Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1578 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Loisirs

  [Horlogerie] Les montres /!\ CB /!\ Lire la page 1.

 


 

 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

[Horlogerie] Les montres /!\ CB /!\ Lire la page 1.

n°21462306
cisco1
Posté le 06-02-2010 à 19:05:28  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

La meilleure version, vous êtes au moins deux dans Lyon à avoir exactement le même modèle.
Mais le vieillot permet parfois d'éviter les boitier en forme de casserole et les chiffres romains pas forcément heureux :o , seules et uniques reproches à faire à ce chronomaster par ailleurs magnifique.
 
--
Tagrevue ou Taggrevue
 
revue de la Waldan Astronic Chronograph
 
[center]http://www.izipik.com/images/201002/05/mcehkigwc8pzhhisxz-owredim4r.jpg[/center]
 
Cherchant un chrono habillé je suis tombé un peu par hasard sur cette Waldan.
Je connaissais le nom pour l'avoir vu dans des catalogues Antiquorum sans en savoir plus.
M.Waldan est un Monsieur d'un certain âge maintenant à qui j'ai directement commandé la montre.
Pour la petite histoire, il aurait un lien avec la présentation du El Primero à Rolex mais je n'en sais pas plus.
 
Il m'a assuré avoir fait appel aux meilleurs fournisseurs quand il a fait cette montre il y a quelques années de celà et au vu du résultat je le crois sans hésitation.  :)  
 
Acheter une montre sans l'essayer est un risque mais ici ca valait le coup.
 
Le Look
Présentée dans une joli petite boîte en bois précieux
On peut parler de Patek du pauvre en la voyant, le dessin ressemble beaucoup au chrono QP 3970 (mais les proportions sont meilleures sur la Waldan :D ).
C'est du très classique mais il n'y a aucune faute de goût. Tous les codes des montres élégantes et compliquées sont repris avec bonheur.  :)  
 
http://www.izipik.com/images/201002/06/kj7yywk0zsnki69e35-redim1.jpg
 
 -Le boitier:
 [:flagadadim]  
L'élégance se retrouve dans le dessin du boitier. :)
L'or est un or rose. Superbe avec cette montre.
Animé du même mouvement qu'un chronomaster, elle parait plus plate, la carrure en rondeur et le fond permette cet effet. :)
http://www.izipik.com/images/201002/06/mgeppamlbqo6mi107r-owredim10.jpg
http://www.izipik.com/images/201002/06/h071qtm7ov2whz56xm-owredim9.jpg
Les cornes ne prennent pas toute l'épaisseur mais sont fines, tout celà contribue à cette impression d'élégance.
Ca donne une montre incroyablement équilibrée et élégante pour un chrono automatique avec calendrier et phase de lune. :)  
 
Détail rare dans ces gammes, le fond est un fond massif une pièce vissé. Ce ne sont pas des vis qui tiennent le fond mais le fond lui même qui se visse. :)
 
 -Le cadran:
 [:flagadadim]  
Gris métallique avec des reflets légèrement beige et assez fortement bombé
Des chiffres Breguet magnifiques associées aux aiguilles feuille, le résultat est très chic.  
Pas de strabisme divergent ou convergent, l'équilibre est là encore respectée. :)
Le cerclage des registres est à peine visible.
 
http://www.izipik.com/images/201002/05/jsqocgiq6m6hibooof-owredim5r.jpg
 
Les aiguilles sont divisées en deux catégories: or pour les fonctions horaires, rouge pour les fonctions chrono.
Ce sens du détail se trouvait plutôt sur les chrono ancien très haut de gamme. Joli point de détail, l'échelle tachymétrique est aussi rouge. Elles sont recourbées pour suivre le cadran bombé.
C'est peut être la seule touche de folie sur cette montre, ce rouge.
Classiquement j'aurais bien vu une échelle tachy bleue et des aiguilles chronos bleuies, mais ce rouge donne une petite touche de couleur en plus.
 
La lune est celle des Zénith avec ses petites étoiles, très sympathique.
http://www.izipik.com/images/201002/06/kvrognn5hdl5kig1wi-owredim8.jpg
 
Le Saphir bombé est visible ici.
http://www.izipik.com/images/201002/05/ibk45jjmmpwyld69yc-owredim6r.jpg
 
 -Le mouvement:
 [:flagadadim]  
c'est le El Primero, sûrement un des meilleurs mouvements industriels.
C'est évidemment pas un Lemania de haute finition, mais  en mouvement industriel c'est sûrement (et encore aujourd'hui) le meilleur choix possible.
La fluidité des secondes chrono est un régal, le tic tac infernal du mouvement, et une fiaibilité remarquable pour ce genre de complications.
 
Allez il faut bien lui trouver des défauts...
Les indications du jour et du mois blanc sur noir auraient peut être été mieux sur fond blanc. Mais pour la laisibilité je pense que cette solution est un peu meilleure.
Ha si l'indication de mois en italien, ca ne me gêne pas outre mesure, mais c'est une erreur de montage amusante  :D  
 
En conclusion je suis très très heureux de cette montre.  [:lavie_lavraie]  
Bien que la marque soit inconnue, elle a tout d'une grande comme dit la publicité, je trouve que c'est une bombe.
Il me manquait une montre habillée, je suis content de l'avoir trouvée. [:mossieurpropre]  
 
[center]http://www.izipik.com/images/201002/06/mmwvxoimxz2mjlrv76-owredim11r.jpg[/center]

Message cité 7 fois
Message édité par cisco1 le 07-02-2010 à 17:17:16

---------------
le but c'est pas de se faire enculer, c'est d'être consentant, c'est ca l'horlogerie de luxe pseudo: Alexander Mahone
mood
Publicité
Posté le 06-02-2010 à 19:05:28  profilanswer
 

n°21467609
dioute
Posté le 07-02-2010 à 16:01:07  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

bonjour et bon dimanche le topic :hello:  
 
 
feloch frechy pour la sub [:theorie du ok]  
 

zewok a écrit :

Comme promis, quelques photos de ma montre sur VDark   :hello:  
 
http://img297.imageshack.us/img297 [...] 020610.jpg
 
http://img709.imageshack.us/img709 [...] 020610.jpg
 
http://img684.imageshack.us/img684 [...] 020610.jpg
 
Et le Wristshot  :love:  
 
http://img442.imageshack.us/img442 [...] 020610.jpg
 
Je soutiens ainsi le mouvement lancé par MSAINT, la plongeuse sur cuir  [:aras qui rit]


 
feloc, ya pas ca deboite un vdark [:mossieurpropre]  
 

cisco1 a écrit :

La meilleure version, vous êtes au moins deux dans Lyon à avoir exactement le même modèle.
Mais le vieillot permet parfois d'éviter les boitier en forme de casserole et les chiffres romains pas forcément heureux :o , seules et uniques reproches à faire à ce chronomaster par ailleurs magnifique.
 
--
 
revue de la Waldan Astronic Chronograph
 
[center]http://www.izipik.com/images/20100 [...] edim4r.jpg[/center]
 
Cherchant un chrono habillé je suis tombé un peu par hasard sur cette Waldan.
Je connaissais le nom pour l'avoir vu dans des catalogues Antiquorum sans en savoir plus.
M.Waldan est un Monsieur d'un certain âge maintenant à qui j'ai directement commandé la montre.
Pour la petite histoire, il aurait un lien avec la présentation du El Primero à Rolex mais je n'en sais pas plus.
 
Il m'a assuré avoir fait appel aux meilleurs fournisseurs quand il a fait cette montre il y a quelques années de celà et au vu du résultat je le crois sans hésitation.  :)  
 
Acheter une montre sans l'essayer est un risque mais ici ca valait le coup.
 
Le Look
Présentée dans une joli petite boîte en bois précieux
On peut parler de Patek du pauvre en la voyant, le dessin ressemble beaucoup au chrono QP 3970 (mais les proportions sont meilleures sur la Waldan :D ).
C'est du très classique mais il n'y a aucune faute de goût. Tous les codes des montres élégantes et compliquées sont repris avec bonheur.  :)  
 
http://www.izipik.com/images/20100 [...] redim1.jpg
 
 -Le boitier:
 [:flagadadim]  
L'élégance se retrouve dans le dessin du boitier. :)
L'or est un or rose. Superbe avec cette montre.
Animé du même mouvement qu'un chronomaster, elle parait plus plate, la carrure en rondeur et le fond permette cet effet. :)
http://www.izipik.com/images/20100 [...] edim10.jpg
http://www.izipik.com/images/20100 [...] redim9.jpg
Les cornes ne prennent pas toute l'épaisseur mais sont fines, tout celà contribue à cette impression d'élégance.
Ca donne une montre incroyablement équilibrée et élégante pour un chrono automatique avec calendrier et phase de lune. :)  
 
Détail rare dans ces gammes, le fond est un fond massif une pièce vissé. Ce ne sont pas des vis qui tiennent le fond mais le fond lui même qui se visse. :)
 
 -Le cadran:
 [:flagadadim]  
Gris métallique avec des reflets légèrement beige et assez fortement bombé
Des chiffres Breguet magnifiques associées aux aiguilles feuille, le résultat est très chic.  
Pas de strabisme divergent ou convergent, l'équilibre est là encore respectée. :)
Le cerclage des registres est à peine visible.
 
http://www.izipik.com/images/20100 [...] edim5r.jpg
 
Les aiguilles sont divisées en deux catégories: or pour les fonctions horaires, rouge pour les fonctions chrono.
Ce sens du détail se trouvait plutôt sur les chrono ancien très haut de gamme. Joli point de détail, l'échelle tachymétrique est aussi rouge. Elles sont recourbées pour suivre le cadran bombé.
C'est peut être la seule touche de folie sur cette montre, ce rouge.
Classiquement j'aurais bien vu une échelle tachy bleue et des aiguilles chronos bleuies, mais ce rouge donne une petite touche de couleur en plus.
 
La lune est celle des Zénith avec ses petites étoiles, très sympathique.
http://www.izipik.com/images/20100 [...] redim8.jpg
 
Le Saphir bombé est visible ici.
http://www.izipik.com/images/20100 [...] edim6r.jpg
 
 -Le mouvement:
 [:flagadadim]  
c'est le El Primero, sûrement un des meilleurs mouvements industriels.
C'est évidemment pas un Lemania de haute finition, mais  en mouvement industriel c'est sûrement (et encore aujourd'hui) le meilleur choix possible.
La fluidité des secondes chrono est un régal, le tic tac infernal du mouvement, et une fiaibilité remarquable pour ce genre de complications.
 
Allez il faut bien lui trouver des défauts...
Les indications du jour et du mois blanc sur noir auraient peut être été mieux sur fond blanc. Mais pour la laisibilité je pense que cette solution est un peu meilleure.
Ha si l'indication de mois en italien, ca ne me gêne pas outre mesure, mais c'est une erreur de montage amusante  :D  
 
En conclusion je suis très très heureux de cette montre.  [:lavie_lavraie]  
Bien que la marque soit inconnue, elle a tout d'une grande comme dit la publicité, je trouve que c'est une bombe.
Il me manquait une montre habillée, je suis content de l'avoir trouvée. [:mossieurpropre]  
 
[center]http://www.izipik.com/images/20100 [...] dim11r.jpg[/center]


 
belle revue :jap:  
et le TAGREVUE ? :D  :o  
 

n°22789063
facedehari​cot
Posté le 31-05-2010 à 23:45:36  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

taggrevue / tagrevue  [:mad_overclocker]  
 
Une petite revue sur mon premier chronographe mécanique acquis par le biais de MSAINT, la Poljot Strela.
 
Un peu d’histoire :D
 
Fondée sous les ordres de Staline en 1930, la marque POLJOT (en russe полёт, le vol) est une des marques de la première usine horlogère de Moscou (voir aussi "Sekonda" seconde, "Strela" flèche, "Wostock" Est, "Buran", "Raketa" fusée).
 
Différents calibres sont utilisés :
• le calibre 2612 (2612.1 avec dispositif de réveil)
• le calibre 2614 manuel, 17 rubis, autonomie de 42h
• le calibre 2623 manuel, 17 rubis, années 60, (2623-h pour cadran 24 heures)
• le calibre 2624 automatique, d'origine suisse ETA, date à 3h, (2624-2 avec date à 6h)
• le calibre 2416 automatique, 31 rubis
• le célèbre 2824 automatique, d'origine suisse ETA
• le calibre 3017 chronographe copié sur le Vénus suisse des années 50, avec seulement 19 rubis, calibre équipant les anciennes Strela
• le calibre SU3105 d'origine russe Molnija, manuel, 18 rubis, 18000 alternances par heure
• le calibre 3133 chronographe, clone du suisse Valjoux-7734, date dans un guichet à 4-5 heure. Le 3133 est produit sur des machines rachetées aux Suisses vers 1980 lorsque le quartz a détrôné le mouvement mécanique. Il possède 23 rubis pour 21.600 alternances par heure, une réserve de marche de 45 heures environ, pour une précision d'environ 10-20 secondes/jour, il équipe notamment la Strela depuis la fin des années 70
• le calibre 31679 manuel sur base 3133, version avec calendrier lunaire
• le calibre 31681 manuel sur base 3133, version avec un totaliseur des heures sur 24h ou heures sur 24h (documents peu précis)
• le calibre 31682 manuel sur base 3133, 25 rubis, version avec calendrier lunaire, heures sur 24h, 21600 alternances par heure
• le calibre 53303 montre de marine, 22 rubis, balancier compensé, 53 mm diamètre
 
La Poljot Strela calibre 3133 :
 
N’ayant pas une grande expérience horlogère, le premier contact avec la Strela a été très satisfaisant pour un chrono que l’on peut qualifier de bon marché (on le trouve à moins de 300 euros actuellement). Le boitier est bien fini alliant un mix de parties brossées/polies. Cette version a la particularité d’avoir un cadran plein de relief et pas plat comme d’autres Strela. Cependant avec cette version, point de matière lumineuse à l’instar des autres versions, un point que je ne trouve pas forcément négatif même s’il peut s’avérer confortable pour certaines rares occasions.
Ma Strela est une version avec écritures en cyrillique. Malheureusement, le fond transparent se voit gâché par ces écritures:/
Le guichet de date se trouve entre 4h et 5h comme on peut le voir sur la photo suivante:
http://hfr-rehost.net/self/pic/150bc32342303e112b37d6b3e913a9975911336a.png
 
http://hfr-rehost.net/self/pic/d1b4674884f7a7812f67094ae06b1f2e38ceb496.png
 
 
L’entre-corne mesure 19mm, ce qui n’est pas courant et qui peut poser problème si on veut un bracelet bon marché de cette taille, sinon un 20 mm passé à l’étau fait parfaitement l’affaire (c’est mon cas).
http://hfr-rehost.net/self/pic/0b1e66e64f8c38f7580e182c29a08b4312f6bf62.png
 
 
La montre fait environ 12 mm d’épaisseur et est animée par un mouvement Poljot 3133 dont la base est un Valjoux 7734. Elle est d’un diamètre de 39 mm sans couronne et 41 mm avec.  
http://hfr-rehost.net/self/pic/050afb30a1520ccf42557488bf241ae44818a1a9.png
 
 
Un petit wristshot sur mon poignet de 16,5 cm:
http://hfr-rehost.net/self/pic/ced3562d49ee38e766c53ac1c063a9cd71aeaaac.png
 
 
Après quelques jours d’utilisation, la montre se fait parfaitement oublier, elle est très confortable,  je trouve la lisibilité excellente pour un chrono, la fonction chronographe a un déclenchement viril mais c’est tant mieux, il ne se déclenchera pas de manière imprévue ! L’arrêt et la remise à zéro de celui-ci sont par contre beaucoup plus agréables.
Je ne trouve pas la couronne très pratique, sa prise en main ne me semble par aisée et est peut-être un peu "légère" mais elle joue parfaitement son rôle. La Strela étant ma première montre mécanique je ne peux comparer le remontoir à un autre…
 
Je n’ai pas encore pu vérifier la RDM, ni la précision (qui d’après MSAINT est très bonne).
 
J’ai mis du temps à me décider et je me demande maintenant pourquoi !! Merci Marcos :jap:
 
Merci aussi d'avoir eu la bonne idée de modifier la boucle ardillon:
http://hfr-rehost.net/self/pic/15915a26f86c581be59c03f5b83554b25955de8c.png
 
 
Elle est maintenant brossée/polie, ce qui la rend très homogène avec la montre.
 
PS: je referai bientôt des photos, je ne suis pas encore au point avec un éclairage naturel :/
 
 
J'en profite pour me présenter après quelques mois de présence sur le topic:
 
facedeharicot, Florian, 23ans, élève ingénieur en informatique, Apt(84)/Montpellier(34)
 
Mes montres:

  • Seiko Sportura "Black Panther" Titane SNA017P
  • Seiko 5 SNXE37KN
  • Seiko 6139-6002 Pepsi
  • Omega Genève
  • Poljot Strela 3133


A venir:  

  • Omega Speedmaster
  • Des montres de dotation

Message cité 14 fois
Message édité par facedeharicot le 01-06-2010 à 13:17:26

---------------
Projet 2014 : Pas de montre ? :o / Les singes, c'est que des racailles.
n°22845794
bestak
Denboraren orratzak
Posté le 05-06-2010 à 19:58:19  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Smiths Military 39mm PRS-29B
 
http://images.imagehotel.net/4567xk67qg.jpg
 
Cette montre est une ré édition de la montre Anglaise militaire  Smiths W10
Elle est réalisé par Eddie Platts de Timefactors.co ;uk
Eddie a réalisé 2 modèles d’aspect le plus fidèle possible avec l’original.
 
La Smiths PRS-29A est celle qui en est le plus proche puisqu’elle est du même diamètre 36mm et possède un verre acrylique comme l’originale. Bien sur le mouvement est un mouvement récent un ETA2801-2. Elle possède des pompes fixes ce qui nécessite l’usage de bracelets nato ou de bracelet cuir appelés « open end ». C’est la version pour puriste
http://images.imagehotel.net/j1otv9bdci.jpg
Celle que j’ai achetée est la version 39 mm, la PRS-29B Outre sa taille elle diffère de l’originale et de sa consœur PRS-29A par le fait qu’elle dispose d’un verre saphir double-dôme avec traitement antireflets à l’intérieur.
http://images.imagehotel.net/w0k5ap3ut0.jpg
Eddie a évité la copie servile est remis le design à  jour en évitant les écueils.
 
Par rapport à l’originale, l’aiguille des heures est légèrement plus courte. Sur la 39mm les 2 aiguilles sont de même largeur contrairement à la version 36mm et à l’originale. Garder cette spécificité aurait donné un effet disgracieux lié au changement d’échelle.
http://images.imagehotel.net/7h85i9az8i.jpg
Le tritium n’étant plus autorisé, le Luminova le remplace avantageusement et de ce fait le cadran s’orne d’un L au lieu du T historique.
http://images.imagehotel.net/gp1876d78t.jpg
L’inscription « Great Britain » en lieu et place de « Made in England » s’explique par le fait que la montre est assemblée en Allemagne.
La taille de 39mm permet d’avoir une montre d’une taille plus actuelle sans pour autant trop s’éloigner du standard historique.
http://images.imagehotel.net/ao7exaazmb.jpg
Elle dispose d’anses percées pour faciliter le changement de bracelets, la couronne n’est pas siglée.
http://images.imagehotel.net/fyt9aez49m.jpg
 
La montre dispose d’un fond plein. La numérotation xxx/10, ici 027/10 indique que la montre est la 27ième de l’année 2010 pour ce modèle. La « 6645-99-300-1595» est le N° de stock OTAN que Eddie a obtenu pour sa montre.
http://images.imagehotel.net/qxhq4nkjte.jpg
 
La montre est livrée en standard montée sur un NATO gris et avec 2 bracelets cuir (1 noir et 1 marron) que vous pourrez voir un peu plus loin dans les photos qui suivent, ainsi qu’avec un étui de voyage pour 2 montres.
 
http://images.imagehotel.net/n07awulhz9.jpg
 
J’ai achetée en même temps 1 Nato speedbird RAF pattern, c’est celui avec lequel les photos précédentes ont été réalisées.
http://images.imagehotel.net/7jka076l13.jpg
Ainsi qu’un Nato Orange Bond RAF pattern.
 
Place maintenant aux photos prises le jour de son arrivée:
http://images.imagehotel.net/q78wbmqfel.jpg
 
http://images.imagehotel.net/obnhje1mmp.jpg
 
http://images.imagehotel.net/jnpjs5blx1.jpg
 
http://images.imagehotel.net/u5nxbooc8p.jpg
 
http://images.imagehotel.net/uqbv906ehc.jpg
 
http://images.imagehotel.net/dblfmaxzkh.jpg
 
http://images.imagehotel.net/qkwsg66w7h.jpg
 
http://images.imagehotel.net/tildl9lc76.jpg
 
http://images.imagehotel.net/0gm9zt1dst.jpg
 
http://images.imagehotel.net/5ev40lfmxz.jpg
 
http://images.imagehotel.net/yqopysr7ls.jpg
 
http://images.imagehotel.net/ev7hmagr2b.jpg
 
http://images.imagehotel.net/y80surgau4.jpg
 
http://images.imagehotel.net/og5iuse8dy.jpg
 
http://images.imagehotel.net/cevsj1vhss.jpg
 
http://images.imagehotel.net/6x3ylj91wb.jpg
 
http://images.imagehotel.net/grzlp5gj3n.jpg
 
 
Références :
Timefactors : http://www.timefactors.com/smiths.htm
La Smiths historique:  
http://ninanet.net/watches/others1 [...] miths.html
http://www.broadarrow.net/smiths.htm
http://www.antiquewatchcouk.com/wa [...] chNEW3.htm
 
Spécifications :
MODEL   Smiths Military 39mm PRS-29B
CASE
   
Material :               316L stainless steel, brushed finish
Diameter:              39mm
Lug to lug height:   50.9mm
Thickness:             11.1mm to the top of the crystal
Lug spacing:           20mm
Anti-magnetic:        50,000 A/m
Water resistance :  10 ATM/100 metres/330 feet
Weight:                  60 grammes (head only)
Features: Full anti-magnetic cage, screw back, shoulderless springbars with drilled lugsDIAL
     
Colour:                   Semi-matte black, white printed numbers
Luminous:             Hour markers Super Luminova C3
 
HANDS
     
Style:                     Polished steel frame, luminous fill
Luminous :            Super Luminova C3
 
CRYSTAL
     
Type:            Hi-dome sapphire, 34.5mm diameter x 1.5mm thick x 3.7mm high, A/R coating on underside
 
MOVEMENT
     
Calibre:       ETA2801-2 standard, 17 jewels, Incabloc, hacking seconds and hand-winding
 
STRAP:     Fitted with grey NATO strap plus two French leather straps in black & brown
 
NATO STOCK No :  6645-99-300-1595
 
/ Tagrevue ou Taggrevue

Message cité 12 fois
Message édité par bestak le 05-06-2010 à 20:12:40

---------------
Betizu est vachement jolie -Origami watch Co cadran N°02 -Mes ventes
n°26336319
supapictav​e
Embrouilleur
Posté le 03-05-2011 à 20:56:10  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Voilà donc directement la taggrevue / tagrevue qui suit mon paquet non déballé de ce matin, histoire de court-circuiter quelques étapes du guide Mantafahrer. On va causer de Prometheus. Rien à voir avec Ridley Scott et Charlize Theron, mais après avoir dis ça j'en vois bien me reprocher de ne pas avoir illustré, alors voilà.
http://uppix.net/3/b/8/8ed28fb17f2e90e3715da17ad4d3f.jpg
 [:vindev_hell]
 
Rien à voir donc, puisque le paquet ne contenait pas une jolie blonde ou un alien, mais une jolie Prometheus Ocean Diver GMT (oh hé oh, viendez pas râler hein !).
http://uppix.net/4/4/5/8bbcb9b6f24e5355f2bcbb6acf6e5.png
Pour le contexte, Prometheus est une petite et jeune boîte portugaise, emmenée avec enthousiasme par son créateur Carlos Carvalho, créée en 2008. Fasciné par les montres mécaniques, il a décidé de créer les siennes, en gardant à l'esprit qu'elles devaient être sympa à porter, de bonne qualité pour un budget raisonnable. Beaucoup ont le même crédo (le premier qui me vient dans le genre c'est Techné), la OD GMT remplit-elle ses objectifs ? (problématique ; grand I ; grand II ; argh, vade retro)
Les Prometheus peuvent s'acheter sur le site de la compagnie, et leur forum officiel est hébergé chez Watchuseek.
 
Le modèle qui nous intéresse fait partie de la série Ocean Diver, des montres mécaniques automatiques de plongée, étanches à 300m, utilisant un boitier de type "super compressor" (j'y reviens plus bas). Le modèle de base est la Day/Date, ont suivi ensuite la GMT, puis un chrono. Chaque modèle est sorti à 500 exemplaires.
 
http://uppix.net/0/d/b/1b65d1ea777c24ee9f7604449f752.jpg
 
La série a eu une genèse assez difficile et a connu de nombreux reports malgré un cycle de création assez court. Le design global de la montre est le résultat d'un concours lancé par Prometheus sur Watchuseek et qui a rencontré un écho favorable dans la communauté. Le dessin finalement retenu est signé par Brian F. Green, dont le nom est gravé sur le fond de toutes les Ocean Diver. C'est une première pour lui, qui rêvait de dessiner des montres depuis des années sans être jamais passé à l'acte sérieusement. Le concours sur WUS était donc une opportunité de mettre un pied dans ce petit monde, et ça a payé.
La montre telle qu'imaginée par Carlos Carvalho à l'origine devait être assemblée en Chine avec un mouvement chinois pour réduire au maximum les coûts. Mais après le retour de plusieurs prototypes, la qualité s'est avérée décevante. Pour remplacer le mouvement Seagull ST-16 envisagé dans un premier temps, des tests ont été faits avec des mouvements Miyota, mais M. Carvalho n'étant toujours pas satisfait par la finition des modèles de préproduction, il a décidé de reprendre le projet presque à zéro et a rapatrié la fabrication de la montre en Suisse, avec des mouvements suisses. C'est ainsi que l'on trouve un ETA 2836 dans la Day/Date, un ETA 2893-2 dans la GMT et un increvable Valjoux 7750 dans le chrono. Et une légère explosion des coûts, le prix envisagé pour les toutes premières versions était moins de 200€ hors taxes (167 selon les toutes premières estimations de Green) pour la Day/Date, le prix final sera de 339€ HT. Le dessin de la montre a par la même occasion largement été modifié pour hisser encore un peu plus le niveau de qualité vers le haut.
 
Au final le choix du dessin de la montre s'est fait en juillet 2008, les premières pièces puis un premier proto monté sont apparus en octobre et novembre-décembre 2008, les protos définitifs sont arrivés en juillet 2009, pour une livraison des toutes premières montres début décembre 2009. La date de livraison d'origine était plutôt prévue vers février 2009.
Du premier design à la montre finale, pas mal de choses ont changé, pas seulement le mécanisme. D'important modifications ont été apportées au boitier, qui passe d'une finition plutôt brossée à une finition microbillée avec diverses modifs du dessin, le cadran a subit pas mal de changements, les aiguilles ont aussi évolué (pas forcément dans le bon sens, cf. plus bas), le fond d'origine devait être transparent et gravé au laser... Brian Green avait tenu à l'époque un blog sur le processus de création de la montre (voir dans les liens plus bas), je vous laisse apprécier l'évolution sur les photos. On trouve plein d'infos sur son blog, notamment le dessin d'origine, les premières modélisations 3D de la montre, les premiers diagrammes techniques, les premiers bracelets envisagés... C'est intéressant de pouvoir suivre la conception pas à pas, les choix techniques retenus, le tout commenté par Brian Green pour qui c'était la première expérience de conception/production d'une montre.

Premier prototype assemblé :

http://i13.photobucket.com/albums/a259/bfgreen/blog/watch5.jpg
http://i13.photobucket.com/albums/a259/bfgreen/blog/back1.jpg
Crédits Brian Green
 
J'ai croisé pour la première fois une photo de la Ocean Diver dans une rétrospective des plongeuses 2010 sur Le Blog des Montres (ça vaut ce que ça vaut), alors que je cherchais des infos sur Christopher Ward. J'ai gardé la montre dans un coin de ma tête, mais j'ai été vite déçu de voir que j'arrivais trop tard pour la Day/Date, dont les 500 exemplaires étaient déjà partis (peut-être pas toutes les 500, mais en tout cas elle était indispo sur le site et l'est toujours). J'avoue que je n'avais alors pas prêté plus attention que ça à la GMT, mon budget étant réservé pour autre chose. Puis à l'occasion d'une visite récente sur le site Prometheus, je me suis rendu compte que la GMT était encore dispo. J'ai alors craqué, et j'ai bien fait, car le lendemain même la montre était marquée comme indisponible. J'ai eu le nez creux donc.
La transaction s'est faite sans accrocs, le paiement a été effectué par Paypal le samedi soir, j'ai reçu le mail de Carlos confirmant l'envoi du paquet lundi soir, et le port (rapide) assuré par Fedex/France Express m'a permis d'avoir la montre en mains mardi matin (et ce coup-ci ils ont bien retenu l'adresse de mon boulot) [:perco_35:2]
Elle est numérotée 096/500.
 
Rappel des caractéristiques :
- Diamètre :  44,00 mm
- Corne à corne :  51,40 mm
- Epaisseur : 14,50 mm
- Poids avec bracelet silicone : 123gr
- Bracelet 22mm
- Boitier en acier 316L, finition microbillée
- Mouvement ETA 2893-2
- Index/aiguilles tartinées de Superluminova C3
- Verre saphir
- Etanchéité 300m
- Lunette interne, rotation unidirectionnelle, 120 clics
- Deux couronnes (réglages du calibre à 4h, vissée, réglage de la lunette à 2h, non vissée)

 
Le packaging ne donne pas dans le luxe dément à coup de grosses boîtes tapissées de cuir qui sentent le plastique et de moults papiers/cartes qui donnent l'impression d'avoir acheté une Rolls Royce. Ici la montre est livrée dans une petite boîte noire sobre mais assez lourde, avec un intérieur tapissé d'une moumoute noire douce au toucher. On y trouve le manuel, succinct qui traite de toutes les montres de la série, qui fait aussi office de carte de garantie et deux bracelets en silicone, un noir monté sur la montre, et un orange/rouge fluo.
 
http://uppix.net/b/d/f/b4f7375853d863e9ad57099588f2ft.jpg
 
http://uppix.net/6/a/9/25fcfe0aa1be355bd875b63e6e6cc.jpg
 
http://uppix.net/8/1/1/3b7494a91d74e0c34a56326bc3a57.jpg
 
Ce qui marque au premier abord, c'est l'aspect imposant de la montre, et la sensation de qualité qui s'en dégage. Le toucher du boitier microbillé est très doux, très agréable. La lunette rotative étant interne, le cadran est de taille raisonnable, le saphir mesure 36mm de diamètre. La montre est globalement bien balèze, épaisse, et ne sera peut-être pas adaptée à tous les poignets, mais elle est en fait beaucoup moins massive qu'elle ne pourrait le laisser penser sur les photos. Le boitier fait 44mm de diamètre sans intégrer les couronnes, mais il n'y a pas d'épaulement pour celles-ci et les cornes sont assez courtes et fines, ce qui aide aussi. C'est essentiellement son épaisseur importante qui donne cet aspect imposant. Sur mon poignet de 19cm ça passe nickel, et j'aime bien ce genre de format qui impose quand même une certaine présence physique au poignet. Elle n'est pas excessivement lourde, mais en rajoutant le poids d'un bracelet type Watchadoo, ça doit commencer à faire.
 
http://uppix.net/5/b/0/b512128e65728af8966fe467da6f7.jpg
(z'occupez pas, j'ai pas nettoyé le saphir avant la photo...)
 
http://uppix.net/2/5/e/0534ed6d51ee5a2550a148a95cbd9.jpg
 
http://uppix.net/7/8/e/68deabe14cab196c4e469b6ac5eeb.jpg
 
On trouve sur la tranche droite les deux couronnes caractéristiques de nombreux boitiers type super compressor. La couronne à 4h sert au remontage manuel, au réglage de l'aiguille 24h, de la date, et de l'heure. Elle est vissée. La couronne à 2h permet d'actionner la lunette interne, mais n'est pas vissée, il est indiqué dans le manuel qu'il faut éviter de la manipuler sous l'eau. Je me serais attendu à ce que la lunette soit bidirectionnelle (sans vraiment savoir pourquoi, ça me paraissait cohérent avec le système de rotation par couronne), mais elle bien unidirectionnelle. La manipulation de la lunette ne souffre d'aucun défaut, la couronne ne présente aucun jeu, les clics sont francs, même si la manipulation est moins pratique qu'une lunette externe quand la montre est portée. Un croisillon est gravé sur les couronnes.
A noter que la Day/Date et la GMT partagent exactement le même boitier, mais celui du chrono connait des aménagements. Les poussoirs et la couronne du mouvement prennent place sur la tranche droite, la couronne de la lunette a quant à elle déménagé à 10h.
Les couronnes s'enfoncent un peu dans la masse du boitier, elles sont donc relativement bien protégées même sans épaulement.
 
http://uppix.net/0/3/8/1693b8f9a52e08b585b21f069fe7ct.jpg
 
Le fond est vissé et joliment gravé. On y retrouve les infos habituelles, ainsi que le nom du dessinateur de la montre Brian Green. Pour le démontage Prometheus a opté pour un système de prise à dents "alarolesque". Aucune idée de l'intérêt intrinsèque du système (question d'épaisseur du fond peut-être, ou relative au boitier super compressor cf. ci-dessous), mais ça change, et ça fait un fond très homogène à regarder.
 
http://uppix.net/d/0/8/19f56757be4a9d804d49671bbbd85.jpg
 

Citation :

[branlette intellectuelle]
Après quelques recherches j'ai un doute sur la qualification "super compressor" du boitier, technique brevetée par Ervin Piquerez S.A (EPSA) en 1953, pourtant indiquée comme tel sur le site Prometheus. Ca concerne le montage particulier du fond qui permet d'assurer une meilleure étanchéité à mesure que la pression augmente avec la profondeur : à pression normale le fond n'est pas appuyé au maximum sur le joint du boitier, avec la profondeur la pression appuyant sur le fond le fait jouer, et l'appuie de plus en plus fort sur le joint.
Selon mes observations, le boitier de la Diver GMT présente de nombreuses caractéristiques des super compressor des années 50-60, notamment le motif de croisillon gravé sur les couronnes, les deux couronnes et la lunette interne (bien que certaines compressor soient à lunette externe et/ou couronne unique), et le fond qui nécessite un autre outils qu'une clé à points pour l'ouvrir (ici une clé à dents). Cependant selon ce site (lui même fondé sur des observations personnelles), le positionnement des couronnes est identique sur pratiquement tous les boitiers SC (sauf ceux à une couronne bien entendu), la première à 11 minutes, la seconde à 19 minutes. Les couronnes de la Diver GMT sont donc un peu plus espacées que la normale constatée avec des couronnes à 10 et 20 minutes, voire 9 et 21 (cf. les Longines Legend Diver Date, JLC Master Compressor...). L'autre élément qui me fait douter est que sur les premiers proto le fond était transparent avec une ouverture à points très standard, et aucun dispositif particulier, c'était visiblement un bête fond vissé. Je penche donc plutôt pour un "hommage" aux boitiers SC qu'un vrai boitier de ce type. Après peut-être que les modifications du boitier lors du changement vers le fournisseur suisse et la redéfinition de la montre ont été plus profondes que de simples changements esthétiques. Mais a priori, sur les photos des prototypes finaux, le nouveau fond semble lui aussi être simplement vissé sans aucun autre artifice.
Le seul moyen d'en avoir le coeur net serait de démonter le fond et vérifier son système de maintien et la présence d'un ressort de compression, si j'ai bien intégré la technique. Mais d'une je ne vais pas m'embêter à prendre ce risque (de toute manière, sans outils...), et de deux avec mon expertise plus que limitée, je vais me contenter de croire Prometheus (pour ce que ça change...). Peut-être aussi que je raconte plein de conneries (merci d'être indulgents dans ce cas, c'est pas faute d'avoir essayé de me documenter), et que je me suis monté le crâne en lisant plein de reviews et en examinant à la loupe chaque photo que je trouvais durant mes délires de fièvre CHIeuse. D'où la balise fort appropriée qui ouvre et ferme cette longue parenthèse [:the geddons]
Si l'un d'entre vous en sait plus néanmoins, ça m'intéresse. Je pense que pour ma culture personnelle, je poserai un jour la question à Carlos Carvalho via WUS ou par mail.
[/branlette intellectuelle]


 
Les cornes sont percées, les barres de rétention du bracelet sont vissées des deux côtés, et nécessitent donc deux tournevis pour être retirées. Ce que je n'ai pas sous la main (j'ai qu'un seul tournevis de 1mm qui passe, 1.5mm c'est trop gros), dommage j'aurais bien essayé le bracelet rouge. Pas forcément évident donc, mais c'est du costaud je pense. Les vis affleurent légèrement sur le côté des cornes. Faut faire gaffe de pas faire une griffe sur le boitier lors de la manipulation en revanche... Les vis sont sécurisées avec un peu de glue Loctite, Prometheus conseille de passer un coup de sèche-cheveux avant pour détendre la colle, histoire de ne pas avoir à forcer, et conseille d'en remettre un petit point sur le pas de vis lors du remontage.
Des vis hex auraient peut-être été mieux adaptées, d'ailleurs sur certaines photos notamment avec des bracelets métal Watchadoo, on voit la montre équipée de hex. Faut que je me penche sur la question.
 
Ce qui choque à première vue sur le cadran c'est la masse de lecture que l'on y trouve. A l'extérieur la lunette est graduée en rouge et blanc avec son V luminescent verdâtre pale à 12h, puis allant vers le centre on croise les index 24h rouges, puis les index 12h blancs ou verdâtres pour ceux couverts de luminova, doublés point/traits pour les principaux, les index 12/3/6/9, le guichet de date à 4h30, et enfin le marquage Prometheus et l'ancien logo de la marque sous les 12h (il ont changé depuis).
La trotteuse rouge avec son pois de luminova ressort bien, les aiguilles heures/minutes sont sobres mais lisibles et se détachent bien du cadran grâce à leur large bande de luminova (heureusement car sinon elles sont mates comme le cadran lui-même), l'aiguille 24h est bien discernable avec son, euh... Crucifix rouge au bout.
Chargé donc, mais pas illisible. C'était une de mes craintes sur les photos, mais elle était infondée. Le cadran de la Day/Date doit quand même être un peu plus équilibré. La date est blanche sur fond noir, c'est un détail tout bête mais ça contribue grandement à son intégration sur le cadran, bien vu. Et  la forme en V du 12h de la lunette le rend parfaitement lisible quelque soient les conditions.
Le SuperLuminova C3 a l'air sacrément lumineux vu comme ça, je dirais presque autant que le Lumibrite de ma Seiko Stargate. A voir durant mes insomnies.
 
http://uppix.net/5/3/7/c3e97de9cd6b7c182b0f868dbc2b9.jpg
 
J'ai sur le cadran quelques réserves cependant.
La première porte sur les aiguilles heures/minutes, elles sont sobres et lisibles disais-je, mais à mon goût ne se différencient pas assez entre elles. Je doute d'y être confronté un jour, mais je dirais que dans certaines conditions, il serait possible de les confondre. Un dessin différent ou une différence de longueur plus marquée serait plus appropriée. En fait je pense que les aiguilles des tous premiers protos de la montre, intégralement couvertes de luminova avec une différence de longueur plus marquée, auraient été plus adaptées malgré leur aspect beaucoup moins neutre pour une plongeuse. Enfin, l'aiguille 24h n'est pas luminescente, donc inutilisable de nuit. Et pour chipoter un peu plus, le guichet date est assez profond, et assez brut dans sa découpe.
Petites erreurs d'exécution donc. Cependant ça ne nuit absolument pas au plaisir de se plonger dans ce cadran qui déborde de couleurs.
 
Globalement, et mis à part mes réserves essentiellement esthétiques sur le cadran, je n'ai absolument rien à redire sur la finition de la montre, le boitier est absolument parfait, et en termes d'assemblage le cadran, la lunette interne et les couronnes aussi. Ca sent le sérieux, le costaud, le truc fait pour durer, les formes sont précises, rien ne bave, rien ne bouge. Aucune idée de la façon dont va vieillir l'aspect microbillé, mais c'est très chouette, de visu et au toucher. Celui de ma Techné Goshawk a déjà pris quelques rayures, et le fait est que ça prend aussi un peu les traces de doigts.
 
Les bracelets fournis sont en silicone, très souples et très longs (adaptés pour une combi de plongée). Je n'avais jamais eu ce genre de bracelet au poignet, c'est extrêmement agréable, ça s'adapte immédiatement à la forme et à la chaleur du corps. La mention PWC est gravé sur la boucle à l'aspect brossé. C'est très naturel au porté en fait, je suis étonné par rapport à un bracelet en caoutchouc normal. En revanche ça bouffe la poussière comme pas permis, un vrai rouleau de scotch. C'est dommage. Le rouge doit être moins soumis à ce problème (visuellement), sur le noir c'est vite moche. D'où la volée de Rhino 2 boucles que j'ai acheté en parallèle (à venir cette semaine). Ca ira je pense parfaitement à la montre, à suivre (faut juste que j'arrive à démonter les barres...). J'ai l'intention d'investir aussi dans un Watchadoo métal microbillé, qui semble aller parfaitement à la montre (voir les photos dans les liens plus bas).
 
Pas grand chose à dire sur le mouvement, le 2893-2 est connu, fiable, blabla... Oui c'est une "fausse" GMT, mais honnêtement, je m'en fiche un peu dans la mesure où je n'ai pas beaucoup l'occasion de changer de fuseau horaire en ce moment (mais je comprends la logique et l'utilité des vraies GMT type GMT Master ou Omega avec 2893 trafiqué). C'est un bon tracteur, précis, pour l'instant ça me suffit.
 
Voilà voilà. En conclusion j'en suis super content. Non seulement c'est une montre que je ne risque pas de croiser tous les jours, elle ne ressemble à rien que j'ai déjà dans ma boîte, elle a vraiment une "tronche". Mais en plus elle est vraiment très chouette au poignet, la finition est excellente, le tout pour un budget relativement raisonnable (610€ pour la GMT, 410 pour la Day/Date, 880 pour le chrono). Elle a ses défauts, c'est pas de la haute horlogerie, mais elle a une vraie présence. Mission accomplie pour Pometheus en ce qui me concerne.
En plus on peut en fouillant retracer toute son histoire, des premières ébauches à la montre finale, ce qui est assez sympa. Je ne me vois pas la quitter avant un certain temps ! Et j'avoue que si je croise une Day/Date à l'occasion, elle viendra peut-être rejoindre sa soeur. J'accroche pas au chrono, malgré les poussoirs plutôt bien intégrés, dans l'esprit "plongeuse".
J'espère en tout cas que vous avez apprécié la lecture, et que j'ai réussi à vous intéresser à cette montre. Avant de dégager avec ma merde, encore quelques photos, et de la lecture pour les plus curieux en dessous.
 
Rouist'chotte :
http://uppix.net/1/c/0/81ac0d50ad47d98f202acb7fbc82a.jpg
 
http://uppix.net/0/e/a/7d0dc17e1d03ff8465c4d38bcab0d.jpg
 
Le terrible environnement humide qu'elle aura à affronter tous les jours :
http://uppix.net/0/c/6/cd348d13830603ac6d35429e3557c.jpg
 
Loumechotte (jeu : deviner le temps de pose) :
http://uppix.net/8/a/4/20ca9a8549b4819fc57f8ff869764.jpg
 
Pour infos, Prometheus a récemment sorti une nouvelle plongeuse, la Jellyfish, équipée de tubes tritium Microtec mais avec un dessin beaucoup plus fade et bien moins inspiré à mon goût, et paraît-il une finition en dents de scie au niveau du bracelet. En revanche Carlos Carvalho travaille sur un nouveau projet, la Manta Ray, plongeuse donnée pour 1001m (?), qui pourrait déboucher sur quelque chose de pas mal d'après les premiers visuels, avec notamment un système de changement de la lunette par vis, un peu comme sur la Steinhart Proteus (série limitée sympa réservée aux membres Watchuseek). A suivre !
 
Maintenant quelques liens :
 
Site Prometheus :
http://www.prometheuswatch.com/
 
Quelques étapes du développement de la montre grapillées sur Watchuseek :
Topic général : http://forums.watchuseek.com/f242/ [...] 08544.html
Concours de design : http://forums.watchuseek.com/f77/w [...] 57731.html
Photos du premier proto : http://forums.watchuseek.com/f242/ [...] 90974.html
Photos d'un des tous premiers protos montés, par le dessinateur de la montre : http://forums.watchuseek.com/f242/ [...] 16580.html
Premier proto assemblé : http://forums.watchuseek.com/f242/ [...] 04768.html
Premier lumeshot avec un cadran de proto : http://forums.watchuseek.com/f242/ [...] 21248.html
Présentation de la montre définitive : http://forums.watchuseek.com/f242/ [...] 62931.html
Ouverture des précommandes : http://forums.watchuseek.com/f242/ [...] 63171.html
Photos du proto définitif : http://forums.watchuseek.com/f242/ [...] 83446.html
Blog de Brian Green, dessinateur de la montre (nombreuses photos des premiers proto) : http://bfjggshock.blogspot.com/
 
Reviews de la GMT :
http://forums.watchuseek.com/f67/p [...] 98910.html
http://www.time2watch.net/Prometheus.htm
http://www.thedivewatchconnection. [...] 59&start=0
http://www.legitlifestyle.com/prom [...] mt-review/
http://www.leftlanelife.com/watche [...] #post84084
http://www.legitlifestyle.com/prom [...] mt-review/
 
Un lien avec plein de chouettes photos, bien plus que les miennes :
http://www.photowatches.eu/thumbnails.php?album=454
 
Comment changer son bracelet :
http://forums.watchuseek.com/f242/ [...] 33550.html
 
Glouglou, une vidéo sous l'eau (vous pouvez couper le son...) :
http://www.youtube.com/watch?v=f4Sk0qcun3o
 
Reviews de la Day/Date :
http://forums.watchuseek.com/f74/p [...] 79471.html
http://www.ablogtoread.com/prometh [...] ch-review/
http://www.watchreport.com/2010/01 [...] diver.html
http://leblogdesmontres.fr/2010/02 [...] r-daydate/

Message cité 16 fois
Message édité par supapictave le 07-02-2012 à 10:48:03

---------------
Feedback
n°26377145
invresion
Posté le 07-05-2011 à 21:32:54  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bonjours à tous !
 
Après une petite recherche rapide, il me semble qu’il n’y ait jamais eu de présentation un peu étoffée d’une Nomos en plus de 12080 pages  [:kratos77]  
Je me propose modestement d’y remédier.  
 
Et pour ce faire, voici une petite revue (Tagrevue ? Taggrevue ?) de ma Nomos Tangente qui tient une place particulière pour moi puisque c’est la première montre mécanique que j’ai achetée.
Mais commençons par le commencement. La marque Nomos a été créée en 1999 par Roland Schwertner. Elle s’installe à Glashütte en Saxe et compte donc des voisins horlogers prestigieux comme Glashütte Original ou A. Lange & Söhne. Le premier modèle dévoilé au public est la Tangente, il est aujourd’hui encore au catalogue. Le succès est là et de nombreuses déclinaisons et séries spéciales verront le jour. Je vais vous présenter l’une d’elles : la Nomos Tangente 100 Jahre Wempe Chronometermerke qui commémore comme son nom l’indique le centenaire de l’atelier Chronometermerke de Wempe.
 
http://img11.hostingpics.net/pics/517900i1.jpg


 
La montre est livrée dans une boite allongée en bois noir avec pour seule décoration « Nomos » écrit en lettres argentées. Il semble que cette boîte soit commune à toutes les Tangente. A l’intérieur, la montre bien sûr mais également un petit livret sur la marque, malheureusement en Allemand … Cet ensemble pourrait sembler chiche mais correspond bien à l’esprit Bauhaus de la montre, minimaliste et fonctionnel (et puis, le prix étant relativement faible, on ne s’attend pas à une multitude de boîtes et sur-boîtes types poupées russes).
 
http://img11.hostingpics.net/pics/174597i2.jpg
 
Ce qui interpelle tout d’abord avec les Nomos, c’est la pureté des lignes : aucune fioriture, pas de décoration inutile et pour cause : le design est dicté par les préceptes du Bauhaus : la fonction guide la forme. Notre modèle du jour n’échappe pas à cette règle même si une petite fantaisie est venue se glissée au cœur de cette rigueur allemande, nous le verrons plus loin…
Le boitier très épuré présente des dimensions contenues : 35mm de diamètre pour à peine 6,5mm d’épaisseur. Il est constitué de trois parties clipsées entre elles ce qui nuit à l’étanchéité (seulement 3atm) mais profite au design. Le diamètre réduit n’est pas gênant car l’ouverture du cadran est immense. En effet, la lunette est réduite à sa plus simple expression et elle n’est là que pour tenir et protéger le verre de la montre. Mais jugez plutôt : le diamètre de la montre est de 35mm et celui du cadran… 33mm ! Comparez avec vos plongeuses, vous pourriez être surpris…
 
http://img11.hostingpics.net/pics/124633i3.jpg
 
Les cornes elles aussi sont réduites à leur plus simple expression. Certains pourraient être déroutés par leur forme mais elles ne sont absolument pas choquantes en vérité, bien au contraire : elles prolongent le bracelet et au final la pureté des formes est étonnante : une bande pour le bracelet, un rond parfait pour le boitier. Un ensemble très Bauhaus où les extravagances sont bannies, rendant magnifiques les formes restantes dictées par la nécessité (la fonction guide la forme). Le bracelet est en cuir cordovan fait main. Il est relativement épais mais agréable à porter. La boucle ardillon très sobre est siglée Nomos. Je réfléchis actuellement à lui trouver un remplaçant en écailles de lézard…
 
http://img11.hostingpics.net/pics/464190i4.jpg
 
La mécanique est assurée pas le mouvement α de Nomos. Bien que la communication de la marque le décrive comme un mouvement fait maison, il semble que ce soit en réalité un Peseux 7001 amélioré par Nomos. Ainsi plus de la moitié des pièces seraient créées ou retravaillées en interne. Au final on obtient un mouvement à remontage manuel avec un système de réglage fin de l’heure et un stop seconde pour une mise à l’heure plus précise. La décoration du mouvement se laisse admirer à travers le fond saphir : platine décorée côte de Genève, vis bleuies, mouvement remplissant bien la boîte... Tout pour satisfaire un mateur d’horlogerie !
 
http://img11.hostingpics.net/pics/993280i5.jpg

Spoiler :

La photo du mouvement nu vient du site de Nomos : http://www.glashuette.com/uploads/ [...] 64x396.jpg


 
Le cadran est à l’image de la montre : simple et efficace. La surface est sablée ce qui procure d’agréables reflets lorsque la montre est en mouvement. Toujours dans une logique « Bauhaus » les aiguilles sont réduites à leur plus simple expression : des bâtons fins servant uniquement à indiquer l’heure, toute autre forme aurait été  une ornementation inutile. Les Tangentes se caractérisent par une petite seconde à 6h dans un sous cadran à un niveau légèrement plus bas que le cadran principal ; ce sous cadran est finement strié. Mais ce qui signe définitivement une Tangente, c’est l’alternance entre les chiffres arabes (pour les heures paires, sauf le 6) et les bâtons. Au final, cette « fantaisie » en est-elle vraiment une ? En effet, la logique aurait voulu que seuls des bâtons soit employés pour le côté épuré, mais les chiffres arabes permettent une lecture plus aisée de l’heure. Le compromis choisis ici est donc compréhensible et, à mes yeux, justifié.
 
Venons-en maintenant à la spécificité de cette série spéciale de Tangente. Les chiffres arabes et les écritures ne sont pas inscrits sur le cadran comme pour les autres Nomos Tangente mais sous le verre. Ainsi, il y a un effet de profondeur qui apparait procurant une vraie différence à cette série spéciale. A ma connaissance, cette particularité n’est présente que sur cette série spéciale Nomos produite à seulement 100 exemplaires à travers le monde. Seul léger reproche : l’inscription « Nomos Glashütte » inscrite elle aussi sur le verre alourdit visuellement l’ensemble, je l’aurais préférée sur le cadran.
 
http://img11.hostingpics.net/pics/498856i6.jpg
 
Au final, la présence au poignet de cette petite Nomos est réelle et le caractère bien affirmé et j’oserai même dire que de la pureté des formes associée à la fantaisie des chiffres en apesanteur nait une certaine forme de poésie.
 
Quelques photos dont les traditionnelles vues de la montre portée :
http://img11.hostingpics.net/pics/903007i7.jpg
http://img11.hostingpics.net/pics/700605i8.jpg
http://img11.hostingpics.net/pics/739619i9.jpg

n°27855873
nick11
Posté le 22-09-2011 à 21:51:43  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

tagrevue

 

Bon, vu que vendredi ne commence que dans quelques heures, une petite review de ma dernière acquisition.  :)

 

Fraichement libérée de la douane, une ZODIAC automatique "Red Point" vient en effet d'atterrir à la maison.

  

                     http://img717.imageshack.us/img717/5048/zodiac2.jpg

 


ZODIAC

 

Avant sa faillite en octobre 97, suivie du rachat par FOSSIL qui ne produit plus sous le nom ZODIAC que des montres quartz  [:xqwzts] , ZODIAC a eu une grande histoire.

 


Fondée en 1882 par Ariste Calame, la société a d'abort distribué ses montres sous le nom d'Ariste Calame mais a rapidement dénommé ses créations Zodiac, bien que l'enregistrement de la société à ce nom n'a eu lieu qu'en 1908.

 


Durant la majeure partie du XXème siècle, ZODIAC a bénéficié d'une croissance certaine, exportant une partie importante de sa production vers les USA.

 

Bien qu'à la base d'un certain nombre d'inovation, étant par exemple parmi les premier à implémenter un système anti-choc, lançant en 1968 la première montre électronique suisse, en même temps que leur première montre automatique Hi-Beat, obtenant en 1977 la première certification chronographe pour une montre LCD, 7 ans après avoir sorti la première quartz suisse, ZODIAC a pourtant vu ses parts de marché diminuer progressivement.

 


En 1990, Willie Gad Monnier, un ancien dirigeant de Tag Heuer, reprend Zodiac et y insufle une influence "Heuerienne".
La nouvelle collection de Zodiac sera présentée à Basel, WG Monnier axant celle-ci vers un public jeune et sportif, se spécialisant dans les montres "sport", principalement des plongeuses.

 

La collection sera divisée en Red, Silver et Gold Dot, en référence au point de couleur sur le cadran.
Pas beaucoup plus d'info, à part qu'il y avait du quartz et de l'ETA.

 


C'était pour la petite minute d'histoire.  [:phantom_69:1]

  


Pour en revenir enfin à la montre qui fait l'object de cette revue, il s'agit donc d'une plongeuse montée sur son bracelet zodiac de type "président".

 

                   http://img853.imageshack.us/img853/4016/zodiac3.jpg

 


J'étais en recherche d'un chrono à base de 7750, quelque chose d'assez solide, étanche de préférence, sorte de tool watch.
J'ai eu la chance de tomber sur ce modèle qui m'était encore inconnu, en état strictement neuf, et l'ai remporté à un prix plus que raisonnable (542,37€ au cours de ce jour là [:nushku] ).

 

Elle est complète, avec toutes ces boites et son bracelet complet (pour ceux que ça intéresse, mon détaillant Festina local ajuste le bracelet pour 3€) et dans un état neuf! Elle aurait passé les 15 (20?) dernières années dans une arrière boutique, revenant sur le marché suite à la fermeture de la dite boutique.

 


                    http://img695.imageshack.us/img695/6926/zodiac5.jpg

 


A base de valjoux 7750 donc, couronne et fond vissé, notons que le mécanisme sait se faire discret, et je n'ai pas l'impression d'avoir une tondeuse à gazon au bout du bras.
Les poussoirs en sont pas vissés, tant mieux, je trouve cela plus pratique personnellement.

 


Les dimensions sont tout à fait raisonnables, avec un diamètre hors couronne de 40mm, il en va tout autant de l'épaisseur.

 

                   http://img220.imageshack.us/img220/2154/zodiac6.jpg

  

Sur mon petit poignet, ça passe très bien je trouve.

 


                    http://img191.imageshack.us/img191/5589/zodiac4.jpg

 


Notons encore, pour être complet, qu'insérée dans la boucle déployante, on retrouve une rallonge qui permet de gagner deux cm, j'imagine que c'est prévu pour pouvoir passer la zodiac au dessus d'une combinaison (ou au-dessus de votre pull si vous avez de drôle de pratique).

 

                   http://img850.imageshack.us/img850/2226/zodiac1r.jpg

  

Voilà, la marque n'est pas très présente sur ce forum, et il me semble que ce modèle en particulier n'a jamais été présenté, ça valait bien un petit post.

   

Message cité 11 fois
Message édité par nick11 le 21-06-2012 à 11:36:11
n°29493673
Grumly132
TMT
Posté le 09-03-2012 à 15:38:49  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Tagrevue OBRIS MORGAN.
 
Je tiens en premier lieu à remercier Bestak qui, il y a quelques semaines, a posté un lien qui m’a conduit sur les Obris Morgan et Guyome de chez « Montres pour Gens Normeaux » qui m’a décidé à passer le pas de l’achat grâce à sa revue sur cette montre.
 
Suite à la découverte de cette marque je me décide à sauter le pas et je clique sur le petit panier que tout le monde ici connaît bien. Soit pour l’achat d’une nième montre, soit d’un bracelet, voir d’une paire de pompe ou autre lampe/couteau…
Une semaine après, au joie, un petit papier de la poste dans ma boite au lettre m’enjoignant à passer leurs faire un coucou et, accessoirement, récupérer un colis. Une semaine de Hong-Kong en France, pas mal.  
 
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010119.jpg
Ah bah non, départ du revendeur allemand.  
Ce qui limite les surprises.
Environs 190€ port compris,  
 
Obris Morgan est une jeune marque Hong-Kongaise qui emboîte du chinois. Non ce ne sont pas des petits chinois qui font tourner les aiguilles Manta. :o Elle existe depuis 1997 et propose différent styles, de l'aviatrice, de la plongeuse, de l’habillée.
J’ai jetée mon dévolu sur la Kaufmann II, la plongeuse GMT sur cuir.  
Le site : http://www.obrismorgan.com/
 
Allez hop déballage :
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010120.jpg
What the fu** : Lise Charmel
La montre est entourée de petite culotte pour le voyage ? [:nowa]
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010121.jpg
Arf , non. [:canard rouge:5]
 
Grosse boite en tungstène de plastique avec code :
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010122.jpg
Ah non juste de clips.
 
Pack plutôt complet :
La montre (normal), un deuxième bracelet, la garantie, le mode d’emploi et un tournevis (pas de grande qualité mais c’est sympa de la part d’Obris de le fournir).
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010123.jpg
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010124.jpg
 
Avant d’avancé les données de la montre :
- Boîtier Titane  [:klemton] Hum Inox plus une couche de finition titane plutôt.
- Calibre automatique OM.030.A (c’est du chinois) 21.600 bph (comme ils disent)
- +/- 10s/j (d’après le site)
- GMT (vrai ou faux, oseb :o)
- Diam de 44mm, épaisseur de 15mm (sa passe)
- Bracelet de 22mm
- 100 mètres d'autorisé (à moi le bac à vaisselle!)  
- Lunette unidirectionnelle (60 clics comptés par moi-même)  
 
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010210.jpg
Non, y a pas de zone floue.
Le « Deutscher » et de trop quand même.  
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010211.jpg
Et oui le mouvement a une jolie décoration. :o
Vis bleuie à la peinture et roue en plastique ([:klemton] ?)
 
Un anti-reflet à toute épreuve :
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010212.jpg
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010213.jpg
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010214.jpg
 
Dimensions 44mm et 15mm ? Sumo ? [:blinkgt]
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010215.jpg
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010216.jpg
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010217.jpg
 
Photos au porté :
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010218.jpg
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010219.jpg
 
Photo dans le noir :
http://i47.servimg.com/u/f47/11/07/29/14/p1010220.jpg
 
Conclusion :
Sympathique grosse montre. La finition « titane «  attire les traces de doigts et la poussière. Pas de reproche (pour l’instant) à lui faire, les aiguilles sont simples et bien peintes, le cadran est propre (pas de bavures). Le rehaut avec les index sur 24h lumineux est une riche idée.
Seul la couronne fait un peu peur. J’ai l’impression d’avoir un morceau de plastique entre les doigts (ce qui est peut être bien le cas d’ailleurs).


---------------
Quatre moutons Fument sur le balcon                     Donc ça nous renvoie à notre propre utilité : l'homme face à l'absurde.                  L'amour est un chien de l'enfer.              MATSEDA !
n°30115618
supapictav​e
Embrouilleur
Posté le 03-05-2012 à 21:32:13  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Re [:simchevelu]
Petit craquage donc [:loglouis:1]
http://uppix.net/3/5/5/cff28801d08eaf2b7f359d8b6cb90.jpg

 

A force de soutenir à la moindre occasion que c’est la plus belle plongeuse du marché, fallait que ça arrive… Marre de regarder les MM300 des autres aussi.
La montre est dispo depuis quelques temps en France via les boutiques Seiko (Seiko Center Paris, Espace Seiko Lille), mais aussi progressivement chez les revendeurs agréés depuis quelques mois (par exemple Mégalithes Montres l'a depuis peu). Le prix français n’est pour une fois pas trop déconnant si on prend en compte les risques de douanes en provenance du Japon, et surtout il y a moins de questions à se poser concernant la garantie. Profitant d’une visite parisienne il y a quelques jours a côté de chez Mégalithe justement, j’ai pu la voir en vitrine, puis l’essayer, et finalement je suis ressorti avec une MeuhMeuh rutilante :love:
http://uppix.net/9/9/4/273a381dacdad91af9e4ca9410d42.jpg

 

La Tudor Pelagos ou ma joncaille habillée attendront un autre jour.

 

Je vais pas vous infliger une revue fleuve, tout le monde la connaît, lisez celle de Grinhu sur le topic, ou celle de Hildemar, avec les photos de GrosseGamelle en passant.
Je vais juste me contenter de faire un bref récap’ des autres revues et comparo que j’ai croisé depuis le temps que je lurke à propos de cette montre. Plein de lecture et de photos [:lolilol]

 
Citation :

Une première revue sur MDP : http://www.forum-mdp.com/t20786-seiko-mm-300
Photos de Jean-Michel sur MDP : http://www.forum-mdp.com/t2155-sei [...] er-sbdx001
Photos de Micromeca sur MDP : http://www.forum-mdp.com/t22988-fa [...] master-300
Une autre sur A Blog To Read : http://www.ablogtoread.com/automat [...] ompetitor/
Encore une sur le SCWF : http://www.thewatchsite.com/index.php?topic=405.0
Une revue chez, euh, Fnord : http://fnord.phfactor.net/2006/12/ [...] ster-page/
Des photos maxi maousse : http://ninanet.net/watches/others1 [...] ikomm.html
Chez WUS : http://forums.watchuseek.com/f304/ [...] 95770.html
Chez WUS 2 : http://forums.watchuseek.com/f304/ [...] 96157.html
Une revue pour germanophone : http://www.rruegger.ch/seiko_marinemaster.htm
Une revue photo sur Timekeeper : http://timekeeper.co.nz/viewtopic.php?f=20&t=1295
Une galerie pleine à craquer : http://www.seiko-divers.info/gallery/album29?page=1

 

Un comparo fort complet avec une Sumo : http://watchfreeks.com/view_topic. [...] orum_id=25
Un autre pas moins complet avec une 16610LV : http://www.network54.com/Forum/784 [...] y+edition)
Avec le "monstre" équivalent de chez Orient : http://forums.watchuseek.com/f304/ [...] 28609.html
Plus original, face à une Doxa 750GMT : http://www.thewatchsite.com/index.php?topic=317.0

 

Une revue vidéo pas très causante, avec des plans rapprochés de qualité : http://www.youtube.com/watch?v=yLo [...] plpp_video
Une revue vidéo causante mais je comprends rien, avec une PO en comparaison : http://www.youtube.com/watch?v=fy9 [...] e2O_RgEz1g
Une revue vidéo, euh, standard : http://www.youtube.com/watch?v=dyG [...] e2O_RgEz1g
Une autre (qualité d’image très webcam 1996) : http://www.youtube.com/watch?v=Mik [...] e2O_RgEz1g
Pareil : http://www.youtube.com/watch?v=sRO [...] e2O_RgEz1g

 

Revue photo de la 6159-7001, l’ancêtre de la MM300, sur MDP : http://www.forum-mdp.com/t16198-se [...] aster-pics

 

Une plongée au cœur du boitier monobloc : http://seikoholics.yuku.com/topic/152#.T6AxXO1OPKF
Une page succincte sur le 8L35 qui anime la MM : http://watchotaku.com/display/swr/Seiko+8L35
Un démontage danois détaillé et illustré du mouvement : http://www.urforum.dk/forum/viewto [...] =9&t=13705
Discussion sur le Hardlex sur WUS (merci DrFunkenstein) : http://forums.watchuseek.com/f281/ [...] 40805.html

 


Il est intéressant de constater que j’ai dans ma boîte actuellement une montre en gros 3x moins chère (la Sumo, prix français), et une en gros 3x plus chère (la 116610LN).

 


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

MM300 Vs. Sumo

 

http://uppix.net/8/8/9/7a46751b608ce94054407081e8645.jpg

 

Boîtier
La Sumo a un boîtier à la finition relativement équivalente à la MM, dans la qualité des polis, des brossés. Les cornes de la MM sont parfaitement symétriques, en passant…
http://uppix.net/5/a/b/96de69c108ba92bd17155d7711d9f.jpg
http://uppix.net/9/e/7/511d5291dc693455110c27c201b21.jpg
http://uppix.net/c/c/3/3e2da4ec84468ccfe72f6d3b2d730.jpg

 

Bracelet
Le bracelet, bien entendu, n’a rien à voir, celui de la Sumo est en toc métalloïde, avec une simple boucle et une extension de plongée en tôle emboutie. Celui de la MM300 est plus sophistiqué, avec des maillons plus travaillés, une conception qui rend sa face interne particulièrement plane et empêche tout phénomène d’épilation, et une boucle chiadée avec une extension pourtant parfaitement intégrée malgré sa longue crémaillère. Boucle qui est assez épaisse une fois fermée tout de même.
http://uppix.net/a/6/1/e8ecc1d13a879739ccf420b476c4b.jpg
MM en haut
http://uppix.net/e/c/2/5bf5c10cffe0c2c689c5dda18f6dd.jpg
http://uppix.net/3/9/f/0a69fbdbf72bd41a0394a99d700ae.jpg
MM à droite
A noter que je n'ai pas encore essayé le koutchouk livré avec.

 

Parties mobiles (lunette/couronne)
La lunette de la Sumo est assez grossière en comparaison de celle de la MM, niveau finition. En revanche son mécanisme doit être le même sur la MM, la manipulation étant relativement identique. Tout au plus le cliquetis de la MM est plus feutré. La préhension est bien meilleure sur la MM, les épaulements latéraux sur la Sumo sont une bonne idée en plongée pour éviter les mauvaises manip, mais une mauvaise quand on utilise la lunette dans n’importe quel autre cadre (minutage des pâtes).
Les couronnes sont assez équivalentes au niveau manipulation, la seule réelle différence est le sigle porté par celle de la Sumo. La couronne de la MM est parfaitement vierge.
http://uppix.net/1/5/a/f1638fb95c1bed3cd71f43bb9f909.jpg

 

Cadran
Le cadran de la Sumo est bien fini, l’application du Lumibrite est plutôt bonne, les index comme les aiguilles sont nets et bien découpés. J’avais un souci d’alignement du réhaut avec les index du cadran sur la mienne, réglé après moddage. Le cadran de la MM300 n’a rien d’extraordinaire à côté, les marquages sont tout aussi clairs et sans bavures, seule l’application du Lumibrite est bonne, mais vraiment sans plus (meilleure sur la mienne que sur certaines photos vues ailleurs cependant, question de génération ?). Rien de grave, mais si ça passe à 600€, ça fait plus tiquer à 2000. Pas de soucis avec le réhaut. En revanche, si la trotteuse n’a rien de sensationnel (polie, découpe nette ce sont en fait les mêmes sur les deux montres), c’est carton plein pour les deux autres : brossées sur le dessus, chanfreins polis sur les bords, épaisses, elle sont magnifiques.
Le disque de date à la texture et couleur métallique fait son effet aussi. Et contrairement à certaines Sumo, pas de soucis d'alignement de la date avec le guichet...
http://uppix.net/5/3/9/9e00beb0778e2cbd329c380f8bca6.jpg
http://uppix.net/2/3/a/2c35dc0d2e6237d889c9f56a921cd.jpg

 

Mouvement
Niveau mouvement, le 6R15 est un bon tracteur. Le 8L35 est un Grand Seiko simplement débadgé. Il est plus précis et bat plus vite (21600alt/h contre 28800). A l’utilisation, les deux sont donc relativement équivalents, ma Sumo étant déjà très précise (+4/5sec/jour). Seule la trotteuse plus fluide fait une vraie différence, mais le 8L35 a aussi l’attrait d’être assez exclusif. Je n'ai pas vraiment regardé la dérive de la MM depuis quelques jours, tout simplement parce que plus ça va, plus j'ai tendance à m'en foutre (hormis la Sub, imbattable dans sa régularité, je porte rarement mes montres plus d'une semaine, la donnée n'est donc pas vraiment pertinente).

 

Verre
Hardlex contre Hardlex traité anti reflet. Pas grand-chose à dire. L’AR d’ailleurs n’est qu’un traitement interne, ce qui réduira les réflexions parasites entre la face interne du verre et les éléments brillants du cadran. Mais d’extérieur la différence avec un verre non traité n’est pas flagrante hormis un léger halo bleu sous certains angles. Comme j'ai équipé avec l'aide de Gab ma Sumo d'un saphir Yobokies lui aussi traité AR interne, les deux ont ce reflet bleuté spécifique au traitement.
La légende (plusieurs avis lus de-ci, de-là) voudrait que le Hardlex de la MM300 soit "de meilleure" qualité (comprendre plus dur, donc résistant aux rayures) que celui de la Sumo. Rien de scientifique, je pense que c'est plutôt une sorte de méthode Coué pour faire passer la pilule prix, et la déception (réelle) de ne pas avoir un vrai saphir.

 

Luminova
Le Lumibrite des deux montres a un aspect crèmeux (couleur et texture) le jour, et luit vert la nuit. Comme toujours, le Lumibrite c'est le caviar du luminova, à mon sens faut taper chez Rolex pour avoir la même efficacité, sauf que chez Seiko on trouve le même dès l'entrée de gamme. Les deux montres sont donc parfaitement lisibles après 30sec de charge sous UV, et une nuit de 8h.
http://uppix.net/a/b/6/bbcb967941cb609caa4e5d9e88b6c.jpg

 

Au porté
Au porté la MM est plus épaisse, et son ouverture de cadran moindre ainsi que la distance corne/corne moins importante amplifient cette sensation. Elle est plus trapue quoi. La forme très plate du fond réduit l’inconfort lié au poids (MM 200gr, Sumo 180gr) et au fait qu’elle est assise assez haut sur le poignet. La Sumo moins épaisse est mieux plaquée sur le poignet. L’entrecorne de 20mm permet de donner une impression de volume contenu aux deux montres, cependant l'association "gros boîtier + bracelet 20mm" passe mieux sur la MM. Question d'équilibre de la ligne. La MM comme la Sumo sont des exemples de confort.

 

Bref, comme toujours la Sumo est une tueuse à son prix (français, encore plus à son prix import). Mais le saut en gamme avec la MM300 est sensible, et largement jusitifé par le bracelet, le mouvement, son boîtier monobloc et une ligne que je trouve plus homogène. Cependant j'arrive à cette conclusion avec un léger malaise. La Sumo propose vraiment beaucoup pour son prix. La MM est ZE coup de coeur, mais pour qui ne s'intéressent pas vraiment aux spécificités techniques de celle-ci (étanchéité, monobloc, qualif HE Gas,, calibre, boucle) ?
Je pense que la pire des concurrentes pour la MM, ce ne sont pas des Suisses ou des Allemandes à prix équivalent, mais bien sa petite soeur. Le saut en gamme était par exemple plus flagrant entre mon ex Stargate et ma Sumo, qu'entre la Sumo et la MM, ne serait-ce qu'en terme de finitions externes.

 


-----------------------------------------------------------------------------------------------

 

MM300 Vs. 116610LN

 

Face à la Sub, ben… Le positionnement tarifaire de Rolex est débile, stupide, délirant, etc. Mais le fait est que, en termes de qualité ressentie, la Sub est sur une autre planète. En mains la Sub semble plus "dense" que la MM300, malgré un poids inférieur (150gr).

 

http://uppix.net/6/a/2/f68bd5155d863ceb8bed7d25ed045.jpg

 

Boîtier
Malgré ses cornes élargies, la 116610 passe pour une mannequin nourrie aux graines d'oiseau à côté de la MM. Celle-ci est plutôt généreuse voire rondouillarde à côté. Les lignes de la Sub sont tendues, les arrêtes (très) franches, la MM est tout en galbes. Les alternances brossés/polis sont agréables, bien que la montre brille un poil trop à mon goût, critique que j'adressais déjà à ma Sumo, et à ma Stargate avant elle. La Sub est bien plus sobre et discrète à ce niveau.
Deux choses choquent lors de la prise en main. La différence d'épaisseur, et l'ouverture du cadran. C'est évident, la MM est bien plus épaisse, et son boîtier généreux en largeur lui donne une carrure bien plus imposante. Mais l'ouverture du cadran est équivalente à celle de la Sub, voire légèrement inférieure de visu si l'on exclut le réhaut. Ajoutez l'impression de profondeur conférée par la lunette imposante, le verre en retrait du bord supérieur de cette lunette, et probablement un effet visuel dû au verre double dôme, et on est face à un couscoussier à l'identité visuelle très forte.
La couronne de la MM n'a pas d'épaulements spécifiques, étant protégée par la carrure du boîtier. Cependant j'aime décidément vraiment beaucoup, beaucoup, les montres avec la couronne à 4h.
http://uppix.net/a/e/d/98dfca4f5b89237690f7c78b965c5.jpg
http://uppix.net/1/d/a/ef664e1263c6e2d51d5ab697ccbe5.jpg
http://uppix.net/9/c/9/614ffee7cd4144b0b2732fdd80c57.jpg

 

Bracelet
Niveau bracelet les maillons de l’Oyster sont moins gros que ceux de la MM (largeur 20-16 contre 20-18, épaisseur et longueur moindre), en revanche les tiges à visser sont un peu plus civilisées que les tiges à goupilles de Seiko, les mêmes que l’on trouve dès les gammes Seiko 5. La boucle inutilement compliquée selon certains de la Sub offre moins de latitude dans les réglages, car les micro-ajustements et l’extension de plongée ne font qu’un (contrairement à la SDDS qui a une vraie extension). L’amplitude des réglages sur le bracelet de la MM est énorme avec cette gigantesque extension de plongée, plus 4 crans de micro-ajustement. Mais encore une fois, la Glidelock Rolo est une merveille à utiliser, d’un raffinement technique totalement fou, celle de la MM est pratique et certainement beaucoup moins fragile, mais pas de quoi s’extasier non plus.
Mais là où l'Oyster se distingue, c'est encore dans cette sensation de densité qu'il procure. Peut-être est-ce dû à son usinage totalement parfait (y compris dans les parties que l'on "ne voit pas" ), à sa rigidité extrême et aux formes des maillons, beaucoup moins basique en fait qu'au premier coup d'œil. Tout est question de tolérance dans les assemblages (par exemple la partie centrale des maillons et les parties latérale laissent apparaître une légère fente sur certains de la MM, inférieur au quart de millimètre mais là quand même, chez Rolex l'assemblage est micrométrique), de textures (aspect plus brossé chez Rolex, plus homogène et du coup presque moins métallique chez Seiko), de bruit quand on manipule la boucle (le petit "clic" franc quand on ferme la Glidelock, raaah), etc.
A noter que Seiko, comme Rolex, utilise des pompes d'un diamètre spécifique, plus important que la normale.
http://uppix.net/8/f/9/bda5dea5d5f3cfd00b6da3b91e4b8.jpg
MM en haut
http://uppix.net/f/e/5/0c0587708c7173e2126d3e83a5e62.jpg
http://uppix.net/5/9/2/9cd36ff269335b09dbe28f7f62976.jpg
MM à droite

 

Parties mobiles (lunette/couronne)
La manipulation de la lunette de la Sub est douce, souple, ultra précise, mais celle de la MM n’a pas à rougir. Son dessin la rend plus grossière, mais elle se manipule tout aussi bien, avec un cliquetis plus feutré et une résistance un poil supérieure. L’insert en céramique de la Sub est superbe, mais l’insert en acier de la MM n’a visuellement rien à lui envier même s'il reflète la lumière de manière moins élégante (pas de phénomène "rayons de soleil" comme la Sub). Et surtout si ce dernier va inévitablement vieillir (rayure, décoloration potentielle, etc.), au moins il résistera mieux aux chocs directs et ne coûtera pas près de 1000€ en cas de remplacement. Les deux se salissent aussi vite en tout cas, la faute à l'aspect glossy noir.
Très bien vu chez Seiko : la large encoche entre la lunette et le boîtier à 12h, pour permettre de la faire sauter facilement avant un démontage, sans avoir à chercher le cran à l'aveugle avec la pointe du couteau.
La manipulation de la couronne est hyper souple et précise sur la Rolo, du dévissage au réglage du mouvement, en passant par le débrayage du remontage manuel quand on pousse la couronne à fond pour la revisser. Le pas de vis accroche dans 100% des cas, et la conception Triplelock assure une étanchéité parfaite. Parfaite est la couronne de la Sub, je vois pas d’autres mots. A côté la couronne de la MM est parfaitement basique : un seul joint, un pas de vis minuscule auquel il faut faire attention au revissage, un peu de jeu dans la tige…
http://uppix.net/c/a/9/aeb79d837e6c8f73c614c664c410d.jpg

 

Cadran
Cadran brillant en émail sur la Sub, cadran mat sur la MM. Les deux ont des index cerclés, appliqués en or blanc sur la Sub, emboutis sur la plaque du cadran et peints sur la MM. Différence de matériaux, de finition, c'est toute l'histoire de ce comparo.
Idem pour les aiguilles, or blanc mais sans chichis sur la Rolo, avec cependant une finition hallucinante (découpe, application du luminova). Au moindre rayon de soleil, ça explose de reflets, c'est magnifique. Sur la MM les aiguilles heure/minutes font leur effet avec leurs alternances de textures, et visuellement faudrait y aller en macro pour déceler un défaut de finition. Mais l'aiguille des secondes est une vraie déception quand on colle son nez dessus, c'est en fait exactement la même que sur le Sumo. Elle est basique, vraiment, et c'est dommage.
http://uppix.net/a/8/e/6ed5d0e8e59511714178ed4516ab6.jpg
http://uppix.net/4/7/c/87de093dc43727a3f95a5eb7fb9de.jpg

 

Mouvement
Niveau mouvement le Rolex 3135 est un tracteur connu et reconnu. C’est pas ma grande spécialité, mais le 8L35 est tout de même un mouvement des années 2000 capable d’une précision tout aussi bonne, avec une meilleure réserve de marche, un rotor monté sur roulement à billes, et certainement plein d’autres raffinements. Le remontage manuel des deux mouvements est très doux, tout comme le réglage de l'heure. A noter que lors du réglage, l'aiguille des secondes à un peu de jeu sur la MM lorsque l'on joue avec la couronne dans un sens et dans l'autre. La date sur la Sub saute en un battement de cil à 0h03, tandis que sur la MM, elle commence à bouger lentement vers 22h50 pour ne sauter qu'à 23h58. En secouant la montre, on arrive à entendre le rotor du 8L35, tandis que celui du 3135 reste parfaitement silencieux, quelque soient les mauvais traitement.

 

Verre
Niveau verre c’est saphir brut (avec verrue, oui, d'accord) contre Hardlex anti-reflet. J’ai tendance à préférer le saphir, plus facile à vivre qu’un minéral qui ne se polira pas en cas de rayure. Et comme je n’ai pas l’intention de taper ma montre sur un rocher des grands fonds, la plus grande résistance du Hardlex aux impacts ne m’intéresse pas vraiment.

 

Luminova
Le Chromalight est parfaitement blanc, et à un aspect légèrement poudreux face au Lumibrite crémeux.
En utilisation nocturne, le Lumibrite Seiko est, comme à son habitude, une véritable lampe à bronzer dans les premières minutes après la charge. Le Chromalight est plus discret, feutré avec ses teintes de bleu, mais niveau endurance les deux sont clairement dans le haut du panier. La Sub comme la MM sont toutes les deux parfaitement lisibles dans le noir après une charge de 30sec sous lampe UV et une nuit de 8h.
http://uppix.net/8/e/9/4de773d5c6a52d023f4ec77462f14.jpg

 

Au porté
La MM enfin est assez lourde, et l'essentiel du poids est concentré sur le boîtier. Le bracelet lui est assez léger. Comme elle sied assez haut sur le poignet, il faut ajuster finement le bracelet pour qu'elle ne se balade pas trop. La Sub, plus fine, moins lourde, avec son poids mieux équilibré entre le boîtier, le bracelet et la boucle n'a pas ce problème. Les deux sont très confortable, mais j'aurais tendance à déconseiller un port lâche sur la MM.

 

La Sub est une superbe pièce, qui se démarque par l'attention extrême portée aux détails. Je sais pas, c'est comme mettre en face une Audi et une Peugeot haut de gamme. Les deux sont confortables et roulent bien, mais Audi aura passé plus de temps à étudier le bruit que fait une portière lorsqu'on la ferme, pour le rendre plus agréable, mais aussi plus satisfaisant, de manière à ce qu'il donne une impression de qualité. C'est sur ce genre de démarche que Rolex se distingue, et c'est ce genre de détail qui au final fait la différence. En face la MM300 est clairement moins bien finie, plus massive, moins sophistiquée.
Alors, est-il justifié de payer le triple ? Si on regarde les finitions et les matériaux utilisés, il est justifié de payer plus cher, mais le triple ? Chacun jugera librement. A mon avis, la Sub joue dans une autre cour, en abandonnant au passage sa vocation de véritable toolwatch. Alors que, paradoxalement, la MM est beaucoup plus clinquante au poignet avec la profusion de parties polies.
Hormis l'étanchéité, je vois la MM300 comme la Sea Dweller de Seiko : une montre efficace, durable, baroudeuse, mais qui ne sacrifie pas totalement l'élégance et le confort au porté face aux exigences techniques (comme les Tuna, les PloProf…).

 


----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

Est-ce toujours "la plus belle plongeuse du marché" ? Même si tout n'est pas aussi chiadé que sur la Rolo, je dis oui. On plonge littéralement dans ce cadran engoncé profondément dans ce boîtier massif, la lunette est parfaite avec un insert parfaitement équilibré et lisible, le boîtier monobloc offre des lignes superbes, les index sont parfaitement proportionnés… Et puis, comme la Sub, elle a quelque chose d'indémodable. Il suffit de voir les 6215 et 6159 des années 60 et 70 pour constater que les recettes stylistiques de l'époque font encore mouche aujourd'hui, la MM300 étant incroyablement proche de ses ancêtres.

 

Si on regarde chez le reste de la concurrence, dans cette gamme de prix je ne vois pas grand chose à mettre en face chez nos amis suisses. La SuperOcean est plus chère, la PO explose les tarifs dans sa dernière version, les dernières Tudor sont à 1000€ encore au-dessus… On pourrait regarder chez Oris peut-être, ou Doxa, mais on sort des grands ténors. Peut-être encore Longines, ou Vulcain, mais là aussi pas sûr des prix. Et peu ont la caution "mouvement in house". Une chose est certaine, le rapport qualité/prix de la MM est indécent. Dans le bon sens.
Pour ce que je connais, la MM300 se situe au-dessus de l’ancienne génération de PO, à peu près sur tous les plans. Et la PO était toujours 1000€ plus chère. Il ne lui manque au final qu’un saphir et une couronne un peu plus élaborée qui inspire plus confiance à la manipulation pour être définitivement parfaite.

 

Bref, une plongeuse avec ces prestations, un mouvement moderne de manuf’, et une gueule d’enfer indémodable à 1800-2000€, c’est du tout bon.
Mais j’oubliais, ce n’est "qu’une Seiko".
http://uppix.net/8/a/7/3f8b588c8ab2761320bdacf0c49ff.jpg
http://uppix.net/1/f/a/c2227da8ed686119f4a9ed072b7bb.jpg
http://uppix.net/b/f/4/c9b3296f781e1cc6709e0610aeadc.jpg

 

Comme j’ai un peu débordé : tagrevue / taggrevue Seiko MarineMaster MM300 SBDX001 quand même.

Message cité 16 fois
Message édité par supapictave le 14-05-2012 à 20:40:02

---------------
Feedback
n°30120746
bestak
Denboraren orratzak
Posté le 04-05-2012 à 11:37:23  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

supapictave a écrit :

Re [:simchevelu]  
Petit craquage donc [:loglouis:1]  
http://uppix.net/3/5/5/cff28801d08 [...] b6cb90.jpg
 
A force de soutenir à la moindre occasion que c’est la plus belle plongeuse du marché, fallait que ça arrive… Marre de regarder les MM300 des autres aussi.
La montre est dispo depuis quelques temps en France via les boutiques Seiko (Seiko Center Paris, Espace Seiko Lille), mais aussi progressivement chez les revendeurs agréés depuis quelques mois (par exemple Mégalithes Montres l'a depuis peu). Le prix français n’est pour une fois pas trop déconnant si on prend en compte les risques de douanes en provenance du Japon, et surtout il y a moins de questions à se poser concernant la garantie. Profitant d’une visite parisienne il y a quelques jours a côté de chez Mégalithe justement, j’ai pu la voir en vitrine, puis l’essayer, et finalement je suis ressorti avec une MeuhMeuh rutilante :love:  
http://uppix.net/9/9/4/273a381dacd [...] 410d42.jpg
 
La Tudor Pelagos ou ma joncaille habillée attendront un autre jour.
 
Je vais pas vous infliger une revue fleuve, tout le monde la connaît, lisez celle de Grinhu sur le topic, avec les photos de GrosseGamelle en passant.
Je vais juste me contenter de faire un bref récap’ des autres revues et comparo que j’ai croisé depuis le temps que je lurke à propos de cette montre. Plein de lecture et de photos [:lolilol]  
 

Citation :

Une première revue sur MDP : http://www.forum-mdp.com/t20786-seiko-mm-300
Photos de Jean-Michel sur MDP : http://www.forum-mdp.com/t2155-sei [...] er-sbdx001
Photos de Micromeca sur MDP : http://www.forum-mdp.com/t22988-fa [...] master-300
Une autre sur A Blog To Read : http://www.ablogtoread.com/automat [...] ompetitor/
Encore une sur le SCWF : http://www.thewatchsite.com/index.php?topic=405.0
Une revue chez, euh, Fnord : http://fnord.phfactor.net/2006/12/ [...] ster-page/
Des photos maxi maousse : http://ninanet.net/watches/others1 [...] ikomm.html
Chez WUS : http://forums.watchuseek.com/f304/ [...] 95770.html
Chez WUS 2 : http://forums.watchuseek.com/f304/ [...] 96157.html
Une revue pour germanophone : http://www.rruegger.ch/seiko_marinemaster.htm
Une revue photo sur Timekeeper : http://timekeeper.co.nz/viewtopic.php?f=20&t=1295
Une galerie pleine à craquer : http://www.seiko-divers.info/gallery/album29?page=1
 
Un comparo fort complet avec une Sumo : http://watchfreeks.com/view_topic. [...] orum_id=25
Un autre pas moins complet avec une 16610LV : http://www.network54.com/Forum/784 [...] y+edition)
Avec le "monstre" équivalent de chez Orient : http://forums.watchuseek.com/f304/ [...] 28609.html
Plus original, face à une Doxa 750GMT : http://www.thewatchsite.com/index.php?topic=317.0
 
Une revue vidéo pas très causante, avec des plans rapprochés de qualité : http://www.youtube.com/watch?v=yLo [...] plpp_video
Une revue vidéo causante mais je comprends rien, avec une PO en comparaison : http://www.youtube.com/watch?v=fy9 [...] e2O_RgEz1g
Une revue vidéo, euh, standard : http://www.youtube.com/watch?v=dyG [...] e2O_RgEz1g
Une autre (qualité d’image très webcam 1996) : http://www.youtube.com/watch?v=Mik [...] e2O_RgEz1g
Pareil : http://www.youtube.com/watch?v=sRO [...] e2O_RgEz1g
 
Revue photo de la 6159-7001, l’ancêtre de la MM300, sur MDP : http://www.forum-mdp.com/t16198-se [...] aster-pics
 
Une plongée au cœur du boitier monobloc : http://seikoholics.yuku.com/topic/152#.T6AxXO1OPKF
Une page succincte sur le 8L35 qui anime la MM : http://watchotaku.com/display/swr/Seiko+8L35
Un démontage danois détaillé et illustré du mouvement : http://www.urforum.dk/forum/viewto [...] =9&t=13705


 
Il est intéressant de constater que j’ai dans ma boîte actuellement une montre en gros 3x moins chère (la Sumo, prix français), et une en gros 3x plus chère (la 116610LN).
 
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
MM300 Vs. Sumo
 
http://uppix.net/8/8/9/7a46751b608 [...] 1e8645.jpg
 
Boîtier  
La Sumo a un boîtier à la finition relativement équivalente à la MM, dans la qualité des polis, des brossés. Les cornes de la MM sont parfaitement symétriques, en passant…
http://uppix.net/5/a/b/96de69c108b [...] 711d9f.jpg
http://uppix.net/9/e/7/511d5291dc6 [...] 201b21.jpg
http://uppix.net/c/c/3/3e2da4ec844 [...] b2d730.jpg
 
Bracelet
Le bracelet, bien entendu, n’a rien à voir, celui de la Sumo est en toc métalloïde, avec une simple boucle et une extension de plongée en tôle emboutie. Celui de la MM300 est plus sophistiqué, avec des maillons plus travaillés, une conception qui rend sa face interne particulièrement plane et empêche tout phénomène d’épilation, et une boucle chiadée avec une extension pourtant parfaitement intégrée malgré sa longue crémaillère. Boucle qui est assez épaisse une fois fermée tout de même.
http://uppix.net/a/6/1/e8ecc1d13a8 [...] 476c4b.jpg
MM en haut
http://uppix.net/e/c/2/5bf5c10cffe [...] 18f6dd.jpg
http://uppix.net/3/9/f/0a69fbdbf72 [...] d700ae.jpg
MM à droite
A noter que je n'ai pas encore essayé le koutchouk livré avec.
 
Parties mobiles (lunette/couronne)
La lunette de la Sumo est assez grossière en comparaison de celle de la MM, niveau finition. En revanche son mécanisme doit être le même sur la MM, la manipulation étant relativement identique. Tout au plus le cliquetis de la MM est plus feutré. La préhension est bien meilleure sur la MM, les épaulements latéraux sur la Sumo sont une bonne idée en plongée pour éviter les mauvaises manip, mais une mauvaise quand on utilise la lunette dans n’importe quel autre cadre (minutage des pâtes).
Les couronnes sont assez équivalentes au niveau manipulation, la seule réelle différence est le sigle porté par celle de la Sumo. La couronne de la MM est parfaitement vierge.
http://uppix.net/1/5/a/f1638fb95c1 [...] b9f909.jpg
 
Cadran
Le cadran de la Sumo est bien fini, l’application du Lumibrite est plutôt bonne, les index comme les aiguilles sont nets et bien découpés. J’avais un souci d’alignement du réhaut avec les index du cadran sur la mienne, réglé après moddage. Le cadran de la MM300 n’a rien d’extraordinaire à côté, les marquages sont tout aussi clairs et sans bavures, seule l’application du Lumibrite est bonne, mais vraiment sans plus (meilleure sur la mienne que sur certaines photos vues ailleurs cependant, question de génération ?). Rien de grave, mais si ça passe à 600€, ça fait plus tiquer à 2000. Pas de soucis avec le réhaut. En revanche, si la trotteuse n’a rien de sensationnel (polie, découpe nette ce sont en fait les mêmes sur les deux montres), c’est carton plein pour les deux autres : brossées sur le dessus, chanfreins polis sur les bords, épaisses, elle sont magnifiques.
Le disque de date à la texture et couleur métallique fait son effet aussi. Et contrairement à certaines Sumo, pas de soucis d'alignement de la date avec le guichet...
http://uppix.net/5/3/9/9e00beb0778 [...] f8bca6.jpg
http://uppix.net/2/3/a/2c35dc0d2e6 [...] a921cd.jpg
 
Mouvement
Niveau mouvement, le 6R15 est un bon tracteur. Le 8L35 est un Grand Seiko simplement débadgé. Il est plus précis et bat plus vite (21600alt/h contre 28800). A l’utilisation, les deux sont donc relativement équivalents, ma Sumo étant déjà très précise (+4/5sec/jour). Seule la trotteuse plus fluide fait une vraie différence, mais le 8L35 a aussi l’attrait d’être assez exclusif. Je n'ai pas vraiment regardé la dérive de la MM depuis quelques jours, tout simplement parce que plus ça va, plus j'ai tendance à m'en foutre (hormis la Sub, imbattable dans sa régularité, je porte rarement mes montres plus d'une semaine, la donnée n'est donc pas vraiment pertinente).
 
Verre
Hardlex contre Hardlex traité anti reflet. Pas grand-chose à dire. L’AR d’ailleurs n’est qu’un traitement interne, ce qui réduira les réflexions parasites entre la face interne du verre et les éléments brillants du cadran. Mais d’extérieur la différence avec un verre non traité n’est pas flagrante hormis un léger halo bleu sous certains angles. Comme j'ai équipé avec l'aide de Gab ma Sumo d'un saphir Yobokies lui aussi traité AR interne, les deux ont ce reflet bleuté spécifique au traitement.  
La légende (plusieurs avis lus de-ci, de-là) voudrait que le Hardlex de la MM300 soit "de meilleure" qualité (comprendre plus dur, donc résistant aux rayures) que celui de la Sumo. Rien de scientifique, je pense que c'est plutôt une sorte de méthode Coué pour faire passer la pilule prix, et la déception (réelle) de ne pas avoir un vrai saphir.
 
Luminova
Le Lumibrite des deux montres a un aspect crèmeux (couleur et texture) le jour, et luit vert la nuit. Comme toujours, le Lumibrite c'est le caviar du luminova, à mon sens faut taper chez Rolex pour avoir la même efficacité, sauf que chez Seiko on trouve le même dès l'entrée de gamme. Les deux montres sont donc parfaitement lisibles après 30sec de charge sous UV, et une nuit de 8h.
http://uppix.net/a/b/6/bbcb967941c [...] e88b6c.jpg
 
Au porté
Au porté la MM est plus épaisse, et son ouverture de cadran moindre ainsi que la distance corne/corne moins importante amplifient cette sensation. Elle est plus trapue quoi. La forme très plate du fond réduit l’inconfort lié au poids (MM 200gr, Sumo 180gr) et au fait qu’elle est assise assez haut sur le poignet. La Sumo moins épaisse est mieux plaquée sur le poignet. L’entrecorne de 20mm permet de donner une impression de volume contenu aux deux montres, cependant l'association "gros boîtier + bracelet 20mm" passe mieux sur la MM. Question d'équilibre de la ligne. La MM comme la Sumo sont des exemples de confort.
 
Bref, comme toujours la Sumo est une tueuse à son prix (français, encore plus à son prix import). Mais le saut en gamme avec la MM300 est sensible, et largement jusitifé par le bracelet, le mouvement, son boîtier monobloc et une ligne que je trouve plus homogène. Cependant j'arrive à cette conclusion avec un léger malaise. La Sumo propose vraiment beaucoup pour son prix. La MM est ZE coup de coeur, mais pour qui ne s'intéressent pas vraiment aux spécificités techniques de celle-ci (étanchéité, monobloc, qualif HE Gas,, calibre, boucle) ?  
Je pense que la pire des concurrentes pour la MM, ce ne sont pas des Suisses ou des Allemandes à prix équivalent, mais bien sa petite soeur. Le saut en gamme était par exemple plus flagrant entre mon ex Stargate et ma Sumo, qu'entre la Sumo et la MM, ne serait-ce qu'en terme de finitions externes.
 
 
-----------------------------------------------------------------------------------------------
 
MM300 Vs. 116610LN
 
Face à la Sub, ben… Le positionnement tarifaire de Rolex est débile, stupide, délirant, etc. Mais le fait est que, en termes de qualité ressentie, la Sub est sur une autre planète. En mains la Sub semble plus "dense" que la MM300, malgré un poids inférieur (150gr).  
 
http://uppix.net/6/a/2/f68bd5155d8 [...] 5ed045.jpg
 
Boîtier
Malgré ses cornes élargies, la 116610 passe pour une mannequin nourrie aux graines d'oiseau à côté de la MM. Celle-ci est plutôt généreuse voire rondouillarde à côté. Les lignes de la Sub sont tendues, les arrêtes (très) franches, la MM est tout en galbes. Les alternances brossés/polis sont agréables, bien que la montre brille un poil trop à mon goût, critique que j'adressais déjà à ma Sumo, et à ma Stargate avant elle. La Sub est bien plus sobre et discrète à ce niveau.
Deux choses choquent lors de la prise en main. La différence d'épaisseur, et l'ouverture du cadran. C'est évident, la MM est bien plus épaisse, et son boîtier généreux en largeur lui donne une carrure bien plus imposante. Mais l'ouverture du cadran est équivalente à celle de la Sub, voire légèrement inférieure de visu si l'on exclut le réhaut. Ajoutez l'impression de profondeur conférée par la lunette imposante, le verre en retrait du bord supérieur de cette lunette, et probablement un effet visuel dû au verre double dôme, et on est face à un couscoussier à l'identité visuelle très forte.
La couronne de la MM n'a pas d'épaulements spécifiques, étant protégée par la carrure du boîtier. Cependant j'aime décidément vraiment beaucoup, beaucoup, les montres avec la couronne à 4h.
http://uppix.net/a/e/d/98dfca4f5b8 [...] b965c5.jpg
http://uppix.net/1/d/a/ef664e1263c [...] 7ccbe5.jpg
http://uppix.net/9/c/9/614ffee7cd4 [...] d80c57.jpg
 
Bracelet
Niveau bracelet les maillons de l’Oyster sont moins gros que ceux de la MM (largeur 20-16 contre 20-18, épaisseur et longueur moindre), en revanche les tiges à visser sont un peu plus civilisées que les tiges à goupilles de Seiko, les mêmes que l’on trouve dès les gammes Seiko 5. La boucle inutilement compliquée selon certains de la Sub offre moins de latitude dans les réglages, car les micro-ajustements et l’extension de plongée ne font qu’un (contrairement à la SDDS qui a une vraie extension). L’amplitude des réglages sur le bracelet de la MM est énorme avec cette gigantesque extension de plongée, plus 4 crans de micro-ajustement. Mais encore une fois, la Glidelock Rolo est une merveille à utiliser, d’un raffinement technique totalement fou, celle de la MM est pratique et certainement beaucoup moins fragile, mais pas de quoi s’extasier non plus.  
Mais là où l'Oyster se distingue, c'est encore dans cette sensation de densité qu'il procure. Peut-être est-ce dû à son usinage totalement parfait (y compris dans les parties que l'on "ne voit pas" ), à sa rigidité extrême et aux formes des maillons, beaucoup moins basique en fait qu'au premier coup d'œil. Tout est question de tolérance dans les assemblages (par exemple la partie centrale des maillons et les parties latérale laissent apparaître une légère fente sur certains de la MM, inférieur au quart de millimètre mais là quand même, chez Rolex l'assemblage est micrométrique), de textures (aspect plus brossé chez Rolex, plus homogène et du coup presque moins métallique chez Seiko), de bruit quand on manipule la boucle (le petit "clic" franc quand on ferme la Glidelock, raaah), etc.
A noter que Seiko, comme Rolex, utilise des pompes d'un diamètre spécifique, plus important que la normale.
http://uppix.net/8/f/9/bda5dea5d5f [...] 91e4b8.jpg
MM en haut
http://uppix.net/f/e/5/0c0587708c7 [...] 3a5e62.jpg
http://uppix.net/5/9/2/9cd36ff2693 [...] f62976.jpg
MM à droite
 
Parties mobiles (lunette/couronne)
La manipulation de la lunette de la Sub est douce, souple, ultra précise, mais celle de la MM n’a pas à rougir. Son dessin la rend plus grossière, mais elle se manipule tout aussi bien, avec un cliquetis plus feutré et une résistance un poil supérieure. L’insert en céramique de la Sub est superbe, mais l’insert en acier de la MM n’a visuellement rien à lui envier même s'il reflète la lumière de manière moins élégante (pas de phénomène "rayons de soleil" comme la Sub). Et surtout si ce dernier va inévitablement vieillir (rayure, décoloration potentielle, etc.), au moins il résistera mieux aux chocs directs et ne coûtera pas près de 1000€ en cas de remplacement. Les deux se salissent aussi vite en tout cas, la faute à l'aspect glossy noir.  
Très bien vu chez Seiko : la large encoche entre la lunette et le boîtier à 12h, pour permettre de la faire sauter facilement avant un démontage, sans avoir à chercher le cran à l'aveugle avec la pointe du couteau.
La manipulation de la couronne est hyper souple et précise sur la Rolo, du dévissage au réglage du mouvement, en passant par le débrayage du remontage manuel quand on pousse la couronne à fond pour la revisser. Le pas de vis accroche dans 100% des cas, et la conception Triplelock assure une étanchéité parfaite. Parfaite est la couronne de la Sub, je vois pas d’autres mots. A côté la couronne de la MM est parfaitement basique : un seul joint, un pas de vis minuscule auquel il faut faire attention au revissage, un peu de jeu dans la tige…
http://uppix.net/c/a/9/aeb79d837e6 [...] 4c410d.jpg
 
Cadran
Cadran brillant en émail sur la Sub, cadran mat sur la MM. Les deux ont des index cerclés, appliqués en or blanc sur la Sub, emboutis sur la plaque du cadran et peints sur la MM. Différence de matériaux, de finition, c'est toute l'histoire de ce comparo.
Idem pour les aiguilles, or blanc mais sans chichis sur la Rolo, avec cependant une finition hallucinante (découpe, application du luminova). Au moindre rayon de soleil, ça explose de reflets, c'est magnifique. Sur la MM les aiguilles heure/minutes font leur effet avec leurs alternances de textures, et visuellement faudrait y aller en macro pour déceler un défaut de finition. Mais l'aiguille des secondes est une vraie déception quand on colle son nez dessus, c'est en fait exactement la même que sur le Sumo. Elle est basique, vraiment, et c'est dommage.
http://uppix.net/a/8/e/6ed5d0e8e59 [...] 516ab6.jpg
http://uppix.net/4/7/c/87de093dc43 [...] 7fb9de.jpg
 
Mouvement
Niveau mouvement le Rolex 3135 est un tracteur connu et reconnu. C’est pas ma grande spécialité, mais le 8L35 est tout de même un mouvement des années 2000 capable d’une précision tout aussi bonne, avec une meilleure réserve de marche, un rotor monté sur roulement à billes, et certainement plein d’autres raffinements. Le remontage manuel des deux mouvements est très doux, tout comme le réglage de l'heure. A noter que lors du réglage, l'aiguille des secondes à un peu de jeu sur la MM lorsque l'on joue avec la couronne dans un sens et dans l'autre. La date sur la Sub saute en un battement de cil à 0h03, tandis que sur la MM, elle commence à bouger lentement vers 22h50 pour ne sauter qu'à 23h58. En secouant la montre, on arrive à entendre le rotor du 8L35, tandis que celui du 3135 reste parfaitement silencieux, quelque soient les mauvais traitement.
 
Verre
Niveau verre c’est saphir brut (avec verrue, oui, d'accord) contre Hardlex anti-reflet. J’ai tendance à préférer le saphir, plus facile à vivre qu’un minéral qui ne se polira pas en cas de rayure. Et comme je n’ai pas l’intention de taper ma montre sur un rocher des grands fonds, la plus grande résistance du Hardlex aux impacts ne m’intéresse pas vraiment.
 
Luminova
Le Chromalight est parfaitement blanc, et à un aspect légèrement poudreux face au Lumibrite crémeux.
En utilisation nocturne, le Lumibrite Seiko est, comme à son habitude, une véritable lampe à bronzer dans les premières minutes après la charge. Le Chromalight est plus discret, feutré avec ses teintes de bleu, mais niveau endurance les deux sont clairement dans le haut du panier. La Sub comme la MM sont toutes les deux parfaitement lisibles dans le noir après une charge de 30sec sous lampe UV et une nuit de 8h.
http://uppix.net/8/e/9/4de773d5c6a [...] 462f14.jpg
 
Au porté
La MM enfin est assez lourde, et l'essentiel du poids est concentré sur le boîtier. Le bracelet lui est assez léger. Comme elle sied assez haut sur le poignet, il faut ajuster finement le bracelet pour qu'elle ne se balade pas trop. La Sub, plus fine, moins lourde, avec son poids mieux équilibré entre le boîtier, le bracelet et la boucle n'a pas ce problème. Les deux sont très confortable, mais j'aurais tendance à déconseiller un port lâche sur la MM.
 
La Sub est une superbe pièce, qui se démarque par l'attention extrême portée aux détails. Je sais pas, c'est comme mettre en face une Audi et une Peugeot haut de gamme. Les deux sont confortables et roulent bien, mais Audi aura passé plus de temps à étudier le bruit que fait une portière lorsqu'on la ferme, pour le rendre plus agréable, mais aussi plus satisfaisant, de manière à ce qu'il donne une impression de qualité. C'est sur ce genre de démarche que Rolex se distingue, et c'est ce genre de détail qui au final fait la différence. En face la MM300 est clairement moins bien finie, plus massive, moins sophistiquée.
Alors, est-il justifié de payer le triple ? Si on regarde les finitions et les matériaux utilisés, il est justifié de payer plus cher, mais le triple ? Chacun jugera librement. A mon avis, la Sub joue dans une autre cour, en abandonnant au passage sa vocation de véritable toolwatch. Alors que, paradoxalement, la MM est beaucoup plus clinquante au poignet avec la profusion de parties polies.
Hormis l'étanchéité, je vois la MM300 comme la Sea Dweller de Seiko : une montre efficace, durable, baroudeuse, mais qui ne sacrifie pas totalement l'élégance et le confort au porté face aux exigences techniques (comme les Tuna, les PloProf…).
 
 
----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------
 
Est-ce toujours "la plus belle plongeuse du marché" ? Même si tout n'est pas aussi chiadé que sur la Rolo, je dis oui. On plonge littéralement dans ce cadran engoncé profondément dans ce boîtier massif, la lunette est parfaite avec un insert parfaitement équilibré et lisible, le boîtier monobloc offre des lignes superbes, les index sont parfaitement proportionnés… Et puis, comme la Sub, elle a quelque chose d'indémodable. Il suffit de voir les 6215 et 6159 des années 60 et 70 pour constater que les recettes stylistiques de l'époque font encore mouche aujourd'hui, la MM300 étant incroyablement proche de ses ancêtres.
 
Si on regarde chez le reste de la concurrence, dans cette gamme de prix je ne vois pas grand chose à mettre en face chez nos amis suisses. La SuperOcean est plus chère, la PO explose les tarifs dans sa dernière version, les dernières Tudor sont à 1000€ encore au-dessus… On pourrait regarder chez Oris peut-être, ou Doxa, mais on sort des grands ténors. Peut-être encore Longines, ou Vulcain, mais là aussi pas sûr des prix. Et peu ont la caution "mouvement in house". Une chose est certaine, le rapport qualité/prix de la MM est indécent. Dans le bon sens.
Pour ce que je connais, la MM300 se situe au-dessus de l’ancienne génération de PO, à peu près sur tous les plans. Et la PO était toujours 1000€ plus chère. Il ne lui manque au final qu’un saphir et une couronne un peu plus élaborée qui inspire plus confiance à la manipulation pour être définitivement parfaite.
 
Bref, une plongeuse avec ces prestations, un mouvement moderne de manuf’, et une gueule d’enfer indémodable à 1800-2000€, c’est du tout bon.
Mais j’oubliais, ce n’est "qu’une Seiko".
http://uppix.net/8/a/7/3f8b588c8ab [...] 0c49ff.jpg
 
Comme j’ai un peu débordé : taggrevue Seiko MarineMaster MM300 SBDX001 quand même.


 :hello:  
 
je débarque après 3 jours HS complet (ça m'apprendra à aller voir un toubib avant que ça se gâte vraiment)
 
très bien la revue, bonne idée les comparaisons   :jap:  
 
peux tu mettre un tagrevue de façon à ce que je puisse l'indexer facilement


---------------
Betizu est vachement jolie -Origami watch Co cadran N°02 -Mes ventes
n°30340128
GrosseGame​lle
Posté le 22-05-2012 à 21:17:03  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

[:benny hill]  
 
Ça fait maintenant 24h que je porte avec un immense plaisir cette beauté classique. Si il y a bien UNE montre qui me faisait baver depuis longtemps, c'est celle-ci.
 
Grinhu avait fait une revue de sa version GL a remontage manuel sur base de Lemania, celle-ci est brand new et équipée d'un 7750 tricompax à date rapide et en finition TOP (juste en dessous de chronomètre).
Tout le monde aura ou va faire l'analogie avec la Navitimer. Je ne refait pas l'histoire mais cette Sinn 903 est tout à fait légitime.
Ce n'est donc PAS une copie, ni un hommage. Et je ne la vois absolument pas comme un paliatif à une Navitimer inaccessible.
Je n'aime ni la marque Breitling, ni les choix qui ont été faits sur les évolutions de leur modèle emblématique.
Notamment le retour à une date lente (sur les modèles 7750) et à une étancheité toujours quasi nulle.
Les nouvelles ne sont qu'une occasion de la marque de monter d'un gros cran en prix avec un mouvement maison et une taille un peu plus imposante.
 
Celle-ci fait 41mm pour 14,5 d'épaisseur.  
La couronne à 10h permet de faire tourner (en forçant néanmoins) la lunette interne et permet par là même d'avoir une vrai étanchéité, portée à 100m.
La couronne à 3h est vissée et typique des Sinn. Un peu moins jolie que celle des Navi toutefois.
Le guichet de date se fait oublier, sur fond noir.
Le luminova vert est discret mais bien réactif.
Le cadran est noir laqué et le verre saphir bombé doté d'un double antireflet.
Cornes polies sur le dessus, tout comme le dessus de la lunette externe. Tout le reste est brossé.
C'est propre, net et sans bavure.
 
Le bracelet est un faux alligator un peu cheap, tout comme la boucle ardillon que je trouve un peu grossière.
Là encore, c'est de la banque d'organes Sinn.
 
Quelques photos rapidement, mais elle mériterait bien l'objectif d'un Leflat :)
 
http://monimag.eu/upload/967/web_gg903_1.jpg
http://monimag.eu/upload/967/web_gg903_2.jpg
http://monimag.eu/upload/967/web_gg903_3.jpg
 
#--------------------#
tagrevue Sinn 903ST
#--------------------#
 
 [:ripthejacker]

Message cité 12 fois
Message édité par GrosseGamelle le 21-08-2013 à 11:36:21

---------------
Tu n'es plus un chat, mais une madeleine
n°30682484
nick11
Posté le 20-06-2012 à 14:37:40  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Review de ma nouvelle Revue Thommen Diver 17571.2136  tagrevue

 


A la recherche d'une seconde plongeuse pour épauler ma zodiac (Valjoux 7750), je m'intéresse depuis un certain temps aux "hommages" (pompages diront certains esprits chagrins) type submariner, n'étant pas encore près à franchir le pas pour l'original.

 

J'aurais pu faire simple et prendre une steinhart qui cochait toutes les bonnes cases, elle avait même le cyclope, mais j'ai au final craqué pour une Revue Thommen, disponible à vil prix (enfin, comme la steinhart, en neuf, boite + lustreur + garantie) sur ebay, pour autant d'avoir un peu de chance dans les enchères.

 


Pas beaucoup de retour sur cette marque, sur ce topic ou sur les autres forums, et principalement sur leur "grosse" plongeuse (45mm, trop pour moi). Sur leur site, pas d'info non plus, à mon avis elle n'est plus en production et le stock s'écoule petit à petit.

 

Reçue hier, et je ne suis pas déçu.
Le choix du rouge pour la lunette peut ne pas convenir à tout le monde, mais la zodiac en avait déjà une noire, autant varier. Au pire, c'est facile à changer...

 


42mm, hors couronne; 13mm d'épaisseur; verre saphir; elle ne manque pas d'attirer l'attention.   [:clooney21]

 

http://img560.imageshack.us/img560/663/revuethommen3.jpg

 


Calibre classique: ETA 2824-2, boitier acier inoxydable, c'est une tool watch, y a intérêt à ce qu'elle soit solide.  [:clooney26]

 

http://img210.imageshack.us/img210/623/revuethommen2.jpg

 


http://img521.imageshack.us/img521/7608/revuethommen7.jpg

  

Photos de famille, dans tous les sens du terme (on verra comment elles vont vieillir celles-là  :D  )

 

http://img696.imageshack.us/img696/5153/revuethommen4.jpg

 

http://img35.imageshack.us/img35/8854/revuethommen8.jpg

 

http://img534.imageshack.us/img534/873/revuethommen5.jpg

  

Etanche à 300m, fond vissé, oublié de faire une photo perso  [:yiipaa:4] .

 

http://www.thefinewatch.net/img/RevueThommen/4250311108940/4250311108940.PT01.jpg

 


Petit rappel sur la zodiac (du temps où zodiac faisait de vraies montres [:paco fpg:1] ), qui ronronne bien souvent à mon poignet, si vous en trouvez une, foncez, mais ça ne court pas les rues.

 

http://img225.imageshack.us/img225/8470/revuethommen6.jpg

 


Voilà, une alternative de plus à envisager si vous êtes à la recherche d'une plongeuse de qualité à prix raisonnable.

Message cité 4 fois
Message édité par nick11 le 20-06-2012 à 22:30:08
n°30831052
bestak
Denboraren orratzak
Posté le 03-07-2012 à 21:19:17  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 


 


 

Aquaterrien a écrit :


Oui je ne me rappelle plus le nouveau tag avec la date... de Bestak.  [:tinostar]  
Mais ça viendra.  
 


C'est le tagrevue normal
 
Pour la liste des marqueurs  
http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] m#t4698921


---------------
Betizu est vachement jolie -Origami watch Co cadran N°02 -Mes ventes
n°33031222
Profil sup​primé
Posté le 20-01-2013 à 17:28:48  answer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bon certes je ne vous aime pas, mais TAGREVUE quand même  :o  
 
Revue à but très égoïste: compiler en un seul lieu tout ce que j'ai pu lire ici ou là, en particulier sur les Omega WWW
 
Avant toute question, oui je possède certains de ces modèles, et non, je ne souhaite pas en faire une revue particulière
 
Bonne lecture
 
http://mywatchstory.files.wordpress.com/2012/03/2444_0.jpg
 
Nomenclature
 
W.W.W  => Watch Wristlet Waterproof
British Army => armée de terre
MoD => British Ministry of Defense
R.E.M.E. => Royal Electrical and mechanical Engineers, service chargé de la maintenance des WWW  
NSN => Nato Stock Number
G10 => contraction de Army Form G1098, contrat signé par les soldats lors de la fourniture du matériel de dotation  à titre « temporaire » (compas, montre, etc...).  Ce matériel reste donc propriété de l'armée,
W10 =>  code de référencement de la « British Army » pour le groupe « compasses, watches, survey and drawing instruments »
6B => code de référencement de la RAF pour le groupe « Aircraft Navigation Equipment Accessories and Unit Servicing Parts »
 
 
Introduction
 
Au début des années 40, le MoD, souhaitant doter ses troupes au sol de montres de poignet, définit un cahier des charges auquel répondirent 12 fabriquants suisse: Omega, JLC, IWC, Record, Buren, Cyma, Eterna, Lemania, Grana, Timor, Vertex et Longines.... Il est parfois fait mention d'un 13ème fabriquant accepté par le MoD, Enicar, mais ce dernier n'a semble t-il jamais lancé sa production.
 
Ces montres furent distribuées aux troupes par le MoD de mai 1945 à décembre 1945.
 
L'estimation, faute d'archives complètes, seul Omega, IWC et JLC ont conservés les leurs, est que environ 140000 à 150000 montres WWW furent produites.... dont 25000 Omega
 
http://i11.servimg.com/u/f11/13/04/74/89/www110.png
 
Bien que toutes soient plus ou moins facilement trouvables (voir le lien suivant quant à leur rareté: http://www.time514.com//BritishX.htm), réunir les 12 ensemble reste une quête de longue haleine, la Grana étant en général le chainon manquant  …. alors que son homologue, bien que absolument identique, mais en dotation dans l'armée allemande (Grana DH) est elle extrêmement courante.
 
http://www.time514.com//IBX/bxGrana1.jpg
 
http://lot-images.atgmedia.com/SR/36153/2867565/103-2012115152423_original.jpg
 
C'est la réunion des 12 WWW que l'on appelle la « dirty dozen »...
 
http://i116.photobucket.com/albums/o14/Alpha_floor/DirtyDozen_01-1.jpg
 
... en référence aux "12 salopards"
 
http://ckmaccom.startlogic.com/images/rbb/rbb-65b.jpg
 
Note: Les montres WWW sont parfois appelés Mark X (10)
 

Caractéristiques communes suivant cahier des charges du MoD

 
- cadran noir, chiffres arabes, petite seconde déportée à 6 heures, cadran type chemin de fer
- aiguilles heures / minutes lumineuses, marqueurs lumineux sous forme d'un point sauf à 3 et 9  heures avec marquages en forme de « bâton », et 12 heures avec marquage « bâton » entouré de deux points lumineux (radium)
- Mouvement 15 rubis, diamètre compris entre 11,75 et 13 lignes
- Crystal type « Perspex »
- Waterproof... suivant les standards de l'époque (à priori 30m)
- pas de shock protection obligatoire (seule la Longines en est équipée)
 

Contexte historique

 
Très peu de temps après la fin de la seconde guerre mondiale, le Royaume Uni s'engagea dans différents conflits armés autour du monde:
- Indochine 1945 – 46
- Dutch East Indies (Indonésie) 1945 - 50
- Palestine 1947 – 48
- Grèce 1946 – 49
- Malaisie 1948 - 60
Corée 1950 – 53
 
Les équipements à la disposition des troupes furent par conséquent les mêmes que ceux utilisés lors de la récente seconde guerre mondiale, ce qui inclut les montres WWW
 
Bien que d'autres modèles notoirement connus furent mis à disposition des autres personnels, comme les Omega 53 et autres mark XI pour les personnels techniques de la RAF par exemple, ce ne fut pas le cas pour les troupes d'infanterie, jusqu'au milieu des années 60, où Smiths Deluxe  
 
http://img.photobucket.com/albums/v191/shepsc/Smiths15.jpg
 
... et Smiths W10 firent leur apparition.
 
http://i14.servimg.com/u/f14/13/04/74/89/05120910.jpg
 
Puis au début des 70's, avec l'entrée en service de nouveaux modèles mécaniques (CWC W10, Hamilton W10 et Hamilton Geneve W10)...
 
http://i45.servimg.com/u/f45/11/55/04/45/2011-010.jpg
 
http://img706.imageshack.us/img706/3113/imgp0237resize.jpg
 
... les WWW furent retirées du service actif pour 8 d'entre elles (Defence Standard de juillet 1973 relatif au Vertex, Cyma, Buren, Eterna, JLC, Grana, Longines et Lemania). A noter que les 4 autres (IWC, Omega, Record et Timor), quoique non concernées par ce document, ne furent également plus allouées en dotation.
 
Lors de la guerre des Falkland (1982), les soldats furent logiquement dotés en CWC et Hamilton mécaniques mais également des premiers modèles à Quartz G10 et de Smiths W10 encore en service. Les 4 WWW survivantes avaient elles été retirées du service actif 1 an avant, en 1981 (Defence Standard 66-4(part5)/issue 3)
 
Et puis, étonnamment, lors de la première guerre du golfe (1990), certaines WWW furent réintroduites en service en même temps que les mécaniques des années 70, les quartz G10 CWC et Precista sous contrat avec le MoD et les Smiths W10 restantes.
 
L'explication: au sens du DefStan « retirées du service » peut avoir différentes significations et implications comme:
vente immédiate au domaine
en attente de destruction
donné à une nation amie
donné à des musées
… du coup furent semble t-il  remises en service certaines WWW qui vulgairement « trainaient » encore là.
 
Par contre, la Guerre du Golfe coïncidant peu ou prou avec la fin de la guerre froide, ce fut également une période de fortes restrictions budgétaires pour le MoD. C'est pourquoi, en parallèle avec la ré-allocation « anecdotique » de certaines WWW dans les unités de la British Army, les stocks militaires de WWW restant furent massivement vendus, de même d'ailleurs que les Smiths W10 et les G10 mécaniques post 70's.
 
La dotation de Quartz devint la norme, et ainsi disparurent du service, en même temps que les autres « méca », et après environ 50 ans de bons et loyaux services,  les WWW.  
 
… et les autres WWW
 
...car oui, la guerre étant finie, et devant l'abondance des stocks, une part importante des 140000 WWW furent cédées lors d'enchères publiques en 1946 (nombre inconnu ?), en même temps que de nombreux autres stocks de l'armée, dont « 200 montres de navigation 6B/234, 13000 montres ATP, 14000 montres de poches General Service RAF, 172000 montres de poches GSTP, 16000 chronographes 6B/221 dont ¾ NOS », etc ... (source horological journal, oct 2008).
 
Certaines autres furent cédées à l'armée hollandaise lors du conflit des Dutch East Indies qui pris place immédiatement au sortir de la WWII (la Hollande, allié de la Grande Bretagne, ne reconnaît pas l'indépendance de l'Indonésie). Elles sont reconnaissables au marquage KNIL (pour Koninklijk Nederlands Indisch Leger) au dos de la montre. Seul une vingtaine de ces montres ont été à ce jour identifiées.
 
http://i896.photobucket.com/albums/ac168/Drdoomuch/WWW%20Sammlung/PB200058.jpg
 
OMEGA WWW ref CK2444
 
Voilà ce que l'on trouve sur le site d'Omega, rubrique OmegaMuseum ( http://www.omegawatches.com/spirit [...] s-database )  (taper ck 2444)
 
http://www.omegawatches.com/fileadmin/images/vintage/highImageResolution/14290.jpg
 
"Malayan Forces"  
Gents' leather strap
Reference  
CK 2444  
International collection  
1945  
Special series Numbered and limited  
Movement  
Type: Manual winding (mechanical)  
Caliber number: 30 T2 RS  
Created in 1940
15 jewels
Special adjustment (chronometer like)  
Functions  
Chronometer, Subsecond  
Case  
Stainless steel  
Case back  
Screw-in  
Dial  
Special mat black dial with heavy radium dots and luminous radium hands. "Broad Arrow" symbol (wide arrow).
Crystal  
"Unbreakable" armoured hesalite  
Bracelet  
Leather  
Water resistance  
30 meters  
 
Quelques précisions ci-dessous...
 
 
Parenthèse sur la Broad Arrow ou Pheon: DefStan  05-34/Issue 2 (dated 17 May 1984)
 
“The use of Government property marks on materiel is not mandatory (although the ‘pheon’ is normally used on items of an attractive nature if it seems likely that the marks would deter theft). The decision to use the ‘pheon’ in respect of any particular item rests with the Approving Authority. Where it is not practicable for the Approving Authority to rule on this matter the decision s should be taken by the authority principally responsible for the procurement of the item concerned, or, when the item is the subject of an agreed Service specification, by common agreement of the authorities consulted during the preparation of the specification.”  
 
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/baspecformwr-001.jpg
 
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/baspecformwr-002.jpg
 
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/baspecformwr-003.jpg
 
Marquages spécifiques Omega
 
Au dos de la montre, on trouve, outre le marquage WWW,  deux séries de chiffres différents
 
http://www.time514.com//IBX/bxOmegaB.jpg
 
le premier, précédé de la lettre Y (propre à Omega) est le numéro de série militaire
le second est le numéro de série civil
la soustraction du premier au second donne invariablement, chez Omega toujours, le nombre 10664199
 
http://i11.servimg.com/u/f11/13/04/74/89/www210.png
 
On retrouve les marquages à l'identique que ce soit côté extérieur ou intérieur du caseback
 
http://www.time514.com//IBX/bxOmegaM.jpg
 
Coté cadran, certains furent remplacés lors de révision par les horlogers du R.E.M.E. À partir des années 50 par des cadrans « faits maison » portant une référence alphanumérique en lieu et place du logo: chez Omega, on trouve alors le numéro 10033
 
http://www.time514.com//IBX/bxOmegaNumberedMoDa.jpg
 
Puis, à partir des années 60, les cadrans nécessitant changement se firent attribués un code NATO basé sur le NSN propre à Omega (9999-99-445-2031) en lieu et place du logo et/ou du code alphanumérique précédent/ le code NATO fut alors logiquement W10/445-2031 ; en général apparaît également un t cerclé indiquant l'abandon du radium.
 
voir ->page 1
 
A noter que les numéros tant civil que militaire gravés sur le dos de la montre n'étant pas corrélés avec le numéro de mouvement, il est notoirement admis que ces casebacks furent très probablement interchangés aléatoirement lors de ces révisions.... ainsi que certains types d'aiguilles, les horlogers n'ayant que faire de la cohérence des modèles d'origine; c'est ce qu'on appelle les « MoD replacements »
 
De même, c'est lors de ces révisions, même si les cadrans n'ont pas été changés, que le radium fut progressivement abandonné au profit du tritium.
 
 
 
Mouvement
 
Selon les archives Omega, leurs WWW sont dotés du calibre 30T2RS pour « Réglage Spécial »
 
http://www.time514.com//IBX/bxOmega1e.jpg
 
Ceci signifie que ces mouvements furent réglés suivant les normes chronométriques de l'époque,  les même normes d'ailleurs que celles en vigueur pour les montres de navigation réf  6B/159 Mark VII, en dotation dans la RAF.
 
Les numéros de mouvement des WWW sont compris entre les séries 9 8xx xxx et 10 3xxx xxx.
 
http://i11.servimg.com/u/f11/13/04/74/89/www310.png
 
 
Eviter les faux grossiers
 
- Look carefully at the fonts of the numbers (especially the '7'). Make sure there is NO 'hook' to the font of the '7'.
- Make sure the subsiduary seconds dial is a 'step down' (i.e is placed at a lower level to the surface of the other part of the dial).
- Make sure the font of the 'A' in the word OMEGA on the dial has a flat top and NOT a pointed top.  
 
 
Conclusion
 
Toutes ces WWW, et donc les Omega, sont classés par le MoD comme comme montre pour le « General Service ».
 
Cependant, considérant le haut niveau de réglage de leurs mouvements (normes chronométriques), « General Service » ne signifie pas que les WWW étaient distribuées à chaque soldat, mais plus probablement réservées à certaines unités ou personnels avec des tâches spéciales (artillerie, radiocomm, ingénieurs, etc...).
 
 
Sources:
Military Watch Ressource Forum
Puristpro
Horoligical journal (Thomas Koenig / Adrian van der Meijden)
http://www.time514.com//BritishX.htm
Photo: credit via Google
 
Toutes infos supplémentaires évidemment plus que bienvenue :)

Message cité 4 fois
Message édité par Profil supprimé le 20-01-2013 à 18:27:13
n°33464381
cisco1
Posté le 28-02-2013 à 10:06:53  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Fred ce que j'en pense c'est que tu as toute ta place sur MM ou HFR ou Niania ailleurs. FAM par contre je ne comprends pas. Bref, soigne ton probléme avec toi même.

 

---

 

puisque Yoli se prend une Rolex, Puisque Eames m'avait tué il y a longtemps avec sa DD, puisque j'ai bouffé des acquisitions de fous dans les dents ces derniers mois de la part des modos MM (une folie depuis Septembre dernier) , puisque je visais à compléter ma collection de très beaux mouvements trois aiguilles. Puisque j'aime ce que j'aime

 

j'ai ....

 

[:guilletit:4]  [:guilletit:4]  [:guilletit:4]  [:guilletit:4]  [:guilletit:4]

 

UNLEASH THE KRAKEEEEEEEEEEN

 

[:guilletit:4]  [:guilletit:4]  [:guilletit:4]  [:guilletit:4]  [:guilletit:4]
tagrevue taggrevue tag revue tag montre de gitan tag vous allez vous en prendre plein la gueule
tag attention vos yeux tag sa race elle déchire tout tag plus fabuleuse montre jamais tag désolé pour les smileys qui correspondent pas

 

--

Citation :

L'ésotérisme désigne un ensemble de mouvements et de doctrines relevant d'un enseignement caché, souvent accessible par l'intermédiaire d'une « initiation ».


Wikipedia

 

[center][size=24]Le Chronomètre Royal[/size]
http://hfr-rehost.dev.syn.fr/self/cf9e1e46cdd3ab4b1f3031e556480fc4c920cb9e.jpg
credit: Ble-44[/center]

 

Je commence par
les remerciements:
-Tout d'abord à Berny sans qui rien n'aurait été possible :),
-Alex Ghotbi pour son partage, sa gentillesse et toutes les informations recues. On ne le dira jamais assez mais Alex est un exemple de ce qu'on peut espérer d'un ambassadeur d'une marque. 1000 fois merci, pas seulement pour moi mais pour tous ceux que tu aides.
-A tous les photosgraphes, à Noodia notamment pour ses superbes photos mais aussi ses conseils, un grand merci Lolo !
-le service des archives de Vacheron qui bien que débordé m'ont fourni des informations rapidement.

 

Esotérique car c'est une initiation majoritairement faite au travers du net et de quelques rencontres, je pense en particulier à Tac et à Marv pour leurs passions pour les chronomètres, merci pour votre partage.
La rencontre avec M.De Macedo avec qui on avait discuté Peseux 260 et guillochage Vacheron et d'autres que j'oublie et sur le net le site de SteveG sur lequel je me suis usé les yeux tellement de fois, ainsi que celui de "Nakahiro.Parfait"

 


liens
Le théme de la chronométrie et du Chronomètre Royal en particulier est un sujet bien abordé, notamment par AlexG.
Tout est ici.
http://www.thehourlounge.com/threa [...] _2998.html

 

Un peu sur les calibre P453/P454 dont les P1007/P1008 sont issus
http://vacheron.watchprosite.com/s [...] ti-654601/

 

Les photos de SteveG de son Chronométre Royal 6340, le calibre est identique au mien, régalez vous:
http://ninanet.net/watches/others12/Mediums/mvccr.html

 

la chronométrie
Je resterai assez général sur ce sujet, il y a de bien meilleurs spécialistes de la question, mais c'est aussi par sa signification que cette montre est importante.

 

La principale qualité d'une montre est d'être précise (tout du moins autrefois). Un terme justifie celà: la mention chronomètre. Le but est d'avoir une montre qui tient l'heure précisément, même soumise à des écarts de température et de position.
Les marques vont se livrer une compétition importante dans les concours de chronométrie, pour des questions de renommée  et de savoir faire.

 

Vacheron Constantin va populariser une montre de poche très précise en sortant le Chronomètre Royal en 1907.
Cette montre tient particulièrement l'heure quelque soit la température et l'altitude, celà fera son succès notamment en Amérique du sud.
(cf http://www.thehourlounge.com/threa [...] _2998.html )
La finition reste simple, mais c'est aussi le cas sur les montres de concours, le but est avant tout d'être précis.
Celà passe par des composants de qualité, et une attention particuliére au montage et au réglage.
http://www.thehourlounge.com/uploa [...] llsize.JPG
credit: Alex Ghotbi thehourlounge

 

Vacheron Constantin continuera l'expérience sur des montres de poignet toujours avec la mention Chronomètre Royal.

 

Parmi les autres chronomètres célèbres manuels on peut citer le le Peseux 260, l'omega 30T2RG, le Zénith 135, le Movado 126 , les très rares Longines 27 chronométre et 360 , la Geophysique forcément et j'en passe (Omega et Rolex en ayant produit massivement en automatique).

 

Les Vacheron Constantin P1007BS et P1008BS se distinguent des autres par une finition de la plus haute qualité garantie par le poinçon de Genève. Une autre spécifité du Chronométre Royal est de posséder un stop seconde.
Le Chronométre Royal porte assez bien son nom car c'est un peu le roi des chronomètres.

 

Le calibre
Pour réaliser ces deux calibres (P1007BS et P1008BS) Vacheron Constantin va modifier ses mouvements de 12,5 lignes , les P453 et P454, eux même basé sur l'èbauche du JLC 450. Le P453 est la version à petite seconde, le 454 est la version à seconde centrale.
Il sera notamment ajouté un stop seconde, chose peu courante en dehors des montres militaires... et de la Géophysique.
le BS dans la désignation du calibre signifiant Balance Stop il me semble.
Ca parait évident pour un chronomètre mais ce n'est pourtant pas le cas de la majorité des chronomètres de l'époque.

 

A celà s'ajoute des composants choisis, un montage et un réglage de premier ordre pour passer les tests.

  
Citation :

The movements are tested during 15 consecutive days, at 6 positions and 3 temperatures and to obtain chronometer certification the movement should, amongst other criteria, stay within a daily average rate of -4/+6 seconds per 24 hours.


credit: Alex Ghotbi

 

Les mouvements modifiés sont dénommés P1007BS pour la version à petite seconde et P1008BS pour la version à seconde centrale. Ces mouvements sont faits exclusivement pour les Chronomètres Royal.
De mon point de vue (complètement biaisé certes :)), c'est tout simplement ce qui se fait de "mieux" toute époque confondue en calibre de montre de poignet.

 

[center]http://hfr-rehost.dev.syn.fr/self/407e0143f4d634ef33b2acd1c5fd7f0afd31bb6a.jpg
credit Ble-44
[/center]

 

A comparer au P453 de ma 4073 dont il est issu.
[center]http://hold.watchprosite.com/img/watchprosite/patek/53/raw/patek_image.2244553.jpg
credit Dje
[/center]

 

J'ai modifié grossièrement la photo de SteveG , le mouvement étant identique au mien.
En rouge le stop seconde qui relie la "tirette" au balancier et en bleu la seconde centrale (déjà présent sur le P454) et en bleu le mécanisme de seconde centrale.
[center]https://lh4.googleusercontent.com/-xGlMRyEyjiw/UvStiAYP8CI/AAAAAAAAAlQ/sLEkTSOe-no/w841-h846-no/1008_SteveG.jpg
credit: SteveG[/center]

 

Le système de seconde centrale indirecte une jolie petite complication à lui tout seul.
Avec ou sans seconde centrale pour un chronomètre?
La petite seconde a un système plus simple, la grande seconde a un système plus complexe mais est plus lisible.

 

Un bel article sur la seconde centrale indirecte par Walt Odets, celle ci parle plus de Patek, mais le parallèle avec Vacheron n'est pas compliqué à faire.
http://people.timezone.com/library [...] 8360080701

 

Je suis attaché à cette petite complication et je la trouve importante dans le cas d'un chronomètre pour la lisibilité de la seconde, on peut m'opposer que c'est inutilement complexe et que celà ne va pas dans la direction de la précision.

 

Les photos de SteveG avec des macros du mouvement pour mieux se rendre compte.
On voit ici comment la petite seconde  classiquement á 6 heures et est renvoyé au centre, on a donc l'ajout d'un pont supplémentaire, d'un rubis et de rouages.
[center]http://ninanet.net/watches/others12/Mediums/mvccrm11.jpg
credit: SteveG[/center]
http://ninanet.net/watches/others12/Mediums/mvccr.html

 

Le boitier
Ce calibre sera abrité par 3 grandes famille de boitier

 

-Le premier est un peu "brutal" mais est bourré de personnalité.
Rond, cylindrique avec d'imposantes cornes cylindriques sur la références 4838
Ce boitier est "architectural", avec une présence incroyable malgré sa taille modérée, une merveille.
[center]http://i1193.photobucket.com/albums/aa357/fenndalton/Vacheron%20Constantin/IMAG0160.jpg
credit: Fenndalton
[/center]

 

-Le deuxième est un boitier avec des cornes en angles vifs. Ici sans bracelet vous pouvez directement comparer
[center]http://i814.photobucket.com/albums/zz66/alain2701/Suisse%20Juillet%202013/DSC02290.jpg
credit: Alain2701[/center]

 

Plusieurs références de cette version existent
6107 petite seconde à fond clipsé
6108 seconde centrale à fond clipsé
6110 petite seconde étanche (fond vissé)
6111 seconde centrale étanche (fond vissé)
6161 seconde centrale à priori avec bracelet métal , le plus souvent en fond vissé.
EDIT: je rajoute la référence 6067 à priori à seconde centrale en fond clipsé
D'après mes recherches c'est loin d'être aussi simple, le 6161 existe aussi en fond clipsé et tous n'ont pas le bracelet. Est-ce parce qu'il a été perdu? ou était comme ça dès l'origine.
Au moins deux diamètres existent, on est loin d'une production standard évidemment, ca rend la pièce d'autant plus passionnante.
J'ai pu voir un 6111 avec son bracelet métal, bracelet métal un plus large, une option d'époque?
Tout celà n'est pas encore clair.

 

On retrouve ce dessin sur les ultra plate 6099 qui a insipré L'historique 1955 actuelle.
[center]http://images.static.watchclub.com/watch-club-vacheron-constantin-ultra-slim-vintage-yellow-gold-33117-1024x1024.jpg
[/center]
De facon amusante, ce dessin se retrouve aussi sur une Patek Calatrava ( réf 2568 ) .

 

Il faut rajouter à cette famille aussi les 6075 et 6075 à bracelet intégré
[center]http://images.antiquorum.com/213/medium/157.jpg
credit: Antiquorum[/center]

 

La troisième, peut être la moins vue, est la 6340. Le boitier est moins typé vu de loin, mais son profil de soucoupe volante, ses cornes hyper inclinées et la couronne semi intégré en font une autre merveilleuse version
[center]http://ninanet.net/watches/others12/Mediums/mvccrs01.jpg
credit: SteveG[/center]
http://ninanet.net/watches/others12/Mediums/mvccr.html

 

Les Chronomètre Royal suivants sont automatiques et on passe sur une autre partie de l'histoire du Chronomètre Royal, cf l'artcle d'Alex Ghotbi en lien au début.

 

Ma version est la 6161 c'est à dire avec le boitier en angle vif, ici en or rose. Ce boitier est un des plus identitaires de la marque amha avec les boitier à anses gouttes d'eau.
La lunette est simple et inclinée, et le fond est ici clipsé avec la mention Chronomètre Royal. Le fond est le plus souvent vissé sur le 6161 mais pas sur tous.
[center]https://lh4.googleusercontent.com/-A4S2e-PnN_U/UvSvXYjfOAI/AAAAAAAAAms/a4tBacL8Dcw/w878-h809-no/IMG_7393.JPG

 

https://lh6.googleusercontent.com/-_Sw3eP0lpKM/UvTe8lGr-gI/AAAAAAAAAnU/cfL4H1TwrZs/w958-h809-no/IMG_7451.JPG
credit: Noodia

 

https://lh3.googleusercontent.com/-zpP8Ro2F5y8/UvSvWJB-ACI/AAAAAAAAAmM/pQuOTie_Wjs/w770-h809-no/IMG_7353.JPG
credit: Noodia
[/center]

 

Le cadran
La quasi totalité des Chronomètre Royal ont un cadran mat ou alors avec un trés fin brossage vertical.

 

A regarder ici en grand
http://www.worldoftime.de/data/ima [...] b6b_44.jpg
credit: R.Meertz Worldoftime.de

 

Celle ci a un cadran guilloché qui la rend exceptionnelle à mes yeux.
J'avais pu croiser un cadran avec ce guillochage sur une Vacheron chez M. De Macedo et ca m'avait fait un sacré effet, je n'aurai jamais pensé qu'un cadran vintage puisse être aussi beau et prendre autant de reflets. C'est très impressionant et je ne m'en suis jamais vraiment remis.
cf ici: http://montresmecaniques.forumacti [...] constantin

 

Alors voir un Chronomètre Royal en or rose avec ce cadran, quel bonheur :drunken:
Les aiguilles sont de type "Lance" facetées. Elles sont typiques du Chronométre Royal.
On les retrouve sur presque tous les Chronomètre Royal sauf la "Batman" et le dernier 1907 en date.
C'est un peu dommage car c'était devenu une signature du Chronomètre Royal.
Comme tous les autres détails de cette piéce j'aime beaucoup ces aiguilles, énormément d'élégance sans être trop classiques et leur petite spécificité.
Ces aiguilles ne sont pas d'ailleurs des "Lance" classique la forme du contrepoids en pointe est typique.
Un détail de plus ... :heart:
[center]https://lh5.googleusercontent.com/-B74o0iO_f4o/Uptrv8vefJI/AAAAAAAAAB0/moU5FOrZkfw/w726-h888-no/IMG_7361.JPG
credit: Noodia
[/center]

 

Les indexs sont encore un autre détail particulier de cette montre, on a les 3-6-9-12 en chiffres arabes, triangulaires facettés à 1h 5h 7h 11h, et longs facettés sur 2h, 4h, 8h et 10h. Vraiment inhabituel même un Chronomètre Royal.
[center]
https://lh3.googleusercontent.com/-LQRrW3GL2aw/UptsDtw_-II/AAAAAAAAACk/lhJQ2VRA4g4/s888-no/IMG_7403.JPG
credit: Noodia
[/center]

 

Quant au cadran lui même , le chemin des minutes est brossé, chaque minute étant marqués par des points , la marque Vacheron Constantin est sur cartouche, et le fond possède un guillochage travaillé absolument merveilleux.
Il y a une sorte de "peigné" vertical qui dévie par endroit pour former ces "flèches".
Celà donne un effet de relief en trompe l'oeil avec des "flèches" qui paraissent en profondeur ou surrélevées selon l'angle
[center]https://lh3.googleusercontent.com/-Gv12NR7m6Zk/UptsKw3km-I/AAAAAAAAACs/bnzE4M-80Lo/w810-h888-no/IMG_7414.JPG
credit: Noodia

 

https://lh3.googleusercontent.com/-tIeER8TDIQQ/UptsPMDqBkI/AAAAAAAAAC0/45o9dTjcGWY/w954-h783-no/IMG_7425.JPG
credit: Noodia
[/center]

 


C'est quelque chose à voir en vrai qui prend beaucoup de reflets dans la lumière, et de mon point de vue ce qui se fait de mieux à l'époque avec les émaux cloisonnés.
[color=red]Ce travail était fait par la maison Stern... les propriétaires de Patek Philippe :)
A confirmer[/color]

 


Le bracelet
Réalisé par Gay Frère le bracelet est un exemple typique de l'époque, il est spécifique à la référence 6161.
un maillon central traité par une sorte de "guillochage" en losange, et des maillons latéraux entiérement polis.
De par la forme spécifique des cornes, il s'intègre facilement dans le dessin de la montre , le visuel est presque celui d'un bracelet intégré.
[center]
https://lh6.googleusercontent.com/-B1QLwj6-IY4/UvSvXz-Ah6I/AAAAAAAAAmw/ySB_B44_4b4/w1024-h710-no/IMG_7395.JPG
credit: Noodia

 

https://lh3.googleusercontent.com/-P0ljdH5EhNg/UvStNUdDoQI/AAAAAAAAAk0/3KHd_8k3vIE/w663-h497-no/IMG_1028.jpg
credit: Noodia[/center]

 

La boucle possède une sécurité et ses 2 positions, elle est entièrement "guillochée" en losange comme les maillons centraux.

 

La croix de Malte
[center]http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/thumb/e/ec/Maltese-Cross-Heraldry.svg/90px-Maltese-Cross-Heraldry.svg.png
[/center]

 

Symbole chrétien, mécanisme horloger , l'embléme de Vacheron Constantin a quelque chose d'asssez fascinant.
Elle n'est pas ici présente directement dans cette montre pourtant en la cherchant on la retrouve dans quelques détails.

 

-Les cornes.
Sous cet angle c'est peut être plus facile, on a une branche de la croix de Malte qui se dessine. Branche qui se répéte évidemment au 4 coins. Comme si la croix avait été éparpillé aux 4 coins du boitier
[center]https://lh3.googleusercontent.com/-izRz-85fEYk/UvSse380HVI/AAAAAAAAAjs/QvUzyT2C_18/w874-h809-no/uqiz192lgqe2axknmyy-img_7396.jpg
credit: Noodia
[/center]

 

-Le cadran
Les indexs sont surprenants. On est loin des canons habituels ou les indexs à 1h et 2 heures sont identiques. Leur forme sont bien particuliéres. Si on relient les lignes definies par les indexs on obtient...
[center]https://lh5.googleusercontent.com/-0AA8kqbkIyo/UvTkInK19AI/AAAAAAAAAoI/R4visyCkIoo/s809-no/IMG_7403_logo.jpg
credit: Noodia
[/center]
Certes on peut le faire avec d'autres montres ou les index sont "pointus" sauf aux quarts, mais le détail prend vraiment son sens ici.J'aimerai croire que ce ne soit un hasard :)

 


mon avis
Cette montre représente le tout meilleur de ce je peux espérer d'une montre, par son dessin, son mouvement, son cadran, ses détails, tout est au plus haut niveau. Je ne vois pas ce qui peut être "mieux", même chez Patek... C'est la réalisation d'un rêve, et l'obtention d'un "graal", car c'en est un. Je suis très très heureux d'avoir obtenu une pièce pareille, un grand moment dans ma jeune expérience d'amateur.

 

Au poignet la présence avec ce cadran et le bracelet est évidemment énorme, voir une branche de la Croix de Malte à chaque coin de la montre me fait son petit effet, et on peut se perdre sans fin dans les détails dès qu'on se rapproche.
Le poids non négligeable du "full gold" est trés agréable tout en étant équilibré et aussi surprenant que celà puisse paraître, je crois que je vais la porter comme ca. :)

 


l'avis de Noodia

     


Citation :

Lorsque j'ai récupéré la montre en pleine journée pour la séance de shooting j'étais très en retard et pourtant, je n'ai pas pu résisté à l'idée de la sortir de son écrin pour l'immortaliser, le genre de photos frénétiques que seule une pièce exceptionnelle peut générer.

 

A priori, je suis ici assez loin de mes manies horlogères mais j'avais eu la chance de manipuler deux autres "Chronomètre Royal" quelques jours auparavant dont l'un partageant la même boite, deux galops d'essai assez salutaires je crois.

 

Cette boite est une oeuvre d'art, je n'ai eu de cesse pendant les quelques heures que je l'ai eu en pension de l'examiner sous tous les angles, si on sent bien qu'on a affaire à une authentique vintage, les proportions, le dessin, les cornes si particulières à la modernité exemplaire en font un objet horloger qui exerce une attraction inouïe.  

 

Le cadran a été plus difficile à apprivoiser, un sentiment fort de singularité presque désuète m'a tout d'abord envahi.
Mais prendre quelques heures à photographier une montre comme celle et à force de clics, progressivement, il a commencé à se livrer pour finalement révéler une partie de ses charmes et secrets.

 

J'aime beaucoup les bracelets, les Gay Freres en particulier, celui-là n'est pas décevant, il complète particulièrement bien la montre pour former un tout extraordinaire, le niveau de finition est magnifique, le système de verrouillage intelligent.
j'alternerais volontiers un strap plus classique et cette superbe joncaille.

 

Coté mouvement tout a été dit dans ta revue.

 

Je crois que c'est moi qui doit te remercier François.
Pour ta confiance d'abord car confier une telle pièce n'est pas chose facile,
mais aussi parce que tant qu'on n'a pas eu une montre entre les mains on ne peut l'apprécier.
La photographier a été une réelle opportunité, ce moment d'intimité horlogère m'a permis de cerner des détails que je n'avais jamais pu apprécier auparavant, quel moment, quel(s) voyage(s) !

 

Je tiens à préciser que je n'ai pu faire les photos que de nuit à l'éclairage artificiel, des conditions particulièrement cruelles qui ne rendent pas justice au fort sentiment de qualité perçue de cet exemplaire.
Quand au bracelet, son état est remarquable, sans aucune tension, c'est une relique.

 

Enfin, ta joie et ton enthousiasme lus et entendus pendant nos différentes discussions à son sujet ont été un grand plaisir.

 

Je ne parle même pas de ta revue qui est l'avenant  :laporte:

 

Au final, tout le cycle du plaisir horloger est concentré dans cette 6161 et pour beaucoup de monde je crois.

 

Bravo pour cette P....N de prise mon Frantz !  :binouz:

  


Trois wristshots supplémentaires. Bien qu'elle ne fasse que 34mm sa présence est importante, surtout avec le bracelet évidemment.
Photos personnelles
[center]https://lh3.googleusercontent.com/-Xfo_aRswxi8/UmzvXm0pNzI/AAAAAAAAANU/ywPZFzMMz8I/w972-h729-no/IMG_2340r.jpg
https://lh4.googleusercontent.com/-GUBxW5RaGYc/Uo5rHg6MfVI/AAAAAAAAAUQ/qtVatAYPo-M/w1136-h852-no/IMG_2586r.jpg
https://lh6.googleusercontent.com/-YqEwdvheaDo/UvTkDcMWU2I/AAAAAAAAAok/M-b_TUgDD-Y/w663-h497-no/IMG_1067.JPG
[/center]

 


Merci de votre lecture <:i 

 

[center]
http://img542.imageshack.us/img542/9248/img7401w.jpg
credit: Noodia
[/center]

  

/fin du ton séreux
:--o--:
Bordel c'est énorme ce qui m'arrive, c'est une montre de fou ! Un truc de malade !
:--o--:

Message cité 11 fois
Message édité par cisco1 le 09-02-2014 à 16:13:29

---------------
le but c'est pas de se faire enculer, c'est d'être consentant, c'est ca l'horlogerie de luxe pseudo: Alexander Mahone
n°33597472
cisco1
Posté le 12-03-2013 à 19:09:50  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Kellian' a écrit :

[:wark0]  [:wark0]  
J'ai reçu mon bouquin  [:wark0]


 
Avec la neige la poste est passé te livrer ton penthouse?  [:le hibou]  
 
 

KaiserCz a écrit :


mais t'as toujours pas de GMT master :/


 [:wunderlich:3] le revers dans la tronche  
 

Grumly132 a écrit :


 
Mi-Féloches pour la 6161. [:volta]
Fait petas les tophs gros.  [:mistral_ winner]  


 
foutage de gueule? [:expatbis:3]  
 je ne veux pas dire mais j'ai fait une revue de psychopathe il y a quelques pages déjà, filtre sur le -tagrevue- depuis 100 pages tu devrais trouver

Message cité 2 fois
Message édité par cisco1 le 12-03-2013 à 19:10:16

---------------
le but c'est pas de se faire enculer, c'est d'être consentant, c'est ca l'horlogerie de luxe pseudo: Alexander Mahone
n°33728517
Profil sup​primé
Posté le 23-03-2013 à 19:24:35  answer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Tag revue / tagrevue / taggle une revue
 
Petite revue rapide sur ce modèle pas si commun... dont la cote atteint parfois de drôle de sommet  [:atom1ck]  (voir ->là<- )
 
Hamilton G.S. (entendre General Service), produite circa 60's... et "tropicalisée" afin de résister aux rigueurs climatiques des alors possessions anglaises (colonies et protectorats) regroupées au sein du Commonweatlh...
 
http://i69.servimg.com/u/f69/13/04/74/89/hamilt10.jpg
 
... spécifications techniques que l'on retrouve au dos du boîtier...
 
http://i69.servimg.com/u/f69/13/04/74/89/hamilt13.jpg
 
(1 oe (->oersted<-) est une mesure de champ magnétique équivalent à environ 80 A/m http://forum-images.hardware.fr/images/perso/3/lamya.gif )
 
... et calibre Hamilton S75S, sur base ETA 2390 améliorée avec entre autres adjonction d'un antishock de type ->Flector KIF<- .
 
Ce calibre est en outre doté d'un stop seconde ainsi que d'un cache poussière en fer doux.
 
http://i.ebayimg.com/t/Hamilton-G-S-British-Military-Watch-Scarce-GS-Piece-/00/s/MTIwMFgxNjAw/z/UYQAAMXQVOhRGD5D/$T2eC16hHJHQE9nzEztUqBRGD5Dpr0w~~60_12.JPG
 
http://i.ebayimg.com/t/Hamilton-G-S-British-Military-Watch-Scarce-GS-Piece-/00/s/MTIwMFgxNjAw/z/o5AAAMXQ9cpRGD5D/$T2eC16RHJGQE9noM,BkIBRGD5DMDb!~~60_12.JPG
 
Ci-dessous, une liste des calibres utilisées par Hamilton dans les modèles utilisant la même boîte, liste éditée par S13313@MWR , photos glanées sur le net...
 
1) Hamilton 6B 9101000 - Cal. 75 (non hack)
 
http://img.photobucket.com/albums/v133/lambstew/Hamilton_6B_2391.jpg
(cadran stérile)
 
2) Hamilton 6B 9614045 - Cal. S75S (hack)
 
http://i31.tinypic.com/1q1z6s.jpg
 
les numéros 1 et 2 sont des montres de dotation de la British Royal Air Force (6B). L'Hamilton "6B 9101000 Cal. 75 (non hack)" est conforme aux "MoD specification DEF-3-A" du 20 October 1959, NSN (Nato Stock Number pour mémoire ;) ) 6645-99-910-1000 gravé au dos du boîtier. L'Hamilton "6B 9614045 Cal. S75S (hack)" est elle conforme aux "MoD specification DEF-3-B" (publiée en Septembre 1966, NSN 6645-99-961-4045. Le DEF-3-B est simplement un upgrade des spécifications du DEF-3-A, le changement majeur étant "[the] inclusion of a device to arrest and release the second hand", soit tout bonnement l'adjonction d'un stop seconde (source hq sandman ute @MWR)
 
3) Hamilton GS Tropical - Cal 684 (hack)
 
http://img.photobucket.com/albums/v628/1lyj/DSC_2053.jpg
 
4) Hamilton GS Tropical - Cal. S75S (hack)
 
5) Hamilton GS 13-24dial - Cal. S75S (hack)
 
http://i.ebayimg.com/t/Hamilton-G-S-British-Military-Watch-Scarce-GS-Piece-/00/s/MTIwMFgxNjAw/z/p1YAAMXQ-9hRGD5C/$%28KGrHqNHJE!FEN1l02ggBRGD5C2YBw~~60_12.JPG
(notez les chiffres sur 24h légérement bleutés)
 
6) Hamilton GS Commercial - Cal. S75S (hack)
 
7) Hamilton GS KA Mark - Cal. 684 (hack) => Kenyan Army
 
http://i896.photobucket.com/albums/ac168/Drdoomuch/Hamilton%20KA/HamiltonF3.jpg
 
http://dbaswithguns.com/Imgs/gs2.jpg
 
8) Hamilton GS ADDF Mark - Cal. 684 (hack) => Abu Dhabi Defense Forces (?)
 
pas trouvé de photos  [:kleia]  
 
Ici regroupées pour certaines dans la bible de Konrad Knirim
 
http://www.knirim.de/zhamil67.jpg
 
La mienne est la n°4 et n'a semble t-il pas de passé militaire, bien que qu'il s'agisse néanmoins d'une montre vendue exclusivement au gouvernement britannique pour son usage...
 
" Hamilton G.S. ["General Service"] watches were specifically made for the UK's General Services. They were actually issued to Government personnel, that were not Military. These watches were used by a number of Government agencies overseas, Foreign and Commonwealth Office aid groups helping with education and health stuff like that from the mid 60's to the late 70's.They also acted as a cover for a number of former military men who helped nations organise their own security and law enforcement on behalf of HM Government. " (source antiquevintagewatches.com)
 
Ci-dessous un des rares pub commerciales concernant la n°6 ... une montre qu'elle en a sous le capot http://forum-images.hardware.fr/images/perso/raoul_volfoni.gif
 
http://dbaswithguns.com/Imgs/HamGSPublic.JPG
 
Largeur 37mm hors couronne, barettes soudées, cette Hamilton partage en outre sa boîte avec la bien plus connue IWC Mark XI...
 
http://www.thewatchspot.co.uk/images/BlogImages/Large/Hamilton-6B-MarkXI.jpg
 
.... et d'ailleurs la 6B est également surnommée Hamilton Mark XI, car fabriquée suivant les mêmes spécifications et donnée en dotation aux forces armées en même temps que les autres mark XI.
 
Il ne me reste plus qu'à lui trouver un bracelet original Bonklip ( voir ->ici<- ) ...
 
http://img379.imageshack.us/img379/7053/hpim0344ajp5.jpg ... oui je sais  :o   [:tinostar]  
 
... même si je prends déjà beaucoup de plaisir à la porter telle quelle au quotidien  [:plugin]  
 
http://i69.servimg.com/u/f69/13/04/74/89/hamilt12.jpg
 
 [:avant]

Message cité 5 fois
Message édité par Profil supprimé le 23-03-2013 à 20:14:45
n°35480086
Profil sup​primé
Posté le 02-09-2013 à 12:03:29  answer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Tagrevue (tag revue taggrevue ) modifiée et complétée sur les Hamilton navigational watches (si tu veux modifier le précédent lien bestak, t'y fais comme t'y veux ;) )
 
Petite retour rapide donc sur l'Hamilton G.S... dont la cote a atteint récemment de drôle de sommet (voir ->là<- ) et continue d'ailleurs dans cette voie  [:devoircivique:2]  
 
Hamilton G.S. (entendre General Service), produite circa 60's... et "tropicalisée" afin de résister aux rigueurs climatiques des alors possessions anglaises (colonies et protectorats) regroupées au sein du Commonweatlh...
 
http://i34.servimg.com/u/f34/18/02/23/62/hamilt12.jpg
 
... spécifications techniques que l'on retrouve gravée au dos du boîtier parce que c'est pratique et que ça fait bô...
 
http://www.lacotedesmontres.com/IMG_ad/imgStd/224993.jpg
 
(1 oe (->oersted<-) est une mesure de champ magnétique équivalent à environ 80 A/m http://forum-images.hardware.fr/images/perso/3/lamya.gif)
 
... et calibre Hamilton S75S (noté parfois 8758 par les collectionneurs presse bÿtes) sur base ETA 2390 améliorée avec entre autres adjonction d'un antishock de type ->Flector KIF<- .
 
Ce calibre est en outre doté d'un stop seconde ainsi que d'un cache poussière amagnétique en fer doux.
 
http://milspectime.com/wp-content/uploads/2012/11/DSC_1552.jpg
 
http://www.bobsy.name/Hamilton_S75S.jpg
 
Ci-dessous, une liste des calibres utilisées par Hamilton dans les modèles utilisant la même boîte, liste éditée par S13313@MWR , photos glanées sur le net...
 
1) Hamilton 6B 9101000 - Cal. 75 (non hack)
 
http://img.photobucket.com/albums/v133/lambstew/Hamilton_6B_2391.jpg
(cadran stérile)
 
2) Hamilton 6B 9614045 - Cal. S75S (hack)
 
http://i31.tinypic.com/1q1z6s.jpg
 
les numéros 1 et 2 sont des montres de dotation de la British Royal Air Force (6B). L'Hamilton "6B 9101000 Cal. 75 (non hack)" est conforme aux "MoD specification DEF-3-A" du 20 October 1959, NSN (Nato Stock Number pour mémoire ;)) 6645-99-910-1000 gravé au dos du boîtier. L'Hamilton "6B 9614045 Cal. S75S (hack)" est elle conforme aux "MoD specification DEF-3-B" (publiée en Septembre 1966, NSN 6645-99-961-4045. Le DEF-3-B est simplement un upgrade des spécifications du DEF-3-A, le changement majeur étant "[the] inclusion of a device to arrest and release the second hand", soit tout bonnement l'adjonction d'un stop seconde (source hq sandman ute @MWR)
 
3) Hamilton GS Tropical - Cal 684 (hack)
 
http://img.photobucket.com/albums/v628/1lyj/DSC_2053.jpg
 
4) Hamilton GS Tropical - Cal. S75S (hack)
 
http://i78.servimg.com/u/f78/18/02/23/62/hamilt10.jpg
 
5) Hamilton GS 13-24dial - Cal. S75S (hack) / la seule à posséder un caseback stérile
 
http://i71.servimg.com/u/f71/18/02/23/62/image36.jpg
(notez les chiffres sur 24h légérement bleutés)
 
6) Hamilton GS Commercial - Cal. S75S (hack)
 
7) Hamilton GS KA Mark - Cal. 684 (hack) => Kenyan Army
 
http://i896.photobucket.com/albums/ac168/Drdoomuch/Hamilton%20KA/HamiltonF3.jpg
 
http://dbaswithguns.com/Imgs/gs2.jpg
 
8) Hamilton GS ADDF Mark - Cal. 684 (hack) => Abu Dhabi Defense Forces (?)
 
pas trouvé de photos :oops:
 
Ici regroupées pour certaines dans la bible de Konrad Knirim
 
http://www.knirim.de/zhamil67.jpg
 
Les miennes, les n°4  et 5, n'ont semble t-il pas de passé militaire, bien que qu'il s'agisse néanmoins de montres vendues exclusivement au gouvernement britannique pour son usage...
 
" Hamilton G.S. ["General Service"] watches were specifically made for the UK's General Services. They were actually issued to Government personnel, that were not Military. These watches were used by a number of Government agencies overseas, Foreign and Commonwealth Office aid groups helping with education and health stuff like that from the mid 60's to the late 70's.They also acted as a cover for a number of former military men who helped nations organise their own security and law enforcement on behalf of HM Government. " (source antiquevintagewatches.com)
 
Ci-dessous un des rares pub commerciales concernant la n°6 ... une montre qu'elle en a sous le capot  [:davidames:4]  
 
http://dbaswithguns.com/Imgs/HamGSPublic.JPG
 
Largeur 37mm hors couronne, barrettes soudées, cette Hamilton partage en outre sa boîte avec les bien plus connues JLC & IWC Mark 11...
 
http://www.thewatchspot.co.uk/images/BlogImages/Large/Hamilton-6B-MarkXI.jpg
 
http://i236.photobucket.com/albums/ff307/benjpeacock/FB6FAF28-034B-4F28-96C8-C1AA3A6015A4-18452-00000CAE3C9B7F7D_zpsa0f3e082.jpg
 
http://i236.photobucket.com/albums/ff307/benjpeacock/C6215767-6EF1-48AF-8A4B-64747DBFD765-18452-00000CAE4B8E838B_zpsfaabaa27.jpg
 
http://i236.photobucket.com/albums/ff307/benjpeacock/4754F621-5129-4C65-916C-6B76864B54AF-18452-00000CAE43886800_zpsc649353a.jpg
 
.... d'ailleurs la 6B est également appelée Hamilton Mark 11, car fabriquée suivant les mêmes spécifications DEF 3 (1951) amendée ensuite par le DefStan-3A (1959) puis 3B (1966) et donnée en dotation aux forces armées en même temps que les autres Mark 11.
 
Il ne me reste plus qu'à lui trouver un bracelet original Bonklip afin de lui redonner un look militaro historico compatible ...
 
http://img379.imageshack.us/img379/7053/hpim0344ajp5.jpg
 
... quoique je les préfère sur un vulgaire bracelet type G10 ( appelé communément, quoique par erreur nato par les newbies et autres incultes, je vous hais toussa  :o )
 
http://i71.servimg.com/u/f71/18/02/23/62/image33.jpg
 
 
Autre Hamilton intéressante dans la grande famille des Navigational watches, et très proche car elle partage également la même boîte que les modèles ci-dessus, la Navigational FAPD 5101 USAF et RAAF type 1, cal 684 hack avec vis de micro régulation, boîte Mark 11, dotation année 1970 uniquement pour le modèle USAF, et successeur des fameuses Type A17-A (cherche toi même sur gogole)
 
http://i168.photobucket.com/albums/u168/hans6119/DSC00112.jpg
 
http://i168.photobucket.com/albums/u168/hans6119/DSC00114.jpg
 
photos crédit Hans@MWR
 
... à ne pas confondre avec les très communes Hamilton GG-W-113 et MIL-W-46374A, esthétiquement proches, mais ô combien différentes. D'ailleurs les collectionneurs ne s'y trompent pas, prêt à payer 2000+ euros pour une FAPD contre une centaine d'euros max pour chacune des deux autres  [:cerveau spamafote]  
 
http://i204.photobucket.com/albums/bb102/montana66_2007/militare/my_hamilton_1-1.jpg
(montana@MWR)
 
Plus d'infos là: ->Hamilton FAPD type 1<-  
 
http://milspectime.com/wp-content/uploads/2012/11/DSC_1916.jpg
 
 
Finissons avec ci-dessous la famille Hamilton 6B au grand complet  [:cerveau discobeck]  
 
http://www.fototime.com/2E1FBE057027067/standard.jpg
(Mr D.@MWR)
 
... soit, dans le désordre  [:cerveau chrisbk]  
 
6B-9101000
6B-9814045
G.S. "Tropicalized" Cal.S75S movement
G.S. "Tropicalized" Cal. 684 movement
G.S. 24hr dial (sterile case back)
G.S. "Tropicalized" A.D.D.F.
G.S. "Tropicalized" K.A.
U.S. FAPD Type 1
R.A.A.F. FAPD large R.A.A.F. font (ou R.A.A.F. FAPD small font, difficile j'avoue de les distinguer ici )
6B-6645-99 modèle 649
 
... sans oublier bien sûr le chrono asymetrical case ...
 
http://i962.photobucket.com/albums/ae108/nickb_013/B06CA6E3-9422-4725-ADAF-D96029056A06-1554-000001F8BA65E736.jpg
(nickB@MWR)
 
... que je ne possède (pas encore) [:cerveau delight] , mais très proche de mon chrono CWC...
 
http://i78.servimg.com/u/f78/18/02/23/62/cwc1110.jpg
 
... et pour cause, la Cabot Watch Company fut fondée en 1972 lorsque Hamilton perdit son contrat avec le MoD (British Ministry of Defense ;)) à la suite de celle ci et par ceux là même qui étaient les sous traitant d'Hamilton en Angleterre (suis-je clair GGIIHH ... bon c'est pas le sujet, OSEF :mrgreen: )
 
Bref, ces Hamilton 6B, le plaisir de porter une Mark 11 légitime pour une fraction du prix généralement constaté chez ses grandes soeurs  [:atom1ck]  
 
(images glanées sur le net)
 
http://i17.photobucket.com/albums/b74/milorgman/Hamilton6B-friends.jpg
 
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/A846374A35.jpg
 
Pour plus d'infos, je joins ci-dessous une partie de ma doc, sachant que j'en possède d'autres sous pdf... mais que j'ai la flemme de les insérer  [:cerveau arn0]  
 
Articles du British Horological journal, octobre & novembre 2012
 
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/ZuluTimePart11FINAL.jpg
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/ZuluTimePart12FINAL.jpg
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/ZuluTimePart13FINAL.jpg
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/ZuluTimePart14FINAL.jpg
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/ZuluTimePart15FINAL.jpg
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/ZuluTimePart16FINALref.jpg
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/ZuluTimePart21FINAL.jpg
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/ZuluTimePart22FINAL.jpg
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/ZuluTimePart23FINAL.jpg
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/ZuluTimePart24FINAL.jpg
 
 
... et en bonus, la partie du defstan 3 relative aux straps pour les montres "British general service" , soit avec le Bonklip la seule et unique façon de se la jouer comme Beckham pilote militaire des 60's  [:raoul_volfoni]  
 
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/def-3strapdetailsformwr-001.jpg
 
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/53omegastrap.jpg
 
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/53omegastrap2.jpg
 
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/broadarrowmark.jpg
 
http://i684.photobucket.com/albums/vv207/hq_sandman_ute/53omegastrap3.jpg
(Credit hq sandman ute @MWR)
 
Fin (ras le bol toussa  :o )


Message édité par Profil supprimé le 02-09-2013 à 12:09:55
n°35529386
loiclola
Trottinette Team OSEF
Posté le 06-09-2013 à 12:27:55  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
Bonjour à tous  :hello:  
 
Eh oui, je suis encore passé par la case achat, après un été plutôt calme je me croyais guéri de ce mal qui me ronge mais non, j'ai replongé comme se doit un passionné un peu fêlé du tic-tac, bref...  :fou:  
 
Effectivement ce matin je suis allé récupérer ma dernière acquisition, cette montre me trottait dans la tête depuis quelques années déjà mais sans oser me lancer du fait de son diamètre, j'avais encore l'habitude de porter des gros trucs bien mastoque, depuis que je me suis mis à porter des diamètres, nous allons dire plus commun, j'ai complètement changé, plus de gros diamètres disgracieux qui ne finissent pas bien le poignet ou le cache complètement (a part bien sûr la Speed, elle est aussi très spéciale).
 
C'est un vintage, ben oui on se refait pas...
 
Je vous présente ma petite dernière une Date Just 16014 de 1978, Yes...
 
Donc c'est un mouvement 3035, date rapide contrairement à sa grande soeur la 1601.
 
Le diamètre est de 36 mm hors couronne.
 
Indexe appliqués, cadran blanc crème, lunette or blanc, une très belle patine homogène entre les points de tritium et les aiguilles.
 
Bracelet jubilé d'origine.
 
Le truc qui m'a aussi fait acheter cette montre en plus qu'elle soit parfaite, c'est qu'elle est entièrement révisée, boite, sur boîte et papiers d'origine, un truc assez sympa et rare quand on connaît son âge.
 
Voilà, encore une fois je suis super-heureux, j'ai la triplette dont je rêvais, c'est fait, pu...in, ça calme,  :pt1cable: mais passons aux photos  :D :
 
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612034413158811527991.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612024713158811527978.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612044513158811527996.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612043913158811527993.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612032313158811527986.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612032813158811527987.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612025813158811527980.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612024113158811527977.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612023513158811527976.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612022513158811527973.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612023013158811527975.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612020413158811527969.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612021413158811527971.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612033313158811527988.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612033813158811527989.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612031813158811527985.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612043413158811527992.jpg
 
 
D'un peu plus près:
 
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612055313158811527999.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612061713158811528004.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612055713158811528000.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612062613158811528006.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612063113158811528008.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612061213158811528003.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612060213158811528001.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612060613158811528002.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612063513158811528009.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612065113158811528012.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612065513158811528013.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612064613158811528011.jpg
 
 
Et enfin au porté, j'adore la finesse de cette montre:
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612030313158811527982.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612030813158811527983.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/09/06//13090612031313158811527984.jpg
 
 
 
Merci de m'avoir lu et bonne journée à tous. :jap:  
 
Cordialement.

Message cité 9 fois
Message édité par loiclola le 01-12-2013 à 14:56:17

---------------
La plus belle, la prochaine.  Mes Ventes
n°35574247
GrosseGame​lle
Posté le 10-09-2013 à 20:29:09  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

# tagrevue # pour retrouver les photos
 
Cisco m'a donné envie de m'y remettre, de prendre un peu plus le temps.
Le résultat est forcément différent, puisque j'utilise la lumière naturelle, mais satisfaisant :)
 
Donc variations sur un même thème : le cadran noir d'une 116520 et ses reflets ;)
 
http://monimag.eu/upload/1279/web_ggdaytona2.jpg
 
http://monimag.eu/upload/1279/web_ggdaytona3.jpg
 
http://monimag.eu/upload/1279/web_ggdaytona4.jpg
 
http://monimag.eu/upload/1279/web_ggdaytona1.jpg
 
Et pour une fois sur une rolo, l'absence d'anti-reflet ne me dérange pas plus que ça  [:cerveau obawi]

Message cité 2 fois
Message édité par GrosseGamelle le 10-09-2013 à 20:29:30

---------------
Tu n'es plus un chat, mais une madeleine
n°36372496
loiclola
Trottinette Team OSEF
Posté le 01-12-2013 à 14:18:48  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
Bonjour à tous ;)  
 
Ben voilà, oueh, je suis passé à la "HH", j'ai passé du temps, mais j'ai fais mon choix.
 
Une montre exceptionnelle, superbe, avec de belles complications.
 
J'ai passé le pas, ça faisait un moment qu'une montre de cette manufacture me faisait envie, de plus ce modèle est emblématique de la marque, je ne pouvais pas passé à côté.
 
C'est donc chose faite, j'ai craqué sur une superbe Jaeger Lecoultre Reverso Grande GMT, un des modèles les plus compliqué dans cette série avec la phase de lune, bon je ne parle pas du tourbillon.
 
J'ai eu la chance d'avoir un ami qui m'a filé un sacré coup de main (je le remercie grandement, merci et encore merci).
 
Pour faire court une montre intemporelle, qui passe aussi bien sur un jean qu'un costard, je suis pas costard, donc ce sera jean...
 
Un descriptif explicatif, récupéré sur "MyWatchsite" très complet:
 
Reverso Grande GMT, l’imagination s’envole à l’autre bout du monde.
 
Dix ans après l’avènement de la première Reverso Duoface, la Reverso Grande GMT entre en scène. Ses deux cadrans dos à dos ajoutent à la dualité des fuseaux horaires, l’indication du décalage du 2ème fuseau par rapport au référentiel temporel GMT. Dotée d’une grande date et d’une autonomie de huit jours, elle réalise des bonds instantanés à travers le temps.  
 
Belle, généreuse, facile à vivre, la Reverso Grande GMT offre un raffinement technique incomparable dans un boîtier Grande Reverso en or rose 18 carats ou en acier. Ce dernier, des plus sophistiqué et compliqué au monde, est le plus grand jamais imaginé pour la montre réversible. Une réalisation, conçue dans le respect des proportions rectangulaires de la Reverso, qui préserve esthétisme, ergonomie, et conserve l’identité Art déco du garde-temps. Au cœur de ce boîtier, le nouveau Calibre Jaeger-LeCoultre 878, mouvement mécanique à remontage manuel, anime un véritable théâtre de prouesses mécaniques. Au recto, la montre affiche les heures, les minutes, la grande date, une petite seconde ainsi qu'une indication jour/nuit. Classique, elle reste fidèle à l’esthétique de la Reverso originelle, avec le luxe discret de son cadran argenté et la sobriété de ses aiguilles bleutées. En retournant son boîtier, l’œil averti reconnaîtra d'abord le guichet circulaire des heures et des minutes qui caractérisent la célèbre Reverso Duoface. Créée il y a dix ans, sa virtuosité tient à son mouvement mécanique, qui fait tourner à contresens les aiguilles de deux cadrans dos à dos et, qui permet d’ajuster l’heure d’un autre point du globe sans perdre la précision des minutes et des secondes. Un chef-d’œuvre de complexité à deux visages. A l’image de la Reverso Grande GMT, qui affiche cependant des fonctions complémentaires. Par exemple, l'indication de la réserve de marche de 8 jours dans le coin supérieur droit. Ou encore les deux compteurs symétriquement disposés dans la zone inférieure d'affichage: l'un est une indication jour/nuit reliée au second fuseau horaire, tandis que l'autre sert d'affichage au référentiel temporel, le Greenwich Mean Time.  
 
Cette dernière fonction est reliée à un poussoir de correction "secret" dissimulé sur le côté de la Reverso. Il permet de programmer le compteur GMT (Greenwich Mean Time) par rapport au lieu où l’on habite et d’afficher l’indication du différentiel par rapport à la référence de temps international, ou à tout autre heure de référence. Ingénieuse, la Reverso Grande GMT, effectue la  synchronisation du GMT et du 2ème fuseau sans risque de décalage. Vous habitez Genève ' Il suffit de régler le compteur sur GMT +1, sans oublier de rectifier GMT+2 pour l’heure d’été. Une fois que la montre a intégré la référence GMT de votre lieu de résidence, vous pouvez sauter d’un fuseau horaire à l’autre et sans jamais perdre vos repères. Le 2ème fuseau horaire permet à tout moment de garder une référence par rapport à l’heure GMT. Il indiquera –5 pour l’heure de New York, +9 pour l’heure de Tokyo.  
 
Pour couronner la finesse technique dissimulée à l'intérieur du mouvement, il faut évoquer les deux poussoirs discrets qui se profilent sur le flanc du boîtier, de chaque côté de la de la couronne. Ils permettent de faire avancer ou reculer, par sauts d'une heure, l'aiguille des heures du deuxième fuseau, sans faire bouger l’aiguille des minutes. D'un geste simple, vous affichez ainsi l'heure d'ici et d'ailleurs, au gré de vos voyages ou de vos envies.  
 
Les Caractéristiques:
 
- Calibre : Jaeger-LeCoultre 878
- Mouvement : Manuel
- Calibre distinction : Perlage
- Nombre de Pièces : 276
- Alternance/Heure : 28800
- Réserve de marche : 8 Jours
- Rubis : 35
- Nombre de barillets : 2
- Dimensions : 46.5 x 29.25
- Hauteur : 12 mm
- Fonctions Recto : Heure - Minute Seconde Indicateur jour/nuit Grande date  
- Fonctions Verso : Réserve de marche 2ème fuseau horaire Indicateur des 24 heures Différentiel GMT Boîtier Acier
- Etanchéité : 3 bar
- Cadran Recto : Argenté guilloché, chiffres décalqués noirs
- Cadran Verso : Noir brillant, chiffres décalqués luminescents
- Aiguilles Recto : Bâton
- Aiguilles Verso : Eventail
- Bracelet : Cuir Alligator
- Boucle : Boucle Déployante 3 lames 18.0 mm
 
 
Place aux photos de la belle:
 
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007424513158811780028.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007431113158811780036.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007451113158811780060.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007451613158811780061.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007445113158811780056.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007452413158811780063.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007423513158811780026.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007435213158811780052.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007450413158811780058.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007450713158811780059.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007433413158811780041.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007434813158811780051.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007433913158811780042.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007434413158811780050.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007432913158811780040.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007425813158811780032.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/12/01//13120111223613158811781299.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007432513158811780039.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007432013158811780038.jpg
 
 
Gros plans:
 
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007465913158811780070.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007470413158811780071.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007471413158811780073.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007471813158811780074.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007464513158811780066.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007465413158811780068.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007472713158811780077.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007473213158811780078.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007464913158811780067.jpg
 
 
Et pour finir au porté:
 
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007491913158811780088.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007494713158811780096.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007494313158811780095.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007491413158811780087.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007485313158811780082.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007490213158811780083.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007491013158811780085.jpg
 
http://nsm08.casimages.com/img/2013/11/30//13113007493413158811780092.jpg
 
 
Voilà comme d'hab, j'ai fait pleins de photos, je suis comme un dingue, merci de m'avoir lu et à bientôt.
 
Cordialement.
 
Loïc.

Message cité 5 fois
Message édité par loiclola le 01-12-2013 à 14:53:16

---------------
La plus belle, la prochaine.  Mes Ventes
n°38050194
julienlc4
Posté le 07-05-2014 à 13:43:43  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

je profite d'une petite revue que j'ai fais pour un autre endroit pour vous en faire profiter également.

 


TAGREVUE

 


Je vais donc parler d’un objet assez atypique, un gousset, bon ça c’est du standard ...

 

Mais un gousset automatique c’est déjà beaucoup plus rare

 

C’est donc un gousset Eterna au doux nom de " golfer ", qui est plutôt destiné non pas au trapéziste bien que pour le remontage cela aurait été pas mal, mais bien au golfeur
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/gousset%20eterna/gousseteterna_zpsdec96f07.jpg

 

Pas con chez Eterna !!!

  

Une pub de l’époque
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/gousset%20eterna/1290614420-2_zpsc606e644.jpg

  

Le modèle en ma possession date de 1970, d’après les registres d’Eterna et a été acheté en 1972 par mon grand père.
Sa référence est 140T-1489K
Au final il fut très peu porté car il s’avère que le remontage lorsque la montre est dans la poche est nul ou presque...
D’où l’idée du trapéziste.

 


Aiguille dauphine au tritium et index avec point de tritium
Les 2 sont très bien conservés pour une montre de plus de 30ans très peu entretenue, mais aussi très peu utilisée
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/gousset%20eterna/devant22_zps8830bae6.jpg

 

http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/gousset%20eterna/devant3_zps6c8f18ad.jpg

 

http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/gousset%20eterna/devant1_zpse9d783a3.jpg

  


La boite fait environ 40mm de diamètre pour 11mm de haut et est équipée d’un beau plexi dôme ce qui lui donne cette forme de soucoupe volante
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/gousset%20eterna/gousseteterna1_zpsd24f6c0b.jpg

 

http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/gousset%20eterna/gousseteterna2_zps30d8df9b.jpg

 

http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/gousset%20eterna/gousseteterna3_zps988e10da.jpg

  


Autre particularité il est équipé d’un fond plexi chose assez rare à l’époque qui permet d’admirer le beau calibre de manufacture Eterna 1489K (un peu l’ancêtre du 2824)
Il fait 13 lignes de diamètre, 5,2mm de haut, bat à 21600 , une Rdm théorique de 49h et est équipé d’un pare-choc Eterna Kif
Ce calibre ayant comme base le 1428
Le réglage de date s’effectue en tirant la couronne.
Rotor sur roulement a bille, enfin ça c’est normal pour un calibre Eterna.

 

La page de ranfft qui en parle
http://www.ranfft.de/cgi-bin/bidfu [...] erna_1489K

 

http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/gousset%20eterna/arriere_zps8f7308b0.jpg

 

http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/gousset%20eterna/arriere1_zps8b306a3a.jpg

 

http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/gousset%20eterna/arriere3_zps773e97ca.jpg

  


Voilà donc une petite revue d’un objet pas très pratique mais sympathique et ayant une valeur sentimentale importante.

Message cité 3 fois
Message édité par julienlc4 le 07-05-2014 à 13:57:38

---------------

n°38077562
GrosseGame​lle
Posté le 10-05-2014 à 13:26:41  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

:bounce:  
 
tagrevue
 
Arrivée d'un nouveau bracelet made in USA  [:-odysseus-:4]  
On m'en a tellement vanté les mérites, je n'allais quand même pas rater l'occasion qui m'était présentée suite au GRPF 2013 :)
 
C'est donc chez Micah de Vintagerstraps que je suis allé faire mes emplettes !
 
Par contre je dois dire que j'ai eu beaucoup de mal à me décider sur le modèle pfiouuu c'est dur chez lui.
Entre ce que je pensais vouloir au début puis plus tard, les photos de son site et les photos des autres, c'est une galère sans nom.
J'ai la chance d'avoir un super bracelet de Septimus avant qu'il ne raccroche (Bestak, tu peux le supprimer des strapmakers sur la TSPP). Ce bracelet je le trouve génial, super souple et relativement fin.
Je voulais quelque chose d'assez proche finalement. Une panerai pour moi c'est sur un strap marron un peu roots.
Un ammo aurait été parfait je pense mais je n'avais pas ce choix.
 
Colis reçu moins d'un mois après avoir passé commande :)
 
Ma demande a été respectée au poil enfin presque. J'aurais souhaité un peu plus d'espace au niveau de la couture d'entre cornes mais je n'avais pas été super clair non plus.
La boucle est grosse mais pas plus que la montre :D Elle doit bien faire 44mm de diamètre !
Comme on peut le voir sur les photos, le passage de la boucle racle un peu le long brin. Je pense que je vais lui mettre un peu de lait ou graisse mais... bon ça risque de le ternir un peu. A voir.
 
Un peu raide de prime abord, il devrait s'assouplir. L'odeur est exquise et la couleur similaire à mon Septimus quoiqu'un peu moins caramel (qui lui a reçu par 2 fois un peu de crème).
 
Reste à voir s'il est aussi confortable que l'autre ;)
 
http://uppix.net/ezo9Rf.jpg
 
http://uppix.net/UUGRWi.jpg
 
http://uppix.net/TMOAEm.jpg
 
http://uppix.net/KyXQD1.jpg
 
http://uppix.net/BsE1Zg.jpg
 
http://uppix.net/FYdN8q.jpg
 
http://uppix.net/61I8tY.jpg
 
http://uppix.net/4CwFNV.jpg


---------------
Tu n'es plus un chat, mais une madeleine
n°38226836
ble-44
Posté le 23-05-2014 à 23:44:05  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE Sinn 103 Herbert Mayer Edition
 
Je vous avais il y a quelque temps poster les tofs d'un jolie Sinn éditée à 50 exemplaires pour la boutique Mayer.
Comme l'a supposé Aqua, j'ai vite craqué très vite, ce fut un CHI fulgurante, en 15min Cisco avait un MP, et la montre était réservé dès le lendemain matin. 15 jours plus tard par le biais d'un non moins gentil autre intermédiaire, cette Sinn était à mon poignet :love: Un grand grand merci à eux deux, et j'insiste vraiment sur ce point car ce fut vraiment chouette de faire plus ample connaissance grâce à cette montre.
 
Alors la Sinn103, vous la connaissez tous sous différentes versions, voici les 2 plus courantes:
La 103St:
http://www.sinn.de/bilder/uhr/b_750/103-St_V.jpg  
 
Et la 103St Sa:
http://www.sinn.de/bilder/uhr/b_750/103-St-Sa_V.jpg
 
Poussoirs vissés,lunette acier avec insert et saphir pour la version "civile" et poussoirs non vissés, lunette plastique (à défaut de connaitre la matière) et plexi pour la version plus typée militaire.
Les deux ont un diamètre de 41mm une étanchéité à 200m et embarquent le très connu calibre ETA 7750, 17mm d'épaisseur pour la St Sa, 15.5mm pour la St
 
En ce qui concerne Sinn, vous connaissez tous, mais je vous conseille les différentes revues de Grinhu et de sa superbe collection de Sinn: http://grinhu.free.fr/wordpress/?cat=5
Et le site de Sinn bien sur: http://www.sinn.de/en/Sinn-Spezialuhren.htm
 
Quant à ma Sinn103, c'est une édition spéciale à 50 exemplaires pour la boutique Mayer.
Un version plus vintage avec un luminova teinté pour lui donner un rendu vieilli.
Mais ce ne sont pas les seules différences avec la St:
Les aiguilles des heures et minutes sont sur cette version des aiguilles feuilles. Les aiguilles des sous-compteurs gardent la même forme, et gagnent une pointe de rouge, tout comme la seconde du chrono qui elle perd sa feuille.
Le boitier est identique à la version de base, seul le fond est différencié par une gravure du type: Herbert Mayer xx/50.
Les index chiffrés garde la même typo, le même noir mat pour la cadran, et la jour qui disparait.
Coté marquage, un simple Sinn remplace le jour, et un chouette et discret petit logo Mayer juste sous la marque.
 
la montre est livrée dans une boite de cuir noir, sans chichi, contenant la montre bien sur  [:panzani gino] , mais aussi un NATO de la même couleur que les index, ainsi que deux pompes supplémentaires, un outil pour les changer, et de deux petites clefs 6 pans pour régler le bracelet acier.
 
Ah, le bracelet acier, c'est du Deutsche Qualität pur jus, avec des maillons centraux polis et les autres brossés, des axes de maillons réglables par vis à 6 pans, et une boucle déployante avec rallonge de plongé (n'oublions pas que la montre est étanche à 200m). La boucle du même type que celle des oyster de rolex en tôle pliée, mais là, la tôle est d'une certaine épaisseur :D  
Et des pièces de bout massives bien sur, bien chiantes a démonter car les cornes ne sont pas percées, mais un ajustement avec le boitier tiptop :)
 
Mon impression: la 103 St Sa m'a toujours attiré, la St pas plus que cela, il lui manque à mon avis un petit quelque chose, jolie mais sans charme. Et là, une petite touche de rouge, les aiguilles feuilles, et le Maminova ont suffit pour que je craque  [:warkcolor]  
Au poignet sur son bracelet acier la montre est parfaitement équilibrée, bien ajustée elle ne bouge plus. Le fond du boitier conique s'enfonce un peu dans la peau, et la montre gagne en finesse :love:
Sur Nato cuir ou tissus, elle gagne en légèreté et grace à cela est tout aussi agréable à porter. Elle retrouve sa hauteur, mais la douceur du Nato cuir fait oublier cela.
On sens très bien les mouvement du rotor du 7750, certains n'aiment pas, moi j'adore, je sens ma montre vivre :love:
Le déclenchement du chrono est très rugueux, mais franc.
Et le réglage du calibre est parfait, la montre ne prend qu' 1s par jours. :bounce:  
 
Marre de mon blabla, place au photos:
Ouverture de la boite:
http://reho.st/self/bd9afc08d144e72fd4bab6ea9ce277389528e93d.jpg
 
Sous toutes ses coutures:
http://reho.st/self/7f3257714c17753745f7770d12676e4398f7f725.jpg
 
http://reho.st/self/5c0965cdb0578a70b13835eba335b924ae9fc754.jpg
 
http://reho.st/self/298d66a12e4a2227621c7aacefc04ba35cce65bc.jpg
 
http://reho.st/self/a185e563b7fec159a4e726da973f69c22be34dbf.jpg
 
http://reho.st/self/d0b723f43b418363a659c72ac08955ee55a5b8cd.jpg
 
http://reho.st/self/7152f0115cc0ec2d657baa70fa1c411384e27b25.jpg
 
http://reho.st/self/c362af5e6fec2b3fa227587f205466106f946916.jpg
 
http://reho.st/self/86ec2bf85ec2a972a15b265c135df8d6f8d206ad.jpg
 
Le luminova est peut-être teinté, mais garde son efficacité:
http://reho.st/self/573760cd9b14b49099dc6ea42804b2587f885e1f.jpg
 
http://reho.st/self/bca2373efb71345a34c5dc974248014b3c9a838a.jpg
 
http://reho.st/self/9f435589b57fac34db210f41f563d148dd93c61d.jpg
 
http://reho.st/self/048d8ea97efa69474e838be192f8d38551c660fb.jpg
 
http://reho.st/self/3e01f3471f38882ec36693e0b3955c4bdf429559.jpg
 
http://reho.st/self/18a451aa79743e94e3935eff7ee57b8d0dfcd378.jpg
 
http://reho.st/self/cc71ae1229cb275d50f250a58af248675378fb8f.jpg
 
http://reho.st/self/4a37950167a437f3f1bbd42ed4570257490b2e39.jpg
 
Une jolie couronne siglée:
http://reho.st/self/ba8f94f6ac04480a7337b86b7ab555787856376c.jpg
 
http://reho.st/self/7ead82466e94db48c558744181a5360335f0d4e9.jpg
 
http://reho.st/self/9d27a38cf2629da5151adbe2202c37e28d999da4.jpg
 
http://reho.st/self/8cf077f12f460e5155417d9b714a3ec3b1e9936c.jpg
 
Wristshot sur acier:
http://reho.st/self/0997f7307586961507e1dfe8f8532ee7ea223830.jpg
 
Sur NATO cuir:
http://reho.st/self/33682dc99025041affbb8491d7df8938b07dbb36.jpg
 
http://reho.st/self/1a30f69a07a6d1c27c7a5aafccddf7b36fd6cf8b.jpg
 
Sur NATO tissus:
http://reho.st/self/58ebc1c4bf5f864bf4ae81ece309a61e04ace3ba.jpg
 
Macros sur le cadrans, les aiguilles et la date:
http://reho.st/self/d0ec809446c1e8623d645122dfdcff27ddad3332.jpg
 
http://reho.st/self/372b577f4bc97057cb32fc71c90d7760266ff757.jpg
 
http://reho.st/self/78b186d72913b7eb13c6777e82069abd80054b72.jpg
 
http://reho.st/self/fb17791ba76a1cc9c74006b3a8d9e7a5591a13be.jpg
 
http://reho.st/self/5f80106daad76b3de019d9433d0d1c0c256e1b74.jpg
 
Je l'adoreeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeeee  [:warkcolor]  [:warkcolor]  [:warkcolor]
Et encore merci à toi Cisco ;)

Message cité 9 fois
Message édité par ble-44 le 02-06-2014 à 11:04:58

---------------
Mes montres      Accroche toi au pinceau, j'enlève le Dolmen @pp13
n°38747792
xcomm
Posté le 05-07-2014 à 18:39:35  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---
 
Bonjour,
 
Petites nouvelles de mes recherches après avoir vu une Swiss Military - Hanova qui m'avait bien plu, mais qui n'avait pas montré ici plus que cela sa qualité.
 
Après avoir éclusé toutes les boutiques de ma ville préfecture, j'avais vu une petite pulsar, (marque pouvant être recommandée), automatique noire. Pas trop mal, mais noire, et bracelet cuir.
http://www.pulsar.tm.fr/collection [...] 4025X1.jpg
 
Un petit tour sur le forum d'en face m'a fait remarquer quelques traces d'oxydations pas très engageante, entre le boîtier, et le fond vissé.
http://forumamontres.forumactif.co [...] r-pu4025x1
 
Bref, je cherchais du cadran clair, et j'avais du noir. Je cherchais du bracelet métallique, et on ne me proposait que du cuir. Cette dernière information sur les traces d'oxydations remettait à plat mes recherches, et aucunes traces des plongeuses conseillées, hormis une Seiko entrée de gamme à bracelet caoutchouc, et cadran noir.
 
Suite à un petit tour en province, j'en profite pour regarder les vitrines, et là, je me renseigne, j'explique mes souhaits. On me présente du Citizen Eco-Drive pas mal, du Pulsar squelette trop habillé en mécanique, et quelques Chronos Beuchat pas mal non plus.
 
Et puis, suite aux conseils, je découvre un modèle non présenté, et visible en vitrine qui me tape dans l'œil. Je demande précision :
Oui, c'est la même qualité de boîtier que les plongeuses. Les boîtiers et le bracelet sont entièrement en acier massif inoxydable. Je vois également fond et couronne vissée pour un modèle ville qui aide à la fiabilité au quotidien. Je réfléchis, ..., et puis je me décide. :-)
 
Beau boîtier habillé, mais pas trop, car typé assez sport. Un mélange d'aspect "acier brut mat" et avec quelques touches de poli brillant, et un bracelet majoritairement mat assez joli. Design sobre, cadran clair, très belles aiguilles. Bref, je suis sous le charme.
C'est un modèle Beuchat Beu0030-3 visible ici : http://www.bplus.fr/images/images_ [...] 0030-3.jpg
 
L'image de face n'est pas 100% fidèle, car, en fonction de son orientation, le bord externe du cadran, et le cercle où sont inscrits les chiffres des minutes peuvent être plus claire que le reste du cadran lui même plus claire que le boîtier. Ce cadran irisé est très beau. De même, j’apprécie tout particulièrement la forme des aiguilles très sobre, racée, et au design très pure.
 
Pour ce que j'ai pu en voir, la précision est nettement supérieure à ma Casio G-Shock qui comparativement prend beaucoup trop d'avance à mon goût pour une quartz.
 
Certes, je sais bien que nous ne sommes pas dans de la haute horlogerie mécanique certifié Cosc, mais le modèle m'a tout de suite plus, m'a semblé de bonne construction, bien que je n'avais pas en mémoire ce fabricant en tête.
 
Mais qu'il y t'il derrière cette marque ?
 
Mes premières recherches m'indiquent : "Précisions : les liens des marques et fabricants ci-dessous vous orientent vers des produits fabriqués en France. Les autres liens dans le texte vous dirigent vers des magasins en ligne qui vendent, souvent, des produits fabriqués à l’étranger. Cela vous permet de comparer les prix des marchandises made in France et ceux des produits importés."
 
"BPlus Fabrication de montres, à Paris, notamment les modèles de la marque Beuchat. Mouvements japonais pour l’essentiel."
 
http://www.lafabriquehexagonale.co [...] veils-etc/
L'article date de 2009, mis à jour en 2012.
 
Le message Facebook de la marque du 14 mars nous indique que la marque est indépendante, et dispose du "statut d'horloger-fabricant français".  
https://www.facebook.com/pages/Beuchat/438067756246282
 
http://www.lofficielhb.com/officie [...] ge0040.pdf nous en apprends un peu plus. BPLUS a racheté la marque Beuchat en 2002, en conservant les caractéristiques techniques d'étanchéité, de couronne vissée, et de boîtier acier, tout en lui apportant une "allure sport chic inimitable qui la rend portable au quotidien". Elles sont équipées de mouvement ETA ou Miyota. Une partie est assemblée dans leur atelier parisien.
 
Un autre article nous en apprends également d’avantage sur le groupe BPLUS qui dispose également d'autres marques à son catalogue :
"Nous avons un studio de création design intégré, un atelier de production à Paris, intégrant tampographie, montage et expédition, ainsi qu’une structure délocalisée avec un bureau à Hong-Kong et nos propres ateliers à Shenzhen en Chine. Nous proposons à nos clients du sur mesure à partir de 1000 pièces."
 
Effectivement, le code barre référence produit indique une provenance française, contrairement à d'autres marques que j'avais pu regarder. Ça fait plaisir de voir nos entrepreneurs français réussir également à réaliser de beaux produits à budget pas uniquement élitiste.
 
Voilà, vous l'avez compris, je suis très satisfait de mon achat, et de ma découverte. :-)
 
Bon, avec tout ça, vous m'avez donné le virus, et je continue à renouer avec le plaisir de regarder les belles montres. Depuis vous avoir lu, je continue de lorgner également vers les mécaniques qui me font également pleins de clins d'œils. C'est grave docteur ? ;-)
 
Bonne journée à tous.
Xavier
 
[EDIT, le 30/8/2014]  
Une petite image en situation de ma dernière petite nouvelle B-330 de chez Beuchat. :-)
Cela montre un peu mieux les différences de rendu de la lumières entre les différentes parties du cadran.
 
http://reho.st/self/5878918fa634c8a0699e37f01c3a0cf74d6eb9a7.jpg


Message édité par xcomm le 06-02-2016 à 08:40:05
n°39176692
xcomm
Posté le 15-08-2014 à 21:40:00  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---

 

Bonsoir à tous,

 

Quelques nouvelles de ma dernière visite chez mon horloger. Et bien je dois dire que tout ne c'est pas passé comme je l'avais prévu. :-)

 

/!\ Attention aux âmes sensibles. Ici, on ne parle pas de dérive de secondes par jour, mais par mois. De même, la réserve de marche ne se chiffre plus en heures, mais en années. ;-)

 

Pour ceux qui n'aurait pas suivis, j'avais un peu déserté l'achat de montres, suite à des déconvenues de montres offertes, dont le boîtier c'était vite détérioré, pour laisser apparaître le laiton, sur des produits vendus comme n'étant pas de l'entrée de gamme.

 

Depuis de nombreuses années, je me suis donc rabattu vers du CASIO "zéro soucis" (à part leur bracelet d'origine) G-SHOCK DW5600E pour être tranquille, mais la passion pour les montres m'a repris, en montant un peu en gamme, et en découvrant Beuchat, et leurs produits réalisés tout en acier inoxydable. Un premier pas à été réalisé avec la très belle montre habillée B-330 à cadran gris.

 

J'avais ensuite commandé une petite plongeuse du constructeur pour pouvoir reprendre la nage.

 

La suite en image.

 

http://reho.st/self/ed68ecdbd1f45cbee2fb5564b2033cc5c0f544ba.jpg
Petit coffre en aluminium. Tiens, que peut-il y avoir dedans ?

 

http://reho.st/self/0cce83fa89ad8553a2425a362467dc009a356d27.jpg
En arrivant face à la vitrine, je remarque un petit chronographe qui me fait de l'œil. Après essais et comparaison avec d'autres produits, je craque pour ce petit Beuchat CAP100 qui me donne un secours à ma Casio, si elle venait à me faire faut bond. C'est un chronographe avec 12h00 d'autonomie, et précision à la seconde. Bref, cela correspond bien à mes besoins.

 

- à 3 heures, la date. Bonne nouvelle, car on trouve beaucoup de 4 heures que je ne trouve pas très harmonieux.
- à 6 heures, la petite seconde.

 

Viens ensuite la partie chronographe. Au centre : les secondes, à 12h00 : les minutes, et à 9 heures : les heures jusqu'à 12h00 d'autonomie.

 

Le cadran est bleu avec des reflets nacrés pas vilains du tout. Boîtier entièrement mat mesuré à 44mm. La lunette est à cliquet unidirectionnelle.

 

http://reho.st/self/79d92692747bea959256ccf6ca34c50051df2e13.jpg
Un détail sur la marque de la boucle pour ceux pour qui c'est important.

 

http://reho.st/self/72e38dd24971fd58b078531b8b2e9af22c2ce310.jpg
Une vue au poignet que je trouve bien plus agréable que les 45mm, 47mm, et même plus rencontré couramment, car je n'ai pas un poignet très gros. Mesuré à 17,5cm.

 

Là, changement de registre. On parle maintenant de ma commande.

 

http://reho.st/self/1eaab760782ee24f9584f3db411b5bce90921197.jpg

 

http://reho.st/self/5db8e5e20714c24ebb238119cbfd740ace2d4f5c.jpg

 

http://reho.st/self/54358bb4a95519ddb66a2ef5d44546493cdaf04a.jpg

 

http://reho.st/self/8d16e373e7a82489000b5fdf44571c3387012cfa.jpg
Tiens, la belle commence à se montrer timidement.

 

http://reho.st/self/bd73b82f9b3f50df7b0ba73183528ad7238575ba.jpg
Comme je le disais, changement de registres à tout point de vue. C'est une montre 3 aiguilles + date, de caractère. Elle doit être maîtrisée, et j'ai préféré la porter plus ajusté, contrairement à mes autres montres.
Le boîtier est mat, avec des touches polies sur les arrêtes du boîtier, et sur les maillons centraux du bracelet. La lunette est bien entendue rotative à cliquet unidirectionnelle. Le cadran, est mat. Je l'ai choisi noir pour limiter au maximum la réflexion de la lumière, car la montre sera principalement utilisée de jour.

 

http://reho.st/self/8571db38df6eb932d157e986b119e247d42169f7.jpg
Vue sur la couronne, et on aperçoit les arrêtes polies au niveau des cornes qui remontent sur le boîtier, dont je parlais à l'instant.

 

http://reho.st/self/255bae90720a62ad540780b5ba07e56527484c2f.jpg
Vue sur la marque de la boucle du bracelet. A noter qu'il y a une extension pour le port de la combinaison de plongée. Elle est réglable avec ½ maillon de précision, via la boucle de micro-réglage.

 

http://reho.st/self/f2a54837a2554b4c823aabb06cbe40bfcf669256.jpg
Au poignet. Boîtier de 42,5mm. Test de l'étanchéité dans un bol d'eau réalisé sur 12h00 avec succès...

 

Voilà. Je suis très content de mes dernières acquisitions, d'autant que le chronographe n'était pas à l'ordre du jour.

 

Me voilà maintenant bien équipé pour toutes circonstances. :-)
La B-330 comme montre habillée, le chronographe CAP100 pour le travail, qui prendra le relais de la Casio, et l'Océa pour la nage.

 

Désolé pour la qualité des photos, mais j'ai dû composer avec la lumière disponible en ce moment...

 

En tout cas, je suis bien heureux de pouvoir vous faire également partager cela.

 

Bon, le virus est loin d'être mort, car j'ai repéré un modèle tout simple jour + date avec un faux air qui me rappelle la "Royal Oak" qui me fait bien de l'œil, mais je pense que ce ne serait pas raisonnable. Il est équipé en calibre Seiko-Epson.

 

Bonne soirée.
Xavier

Message cité 4 fois
Message édité par xcomm le 06-02-2016 à 08:59:08
n°39248693
vashkitash
kitash was here
Posté le 23-08-2014 à 14:13:38  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Allez zou le copiaÿ/collaÿ customizaÿ
 
Tagrevue taggrevue tagalexandrin taggdroguedure tagwatchovmaillelaife tagunleashthekraken tagnakrftw tagkredornazi tagspringdrivetepètelaccutron tagglelamouette
 
 
Credor Node GCLL999 : l'instant mystique
 
http://i39.servimg.com/u/f39/16/16/81/57/solune10.jpg
Credor Node GCLL999
Moonphase
 
-------
 
http://forum.chronomania.net/img/uploaded2/image10724.jpg
 
 
 
Quand il l’éclipse à droite, elle l’équilibre à gauche,
Au milieu les étoiles triangulent cette ébauche.
 
 
 
http://forum.chronomania.net/img/uploaded2/image10725.jpg
 
 
 
Depuis leur conjonction, au croissant enlacée,
Rayonne une énergie seize fois spiralée.
 
 
 
http://forum.chronomania.net/img/uploaded2/image10726.jpg
 
 
 
Palet d'argent noirci sur de nacrées lueurs ;
Minéral et métal tracent le terminateur.
 
 
 
http://forum.chronomania.net/img/uploaded2/image10727.jpg
 
 
 
Disque au plein soleillé, puis dôme sensuel tranché
Se lèvent sertis d'un cône vers une voûte étoilée.
 
 
 
http://forum.chronomania.net/img/uploaded2/image10728.jpg
 
 
 
Chaque année se complète en douze lunaisons,
Parmi elles trois facettes offrent quatre saisons.
 
 
 
http://forum.chronomania.net/img/uploaded2/image10729.jpg
 
 
 
Une glisseuse intrépide fend le vide en silence,
Sur une toile bleu nuit d'apesanteur s'y lance.
 
 
 
http://forum.chronomania.net/img/uploaded2/image10730.jpg
 
 
 
Quatre cent treize de large sur cent trente-quatre de haut :
Tiercés dans le désordre pour qu'un cercle soit beau.
 
 
 
http://forum.chronomania.net/img/uploaded2/image10731.jpg
 
 
 
Il longe l’hypoténuse, ce nœud lunaire formé
Où maillons et anneau viennent à fusionner.
 
 
 
http://forum.chronomania.net/img/uploaded2/image10732.jpg
 
 
 
Lui ses rayons brossés, elle ses courbes polies,
C'est qu'elle les reçoit puis nous les réfléchit.
 
 
 
http://forum.chronomania.net/img/uploaded2/image10733.jpg
 
 
 
Il tourne en irradiant sa surface concentrique
Et la neige, horizon des sommets et des pics.
 
 
 
http://forum.chronomania.net/img/uploaded2/image10734.jpg
 
 
 
Le soleil est carré tant que la lune est ronde,
Et les astres couchés sur une vague à douze ondes.
 
 
 
http://forum.chronomania.net/img/uploaded2/image10735.jpg
 
 
 
Le démon s'y chiffrait, ténébreux renversé.
À finir dans les limbes, elle m'a ensorcelé.
 
-------
 
http://i39.servimg.com/u/f39/16/16/81/57/crebon10.jpg
 

Spoiler :

[:haha rasta]
Vous avez 4 heures.


---------------
Thierry Nataf, la légende - Engrenages © Saison 15.
n°39257308
xcomm
Posté le 24-08-2014 à 19:46:11  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---

 

Bonsoir à tous,

 

Une nouvelle d'une petite douceur, pour reprendre l'expression de certains, dont j'avais effleuré le sujet.

 

Une petite boîte, pour mettre en appétit, et situer le contexte.
http://reho.st/self/8dd1644d0b5cc60c4d6c72036d0984bdf9f6c03d.jpg

 

Lors de ma dernière visite chez mon horloger, j'étais revenu, pour prendre un peu de temps, et regarder en détail la vitrine. Mon œil avait été attiré par une belle montre "jour + date" que j'avais trouvé très belle, et qui complétait bien ma petite collection au niveau fonctionnalité.

 

Je m'étais un peu renseigné pour en savoir plus, et ne pas acheter une daube, et le produit me semblait plus que correcte.

 

Le voici :

 

http://reho.st/self/d0a0b1eb02cc7d2d4540802ae51156abad7081d0.jpg

 

C'est une Lorus RXN33AX9.

 

Le boîtier ainsi que le bracelet à boucle déployante sont en acier inoxydable. Un point que j'avais regardé sur le site du fabricant, car je ne voulais pas de boîtier laiton plaqué ou autre. C'est le minimum pour moi, après les mauvaises expériences de montres offertes, et qui n'étaient pourtant pas vendue comme étant de l'entré de gamme.
Le boîtier est entièrement mat, mesuré à 35mm, pour 63g avec bracelet, avec une lunette brillante, par contre, je ne sais pas identifier si c'est un traitement type micro-billage, ou s'il y a un traitement de type PVD. Une découpe permet de protéger la couronne et les angles du côté du boîtier guident un éventuel objet sur l'extrême sommet de cette couronne.

 

Le cadran gris est soleilé pas laid du tout, et somme toute pas trop brillant. Il est garni de très beaux indexes en forme de demi cylindre tronqué en biseau à leur extrémité. Tout cela leur permet de prendre merveilleusement bien la lumière, et mieux que sur ma Beauchat B-330 dont le relief des indexes et chiffres est moins prononcé. Par contre, les aiguilles sont plates, et non à pan incliné comme sur ma Beauchat habillée. La prise de la lumière est donc un peu moins bonne, même si elles sont en métal ultra brillant bien apte à capter le moindre photons. La trotteuse est affinée jusqu'à son extrémité.

 

Comme Lorus fait parti du groupe Seiko, nous avons droit au Lumibrite sur les aiguilles, et en haut des indexes.

 

[EDIT] J'avais oublié de parler du fond. La photo n'est pas de moi, mais il est gravé avec les deux vagues de la marque, comme ci-dessous :

 

http://reho.st/self/628e2c233e638d2b66a3bd825787f663491ac883.png

 

Le calibre est un Seiko-Epson VX43. La partie jour est en français et anglais. Ils sont en noir, sauf pour les samedis qui sont en bleu, et les dimanches qui sont en rouge, comme visible sur la photo. Il est bien entendu réglé sur le français.

 

Une vue au poignet, pour mieux se rendre compte, après attente de quelques minutes, pour dégager le guichet :
http://reho.st/self/0b5ce51eea5f31289b1aeae06d745c21d38445d5.jpg

 

J'avais regardé également cette Casio en "jour + date" http://casio-hatracogmbh.netdna-ss [...] -7AVEF.jpg mais qui au final sont bien trop grosses pour mon petit poignet de 17mm, comme beaucoup de montre diffusée actuellement, et d'un design moins joli.

 

Ça surprend un peu au début, en comparaison avec ma Beauchat B-330 de 42mm, mais au final, cette petite Pulsar de 35mm est très belle et très sobre en même temps. C'est une montre habillée dont le rôle n'est bien entendu pas de faire de la plongée avec. Un peu doublon avec ma Beuchat B-330, mais plus fine, plus habillée, et disposant du jour. ;-)

 

Lorsque j'ai regardé le catalogue Lorus, pour en savoir plus, ce dessin me rappelait quelque chose que j'avais déjà vu.
Un peu de Royal Oak au niveau de la carrure entre le boîtier et les cornes, la forme des indexes, des aiguilles, le double index à 12h00, la lunette polie sur le côté. Effectivement, il y a un air de ressemblance.
http://www.audemarspiguet.com/fr/w [...] .1256ST.01

 

Mais bon, la Lorus dispose d'avantages déterminants :-) : La fixation de la lunette ne requière pas de visses visibles en façade, la couronne est protégée, l'étanchéité est de 100m, contre 50m, et il y a le jour d'affiché comme fonctionnalité supplémentaire. ;-)

 

Bon, je vais m'arrêter là, car je risquerais de faire une fixette sur cette Royal Oak, et mon porte monnaie n’apprécierait pas. ;-)

 

Bref, c'est petite Lorus m'a bien plu. J'ai pas mal hésité, car il y a un peu redondance avec ma Beauchat B-330 que je venais d'acheter, mais l’essayage, la finition du cadran et des indexes superbes (les photos, comme souvent ne rendent jamais totalement justice aux produits vue réellement), la petite taille du boîtier ont fini par me convaincre, car les différences sont sommes toutes assez importantes lorsqu'on les détaille. L'horloger m'indiquait que c'est un produit de manufacture après discussion et information que je lui communiquais autour du calibre et de sa référence, car la marque fait partie du groupe Seiko, comme cela est indiqué sur la notice de garantie pour la prise en charge réalisée par Seiko.

 

Bonne soirée.
Xavier

Message cité 2 fois
Message édité par xcomm le 06-02-2016 à 09:10:33
n°39824210
loiclola
Trottinette Team OSEF
Posté le 18-10-2014 à 20:39:06  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bon en attendant, j'ai encore assouvi ma dernière CHI, qui ne vient pas du verbe CHIER  :o  
 
Bref, voilà ze dernière arrivée ce matin, en fait ça se voit pas, mais je suis contente http://c2.likes-media.com/img/68376afeb7e102be525c463982b58971.600x.gif
 
Une petite revue dans les règles, vu que y en plein qui se foulent pas la nénette pour en faire, suivez mon regard, oueh c'est bien toi qui te fais péter 3 tocantes de malades en une demi-journée :o  
 
Retour aux vraies valeurs, le sport, que je ne pratique que quand je suis sur madame :o on va pouvoir encore chronométrer nos ébats  :o ²
 
TAGREVUE
 
Donc ce soir, je suis heureux de pouvoir vous présenter ma dernière acquisition, une Heuer Autavia 1163V pour Viceroy.
 
C'est montre est une montre un peu emblématique, enfin personnellement je le vois comme ça, sortie dans les années 70, 1972 pour être précis, cette Viceroy est une montre  
marketing, effectivement si vous achetiez une cartouche de cigarettes de la marque Viceroy vous pouviez grâce à un coupon-réponse vous procurer cette belle pour la modique somme de 88$.
 
http://static.squarespace.com/static/4fa14d3ce4b08a53fa26468e/500881b0e4b0634b00d359ed/500881e9e4b0634b00d3810b/1277700513057/1000w
 
 
https://lh3.googleusercontent.com/-7LZOaxgcY60/TYvu2V_qodI/AAAAAAAAD70/t9nwJMgcpiI/s1600/viceroy%20Jacket%20jpg
 
 
https://lh5.googleusercontent.com/-r4SbIRgKVNw/TYvvd7O-tkI/AAAAAAAAD8I/iYmRziIxNdY/s640/viceroy%20team%20Indy%20Jpg
 
 
La belle embarque le fameux calibre 12, qui a été conçu en partenariat avec Heuer, Breitling, Hamilton et Dubois Depraz, le  
calibre 11 était quelque peu défaillant, ils ont donc remédié aux problèmes immédiatement en sortant le calibre 12.
 
Voici le mouvement avec le micro rotor qui a servi de base au calibre 11 et 12, Buren 1282 .
 
http://monimag.eu/upload/299/1280.jpg
 
Et avec le module du chrono:
 
http://www.mcbroom.biz/PMWF/Hamilton-ChronoMatic(Buren-caliber-11-MicroRotor)5.jpg
 
Un très joli chrono.
 
Voilà donc après quelques semaines de recherche j'ai trouvé la belle, un poli brossé parfait, qui n'est pas sans rappeler le soleillage de certaines Oméga, une couronne à 9 h,  
 
des poussoirs à 2 et 4 h, une montre qui se positionne parfaitement à mon poignet, c'est un vrai plaisir au porté.
 
Voici donc quelques photos de la belle:
 
http://img11.hostingpics.net/pics/695020DSC7063.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/733707DSC7097.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/189196DSC7044.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/819254DSC7052.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/787369DSC7082.jpg
 
 
Gros plans:
 
http://img11.hostingpics.net/pics/297070DSC7124.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/157757DSC7198.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/960090DSC7144.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/541545DSC7135.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/174755DSC7131.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/710479DSC7100.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/396647DSC7115.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/329957DSC7138.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/743666DSC7160.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/468138DSC7106.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/397871DSC7184.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/146578DSC7192.jpg
 
 
Le mouvement calibre 12:
 
http://img11.hostingpics.net/pics/777684DSC7422.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/175034DSC7378.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/926450DSC7394.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/791751DSC7427.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/196580DSC7432.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/424894DSC7437.jpg
 
 
Au porté:
 
http://img11.hostingpics.net/pics/156700DSC7221.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/371609DSC7239.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/721010DSC7284.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/887280DSC7245.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/442400DSC7265.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/455034DSC7271.jpg
 
 
Avec ses copines  :D  
 
http://img11.hostingpics.net/pics/690359DSC7327.jpg
 
Voilà j'espère que ma revue vous aura plu, maintenant me reste plus qu'à apprécier et me mettre en quête d'une 1163 GMT pour pouvoir chronométrer mes ébats avec madame dans tous les pays du monde, on est des dinges :whistle:  
 
Merci de m'avoir lu et à bientôt.
 
Amitiés.
 
PS: Dommage que les bouffons qui nous vendent leur merde ne fassent plus ce genre de marketing aujourd'hui, j'aurais surement plein de belles tocantes à pas cher  :sarcastic:

Message cité 8 fois
Message édité par loiclola le 19-10-2014 à 10:27:57

---------------
La plus belle, la prochaine.  Mes Ventes
n°39826358
loukoum
IdPsn:Damrol_
Posté le 19-10-2014 à 11:06:19  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
Il me semble ne pas en avoir encore vue sur le forum, je vais donc vous faire une petite présentation de ma dernier arrivée, assez loin bien sur des standards, du topic, mais j'avais expliqué mon choix au moment de la reception..
 
je porte donc depuis une semaine ma fliger Orient, modèle ER2A003B( elle existe dans d'autre coloris, cadran bleu, vert et coquille d'oeuf, avec boitier traité PVD ou non).
-calibre maison orient 48743 , 21600 alt/h (calibreidentique a l'orient bambino, que je possede aussi);
-fenetre de date a 3h;
-42 mm de diamètre hors couronne (c'est ce qui me faisait hésiter pour un modèle plus cher);
-verre mineral traité anti-rayures
-couronne vissée, mais non gravée;
-largeur de bracelet 22 mm;
-étanche a 100 m.
 
A l'arrivée, même si j'ai deja un seiko diver du même diametre, le fait que le verre soit plat, et l'absence de lunette font que ca me parait gros au poignet, au bout d'une semaine, je me suis déja plus habitué..
Le bracelet,sans être au top, me parait de meilleure qualité que celui de la bambino,, et je suis plus fan des bracelets "simples" que les style croco..
Il est plus épais, manque un peu de souplesse, j’espère qu'il va s'attendrir un peu avec le temps.A noter que la boucle est gravée du nom du fabricant.
 
La lisibilité du cadran est impeccable, le logo orient, même si il déplaît a certains ici, n'est pas trop gros.
Le plus gros reproche que je ferais est la présence de la fenêtre de date, dont j'aurais préféré me passer.
Mais pour une montre a 90€ , c'est un choix qui me parait pas mal , y compris pour savoir si l'on accroche au style de cadran et a la taille.
 
http://img4.hostingpics.net/pics/949287IMG3823.jpg
 
http://img4.hostingpics.net/pics/661841IMG3824.jpg
 
http://img4.hostingpics.net/pics/736499IMG3829.jpg
 
http://img4.hostingpics.net/pics/133597IMG3830.jpg
 
http://img4.hostingpics.net/pics/547289IMG3841.jpg
 
http://img4.hostingpics.net/pics/684835IMG3845.jpg
 
http://img4.hostingpics.net/pics/518618IMG3839.jpg
 
http://img4.hostingpics.net/pics/112577IMG3847.jpg
 
http://img4.hostingpics.net/pics/290421IMG3854.jpg
 
http://img4.hostingpics.net/pics/509995IMG3838.jpg

Message cité 4 fois
Message édité par loukoum le 19-10-2014 à 11:54:31

---------------
Mon Flickr!    Ma galerie
n°40245962
cisco1
Posté le 29-11-2014 à 13:34:56  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGGREVUE TAGREVUE

 

Je vous remets en condition
Le colis arrive à la maison, je suis au boulot.
C'est l'émotion et la panique, sachant ce que c'est, je ne suis pas rassuré avec les gamins qui tournent autour et madame qui pourrait l'ouvrir avant moi  :sweat:
Une montre pour moi mais aussi pour les générations futures
.
.
.
.
.
.

 


mais voilà elle est là,  [:warkcolor]

 


la boite est superbe, complètement dingue  :pt1cable:
tout en velours vert travaillé avec couture en or,
c'est du très haut de gamme  [:leupha:1]

 

on est sur un modèle bien spécial et il manque le petit ruban sur la photo.
On sent le sens de la présentation entre l'art japonais du cadeau et les excès du moyen orient  :bounce:
https://lh5.googleusercontent.com/-k5umuze26KM/VHm0uhKQ8zI/AAAAAAAACWo/3y5BS_Knw3Q/w1185-h889-no/IMG_4789r.jpg

 

L'intérieur est du même niveau; avec un matériau rare pour l'écrin de la précieuse.  [:hansaplast:1]
https://lh3.googleusercontent.com/-2UjxL-I21cg/VHm2vwx5noI/AAAAAAAACYQ/p4yr9ewhD84/w972-h729-no/IMG_4799r.jpg

 

Le set est une pure merveille
la chifounette de la marque est évidemment de la partie, superbe réalisation là encore, le modèle possède des estampages que je n'avais encore jamais vu auparavant  [:implosion du tibia]
https://lh6.googleusercontent.com/-navDeGkZX-o/VHm0uln1QyI/AAAAAAAACWk/gQ86nrwOSz8/w648-h486-no/IMG_4796r.jpg

 

Les papiers de la montre que visiblement la montre est une pièce unique d'un AD japonais pour un personnage important au Moyen Orient, en demandant à des amis kissikonnaissent
ce serait pour le Cheikh Raïd Fayssh ibn Inoussa Baïn Nihcqay. D'ou la couleur verte de la boite, couleurs avec une forte signification dans ces pays.  [:bam jospin:2]
https://lh5.googleusercontent.com/-kyzUxuspx4M/VHm0wJE2aaI/AAAAAAAACXA/BBKeh4OnZF8/w972-h729-no/IMG_4798r.jpg

 

J'ai pu faire mettre la garantie à mon nom   [:vashkitash:1]
https://lh5.googleusercontent.com/-sQSgDk3ayGY/VHm0wuzeJGI/AAAAAAAACXI/bfPF9owarCg/w972-h729-no/IMG_4813r.jpg

 

le livret est lui même une merveille, je reviendra dessus dans un autre post il raconte toute l'histoire mais devant votre impatience j'ai dû faire court bande de cons :/
https://lh4.googleusercontent.com/-uLzitzTdWY4/VHm0wJkjWgI/AAAAAAAACW8/R48Cyux3IIg/w972-h729-no/IMG_4801r.jpg

 

J'arrive à la montre enfin
elle est là dans son plastique, ce moment si particulier pour décacheter la montre, chaque propriétaire pourra le témoigner, si on voit autant de photo de Patek sous plastique c'est parce que ce moment est magique  [:papepipoupu]
https://lh6.googleusercontent.com/0yFjicWKx9a4kUnm6CVQEBTKv080lWpuNT3Tgw-KBP8=w972-h729-no

 

Je décachète et la sors  [:artoodetoo] , son état est remarquable
https://lh6.googleusercontent.com/-m6J45JYUl9k/VHm6OzX828I/AAAAAAAACYw/qHQlinhtZE8/w972-h729-no/IMG_4816r.jpg

 

La montre a un design aéronautique, un bombardier ayant deux tourelles avant, oui on est sur du lourd  [:synology95:3]
https://lh6.googleusercontent.com/-LOm5mjL-uQA/VHm0wwxQ27I/AAAAAAAACXo/uOvCIsYec9A/w972-h729-no/IMG_4818r.jpg

 

L'autre côté présente une merveille d'esthétique callypige , terriblement sexy et élégant à la fois, j'en suis raide   [:requin94]
https://lh6.googleusercontent.com/-nIHFdbP2H0Q/VHm0xLFd8PI/AAAAAAAACXQ/67OeC96vwQI/w972-h729-no/IMG_4820r.jpg

 

Le set s'accompagne d'un calendrier et d'une boite de chocolats, la classe des grandes marques  [:el silencio]
https://lh5.googleusercontent.com/-gyTruUvwa9c/VHm0vlSmrYI/AAAAAAAACXc/YCYvBhL5v2I/w1185-h889-no/IMG_4797r.jpg

 

les Wristshots, la taille est idéeale pour mon poignet elle passe juste sous la manche. La couleur est merveilleuse, sa présence est à la fois importante et understated
https://lh4.googleusercontent.com/-hcvQQl0CAdA/VHm0xVhON7I/AAAAAAAACXY/u0Rgp8Cp3nE/w972-h729-no/IMG_4821r.jpg
Le pocket shot
https://lh4.googleusercontent.com/-ZMR3a7yUcU8/VHm0x-fe-5I/AAAAAAAACXg/MjOIB6PA0z4/w972-h729-no/IMG_4823r.jpg

 

Difficile de transcrire tous les sentiments qui s'entremêlent en ce moment, en tout cas c'est jubilatoire, la suite une autre fois avec le livret.

 

Merci de votre lecture  :jap:

Message cité 12 fois
Message édité par cisco1 le 29-11-2014 à 19:05:55

---------------
le but c'est pas de se faire enculer, c'est d'être consentant, c'est ca l'horlogerie de luxe pseudo: Alexander Mahone
n°41277819
xcomm
Posté le 07-03-2015 à 17:56:47  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---  
 
Quelques petites nouvelles à vous présenter par ordre d’apparition. Malheureusement, plus trop disponible pour être plus présent.
 
Premier coup de cœur. Un chronographe sobre, très lisible, très propre, et très bien fini. Son nom : LOUIS PION AXEL XK1411IA\15. Compteur 12 heures positionné à 9h00, compteur complet 60 min et non 30 min comme sur certaines montres, positionné à 12h00. Petite seconde positionnée à 6h00.  
 
En complément, la date, non pas au milieu de nul part, style 4.5 heures, mais bien positionnée à 3h00. Juxtaposé, le guichet du jour, en français, s'il vous plait avec inscription en noir, et rouge le dimanche. :-)
 
Au centre, aiguille heures, minutes, et secondes du chronographe.
 
Le cadran est très beau. C'est un perlé granité, restant assez peu réfléchissant, contrairement au cadran nacré de mon chronographe Beauchat CAP100, améliorant bien la lecture, mais prenant également bien la lumière. Il est de couleur crème.
 
Le boîtier est de 43mm, de style panoramique, avec poussoir de type champignon. Le verre minérale est de type bombé.
 
Le bracelet d'origine de 22mm positionné par Louis Pion est également très bien. Les bracelets cuir de Louis Pion sont tannés en Italie et en France. Celui ci est tanné en Italie selon la vendeuse.
 
Bref, gros coup de cœur. C'est maintenant ma montre de travail au quotidien la semaine. Très lisible, le boîtier panoramique est un régal pour la rencontre en douceur avec les manches de chemises.
 
Place aux images maintenant.
 
http://reho.st/self/b306a89a1cefeafce0397e514fc0fb249b96c29b.jpg
 
http://reho.st/self/cc87816de714bf035662b0505de22134eca1980d.jpg
Vue sur la forme panoramique du boîtier, et le verre bombé de la montre.
 
http://reho.st/self/3af072252f2b195203191954b7e88db55c6d0aab.jpg
Profile côté couronne et poussoir. La couronne est signée LP.
 
http://reho.st/self/2cc2ac45f89070a7f9a86f4e9bdba220daae63a8.jpg
Petite vue complète.
 
http://reho.st/self/45ccbe556b02d89928473c70959c64a5b3813e76.jpg
Détail important pour certains, la boucle Louis Pion.
 
http://reho.st/self/4847470a5243aba08da863bdd60a885a2a492cb0.jpg
Et une petite photo au poignet. :-)
 
Passons maintenant à une autre montre coup de cœur, sur laquelle j'ai flashée. Son nom est la LOUIS PION AXEL XC3851IB\5. Elle est dans la même lignée que le chronographe précédent, mais ce sont ses complications, qui m'ont vraiment plus. C'est une montre de plaisir. Boîtier de 41mm également panoramique.
Venons en aux complications. Phase de lune très original, triple date, seconde morte centrale.
 
- Phase de lune située à 6h00. Je n'ai pas l'heure exacte, mais le changement s'effectue en soirée. Vers les 17h00 pour le lever de la lune ? Très agréable, pour avoir une idée des marrées, pour savoir si l'on est en morte eau, ou en vive eau.
- Date complète. Jour et mois en français également s'il vous plait, centrée sur l'axe 10h00 pour le jour inscrit en noir et rouge le dimanche, et centré sur l'axe 2h00 pour le mois. Sur le cercle périphérique, la date indiquée par un index pointeur terminé par un croissant de lune. Sa position périphérique la rend immédiatement et facilement lisible.
 
Le cadran est plus sobre. C'est un cadran mat de couleur bleue, mais étrangement qui réfléchit plus la lumière que celui du chronographe dont je viens de parler, bien qu'il soit mat.
 
Aiguille minute et seconde un poil courte à mon avis. Le choix est surement ainsi, pour garder l'harmonie avec le pointeur date qui n'est pas situé en extrême périphérie.
 
J'ai changé le bracelet de 20mm d'entre-cornes d'origine sur lequel je n'ai pas accroché. Il était moins mat que celui très beau du chronographe. J'ai trouvé un modèle mat plus en phase avec mes préférences pour cette montre. C'est celui qui est monté sur les photos suivantes.
 
http://reho.st/self/f1f5167b1e27744801b6b1f990ad8dce7e5ff064.jpg
 
http://reho.st/self/f7e2ce71eced6778f2b31176d1649070d2b71ada.jpg
Vue sur la forme panoramique du boîtier, et le verre bombé de la montre.
 
http://reho.st/self/e51332c1d55d35df9ae814fbb4643f08ba8c5e83.jpg
Profile côté couronne et poussoir de réglage du mois. La couronne est signée LP.
 
http://reho.st/self/e3c940af437f14f5d84463035f0fb31a38733a5b.jpg
Et une petite photo au poignet. :-)
 
Petite dernière arrivée. J'avais essayé quelques automatiques SEIKO depuis pas mal de temps.
- La SARB065J http://www.seiko.fr/i/collections/ [...] RB065J.jpg Très propre, très bien porté au poignet. J'ai attendu, car je ne suis pas trop fan des indexes se terminant en pointe.
- Plus tard, la SRP527J1 http://www.seiko.fr/i/collections/ [...] P527J1.jpg Même chose. Très belle montre avec son cadran blanc, et ses aiguilles bleuies. Le boîtier et la finition sont vraiment très beau, bien plus que ce que les photos laissent à penser. Date + jour en français. Verre saphir. Bref, très beau produit, mais pour une première automatique, j'avais un peu peur du 4R36 spécifié moins précis que le 6R15. De plus, j'avais déjà ma petite Lorus en date + jour français. Bref, pas de précipitation, même si j'ai toujours un coup de cœur dessus. :-)  :(  
 
Et puis, les SARX013 et SARX015 sorties de mémoire en 2013 sont devenues disponibles en France. J'ai donc regardé, et la SARX015 est maintenant à mon poignet.
 
Je vais donc pouvoir vous en dire plus. :-)
Tout d'abord, nous sommes sur un boîtier de 39mm. Il est, ainsi que le bracelet, mat, avec des touches de poli sur les arrêtes et la tranche du bracelet.
Boîtier aux formes plus dynamiques avec des angles bien marqués, ce qui lui donne plus de vigueur. De même très beau bracelet (entre-cornes mesuré à 20.5mm) aux maillons très harmonieux avec le reste de la montre.
Pas d'inquiétude pour autant. Le fond de boîte est très bien intégré, et la forme du boîtier et des cornes côté fond est très confortable.
 
Côté cadran, nous avons droit à un motif de type pont de teck de bateau. Les indexes posés sont droit et les "3, 6, 9 et 12" ne sont pas trop en pointe, même si j'aurais préféré par exemple un double index droit au moins à 12h00. Le cadran est complété par un guichet dateur noir/écriture blanche positionné à 3h00. C'est bien intégré, mais il faut pas mal de lumière, pour pouvoir être bien lu. Le rehaut est également très propre avec ses encoches qui laissent place aux indexes, complétés d'une touche de Lumibrite à leur sommet.
Les aiguilles facettées sont également pourvues de Lumibrite à leur extrémité. J'apprécie bien leur forme, et aussi tout particulièrement leur longueur. Je suis un fan de la jonction, et de la rencontre avec les indexes positionnés sur le rehaut ou le cadran. Le calibre 6R15 nous donne un mouvement de trotteuse à 3Hz. En revanche, les petits indexes de la trotteuse situés entre les secondes, ne sont pas lisibles, hormis sous un éclairage intense.
 
C'est une montre très sobre et très propre, sur laquelle j'ai bien accroché, même si j'aurais pu préférer certaines choses ou autre différentes, comme je viens d'en parler. Au final, lorsque l'on regarde un catalogue, il y a souvent tel ou tel points qui vous plaisent moins, mais il faut alors voir le ratio positif et négatif, et faire son choix. Je trouve par exemple la présence du protège couronne très positif, et son intégration est un modèle d'harmonie et de discrétion.
 
Très satisfait de mon acquisition, très agréable à porter. J'espère quelle saura se montrer sage, régulière et non capricieuse au quotidien au fil des années, pour ce qui est ma première montre automatique. :-)
 
http://reho.st/self/e50717ea76a970cbe93b8c122bc5053c6281dffc.jpg
 
http://reho.st/self/a495b5a85e3ddb08f8616c93233a11477a33ffa1.jpg
Vue de côté, côté chemise. On voit bien que les cornes ne sont pas trop courbées, ce qui est appréciable et concoure beaucoup au confort de porté, avec le fond bombé, harmonieusement adouci et intégré avec le boîtier.
 
http://reho.st/self/7d46b1b601c1a40f0e2c88f5a35235cf0cf860fd.jpg
Profile côté couronne que l'on remarque signé d'un "S".
 
http://reho.st/self/d0678c0d73293bc4b6a56477068c5024fd6e46a5.jpg
Petit zoom sur la boucle signée SEIKO.
 
http://reho.st/self/9f372959d18a38b54424d185cc683f4fa64f8c25.jpg
Et une petite photo au poignet. :-)

Message cité 2 fois
Message édité par xcomm le 10-04-2016 à 20:39:45
n°41500957
xcomm
Posté le 28-03-2015 à 16:55:57  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---
 
Des nouvelles à vous présenter.
Le premier petit bonbon est un chronographe Seiko SNDF87P1. Équipé d'un calibre 7T92 plus évolué que le Miyota 0S10 de ma Beuchat CAP100.
 
C'est un chronographe avec compteur jusqu'à 12h00 (très important pour moi), et une précision jusqu'à 5/100s. Par exemple, on peut avoir un temps du style 2h 5min 3,85s.  
[EDIT] Il dispose également de la mesure du temps intermédiaire, et de la mesure de deux temps, comme par exemple temps du coureur 1 et du coureur 2.
- Au centre, vous avez heure, minute sur aiguille facettée et seconde sautante de couleur orange du chronographe.
- Petite seconde sautante à 9h00
- Heure et minute également sautante à 6h00, sur un cadran très subtilement cerclé de couleur argent poli
- Compteur de fraction de seconde jusqu'à 5/100s de précision à 12h00, également sur un cadran très subtilement cerclé de couleur argent poli
- et guichet de date blanc sur fond sombre.
 
Le Lumibrite est présent sur les aiguilles heures, minutes, seconde du chronographe, et sommet des indexes.
 
Le boîtier de forme tonneau de 42mm est satiné au dessus, et poli sur le reste.
Une lunette d'un très joli bleue ferme le tout, et enferme le rehaut marqué d'un échelle tachymétrique au dessus du marquage des minutes.
 
Le bracelet en acier inoxydable est mat, avec la partie de liaison inter-maillons polie.
 
http://reho.st/self/84bd9f888b971175bec093a51f8b142faaba5213.jpg
 
http://reho.st/self/91b714890802af52da4213771afdaa7aba5d629e.jpg
Vue sur le profil très confortable de la boîte.
 
http://reho.st/self/ab618c78e9d652b2acbb91a2c07e20489e193448.jpg
Vue sur le détail de la boucle.
 
http://reho.st/self/fd853db622493816fb2f3d4ca860100ffe913894.jpg
Vue on condition opérationnelle.
 
Deuxième revue, là, on change de registre. C'est un modèle Seiko SRP527J1 très spécial, équipé d'un calibre 4R36 de 41 heures de réserve de marche.
Cadran claire nacré très légèrement soleillé qui donne de très beaux reflets. Date + jour en français et anglais à 3h00. Le français est très important pour moi, et je me fais un devoir de l'avoir et de privilégier les fabricants qui font l'effort de le réaliser.  
Nous avons des indexes dédoublés à 12, 3, 6 et 9h00.
 
Le boîtier en acier inoxydable de 41mm est mat, avec les arrêtes polies.
 
Passons maintenant aux spécificités de cette montre.
- Les aiguilles sont bleues, et donnent de très beau reflets avec la lumière.  :love:  
- Le calibre 4R36 n'est pas un modèle identique à celui que l'on peut trouver sur les autres montres. En effet, il est équipé d'un rotor au dessin intérieur retravaillé, et est revêtu d'un placage Or.
 
http://reho.st/self/14a7580ca7680a5e4a9ec32cdbf4f54c39e07220.jpg
 
http://reho.st/self/cfc343a37a6a1b8d5166b5d601aeca4ab81692e0.jpg
Petite vue sur le rotor retravaillé par rapport à celui équipant les calibres 4R36 traditionnel, et sur la couleur caractéristique de l'Or le recouvrant.
 
http://reho.st/self/a3a59060cd77535f556dda098c3bdcb2d5ec1bee.jpg
Petite vue sur la couronne marquée du "S" de Seiko, et en arrière plan, on peut apercevoir le profil du boîtier.
 
http://reho.st/self/4c25840264791d55638396e8c81026e8057bbc88.jpg
Détail de la boucle, et du bracelet en acier inoxydable dont les maillons centraux sont polis.
 
http://reho.st/self/52b81ba3485e5ac70dac9f403c76f972fdefac6f.jpg
Petite photo au poignet. :-)
 
Au final, deux très belles montres qui ont beaucoup de relief, et une très belle prise de la lumière. Je suis aux anges avec ces belles pièces. :)

Message cité 2 fois
Message édité par xcomm le 13-02-2016 à 14:02:48
n°41751507
loiclola
Trottinette Team OSEF
Posté le 23-04-2015 à 15:10:45  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
 :hello: Bonjour,  
 
Je vous présente ma dernière acquisition, une Seiko Brightz SDGM001.
Cette Seiko n'est pas distribuée en France comme ses soeurs, SDGM003 (cadran noir) et SDGM007 (cadran bleu), et c'est bien dommage car ce sont de très belles seiko, les finitions sont au rendez-vous, le cadran est juste superbe, il change de couleur suivant l'exposition à la lumière, très difficile à rendre en photo, j'ai fait ce que j'ai pu.
 
Les index sont aussi superbes, longs et polis, ils brillent de mille feux au soleil.
 
Les aiguilles sont elles aussi polies et facettées, l'aiguille des secondes est quant à elle bleue translucide, c'est assez bluffant, mais uniquement visible à la loupe comme pas mal de subtilités du cadran et comme beaucoup de modèles de la marque, que l'on retrouve plus souvent sur les Grands Seiko.
 
Pour les caractéristiques:
 
 - Diamètre de 40.5mm j'aurais apprécié un peu plus petit, du fait de l'ouverture de cadran assez impressionnant, mais cela reste tout à fait portable sur mon poignet (17.5).
 - Epaisseur de 11.5mm, c'est très bien.
 - Hauteur de 48.6mm, assez imposant aussi , mais du fait que les cornes retombent bien sur le poignet c'est parfait.
 - Mouvement 6R15C, 21600bph, stop seconde, date rapide (la mienne est à +3s/jour sur mon timegraph, plutôt pas mal  ;) ).
 
Le bracelet est très confortable et très beau, alternance de polis, brossés.
 
Pour résumer une très belle montre à un prix accessible si l'on compare avec la gamme Grand seiko, ces séries Brightz sont une alternative entre les SARB et les Grands Seiko.
 
Maintenant quelques photos qui vous permettront de vous rendre compte de la finition et de la beauté de cette Seiko:
 
http://img11.hostingpics.net/pics/377538DSC1174.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/491492DSC1177.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/189459DSC1185.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/155639DSC1215.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/612827DSC1274.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/638017DSC1277.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/835792DSC1289.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/769092DSC1372.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/307379DSC1377.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/429993DSC1200.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/220004DSC1206.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/764210DSC1263.jpg
 
 
De plus près:
 
 
http://img11.hostingpics.net/pics/523115DSC1284.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/209351DSC1220.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/784002DSC1223.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/301019DSC1229.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/858936DSC1234.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/725588DSC1240.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/357498DSC1243.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/549013DSC1249.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/674865DSC1254.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/283286DSC1261.jpg
 
 
Au porté:
 
 
http://img11.hostingpics.net/pics/151421DSC1366.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/259726DSC1371.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/951358DSC1306.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/468720DSC1307.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/614347DSC1351.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/316837DSC1355.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/592434DSC1341.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/539284DSC1327.jpg
 
 
Une petite dernière pour la route, chercher l'intrus...
 
 
http://img11.hostingpics.net/pics/359454DSC1458.jpg
 
J'espère que cette revue vous aura plu, à bientôt. :whistle:  
 
 :jap:  
 
 
 


---------------
La plus belle, la prochaine.  Mes Ventes
n°41758428
loiclola
Trottinette Team OSEF
Posté le 24-04-2015 à 10:25:11  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
 :hello: Bonjour,  
 
Et oui une autre, c'est un concours de circonstances, cette dernière n'aurait jamais dû arriver, mais c'est sans compter ma grande faiblesse et la possibilité de me la procurer...
 
En effet, depuis que j'avais vu la superbe revue de gnkt sur Chronomania, que cette superbe GS SBGJ005, m'a complètement hypnotisé, je me suis d'abord renseigné sur sa disponibilité en France, le Seiko Center a eu la chance d'en avoir une, vendue dans la journée.
La seule solution était de se la procurer ailleurs, mais cela implique les frais de douanes, le prix de la belle plus les frais cela m'a un peu refroidi.
 
Bref, j'avais laissé tomber sans pour autant la quitter des yeux, la chance a frappé à ma porte et je n'ai pas longtemps hésité.
 
Ce modèle est vraiment sublime, les chanfreins, les différences de polis brossés, les aiguilles et ce cadran hypnotique, j'en suis dingue.
 
Je ne vais pas vous faire, ou refaire le descriptif, vous aurez la possibilité de vous informer sur les caractéristiques sur ces 2 très belles revues documentées:
 
http://forum.chronomania.net/mix_e [...] 48#p217948
 
@gnkt sur Chronomania
 
http://forumamontres.forumactif.co [...] at-sbgj005
 
@oneev sur FAM
 
Je vous laisse juste contempler ces quelques photos que j'ai pu faire avec ce beau soleil:
 
http://img11.hostingpics.net/pics/847774DSC1470.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/510045DSC1653.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/467388DSC1649.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/463445DSC1657.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/228165DSC1496.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/363251DSC1500.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/119242DSC1506.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/230220DSC1509.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/652996DSC1516.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/742087DSC1521.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/467388DSC1649.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/510045DSC1653.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/463445DSC1657.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/114982DSC1699.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/293893DSC1709.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/577265DSC1713.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/790236DSC1726.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/325464DSC1735.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/367766DSC1746.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/545085DSC1751.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/235255DSC1754.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/355345DSC1757.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/763220DSC1579.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/463605DSC1586.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/734845DSC1590.jpg
 
A suivre...
 


---------------
La plus belle, la prochaine.  Mes Ventes
n°41758432
loiclola
Trottinette Team OSEF
Posté le 24-04-2015 à 10:25:26  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
Suite...
 
De plus près:
 
 
http://img11.hostingpics.net/pics/619947DSC1524.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/642669DSC1530.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/137633DSC1533.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/489809DSC1541.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/766048DSC1544.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/609740DSC1547.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/563321DSC1553.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/456637DSC1562.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/373241DSC1571.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/741736DSC1604.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/125341DSC1611.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/407794DSC1616.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/609682DSC1621.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/722733DSC1624.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/168941DSC1631.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/331345DSC1636.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/872406DSC1641.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/128662DSC1677.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/533577DSC1687.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/802461DSC1770.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/449377DSC1776.jpg
 
 
Au porté:
 
 
http://img11.hostingpics.net/pics/161055DSC1787.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/420881DSC1808.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/485365DSC1813.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/461769DSC1825.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/446079DSC1852.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/965847DSC1859.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/795827DSC1830.jpg
 
http://img11.hostingpics.net/pics/818337DSC1875.jpg
 
 
Voilà, comme d'habitude pas beaucoup de photos, mais cette montre vaut au moins tout ça tellement il y a matière, maintenant je vous laisse pour quelques années car j'ai cramé le budget montre pour quelques années  :D .
 
En espérant que cette revue vous aura plu.
 
 :jap:  


---------------
La plus belle, la prochaine.  Mes Ventes
n°41833888
xcomm
Posté le 01-05-2015 à 20:10:10  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---
 
Revue d'une petite nouvelle.
Il s'agit d'une montre à grande complication offrant quantième complet perpétuel, chronographe 1/5s jusqu'à 24h, tachymètre, réveil et horloge sur 24h.
Le modèle présenté est le SPC133P1 de SEIKO.
 
Le boîtier en acier inoxydable est mesuré à 43,5mm. Il est brossé mat avec les arêtes polies.
 
Le cadran ainsi que le rehaut ont un très beau rendu lisse et brillant de type noir émaillé. Les chiffres des heures ont une calligraphie de type Breguet en léger relief visible dès que la montre est un peu inclinée.
Les aiguilles blanches de type feuilles sont bien intégrées dans le style de la montre.
 
Ce modèle existe également avec cadran au rendu blanc émaillé et aiguilles bleues. C'est beau, mais j'ai eu un peu peur que cela soit moins universel à porter. Je suis donc parti sur le modèle à cadran noir que je vous présente.
 
Venons en maintenant aux différentes fonctionnalités :
Heure : Aiguilles blanches de type feuille, petite seconde sautante à 9h00. Horloge sur 24h00 dans le sous cadran à 6h00, avec minute sautante.
 
Date : Jour rétrograde par pointeur aiguille dans un cadran situé à 12h00, malheureusement en anglais. La date est indiquée par l'aiguille centrale terminée par un pointeur en forme de croissant rouge. Le mois et l'age de l'année bissextile sont disponibles à la demande, et indiqués par le croisant rouge qui se déplace en conséquence.
 
Réveil : Programmable sur 24h00 sur le sous cadran à 6h00.
 
Chronographe : Lorsque le chronographe est en activité, l'aiguille des jours passe en position "CHR". L'index de l'aiguille de la trotteuse centrale se positionne à 12h00 en position de repos. L'aiguille des heures et minutes du sous cadran horaire se positionnent à 24h00 en position de repos. La trotteuse centrale du chronographe se déplace à la vitesse de 5 pulsations par seconde afin d'assurer la précision du chronographe au 1/5s. La minute du chronographe est sautante. La mesure des temps intermédiaires, entre deux coureurs est également possible. L'heure centrale, et la petite seconde continuent leur travail sans perturbation.
 
Une échelle tachymétrique est disponible. Pour ma part, j'aurais préféré une inscription des minutes de 5 en 5 par exemple, afin de faciliter la lecture instantanée de l'heure centrale, sans entraver les indexes des minutes et des secondes du chronographe.
 
Cette montre est impressionnante de par ses complications. J'avais besoin d'un montre réveil équipée d'un chronographe sur 12h00 au minimum, plus habillée que ma Casio G-SHOCK. J'ai trouvé ce modèle très sympathique avec un quantième complet perpétuel bienvenu, une seconde horloge heures-minutes sur 24h00, ainsi qu'un chronographe sur 24h00, ce qui est rare à ma connaissance sur une montre à aiguilles.
 
Cette montre offre également un très beau caché avec le cadran et le rehaut de type noir émaillé, et ses chiffres de typographie Breguet. Une belle découverte agréable à porter. :-)
 
[EDIT] Je reprends les compléments ajoutés par la suite aux réponses.
Je suis souvent impressionné par Seiko qui dispose dans son catalogue de petites pépites, souvent bien positionnées, et toujours très bien finies. Je n'en ai pas parlé, mais les sous cadrans de 6h00 et 9h00 par exemple sont immédiatement identifiables par le cerclage métallique qui habille et facilite davantage la lecture, comme sur mon chronographe SNDF87P1, qui à l'inverse de celui-ci ne dispose pas de sous cadrans de couleur différentes. C'est dans les détails que le produit se révèle. De même, le contre poids de l'aiguille du jour est excentré à l'image des aiguilles Breguet.
 
Autre point important pour moi. Si j'ai bien compris, sur le calibre précédent, l'autonomie était de 3 ans contre 5 ans aujourd'hui, et le chronographe passe de 12h00 à 24h00. Ce n'est pas rien comme évolution concernant l'énergie, sans compromis, et même amélioration sur les fonctionnalités. Il y a tellement à dire, lorsque l'on creuse un peu le sujet...
 
Tu as remarqué le clin d'œil que j'avais fait à la classification marketing de "grande complications" s'appliquant aux montres disposant d'au moins 3 fonctions complémentaires aux "heures, minutes et secondes". ;-)  
 
Place maintenant aux images.
 
http://reho.st/self/d7fa23f28a56b58ebb5ac7256270e3bcffa1d3ae.jpg
 
http://reho.st/self/3d00298923ff124f057ec4198eef64f6828b730d.jpg
Vue sur le profil de la boîte.
 
http://reho.st/self/c167207317999dee8538d1aef55669c2e7d6c4a7.jpg
Détail de la boucle du bracelet en cuir.
 
http://reho.st/self/15e41e46f77041df639b608d355d654bbdf21da5.jpg
Petite vue au poignet, mais je ne suis pas certains que l'on voit bien le relief des chiffres Breguet, et de l'applique SEIKO.

Message cité 2 fois
Message édité par xcomm le 13-02-2016 à 14:17:29
n°42126738
xcomm
Posté le 31-05-2015 à 18:16:54  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---
 
Pour continuer à parler Tissot, une présentation d'une petite dernière. Je veux parler de la T-Tempo COSC T060.408.11.031.00.
 
Il s'agit d'un petit boîtier mesuré à 38mm. Il est entièrement en acier inoxydable brossé mat, hormis le petit travail oblique au niveau des cornes où la lumière aime à venir jouer, et qui me rappel le reflet des indexes posés sur le cadran. J'aime beaucoup ce travail et cette découpe qui donne une très belle identité à cette montre. De même les angles du boîtiers en contact avec la peau ou la chemise sont également polis.
 
Cadran : Et bien parlons en. C'est un très beau cadran gris clair, où l'on peut y voir un très beau motif de guillochage en forme de petites vagues resserrées vers le bas à gauche sur chacune des bandes verticales présentes. C'est très beau, et très bien fini lorsque l'on regarde à la loupe 5x. Sur les photos, la faible lumière ne permet d'en voir au mieux que sur les ¾ des bandes.
 
Les indexes en relief reflètent bien la lumière tour à tour. Ils sont équipés d'une pointe lumineuse à leur sommet, et les indexes 3, 6, 9 et 12h00 sont spécialement élargis et biseauté sur leur côtés.
Un guichet dateur le complète à 3h00.
Ce cadran est protégé d'un verre saphir bombé.
 
Aiguilles : Facettées, elles sont d'une longueur idéale en communion  parfaite avec les indexes des minutes, pour indiquer au mieux minutes, et secondes. Heures et minutes sont lumineuses.
 
Un petit T luminescent est présent sur le contre-poids de la trotteuse. Pas trop fan, comme type de finition, mais c'est bien mieux que le contre-poids en forme de maillet que l'on retrouve parfois chez Tissot.
 
Couronne : Traditionnelle, décorée du "T" de Tissot.
 
Rotor : L'or jaune a été choisi, surement non massif. Au niveau décoration, les côtes de Genève sont présentes sur la partie centrale. Sur la partie oblique, on retrouve le même motif de guillochage que sur le cadran.
 
Calibre : Ici, nous sommes sur un calibre ETA 2824-2 de précision chronométrique certifié par le COSC. Certains matériaux ont été améliorés par rapport aux versions moins qualitatives de ce calibre, dites "Standard" et "Elaborée". Sa robustesse l'est également, par la présence d'amortisseur Incabloc. Le spiral est également amélioré.
 
Ce calibre est visible par un fond transparent. Les différentes zones du mouvement y sont localisées et décrites, sur le pourtour des arcs de cercles localisant la partie du calibre concernée. Les inscriptions présentes sont en anglais. J'ai fait une petite traduction, en espérant ne pas m'être trompé.
 
COSC : Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres
Balance : Balancier
Escapment : Echapement
Secons Whell : Roue des secondes
Barrel : Barillet
Third Wheel : Roue moyenne
Great Wheel : Grande roue
 
Bracelet : Nous avons un très beau bracelet et une très belle montre qui n'est pas sans rappeler de la Seiko SBGR051. Il est très bien intégré avec une boucle papillon rendant le fermoir invisible. Maillons pleins brossés avec le maillon central poli sur ses extrémités latérales. C'est très beau, d'une très grande souplesse, et très confortable. Deux demis maillons sont présents, pour permettre un réglage optimum. Je ne suis pas trop fan du fermoir papillon, mais je dois reconnaître que cela apporte une très belle finition.
 
http://reho.st/self/27e2a180c79be60ccdf7d0ae714c23c9d77c612f.jpg
Cadran, où l'on peut apercevoir une partie du motif de guillochage.
 
http://reho.st/self/45c01e1eadd8eda9043a07677c59bf5ac61d19c3.jpg
Vue sur le mouvement, où nous pouvons voir les différentes zones du mouvement localisées en anglais.
L'étanchéité est de 100m.
 
http://reho.st/self/832bd1b5c50f9138ff9cd0c64b30ff62368b5a3e.jpg
Vue de profil.
 
http://reho.st/self/05abaf12fb3a381bc296ed42eb3d38791fcb95f2.jpg
Détail des maillons et demi maillons. La boucle est très bien intégrée, et pratiquement invisible.
 
http://reho.st/self/5d7c4de01b38d8febe658d87efb74a23b496355a.jpg
Vue au poignet.
 
Au final, un modèle peu courent, que j'ai trouvé très original. Sa finition est extrêmement qualitative, et cette montre n'est pas sans me rappeler la Seiko SBGR051 que je trouve également très belle. Son boîtier mesuré à 38mm de taille raisonnable, ses cornes courtes travaillées avec les touches de poli biseauté au niveau du boîtier donnent un très beau caché à cette montre. Bref, c'est un produit très qualitatif, renforcé par la présence du calibre ETA 2824-2 amélioré et certifié COSC. J'espère que j'en serais satisfait sur le temps et que ce sera un modèle et un calibre fiable...


Message édité par xcomm le 13-02-2016 à 14:20:28
n°42640939
xcomm
Posté le 19-07-2015 à 17:07:20  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---
 
Il a fait chaud, la canicule m'a incité à concrétiser mon souhait de m'équiper d'une montre de poche, pour plus de confort, tout en conservant l'agrément du port d'une montre. Je cherchais quelque chose à quartz sans soucis, sobre, et d'un minimum de qualité, sans devoir y mettre une fortune. J'ai regardé Seiko, mais le calibre était trop basique à mon goût, et la réserve de marche trop faible.
 
Je regarde Tissot qui dispose de pas mal de modèles. J'écarte les boîtiers laiton PVD, et me concentre sur les boîtiers en acier inoxydable. Plusieurs modèles, et je m'arrête sur un que j'avais déjà vu en vitrine. J'aime beaucoup le motif du boîtier sobre, et moderne à la fois. Tiens, cette savonnette Tissot T83.6.553.13 vient d'être réapprovisionnée dans la vitrine d'un horloger proche de mon domicile. :-)
 
Je franchis le pas après réflexion dans les jours qui suivent. :-)
 
Boîtier : Le boîtier mesuré à 47mm est en acier inoxydable. Comme c'est une savonnette, cette montre est équipée d'un couvercle sobre, et joliment orné de fines rayures. A gauche au centre, un espace pour pouvoir y graver ses initiales, par exemple, et de chaque côtés, deux bandes plus larges, entièrement polie. C'est sobre, c'est beau, et j'aime beaucoup ce style somme toute assez moderne. Le fond n'est plus bombé, mais plat, et le motif est identique, hormis la partie pouvant être consacrée à la gravure. La boucle est en forme d’omega. Est-ce en hommage à la Tissot-Omega Watch Co qui donna naissance à la fusion industriel et commerciale et au SSIH ?
 
Cadran : Très beau cadran d'aspect "émail grand feu". Les heures sont marquées d'un léger relief en chiffres romains. Les indexes des 5 minutes sont constituées de petits points ronds réfléchissant la lumière qui s'y présente directement. C'est sympas. :-) Au sommet de ces petits point métalliques réfléchissant, les minutes marquées en chiffres arabes, de 5 à 60. A 6 heures, un guichet dateur est présent. Bien travaillé, un petit puits également métallique réfléchit bien la lumière, pour y guider l'œil. Bref, c'est propre, c'est beau. Je pensais que les petits points métalliques des 5 min étaient de taille plus conséquente, mais ils restent très petits, discrets, et n’envahissent ou ne surchargent en rien le cadran.
 
Aiguilles : Au nombre de 3, elles sont noires de type feuille pour les heures et minutes. Le centre et le contre poids de la trotteuse est de couleur acier poli. Leur longueur est parfaite pour faciliter la lecture de part leur juxtaposition avec les indexes des minutes et secondes.
 
Couronne : A trois position, avec correcteur de date rapide,  elle est équipée en son centre du poussoir d'ouverture du couvercle de la montre, que j'utilise également à la fermeture, afin de ne pas marquer et abimer inutilement le couvercle, ainsi que le système de fermeture.
 
Calibre : Nous sommes sur un calibre ETA F06.111, équipé de 3 rubis. Il est donné pour une précision de -9 à +15 secondes par mois, avec un comportement typique de + 0.1s/jour. La réserve de marche est d'au minimum 68 mois avec la pile la moins capacitive. Bref, on est mieux que sur Seiko, et mieux que sur certains calibre quartz sans rubis.
 
Bracelet : Comme c'est une montre de poche, il n'y a bien entendu pas de bracelet. ;-) C'est d'ailleurs une des raisons principales pour laquelle je l'ai achetée, en plus de son design que j'aime bien. En conséquence, elle est équipée d'une chaîne mesurée à 30cm hors tout avec boucles.
 
Quelques petites photos, pour concrétiser toutes ces explications.
 
http://reho.st/self/817f862992ce9a884f0b261b64d50e7de3ae8b70.jpg
Vue du couvercle de la montre.
 
http://reho.st/self/c4fc33132a6230c38315bba421782f964dbaed89.jpg
On peut voir le reflet sur les indexes où la lumière est présente : 12h00, 6h00, et sur le côté à 1 heure. Reflet également visible en haut de la fenêtre du guichet dateur.


Message édité par xcomm le 13-02-2016 à 14:24:37
n°42640946
xcomm
Posté le 19-07-2015 à 17:07:39  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---
 
LIP est pour moi le souvenir de la montre de qualité de mon père. Je ne vais pas vous refaire l'histoire de LIP, mais j'ai toujours eu un œil sur cette marque de montre française.
 
C'est donc avec beaucoup d'intérêt que j'ai suivi les dernières actualités depuis le dernier Baselworld. J'ai écouté le président de SMB, et la démarche m'a semblé très intéressante. Fabriquer des montres LIP de qualité en France à Besançon, avec un maximum de composants français, renouer avec un réseau de bijoutiers aptes à vendre et entretenir des montres de qualité, et l'intégration d'un SAV à Besançon.  
 
C'est donc parti pour regarder à nouveau de plus près ce qu'il en est. Je creuse le sujet, pour en savoir un maximum, et au final, mon choix pour soutenir cette initiative se porte sur le modèle Himalaya 671041 que j'avais déjà en ligne de mire, et réalisé chez un horloger, pour encourager chaque participant de la chaine.
 
Boîtier : Le modèle que je possède est en acier inoxydable entièrement poli mesuré à 34mm. Le fond vissé est annoncé étanche à 30m. Nous y trouvons gravé, en plus de la marque, et des références du boîtier, l’emblème de Besançon, et l'inscription "Fabriqué à Besançon". L'entre-corne est de 18mm.
 
Cadran : Le cadran de couleur argentée mat. Il dispose en son pourtour, d'index en relief triangulaires multi-facettes. Ceux de 3, 9 et 12 heures sont raccourcis pour laisser place à une pose d'applique en relief des heures en chiffre arabe. Celui de 6 heures permet un positionnement harmonieux du sous-cadran de la petite seconde. Des points sur son pourtour extérieur marquent les minutes et secondes. Il sont élargis toutes les 5 min. Les inscriptions "Besançon France" sont présentes en bas du cadran, de chaque côté de l'index de 6h00.
 
Aiguilles : Les aiguilles des heures et minutes sont de type Dauphine facettée polies. La petite seconde est située à 6h00. Si j'ai bien compris, nous sommes sur de l'aiguille de marque La Pratique fabriquée en France.
 
Couronne : Traditionnelle à deux positions. Elle est gravée des trois lettres stylisées de la marque LIP.
 
Calibre : C'est un calibre ISA France fabriqué à Vilers-le-Lac. Ça fait plaisir de découvrir que nous avons une usine située dans notre beau pays, mais qu'en est-il du produit en lui même ? Il s'agit du calibre 336 / 168. C'est un quartz de haute précision. Haute précision ? Ça veut dire quoi ? Je regarde, et découvre, que nous ne sommes pas sur une précision courante à ±15s, ±20s, ou même ±30s par mois, comme sur ma montre-réveil-chronographe-rebour Seiko de table.
Ici, nous sommes à -6s - +9s par mois. Ok, c'est pas mal, mais qu'y a t'il d'autre à remarquer. Et bien, je découvre un mouvement doté de 5 rubis et d'un cœur métallique plaqué or réparable. Bref, pas mal du tout ce petit mouvement français. :-)
 
Mon père m'avait parlé de la précision LIP, et de la référence "l'heure LIP" de la radio. Je n'ai pas connu, mais j'ai trouvé une publicité de 1932 qui faisais déjà référence à la précision des montres LIP.
 
http://reho.st/self/1dc1ac766c4efc6641f22bc21bb72a31b7060a47.jpg
 
Le calibre ISA France de haute précision est donc bien dans cette démarche historique de précision de la marque, et pour ne rien gâcher, fabriqué en France. Ça fait plaisir de voir cette qualité à budget contenu.
 
Bracelet : Cuir marron livré d'origine sur le modèle à cadran de couleur argentée. Cela ne convient pas mon style vestimentaire de type ville décontracté. Je fais monter par l'horloger un très beau bracelet noir qui lui convient à merveille, et lui demande également de reprendre la boucle signée des trois lettres LIP.
 
Voyons maintenant tout cela en photo :
 
http://reho.st/self/70a8e447866820ed247f19d37f0410f65d096783.jpg
Vue sur le cadran de la montre, et avec le bracelet noir plus adapté à mon style.
 
http://reho.st/self/9cfc22c0d8304b344455c19141d66f6a4878810d.jpg
Vue sur la couronne gravée des trois lettre LIP. On y voit également la carrure de la montre, ainsi que les encoches du fond vissé.
 
http://reho.st/self/51f68a7e41494e60d12db4240e95991084a550e1.jpg
Détail de la boucle gravée LIP.
 
http://reho.st/self/3c99924f524526551b60a9b7ed483c15e8af8418.jpg
Petite vue à mon poignet de 17,5 cm.
 
http://reho.st/self/7623bd48cecfff8720110ccb67514c886a439f8e.jpg
La photo n'est pas de moi, mais nous fait découvrir la montre avec son bracelet d'origine.
 
Une petite vidéo de présentation de la LIP Himalaya que j'avais trouvé. Elle est à voir ici :
https://www.facebook.com/2874227312 [...] main_video
 
Au final, un modèle que je trouve très beau, bien fini, équipé de composants de qualité, et très agréable avec cette petite ouverture de boîtier. La démarche de production d'un produit de qualité fabriqué en France et disposant d'un maximum de composant français, tout cela à budget contenu me semble également très intéressante. J'ai donc décidé d'encourager cette démarche, y compris au travers du circuit d'un détaillant horloger.
 
Par ailleurs, il existe maintenant également un nouveau modèle LIP Himalaya automatique de 40mm.

Message cité 1 fois
Message édité par xcomm le 14-04-2016 à 19:22:19
n°43183347
seikorient
japanesecrap²
Posté le 10-09-2015 à 17:39:46  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Puisqu'il m'arrive effectivement de dépoussierer mon coffre - de moins en moins souvent je le confesse - mini tagrevue
 
Ressortie brièvement hier donc, Connie 2652SC, fond vissé doyouscrewedmywifeproof  [:sanglier bossu:4]  
 
http://i21.servimg.com/u/f21/18/02/23/62/image29.jpg
 
Le bracelet sous plastique ci-dessus est en cuir d'éléphant, vendu avec la montre en 1953 (SN en 139xxxxx). La boucle Omega sur l'autruche est également OEM.
 
Elle est accompagnée sous blister original de son mode d'emploi et du "Certificate of High Precision" avec en anglais "mention spéciale pour résultats particulièrement bons" et signé manuellement par le président d'Omega de l'époque. Manque hélas son bulletin de marche pour le full set d'époque.
 
http://i71.servimg.com/u/f71/18/02/23/62/connie12.jpg
 
http://i71.servimg.com/u/f71/18/02/23/62/connie13.jpg
 
http://i21.servimg.com/u/f21/18/02/23/62/image38.jpg
 
Les index et aiguilles sont en or rose. Le cadran noir original est en excellent état avec de ci de là quelques subtiles touches d'oxydation virant au chocolaté... et bien sûr le radium présent. À noter que les cadrans noirs était alors généralement des commandes spéciales.
 
http://i78.servimg.com/u/f78/18/02/23/62/conste10.jpg
 
La carrure n'a jamais été touchée.
 
http://i21.servimg.com/u/f21/18/02/23/62/image37.jpg
 
Le calibre est un bumper 354 - j'eusse préféré un 352 - ce qui la rend très "vivante" au poignet
 
http://i57.servimg.com/u/f57/18/02/23/62/image52.jpg
 
Attention, petit diamètre Cisco compliant (34mm)  [:mr_paille]  
 
http://i71.servimg.com/u/f71/18/02/23/62/connie10.jpg
 
C'est tout  [:cetrio:2]

Message cité 7 fois
Message édité par seikorient le 10-09-2015 à 17:47:21
n°43427297
loiclola
Trottinette Team OSEF
Posté le 03-10-2015 à 15:57:38  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
Bonjour,  
 
Une petite revue pour vous présenter ma dernière acquisition, une Breitling Navitimer 806 AOPA de 1960.
 
Pour la petite histoire, cette montre est un de mes graal, effectivement, j'ai à plusieurs reprises reporté l'achat de la belle, du fait des nombreuses montres que j'achète  :D  et aussi parce que je ne me suis jamais vraiment penché sur les subtilités de ce modèle.
 
C'est un modèle qui m'a toujours plu, j'avais acquis il y a quelques années une Navitimer moderne, cadran bleu, gardée à peine quelques jours, pas accroché  :pfff: .
 
En fait, cette AOPA m'avait tapé dans l'oeil depuis mes débuts dans ce monde, j'en avais loupé une très belle mais plus récente il y a quelques années, qui est en bonne compagnie chez un ami.
 
Donc j'ai lancé quelques hameçons, pour voir un peu, j'ai regardé ce qu'il pouvait y avoir sur les sites et les forums, et puis au fil de MP envoyés à droite et à gauche, une personne ( :jap: Cisco) m'envoie un lien, je vais voir et je me dis que là c'est la bonne, c'est bon, c'est pour moi.
 
Après plusieurs péripéties, j'ai réussi à me la procurer.
 
Donc modèle AOPA de 1960, suivant les numéros de série gravés sur le fond de boîte commençant pas 930XXX.
 
Elle est en parfait état (pour une montre de plus de 50 ans et comme la plupart le savent pas étanche du tout), donc très difficile de garder une montre sans aucune étanchéité en bon état.
 
C'est "LE" gros défaut de cette montre, pas de joint en fond de boite, pas de joint au niveau du verre ( quand on sait que le verre est intégré à la lunette tournante, c'est la fête pour l'humidité).
 
Quelques liens intéressants sur les Navitimer:
 
- Sur Chronomania une discussion avec quelques infos pour dater sa Navi et quelques subtilités (Et oui Rolex et Oméga n'ont pas le monopole)
 
http://forum.chronomania.net/mix_e [...] g_UNivi5f7
 
- Ici un tableau permettant de visualiser et dater les différents modèles:
 
http://www.vintage-breitling.com/? [...] rettyPhoto
 
Et ce lien, crée par "LA" référence en matière de Navitimer Kurt Broendum, vraiment très intéressant:
 
http://people.timezone.com/breitli [...] timer.html
 
 
Voici maintenant quelques photos de mon exemplaire:
 
 
http://img15.hostingpics.net/pics/268238DSC3899.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/839172DSC3901.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/513248DSC3906.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/644771DSC3973.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/261190DSC3978.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/204106DSC3983.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/297860DSC3902.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/860274DSC3903.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/709337DSC4023.jpg
 
 
De plus près:
 
http://img15.hostingpics.net/pics/139200DSC3918.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/297716DSC3923.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/906571DSC3928.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/832922DSC4162.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/692693DSC4188.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/230611DSC4214.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/997672DSC4217.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/913020DSC3993.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/906594DSC3998.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/144637DSC3943.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/199574DSC4018.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/592040DSC3948.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/420047DSC4033.jpg
 
 
Au porté:
 
http://img15.hostingpics.net/pics/768835DSC4143.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/169152DSC4138.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/828414DSC4133.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/294185DSC4048.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/596926DSC4058.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/672021DSC4083.jpg
 
http://img15.hostingpics.net/pics/669864DSC4153.jpg
 
 
Merci de m'avoir lu, bonne journée à tous  ;)  
 


---------------
La plus belle, la prochaine.  Mes Ventes
n°43574309
julienlc4
Posté le 17-10-2015 à 17:09:35  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
Rolex 1680 , la 1er submariner avec date
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20013_zpsinfbjaur.jpg
 
 
 
mon exemplaire est presque dans les derniers , 5,6M ce qui la date de 1978  
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20001_zpsoy38eoc3.jpg
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20005_zpsvkob0odh.jpg
 
 
 
le cadran est un MK2 , fabriqué par beyeler et d'origine  . les aiguilles aussi d'origine et l'insert MK3 "a priori" aussi
entièrement au tritium
 
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20016_zps31iwyyb2.jpg
 
 
 
dateur argent , open 6 et 9 , d'origine
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20019_zpsatpftoim.jpg
 
 
 
le boitier , en bon état pour une montre de 37ans  et le plexi cheminé 127 propre a la 1680
le plexi et la couronne sont de service mais au moins elle est étanche  
et puis d'origine avec ce serial la couronne est déjà une 703 avec joint apparent donc c'est raccord  ( a priori  ;)  )
 
pour le mouvement c'est du standard , 1575 , sans date rapide  :o  , mais avec stop seconde  :D  
 
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20020_zpssanuaijp.jpg
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20029_zps6kng0a8z.jpg
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20004_zpsy4gzwzlw.jpg
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20026_zps5yfzawcx.jpg
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20022_zpsu3xlygmx.jpg
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20023_zpsp23hxymp.jpg
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20009_zpso27arvlh.jpg
 
http://i892.photobucket.com/albums/ac122/ju880/rolex%20sub%201680/171015%20002_zpsbtyyijjx.jpg
 
 
 
ma 1er "vrai" vintage  :love:


---------------

n°44803192
gremi
Vieux con des neiges d'antan
Posté le 13-02-2016 à 16:42:30  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
Revue d'une montre là encore de famille.
 
De marque Gaston Poncet, avec une adresse sur ce cadran : 31 rue centrale à Lyon. Elle indique "Chronomètre" mais n'en est pas un à proprement parler, juste une sympathique montre de gousset. L'entreprise semble avoir continué mais plutot sur le domaine des bijoux, mais pas dans l'horlogerie. Peu d'infos sur cette "marque" dans ce domaine, je suis preneur si quelqu'un en a.
 
Son propriétaire a été trépané de guerre en 1917, et s'est reconverti par la suite en facteur de ville (d'où l'importance de ses montres pour lui), à Lyon à la croix rousse entre autres.  
Elle date donc approximativement des années 1930, confirmé par mon horloger lorsque je l'ai faite réviser.
 
Voilà la belle, petite séance photo du jour :
 
Le cadran est un peu abimé à 10h, dommage, mais il reste en bon état ...  
http://reho.st/preview/self/4c50c6fc9a9f242c4ba100df8c7fcde25a63390c.jpg
 
L'arrière, bien travaillé façon art déco :
http://reho.st/preview/self/3d8b37e2e3e20e9ccfd880209d28499cef8b4359.jpg
 
Le couvercle intérieur, guilloché mais assez simplement.  
On voit une marque d'un horloger laissée lors d'une révision.
http://reho.st/preview/self/7644b74b1bc3dce5a30bc08928e2125130b0abfc.jpg
 
Le mouvement veut nous faire un coucou, là encore d'autres marques d'horlogers sont visibles sur le second couvercle :
http://reho.st/preview/self/7e3552b6f4fbdf39897b002afd60fe517b55cadf.jpg
 
Le mouvement, rien de très luxueux mais il est en bon état, marche parfaitement et tient même l'heure malgré son grand âge.
http://reho.st/preview/self/678ec852cc32035b50a67d3b20f3f3f113e7fb25.jpg
 
 
Voilà, une vénérable grand mère que j'aime bien  [:flagadadim]  
 
J'en ai d'autres en réserve que je vous présenterai si vous êtes sages :o


---------------
In aligot we trust.
n°44807675
xcomm
Posté le 14-02-2016 à 09:20:39  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---

 

Je vous avais déjà présenté cette LIP historique de forme coussin, qui est la montre de mon père qu'il m'a offert, sachant ma passion pour l'horlogerie. C'est une montre automatique équipée en ETA, mais qui malheureusement a un soucis de remontage. ETA ne fournissant malheureusement plus de pièces, pour pouvoir la réparer, selon l'horloger de l'époque qui en assurait l'entretient.

 

http://reho.st/self/5dbd5134c9b614e385a6d3207aaf5e4143474b75.jpg

 

J'ai donc recherché à trouver un modèle reprenant l'esprit de la forme coussin, mais cela m'a amené à découvrir également les avancées de LIP dans la recherche de la précision, et d'autonomie de réserve de marche avec les premières montres électronique. LIP avait positionné ce calibre haut de gamme dans un boîtier or, dont j'ai retrouvé une publicité datant de 1959.

 

http://reho.st/self/1919d3d0a2cc0288cbc493f4bcb14bcf0c5d37db.jpg

 

La montre que je vais vous présenter est une montre hommage à plus d'un titre. Hommage au cadeau de mon père, pour trouver une succession pleinement fonctionnelle dans l'esprit du cadeau, et hommage aux premières montres électronique de la maison horlogère LIP historique. Il s'agit de la LIP 671021 fabriquée à Besançon.

 

Boîtier : Il est de forme coussin en acier inoxydable entièrement poli mesuré à 34mm. Le fond vissé est annoncé étanche à 100m. Nous y trouvons gravé, sur le fond, la marque, et des références du boîtier, et l'inscription "Fabriqué à Besançon". L'entre-corne est de 18mm.

 

Cadran : Le cadran de couleur sombre soleillée de façon extraordinaire. Sa couleur peut varier du sombre au très claire, en fonction des jeux de lumière. Un vrai plaisir, pour ce cadran qui aime jouer avec la lumière. Il dispose en son pourtour, d'index en relief multi-facettes striées longitudinalement sur le dessus et partiellement recouvert d'une touche de blanc. J'aime beaucoup. A trois heures prend place un guichet dateur. Les inscriptions LIP ELECTRONIC et la présence de l'éclair nous rappellent ses origines. Les inscriptions "Besançon France" sont présentes en bas du cadran, de chaque côté de l'index de 6h00.

 

Aiguilles : Les aiguilles des heures et minutes sont de type bâton bicolore noir sur les côtés et polies de couleur argentée au centre, bien dans le style de la montre de mon père. J'aurais préféré avoir comme sur la LIP historique le blanc, pour augmenter le contraste avec le cadran sombre, et rappeler la touche de blanc présent sur les index. La trotteuse centrale est munie d'un contre poids en forme d'éclair en forme d'hommage rappelant la présence du mouvement électronique des premiers modèles historiques.

 

Couronne : Traditionnelle à deux positions. Elle est gravée des trois lettres stylisées de la marque LIP.

 

Calibre : C'est un calibre ISA France fabriqué à Vilers-le-Lac en France. Il s'agit du calibre 331 / 103. C'est un mouvement à quartz de finition supérieure de 11 ½ lignes à cœur métallique plaqué or réparable, doté de 5 rubis. La précision plus traditionnelle est annoncée à -9 et +15s par mois.

 

Bracelet : Cuir de veau noir façon croco, et avec un boucle signée des trois lettre LIP.

 

Voyons maintenant tout cela en photo :

 

http://reho.st/self/ad67221cadc5d8fc1751aeef0464500dc1788a67.jpg
Vue sur le cadran de la montre.

 

http://reho.st/self/ca3212881bf77628657f40246225b5620d8986fa.jpg
Vue de la très belle carrure en forme d'arche.

 

http://reho.st/self/8c81eac190babb32d6259e2c890206488f28cd19.jpg
Vue sur la couronne gravée des trois lettre LIP. On y voit également la carrure de la montre, ainsi que les encoches du fond vissé.

 

http://reho.st/self/462bc1b06a691666dfd9532f421b23d6be1bfe3c.jpg
Détail de la boucle gravée LIP.

 

http://reho.st/self/f644d27baa5489bbad5886effa02e8b488aa4c69.jpg
Petite vue à mon poignet de 17,5 cm.

 

Au final, une montre de taille contenue très agréable que j'aime beaucoup. Le cadran est fantastique, avec ces jeux de lumières infinis, mais également des index striés polis qui prennent eux aussi très bien la lumière.

 

Il existe également une version équipée du très beau calibre Miyota 821A, modèle à finition supérieure personnalisé. Côte de Genève, rotor spécialement ajouré pour mettre en valeur le mouvement. Sur le pond est gravé la marque LIP, et nous avons l'origine Besançon France gravé sur le rotor.

Message cité 4 fois
Message édité par xcomm le 09-04-2016 à 17:46:00
n°44862578
gremi
Vieux con des neiges d'antan
Posté le 18-02-2016 à 22:52:49  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
Revue d'une autre montre de gousset des années trente, du même propriétaire que la Gaston Poncet présentée il y a quelques jours. Donc montre de famille toujours :)
http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] #t44803192
 
Voilà donc la belle Omega :
 
Le cadran est plutot en bon état, juste des fissures à 9-10h et 7h.
J'aime bien la police des chiffres des heures et le contraste rouge/noir.  
http://reho.st/preview/self/9ce090cf3c4d6ee8841e9b375f973fe12d1b9cec.jpg
 
L'arrière du boitier est gravé aux initiales du propriétaire, E.R. (enfin je suppose, pas facile à lire :o )
http://reho.st/preview/self/5a61770c82906edcb203f513c6b9d308254042c6.jpg
 
 
Le couvercle intermédiaire a un joli poinçon omega (j'ai flouté le numéro de série) et une marque de révision.
http://reho.st/preview/self/72f0214f99d6fd5a50aa370ee8561b4b46791f54.jpg
 
Le couvercle du mouvement est guilloché, on voit une marque de révision d'un horloger.
Le mouvement est un peu piqué quand on le regarde de cet angle, c'est dommage.
http://reho.st/preview/self/9de895032fe72e32418698f4bc1bee2002f1602b.jpg
 
 
Le mouvement, comme sur l'autre balancier à vis, et j'aime beaucoup le travail sur le pont de balancier.
http://reho.st/preview/self/081ac19212ff99f3d3a5e53d26b231d8b88abe70.jpg
 
La montre fonctionne et tient l'heure, seul souci il y a une roue dans le remontoir qui patine un peu, du coup il ne faut pas forcer et éviter de la remonter à fond ...
 
Je l'aime beaucoup aussi (de toute façon je les aime toutes d'amour  [:flagadadim] )
 
Plus si vous êtes sages :o


---------------
In aligot we trust.
n°44947970
gremi
Vieux con des neiges d'antan
Posté le 27-02-2016 à 12:00:17  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
Dernière de la série de goussets de famille, après la Gaston Poncet et la Omega présentées il y a peu.
Toujours le même propriétaire, montre d'avant 1930.
 
Celle ci est une Zénith, c'est celle dans le meilleur état de la série.
 
Le cadran est sobre mais élégant, avec une police sympathique.
http://reho.st/preview/self/f51e3f03e6e39ec0e27e4e2e063dcf143a2b529f.jpg
 
L'arrière est travaillé finement, aux initiales du propriétaire, ER. (Oui, encore sur une nappe Arafat style :o)
http://reho.st/preview/self/0a84d0bf494162962e934dd931aa62c18fb20b75.jpg
 
Seul bémol sur la montre, une vilaine marque dans le couvercle intérieur, dommage. Le poinçon Zenith est encore bien visible et net. (Oui, j'ai gommé la fin du numéro de série pour la NSA, les détesteurs vont détester :o)
http://reho.st/preview/self/1ae83a1be54eafab2dba8a00373e3368a8ac6be6.jpg
 
Le joli mouvement se révèle, peu de travail esthétique (pas de couvercle guilloché par exemple), mais simple et épuré, ça a son charme également.
Elle fonctionne parfaitement, et tien l'heure sans souci.
http://reho.st/preview/self/1496d408b8b33637ef1c2439442fe8274c72b540.jpg
 
Voilà pour la série, j'adore le fait d'avoir une série de montres de famille du même propriétaire, avec une histoire, ce qui représente beaucoup pour moi.
 
(Oui, j'en ai une autre en réserve si vous êtes sages, mais pas du même propriétaire :o)


---------------
In aligot we trust.
n°45170856
xcomm
Posté le 19-03-2016 à 16:50:46  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---

 

Avec un peu de retard, quelques montres à vous présenter. :-)

 

Présentation de la Seiko SUR009P2. Je recherchais une montre à grande date, ou à double guichets, simple à trois aiguilles. Pas de chronographe. Je me suis arrêté sur la Seiko SUR009P2, qui répond bien à mes souhaits. Elle existe également en version cadran soleillé gris claire que je n'ai pas apprécié.

 

Boîtier : En inox, mesuré à 39mm. Il a des airs de SARB ou SARX, avec la forme caractéristique de son protège couronne et de ses cornes. Fond visé étanche à 100m. Entre-corne à 20mm. Le dessus des cornes est brossé, et le reste du boîtier est poli.

 

Cadran : De couleur noire avec un petit effet de relief circulaire entre le réhaut et le guichet dateur. Le rendu est brillant, et plus habillé que sur le modèle soleillé gris clair. Comme beaucoup de cadran noir, les impuretés sont aussi plus visibles. Le double guichet date est positionné à 6h00, est très bien fini. L'écriture noire sur fond blanc apporte une aide supplémentaire à la bonne lecture. Les indexes brillants sont accompagnés d'une pointe de lumineux vers le centre de la montre, pour être au plus proche du lumineux des aiguilles.

 

Aiguilles : Fines, de type dauphine facettées et disposant de lumineux sur leur partie la plus large. Cette pointe de lumineux, aide également à la lecture le jour, car la finesse des aiguilles n'aide pas toujours à la bonne distinction des aiguilles sur le cadran noir. Ne pas hésiter à faire jouer également la lumière sur les facettes des aiguilles. La trotteuse dispose également d'un point lumineux.

 

Couronne : Elle est protégée par un protège couronne très bien intégré. Modèle classique à trois positions.

 

Calibre : Seiko 6N76 ayant une précision à ±15s/mois.

 

Bracelet : En cuir noir plus épais que sur mes autres Seiko. La boucle de 18mm est signée Seiko.

 

Voyons cela en photos :

 

http://reho.st/self/ee70f12a83f4c4c01ec8320dcf3d3a64ce9292cb.jpg
Vue sur le cadran de la montre.

 

http://reho.st/self/50a595a3bd61a43ba53cff33017412651d304e8f.jpg
Vue sur la carrure de la montre.

 

http://reho.st/self/1aa94f40fd71854e07d7e406da3cbfdeff029475.jpg
Détails de la boucle gravé Seiko.

 

http://reho.st/self/7182e4638b668affe1ac6f08b661db2a8027a9d6.jpg
Vue à mon poignet de 17,5cm, où l'on peut voir la finesse des aiguilles.

 

Au final, un modèle sympa, habillé avec sa fonction à double guichet date, mais sensible aux traces de salissure, et je trouve le cadran avec un rendu peut-être un peu trop brillant, qui manque de contraste avec les aiguilles.

 

Présentation de la Seiko SGG731. C'est un modèle en titane 3 aiguilles, avec une complication jour en français plus date, ou "DD", comme disent certains. Ce modèle existe également en version gris soleillé que je n'ai pas apprécié.

 

Boîtier : En titane mesuré à 37mm. Fond de rendu mat, vissé, étanche à 100m. Entre-corne de 20mm. Le boîtier est poli, avec des touches de brossé sur le dessus des cornes, et la lunette. Le rendu est plus sombre que l'inox. C'est très beau mais j'ai l'impression que c'est assez sensible aux micros rayures, et je ne suis pas certains que l'on gagne sur ce plan, par rapport à l'inox, mais ça ne s'oxyde pas, et la matière est hypoallergénique.

 

Cadran : De couleur noir, ayant un très beau rendu mat imperceptiblement granité. C'est très joli, et cela concours à la beauté de la montre. Indexes brillants, élargis et ayant une pointe de lumineux à 6, 9 et 12 heures. À trois heures se trouve positionné le guichet jour en français + date. Sur fond noir, le samedi est en bleu, le dimanche est en rouge, et le reste des jours de la semaine est en blanc.

 

Aiguilles : Lumineuses et facettées, de type bâton. La trotteuse dispose d'un point lumineux.

 

Couronne : Classique à trois positions. Elle est protégée dans le boîtier spécialement découpé qui sert de protège couronne.

 

Calibre : Seiko 7N43 ayant une précision à ±15s/mois.

 

Bracelet : Déployant en titane ayant deux touches de poli en périphérie du maillon central. La boucle est signée Seiko, et dispose d'une position de micro-réglage.

 

Voyons cela en photos :

 

http://reho.st/self/e8c56b225704f9687819bffdf71dbef9ce3815f8.jpg
Vue sur le cadran de la montre.

 

http://reho.st/self/5b05dfa027e79b5a78a9de35ea5828d946e380da.jpg
Vue sur la carrure de la montre.

 

http://reho.st/self/37de624b330f1f4a4da199f86dae00563e99678a.jpg
Détail de la boucle signée, et du rendu du bracelet titane brossé et poli.

 

http://reho.st/self/edccfe4324bdeac111ff602c666359017127e52c.jpg
Vue à mon poignet de 17,5cm.

 

Présentation de la Seiko SGG713. C'est un modèle en inox 3 aiguilles, avec une complication jour en français plus date, ou "DD", comme disent certains. Ce modèle existe également en version bleu qui a un superbe rendu et de superbe jeux de lumière. A recommander et à voir pour ceux qui aiment le bleu. Je recherchais un modèle à beau cadran blanc, car je n'en avait pas dans ma collection. Et bien je dois dire que je suis pas du tout déçu.

 

Boîtier : En inox mesuré à 37mm, assez proche de la SGG731. Le rendu fait un peu moins sport, et plus habillé, avec les cornes plus cintrées. Le boîtier est poli, et le dessus des cornes est brossé. Le fond est vissé étanche à 100m. Entre-cornes à 20mm.

 

Cadran : De couleur blanche. Superbe rendu d'une laque posée à la perfection. C'est vraiment très beau, et je suis vraiment sous le charme. La beauté tout en simplicité. Tous les indexes disposent d'une pointe de lumineux à leur extrémité. Il est de forme dédoublée et élargie à 12h00. À trois heures se trouve positionné le guichet jour en français + date. Sur fond blanc, le samedi est en bleu, le dimanche est en rouge, et le reste des jours de la semaine est en noir.

 

Aiguilles : Fine, facettée et lumineuses de type dauphine. La trotteuse dispose d'un point lumineux.

 

Couronne : Classique à trois positions. Elle est protégée dans le boîtier spécialement découpé qui sert de protège couronne.

 

Calibre : Seiko 7N43 ayant une précision à ±15s/mois.

 

Bracelet : Déployant en inox ayant une touche de poli sur le maillon central. La boucle est de type intégrée, et signée Seiko. Il n'y a pas de demi maillon, et sur mon poignet, il est un poil grand.

 

Voyons cela en photos :

 

http://reho.st/self/919a3eed26d82d377a7e64a4a8910e835c72e345.jpg
Vue sur le cadran de la montre.

 

http://reho.st/self/e465b24ba90375254849500e91c2380ce0cc3fc6.jpg
Vue sur la carrure de la montre.

 

http://reho.st/self/c93d811fec15df0b6bef59dae8588387e748f5de.jpg
Détail de la boucle intégrée signée, et du rendu du bracelet inox brossé et poli.

 

http://reho.st/self/097ffab6eed70eac236461b779f031e911ec8611.jpg
Vue à mon poignet de 17,5cm.

 

Présentation de la LIP Himalaya – modèle 671044. Nous sommes en hiver, le temps est gris, et le morale n'est pas là. Coup de blues. Je ne trouve plus d’attraits dans les montres que je peux voir. Bref, passage à vide, et heures sombres. J'aime beaucoup mon Himalaya petite seconde, mais, la date me manque au quotidien dans mon travail. Je regarde le catalogue ISA. Il existe un calibre de haute précision (à l'image de mon Himalaya petite seconde) à date que j'aimerais bien avoir. Je creuse, mais LIP ne l'a intégré que sur un modèle doré. Ça me gène. J'ai peur d'avoir de rapides problèmes avec ce traitement.

 

J'ai la chance de discuter avec une personne passionnée de  LIP, qui m'indique posséder des montres LIP dorées. Le retour d'expérience est positif quant à sa tenue.

 

Ça me fait encore plus réfléchir. Je creuse. C'est quoi ce traitement ? Un traitement par ionisation. Bon. Revenons aux fondamentaux. Je suis électronicien de formation première, et je me souvient que le traitement à l'or est utilisé sur les circuits ou les contacts, pour protéger de l'oxydation, et également augmenter la conductivité. C'est vrai, il doit bien avoir une raison. :-) De plus, le boîtier est en inox. Bref, je résume tout ça :
- Un calibre qui me plaît.
- Un boîtier en inox avec un traitement complémentaire apportant un supplément de protection qui est indiqué comme résistant bien à l'usure su temps.

 

Bon, je franchi le pas. Le bilan analyse et réflexion me semble positif.

 

Boîtier : Le modèle que je possède est en acier inoxydable doré entièrement poli mesuré à 34mm. Le fond vissé est annoncé étanche à 30m. Nous y trouvons gravé, en plus de la marque, et des références du boîtier, l’emblème de Besançon, et l'inscription "Fabriqué à Besançon". L'entre-corne est de 18mm.

 

Cadran : Soleillé doré. Il apporte des jeux de lumière en tous sens, du fait de la présence du bombé du cadran en son pourtour et peut-être de son verre bombé le protégeant. On peut le voir en périphérie du cadran, où les reflets sont dispersés. Ça augmente la difficulté à la photographier. De même, la présence du verre bombé minimise l'importance du réhaut, où se trouve la minuterie. Elle passe bien, et n'est pas trop imposante. J'avais quelques inquiétudes sur ce point avant son acquisition. Cette montre est unique au sein du catalogue LIP, car c'est le seul modèle actuel disposant de lumineux. Présence sur les indexes situés à 3, 6, 9 et 12 heures, et une pointe est également présente au sommet de tous les indexes. Ils sont de type droits, et très joliment facettés à leurs deux extrémités. Enfin, à 3 heures, la présence d'un guichet révèle la date. :-)

 

Aiguilles : De type bâton, facettées et lumineuses.

 

Couronne : Traditionnelle à 3 positions. Elle est gravée LIP à l'image de ma LIP Himalaya petite seconde.

 

Calibre : Calibre ISA France 338 / 103 fabriqué en France à Vilers-le-Lac. C'est un calibre de haute précision annoncé à -6s - +9s par mois. Les tests de chronométrie de mon modèle ont montré une précision de l'ordre de + 0s à +0,5s par mois. Cela en fait actuellement la montre la plus précise de ma collection. :-) C'est un mouvement à cœur métallique plaqué or à 5 rubis réparable.

 

Bracelet : Cuir noir. La boucle est du même type que sur mes autres LIP, mais dorée.

 

Quelques photos, pour illustrer :

 

http://reho.st/self/b984c5d92b9f4243e6077b68073d2784c4ac37d8.jpg
Vue sur le cadran de la montre, où l'on voit bien la dispersion de la lumière du soleillage qui se trouve plus élargie.

 

http://reho.st/self/8fd716b4a222c676eb8496d5925790e9ead6b7c7.jpg
Vue du lumineux de la montre. Ça donne un plus, mais c'est un peu faible, si l'on compare par exemple au Lumibrite bien connu de Seiko. Le lumineux des indexes est plus faible que celui des points lumineux du sommets des indexes, qui est plus faible que celui des aiguilles.

 

http://reho.st/self/912c16f677016569141fe0b9c235657c1c3535dd.jpg
Vue à mon poignet de 17,5cm. J'ai photographié à plat, pour ne pas donner d’illusion d'optique quant à sa présence par rapport au poignet. ;-)

 

Au final, cette montre m'a apporté un vrai "rayon de soleil", et de la joie, dans cette période sombre et hivernale. C'est le nom que je lui donne. Sa couleur dorée, et son cadran soleilllé doré y participe grandement, et le lumineux de la montre est bienvenu, même si je l'aimerais un peu plus puissant.
Le calibre associé est tout simplement magique. Je dispose maintenant de 3 calibres fabriqués en France parmi les meilleurs, et les plus précis de ce constructeur avec mes deux Himalaya.

Message cité 1 fois
Message édité par xcomm le 09-04-2016 à 17:47:00
n°45668912
GrosseGame​lle
Posté le 04-05-2016 à 23:36:12  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

#tagrevue
 
J'ai trop attendu, il me manque des morceaux.
Mais je voulais vous faire part de mon expérience d'initiation à l'horlogerie chez l'Atelier Parisien d'Horlogerie :)
http://atelier-parisien-horlogerie.fr/
 
J'en avait envie depuis quelques années. Il y a plusieurs ateliers de ce type à Paris.
Le plus facile à trouver étant "Objectif Horlogerie". C'est justement ce que j'ai voulu éviter. Les prix sont trop élevés pour le temps accordé.
 
Ma chère et tendre m'a offert  :love:  le pack Passion Horlogerie Automatique qui se compose de:
- 1 demi journée d'initiation sur un mouvement à remontage manuel
- 1 journée complète sur un mouvement automatique
 
Il aurait été dommage d'aller directement sur l'automatique tant j'ai appris durant la première demi journée, tant sur le fonctionnement d'un mouvement que sur le maniement des outils.
J'ai donc pris contact par téléphone pour planifier ces 2 créneaux. Super souples, les 2 compères travaillent même le dimanche  :ouch:  
 
Je suis arrivé les mains dans les poches de bon matin. Il était conseillé de regarder le DVD fourni dans le pack, reçu quelques semaines auparavant. Evidemment, je n'en ai pas eu le temps (teuf teuf).
Nous étions 4 élèves et allions passer la matinée en compagnie de Elias et Kader.
L'accueil est super décontracté, café, croissants et jus d'orange vont m'aider à me mettre en route.
 
Elias commence par nous expliquer, schémas et vidéos sur l'écran à l'appui, le fonctionnement d'un mouvement, sa chaine cinématique.
Une fois que tout est clair, nous sommes invités à passer les tenues d'horloger :D et à prendre place.
Chacun son établi. Le mouvement Unitas 6497 nous attend, les outils aussi.
 
Kader assis en bout de table sur son établi commence par nous expliquer les outils et c'est parti pour le démontage minutieux en vue d'un nettoyage complet.
Son iphone équipé d'une loupe filme ce qu'il fait et nous est projeté sur l'écran.
Pendant ce temps, Elias fait le tour des élèves et nous aide, nous corrige sur notre façon de faire  :jap:  
 
On range toutes ses minuscules pièces dans ce récipient compartimenté. Une fois terminé, on place toutes nos pièces dans des paniers, direction la machine à ultrasons.
Souci du détail, chaque mouvement passe dans plusieurs silos de cette machine afin d'avoir un mouvement le plus propre possible.
 
Cette pause me permet de me dégourdir, reprendre un café et de discuter avec leur horloger. Un sacré bonhomme :D
En effet en parallèle de ces ateliers, APH propose un service de révision et de réparation. Et c'est donc lui qui s'y colle sur son propre établi.
Il nous écoutait, regardait et parfois commentait. Toujours de bon conseil, il est super ouvert et n'hésites pas à filer un coup de main.
 
Une fois le mouvement nettoyé, on s'attèle donc au remontage. Mais cette étape implique donc de huiler certaines pièces. Des rubis évidemment mais pas que.
Et mieux vaut connaitre le mouvement sur lequel on travaille car c'est vraiment pas évident. L'huile n'est pas la même à chaque endroit  :kaola:  
C'est l'étape que j'ai trouvé la plus difficile. Quand il faut mettre une goutte sur une dent de roue un peu planquée, mieux vaut ne pas trembler :D
 
Bref, au bout de 4 heures et quelques, tout est propre et remonter.
Reste à passer le mouvement au chrono-comparateur pour vérifier si on a bien travailler !
Boulot accompli pour la plupart d'entre nous. C'est super satisfaisant !!! :)
 
 
La deuxième session avait donc pour but de faire la même chose mais sur un mouvement à remontage automatique. Un 2824.
Mais cette fois-ci il était déjà monté dans une montre. Séance théorie puis pratique.
Il a donc fallu sortir le mouvement du boitier, retirer le cadran et les aiguilles. Pas évident.
Je m'imaginait sur une de mes montres, j'aurai été vert de toucher le cadran  :ouch:  
 
Pour démonter le mouvement, il faut déjà retirer la partie réglage/couronne puis la partie automatique et enfin seulement on revient à ce qu'on a fait sur la première session.
Sauf que là c'est bien plus petit :D
Nettoyage et ... déjeuner dans la brasserie du coin, inclus dans la prestation.
Un bon moment. Ah oui cette fois-ci nous étions 3 élèves. Autant dire qu'on se sent bien plus à l'aise pour poser une question que dans un groupe plus important.
 
L'après midi a été assez laborieux. Entre perte de pièces, oublis d'étapes ou mauvais remontage... Les positions de la tige de couronne (Manta  :( ) n'en faisaient qu'à leur tête.
Remontage, réglage ou pas, j'ai mis du temps à remettre de l'ordre. Mais je n'étais pas le seul.
Ne dit on pas que l'on apprend de ses erreurs ? :D
J'ai adoré me planter !
 
Montre remontée, la bonne marche est testée puis pour finir on teste son étanchéité sur 5 puis 10 bars.
Enfin on a fini la journée vers 19h je crois. Bien au delà du planning initial.
 
Mais les mecs ne lâchent rien et nous ferons pas partir sans une montre fonctionnelle, même si on ne repart pas avec (enfin pas sur cette formule).  :ouch:  
 
Super professionnels, j'ai vraiment passé un excellent moment et j'ai beaucoup appris.
Je recommande vivement ne serait-ce que l'initiation.
 
Autre avantage, ils disposent d'un matériel sur chaque établi conséquent et la boutique est truffée d'outils utiles et utilisés tôt ou tard sur leurs ateliers.
 
Quelques photos, c'est tout ce que j'ai mais ça donne une idée de l'ambiance.
 
Le lieu
http://i.imgur.com/ixOi0og.jpg
 
La théorie
http://i.imgur.com/HnfEtaX.jpg
 
L'établi et la montre qui m'attend :D
http://i.imgur.com/e8LOtXP.jpg
 
http://i.imgur.com/QZy2ysg.jpg
 
Le démontage
http://i.imgur.com/yaj6qfR.jpg
 
http://i.imgur.com/DuNuxxC.jpg
 
http://i.imgur.com/ONZr34z.jpg
 
http://i.imgur.com/CbbPVho.jpg
 
Le nettoyage aux ultrasons
http://i.imgur.com/8HPvZTZ.jpg
 
Le remontage
http://i.imgur.com/oTyuvGO.jpg
 
http://i.imgur.com/rjjv7VC.jpg
 
http://i.imgur.com/AbxGcnh.jpg
 
On repositionne le disque dateur
http://i.imgur.com/Bg6wd1h.jpg
 
Opération grosse goutte (de sueur :D)
http://i.imgur.com/9An1SBo.jpg
 
http://i.imgur.com/260XLp7.jpg
 
La pose des aiguilles (comme un  :whistle: )
http://i.imgur.com/4zdg5PX.jpg
 
C'est fini !
http://i.imgur.com/QA1cjKx.jpg

Message cité 10 fois
Message édité par GrosseGamelle le 04-05-2016 à 23:48:56

---------------
Tu n'es plus un chat, mais une madeleine
n°45808981
xcomm
Posté le 19-05-2016 à 19:03:11  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---
 
Voici un petit bonbon arrivé il y a quelque temps que je n'avais pas eu le temps de vous présenter.
 
Il s'agit d'une montre Casio A158WEA-1EF. Plusieurs raisons à son arrivée. Mon père avait eu des problèmes avec sa précédente montre, je devais lui trouver une montre fiable, sans soucis, disposant du jour et de la date, mais de qualité. J'étais parti sur cette Casio.
 
De mon côté, je n'avais pas de montre numérique un peu habillée, et je devais également être en mesure d'assurer le support à distance, pour les changements d'heures été / hiver. Quoi de mieux que d'être équipé du même modèle pour pouvoir assurer le meilleur service. :-)
 
Regardons de plus près ce qu'il en est.
 
Boîtier : Il est de forme coussin, en résine d'aspect poli. Le fond est en INOX brossé fixé par quatre visses. Cela lui permet d'avoir une petit résistance à l'eau, pour les jours de pluie par exemple. Ce n'est pas une montre pour la nage, ou la plongée. Elle est notée WR uniquement.
 
Cadran : De type numérique, à affichage par cristaux liquide. Les chiffres sont noirs sur cadran clair.  
 
Calibre : C'est une montre manufacture. Casio indique avoir utilisé son module 593. Celui-ci dispose des fonctions suivantes :
- Affichage courant des heures, minutes, secondes, jour + date.
- Quantième annuel.
- Fonction réveil.
- Possibilité de sonnerie horaire.
- Chronographe au 1/100s sur 1 heure, avec fonctions avancées supplémentaires de splite time, et de premier et deuxième temps.
 
Sa réserve de marche est annoncée à environ 7 ans.
 
Bracelet : Il est en INOX brossé, ajustable par boucle coulissante à bloquer entre les creux situés au dos des maillons. Les maillons ont une belle esthétique en forme de H.
 
Voyons cela en image :
 
http://reho.st/self/32077eb6f0b6da65355140e169aa358fadbe3b36.jpg
Vue sur la montre.
 
http://reho.st/self/bacb85dc102a68f7d5f8fa6dc0d11df68c54cffc.jpg
Vue sur la boucle gravée Casio.
 
http://reho.st/self/345e5322a2601ad4b2cb49faaff0d35cf4d9b22c.jpg
Petite vue à mon poignet de 17,5 cm.
 
Au final, petite montre bien sympa, de par son ensemble forme du boîtier intemporelle et de son bracelet INOX plus habillé que les versions en résine noire que l'on peut également trouver.
 
-----
 
Je vais maintenant parler d'une opportunité qui m'a permis d’accueillir il y a peu une petite nouvelle qui va surement vous rappeler quelque chose.
Je vous avez déjà présenté ma petite LIP 671021. Très beau modèle, avec un cadran magnifique prenant des reflets de toutes sortes, mais ses aiguilles bordées de noir manquent un peut de contraste, pour permettre une lecture instantanée de l'heure. Il faut bien faire prendre la lumière à la montre, pour que la partie centrale métallique des aiguilles face corps pour bien réfléchir les photons disponibles. Ce cadran est tellement magnifique qu'il m'avait fait craquer, et je souhaitais également ne pas reprendre un cadran claire, après bon Himalaya argenté.
Pour détails, voir ici : http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] #t44807675
 
J'ai donc eu l'opportunité d'améliorer la lecture globale de l'heure en recevant le modèle LIP 671028 à cadran claire, mais il y a bien d'avantage à dire. :-)
 
Boîtier : Il est de forme coussin en acier inoxydable  entièrement poli mesuré à 34 mm protégé d'une couche supplémentaire doré Or jaune. Le fond vissé est annoncé étanche à 100m. Nous y trouvons gravé, sur le fond, la marque, et des références du boîtier, et l'inscription "Fabriqué à Besançon". L'entre-corne est de 18 mm.
 
Cadran : Le cadran de couleur argenté soleillée avec un nouvel effet de profondeur sympa au niveau de la minuterie. C'est sobre, et très bien réalisé, et ça prend bien la lumière, même si les reflets sont moins différenciés en terme de couleur. Ça varie de l'argentée au doré, en fonction des reflets avec le réhaut. Il dispose en son pourtour, d'index polis en relief dorés multi-facettes partiellement recouvert d'une touche de noir. Ils sont un peu plus court que sur le précédent modèle. Peut-être plus sobre et préférable sur un modèle doré ? A trois heures prend place un guichet dateur dont le bord est noirci. Il n'y a plus de cadre métallique doré comme sur les précédents modèles. J'ai du mal a avoir un avis, pour savoir si le cadre doré précédent était mieux, ou si ce n'était pas "too much". Les inscriptions LIP ELECTRONIC nous rappellent ses origines. Les inscriptions "Besançon France" sont présentes en bas du cadran, de chaque côté de l'index de 6h00.
 
Aiguilles : Les aiguilles des heures et minutes sont de type bâton bicolore noir sur les côtés et polies de couleur dorée au centre. Le contraste avec le cadran argenté clair est maximal. La trotteuse centrale est munie d'un contre poids en forme d'éclair en forme d'hommage rappelant la présence du mouvement électronique des premiers modèles historiques de la marque.
 
Couronne : Traditionnelle à deux positions. Elle est gravée des trois lettres stylisées de la marque LIP.
 
Calibre : C'est un calibre ISA France fabriqué à Vilers-le-Lac en France. Il s'agit du calibre 331 / 103. C'est un mouvement à quartz de finition supérieure de 11 ½ lignes à cœur métallique plaqué or réparable, doté de 5 rubis. La précision plus traditionnelle est annoncée à -9 et +15s par mois.
 
Bracelet : En INOX protégée d'une couche supplémentaire dorée Or jaune. Le maillon central est poli, tandis que les maillons externe sont brossés. La boucle invisible est de type papillon sans micro réglage.
 
Voyons cela en photos :
 
http://reho.st/self/faa98600368c9b7dc9bf2f2f48826cd91998d5e3.jpg
Vue sur la montre.
 
http://reho.st/self/bf11e18d55b8ddf52d44a7dfdbd9e5f525e3deae.jpg
Vue sur la boucle invisible.
 
http://reho.st/self/79ac99de6341df345a55072c5dbd8df110d127d7.jpg
Petite vue à mon poignet de 17,5 cm.
 
Au final, une montre ultra lisible. Sa protection supplémentaire dorée Or jaune lui donne une touche originale. Au niveau micro rayures, ça confirme ce qui m'avait été indiqué. Elles sont bien visibles sur le bracelet par exemple, mais elles restent de couleur dorée, ce qui confirme la bonne protection réalisée. Ça change pas mal par rapport à mon précédent modèle, c'est sympa au final, même si ce n'était pas indispensable car je suis déjà bien équipé, mais la lecture de l'heure est sans reproche aucun sur ce modèle, et lisible instantanément. Le contraste du cadran clair, des aiguilles dorées bordées de noir, et de la minuterie avec effet de profondeur participent chacun à sa façon à l'extrême facilité de lecture de cette montre.

n°47036995
seikorient
japanesecrap²
Posté le 11-09-2016 à 15:01:13  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

paco fpg a écrit :


haaan  :love:  
c'est une complication profondimètre?  
dommage que les 50 premiers soient compressés, c'est la zone la plus fréquentée!


 
Mais oui, et même détenteur du brevet originel... et sa restauration complète là : http://www.deskdivers.com/Site/AD50resto.html
 
Allez, pour le lulz du dimanche  [:p3rsonne] ,  Tagrevue  
 
Le US Patent 3377860, description, fonctionnement et tout le toutim : http://www.google.pl/patents/US3377860?hl=fr
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image10.png
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image11.png
 
Révolutionnaire .... à l'époque
 
Toutes les photos utilisés ici sont créditées de leur auteur. Les publicités proviennent tant du net que du site aquadive.com.Bonne lecture   ;)  
 
Le vif du sujet: à la recherche depuis quelque temps déjà d'un Grand Seiko vintage (un 44GS pour ne rien vous cacher), j'ai passé de nombreuses heures à chercher et lire les (très) nombreuses informations disponibles sur le sujet... enfin ça c'était avant, en tout cas avant de croiser la montre qui nous intéresse ici... et quelle totale antithèse aka "tout ça pour...... ça" !!!
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image37.jpg
(credit Jeff Wilson)
 
 
Pourquoi: comme beaucoup de mes coups de coeur, j'ai croisé cette Aquadive en photo il y a quelques années, que ce soit celles du Colonel Millar aka Nalu ...
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image41.jpg
 
...  de Jeff Wilson ...
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image35.jpg
 
... ou encore de Victor Boyd...
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image42.jpg
 
... puis que j'ai remisé dans un coin de ma tête...  jusqu'à ce qu'une opportunité se présente.
 
 
Comment: Jeff Wilson proposait justement la sienne à la vente récemment, l'occasion pour moi de me positionner dessus, l'occasion surtout d'acheter une montre que je connais bien car elle a fait l'objet d'un des rares posts très documentés suite à sa restauration par Andy Foster alias "Foz", et mis en ligne ici : http://deskdivers.com/Site/AD50resto.html
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image36.jpg
(credit Jeff Wilson)
 
Retour sur la "bête": "Aquadive Time-Depht model 50", étanche à 330ft, profondimètre hydraulique intégré et gradué jusqu'à 200ft, conception Swiss Made, Anti Magétique, boîtier stainless steel Incabloc.
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image32.jpg
 
AquaDive était alors une filiale de la compagnie de montre de plongée bien connue Jenny S.A. dans les années 70.  
Son prix de vente était alors de 225$...
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image33.jpg
 
...soit après une conversion prenant en compte le coût de la vie l'inflation et l'âge du capitaine, environ 1400de nos $ actuels - ce qui permet de constater en passant que cette montre conserve peu ou prou sa cote d'origine -  quasi miracle pour tout objet issu de cette "mémorable" décennie.
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image29.jpg
 
Le calibre est une base ESA Dynatron référence 9154, quoique modifié avec la suppression du guichet dateur, circuit intégré, 13 rubis, haute fréquence à 28800 bph, énergie fournie par une pile "Union Carbide 1,35V Mercury" (cf mode d'emploi d'origine) donnée pour 10000 heures de fonctionnement en continue. (credit electric-watches.co.uk pour les 3 photos ci-dessous)
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image46.jpg
 
 [:galaksy2001] : Le voltage du mouvement La consommation du bouzin est de 12 micro Ampères/h . La couronne située sur la gauche du boîtier (probablement pour épargner le frottement sur les combinaisons de plongée) permet de stopper l'alimentation électrique une fois dévissée et tirée. La montre s'arrête alors complètement, contrairement à un "bête" quartz par exemple.
 
Pour les plus geeks d'entre vous, plus d'infos ici: http://electric-watches.co.uk/make [...] -model-50/
 
et là : http://electric-watches.co.uk/move [...] rised/#esa
 
En complément du mouvement électronique, on trouve à l'intérieur du boîtier et entourant le mouvement un tube bourdon relié à un réservoir. Ce dernier est rempli d'un fluide hydraulique appelé "Fyrquel" très résistant à l'absorption d'humidité.
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image43.jpg
 
Le profondimètre fonctionne de la façon suivante: la pression de l'eau s'exerce sur une membrane néoprène inversée, située entre les "cornes" de la montre, laquelle membrane transmet la pression sur le Fryquel.
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image44.jpg
 
La compression du fluide actionne alors le tube bourdon, lui même relié à l'aiguille du profondimètre, permettant la lecture directe de la profondeur atteinte sur le cadran..
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image45.jpg
 
... système breveté comme indiqué sur le caseback
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image40.jpg
 
Résultat de ce choix technologique, cette montre est massive! Voyez un peu:  Entre cornes: 24mm ~ Largeur: 46.28mm ~ Largeur couronne incluse : 50.84mm ~ Épaisseur: 18.28mm ~ Longueur de corne à corne: 53.08mm ~ Poids tête seule: 138 grammes ~ Diamètre du verre: 32.31mm ~ Diamètre de la lunette: 46.08mm ~ Diamètre de la couronne: 6.11mm.  
 
Même la pourtant plus que généreuse Ploprof s'incline devant de telles mensurations.  
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image47.jpg
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image48.jpg
(credit Nalu)
 
Bref généreuse, mais pas pulpeuse, c'est un outil de travail pas une montre civilisée, mais cela n'empêche pas de (tenter de) la parer d'un bracelet alliant robustesse et esthétique.
 
Vendue à l'origine sur bracelet métal ainsi qu'un bracelet en néoprène supplémentaire à utiliser sur combinaison de plongée...
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image28.jpg
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image26.jpg
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image27.jpg
 
J'ai pour ma part opté pour un Shark Mesh. Cependant, la société Isofrane étant renaît de ses cendres, leurs bracelets sont à nouveau disponibles (voir ici: http://shop.aquadive.com/isofrane-straps-1/ ) et sont de fait une autre option bien tentante. À noter qu'un Isofrane d'époque se négocie vers 800$  
 
Pour ceux qui suivraient encore, vous avez probablement noté "version 4.1" dans le titre. Et pour cause, la "Model 50" a subi plusieurs itérations de forme et de couleur, admirablement résumées dans le tableau ci-dessous mis en ligne dans le forum dédié AquaDive sur WUS
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image38.jpg
 
Autre modèle de proche parentée, la plus rare Rotary Aquadive Time-Depht, probablement destinée au marché européen
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image34.jpg
 
d'où les graduations du profondimètre en mètres et plus en feet.
 
http://i68.servimg.com/u/f68/18/02/23/62/image39.jpg
 
Autres différences notables, la forme des aiguilles spécifique à Rotary et l'absence de brevet au dos.
 
Aquadive, la marque, a récemment été relancée en Allemagne, et se servant de l'héritage des montres de plongée, a relancé une gamme intéressante, dont le modèle Bathyscape 300 model 51, directement inspiré du modèle 50. Qui a dit que c'est dans les vieux pots ....  
 
Mais si vous préférez le vintage, n'hésitez pas à jeter un oeil là : http://deskdivers.com/Site/AD50.html
 
http://i97.servimg.com/u/f97/18/02/23/62/image25.jpg
 
S'tout  [:cowboy] , bisous

Message cité 6 fois
Message édité par seikorient le 11-09-2016 à 20:23:50

---------------
There and back again, the tale of a ragequit
n°48584433
taxidermis​te
L'ami des bêtes
Posté le 05-02-2017 à 21:47:01  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Mega feloches GG - ca fait un ou 2 craquages au final vu qu'il y a 2 tagrevue?  
 
Presque feloches Domingo.
 
Bon du coup photos pourries, montre crade, juste pour tester une bague allonge:
https://c1.staticflickr.com/1/592/31917282583_93cd01c4e1_b.jpg
 
https://c1.staticflickr.com/1/719/31917282893_2c735d5e16_b.jpg


---------------
:: J'ai les goûts les plus simples du monde: je me contente du meilleur :: 500px
n°51745133
le_6tron
Posté le 05-12-2017 à 15:36:21  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Salut à tous  [:incodreamer:2]  
 
Comme vous le savez, j'ai récemment acquis une boîte de thon [:toussa]
 
Je cherchais, depuis quelques temps déjà, une montre de mon année de naissance. Mon intérêt pour Seiko n'est, je pense, plus à démontrer :whistle:
Seiko est une marque qui balaye énormément de gammes. De prix, de domaines d'utilisation, de finition,... Chacun peut y trouver son bonheur, avec un budget restreint comme avec un confortable matelas de billets :D
 
Seiko est une marque abordable qui a traversé les années en proposant pléthore de modèles grand public de qualité tout en maintenant sa place dans la course à l'innovation horlogère.
 
Cette variété me plait, ils ne pètent pas plus haut que leurs fesses sous prétexte qu'ils sont Suisses et ça me plait aussi. Beaucoup. Je n'en aime pas moins certains modèles suisses, je préfère le proposer :D
 
Qu'y aurait-il eu de plus plaisant pour moi que de trouver une tocante de chez eux, démoulée, comme moi, en 1983... :D 8-3 riprizent [:mistral_ winner] Diamounet, si tu me lis [:dolores:3]  
 
Bref.
 
C'est donc dans cette optique que depuis quelques mois, par épisodes, je me suis mis en quête de ce Graal.
 
J'ai d'abord survolé les marques, ne restant dans un premier temps pas toujours fidèle à Seiko  [:vizera] mais ce que je voyais de cette année de production ne me convenait guère.
Je me suis davantage plongé dans les catalogues Seiko de 83 mais n'ai pas trouvé de modèle qui provoquait le coup de foudre. S'en est suivi une discussion avec un passionné de Seiko, rencontré sur insta, qui m'a orienté vers les chronos quartz mus par les 7a28/7a38
 
J'ai fini par trouver un modèle que je trouvais chouette, qui était très propre pour son âge mais qui niveau budget risquait de dépasser mes limites (enchères) ...
 
Ce chrono en question, c'était celui-ci. Un 7A28-7039.
 
http://memberfiles.freewebs.com/72/40/53314072/photos/Seiko-7A28-7039/Seik-7a28-strap.JPG
 
Il était en état proche du neuf mais je n'ai pas craqué... Au-delà du budget comme je le disais et je me précipitais... Paaaas bonnnn :o
Avec le recul, je me rends compte que ce chrono avait un design clairement connoté années 80 :D
 
Suite à ça, j'ai temporisé les recherches, me laissant davantage de temps pour trouver ma perle, après tout, je finirais bien par la dénicher :o
 
C'est donc avec une incertitude quand au type de montre à trouver que je restais en veille, surveillant ici ou là, passant de la baie au cda, de mgn à chrono24 ...
 
Quelques jours plus tard, je tombe sur une annonce, dont le titre faisait mention de l'année 83  [:hide]  
 
Bordel ! Une Seiko ! Bordel ! Une ploufeuse ! Bordel une ploufeuse Seiko de janvier 83 en état de dingue [:wark0]... Quelques minutes/heures après, malgré le tarif qui dépassait le double de mon budget prévu, le vendeur m'envoyait une photo du colis prêt à partir [:tinostar]
 
Le coup de foudre. Littéralement. Une montre full origine, bracelet mis à part, j'y reviendrai plus tard. Bref. :love:
 
Alors pourquoi ? Certains d'entre-vous m'ont déjà interrogé sur certains aspects de ce craquage... Pourquoi la marque, vous n'avez pas osé, parce que vous commencez à me connaitre :D
 
Pourquoi une quartz ? Parce que comme je le disais, j'ai dépassé le stade du méca-nazi. J'apprécie toujours la vie d'un mouvement méca, pour autant, j'aime la précision d'un quartz et son côté facile à vivre [:barracus:1] J'ai eu un gros passage flemme de remonter et remettre à l'heure/jour/date la montre que je voulais porter au moment de choisir dans la boîte. Je n'en suis pas totalement sorti mais tout ça pour dire que c'est à présent un paramètre notable pour les potentiels craquages. Pas déterminant mais j'y pense :o
 
Pourquoi une plongeuse ? Je ne plonge pas, sacrilège certains diront :D J'aime les plongeuses, leur côté tool-watch, leur lunette, leur simplicité à 3 aiguilles... Ma première "vraie" montre a été ma SKX009 et je crois que depuis ce jour, j'ai eu le béguin pour les plongeuses :o
 
Alors voilà, j'ai beaucoup (trop :whistle:) raconté ma life :o  
 
 
 
 
 
 
Il est à présent temps de vous présenter mon bébé :love:
 
 
 
 
 
 
C'est une Seiko 7549-7010 de 1983.
 
La première montre de plongée, mouvement quartz, certifiée 300m au monde  [:vashkitash:3]  C'est un morceau d'histoire de Seiko et des montres de plongée, une raison supplémentaire pour moi de craquer.
 
Elle sera produite de 1978 à 1986.
 
Elle fait partie des modèles surnommés "Tuna" de tuna can - boîte de thon pour les moins anglophiles d'entre nous, surnom initialement donné aux modèles pros à cause de leur design intégrant une protection vissée appelée "shroud" (comprendre enveloppe) destinée à protéger.
Dans les différentes générations de plongeuses Seiko, on peut trouver cette protection dans différents matériaux. Acier, diverses matières plastique ou céramique.
 
Niveau design, j'adore. Je la trouve moins bien moins datée que le chrono dont je parlais plus haut, j'attends votre avis [:doc petrus]
 
 
 
 
 
https://reho.st/medium/self/57cf32daade522ece2d6be7dbc8daf7517051e25.jpg
 
 
 
 
Elle est mue par un mouvement à quartz Seiko 7549A. C'est un des mouvements de qualité que l'on ne retrouve que dans les modèles professionnels.
 
 
 
 
https://reho.st/medium/self/25941b40adccfc619c72bd1fe8a7b1a9419ee15a.jpg
 
 
 
 
Le 7549A ainsi que les séries Tuna ont été développés dans le but de produire des montres de plongée capables de résister aux conditions extrêmes des grandes profondeurs, tout en gardant une précision digne d'un modèle haut de gamme.
 
L'idée de l'époque était de présenter la meilleure montre de plongée professionnelle. Dès lors, la volonté était de ne pas rogner sur le design de ces produits ou même sur le niveau de qualité des matériaux de production, même si ça devait gonfler le budget de production.
 
Il a été développé sur la base du 6309 (célèbre mouvement de la Turtle) par la filiale Seiko à Suwa, autrement appelée Suwa Seikosha. A partir de 1959, Suwa Seikosha et Daini Seikosha sont devenues indépendantes l'une, ayant chacune leurs pièces, mouvements ou infos de conception, afin de performer au mieux face aux défis horlogers de l'époque, tant pour les performances que pour l'innovation.  
 
 
 
 
 
https://reho.st/medium/self/d82be2b824eafbfa7fa1bbfbf712547b0fe09d13.jpg
 
 
 
 
 
Le boitier, comme l'enveloppe, sont en acier inox.
 
L'ensemble boîtier + shroud mesure 47.1mm de diamètre, en comptant la couronne on passe à 49.3mm, de corne à corne, 44.3mm et on notera un entre-cornes de 22mm. L'épaisseur est de 15mm.
 
Le poids, quant à lui est contenu. Je mesure 111g sur la balance avec son bracelet d'origine, pour un poids de boîtier constructeur donné pour 88g.
J'avais dit que je reviendrai sur la question du bracelet... L'ensemble est d'origine, sauf le bracelet. Enfin... la référence du bracelet est bien celle du combo d'origine, c'est seulement que ce bracelet est de chez Seiya. Osef, vous avez raison [:ruxx]
Il est confortable, moins que les derniers rubbers Seiko mais bien plus qu'un Z22 fourni avec les SKX. En même temps, pour un rubber, difficile de faire pire [:tinostar].
 
 
 
 
 
https://reho.st/medium/self/a1ccb771e9d055916d82198b6a909445979cce45.jpg
https://reho.st/medium/self/fe8c2a4a6b139760b894f8dec29958f23e9cfb48.jpg
 
 
 
 
 
On retrouve le fond bien connu chez Seiko, arborant le logo Tsunami. Un fond vissé présent sur les montres pro plouf de la marque jusqu'en 1985 si je ne me plante pas, avec la 7C46-6010. Les modèles suivant cette 7C46 sont monobloc et s'ouvrent par le verre.
 
La couronne est un bonheur à dévisser et à revisser. On a un monde entre cette couronne (pourtant de 83) et une SKX ou même un modèle plus récent. La Turtle originale s'en approche. Pas de jeu, ça agrippe directement le pas, pas de difficulté, comme papa dans maman :whistle:
 
Le verre est un Hardlex dôme du plus bel effet :miam:
 
 
 
 
 
 
https://reho.st/medium/self/fa186d191bbccd57b339c1257a485dd954a4917b.jpg
 
 
 
 
 
 
Ci-dessous, quelques détails du cadran, sur ce modèle JDM (réservé au marché domestique Japonais). On peut noter le "Professional", suivi du "300m". Pour le marché export, la littérature du cadran était différente sous les aiguilles, à savoir...
 
https://cdn.shopify.com/s/files/1/1236/2428/files/Seiko_Tuna_SQ_and_Non_SQ_versions_large.jpg?14245798823868047348
 
Comme autre différence notable, on peut distinguer le disque de jours. La JDM dispose des jours en anglais et kanji quand la version export arbore l'anglais et une autre langue. Je vous avoue que le fait d'avoir déniché une JDM est un vrai bonus pour moi, un plus indéniable de par l'origine de la montre.
Les disques présentent une teinte différente. Le jour est imprimé sur disque blanc, celui de la date sur un disque argent.
 
On note à droite du guichet jour/date, la présence du logo Suwa, marque de fabrique de la filiale.
 
 
 
 
 
https://reho.st/medium/self/2ad39dc888737b491796377e1a2ce4f5fa1902db.jpg
https://reho.st/medium/self/5c08653b4be751bd24116a6e17350cf9f6bfe250.jpg
https://reho.st/medium/self/9379cb297742581288bdb025ce6a2f77ee1070af.jpg
 
 
 
 
 
Au porté, elle est vraiment bien proportionnée et bien moins massive que mes SUN.
 
 
 
 
 
 
https://reho.st/medium/self/1545eff206b1027b06ca9e777246dbc222a66355.jpg
https://reho.st/medium/self/c8bcce9bf7916f4f652bb27b1b843f0e7e857506.jpg
https://reho.st/medium/self/2bea020961838bc83c5493269c129e01de46941c.jpg
https://reho.st/medium/self/6a2dbbdeaa91aa5147320e111bc0c062cb95ef2f.jpg
 
 
 
 
 
 
Ce dôme est top, vraiment :love:
 
 
 
 
 
 
https://reho.st/medium/self/c724c6b8f11d6b09c05ed07ae65798c8fef62a53.jpg
https://reho.st/medium/self/e716fdeac4cc272184dc526e6cca4fda5b12c660.jpg
https://reho.st/medium/self/9be3c44ea83f0e387366b24e091f916cb5b4446b.jpg
 
 
 
 
 
 Une dernière photo pour vous la montrer sans shroud ni lunette, ayant eu un petit soucis de bille de lume de l'insert, il m'a fallu la mettre à nu avec un ami. Opération qui fut un succès au demeurant :D
 
 
 
 
 
 
https://reho.st/medium/self/589296c884f4ea4cfc25c52bd3b503d310806599.jpg
 
 
 
 
 
 En espérant ne pas vous avoir perdu dans un sommeil profond en cours de lecture :whistle:
 
Bonne journée à tous  [:cetrio:1]  
 
 
 
#TAGREVUE

Message cité 16 fois
Message édité par le_6tron le 05-12-2017 à 16:16:33

---------------
Gal.HFR
n°52398153
xcomm
Posté le 11-02-2018 à 20:01:19  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---

 

Hier, craquage sur une phase de lune.

 

Une Certus Premium 610855. Je n'avais jamais vu la gamme Premium, mais c'est très propre. Cadran gris claire métallisé, (pas blanc comme sur la photo que j'ai trouvé, mais plus joli et adapté au modèle) chiffres, index et sous-cadrans en relief prenant bien la lumière. (Oui, le 3 et le 9 sont un peu mangés  ;) )

 

Boîtier inox, belles cornes bien courbées limitant la hauteur totale, boîtier un peu épais (10mm). Bracelet cuir très correcte.

 

Cadran date à peu près illisible rapidement, si l'on est pas près des 10, 21 et 31.

 

Les aiguilles dauphines facettées et la trotteuse sont bien appropriées pour le classicisme et la lisibilité du modèle. Le contre poids de la trotteuse me rappel celui de mon chronomètre Tissot.

 

Bref, je cherchais depuis longtemps une autre phase de lune abordable en secours au cas où. Ce n'est pas la montre du siècle, mais elle est sympa et plutôt très correctement réalisée, excepté un petit décalage de positionnement de l'aiguille de la date plus décorative qu'autre chose au quotidien. Globalement satisfait au regard de la dépense réalisée.

 

https://reho.st/self/a9f6ce23c90a454da47adfce24ef05807560a135.jpg

Message cité 1 fois
Message édité par xcomm le 23-04-2018 à 20:05:02
n°52777361
5thgen
Posté le 21-03-2018 à 21:09:52  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

starkiller511 a écrit :


Tu peux citer une source ou un lien,  car de ma vie,  j'ai 43 ans,  je n'ai jamais vu marquer "Samedi" sur une montre à Quartz! Que le diable m'emporte si je mens.


La Très Sainte Première Page te donne accès à ce lien, les revues du sieur Xcomm  ;) :  
https://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] 0&filter=1

n°53062863
xcomm
Posté le 21-04-2018 à 22:45:02  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

--- TAGREVUE ---

 

En tout cas, ce n'est pas tout jeune. Quartz ou pas pour ce calibre IWC ?

 

En prévision de l'été, j'étais en recherche d'une autre montre de poche. Ça tombe bien, il parait que c'est à la mode selon un article de 2014 trouvé ici. Je devrais donc trouver mon bonheur plus facilement.
http://www.lepoint.fr/montres/maga [...] 6_2648.php

 

Après ma montre savonnette Tissot, je souhaitais quelques chose de plus simple à budget contenu pour le quotidien, sans couvercle pour l'été. Ce que je ne savais pas, c'est que les chaleurs allaient arriver bien plus tôt qu'imaginé.
Cahier des charges que je m'étais fixé, est rempli :
- Boîtier inox  :  [:yann39]
- Mouvement quartz :  [:yann39]
- Aiguille au style correcte me convenant et à la bonne longueur :  [:yann39]
- Date indispensable au quotidien :  [:yann39]
- Boîtier à taille contenue pour pouvoir la mettre éventuellement dans la poche dédiée du pantalon :  [:yann39]

 

Le modèle F2019/1 répond au cahier des charges.
Son boîtier de 42mm sans couvercle sera plus polyvalent que celui de 48.5 de ma savonnette. Il s'inspire des compteurs sportifs mécaniques. Les chiffres des indexes sont d'une belle présence tout en relief, son boîtier et le fond sont entièrement polis.
Le verre est de forme bombée me semble être de type acrylique. Je pensais d'avantage à du minéral comme sur ma savonnette, mais le choix est peut-être dicté pour une question de sécurité et de résistance aux chocs.
La chaine de style moderne qui s'accorde bien à l'ensemble est de type anti torsion, les maillons ne pouvant alors pas s’emmêler. Le mousqueton est très propre et de belle forme.

 

La marque, le calibre à quartz et la présence de la date ne plairont pas à tout le monde. (Il existe d'autres modèles du fabricant avec et sans date : F2020, F2021, F2022, F2023, F2024) Pour moi, c'est une première avec cette marque. Le produit était existant, disponible et répondait à mon cahier des charges. Acheté dans une boutique proche de mon domicile. Je verrai sur la durée pour me faire mon propre avis. En attendant, j'ai pu en profiter ces derniers jours.  :)

 

[EDIT] Le calibre doit être un Miyota 2115, si j'ai bien compris.

 

La photo suivante d'illustration n'est pas de moi.

 

https://reho.st/self/fa4f44232c1730920850c2250c0dca2fc1cb2b1c.jpg

Message cité 2 fois
Message édité par xcomm le 23-04-2018 à 19:36:56
n°54118503
gremi
Vieux con des neiges d'antan
Posté le 08-08-2018 à 10:10:54  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
 :hello:  
 
Je vous avais fait des revues des montres de famille ici :
 
https://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] #t44803192
 
Il en manquait une, donc revue  [:cerveau hurle]  
 
Pour ceux qui aiment les montres avec une histoire, en voilà une. Digne de celle de pulp fiction, mais en moins scato :o
 
https://s2.qwant.com/thumbr/0x0/e/c/ad74d3394ab4d03c2d2a5f4c7e51116000ba57564710024a86241c43f82241/walken_koons_0012.jpg?u=http%3A%2F%2Fwww.journaldugeek.com%2Fwp-content%2Fblogs.dir%2F1%2Ffiles%2F2015%2F04%2Fwalken_koons_0012.jpg&q=0&b=1&p=0&a=1
 
C'est parti.
 
Mon grand père m'a donné la montre de son oncle. Hormis son nom, le fait qu'il était mort à la guerre et la petite histoire que je vais raconter plus bas, je ne n'avais pas beaucoup plus de détails.
 
J'ai fait des recherches, et j'ai retrouvé pas mal de détails.
 
L'oncle de mon grand père donc, avait fait l'acquisition d'une montre de gousset LIP, classique pour l'époque, qui date de ~1910.  
Il a été mobilisé pendant la grande guerre.  
J'ai pu suivre son parcours avec son bataillon (114e bataillon de chasseurs puis 30e bataillon de chasseurs alpins)  qui fait froid dans le dos, entre autres :
 - ...
- Verdun (comme beaucoup)
- Bataille de la somme
- Il a été blessé dans la bataille du linge : 50% de son bataillon est tué en un seul jour : https://www.histoire-genealogie.com [...] -le-114eme  :sweat:  
- ...  
 
En avril 1917 , son parcours continue et arrive au col de la Chappelotte, tristement célèbre pour ses batailles souterraines :
https://www.lieux-insolites.fr/cica [...] elotte.htm
 

Citation :

Nous sommes maintenant à 75 m de profondeur, le 14 avril 1917. Deux explosions souterraines marquent le début d'une offensive allemande. Un violent tir de barrage pilonne la tranchée de première ligne et les axes de soutien en provenance de l’arrière. Les gaz des mines vont faire leur œuvre dans les tranchées, le lieutenant Mathieu et neuf chasseurs sont intoxiqués et sept soldats sont asphyxiés dans leur abri. Les fantassins allemands prennent d'assaut les tranchées françaises. Ils s'approchent très près des entrées des galeries françaises, mais un groupe de chasseurs commandé par le sergent Bellinger réussi à les repousser et à sauver les galeries du Génie français. La contre-attaque française finit par repousser les Allemands dans leur ligne. Durant cette attaque, l'artillerie française a expédié 1059 obus de 75 et 155 sur le Haut-de-Faîte.


 
Il est tué lors de cette attaque. Son livret militaire indique seulement "Tué à l'ennemi". Il avait 21 ans.
Il repose dans un cimetière militaire, avec des milliers d'autres jeunes gens.
 
Durant son parcours, il avait un frère d'armes. Ils savaient tous que la probabilité de sortir vivant de cet enfer était très faible. Il tenait beaucoup à sa montre. Il avait fait promettre à son ami que s'il mourrait, de ramener sa montre à sa soeur après la guerre. Ce qu'il a fait. Et la petite histoire est qu'il a fini par se marier avec elle :).
Voilà comment la montre est restée dans ma famille.
 
Mon grand père me l'a donc donnée, sachant que j'en prendrais soin.
Le mouvement était cassé. Depuis quand, je ne sais pas. Peut être depuis qu'elle est tombée avec son propriétaire.  
Je l'ai faite réparer et fait faire un entretien il y a quelque temps.  
 
Après un siècle traversé et tant d'horreurs, elle permet que son propriétaire ne tombe pas dans l'oubli, et de nous rappeler à chaque tic tac la chance que nous avons d'être né un siècle plus tard.
 
La voila :)
 
https://reho.st/medium/self/ad80afa375c979b6bf853ea3f514c9786f2622aa.jpg
https://reho.st/medium/self/935bdc13959e056515343debefcb82e72a399305.jpg
https://reho.st/medium/self/aa041b23ffd6251cd270d968cdf41279ddb5803b.jpg
https://reho.st/medium/self/a88bde2f0fe2cdb70029c787b2e744f8f35115e1.jpg
https://reho.st/medium/self/6045ac6a6577ff38f5038ecdc93ddefc6d8459d8.jpg
https://reho.st/medium/self/d9c5b69af5aeacd140d6a6e498e9dd0c87919936.jpg
 
 
 
 
 


---------------
In aligot we trust.
n°54320033
le_6tron
Posté le 01-09-2018 à 13:25:04  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Messieurs dames [:cetrio:1]
 
Après de courtes péripéties (that's what she said -proof :o ) avec Fedex, adoption réalisée avec succès ce matin en me rendant au dépôt :D  
 
https://reho.st/medium/self/7d08e10a9c25326c7e151e425b67b475e5f39d61.jpg
 
C'est bien présenté, comme on le sait déjà avec cette marque Allemande emboîtant des tracteurs Suisses entre autres :o
 
https://reho.st/medium/self/845816fa7e729df8313352cb2dec9217c8972ba9.jpg
https://reho.st/medium/self/da7dff8d442eb4939711ada3284e06804e89ab5e.jpg
 
C'est tout confort pour la tocante, elle ne risque pas de ballotter dans son écrin comme des khouÿes lors d'un marathon nudiste :o
 
https://reho.st/medium/self/2a136d9e416a492d975ca40859ff2a6e3592915d.jpg
 
En ouvrant la bwate, on y découvre donc cette toute nouvelle Ocean One or rose 39.
 
Elle contient un ETA 2824-2 (28.8k ALT/h), bon vieux tracteur qui ronronne sympathiquement quand on appose l'oreille sur le fond de boîte :D
Auto, stop seconde, date rapide et changement instantané à 00h00. Appréciable. Le réglage à la couronne se fait sans accroc, ça ne bouge pas, on ne lutte pas pour dévisser/revisser la couronne.
 
Comme vous le voyez, le guichet date se trouve sous un cul de bouteille, le grossissement est suffisant, moins important que sur l'Explo postée par Sieur Izno hier ou avant-hier il me semble.
 
Le boîtier est en acier plaqué or rose (tout comme la boucle), alternant poli et brossé. Ses 39mm de diamètre (43 couronne incluse) et 13mm d'épaisseur en font une plongeuse aux mensurations somme toute raisonnables, poignets élégants potentiellement friendly :D
Oui, c'est bien une ploufeuse, comme vous le constatez en entamant la lecture de la littérature, en bas de ce joli cadran noir mat. Comme son nom l'indique et comme l'ensemble de cette gamme, la rosette est annoncée pour 30ATM.
 
Insert céramique et cadran noir mat, de quoi bien mettre en valeur la chaleur de ce placage. La lunette clique nettement, la résistance est parfaite, ni trop ni pas assez, très bonne prise en main sans agresser les doigts.
 
https://reho.st/medium/self/1d9d4a6f5a428b7825c8669f537d39f54089e818.jpg
https://reho.st/medium/self/6d03a63ac6f73f1b846e2de650cbcb60ecb03cb4.jpg
 
Elle embarque un saphir plat à double traitement anti-reflets sur lequel repose le cyclope. Mon premier saphir me semble-t'il :D
 
https://reho.st/medium/self/95f9f17751bc90e52360f45dd9c9ca1f5460d744.jpg
https://reho.st/medium/self/e535ceff4ebf2ae33a7504ea93aa15e44e8b9e6e.jpg
 
Le fond de boîte est plein, arborant un peu de littérature supplémentaire ainsi qu'une gravure à présent bien connue chez Steinhart. Désolé pour le sticker :whistle:
 
https://reho.st/medium/self/a84e2d97a31152eee67ad4c12d1a8db6ba7283e0.jpg
 
Quelques détails à présent...
 
https://reho.st/medium/self/4e56bbf352beecebf4386dfc18b607284068c0fc.jpg
https://reho.st/medium/self/fbabfc463845cf6d034976b7c2641ebed1819f26.jpg
https://reho.st/medium/self/0eee370839d7f1f3fe53beaa98980c3b5c9f4bf8.jpg
https://reho.st/medium/self/60acf26ad5d4beb6f5fccf1f36e7961021003feb.jpg
https://reho.st/medium/self/f143a93c2bc3310fa48ca825b21f8afcc376ca9d.jpg
 
Place aux wristshots. Elle tombe bien sur le poignet mais j'attends de changer le bracelet pour me prononcer pleinement.
 
Ce cuir ne lui va pas, il est "propre" mais je n'aime pas sa tronche, il lui donne un côté plan-plan, vieillot qui ne me sied guère. En cliquant, je savais d'ores et déjà qu'il serait remplacé par un silicone ou autre, wait & see :D
 
https://reho.st/medium/self/974adba9982f1105c133f96151c429893c062283.jpg
https://reho.st/medium/self/717e3a866be14a669526a26c6827650202dbbab1.jpg
 
Ah et... Le lume. Index, aiguilles et bille de l'insert embarquent un peu de Super Luminova BGW9, le bleu comme vous le constatez ou le savez déjà :D Pas encore fait de longue expo au soleil mais ça semble raisonnablement lumineux. Ça ne battra pas mes SUN :o Seiko powa :o Hein Nono ? [:toussa]
 
https://reho.st/medium/self/2fc9cbaa4d5d0379af23c66f5b6c4fdf810403cb.jpg
 
La finition est la hauteur de mes attentes. Je ne regrette pas cette acquisition, bien au contraire  :love:  
 
Bisous velus  [:incodreamer:2]  
 
#TAGREVUE


---------------
Gal.HFR
n°54918795
gremi
Vieux con des neiges d'antan
Posté le 07-11-2018 à 15:38:15  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

TAGREVUE
 
 :hello:  
 
Présentation de ma dernière acquisition :
 
Cela faisait un moment que les chronos d'avion de chasse me démangeaient. J'avais repéré le ACHS-1 que l'on voit beaucoup, mais je le trouvais un peu trop chargé.
J'ai craqué pour celui présenté ci dessous, plus simple, moins cher, et je trouve plus lisible. Je verrai si je craque pour l'autre plus tard ou pas :o
 
En bas c'est un chrono 2 aiguilles et non une petite seconde. Parfait pour la cuisson des pâtes :o
 
Il est quasiment neuf, mis à part quelques traces de montage sur les côtés.
 

Citation :

Modèle 60ChP, fabrication Molnija, Tscheljabinsky Watch Factory. 5 jours de réserve de marche, il est conseillé de la remonter tous les 2 jours par le fabriquant.
 
Are applied: in the aviation (were established by on small transport planes and helicopters), geophysical equipment and on objects of sea technics.


https://www.russian-watches.info/sh [...] ck-60-chp/
 
Merci à Nonosore pour les conseils pré et post achat :jap:
https://reho.st/medium/self/78abb488de163804327069f935526ebbdb7edae6.jpg
https://reho.st/medium/self/4ed576277e2c5497073a0c7113392df2100bf356.jpg
https://reho.st/medium/self/b2d5bbbd402cb89ca7a13455b984cc34eff85f5f.jpg
https://reho.st/medium/self/1739b32640ccf9cefc516d2715ef4829f10c05e5.jpg
https://reho.st/medium/self/b82c4aa098184a585e0f894ff27c0d0fc3198021.jpg


---------------
In aligot we trust.

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Loisirs

  [Horlogerie] Les montres /!\ CB /!\ Lire la page 1.

 

Sujets relatifs
Le topic des PAPAS & MAMANS - renaissance : bébés des blablateursLes chateaux cathares
[Topic officiel]Les chats... Vos chats.../!\RTC/!\[Tourisme] Les Chateaux Cathare.
Les dents de la mer 5 en tournage !:!!Topic métaphysique ; La Conscience.
Les invitations UGC pour noter un filmLes ACOUPHENES, attention à vos oreilles [reprise du topic]
un topic hors propos??? mon cul krapaud --> TT[Jeu TV] Le Topic KamouloX©
Plus de sujets relatifs à : [Horlogerie] Les montres /!\ CB /!\ Lire la page 1.


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR