Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1323 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sports

  [Football] Ballon Rond - /!\1er post/!\

 


 

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

[Football] Ballon Rond - /!\1er post/!\

n°10487867
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 27-01-2007 à 02:12:57  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Après Matt Le Tissier, je fais un deuxième focus sur un joueur plus connu du grand public, Il Genito serbe du grand Milan de Berlusconi ainsi que de l'armada de Belgrade de 1991 : Dejan Savicevic.
 
Fiche du joueur
 
En recherchant son but inscrit en finale de C1 en 94, lors de la monumentale raclée mise au Barça où hauteur d'un lob de légende il trompa pour la troisième fois de cette soirée athénienne Zubizarreta (il réalisa 3 passes décisives également dans ce match qui reste à ce jour une des plus belles finales de l'histoire de la coupe d'Europe), je suis tombé sur cette vidéo :
It's souvenir's time ! :o

mood
Publicité
Posté le 27-01-2007 à 02:12:57  profilanswer
 

n°10634459
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 12-02-2007 à 14:25:40  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

simouu a écrit :

Au fait quelqu'un a le but de Faubert? Merci d'avance.


 
P'tain mais faites-moi une liste pour ce soir quoi :o
 
Récap :
But de Faubert
Vicenza-Juve
Mon focus EDD
 
[:lolilol]
 
Merci pour l'analyse Betsamee, n'ayant pas vu le match (ni le temps ni franchement l'envie) j'ai pu mieux apprécié ce qu'était les perfs et vu qu'apparement personne conteste, je crédites ta vision.


Message édité par JMAulas le 12-02-2007 à 14:27:28

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10637528
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 12-02-2007 à 19:49:47  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

L'oeil d'HFR :

 

Bundesliga :
Triplé de Mohamed Zidan (1 2 3)

 

Le réveil de Hambourg :
1-0 van der Vaart (12')
2-0 Benjamin (40')
3-0 Mahdavikia (90')

 

Schalke vs Hertha : la balade du leader
1-0 Kuranyi (64')
2-0 Lövenkrands (75')

 

Stuttgart vs Bremen
1-0 Hilbert (3')
2-0 Gomez (16') : meilleur buteur de la Bundesliga au passage [:lolilol]
2-1 Diego 21'): action sympathique
3-1 Magnin (33') : popopo ce qu'il leur fait à ses anciens coéquipiers [:scarymovie]
4-1 Streller (86')

 

Bayern vs Bielefeld
1-0 Makaay (8')

 


Buteur de l'ombre :

 

Un petit focus sur ces joueurs contraints à l'anonymat mais qui flambent dans leur club de bas de tableau, pas très connu, il ne risque pas de finir meilleur buteur de leur championnat et pourtant ils errent tel des âmes en peine trustant les places d'honneur, régulier au possible...

 

Je m'arrête aujourd'hui sur le second meilleur buteur du Calcio, l'attaquant de la Reggina : Rolando Bianchi à l'occasion de son doublé dispo ici !

 

A 24 ans, c'est un peu l'éternel espoir du foot italien, très prolifique lorsqu'il jouait en réserve, il tarde à s'imposer au plus au niveau. De Atlanta à la Reggina en passant à Cagliari en série B puis en série A, on l'a vu étrainer sa tunique d'attaquant de soutien pas souvent décisif. Mais le petit a grandi et cette saison semble être celle qui va lancer sa carrière, avec ses 12 buts, il est parti en solo à la poursuite du maître Francesco dans la quête du Saint Graal de meilleur scoreur du calcio en l'absence d'un Trezegol moribond en série B (avec ses pauvres 8 petits buts).
International espoir, il a joué l'euro espoir 2006 et a marqué contre le Danemark dans les arrêts de jeu, l'Italie n'a pas passé le premier tour.

 


Anciens pensionnaires de L1 :

 

River Plate s'impose 1-0 face à Lanus en championnat de Clausura et un ancien marseillais leur donne la victoire. Qui est-ce ?
Réponse ici :o (joli corner de Belluschi)

 

Au Sporting Portugual, un ancien parisien fait parler la poudre : ICI !
(le but de Liedson (but de la semaine mais j'ai pas le téléchargeable :( ) : ICI)

 


PL : (buts sympathiques)

 

Johnson (Blackburn)
Jenas (Tottenham) (résumé complet)

 

Voilà pour cette semaine.

Message cité 2 fois
Message édité par JMAulas le 12-02-2007 à 19:57:33
n°10648379
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 13-02-2007 à 20:33:51  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

mangaflip a écrit :

on peut voir les but de la liga sur marca, c'est en stream :love:  
http://www.marca.com/liga/07/  vidéobuts+vidéo résumé+photo du match+chronique + vidéopolémique(facultatif) pour chaque match


 
Bon lien mais la qualité des vidz quoi :/
 

Spoiler :

Pour hier j'voulais aussi faire un focus sur Diego Milito mais j'avais pas la vidz [:meganne]


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10648624
zebdazidan​e
Posté le 13-02-2007 à 21:02:31  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

xanack a écrit :

pas autant qu'a Barcelone, on le preservait   :o  
non et alors ??? ils en encaisserait encore moins....
sinon quoi ? pourkoi ils l'ont acheté ? remplaçant de luxe, c'etait plus ou moins prévu mais a ce point là, il se fait carrotte et nous tous d'ailleurs, il lui reste si peu c'est dommage....


 
Heureusement que t'es là, Rijkaard y avait pas pensé. :/
 
JMA tu comptes aussi nous faire un focus sur Palacio ? :miam:


---------------
I want you to go find a fuckin soul §§§
n°10660510
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 15-02-2007 à 09:49:39  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

WestCoast85 a écrit :

Vidéo du but de Mendy ?


 
J'ferais un focus UEFA ce soir en rentrant, je suis rentré trop tard hier pour avoir le temps de voir les buts.
 
Les résultats des clubs français hier sont plutôt pas mal, hormis Bordeaux qui a eu raison de mes vélléités de presque-motive à regarder le football daubesque girondins une nouvelle fois, promis j'me ferais plus avoir. :/
 
Nancy qui va faire un nul heureux face à une des meilleurs équipes encore en course, tout du moins celle qui pratique l'un des plus beaux football. Il faut en profiter pour les sortir maintenant alors qu'ils sont en phase de reprise car dans un mois si ils sont toujours en course, ils vont faire figure d'épouvantail.
 
Et Paname qui va s'imposer à l'AEK (ce qui n'est jamais évident en terre grecque) avec un but de Mendy popoesque à ce qu'il parait, j'ai hâte de voir ça. Il a enfin trouvé de quoi mettre sur sa cassette promotionnel à côté l'accelération sur Roberto pour impressionner les éventuels pigeons qui voudraient le recruter. [:prodigy]
 
Paname > AEK > Milan AC [:biff tannen]
 
'lu les filles [:smileysex]

Message cité 1 fois
Message édité par JMAulas le 15-02-2007 à 10:01:06
n°10693366
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 19-02-2007 à 10:59:29  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 


 
Thx negro [:atsuko]
 
Sinon comme j'ai raté l'EDD, je sollicite votre aide pour savoir les images qu'il y a à garder de ce WE, je ferais un focus ce soir mais si vous pouviez m'épargner de fastidieuses recherches sur les gros championnats ça serait cool (espagne, bundesliga j'ai rien vu... angleterre éventuellement) pour le reste je regarde ce que je trouve.
Merci bien.  
 
Ah ouais ! Salut les huîtres [:beleg]


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10693385
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 19-02-2007 à 11:00:53  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Thx negro [:atsuko]

 

Sinon comme j'ai raté l'EDD, je sollicite votre aide pour savoir les images qu'il y a à garder de ce WE, je ferais un focus ce soir mais si vous pouviez m'épargner de fastidieuses recherches sur les gros championnats ça serait cool (espagne, bundesliga j'ai rien vu... angleterre éventuellement) pour le reste je regarde ce que je trouve.
Merci bien.

 

Ah ouais ! Salut les huîtres [:beleg]

 

Le focus sur Rooney, j'ai loupé 95% du truc :(
Sinon j'ai plus ou moins le reste sauf la liga et la bundesliga

Message cité 1 fois
Message édité par Bakk15 le 19-02-2007 à 11:01:05
n°10697441
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 19-02-2007 à 17:34:14  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 


 
Nan mais il parlait des gens POPULAIRES  [:angefox]  : un peu comme l'éternel débat du topic quand à la popularité de l'OL.
 
 [:anauff]  
 

Spoiler :

Bon j'ai un focus à faire moi [:fing fang fung]


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10698941
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 19-02-2007 à 20:27:31  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

L'oeil d'HFR (WE du 18/02/2007) :

 


FA Cup :

 


Highlights Man Utd - Reading (8min35) (en fast food)

 


Liga (les chocs de la journée) :

 


Valence-Barça Highlights rapide
FC Séville : les buts (Kanoute (2x), Daniel Alves)

 


Les top 5 Italiens de la semaine :

 


Buts
Showboatable instant (moyen quand même)
Arrêts
Occasions
Ratés

 


Bundesliga :

 


Dortmund vs Mönchengladbach
1-0 Frei (19')

 

Hertha vs Mainz
1-0 Dardai (22')
1-1 Zidan (54')
1-2 Andreasen (65')

 

Leverkusen vs Hannover
0-1 Rosenthal (7')

 

Wolfsburg vs Schalke
0-1 Kuranyi (10')
0-2 Kuranyi (29')
1-2 Klimowicz (55')
2-2 Klimowicz (89')

 

Bremen vs Hamburg
0-1 Van der Vaart (42')
0-2 Van der Vaart (87')
Van der Vaart skill and chance (71')

 

Aachen vs Bayern
1-0 Klitzpera (7')

 

Top 5 Votez ! (le dernier CF va vous faire mal [:cerveau lent])

 

L'instant pathologique ''Eredivisie'' : La journée intégrale de la 24ème journée [:cerveau lent]

 


A voir de la 25ème journée : l'Ajax piétine à domicile contre Excelcior 2-2 malgré un but d'extraterrestre de Davids et un but de Klaas-Jan, l'AZ n'en profite pas pour reprendre la seconde place en faisant match nul à Gronningen 1-1 :/

 


Les restes d'Europe: (beaux buts)

 


Ecosse : Nakamura (Celtic - Aberdeen 2-1)

 

Portugal : Highlights of Paços de Ferreira 1 (Cristiano)   - Sporting 1 (Liedson)
Highlights of Nacional 0-2 Benfica (Miccoli)

 


Classement du soulier d'or européen:

http://img260.imageshack.us/img260/5551/soulierdoreuropentm4.th.png
http://d.yimg.com/us.yimg.com/p/afp/20070219/capt.sge.trb20.190207090858.photo00.photo.default-512x319.jpg

 


Focus joueur (gros scorer inconnu) :

 


http://www.mff-bloggen.se/wp-content/uploads/2006/06/afonso_sch3.jpg

 

On remarque l'excellente place de l'inconnu Afonso Alvès l'attaquant brésilien de 25 ans du SC Heerenveen qui totalise le plus grand nombre de but dans un championnat majeur avec 22 unités. (oui la Hollande est un grand championnat : de grand noms tel que l'Ajax ou le PSV y évolue)
Un bon buteur pas très technique (le bourrin qui frappe fort quoi), son club en demande 20 M ce qui en dit long sur sa côte dans l'autre pays du fromage. Arrivé en provenance de Malmö pour 5 M d'euros cet été, c'est assurément la bonne affaire de l'année au pays des space cake...

 

Liens le concernant pour les plus intéressés [:lolilol]
un article de journal : http://www.goal.com/en-us/Articolo [...] oId=200717
Ses buts en vidéo : http://sc.heerenveen.org/forum/vie [...] 98&start=0
http://www.goal.com/en-us/Articolo [...] oId=229402

Message cité 2 fois
Message édité par JMAulas le 19-02-2007 à 22:09:59
n°10759524
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 25-02-2007 à 23:59:17  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Le focus Allemand et Italien va être sympa demain, que de beaux buts [:huit]

n°10764600
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 26-02-2007 à 18:41:30  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bakk15 a écrit :

et tu stop l'action à quel moment pour vérifier ?

 

Une fois l'action terminé au moment de la scène de joie, ça brise des espoirs, c'est mieux ainsi [:rhetorie du chaos]

 

Vous gérez les gars pour les vidz, j'me concentre sur la Bundesliga, l'Eredivisie, le Portugal et l'Argentine dans mon focus.


Message édité par JMAulas le 26-02-2007 à 18:44:11

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10765559
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 26-02-2007 à 20:21:09  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

L'Oeil d'HFR :

 


Argentinian League Clausura 2007 :

 


Boca et River ont marqués les esprits ce WE en s'imposant respectivement contre l'Independante et le Racing sur des scores plutôt larges. Les buteurs du FCBJ se nomme Palermo (d'un but venu d'ailleurs), l'inévitable Palacio (qui se blesse dans ce même match) et Cardozo.
De leur côté, River effectue un festival offensif en inscrivant 4 buts au Racing, les buteurs se nomment Falcao par deux fois (popopo Belluschi sur ce but), Diego Galvan et le virevoltant Victor Zapata sur coup franc. Un joli but du Racing dans ce match par Maxi Morales tout de même.

 

L'Arsenal est leader avec 3 victoires en 3 matchs, devant Boca. River compte un match en moins. ça va mal à Indépendante après la claque infligée par Boca.

 

Les tableaux

 


Eredivisie :

 

Dans le choc de la journée, l'AZ et l'Ajax font match nul à Alkmaar 1-1. Marteens marquant encore un nouveau but pour l'AZ mais celui-ci se révelant plus que litigieux :/

 


Bundesliga :

 

Mönchengladbach vs Werder
0-1 Wome (11')
1-1 Delura (17')
1-2 Vranjes (84')
2-2 Rafael (90')

 

Les buts du Werder sont bien sympathiques. [:lolilol]

 

Schalke vs Leverkusen
0-1 Kießling (85')

 

Hamburg vs Frankfurt
1-0 Van der Vaart (7')
1-1 Takahara (59')
2-1 Trochowski (77')
3-1 Olic (93')

 

Joli but de Raf VdV. :love:

 

Bochum vs Aachen
1-0 Gekas (25')
1-1 Ibisevic (34')
2-1 Epalle (52')
2-2 Lehmann (57')

 

Cottbus vs Bielefeld
0-1 Gabriel (15')
1-1 Kukielka (63')
2-1 Radu (66')

 

Mainz vs Nürnberg
1-0 Zidan (20')
2-0 Zidan (27')
2-1 Saenko (64')

 

Nouveau doublé de Mohamed Zidan pour Mayence et nouvelle victoire.

 

Hannover vs Dortmund
1-0 Huszti (56')
2-0 Stajner (69')
3-0 Bruggink (76')
4-0 Bruggink (78')
4-1 Smolarek (87')
4-2 Kringe (91')

 

Bayern vs Wolfsburg
1-0 Podolski (26')
2-0 van Bommel (55')
2-1 Makiadi (79')

Portugal :

 

Porto atomise Beira Mar 5-0 là-bas : voici les plus beaux gestes du match comprenant une nouvelle partition de génie du meilleur joueur d'Europe actuellement Ricardo Quaresma. Dire que le Barça l'a pas conservé, ça picote l'anus quand même. :/

 

Pas de focus joueur, ce soir désolé.


Message édité par JMAulas le 26-02-2007 à 20:30:54
n°10829499
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 05-03-2007 à 20:41:39  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

L'oeil d'HFR :(Putain de championnat suisse qui fait tout buggé :fou: )
 
 
Brittondie :
 
 
LE match de la semaine : West Ham - Tottenham : 4-3
 
Top 5 Championship du WE [:cerveau lent]
 
Ce qui fait marrer outre-atlantique, perso je trouve ça naze [:prodigy]
 
 
Calcio :
 
 
Tous les buts (sauf ceux de la Fio) en 1 Clip
 
Tous est dispo sur demande en magasin.
 
 
Bundesliga :

 
Wolfsburg vs Mönchengladbach
1-0 Makiadi (65')
 
Bielefeld vs Nürnberg
0-1 Banovic (16')
1-1 Kucera (45')
2-1 Wichniarek (50')
2-2 Engelhardt (83')
3-2 Böhme (86')
 
Frankfurt vs Hannover
1-0 Takahara (58')
2-0 Thurk (75')
 
Werder vs Bochum
1-0 Hunt (25')
2-0 Hunt (72')
3-0 Hunt (76')
 
Leverkusen vs Stuttgart
1-0 Voronin (19')
2-0 Freier (22')
3-0 Juan (61')
3-1 Cacau (73')
 
Hertha vs Bayern
0-1 Salihamidzic (30')
0-2 Podolski (31')
1-2 Gimenez (58')
1-3 Makaay (68')
2-3 van Burik (81')
 
Dortmund vs Cottbus
0-1 Munteanu (6')
1-1 Frei (42')
1-2 Munteanu (56')
1-3 Shao (65')
2-3 Frei (86')
 
Aachen vs Mainz
0-1 Zidan (14')
1-1 Schlaudraff (47')
2-1 Ibisevic (49')
 
J'ai pas eu le temps de tous mater mais à ce qu'il paraît le but de Juan est fort sympathique. [:lolilol]
 
 
Comme j'ai pas d'images d'Euredivisie pour satisfaire mon instant pathologique j'me suis tourné vers des championnats non encore visité dans ma rubrique du lundi.
 

Jupiler League (Belgique) :

 
 
Anderlecht-Charleroi : 3-2 : Triplé de l'égyptien Ahmed Hassan et une magnifique bourde du goal d'anderlecht.
 
Gent-Lierse : 4-0 : Un superbe but de Pavlovic en ouverture et un doublé de l'ancien lillois Olufade qui plante de buts de renard de surface.
 
 
Paulista Championship (Brésil):
 
 
Le choc du championnat entre Corinthians-Palmeiras a tenu toutes ses promesses et l'animal Edmundo montre qu'à 47 ans [:à la Darren Tulett], il a encore de beaux restes. Il plante par deux fois ( 1  2 ) les Corinthians de Nilmar (gravement blessé tout seul lors du match) pour un final de 3-0.
 
Le pack des plus beaux gestes du match
 
 
Focus Joueur sur un grand espoir du Calcio :
 
 
Fernando Forestieri (ARG/IT)            
http://futbolin.blox.pl/resource/Fernando_Forestieri.jpg  
 
 
Né à Rosario (ARG) mais d'origine italienne (il aurait d'ailleurs choisi la sélection azzura (international des moins de 17 italien)), attaquant ou milieu de terrain, 17 ans depuis Janvier, arraché à Boca Junior, il impressionne dans les équipes jeunes du Genoa au point où son coach Gian Piero Gasperini, lui a déjà donné sa première chance en équipe première (série B) avec laquelle il a déjà inscrit un but face à Pescara. Avec ses faux airs de Riquelme, il s'annonce comme un des futurs joueurs qui comptent dans le calcio des années 2010 au même titre que le français Willy Aubameyang (focus espoir précédent).
 

Presse sportive a écrit :

La primavera du Genoa a remporté son 1er Tournoi de Viareggio en battant la Roma en finale et succède ainsi au club uruguayen de la Juventud au palmarès. Belle consécration pour l'équipe entraînée par Vincenzo Torrente et en particulier pour Fernando Forestieri, le plus jeune et le plus talentueux joueur de cette génération. En plus de ce dernier dont on connaissait déjà le potentiel, le Tournoi de Viareggio aura révélé plusieurs joueurs qui pourraient faire les beaux jours de l'équipe première dans les années qui viennent, parmi lesquels Siligato, Di Maio, Ledesma ou encore le gardien Danilo Russo. Le Genoa possède avec cette génération, l'une des plus belle équipe de jeunes du pays.



 
Des images d'"El Topa" (surnom de Fernando) durant ce match ICI
 
Simouu : quelque chose à ajouter ?

Message cité 2 fois
Message édité par JMAulas le 05-03-2007 à 20:44:04

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10832172
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 06-03-2007 à 00:48:19  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Avec un peu de retard :

 

L'instant pathologique Eredivisie :

 

http://www.voetbalzone.nl/images/u [...] ivisie.jpg
Intégrale 27ème journée Eredivisie [:cerveau lent]

 

ça merde chez moi mon compte a saturé, pensez à moi en le matant :'(

 

Finalement ça a marché, entre le coup-franc de Farfan, la nouvelle réalisation tout en finesse Thierry Henryesque de Marteens (auteur d'un nouveau doublé, va falloir que je m'attarde plus amplement sur lui à l'avenir), la grave blessure de Leonardo (Ajax) dont les images sont d'une douleur insoutenable, une n-ième tête de Pierre Van Hooijdonk dans sa carrière et les un ou deux beaux buts de clubs qui sortent du trou du cul du championnat pour voler vers les hautes sphères profitant de la mauvaise forme de l'ajax à l'image du dernier but de Twente sur une centre renvoyé d'Otman Bakkal (l'espoir batave d'origine marocain sur qui j'avais fais un focus) on est bien gâté cette semaine.

 

[:atsuko]


Message édité par JMAulas le 06-03-2007 à 00:50:26

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10833385
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 06-03-2007 à 11:09:57  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

J'avais que mon focus joueur ainsi. (qui était prêt depuis Dimanche midi)
D'ailleurs j'ai hésité entre Forestieri et la nouvelle perle ghanéenne du milieu qui signe au Milan en Juin en provenance de Rimini, Barusso.


Message édité par JMAulas le 06-03-2007 à 11:14:14

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10889044
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 11-03-2007 à 21:34:22  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Yoshikawa a écrit :

Je ferai le compte rendu rital demain soir finalement !
 
Y'a du popopesque http://img252.imageshack.us/img252 [...] ingzw2.gif


 
Papapalumbo :o
 
Demain soir c'est le jour de "L'oeil d'HFR", trouve-toi un autre créneau horaire :o
 
J'te laisse volontier les droits italiens pour me concentrer sur un focus plus fourni. :o


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10893308
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 12-03-2007 à 13:36:52  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Benzo29 a écrit :

J'aurais préféré Scholes [:kramer]


 
Tu n'auras pas mieux que Chalmé. :o  
 

karlos13 a écrit :

Bonjour tout le monde  :hello:  
 
Quelqu'un aurait les buts de la lazio de ce W-E ?
 
Merci :jap:


 
Yoshi fait un focus italien et espagnol ce soir, ça y sera.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10896350
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 12-03-2007 à 19:24:08  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

L'oeil d'HFR :

  

Le classico pour tous : (résumé sous différents formats)

 


SSN Report (ENG) 2:37   (téléchargeable)
Les buts en haute qualité Divx
rojadirecta 5:50 (ESP) Youtube version :/
Caméra embarquée sur Lionel Messi (13 min)

 

Il se peut que j'ai un autre très très grand format sur demande aussi. ;)

 


Bundesliga :

 


Nürnberg vs Frankfurt
0-1 Kyrgiakos (26')
0-2 Takahara (69')
1-2 Spycher (80' ET)
2-2 Vittek (87')

 

Mönchengladbach vs Hertha
1-0 Rafael (32')
1-1 Gimenez (56')
2-1 Rafael (69')
3-1 Delura (86')

 

Bochum vs Dortmund
1-0 Gekas (48')
2-0 Gekas (83')

 

Cottbus vs Aachen
0-1 Rösler (28')
0-2 Pinto (90')

 

Mainz vs Bielefeld
1-0 Andreasen (51')

 

Hannover vs Schalke
0-1 Halil Altintop (2')
1-1 Tarnat (4')

 

Leverkusen et Hambourg ont fait match nul et le choc entre Bayern et Werder a déjà été posté.

 

BUTS DU MOIS ALLEMANDIE  [:cerveau lent]

  

Old Firm :

 


Le résumé gourmand : version commentée [:cerveau lent]

  

Le choc belge :

 


Anderlecht - Genk : du sang et deux buts [:rhetorie du chaos] (attention âme sensible s'abstenir, y a du crampon de 18 dans l'arcade c'est pas beau à voir)

  


L'instant compulsif Eredivisie :

 


On parlait d'un choc entre l'AZ et le Feyenoord qui a finalement accouché d'une souris. [:moukadam31]
Heureusement l'autre choc de ce haut du tableau, opposant le FC Twente (surprenant 3ème) à l'Ajax (4ème) aura tenu toutes ses promesses.

 

Un triplé de Klaas Jan Huntelaar aura couronné la belle soirée amsterdamoise sur les terres de leurs rivaux.

 

N'Kufo 1-0
Huntelaar 1-1
Huntelaar 1-2 Un goal de qualitaÿ [:bien]
Babel 1-3
Huntelaar 1-4

 


Pour patienter du reste de la journée : Le top 10 Eredivisie 2005 [:cerveau lent]

 

10. Arouna Koné (SC Heerenveen v PSV)
9. Wesley Sneijder (Ajax v Ado den Haag)
8. Salomon Kalou (Feyenoord v Heracles Almelo)
7. Kenneth Perez (AZ v Ajax)
6. Klaas - Jan Huntelaar (SC Heerenveen v FC Groningen)
5. Georgios Samaras (SC Heerenveen v FC Groningen)
4. Klaas - Jan Huntelaar (SC Heerenveen v FC Twente)
3. Maarten Martens (RKC Waalwijk v Feyenoord)
2. Klaas - Jan Huntelaar (SC Heerenveen v NAC Breda)
1. Paul Bosvelt (SC Heerenveen v FC Groningen)

 

L'avènement de Klaas Jan, la révélation du belge Martens, que du gros dans ce classement, une pépite. [:atsuko]

  


Le focus arrivera un autre jour (tout comme l'argentine et le complet batave qui devrait pas tarder à tomber), j'ai bien bossé là [:prodigy]


Message édité par JMAulas le 12-03-2007 à 19:37:24

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10904601
Yoshikawa
Posté le 13-03-2007 à 17:59:49  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Peut etre un Focus sur Nasri dans la soirée si vous etes sage  :whistle:

n°10944537
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 18-03-2007 à 13:43:42  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

J'voulais faire un focus sur le Recreativo Huelva, équipe qui d'après l'ancienne star argentine Jorge Valdano, produit l'un des plus beau jeu du football actuel ( © So Foot). L'équipe de la banlieue de Madrid formant avec de nombreux espoirs déchus et anonymes espagnols de tout bord une sorte de La Corogne des 2000, je me délectais de les voir affronter le grand Barça en espèrant un grand match pour appuyer mes dires. Quelle ne fut pas ma surprise de voir le score de Huelva - Barça ce matin. [:manust]
 
Les buts (faible définition) :
 
Eto'o: http://www.fc-barcelone.com/videos [...] e-etoo.avi
Zambrotta: http://www.fc-barcelone.com/videos [...] brotta.avi
Eto'o: http://www.fc-barcelone.com/videos [...] etoo-2.avi
Messi: http://www.fc-barcelone.com/videos [...] -messi.avi  
 
[:beleg]


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10974570
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 21-03-2007 à 20:39:42  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

L'Amérique, l'Amérique, je veux l'avoir et j'l'aurais :

 

Top 3 Argentin du WE : Pas un très grand cru mais de belles actions collectives.

 


Libertadores 2007 :

 


Cerro Porteño (PAR) vs Cucuta Deportivo (COL)

 

Real Potosi (BOL) vs UA Maracaibo (VEN)

 


Focus Equipe Sud-Américaine :

 


Je m'intéresse dans ce focus au club "champion du monde" qui pourtant n'a pas la reconnaissance de son titre : l'Internacional de Porto Alegre (BRA).

 

http://www.internacional.com.br/imagens/conteudo/logo_6estrelas_site.jpg

 


Le club des anciens olympiens Fernandao, Adriano Gabiru et du petit génie Alexandre Pato a pourtant vaincu au japon l'ogre catalan, méritant à peine sa mention sur quelques lignes dans la presse française. Décadent ! :/

 

Faut dire ce n'est pas un très grand club auriverde, dans son histoire bien que quelques grands noms y soit passé (Dunga, Taffarel, Lucio...) ils font figure de novices. Seulement 3 championnats et une coupe du brésil remporté, quand on sait le nombre de titres en jeu sur une saison dans ce pays autant dire que c'est quasiment des puceaux. :/
Bon je compte pas les championnats régionaux car c'est facile d'affronter des amateurs :o
Une seule coupe Libertadores à leur palmarès mais celle-ci a suffit pour défier et faire tomber le géant européen.

 

Auteur d'un début de saison timoré tant en championnat Gaucho qu'en Libertadores, ce club est devenu l'équipe à abattre de toute part sur le continent.

 

Les deux plus beaux highlights de leur saison :
Face à Emelec (2nd journée de la Libertadores)
Face à Gloria (première victoire de la saison après 3 journée dans le championnat Gaucho)

 

Voilà justice est faite. [:beleg]

Message cité 1 fois
Message édité par JMAulas le 21-03-2007 à 20:44:47

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10974850
Profil sup​primé
Posté le 21-03-2007 à 21:01:36  answer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

A quand le focus sur le championnat algérien ? [:tinostar]  
 

Spoiler :

Quoique si vous êtes amateur de catch et de combat de boue ça peut être pas mal

n°10975379
Yoshikawa
Posté le 21-03-2007 à 21:45:39  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Demain focus sur un joueur de 11 ans, un prodige croate !
 
Voila la bete !
 
http://www.20minutos.es/data/img/2005/05/12/100852.jpg


Message édité par Yoshikawa le 21-03-2007 à 21:47:47
n°10976397
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 21-03-2007 à 22:52:23  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Mon plus beau cadeau du soir, un joueur que j'adore :
 
Focus Joueur :
 
Le Ronaldinho celte du Celtic de Glasgow :Aiden Mc Geady
 
http://newsimg.bbc.co.uk/media/images/41243000/jpg/_41243844_aidenmcgeady270.jpg
 
L’Irlande a trouvé sa nouvelle coqueluche en la personne d’Aideninho, né à Glasgow il y a 20 ans, il a choisi malgré tous le pays de son grand-père paternel et est destiné à porter haut l’équipe du trèfle. Qui aurait pu croire que le championnat écossais pouvait renfermer un tel joyau, car Mc Geady c’est de l’or en barre !  
 
Repéré à 11 ans dans les sélections jeunes des écoles catholique de Glasgow, ce milieu offensif gauche devient le joueur scolaire le plus convoité du Royaume Uni et attire l’œil des grands clubs anglais et notamment de Sir Alex, mais le gamin préfère réalisé son rêve de supporter et signe dans le club de son cœur : le Celtic.
 
A 16 ans, il rejoint Adidas qui voit en lui, la future poule au œuf d’or de la firme.
 
A 18 ans, il joue son premier match avec l’équipe une du Celtic à Hearts ,marque son premier but, et est élu joueur du match. Sa carrière est lancée. Elu par deux fois meilleur espoir de l’année au Celtic, il truste bon nombre de récompense individuel à l’échelle nationale.
101 Matchs et 14 buts plus tard, le voilà titulaire sur le flan gauche du futur champion d’écosse floqué de son numéro 46 porte-bonheur.  
 
Après avoir fait toutes les sélections jeunes avec l’Ecosse, il opte pour la nationalité irlandais au grand damne du pays qui voyait en lui un espoir de briller. Il débute avec l’Irlande lors d’un match amical face à la Jamaïque et compte à ce jour 3 sélections.
 
McGeady Compilation

Message cité 2 fois
Message édité par JMAulas le 21-03-2007 à 22:52:46

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°10984137
Yoshikawa
Posté le 22-03-2007 à 19:03:52  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

j'attaque le focus du mino croate et aprés ca sera au tour du mexique :D


Message édité par Yoshikawa le 22-03-2007 à 19:03:57
n°10993610
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 23-03-2007 à 20:51:56  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Yoshikawa a écrit :

Le Tissier  :love:  :pt1cable:

 
JMAulas a écrit :

Bon de temps en temps, j'ferais des p'tites séances "découverte" sur le topic au gré de mes inspirations et de mes envies. Mais surtout pour faire partager les bijoux méconnus du foot que j'ai entre les doigts à un maximum de monde.

 

Ma première étape sera un retour quelques années auparavant sur la british league et plus particulièrement sur un meneur de jeu méconnu, Matt Le Tissier, qui a voué sa carrière au club de son coeur Southampton FC auquel il consacra ses 16 années de carrière.

 

Plus d'info :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Matthew_Le_Tissier

 

J'avais prévu de faire une compil de ces plus beaux buts (y a du lourd attention!) mais j'ai trouvé ceci sur Youtube qui décrit assez bien son oeuvre dans la Premiership.

 

Hommage :
"The most exceptional player I ever saw. Southampton have always had a unique way of acknowledging and bringing through talented players and Matt just continued that tradition. He didn%u2019t have the shape of your typical player, a fact that led many to think that he lacked a final ingredient, and in later years, you came to the conclusion that if he were a horse you%u2019d have shot him! But he had the ability to score goals from anywhere and such skill that you couldn%u2019t possibly compare him to anyone. Beckham, Keegan, these players are exceptional but you can find similarities with others. With Matt, I just feel privileged to have seen something utterly unique" - Mick Channon

 

Régalez-vous !

 
Spoiler :

Si ça plait je peux dailymotionniser le résumé du match de légende Southampton-MU (6-3) dans lequel il marque ce fameux lob face à Schmeichel


 

le premier focus joueur que j'ai fais [:cerveau lent]

 

Depuis le résumé classic existe sous daily. ==> ici

Message cité 1 fois
Message édité par JMAulas le 23-03-2007 à 20:56:50

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11012156
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 26-03-2007 à 14:18:01  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

plzhelp a écrit :

G'morning,
 
Une petite video du tournoi de Futsal d'hier que j'ai trouvée sur Dailymotion


 
Merci j'matte ça ce soir, d'ailleurs j'vais me creuser la tête voir ce que je peux faire dans l'oeil d'HFR ce soir, alors soit je chope 2 ou 3 buts qui traînent, soit je fais un focus joueur copieux, soit une théma, j'dois avoir une petite compil sur canto (avec interview de George Best et de Canto en VO) qui traine assez sympathique même si ça fait un peu clip MTV, sinon j'vais voir ce que je trouve.
 
Bref ce soir c'est brumeux en ce qui me concerne. [:biff tannen]
 


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11041568
plzhelp
Posté le 29-03-2007 à 15:56:50  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Y a qu'à Paname où il a rien montré hein, c'est pas l'euphorie de la Lithuanie qui me fait être dythirambique car j'l'ai toujours défendu et ait clamé son talent même quand on l'a sélectionné quand il évoluait à Besiktas. Ce mec il a des pieds faits pour le ballon d'or et il tape dans la merde, c'est innadmissible . :/
 
@ Tenjo : à Besiktas, il était phénoménal mais trop loin des yeux et du coeur des français (ainsi que des caméras des journaleux).
 
Partout où il est passé, il a été comme ça [:bien] mais toujours dans des clubs comme ça. [:nul]


 
Entièrement d'accord avec toi.
 
Je me souviens d'un focus sur lui dans Match of the day sur la BBC. Shearer, Lineker et compagnie disaient tous qu'ils ne comprenaient pas ce qu'un joueur de sa classe faisait à Bolton. Que dans l'équipe il y avait lui et les autres. Ils etaient en admiration devant sa vision du jeu, ses touches de balle etc.

Message cité 1 fois
Message édité par plzhelp le 29-03-2007 à 16:04:28
n°11058142
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 31-03-2007 à 15:10:38  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

cimer angio ça fait toujours plaisir quand c'est contre Ass Hole Anal ce genre de but :jap:
 
Je taffe sur un gros focus Paul Breitner et j'attend toujours le showboat de mon côté.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11059653
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 31-03-2007 à 19:12:09  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus joueur de l'histoire (musical) :
 
Paul Breitner aka Der Afro
 
http://www.fcbayern.t-com.de/media/images/relaunch_04_05/hall_of_fame/breitner_ima_130681_185.jpg
 

Breitner a écrit :

Il faut apprendre à faire des fautes. Le football est un sport de combat, bien moins inoffensif que le judo ou le karaté. Le Football, c'est comme la boxe. Le contact, c'est le quotidien.



 
 
Cette phrase sortie de sa bouche c'est tout sauf des mots en l'air. Considéré comme le meilleur défenseur du monde au début des années 70, il incarnait la rugosité, de l'or dans les deux jambes et une intelligence de jeu très supérieure à la moyenne en faisant un des meilleurs joueurs de la Bundesliga durant les année Beckenbauer.
Athlétique, malgré son 1,76m pour  73kg, il débute à Kolbermoor avant de rejoindre Frellassing, chez les amateurs. Mais c'est au Bayern de munich qu'il passe proffesionnel, en 1970, l'année de ses 18 ans, il s'impose sur l'aile gauche et se fait immédiatement respecter de par son charisme. Il hérite du surnom Der Afro du fait de sa tignace et de sa longue barbe noire comme Domenech, il joue sur son image de défenseur casseur, il est rugueux certes mais le bonhomme sait se tenir, si bien que jamais il n'a reçu de carton rouge dans toute sa carrière. Sa relance n'avait d'égale à l'époque que celle du Kayzer avec qui il partageait l'affiche au Bayern et en sélection (au même titre que les Müller, Hoeness, Schwarzenbeck ou encore Maier).
 
http://us.news1.yimg.com/us.yimg.com/i/fifa/gen/fi/20060701/i/400597662.jpg
 
A 22 ans, il a déjà tout remporter ce dont un footballeur peut rêver : Championnat d'europe 1972, Coupe du Monde 1974, Coupe d'europe des clubs champions 1974, championnat (1972, 1973, 1974) et coupe d'Allemagne (1971). Mais voilà le gamin a du caractère (aussi activiste politique qu'un Lilian Thuram) et a beaucoup de mal à supporter les ordres du "Kayzer". Râleur, insatisfait devant l'éternel et exigeant au possible, il critique ouvertement ses coéquipiers malgré les succès de son équipe. En 74, celui qui fut l'un des principaux artisan de la victoire en coupe du monde a failli ne pas la jouer faute d'un coup de sang Grégory Coupesque :

Beckenbauer a écrit :

Pour le convaincre de rester, Müller et moi, nous avons dû discuter avec Paul toute la nuit. L'argument qui a achevé de le convaincre, c'est d'admettre qu'en pleine nuit et en pleine cambrousse, dans l'hôtel où nous résidions, il ne trouverait jamais une voiture pour l'emmener à la gare. Allait-il devoir faire du stop ?



Au final il est resté, il a inscrit 3 buts dont un en finale et sans lui la Manschaft, n'aurait jamais remporter le trophée (celui que l'on associe tant au Kayzer ce qui a le don d'irriter le jeunot, lassé d'être considéré comme un sous-fifre de Beckenbauer.)
Après le mondial, il quitte la Manschaft et va s'exiler en espagne au Real de Madrid durant deux saisons qui seront autant de titres pour les merengues.

Der Afro concernant la Manschaft a écrit :

Tant que certains y seront, je n'y retournerais pas, ce n'est plus possible ...



 
http://sport.ard.de/sp/komponente/bildergalerie/fussball/200308/img/20_breitner_dpa_300.jpg
 
A la surprise générale, il retourne en RFA en 76, où il signe à l'Eintracht Brunswick. Il devient milieu de terrain. L'année d'après, le fils prodigue revient au Bayern par la grande porte, la place de patron du Bayern est laissé vaccante après le départ du Kayzer vers les cosmos de New York, celui qui le traitait de façon méprisante d'"intellectuel" n'est plus. Breitner devient meneur de jeu de l'équipe, sur et en dehors du terrain. Il obtient le limogeage de son coach avec qui il était en froid, Guyla Lorant (une sorte de Barry Ferguson avec du talent le bonhomme [:prodigy] ), remporte encore deux championnnats et une coupe d'Allemagne. Un jeune joueur grandit sous son aura protectrice, son nom : Karl-Heinz Rummenigge fasciné par le talent de "l'affreux afro". En 1981, l'élève devance le maître d'une place à l'attribution du ballon d'or France Football. Sa réaction fut sans équivoque :

Breitner a écrit :

Le Ballon d'Or ? Je n'y attache aucun intérêt.



Il publie à l'oré du mondial 1982 (la RFA perdra en finale contre l'Italie et Breitner marquera le seul but Allemand sur penalty) son autobiographie qui fait scandale Je ne veux pas être un exemple , dans son brûlot, il dénonce avec une mauvaise foi toute Jean Michel Aulesque les travers du foot, donne les salaires de la Bundesliga chose bien mal perçu au yeux de certains.Un avis sur tout, une franchise sans pareil, admirateur revendiqué de Georges Best, il n'hésite pas à y aller de son petit commentaire égratignant tout sur son passage. Morceaux choisis :

Sur les salaires de la Bundesliga a écrit :

Nous sommes sous-payés car nous sommes à ranger dans la catégorie des artistes. Breitner, Rolling Stones, Sophia Loren, même combat. Les patrons de l'industrie allemande touchent beaucoup plus que nous. Mais nous, nous sommes obliger de nous faire insulter chaque Samedi, de risquer la blessure. Je suis certain que s'il y avait plus de monde à jeter un regard froid et brutal sur nos métiers, bien des crises d'hystérie seraient évitées dès lors que la question du salaire des footballeurs professionnels arrive sur le tapis.



Les arbitres a écrit :

Le jour où un arbitre me dira : "Breitner, voilà un carton jaune pour être monté sur les pieds de votre adversaire au moment où celui-ci s'apprêtait à reprendre le ballon de la tête", je respecterais les arbitres.



La guerre à la langue de bois et à l'hypocrisie a écrit :

Tout ce qui remue, bouge, passe à porté, est frappé. Or nous on apprend aux jeuenes un jeu sans contact. Il faudrait leur dire : "Fais des fautes ! Prend lui la jambe ! Frappe-le !" J'veux dire par là qu'il faut apprendre aux jeunes à commettre des fautes sans risque pour l'adversaire. Jusqu'à 18 ans, on leur crie : "Surtout pas de fautes !", et ils débarquent parmi les seniors en ayant aucune idée de la façon dont il leur faut se défendre. Conséquence : il se précipite sans aucun contrôle sur les adversaires.



La presse a écrit :

J'ai eu des mauvaises expériences avec la presse. Les journalistes romancent beaucoup et sont trop fantaisites. Mais je n'en veux à personne si ce qu'ils publient n'est pas vrai ou s'ils déforment mes déclarations. J'ai eu affaire à des journaux à scandale. Les lecteurs veulent qu'on leur mente. Ils désirent des sensations fortes, même si ce n'est pas vrai. Certains les obtiennent à travers moi.



La mort des artistes dans le football allemand (mon préféré) a écrit :

Qu'avons-nous fait de notre football? Courir, labourer, descendre le terrain, lutter, donner des coups. Aujourd'hui, Rummenigge, Hansi Müller et ... et ... personne ! Champion d'Europe 1980 ? Mais en, 1972, Dietz, Allofs, Briegel, Cullmann auraient eu une place assurée...devant leur télé.



 
L'homme est rude, l'homme est franc et l'homme a une classe innée sur le gazon mais quel mauvais camarade pour tout ceux qui le fréquente. [:mlc]
 
Retiré des terrains, il cesse d'être un homme public, consultant sur la télévision allemande à ses heures perdues, il consacre son argent aux enfants handicapés. Mari exemplaire et père de deux filles, il adopte un enfant métis. Loin de son image provocante, Der Afro a l'image d'un être parfaitement équilibré désormais à l'écart d'un monde du foot qui marche sur la tête.  
 
Les images de son règne dans les défenses et en milieu se font rares sur le net c'est pourquoi j'ai choisi un autre moyen d'expression. [:manneke]
 
http://www.fodboldminder.dk/Alt%20om%20Sport/Breitner/Paul%20Breitner%20billede.jpg
 
Portait réalisé par moi-même inspiré du livre de Jean-Philippe Bouchard : Bad Boys du Football


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11060107
calavera-
Posté le 31-03-2007 à 20:18:53  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 


 
 :jap:
 
Et également JMA pour le focus vraiment sympa  :)  
 
Mais si plus personne troll ici on va s'ennuyer  :cry:


Message édité par calavera- le 31-03-2007 à 20:20:30
n°11060108
van basten​33
Girondin expatrié
Posté le 31-03-2007 à 20:19:04  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

:hello:  les mollusques!
 
Merci JMA pour ce portrait , je me suis régalé [:huit]  
 

Spoiler :

(C'est sur qui le prochain focus? :whistle: )


 
Je n'ai que ça à dire pour ce soir: ALLEZ BORDEAUX !!!!  :o  
 
Ramenez-la à la maison les petits! [:azazel67]

Message cité 1 fois
Message édité par van basten33 le 31-03-2007 à 20:19:51
n°11066664
olivier ch​iabodo
Posté le 01-04-2007 à 19:28:19  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

je profite de ce topic pr savoir si vous auriez pas des vidéos de tacles assassins de francis llacer...
Je cherche a rigoler un peu...ce grd joueur des grdes années parisiennes et que j'avais en panini m'a tjr fasciné...
Dc si vous avez des vidéos...et pk pas un focus JMAULAS :O :D
Merci d'avance.
 
PS : Et si vous qques tops buts de la bonne époque de téléfoot je suis preneur aussi  :jap:

n°11067129
van basten​33
Girondin expatrié
Posté le 01-04-2007 à 20:30:15  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Perso, un focus sur Frank Jurietti, ça serait bonnard  [:huit] [:barthaliastoxik] :whistle:  
 
Là comme ça sans réfléchir, je verrai bien des focus sur:
- Paul Gascoigne
- Josep Guardiola
- Chris Waddle
- Leonardo
- Gheorge Hagi
- Marco Van Basten
- Davor Suker
- Carlos Valderrama
- Stefan Effenferg
- Enzo Scifo
- Jan Suchoparek
- Eric Cantona
 
 
 [:cerveau lent]

n°11067228
van basten​33
Girondin expatrié
Posté le 01-04-2007 à 20:40:49  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Pourquoi Suchoparek ? Pourquoi tant de haine ? [:totoz]
 
VB, Gazza et Canto j'ai la matière mais c'est pas à l'ordre du jour, je privilégie les joueurs actuels et les joueurs moins connu du type LeTissier, Breitner ...


 
Sucho, c'est une private joke... :lol:  
 
Des focus sur des gros joueurs, cela serait pas mal !!! :love:  :love:  :love:  
Pour les joueurs méconnus, pas de souci, c'est avec plaisir que j'ai revu certains joueurs, notamment Breitner :D


Message édité par van basten33 le 01-04-2007 à 20:41:09
n°11070814
Gedemon
patron-adjoint
Posté le 02-04-2007 à 11:25:02  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

'lut les cucurbitacées [:beleg]
 
pas rattrapé le retard du we, j'ai loupé des trucs depuis le focus Breitner ? :o


---------------
[hommage au beau jeu] [Footware]
n°11075169
BlinkGT
Je ne suis pas un supporter
Posté le 02-04-2007 à 19:51:04  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Thx JMA, j'te kiffe.
Et ouais pluzun pour un focus sur Hagi aussi. :D


---------------
• Sons of Graws • "parles moi bien toi.je suis pas ton frere" ©SuperMario
n°11083845
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 03-04-2007 à 17:47:57  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

L'argentine est tombé mais en sale qualité, je vais attendre mieux avant le focus, à moins qu'une image sur fond vert ou pixélisé à mort vous convienne.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11083921
BlinkGT
Je ne suis pas un supporter
Posté le 03-04-2007 à 17:55:12  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

L'argentine est tombé mais en sale qualité, je vais attendre mieux avant le focus, à moins qu'une image sur fond vert ou pixélisé à mort vous convienne.


Un focus sur Hagi et/ou Cantona me suffira amplement. [:o_doc]


---------------
• Sons of Graws • "parles moi bien toi.je suis pas ton frere" ©SuperMario
n°11084978
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 03-04-2007 à 20:11:42  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

BlinkGT a écrit :

Un focus sur Hagi et/ou Cantona me suffira amplement. [:o_doc]


 
Je dailymotionne la fameuse compile MTV Staÿle sur Canto, tu l'auras cherché [:prodigy]
 
 
La flemme de faire un focus ce soir, je rentre tout juste d'un footing je suis vanné [:beleg]


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11086756
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 03-04-2007 à 22:30:52  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus en direct : Gennaro Gattuso :d
 
Je met à profit mon bouquin sur les Bad Boys du Football ... et ouais [:prodigy]
 
http://www.botekim.com/futblog/archives/gattuso.jpg
 

Gennaro a écrit :

Un match de foot idéal, ça se joue un soir d'hiver, sous la pluie, dans le froid. Quel plaisir de voir la fumée qui se dégage des corps à la moindre respiration! ... Quand on joue dans ces conditions que j'ai souvent rencontrées en Ecosse, ça me booste encore plus



 

Gennaro (quand un journaliste compare son importance à celle de Ronaldinho au Barça) a écrit :

C'est une insulte au football. Moi, je travaille dur. Lui, il a la classe!



 
http://www.magixl.com/caric./starsb/gattuso.gif
 
Gattuso c'est le pittbull (1,77m; 77 kg), un gladiateur des temps modernes qui n'a peur que d'une chose "que le feu qui est en lui s'éteigne un jour": un physique trapu, un style de nain dans un mauvais disney mais la blanche neige, il connait pas lui qui ne se dope de ses propres dires que de "piment et de sueur".Le meneur d'homme du Milan c'est lui, l'emmerdeur aussi : harcèlement du meneur adverse, semelles distribuées avec générosité, intimidation du regard et contestations quasi systématiques des décisions arbitrales sont son pain quotidien.
 

Gennaro a écrit :

Les moqueries font partie du jeu et je sais que, si elles sont nombreuses, c'est parce que je suis un poison pour l'adversaire. ça ne me gène pas que mes coéquipierssoient plus connus que moi. Je fais mon travail et je ne dois pas le faire trop mal, si j'en crois les sollicitations des autres clubs



 

Carlo Ancelotti a écrit :

Techniquement, il existe sur Terre des joueurs qui lui sont supérieurs. Mais il a un coeur incomparable, une âme pure. C'est un homme qui ne trahira jamais. Gattuso, tu as envie d'aller au bout du monde avec lui.



 
Débarqué en Ecosse au Glasgow Rangers en 1997 à 19 ans après 10 matchs de série A dans son club formateur de Pérouse, il y dispute 40 rencontres de championnat et hérite du surnom de "rhinocéros" pour son jeu tête baissé à foncer dans le tas tel un rageux. Il gardera un excellent souvenir de son passage en Ecosse (en plus de sa femme Monica [:prodigy] ).
 
http://home.hetnet.nl/~daniel_wielaert/PLAATJESMAP/gattuso%20glasgow%20rangers.JPG
 

Gennaro de son périple écossais a écrit :

Ils (les supporters) pensaient voir débarquer un Italien, un gars technique. En fait, ils ont trouvé un homme plus écossais qu'eux. Dans ma manière de jouer, je suis plus un anglais qu'un italien. Je suis costaud, je courre pendant 90 minutes, mais il y a des tas de joueurs cent fois plus techniques que moi. Mon rôle c'est de courir et de récuperer des ballons. Je ne le regrette pas. J'ai toujours rêver de jouer comme je le fais. Dans ma chambre, il y avait un poster de Salvatore Bagni (milieu récupérateur de Naples, puis de l'Inter dans les 80's (SD Ged [:papy]) pas celui de Michel Platini. En Ecosse, le déclic s'est produit lors d'un match contre le Celtic que j'avais joué en étant déchaîné, à la Gattuso, quoi ! Après, j'en ai signé, des autographes ! [...]
En Ecosse, j'ai souvent eu des frissons. Un homme de coeur, qui joue avec son coeur, a besoin d'écouter ce coeur, pour ne pas perdre son chemin. A Glasgow, il battait fort. Qui n'est pas allé vivre ou jouer au foot là-haut ne peut pas comprendre.Il y avait tant de petites choses marquantes. Notamment les jeunes du club, qui ciraient les chaussures des gars de l'équipe première. Je restais parfois huit heures par jour dans les vestiaires, tant j'étais bien. Ce fut une partie très importante de ma carrière. J'ai eu beaucoup de responsabilités dans ce grand club, cela m'a formé en temps que joueur et en tant que personne. Je me rappelle ces fish and chips que nous mangions avant de jouer le derby contre le Celtic.



 
Il rentre en Italie à la Salernitana avant de rejoindre le grand Milan un an plus tard. Pilier du Milan depuis 1999, on le surnomme désormais le "Taureau de san siro" (ce soir il est encore énorme dans son rôle ingrat [:scarymovie]). Son palmarès s'est bien remplit depuis son arrivée : Ligue des champions et Coupe d'Italie 2003 et Championnat d'Italie 2004.
 
http://www.notasdefutbol.com/images/gattuso-A.jpg
 

Gattuso et la famille (sa profession de foi) (morceau choisi) a écrit :

Papa m'a toujours dit d'être un homme, un vrai et m'a conseillé de ne pas protester après une décision arbitrale, même si ce n'est pas juste. J'avoue que, sur ce dernier point, j'oublie malheureusement trop souvent ses sages paroles.



 
En 2005, il déclenche les foudres de la fédération après avoir refuser un contrôle sanguin inopiné suite à un match de championnat (remporté 2-0 sur le terrain de la Roma).  
 
En 2006, il est champion du monde avec l'Italie mais vous connaissez tous l'histoire toutefois les déclarations de Lippi a son sujet me font bien tripé alors j'l'ai mis pour finir avec une petite compile sur le bonhomme.
 

Interview de Lippi a écrit :

Journaliste - Gattuso a dit qu'il vous avait menacé en ces termes : "si tu pars, je te tue ..."
Lippi - Je ne l'ai pas entendu dire ça. En revanche, il m'a mis une paire de claques. C'est sa façon à lui de célébrer les grands évènements. La dernière fois, il avait fait mine de m'étrangler.



 
http://www.towleroad.com/photos/uncategorized/gattuso1.jpg
 
la compile 1
La compile 2 (site officiel du milan)
Mission Natale (feat Francesco Totti)
 
:d


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11087359
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 03-04-2007 à 23:15:05  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

simouu a écrit :

D'un autre coté, c'est plus que musclé les interventions de jma, faut s'attendre à voir débarquer des gonzes comme ça les  soirs de grand match, ça passera, demain finira bien [:spamafote]

 

Ouais mais ça noie mon beau focus dans un océan de médiocrité [:thalis]

 

EDIT : Cimer Angio, j'me repasse le but de Pirlo en boucle.

Message cité 1 fois
Message édité par JMAulas le 03-04-2007 à 23:16:48

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11090422
Gedemon
patron-adjoint
Posté le 04-04-2007 à 11:13:47  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

'lut [:beleg]
 
thanx pour le focus JMA :miam:
 
j'suppose qu'on va revoir la triplette magique ce soir, mais j'ai pas besoin de ça pour espérer une victoire de ManU [:prodigy]


Message édité par Gedemon le 04-04-2007 à 11:14:53

---------------
[hommage au beau jeu] [Footware]
n°11092270
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 04-04-2007 à 14:34:12  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

GraalX a écrit :

Je pense qu'il est plus facile  de répondre n'importe quoi que pas du tout. Ne pas répondre c'est frustrant, du coup à un moment ou un autre on est forcé de craquer.
Mais bon je dis ça je dis rien, faites comme vous voulez.


 
Ouais l'arrivage de boulets est de ma faute mais j'ai pas supporter qu'on noie mon focus dans un flot de médiocrité kikoololesque étant donné que j'avais battu mon record de vitesse pour l'occase en le pondant en moins d'une 1h30. Alors j'ai bastonné un peu. [:meganne]

Message cité 3 fois
Message édité par JMAulas le 04-04-2007 à 14:34:43

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11092288
Profil sup​primé
Posté le 04-04-2007 à 14:35:40  answer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Ouais l'arrivage de boulets est de ma faute mais j'ai pas supporter qu'on noie mon focus dans un flot de médiocrité kikoololesque étant donné que j'avais battu mon record de vitesse pour l'occase en le pondant en moins d'une 1h30. Alors j'ai bastonné un peu. [:meganne]


 
Ca a duré combien de temps pour faire le plus long focus par curiosité ?

n°11092290
GraalX
Posté le 04-04-2007 à 14:35:51  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Ouais l'arrivage de boulets est de ma faute mais j'ai pas supporter qu'on noie mon focus dans un flot de médiocrité kikoololesque étant donné que j'avais battu mon record de vitesse pour l'occase en le pondant en moins d'une 1h30. Alors j'ai bastonné un peu. [:meganne]


 
Faut dire poster un focus en plein match impliquant une équipe italienne. Tu as le goût du risque.

n°11092372
Gedemon
patron-adjoint
Posté le 04-04-2007 à 14:42:51  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Ouais l'arrivage de boulets est de ma faute mais j'ai pas supporter qu'on noie mon focus dans un flot de médiocrité kikoololesque étant donné que j'avais battu mon record de vitesse pour l'occase en le pondant en moins d'une 1h30. Alors j'ai bastonné un peu. [:meganne]


ma foi, j'te conseillerais bien d'éviter les focus les soirs de match, car rien que part le débit de post forcement plus important, que ça soit sous l'or ou sous la merde, il risquait la noyade [:icon3]
 
mais bon c'était fort à propos, appréciable et apprécié. (le focus j'veux dire, pas le flot)


Message édité par Gedemon le 04-04-2007 à 14:43:30

---------------
[hommage au beau jeu] [Footware]
n°11092943
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 04-04-2007 à 15:24:50  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Adebi Ayew Pele  
 
 
 
http://www.om4ever.com/SaisonImages/Saison9293/93OMMilanPele.jpg
 
Wiki:
 
Abedi Ayew dit Abedi Pelé est un joueur de football ghanéen de 1.74m pour 66Kg né le 5 novembre 1962 ( ou le 5 Octobre 1966 ou encore le 5 novembre 1964, va savoir ) à Domé. En France, il a porté les couleurs du LOSC et de l'Olympique Lyonnais mais s'est surtout fait connaître par son passage remarquable dans la dream team de l'Olympique de Marseille sous l'ère Bernard Tapie au début des années 1990, après des passages remarqués chaque dimanche à Vincennes. Il a remporté les titres de champions de France avec l'Olympique de Marseille en 1989, 1991, 1992 (ainsi qu'en 1993, mais l'OM sera destitué de son titre suite à l'affaire VA-OM) et a été vainqueur de la Ligue des Champions en 1993 en offrant sur corner la passe décisive à Basile Boli.
 
 
 
 
Pelé roi d'Afrique
Abedi est issu d'une famille nombreuse et très pauvre. Pour subvenir aux besoins des siens, il doit travailler pour gagner de l'argent et pour cela il fait ce qu'il sait faire de mieux le football. D'ailleurs, le gamin de Domé est doué car il devient international à 15 ans et remporte à 18 ans la Coupe d'Afrique des Nations. Après des expériences diverses et plus ou moins réussites dans des clubs en Afrique, un coup d'Etat le fait fuire et il débarque en France en 1986 au Chamois Niortais.
 
 
 
http://img92.imageshack.us/img92/9707/abedipele3ir.gif
 
 
 
 
Sa Carrière française :
 
# Chamois Niortais FC  
# FC Mulhouse  
# 1987- oct.1988 : Olympique de Marseille  
# nov.1988-1990 : Lille OSC  
# 1990-1993 : Olympique de Marseille  
# 1993-1994 : Olympique Lyonnais  
 
 
 
http://www.om4ever.com/Joueurs/Pele.jpg
 
 
 
 
Palmares :
 
Vainqueur de la CAN en 1982
Vainqueur de la Coupe du Qatar en 1983
Champion de France en 1989, 1991, 1992 et 1993 [:thalis]
Vainqueur de la Ligue des Champions 1993
Ballon d'or africain en 1991,1992 et 1993
 
 
Il fut sélectionné Soixante-sept fois  avec l'équipe nationale du Ghana.
 
 
Oscar du football :
Meilleur joueur de D2
1986/87  PELE Ayew Abédi FC Mulhouse  [Ghana]
     and BLANC Laurent  Montpellier Paillade
 
 
http://www.africa2005.com/afrique/ghana/images/pele.jpg
 
 
 
 

Ayew a écrit :

« J’ai toujours faim de victoires et j’espère encore gagner une nouvelle Ligue des champions »



 
 
 

Ayew a écrit :

« Depuis trois saisons, mes performances sont régulières et j’ai bénéficié de l’excellent parcours de l’OM.
J’ai également échappé aux blessures et je peux avouer aujourd’hui que ce 3eme ballon d’or ne constitue pas vraiment une surprise »



 
 
 
http://www.om4ever.com/SaisonImages/Saison9091/SpartakOMA.jpg
 
 
 
 
 
Vidéos :
 
Compil Youtubesque
La même dailymotionnisée
 
 
Aujourd'hui :
 
http://www.fifa.com/images/cms/fifa/23_08_2005_Pele_1.jpg
Le Ghanéen Abedi Pelé  
s'occupe d'une académie  
de football dans son pays
 depuis qu'il a arrêté  
sa carrière de joueur.
 

Ayew a écrit :

Mon activité principale a consisté en la mise en place d'une équipe, le FC Niania. C'est une école de football, où se côtoient des joueurs de 14 à 20 ans. Ils sont une quarantaine. L'équipe Seniors a désormais atteint la "First Division" ghanéenne, c'est-à-dire la deuxième division du pays. Nous participons très régulièrement à des tournois en Europe : nous étions en Suisse il y a peu, puis en Allemagne récemment où nous ne nous sommes inclinés qu'en finale contre Kaiserslautern aux tirs au but. Je suis un peu tout dans cette équipe : le Président, l'entraîneur, le confident (rires) ! Je passe beaucoup de temps avec eux, j'adore cela. Surtout, je considère très important de pouvoir transmettre mes 20 ans d'expérience européenne. C'est un devoir pour moi de partager cela.



 
 

Où en êtes vous avec vos ambitions d’être entraîneur de l’équipe du Ghana et président de la fédération ? a écrit :

 
 
Ces projets demeurent toujours. Ce sont les dirigeants du football ghanéen qui veulent que je m’occupe de la sélection nationale mais, pour l’instant, je n’ai pas accepté. J’attends le bon moment pour faire le bon choix, parce qu’avec nous les Africains, il faut être sûr de ce que vous voulez entreprendre. Présentement, cela ne m’arrange pas, puisque je m’occupe de beaucoup de choses à la FIFA et j’ai aussi mon école de football. D’ailleurs, les présidents sud-africains Nelson Mandela, et Thabo M’Béki et des responsables du comité d’organisation Sud africain dont moi-même, allons recevoir officiellement de la FIFA ce vendredi 7 juillet 2006 à Berlin, le mandat de l’organisation de la coupe du monde 2010. Il y a tellement de choses à faire, que je dois faire attention aux décisions à prendre et ne pas faire de faute. Il en est de même pour mes ambitions de briguer la présidence de la fédération ghanéenne de football. Ce sont des projets qui font partie de ma vie.[/quote]



 
 

Spoiler :

Je ne rivalise pas, hein :o
C'est court en vidéo, mais bon, vous comprendrez

n°11093121
Gedemon
patron-adjoint
Posté le 04-04-2007 à 15:39:34  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

On va pouvoir préparer la soirée sérieusement, thanx Gilou.
 
et thanx bakk, j'me disais justement que c'était le bon moment pour un focus là, quand on sort tranquillou de la sieste [:prodigy]


---------------
[hommage au beau jeu] [Footware]
n°11096943
van basten​33
Girondin expatrié
Posté le 04-04-2007 à 22:05:00  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

[:ninja dago]
 
Il s'en est passé des choses hier soir... :whistle:  
 
Un grand merci à JMA pour le focus sur Gennaro et à Bakk pour celui sur Abedi  [:cerveau lent]  :jap:  
 
 :o Quant à ce petit Fabio Quagliarella, c'est du phénomène en devenir... Son but exceptionnel me rappelle celui de Zidane, un lob de 40m (sous les couleurs des Girondins) face au Betis de Séville en coupe UEFA.
Mode remember... :love:  
http://www.dailymotion.com/relevan [...] ordeaux-95
 
Sinon pour les bruits de transfert (on va être bientôt en plein dedans! [:petrus75] ), Etienne Didot est pisté pour remplacé Rio Mavuba, et on est en pourparlers avec A-P Gignac. Sinon, je vous avais déjà parlé d'un grand espoir il y a quelques pages, Henri Saivet, pisté par plusieurs clubs anglais. Tottenham aurait déjà proposé 3 M d'€ pour le jeune prodige...somme poliment refusée :D  
 
 
 :o cadeau du soir, bonsoir: http://www.dailymotion.com/relevan [...] inale-1988
 

n°11104093
cyd125
Samouraï blessé
Posté le 05-04-2007 à 16:09:08  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 
n°11104157
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 05-04-2007 à 16:14:05  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 


 
Ok toi tu seras privé de focus [:thalis]
 
Bon ça devient relou les enfants là :o

Message cité 1 fois
Message édité par JMAulas le 05-04-2007 à 16:15:20

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11106570
fayaman974​1
Posté le 05-04-2007 à 20:39:41  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bonsoir tout le monde je visite quotidiennement ce topic depuis pas mal de temps et j'ai decidé de faire une apparition parmis vous. J'espere néanmoins avoir des discussions aussi constructives que soit-il et egalement profiter de vos connaissances en terme de football.  
 
J'ai choisi de poster a ce moment précis car j'ai été comme pas mal d'entre vous agréablement surpris du jeu fournis pas la Roma ; je pense que dans ce quart de finale ils ont été supérieurs (technikement , défensivement , placement et maitrise collective ). les 10 premieres minutes ManU na pratiquement pas depassé le rond central. Bref pour moi cette equipé est la + homogéne et la plus rigoureuse defensivement. J'espere ne pas vous avoir trop opportuné j'attend impatiemment les prichains focus , je l'espere a trés bientot si vous m'en laisser l'occasion

n°11107196
TenjO Teng​E
☆☆
Posté le 05-04-2007 à 21:48:53  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Ceci est mon 4443 ème post , pour féter le prochain (qui sera donc le 4444 ème post, y'en a qui suive bravo) je l'agrémenterais avec mon premier focus [:shay]
 
Il arrive d'ici 5 min, quelques paufinages à effectuer  :)  
 
Note : Un peu d'indulgence avec ce focus, c'est mon premier [:cupra]


---------------
[ Born To Be Offside ] [ The Artist ] [ Team CDM 2018 ]
n°11107291
TenjO Teng​E
☆☆
Posté le 05-04-2007 à 21:57:40  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus RAÏ

  
  • "Le primordial, le fondamental, dans le football, c'est le jeu et l'art. La créativité, l'inspiration et la beauté doivent prévaloir"
  

A l'heure ou le sport roi est devenu une guerre de tranchées impitoyable, ces mots paraissent vides de sens. N'importe qui tenant de tels propos serait considérés comme "décalé". N'importe qui mais pas lui.

 

Lui, c'est Raimundo Souza de Oliveira. Ce joueur brésilien est une métaphore vivante de la classe, de la beauté voir même de la plénitude. Il fait partie d'un autre temps, celui qui ne voyait pas les artistes se muer en marathoniens pour satisfaire un sport toujours plus physique. Un oeil inexpérimenté pourrait, au premier regard, juger le jeu de Raï comme lent et poussif. Raï ne courait pas en effet, il faisait courir ; il ne dirigeait pas le jeu, il l'orchestrait.

 

Enfant, Raï, a l'exemple de tous les enfants de son age, admirait la Seleçao. Mais lui avait une raison supplémentaire de le faire. En effet, son grand frère, l'immense et magique Socrates brillait dans cette équipe. Raï s'orienta à l'exemple de son frère vers une carrière de meneur de jeu.
A 17 ans, il devient professionnel, à Botafogo. En 1987 il signe à Sao Paulo. Il devient également international. Mais le grand Raï n'est pas encore né.
Les années 92/93 révèle ce grand Raï. Il gagne deux fois la Copa Libertadores, il est élu meilleur joueur brésilien et sud américain en 92 et gagne le 13 décembre 1992 la coupe Intercontinentale. Durant cette finale, il inscrit les deux buts de la victoire de Sao Paulo face au grand barcelone.

 

Raï à tapé dans l'oeil des recruteurs européens : "La bataille du Raï" commence alors, les rumeurs parlent de lui à l'Om, monaco, au real, a l'Athletico. Finalement le PSG obtient la signature du meneur de Jeu brésilien. Il y passera 5 saisons. Le début est difficile pour Raï qui a du mal à s'adapter aux schémas défensifs européen. Plus spectateur qu'acteur, il décrochera quand même le titre de champion de France 1994. dans la foulée, il fait partie du groupe des 22 acteurs brésiliens champions du monde aux états unis en 94, mais son début en demi teinte avec le PSG lui avait coûté sa place de titulaire.

 

Après Raï, gardé en confiance par les dirigeants du PSG finit par s'adapter, mieux, il s'impose comme un meneur de jeu magique. Paris devient flamboyant. Si aucun titre de champion ne jalonne cette période, la campagne européenne est tout autre. Une demi-finale de LDC et 2 finales de coupe des coupes dont une gagnés.

 

Si on  devait retenir un match phare, je choisirais le match de Bucarest (tour préliminaire de LDC) en de la saison 97/98. Le match aller est perdu 3-2 par les Parisiens. Fournier était suspendu, mais cela avait été oublié de tous. Résultat le PSG perd ce match 3-0 sur tapis vert et est condamné à l'exploit au match retour. Raï est l'artisan avec son compatriote léonardo d'une grande soirée parisienne. Raï marque 3 buts, le PSG gagne 5-0.

 

Ce soir, la Paris est magique, ce soir la, Raï est magique

 


http://img405.imageshack.us/img405/4615/cp3d6b4d1bf3b27raijc3.jpg
                                                             Rai après le premier but de ce match sur penalty

 


http://www.dailymotion.com/relevan [...] egendaires
(y'a le résumé de PSG/Madrid dans la même vidéo, ça fait pas de mal de le revoir aussi [:cupra]

 

Pour sa dernière saison au PSG, Raï ajoute à son palmarès un doublé coupe de France/coupe de la ligue. Puis Raï repart finir sa carrière à Sao Paulo agrémenté de deux autres titres dans son palmarès.

 

En mai 1998, lors de son dernier match, tout le parc des princes chante, il chante un chant d'adieu, pour celui qui sera élu le joueur du PSG du siècle.
"Capitaine Raï, tu n'es pas de notre galaxie", scande le parc ; Raï, un extraterrestre ? Il aura laissé tant de qualités humaines en souvenir que ça ne peut être le cas

 

Et si c'était vrai, des extraterrestres comme celui ci on en redemande.

 

                                    http://img250.imageshack.us/img250/9628/psgraipplfv1.jpg

 

Son palmarès :

 

Champion de France de D1 1993-94 avec le PSG.
Vice-champion de France D1 1995-96 et 1996-97 avec le PSG.
Vainqueur de la Coupe de France 1995 et 1998 avec le PSG.
Vainqueur de la Coupe de la Ligue 1995 et 1998 avec le PSG.
Vainqueur de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe en 1996 avec le PSG.
Finaliste de la Coupe d'Europe des vainqueurs de coupe 1997 avec le PSG.
Champion du Brésil 1991 avec São Paulo.
Vice-champion du Brésil 1989 et 1990 avec São Paulo.
Champion Pauliste 1989, 1991, 1992, 1998 et 2000 avec São Paulo.
Vainqueur de la Copa Libertadores 1992 et 1993 avec São Paulo.
Vainqueur de la Coupe Intercontinentale 1992 avec São Paulo.
Vainqueur de la Coupe du Monde 1994 avec le Brésil.
Champion Panaméricain en 1987 avec le Brésil.
Meilleur joueur sud-américain de l'année en 1993.

Message cité 1 fois
Message édité par TenjO TengE le 06-04-2007 à 13:38:27

---------------
[ Born To Be Offside ] [ The Artist ] [ Team CDM 2018 ]
n°11107749
Kirvel
WOOOOH 6 MINUTES !!§!
Posté le 05-04-2007 à 22:35:31  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TenjO TengE a écrit :

Si on  devait retenir un match phare, je choisirais le match de Bucarest (tour préliminaire de LDC) en de la saison 97/98. Le match aller est perdu 3-2 par les Parisiens. Fournier était suspendu, mais cela avait été oublié de tous. Résultat le PSG perd ce match 3-0 sur tapis vert et est condamné à l'exploit au match retour. Raï est l'artisan avec son compatriote léonardo d'une grande soirée parisienne. Raï marque 3 buts, le PSG gagne 5-0.  
 
Ce soir, la Paris est magique, ce soir la, Raï est magique


 
J'y étais avec mon frère ! :love:
Il y avait vraiment une ambiance de folie et j'ai même chanté avec la tribune d'Auteuil ... D'ailleurs au début on se regardait avec mon frère d'un air de se dire "mais qu'est-ce que tu fais ? t fou ou quoi ?" [:alph-one]  
Un des meilleurs matches que j'ai pu voir à partir des tribunes :o
 
 
Joli focus en tout cas Tenjo Tenge, très bon 4444ème post :jap:


---------------
MyAnimeList
n°11108837
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 06-04-2007 à 00:07:25  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Matthias Sindelar
 
ça aurait presque mérité un focus mais j'ai rien de plus à ajouter.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11110696
Kirvel
WOOOOH 6 MINUTES !!§!
Posté le 06-04-2007 à 05:49:30  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

J'ai fais une requête divine.

 

http://www.alvasoft.net/blog/pics/2006_06/26.jpg

 

Comprenne qui pourra. :o

 

Tu veux que quelqu'un fasse un focus sur Maradona ? :??:

 

Sinon merci pour le lien sur la bio de Matthias Sindelar. Dommage qu'on n'ait pas d'images pour pouvoir apprécier son talent :(

 

J'ai quand même cherché à en savoir un peu plus sur sa carrière :
Il a débuté à l'âge de 15 ans au Hertha Vienna avant de rejoindre le FK Austria Vienna où il a remporté 3 coupes d'Autriche lors de ses 3 premières années dans le club.
Il a commencé en équipe nationale autrichienne en 1926 (il a alors 23 ans) contre la Tchécoslovaquie. Lors de ce match il a marqué le but de la victoire (2-1), son 1er but sur les 27 qu'il a incrits entre 1926 et 1937 en 44 sélections.
Il a été particulièrement brillant lors de la coupe du monde 1934 en Italie lors de laquelle l'Autriche a atteint les demi-finales (et non la finale comme indiqué dans le lien donné par JMAulas, à moins qu'ils n'aient voulu parler de "phase finale" ) avant de perdre contre l'Italie qui remporta le titre cette année-là.

 

Voilà, bonne nuitée à ceux qui sont encore debout. [:balou182]

Message cité 1 fois
Message édité par Kirvel le 06-04-2007 à 05:57:28

---------------
MyAnimeList
n°11111150
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 06-04-2007 à 09:52:36  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Roger Milla  
http://www.griooworld.com/IMG/arton3993.jpg
 
 
Il m'a fait découvrir la coupe du monde.
Il m'a fait connaitre mes premières joies footballistisques.
Il m'a fait ressentir mes premiers sentiments d'injustice.
Il m'a fait rêver...

 
 
 
 
http://alemania2006.eluniversal.com/2006/05/31/roger-milla.jpg
 
 
 
 
wiki :
 
À treize ans, il signe sa première licence à l'Éclair de Douala. Sa technique et son sens du but font déjà merveille. Il lui faut attendre encore cinq ans avant de découvrir le championnat national avec les Léopards de Douala. Un titre de champion du Cameroun et une demi-finale de Coupe d'Afrique des clubs champions plus tard, Milla pose ses valises au Tonnerre Yaoundé. La sélection nationale ne tarde pas à l'accueillir.
Si sa carrière internationale débute sous les meilleurs auspices à l'image du Ballon d'or africain qu'il reçoit en 1976, son parcours en club est loin d'être aussi prestigieux. Fin dribbleur et fougueux attaquant, Valenciennes lui propose un contrat mais il joue peu. Blessé ou sur le banc de l'AS Monaco, la Côte d'Azur est sans saveur. Départ pour Bastia où ses séjours impromptus au Cameroun lassent les dirigeant

Roger Milla a écrit :

« On m'a jugé sur les apparences... les grands clubs n'ont pas cru en moi »



explique-t-il avec un soupçon de rancoeur
 
Appelé à la rescousse de Saint-Étienne rétrogradé en deuxième division, Roger Milla retrouve le chemin du but : 22 buts en 31 rencontres. Son périple s'achève à Montpellier, club où il se sentira enfin bien. Il y intègrera même le staff technique après sa carrière professionnelle. Après avoir inscrit 152 buts en Championnat de France, il le quitte le 31 mai 1989. Parallèlement à cette réussite mitigée en club, la sélection camerounaise assiste à l'éclosion du génie. Première sélection et premier but en juillet 1978. Les Camerounais décrochent leur billet pour la Coupe du monde 1982. Malgré un bon parcours et après avoir fait trembler l'Italie, futur vainqueur, les Africains sont éliminés en terminant invaincus. Milla raccroche les crampons internationaux en Janvier 1988 et son Jubilé Roger Milla rassemblent près de 150 000 spectateurs. Dès lors, la Coupe du monde apparaît comme un lointain souvenir. Pourtant, le tranquille retraité de l'île de la Réunion (il a entre temps accepté d'être avant-centre à la St Pierroise (club de Division d'Honneur Régionale), qui décroche ainsi le titre de Championne de la Réunion 1990) est rappelé au chevet de son équipe par le président Camerounais et Roger Milla reprend alors du service.
 
Agé de 38 ans, il réalise sa plus belle performance de footballeur. Il crève les écrans du monde entier lors du Mondial 90. Ses démarrages fulgurants, son drible et sa vision du jeu font des merveilles et il devient un héros national. Le Lion inscrit quatre buts, chaque fois accompagnés d'une Makossa (danse) autour du poteau de corner, cérémonial qui a depuis fait le tour du monde. Ses deux réalisations en prolongation face à la Colombie propulsent le Cameroun en quarts de finale. Dans la première chanson de son répertoire; Saga Africa, qui deviendra le tube de l'été 1991 en France, Yannick Noah fera mention de l'incroyable épopée de Roger Milla & des Lions Indomptables.
 
Pour son charisme, Milla est de nouveau appelé pour disputer la Coupe du monde 1994. Le Cameroun ne passe pas le premier tour mais le vétéran des Lions Indomptables, entré en cours de jeu lors du match contre la Russie (Russie 6 - Cameroun 1) sauve l'honneur et marque un but. À 42 ans et 1 mois, repoussant les limites de l'âge, il inscrit 2 nouveaux records à son palmarès en devenant le plus vieux joueur et le plus vieux buteur de l'histoire de la Coupe du monde. Il est également le premier joueur africain à avoir disputé trois phases finales. Roger Milla réside aujourd'hui à Montpellier, mais ces fonctions d'Ambassadeur du Football Camérounais, l'amène à parcourir la Planète.
 
 
 
 
 
http://placar.abril.com.br/copa2006/100craques/images/foto_100_rogermilla.jpg
 
 
 
 
Sa carrière :
 
 
1965-1970 Éclair Douala
1970-1974 Léopards Douala
1974-1977 Tonnerre Yaoundé
1977-1979 Valenciennes FC
1979-1980 AS Monaco
1980-1984 SC Bastia
1984-1986 AS Saint-Étienne
1986-1989 Montpellier La Paillade
1989-1990 JS Saint-Pierroise
1993-1994 Tonnerre Yaoundé
1994-1996 Pelita Jaya
 
 
 
 
http://estaticos03.cache.el-mundo.net/mundial/2006/html/historia/1990/img/roger_milla_camerun-DPA.jpg
 
 
 
 
Son Palmares :
Coupe d'Afrique des Nations (2) :
 
   

  • Vainqueur : 1984 et 1988

   

  • Finaliste : 1986


Coupe du Monde :
 
   

  • Quart de finaliste : 1990

   

  • Phase finale : 1982, 1990 et 1994


Coupe d'Afrique des vainqueurs de coupes (1) :
 
   

  • Vainqueur : 1975 - Tonnerre Yaoundé

   

  • Finaliste : 1976 - Tonnerre Yaoundé


Championnat du Cameroun (1) :
 
   

  • 1972 - Léopard de Douala


Coupe de France (2) :
 
   

  • 1980 - AS Monaco

   

  • 1981 - SC Bastia


Championnat de France Division 2 (1) :
 
   

  • 1987 - Montpellier La Paillade


Championnat de la Réunion (1) :
 
   

  • 1990 - JS Saint-Pierroise


Ballon d'or africain (2) :
 
   

  • 1976 et 1990


# Meilleur buteur d'une Coupe d'Afrique des nations: 1986 (4) et 1988 (2)
 
# Seul joueur camerounais nommé au FIFA 100 en 2004
 
# Meilleur joueur camerounais du siècle IFFHS
 
# 2e meilleur joueur africain du siècle IFFHS
 
# Meilleur joueur africain des cinquante dernières années par France Football en 2004
 
# Footballeur africain du siècle par l'Equipe en 2001
 
# Buteur le plus âgé en phase finale de Coupe du monde (42 ans et 39 jours)
 
# Nommé ambassadeur itinérant du football camerounais
 
# Elu meilleur joueur africain des 50 dernières années en 2007 par la Confédération africaine de football
 
 
 
 
 
http://www.peuplesawa.com/archivespics1/188.jpg
 
 
 
 
Vidéos :
 
Compilation Roger Milla sur Youtube
Son But contre la colombie, Italia '90 La même chez Daily
Compil de 40 buts coupe du monde, le sien est en 1er avec sa dance
Emission de la TSR sur Lui par lui
 
 

n°11111271
Tristou
Traque les spams
Posté le 06-04-2007 à 10:12:34  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Thanks Bakk, très intéréssant ce focus http://forum-images.hardware.fr/icones/smilies/jap.gif


---------------
"Striker : Surely you can't be serious. Rumack : I am serious... and don't call me Shirley."
n°11111477
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 06-04-2007 à 10:40:13  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

ARRETEZ VOS CONNERIES DE MERDEE§§§§§  
Sur la page de mon focus [:di_canio]

n°11111503
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 06-04-2007 à 10:43:08  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bakk15 a écrit :

Focus Roger Milla  


 
Cimer négro.  :jap:  
 
çui là en plus il était tout pour moi  [:atsuko]  
 
Je créerais un post répertoire des focus sous peu qu'on sache où les retrouver car depuis Janvier y commence à en avoir.
 
Quelqu'un sait comment mettre un lien direct sur le post plutôt que sur la page ça m'arrangerait.

Message cité 1 fois
Message édité par JMAulas le 06-04-2007 à 10:49:15

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11111732
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 06-04-2007 à 11:09:27  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

J'ai pas le temps avant ce WE t'façon. J'pensais faire un lexique alphabétique sur un de mes posts du début.
J'ai demandé le post 2 (vidéo) et 3 (lexique des focus) à Marc à cet effet hier soir vu que ça bougeait pas, j'ai relancé.

Message cité 1 fois
Message édité par JMAulas le 06-04-2007 à 11:10:37

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11111794
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 06-04-2007 à 11:15:53  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Le premier du topic est celui sur Le Tissier en Janvier, je vais caler un filtre avec le mot focus et faire la recherche. Tu me bazardes les liens en MP de ceux que tu trouves, y a Yoshi, Mangaflip, Tenjo,toi et moi qui en avons fait.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11111957
Profil sup​primé
Posté le 06-04-2007 à 11:31:46  answer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Merci pour le focus Bakk. :jap:

n°11112324
BlinkGT
Je ne suis pas un supporter
Posté le 06-04-2007 à 12:04:43  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

MBD44 a écrit :

Petite parenthese, hier on a joué au poker avec faman et blinkgt... Ben y'a pas a dire Faman c'est vraiment une petite bite de lyonnaise  :o  
 
 
 
  :hello: :D  [:tinostar]


 [:rofl]  
Nan mais je ne peux que plussoyer, un accro du fold, une p'tite bite comme jamais vu, un vrai lyonnais quoi... [:prodigy]  
 
Sinon thx le black pour le focus sur Milla, t'es exceptionnel en c'moment [:cerveau lent]
 

Spoiler :

[:ninja dago]


---------------
• Sons of Graws • "parles moi bien toi.je suis pas ton frere" ©SuperMario
n°11112334
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 06-04-2007 à 12:05:25  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 


 
Danke, je vais faire des recherches plus approfondies car j'en ai d'autres en tête mais je mets ceux-là dans un coin. Sinon pour faciliter la recherche ceux qui veulent s'adonner aux joies de la bibliobiographie, merci de bien vouloir mettre le mot "focus" dedans. :jap:
 
Sinon je suis inquiet pour l'AZ, le nul décevant d'hier me rend plus pessimiste que lors du match de Newcastle.

Message cité 1 fois
Message édité par JMAulas le 06-04-2007 à 12:07:54

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11112752
Gedemon
patron-adjoint
Posté le 06-04-2007 à 12:57:32  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

focus focus focus focus focus focus
 

Spoiler :

comme ça même en cas de forte canicule, j'sais que vous repenserez à moi [:beleg]


---------------
[hommage au beau jeu] [Footware]
n°11114242
Benzo29
Groundation c'est bien !
Posté le 06-04-2007 à 15:11:56  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

T'auras peut être un focus de moi, d'ici quelques mois :o


Message édité par Benzo29 le 06-04-2007 à 15:14:29

---------------
Last.fm - Flick r
n°11114304
Gedemon
patron-adjoint
Posté le 06-04-2007 à 15:16:33  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Benzo29 a écrit :

T'auras peut être un focus de moi, d'ici quelques mois :o


'tain arrêtez d'utiliser focus dans tous les posts :/
 
alors JMA, 0-0 à domicile, bon resultat pour l'AZ ou pas ? :o


Message édité par Gedemon le 06-04-2007 à 15:17:04

---------------
[hommage au beau jeu] [Footware]
n°11116205
Yoshikawa
Posté le 06-04-2007 à 18:43:18  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Joueur !
 
Hakan Sukur dit "Le taureau du Bosphore"
 
http://www.goal.com/resultsimg/4454.jpg
 
Biographie :
 
En Turquie, Hakan Sükür est une légende vivante. Redoutable par son jeu de tête dévastateur, impitoyable finisseur, il fut couronné plus grand joueur de l%u2019histoire du football turc en 2003. Aujourd%u2019hui au crépuscule de sa carrière, le buteur de Galatasaray n%u2019en reste pas moins une véritable idole partout dans le pays.
 
Voilà presque 20 ans que le géant d%u20191m91 balade sa grande carcasse sur les terrains et plante des buts à la pelle. Débutant au sein du club local de Sakaryaspor en 1988, Hakan Sükür rejoint Bursaspor deux ans plus tard.
 
Deux saisons durant, il y parfait sa panoplie de buteur, et obtient sa première convocation en équipe nationale le 25 mars 1992 pour affronter le Luxembourg.
 
Comme une évidence, Galatasaray le recrute. C%u2019est la rencontre de deux géants et le début d%u2019une collaboration qui va faire des étincelles.
 
En huit ans, Hakan Sükür empile les buts et les titres. Six championnats, quatre coupes, un soulier d%u2019or en 1998 grâce à 38 buts en 34 matchs, et l%u2019apothéose en 2000 avec la Coupe de l%u2019UEFA, premier succès continental d%u2019un club turc. Une love story seulement entrecoupé d%u2019un séjour de 5 matchs raté au Torino en 1995.
 
http://www.uefa.com/multimediafiles/photo/competitions/uefacup/392931_mediumsquare.jpg
 
Cinq ans plus tard, le Turc retente pourtant sa chance en Série A. « Le taureau du Bosphore », surnom donné par les médias européens, signe à l%u2019Inter de Milan.  
 
http://members.lycos.nl/vitesse_scores/sukur1.jpg
 
Puis à Parme un an plus tard. Deux nouveaux échecs cuisants. Hakan Sükür s%u2019envole donc pour l%u2019Angleterre et les Blackburn Rovers.
 
2 buts en 9 matchs scellent son incompatibilité avec le jeu anglais. Retour donc à Galatasaray à l%u2019été 2003. A Istanbul, il retrouve le chemin des filets régulièrement et remporte un nouveau titre national en 2006.
 
Rejeté par le précédent coach national Ersun Yanal après les éliminatoires de l%u2019Euro 2004, il a depuis retrouvé la sélection grâce à Fatih Terim, son ancien coach à Galatasaray.
 
A 35 ans, et même si ses jambes ont vieilli, il reste le meilleur attaquant turc. Quatre ans après avoir mené son pays en demi-finales du Mondial 2002, avec à la clé le but le plus rapide de l%u2019histoire de la Coupe du Monde (10.8 sec) en match pour la troisième place face à la Corée du Sud.
 
Carriere :
 
    * 1987-1990 : Sakaryaspor ( Turquie)
    * 1990-1992 : Bursaspor ( Turquie)
    * 1992-1995 : Galatasaray ( Turquie)
    * 1995-oct. 1995 : Torino FC ( Italie)
    * oct. 1995-2000 : Galatasaray ( Turquie)
    * 2000-2001 : Inter Milan ( Italie)
    * 2001-2002 : Parme AC ( Italie)
    * 2002-2003 : Blackburn Rovers ( Angleterre)
    * depuis 2003 : Galatasaray ( Turquie)
 
Detail des ces stats  :ouch:  
 
Palmares :  
 
    * Vainqueur de la Coupe UEFA en 2000 (Galatasaray SK).
    * Champion de Turquie 1993, 1994, 1997, 1998 et 1999, 2006 (Galatasaray SK).
    * Vainqueur de la Coupe de Turquie en 1993, 1996, 1999 et 2005(Galatasaray SK).
    * Vainqueur de la Coupe d'Italie en 2002 (Parme AC).
    * Hakan %u015Eükür a marqué le but le plus rapide de l'histoire de la Coupe du Monde après 11 secondes de jeu face à la Corée du Sud lors de la petite finale (match pour la 3ème place de la compétition) en 2002.
 
50 de ces buts en video

Message cité 1 fois
Message édité par Yoshikawa le 06-04-2007 à 18:44:45
n°11116787
Yoshikawa
Posté le 06-04-2007 à 20:06:48  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Firefinger a écrit :

Ha ouais quand même, mais un certain Mario Jardel avait des stats encore plus impressionnantes il me semble :o


 

Spoiler :

Chut c'etait censé etre mon prochain focus  :sweat:

Message cité 1 fois
Message édité par Yoshikawa le 06-04-2007 à 20:07:02
n°11116883
-tinost@r-
Revers coupé
Posté le 06-04-2007 à 20:22:24  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Yoshi, je voudrais bien un focus sur Mario Jardel :o

n°11116887
Firefinger
Posté le 06-04-2007 à 20:23:08  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Yoshikawa a écrit :

Spoiler :

Chut c'etait censé etre mon prochain focus  :sweat:



 

Spoiler :

Bien joué :love: , j'ai failli mettre "d'ailleurs un focus Mario Jardel serait une bonne idée" :o


---------------
"J'ai claqué beaucoup d'argent dans l'alcool, les filles et les voitures de sport - le reste, je l'ai gaspillé." @ Georges Best
n°11118406
simouu
equipe serpentard
Posté le 06-04-2007 à 22:49:24  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 


 
Merci bien Angio, toujours au top :jap:.
 
Merci aux autres pour leurs focus aussi, vous assure tous gavé :jap:


---------------
"Je préfère jouer à la play qu'en D2 à Sochaux"
n°11119945
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 07-04-2007 à 01:55:23  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Le post vidéo se trouve désormais en haut de page

Le Lexique des focus :

 
- A -
 
Afonso Alvès
 
- B -
 
Rolando Bianchi
Paul Breitner
 
- C -
 
- D -
 
- E -
 
- F -
 
Fernando Forestieri
 
- G -
 
Gennaro Gattuso
 
- H -
 
Hakan Sukur
 
- I -
 
- J -
 
Nikon Jetvic
 
- K -
 
- L -
 
Matt Le Tissier
 
- M -
 
Aiden McGeady
Roger Milla
 
- N -
 
- O -
 
- P -
 
Abedi Ayew Pele
 
- Q -
 
- R -
 
Raï
 
- S -
 
- T -
 
- U -
 
- V -
 
- W -
 
- X -
 
- Y -
 
- Z -


 
Lexique disponible, pensez à me faire remarquer les éventuels focus manquants.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11121352
Profil sup​primé
Posté le 07-04-2007 à 11:52:21  answer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Et Jay-Jay hein ? Il mérite pas son ptit focus Jay-Jay Okocha :o
 
Regardez moi ça http://www.youtube.com/watch?v=HrMOp5HeLqA

n°11123289
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 07-04-2007 à 18:25:35  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Gwendoule a écrit :

[:ninja dago]  
 
Une petite requête : je trouve aucune vid' qui rende hommage à l'immense poète qu'était Carlos Mozer, quelqu'un a ça de dispo ?
 
:jap:


 
Mozer est un de mes focus en prévision.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11123669
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 07-04-2007 à 19:44:40  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Fabio aussi m'a bien plu dans sa façon de taquiner le cuir, sa conduite de balle si particulière avec ses nombreuses touches de l'extérieur du pied et son poussé de ballon latéral (pas trop vu ce soir mais bien perçu contre Sochaux à Gerland des tribunes).
 
Cimer Angio.
Mon focus risque de t'émoustiller les moustaches si t'as aimé Breitner, j'm'attaque au poste de gardien de but et j'espère avoir fini dans la soirée.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11124027
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 07-04-2007 à 20:57:33  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Harald Schumacher (apologie du terrorisme [:rhetorie du chaos]) :

 


Pour tout français, l'innocence sportive est morte un 8 Juillet 1982 dans l'enceinte de Guadalquivir. Ce jour-là, on a compris que le pays pouvait pleurer ces sportifs comme la disparition d'un ami, que c'était pas toujours les gentils qui gagnaient comme dans les films. Le drame de Séville, le ciel qui nous est tombé sur la tête ce jour-là, est personnifié par un homme, le mal incarné, l'archétype du briseur d'os et de rêve : Harald Schumacher.

 

http://www.fc-koeln.de/typo3temp/pics/e219e6775b.jpg

 

Gardien de but de la Nationalmanschaft à la fin de l'ère Breitner, il restera pour beaucoup comme l'assasin de Séville. On en oublie qu'il eut aussi une carrière, débutée en 1972 au FC Cologne où il passa 15 ans (le temps de glaner 1 championnat (1978) et 3 coupe d'allemagne (1977,1978 et 1983) ) avant de se faire licencier sans préavis en 1987 pour avoir, dans son autobiographie (Coup de Sifflet (1987)), crée la polémique en exprimant des soupçons de dopage à l'encontre de la Mannschaft de 1982. Débarqué à Schalke pour un passage éclair puis expatrié en Turquie un an (à Fenerbaçhe : le temps d'un titre de champion en 1989), il finira sa carrière de joueur en temps que remplaçant au Bayern de Muncih en 1992. En 1996 alors entraîneur des gardiens à Dortmund, il rechaussera les crampons pour un match l'année du titre du Borussia.

 

http://www.turkfutbolu.net/tarih/images/kadro/kadro_1990/fb1991_schumacher_jubile.jpg
Son Jubilé à Fenerbaçhe

 

Son surnom Toni restera un grand mystère. Pour lui, il s'agit d'une allusion à Toni Turek, le gardien de la Mannschaft victorieuse de 1954 mais pour d'autres observateurs, il s'agirait d'une allusion à Anton « Toni » Schumacher (pas de lien de parenté), également gardien de but du FC Cologne dans les années 1960.

 

http://www.blogfrei.de/dubistweltmeister/Toni_schumacher.jpg

 

Connu pour avoir été LE portier allemand des années 80 considéré même comme un des tous meilleurs mondiaux, vainqueur du championnat d'Europe 1980 et finaliste des deux coupes du monde de la décennie, il restera dans la mémoire collective "Le bourreau de Séville" d'une France qui souffre de voir son équipe promise à une victoire finale éliminée par une rugueuse Mannschaft dont "Toni" était le dernier rempart. Par deux fois, il réalisa des sorties plus que limite qui aujourd'hui aurait valu beaucoup plus. Mais voilà nous sommes ans les années 80, les joueurs ne sont guère protégé par l'arbitrage (n'est-ce pas monsieur Charles Corver ?) et cette époque est une bénediction pour les casseurs. Une aubaine pour Schumacher dont la haine de la défaite n'avait d'égale que la folie furieuse qu'elle provoquait chez lui. Les soirs de défaite, il rentrait chez lui en silence et se défoulait des heures durant sur son punching-ball.
Homme de caractère (il s'écrasait des cigarettes sur les avant-bras pour tester sa résistance à la douleur), rugueux dans la vie comme sur le terrain, on ne peut lui repprocher l'engagement qu'il mettait dans un match, ses mains se faisant ouvrage des sacrifices inhérent au métier de gardien de but, des mains dignes de Quasimodo, des doigts couturés, obliques, redessinés au hasard de multiples fractures et torsions, parraissant tous compter 10 phalanges. Il a beaucoup mis de coups mais énormément reçu aussi, plus que les autres. En France on l'oublie souvent.

 

http://www.epasa.com/gol/gol1/cuartos1.jpeg

 

Revenons-en à ses "fameux gallons de noblesse", sa sortie tristement célèbre face à Patrick Battiston lors de la demi-finale du mondial espagnol 82. (cliquer sur l'image pour démarrer la vidéo). Harald sort sans se préoccuper du ballon mais dans l'idée de "s'occuper" de l'attaquant, l'oeil et le coude dans la direction de la mâchoire du joueur français partit dans la direction de ses cages. Battiston finira KO conduit tel un pantin désarticulé à l'hôpital de Séville, la deuxième vertèbre cervicale fracturée, les dents en miettes et avec une absence des terrains pour deux mois. Pendant que les brancardiers l'évacueront, "Schumi" se montrera indiférent du sort du bordelais, tournant dos à l'action sans un mot sans un geste de remord finissant le match en se montrant décisif.

 

http://i.eurosport.fr/2006/05/05/275221-1046811-303-227.jpg
Les yeux dans les bleus édition 82 :o

 

Le résumé de 10 minutes du match

 

Ses différentes réactions sur l'incident au fil des âges :

 
"Toni" Schumacher après le coup de sifflet final et la victoire allemande aux pénos a écrit :

Si vraiment ça lui fait plaisir, je paierai à Battiston ses frais de dentiste.


 
Le lendemain du choc a écrit :

Il y a une part de théâtre dans le jeu. J'admets qu'on me considère comme un mufle. Mais dois-je jouer uniquement en fonction des réactions de son coeur ou de celles de la raison ?


 
Une semaine plus tard au chevet de Battiston a écrit :

C'est la part de risque à laquelle on est confronté et qui peut toucher n'importe qui. Cela peut très bien m'arriver demain. Entre professionels, il n'y a pas de place pour la compassion.


 
Revenant sur l'incident beaucoup plus tard a écrit :

Je n'ai pas voulu aller m'excuser parce que je ne me sentais pas coupable. Ce n'est pas dans ma nature de m'excuser si je n'ai pas l'impression d'avoir commis une faute. Quand une excusen'est pas sincère, elle n'a pas de valeur. Mais, durant la soirée, j'ai vieilli de 5 ans. Plus de 20 ans après, je ne regrette rien. Je n'ai jamais cessé de le répéter, ce n'est qu'un accident. Même si on m'en reparle souvent, ça fait partie de ma vie, et je le gère normalement


 

Après sa carrière de footballeur, Harald est devenu entraîneur des gardiens (à Dortmund et au Bayern notamment), avant de prendre les reines d'un modeste club de Cologne, expérience infructueuse. Redevenu entraîneur des gardiens à Leverkusen jusqu'en 2004, il se consacre désormais à la formation.

 

http://news.bbc.co.uk/olmedia/1645000/images/_1647195_1982germany_france300.jpg

Message cité 3 fois
Message édité par JMAulas le 07-04-2007 à 20:58:29

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11135107
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 09-04-2007 à 15:37:07  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Geekly a écrit :

Je sais pas où il joue en ce moment mais il est né Serbe et possède la nationalité anglaise. [:prodigy]

 

Le lien vers le focus devrait répondre à ta question nan ?

 

EDIT : Je confirme


Message édité par JMAulas le 09-04-2007 à 15:40:46

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11140477
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 10-04-2007 à 10:15:52  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Dwight Yorke

  


Nationalité : Trinidad et Tobago trinidadienne
Age : 35 ans
Date de naissance : 1971-11-03
Lieu de naissance : Cacaan
Taille : 1m75
Poids : 79 kg
Pied : Droitier
Poste : Attaquant

   
Citation :

Yorke peut remercier Graham Taylor. En 1989, Dwight n'est qu'un bon joueur de foot rêvant d'une carrière pro. Problèmes : Non seulement il a déjà 19 ans, mais en plus il est coincé sur son île natale. Hasard ou coïncidence, West Ham est en tournée dans le coin. Le Trinidadien saisit sa chance et attire le regard du manager qui décide de le prendre sous son aile.

  

http://shaka1993.free.fr/fdf/portail/upload/images/0dwight%20yorke.jpg

  


Citation :

Après Graham Taylor, c'est au tour de Sir Alex Ferguson de tomber sous le charme de Dwighty. Il devient par la même occasion le plus gros transfert de Manchester United lors de son transfert en août 1998. Le manager des Red Devils ne le regrettera pas puisque son avant-centre sera l'un des grands artisans du triplé Championnat %u2013 Fa Cup %u2013 Ligue des Champions en 1999 et formera un redoutable duo au côté d'Andy Cole.

   

http://news.bbc.co.uk/olmedia/1730000/images/_1733824_duo300.jpg

 

http://www.manutdzone.com/legends/coleandyorkeeuropeancup.jpg

   
Citation :

Mais l'arrivée de Ruud Van Nistelrooy et ses relations tumultueuses avec Ferguson signeront la fin d'9une période. Avec 65 buts en 150 matchs, Yorke peut partir la tête haute.

 

Le 7ème meilleur buteur de Premier League connaît dès lors un lent déclin. Sa fin de carrière en Angleterre sera gâchée par des passages ratés à Birmingham et Blackburn où il retrouvera même son vieux compère Andy Cole. Mais la magie n'opère plus. Après l'Amérique et l'Europe, l'9ancien Mancunien a aujourd'hui trouvé refuge sur un autre continent, l'Australie, et plus précisément au Sydney FC

 

Après voir pris sa retraite internationale en juin 2001, il accepta de revenir sur sa décision, tout comme Luis Figo et Zinédine Zidane. Bien lui en a pris car le capitaine de la sélection a réussi à qualifier son pays, pour la première, fois à une phase finale de Coupe du Monde.

   
Dwight Yorke a écrit :

"Nous sommes un petit pays des Caraïbes avec seulement 1,3 millions d'habitants. Pour nous, c'est une performance inouïe. Maintenant, au moins, le monde entier va savoir où se trouve Trinidad et Tobago !"


  


http://www.socawarriors.net/yorke32.jpg

  


  • Son Parcours

Saison Club      Championnat (match/buts]
89-90 Aston Villa   2 0      
90-91 Aston Villa   18 2    
91-92 Aston Villa   32 11    
92-93 Aston Villa   27 6    
93-94 Aston Villa   12 2    
94-95 Aston Villa   37 6    
95-96 Aston Villa   35 17    
96-97 Aston Villa   37 17    
97-98 Aston Villa   30 12    
98-99(août) Aston Villa   1 0    
98-99 Manchester United   31 18  
99-00 Manchester United   32 20  
00-01 Manchester United   22 8  
01-02 Manchester United   10 1  
02-03 Blackburn Rovers   33 8  
03-04 Blackburn Rovers   23 4  
04-05(déc) Blackburn Rovers   4 0    
04-05 Birmingham City   13 2    
05-06 FC Sydney   18 7    
06-07(août) FC Sydney

   
  • Son Palmarès


    * Vainqueur de la Coupe Intercontinentale : 1999 (Manchester United).

 

   * Vainqueur de la Ligue des Champions : 1999 (Manchester United).

 

   * Champion d'Angleterre : 1999, 2000, 2001 (Manchester United).

 

   * Vainqueur de la Coupe d'Angleterre : 1999 (Manchester United).

 

   * Vainqueur de la Coupe de la League anglaise : 1994, 1996 (Aston Villa Football Club).

 

   * Meilleur buteur de la Ligue des Champions en 1999 (Manchester United).

 

   * Champion d'Australie 2005

   
  • Ses Stats


    * Premier League : 399 matchs - 134 buts

 

   * Coupe d'Europe : 41 matchs - 11 buts

 

   * Équipe nationale : 55 matchs - 23 buts

   


  • Ses Vidéos


Youtube
Dwight Yorke - "The most recognazible smile in football" 4:21
Andy Cole & Dwight Yorke 5:37
Dwight Yorke Montage - Sydney FC 4:17
Dwight Yorke Interview 9:51

Message cité 1 fois
Message édité par Bakk15 le 10-04-2007 à 10:43:34
n°11147567
van basten​33
Girondin expatrié
Posté le 10-04-2007 à 21:40:44  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

uxam a écrit :

giggs est absolument énormissime


 
comme toujours !
 
Un vrai joueur de club et quelle classe (focus ??? :whistle: )  :love:

n°11147678
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 10-04-2007 à 21:48:42  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus demain matin de Giggs durant mes heures de travail :D

n°11147699
Yoshikawa
Posté le 10-04-2007 à 21:49:56  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bakk15 a écrit :

Focus demain matin de Giggs durant mes heures de travail :D


 
J'ai une compil plutot sumpa sur lui, je completerai ton focus  :o  
 

Spoiler :

Si je la retrouve  :sweat:

n°11149674
rombel
Posté le 11-04-2007 à 00:46:42  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

drapo.
 
sympa toutes ces vids de buts, les resumés des champs etrangers et les focus (D Yorke aujourd'hui) :love: , il a bien evolué ce tomic
 
:jap:

n°11150849
van basten​33
Girondin expatrié
Posté le 11-04-2007 à 08:18:53  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

[:ninja dago] la troupe !
 
Encore une belle journée qui s'annonce... :love:  
 
Liverpool - PSV Eindhoven  
Bayern Munich - Milan AC  
 
et surtout le focus de Bakk sur un de mes petits chouchous, Ryan Giggs  [:atsuko]  
 
Et si c'était le retour en force des clubs anglais sur le devant de la scène européenne... :whistle:  
Demi-finales envisageables: Chelsea-Liverpool et Manchester United-Bayern Munchen (ou Milan AC)
 
Pour rebondir sur Lampard, je ne pense pas qu'il ait besoin de Ballack (qui devrait jouer plus haut) au milieu du terrain. Pour voir son importance, il suffit de lui mettre à ses côtés un gros travailleur style Makélélé et/ou un milieu défensif avec un énorme impact physique style Essien ou Djiba Diarra. [:petrus75]
 
edit:  résumé   [:cerveau lent]  http://www.dailymotion.com/relevan [...] hesterroma


Message édité par van basten33 le 11-04-2007 à 08:37:36
n°11151181
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 11-04-2007 à 09:48:48  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Ryan Giggs
 
 
 

  • Ryan Giggs est un footballeur gallois né le 29 novembre 1973 à Cardiff, au Pays de Galles.


Ailier gauche virevoltant (1m79.4, 72kg), Ryan Giggs est l'un des symboles de Manchester United, équipe dans laquelle il évolue depuis le début de sa carrière professionnelle malgré les sollicitations régulières d'autres grands clubs.
 

  • Manchester United : 700ème sélection le 03/03/2007 (143 buts marqués).


 
 
 
 
http://www.bbc.co.uk/wales/matchofthedaywales/images/wales/slideshows/260105/ryangiggs.jpg
 
 
 
 

Sir Alex Ferguson a écrit :

"Lorsque Ryan cours vers des joueurs il leur mélange les pinceaux. Tu n'as plus envi d'être un défenseur". "Je me souviens de la première fois que je l'ai vue. Il avait 13 ans et flotait à travers le terrain comme un cocker espagnol courant après un morceau de papier d'étain dans le vent"



 
[C'te prose [:cerveau lent]]
 
 
 
 
 

Citation :

Ryan Giggs est le Mancunien le plus titré avec 17 titres majeurs et sans l'intervention de Fergie, il ne serait peut être pas devenu une légende vivante du côté d'Old Trafford.


 
 
 
 
 
http://img102.imageshack.us/img102/2097/giggsnse1hn.jpg
 
 
 
 
 

Citation :

Jeune, le natif de Cardiff né en 1973, était inscrit à la Manchester City's School of Excellence, mais Sir Alex Ferguson sonna lui même à la porte des Giggs pour le recruter, le jeune Ryan sauta sur l'occasion et le rêve devint réalité.
 
Professionel à 17 ans, il fit sa première apparition en Mars 1991 contre Everton à Old Trafford, remplaçant Denis Erwin.


 
 
 
 
http://ly.lygo.com/ly/manutd/wp/giggs_2_800.jpg
 
 
 

Citation :

La saison suivante fut mémorable pour le jeune Ryan, inscrivant le but de la victoire contre Manchester City sur une victoire 1-0.
 
Une blessure de Lee Sharpe permit à Ryan Giggs de s'établir comme titulaire lors du début de saison 91/92, grâce à sa technique et ses dribles qui déroutèrent les défenses adverses.


 
 
 
 
 
http://www.saltatours.co.uk/Images/ryangiggs.jpg
 
 
 
 

Citation :

Son premier trophée arriva en Avril 1992, contre Nottingham Forrest en finale de la League Cup, et la saison suivante marqua le premier sacre en Premiership pour Giggs avec United, il en gagna 7 autres...
 
Ryan Giggs gagna entre autres: une Coupe d'Europe, une Super Coupe d'Europe, une Coupe Intercontinentale, 5 Fa Cups. On se souviendra toujours du but exceptionnel de Giggs contre Arsenal en replay de la demi-final de Fa Cup au Villa Park. Un moment magique qui propulsa United en finale de la compétition et qui restera à jamais dans les anales de l'histoire du club.


 
 
 
 
http://fans.nhl.com/5A-thumbs/3180/ryan%20giggs%20is%20god.bmp
 
 
 
 

Citation :

Ryan Giggs célebra ses 10 ans à OT lors d'un match contre le Celtic lors de la saison 01/02, et ses exploits ne s'arrêtèrent pas là, 1 saison plus tard il inscrit son 100ème buts avec Man United contre Chelsea lors d'un match nul 2-2 au Stamford Bridge, pendant que la victoire 2-1 de United contre Liverpool en septembre 2004 marqua la 600éme apparition de Ryan en rouge, faisant dorénavent partie du panthéon du blub avec Bobby Chartlon (759 apparitions) et Bill Foulkes (688 apparitions).


 
 
 
 
http://www.icons.com/images/merch/print_giggs.jpg
 
 
 
 
"Ryan Giggs, Ryan Giggs, running down the wing ,Ryan Giggs, Ryan Giggs , crossing like a King, Feared by the Blues, Loved by the reds, Ryan Giggs Ryan Giggs"
 
 
 
http://www.gg2.net/photogallery/photos/27_120406.jpg
 
 
 

Queiroz a écrit :

"Nous espérons que sa contribution se poursuive encore deux ou trois saisons, sans aucun problème."
 
 
 
 
"Il est très rare de trouver un joueur qui est capable d'achever 16 années dans un club jouant au niveau de Giggsy"  
 
 
 
 
"C'est une carrière remarquable et étonnante. Il a toujours répondu présent aux demandes du club et il marque beaucoup de buts, c'est vraiment quelque chose de fantastique"
 
 
 
 
"Et cela nous en dit beaucoup sur sa personnalité, son dévouement et sa passion pour le club et le jeu, sa motivation et sa concentration aux séances d'entraînement. Si vous perdez ce désir, vous ne pouvez plus continuer"
 
 
 
 
"Après 16 années au club, Giggs est Manchester United. Le voir jouer, avec tant de fantaisie, de créativité et de divertissement, mais aussi en dehors du terrain, il est vraiment un modèle pour tous ceux qui aime le beau jeu"



 
 
 
 
http://www.manchesterunited.co.uk/giggsnew.jpg
 
 
 

Ji-Sun Park a écrit :

"C'est quasiment impossible de remplacer Ryan Giggs - on trouve pas beacoup de joueurs comme lui. Il est rare. Il a des qualités de classe internationales et il a accomplit tellement de chose à un seul club. On ne peut que lever les yeux vers lui."



 
 
 
 
http://www.bbc.co.uk/wales/matchofthedaywales/images/ecards/giggs_390.jpg
 
 
 
 
Son Palmarès / Ses Stats
 
 
    * Champion d'Angleterre en 1993, 1994, 1996, 1997, 1999, 2000, 2001 et 2003
    * Vainqueur de la Coupe d'Angleterre en 1996, 1999 et 2004
    * Vainqueur de la Coupe de la Ligue en 1992 et 2006
    * Vainqueur de la Ligue des Champions en 1999
    * Vainqueur de la Coupe intercontinentale en 1999
 
 
http://img221.imageshack.us/img221/5458/giggsoe9.jpg
 
 
 
 
Ses Vidéos
 
 
 




n°11151298
van basten​33
Girondin expatrié
Posté le 11-04-2007 à 10:04:48  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bakk15 a écrit :

Focus Ryan Giggs


 
Focus de qualitaÿ  :love:  
 
 
 :jap:

n°11156003
Yoshikawa
Posté le 11-04-2007 à 17:08:56  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Nasri
Le petit prince du velodrome

 

http://nasri-the-bes01.skyblog.com/pics/213442937.jpg

 

Né le 26 juin 1987 à Marseille, est un footballeur français dont les parents sont d'origine algérienne kabyle.
A ses débuts, Samir dès l'âge de 5 ans aimait déjà jouer au foot. Il jouait dans son quartier (la Gavotte Peyret) avec les petits de son âge comme les plus grands. Sollicité par son entourage pour aller jouer en club ses parents décidèrent de lui faire signer sa première licence au sein du club des Pennes Mirabeau à l'âge de 6 ans. Il y joua 2 saisons puis est remarqué par les recruteurs de l'Olympique de Marseille qui à cette époque était Mr.ASSOLEN Freddy et Mr.GIOVANINI Roger.

 

http://nasri-the-bes01.skyblog.com/pics/213526685_small.jpg

 

Après consultation et accord des parents, Samir prit la direction du club Phocéen. Son évolution l'amena a évoluer respectivement au fur et à mesure des années dans le club en benjamin,- de 13 ans Ligue, - de 15 ans Ligue,- de 16 ans Nationaux et - de 18 ans Nationaux. Pendant ces années son parcours l'amena à gagner différents titres et coupes tels que le Championnat de Provence,la coupe de Provence et les plus célèbres coupes chez les minots (GARRAU, PONS) et sans oublier le championnat de France des - de 14 ans avec la ligue Méditerranée.Suite au Championnat des ligues de France Samir fut sélectionné en équipe de France des - de 16 ans, puis l'année suivante chez les - de 17 ans avec qui il devient Champion d'Europe de la catégorie, en marquant le but victorieux et en la circonstance il a été élu meilleur joueur du tournoi.

 

Quelque image valent mieux que de long discours, La bio en images sponso by C+

 

http://nasri-the-bes01.skyblog.com/pics/213994102_small.jpg

 

Ce qui donna à la France le titre de Champion d'Europe qui n'avait jamais été remporté dans cette catégorie d'âge. Suite à ce fameux parcours Samir intégra le groupe professionnel de L'Olympique de Marseille pour s'y entraîner. Quelques mois après,il signa son premier contrat professionnel.

 

http://nasri-the-bes01.skyblog.com/pics/213751198.jpg

 

Suite à ce fameux parcours, Samir intégra le groupe professionnel de l'Olympique de Marseille pour s'y entraîner. Quelques mois après, il signa son premier contrat professionnel. Une nouvelle page se tourne avec les Bleus pour Samir Nasri: le 9 août 2006, il est sélectionné par René Girard chez les Espoirs pour affronter la Belgique le 15 août 2006.

 

Samir Nasri est un joueur de type « n°10 » meneur de jeu. Doté d'une technique brillante et d'une excellente vision du jeu, il fait partie des grands espoirs du football français.

 

il est convoqué pour la première fois par Raymond Domenech en Équipe de France pour jouer contre la Lituanie et l'Autriche. Contre la Lituanie, il devait faire son entrée en jeu dans les 20 dernières minutes, le score étant de 0 à 0, mais le but de Nicolas Anelka fera changer de stratégie Raymond Domenech. Le jeune prodige marseillais honore finalement sa première sélection en tant que titulaire le 28 mars 2007, en match amical contre l'Autriche, au Stade de France. Il ne rate pas son entrée en jeu puisqu'il est l'auteur d'une passe décisive et reçoit l'ovation du public.

 

Zizou a propos de Nasri :

 

« Faire ce qu%u2019il fait sur le terrain à 17 ans est énorme. Si en plus de ça il a la tête sur les épaules et qu%u2019il sait qu%u2019il faut rester les pieds sur terre%u2026 Je pense qu%u2019il a un bon entourage. C%u2019est bien. J%u2019ai des amis en commun qui connaissent bien le papa. C%u2019est ce qu%u2019il faut pour progresser dans ce sens-là. En continuant comme cela, ce sera un grand champion. Il va le démontrer. C%u2019est tout le mal que je lui souhaite. »

 


Palmarès

 

   * mai 2004 : Champion d%u2019Europe des moins de 17 ans
    * août 2004 : Vainqueur d%u2019un tournoi international en Rép. Tchèque
    * juin 2006 : Finaliste de la Coupe de France en 2006 avec l' Olympique de Marseille
    * sept 2006 : Première sélection en équipe de France espoirs de football
    * 1e sélection en équipe de France A: le 28 mars 2007 (au Stade de France) contre l'Autriche.
    * mars 2007: Trophée joueur du mois UNFP-Canal +-L'équipe de L1

 

Dates clefs

 

   * 1er match 12/09/04 à sochaux (2-0)
    * 1ere passe décisive en novembre 2004 (à Marseille pour S.Marlet 3-1 Olympique de Marseille - FC Nantes)
    * 1er but pro : 12/01/2005 à Lille (1-2) sur une passe de S.Marlet
    * 1er match en coupe d'Europe le 16/07/2005 a Berne en suisses (Young Boys de Berne 2-3 Olympique de Marseille)
    * 1er but en compétition européenne le 23/07/2005 a Marseille contre Berne en intertoto (2-1)

 

Carrière

 

Saison                Club                                       Championnat   Coupes nationales  Coupes d%u2019Europe  Sélection
2004 - 2005  Olympique de Marseille   France  24 matchs / 1 but  1 match           -                           -
2005 - 2006  Olympique de Marseille   France  30 matchs / 1 but  5 matchs       10 matchs (C3) / 1 but  -
2006 - 2007  Olympique de Marseille   France  30 matchs / 1 but  5 matchs       4 matchs (C3)           1 match

 

Le petit Prince ( Fast Food )
L'envie de vaincre
Quelques Actions

 


Regalez vous ! [:cerveau lent]

Message cité 3 fois
Message édité par Yoshikawa le 11-04-2007 à 17:18:57
n°11157157
van basten​33
Girondin expatrié
Posté le 11-04-2007 à 19:16:48  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Thx Yoshi... :jap:  
 
 [:cerveau lent]  
 
"Focus" à garder sous le coude et à enrichir, car Samir Nasri est loin d'avoir terminer la magnifique carrière qui s'ouvre à lui... :pt1cable:


Message édité par van basten33 le 11-04-2007 à 19:17:15
n°11157205
Tristou
Traque les spams
Posté le 11-04-2007 à 19:21:13  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Thx Yoshi, très bon focus [:cerveau lent]


---------------
"Striker : Surely you can't be serious. Rumack : I am serious... and don't call me Shirley."
n°11168246
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 12-04-2007 à 19:00:49  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 
n°11173061
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 13-04-2007 à 09:35:47  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus d' Arthur Antunes Coimbra
 
dit : ZICO
 
 

Citation :

Né le 3 mars 1953, Zico est d’origine modeste, il a passé sa jeunesse dans un quartier de Quintino Rio de Janeiro.
 
Il fit partie d’une famille de footballeurs, son père était gardien de but, trois de ses frères ont fait aussi une carrière professionnelle, son frère Edu a participé à la Coupe du monde 1974.


 
 

Citation :

Pour beaucoup, il est le meilleur joueur Brésilien de tous les temps avec, entre autres, Pelé, Garrincha, Rivelino, Romario et Ronaldo. A un moment de sa carrière on l’a d’ailleurs appelé le Pelé blanc. Malheureusement pour lui, c’est avec Michel Platini l’un des meilleurs footballeurs à n'avoir jamais gagné la Coupe du monde de football (le Brésil a été éliminé au 2è tour en 1978 et 1982, et par l’équipe de France en quarts de finale en 1986).


 
 
http://www.ilcalcio.net/fotogoal/zico.jpg
 
 
 
 

Citation :

Comme tous les jeunes Brésiliens, il a joué très jeune au football puis il a eu l’occasion de passer un test pour le club de Flamengo, c’est ainsi que sa carrière de future vedette du football mondial a commencé.
 
Sa carrière avec le club de Flamengo a débuté en 1973. On le surnommait 'Galinho de Quintino'. Zico a joué principalement pour le club de CR Flamengo, mais il a effectué aussi un court passage dans le championnat Italien de série A à Udinese.
 
Zico a permis au club de Flamengo d’atteindre les sommets au Brésil et en Amérique du Sud avec, entre autres, en 1981 une victoire dans la Copa Libertadores, la coupe intercontinentale en 1981 et 4 titres de champion du Brésil.
 
Il fut transféré pendant 2 ans, de 1983 à 1985 au club d’Udinese, en Italie, ce qui a permis à ce club de bien progresser dans la série A, mais sans gagner de titre.
 
Par la suite il retourna à son club d’origine de CR Flamengo, mais avec moins de réussite car sa carrière fut alors perturbée par plusieurs blessures.
 
En 1987 il permit à CR Flamengo de gagner un nouveau titre de champion du Brésil, le quatrième pour lui.


 
 
 
 
http://www.museudosesportes.com.br/img_noticias/1334.jpg
 
 
 

Citation :

Il fit ses débuts avec l'équipe du Brésil en 1976 et joua jusqu'en 1986.
 
Zico a cumulé 88 sélections en équipe du Brésil (dont 72 officielles) et a marqué 66 buts (52 officiels). Il a participé aux Coupe du monde 1978, Coupe du monde 1982 et Coupe du monde 1986.
 
Sa carrière sera aussi marquée par un penalty manqué en cours d'un match d'anthologie contre de l'équipe de France à Guadalajara (Mexique) en quart de finale de la Coupe du monde 1986. Alors qu’il y avait égalité au score (1-1), Zico a manqué le penalty qui aurait permis la qualification du Brésil en demi-finale (le score étant de parité en fin de match, les équipes ont été départagées par une séance de tirs au buts, Zico a tiré de nouveau et a marqué, contrairement à un autre illustre joueur Brésilien, Socrates qui a échoué et a ainsi contribué à l’échec du Brésil contre la France).


 
 
 
 
http://www.biografiasyvidas.com/biografia/z/fotos/zico.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Sa Carrière :
 

  • 1973-1983   CR Flamengo      Brésil
  • 1983-1985   Udinese Calcio    Italie
  • 1985-1989   CR Flamengo      Brésil
  • 1991-1994   Kashima Antlers  Japon


 
 
http://img.mercadolivre.com.br/jm/img?s=MLB&f=37251819_1794.jpg&v=P
 
 
 
Son Palmarès :
 

  • 1981 Coupe Libertadores avec CR Flamengo
  • 1981 Coupe intercontinentale avec CR Flamengo
  • 1980, 1982, 1983 et 1987 Champion du Brésil
  • 1993 Champion du Japon
  • 1978 Troisième de la Coupe du monde 1978 avec le Brésil


 
 
 
 

Citation :

Deux trophées lui été promis, il n'en conquit aucun. Ce double échec est resté comme la seule ombre au palmarès de brésilien Arthur Antunes Coimbra, joueur couvert de talent et dans les lignée des plus grands artistes qu'ait fourni le football Carioca. Surnommé "le Pelé blanc", une référence, la gamme de ses possibilités était sans limite. Il possédait une vraie intelligence du jeu et savait tirer les coups francs des deux pieds, de l'intérieur ou de l'extérieur, en force ou en finesse.


 
 
 
 
http://www.home.no/hjorthen/bilder/zico.jpg
 
 
 
 
 
Ses Stats :
 
 

  • Zico a disputé 765 matches et marqué 568 buts pour Flamengo, 79 matches avec 57 buts pour Udinese, 88 matches avec 54 buts pour Kashima Antlers.


 
 
 
 
Sa Carrière d'entraineur :
 
 
 

  • Lorsque la carrière de Zico a pris fin, en 1989 pour ce qui concerne l’équipe du Brésil et en 1990 avec le club de CR Flamengo, il devint le 1er directeur général au Secrétariat National du sport Brésilien en 1990. Cette reconversion démontrait toute la confiance et l’admiration dont il bénéficiait au Brésil. Sa contribution principale fut la législation de l’activité sportive dans un domaine où les équipes sont davantage gérées comme des associations et non pas comme des clubs professionnels.


Par la suite, il eut une mission encore plus importante puis qu’il prit pratiquement en charge l’implantation du football au Japon, en tant que directeur technique, entraîneur et joueur. A partir de 1991, il développa l’équipe des Kashima Antlers qui fut promue de 2è division en (première) Ligue J.
 
Sa carrière de joueur terminée en 1994, il devint directeur technique des Kashima Antlers. A noter que le stade de Kashima avait été retenu pour la Coupe du monde 2002.
 
En parallèle, Zico créa en 1995 son propre club au Brésil : Clube de Futebol Zico (Zico Football Club).
 
En Juillet 2002, Zico est devenu sélectionneur de l’équipe du Japon, il permit à l’équipe du Japon de gagner la Coupe d'Asie 2004 (la 3è pour le Japon) et de se qualifier pour la Coupe du monde 2006.
 
Après avoir démissionné de son poste à la suite de l'élimination précoce de l'équipe nationale japonaise lors de ce tournoi, Zico signa un contrat de deux ans avec le club turc de Fenerbahce dont il est actuellement le coach.
 
 
 
http://www.sofoot.com/images/photos-articles/zico.jpg
 
 
 
 
Ses Vidéos :
 
 
 
Compil de Buts de l'artiste 5:19 [:cerveau lent] [:cerveau lent] et .... [:cerveau lent]
 
Alegria de ser Rubro-negro - ZICO 1:39
 
Coca-Cola, com Zico (1982)
 
1990 - Clipe com a despedida do Zico - Divulgue!

Message cité 3 fois
Message édité par Bakk15 le 13-04-2007 à 09:36:31
n°11174525
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 13-04-2007 à 11:45:30  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

[:biff tannen] 'lu Evry Body.
 

Bakk15 a écrit :

Focus d' Arthur Antunes Coimbra
dit : ZICO


 
Danke pour ce focus du matin.
 
Il est d'hors et déjà consigné :jap:
 

HISH a écrit :

J'annonce Alves à Lens à l'Intersaison ! ! :o


 
Lequel ?

Message cité 2 fois
Message édité par JMAulas le 13-04-2007 à 11:45:52

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11184439
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 14-04-2007 à 12:46:52  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Mozer en préparation, négro je compte sur toi pour completer la charnière centrale quand tu as un moment. :o


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11185118
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 14-04-2007 à 14:35:56  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Chris "Magic" Waddle
 
 
 
 
 
http://news.bbc.co.uk/olmedia/2015000/images/_2016885_waddle300.jpg
 
 
 
 
 

Citation :

Christopher Roland Waddle appelé communément Chris Waddle, est né le 14 décembre 1960, à Hepworth, près de la ville de Gateshead, en Angleterre, Évoluant en milieu de terrain, il fait, au début de sa carrière, plusieurs essais non concluants dans des clubs anglais (Sunderland, Coventry City). Contraint de travailler en usine pour gagner sa vie, il ne se décourage pas.
 
Finalement, le club de Newcastle United l'engage en 1980, pour une somme dérisoire. Chris Waddle réalise alors de bonnes performances puisqu'il inscrit 46 buts en 169 matches avec son club. Il est ainsi sélectionné en équipe d'Angleterre Espoirs. Il fait partie d'un fameux trio d'attaquant en compagnie de Kevin Keegan et Peter Beardsley.


 
 
 
 
 
http://www.sporting-heroes.net/files_football/WADDLE_Chris_19840908_GH_L.jpg
 
 
 
 
 

Citation :

Désirant évoluer dans un club plus ambitieux, il tente l'aventure avec Tottenham Hotspur en 1985. Il joue 173 matches avec les Spurs et marque 42 buts. Parallèlement, il devient un membre régulier de l'équipe nationale avec laquelle il échoue en quart de finale de la Coupe du monde 1986 au Mexique.
 
Durant ces années à Tottenham, Waddle se distingue de différentes façons : par sa coupe de cheveux particulière dont il lance la mode auprès des jeunes footballeurs (petite queue de cheval) et par un disque enregistré avec son coéquipier Glenn Hoddle. Le titre nommé Diamond Lights rencontre le succès car il fait partie du Top 20 britannique en 1987.
 
Sur le terrain, Waddle mène Tottenham en finale de la FA Cup en 1987, battu par Coventry et en demi-finale de la League Cup. Le club finit troisième du championnat cette année-là.
 
En 1988, il fait partie de l'équipe d'Angleterre qui perd ses trois matches de poule en phase finale du Championnat d'Europe des nations.


 
 
 
 
http://idata.blogmaster.fr/0/00/77/45/classicfoot/classicfoot14.jpg
 
 
 
 

Citation :

En 1989, Bernard Tapie obtient le transfert de Chris Waddle à l'Olympique de Marseille pour près de 45 millions de francs, une somme énorme pour l'époque (plus gros transfert de tous les temps à l'époque). L'anglais est adopté par les supporters marseillais qui aiment son jeu, son sens du spectacle et du dribble et surtout le fait qu'il ne se prenne pas au sérieux. Le gaucher anglais a, de plus, un talent certain pour les coups de pied arrêtés.
 
Dans une équipe de stars, il remporte trois championnats de France d'affilée de 1990 à 1992 et participe aux épopées européennes de l'OM (confrontations avec le Milan AC par exemple ou finale perdue en 1991)
 
Toujours malheureux en équipe nationale, il rate complètement le dernier tir au but contre l'Allemagne en demi-finale de la Coupe du monde 1990. C'est ce qui lui est reproché pendant longtemps et le rend alors moins populaire en Angleterre qu'en France


 
 
Un des moments les plus mémorable de son passage Olympien [:cerveau lent]
 
 
 
 
http://www.bbc.co.uk/devon/sport/images2/archive_footy/torquay_chris_waddle_260998_v_halifax_320.jpg
 
 
 
 

Citation :

Waddle revient en Angleterre en 1992, pour rejoindre Sheffield Wednesday, dirigée par Trevor Francis. Le club atteint cette année-là les deux finales de Coupe qu'il perd les deux fois contre Arsenal ! Malgré les blessures qu'il subit, Chris Waddle est désigné meilleur joueur du championnat anglais par ses pairs.
 
Lorsqu'il quitte Sheffield en 1996, après avoir disputé plus de 100 matches et refusé un énième challenge en France au FC Martigues, il joue brièvement pour plusieurs clubs jusqu'à devenir entraîneur-joueur de Burnley en 1997.
 
En septembre 1998, il rejoint Torquay United Football Club, club pour lequel il ne joue que 7 matchs avant de prendre un poste d'entraineur à Sheffield Wednesday.
 
Il a ensuite joué pour plusieurs clubs amateurs comme le Worksop Town FC et le Glapwell FC.
 
Depuis sa retraite sportive, Chris Waddle apparaît fréquemment au micro de l'émission « BBC Radio Five Live » pour les journées de Premier League. Il travaille également comme consultant de la BBC pour la coupe du monde.


 
 
 
 
 
 
Ses Clubs :
 
   

  • 1980-1985 : Newcastle United  Angleterre

   

  • 1985-1989 : Tottenham Hotspur  Angleterre

   

  • 1989-1992 : Olympique de Marseille (petit drapeau) France

   

  • 1992-1996 : Sheffield Wednesday  Angleterre

   

  • 1996 : Falkirk  Écosse

   

  • 1996-1997 : Bradford City AFC  Angleterre

   

  • 1997 : Sunderland  Angleterre

   

  • 1997-1998 : Burnley  Angleterre

   

  • 1998 : Torquay United Angleterre


 
 
 
http://www.55max.com/images/photos/england/7.jpg
 
 
 
 
Son Palmarès :
 
   

  • Champion de France : 1990, 1991, 1992 (Marseille)

   

  • Finaliste de la Coupe des Champions 1991

   

  • 1987 : Finaliste de la FA Cup avec Tottenham Hotspur

   

  • 1993 : Finaliste de la FA Cup avec Sheffield Wednesday

   

  • 1993 : Finaliste de la League Cup avec Sheffield Wednesday


Meilleur joueur du championnat anglais : 1992 (Sheffield)
Equipe nationale : 62 matchs, 6 buts
 
 
 
http://www.anzowls.com/gallery/old/waddle-cantona.jpg
 
 
 
 
Ses Vidéos :
 
 




n°11185141
cyber1989
Posté le 14-04-2007 à 14:41:23  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Merci pour le focus (je connaissais que de nom :o oui je suis jeune :p ) !

n°11185143
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 14-04-2007 à 14:41:36  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus José Carlos Mozer : le Cris métissé
 

Mozer a écrit :

Je joue à un poste où s’échangent des coups. Je préfère donner que recevoir.



 
http://us.geocities.com/baumstarkjr/mozer.jpg
 
Entré dans la légende pour avoir formé en début des années 90, la charnière centrale la plus rugueuse de l’histoire de l’hexagone avec son comparse Basile Boli, José Carlos Nepomuceno Mozer est né le 19 Septembre 1960 à Rio de Janeiro.  
 
http://img149.imageshack.us/img149/7480/mozer7sn.jpg
 
Avec ses faux airs de girafe, la faute à un cou interminable porté largement moins tendance que Chris Waddle et son mulet, il restera considéré comme un des meilleurs libéros de l’histoire. Sa nonchalance sud-américaine alliée à sa grande maîtrise technique ont régalé les terrains de Botafogo, Flamengo (où il passa une grande partie de sa carrière et se fit un nom), Lisbonne, Marseille et Kashima (au crépuscule de sa carrière).
 
Au commencement, Carlos est un gamin chétif, malingre, sans réel talent ni technique et encore moins le physique qu’on lui connaît. Bien que Botafogo et Flamengo lui donnèrent l’opportunité, ses chances de percer frôlait le zéro absolu. Mais le dopage est passé par là en la personne du médecin de son club d’origine à Bangu dans la banlieue de Rio qui décide de faire les apprentis sorciers et de donner à Carlos au moyen d’injections hormonales, les 15cm qui lui manque pour jouer au plus haut niveau. Pendant 10 mois, chargé comme une mule, le petit Mozer reste désespérément l’avorton qu’il était. Mais à 16 ans et sans crier gare, il prend 17cm en un rien de temps et culminera désormais à 1.87m, sa taille définitive.
Ce pacte avec le diable à un prix et cela coûtera à Carlos une fragilité osseuse qui sera la cause de blessures à répétitions durant toute sa carrière.  
 
http://sports.nifty.com/zico/memoria/images/Mozer.jpg
 
Carlos ne sera jamais milieu, ni attaquant malgré tous ces rêves, pas assez technique pour cela, recaser en défense centrale au Flamengo, il inventera un style qui lui est propre basé sur l’intimidation plus que sur le mauvais geste, généreux dans l’effort. Mozer faisait mal d’entrée de jeu, sans vergogne, pour marquer son territoire et imposer sa taille patron. Coudes exagérément écartés, torse gonflé, bassin porté vers l’avant en forme de provocation, jambes tendues prêtes à dégainer du tacle, « Carlitos Brigante » ne laissait rien passer, pas même un orteil quand bien même le ballon avait par mégarde réussit à lui échapper. Sa relance avait la précision de ces tacles ce qui faisait de lui une redoutable rampe de lancement.  
 
Pour son pays, Mozer tombe à la bonne époque, le Brésil est défensivement très fragile et Parreira cherche des costauds pour tenir la maison auriverde. En 1983 (après une coupe intercontinentale et deux titres de champion du brésil glané), il arrive en Seleçao. Pilier de ce nouveau Brésil, l’équipe va durant 3 ans pratiquer un football que d’aucun qualifierait d’uruguayen, rugueux, dur sur l’homme et sans génie. Lors du Mondial 1986, le Brésil se mettra enfin à rejouer au football carioca mais Carlos ne sera pas de l’aventure, récupérant d’une opération du Ménisque. Son seul mondial, il le jouera en Italie en 1990, un mondial à son image rigoureusement défensif. Carlos Mozer comptera dans sa carrière en tout et pour tout 36 sélections.
 
http://www.geocities.com/SunsetStrip/Palms/6237/mozer.JPG
 
En 1987, il tape dans l’œil des recruteurs européens suite à un match entre son club du Flamengo et le FC Porto. Porto veut le signer mais c’est à Benfica qu’il posera ses valises pour deux saisons, remportant un championnat mais échouant au penalty en C1 face au PSV (une constante dans sa carrière européenne). En 1989, sa légende est en marche, il signe à l’Oème. Durant trois ans sous l’aile de Goethals et au côté de Boli, il remportera 3 championnats, 1 coupe de France et perdra une nouvelle finale de C1 face à l’Etoile Rouge lors d’une séance de penalty.
 

Carlos Mozer au sommet de son art (1991) a écrit :

Non, je ne suis pas violent. Je suis dur. La violence c’est agresser un adversaire pour essayer de le casser. Moi, j’utilise ma force physique pour récuperer le ballon.Je m’engage sans mauvaise intention.



 

Basile Boli a écrit :

Il nous suffisait d’un peu d’intox verbale pour effaroucher certains attaquants trop tendres.



 

Chris Waddle a écrit :

Je n’ai jamais vu de joueur aussi fort dans le jeu aérien



 
http://www.omactu.net/mozer.jpg
 
De retour au Benfica en 1993, il y restera 3 ans, le temps d’un nouveau titre de champion du Portugal et une coupe nationale avant de s’exiler au japon au Kashima Antlers (champion) pour finalement rentrer dans le staff technique du grand club Lisboète une fois sa carrière terminée (1997).
 
Les plus grands défenseurs marseillais (un passage sur Carlos Mozer au milieu)


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11187720
Profil sup​primé
Posté le 14-04-2007 à 20:49:14  answer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Focus José Carlos Mozer : le Cris métissé


tain mais stinsulte  :ouch:
comparer l'un des 2-3 meilleurs def centraux de tout les temps avec Cris ... ya vraiment des educations a refaire :/

Spoiler :

bien les deux focus du jour sinon  :D


Message édité par Profil supprimé le 14-04-2007 à 20:58:17
n°11190257
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 15-04-2007 à 01:05:01  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Je viens de voir les scores, ça fait peur. :/
 
Heureusement qu'il y a les focus pour montrer ce qu'est le football. :/


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11190597
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 15-04-2007 à 01:48:27  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Demain j'vous fais un focus sur l'acteur-footballeur, Vinnie Jones, une de mes idoles.

 

Grounded est en trance, c'est un international du pays des rouquins qui sentent fort. :o

Message cité 1 fois
Message édité par JMAulas le 15-04-2007 à 01:48:56

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11191555
Bad Bond
Agent #003
Posté le 15-04-2007 à 10:36:53  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Sauf qu'on refait le match c'est de la merde sonore, là c'est du Bad Bond SMS kikoolol style et c'est très pénible, j'espère qu'un modal fera quelque chose.  [:slackerbitch]  
 
[:cerveau totoz]


lol
retourne faire tes focus c'est tellement interressant


---------------
recordman du jeu du screenshot : Okiron en 12Secondes
n°11191876
jack ryan
Slaughterhouse General
Posté le 15-04-2007 à 12:00:15  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

A quand le focus sur Enzo Zidane ?  :o


---------------
I'm the best rapper alive, Lil Wayne's migraine Jay-Z's headache // Footware.fr
n°11192427
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 15-04-2007 à 13:34:27  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Le focus Vinnie Jones va pas tarder.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11192805
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 15-04-2007 à 14:17:50  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Vinnie Jones, l'acteur-footballeur :

 

Portrait cinématographique de l'artiste

 

http://www.vinniejones.co.uk/images/snatch/snatch_003.jpg

 
Ringo Starr (Parole d'une chanson des Beatles(1965)) a écrit :

Ils vont me faire tourner au cinéma, ils vont faire de moi une grande star. On fera un film sur un homme qui est triste et seul, et tout ce que je dois faire, c'est l'interpréter au naturel.


 

Ou comment résumer la vie en quelques paroles de chanson.
 
Né le 5 Janvier 1965 à Watford, Vinnie Jones n'est pas le plus connu des internationaux gallois, nationalité acquise de part son grand-père (9 sélections entre 1994 et 1997), ni même un artiste du ballon rond malgré ses 486 matchs de professionnels, mais ce joueur a marqué le foot de ses crampons étrainées à Wimbledon (86/89 puis 92/98), Leeds (89/90), Sheffield (90/91), Chelsea (91/92) ou encore QPR (Entraîneur - joueur) , à coup de tacle, de violence verbale et de cassette vidéo. Il s'est imposé comme LE bad boy le plus médiatique du foot anglais des années 1990, menant en parallèle une carrière cinématographique sous la coupe de Guy Ritchie (Lock, Stock and two smoking barrels, Snatch) avant de conquérir Hollywood une fois sa carrière footballistique achevée. (Opération espadon, Gone in Sixteen Second, X-men 3...)

 

http://www.vinniejones.co.uk/images/snatch/snatch_005.jpg

 

Carrière pauvre en titre car elle ne compte qu'une seule ligne de palmarès, une FA Cup remportée en 1988 avec le club de son coeur : le FC Wimbledon face au grand Liverpool 1-0 (qui restera dans l'histoire comme l'une des plus grosses surprises de la Cup). Mais qu'importe Vinnie restera l'homme qui fit trembler Gazza, le joueur qui scandalisa la fédération, une rétro sur lui s'impose...

 
Guy Ritchie (cinéaste et mari de Madonna) a écrit :

Ce qui se passerait, s'il y avait l'apocalypse, c'est qu'un certain nombre de choses survivraient ... dont Vinnie Jones !


 

http://www.vinniejones.co.uk/images/football/football_024.jpg

 

Homme d'affaire, Vinnie est de ceux qui savent exploité une image et la vendre. Une mauvaise réputation crée sur le gazon, lui taille un costard parfait pour incarner des gros bras aphones (Gone in Sixteen second, Opération Espadon), à l'image d'un Lino Ventura (ancien catcheur). Puis son style s'affine et au fur à mesure il se voit confier des premiers rôles dans des petites productions british (Mean Machine) ou des seconds rôles dans des superproductions Hollywoodiennes (X-men 3).

 

This is buisness [:cerveau lent]

 

Extrait de sa filmo 1 : Eurotrip (ManUtd Hooligans)

 

Vinnie Jones de son vrai nom Vincent Peter Jones quitte un domicile brisé à l'âge de 16 ans pour partir vivre son rêve de footballeur. Il débarque chez les amateurs de Wealdstone où il effectuera une montée avant de rejoindre en 1986, le FC Wimbledon, club de son coeur. La légende prétend que son amour pour le maillot était tel qu'il n'hésitait pas à coller au mur ses partenaires qui n'avait pas la même dévotion que lui pour les couleurs bleu et jaune.

 

http://www.vinniejones.co.uk/images/football/football_003.jpg http://www.vinniejones.co.uk/images/football/football_016.jpg  

 

Son principal fait d'arme sur le gazon restera son fameux marquage « à la culotte » d'une futur étoile du foot anglais, Paul Gascoigne, en 1988. Le duel fut âpre et marquera Gascoigne à jamais, les images de Vinnie faisait un « chat-bite » à Gazza feront de le tour du monde et la réputation de notre homme.

 

http://www.vinniejones.co.uk/images/football/vj_pg.jpg

 

Dès lors chaque fois que les deux homes se croiseront la presse s'en donne à coeur joie.

 

http://www.vinniejones.co.uk/images/football/football_051.jpg

 
Gazza a écrit :

Il s'est approché de moi pour me dire : « Je m'appelle Vinnie Jones, je suis un gitan, je gagne beaucoup de fric et je vais t'arracher l'oreille avec les dents puis tout recracher dans l'herbe. Tu es seul mon gros, tout seul avec moi ! » Tout le temps, j'ai senti son souffle derrière moi, comme un dragon. Je ne me suis jamais plaint d'être taclé, mais il s'agissait à chaque fois de pures agressions ! A un moment, il m'a craché au visage en me disant : « Je vais juste tirer le corner mais ne t'inquiète pas, mon gros, je reviens ! »


 

 

http://www.vinniejones.co.uk/images/football/football_041.jpg

 

Mais sa véritable éclosion à la une des Tabloïds, Vinnie la doit à la Fédération Anglaise, qui sanctionne le footballeur-acteur pour avoir sorti un film documentaire en vidéo, prônant l'apologie du jeu dur en 1992 : Soccer's Hardmen. La vidéo se vend comme des petits pains et l'amende infligé semble dérisoire (30 000€) au vue des gains réalisés avec le document, sa carrière d'acteur est désormais lancé.

 

http://ec2.images-amazon.com/images/P/B00005224G.02._SCLZZZZZZZ_V45562101_AA280_.jpg

 

(à partir de 5 min) Mean Machine dans une parodie de "Soccer's hardmen" [:tinostar]

 

1998 est une année dense pour Vinnie, il met quasiment fin à sa carrière à 33 ans en quittant Wimbledon en proie à une crise qui fera plonger le club de les méandres de l'anonymat, sort son autobiographie Confessions d'un Bad Boys, campe le personnage de Big Chris dans Lock , Stock and Two Smoking Barrels (gros succès du cinéma anglais qui fera connaître un jeune réalisateur talentueux Guy Ritchie) et connaît ses premiers déboires avec la justice.

 

En plein tournage de Lock, Stock ..., il est condamné à 100h de travaux d'intérêt général à cause d'une violente querelle de voisinage. 5 ans plus tard, il remettra ça en se bagarrant dans un avion de ligne, provoquant la résiliation de son contrat publicitaire avec l'un de ses sponsors : une marque de rhum.

 

Vinnie aime le rhum

 

Mais Vinnie a aussi une face cachée et c'est un homme de coeur, participant activement à un certain nombre d'oeuvres caricatives en faveur des enfants ou encore en offrant l'essentiel de son cachet de Lock, Stock ... à l'hôpital qui pratiqua avec succès une transplantation cardiaque sur son épouse, Tanya.

 

http://www.vinniejones.co.uk/images/football/football_038.jpg

Message cité 1 fois
Message édité par JMAulas le 15-04-2007 à 14:28:58

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11197625
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 15-04-2007 à 22:58:17  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Première victoire pour Hristo sur le banc du Celta, ça me fait penser à un focus ça [:icon3]


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11200372
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 16-04-2007 à 10:38:51  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

mais tu auras toujours ton odeur, redhead
 
[:beleg]
 
Tiens, et si je faisais un focus

Message cité 2 fois
Message édité par Bakk15 le 16-04-2007 à 10:39:07
n°11200790
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 16-04-2007 à 11:12:58  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Basile Boli
 
 
La charnière Centrale Olympienne reconstituée [:cerveau lent]
 
 
 
http://www.histoaja.free.fr/joueurs/images/petit/bboli.jpg
 
http://www.histoaja.free.fr/joueurs/images/grand/bboli06.jpg
 
 
 

Citation :

Basile Boli est un ancien footballeur français, né le 2 janvier 1967 à Abidjan (dans le quartier d'Adjamé) en Côte d'Ivoire. Il reste dans la mémoire du football français comme un joueur emblématique du championnat de France et surtout de l'OM avec qui il a remporté la Coupe des clubs champions.


 
 
 
http://www.histoaja.free.fr/joueurs/images/grand/bboli02.jpg
 
 
 

Citation :

Né en Côte d'Ivoire, Basile Boli arrive très jeune en France. Doué pour le sport, il débute dans le club de football de Romainville en banlieue parisienne. Il fréquente alors les travées du Parc des Princes comme supporter du PSG. Non sollicité par le PSG, il intègre le centre de formation de l'AJ Auxerre avec son frère Roger. Pendant sa formation à Auxerre, il participe aux victoires en championnat de France cadets en 1983 et en Coupe Gambardella en 1986, preuves de ses qualités de défenseur intraitable.
 
Doté d'un physique impressionnant, Basile brille rapidement et éclipse même son frère, à qui on promettait pourtant l'avenir le plus prometteur. Guy Roux appelle Basile en équipe première d'Auxerre pour la première fois lors de la saison 1982/1983. Dès l'année suivante, il devient un élément clé de la défense auxerroise et progresse alors à chaque saison. Il devient le chouchou du public et du coach.


 
 
 
http://www.omactu.net/boli.jpg
 
 
 
 

Citation :

Les huit saisons passées sous les couleurs auxerroises ont démontré les qualités de battant et de puissance physique de Basile Boli. Objet de nombreuses convoitises, c'est finalement l'OM de Bernard Tapie qui réussit à lui faire quitter son club formateur. C'est donc en 1990 que le joueur débarque à Marseille avec l'ambition avouée de remporter des titres dans un club ambitieux.
 
L'OM des années 1990 domine alors le football français. Aux côtés de Jean-Pierre Papin, Didier Deschamps, l'anglais Chris Waddle ou encore le brésilien Carlos Mozer, Basile Boli acquiert l'expérience des matches de haut niveau, gagne en maturité et exprime toute sa hargne et son envie de gagner.
 
1991 est une année faste puisque le club est champion de France de Division 1 et finaliste de la Coupe de France. Mais le point d'orgue de la saison est la finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions contre l'Étoile Rouge de Belgrade. Disputée à Bari, en Italie, la rencontre se solde par un match nul 0-0 et la cruelle séance des tirs au but. Les marseillais s'inclinent et voient s'envoler leur rêve de remporter le trophée pour le ramener pour la première fois dans l'Hexagone.
 
Les caméras de télévision et les photographes s'attardent alors sur la tristesse de Basile Boli. Le joueur applaudit les supporters marseillais pour leurs encouragements tout en versant des larmes de déception. Cette image va le hanter et lui donner encore plus de volonté pour prendre sa revanche et gagner cette coupe qui lui a échappé!
 
Deux ans plus tard, Marseille se retrouve de nouveau en finale de la Coupe d'Europe des Clubs Champions contre Milan AC. C'est Basile Boli, qui d'un coup de tête rageur expédie le ballon au fond des filets milanais et marque le seul but du match. Faisant écho aux larmes de Bari, la joie du joueur est immense lorsqu'il brandit la coupe et la présente aux supporters phocéens. Il entre ce jour-là dans l'histoire du football français.


 
 
 
http://www.omactu.net/teteboli.jpg
 
 
http://www.stade-de-reims.com/imgs/BoliMilan.jpg
 
 
 
 
 
 

Citation :

Dès 1986, Basile Boli choisit de représenter la France en équipe nationale. Il fera partie de la défense tricolore jusqu'en 1993. Sa carrière sous le maillot bleu n'est pas à la hauteur de celle qu'il a en club. Bien qu'il évolue en compagnie de joueurs doués comme Jean-Pierre Papin ou Éric Cantona, il ne remporte aucun titre.
 
Les Bleus ne parviennent pas à se qualifier pour le Coupe du monde 1990 et réalisent un Euro 1992 décevant en Suède malgré des phases qualificatives impressionnantes. Suivent ensuite les éliminatoires pour la Coupe du monde 1994. Blessé au genou, Basile est absent de la sélection française lors des calamiteux matchs de l'automne 1993 qui se soldent par la non-qualification de la France. Basile Boli ne rejouera plus avec les Bleus.


 
 
http://news.bbc.co.uk/media/images/38963000/jpg/_38963671_france92_gi300x200.jpg
 
 
 
 

Citation :

La fin de carrière de Basile Boli ne se déroule pas à Marseille. En effet, le joueur effectue un passage en Écosse, dans le club des Rangers F.C.. Il y remporte d'ailleurs son dernier titre de champion d'Écosse en 1995.
 
Ensuite, après un détour par l'AS Monaco, c'est au Japon qu'il termine sa carrière. Le club de Urawa Red Diamonds l'accueille pendant un an.


 
 
 
http://www.sporting-heroes.net/files_football/BOLI_Basile_19950311_SF_L.jpg
 
 
 
 
 
Ses Clubs :
 
   

  • 1982-1990 :  AJ Auxerre  

   

  • 1990-1994 : Olympique de Marseille  

   

  • 1994-1995 : Glasgow Rangers Écosse

   

  • 1995-1996 : AS Monaco  France

   

  • 1996-1997 : Urawa Red Diamonds  Japon


 
 
 
EDF :
 
   

  • 45 matchs en Équipe de France A - 1 but

   

  • Premier match en équipe de France A : 19 août 1986, Suisse-France : 2-0

   

  • A participé au Championnat d'Europe de football 1992


 
 
 
Son Palmarès :
 
   

  • 1983 - Champion de France Cadet (AJ Auxerre)

   

  • 1985 - Vainqueur de la Coupe des Alpes (AJ Auxerre)

   

  • 1986 - Vainqueur de la Coupe Gambardella (AJ Auxerre)

   

  • 1987 - Vainqueur de la Coupe des Alpes (AJ Auxerre)

   

  • 1989 - Étoile d'or France Football

   

  • 1991 - Finaliste de la Coupe de France (Marseille)

   

  • 1991 - Finaliste de la Coupe d'Europe des Clubs Champions (Marseille)

   

  • 1991 - Finaliste du Trophée Joan Gamper (Marseille)

   

  • 1991 - Champion de France de Division 1 (Marseille)

   

  • 1992 - Champion de France de Division 1 (Marseille)

   

  • 1993 - Champion de France de Division 1 (Marseille) (Oui, c'est VRAI §§§)

   

  • 1993 - Vainqueur de la Coupe d'Europe des Clubs Champions (Marseille)

   

  • 1995 - Champion d'Écosse (Rangers F.C.).


 
 
Ses Vidéos :
 
Le Vrai, le Bouillant
Marseille - Milan AC 26 mai 1993
OM - PSG 93
Le vrai le Bouillant
 
We've get the feeling chez Waddle :D

Message cité 1 fois
Message édité par Bakk15 le 16-04-2007 à 11:20:02
n°11200845
xxantoinex​x
Maek Dolan gret agen pls
Posté le 16-04-2007 à 11:16:56  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bakk15 a écrit :

J'ai failli ne pas le faire, en le voyant avec l'autre nabot [:thalis]
 
tiens, je suis énervé du coup  [:rhetorie du chaos]


Putain mais ouais :sweat:
 
Même Desailly a gentiment envoyé chier Sarko, pourquoi Basilou en a pas fait autant :cry:
 
Thx pour le focus :jap:

n°11201629
Profil sup​primé
Posté le 16-04-2007 à 12:39:41  answer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bakk15 a écrit :

Focus Basile Boli

 


 [:cerveau lent]  je kiff tes focus Bakk

 


 

Spoiler :


Moins ta signature par contre  :/

  


xxantoinexx a écrit :

Même Desailly a gentiment envoyé chier Sarko, pourquoi Basilou en a pas fait autant  :cry:  

 

Par certain que Marcel soit un modèle d'intelligence en fait  [:petrus75]

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 16-04-2007 à 12:40:10
n°11202112
Grounded
Man with burning hair
Posté le 16-04-2007 à 13:33:27  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Danke Négro pour le fuck us manquant.
 
J'ai eu des frissons à le lire pourtant j'suis pas marseillais, faudrait ptete que je baisse la clim. [:icon3]
 
Pas de politique sur ce topic. [:bakk]


 
T'as eu des frissons en lisant le focus sur Boli ?  
 
Tu peux pas être entièrement mauvais, il reste du bon en toi [:prodigy]


---------------
Profil strava
n°11209117
jack ryan
Slaughterhouse General
Posté le 16-04-2007 à 23:07:54  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Et y aura des focus spéciaux consacrés au vainqueur de chaque categorie ?


Message édité par jack ryan le 16-04-2007 à 23:08:58

---------------
I'm the best rapper alive, Lil Wayne's migraine Jay-Z's headache // Footware.fr
n°11209284
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 16-04-2007 à 23:13:57  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Si y en a un qui fait un focus Pelé j'lui apporte 40 min de résumé d'un match de légende en super8 noir & blanc du FC Santos face au Benfica champion d'Europe de la panthère du Mozambique. (bon pour l'instant (12 min) c'est pas trop ça :/)


Message édité par JMAulas le 16-04-2007 à 23:16:01

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11209876
van basten​33
Girondin expatrié
Posté le 16-04-2007 à 23:34:20  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

VB ça te branche pas une chronique sur la liga toi l'homme du sud-ouest :whistle:


 
pour l'instant je suis occupé, je ne peux pas.... [:airforceone]  
 
...mais par contre, j'ai des focus qui prennent forme et qui viendront d'ici cet été: Van Basten, Hagi, JPP,... :sol:


Message édité par van basten33 le 16-04-2007 à 23:35:32
n°11218171
kev_okocha
Posté le 17-04-2007 à 19:00:54  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

BlinkGT a écrit :

Si t'avais pris l'temps d'mater un peu plus le topic t'aurais vu que niveau vidéos, etc..., on est pas en manque. Donc bon ton forum à la con on s'en tape.


 
Merci d'etre un peu plus respectueux des gens stp, je ne t'ai en aucun cas insulté ou denigré .
 

Yoshikawa a écrit :

En meme temps y'a tout ici, preuve que c'est seulement du spam ta presence ;)  
 
pour ire j'ai été zieuteux l'italie et y'a quedalle
 
 
Jette seulement un oeil ici  :o


 
Du spam , c'est une publicitée non demandée ou un message posté sans demander aux autres or la j'ai effectuée une demande pour savoir si c'etait possible, maintenant si vous vous en fichez tant pis.
 
Je vois que le net est toujours aussi malpoli et ou sevit toujours la politique du "je veux tout gratuitement sans rien faire", et ca enerve d'autant plus quand on vois cela de la bouche de gens immature a en juger les propos de ce topic, mis a part quelques points positifs comme les "focus".
 
Juste pour info, je pub pour aider un pote et pour un forum qui a une des meilleures equipes de captures videos du net en france bien sur et qui a eu une histoire disons le, certes virtuelle mais quand meme la et qui a par ailleurs une base. (Anciennement ffv pour ceux qui conaissent)
 
Dommage

n°11218809
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 17-04-2007 à 20:02:19  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

J'ai commencé par me dire merde...
Puis pas lui...

 

puis je le rajoute dna le Focus ?

 

puis j'ai éclaté de rire.... [:rofl]

 


Citation :

Ghana : Abedi Pelé accusé de corruption !

 

Abedi Pelé l'ancien milieu de terrain de l'OM entre autres, a été sanctionné par la fédération du Ghana d'un an de suspension de toutes fonctions dirigeantes. Les instances locales l'accuse de corruption

 

L'affaire secoue tout le pays et concerne le championnat de deuxième division locale. Le mois dernier deux rencontres opposaient le FC Nania (qui appartient à Abedi Pelé et dont il en est également le président), à Okwawu United et une autre le Great Mariners face au Tudu Mighty Jets. Pour le Nania et les Mariners au coude à coude pour la montée, la victoire était impérative pour monter mais il s'agissait de soigner sa différence de but. Le FC Nania l'a emporté 31-0 ! pendant que son concurrent direct s'imposait "seulement" 29-0 !. Un peut trop voyant. La fédération locale a bien sûr ouvert une enquête et a conclu rapidement à la magouille. Les quatres clubs concernés ont immédiatement été rétrogradés en quatrième division et tout les joueurs qui ont participé aux rencontres ont été suspendus un an de toutes compétitions.

 

Concernant les dirigeants, tout ceux qui figuraient sur la feuille de match, dont Abedi Pelé, ont été suspendus pour un an de toutes fonctions officielles rapporte ce mardi le magazine France Football.

 

Mais qu'ils sont cons ces noirs.  [:vince_astuce]


Message édité par Bakk15 le 17-04-2007 à 20:02:49
n°11227986
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 18-04-2007 à 17:19:13  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Yoshikawa a écrit :

Pas de Crouch chez les attaquants ?
 
Je boycott  :o


 
C'est pas arrêté, on reviendra sur les attaquants, espoirs et meilleurs joueurs dans quelques jours ou semaines.
Le reste va être expédié sous peu à Zang.
 
Pour me faire pardonner de revenir là-dessus, je finis un focus ce soir.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11230450
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 18-04-2007 à 21:16:24  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Hristo Stoïtchkov :
 

Hristo a écrit :

Oui j'ai un caractère impossible, mais c'est ce qui fait ma force. Stoïtchkov, c'est un tout. Sans mon sale caractère, je ne suis pas bon. Alors quand j'y vais, j'y vais à fond.



 
http://www.cmgww.com/sports/stoitchkov/images/photos/itzo_03.jpg
 
Attaquant ou Milieu offensif né pour honorer la race supérieure gauchère le 8 Février 1966 dans la très pitoresque petite ville de Plovdiv, il hérite très tôt du surnom "Le chien" pour avoir un jour de rage crevé un ballon avec ses dents (et non mordu un chien comme le raconte sa légende). Moult surnoms tel que "le Poignard", "le Kurde", "le Gaucher" ou encore "El Bugaro" seront attribué à ce joueur trapu avec des airs de lutteurs et un côté roublard bien des pays de l'Est. Il faut s'attendre à tout tous les temps avec un joueur si imprévisible, de la magie (dribbles foudroyants et frappes soudaines sont son quotidien) mais aussi les revers de la médaille (des coups de colères mémorables, des réflexions assassines, des jets de maillots, des échanges de coups...). Comme tout grand génie Stoïtchkov fait parti de ses gens qui ne peuvent supporter de laisser indifférent.
 
La rage de vaincre (parfois trop exacerbée) et le talent déborde du jeune Hristo ainsi à 10 ans, alors joueur au Maritsa Plovdiv, il affronte le Levski Sofia, victime d'une crampe à la gorge, son coach s'apprête à le sortir. Mais "Le chien" ne l'entend pas de cette oreille et se met à pleurer implorant son entraîneur de lui laisser finir le match. Ce dernier lui laissera sa chance devant la promesse du jeune talent de marquer un but et Stoitchkov le fera.
Sa carrière décolle (après un passage à l'Hebros Harmanli) : il rejoint le CSKA Sofia à 18 ans. Quoi de plus naturel pour un électricien (travail qu'il effectuera en parallèle à ses débuts) que d'éclairer le meilleur club du pays de ses buts décisifs ?  
 
http://www.cmgww.com/sports/stoitchkov/images/photos/itzo_10.jpg
 
A peine débarquer, déjà sa réputation de râleur en poche, il se permet ce que nul autre ne ferait. Encore militaire, sous les ordres de Georgi Dimitrov (Coach du CSKA réputé pour son inflexibilité), l'insolent se laisse aller devant ses partenaires médusés après une séance d'entraînement éreintante à chambrer son coach.
 

Stoitchkov à Dimitrov a écrit :

Dis donc, Jacky, tu peux me passer la serviette ?



 
Un coup à se faire expédier en Sibérie quand on connait le bestiaux, mais Stoitchkov parait si indispensable à son équipe que Dimitrov fait le dos rond.
Encouragé dans son attitude, Hristo devient incontrôlable et un an plus tard en finale de la Coupe de Bulgarie 1985 face au Levski, bien que menant au score (2-1), il déclenche une bagarre générale, prolongeant la guérilla jusque dans les vestiaires.
Les deux clubs sont dissous et cinq joueurs sont suspendus à vie dont Stoitchkov. Il sera le seul grâcié à peine un an plus tard pour faire oublier les crises du régime Bulgare d'avant la chute du mur. L'impunité est le privilège des grands, les quatre autres l'apprenant à leur dépend.  
 
En 1990, pour sa dernière saison à Sofia, il marque 39 buts et se voit décerner le Soulier d'or européen. Au final en 5 ans, il aura remporter 3 championnats et 4 Coupes nationales.
 
http://www.goal.com/images/3199_news.jpg
 
Sous les ordres de Johan Cruyff, au sein du grand Barça du début des années 90, Stoitchkov s'épanouit complètement. En 5 ans, il remporte 4 liga (1991, 1992, 1993, 1994) et devient à jamais le premier bulgare de l’histoire à soulever une C1 qui sera marquée de sa griffe (1992). Johan Cruyff malgré ses relations des plus tendues avec, arrive à intégrer le bulgare individualiste dans son schéma de jeu collectif audacieux, l’associant avec perfection à Romario.    
Au sommet de son art dans le grand club catalan, Stoitchkov fait découvrir à l’Europe entière ce qui est sa marque de fabrique, son talent mais aussi et surtout ces colères, ses mimiques de rageux, ses fausses agressions et ses intimidations grossières. « Le chien fou » collectionne les avertissements et les suspensions, il est d'ailleurs probable que ces attitudes anti-sportives lui aient coûté le Ballon d'or en 1992, alors qu'il avait les faveurs des pronostics.
 
http://www.numeri10.it/html/puoessnumeri10/giocatori/immagini/images/stoitchkov03_jpg.jpg
 

Hristo a écrit :

Il y a deux Christs … Un joue pour Barcelone, et l’autre est en enfer



 
Parallèlement, Stoitchkov devient capitaine de la sélection bulgare épaulé par une génération d’exception (Kostadinov, Balakov, Letchkov, Ivanov …) qui se hissera jusqu’au demi-finale du Mondial américain après avoir effacé les grands pays de la Vieille Europe que sont la France (Qualif.) et l’Allemagne (Quart) Avec 6 buts, Hristo termine meilleur buteur de la compétition. Et à la fin de l'année, il se voit enfin décerner enfin le Ballon d'or.
 
http://everton.rivals.net/media/jpg/2000051900580887.jpg
 

Stoitchkov après avoir apporter son soutien à Maradona (convaincu de dopage à l’éphédrine) a écrit :

J’ai souvent le chic pour être très ami avec ceux qu’on suppose être mes ennemis sportifs.


 
 
En 1995, Stoitchkov quitte Barcelone suite à un nouveau clash avec Cruyff, las de ses sautes d’humeurs, pour rejoindre l'équipe italienne de Parme, l'une des meilleures formations européennes du moment. Mais le Bulgare, régulièrement la cible privilégiée d'une presse spécialisée impitoyable, ne parviendra jamais à totalement s'imposer en Série A, il joue peu mais parle toujours autant.  
 
http://www.numeri10.it/html/puoessnumeri10/giocatori/immagini/images/stoitchkov07_jpg.jpg
 
Au bout d'une saison, il retourne à Barcelone, le club de son cœur, mais où il doit le plus souvent se contenter d'une place sur le banc de touche après s’être quereller avec son nouvel entraîneur Louis Van Gaal ainsi qu’avec la majorité de ses coéquipiers. Il remporte une coupe des coupes (1997), deux coupes d’Espagne (1997, 1998), une Supercoupe d’Europe (1997) et une nouvelle Liga (1998) en temps que Joker de luxe de l’équipe catalane.
 
La carrière du Bulgare décline également au plan international. À l'Euro 1996, la Bulgarie est éliminée dès le premier tour, après notamment une défaite sans appel (1-3) contre la France. Notre « Dédé l’embrouille du Yaourt » continue son œuvre et se met à dos l’ensemble des dirigeants du football bulgare, leur reprochant d’avoir oser faire des économies de bout de chandelle en logeant la sélection dans un ancien asile d’aliénés aux équipements délabrés. Son histoire d’amour avec la sélection prend fin une première fois à l’issue de l’euro anglais suite à l’éviction de son mentor Dimitar Penev du poste de sélectionneur. Il claque la porte non sans avoir omis de critiquer le nouvel homme fort de la National Hristo Bonev :

Stoitchkov au sujet de Bonev a écrit :

Lui ? Connais pas. C’est Monsieur Personne.



Deux ans plus tard, pour jouer le mondial en France, il se rendra à son domicile un bouquet de fleurs à la main pour Madame Bonev.:/
La Coupe du Monde 1998 confirme le déclin de la Bulgarie, qui quitte la compétition après une humiliante défaite contre l'Espagne (1-6) au premier tour.
Un an plus tard, pour sa dernière sélection face à l’Angleterre à Sofia (1-1), il s’offre un dernier contre-pied en arborant fièrement un brassard de capitaine aux couleurs de la Catalogne. Son compteur définitif affichant 37 buts pour 83 Sélections et en point d’orgue la médaille en chocolat américaine.
 
http://dcunited.mlsnet.com/images/2005/05/25/VZN3jcCT.jpg
 
A 34 ans et en fin de carrière, Stoitchkov, devenu intermitant du spectacle, part alors monnayer son talent dans des équipes de seconde zone. On le retrouve successivement pour de brefs contrats au CSKA Sofia, à Al Nassr (Arabie saoudite), au Kashiwa Reysol (Japon), au Chicago Fire (États-Unis) et enfin à Washington DC United (États-Unis). D’où il rapporte quelques trophées sans saveurs…  
 
Après avoir pris sa retraite de joueur en 2003, Stoitchkov a brièvement intégré le staff technique du FC Barcelone avant d'être nommé en 2004 sélectionneur de l'équipe de Bulgarie, qu'il ne parvient pas à qualifier pour la Coupe du Monde en Allemagne. Il démissionne de son poste le 10 avril 2007, après une série de résultats moyens, notamment un match nul 0 - 0 contre l'Albanie et débarque au Celta Vigo en Espagne avec pour objectif : le maintien.
 
http://www.bfcschool.com/uploads/cms/279.jpg
 
 
Vidéothèque :
Barça-Osasuna : 8-1 Highlights
Stoitchkov in Barcelona [:cerveau lent]

Message cité 2 fois
Message édité par JMAulas le 18-04-2007 à 21:16:59

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11244196
Yoshikawa
Posté le 19-04-2007 à 23:31:34  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Personne connnait un traducteur anglais - fr super fiable, je vous prepare un focus mes amis [:cerveau lent]

n°11244241
Yoshikawa
Posté le 19-04-2007 à 23:36:02  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 


 
Merci bien il fera l'affaire  :jap:  
 
Le focus sera livré demain dans l'aprés midi !  :love:

n°11244298
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 19-04-2007 à 23:41:00  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Yoshi je t'échange une info en exclu contre une info en exclu du focus 20k que je vais faire :o


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11244585
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 20-04-2007 à 00:15:56  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Si vous faites un focus n'hésitez pas à me demander si j'aurais pas par hasard une compil qui traine sur mon DD que je vous la dailymotion avant.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11247176
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 20-04-2007 à 11:43:30  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

[:beleg]
 
(rien à dire mais [:beleg] quand même)
 
EDIT : Ah si, je conchie le challenge Téléfoot, plagia du Crossbar's Challenge de SoccerAM, que je trouvais déjà inintéressant au possible.
 
EDIT 2: S't'aprèm j'essaie de vous pondre un p'tit focus (mais petit pour pas faire de l'ombre à ce que va pondre Yoshi qui devrait être fort sympathique)

Message cité 2 fois
Message édité par JMAulas le 20-04-2007 à 11:46:37

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11249668
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 20-04-2007 à 15:13:54  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Je propose pour une fois que vous choisissiez le focus "mini" dans la liste suivante :
Chilavert, Lehmann, Mido, Pfaff, Ravanelli, Gentile, Monzon, Simeone, Muscat.

 

A 16H je relève le choix définitif.

Message cité 4 fois
Message édité par JMAulas le 20-04-2007 à 15:15:19

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11249981
-Poison-
Arrière garde HFRienne
Posté le 20-04-2007 à 15:30:57  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Je propose pour une fois que vous choisissiez le focus "mini" dans la liste suivante :
Chilavert, Lehmann, Mido, Pfaff, Ravanelli, Gentile, Monzon, Simeone, Muscat.
 
A 16H je relève le choix définitif.


 
Ca consiste en quoi ce mini focus?

n°11250049
Yoshikawa
Posté le 20-04-2007 à 15:35:06  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Je m'insurge contre un mini focus sur Ravanelli !
 

n°11250069
BlinkGT
Je ne suis pas un supporter
Posté le 20-04-2007 à 15:36:05  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

-Poison- a écrit :

Je suis censé comprendre avec cette explication? :lol:


C'est le focus d'une buse si tu préfères. :o


---------------
• Sons of Graws • "parles moi bien toi.je suis pas ton frere" ©SuperMario
n°11250108
TenjO Teng​E
☆☆
Posté le 20-04-2007 à 15:38:39  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Peut être ne sait il même pas ce qu'es un focus en fait ?  [:transparency]  
 
Regarde en première page du topick en bas, y'a un post qui rassemble les liens vers tout les focus du topic


---------------
[ Born To Be Offside ] [ The Artist ] [ Team CDM 2018 ]
n°11250193
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 20-04-2007 à 15:44:36  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

 

Oui voilà.  :jap:

 

Ma notion de mini focus c'est que les recherches vidéos sont légères ainsi que les recherches documentaires (mais ça reste du non-wikipédia), ce serait plus pour un joueur qui ne représente pas grand intérêt, un type de seconde zone quoi.
Pour Chilavert j'aurais moyen de faire un gros comme pour Rava maintenant si vous voulez que je fasse un des deux "ok" mais venez pas vous plaindre quand vous verrez ce que j'ai comme gros focus en prévision.


Message édité par JMAulas le 20-04-2007 à 15:49:52

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11250234
Gedemon
patron-adjoint
Posté le 20-04-2007 à 15:46:33  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

j'vote Chilavert, tu feras un vrai focus sur Ravanelli [:prodigy]


---------------
[hommage au beau jeu] [Footware]
n°11250483
Grounded
Man with burning hair
Posté le 20-04-2007 à 16:03:46  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Bon ce sera Chilavert et vous faites chié :o


Ptain le focus qui sert à rien [:cerveau arf]


---------------
Profil strava
n°11250552
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 20-04-2007 à 16:08:18  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Le focus Pfaff aurait été plus intéressant, je dis ça je dis rien [:cosmoschtroumpf]
 
Livré en début de soirée le focus sur "gras double", j'en fais un normal en fait.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11250842
Grounded
Man with burning hair
Posté le 20-04-2007 à 16:27:28  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

A quand un föcus Belmadi ?

Message cité 1 fois
Message édité par Grounded le 20-04-2007 à 16:27:45

---------------
Profil strava
n°11251325
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 20-04-2007 à 16:58:44  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Si quelqu'un fait un focus Maldini qu'il me contacte en MP. ça marche aussi pour les fans de Lucarelli.


Message édité par JMAulas le 20-04-2007 à 17:02:20

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11253106
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 20-04-2007 à 20:25:04  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus José Luis Chilavert :
 

José Luis a écrit :

Je suis un indien guarani, j'ai ma fierté.



 
http://www.geocities.com/CollegePark/Hall/7418/chilavert01.jpg
 
Bollaert, 23 Juin 1998, le Paraguay est à terre, le Chevalier Blanc a pourfendu le bouclier national et le rêve de gloire de ce petit pays du football. Tous les joueurs sur le terrain sont effondrés sauf un homme qui malgré la cruelle déception de l'élimination, va un à un relever tous ces coéquipiers. Ce roc (1m88, 93kg), c'est José Luis Chilavert, le meilleur gardien qu'ait jamais compté les rouges et blancs, le plus fantasque mais surtout le plus fier. Les larmes qui ont coulées ce soir-là ne seront pas de lui, que peut-il se repprocher aussi ? Le sélectionneur français Aimé Jacquet, admettra que si le Paraguay était parvenu à la séance de tirs au but, Chilavert les auraient probablement éliminés.
 

José Luis a écrit :

On est passé tout près. J'attendais les tirs au but. Je sentais le public de Lens inquiet. La chance nous a manqué, mais ce match a permis au monde entier de découvrir le Paraguay. Avant ça, nous n'existions pas vraiment.



 
Pourtant après être sorti des qualifications drastiques de la zone AmSud, puis de la poule de la mort qui comptait l'Espagne, la Bulgarie et le Nigéria, ce petit pays avait réussit à se tailler une part de réputation, en partie grâce à son charisme et son influence sur le reste de l'équipe. Mais revenons-en au commencement de son histoire :
 
http://www.goleiros.com.br/Fotos/chilavert10.jpg
 
Né le 25 Juillet 1965 à Luque, Chilavert arpente, très jeune, les terrains vagues de son enfance en jouant avant-centre, seule position qui convient à son égo. C'est son frère aîné qui est obligé de lui expliquer qu'avec sa taille (alors insuffisante), il ne pouvait demeurer numéro 9, il en profite pour lui murmurer qu'il n'aurait pas de trop de ses deux mains pour gratter les quelques centimètres qui lui offrirait une place de titulaire. Le message est entendu et très vite, José Luis débute  dans le modeste club du Sportivo Luqueno à 15 ans et au poste de dernier rempart, poste lui convenant comme un gant, lui l'indien égocentrique, "adjudentesque" et généreux dans l'effort.
 
http://enunabaldosa.com/fotos/enelplacard.chilavert.taz.jpg
 
En 1984, il signe son premier contrat pro au San Lorenzo en Argentine. Ses premiers salaires, ils les passent à soigner son look en se montant une garde-robe. A cette même époque, il prend l'habitude de se raser la tête chaque semaine, créant un courant de mode dans le microcosme du football au moment de sa superbe (dans les années 90). Enfin, il loue à Buenos Aires un appartement à côté du sien pour y stocker les dizaines de vestes, pantalons, chemises et paires de chaussures qu'il achète compulsivement. ( pire que Céline Dion [:pingouino] )
 
http://news.bbc.co.uk/olmedia/1930000/images/_1930602_chilavert301.jpg
 

José Luis a écrit :

Enfant, je vendais le lait de nos trois vaches maigres. Pour préserver la seule paire de chaussures à laquelle j'avais droit dans l'année, je jouais au foot les pieds nus. En 1974, à 9 ans, j'ai vu la Coupe du monde accoudé au comptoir du magasin où il y avait la seule télé du quartier, en noir et blanc.



 
A partir du milieu des années 80, il se consacre avec une fidèlité remarquable à la sélection du Paraguay, s'imposant pendant des années comme l'un des meilleurs gardiens du monde. Chilavert épprouve néanmoins un manque, trace de son ancien instinct d'attaquant: le chemin des filets et l'admiration que l'on accorde à ceux qui parviennent à le trouver. Il décide alors de remonter au avant-poste, c'est le début du gardien buteur. Au total, il aura inscrit 62 buts au cours de sa carrière professionnelle, dont 8 en sélection. Il faut dire qu'il travaille beaucoup. Chacune de ses séances d'entraînement se soldant par des séries de Coups francs avec un mur placé à 6.50 m pour augmenter la difficulté de l'exercice. Remarquable tireur de coup-franc ce sera le premier gardien a réalisé un triplé en 1999 (alors sous les couleurs du Velez Sarfield). Le premier de ses buts, il l'inscrira sur penalty face à son idole René Higuita lors d'un Paraguay-Colombie victorieux comptant pour les éliminatoires du Mondial Italien.
 
http://www.abc.net.au/worldcup2002/galleries/day8/chilavert.jpg
 
Après un premier passage de 3 ans en europe à Saragosse, il retourne en Argentine pour y repprendre en main le Velez Sarfield avec l'aide du sorcier Carlos Bianchi. Sous ses ordres, José Luis va tout gagner et connaître ce qu'on appelle le toit du monde. En 1993, il accroche à son palmarès le championnat d'Argentine, l'année suivante le Velez remporte la Libertadores et la Coupe Intercontinentale face au Milan de Capello (2-0). En 1995, il glane la Copa Interamerica puis l'année qui suit la SuperCopa soit le parcours complet à l'échelle mondiale pour un club d'Amérique Latine. José Luis aura également son lot de récompenses individuelles : gardien de but de l'année par la FIFA en 1995 et 1997 et meilleur joueur sud-américain en 1996. Les lignes se remplissent.
 
http://images.google.fr/url?q=hem.passagen.se/rangersffg1/chilavert.bmp&usg=AFrqEzcll7xJx4hd36kHsFILKWuzYxaRiQ
 
Fort de son image après la Coupe du Monde française, il débarque en 2000 au Racing Club de Strasbourg de Patrick Proisy (époque IMG Mac Cormack) avec pour mission de sauver le club de la relégation. Mais José Luis est sur la fin, pas vraiment concerné, trop gros ce qui l'empêche de décoller (103 kg), sa mission est un échec et même si il offrira au RCS une Coupe de France (face à Amiens au penalty) en marquant le dernier péno après en avoir arrêté un. Strasbourg descendra en Division 2 et Chilavert avec. En 2002, il se brouille avec le club qui l'accuse d'avoir fourni à la LFP un faux document pour étayer sa demande de versement d'une indemnité de 3.7 millions d'euros.Après une pige au Penarol en Uruguay, il retournera au Velez y finir sa carrière en 2003/2004, à 39 ans. Pour le contentieux avec Strasbourg, il est condamné à six mois de prison avec sursis et à 10 000 euros de dommages et intérêts en 2005.
 

José Luis a écrit :

Tous les moyens sont bons pour gagner. Car une victoire c'est de l'argent !



 
http://www.goal.com/images/12905_news.jpg
 
Sur les terrains d'Amérique latine et en Europe, José Luis aura étraîné sa mauvaise humeur et son caractère agressif pendant près de 25 ans sans jamais se voir infliger de sanction digne de son tempérament. Ses débordements sont innombrables : une attaque kamikaze contre l'attaquant de Boca Jr Martin Palermo, une simulation de strangulation sur le meneur de jeu argentin Marcelo Gallardo, quelques coups bas sur divers attaquants, un crâchat face caméra sur le défenseur brésilien Roberto Carlos (qui s'était moqué de ses origines indiennes), des noms d'oiseaux échangé avec Diego Maradona par voix de presse (voir ce qui suit) ou encore des coups de pieds aux fesses d'un ramasseur de balle qu'il jugeait trop lent ... sa liste est longue.
 
http://www.albirroja.com/chila/chilamar.jpg
 

José Luis a écrit :

 A mon poste, je suis exposé et il faut que je me fasse respecter.



 
Paradoxalement, la seule véritable sanction infligée à Chilavert est l'oeuvre de la justice argentine qui en 1996, le condamne à 13 mois de suspension et 3 mois de prison avec sursis pour avoir cogner (et pas qu'un peu) sur un magasinier du club du Gimnasia La Plata.
 
http://www.valechumbar.com/media/uploads/nucleus/20051228-Grandes%20Fotos%2012.jpg
 
La joute Chilavert - Maradona [:cerveau lent] :
 

José Luis Chilavert a écrit :

Je ne serrerai jamais la main à un pédé comme Palermo. En Argentine, ils pensent que les Paraguayens doivent travailler sur les chantiers : ils nous prennent pour des Boliviens !



 

Diego Armando Maradona a écrit :

Chilavert est un pauvre type. La seule chose qui nous manquait, c'est qu'un cul-terreux vienne nous expliquer à nous, les Argentins, comment on doit jouer au Football.



 

José Luis Chilavert a écrit :

Maradona est un drogué et un alcoolique. Il n'est pas digne d'appartenir à la grande famille du football à cause du mauvais exemple qu'il donne aux jeunes.



   
http://www.albirroja.com/chila/chilavert-b.gif
 
Vidéothèque :
Son but du milieu de terrain face à River Plate
José Luis Compilation 3:16


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11253113
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 20-04-2007 à 20:26:06  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Finalement c'est pas si "mini" que ça comme focus [:beleg]


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11253531
simouu
equipe serpentard
Posté le 20-04-2007 à 21:11:33  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Tack so mucket pour le focus sympa :jap:


---------------
"Je préfère jouer à la play qu'en D2 à Sochaux"
n°11253757
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 20-04-2007 à 21:37:28  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bon, donnez moi un focus à faire. ca relèvera la qualité de mes posts

n°11253944
vanfannel_​94
Posté le 20-04-2007 à 21:55:45  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Merci JMA pour le focus , chilavert [:cerveau lent]


---------------
http://lesjoiesdusysadmin.tumblr.com des sysadmins et du lol
n°11254062
Gwendoule
Posté le 20-04-2007 à 22:09:11  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Je propose 1 focus Enzo Francescoli [:cerveau lent]

 

(Après, il faut la matière pour :/)

 

Et Thx JMA pour le focus Bulldog [:cerveau lent]

Message cité 1 fois
Message édité par Gwendoule le 20-04-2007 à 22:09:22
n°11254123
Profil sup​primé
Posté le 20-04-2007 à 22:19:19  answer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Au fait pourquoi y'a pas de focus sur les grands joueurs (par grand j'entends star) vous nous sortez toujours un joueur de derrière les fagots à qui on aurait jamais penser :d

n°11254152
BlinkGT
Je ne suis pas un supporter
Posté le 20-04-2007 à 22:23:56  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 


Quel interêt de faire un focus sur un joueur super célèbre dont on connaît déjà toute la carrière ? :o


---------------
• Sons of Graws • "parles moi bien toi.je suis pas ton frere" ©SuperMario
n°11254289
BlinkGT
Je ne suis pas un supporter
Posté le 20-04-2007 à 22:39:40  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

8rno a écrit :

Surtout quand il nous la raconte eux meme avec des dessins moches pour adidas :/


Focus David Beckham
 
http://www.dailymotion.com/video/x [...] ite-adidas
 
 [:prodigy]

Message cité 1 fois
Message édité par BlinkGT le 20-04-2007 à 22:40:20

---------------
• Sons of Graws • "parles moi bien toi.je suis pas ton frere" ©SuperMario
n°11267580
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 22-04-2007 à 13:05:05  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Séance découverte :

 

http://img130.imageshack.us/img130/2871/vlc2007041318090412vk2.jpg

 

Reportage 1 - Junior Joga Bonito :

 

http://img484.imageshack.us/img484/9265/vlc2007041318105345sf0.jpg

 

(ceci n'est pas un focus)

 

Leovegildo Lins da Gama Junior est un footballeur brésilien né en 1954 et ayant porté les couleurs de la Seleçao pendant l'époque de la génération gâchée (82-86).
Effectuant le gros de sa carrière dans le grand Flamengo, il est aussi connu du côté de l'Italie (Torino, Pescara) pour y avoir fait quelques années.

 

Sa carrière :

 

1974-84 Flamengo 614 (40)
1984-87 Torino 86 (12)
1987-89 Pescara 62 (6)
1989-93 Flamengo 243 (33)
 
International 80 (8)

 


Reportage 2 - Dans les Coulisses du premier match d'une Nation :

 

24 Mars 2007, "Crna Gora igra fudbal" (Le Monténégro joue au football).
Petit pays indépendant de la Serbie depuis le 3 juin 2006, le Monténégro de capitaine Mirko Vucinic (AS Roma) joue son premier match officiel en temps que sélection indépendante au Gradski Stadion de la capitale Podgorica en s'imposant face à la Hongrie (2-1).

 

http://img255.imageshack.us/img255/8100/vlc2007041318111321da6.jpg

 

Plongée dans les coulisses de ce match avec Mirko Vucinic, Branko Boskovic ou encore Dejan Savicevic (président de la fédération Monténégraine), ce reportage vaut de l'or. [:bien]

 

L'extrait de FIFA Futbal Mundial (13 min)

 

Pour l'interview de Van Gaal et le reportage sur la sélection finnoise c'est sur le compte daily je poste pas ...


Message édité par JMAulas le 22-04-2007 à 13:08:42

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11274570
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 22-04-2007 à 20:32:47  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

ça a niqué tous mes liens focus de deux pages :/
 
Sans éliminé les déchêts du topic en plus :/²


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11274709
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 22-04-2007 à 20:37:26  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Oui, je remercie pour tous les focus décalés

n°11275664
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 22-04-2007 à 21:11:49  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus rangés dans leur boîte (film du soir niqué au passage :/), si y en a un qui est motivé pour vérifier que j'ai rien oublié [:prodigy]


Message édité par JMAulas le 22-04-2007 à 21:12:39

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11284917
Grounded
Man with burning hair
Posté le 23-04-2007 à 14:23:02  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Gedemon a écrit :

loin de moi l'idée d'influencer d'une quelconque manière les oscars pirates [:cosmoschtroumpf]

 
Spoiler :

VOTEZ GENIUS §§§§ [:di_canio]


 

Non mais de toute façon, on est pas trop du genre à en parler, de Nasri, dans ce topic.
Le mot Nasri de noit pas apparaitre si souvent que ça. Et puis Zidane qui parle de Nasri, c'est intéressant. D'ailleurs, à quand un focus Nasri ? Ah au temps pour moi, il y a déjà un focus Nasri.


Message édité par Grounded le 23-04-2007 à 14:23:11

---------------
Profil strava
n°11331748
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 26-04-2007 à 23:24:16  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Un document d'investigation exceptionnel va tomber sous peu. J'me tâte à le mettre dispo dans la partie focus. :o

 

Imageshack c'est long :/


Message édité par JMAulas le 26-04-2007 à 23:42:21

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11337420
Ravanello
Posté le 27-04-2007 à 15:38:55  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Putain sidney avec son tee-shirt "Sex Expert   Open Late" :/  :lol:  
Je le vois bien avec des minettes de 15 piges lui
 
Merci pour les videos d'la coupe UEFA sinon. Tien en passant JMA, jme demandais, t'as abandonné l'idée d'un (mini) focus sur Ravanelli?

n°11338358
Gedemon
patron-adjoint
Posté le 27-04-2007 à 16:59:29  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

y m'on piqué mon focus ces cons là [:beleg]


---------------
[hommage au beau jeu] [Footware]
n°11349287
Grounded
Man with burning hair
Posté le 28-04-2007 à 20:35:38  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

focus bagio sur espn classic [:cerveau lent]


---------------
Profil strava
n°11438745
Ravanello
Posté le 06-05-2007 à 16:55:36  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

le crevetier volant a écrit :

Oui moi pour mon 20k. Cela dit ptete que j'vais me taper dessus [:tinostar]


Tout ça parce que t'as pas bouclé le focus à temps?  [:di_canio]

n°11439386
Bad Bond
Agent #003
Posté le 06-05-2007 à 17:45:21  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 


 

Yoshikawa a écrit :

Tu vas te faire taper , quelqu'un l'avait reserver me semble t'il  :whistle:


 
voilà la suite du focus, ou plutot ce kil allait copier coller comme tout le monde :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Francesco_Totti


---------------
recordman du jeu du screenshot : Okiron en 12Secondes
n°11477273
Yoshikawa
Posté le 09-05-2007 à 16:41:58  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

En attendant le Focus qui ne tombera jamais, une petite compil de notre amis le gay romain !

 

http://diablica.sport24.com/images/mn/1159981066.jpg

 

---> ICI <----

Message cité 1 fois
Message édité par Yoshikawa le 09-05-2007 à 16:42:06
n°11478023
le creveti​er volant
aigriture douce
Posté le 09-05-2007 à 17:39:56  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Yoshikawa a écrit :

En attendant le Focus qui ne tombera jamais, une petite compil de notre amis le gay romain !
 
http://diablica.sport24.com/images/mn/1159981066.jpg
 
---> ICI <----


 
Enfulé :o
 
J'ai bien fait de mettre en privé les vidéos de mon focus sous dailymotion. Putain je tiens plus vivement ce soir minuit, c'est pire qu'une envie de pisser là.

n°11478316
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 09-05-2007 à 18:02:33  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Allez je fais ca pour le 25 Mai ( les 3 ans ) le 15 ca aurait été [:cerveau lent]... je trouverai une idée autre qu'un match ou une épopée d'un club de merde qui va pourrir en nationale ou alors un sale focus d'un tricheur car italien [:di_canio]


Message édité par Bakk15 le 09-05-2007 à 18:03:13
n°11478332
le creveti​er volant
aigriture douce
Posté le 09-05-2007 à 18:04:12  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Qui a parlé de Focus normal ? [:beleg]
 

n°11478384
TenjO Teng​E
☆☆
Posté le 09-05-2007 à 18:06:59  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Pour mon 5555 post je ferais un focus sur Ibou. [:beleg]
 

Spoiler :

Il fera 2 lignes [:cupra]


---------------
[ Born To Be Offside ] [ The Artist ] [ Team CDM 2018 ]
n°11478773
le creveti​er volant
aigriture douce
Posté le 09-05-2007 à 18:44:02  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Totti oblige [:cosmoschtroumpf]

n°11483313
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 10-05-2007 à 00:01:00  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

*** POST 20 000 JMAulas ***
 
 
Focus Francesco Totti :
 
 
http://www.radioradicale.it/images/news/totti_camera.jpg
 
Totti est un joueur connu, reconnu, sans réelles frasques ni anecdotes passionnantes à raconter à son sujet. Pas de transfert à sensation pour Maître Francesco, l’homme d’un seul club, dernier empereur romain, seul digne héritier de Romulus et Remus. Plutôt que de traiter sa carrière par mille et un mots, je vais laisser place aux images. Un documentaire sur ces 100 premiers buts sous le maillot romain réalisé en 2005, une interview (en version anglaise) par Fifa futbal Mondial, un top 20 un peu singulier, ses 5 plus beaux buts cette saison, ses pétages de plombs, le fameux « Controluce » (reportage de Sky sport d’une qualité rare) sur Francesco, une chanson, une pub et des blagues formeront ce qui est AMHA le portrait le plus exhaustif qui soit de la star romaine. A l’image du numéro de l’équipe magazine sur les 9 vies d’Eric Cantona, voici les 12 facettes de Francesco « il fantasista »  Totti, de quoi donner la Tottimania a tout HFR.
 
 
Partie 1 – La naissance du mythe : le Cap 100
 
http://img265.imageshack.us/img265/2407/totti100nf7.th.jpg
 
Revivez les moments forts de la carrière de Francesco, de son premier but contre Foggia un après-midi de Septembre 1994 près d’un an après son premier match pro à son centième but sur Coup Franc direct (sa spécialité) face à l’Inter, les diverses étapes de la montée en puissance du génie romain.
 
40 min de bonheur, à télécharger.
Totti 100 Serie A goals
 
 
Partie 2 – Francesco, l’interview
 
http://img57.imageshack.us/img57/6271/interviewuj6.th.jpg
 
L’émission FIFA Futbal Mondial brille par la qualité de ses reportages, ceux qui ont vu celui sur Montenegro – Hongrie peuvent l’attester. Nous n’apprenons pas grand-chose dans cette interview sinon à mieux connaître l’homme, ses convictions, ses rêves et son attachement à la Roma. Pour ceux qui ne comprennent pas l’italien, ce document est une bouffée d’oxygène puisque c’est de l’anglais.
 
Totti l’interview (FIFA Futbal Mondial)
 
Partie 3 – 20 Goals di Francesco
 
http://img258.imageshack.us/img258/3333/top20zq2.th.jpg
 
D’un avis personnel ce ne sont pas ses plus beaux buts mais ils forment tout ce qui touche à la palette du maître artificier romain, meneur de jeu reconverti buteur par Zeman. Tiré d’horizon divers (Série A, coupe d’Italie, équipe nationale, Ligue des Champions et Coupe de l’UEFA), j’estimais intéressant de le voir figurer ici.
 
 TOP 20 Francesco Totti
 
 
Partie 4 – Totti 2006/2007
 
http://img258.imageshack.us/img258/4224/top520062007om7.th.jpg
 
Après avoir été blessé un long moment et risqué de rater un Mondial que finalement il a joué et gagné dans la première moitié de 2006, Francesco réalise sa saison la plus aboutie sous le maillot giallorosso. Bien que le bilan romain ne soit pas le meilleur sous l’ère Totti 1er (2ème du calcio, finaliste de la coupe d’Italie (en cours) et une déculotté sévère en Champion’s League), Francesco aura marqué cette saison de toute sa maestria inscrivant la bagatelle de 27 buts en 42 matchs officiels cette saison (série en cours, compteur arrêté au 10 Mai). Voici le Top 5 de ses buts, du grand art.
 
TOP 5 Francesco Totti 2006/2007
Le dernier de ses buts en championnat : cadeau bonus
 
 
Partie 5 – Coup de sang
 
http://img452.imageshack.us/img452/6013/ramelowzl2.th.jpg
 
Comme tout artiste du ballon rond, Totti est de ceux qui prennent des coups et sont exposés le plus à la blessure à la merci de fous sanguinaires avides de cassage de tibia. Parfois ça dérape, voici un petit florilège des gestes d’humeur de Francesco durant sa carrière d’éternel romain.
 
Coup de sang
 
 
Partie 6 – Francesco, l’homme, le mythe, la légende : Controluce
 
http://img406.imageshack.us/img406/8506/controluce1hg5.th.jpg http://img255.imageshack.us/img255/3668/controluce2zc2.th.jpg
 
Voici le fleuron du documentaire en matière de Tottisme, en 7 min, il en dévoile plus sur Francesco que tous les mots du monde, un morceau de vie à part entière. L’amour d’un homme pour son club et ses supporters, son image quasi papale (lors que dans une voiturette il salue une folle toute acquise à sa cause), son rôle d’embassadeur de l’UNICEF, son mariage avec la très charmante présentatrice de télé italienne Ilary Blasi, la naissance de leur fils parseme ce portrait d’une intensité rare jalonné de joie footballistique. La Sky Sport nous livre l’âme de ce post, à consommer sans modération.  
 
Controluce (Sky Sport 1) : le coup de cœur du vendeur
 
 
Partie 7 – La Musicale
 
Cette partie est un peu à part car elle concerne non pas Totti mais l’AS Roma quoi que les deux sont difficilement dissociable. Cette chanson parle de la Roma de Fabio Capello, cette Roma impériale qui mise à genou tous les grands d’Italie dans cette faste année 2001. Cette Roma démantelé sur un coup de fil de Silvio Berlusconi, lorsqu’au aboie financièrement et devant l’offre des magnats du pétrole russe celui-ci avait fermé les vannes obligeant Sensi (le propriétaire du club) à se séparer de Capello et d’Emerson pour épurer ses comptes. Une Roma de légende où Aldaïr, Antonioli ou encore Batistuta côtoyait le grand Francesco. Autres temps, autres mœurs…
 
Les paroles de Brusco un DJ Ragga romain
 
[:manneke]
 
 
Partie 8 – Le fils de Pub © L’Equipe Magazine
 
http://img442.imageshack.us/img442/9449/tottigoal2yp4.th.jpg
 
Egérie de Nike, Totti compte de part sa nationalité, son poste et son rayonnement dans le jeu de la Roma comme étant une poule aux œufs d’or pour les publicitaires du monde entier. Imaginer un joueur de foot italien, qui plus est un créateur (du jamais vu depuis la retraite de Baggio) ça attire les mouches. Souvent sollicité cela donne lieu à une multitude de publicité avec le romain en couverture, après sélection drastique, j’ai retenu les plus belles/insolites/rares/drôles (rayez les mentions inutiles ou rayez les « toute » m’en fiche :o).
 
« Il destino di Roma » (2001), la publicité vedette est à mon goût la meilleure. Visuellement attractive, assez longue et scénarisé dans un futur chaotique, j’ai trouvé qu’elle se démarquait clairement des autres trop soft et policée à mon goût, ceux qui s’y plongeront vont découvrir un court-métrage fantastique qui utilise l’image de Francesco Totti avec pour but de raconter une histoire avant de vendre un produit. (Bon VO italienne c’est le seul ic pour les non-initiés:/)
 
Pour le reste des Gladiateurs, la petite dernière et le James Bond like (Totti – Gattuso) …
 
La Pub vedette « Il destino di Roma » © Nike :
Nike - Il destino di Roma (VO)
 
Les Pubs « Classiques » :
Pepsi 2004
La dernière de Pepsi : Totti vs Roni
Vodafone (feat Gattuso) : Missione Natale
 
 
Partie 9 – Les blagues à Totti
 
 
http://www.leblogfoot.com/images/tuttelebarzellette.jpg
 
Raillez pour sa relative simplicité « face caméra » et son accent romain, Totti a pris les devants publiant un recueil de blagues à son sujet, best-seller en Italie dont les profits sont allé à l’UNICEF et à sa ville de cœur, signe d’un grand joueur pas si con que ça finalement et d’un homme généreux, quelle classe !  
 

Préface de Francesco (traduction perso) a écrit :

Je dois être sincère : quand on m'a parlé pour la première fois de ce recueil de blagues, j'ai fais semblant de ne pas avoir compris mais mes amis - Maurizio Costanzo en tête - ont insisté et c'est ainsi que j'ai pensé que je me serais peut-être moi aussi amusé à relire les battues axées sur moi. Et c'est ainsi (que j'ai donné mon accord), mais je n'ai pas voulu donner satisfaction à mes amis : j'ai lu sans épprouver ni rage ni divertissement.
De toute façon, il est toujours mieux d'être l'objet de blagues que de devoir constamment se défendre de gens, avec caméra ou appareil photo, qui veulent s'en tenir aux fautes. (allusion à ses bourdes récurrentes face caméra)  
Il y en a un, par exemple, qui ne s'occupe que des fautes des autres. Mais est-ce que ça lui donne satisfaction ?  
J'ai encore trop écrit ... je vous souhaite une bonne lecture. Ce livre est mon premier geste concret en qualité d'Embassadeur "de l'UNICEF-Italie pour les enfants", j'ai décidé de donner 50 % des bénéfices de ce livre à l'UNICEF. (le reste étant allé à la ville de Rome).
A bientôt, je vous embrasse.



 
Extraits (traduction forum) :
 

Citation :

Totti et les préliminaires
La fiancée de totti est un peu fachée.
-"bien sur, Francé, que toi les préliminaires tu n'as aucune idée de ce que ca peut etre..."
-"chérie, tu comprend rien... pour les coupes c'est mieux de se qualifier directement!"


 

Citation :

Un ventriloque est en train de faire un spectacle avec sa marionnette dans un petit théatre de rome. il est en train de raconter les blagues habituelles sur totti, quand, dans le public, se lève justement le capitaine de la roma, qui commence à gueuler:
"maintenant ca suffit! j'en ai entendu assez des blagues sur mon compte... comment vous pouvez penser pouvoir parler de ces choses la sur moi, tu me connais meme pas!? comment tu peux te permettre de m'insulter, surtout moi qui suis amoureux de ce maillot et de cette ville plus que personne d'autre? c'est à cause de gens comme toi qu'on détruit mon image et que le monde du football se fait toujours plus violent... et tous ca pour faire rire les gens..."
embarrassé, le ventriloque commence a s'excuser, quand totti se lève de nouveau: "toi reste en dehors de ca, s'il te plait. j'suis en train de parler avec le petit bonhomme qui est sur tes genoux!"


 

Citation :

totti et cassano sont assis au bar du Pineta, la célèbre discothèque de Milano Marittima. une fille super jolie passe et totti l'aborde et lui dit: "eh bella! dis moi un numéro entre 1 et 10".
"8" répond la fille toute excitée.
"A bella, tu es forte, tu as gagné une soirée en discothèque avec moi"
antonio décide de mettre tout de suite en pratique la méthode de totti pour acoster les filles. une fille en train de danser s'approche et il lui demande: "dis moi un numéro entre 1 et 10?"
"4" répond-t-elle
"dommage!" s'exclame cassano déçu.
"si tu m'avais dit 8 t'aurais gagné une soirée avec moi"


 
Supplément frites :
 
Totti Show à l’entraînement :d  
 
 
Ainsi s’achève les 9 facettes de Francesco, post exceptionnel du 20k, double évènement personnel, merci à ceux qui se pencheront sur ce post, ce qui devrait leur prendre du temps mais toujours moins que moi durant mes recherches documentaires sur l’homme que je connais presque intimement désormais…


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11483333
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 10-05-2007 à 00:02:41  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus George Best :
 
http://estaticos01.cache.el-mundo.net/albumes/2005/11/24/george_best/1132850000_extras_albumes_0.jpg
 

Best a écrit :

Si le Football peut être considéré comme un art, alors j'étais un artiste



 
"Simply the Best"  © So Foot
 
Il y a dans ce sport des joueurs légendaires, ceux dont on a tous dit où presque, des génies qui de part leur talent naturel feront plus que bien d'autres plus besogneux et travailleurs sur le terrain ne feront jamais. Il portait le ballon comme le hollandais volant Johan Cruyff, il aurait dit de Pelé un jour en parlant d'une photo prise avec : "Moi et Pelé, le deuxième meilleur joueur du Monde", il était l'idôle de Diego Armando enfant, il pouvait traiter Beckham "d'unijambiste" et le lendemain encensé Cantona sans que personne ne trouve mot dire, il était attaquant et nord-irlandais à la fois (comme quoi !). A une époque débridé, il incarnait la liberté (sans pour autant s'appeller Max), c'était la première des pop star du foot, le "5ème Beatles" mais aussi un alcoolique notoire, un drogué multirécidiviste et un tombeur de Miss Monde. Lui c'était George Best, le premier grand numéro 7 de Manchester United. C'était... Mort en 2005 à 59 ans d’une infection pulmonaire, et enterrer à Belfast par un cortège de 350 000 personnes sur le son de The Long and Winding Road des Beatles, il représente plus que tout autre joueur de foot, la naissance du Football, sport mondial roi, médiatisé (premier fils de pub), qui parfois marche sur la tête mais succite tant d'engouement.
 
http://estaticos01.cache.el-mundo.net/elmundo/imagenes/2005/11/25/1132924354_0.jpg
 

Eric The King a écrit :

Best survolait littéralement les matches, incarnait plus que n'importe qui la liberté sur le terrain. Il était la facilité. Il était intouchable, il pouvait dribbler trois, quatre, cinq joueurs. Et puis, il était le rock.



 

George Best a écrit :

Foncez, foncez dès la première minute. C’est également le principe qui prévaut dans la vie.



 
George, déjà alcoolique est déclaré trop maigre pour jouer au foot par les clubs Nord Irlandais de Belfast (sa ville d'origine), ce qui ne le décourage pas d'aller tenter sa chance en ferry dans l'Angleterre des années 60 avec un copain à lui, Eric McMordie sur les recommandations d’un recruteur mancunien sur place Bob Bishop. Best convainc le légendaire et impitoyable coach mancunien Matt Busby en une matinée. Mais à la fin de la première journée, les deux gamins décident à la surprise générale de rentrer à Belfast et reprennent l'avion, estimant qu'ils en avaient assez vu. Le père de George appelle alors Matt Busby sur le champ pour excuser son fils, il sera pardonné sans mal par Busby et immédiatement recruté comme apprenti par Joe Armstrong (chef du recrutement de Manchester). Il passe plus tard professionnel et débute sous les couleurs de l'équipe première de Manchester United en 1963 contre West Bromwich Albion à Old Trafford : premier ballon et premier petit pont sur le latéral adverse, Graham Williams, qui sera ridiculisé tout au long de la partie par le jeune ailier gauche.
Il est l'un des grands artisans des titres de Champions d'Angleterre de 1964/65 et de 1966/67 mais le monde le découvre vraiment lors d'un match de coupe d'Europe 1966 où il marque un triplé face au Benfica Lisbonne d'Eusébio (5-1). Georgie s’est fait un nom …
http://images.google.fr/url?q=images.easyart.com/i/prints/rw/lg/2/3/Celebrity-Image-George-Best-231008.jpg&usg=AFrqEzeWrQJ7oBrP268IRK97K31NXsicew
 

George Best (autobiographie : Le Bon, la Brute et le Mousseux) a écrit :

Je suis né avec un talent pour lequel bien des hommes auraient souhaité mourir. Je pouvais faire des choses dont aucun autre footballeur n'avait été capable et je pouvais les faire avec facilité. Je me savais différent et je suis, finalement, devenu un monstre pour moi-même.



 
1968 : Manchester atomise Benfica en finale de la Coupe des Champions (4-1 A.P), Georgie y va de son petit but (pour l’anecdote il sera même coursé par un supporter armé d’un couteau voulant s’approprié une des mèches de la rock star du foot). Il finit également meilleur buteur du championnat anglais avec 28 réalisations, il n’a pas encore 22 ans et se voit couronner du Ballon d’Or France-Football. Il roule en Jaguar, porte chemises fushia et pantalon « patte d’ef », un remix de Cristiano Ronaldo et Djibril Cissé avec le flegme d’un irlandais, le J&B jamais très loin du gosier. Il ouvre des boutiques de mode,une agence de voyages, des boîtes de nuit et des bars. Il se fait construire une maison futuriste dans la campagne mancunienne. Lors de la crémaillère arrivent plusieurs voitures de police alertées par le bruit, George autorise les policiers à participer à la fête, à une condition: qu'ils aillent chercher des bouteilles supplémentaires au magasin le plus proche. Les policiers s'exécutent...Tout lui est permis sans sanction. Conduite en état d’ivresse, drague éhontée, bagarres … Georges est roi en son île et vit son apogée.
 
http://dnausers.d-n-a.net/dnetmQXk/legends/best3.jpg
 

Georges et la fin des Sixteen a écrit :

Je n’ai jamais été fidèle à qui que ce soit et c’est devenu un pari sur les nombres, un sport, une manière de combler le vide. Les années 1960-70 offraient une totale liberté, personne ne s’inquiétait de savoir combien de fois et avec combien de partenaires. Le nombre ne faisait qu’augmenter : actrices, serveuses, vendeuses, soeurs, mère et fille –en même temps-, à trois dans le lit… J’ai connu Miss Canada, Miss Royaume-Uni, puis Miss Monde. Ma vie, finalement, est assez monotone.



 
Mais Georgie a aussi son lot de défaut que son coup de rein sur le terrain ne parvient à combler. Il est arrogant, provocateur, désespéré et désespérant. Il en rajoute en permanence, faisant de ces excès une marque de fabrique, c’est une rock star et sa scène est le théâtre des rêves.  
 

George Best a écrit :

J’ai toujours eu cette obsession : être plus fort que les autres, partout et tous le temps. Sur le terrain, au bar, avec les filles, pour les fringues… Si j’avais eu le choix entre enfoncer 4 défenseurs de Liverpool puis planter un but dans la lucarne ou en caser un dans les cages de Miss Monde, j’aurais eu du mal à choisir. Par chance, les deux me sont arrivés.


 
 
http://www.angiebest.com/photo_george6.jpg
 
1970 : En quête perpétuelle de limites, Best trouve les premières en Janvier, suspendu 4 semaines pour avoir arraché le ballon des mains d’un arbitre. Pour son retour, il inscrit 6 des 8 buts de Manchester en Cup face à Northampton (8-2).
Mais l’intermède est de courte durée, il est à nouveau exclu mais ce coup-ci avec sa sélection d’Irlande du Nord, pour avoir jeté de la boue sur un arbitre.
 
1971 : Georgie arrive de plus en plus tard aux entraînements, ses sautes d’humeurs se multiplient, à tel point que Matt Busby le suspend pendant deux semaines en Janvier, c’est le début de la fin pour le Beattles de Manchester, la fin des années folles… La fédération anglaise le suspend six mois pour son comportement. A Manchester, on le contraint à loger avec les juniors et on divise son salaire par deux pour lui faire désenflé le melon, mais rien n’y fait, Best continue à n’en faire qu’à sa tête.
 

Georgie a écrit :

Comme on me traitait EN irresponsable, j’ai commencé à me conduire de manière irresponsable. Je suis devenu un rebelle.



 
1972 : En Mai, il quitte sa sélection lui préférant Marbella où les paparazzis des tabloïdes anglais le traquent pour le photographier en compagnie de créatures dont le seuls rapports avec un ballon sont leurs formes arrondies. Très marqué par le manque de compétitivité de sa sélection nationale, sachant qu’il ne connaîtra jamais les frissons de jouer un mondial, George vit ça comme une profonde blessure et se console un verre à la main, le remède d’une vie. Son compteur s’arrêtera à 37 capes pour 9 buts.
 
http://www.parlonsfoot.com/images/user/george_best.jpg
 

Best a écrit :

J’aurais pu endurer n’importe quoi si j’avais connu les succès d’un Pelé ou d’un Maradona.



 
1974 : Best a 28 ans, Manchester met un terme à son contrat après 466 matches et 178 buts. La raison ? Physiquement usé et mentalement à bout, Best cache ses kilos en trop sous une épaisse barbe et n'obtient pas une once de confiance de son nouveau coach Tommy Docherty et de ses coéquipiers. Willie Morgan, ailier écossais du club, dira plus tard : « George pensait qu'il était le James Bond du foot. Il avait tout ce qu'il voulait, l'argent, les filles, la gloire. Il vivait au jour le jour et s'en est toujours tiré comme ça. Quand il manquait l'entraînement, les gens trouvaient des excuses à sa place. Il n'avait pas à en fournir. Il se foutait de tout ». George apprend par Docherty qu’il sera remplaçant à Plymouth s’en est trop, il quitte le stade en pleurant et disparaît. Ce sera sa dernière apparition en temps que membre de l’effectif.
 

George Best a écrit :

Nous exerçons notre talent sur une terre de gâchis



 
Dès lors sa vie, sera rythmé tel un road movie, de piges en piges, match foireux après match foireux, il gâchera toute la fin des années 70 et le début des années 80 dans des clubs improbables, pour l’argent, pour le trip … d’Irlande, en passant par l’Ecosse, l’Australie et la côte Ouest des Etats-Unis. Toujours avec un relent de gueule de bois. Lors d'un des trois matchs qu'il disputa au Cork Celtic (IRL) par exemple, il prit la balle, dribbla un joueur, se retourna pour vomir et repartit balle au pied pour finalement centrer.
 
http://www.20minutos.es/data/img/2005/11/25/282926.jpg
 
En 76, il s’engage pour 2 ans et demi avec les Los Angeles Aztecs. Il marque des buts (15) et boit des coups, cultivant toujours avec tant de goût la provocation :  
 

George Best a écrit :

J’avais une maison au bord de la mer, pour aller à la plage, il fallait passer devant un bar. Je n’ai jamais vu la mer.



 
En 78, il rejoint les ex-stars britanniques Gordon Banks et Ian Callaghan à Fort Lauderdale.
 
En 80, il se fixe aux San José Earthquakes, ne prenant repos qu’en 1983, année où il vient s’installer à Londres.  
 
En 84, George Best est condamné à 3 mois de prison pour conduite en état d'ivresse et agression sur agent. Il y disputera ses derniers matchs et marquera ses derniers buts avec Ford Open Prison. Il remettra ça en 94.
 
George devient consultant pour la télévision, son sens du jeu était tel qu’il annonçait souvent à l’avance l’issue d’une action, mais voilà souffrant toujours d’alcoolisme, il oublie les rendez-vous ou arrive complètement plein aux commentaires. La chaîne lui prévoit systématiquement un remplaçant.  
 
A 50 ans, l’homme est une épave, bouffi, le foie (changé en 2002) rongé par l’alcool. Sur son visage se lit le « Baiser de Belfast » © Himself : 268 points de suture à la suite de rixe avec les supporters.
 
http://www.sports.fr/fr/images/200547/best_re.jpg
 

George Best (à la Renaud) a écrit :

Quand je marche dans Londres, je tombe toujours sur quelqu’un qui veut se battre avec moi. Des mômes de 17 ou de 18 ans, des hooligans. Mais j’m’en fous. Je peux m’occuper d’eux, ils n’ont pas souvent le dessus. J’aime bien rester peinard dans mon coin, mais il y a toujours un trou du cul qui me cherche pour prouver à ses potes qu’il est le chef. ça m’arrive tous les jours, chaque jour de ma foutue vie. Je pourrais essayer d’y échapper, partir vivre seul ailleurs. Mais ça serait admettre qu’ils ont gagné. Et je ne veux pas les laisser gagner.



 
http://blogorrah.com/BEST.jpg
 
Il est élu sportif britannique du siècle en 1995.
 

George Best (concernant Beckham) a écrit :

Il ne peut pas tirer avec son pied gauche, il ne peut pas faire de tête, il ne peut pas tacler et ne marque pas beaucoup de buts. A part ça, il est très bien.



 

Georgie l’alcoolo a écrit :

J’ai dépensé 90% de mon argent en alcool et en femmes. Le reste, je l’ai gaspillé.



 
http://www.estrelladigital.es/Especiales/anuario2005/fotos_articulos%5CDep%5Cobituario.jpg
 

Georgie l’alcoolo a écrit :

En 1969 j'ai arrêté les femmes et l'alcool, ça a été les 20 minutes les plus dures de ma vie.



 

Georgie l’alcoolo (Après sa greffe du foie en 2002 qui avait nécessité une transfusion de vingt litres de sang (40 demi-litres, donc autant de pintes) ) a écrit :

Dix heures pour quarante pintes, j'ai battu mon record de 20 minutes.



 
Instants Magiques George Best
Vidéo So Foot pour connection légère
 
ça c'est un p'tit supplément.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11483372
Husbeck
Cosa Nostra Forever
Posté le 10-05-2007 à 00:06:19  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Que dire un post pareil ????
 
 
Va me falloir plusieurs heures pour savourer ce focus là.  
 
Ce joueur est trés meconnu en France. En Italie je confirme son statut d' Empereur. J'ai eu l'occasion de les voir à une soirée c'est incroyable les mouvements de foules autours de lui. C'etait au Foro Italico derriere le stade olympique de rome.
 
Merci à toi.
 

n°11483853
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 10-05-2007 à 01:07:42  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Oui mais j'étais très occupé ce soir, le focus Best c'était pas prévu et ça m'a pris comme une envie de pisser [:beleg]
 
Sinon sur Totti si y a un truc à voir c'est le Controluce, si ça plait j'en ai 2 autres en stock pour d'autres joueurs (Maldini, Lucarelli), ces reportages sont [:cerveau lent]


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11484935
TenjO Teng​E
☆☆
Posté le 10-05-2007 à 09:20:07  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 


 
Pas encore lu tes focus JM , mais ils ont l'air fort sympathiques [:cupra]


---------------
[ Born To Be Offside ] [ The Artist ] [ Team CDM 2018 ]
n°11486197
Jotunheim
A.K.A. FenrirDarkWolf
Posté le 10-05-2007 à 11:56:06  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :


Focus Francesco Totti :
 


 
 :love:  :love:  :love:  
Merci d'égailler un peu ma journée !!!!! Magnifique focus !!!!!
 
(et excellent boulot, comme d'hab'  :jap: )


---------------
Gestionnaire de persos (v4.1.1 du 04/10/16) pour Dark Heresy / Rogue Trader / DeathWatch / Black Crusade (JDR) + critique des romans Warhammer 40K
n°11486295
Profil sup​primé
Posté le 10-05-2007 à 12:04:20  answer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bakk15 a écrit :

pas sympa, monstrueux :D


 
un focus en flash  :love:  

n°11486310
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 10-05-2007 à 12:05:49  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 


 
Non, un focus par télépathie holographique  [:cerveau pingouino]

n°11492691
Playtime
Posté le 10-05-2007 à 21:54:37  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Mais Abdou Meïté est un bon défenseur.  [:meite]  

 

EDIT : Ben grillé même si je pense que Squilacci a plus de classe.

 


Ca c'est sur qu'il a beaucoup plus de classe, Meité, on dirait tout le temps qu'il va faire une connerie et il a une démarche vraiment spécial (ce qui donne cette impression de médiocrité).
 
Bonne anniversaire JMA (et merci pour le focus Totti !) :love:

n°11497035
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 11-05-2007 à 11:02:00  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

J'ai 3 jours pour finir mon focus sur JMaulas... c'est pas gagné, je suis obligé de demander à son frère mateja :/

n°11503344
Grounded
Man with burning hair
Posté le 11-05-2007 à 20:31:23  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

focus nasri sur France 2


---------------
Profil strava
n°11503576
Grounded
Man with burning hair
Posté le 11-05-2007 à 20:51:00  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

simouu a écrit :

Bon ben tu sais ce qu'on dit quand y a trois posts d'affilé... Mais que fait [:sarko] [:thalis].


Non mais en fait ça m'a fait marrer. Le sujet c'était "blabla finale de la coupe de france, toussa, sochaux c'est cool", et hop focus genius pendant 3 minutes :D


Message édité par Grounded le 11-05-2007 à 20:52:58

---------------
Profil strava
n°11521483
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 13-05-2007 à 20:33:18  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

La preuve qu'on peut avoir la gueule de Sami Traoré mais quand même réussir dans le football :
 
Afonso Alves à Heerenveen (34 buts en 31 matchs) [:cerveau lent]
 
Faudra que je fasse une MAJ du focus en y repensant.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11532511
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 15-05-2007 à 09:51:27  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

:jap: Négro, je finis de lire ce que je n'ai pas vu en soirée et je rangerais ça dans les focus.  
 
Juste pense à éditer (pas en rapide) la première url.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11532742
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 15-05-2007 à 10:17:08  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

bon, à moins que Benzo, JMA, manga et tenge déplace leur post, pour que je décale le focus.
 
A moins qu'un modo ait la possibilité d'insérer un post :o

n°11532785
Grounded
Man with burning hair
Posté le 15-05-2007 à 10:21:54  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

simouu a écrit :

Yo Bakk t'assures [:beleg] :love:
 
Sur le coup on oublierqit presaue ton numéro [:cupra]. Je vais avoir des trucs à voir ce soir [:nico54].


Oh putain, tu me fais penser qu'il faut que je remattes le focus totti [:beleg]


---------------
Profil strava
n°11533072
Remigio
Radio Flip, 72.8
Posté le 15-05-2007 à 10:53:13  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

nan mais la c'est foutu, le focus sera pourri jusqu'a ce qu'on en parle, autant le laisser comme ca

n°11534542
TenjO Teng​E
☆☆
Posté le 15-05-2007 à 14:50:45  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Moi du coup, j'ai pu bosser  :o  
 

Spoiler :

Sur mon prochain focus  [:petrus75]


---------------
[ Born To Be Offside ] [ The Artist ] [ Team CDM 2018 ]
n°11535022
plzhelp
Posté le 15-05-2007 à 15:45:28  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bon anniversaire Bakk.
 
Sympa le focus :jap:

n°11535123
Gwendoule
Posté le 15-05-2007 à 15:59:08  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Ce focus de malade  [:nico54]

 

Thx Bakk  :jap:

 

Putain, les "hooligans" messins de l'entre-deux-guerres qui jettent des coussins sur la pelouse [:rofl]

n°11570731
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 19-05-2007 à 13:01:36  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

j'ai posté une belle vidéo de tifo dans mon focus olympien :D

n°11585757
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 21-05-2007 à 09:59:27  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

adrian_tepes a écrit :

:)
white stripes a fond dans la maison samedi soir :)
nan je deconne on gueulait ça avec un pote  
 
tres bon week-end avec la ldc direct pr l'OM et la victoire d'Ottawa en finale de conference de NHL


 
tu radotes, tu radotes :o
 
Et le focus made by canal sur Nasri [:cerveau lent]

n°11595693
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 22-05-2007 à 06:30:46  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Hymne au jeu : [:ninja dago]
 
L'autre jour, j'ai bien conscience que mes actes ont causé bien du mal au topic de part les pages nauséabondes qu'ils ont engendré, ainsi je m'excuse auprès des lurkeurs comme Zizou s'est excusé pour son coup de tête, je ne regrette pas d'avoir fait bannir le tröll, bien au contraire, ni même de lui avoir dit ce que j'ai dis et d'avoir pris ma sanction. Ce que je déplore c'est de lire les pages suivantes d'un débât qui sur ce topic n'a pas lieu d'être. Je reprend à mon compte le philosophe Canto après son coup de pied sur Matthew Simmons : "Quand les mouettes suivent un chalutier, c'est qu'elles pensent qu'on va leur jeter des sardines." Et c'est ce que j'ai fais, naivement...  
 
Pour reprendre un adage cher à tout coach en difficulté : "C'est par le jeu qu'on se sauvera" donc c'est par l'essence même du jeu que je vais signer mon retour aux affaires, en parlant de foot... en abreuvant le topic de football à travers quelques posts (focus, post vidéo notamment) préparé lors de ma période méditative.
 
Le programme :
 
- Focus Wonderteam / Matthias Sindelar
- L'oeil d'HFR d'hier
- Les Oscars pirates de la Ligue 1 (Sondage HFR) (le dailymotionnage a foiré pendant la nuit ce sera pour ce soir)


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11595694
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 22-05-2007 à 06:31:16  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Focus Wunderteam & Matthias Sindelar :
 
http://www.wearefootball.org/images/upload/sindelar7..jpg
 
Je vous parle d’un temps que les moins de 20 ans ne peuvent pas connaître …Charles Aznavour n’avait pas 10 ans en ce temps. Pour le football, c’était l’âge de pierre, les images n’arrivaient pas encore sur nos écrans et c’est un peu le drame éternel de cette méconnue Wunderteam autrichienne des années 30, qui de par le panache de son jeu et la maestria de son meneur de jeu chétif, Matthias Sindelar devait se situer au niveau du Brésil de 58 (coupe du monde qui d’après certaines théories saugrenues n’aurait jamais eu lieu [:petrus75] *) ou des Pays-Bas de Cruyff.
En effet, la Wunderteam dirigée par le mythique entraîneur Hugo Meisl régnera « sans couronne et sans partage» sur le football européen des années trente comme la Hongrie des années 1950.
 
De 1930 à 1934, la sélection autrichienne emmenée par Matthias Sindelar ne s’incline que trois fois lors de ses trente et une sortie durant lesquelles elle inscrit la bagatelle de 101 buts.
 
A une époque où le football anglo-saxon est considéré comme le meilleur du monde, l’Ecosse accepte de relever le défi d’une équipe d’Autriche alors formé de débutants. Nous sommes au début des années 30, et l’Autriche n’est pas encore la Wunderteam. Jouant un 3-5-2 inspiré du système écossais,l’Autriche écrase le prétendu « géant » 5-0 devant 60 000 spectateurs. C’est le début de la folle série Autrichienne qui durera 14 matchs.
 
Avec Matthias Sindelar en pointe, Friedrich Gschweidl en soutien,  Charles Zischek sur l’aile droite, le tandem de l’Admira Wacker Adi Vogl et Anton Schall à gauche et le jeune gardien Rudolf Hiden, l’équipe autrichienne pratiquera un football de feu. Impassible derrière où leur jeune portier faisait des merveilles et explosif devant où Matthias tournait en bourrique les insulaires.
 
Le surnom « Wunderteam » ne sera acquis qu’une semaine plus tard lors d’une rencontre face à l’Allemagne à Berlin. La presse ne parle que de l’exploit autrichien mais malgré ça, les Allemands prendront les Autrichiens de haut, estimant que leur jeu dur allait avoir raison de « doux autrichiens. » Au bout de deux minutes, Sindelar fait parler la poudre 1-0. Suivront 5 autres buts. La presse allemande se met à parler de « Wunderteam » dans ses titres mais met néanmoins l’accent sur la faiblesse allemande plus que sur la force autrichienne avec des titres comme "fin pénible de l'Allemagne" ou encore "plus grandes hontes du DFB".
Les Autrichiens acceptent d’offrir une revanche à l’Allemagne en Septembre de cette même année mais à Vienne ce coup-ci dans un stade fraîchement construit : l’Ernst-Happel-Stadion.
La Wunderteam s’imposera à nouveau (5-0 avec un triplé de Sindelar, un but de Schall et un de Zischek).
 
Un autre sommet de la grande époque autrichienne sera les oppositions pour le moins rugueuse avec la talentueuse Hongrie. A Budapest, les hommes de Hugo Meisl arrache le nul 2-2 en jouant toute la partie à 10 après la blessure très tôt dans le match de Karl Gall. La revanche à Vienne en 1932 sera une déculotté pour les hongrois qui s’inclineront 8-2. Sindelar réalisera son match le plus abouti sous le maillot autrichien en marquant par trois fois et en donnant cinq autres. Entre temps, la Wunderteam enfin considéré justement comme la meilleure équipe d’Europe ** avait écrasé la Suisse 8-1.
 
Après des victoires à Budapest contre la Hongrie et à Stockholm contre la Suède, la série Autrichienne va connaître un coup d’arrêt (qui ne va que renforcer son prestige) face à l’épouvantail anglais, retranché sur son île, jamais vaincu par une équipe continentale. Le 13 Décembre 1932, l’équipe du capitaine Sindelar débarque à Wembley. Nerveux, les autrichiens ne combinent plus, ne jouant pas leur jeu virevoltant et rentre au vestiaire avec deux buts de retard (2-0). Lors de la causerie de mi-temps Hugo Meisl harangue ses troupes, leur demandant du jeu, il allait être entendu. Par trois fois, en pratiquant leur football lèché, les autrichiens reviennent au score avant de finallement cèder 4-3. La presse britannique pourtant de nature acerbe, est dithyrambique concernant la Wunderteam et le retour à Vienne en passant par Bruxelles (victoire 6-1 contre la Belgique) a des allures de triomphes.
 
Le premier glas a ce jeu enchanteur, interviendra en Février 1933 lors d’une victoire 4-0 à Colombes contre l’équipe de France. Hiden le talenteux gardien international se voit sollicité pour signer au Racing Club Paris, il prend alors sa retraite internationale et un chèque de 80 000 Frs le désengagera de son club d’alors : le AC Vienne. S’en suit un exode de quelques autres membres de l’équipe (Sindelar en capitaine loyal sera l’un de seul à rester fidèle à Hugo Meisl, son mentor) vers d’autres pays européens plus fortuné. La sélection affaiblie ne pratique dès lors plus le même jeu qui faisait se lever les foules, devenue, force des circonstances, une équipe plus réaliste qu’attrayante. Mais la machine continue d’être efficace (1 seule défaite (face à la Tchécoslovaquie 2-1) en 13 matchs jusqu’au Mondial, où elle part favorite.)
 
Demi-finaliste de la Coupe du Monde de 1934 et Finaliste des JO de 1936, volé par l’Italie à deux reprises, cette équipe aura marqué son époque à défaut d’écrire de nombreuses lignes à son palmarès.
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/de/thumb/5/58/Le_Wunderteam.jpg/800px-Le_Wunderteam.jpg
 
Un homme dans l’équipe : Matthias Sindelar « Le Mozart du Football »
 
http://www.wearefootball.org/images/upload/sindelar6..jpg
 
Dans les années 30, l’Autriche dominait le football européen. C’était un temps où la sélection nationale, rebaptisée Wunderteam, faisait peur en Europe, atteignait les demi-finales du Mondial 1934 en Italie. Ce temps là est bien lointain : c’était l’époque du plus grand joueur de l’histoire autrichienne, Matthias Sindelar. Pourquoi vous parler de ce joueur ? Tout simplement parce que dans les années 30 il était l’équivalent d’un Maradona ou d’un Zidane, habile balle au pied, dribbleur de folie, cette légende de l’Austria de Vienne est devenu un symbole du beau jeu sur le terrain. Cela lui valu le surnom de « Mozart du Football. » Il est considéré comme le meilleur attaquant de l’histoire du football européen.
 
« L’homme de papier » possédait une technique hors pair, était un finisseur qui faisait la joie des supporters de l’Austria de Vienne. Sa capacité d'effacer le défenseur au un contre un était exceptionnelle, car douée d'une agilité qui faisait rompre les chevilles de ses vis-à-vis. Il était ainsi devenu l’enfant chéri de la presse autrichienne, peut-être aussi par la vie dissolue qu’il menait. En effet, Matthias Sindelar fume, boit, dilapide son argent au jeu et à un faible pour les prostituées, ce qui additionnait à ses talents de joueur à de quoi alimenter les journaux autrichiens.
Désigné par vote comme le sportif autrichien du siècle, Matthias était issu d'une famille modeste et commença à jouer au football dans les rues de Vienne.
À l'âge de 15 ans, Sindelar signa dans le club du Hertha Vienne avant de jouer dans l'équipe première de l'Austria Vienne qu'il mena à trois victoires consécutives en coupe d'Autriche pour ses trois premières saisons au club.
En 1926, Sindelar fit ses débuts pour l'équipe nationale d'Autriche en marquant le but vainqueur d'une victoire 2-1 contre la Tchécoslovaquie. Il marqua ensuite deux buts dans une victoire écrasante 7-1 contre l'équipe de Suisse.
Le destin Sindelar se confond déjà avec celui de son équipe lors de la finale de 1934. En effet, alors que les défenseurs italiens stoppent irrégulièrement « le Mozart du football » sans que l’arbitre ne siffle pénalty, comme il ne siffle pas un hors-jeu évident sur le but italien, la Wunderteam est stoppée dans sa course au titre par l’équipe du Duce, qui sur ses terres ne peut pas s’incliner. C’est la première collusion entre l’Histoire et celle de Sindelar, génie tombé à la mauvaise époque au mauvais endroit et au mauvais moment.
 
Avec son buteur, la Wunderteam est vice-championne olympique en 1936, cédant à nouveau devant l’Italie. L’année 1937 constitue un premier choc pour le « Mozart du football » avec l’arrêt du sélectionneur Meisl qui décède la même année. Ensuite, la situation internationale prend une tournure qui va avoir de lourdes conséquences sur la vie de Sindelar. Au début de l’année 1938, la sélection autrichienne bat l’équipe d’Hitler alors que les nazis avaient interdit aux Autrichiens de marquer. Le 13 mars 1938, Hitler prend le pouvoir en Autriche. Connaissant les vertus du sport pour véhiculer son idéologie, le Fuhrer décide de réunir les meilleurs joueurs des équipes allemandes et autrichiennes dans la même équipe. C’en est trop pour le meilleur attaquant autrichien âgé alors de 36 ans, fils d’immigrés tchécoslovaques d’origine juive, qui refusera l’Anschluss sportif. Il devient alors un individu dangereux selon les dossiers de la Gestapo qui le qualifie de social-démocrate, ami des juifs et nationaliste tchèque. Il devient alors, à son niveau, un symbole de la résistance sportive au nazisme.
 
Dans un tel climat politique, « Mozart » refuse de jouer sa symphonie au Mondial 1938 qui se dispute en France, prétextant des blessures pour ne pas jouer pour  l’Allemagne. Un geste d’une force immense qui sera souligné lors de ses obsèques le 23 Janvier 1939 (asphyxie au gaz dans une chambre de Vienne avec une prostituée). 20.000 personnes bravèrent les risques de persécution en assistant à ses obsèques, le poète F.Torberg lui dédiera même une ode : Auf den Tod eines Fußballers (À propos de la mort d'un footballeur). La version officielle parlera de suicide d’un homme qui refusa de tomber dans les mains du fascisme. Une autre thèse parlera d’un meurtre déguisé commandé par la Gestapo car on ne pouvait dire « non » au Fuhrer. Celui que l’on surnommait « l’homme de papier » à cause de son physique chétif disparaîtra en même temps que l’équipe qui a contribué à le reveler.  
 
http://www.football365.fr/medias/foot/Football365_300x135/divers/53676_SINDELAR.jpg
 
L’autre buteur : Josef « Pepi » Bican
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/b/bd/Bican_pepi_slavin4976.jpg/458px-Bican_pepi_slavin4976.jpg
 
 
 
*

Cahier International (Lu, Vu, Entendu) – So Foot N°43 a écrit :

La conspiration de 1958
 
On savait que l’homme n’était jamais allé sur la Lune, qu’Elvis était aux Bahamas avec Tupac, et que le Ku Klux Klan était propriétaire du Kentucky Fried Kitchen et de Malboro. Ce que l’on savait moins en revanche c’est que le Mondial de Football 58 n’a jamais eu lieu. C’est du moins la théorie fantasiste qu’avance le docu-fiction suèdois intitulé Konspiration 58. La Coupe du Monde qui aurait révélé Pelé au grand public n’aurait été rien d’autre qu’une stratégie du gouvernement américain qui, grâce aux retransmissions des matchs à travers la télévision , aurait souhaité montrer la puissance du monde capitaliste à l’ennemi viscéral russe. Une immense conspiration donc, qui présente quelques éléments soi-disant troublants, comme l’absence d’ombre des joueurs, ou le fait que certains footballeurs étaient chaussés de crampons qui n’existaient pas encore à l’époque.


 
 
**A cette époque, le championnat d’Europe n’existait pas mais une sorte de Coupe d’Europe se jouait sur 2 ans et entre 1930-1932, l’Autriche réalisa le meilleur parcours, devenant en quelque sorte le Cheepleader européen.  


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11595776
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 22-05-2007 à 08:08:54  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Enorme JMA. Merci beaucoup
 
J'ai la primeur de rien du tout OUI, [:thalis]
 
 
 
J'ai failli me laisser tenter de quoter l'infidèle, mais ca n'aurait fait que relancer la MERDE.
S'il vous plait, que personne le quote.
 
en tout cas, t'es focus commence un peu à se rapprocher de la perfection des miens [:cerveau prodigy]

n°11596317
Gedemon
patron-adjoint
Posté le 22-05-2007 à 10:29:44  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

'lut les fanatics [:beleg]
 
bon retour JMA, focus interressant [:bien]
 
pour rappel les procos sont peut-être overclockable, et dans certains cas overburnés (et pas au sens nanard du terme, hein :o ) mais surtout pas quotable, jamais. thanx. [:beleg]


Message édité par Gedemon le 22-05-2007 à 10:30:10

---------------
[hommage au beau jeu] [Footware]
n°11597535
palos_de_l​a_frontera
Posté le 22-05-2007 à 13:12:55  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Citation :

Focus Wunderteam & Matthias Sindelar

 

Thx gros, connaissais pas  :jap:


Message édité par palos_de_la_frontera le 22-05-2007 à 13:13:38
n°11599799
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 22-05-2007 à 16:49:32  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Gedemon a écrit :

et pour ton cas de conscience j'vois pas pourquoi tu t'embêtes JMA, l'équipe type tu mets le meilleur de chaque poste plutôt que prendre les 4 meilleurs defenseurs et les repartir sur les postes...

 

j'pensais que c'etait l'idée de base ce que tu proposes d'ailleurs :o

 

ça avait fonctionné tout seul pour la L1, mais là y a même pas moyen de moyenner avec la compo.

 

EDIT : Les Oscars du Foot HFR Ligue 1 Orange arrivent avant 18h normalement.

 

EDIT : Je viens de mettre la main sur un gros complément du focus Totti. [:cerveau lent]
J'vous ferais partager ça.

 

http://img168.imageshack.us/img168/207/sanstitrehs9.jpg


Message édité par JMAulas le 22-05-2007 à 16:54:22

---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11614923
dubble_R
The trousse is out there
Posté le 23-05-2007 à 23:05:16  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

htaeD a écrit :

Ouais surtout quand tu vois qui l'a eu entre temps...
J'ai rien contre Sammer, Figo ou Cannavaro mais bon...  :D


Sammer et Cannavaro c'est du politiquement correct (hop un défenseur de temps en temps, histoire de montrer qu'on pense à eux [:dawa] ) et du focus unique sur une seule compèt (Euro96 et CDM06.. comme souvent)
 
dans ce cas, autant le donner à Laurent Blanc  :o

n°11620631
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 24-05-2007 à 15:48:04  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Ca fait longtemps qu'on a pas eu un focus là :o
à part les 2 de JMA du 18ème siècle.
 
J'en fait un pour mes 3 ans :D

n°11628451
Bakk15
لا إله إلا الله محمد رسول الله
Posté le 25-05-2007 à 09:46:16  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bakk a écrit :

Pour mes 3 ans, un petit focus avec des infos dures à glaner.



 
 
 
 
 
 
FOCUS : Enzo Francescoli
 
 
http://www.sitioriverplatense.com.ar/Enzo_1.JPG
 
 
 
 
 
Enzo Francescoli est un ancien footballeur uruguayen né le 12 novembre 1961 à Montevideo surnommé « Le Prince ».
 
 
 
 
Francescoli a joué plus de quinze ans avec l'équipe d'Uruguay entre 1982 et 1997, il a participé aux Coupes du monde 1986 et 1990.
 
 
 
 
Il a joué au Montevideo Wanderers en Uruguay puis à River Plate en Argentine pendant 13 ans.  
 
 

Citation :

  • 1974-1983 :  Montevideo Wanderers FC  Uruguay
  • 1983-1986 : River Plate  Argentine


http://www.sitioriverplatense.com.ar/Enzo_Francescoli_131.jpeg
 
 
 
 
Avant d'arriver en France sous les couleurs du Racing club de Paris puis de l'Olympique de Marseille, où un certain adolescent nommé Zinedine Zidane s'émerveillera de ses exploits au stade Vélodrome. D'ailleurs, Zidane appela son fils ainé Enzo en hommage à ce joueur.
 
 

Citation :

  • 1986-1987 :  RC Paris (petit drapeau) France
  • 1987-1989 : Matra Racing (petit drapeau) France
  • 1989-1990 : Olympique de Marseille (petit drapeau) France


 
http://www.om4ever.com/SaisonImages/Saison8990/OMBenfica3.jpg
http://www.om4ever.com/SaisonImages/Saison8990/OMNice.jpg
http://www.om4ever.com/NewEquipes/OM8990Benfica.jpg
 
 
 
 
Après une saison Olympienne, il poursuivi sa carrière en Italie. Il joua pour Calgari pendant 3 saisons et ensuite avec le Torino pendant une saison
 
 

Citation :

  • 1990-1993 :  Cagliari Calcio  Italie
  • 1993-1994 : Torino FC  Italie


http://www.insanus.org/impedimento/arquivos/enzo2.jpg
 
 
 
 
 
 
Il revint en Argentine après son aventure transalpine pour y finir sa carrière pour son club argentin : River Plate
 

Citation :

  • 1994-1997 :  River Plate  Argentine


http://www.sitioriverplatense.com.ar/Enzo_Francescoli_153.JPG
 
Il ne fit que 6 matchs en 1997-1998 pour un but inscrit.
 
 
 
 
 
 
 
http://www.geocities.com/WallStreet/5245/river/enzo05.jpg
 
 
 
 
 
 
 
Son Palmarès
 
http://www.cariverplate.com.ar/chimg/enzocopa.jpg
 
 
 
   

  • Vainqueur de la Copa America : 1983, 1987 et 1995 (Uruguay).

   

  • Champion d'Argentine : 1986, 1994, 1995, 1996 et 1997 (River Plate).

   

  • Champion de France : 1990 (Olympique de Marseille).

   

  • Meilleur joueur sud-américain de l'année : 1984 et 1995 (River Plate).

   

  • Meilleur joueur d'Argentine : 1986 et 1996 (River Plate).

   

  • Meilleur buteur du Champion d'Argentine : 1985, 1986, 1994 et 1996 (River Plate).

   

  • 73 sélections et 17 buts en Équipe d'Uruguay.


Dans sa carrière ( en ne comptant qu'a partir de l'argentine ), il disputa 510 matchs et marqua 198 buts.
 
 
http://www.sitioriverplatense.com.ar/Enzo_Francescoli_184.JPG
 
 
 
 
Il dirige aujourd'hui une chaîne de télévision hispanique à Miami dans l'état de Floride aux USA.
 
 
 
Petite Collection Vidéo
 
Le Prince en Action
Compil Youtubesque de ses Buts
Qualité médiocre, mais beau but
Photo montage du Prince
Autre belle compilation

Message cité 1 fois
Message édité par Bakk15 le 25-05-2007 à 09:46:48
n°11642225
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 26-05-2007 à 18:59:18  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

ça vient de me couper l'envie de faire un focus sur Cyril Rool :/


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11735164
vanfannel_​94
Posté le 05-06-2007 à 19:59:16  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

y a pas d'autres fritures qui nécessitent recherche vidéo tant que je suis sur la source ? Pas de bruits de fond de couloirs ?
 
Les transferts de coachs c'est nul [:manust]


 
On annonce maradonna à paris , je tente on sait jamais  si ca peut nous faire avoir un focus sur le best player ever [:prodigy]


---------------
http://lesjoiesdusysadmin.tumblr.com des sysadmins et du lol
n°11839384
TamKaz
PSN : ThomasKazRoma
Posté le 16-06-2007 à 18:24:45  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

[MINI FOCUS]
 
Bon je me lance dans ce périlleux exercice dont certains posteurs sont ici les maîtres.
C'est JMA qui m'a donné envie de me pencher sur ce club, suite à un débat sur l'équipe de France qui, contre la Géorgie, gagna mais sans panache.
Deux camps se sont opposés : les partisans de la culture du résultat (qui prédomine aujourd'hui) et les autres, adeptes du beau jeu sans forcément quémander la victoire obligatoire à leurs protégés.
(J'ai voulu poster avant mais ayant subit un TT scandaleux de 15 jours pour un IWH, je n'ai pas pu).
Pour bien comprendre la théorie du second camp, il ne faut pas chercher bien loin.
A quelques centaines de kilomètres de Paris, à - 5 mètres au dessous du niveau de la mer :
 
>>> L'Ajax d'Amsterdam !
 
 
Si vous êtes adeptes d'un football d'attaque, léché, technique, dont la formation de prédilection est un 4-3-3 résolument offensif, alors ce club est taillé pour vous !
Rien que le nom de la Team devrait vous faire tilter. Car qui était Ajax ? Sinon le célèbre héros de la mythologie grecque, caractérisé par sa vaillance au combat, sa pugnacité et ses qualités offensives ?
C'est bien lui qui figure sur le symbole du club, entouré de 11 traits rouges, les 11 membres de la team d'Amsterdam.
 
http://www.youtube.com/watch?v=Pm20trQbURQ
 
L'aventure moderne de l'AFC Ajax débute réellement en 1964-65 avec la nomination de Rinus Michels au poste d'entraineur. Dès lors, celui-ci introduit le professionnalisme au sein de club et impose une tactique exclusivement vouée à l'offensive. Stratégie qui, encore aujourd'hui, caractérise les blancs et rouges.
Avec ce système, l'équipe se taille un palmarès mais surtout une solide réputation. La saison 66-67 est brillante ! On assiste au premier doublé coupe/championnat et à l'explosion d'un certain Johan Cruyff qui marque 41 buts en autant de match. Le joueur leader qui allait tirer cette équipe vers le haut était né.
 
http://www.youtube.com/watch?v=BMZmJ464Nss
 
Car l'avènement de ce joueur exceptionnel, image de fabrique de l'Ajax, coïncide avec la plus belle période de l'histoire du club. Celui qui avait déclaré : "Seuls les attaquants sont de grands footballeurs. Si les défenseurs étaient aussi forts, ils seraient attaquants" avait décidemment tout compris à ce sport. Pour illustrer son propos, l'Ajax conquiert 6 championnats, 5 coupes et 3 ligues des champions successives de 1966-1973 (71-72-73). Lors des 3 saisons européennes victorieuses, le club remporta 14 matchs à domicile, inscrivant 34 buts et n'en encaissant que 3. Les championnats 72 et 73 furent gagnés avec une différence de buts de plus de 100. C'est le football total, bientot exporté dans une sélection hollandaise qui deviendra la meilleure du monde.
 
Par la suite, le départ des cadres de l'équipe qu'étaient Cruyff, Swart et Neeskens; ainsi que la démission de Michels, provoquèrent une baisse des ambitions et du niveau de jeu de l'équipe.
Les succès furent parcimoniques pendant les années qui suivirent au niveau national, inexistants au niveau européen. Cela voulait-il dire que le club avait perdu son âme ? Non, car le "Foot Total" y été encore enseigné et respecté. Mais qu'entend t-on par cette appellation ?  
Quand on suit cette tactique, on ne se pose pas beaucoup de questions tactiques : tout le monde attaque quand on possède le ballon, tout le monde descend quand on perd le ballon. La composition d'équipe est un 3-4-3 basé sur deux stoppeurs rapides et d'un libéro juste devant en défense, d'un milieu en losange composé d'un récupérateur plus 3 offensifs et une attaque ou deux ailiers de débordement virevoltent autour d'un finisseur.
Le style de jeu est bien évidemment rapide, bati sur des actions à une touche de balle, construites par des joueurs dotés d'une très bonne technique personnelle. Ce système a néanmoins ses défauts, puisquel les lignes défensives sont bien souvent dégarnies. Les fins de matchs sont dures physiquement (les joueurs donnent tout ce qu'ils ont pendant un laps de temps, s'en suit une baisse de régime).
 
Il va falloir attendre longtemps pour revoir un grand Ajax !
L'arrivée de l'éternel hollandais volant au poste d'entraineur va susciter une nouvelle vague rouge et blanche. Ce relatif succès (l'équipe remporte la coupe des coupes 1987 mais aucun championnat) est à mettre en corrélation avec l'apparition d'un nouveau petit génie batave : Marco Van Basten. Ce géant à la technique époustouflante inscrit 37 buts pendant la saison 86-87. En tout, il fit trembler les filets 151 fois en 127 matchs sous les couleurs du gros club de la capitale.
 
http://www.dailymotion.com/popular [...] -the-world
 
Et pourtant, le véritable succès n'est revenu qu'avec l'accession en 1991 au poste d'entraineur de l'assisstant du démissionnaire Beenhakker, le jeune Louis Van Gaal.
Amsterdam renoue avec sa tradition de victoire. La première saison de l'ère Van Gaal débouche sur un succès en coupe UEFA, propulsant le club dans la sphère très privée des clubs ayant remporté les 3 coupes européennes. Un style qui fonctionne et une priorité : faire jouer les jeunes issus du centre de formation. Un grand merci à la filière surinamienne (Seedorf, Davids, Kluivert) et aux autres : Litmanen, les frères De Boer ou le gardien Edwin Van der Sar. Sans oublier le retour déterminant de Frank Rijkaard, désireux finir sa carrière dans son premier club.
Le résultat ne se fit pas attendre. Tout le monde se rappelle du but de Kluivert (sur passe de Rijkaard) contre le Milan qui propulsa cette jeune génération sur le toit de l'Europe. Et tout ça avec un beau jeu ! Car oui on peut gagner ses matchs en ne défendant pas à 10 dans ses 22 mètres. Merci à ce club et au foot hollandais en général de nous le rappeller.
Grâce à eux, le football total, beau, léché, rapide et technique n'était pas mort avec l'affligeant spectacle de la finale de la coupe du monde 1994.
 
http://www.dailymotion.com/popular [...] -of-vienna
 
Le jeu de l'Ajax évolue avec le temps.
Le 3-4-3 d'antan était sympathique mais est devenu peu adapté au football moderne, ou les attaquants sont plus rapides et plus physiques.
Désormais, le 4-3-3 (on renforce la ligne arrière en enlevant un milieu offensif pour avoir des latéraux plus bas) prédomine dans le nouveau stade de l'ArenA, novateur dans le domaine de l'architecture car doté d'un toit ouvrant qui en fait une remarquable salle spectacle.
Le spectacle n'est cependant pas sur le terrain. La saison 95-96 sonne le glas d'une génération dorée et l'Ajax sombre dans la crise. Plusieurs entraineurs et joueurs se succèdent, sans succès à tous les plans.
Il faudra attendre le retour du duo Koeman/Krol à la tête de l'équipe en 2002 pour que le club retrouve son âme. Arrivé en milieu de saison, le coach permet aux supporteurs de fêter le 28ème titre de l'AFC. Autre fait remarquable : la présence d'Ajax 1 et d'Ajax 2 en demi-finales de la coupe de Hollande, finalement remportée par l'équipe première.
Les joueurs auteurs de ce retour inespéré en fin de saison étaient Ibrahimovic, Mido, Trabelsi, Pasanen ou De Clerc...
 
http://www.dailymotion.com/popular [...] brahimovic
 
Cette génération partie, c'est celle d'aujourd'hui qui sévit sur les pelouses de l'Eredivise. Même sans Van der Vaart le génie annoncé à la blessure contractuelle, les Sneijder, De Jong, Babel, Huntelaar & Cie font honneur à la réputation du club. Celle d'une équipe au mental irréprochable et à l'envie toujours intacte. Sans oublier le fair-play, une marque de fabrique :  
 
http://www.dailymotion.com/popular [...] damsterdam
 
L'Ajax est aujourd'hui septième club européen pour le palmarès mais stagne entre la vingtième et la trentième au classement UEFA actuel.
 
 
[HS] Je me suis servi de Wikipédia (dont j'ai même repris quelques phrases), je ne m'en cache pas. J'ai pensé que les vidéos montraient d'avantage de choses que les photos dans mon post, d'ou l'absence de ces dernières. Soyez indulgents... Mais n'hésitez pas à critiquer si vous trouvez ça mauvais. [/HS]


Message édité par TamKaz le 16-06-2007 à 18:26:13
n°11839755
cyber1989
Posté le 16-06-2007 à 19:26:14  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Merci TamKaz pour ton focus sur l'Ajax (car les autres s'en foutent on dirait :p ) !
 
:jap:


---------------
"Attention à la marche" inside // - "Pays du Moyent-Orient..." - "Le Portugal !?" :/  
n°11839811
JMAulas
Membre de l'église symaskiste
Posté le 16-06-2007 à 19:31:00  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Merci TamKaz, joli post. Je consigne ça immédiatement.
 
J'aime beaucoup le choix du sujet j'en connaissais bien quelques grandes lignes et c'est un joli premier focus. [:bien]
 
Dans un soucis d'aller au fond des choses, je tenais juste à dire que durant la période Cruyff, les victoires n'étaient pas égémoniques commet tu sembles le souligner car il y avait le Feyenoord d'Happoel qui sévissait également. Les deux géants bataves se sont trouvé à la même époque sur le toit de l'europe. L'article de So Foot du mois dernier en dit plus que mes mots sur ce pan de l'histoire très méconnu.


---------------
Mais ça nous dit pas où Juninho trempait son biscuit... - Votez pour Amanullah !
n°11839964
TamKaz
PSN : ThomasKazRoma
Posté le 16-06-2007 à 19:52:07  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

JMAulas a écrit :

Merci TamKaz, joli post. Je consigne ça immédiatement.
 
J'aime beaucoup le choix du sujet j'en connaissais bien quelques grandes lignes et c'est un joli premier focus. [:bien]
 
Dans un soucis d'aller au fond des choses, je tenais juste à dire que durant la période Cruyff, les victoires n'étaient pas égémoniques commet tu sembles le souligner car il y avait le Feyenoord d'Happoel qui sévissait également. Les deux géants bataves se sont trouvé à la même époque sur le toit de l'europe. L'article de So Foot du mois dernier en dit plus que mes mots sur ce pan de l'histoire très méconnu.


 
 
Merci du compliment.
Il est vrai que j'ai été plutot partial, mais c'est le football hollandais qui regnait en maître sur le continent et pas seulement l'Ajax.
Il n'y qu'à voir la victoire de Feyenoord en finale de ligue des champions 1970.
 

Citation :

Merci TamKaz pour ton focus sur l'Ajax (car les autres s'en foutent on dirait :p ) !


 
Merci également. C'est pas grave si ça intéresse pas tout le monde, du moment que certains aient découvert (ou redécouvert) ce type de football.
Le prochain coup j'en ferais un sur Francescoli ou sur Felix Bollaert, y'aura plus de spécialistes susceptibles d'apporter un contre-poids à l'article  ;)


Message édité par TamKaz le 16-06-2007 à 19:52:43
n°11840293
Profil sup​primé
Posté le 16-06-2007 à 20:29:09  answer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Merci pour le focus Tamkaz. Suis pas un grand connaisseur de l'Ajax donc rien à redire sur le fond. Sur la forme petit détail mais desfois des zolies photos s'pa mal, ça aère et augmente la lisibilité, et des photos de l'époque c'est toujours sympa je trouve et donne vie à l'écrit.


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sports

  [Football] Ballon Rond - /!\1er post/!\

 

Sujets relatifs
Ballon d'or de la Coupe du Monde FIFA 2006Allez vous regarder la finale de football ce soir ?
ballon de foot adidas teamgeistFlocage officiel sur les maillots de football adidas
Football - [Topic new generation]Petition pour la mise en place de l'arbitrage vidéo dans le football
C'est quoi l'autocollant 64 entouré d'un rond ...Match football dans la region parisienne
effets sur un ballon de baudrucheplus de spectacle dans les stades de football : Inovation
Plus de sujets relatifs à : [Football] Ballon Rond - /!\1er post/!\


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR