Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1672 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sports

  [Redface Triathlon Club] Kimouss HFR Triathlon > Doodle

 


 

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

[Redface Triathlon Club] Kimouss HFR Triathlon > Doodle

n°34902250
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 07-07-2013 à 17:28:51  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Bon alors aujourd'hui, pour moi, tri nature du valbonnais. 750/ 22 / 5.5

 

La natation a été une catastrophe (en piscine je suis maintenant autours de 20mn au kilo sans trop forcer).

 

Sauf que j'ai jamais vraiment nagé en lac. La je crois que j'ai flippé au départ, jusqu’à la première bouée, impossible de crawler, même sur 2 temps je suffoquais. donc j'ai fais environ 150m en brasse / petit chien. Après la première bouée, j'ai commencé à crawler, sauf que je devais être dans les 20 derniers et a chaque fois que je touchais quelqu'un, je m’arrêtais pour regarder.
Le bazar était sur deux tours, sortie à l'australienne, au moment de la sortie, je me fais doubler par le premier  [:warkcolor]

 

Deuxième tour, ça va mieux, à un moment, je me dis, ok, ça va j’accélère.
30s après, je lève la tête, hum, c'est pas la bonne direction la... [:sanglier bossu:1]

 

Avec tous mes loutrages, j'arrives à ma transition, ça se passe pas mal, je chausse assez vite, je m'aperçois que j'ai pas délasser mes chaussure de course, il y a encore un double nœud dessus  [:duckjerry]
Sortie de la transition en 24mn, j'en rigole presque quand je vois le temps. J'ai l'impression de m’être vidé pour faire ça...
Je démarre le VTT, je me sens pas bien, pas de force dans les jambes. Bon, ça empêche pas de doubler, c'est quand même senser être mon point fort.

 

première "descente" de 30m de deniv, j'oublie de débloquer la fourche, rebondis sur une pierre, m’écrase par terre a un bon 20km/h, sur le coude et la hanche.

 

j'ai beau être matinal, j'ai mal [:blessure]
Surtout le coude, j'ai eu un peu peur, j'ai eu deux potes qui ont eu 6 mois d’arrêt l'an dernier à cause d'une fracture du coude.
Je me cale sur le coté, je me sens pas bien, paf, vomito  [:-the_unforgiven-]

 

J'attend un peu, ca va mieux, le coude bouge, je teste, je peux prendre le cintre, tirer dessus, ça a l'air ok.
Je monte sur le vélo, met un cou de pédale, regarde le dérailleur, qui émet un bruit bien dégueulasse.
C'est bon, j'ai compris, il est plié a 30°, j'ai pas de patte de rechange, je rentre.

 

Et même chez les osteo, j'ai eu le poilu plutôt que les mignonnes. [:vali103:1]
La maintenant, le coude a l'air d'aller, mais je peux plus plier l'index

 

Bon, voila, ca fait une bonne soixantaine d'euro pour une découverte du triathlon, et 3.75km  [:cerveau star]

 

je crois pas qu'il y ai d'autre tri nature dans le coin, va falloir que je me rabatte sur Aiguebelette début septembre pour compenser.

 

Sur ce, je vais surement aller courir ce soir, quand il fera moins chaud...

 

next :

kaillou38 a écrit :

et sinon pour finir mon tri de ce week end :

 

état de l'index : rupture ligamentaire, arrachement osseux, je me fais opérer vendredi prochain

 

le 19/12 : j'en suis à 5 mois de kiné, et j'ai toujours pas récupéré complètement :/

Message cité 4 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:27:46

---------------
ras
mood
Publicité
Posté le 07-07-2013 à 17:28:51  profilanswer
 

n°38490900
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 16-06-2014 à 18:13:53  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR lac des sapins

 

Pour mon deuxième tri, je vais essayer de faire moins catastrophique qu'à mon premier (rappel : http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t34902250 )

 

Donc inscription au triathlon M du lac des sapins, parce que les gars du club l'ont vendu comme un très beau triathlon.

 

Avant le départ
Je rentre juste du GR20, prepa idéales triathlon, intensité, multi entrainement, enchaînement, et frais pour être d'attaque. Ou pas.
Arrivée l'avant veille, camping sauvage dans un champs fraîchement coupé 4*, quasi pas de voitures de la nuit, juste une bestiole à la con qui a poussé son cri à la con toute la nuit. Vive les boules quies.

 

Samedi matin reconnaissance du parcours, il y a 50km, 850m à l'alti. avec des vraies belles côtes.
http://reho.st/self/ade3cb08e9a8f9821fc6790d70ec7f61cfcc182e.png

 

Strava hallucine encore un peu, comme d'habitude, annonçant 1250m...
Parcours vraiment difficile, en gros, il y a 2 kilomètres de plat, le long du lac. le reste, ça monte, beaucoup et ça descend, pas assez souvent [:osweat]

 

L’après midi, petit plouf dans le lac, pour tester la combi, j'ai nagé qu'une fois avec. Ça se passe plutôt bien, j'ai plus trop l'appréhension que j'avais en milieu naturel.

 

Le soir, montage de la nouvelle paire de roues, montée par moi même amoureusement, j'ai collé les boyaux la veille, c'est la première fois que je fais ça, en plus j'ai merdé, j'ai pas les patins adaptés à mes porte patin, en forçant un bon coup, du campa, ça rentre dans du shimano  [:cerveau dr] faudra pas freiner en reculant le vélo par contre  [:quardelitre]
Petit test, deux kilomètres pour roder les patins, et voir si les boyaux se décollent pas tout de suite.
repas, boite de ravioli de l'effort, avant de se coucher, bercer par le doux boum boum du bar au bord du lac en face du camping. Vive les boules quies.

 


J0
réveil 5h30 par les essais sono. l'avenir appartient à ceux qui se lèvent tôt. Et moi j'ai mes boules quies, je rappuie dessus, j'ai pas prévu de me lever avant 7h.

 


le tri est à 9h15, faut encore que j’emmène le vélo au parc à vélo, donc petit déjeuner, avec tartines de nutella, tentative de caca de la peur avortée, et go.

 

Au parc, j'ai rien oublié à priori, prépare mon bazar, enfin copie mes petits voisins. et vais rejoindre la plage.

 

Et la le stress commence à sacrement monter. j'ai envie de pisser. je vais nager 200m pour l’échauffement. Ça fait peur 600 personnes sur une plages de 30m de large [:wiids]

 

Natation : 26'50"
je pars aux environs du premier tiers, la mise à l'eau est tranquille, la berge descendant de deux mètres en trois mètres, le start se fait derrière une corde au pas pour éviter les boites.
J'installe mon crawl tout de suite, et avec mon incapacité à respirer à gauche, je choisi de respirer tous les deux temps, de toute façon, je suis pas loin de la panique qui me fera brasser.

 

Le parcours natation en un tour du lac, on suit la berge, demi tour au milieu pour revenir par l'autre berge.
Au demi tour, je me fais arracher les lunettes, je les mettrais sous le bonnet la prochaine fois.

 

J'ai utilisé la stratégie du groupe, j'ai du regarder 10 fois devant moi, je me démerdais juste pour avoir 10m de gens à ma droite (seul coté ou je respire je rappelle, c'est un peu chiant pour se repérer quand c'est pas coté berge)
Je sentais les bouées arriver parce que ça se resserrait, mais dans l'ensemble j'ai pas l'impression d'avoir zigzagué outre mesure, la garmin m'affiche un tracé plutôt propre.
C'est 50m avant la sortie que ça a le plus bastonné, tout le monde visait les 5m de largeur de l'arche.

 

Sortie en environ 26'50 avec le temps qu'on a attendu pour la mise à l'eau, très content de moi, je suis pas à l'ouest, la tête tourne pas, tout se passe bien.

 

T1 : 5'53"
deuxième épreuve de ce pentathlon, la transition de 660m de long...
ça commence par une course a pied, pied nu sur gravillon, un chaussage chaussette + chaussure, casque, manger un peu, boire un coup, et une course à pied, avec descente de talus raide en herbe. heureusement, j'ai l'arme fatale, les chaussures de VTT, et passe tranquille tel un bouquetin des montagnes. les seuls à bien passer que je vois sont les gars en basket...
Ceux qui ont choisi l'option pieds nus et qui vont essayer de faire les malins à sauter sur le vélo ont encore de la course sur gravillon puis sur bitume.
Ceux qui ont choisi l'option chaussure de route ressemble à rien à courir n'importe comment.

 

Vélo : 1h46
Bon normalement, c'est la ou je suis le moins mauvais.

 

Départ à bloc, je sais qu'il y a pas long de plat, autant en profiter  [:perco_35:2]

 

Puis ce sera une longue agonie, des sensations vraiment pas bonnes en montée, j'arrive pas à tirer de la braquasse, je double un peu, me fait doubler par des avions de chasses.
Première descente, je prie pour que les boyaux tiennent, ça à l'air bon, j'ai pas goûté le goudron. Les triathlètes sont vraiment des tanches sur un vélo, à chaque virage serré ou passage un peu technique, je double / rattrape, m'obligeant à des trajectoires un peu foireuses et pas optimisées.  [:shadowknight]

 

J'ai toujours envie de pisser, mais m'imagine pas trop comment je pourrais sortir ma mÿthe de la trifonction pour pisser en roulant.

 

je sais qu'un poil après mi parcours, il y a un ravito, et compte récupérer un bidon, je suis déjà à sec. Manque de bol, il y a que des verres à celui la, faudra attendre le dernier à 10km de la fin pour pour récupérer un bidon. Bien assoiffé, je le bois avant d'arriver, alors que c'est quasi que de la descente.

 

T2 : 3'58
Magnifique saut du vélo avec mes grolles de vtt, et c'est parti pour T2, qui ne fait que 500m ce coup ci!
Je sens tout de suite que ça va pas le faire, j'ai le fessier droit qui tire.
Changement de grolles, je vide le bidon que j'avais mis en réserve à l'aire de transition, et part.
Une copine me signale à ce moment que sans le casque, c'est mieux, et fais 2 mètres en arrière pour échanger avec mon buff.

 

Course à pied : 1h0'30"
L'enfer. Je sais que le parcours est pas roulant, mais à ce point, je pensais pas.
Départ, ravito en eau, je prend un verre, trempe le buff dedans, fait dix mètres, m'aperçois qu'il y a des citernes d'eau pour ça, balance le verre dans la poubelle.
Je fais 500m, et première bosse, je m’arrête m’étirer, j'ai les deux cuisses au bord des crampes.
kilomètre 2, on descend un talus traverse un chemin, et il y a un ravito. Je merdouille la descente, et bam, une crampe à chaque cuisse, je suis bloqué au milieu du chemin, avec la gonzesse du ravito à cinq mètres de moi, qui me répète "coca, eau".
"JE PEUX PLUS BOUGER [:empificator] "
30 secondes, ça passe, bois une banane, mange un coca, ou l'inverse, et repars avec une foulée de petit vieux.
Les crampes reviendront pas en faisant bien gaffe, mais chaque montée sera une souffrance, surtout celle de 30m de d+ super raide sur la fin.
j'ai quand même tenu mon Sizokilo lamentable, me suis fait doubler par des hordes de triathlète, mais franchi la ligne d'arrivé en 3h23, content, avec toujours l'envie de pisser, et des ampoule énormes aux pieds.

 

http://www.strava.com/activities/153977823
http://www.strava.com/activities/153975759
http://www.strava.com/activities/153975764

 


Je suis bien content d'avoir fini mon premier, très content de la natation ou je sors 148 eme (sur 560), par contre j'ai vraiment pas pris de plaisir sur le vélo, je fais le 163eme temps, dans l'absolu c'est correct, mais j'ai eu le sentiment de pas arriver à rouler à mon niveau tout le long. Il était dur, avec pas mal de deniv, mais ça donne 29 de moyenne, j’espérais pouvoir plus m'arracher.
Pour la cap, je savais que ça allait être dur, le 414 eme temps me fais bien régresser au classement, pour finir dans les 250, mais vu que je cours pas à cause de ma périostite et mon surpoids, je m'y attendais, et 1h c’était même mon objectif temps. Faudrait revenir aux 50mn facile à l'entrainement de l'an dernier pour être un peu moins ridicule...

 

Le triathlon était très bien, le lac pas trop vaseux, des beaux paysages, des ravito corrects, mais j'ai trop attendu pour allé manger, il y avait plus de taboulé repas :/
Je le conseille, c’était quand même très bien pour un prix contenu.

 

Je suis triathlète  [:never let me down]

 

http://reho.st/self/b0f059ebee702658e2bd5360b212a62debae4603.jpg

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:36:10

---------------
ras
n°39041365
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 01-08-2014 à 15:49:54  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR CD Alpe d'Huez 2014
 
- Entrainement
Entre le GR20 fin mai / début juin et mon trip en vélo voyage en Norvège avec le retour en France après, l'entrainement, c'est vraiment pas ça. j'ai pas fait de bosses depuis presque 3 mois, je cours toujours quasiment pas à cause de ma periostite, il y a bien qu'en natation ou ça se passe pas trop mal, avec au moins un entrainement par semaine, et des bonnes sensations.
 
- Avant course
Bon un triathlon un jeudi, c'est pas courant. Le premier fait marquant, c'est quand mardi soir, je sors un sac de légumes du congèle, et les oublie dehors. Mercredi soir je m'en aperçois, ça me fait chier de les jeter, donc je les fais bien cuire, et ajoute ça à mon riz.
Grave erreur! 3h après, j'ai déjà la chiasse  [:rupert7]  
 
jeudi matin, levé tranquille à 7h, le tri est à 14h, et l'alpe d'Huez est à 1h15 de route de gre.
Je commence par aller aux chiottes, et prendre un smecta  [:littlebill]  
 
Je covoiture avec un collègue du club, on est tranquille au départ (enfin à l'arrivée) vers 10h, recup dossard, il y a pleins de stands triathlon, mais j'ai plus de sous, alors j’évite de faire le tour :o. j'en profite quand même pour faire un tour aux chiotte [:osweat]
 
Le départ est dans un lac dans la vallée, faut descendre à vélo, ils nous remontent le matos laisser à la transition après. On est autours de 1200 personnes au départ, ça fait un peu de monde au départ de la natation, je flippe un peu.
Le briefing nous annonce une eau à 13.3°C, je flippe beaucoup.
 
- Natation - 26'33" / 665
http://www.strava.com/activities/173695873
 
13h55, on nous annonce le départ dans 5mn, je mets les pied dans l'eau, c'est froid, saute dans l'eau, c'est toujours froid, je ressors. Paf départ. Comment ça Paf départ?
Je flippe plus, saute dans l'eau, déjà dans un premier temps pour rejoindre la ligne de départ qui est environ à 150m de moi, c’était un départ dans l'eau...
Pas d’échauffement, à part quelques moulinages de bras, plus l'eau froide qui prend les poumons, autant dire que le début est difficile. En plus je suis un peu rageux de perdre au moins 2 minutes pour des conneries. Je vais passer ma course à doubler. Sur l'aller, je suis un peu à droite, le long de la rive, mais au moins je suis emmerdé par personne, je redresse à 100m de la boueux, je pense pas avoir fait beaucoup plus de parcours que les autres. Ça bastonne pas trop j'ai l'impression de bien poser ma nage, sensation correct, sortie en 26'30".  
Quoi? mais quel temps de merde pour 1200m. bon la fenix m'annonce 1600, avec une trace plutôt propre pour une fois
 
Et puis pour une natation avec +234m / -89m de dénivelé, c'est pas si dégueu
http://reho.st/self/246ff6a3d04920faa679798272ee2029f6ab40e6.jpg
Merci Garmin!
 
Je sors un peu à l'ouest, mais pas trop, transition en 4'12, il y a du progrès à faire.
 
- Vélo - 1h47" / 615
http://www.strava.com/activities/173694643
Bon, il y a 15 bornes de plat avant d'attaquer la montée de l'alpe.
Je me fais rattraper par mon collègue, je lui dit que je suis pas bien j'ai mal au bide / haut des abdos, pas super sensations. En même temps, je regarde la montre, on est à 38.5 / 39. Bon ok pour les sensations, c'est peut être normal finalement  [:perco_35:2]  
 
on arrive en bas de l'alpe, le plus dur, c'est sensé être les 3 premiers kilomètres à 10% de moyenne. Pour moi, ça sera les 15 premiers kilomètres de la montée  [:drdoom:1]  
 
Je suis pas spécialement en sur-régime au début, mais j'ai trop chaud  [:msaint] , limite pas bien. Et j'ai mal au bide, j'ai réussi a m'enfiler une barre énergétique sur plat, mais dans la montée je n'y arrive pas. En plus au ravito, ils refilent des powerbar, le truc à mastiquer 5mn avant d'avaler, j'essaye même pas (je suis en train de la manger la, j'ai vraiment bien fait de pas essayer :o)
 
On dépasse un gars en coma à terre, avec les secours, on va pas non plus se mettre en surrégime pour se mettre dans cet état hein  
 
http://reho.st/self/c5b9fe1c06da03608190ec4d88e7f4505ded8804.jpg
Dites, ça fait une heure que je monte, c'est pas bientôt fini? Ah non, 15mn encore.
 
La il me vient des questions existentielles, pourquoi je suis aussi gros  [:911gt3] , pourquoi je me suis inscrit à ce truc alors qu'il y a des tri tout plat qui correspondent plus à mes qualités. Et pour quoi je m’entraîne pas hein, bordel. Ah oui, parce que je suis jamais chez moi depuis 2 mois. Pardon aux travailleurs.
 
J'ai assez géré, sur la fin quand ça devient moins dur, j'ai de quoi relancer, et je redouble des gens qui m'ont doublé une demi heure avant, c'est fun.
1h15 pour la montée de l'alpe d'huez, juste 20mn de plus que pedro. à 5 minutes de mon objectif.
 
T2 au top, je prend le temps de faire des étirements, 1069eme temps sur 1120...
 
- Course à pied 50' / 961
http://www.strava.com/activities/173694581
 
Départ le couteau entre le dent, en m'arrachant, le sub 3h est possible.
 
http://reho.st/self/6ff0fd0e1196fd494d9d1d02faa1a04575a38cd0.jpg
 
Ça va durer 3 mètres. Impossible de courir, j'ai trop mal aux abdo / estomac. Les 3 premiers kilomètres, je coursotte, marche, et j'arrive quand même à prendre une crampe derrière la cuisse, bloqué quasi 2 minutes, le temps que ca passe.
 
Je commence ensuite à aller mieux, je me mets des objectifs, genre essaye de courir 1km non stop, avec la montre qui m'insulte à m'afficher 7'/km. Salope. Encore une preuve que la fenix fonctionne vraiment mal  [:priareos]  
Mais bon, l'objectif était inatteignable, il y a un ravito au milieu  [:nicarao:1]  
Allé, c'est reparti, même objectif. Aye caramba  [:coheix63] , encore raté, encore un ravito. Non mais à ce rythme, comment vous voulez que j'arrive?
 
Bon, ce coup, c'est bon, je suis lancé. je vais même plus m’arrêter, en arrivant même à courir tout le long de la montée de 800m. Je cours plus, je vole, frisant le mur des cinqokilo.
 
si ça c'est pas du négativ split hein  [:digiamb:1]  
http://reho.st/self/0a321706444158c4a5245d7bfcda839a89a0244b.jpg
 
Je passe la ligne d'arrivée, pas épuisé, mais un peu mal partout, mais même pas envie de passer au chiotte, une victoire en soi [:shay]
 
http://reho.st/self/ea1d83aff077486620b0be83c640ed28fc0bc473.jpg
Hum, je suis un peu dans le dur la quand même...
 
 
Bon, le résultat est nul, mais il y a un bon gros niveau j'ai trouvé, et puis j'ai appris un peu sur cette course.
 

Spoiler :

Jamais de légumes pourris la veille d'un tri!
Je pense que pour plus prendre de risque, je vais définitivement arrêter les légume d'ailleurs :o
Bar pizza bière pour recuperer hier soir


 
 Et au final, j'ai pris plus de plaisir qu'au lac des sapins, ou j'avais vraiment subi le vélo. Et c'est bien la l'essentiel.

Message cité 3 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:37:34

---------------
ras
n°40821890
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 25-01-2015 à 16:11:09  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Worden Tri Cross

 

Bon, pour moi, c'etait triathlon des neiges à la Feclaz. [:rober_le_perver:3]
8 km de trail blanc, 3km de VTT, et 8 km de ski de fond.   [:fegafomatos:1]

 

Le contexte, j'arrive a recourir fréquemment en ce moment (enfin 1 à 2 fois par semaine), plus de soucis de périostite, c'est cool. je dois avoir moins de 45' sur 10k sans trop de difficulté aux vues de ma dernière séance de 5*1K (4'17, 4'18, 4'17, 4'14, 3'58). Donc plutôt content des progrès, même si il y a encore du boulot pour l'objectif de l'année, <20' pour 5k

 

Par contre pour le ski de fond, quand je me suis inscrit, j'en avait jamais fait. j'ai fait ma première séance il y a quinze jours, et j'ai fait quelques sorties entre 10 et 15 km principalement dans le laps de temps restant. Je pars super confiant quoi.  [:clooney15]

 

On arrive ce matin à la station, nuages, froid, et vent, au top  [:tharkun]

 

Bon le principe d'un triathlon des neiges, c'est que c'est dans la neige. la partie cap compte 8 km pour 350m de deniv, intégralement dans la neige. Le parcours ressemble à ça : https://www.facebook.com/events/154 [...] 175873253/
Autant dire que j'en ai chié, au début c'est damé, mais vu qu'il a neigé hier, c'est pas assez dur, et on passe vite au travers (non, je suis pas trop gros :o). et le reste c'est du chemin à raquette dans la poudreuse. 1h10 pour finir cette merde, un peu en dedans parce que je crains le ski de fond, mais le parcours fait que de toute façon, ça fait mal. [:arkin]

 

Ensuite vient la partie VTT. j'ai monté ce que j'avais de plus gros comme pneu, ça donne un pneu de 2.5 devant, et un pneu de DH spéciale boue derrière. Bon, la seule solution pour bien roulé, ça aurait été le fat bike, parce que la, la première partie descendante c'est transformé en une cap a pousser le vélo. j'ai bien roulé plus que les autres, au moins 100m quoi. Heureusement la remontée se fait sur la route enneigée, ça roule nettement mieux. [:bakk1]

 

Vient le tour du ski de fond. [:benjy86]
Bon déjà la première épreuve, c'est la transition, enfiler, et chausser les skis, je suis pas encore au point. Bon, 4'30, j'ai déjà fait pire [:osweat]. Je pars, j'ai farté hier, ça glisse top, je force pas au début pour voir comment je me démerde.
Le début descend, et donc la fin remonte :o, je me met une vautre devant le photographe en doublant, mais ça se passe plutôt bien pour l'instant, les seuls qui me doublent sont en relais. Arrive la remontée, je peux pas forcer, j'ai les mollets qui vibrent au bord des crampes. C'est pas grave, même comme ça, je reprend des gens, je vais finir à ce rythme, donc pas à bloc, j'arrive à la fin pas démonté, un peu frustré mais très content.

 

http://kaillou.net/hosting/files/10450928_10153110852251162_4734735418272740103_n.jpg
"C'est bon, je maîtrise"

 

Au final, 53eme sur environ 100, avec les splits suivants (places de mémoire) :
On était 6 du club, j'arrive 4ème, pas ridicule, pas trop loin d'un pote qui je sais, est un peu meilleur que moi, donc je dois être à ma place.
Gros niveau devant, c'est la course qualificative pour les France puis les mondes. On avait le champion du monde V2 l'an dernier au club d'ailleurs, on l'a pas vu sur la course par contre.

 

cap : 55eme
https://www.strava.com/activities/245881420

 

vélo : 41eme
https://www.strava.com/activities/245881407

 

ski de fond : 29eme [:shay] pour le coup, je suis super content
https://www.strava.com/activities/245881421

 

C’était une bonne expérience, dommage qu'il y en ai que 2 en rhone alpes sous l'égide de la fftri, le reste, ce sont des raids multisports, mais je vais voir pour en faire un ou deux d'ici la fin de saison.

 

Photos plus tard, il y avait plusieurs photographes officiels, on devrait avoir quelques clichés.

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:41:56

---------------
ras
n°40980926
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 08-02-2015 à 20:18:39  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR RAID ESUV

 

Allé, encore un CR qui sort de l'ordinaire.

 

C'est pas du tri, mais c'est du multisport quand même. Donc aujourd'hui, c'est raid ESUV pour moi et mes 3 compagnons (c'est en équipe de 4), raid blanc dans la petite station de Vassieux en Vercors. Encore une connerie à batifoler dans la neige toute la journée.

 

On part sur le petit parcours, 9km de trail, 6.5 de biathlon ( 1 qui tire à chaque tour), puis retour à la station en course d'orientation.
Il y a aussi un moyen, et un gros (21km de trail, 1400d+, 16km de biathlon, et CO, de quoi bien dormir)

 

On arrive la veille pour goûter la spécialité locale (oui, bon, des crêpes quoi) et pour dormir sur place, il y a un gros campement organisé dans la petite salle des fêtes avec un super repas (caillettes / ravioles), c'est bien le bazar, environ 130 personnes qui dorment n'importe comment, mais c'est super sympa. Boules kies conseillées...

 

http://kaillou.net/hosting/files/P2080023pt%20(1).JPG

 

levé difficile car pas beaucoup dormi, déjeuner difficile (des pitchs ou des céréales premier prix :/ )

 

Bon, va quand même falloir s’élancer, il y a du boulot aujourd'hui. les deux autres distances partent ensembles, nous on part en décalé, à 8h30. 15 équipes sur notre parcours, on démarre à coté des power rangers.[:lorelei:1]

 

départ lancé derrière un trafic pour traverser le village, personne s’énerve, on prend la tête tranquillement au rythme du plus lent du groupe. début ensuite sur un chemin tassé par le passage des autres distances pendant 2.5km. On se retourne à la fin, on a pris 300m d'avance. Putain, les gars, on a du merder quelque part, c'est pas normal  [:cerveau dr:1]
Bon, ça va pas continuer. On a fait le choix de partir sans raquettes (on est les seules, et il a fallu un quart d'heure de parlementage avec l'orga pour y arriver, alors que l'orga les conseillait vraiment. On commence à traverser un champs en s’enfonçant jusqu'au genou. 1km et on se fait rattraper par une première équipe, et on sortira des 3km bien pourris et bien fatigué mais encore 5eme. On repart en courant, on se refait un peu, arrive à T1 3eme, et grâce à une transition éclaire, on reprend la tête. Bon le problème dans l'histoire, c'est que le camel a gelé, j'ai plus d'eau, et la transition éclaire implique de pas de se poser au bar. Enfin au ravito  [:adri78] .

 

La vient la partie bonne blague. A l'inscription, c’était marqué que cela devait se faire en patrouille. En gros, un premier fait un tour, tir, ramasse le deuxième, ils font le deuxième tour, le deuxième tir, ils ramassent le troisième, etc, vous avez compris.
Donc dans l'histoire, il y a quelqu'un qui n'est sensé que faire 1.5km. On s'est donc permis de motiver une copine a venir qui a quasi jamais fait de ski de fond. Elle est sportive, au pire, ça passera en force. Sauf qu'au moment du briefing, on nous apprend que tout le monde doit faire les 4 tours. Des potes sont en dépression, ils ont emmené la petite sœur réunionnaise qui a jamais mis les pieds sur des skis sur le parcours moyen. Au final, ils l'abandonneront dans la neige pour finir 3ème. Nous on décide garder la notre, on sait jamais, des fois qu'on prenne une pénalité pour non assistance a personne en danger.

 

Bon, ca pas été brillant, mais elle s'en est super bien sortie (sauf au tir, 4 ratés -> 4 petits tours de pénalité, heureusement juste pour elle, faut pas pousser non plus), perso, je fais 3/4 au tir, pas simple, la gâchette est super sensible, le coup part trop vite ("C'est ce qu'elles me disent toutes"-proof). On arrive à garder notre avance. On recroise nos power rangers qui pour un n'est absolument jamais monté sur des skis de fond. Et on attaque la CO en tête.

 

La c'est une autre histoire, j'ai jamais fait de CO, mais je sais plutôt bien lire une carte. Le principe, c'est de devoir valider des balises indiquées sur une carte, sauf qu'elles sont pas placées de manière logique et qu'il faut faire un choix, surtout qu'on a que 1h45 pour faire le parcours, si on dépasse de 1 mn, c'est une heure de pénalité  [:bosco911]
Heureusement il y a en a 2 sur les 4 qui sont rompus à l'exercice, et on se perdra qu'une seule fois, en évitant le plus possible les traversées de champs enneigés à la con. Bon pas de courir dans la neige, de toute façon, il y en a partout.

 

On choisit de valider que 5 balises sur 9, on a fait le parcours dans l'autre sens ce matin pour en valider plus, on sait très bien qu'on sera pas dans le temps imparti si on essaye de faire plus. Les balises ratées rajoutent du temps en plus.
On arrive les premiers, en 4h40, mais comme le règlement est flou, on ne sait pas du tout ou on en est. Si d'autres équipes ont validé plus de balises, etc.

 

3h d'attente pour finalement se faire appeler sur la plus haute marche du podium  [:cerveau shay] au son du sketch du mauvais chasseur des inconnus. Merde quoi, on avait demandé chasse pêche et biture des fatals picards, rien à voir. Orga de merde. [:xqwzts:1]

 

http://kaillou.net/hosting/files/podium2.jpg

 

Bon, c'est pas vrai pour l'orga, qui a alterné le très bon, et le un peu dégueu. Bonne bouffe, bonne gestion de la transition (c'est eux qui installaient tout, on allait pas sur place), et d'autres trucs bof, reglement flou, ravitos gelés, pas assez de bénévoles pour éviter que certains trichent (on a vu deux filles se faire déposer à l'entrée du village en voiture, pour récuperé leurs mecs qui avaient fait la CO tous seuls. l'équipe fait 3eme en mixte sur le moyen :/)

 

Au final, j'ai bu deux gorgées de flotte, 1 verre de coca, 1 verre de sirop de citron pour presque 5h d’efforts. Autant dire que je pisse orange fluo la. Mais je suis content, c'est la première fois que je gagne quelque chose depuis la classe maternelle :o !
https://www.strava.com/activities/252206768
https://www.strava.com/activities/252212002
https://www.strava.com/activities/252212020

 

photos à venir

Message cité 2 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:41:27

---------------
ras
n°41362485
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 15-03-2015 à 21:41:28  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Aquathlon de Rilleux

 

Aujourd'hui, c'était reprise des trucs un peu plus traditionnel. Donc direction Lyon, pour participer à l'aquathlon de Rilleux, distance S, 1km de natation, 4.8 de cap.

 

J'ai pas nagé depuis le stage natation il y a 15 jours, mais les premiers mouvements d’échauffements me font dire que ca devrait passer, au pire j'aurais mal après [:roger21:1]

 

Je m’étais inscrit dans la vague 36-40, j'ai été reclassé par l'orga dans la plus de 40. Salauds!

 

Départ en natation, bassin de 25, 3 par ligne d'eau, je devrais être plus rapide que les autres, et part à bloc pour pas être emmerder.
Bon, je suis parti vraiment trop vite, la montre indique 1'22" pour le premier 100m. Sur le demi tour, je regarde vite fait, j'ai 15m d'avance sur le deuxième. Qui est un pote. Et qui est aussi parti trop vite.
A chaque demi tour je me dit qu'il faudrait que j'apprenne à faire des culbutes, mais pas grave, on continue. j'ai pas réussi à installer une belle nage, j'arrive pas à pousser sur la fin de mon mouvement, je suis trop en galère sur le cardio pour m'appliquer, même les poussées sont souvent foireuses. Peut être que les 15 jours de pause ont déjà fait un peu de dégâts.

 

Je sors en 15'35 de mémoire à la montre, donc un excellent temps pour moi, je sors même premier de ma vague, mon petit quart d'heure de gloire [:cerveau shay]
Vraiment satisfait du temps, l'objectif idéal, c’était moins de 16, et à plus de 17.

 

Transition un peu foirée, je mets les chaussette parce sinon avec mes grolles je choppe des ampoules, j'ai commandé des noosa fast à mon magasin, mais pas encore reçues :(

 

Départ de la cap un peu trop vite, je m’étais fixé comme allure cible 4'10, vu que je dois pouvoir tenir 4' sur 5k en ce moment. bon, les 500 premiers mètres sont plus vers 3'55. Et après c'est le trou noir. il y a 3 tours de 1.6km, pendant le deuxième, je vais encore chopper des crampes aux abdos. Bordel, je fais de la PPG et du gainage depuis septembre pour éviter ça! Un petit passage a plus de 5', avant de pouvoir relancer sur le dernier. un peu moins de 4'30 comme rythme, bien déçu pour le coup :/

 

je finis en 36'50", 66 sur ~150, pas mécontent quand même, des trucs à corriger (transition et gestion des rythmes, surement 1' à gagner) pour le prochain, Villeurbanne dans 15 jours normalement, avec un XS et un S dans la même journée

 


https://www.strava.com/activities/268748817
https://www.strava.com/activities/268744198

 

http://www.triclair.com/photos/photos/2015/aquathlon-cap-s/aquathlon-748.jpg

 

On remarque tout de suite le pas aérien, la fraîcheur dans le déroulé de jambes, l’œil acéré...

 

et encore, il y a pire :

 
Spoiler :

http://www.triclair.com/photos/photos/2015/aquathlon-cap-s/aquathlon-15.jpg

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:42:59

---------------
ras
n°41510271
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 29-03-2015 à 21:22:23  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Aquathlon de Grenoble

 

Aujourd'hui, un CR de course un peu différent. Le week-end dernier avait lieu l'aquathlon de Grenoble, organisé par mon club, le GUC triathlon. L'an dernier, j'avais participé comme bénévole, mais cette année, j'ai voulu en faire un peu plus, et j'ai rejoins l'équipe d'organisation.

 
  • J-6 mois

Bon, nouvelle année, nouvelle équipe, enfin plutot équipe élargie. On se voit une fois par mois, apéro chez un des membres, pour discuter des avancées. Le début consiste à trouver des partenaires, obtenir les autorisations, constituer le dossier pour la ligue, chercher un organisme pour les sauveteurs.

 
  • J-2 mois

Bon, on est début janvier, faut accélérer un peu. J'hérite entre autre de l'organisation de la buvette. Bon, déjà, c'est la guerre avec le gérant du resto de la piscine, qui veut pas qu'on fasse une buvette si il ouvre. Au final, il ouvre pas, et on va pourvoir faire ce que l'on veut. Enfin presque, j'ai pas le droit de vendre de la bière, on est sur le campus:/. Comme si les étudiants buvaient pas.
Et puis vient l'ouverture des inscriptions, ça démarre doucement puis on procède à des ajustements pour contenter le plus de monde. En plus des courses enfant du matin, on propose 3 distances pour les adultes, le XS (300m/2km), le S (800m/4km) et le M (1500m/8km). Va falloir jongler pour remplir toutes les vagues.

 
  • J-1 mois

On sonne le rappel des troupes, on a besoin de bénévoles. 85 inscrits au club, 25 qui ne viendront pas, soit par impossibilité, soit par volonté. Pour ces derniers, on se tâte de les reprendre l'an dernier, sachant qu'à l'inscription au club, la participation à l'aquathlon est une condition. Certains clubs demandent une caution qui est encaissée dans ce cas, on voudrait pas en arriver la. On est sauver par des gens qui ramène pas mal de bénévoles dans leur entourage.
Dans le même temps, je m’occupe de la distribution et du collage des affiches. Il faut être visible, on va en avoir dans toutes les piscines de Grenoble, la plupart des magasin de course à pied.

 
  • J-1 semaine

Bon, perso, j'ai plus ou moins planifier ce dont j'ai besoin pour la buvette, je dois m'occuper un peu en urgence du repas des bénévoles / arbitres / secouriste. Ma boulangerie habituelle nous propose un super tarif pour les sandwichs, bongo, on part la dessus. Les courses sont faites, la météo est checkée tous les jours.

 
  • J-1 jour

Bon, va pas faire beau demain. On a accès à la piscine, on la prépare, bouche les pédiluves pour que les gens puissent passer dessus en courant. On fait les enveloppes d'inscription, repartie les lots. Ça occupe vite du monde toutes ses conneries. Perso je fini ma journée à 2h du mat, en train de faire cuire des kilos de brownie pour les bénévoles et en préparant tout ce dont j'ai besoin pour la buvette.

 

http://kaillou.net/hosting/files/brownie.jpg

 
  • D-Day

Levé 6h30, pas frais. Montage des tonnelles, il bruine, j'en ai qu'une alors que j'en avais demandé 2 :/. On avait demandé aux membres du clubs de faire des gâteaux pour les revendre, les gens ont plutôt bien répondu à l'appel. On a pleins de crêpes, des beaux gâteaux, un peu de salé, une buvette pas trop mal pour une première fois.

 

Dans l'ensemble, ça se passe bien, les prix sont très raisonnable, mais avec le temps de merde que l'on a, les gens restent pas trop, et encore moins dehors.
Pour le repas bénévole, tout le monde est content, les sandwichs sont bons, mes 10kg de brownie sont pliés dans l’après-midi.  Cool.

 

Fin de la journée, j'ai pas vu une course, ni même les podiums, pourtant à 50m de la ou je suis placé. Une photo de groupe, et on range tout. Ça se finira avec une pizza chez moi pour débarrasser mon camion avec un pote. Bonne journée.

 
  • D+ quelques jours

Faut faire l'inventaire de tout ce qu'on a récupérer, faire ses bilans, et voir ce que l'on pourra améliorer pour l'an prochain. C'est quand même une putain d’organisation pour 1 journée d'un petit événement sportif.

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:47:11

---------------
ras
n°41510760
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 29-03-2015 à 22:01:28  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Et sinon, aujourd'hui, c'etait :

 

#TAGCR Aquathlon de Villeurbanne

 

Deux distances proposée : un S (1km/5km) et un XS (500m/2.5km)
Comme on fait le déplacement depuis Grenoble, et qu'il y a un challenge pour les 2, ben on va pas venir pour rien, et faire les 2.
Apres mon demi échec d'il y a 15 jours à Rilleux ( bonne natation, mais crampes aux abdos en cap : http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] #t41362485 ), va au moins falloir être content de sa course.

 

Grosse semaine d'entrainement pour moi, je finis avec 350km de vélo, 40km de cap, pas d'une extrême fraîcheur. Mais je suis en tête du classement Strava [:shay]. Et j'ai juste repris la natation cette semaine après un mois sans entrainement à cause mes problèmes d'épaule. Faut pas que je croise mon kiné sinon il me bute! Mais ça va bien se passer !

 
  • Course S

La première course démarre pour moi vers 13h, il y a 3 vagues de 40 concurrents environ, je suis dans la vague du milieu. La piscine fait 50m, contre 25 à Rilleux, je devrais donc logiquement nager un peu moins vite. On part à 3 de chaque coté, et faut qu'au 25m on soit en ligne pour croiser ceux d'en face. Après rapide discussion, j'annonce un 16' à mes partenaires de ligne qui décident de me laisser partir devant. Au top, je pars un peu fort, mais moins qu'il y a quinze jours. Un des deux gars prend ma vague, et va la tenir 700m, ça a été rentable pour lui. J'ai l'impression d’être un peu plus régulier, nage plus posée, plus de poussée aux demi tours, mais clairement, je manque un peu de nage en ce moment. Je sors en 16mn, 5ème de ma vague, râle un peu parce que j'ai complètement foiré mon start avec la 920 (j'ai cliqué sur back au lieu de start), et pars à un rythme tranquille, un peu moins de 4'30, je vais pas rééditer mes conneries d’être à 3'50 au bout de 50m.
La cap est compliquée, 3 tours, une bonne cote, deux demi tour à passer à l’arrêt, et pas mal de virages à angle droit ou il faut relancer.
Je me sens bien, accélère, et fini les 3 derniers kilomètres à moins de 4'/km. l'objectif des 20mn sur 5 km n'attend plus qu'une course pour tomber.
Toujours 5ème de ma vague, j'ai doublé et été doublé 2 fois. Super content de la cap ce coup ci! Bon hormis le fait que je fini avec le talon en sang à cause des noosa neuves sans chaussettes pas encore faites à mes pieds. Et surtout qu'il va falloir recourir la dessus.

 

total 35'15", classement final : 26/117, donc la encore super content, il y a 15 jours, j'étais plus vers le milieu de tableau.
https://www.strava.com/activities/275987878/overview (pas de nat, j'ai merdé)

 
  • Course XS

Bon, maintenant, faut se reposer, s’étirer (j'ai les grand dorsaux qui veulent plus bouger  [:cerveau gnoufou] ), bien boire et s'alimenter. Bien boire, vu le nombre de fois que je suis aller pisser, ca doit être bon :o
Le format de la natation du XS est différent, en gros on fait des tours de piscine en vague de 25, départ groupé, sortie à l'australienne, tour de bouées, voir schema ici, en bas : http://www.asveltri.com/index.php?id=261 . Bref, c'est LE BORDEL!
En plus j’appréhende pas mal, ce coup ci je suis dans la vague rapide. Faudrait voir à pas être ridicule, il y en a qui ont nagé le 1000 en moins de 12' tout à l'heure.

 

Top départ, je décide sagement de laisser 2m à la meute, et finalement part à bloc. Belle sortie à l'australienne, je suis dans le milieu du peloton, mais ça va pas durer, je suis vraiment parti trop vite, obligé de ralentir un peu. Sortie en 8'44, pas mal, je m'attendais de toute façon pas à faire un temps équivalent sur 1000, on peut pas pousser, on se bat et faut tourner autours d'un bouée tous les 40m en moyenne.
Je sors dans le gaz, lutte un peu pour mettre mes grolles, et go go go go. départ fort mais pas trop, milieu en essayant de pas ralentir, et fin à bloc. j'ai l'impression d'avoir couru moins vite que la première course alors qu'il y a moitié de distance, et au vu des temps, c'est pas faux. 4'11 de moyenne ce matin, 4'07 cet aprem, mais si j’enlève le premier kil un peu plus lent du matin, j'en ai vraiment chier cet aprem  :lol: .
Fin en 18'08, 23ème sur 81, donc la encore, bien content. Je vais faire nettoyer mon talon qui ressemble plus à grand chose, et puis on va rentrer après cette bonne journée.
https://www.strava.com/activities/275992449 (j'ai pas le strava de la natation, il avait aucun intérêt vu que c’était qu'un chrono)

  

Niveau orga, j'ai pas grand chose à dire, ils sont rodé, le concept du XS est excellent, il y a beaucoup de bénévoles, la piscine est bien.
Juste la buvette que j'ai trouvé un peu chère (en tout cas plus chère que les prix que j'avais fixé pour la mienne :o ), et surtout les putain de chouchous qu'ils filaient pour le marquage des tours, j'en ai raté 2 sur 3, ils étaient trop petits pour qu'avec ma lucidité j'arrive à les prendre au vol. je me suis arrêté une fois pour le ramasser, la deuxième fois, ils avaient mis un gars en secours 10m plus loin qui retentait un passage.

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:47:28

---------------
ras
n°41587347
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 07-04-2015 à 12:50:32  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Raid Nature Vallon Pont d'arc

 

Ce week-end, c’était direction l'Ardèche pour un raid Nature. Au programme, trail, canoë, trail, et VTT. C'est en équipe de 2, on s'inscrit avec une copine (non Niku!) sur le petit parcours, 50km à faire quand même.

 

http://kaillou.net/hosting/files/profil.png

 

Arrivée la veille avec des potes qui font le long, on récupère les dossards, nuit au camping tout confort dans un bungalow.
Réveil au top dimanche matin, il fait beau, pas trop froid, un peu de vent, mais on va faire avec. On emmène les vélos au parc à vélo, au tout nouveau musée de la grotte Chauvet, la ou ils ont fait une reconstitution pour les touristes. http://lacavernedupontdarc.org/

 
  • Trail


Départ pas trop tôt à 10h, il y a 350 équipes au départ sur notre parcours, ça part très fort dans les ruelles de la ville, on prend notre rythme, faut pas se mettre dans le rouge dans les 2 premiers kilomètres, ça ne sert à rien. Le parcours trail se passe bien, c'est un peu moins roulant que ce à quoi je m'attendais, mais pas dur non plus. Quelques bouchonnages, dont un de plusieurs minutes pour passer un tunnel sous une route, mais dans l'ensemble nickel. Ma coéquipière tient un bon rythme, et semble encore en bon état, elle n'a pas commencé à râler.

 

https://www.strava.com/activities/279770163

 
  • Canoë


On choppe gilet de sauvetage, pagaies et surtout le canoë, et hop, c'est parti pour un peu plus de 6 km sur l'Ardèche. Le niveau de l'eau est pas haut cette année, donc pas beaucoup de courant, on va pagayer assez fort tout le long. Des toboggans à canoës et quelques rapides sur la fin, histoire de s'amuser, on les gère pas trop mal, surtout vu les difficultés à se coordonner au début  :lol: .
Ben oui, quand on fait pas de canoë, c'est pas inné. Dans l'ensemble on a plus doublé que s'être fait doublé, donc plutôt positif. Mais fallait que ca s'arrête, perso j'avais plus de bras à la fin.

 

https://www.strava.com/activities/280213009

 
  • Trail


La première épreuve à la fin du canoë, c'est de remonter ce putain de bateau en haut de la berge. C'est une rampe en sable, on y arrive pas, j'en ai marre, je fini par tirer dessus comme une mule pour le faire monter, avant qu'un bénévole me fasse changer 3 fois de direction. Rapide stop au ravito, il y a même de la soupe chaude, mais ca va, j'ai beau être trempé, fait pas froid :o. Ils appellent la deuxième partie de trail "rando", parce que le début est tellement raide que peu de gens courent dedans. Et aussi parce qu'en sortant du canoë, une heure sans bouger en se faisant régulièrement arroser d'eau froide, les cuisses sont complètement bloquées. En plus avec le rythme cardiaque qui veut pas redescendre à cause de la sortie du bateau, je subis franchement le début de la montée. Je me cale dans les pas de ma coéquipière et c'est parti.

 

http://kaillou.net/hosting/files/image.jpg
Oui, ils nous font faire l’intégralité du raid avec le casque sur la tête, au moins il y a rien à gérer.

 

50mn pour 5.5km, on va pas dire que c'était très rapide, mais en arrivant en haut, petit coup de moins bien pour la copine, c'est temps de monter sur les vélos

 

https://www.strava.com/activities/279770165

 
  • VTT


L’Ardèche, c'est cassant, plein de pierres sur les chemins, et ma coéquipière est pas très à l'aise en descente, elle a commencé il y a pas très longtemps. Mais il y a l'air d'y avoir un déclic dans le cerveau et après la première descente, elle va commencer a bien lâcher les freins, c'est vraiment cool, je l'attendais pas aussi rapide la.
Le parcours est sympa, beaucoup de relances, des montées courtes mais assez raides, la plupart des gens sont à pied dedans. Perso je passe en force, et redescend à pied chercher le vélo de la miss pour l'aider un peu qu'elle puisse récupérer en montée. On double pas mal d'équipes mixte, ça motive bien. Bon, j'ai des débuts de crampes aux mollets et aux biceps à force, mais ça va tenir jusqu'au bout. C'est pas le cas de tout le monde, on double énormément de gens dans les buissons en train de s’étirer parce qu'ils peuvent plus bouger. Et dans l'ensemble on est surpris du niveau moyen, on avance pas hyper vite, mais il y beaucoup de gens qui n'avancent pas du tout. Pourtant si ils sont devant, c'est qu'ils courent plus vite que nous, donc ils doivent avoir un minimum la caisse.

 

http://kaillou.net/hosting/files/DSC_8807.JPG%20
Oui, j'ai un des plus gros vélo du parc. J'investirais peut être dans un truc plus adapté un jour.

 

Je commence à entendre râler dans ma roue, il y a besoin d'arriver au ravito, histoire de reprendre un peu de force pour la suite. Suite finalement assez rapide, plus roulante, sauf la fin ou l'organisation nous fait faire quelques portages, et la il y en a une qui commence vraiment à en avoir marre, et se met même une petite boite.

 

On passe la ligne après 5h32 d'effort, 145 sur 350 environ, et 13 équipe mixte sur 52. J’espérais un peu mieux, mais même en mixte le niveau est super impressionnant, les premiers nous mettent 1h10...

 

https://www.strava.com/activities/279770173

 

On récupère nos potes qui ont fait le long, bien fatigués, ils voulaient faire le court à la base, mais plus de place.

 

On profite de la remise des prix pour gagner un bouquet de fleur et deux bouteilles de rosé au tirage au sort, et c'est l'heure de rentrer sur Grenoble.

 

Une bonne expérience pour se remettre le pied à l’étrier des raids nature, pas trop dur, et très joli. Et super bien organisé de A à Z.
A refaire, à voir sur quelle distance en fonction du partenaire, mais je conseille vraiment, c'est du tout bon.

 

Prochain raid, ça va pas être la même, aventure chablaisienne, 4000m de D+ sur 2 jours avec un pote que je suis ni en trail ni en VTT, ca va piquer!

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:49:20

---------------
ras
n°41706205
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 19-04-2015 à 14:33:42  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Stage vélo port grimaud

 

Après l'Ardèche l'an dernier, c'est direction le golfe de Saint Tropez pour une semaine jetset et bringues au soleil. Ou peut être de stage choc, dominante vélo, mais sans oublier natation et course à pied, ça reste un club de triathlon.

 
  • J1 : Grenoble - Saint Trop'

On arrive le samedi aux camping des Naïades, à Port Grimaud, c'est encore la saison basse, pas tro de monde, mais c'est un gros camping. On se retrouve tous dans des mobile home les uns à coté des autres, c'est cool, et plus pratique pour les bouffes communes. Bon par contre, on cherche encore les naïades.

 

histoire de se mettre dans le bain, petite sortie avec le VTT pour découvrir la campagne au dessus du camping. C'est soit de la piste, soit du single très technique.

 
  • J2 : premier enchaînement

On commence la journée par un peu de natation, faut bien profiter de la belle piscine de 50 du camping.
Puis départ pour un premier petit tour de vélo, du coté de la Garde Freneit et Plan de la Tour, sortie tranquille en peloton, avec un retour à jouer derrière les camions sur la route de bord de mer. On arrive, et on enchaine tout de suite pour une petite cap. Le but n'est pas de se cramer le premier jour, donc direction la plage pour un aller retour sur le sable.

 

http://kaillou.net/photos/i.php?/upload/2015/04/19/20150419131944-6dc6272a-me.jpg

 

https://www.strava.com/activities/283933447
https://www.strava.com/activities/283968806

 
  • J3 : enchaînement bis

Même programme que la veille, mais la sortie du jour est plus corsée, avec une belle côte pour atteindre les crêtes au dessus du bord de mer de Cavalaire, puis un retour par ce même bord de mer qui s’avère exigeant avec une succession de côtes, avant d'attendre les petits murs vers Gassin qui vont faire couiner plusieurs personnes. On arrive, et de nouveau, on saute dans les basket pour aller faire un tour, pour moi, essai de reco de parcours pour le multienchainement qui arrive, c'est un échec, c'est nul.

 

http://kaillou.net/photos/i.php?/upload/2015/04/19/20150419132001-51a3ccc8-me.jpg

 

https://www.strava.com/activities/284676242
https://www.strava.com/activities/284676341

 
  • J4 : vers Collobrières

On démarre par une petite sortie en mer, l'eau est pas très chaude, on supporte bien les combis et même la cagoule.
Ensuite, vient la première grosse sortie, 100km vers Collobrières, avec 3 cols dont le célèbre Babaou, puis retour par les crêtes de la veille en sens inverse, puis retour par la grande route en mode CLM équipe, avec de longs bouts autours de 40km/h, la route est chiante et les autochtones cons, mais c'est grisant de le faire comme faire ça.

 

http://kaillou.net/photos/i.php?/upload/2015/04/19/20150419134453-637f18d9-me.jpg

 

https://www.strava.com/activities/285246253

 
  • J5 : Repos

Oui, enfin, repos de triathlète quoi, matin VTT, et après midi, on va faire une ballade jusqu’à la presque ile de la Taillat, on enfile les combis, et c'est parti, on se met à l'eau d'un coté, et on faut le tour pour ressortir de l'autre coté de la plage. C'est une super expérience, parce qu'on ne s’éloigne pas du bord, donc on voit le fond tout le long, les rochers, la flore, les poissons, c'est vraiment très sympa à faire. Bon entre le sel et la combi neuve, je ressors avec des brûlures au cou et aux aisselles, mais aucun regret, c'était TOP!

 

http://kaillou.net/photos/i.php?/upload/2015/04/19/20150419231855-e4541254-me.jpg http://kaillou.net/photos/i.php?/upload/2015/04/19/20150419233310-516f51df-me.jpg

 

https://www.strava.com/activities/285875427

 
  • J6 : Multienchaînement

Aujourd'hui, les jambes vont couiner! au programme, une boucle à vélo de 12km, pour 150m de déniv, 5.5 km de plat, puis 2.5 de monter roulante, et redescente avant le mur pour remonter au camping, et une boucle dans le camping en course à pied, de 1.25km avec beaucoup trop de remontées!
Le principe est simple, on fait un tour de reco de la boucle à vélo, puis la suite à bloc : 2 tour de cap, 1 tour de vélo, 2 tours de cap, 1 tour de vélo, 1 tour de cap. Et puis on finit par un tour de vélo tranquillou pour la recup. Autant dire que le cardio monte sacrement haut, et que les jambes piquent très fortement. Mais je suis bien content, même le vélo à bloc tout le long (35km de moyenne sur le premier tour), la course à pied s’enchaîne tout de suite à presque quatrokilo alors que le parcours est dur, ça s'annonce bien pour la suite.

 

http://kaillou.net/photos/i.php?/upload/2015/04/19/20150419140357-f1371327-me.jpg
mon stand dépose vélo [:osweat]

 

https://www.strava.com/activities/286509743
https://www.strava.com/activities/286509755
https://www.strava.com/activities/286509751
https://www.strava.com/activities/286509747
https://www.strava.com/activities/286509748
https://www.strava.com/activities/286509830

 
  • J7 : dernière sortie

Dernier jour, dernière sortie, on a le droit de se mettre mal aux jambes! histoire de voir si la piscine a pas bouger, je commence par aller nager un peu. La sortie de vélo passe par Notre de dames des anges, c'est la grosse cote de la semaine. Les sensations sont bonnes, la montée roulante au début puis beaucoup de changement de rythme ensuite, c'est bon! On tire ensuite jusqu'à Collobrières, avant de rentrer par la route faite dans l'autre sens le quatrième jour.

 

https://www.strava.com/activities/287194749

 
  • J8 : retour :(

Bon oui faut bien rentrer, on reprend le trafic au retour, et on discute de cette belle semaine qui vient de s'écouler, entre potes plus que membres du club. Chacun parle de l'an prochain, ça prouve que la semaine était belle.
Une sortie de 40km de décrassage quand même, histoire de pouvoir sortir le VTT et courir un peu Dimanche :P

 

Bilan, 450km de vélo, 17 de cap, et 6 de natation [:aokiji]
Premier tri dans 15 jours, ça a intérêt à être à bloc!

 

Putain, c'était bon!


Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:49:35

---------------
ras
n°41849001
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 03-05-2015 à 20:01:12  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Pour moi, c’était un S aujourd'hui, pour la reprise du tri

 

#TAGCR Saint Donat sur l'Herbasse (rien que le nom envoie du rêve)

 

préparation idéale, j'ai rien glandé de la semaine cause une douleur sur le coup de pied, et ca fait trois jours que je dors pas chez moi, soirée chez des potes qui se terminent joyeusement, j'ai 12h de dodo max sur les 3 jours. Donc j'arrive un poil les mains dans les poches, de tout façon, j'ai tilté que vendredi que j'étais inscrit en scrutant les liste des engagés pour voir les gens du club qui y allait. Oh merde, c'est moi la sur la liste.

 

prévisions météo pas top, j'y vais encore plus à reculons, mais la pour le coup, on a eu du beau temps, juste un peu de vent.
Parait qu'il y a un gros niveau, c'est une manche qualificative D3 quelque chose, je sais pas à quoi ça correspond, par contre, je vois bien que c'est Tony Moulai qui gagne.

 

On arrive, on passe à la buvette, j'ai pas mangé, et le départ est a 14h30. Nickel, il y a des ravioles, c'est top. Et ca ira très bien avec la pogne offerte en cadeau participant  [:911gt3]

 
  • Natation 13'59" - 136/280 (en comptant T1)

il est sensé y avoir 750m, on fait le tour du lac, plutôt simple. je pars un peu trop au milieu et j'arrive pas a installer mon crawl. Ca frotte beaucoup trop pour moi, je m’arrête plusieurs fois, et fini par choisir au bout de 200m, de m’arrêter, couper sur le coté, prendre l’extérieur et finir comme çà. Donc ça donne un résultat très mauvais, je sors de l'eau en 12'10", cerveau un peu à l'ouest mais corps ok. je sors avec des potes à qui je met entre 1' et 3' sur 1000. C'est nul.
https://www.strava.com/activities/297437257

 
  • Vélo 34'10" - 26/280

transition correcte sans être bonne (j'avais même pas les chaussettes dans le bon sens), et go go go. la, les sensations sont la, je ne fait quasiment que doubler, le seul qui me double est un collègue du club, que je peux pas encadrer. Mais à
une telle vitesse, que j'ai pas de regret. Au final, il a bluffé, il ne me met que 1'.  [:madkat]
Une montée vraiment dure au milieu, 1km avec beaucoup de portions autours de 10-11%, pas mal de gens qui couinent, le pignon de 28 permet de passer facilement. Le reste du temps, c'est montée / descente, ça passe super bien, au final j'ai 36km/h de moyenne pour 20km et 300m de deniv, donc vraiment pas plat, pour un 26eme temps a seulement 2' du deuxième (le premier est sur une autre planète)
Les prolongateurs, c'est le bien :o
https://www.strava.com/activities/297437285

 
  • Course à pied 22'11" - 82/280 (en comptant T2)

T2 plutôt rapide (pour moi), et c'est parti, 2 tours de 2.5km, avec une grosse bosse qui fait mal au milieu et des chemins bien boueux par endroit. Départ plutôt tranquille, autours de 4'30 pour laisser aux jambes le temps d'assimilé le fait qu'il faut courir et plus pédaler, et ensuite, j'installe mon rythme vers 4'05-4'10. La première bosse fait bien mal, puis j'arrive à relancer derrière pour tourner à un peu de moins de quatrokilo. vient la deuxième bosse, je crampe aux abdo. ENCORE UNE FOIS BORDEL DE MERDE! la descente au ralenti et fin sans pouvoir accélérer. je nique quand même quelqu'un qui a essayé de me faire le sprint en balançant la jambe sur la ligne d'arrivée. Au final, ça fait 4'14/km, c'est assez moyen, j'arrive pas à régler mes problèmes, et ça m'emmerde.
https://www.strava.com/activities/297437260

  

résultat total, 72/280 en 1h10'19", c'est moyen, moyen dans l'ensemble, mais je me dis aussi que j'aurais pu complètement explosé vu la fatigue. Il y a du temps à gagner sur la nat et sur la cap, et à ce niveau du classement, 2', ca fait beaucoup de places! Faudra corriger aux prochaines échéances.

 

A part ça, le tri est bien organisé, bonne buvette, pas de couac, le site est sympa, la nat, on voit rien, mais c'est pas non plus vaseux, et l'eau n’était pas froide (17°, j'ai presque eu chaud avec la combi), parcours vélo sympa et cap quasi 100% sur chemin.
Le seul bémol, c'est la sono nulle qui nous passe du revival année 80 en permanence, et 25 fois "il est vraiment phénoménal". Abattez le!

 


Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:50:53

---------------
ras
n°42318824
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 18-06-2015 à 08:23:27  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Aquathlon du Gresivaudon #3
 
Hier soir, c’était aquathlon.
 
une association, composée de membres de différents clubs, s'amuse à organiser un petit challenge aquathlon, 4 manches, tous les mercredi de juin.
 
Facebook : https://www.facebook.com/pages/Chal [...] 85?fref=ts
Site : https://sites.google.com/site/chall [...] esivaudan/
Mes photos de la deuxième manche : http://kaillou.net/photos/index.php?/category/57
 
Aujourd'hui, c’était la troisième manche. L'initiative est super sympa, et puis j'ai envie de tester un peu le pied avant Cublize ce weekend. Ce pied qui m'emmerde depuis fin avril et qui fait que j'ai aucun entrainement en cap depuis :(. On y va en vélo, 20km aller, ça permet de s'échauffer un peu.
 
Le format est simple, c'est un S, on nage environ 750m, puis 4km de cap. Autant dire que le cardio est assez haut tout le long!
 
5' d’échauffement en natation, puis départ. Le circuit est simple, il y a une bouée au fond du lac, on y va fait le tour et revient.
On est une cinquantaine, donc ça bastonne pas du tout. Il y a des nageurs, ça part très fort, mais au bout de 30m, je me marre, ils sont environ à 30° de la trajectoire pour la bouée. Bon, je les reverrais pas quand même. Je nage plus ou moins au même rythme qu'un gars avec certains problème de trajectoire, genre il coupe la mienne en me montant dessus à 45°, mais continue sans vérifier ou il va. l'aller se passe bien, le retour petit erreur, le point que je fixe est un peu trop à droite, je fini dans les roseaux. [:toshop]  
je sors de l'eau en 13'15 pour un peu plus de 800m à la montre, pas trop mal. Surtout je sors en bon état.
https://www.strava.com/activities/327410489
 
transition rapide, bien effectuée, à part que je pars avec le bonnet et les lunettes sur la tête, je les jette sous un buisson au bout de 100m en espérant ne pas oublier d'aller les récupérer à la fin.  [:haha_auto]  
on peut d'ailleurs voir l'objet du délit en flou au second plan sur cette photo : https://scontent.xx.fbcdn.net/hphot [...] 6152_o.jpg
https://www.strava.com/activities/327410493
 
Je pars sur un bon rythme pour moi, mais pas trop fort, j'ai appris des aquathlon de début de saison. Et je suis aussi en mode test pour voir comment j'ai régressé en 2 mois. Compteur fixé à 4'30 sur les premiers hectomètres histoire de récupérer de la nat, puis accélération. Je fais un beau negativ split sur toute la course, et fini en sprint pour sécuriser une douzième place. [:garuvooz:1]  
4'02"/km, vu l'entrainement, je suis super satisfait.
https://www.strava.com/activities/327410498
 
C'est vraiment super sympa comme concept en milieu de semaine, avec une bonne ambiance, petit ravito de fin avec bon fromage, bières, saucisson, etc
 
résultats : https://scontent-fra3-1.xx.fbcdn.ne [...] e=55F7B8AB
 
En repartant, j'oublie pas de m’arrêter au buisson, récupérer mon bonnet et mes lunettes, et c'est reparti pour 20 bornes pour rentrer.

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:51:24
n°42354985
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 22-06-2015 à 16:23:23  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Triathlon du lac des sapins

 

L' an dernier, c’était mon premier triathlon (du moins le premier que j'ai fini  [:petitjambon:1] ), mais c'était pas bien brillant : http://kaillou.net/2014/06/16/tria [...] es-sapins/

 

Donc cette année, on y retourne, sur un parcours quasi identique, pour voir les progrès. Objectif, dans les 50, et moins de trois heures.

 

On part samedi matin avec le club, direction Cublize, enfin Clermont puis demi tour quand on se rend compte qu'on s'est planté. C'est bon, j'ai déjà fait ma boucle de pénalité pour le weekend [:34206:4]. Comme l'an dernier, regroupement au camping du lac, on est une quinzaine à courir demain, dont 2 sur le L. On profite de la fin d'aprèm pour aller tester le vélo, en groupe, mine de rien j'ai changé les roues + la transmission, ça serait bien de vérifier que ça tourne. Gros tour de 25km, puis on rentre poser le vélo au parc à vélo, ça fait toujours ça de moins à faire demain, et au moins pas besoin de surveiller les vélos, les rentrer dans la voiture, etc...

 

http://kaillou.net/photos/_data/i/upload/2015/06/22/20150622002114-81c07d6a-me.jpg

 

Réveil 7h30, pour un départ 9h15, ça va, ça devrait être cool, petit dej' à la crème sport + crêpes énergétiques.  [:le_6tron]

 

Préparation des affaires, des bidons, je pose tout au parc, enfile ma combi, saute dans l'eau, mais pas le temps de nager pour s’échauffer, c'est l'heure du briefing.

 

Briefing avec une atmosphère étrange, le club du cinquième age aide pour le bénévolat, et tous les ans on a le droit au listing des morts depuis la dernière édition  [:silvershaded] . Cette année, le maire est mort quinze jours avant, donc on fait une minute de silence. Puis encore plus bizarre, vous avez peut être entendu de l'accident des jeunes qui voulaient faire des fumigènes pour de l'air soft? 3 morts, un blessé grave. Ben le blessé grave, c'est le fils d'un des bénévoles depuis de longues années du tri. On se retrouve à 1000 à crier dans un téléphone le nom du gamin pour lui transférer notre énergie. Autant vous qu'au moment du départ, t'es pas en mode guerrier qui va s'arracher!

 

Natation : 26'15 - https://www.strava.com/activities/330247963
Le départ se fait à la corne de brume, et à un moment un bruit bizarre, moment de flottement, puis un coté de la vague se lance, l'autre se demande si c’était bien la corne, puis se dit que les autres sont en train de courir, au pire, ça devrait pas être grave si c'était pas ça. A posteriori, ça devait bien être ça. Sur le M, on est plus de 700 à partir avec les relais, mais comme la première bouée est quasi à mi parcours, ça se bat très très peu, aucun soucis pendant toute la course. Je met le mode gestion, je sors de l'eau sans même avoir mal aux bras en 26'15". Avec la transition, ça donne 30'11", pour une 86eme place.

 

Vélo : 1h31'22" - https://www.strava.com/activities/330247996
Le parcours est assez exigeant, déjà parce qu'il fait 50 kilomètres, et parce que le profil n'est vraiment pas plat, 750m de dénivelé. A part au début le long du lac, sinon c'est tout le temps soit de la montée, soit de la descente. Par contre, difficile de comparer par rapport à l'an dernier, le parcours est tronqué de la dernière bosse d'une centaine de mètres, et 1.5km en tout. Pas des super sensations dans les jambes, pas l’impression de pouvoir me faire mal, et je me fais doubler par quelques avions de chasse. Pourtant, je fini à une correcte 37eme place, j'aurais aimé mieux, mais on va pas cracher dessus. Je pense qu'une partie de l'impression sur le vélo vient du fait que je sors nettement plus devant de l'eau que l'an dernier, et donc la concurrence directe est meilleure sur le vélo.
Arrivée à la transition, je saute du vélo un peu en travers (j'ai des chaussures de VTT, donc je peux me permettre d'arriver à bloc et de sauter au dernier moment sans m’arrêter), le vélo rebondi mal et quand je commence à le pousser, la roue arrière est bloquée [:ilovezadig:1]
Je cherche pas à comprendre, balance le vélo sur le dos, et remonte le chemin avec des dizaines de spectateurs que j'entend se demander pourquoi je porte le vélo. Au final après analyse, il s’avère que j'avais pas serré la roue super fort et qu'avec le choc elle est légèrement sortie d'une patte du cadre.

 

Course à pied : 48'01" - https://www.strava.com/activities/330268021
Encore une fois, parcours exigeant, beaucoup de petite cotes, dont la dernière bien redoutée ou beaucoup marchent, des parties en single en sous bois qui zigzaguent, ça ressemble beaucoup à un parcours de cross.
L'objectif est de tenir autours de 4'30 sur les rares parties planes, de pas trop se mettre dans la rouge les cinq premiers pour pas subir les cinq derniers, et d'essayer de finir le plus fort possible. Je commence la cap entre la 30 et la 40ème place, mais comprend tout de suite que je suis pas dans le rythme pour garder mon classement. Je me fais régulièrement déposer, mais je garde mon plan, pas trop fort au début, arrive à bien tenir et me fait beaucoup moins doubler dans la deuxième partie et je double même deux personnes [:shay]. Bon, 113eme temps en 48', c'est nul par rapport au reste et me fait perdre pas mal de places

 

http://kaillou.net/photos/_data/i/upload/2015/06/22/20150622001817-eb5bcbec-me.jpg
Au passage vous pouvez voir notre magnifique trifonction actuelle, et comprendre pourquoi je bosse sur la prochaine [:osweat]

 

Résultat
Au final je finis 54/552 en 2h52'51", soit un peu plus de 30' de moins que l'an dernier [:cerveau ddr555]. C'est pas exactement comparable du au léger changement de parcours, mais c'est quand même pas mal :o
Je gagne pas beaucoup sur la natation, malgré pas mal d'entrainement en plus (j'ai déjà plus nagé en 2015 qu'en 2014), par contre je sors en très bon état, pas du tout dans le gaz. Faudra que j'essaye de me faire un peu plus mal une fois pour voir comment ça s’enchaîne ensuite. Bon progrès en vélo, et bonne déception en course à pied, mais pas d'entrainement depuis 2 mois, ça se paye cache. Je pense vraiment que je dois pouvoir sans soucis gagner 3', ce qui me permettrait de plus ou moins garder ma place de début de course. Faudrait juste que mon pied me laisse tranquille pour pouvoir m’entraîner.
Donc au final, je rate mon objectif des cinquante premiers, pour pas grand chose, mais quand même. Mais c’est tout de même dans les 10%, je vais pas cracher dessus.

 

Un tour dans les bacs d'eau fraîche avec une bière, et on finit la journée en attendant le podium du pote qui fini 3ème au scratch, et la copine qui finit son premier L à une honorable 9ème place, et on rentre tranquillement sur Grenoble en rêvant de pizzas.

 

Rendez vous en 2016 pour voir la continuité de la progression. Enfin je l’espère :D
Parce qu'avec le cadre très sympa, la natation agréable, les super parcours vélo et course à pied, les bénévoles partout, et le buffet d'arrivée énormes (bières et churros a volonté entre autre, on nous a même parlé de cochon grillé si ils arrivent à avoir un peu plus de monde), le tout pour un prix très continu, tant sur le M que sur le L, ben ça vaut vraiment le coup!

Message cité 2 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:51:36
n°42384825
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 25-06-2015 à 10:48:19  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Aquathlon du Gresivaudan #4

 

Hier soir, c'etait la dernière manche du challenge d'aquathlon ( CR manche précedente ), format S, 800m / 4km

 

orga toujours aussi sympa dans un lac ou on a au moins 2m de visi, c'est appréciable.

 

Niveau jambes, j'ai pas encore récupéré du tri des sapins, donc je me dis que je pars à bloc sur la natation, et on verra comment se passe la course à pied.

 

Au start, ça part très fort, beaucoup plus que la semaine dernière, et pourtant je suis à bloc, grosse densité pour la dernière manche. j'essaye tant bien que mal de garder des pieds, et j'arrive au final a limiter les dégats.

 

Je sors (distance entre 850 et 900m sur les traces que j'ai vu) en 12'30", soit une allure de 1'23/100 si la distance est bonne, donc excellent (enfin pour moi), 50s de mieux que la semaine dernière sur un parcours identique :)
https://www.strava.com/activities/332208013

 

transition un peu moins bonne que la semaine dernière, un poil lutté pour enlever la combi
https://www.strava.com/activities/332208022

 

Et course à pied avec de meilleurs sensations, je sens que c'est la troisième fois que je cours en une semaine, même avec la fatigue [:osweat], encore une course gérée correctement en négativ split. La aussi, 15s de gain par rapport à la semaine dernière, et la barre des quatrokilo est atteinte (3'58)
https://www.strava.com/activities/332208023

 

Au final 29'50", soit 1'01" de gain sur une semaine, c'est bien. Bon par contre, beaucoup plus grosse densité, je perds des places au classement.
https://docs.google.com/viewer?a=v& [...] QxYTk3OTQy

 

Mais c’était super, rendez vous l'année prochain, place aux montées aux refuges maintenant pour les aftertaff.


Message édité par kaillou38 le 01-10-2015 à 11:16:26
n°42508154
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 06-07-2015 à 18:17:05  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Triathlon du Valbonnais

 

Dimanche, j'etais de retour à Valbonnais, deux ans après ma première participation à un tri, qui s'etait révélée catastrophique, pour un tri vert format S (c'est considéré comme un M à cause la longueur du vtt).

 

On arrive la veille pour un camping et barbeuk au bord du lac dans un cadre vraiment magnifique

 

http://www.loupadelaze.com/uploads/images/diapos/valbonnais1.jpg

 

On en profite pour tester le lac, pas mal de mousses qui se décollent du fond et flottent en surface à cause de la chaleur, et l'épaule qui tire. Mais ça va le faire. J'en profite pour régler un peu le vélo que je me suis fait prêter pour l'occaz, j'avais pas envie de faire la course avec mon gros vélo tout suspendu, j'ai donc un XC 29" mais je l'ai pas testé ailleurs que sur du goudron.

 

La nuit au frais en montagne plutôt qu'à Grenoble, bien dormi, nickel!
petit dej, préparation, je commence à être rodé, presque pas d'oubli

 

Dimanche matin : format M (750/21/6)
Je vais récupérer mon dossard, poser le vélo dans le parc, les arbitres annoncent comme par hasard 23.8°C, on a le droit à la combi, donc je la prend, la met et vais nager un peu pour éviter la surchauffe. La combi me tient l'épaule, j'ai pas mal, c'est cool. [:roger21:1]
Briefing, puis top départ pas bien annoncé (ça a l'air d'être une constante), ça part n'importe comment, je m’étais mis en première ligne, mais nage trop tôt, et me fait marcher dessus...
il faut faire deux boucles, avec sortie a l'australienne, pas grand chose a noté, je suis parti assez fort pour pas être emmerdé à la première bouée qui est 100m après le départ. je fais mes deux boucles, et go vélo, avec une transition correcte, juste un peu de temps pour enfiler les chaussettes.
Je me sens pas mal sur le vélo, et viens le passage ou je suis tombé il y a deux ans, je rame un peu derrière une fille qui avance pas en descente, tente un dépassement un peu osé sans l'annoncer, ce qui fait qu'elle prend l’intérieur du virage, je touche son cintre, et me gaufre au fond du talus  [:lucykc] ! Et j'ai fais tombé la miss, pas grand chose, mais il s’avère qu'en regardant à l'arrivée, elle est tombée sur mon pédalier et a besoin de points de suture :/. j'ai bien passé 5mn à m'excuser.
Bon, je répare, j'ai la selle à 90°, essaye de la mettre droite avec les cuisses, mais finirai par m’arrêter pour la relever un peu. C'est bien de régler son vélo avant de partir :o
Le reste du VTT est plus anecdotique, on m'annonce à un moment quinzième, et je double encore deux ou trois personnes.
Le parcours est vraiment physique pas grand chose pour se reposer, mais pas très technique, et de toute façon, des que ça descend je me fais bouchonner.

 

Je fini les 10 derniers km avec un type en Canyon qui roule pas mal, on discute un peu et on part sur la cap en même temps. transition sans problème, j'enfile un gel, le bob ricard, et c'est parti. Enfin, je vois partir le type, pleure coup, puis me fais doubler par un pote du club, repleure (bon en fait, c'est déjà top que je sois encore devant lui après le vélo), puis encore 2 types qui me doublent 5km/h plus vite que moi. Tout ça dans le premier km [:cerveau fou] .
Je me décide de me sortir les doigts, et arrive enfin à trouver un petit rythme. Je rattrape et dépose le gars avec qui j'avais fait la fin du VTT, puis je vais me retrouver un peu tout seul, personne devant, personne derrière, je me cale a un bon rythme (pour moi), mais sans trop forcer) et finis cette course avec la banane, à la quinzième place au scratch!

 

Résultat : 15 / 260 en 1h45, à moins de 10' du vainqueur. http://my1.raceresult.com/41053/re [...] r#1_99760B
Natation ~13'30, 17ème en 14'58 avec la transition
VTT ~1h01, 12ème en 1h02'35 avec la transition
cap 27'42, 27ème

 

Bon, je dévalise le ravito de fin, m'hydrate beaucoup (il a fait très chaud, on a pas eu d'orage nous), finis les assiettes, mange tout ce qui à l'air digeste  [:911gt3] , parce qu'après c'est :

 

Dimanche après midi : format XS (250/8/2.5)
Il y a un pote qui a trouvé malin de faire les deux épreuves, et comme j'avais vu qu'aux aquathlons en début d'année, c’était très dur d’enchaîner les deux, ben je signe, ça a l'air très con comme idée. Je verrais comment ça se passe, mais si les jambes sont lourdes ou l'envie n'est pas la, je débrayerai et finirai en roue libre.
L'eau est passé au dessus de 24, donc pas de combi cet aprem. On attend le départ dans l'eau pour éviter de mourir de chaud, il faut plus de 35°C. Départ de la natation à bloc complet, c'est un aller retour à peu prêt, j'arrive pas à tenir les jambes des deux premiers, mais je suis derrière à la troisième place, et trajectoriant mieux que les autres derrières je sors de l'eau à cette place. Vu les distances, j'ai viré les pédales auto, et donc transition rapide, pas de chaussettes, basket à élastique, et c'est parti pour aller chasser les 2 de devant. je rattrape le premier assez vite, c'est un relai, on concourt pas dans la même catégorie  [:julm3], puis me fait doubler par un gars, aussi en relais, et rattrape le dernier, encore un relai. Bon, état des lieux, si je me suis pas trompé, je suis premier au scratch. La je peux plus débrayer.
Je finis le VTT du mieux que je peux, mais j'ai quand même les jambes qui tirent un peu beaucoup, arrive à T2 qui est express, hormis le trompage de rack pour vélo, j'enfile le bob ricard, me verse un bidon de flotte complet sur la tronche parce que je suis clairement en surchauffe, et part le plus fort possible, il y a à peine plus de 2 bornes à faire, faut que ça tienne! Au bout de 200m, je m’arrête pour m’étirer, les deux mollets sont bloqués par des crampes, et répare à un rythme ahurissant, autours de 5'/km, j'arrive quand même à relancer, surtout quand on me dit que la première en relai rame un peu devant (en fait c'est plus que ramer la, elle est en train de cuire), et me cale le dernier kilomètre un peu en dessous de 4'/km. On arrive de l'autre coté du lac, le speaker a tout le temps de sortir plein de conneries en parlant d'une foulée aérienne (je vais me faire charrier pendant longtemps) et je passe la ligne d'arrivée premier avec pas mal de monde en spectateur (c'est le seul lac du coin, il fait très chaud, il y a beaucoup de monde. J'ai gagné mon premier triathlon saucisson [:shay]. Et le pote fait deuxième en solo
Bon, le problème, c'est que ça fait attendre les podiums ces conneries, mais au moins j'ai bien mérité mon pot de ben&jerrys!

 

http://kaillou.net/hosting/files/11698658_943491999026123_7825373217699055101_n%20(1).jpg

Spoiler :

Ben oui, je me suis senti obligé de garder le bob, vu comment il m'a porté chance!

 

Résultat : 1/70 en 35' (c'est super violent comme effort) http://my1.raceresult.com/41053/re [...] r#3_2ADFDE
Natation ~5', 1er en 5'55 avec la transition
VTT ~20', 1er en 21'16 avec la transition
cap 8'30, 2ème en 8'30

 


C'est super cool le résultat, vraiment sympa comme sensation, avec les 300 derniers mètres vraiment rempli de monde, mais je suis dans l'absolument plus content de la course du matin qui s'est bien déroulé, avec une bonne place au général.

Message cité 2 fois
Message édité par kaillou38 le 23-08-2015 à 16:52:16
n°43066662
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 30-08-2015 à 21:10:59  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Triathlon de la Madeleine

 

Samedi, je suis allé faire le triathlon de la Madeleine. Ils annoncent ça comme le S le plus dur de France. Et ben franchement ça les vaut. Je l'ai trouvé un très gros cran au dessus de l'alpe d'huez qui est pourtant un M.

 

150 triathlètes au départ, on sent qu'il y a pas grand monde qui est la par hasard, c'est plus affuté qu'un tri habituel.

 

Natation un peu bizarre dans un lac Le parcours nous fait un peu zigzaguer. On est la avec des potes, on se met avec une copine en première ligne, et paf départ. Au bout de 100 m elle est encore à mon niveau alors que je suis parti en sur régime, alors qu'elle à du nager 5 fois cette année [:biiij], au bout de 250m, on fait le tour d'une petite ile, c'est marrant, mais c'est un peu la cohue tout le monde essayant de faire l'intérieur. Je sors 39 ème, mais j'ai peut être un peu trop forcé et mis dans le rouge. 12'30 pour environ 750m.

 

On attaque le vélo par 3km de faux plat montant, puis ça :
http://kaillou.net/hosting/files/tri.jpg
Oui, il y a bien trois kms à 11.5 de moyenne, un autre km à 12.3. Petits développements conseillés. Et 1200m de deniv au total.

 


Dès les premières pentes, je comprend que j'ai pas les jambes aujourd'hui; J'ai pas fait 1 km cette semaine à vélo, peut être bien que c'est lié. Ou la chaleur. Ou les deux. Ou autre chose. J'ai subit toute la montée, c'est la première fois que je perd des places sur le vélo, même si au final, avec une deuxième moitié mieux gérée, j'ai limité les dégâts. Au bout de 5km de montée, je me fais doublé par un pote que j'ai toujours battu en tri. Je le reverrai à la tireuse à bière  [:haha fail] .
Mais c'est vraiment dur, quand on est content de rentrer dans des pourcentages autours de 9%, pour retrouver une cadence de pédalage plus normal, c'est que c'est vraiment dur. A peine plus de 1000m/h alors que la semaine dernière à Passy je fais plus de 1200m/h de moyenne...

 

Sur la fin de la montée, j'ai des sensations tellement mauvaises que je me pose la question de continuer à pied. Finalement en arrivant à T2 avec l'euphorie, go.

 

La course à pied se passe pas trop mal, je récupère même deux places au final. Parcours très joli, encore bien typé trail, avec 200m de deniv, une descente bien raide pas tres technique, mais piégeuse ou je relâche pas la foulée de peur de faire exploser les cuisses. Fin sur route avec un faux plat montant de 1.5km, ou j'arrive enfin a me faire plaisir sur une cap de tri en relançant correctement.

 

Dur Dur! Au final, même classement que la semaine dernière, mais avec 2 fois moins de participants au départ. Mais je conseille, c'est beau, faut juste savoir ou on met les pieds.

 

https://www.strava.com/activities/381223476
https://www.strava.com/activities/381223619
https://www.strava.com/activities/381223496

 

Au passage, j'ai essayé pour la première fois de mette la ceinture cardio, c'est la hrm-run de garmin, ben ça déconne complètement le temps de sécher un peu, plus de 200 de moyenne sur les 6 premiers km :lol:

Message cité 3 fois
Message édité par kaillou38 le 31-08-2015 à 10:20:09

---------------
ras
n°43072136
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 31-08-2015 à 11:53:09  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

bubqr a écrit :

C’est assez marrant de voir le décalage entre ma/notre souffrance sur Chantilly, notamment avec des faux plats ridicules et toi qui t’envoies un parcours comme ça pépère. Joli CR, impressionnant !

oui, enfin pépère, j'irai pas jusqu’à dire ça.

 

regarde mes premiers CR de tri de l'an dernier : http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] 0&filter=1

 

des courses à pied dans le même genre en plus d'une heure, du fond de classement, bref une première année de découverte, et après faut s’entraîner régulièrement pour progresser ;)

 

Et au final, ca va plus vite, mais c'est pas moins dur :o

Message cité 2 fois
Message édité par kaillou38 le 31-08-2015 à 12:00:48

---------------
ras
n°43384527
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 29-09-2015 à 17:17:03  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Raid Aventure Saucona
 
ce week-end c’était un nouveau raid aventure sur 2 jours. Direction le Beaujolais, et pour ses vertes collines plutôt que pour son vin. Le raid Saucona et les gones raideurs nous accueillent sur le parcours aventure, pour deux jours et environ 150 kilomètres de plaisir.
 
Le raid se déroule en équipe de trois, le premier jour est une traversée entre Saint Just d'Avray et Chasselay , ce qui fait qu'une partie des épreuves se fait à deux, le troisième déplace le camion pour suivre. Le deuxième jour est plus traditionnel, on court à trois tout le long autours de Neuville sur Saône. Comme ça c’était plutôt bien passé à l'aventure chablaisienne, Bruno m'a proposé de repartir ensemble sur cette épreuve, en compagnie de sa chère et tendre, Nat. On concourt en mixte donc.
 
Rendez vous donc vers dix heures samedi matin pour récupérer les dossards, pour un départ à 11h. On retrouve les copains des running stones, motivés à bloc. Pour finir du moins.
 

  • CO par répartition 1h01 - 6/25

13 balises à se répartir à 3, on peut se séparer. Je choisis les balises du haut, faut monter pas mal, mais sur le plan, elles paraissent pas trop dures. En pratique, ça se passe plutôt bien, pas de jardinage pour ma part, retour au point de départ en moins d'une heure, après Nat et avant Bruno

  • VTT'O 2h - 4/25

On part avec Bruno à bloc, on fait 500m, on suit une équipe qui part à droite, première erreur...
La suite se passe mieux, on roule un peu en groupe, mais on finit par éclater le paquet suite à une grosse erreur, ou l'on perd 10mn, mais d'autres s’étant entêter, ils ont du faire bien pire. Le vélo est physique, mais très facile techniquement à part deux fois 100m de chemin caillasseux.

  • CO 1h46 - 10/25

Je repars avec Nat pour cette CO, avec déjà trois heures dans les pattes, je souffre un peu, heureusement que le rythme n'est pas trop soutenu. On ne fait pas trop d'erreurs, un passage dans la foret un peu trop ronceuse vers la balise 3, puis un bon jardinage de presque 10mn sur la 7 qu'on a pas attaqué du bon côté.

  • VTT'O 1h58 - 6/25

C'est l'heure de la pause pour moi, Bruno et Nat partent à vélo, je suis bien déshydraté, besoin de manger et boire avant de repartir. L'orientation en voiture est pas simple pour rejoindre Trévoux, je commence à apprécier les cartes de CO finalement :o

  • CO urbaine 23' - 6/25

Arrivée à Trevoux, je repars avec Bruno pour une CO urbaine sur photo satellite. Pas de soucis, on finit en 23' sur les 30 autorisées avec juste une petite erreur qui nous coûte une minute, bien optimisé. La Co nous fait passer sur les hauteurs de la ville, vers le château, c'est la première fois de la course que je prend le temps de regarder le paysage :p

  • Canoë 1h11 - 6/25

La galère! Ah non, c'est un canoë pardon. Il faut descendre la Saône, on y arrive pas du tout, il y a rien en ligne, je suis obligé de mettre de coups de paguaie à gauche pour un à droite, et de corriger en plus super fréquemment. Il y a une balise vraiment bien planquée sur une petite île que les orga vont regrettées d'avoir placé la (elle est en mode effacement des dongles au lieu d'enregistrement!). Arrivée au bord des crampes aux bras, et un peu congelé avec Bruno qui a passé la descente à m'envoyer de l'eau sur la tronche. Au final grosse surprise que cette sixième place, vu l'impression de n'importe quoi tout le long, mais on comparait notre rythme aux premiers avec qui on était parti....

  • CO 51' - 10/25

On repars à trois, encore un peu de jours pour la dernière CO pas difficile (certains la font de nuit, faut pas non plus perdre tout le monde). Nat a un genou qui tire, donc rythme tranquille, ça me convient aussi!

  • CO azimuté bonus 12' - 22/25

Le temps d'arriver, se poser au ravito, prendre du coca eco+, du saucisson, du fromage et de la soupe, mettre la tente en place, il faut repartir pour une épreuve bonus. Une CO à l'azimut, avec le petit bonus qu'il faut trimbaler trois verres plein d'eau et les ramener encore au moins à moitié plein sous peine de malus. Sauf qu'on refile la boussole à celui qui a le moins compris comment on tirait un azimuth. On évitera de citer son nom pour pas l'accabler. Hein Bruno? Ah pardon, trop tard. Après avoir naviguer dans le champs de courgette, on se ressaisi, mais trop tard, on arrive même à la bourre à la fin. En gros une seule équipe a fait moins que nous, les autres ont pas participé ^^.
 
 
Fin de la première journée plutôt positive, on est 9/25 et surtout sur le podium mixte avec DSN74, l'équipe de devant à portée. Faudra voir comment on récupère dans la nuit, et si pas de bobos gênants le lendemain. Donc c'est l'heure du bivouac, avec un dodo pas trop mal pour ma part, et un levé à 5h30 pour un départ à 7h.
 

  • VTT'O 54' - 7/22

Pour éviter de partir tous en même temps, le départ se fait toutes les trente secondes en ordre inverse du classement. Ce qui fait qu'on se retrouve à être plus ou moins tous ensemble à la première côte. Une erreur commune à beaucoup de monde (3'), mais pas trop de soucis sur ce parcours. Enfin des petits bouts de descente sympa!

  • CO 2h36 - 14/22

C'est une CO au score, 1h30 pour prendre le maximum de balises sur les 15 dispo. On décide de faire qu'une partie pour privilégié les bonus de la partie vélo qui suit. Deux balises enlevées par les chasseurs, mais on s'en tient au plan, sans jardinage, mais pas très rapide. On ne valide que 9 balises, ce qui nous fait 1h30 de malus, dommage, on perd 50 minutes sur la deuxième place.

  • VTT'O 1h11 - 7/22

Le parcours est beaucoup plus sympa que la veille, pas dur, mais on s'amuse. La boucle optionnelle est pas très rentable, elle ne nous fait gagner que 15 minutes (45 minutes pour la parcourir pour une heure de bonus), bon ok faut dire qu'on s'est un peu perdu aussi. Et heureusement que la dernière montée n'était pas plus longue, ça commençait à couiner un peu.

  • CO mémo 9' - 9/22

On pose les vélos pour une CO mémo dans Rochetaillée. On n'a pas les cartes, il faut se souvenir d'une balise à l'autre de l’itinéraire qu'il faut prendre. Sympa, assez facile et très rapide.

  • VTT'O 31' - 7/22

Dernier vélo avec une jolie côte pour aller à Neuville, sans histoire. On rejoint le parcours du Saucona tri, ça fait bizarre de se faire aiguiller à chaque carrefour par des bénévoles !

  • CO 1h21 - 9/22

On est enfin plus ou moins dans le rythme sur une CO, et ça se passe bien à part une énorme erreur sur une balise, on la cherchait pas sur la bonne butte, heureusement qu'on croise une autre équipe qui nous remet dans le bon sens, on serai peut être encore dans la forêt sinon, 8' de perdue. Fin à bloc pour voir que les jambes sont pas encore mortes.
On rejoint les copains pour aller manger, mais le résultat est plus ou moins fixé, on arrivera jamais à revenir sur l'équipe de devant, et on a pas fait une trop mauvaise journée pour être repris, c'est donc une troisième place et donc podium pour les dahus!
 
http://kaillou.net/wp-content/uploads/2015/09/12030548_507608069403549_5373606254293316740_o-300x225.jpg
 
Encore une super expérience, c'est la première fois que je participe à l'orientation, c'était bien cool. Je finis pas atomisé comme à l'aventure chablaisienne, aucune courbature, juste un peu de fatigue. L'équipe homogène permet de se mettre à bloc quand on peut, et de se reposer quand il faut. La traversée du premier jour était vraiment super, être à deux en alternant est vraiment sympa, ça diminue la logistique pour les orga, c'est vraiment bien. J'ai bien aimé la deuxième journée aussi, plus sélective (on rate aucune balise le premier jour).
 
Il faut aussi souligner la qualité de l'orga, qui arrive avec très peu de bénévoles (c'est d'ailleurs sympa de les revoir tout au long des deux jours) à faire un presque sans faute, et même quand ils font une erreur, arrivent à la corriger sans qu'on s'en rende compte (satanée balise 161!)
 
Tout est sur Strava :o


---------------
ras
n°43531525
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 13-10-2015 à 15:44:21  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Triathlon de Cassis

 

Fin de saison tri à Cassis pour le triathlon des Sardines. On descend à une quinzaine du club pour profiter de ce tri à la très bonne réputation, joli parcours dans un magnifique cadre.

 

L’événement attire de jolis noms, Billard, Sudrie, Belaubre, Fernandez, Faure, et quelques autres. Autant dire que le top 5 va être compliqué à atteindre :o

 

Grosse cuite le vendredi soir, mais j'ai moins de remords quand je croise un pote qui vient le lendemain au bar à 1h du mat'.
On arrive le samedi pour profiter un peu de la plage en mode vacances, retirer les dossards et profiter de la soirée dans un resto sur le port. On prend quand même un peu peur, Cassis, c'est pas vraiment plat, et rien que pour sortir de la crique ou se tient la natation, la montée est assez terrible. Dodo dans un apart hotel à la Ciotat, pour un levé pas trop matinale, le départ du tri étant à 9h.

 

 

assez terrible. Dodo dans un apart hotel à la Ciotat, pour un levé pas trop matinale, le départ du tri étant à 9h.

 

http://kaillou.net/wp-content/uploads/2015/10/IMG_0823-300x225.jpg
Le cap Canaille, décors de la partie natation

 

http://kaillou.net/wp-content/uploads/2015/10/IMG_0822-300x225.jpg
A bloc!

 


préparation du matos, le temps est magnifique, et des que le soleil se lève, la température monte rapidement, les conditions sont idéales. 8h45, une fois que tout est en place au parc à vélo, je m'aperçois que j'ai oublié les lunettes à la voiture! Pas le temps d'aller les récupérer, je vais en acheter une paire au petit stand de matos, le gars est bien sympa de m'en filer juste contre mon numéro de dossard, je le payerai plus tard. 8h55, je trempe les fesses dans l'eau, histoire de faire rentrer de l'eau dans la combi. Échauffement au top!

 

On regarde les filles partir 5 minutes avant nous, puis c'est notre tour. Beaucoup de bastons jusqu'à la première bouée à 100m, puis c'est plus cool. Pour moi, c'est ma première course en mer, et ben c'est super agréable, mer calme, visibilité, on voit ses voisins, le fond, les poissons. Fin de premier tour, je me fais arracher les lunettes 100m avant la sortie à l'australienne, j'attend donc pour les remettre, et ressaute dans l'eau. J'ai vraiment pris du plaisir pendant la natation, je sors dans les 60 en 26'05" en ayant pas forcé.

 


http://kaillou.net/wp-content/uploads/2015/10/IMG_0833-300x225.jpg
On est d'accord, ça vaut pas le plan d'eau de Choisy!

 

http://kaillou.net/wp-content/uploads/2015/10/12122555_10205486619380064_1164316949748707781_n-300x200.jpg
plouf!

 


Vient ensuite la partie vélo. On commence presque droit dans le pentu, 11% de moyenne sur les 500 premiers mètres! Certains ont essayé de faire les malins en partant avec les chaussures sur les pédales, ils ont fait toute la côte avant de pouvoir chausser. Il y avait environ 30m pour chausser, fallait être bon dans ses transitions pour y arriver.

 

La suite du parcours est beaucoup moins raide, mais on a pas vu beaucoup de plat, on finit avec environ 800m de déniv pour 43km. Très joli parcours, peu urbain, dans l'arrière pays, avec des signaleurs partout ou il fallait. Pour ma part vélo en mode contrôle, ça se passe bien et se finit en 1h26, avec le 30ème temps pour un classement très similaire.

 


http://kaillou.net/wp-content/uploads/2015/10/IMG_0839-225x300.jpg
Oui, la, ça monte un peu

 


Transition course à pied correct, mis à part le fait que je suis pas rentrer dans la bonne file de barrière (personne pour me dire ou prendre, j'ai serré à droite. J'entends gueuler, un gentil bénévole pour m'ouvrir la barrière au bout, et me met à courir la ou on avait le droit de monter sur le vélo au début. Sauf qu'en fait la ligne est 50m plus loin au retour, et fait un peu de cap inutile jusqu'à l'arche.  [:haha carton rouge]

 

La course à pied est tout aussi dure, on prend tout de suite 45m de deniv en 400m pour atteindre un plateau, et suit deux tours avec une grosse bosse équivalente ou beaucoup marchent, grosse descente, et un long faut plat montant. Course à pied très exigeante, 200m de déniv au final pour 9.5km, mais de super sensations, les jambes qui répondent bien, moins de 42' au final avec le 30ème temps encore, et pour la première fois en triathlon, une sensation de satisfaction et non de frustration à l'arrivée!
 
http://kaillou.net/wp-content/uploads/2015/10/IMG_0860-225x300.jpg
plus qu'à redescendre vers l'arrivée

 

Une 29ème place au final, à moins de 29' de Billard :lol:, et 18' de Belaubre :o
Mon premier top 10% en triathlon route, cool [:shay]
 
Ca remotive à bloc d'enfin réussir une course jusqu'au bout, et donne de belles perspectives pour 2016. Va falloir finir de perdre du poids et arriver à passer une marche niveau régularité à l'entrainement. En attendant, c'est la saison des raclettes qui arrive!

 

Moralité : cuitez vous deux jours avant une course  [:o_doc]

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 13-10-2015 à 16:00:13

---------------
ras
n°44254283
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 18-12-2015 à 11:36:04  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR passage BF5

 

Cette année, histoire de s'investir encore un peu plus dans le club, j'ai décidé de passer mon BF5 aussi intitulé initiateur triathlon.
Qu'est ce que c'est qu'un brevet fédéral? En gros c'est un diplôme de la fédération qui permet de faire de l'encadrement dans toutes les disciplines dans le cadre d'un club de tri. Le BF5 est le premier, niveau, et il y a ensuite le 4 puis le 3. Les prérogatives sont les suivantes :

  •  Assiste le BF4
  •  Accompagne la pratique du Triathlon et des Disciplines Enchaînées, participe à la Sécurité des Pratiquants
  •  Anime et propose une Initiation à des publics d'âges différents


En pratique, le BF4 il en a plutôt rien à faire, et en gros on fait des séances d'entrainement pour tous les niveaux. Un gros point de détail, un brevet fédéral ne permet pas rémunération, si votre club le fait en dédommagement caché par exemple, il est dans l'illégalité.

 

Ma démarche : l'an dernier, au club, on avait un BF5 qui faisait 1 séances nat + les remplacements, un BE athlé qui fait la ppg, un BF 4 qui faisait une séance nat, un BEESAN payé qui faisait 3 entrainements nat et un BE athlé qui faisait une séance VMA.
Le problème c'est que cette séance VMA est hyper monotone depuis des années, quasi aucune variété dans les saisons, de la pure VMA à la française. Et il y avait donc une demande d'avoir une séance plus variée, et j'ai voulu faire le BF5 pour pouvoir rajouter cette séance.

 

Il se trouve que cette année, notre BF5 nous a laché, on a un peu trop sur la corde et a craqué, il déconnecte. Donc il a fallu le remplacer. De plus on a rajouté une séance de PPG, mais le coach arrête en fin de saison. Bref le bordel habituel dans les clubs.

 

Le planning de la formation, c'est 2 week-end fin novembre et début décembre de cours théorique et pratique. Avant ça, à partir du moment ou on est inscrit, on est stagiaire, et on peut déjà encadrer, même si ça serait mieux d'avoir un autre BF pendant les séances (lol). Perso, j'ai fait une séance de course à pied avant, c'est tout.

 

Les 2 week ends sont bien, le responsable de la ligue est bon, les cours théoriques sont dynamiques, les intervenants extérieurs sont intéressants.

Le club, son environnement / Rôle de l’initiateur Patrick 9h – 12h
Groupe, séances, disciplines / Gestion de groupe, atelier à thème : CAP 13h30 / 17h
Santé dans la pratique Gilles 17h-19h00 Salle X

 

Anatomie, Physiologie, notions d’Entraînement Damien 8h30 – 12h
Gestion de groupe, atelier à thème : Natation 14h – 16h30

 

Présentation examen, dossier, questions diverses Damien 9h – 10h
Règlementation et arbitrage Pascal 10h15 – 12h15
Programmation / Comment accompagner le triathlète ? 13h30 -18h

 

atelier à thème : PPG  8h30 – 10h
Entraînement croisé – Présentation de recherches Alexandre 10h30 – 12h
Histoire du triathlon / FFTri / LRA Triathlon Damien 13h30 – 14h30
Ecole de triathlon / Pratique Jeunes Damien 14h30 – 16h
Débriefing formation Damien 16h – 16h30 Salle X

 

Donc 3 séances pratiques, une de course à pied une de nat et une de PPG. Pour les séances de cap et nat, 3 groupes de 2 stagiaires qui préparent un morceau de la séance, perso j'ai fait la natation. Debrief à chaque fois.

 

C'est pas hyper poussé niveau planification séance, plan d'entrainement, c'est bien d'arriver avec un peu de bagage, au moins théorique en ayant lu, pour pouvoir se raccrocher facilement sur des cas concrets. L'accent est pas mal sur la sécurité, la gestion de groupe et l'animation d'une séance.

 

C'est pas fou fou, mais difficile de faire mieux en deux week ends.

 

En plus de la séance cap, je vais prendre une séance ppg, et la je viens d'animer mes deux premiers créneaux natation en remplacement d'une abscence. Attention pour la piscine, obligation d'avoir un BNSSA pour faire la surveillance, si on l'a pas, il faut quelqu'un l'ayant au bord du bassin.

 
Citation :

Jeudi 17/12/2015 2*1h – 3000
Echauffement (600) :
 100 cr – 50 dos – 100 cr – 50 br – 100 cr
 100 4 Nages
 50 ondulations sur le dos – 50 battements
Bloc 1 – respiration et technique (1200)
 100 exo respiration avec planche
 200 : 50 respi 2/3 – 3/4 – 4/5 – 5/6
 200 : 4*50 BN vite
 2*100
    50 rattrapé, 50 touché épaule
    4*50 BN vite
 100 recup dos
Bloc 2 – farlek (800)
 6*100
    25 poussée avec longue ondulation
    25 vite
    25 recup sur respi 5 temps
    25 vite
 100 battements
 100 recup dos
Bloc 3 – ludique (450)
 Pour que tout le monde se synchro
           100 battements
           200 BN
 2* 75m : course sur 3 longueurs, départ par 6/8 pas de poussée sur le premier mur, pas de battements sur la première longueur, on essaye de passer les lignes sur la coulée. Un tapis sur sur la deuxième longueur pour les forcer à passer en dessous.

Citation :

Vendredi 18/12/2015 1h30 - 3500
Echauffement (900) :
 100 cr – 100 dos – 100 br
 200 : 2*100 4 Nages
 50 ondulations sur le dos – 50 battements
 100 cr
 200 fartlek
 100 battements
Bloc 1 – dos (800)
 6*100
    25 Dos vite
    25 cr récup
    25 cr vite
    25 dos recup
 100 recup
 100 battements
Bloc 2 – hypoxie (800)
 6*100
    25 vite
    25 moins de coup de bras
    25 « apnée »
    25 vite
 100 recup dos
 100 battements
Bloc 3 – pyramide (750)
 550 : 25 – 50 – 100 – 200 – 100 – 50 – 25 rythme vite, descente aussi rapide que montée
 100 recup dos
 100 battements

 

Bloc 4 – ludique (400)
 200 fartlek (pour faire attendre les premiers)
 Parcours du combattant : sur 4 lignes, plongeon avec longue coulée, au bout traction, retour passage sous puis sur tapis, sortie de l’eau en bout de ligne, 5 squats, plongeon, avec passage dans un cercle au fond de la piscine, et dernière longueur en sprint

 

Et j'ai noyé personne [:shay]

 


Pour la course à pied, le programme de mes premières séances (sachant que j'en ai 3 de passée)

Citation :

entraînement 1 : séance fartlek, tour ~1km avec une bosse.
entraînement 2 : montée de marches
entraînement 3 : séance Pantel
entraînement 4 : travail en cotes, préfatigue etc.
entraînement 5 : Seuil, 5-6*1000
entraînement 6 : séance fartlek, tour ~1km avec une bosse.
entraînement 7 : Co pour faire du seuil.

 

Voila, exam et dossier en mai  [:zigg]

 

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 18-12-2015 à 11:50:16

---------------
ras
n°44789941
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 12-02-2016 à 12:34:27  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR

 

Ain Raid Blanc

 

Samedi c’était reprise des disciplines enchaînés avec l'Ain raid blanc. Direction donc le plateau du retord, ou l'enneigement très mauvais cette année nous a fait longtemps craindre le pire, mais au final la partie ski de fond est conservée, cool! Bon sauf que ce serait en classique, ça tombe bien, j'en ai jamais fait [:tinostar]

 

La météo annonce super beau temps, et c'est à 6 que l'on part à une heure raisonnable, le raid étant assez court, les orga ont eu la bonne idée de faire un départ à 11H. Et c'est effectivement sous un très beau soleil qu'on arrive et qu'on fera toute la course. Super, parce que le lendemain, c’était plutôt pluie ou neige non stop.

 

C'est la première fois que je fais équipe avec Seb, on est de niveau plus ou moins équivalent, même si en ce moment il est assez nettement devant en trail. Il va falloir serrer un peu les dents!

 

Le programme annoncé de la course : 1km de prologue en trail, 6km de CO, 5km de suivi d'itinéraire en ski de fond, 7km de CO à ski, et 5km de trail pour finir.

 

On loue les skis (ben oui, presque tout le monde débutant en classique, on va pas non plus avoir notre matos) et on se retrouve avec du matos des années 90. On sera bien content d'avoir ça un peu plus tard finalement.

 

On est chaud patate au départ, super bien placé en fin de peloton (42 équipes au départ), et on dépasse un peu n'importe comment pour se replacer histoire que ça ne bouchonne pas à la récup des cartes. On fait une CO correcte, mais bon une CO dans la neige, si t'es pas premier, ça se résume à choisir la trace de droite ou celle de gauche, et encore, c'est quand il y en a deux. La difficulté se trouve donc dans l'ordre des balises, et même si c’était pas l'optimal, on a fait quelques choix payants.

 

transition, 10'mn de perdu sur la tête de course, 10ème temps, parfaitement dans les clous. Par contre maintenant, va falloir dompter la bête.

 

http://kaillou.net/wp-content/uploads/2016/02/12697210_993050994101979_5425507383791456015_o-300x200.jpg
Bon, on sent une grosse maîtrise. Ça avance pas trop, et en plus c'est chiant. J'ai l'impression de pas utiliser les bras. Bon on subit un peu, on se fait déposer par deux vieux, mais on limite les dégâts. Maintenant c'est la parti ski'O, et c'est la on est content d'avoir des skis pourris  [:vibidoo] . Le rocher la devant, ça passe. L'arbre en travers, ça doit passer! C'est plutôt marrant, mais on fait une grosse erreur d'orientation, on attaque une balise par le bas, alors qu'on aurait du faire le tour par le haut (Ah, cette grange à Lucien!) et on perd environ une vingtaine de minute, et sans surveiller l'heure, on continue sans se rendre compte que ça va être chaud pour la barrière à la fin de la CO. Quand on s'en aperçoit, ça devient tendu, et au final on choisi de prendre la dernière balise plutôt que tracer alors qu'il nous reste 6mn. On a bien fait puisqu'on a mis 10mn pour rejoindre la transition, donc ça aurait été mort quand même. On prend la barrière, ce qui fait qu'on à que 2 balises à prendre au lieu de 5 sur le trail (c'est une CO en ordre imposé en fait). Un peu déçu, mais on se rattrape en faisant le meilleurs de cette partie, et en finissant à bloc, pour se faire battre au sprint par une autre équipe.

 

http://kaillou.net/wp-content/uploads/2016/02/12657913_992260254181053_7718734707452542278_o-300x201.jpg
Oui, on a quand même un peu donné sur la dernière partie! On remarque que le pote arrive même plus à mettre le doigt dans la balise :o

 

Au final, sentiment mitigé, une grosse erreur qui nous perdre trop de temps, mais on finit quand même douzième, avec pas plus de deux places gagnable.

 

Par contre le raid était vraiment super, orga sans faille, le plateau est vraiment super pour faire ce genre d'épreuves, les parcours top, vraiment sympa de découvrir la CO à ski de fond et en plus hold up météo!

 

première partie cap : https://www.strava.com/activities/487236041
ski de fond : https://www.strava.com/activities/487465981
Taril : https://www.strava.com/activities/487466387

 

Résultats (Les Running stones) : http://kaillou.net/wp-content/uplo [...] b-2016.pdf

 


Probablement prochain rendez vous le 12 Mars pour le raid des collines qui va être un autre morceau, avec 68km dans le vercors au programme, et encore du ski [:shay]


Message édité par kaillou38 le 12-02-2016 à 12:40:17

---------------
ras
n°45099970
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 13-03-2016 à 13:46:08  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR Raid des collines

 

hier, premier gros raid de l'année, le raid des collines. 68km entre le plateau du vercors (Fond d'urles) et saint nazaire en Royans tout en bas de la vallée

 

Je prend le départ avec un pote avec qui j'ai déjà fait le dernier raid, normalement il va un peu mieux que moi en CAP et je suis mieux en vélo, mais c'est proche.

 

Au programme du raid, du ski de fond'O, de la CO, du VTT'O, du canoé'O, du rappel , pas besoin d'orientation pour ce dernier.

 

C'est un peu le bordel pour poser les vélos au parc à vélo, ce qui impose malgré un départ à 11h de se lever à 6h. Pas frais.

 

Et si il y a 15 jours, ils nous annonçaient la fin de ski de fond à pied avec les skis sur le dos, la aucun soucis, ils ont stocké de la neige...

 

Départ de la course, 9km de ski de fond, ça se passe bien, pas mal de descente, rien à signaler à part quelques boites. On arrive au parc à vélo, mais avant une petite CO. Avec la poudreuse, on s'attendait à vraiment en chier, et sachant qu'il ne fallait surtout pas dépasser le temps limite (grosse pénalité sinon), on décide de faire qu'une partie des balises. Sauf qu'on se rend compte qu'en fait c'est super court, et qu'il y a très largement le temps de tout faire. On change de stratégie, mais on est plus du tout dans le parcours optimal, et on tente une coupe, avant de comprendre qu'on va sagement rester dans les traces. Bilan, on se retrouve derrière le gros du paquet du raid moyen qui démarrait leur course par la même CO, et en même temps que nous. Donc pour la suite à vélo, c'est une grosse purge. Ok, il y a de la neige, mais ça roule un peu. Sauf que la ça roule pas du tout, les gens poussent en permanence, c'est pas possible de doubler parce que dès qu'on sort de la trace on se plante dans 30 de poudreuse. Bref, on prend notre mal en patience, en profitant de la moindre occaz pour les pousser dans le ravin. [:666]

 

fin du premier vélo, on part sur une CO urbaine, assez courte, je lutte un peu, le VTT précédant avait beau pas mal descendre, on s'est bien cramé dessus. On enchaîne sur le Run & Bike, une belle montée dans laquelle mon coéquipier pète d'un coup. Cramé. je le laisse faire une bonne partie à vélo pendant que je cours, il en profite pour s'alimenter, boire.

 

A la fin du R&B, on repart pour 30km de VTT, et ça va pas beaucoup mieux. On décide de couper une option qui monte pas mal, au final, ça devait pas être grand chose, 10mn de détour pour 30' de bonus. Dommage, on aurait gagné pas mal de places.

 

Au milieu du VTT nous attend une CO miroir, la carte est inversée. On commence en faisant n'importe quoi, très moyen, Seb est toujours pas bien, c'est moi qui fait les efforts pour aller chercher les balises. En repartant sur le vélo, ça commence à aller mieux, mais il faut qu'on passe la barrière horaire dans 1h45 et 20km. Au final pas de soucis, on a 15' d'avance.

 

La fin de la course est à Saint Nazaire en Royans, on commence par un canoé orientation sur le bras de rivière quasi mort, puis une CO urbaine dans les petites ruelles du village, pour finir par un rappel depuis l'aqueduc

 

http://www.tourisme.fr/images/otf_offices/2630/aqueduc-de-st-nazaire-ot-pays-du-royans.jpg

 

Un super raid bien organisé, dur à cause du premier VTT, des épreuves très variées, c'était top. Dommage que le temps ne se soit pas découvert, par ce que les paysages sont vraiment top dans le coin

 

On finit 22/~50 en 7h15, j'ai pas forcé sur la deuxième partie, mais je manque vraiment de vélo, et suis pas encore à mon poids de forme. On va travaillé les deux points, départ en stage tri ce soir pour une semaine, et retour samedi pour l'orga de notre aquathlon. Semaine chargée!

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 13-03-2016 à 13:54:12

---------------
ras
n°45263510
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 29-03-2016 à 13:59:14  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR
 
samedi : prologue Raid INP
 
Le raid INP, c'est un raid à 5 dont au moins une féminine, sur deux jours début mai, cette année, ça sera dans le sud Vercors.
Sauf qu'il faut se qualifier via un prologue. Le format : course au score, 4h, pénalité si on dépasse.  
Bon, cette année, pas trop de pression pour la qualif, comme ils ont eu la bonne idée de mettre le prologue le même jours que deux gros raids (dentelles et vallon pont d'arc) il y a 14 équipes actives pour 14 places. Chez les étudiants, ça va un peu plus se battre.
 
il y a une boucle de 1000 m de d+ en VTT pour aller au sommet que l'on peut couper à certains endroits pour raccourcir, et 5 postes ou il y a d'autres épreuves (COs, run & bike, trails, épreuves surprises).  
 
La stratégie : nous on est des triathlètes, on est con et bourrin, on monte au sommet, et on voit ensuite.
 
en pratique, on nous oblige à faire les épreuves surprises quand même. Un parcours aveugle avec guide suivi d'un tir à la carabine laser aveugle (c'est un signal sonore qui indique si c'est bon), et une partie de molky qu'on foire complètement. On est décidément meilleur quand on nous demande pas de réfléchir.
On enchaîne le R&B en insultant le porteur de la carte qui a malencontreusement oublié la carte, puis le trail, 400m de d+ intégralement dans la neige à la montée, une partie de la descente sur les fesses, bien fun. A la redescente, on a juste le temps de faire la CO longue, en shuntant quelques balises, et on arrive en 4h02. -1% de points de malus. Bon, ça c'est bien passé, pas de soucis technique, pas de chute, groupe à peu près homogène, et au final troisième sur 37, qualif, sans soucis, et ça promet un bon tirage de bourre sur le raid.
 
rdv 7-8 mai!
 
dimanche : aquathlon de Villeurbanne
 
deuxième participation pour moi, après 2015, c'est le moment de voir ou j'en suis pour la première compétition affiliée triathlon.
 
On enchaîne une course S (1000+5000) et une XS (500+2500) 3h après.
 
 - sur le S : je flippe un peu, parce que je suis dans la vague la plus rapide, alors que je devrais pas. les gars dans ma ligne m'annoncent des temps sous les 5' / 400, pour savoir qui part en premier dans la ligne. Je les laisse sagement devant  [:totoz] . Au top, start, je fais 100m dans les pieds des autres, et je lâche sur les demi tour (impossible d'essayer de faire mes culbutes à ce niveau d'effort   [:delapoutre:4] ). je tourne au 400 en 5'53 à ma montre (j'ai fait 5'47 à bloc complet il y a 15 jours), je me dit que je suis parti fort et j’espère que ça va tenir. A 600 et 800, je vois que ça tient, et je ralenti un peu sur le dernier 200 pour faire redescendre le cardio. Au final, très bonne nat', sortie en 15'00, auquel on rajoute 30s de transition avant de partir courir.
Et la c'est l’échec, rien dans les jambes, je relance pas, je tourne entre 4'20 et 4'30 au km, subit, et gère juste la fin pour pas me faire dépasser. Grosse déception sur la cap, je sors 40s plus rapide que l'an dernier de la natation, et je fini au final 30s derrière. De la merde!
 
http://kaillou.net/hosting/files/preview_Ligne7.jpg
1'21 - 1'28 - 1'28 - 1'33 - 1'31 - 1'32 - 1'31 - 1'31 - 1'33 - 1'32 -> faudrait essayer de partir moins fort et de moins avoir la baisse au milieu
 
 - sur le XS : la natation est un parcours dans la piscine avec des bouées à passer et même une sortie à l'australienne avec plongeon derrière, c'est fun, sympa, et cette année on est assez peu dans chaque vague, on peut même faire un départ plongé. les bouée se passent pas mal, je trouve une paire de pieds et décide de rester dedans. Grave erreur  [:tim_coucou] , c'est un faux rythme, je me suis endormi, et je m'aperçois en sortant que j'ai été super lent. 8'59 contre 8'44 l'an dernier. Par contre, je suis un peu mieux sur la cap, ça tourne autours de 4'/km, et je rattrape un poil mon retard pour finir en 18'15 soit 7" de plus que l'an dernier.
 
http://kaillou.net/hosting/files/fad8a40e-e283-443a-806e-06bb42d1ca58.jpg
 
Bon, je vais pas dire le contraire, c'est une déception. Alors course de la veille, encore un peu de poids en trop par rapport à l'an dernier, il y a des raisons, mais c'est mieux de faire de la merde comme ça maintenant que plus tard pour avoir le temps de se remettre en question et corriger pour les vraies courses ou j'ai envie de me faire plaisir.
 
Et en plus j'ai réussi à rater pliplop alors qu'il était dans la même piscine !


Message édité par kaillou38 le 29-03-2016 à 14:35:17

---------------
ras
n°45712247
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 10-05-2016 à 14:57:29  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR #NAZE [:icon4] pavé !

 

RAID INP

 

Après une bonne qualif il y a 2 mois, on se retrouve ce vendredi soir au départ du raid en lui-même. Au programme, 2 jours en montagne, le premier se passe dans le sud Vercors, une boucle au départ de Saint Jean de Royans, et le deuxième jour, une traversée du Vercors pour rentrer sur Grenoble. Toujours par équipe de 5 avec au moins une féminine, on en a le strict minimum, elle est déjà assez insupportable seule. Tout le monde a un peu roulé / couru depuis le prologue, plus qu'à croiser les doigts pour que ça se passe bien.
Physiquement, on n'est pas les plus fort, mais largement dans le top 5. Ça va se jouer à pas grand, chose, et ça devrait être intéressant.

 

Le road book est sympa, il présage deux bonnes journées.

 

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13177526_960590790725329_8615078646269567493_n.png?oh=73d5a38a826b730b740ceb57484fc627&oe=57DA7116

 

https://scontent.xx.fbcdn.net/v/t1.0-9/13164447_960590787391996_3774759750424336234_n.png?oh=1edf4fd39c20f2f854823f61a33af2f6&oe=579D987E

 

On arrive donc le vendredi soir sur le campus, pour récupérer les vélos (on est obligé de prendre les vélos de l'orga), et prendre le bus pour bivouaquer que le lieu de départ. Les vélos sont neufs, mais ça reste du franchement bas de gamme, avec mention spéciale à la fourche qui n'a que l'aspect d'une suspendue. Et le loueur interdit de monter des portes carte, on est obligé de gardé ceux pourris de l'organisation. C'est Naze!

 

Bon, bus, camping, bouffe perso (le repas n'est pas fourni), couché 22h, et là c'est le drame. Impossible de dormir. A 4h30 je sors faire un tour, vidanger, et finalement je dors de 5h à 6h30. Un poil explosé quand le réveil sonne, mais va falloir y aller! Faut plier les tentes puisque le bivouac du soir est à 10km de la, puis petit dej' vite fait et c'est le départ.
On part en trail pour s'échauffer, et comme les 2 équipes de tête se plantent de direction, on arrive à 5 ou 6 ensemble à la première transition. On part sur le vélo, déjà les premières crevaisons à la montée, les pneus sont absolument nazes, obligé de surgonfler à mort pour pas trop crever, mais zéro grip, et pas mal d'équipes déjà obligées de réparer après moins de 30' de vélo. C'est marrant parce que ce parcours, c'est exactement l'inverse de la descente du Raid des collines, qu'on a fait il y a deux mois

 

On arrive deuxième équipe au premier CP à Lente, ou il y a une barrière horaire à 2h30 de course avec un parcours raccourci si on ne la passe pas. Il y a une épreuve surprise, minigolf. Je m'en tire pas mal sur mon trou, en trois coups, mais ce n’est pas le cas de toute l'équipe, et on part avec 20 points sur 60 possible. Suit un Run&Bike absolument horrible, que l'on renomme en Run&PushYourBike, ou ils nous font monter dans une chemin de débardage droit dans la pente. L'intérêt, on ne l’a pas encore compris, et même si le temps perdu n'est pas énorme, c'est vraiment du traçage à la con. C'est naze!

 

On reprend tous les vélos pour aller jusqu'à Fond d'Urle, j'ai pas une énorme pêche, c'est Bru qui se charge de tracter notre fille pour avancer tous au même rythme. À fond D'urle, on voit qu'on va commencer à être juste sur l'heure d'arrivée, on zappe le trail comme prévu initialement, mais on fait l'épreuve de 5*400m en relais, ça permet de manger pendant que un court. Bon par contre, ça fait bien mal. Surtout qu'il faut le faire vite, les points seront en fonction du classement.

 

Encore du vélo pour aller jusqu'à une pseudo spéléo. Pseudo parce que c'est vraiment naze. Une tyrolienne de 20 m qui nous descend dans un trou, et on remonte en main courante dans des marches creusées dans la neige. Ça se fait en 5' max, sauf qu'on attend 30', entre les équipes devant, mais surtout parce qu'il y a deux connasses de la fondation qui sponsorise la course qui ont voulu y aller et qui bloquent tout pendant 15' parce qu'elles arrivent ni à descendre ni à remonter. C'est naze.

 

En repartant, on voit qu'on commence à être vraiment à la bourre, et on décide de zapper tout ce qu'on peut, donc exit la seule CO du parcours, exit l'épreuve surprise, on minimise la VTT'O qui était pourtant superbe à 4 balises sur 9, et sur le dernier VTT, on prend de la route pour aller plus vite, en sachant qu'on ratait des balises. Je suis enfin bien, et aide pas mal en tractant et poussant. Manque de bol, on fait une énorme bourde d'orientation ou on perd une vingtaine de minutes, et on crève deux fois.

 

La course se fait aux points, et chaque épreuve faite en rapporte un certain nombre. Le principe est simple, victoire à celui qui a le plus de points. Il y a une barrière horaire max pour arriver, 16h, et au-delà, pénalité. 0.5% par minute entre 1 et 5, 1% entre 5 et 10, et 2% ensuite. Le calcul est simple, si on arrive avec plus de 56' de retard, on a fait la course pour rien, on est à 0.

 

Donc on essaye de se sortir les doigts pour y arriver, on arrive avec 30' de retard sur le dernier trail de 5km tout en descente, on peut arriver avec de la chance à ce qu'il nous reste 1% de points. On part et au bout de 2', Bru annonce qu’il n’a pas l'itinéraire, il n’a pas pris la bonne carte! On remonte la chercher, mais maintenant c'est mort, on essaye quand même de descendre vite, parce qu'on sait qu'on est genre 3 ou 4ème et on pense qu'il y aura un changement des règles sinon quasi tout le monde va partir avec zéro point demain. Le chemin est bien technique, et au final, on arrive avec 1h05 de retard. Donc une journée pour rien. Mais on est la quatrième équipé arrivée. Derrière, ça arrive au compte-goutte, au bout de 2h de retard, il n'y a qu'une dizaine d'équipes arrivées, les dernières se font rapatrier en bus vers 19h15. C'est naze!

 

Bien sûr ça hurle de tous les côtés, les équipes d'étudiants sont épuisées, ce n’est pas possible le parcours n'a jamais été reconnu pour que les équipe de tête soient autant à la rue. Bon, on prend une douche froide (C'est naze!), et grâce au club de pétanque local qui organise les championnats de la drome de longue, on peut se payer une petite bière pression fraîche. Parce que les 1664 de l'orga tièdes, elles semblaient un poil nazes.

 

Bouffe, très moyenne, et briefing, on apprend que la direction de course à décider de garder son barème, mais en descendant dans le négatif. On a donc bien fait de continuer, on se retrouve à -228, à 5 points du podium, Mais surtout les premiers sont une équipe qui a fait la boucle enfant! Ils sont arrivés avec seulement 45' de retard et sont les seuls en positif. C'est complètement naze! Autre point vraiment naze, deux équipe qui arrivent en même temps et qui font -200% par exemple, mais une qui à 500 points et l'autre 1000 points, ben se retrouvent dans le mauvais ordre, avec -500 et -1000! Encore bien naze! Bien sûr, les équipes râlent, Mais aucune remise en cause de la direction de course. "Vous aviez qu'à aller plus vite".
Et c'est d'autant plus naze qu'ils avaient déjà fait la même erreur sur le prologue l'an dernier et que ça avait déjà bien râlé.

 


Bon nous on a pas trop à se plaindre, les équipe 2 et 3 sont clairement moins forte que nous, et sont à portée, et l'équipe en tête, on ne sait pas trop comment ils vont couler, on espère qu’ils ne passent pas les barrières horaires...

 

On se couche, je ne dors encore pas avant minuit, avec le réveil à 3h45, ça fait un poil mal. Mais ça va mieux qu'hier. On commence à 5h par un gros trail, 21km, 1350 de deniv. BAM. Départ vallonné puis une grosse côte de 900m, je suis à l'agonie, mais ne pète pas, je savais bien qu'il aurait fallu que je fasse un peu de trail avant! On arrive en haut en 3h05, 20' derrière la première équipe quand même. Suit un road book à VTT, assez simple, et un suivi d'itinéraire pour passer une crête bien dégueu, encore très enneigé sur le haut, long portage dans la neige et fin dans un névé. On passe sans trop d'encombre, même si je redescends chercher le vélo de Nath, mais on pense aux équipes derrière qui vont bien bien en chier. La redescente ne roule pas sur le début, obligé de continuer a pousser le vélo, puis enfin ça roule pour rejoindre Autrans. Sur place, deux épreuves surprises, un hand bike et un questionnaire sportif, on s'en sort bien, et on part faire 3 balises vite fait de la CO, histoire d'en avoir fait sur le week-end. On repart à vélo, en regardant l’itinéraire, on connait la montée de 600m de d+, ça va encore bien pousser. Bon je suis bien et arrive à passer des gros bouts sur le vélo, mais j'attends le dernier de l’équipe qui commence à couler pour l'aider.
On arrive en haut, encore une descente sans intérêt, et surtout bien naze avec les vélos de merde, et on arrive au dernier CP, ou nous attend une épreuve surprise à la con (lancer des balles dans des saladiers) ou l'équipe est occis, et fait n'importe quoi à viser les saladiers les plus loin qui rapportent beaucoup alors qu'on faisait quasiment le plein de points en visant tout le temps le premier saladier. Résultat 35 points, sachant que j'en fais 25...
On part sur le dernier trail optionnel, on sait que la victoire se joue la dessus, on est en avance sur les autres équipes en points et en temps et elle auront pas le temps de le faire. Le trail est vraiment superbe, sous des falaises, et on marche super bien ce qui fait qu'on peut finir la course tranquille sans craindre pour la barrière horaire. On finit quand même le dernier bout de vélo à bloc, pour éviter d'être juste pour un ennui technique, mais le dernier bout de course à pied se fait en roue libre.

 

On arrive en 9h45 pour 10h de barrière horaire, mais malheureusement l'équipe en tête arrive juste devant nous et ne prennent donc pas de malus. Résultat deuxième, c'est tellement de frustration par rapport à la course, on gagne le deuxième jour, et surtout c'est une équipe qui a joué avec les règles qui gagne, pas la plus forte physiquement, pas la meilleure en orientation, sur n'importe quel autre raid, une équipe qui ne fait pas le grand parcours est classée derrière toutes les équipes qui l'ont fait. Ben là ce n’est pas le cas, et forcément on est déçu, et les autres équipes sont bien toutes d'accord.

 

Le plus rageant, c'est quand la connasse de la fondation qui nous a fait perdre un quart d'heure sur la spéléo dit sur le podium à l'équipe vainqueur "vous avez été les plus intelligents" alors que sans ce quart d'heure, ben on gagne haut la main (250 points de perdu, alors qu'on finit à moins de 50)...

 

https://scontent.xx.fbcdn.net/t31.0-8/13173231_963496123768129_6942848769459487868_o.jpg

 

Bref, c’était naze, c’était le raid le plus cher que j'ai fait, et le plus mal organisé, va falloir de gros changements pour qu'on y retourne

 

Heureusement que la montagne est belle et que les parcours étaient sympa, on n’a pas perdu notre week-end quand même, c'est vraiment cool les raids avec les potes.
Et physiquement j’étais bien, 135 bornes de VTT et cap avec 5500 de déniv, pas de courbature, juste un peu de fatigue, ça devrait aller pour le prochain raid, l’aventure dauphinoise, 200km et 10000 de d+ et 2 jours + prologue


Message édité par kaillou38 le 10-05-2016 à 17:27:34

---------------
ras
n°45772915
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 16-05-2016 à 13:31:10  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR
 
Triathlon d'Echirolles par équipe distance S
 
Dimanche, c’était reprise de la saison de tri, à domicile, par un tri en équipe.  
Jeudi soir, je tilte que le tri est dimanche que je suis dispo mais que j'ai pas d'équipe, et que les inscriptions sont closes. Un mail à l'orga, un mail sur la liste de diffusion du club, et vendredi soir on est trois et on est inscrit.
 
Samedi, c'était examen pour le BF5 de tri (écrit + oral), j’espère que ça c'est bien passé et je ne rentre pas chez moi le soir. Bref Dimanche matin, 11h, je débarque à la maison pour manger, faire mes affaires, et être aux retraits de dossards avant midi. C'est passé pour 4' [:osweat].
 
Je finis de monter le vélo, montage des prolongateurs, mise au parc, et on à 1h30 avant notre passage. C'est un départ en contre la montre.
 
Pour ceux qui connaissent le triathlon par équipe, c'est un épreuve qui se fait en équipe (ohoh!), de 3 à 5 personnes, qui doivent rester groupée dans les épreuves, et le temps final est pris sur le troisième, les deux autres ont même pas besoin de finir. Donc faut essayer de faire des équipes homogènes, et souvent il y en a un ou deux qui font le vélo à bloc et qui partent même pas sur la cap.
Bon, nous on est que 3, donc si on en perd un, on est mal, et en plus niveau homogénéité, c'est pas vraiment ça, on a un boulet (différent, ça c'est cool par contre) dans chaque discipline, mais c'est en nat que ça va le plus coincer...
 
Donc 700m de natation en piscine, on est 2 à être capable de sortir aux environs de 11', le dernier nage difficilement 2'/100m. Ça a donné un peu n'importe quoi, avec moi qui faisait la vague devant, parfois en dos pour bien visualiser ou il était, et celui de derrière qui le pousse autant qu'il pouvait. Je rate la planche du dernier 100m, donc repars, mais heureusement je vérifie, mes 2 acolytes l'avaient bien vu et sont en train de sortir. 400m de transition sur le bitume, c'est un peu long pied nu pour moi, et ensuite magnifique transition ou on prend le temps de se sécher (il y a beaucoup de vent et fait pas très chaud), d'enfiler les chaussures, puis partir.
 
le parcours vélo n'est pas magnifique, c'est 17km, et faut sortir de la ville avant de faire un aller retour sur une petite route au revêtement pourri, puis un aller retour plus sympa jusqu'à un patelin dans les collines. Donc beaucoup de plat et 3km de montée puis autant de descente. Je tracte quasi tout le plat, avec quelques demandes d'aller moins vite, puis dans la montée on se cale au rythme du plus lent, mais c'est très correct, avant d'attaquer la descente pleine balle avec gros vent de face, mais j'ai pas vérifié et il a pas réussit à prendre la roue :/ donc on attend qu'il revienne pour finir le vélo.
 
La deuxième transition est un peu meilleure, j’enlève les chaussures sur le vélo, descente ok, chaussage ok, arrêt ravito ok. Ben oui, faut bien attendre que notre nageur 'élite' fasse ses lacets, il avait pas de chaussures à laçage rapide. Donc on en profite  [:cur bris]  
Bon, on part finalement en course à pied, et la c'est moi qui suis à la limite tout le long, je m'accroche dans la foulée et ça passe plus ou moins, difficile de relancer encore sur la fin alors qu'on est déjà à vers 3'45...
 
On arrive, une jolie triathlète vient me faire la bise, salut, ça va, bien passé, etc. Je l'ai pas reconnu. Merde :p
 
On finit en 1h07'34, 16ème sur 67, 36ème temps natation, 11ème à vélo (à 3' de l'équipe de d2 de lyon, et avec nos transition pourries), 9ème à pied. dernier 5km en 19'45, première fois que je passe au dessous des 4'/km sur tri, donc content.
 
Au final, c’était bien cool, et une fois passé la galère de la natation, on était quand même plutôt bien à 3, Et puis c'est quand même cool de faire un tri en équipe, ça change la dynamique, et ça oblige à te sortir les doigts jusqu'au bout!


---------------
ras
n°46068215
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 13-06-2016 à 16:14:35  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR

 

triathlon du Salagou

 

Bon, intialement, j'étais inscrit sur le cross du samedi, mais suite à l'annulation du Ventouxman il y a 15 jours, et l'offre de l'orga pour remplir sa course (90€ au lieu de 135 pour les déçus), je me suis rabattu sur le L du dimanche. En gardant le cross bien sur. Ça donne un déplacement compliqué, puisqu'on est 3 à faire le cross plus une autre course, donc 6 vélos à 3, plus les autres...
On arrive le vendredi soir, il pleut, faut monter la tente  [:cheesecake], mais faut que j'attende mon vélo de route qui arrive dans une autre voiture, vers une heure. J'ai crevé mon boyau avant juste avant de le charger, faut que j'encolle la roue pour pouvoir le poser le lendemain...

 

Cross Triathlon

 

Samedi matin, il fait beau, les voyants sont au verts, la nuit n'a pas été trop longue, mais bonne, on se prépare, et go au départ. On est 3 du club à courir le cross, et l'orga nous a mis ensemble à la transition, donc on fini de se préparer en groupe.
Sur le plan d'eau, les condition ont l'air bonnes, un peu de houle, mais rien de méchant. On part pour 500 / 23 VTT / 5.5 trail roulant comme dit l'orga.
Au top départ, je pars fort, disons encore dans l'arrière du paquet de tête au bout de 200m, mais j'ai vraiment du mal à respirer, les vagues me gènent, j'ai l'habitude de respirer juste au bord de l'eau, et je rate quelques respi et suis au bord de l’étouffement, mais ça passe. Je dois sortir autours de la 20-30ème place (le classement est faux, ce sont que des gens de la deuxième vague qui ont les meilleures temps nat alors que c’était la vague non licencié...).
T1, ça se passe bien, je gratte quelques place, et sors autours de la 17ème place, mais 100m derrière le pack que j'arriverai pas à rattraper malheureusement. [:horty_bluett:5]

 

http://kaillou.net/hosting/files/e9ad6c35-3d70-4c25-a90f-a0623c316f89%20(1).jpg

 

Le parcours vélo est très bien, une première bosse sélective et avec de la place pour doubler, ensuite une descente sans gros intérêt, mais après on rentre dans les terres rouges du Salagou avec un parcours très joueur, ou au delà de la course, on se fait vraiment plaisir à piloter. Bon, gros problème, j'ai perdu ma gourde dans la première descente, et donc pas de flotte pour l'heure de course, hormis le petit ravito au milieu ou je suis le premier à m’arrêter [:tinostar]. Donc je fais un peu tempo pour éviter la déshydratation.

 

Sur la fin, on repasse par une partie de terre rouge prise au début, sauf qu'il y a encore les derniers de la course qui y sont aussi, donc ça bouchonne et ça râle un peu, au début ils comprennent pas qu'on a un tour d'avance. Ayant perdu quelques place, je pose le vélo autours de la vingtième, et pars à pied. Le rythme est moyen moyen, mais ça suffit pour remonter un peu. Le parcours est un peu exigent, une belle bosse au milieu, quasi que du chemin, beaucoup de relances, de passages techniques, c'est usant. Je fais le dernier kil tranquille vu qu'il n'y a personne derrière, pensant à la course du lendemain, ça donne 4'25/km, c'est pas terrible sur du S quand même...
17ème au final sur 500, très content de la place par contre. Faudrait travailler un peu plus le VTT pour être plus explosif, c'est que la quatrième fois de l'année que je le sors (et que en course), donc c'est vraiment positif.

 

http://kaillou.net/hosting/files/160611-104454-952-1DX2%20(1).jpg

 

Récupération, puis encouragement des copains sur le course de l'aprem, un pote gagne le XS, puis sur les filles du club sont sur le M, et maintenant que je suis officiellement coach, je suis un peu obligé d'aller les encourager. Le lac est vraiment mauvais, beaucoup de vent, sur le XS découverte, certains ont fait demi tour au bout de 50, et sur le M, il y a des retours en bateau.

 

Triathlon L

 

C'est mon premier, mais l'avantage de s'être inscrit 10 jours avant, et d'avoir fait une course la veille, c'est que j'ai aucune pression. Bon presque, je passe quand même deux fois au caca mou après le reveil.
Le vent s'est arrêté pendant la nuit, c'est cool, on se prépare, il fait beau, on se badigeonne de crème solaire, et direction le départ. Comme je suis encore à la bourre, pas le temps de nager avant le briefing. Le vent se lève à 9h27, 3mn avant le départ. Cool. On voit tout de suite les vagues se creuser. On part, ça se passe, plutôt bien, puis je rate deux trois respi d'affilé, passe en mode panique, en rate encore une ou deux, et je m’arrête au milieu du peloton, avec les gens qui me nagent dessus. Pour éviter de me faire couler, je repars en brasse, puis en dos, puis m’arrête. J'aurai été sur le bord du pack, je serai aller m'accrocher à un bateau. Et sans la combi, j'aurais vraiment flipper. Bon au final j'arrive a me reposer, à repartir, et je vais passer le reste de la course à remonter, sans forcer, je veux pas faire monter le cardio pour éviter de se retrouver dans la même situation.
Donc grosse nat de merde, même si je sors en 31', à la 130ème place d'après le classement (sur 350). Le point positif, c'est que je peux difficilement faire pire que ça et pourtant je suis dans les mêmes eaux niveau classement que l'an dernier, donc j'ai bien du progresser un peu. Faut apprendre à nager avec les vagues maintenant    [:soulfly]

 

T1 correcte, départ à vélo, je double énormément sur les 10 premiers kilomètres, puis première bosse,ça va pas être un grand jours. C'est bizarre, je subis dans toutes les montées et suis bien sur les plats en position aéro, l'inverse de d'habitude. Il y a peut être le fait que je manque clairement de vélo ces derniers temps, entre Ventoux annulé, mariage, semaine de repos, ça fait un mois que j'ai pas fait de belles sorties.
Le parcours est assez roulant, 1300 de déni, mais pas de bosses raides. Faut juste se cramponner au cintre par endroit tellement il y a de vent (toujours de face bien sur!)  [:ticento:2] , je plains franchement les quelques gars que j'ai vu en lenti.
Bon au final, c'est pas trop mal, je pose le vélo vers la 65 ème place, les jambes pas trop entamées, le boyau collé la veille a tenu [:panzani gino] , et reste plus qu'a se jeter dans l'inconnu.

 

Ma plus grosse course à pied cette année, c'est 13km, et la faut que je fasse 18. [:fedefail]. Deux tours de 9km, vu la chaleur, je décide de m’arrêter à tous les ravitos pour boire et se faire asperger, et ça fait du temps perdu puisqu'il y en a 8! Je fais le premier tour derrière un gars avec qui j'ai fini le vélo, il a fait le parcours en pignon fixe 53x17.  [:implosion du tibia]. Son rythme me convient bien, et puis on discute un peu, ça fait passer le temps, c'est quasi le premier gars qui répond à mes conneries, mais je suis obligé de le laisser partir à cause d'une pause pipi. Fin du premier tour, les jambes vont encore bien, le moral aussi.

 

http://kaillou.net/hosting/files/e1156641-815f-46ce-bb0d-792ccd3fcc9a%20(1).jpg

 

Ça se corse dans la montée du deuxième tour, les cuisses deviennent douloureuses, bizarre, pas vers les crampes, mais ça fait mal. J'essaye de tenir le rythme (le deuxième tour est 2' plus lent que le premier, c'est correct), et je fais encore le dernier kil tranquille, j'ai personne derrière. Et c'est pas plus mal, parce que ça aurait été vraiment dur de s'arracher.

 

Bilan, 4h50 d'éffort pour une 51ème place au scratch, donc positif. J'ai trouvé ça longuet par moment, limite je me suis fait chier sur le vélo. J'aurais surement gagné un peu de temps si j'avais pas fais le cross la veille, mais ça n'aurait pas changé foncièrement le classement. Mais au mois, j'ai abordé la course de manière zen. Faudrait que je cours un peu plus quand même pour préparer des conneries pareil. Et faut aussi mettre plus de crème solaire, aujourd'hui, j'ai mal.

 

Semaine prochaine, Cublize, si il fait beau...

Message cité 4 fois
Message édité par kaillou38 le 13-06-2016 à 19:22:47

---------------
ras
n°46226091
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 27-06-2016 à 12:53:34  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR

 

XTERRA Suisse - AKA championnat d'europe de Cross Tri

 

début d'année, bonnes résolutions d’entraînements, je me suis inscrit au XTERRA Suisse, réputé facile, histoire de voir à combien je suis de la qualif...
Manque de bol, 1 mois après, la course est déclarée championnat d'europe de Cross Tri, le niveau augmente d'un très gros cran d'un coup, et en plus la fftri veut que j'achète une trifonction France pour participer. Je lui met le nez dans son caca et refuse. Ils ont quand même réussi à niquer pas mal de monde et il y a beaucoup de trifonction France au départ, avec des gens, voyant que non, ce n’était pas obligatoire, dégoûtés d'avoir du payer 120 balles pour un truc qu'ils ne remettront jamais.

 

Bon, dans la prépa, déjà faut s’entraîner sérieusement  [:darms:3], mais aussi faut pas rajouter sa première séance de trail de l'année à trois jours de la course, sinon ça fait des énormes courbatures. Tranquille à la descente que je me disais, faut surtout pas de courbatures!

 

Départ vendredi soir de Grenoble pour aller à la Vallée de Joux, dans le Jura Suisse. On arrive, c'est trempé, il vient d'y avoir un gros orage. Montage de tente, on est encerclé de camping car de pro, avec des marques de vélos de partout. Je commence à avoir vraiment peur.  [:totoz]

 

La Vallée de Joux, ça peut être beau sous le soleil!


http://kaillou.net/hosting/files/249d89c4-09c5-4d81-8108-ed00fbe5c76c.jpg

 

On va manger dans la salle dédiée au sec, il commence à bien pleuvoir. On va se coucher, gros orage à 11H et 3h du mat'  [:herr muller:5].

 

Levé samedi, mon espoir de courbatures passées au réveil s'envole.  [:blessure]
j'ai du mal à trottiner, j'ai mal aux cuisses.

 

Mais le temps est sec pour l'instant, donc on se prépare, et on y va en train, ce qui permet de discuter avec un habitué des XTRI internationaux qui m'explique le parcours et dit que la veille, c’était sec, vraiment top.

 

On récupère un joli sac de transition étanche skinfit, vélo au parc, c'est propre, il y a de la place, c'est bien foutu. Faudrait que les orga du Ventoux viennent voir à quoi ça ressemble. Un peu d’échauffement cette fois, l'eau est encore fraîche, autours de 15°.  [:bakk52] . Heureusement, j'ai encore ma cagoule, c'est un vrai bonheur ce truc en fait.
En regardant le ciel, on voit les gros nuages qui arrivent droit sur nous

 

Les pros partent, puis nous. J'ai beau partir fort, ça bastonne beaucoup, le niveau est beaucoup plus homogène que d'habitude. Heureusement première bouée à 700m, ça évite trop de bastons à ce moment. Je sors bien, 25' pour 1600m à ma montre, à priori dans les 100 premiers. Sauf qu'il pleut. Fort. Je fais ma transition tranquille vu la merde que j'ai fait la semaine dernière, et pars.

 

A cet instant précis, l'expression faciale du concurrent exprime toute sa joie d'être la

 

http://kaillou.net/hosting/files/430bca29-531e-4bef-b399-2d4b1f9d02dd.jpg

 

Au bout de 500m, on se retrouve dans un champs en montée, dans 10cm de boue liquide, ça n'avance plus, c'est horrible. En plus, j'ai un choix de pneu arrière au top, un semi slick monté pour le Salagou. Et vraiment pas adapté à la boue...
 Au bout d'un temps indéterminé, mais qui me parait super long, je regarde ma montre, je vois 3.5km. La décision est prise d'abandonner à la fin du premier tour (deux tours à vélo de 18km chacun). Je continuer mon chemin de croix, j'aime pas la boue, j'aime pas la pluie. Bon l'avantage de la pluie, c'est que ça nettoie au fur et à mesure qu'on se salit. Et j'ai même pas froid. petits singles qui doivent être sympa quand c'est sec, petite boite dans une partie raide, puis on retourne vers le départ. Et je me fais niquer, pour la deuxième boucle, on repasse pas vers le parc à vélo, le temps que je m'en rende compte, je suis déjà parti sur le deuxième tour!

 

Je m’arrête discuter avec un gars que je connais sur le bord du chemin, et me fais engueuler par ma copine, comme quoi c'est une course, et faut avancer un peu...
Deuxième tour, rien à signaler, j'ai pas trop l'impression de ralentir, mais j'ai le mollet qui tire un peu, plus mes courbatures aux cuisses qui font mal. Et je me fait un peu rouler dessus, j'ai pas l'habitude de perdre des places sur le vélo, mais la je dois en perdre au moins 30 en tout. C'est un peu frustrant. Heureusement que j'arrête à la fin du vélo, j'en ai marre. j'ai les mains qui glissent tellement à cause de la boue que dans un virage, il y a une qui zippe du cintre et je me mets uns boite...

 

T2, je saute du vélo, part en courant dans le parc, et les jambes répondent étonnamment bien sans trop fair emal, je me dis que je vais partir sur le parcours à pied, de tout façon, il y a deux tours, je peux arrêter au bout du premier. Le premier kilomètre est horrible, dans un champs, je vois un gars perdre sa chaussure devant moi, engluée dans la boue, ensuite pendant 1.5km, ça court un peu mieux, mais je suis bloqué autours de 5'/mn. Vient la grosse difficulté du parcours, une montée super raide dans les bois. Bien sur ne connaissant pas le parcours, j'ai pris les chaussures de route  :cry: . On monte en s'accrochant aux arbres, à 4 pattes, comme on peut. Mais avec la descente dans le même état, c'est cool, je reprend pas mal de gens encore plus en galère!

 

Concours du plus crado, ce concurrent est éliminé, il s'est rincé la tronche!

 

http://kaillou.net/hosting/files/bb9dfff5-c5ed-4f7f-8b22-729129c806d0%20(1).jpg%20

 

fin du premier tour, je suis pas trop entamé, reste plus qu'à finir, ça se passe comme le premier, sauf que je finis le dernier kilomètre à bloc, 4'30 au compteur  [:perco_35:2] .

 

Fin, 3h43, le premier est arrivé quand je posais le vélo. 128/550, et 10/45 dans ma caté. Je serais même pas champion d'europe en 60/64 ans...
Il y a encore beaucoup de boulot. Et rouler plus en VTT, c'est ma 5ème sortie de l'année, et ça se sent que je subis les changements de rythme incessant à force de faire que de la route.

 

Bonne douche chaude à l'arrivée, heureusement parce qu'environ 10s après la ligne, je commençais déjà à avoir froid. Je traîne, discute avec les connaissances, puis avec le bénévole qui s’occupe de l'entrée du parc à vélo, il dit qu'ils font arrêter les vélos, il y a plus d'ambulances disponible pour emmener les blessés à l’hôpital.

 

Et va falloir nettoyer ça avant de le mettre dans la voiture

 

http://kaillou.net/hosting/files/5ff97221-7775-4fd2-a794-addd3e7a5c1a.jpg

 

On dira que c’était une expérience intéressante. Franchement, je pense que j'en ai plus chier que au L du Salagou, malgré une heure de moins de course. Le VTT se fait en subissant tout le long, pas possible de gêrer, et la course à pied, ça avait beau faire que 10.5km, je met presque une heure, en ayant pas eu tant l'impression de glandouiller que ça...

 

Et dimanche, bien sur, plus de courbatures.

 

Ah oui, et la salope de 920 à planté le lendemain avant que j'upload et m'a niqué toutes les traces.  [:burzumfr] Donc je serai obligé de le refaire l'an prochain.

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 03-11-2016 à 19:51:40

---------------
ras
n°46307440
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 04-07-2016 à 18:05:23  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR

 

Cross Tri du Valbonnais

 

C'est ma marotte, mon, premier tri (pourri -> hopital), à cœur de faire une belle course.

 

Un bon samedi, avec un repas de famille le midi et barbeuk au camping le soir, avant une bonne nuit de merde, mais pour des efforts aussi courts, je commence à me dire que se fout de l'alimentation, ça passe dans tous les cas si le petit dej et la course sont sérieux. [:balledegolf:2]

 

non, c'est pas vrai, je suis pas en train de finir de nettoyer la boue du XTERRA Suisse la veille de la course


http://kaillou.net/hosting/files/DSC_5001.JPG

 

Je prend un gros coup de stress à 15' du départ en voulant fermer ma combi, la glissière me reste dans la main.  [:hide] . Un pote arrive à la remettre, mais trop tard pour que je puisse m'échauffer [:geec]

 

On subit le briefing, puis je subis le départ, avec une bouée à 100m, faut partir fort, mais je n'y arrive pas. sortie à l'australienne, puis fin de la nat, je fais fait une bonne transition, et sors de T1 vers la quinzième place.

 

Comme ça fait plusieurs courses que je finis déçu de mon vélo, j'ai décidé de me mettre dans le rouge en VTT, quitte à le payer en cap. Je remonte très vite à la dixième place, puis on se regroupe les 7 à 10, et roulons plus ou moins à la même vitesse, en fonction de nos forces et faiblesses. La mienne étant clairement les montées  [:doriangray] .
Pas de chute, pas de loose, ça se passe bien, je rentre à T2 10, et fait la transition de ma vie, je ressors 8, en gagnant 30 s sur mon collègue.

 

Mise en route difficile, à bloc à 4'30, puis pire dans le faux plat montant, je me fais rattraper par un relais et un vétéran qui a un très bon rythme. J'arrive à relancer avant la première grosse bosse, puis arrive enfin à dérouler après le sommet et fini vers 4'/km, en reprenant le relais [:lovetarte:4]

 

foulée dynamique


http://kaillou.net/hosting/files/DSC_5113.JPG

 

je fini 8 au scratch sur environ 300, à 1'30 de la quatrième place et 3' du podium, clairement ma meilleur course de l'année (enfin!).

 

Le parcours est toujours aussi sympa, un VTT joueur sans être technique, une course à pied  typé cross assez sélective, on reviendra, par contre, ça va commencer à être dur d'améliorer, mais si c'est encore faisable.

 


Je ne refais pas la course découverte de l'aprem pour laisser mon pote qui fait deux l'an dernier gagner, mais ce con refait deux à 10s du vainqueur  [:cheesecake]


Message édité par kaillou38 le 04-07-2016 à 18:06:57

---------------
ras
n°46451419
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 18-07-2016 à 18:07:04  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR

 

L'Aventure Dauphinoise

 

C'est le gros morceau cette année. Le truc qui fait peur, auquel on pense depuis mars. Le raid Chaud patates devient l'aventure Dauphinoise et est par la même support du premier championnat de France de raid.
On forme la même équipe que d'habitude, avec Bru et Nath, en mixte donc, mais en open, on a eu la flemme d'aller à Pétaouchnok pour se qualifier, la seul manche pas trop loin était pendant le prologue du raid INP qu'on avait aussi décidé de faire.

 

Le programme annoncé, c'est 170km de VTT, de trail, de canoë, pour 8500m de d+ annoncé (dont pas beaucoup en canoë normalement) en deux jours avec un prologue le jeudi en fin d'après midi. Le parcours est surprise, mais on a quand même une vague idée connaissant plutôt bien la région.

 

http://kaillou.net/hosting/files/CF-Raids-J1-Chamrousse-28%20(Personnalisé).jpg

 

On se retrouve donc 69 équipes jeudi à Chamrousse, 14 en open pour 55 qui concourent pour le titre. Et en montant depuis Grenoble, on se demande ou on va. On arrive à la station, il pleut, il fait 2°C, on est dans les nuages. Le départ se fait en contre la montre, et on commence par un trail'O dans le brouillard, ce qui fait qu'on jardine 10' a trouver une grotte qui se voit à 5km en temps normal [:didier1809].

 

http://kaillou.net/hosting/files/CF-Raids-Best-Of-5%20(Personnalisé).jpg

 

Les balises suivantes sont plus faciles, surtout quand sur le haut du parcours, on voit les fleurs de cerisier qui s'envolent avec le vent. Ah pardon, c'est de la neige. Il neige bordel!!! [:rober_le_perver:3]. On est le 14 juillet! La suite est plus simple, une grosse descente à VTT, ou quasi tout le monde rate le single à gauche et se retrouve a remonter un talus degueulasse en chaussure auto, puis une CO très rapide avant de remonter à la station à VTT. Bilan du prologue, troisième en open, 4h15 de course déjà. J'ai déjà fait des raids plus court...

 

A l'arrivée, il pèle toujours autant, il est 20h30, on est trempé, il n'y a pas de douche. On finit par décider de tout plier et de rentrer dormir à Grenoble, alors qu'on avait prévu de bivouaquer, et qu'il faut être revenu à Chamrousse à 3h15 pour prendre le bus pour le départ. Autant dire que la nuit est courte (22h30 -> 2h) et que j'ai une tête dans le cul monumentale. En plus, oh surprise, la première épreuve est notre préférée, le canoë. Beaucoup de vent déjà sur le lac du Monteynard, on est vraiment pas serein. On limite les dégâts en prenant 4 balises sur 6 et en partant tôt sur le gros trail qui suit. Après un passage sur les passerelles himalayennes, c'est un gros KMV qui suit et qui nous emmène au sommet du Senepy, tellement venteux qu'on court penché, et on finit le trail Trek (c'est tellement pas roulant qu'ils l'on appelé Trek'O) avec 1600m de d+ pour 16km en 4h. On s'est fait rouler dessus par les meilleures équipes. Un jour, on apprendra à courir.

 

Enfin du VTT, on part bien, puis une grosse erreur, et on ne veut pas s’entêter donc demi tour. 20mn de perdu, dont 15 si on avait sauté cette barrière comme l'équipe de devant... C'est pas grave, on est la avant tout pour se faire plaisir, et le parcours est toujours aussi beau, et pour une fois en raid, le VTT est vraiment technique, c'est cool [:wark0].
Un petit passage au tir à l'arc ou en s'en sort bien, puis direction le prochain trail via la Pierre Perçée. Je suis vraiment pas en forme, et incapable de tracter aujourd'hui :/

 

La on se fait une petite hypo, et on décide de couper vers le prochain CP en ratant 3 balises. A ce check point, on récupère une boite qu'on avait préparé, on mange nos sandwichs, et on décide de ne faire qu'une partie du trail, Nath est fatiguée et se sent pas de tout faire. Trail qu'on va dire efficace vu la coupe qu'on a pris. On reprend enfin les VTTs pour remonter sur le lieu du bivouac à l'alpe du Grand Serre. La vallée est pas terrible mais l'orga s'est démerdée pour que le tracé soit le plus sympa possible, et on arrive parmi les premières équipes, après 13 à 14h de course, mais avec pas mal de pénalité. On redescend à la 7ème place en open, et on est super loin au scratch.
Mais on a le temps de profiter du soleil de fin de journée, enfin un peu de chaleur, et de manger tranquille pendant que les équipes arrivent au compte goutte. Les temps des meilleurs équipes sont un peu au dessus des estimations, et surtout tout le monde arrivent très fatigué, l'étape était vraiment dure (on finit avec 3500 de d+ avec toutes nos coupes). L'orga prend la décision d'annuler le premier trail le lendemain, qui devait se faire autours du Taillefer, avec le sommet à 2800 en option pour les meilleurs. la décision est sage pour que tout le monde arrive en bon état à l'arrivée, nous ça nous arrange vu notre niveau en trail, et ça fait gagner 2h de sommeil, le départ est décalé à 7h au lieu de 5...

 

Après une bonne nuit de sommeil, on part donc en VTT pour rejoindre Chamrousse, le début bouchonne pas mal, forcement avec un départ groupé, et le niveau en descente des raideurs est loin d'être homogène on dira. On attaque ensuite les 1700m de d+ pour rejoindre la station, on attache Nath, et on la tracte à 2 pour faire une très bonne remontée qui nous replace bien. La suite, une petite CO, puis la meilleure partie, on remonte en haut de Chamrousse avec le télécabine, pour enchainer avec une via ferrata. Le chrono est bloqué dans cette partie, donc pas besoin de se presser, et on finit par une dernière CO superbe, on on jardine un peu sur deux balises, et avec un peu plus de d+ qu'annoncé :o.
Seulement 9h de course, sous le soleil et sans avoir froid, une journée vraiment agréable, avec un parcours toujours aussi joli. On se replace bien, finissant 4ème en open, assez loin des 3èmes, mais avec un peu de regrets de pas avoir pu faire mieux la veille. Au scratch, ça donne 30/69, et vu le niveau devant, ben c'est pas si mal que ça!

 


Au final, une superbe épreuve, avec tellement peu de points négatifs qu'ils ne valent même pas la peine d'être cités. Une équipe d'orga au top, un tracé ultra dur, mais ultra sympa, et mes coéquipiers qui ont été solides les 3 jours tout en se prenant pas la tête.

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 18-07-2016 à 18:07:47

---------------
ras
n°46838999
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 22-08-2016 à 16:10:20  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR
 
Mont Blanc Man
 
Qu'est ce que ça me gonfle ces épreuves qui rajoutent 'Man' ou 'Iron' à leur nom, pour faire comme les grands. Surtout quand ça sonne super mal. Donc Dimanche, c'était le triathlon du Mont blanc distance L.  
Depuis le raid il y a un mois, j'ai 15 jours de coupures complète, puis 3 semaines avec que du vélo tranquille.  
Devant mon sous entrainement (30km de cap depuis début juillet), la semaine dernière, je me dis qu'il faut que j'aille courir un peu, et c'est vraiment pas brillant, coincé entre 5 et 5'20 en étant au bout de ma vie.
 
Samedi, il y a le S et le M, mais au vu du temps dégueulasse qui s'abat sur la région (au point que les orga changent le parcours du M, deux boucles du S tout plat ou lieu d'une montée de 900m), on décide d'éviter le camping, dormir à Grenoble, et partir à 5h. C'est tôt 5h, heureusement que c'est pas moi qui conduit.
 
On arrive, il fait beau, mais un peu frais, heureusement le soleil sort pour le début de l'épreuve, les nuages se dissipent, et apparaît ce qu'on vient voir, le Mont Blanc.
 
Au départ, une natation anonyme, départ moisi, je me fais enfermer contre la ligne d'eau qui sépare hommes et femmes, au point que je ne peux même plus nager, finalement je passe dessous et continue de l'autre coté. J'ai failli rater une bouée aussi, je visais pas la bonne, correction à 50m...
Sortie en 33'/64ème place (280 partants) pour 1950m à la montre, c'est correct vu le peu que je nage.  
On attaque le vélo, c'est très joli, et ça n’arrête pas de monter et descendre. 3 belles bosses avant d'attaquer la montée à Plaine joux, pour un total de 1900 de d+ en 80k. Un peu dans le dur dans les montées, par contre très à l'aise en descente, je passe entre les voitures quand d'autres n'osent pas doubler de toute la descente  [:gowser]
Problème, je choppe une énorme crampe à l’intérieur de la cuisse dans la dernière descente, alors que je forçais même pas. J'ai pas compris, et ça met un moment à passer.
 
Je pose le vélo entre le 30 et la 35ème place je pense. Transition très tranquille, je sais que je joue plus vu la suite, et je pars tout aussi tranquille. Enfin non, à bloc, mais très lentement, 5'20, 5'30 au mieux, ça va rester constant tout le long, il y a juste 2 belles bosses de 40m de d+, le reste est roulant, et moi agonisant. Heureusement qu'il y a des bénévoles fréquemment, ça permet de discuter pour passer le temps, parce que presque 1h50 pour 20 bornes, c'est très long et très chiant. Surtout quand on se fait rouler dessus par les concurrents, je dois perdre bien 25 places et fini 61. Je me sors juste les doigts à 10m de la ligne pour éviter de me faire griller par un pote un bubqr qui essaye de me faire le sprint.
 
La course à pied est une une seule boucle, c'est cool pour la monotonie, moins cool pour abandonner à mi parcours si on en a marre, parce qu'il y a 10km pour rentrer [:osweat]
 
C'est vraiment un beau triathlon, dans un cadre fantastique. Je comprend pas qu'il n'y a pas plus de monde, 280 partants pour 100 balles d'inscription, quand un truc labellisé ironman vaut trois fois plus cher et rempli. Bon, par contre, les ravito, c'est pas les mêmes et c'est un peu le mauvais point de cette orga.Pour le reste, c'est top (village départ, lac, parcours, bénévoles...)
 
Conclusion, l'entrainement, c'est utile, il y a que Pedro qui peut se permettre de courir une fois par mois et de faire un marathon d'Embrun en 3h  [:prosterne2]  
 
http://reho.st/preview/self/6fc138878ae665905733562292f1751b099fd2c8.jpg http://reho.st/preview/self/d9c22f7fb1f82aeca10130d12e824d203e0a3ed0.jpg


---------------
ras
n°46992252
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 06-09-2016 à 17:58:19  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR

 

Triathlon XS de Saint Pierre D'Albigny

 

Samedi c'était spéléo, avec mission déséquipage d'une cavité. Dimanche je voulais accompagner un pote qui faisait son premier tri, mais pas forcer, le S est quand même costaud avec ses 600m de deniv. Je choisis donc le XS que je crois être plat.
Donc Dimanche matin levé tôt alors que ma course est à 15h, pour encourager tous les copains. Perso je suis pas dans une forme exceptionnelle, la sortie étant un peu dure hier. Mais sur XS, il y a juste à débrancher le cerveau.

 

Au départ, 120 personnes quand même, principalement des jeunes avec les dents qui rayent les galets de la plage. Je sais que je vais prendre cher à la nat, faudra faire un gros vélo après et subir la cap.
Paf départ, je me suis rarement fait autant secouer, mais sans prendre de coups, je me fais enfermer complètement à l’extérieur de la première bouée. Les gamins sont vraiment impressionnant en nat. Sortie 21ème, je réussi enfin une transition top, le saut dans les chaussures se passe nickel. Le parcours est pas du tout plat en fait, une bonne bosse à prendre 2 fois, 140m de deniv pour 9km. Je remonte beaucoup, suit complètement à bloc, pose le vélo 7ème avec le deuxième temps vélo. Je pars avec un junior derrière moi, mes potes mettent pas un centime sur moi ("il avait une bien meilleure allure" ), mais j'arrive à le faire péter sur un coup de bluff au retour, et garde ma septième place et deuxième en senior.

 

C'était bien cool, c'est quand même super sympa ce genre de format, à bloc presque tout le long, j'adore. J'en ferai certainement plus XS à l'avenir, c'est autre chose que se faire chier sur les 5h d'un distance L...

 

Mais maintenant faut que je me remette à courir, je suis devenu une grosse tanche en 3 mois.

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 06-09-2016 à 18:05:54

---------------
ras
n°47197853
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 26-09-2016 à 14:40:44  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR

 

Triathlon L par équipe de paladru
Samedi, mise en jambe, un petit tri par équipe. Mon troisième L, de l'année, mais le premier par équipe. On 4 au départ, et sensé etre assez homogène. 150 équipe au départ pour en découdre dans des conditions idéales, beau temps, eau à 21...
On fait une très bonne natation, je suis à l'aganie à partir des 200m, a essayer de rester dans les pieds comme je peux, on lachera un peu de temps en temps avec un deuxième. On sort en moins de 28' pour 1700, j'ai jamais nagé aussi vite en eau libre. 15ème temps environ.
Une transition tranquilou, de toute façon, il faut attendre tout le monde dans un box pour partir à vélo. On part à bloc, 7km, je crève. 8000 bornes en boyaux, deux crevaisons, deux en course [:pourkouwah] .
Je bambanne un peu à essayer de dévisser l'obus pour balancer du latex, puis abandon, j'arrache le boyau et met le nouveau. Autours de 7' de perdu, et les copains ont été gentil de m'attendre...
On repart, mais rapidement un coince à chaque bosse (c'est pas montagneux, mais vallonné, 700m de deniv pour 70km), et on l'attend beaucoup, aussi parce que c'est le meilleur coureur. On finit le vélo comme ça, avec un résultat bien degueu, vers la 90ème place.
Puis course à pied, on part un peu vite, vers 4'40", je demande de ralentir, on recale vers 5', mais perso je me sens vraiment bien. Petit à petit celui qui coinçait à vélo, coince à pied, on l'a complètement tué en fait sur le vélo, et vers le 7ème kil explose, et nous dit de partir (le chrono est pris sur le troisième de l'équipe), et on part en accélérant, je me sens vraiment bien, fait le rythme, mais la fin de parcours est vraiment exigeante avec beaucoup de bosses, dont certaines ou tout le monde marche, y compris l'équipe de D2 du CRV qui nous rattrape à ce moment. Donc on a pas trop honte de marcher :o.
On finit bien à bloc, avec les 30ème temps cap, pour un résultat final de 4h22, et 57ème. C'est dommage pour la crevaison, mais on s'est bien amusé en tout cas

 

Raid de la vallée de l'ain
Dimanche, enchaînement, direction l'ain pour une manche de qualif du championnat de France de raid, donc niveau bien relevé, parmis 108 équipes, FMR, ertips, raidsaventure et Co au départ. Raid principalement en suivi de balisage, avec une petite CO à la fin.
Départ VTT dans un grand champs, puis on rejoint une route. Tout le monde part absolument à bloc, en craignant le bouchonnage, ce qui fait qu'au milieu du champs on est au peu prêt au milieu du peloton en étant complètement asphyxiés, mais on arrive à remonter sur la suite, avec un parcours bien prévu au départ pour éviter les bouchons. Le reste du parcours et super, des descentes techniques, ça enchaîne bien, on pose le vélo quinzième. A deplorer une petite boite de ma part dans une descente ou je me luxe un doigt. Je le remet et c'est reparti.
La particularité du raid, c'est que les canoës perso sont autorisés, donc autant dire qu'avec notre merde de loc, on s'est fait déposer, un peu frustrant. On remonte la rivière pour attendre le départ du trail, bien velu, 14km pour 700m de deniv, mais vraiment cassant, technique, beau, on finit rincé, mais ni l'un ni l'autre ne décroche, on reste au même rythme. On redescend la rivière en canoë, on se fait redéposer par les équipe qu'on avait doublé sur le trail, mon coéquipier est sur le point de lâcher un vomi sur la fin, et il reste une micro CO, il me laisse la faire et suit comme il peut. Une erreur à la première balise qui nous fait perdre 3' (mais on est très loin d’être les seuls, il y avait des équipes dans toutes les directions à cet endroit), puis le reste très bien enchaîné nous permet de finir 20ème en 5h15.

 

On est complètement mort, mais on a tout fait sans décrocher l'un de l'autre, et c’était vraiment un super raid, comme quoi,même sans orientation, on peut proposer des trucs top. Juste ces putains de canoë...

 

Bref, ce matin, j'ai mal partout.

 

http://kaillou.net/hosting/files/14379703_956571261115190_7570022161728796775_o.jpg%20


Message édité par kaillou38 le 26-09-2016 à 22:00:56

---------------
ras
n°47340383
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 10-10-2016 à 13:30:46  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR

 

Ce "week end", c'était direction le sud pour profiter du soleil et de la mer en cette fin de saison.

 

Tri Roc
Mercredi, direction Frejus pour participer jeudi au Tri Roc, le cross tri distace M (1.5/24/11) qui se tient pendant le roc d'azur, plus gros événement VTT en France. J'ai gagné ma place via Canyon, mais sinon, c’était 63€ l'inscription, plutôt cher.

 

J'arrive avec deux heures d'avance, mais met une demi heure à trouver le d"part, il y a qu'un seul fléchage qui donne sur des barrières fermée, et personne ne sait rien. En arrivant au bord de la mer, on prend tous peur. C'est plutôt très formé.
Je cherche une ceinture porte dossard, et c'est Lucie Croissant qui me dépanne  [:gum] . En écoutant la start list, ça fait un peu peur, Karl Shaw en tête d'affiche, et derière ça fait pas rire non plus, on a même Romain Bardet en relais.

 

Bon, faut se foutre à l'eau pour voir si on peu nager avec ces vagues. Au départ, je choisi la stratégie hyper relax, je veux pas m’essouffler, surtout pas de panique, le but est de sortir vivant de l'eau. Un deuxième point avec les vagues, c'est que quand on leve la tête pour regarder, ben on voit juste la vague suivante. La vidéo de la sortie ici : https://www.youtube.com/watch?v=uJKGQkv6mY4
Bref, j'ai zigzagué à mort. Sortir en 33'

 

départ VTT, j'ai pas touché le VTT depuis l'aventure dauphinoise, et donc j'ai pas changé le plateau. Le mono de 26, c'est un poil court. heureusement, je me cale dans une aspi pour tenir le rythme et go.
Début plat, puis 5km de montée roulante, puis 8km plus joueur, mais on rattrape la fin d'une autre course, et ça avance pas, c'est une boucherie pour les dépassements. Et 5km de plat à bloc pour rentrer.
bref, j'ai mouliné sévère.

 

Départ course à pied, je pars à 4'15, et ralentit progressivement vers 4'30 sur la fin. Parcours plat, mais plein de relances, et surtout 500m à faire deux fois sur une butte ou le parcours n’arrête pas d'en monter et redescendre.
Bref, j'ai un peu coincé. Mais c'est bien mieux que fin Août.

 

Final 35ème / 232 classé, correct, sans plus, avec une nat catastrophique, je pense que j'ai doublé 50 personnes à vélo.

 

Bref, c’était très mal organisé, merci ASO. mais c’était une super expérience de nager la dedans, et de faire une course à pied correcte par rapport à mes precédants tri.

 

Triathlon M des sardines
Superbe rendez-vous de fin de saison, on est 17 du club à faire le déplacement. on arrive le samedi de Frejus, on galère pour se garer, c'est vraiment chiant pour ça Cassis, puis direction retrait de dossard avant d'aller nager un peu. La mer quand elle est calme, c'est trop bien! on voit les poissons, les fonds, quel plaisir.

 

Bon le dimanche, la natation n'a pas vraiment été un plaisir, entre le manque de bras, la buée dans les lunettes qui me donnait 3m de visibilité, j'ai fait n'importe quoi, et lutté pour sortir en 33'. 1900m à ma montre, c’était un peu plus long que l'an dernier (Beleaubre met 2' de plus, moi 7...), mais c'est catastrophique. La trace montre un peu ça https://www.strava.com/activities/739121259 même si c'est moins flagrant.
Bref, je sors de l'eau dégouté, et en plus pendant la nat, j'ai pensé que j'avais oublié d'accrocher les chaussures aux élastiques, alors qu'on a 10m de plat pour les enfiler avant la grosse grosse côte.

 

Transition de merde, je me trompe d'allée, mais j'arrive a enfiler mes chaussures, mais je les serre que en haut, après 100m de d+. Le vélo est exigent (800 de deniv que 43km), mais se passe bien, vingtième temps scratch, je remonte des brouettes de concurrents, au moins une centaines en prenant en compte les filles qui sont parties devant. Les sensations sont bonnes, surtout sur le retour, les côtes passent bien, et je pose le vélo avec les cuisses qui ont bien chauffées.
Bref, ça c’était cool!

 

Je pars un peu asphyxié dans la première cote (200m de deniv en tout), mais arrive tout de suite a relancer sur les plats avec une allure entre 4 et 4'10. Au bord des crampes sur la dernière cote, je fini quand même bien en un poil plus de 42'.
Bref, c'est la fin de saison, et l'arrivée sur la plage de Cassis pour ça, c'est vraiment top.

 

http://kaillou.net/hosting/files/Plage-du-Bestouan.jpg

 

Au final, c'est vraiment dommage cette nat, parce que je fais un meilleur temps vélo que l'an dernier de 2', un temps cap 20" plus lent, mais je perds tout sur la nat. 43ème sur 400+, c'est correct, mais ça laisse un peu de regret, les vingt premiers sont pas si loin que ça.
Bref, va falloir bosser pour l'an prochain. Parce que un an de stagnation, c'est de la merde.

 

recup'

Spoiler :

http://kaillou.net/hosting/files/ecd0b889-3cc8-4edb-8bd3-aaa9782fb9fc.jpg

 
Spoiler :

Sinon, vous avez parlé budget 2016 ce week-end. Rien qu'avec l'achat du 795 et du 989, j'explose tout [:osweat]


Message édité par kaillou38 le 10-10-2016 à 13:50:32

---------------
ras
n°50697700
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 21-08-2017 à 13:25:52  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#TAGCR

 

Embrunman 2017

 
  • La prepa

La décision de faire ça en 2017 date plus ou moins de octobre. Une copine veut se préparer, et je signe en disant que je le ferai si je considère que la prépa est suffisante pour se faire plaisir le jour de la course. Si j'en ai pas parlé ici et pas beaucoup irl, c'était aussi pour se dédouaner d'une part de pression avec l'attente d'un résultat. Je me suis inscrit très tard, toujours dans l'optique que si je le sentais pas, je le faisais pas.

 

Cette prepa commence vraiment début mars, avec un stage stage-triathlon que j'encadre. Ça ne roule pas beaucoup et pas vite, mais c'est une bonne remise en jambes. Niveau course à pied, j'ai un soucis depuis la Saintélyon, j'ai les mollets qui durcissent à l'effort au point de faire mal, donc c'est plutôt tranquille pendant longtemps. La prépa continue avec une grosse semaine de vélo fin avril, du coté d'Argelès, avec le club. On fait pas mal de volume, avec une dernière sortie vélo à presque 200km. Pour la suite, j'arrive à rouler avec la copine pour continue à accumuler du kilométrage, parce que tout seul, je n'y serai jamais arrivé. On finit notre notre prépa en allant tous les deux faire un stage à Embrun avec Charlotte Morel et Fred Beleaubre. Super semaine, avec beaucoup de volume et une super ambiance. Sauf que le jeudi en sortie trail, je tape un caillou avec le pied, gros bobo à l'orteil. Je continue à rouler en serrant les dents, mais courir, c'est pas possible, déjà marcher, ça ne l'ai pas vraiment. La copine étant interne, elle me (se?) persuade que c'est probablement une entorse. 15 jours après, j'essaye de courir, ça fait encore bien mal, elle m'envoie faire des radios, fracture de la première phalange du gros orteil. Le plan, c'est de ne plus rien faire en cap jusqu'à la course, et de faire le marathon au talent. 5 semaines sans course à pied avant un marathon quoi.

 

J'arrive à Embrun avec 5300km de vélo, 600 de course à pied (plus grosse sortie 18km), et 200 de natation. J'ai des super sensations en nat en ce moment, mais comme je nage plus en piscine, je sais pas si c'est juste des sensations, ou si ça se confirme sur le chrono. Niveau vélo, je me sens bien, mais j'ai peur d'être un peu juste en endurance, le kilométrage est un peu léger à mon gout, et peu de sorties longues, 14 au dessus de 100km, et seulement 3 au dessus de 150. Par contre, c'était toujours avec du déniv! Et pour la confiance, le seul L que j'ai fait, je l'ai baché, pas parti en course à pied...
Niveau poids, j'ai fais un gros effort, 78kg en début d'année, 76 début juin, 67.5kg 10 jours avant la course, avant de reprendre une alimentation un peu plus normale, j'ai pas vérifié, mais j'ai forcement repris légèrement. J'ai aussi arrêté l'alcool depuis le 19 mars. Je tourne au Perrier dans les bars, j'ai eu le droit à mon quota de remarques...

 

On arrive le samedi pour la course le mardi, avec notre groupe de supporters. On est 4 à faire la course, avec une prépa culinaire sur les 3 derniers jours planifiée à l'avance. Salade de riz complet, Gnocchis patate / patate douce, salade boulgour quinoa, lentilles corail, mix de pates avec une petite moussaka végan pour le dernier repas du condamné, pas besoin de se baffrer au dernier repas, les stocks de glycogène sont déjà fait. Un dernier tour de vélo de 30km le dimanche, un peu de nat le samedi et le lundi, le tout histoire de dédramatiser.

 

Le vélo est prêt, boyau neuf, transmission neuve, lubrifiée au squirt, roulements des roues changés, boyau de secours et CO² scotché. Des fois il faut juste faire les choses.

 

http://kaillou.net/hosting/files/20170814_104901%20(1).jpg

 

Lundi, on va poser le vélo au parc à vélo, je suis coincé derrière un arbre, obligé de se contorsionner pour poser le vélo sur la barrière. Sinon le parc est parfait, chacun sa chaise, de la place, et pas trop grand, pas besoin de courir des bornes. La pression monte enfin. Jusqu'à présent avec mon pied je me disais que de toute façon, le seul objectif, c'est de ne pas se faire plus mal qu'autre chose. Mais la, ça devient plutôt concret.

 

http://kaillou.net/hosting/files/20170814_170643%20(1).jpg

 

J'ai super bien dormi les derniers jours, dans la tente dans le jardin de notre location, pour éviter l'agitation de l'appart, mais lundi soir, c'est dur de trouver le sommeil. Réveil à 4h12, on vient me sortir de la tente à 4h10. Ça va je gère, j'ai de la marge [:nabukodinozor]. Je commence par aller lâcher une bonne chiasse aux toilettes, avant un petit dej habituel, je change rien. la course est dans deux heures, et on va pas partir à bloc, donc je ne tente pas des gâteaux sport à la con. Flocons de céréales, lait de riz, noix amandes, juste un peu plus que d'habitude. On part pour le parc à vélo à 5h, gros coup de stress, la copine à oublié sa carte d'identité obligatoire pour rentrer. ça passe avec un envoi de photo sur le téléphone. Je passe au chiottes, encore une chiasse, et avec les 20' à poireauter vu le nombre insuffisant de toilettes, je suis à la bourre, pas le temps de s’échauffer.

 
  • La course

6h, top départ, je suis loin d'être à ma place, et ça va être la baston sur les 500 premiers mètres. Pour faire simple, avec l'obscurité et le monde, j'ai pas vu les 3 premières bouées, je sais même pas de quel coté j'ai pu passer. Puis, j'arrive à poser ma nage, avant de prendre un énorme coup de talon dans le pif (connard de brasseur), je me demande si ça saigne ou pas. Fin du premier tour, je reconnais un pote sur ma droite à son retour aérien. Comme il nage beaucoup mieux que moi, soit je fais une super nat, soit il fait une nat de merde. Je préfère la première option, et le garde en visu jusqu'à la sortie ou je regarde la montre. 59'30. C'est parfait, je misais sur 1h05. Et sans avoir l'impression d'avoir forcer. Et je me suis même pas fait chier.

 

http://kaillou.net/hosting/files/IMG-20170815-WA0061.jpg http://kaillou.net/hosting/files/PrtScr%20capture%20(3).png

 

à T1, j'ai choisis de faire la course en trifonction, donc transition très rapide, le temps de boire un coup, manger une barre, et oublier mes chaussettes. Et merde, demi tour.

 

Je pars à vélo avec le pote, il est au chômage et roule plus que moi, je le laisse donc partir au début de la première côte de 500m de d+. A ma surprise, on se rejoint sur le haut, et on en profite pour rattraper la copine, partie 10mn avant. Pendant quelques mètres, on roule tous les 3, c'est sympa à ce moment de la course. On fait le reste de la première boucle ensemble, puis il me lâche dans la côte avant de prendre la direction de Guillestre. On est juste à côté du départ et il y a un monde fou. 2m pour monter, et 4 rangées de gens en train de hurler, c'est complètement fou.
Puis on tourne à gauche en haut, et c'est le retour au calme. Je commence à être mal, et me faire déposer, mal au bide, et peur d’être parti trop vite. Les balcons se passent, mais je vois que certains ne sont pas mieux que moi avec leur estomac  [:destinyaourt:2] . Puis arrive Guillestre et la remontée des gorges du Guil, avant d'attaquer l'Isoard. Je suis obligé de m’arrêter derrière un talus pour vidanger.  [:gandalf-ze-wizard] L'alimentation est pas optimale, et le début de col est dans le mal. Je perd une bonne cinquantaine de places sur ces 40km, puis à Brunissard, la ou les pentes sont les plus dures, ça revient d'un coup, je relance et ne perd plus de places voir en regagne jusqu'au col ou j'ai prévu de faire une pause en récupérant mon ravito perso. Dedans j'ai du gâteau patate et des blinis que je mange tout de suite, ça fait un bien fou de manger du salé. L'estomac repart quasi instantanément, et je lâche les chevaux dans la descente, je m'engueule avec 3 ou 4 voitures qui descendent comme des merdes, dont une qui me sert contre un pont, je suis taquet, bref, j'ai la banane (87.5 en vitesse max  [:perco_35:2] ).
Bon au pied, il reste encore 70 bornes pour rentrer et 3 côtes. La première passe nickel, je remonte encore quelques places, celle de Pallon et son 1.5km à 12% place "en souplesse" [:ronfl:3] puis on se refarci les balcons, je rattrape un gars du club en perdition, crampé, il abandonnera sur la cap.
Reste la cerise sur le gâteau, Chalvet, le truc moralement immonde, t'es dans Embrun et ils te font remonter 400m de deniv au dessus de la ville avant de replonger sur le lac. En pratique, je suis encore frais et ça passe bien. J'en profite pour demander un bidon pour m'arroser au sommet à une gamine, elle me file un de coca. Je colle un peu à la descente.

 

http://kaillou.net/hosting/files/IMG-20170815-WA0053.jpg http://kaillou.net/hosting/files/IMG-20170815-WA0049.jpg http://kaillou.net/hosting/files/PrtScr%20capture_2%20(2).png

 

A la transition avec le coup du coca, je décide de me changer et de passer en affaire de cap. Je me fais piquer par une abeille au passage. Et je pars dans l'inconnu. 3 tours de 14km à faire. Et trois fois la côte qui remonte beaucoup trop. Je pars juste avec Charlotte Morel qui attaque son deuxième tour, elle est pas bien et je la suis sans forcer. je suis à 5'30/km, les jambes sont parfaites. La première remontée à Embrun est tellement parfaite que je dépose Charlotte qui est vraiment mal la. Et à la redescente et le plat qui suit, je me fait peur en voyant la montre qui affiche fréquemment moins de cinqokilo.

 

http://kaillou.net/hosting/files/IMG-20170815-WA0037.jpg http://kaillou.net/hosting/files/IMG-20170815-WA0014%20(1).jpg

 

Le bide va beaucoup mieux, plus de chiasse, et heureusement, parce que j'ai une production de gaz à évacuer digne d'une vache, vaut mieux pouvoir faire confiance à son sphincter!
J'ai des nouvelles des 3 copains, ils ont tous posé le vélo mais sont assez loin et la copine à fait un vélo d'enfer à seulement 50' de moi. Ça me met la banane, on devrait tous finir.
Je m’arrête quand même à chaque ravito pour boire ou manger. Fin de premier tour et début du deuxième, c'est parfait, la foulée est bonne, mais je sais très bien que je vais exploser à un moment ou un autre. La deuxième montée passe un peu plus lentement, et derrière je suis un peu moins rapide, j'ai ralenti de 15 à 20s sur mes allures du premier tour, et les arrêts ravito sont en train de devenir des arrêts, alors qu'au début je les passais en marchant.
A 2km de la fin du premier tour, je sens que ça va plus du tout, j'ai les mollets qui font vraiment mal. Le rythme baisse, 6, 6'10, 6'20. Je passe la côte en courant doucement, mais en courant, mais je n'arrive pas à relancer à la descente. 6'30. En passant un ravito, il me reste 7km, je me dis que c'est que de la douleur musculaire, et que je dois pouvoir forcer dessus. je reviens vers 6', puis arrive à accélérer. Je passe devant des potes, les sensations reviennent, je recale vers 5'30, 5'10, je vole vers l'arrivée.
Et m'écrase comme une merde à cause d'une crampe à la cuisse. 30s pour étirer et repars, la crampe passe, tout va bien je me remet vers 5', il reste 3km, plus rien ne peut m'arriver, je finirais en rampant si il le faut. C'est le moment que choisi un gars juste devant pour se mettre une boite, il tombe face contre terre, je m’arrête, il me dit que c'est bon, il se repose. Je commence par le mettre en PLS, puis il se rassoit, regarde ses mains et me demande si il est tombé. OK, t'es pas bien toi, tu bouges pas, reposes toi un peu. Un bénévole arrive et je me casse. je finis avec des pointes à 4'30, et tombe à la ligne d'arrivée sur un gars qui voulait montrer son tshirt récupéré dans le public. Je le laisse devant et fini les 5 derniers mètres en marchant, avant de repasser sous la ligne d'arrivée, histoire d'avoir ma photo tout seul sous l'arche quand même! Et moi je lui ai bien niqué la sienne  [:666]

 

http://kaillou.net/hosting/files/PrtScr%20capture_3%20(1).png http://kaillou.net/hosting/files/PrtScr%20capture%20(5).png http://kaillou.net/hosting/files/PrtScr%20capture%20(4).png

 

j'ai le droit à ma rasade de rhum arrangé pour fêter ça, puis retrouve ma famille et les copains qui étaient venu nous encourager. Un passage au bar pour prendre un Perrier histoire que la décompression soit pas trop violente, puis je vais voir l'arrivée de ma copine qui finit tout pile 2h après moi. Elle m'a dit à la fin de son deuxième tour alors que je venais de finir qu'elle y arriverait pas, mais comme pour moi, les jambes sont reparties sur la fin et on peut dire qu'on est finisher tout les deux.

 

http://kaillou.net/hosting/files/IMG-20170815-WA0066.jpg

 


Bref, c’était une belle aventure. J'ai aimé la prépa, et surtout le fait de la partager, mais le dernier mois à été long, surtout avec les doutes sur le pied, et j'étais content que ça arrive enfin. Dans l'ensemble, j'ai pas trop souffert, même si je me suis éclaté les mollets, ce qui est un peu normal je pense, surtout que j'ai fait les deux premiers tours en medio pied.
Après la course est loin d'être parfaite, et même avant de partir je disais déjà que j'en referai un avec une prepa complète. Et avec l’expérience, on ne peut que y gagner. Enfin j'espère!

 

Pour la petite histoire, je repris ma première bière le lendemain midi, j'étais complètement pété en la finissant, il a fallu que je fasse une sieste!

 

Et maintenant place à de la récup, et du court, on va aller s'amuser à Cassis en fin de saison.

 


Et pour les chiffres, il y avait 1089 inscrits, environ 30 non partant au pifometre :
http://kaillou.net/hosting/files/PrtScr%20capture%20(6).png

 

Encore une fois, c'est l'homogénéité qui fait que je fais un bon résultat

 

La natation
Le vélo
La course à pied

 

Le classement en cap me fait un peu halluciner, j'ai vraiment eu l'impression que c'était beaucoup améliorable, alors que le résultat est correct.

Message cité 4 fois
Message édité par kaillou38 le 21-08-2017 à 15:29:08

---------------
ras
n°52761003
kaillou38
mouton à numéro
Posté le 20-03-2018 à 10:36:42  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#tagcr
Bon, j'ai fait mon unique course fftri de l'année le week end dernier. Cross duathlon des copains du club d'à coté qui l'organisait pour la première fois. On soutient les initiatives de ce genre, alors je m'inscris aux deux courses, un XS jeune / découverte, et un S.

 

L'entrainement, quel entrainement? dernière sortie de vélo qui date de début Novembre, et heureusement qu'il y a pas besoin de nager, j'ai du oublier comment on fait depuis le temps.

 

bref, on commence par le XS (1.5/4/1.5). jusqu'à midi, grosse drache, et 13h30, départ, il fait beau. Comme j'ai attendu la fin de la pluie pour venir (à vélo, histoire de voir si il fonctionne encore et me réhabituer), ben forcement, je suis à la bourre. Et j'ai oublié mon casque. Au moment de la fermeture du parc, je suis encore en train de changer les pédales pour mettre les plates plutôt que les autos. Entre ceux de mon club et tous ceux qui me connaissent, je passe mon temps à me faire charrier. Mais il fait beau maintenant. [:roger21:1]

 

Échauffement, pas besoin, je suis venu à vélo, et vu le retard j'ai du bourriner. Au briefing, je regarde mes adversaires. taille moyenne 1.50m. On doit être 8 adultes sur 40 présents. [:pulpipi:1]

 

Départ. Au bout de 200m, je suis vingtième. et aux alentours de 3'20"/km. Le cerveau se rebranche quand il fait le calcul. Ça peut pas passer sur 1.5km et partir faire du vélo après. Je ralentis, mais les mioches aussi, j'en ai doublé pas mal, et on se retrouve presque entre adultes sur la fin. Enfin des adultes de 50 kilos qui vont moins faire les malins sur le vélo dans le faux plat montant qui traverse un champs avec gros vent de face. Le vélo manque de technicité pour compenser mon non entrainement afin que je comble mon retard sur la tête de course, mais je me replace troisième avant la deuxième cap. Les mioches explosant quand on dépasse le quart d'heure de cap, je fais la première moitié rapide, puis relâche la deuxième, il n'y a plus personne derrière.
C'est encore un podium dans une course enfant, probablement le pinacle de ma saison 2018. [:perrout:3]

 

On remercie le cardio de la 935XT qui annonce 156 bpm sur la course. Probablement une moyenne entre les 190 et les arrêts cardiaques. Les courses enfants, il y a pas beaucoup de concurrence, mais qu'est ce que ça fait mal, c'est quand même vraiment marrant.

 

2 heures après, faut remettre ça. Grosse distance, on part pour 3/7/2. Bon, la par contre, les vélos carbones sont de sortie, ça se paluche sur les dernières crossmax, et au final, le pote qui gagne (et qui a déjà gagné le xs) ne fait jamais de vtt, et fait la course avec decathlon 5 tout suspendu à 14kg.

 

Allé, go, 3 km d'agonie, les jambes sont vraiment dures de la première course. Je prend le vélo vers la vingtième place, et comprend pas, je remonte des gens. Y compris dans la grosse bosse, 150m de d+ ultra raide. Et les gars, c'est pas possible de rouler moins que moi, vous faites quoi? Bref, descente comme un calu, Il y en a un qui fait l'effort pour me passer juste avant la descente en pensant que je vais me trainer la bite avec mon vélo semi rigide, je lui fait comprendre avec un intérieur bien senti au premier virage que c'est pas le cas [:xtreme_biker]. Fin sur le parcours du XS, j'ai l'avantage du terrain [:bibiletanuki:1] . Encore une super transition, en même temps il y a juste à jeter le casque, de toute façon il est pas à moi...
Le problème, c'est qu'il faut encore courir 2km, j'avance plus, ils ont trouvé le moyen de mettre une grosse bosse à la moitié, et fini en crampant de la cuisse à 100m de l'arrivée [:itzo97]. Fin onzième, on débrief avec les copains comme à un championnat du monde. C'était bien cool.

 

J'ai fait une hypo en rentrant, j'ai failli devoir m’arrêter sur un banc sur les 10km que j'avais à faire. 30km de vélo, c'est vraiment trop pour moi cette année!

 

A l'année prochaine!

Message cité 1 fois
Message édité par kaillou38 le 22-03-2018 à 09:52:31

---------------
ras

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Sports

  [Redface Triathlon Club] Kimouss HFR Triathlon > Doodle

 

Sujets relatifs
[Topic unique] Night watch[topic unique] Picardia Independenza
[TOPIC UNIQUE] Avez vous gagnez ???[Topic unique] Vélosolex!
[Topik Unik] MONACO[Topic Unique] Rouler à l'Huile (Diesel) - 30 - 50 - 100%
Fascisme - Réflection de fond (et action ?)[topic vaguement unique]Grèves SNCF/RATP
Plus de sujets relatifs à : [Redface Triathlon Club] Kimouss HFR Triathlon > Doodle


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR