)  Pour moi c'est des pieces de collections. par contre pour infos, le P2P permet de retrouver ses chansons mais il faut être patient.
 
Je n'en ai pas de préférées mais je dois dire que certaines gardent un sens exceptionellement exact aujourd'hui. Je pense aux politiciens ou au formulaire ainsi que daddy blue... pour ne citer que ça...
 


 
JE VENDS UN 33 TOURS DE FREDERIK MEY 1974 - "Volume 3" - 33 Tours Péridès 13 NP 613  
Les lumières se sont éteintes / La mappemonde / Mon testament / Il n'y a plus de hannetons / Gaspard / Suzanne / Après tant de temps / Le politicien / Le vieil ours / Voilà les musiciens ! / Au-dessus des nuages / Annabelle
Cela devient une vraie production Péridès, avec les pochettes désastreuses de Barbara Pougatchoff/De Brunhoff. Pourquoi s'évertue-t-elle toujours à faire passer les chanteurs (Mey et Jofroi) pour de petits comiques ? Qu'à cela ne tienne, Mey et sa guitare nous offrent des petits bijoux : Les lumières se sont éteintes, sur la solitude de l'artiste. Il n'y a plus de hannetons, sur les méfaits du progrès. Gaspard, sur la peur de l'autre. Annabelle, sur l'humour de l'autocritique
CONTACTEZ MOI anne.auvigne@sfr.fr :bounce:  
 
 

n°37427859
sisoldo
semper amicis hora
Posté le 12-03-2014 à 11:31:18  profilanswer
 

Bonjour,
 
Quel bonheur de retrouver d'autres amateur de cet immense chanteur !
Je l'ai découvert étant petit, ai écouté en boucle "au-dessus des nuages" ce qui m'a donné envie de l'entendre en version originale, et de l'utiliser dans mes baptèmes de l'air !
 
C'est une vraie galère de trouver un de ses disques en France !
J'ai la chance d'habiter en Alsace, et au moindre sautefrontière, n'importe quel disquaire là-bas, a un rayon plein de ses disques.
Sur le site officiel de Frederik Mey, on voit une liste impressionnante de ses prochains concerts de 2014, et bon nombre sont déjà complets (et pas dans ces cafés concerts de cinquante places !)
Pour moi, le plus proche sera à Freiburg-am Brisgau, le 14/10/14.
 
Une idée bête, comme ça (j'en ai au moins une par jour !) : se grouper, pour le détourner en France, pas trop loin de Freiburg, disons un arc Belfort-Metz-Strasbourg, pour un concert en France, ça serait faisable ? Qui viendrait ? Quel serait le prix maxi que vous accepteriez de payer pour le voir en live ET en français ?
 
Amicalement vôtre
 
Alain


---------------
sisoldo, solutions d'énergie, d'écologie et d'économies
mood
Publicité
Posté le 12-03-2014 à 11:31:18  profilanswer
 

n°57234614
juste une ​info
Posté le 03-08-2019 à 17:59:16  profilanswer
 

Bonjour,
 
J'ai trouvé le ce bobino et Olympia Live sur Qobuz....
Voilà...

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Musique d'amélie poulain avec frédéric miterrand 
Plus de sujets relatifs à : Rheinhard Mey/Frederic Mey


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR