Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
769 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Loisirs

  [Horlogerie] Les montres /!\ CB /!\ Lire la page 1.

 


 

Réaliser une montre de forum ça vous


 
65.2 %
 30 votes
1.  Intéresserait
 
 
34.8 %
 16 votes
2.  Non pas du tout
 

Total : 51 votes (5 votes blancs)
Ce sondage est clos, vous ne pouvez plus voter
 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

[Horlogerie] Les montres /!\ CB /!\ Lire la page 1.

n°26377145
invresion
Posté le 07-05-2011 à 21:32:54  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

Bonjours à tous !
 
Après une petite recherche rapide, il me semble qu’il n’y ait jamais eu de présentation un peu étoffée d’une Nomos en plus de 12080 pages  [:kratos77]  
Je me propose modestement d’y remédier.  
 
Et pour ce faire, voici une petite revue (Tagrevue ? Taggrevue ?) de ma Nomos Tangente qui tient une place particulière pour moi puisque c’est la première montre mécanique que j’ai achetée.
Mais commençons par le commencement. La marque Nomos a été créée en 1999 par Roland Schwertner. Elle s’installe à Glashütte en Saxe et compte donc des voisins horlogers prestigieux comme Glashütte Original ou A. Lange & Söhne. Le premier modèle dévoilé au public est la Tangente, il est aujourd’hui encore au catalogue. Le succès est là et de nombreuses déclinaisons et séries spéciales verront le jour. Je vais vous présenter l’une d’elles : la Nomos Tangente 100 Jahre Wempe Chronometermerke qui commémore comme son nom l’indique le centenaire de l’atelier Chronometermerke de Wempe.
 
http://img11.hostingpics.net/pics/517900i1.jpg


 
La montre est livrée dans une boite allongée en bois noir avec pour seule décoration « Nomos » écrit en lettres argentées. Il semble que cette boîte soit commune à toutes les Tangente. A l’intérieur, la montre bien sûr mais également un petit livret sur la marque, malheureusement en Allemand … Cet ensemble pourrait sembler chiche mais correspond bien à l’esprit Bauhaus de la montre, minimaliste et fonctionnel (et puis, le prix étant relativement faible, on ne s’attend pas à une multitude de boîtes et sur-boîtes types poupées russes).
 
http://img11.hostingpics.net/pics/174597i2.jpg
 
Ce qui interpelle tout d’abord avec les Nomos, c’est la pureté des lignes : aucune fioriture, pas de décoration inutile et pour cause : le design est dicté par les préceptes du Bauhaus : la fonction guide la forme. Notre modèle du jour n’échappe pas à cette règle même si une petite fantaisie est venue se glissée au cœur de cette rigueur allemande, nous le verrons plus loin…
Le boitier très épuré présente des dimensions contenues : 35mm de diamètre pour à peine 6,5mm d’épaisseur. Il est constitué de trois parties clipsées entre elles ce qui nuit à l’étanchéité (seulement 3atm) mais profite au design. Le diamètre réduit n’est pas gênant car l’ouverture du cadran est immense. En effet, la lunette est réduite à sa plus simple expression et elle n’est là que pour tenir et protéger le verre de la montre. Mais jugez plutôt : le diamètre de la montre est de 35mm et celui du cadran… 33mm ! Comparez avec vos plongeuses, vous pourriez être surpris…
 
http://img11.hostingpics.net/pics/124633i3.jpg
 
Les cornes elles aussi sont réduites à leur plus simple expression. Certains pourraient être déroutés par leur forme mais elles ne sont absolument pas choquantes en vérité, bien au contraire : elles prolongent le bracelet et au final la pureté des formes est étonnante : une bande pour le bracelet, un rond parfait pour le boitier. Un ensemble très Bauhaus où les extravagances sont bannies, rendant magnifiques les formes restantes dictées par la nécessité (la fonction guide la forme). Le bracelet est en cuir cordovan fait main. Il est relativement épais mais agréable à porter. La boucle ardillon très sobre est siglée Nomos. Je réfléchis actuellement à lui trouver un remplaçant en écailles de lézard…
 
http://img11.hostingpics.net/pics/464190i4.jpg
 
La mécanique est assurée pas le mouvement α de Nomos. Bien que la communication de la marque le décrive comme un mouvement fait maison, il semble que ce soit en réalité un Peseux 7001 amélioré par Nomos. Ainsi plus de la moitié des pièces seraient créées ou retravaillées en interne. Au final on obtient un mouvement à remontage manuel avec un système de réglage fin de l’heure et un stop seconde pour une mise à l’heure plus précise. La décoration du mouvement se laisse admirer à travers le fond saphir : platine décorée côte de Genève, vis bleuies, mouvement remplissant bien la boîte... Tout pour satisfaire un mateur d’horlogerie !
 
http://img11.hostingpics.net/pics/993280i5.jpg

Spoiler :

La photo du mouvement nu vient du site de Nomos : http://www.glashuette.com/uploads/ [...] 64x396.jpg


 
Le cadran est à l’image de la montre : simple et efficace. La surface est sablée ce qui procure d’agréables reflets lorsque la montre est en mouvement. Toujours dans une logique « Bauhaus » les aiguilles sont réduites à leur plus simple expression : des bâtons fins servant uniquement à indiquer l’heure, toute autre forme aurait été  une ornementation inutile. Les Tangentes se caractérisent par une petite seconde à 6h dans un sous cadran à un niveau légèrement plus bas que le cadran principal ; ce sous cadran est finement strié. Mais ce qui signe définitivement une Tangente, c’est l’alternance entre les chiffres arabes (pour les heures paires, sauf le 6) et les bâtons. Au final, cette « fantaisie » en est-elle vraiment une ? En effet, la logique aurait voulu que seuls des bâtons soit employés pour le côté épuré, mais les chiffres arabes permettent une lecture plus aisée de l’heure. Le compromis choisis ici est donc compréhensible et, à mes yeux, justifié.
 
Venons-en maintenant à la spécificité de cette série spéciale de Tangente. Les chiffres arabes et les écritures ne sont pas inscrits sur le cadran comme pour les autres Nomos Tangente mais sous le verre. Ainsi, il y a un effet de profondeur qui apparait procurant une vraie différence à cette série spéciale. A ma connaissance, cette particularité n’est présente que sur cette série spéciale Nomos produite à seulement 100 exemplaires à travers le monde. Seul léger reproche : l’inscription « Nomos Glashütte » inscrite elle aussi sur le verre alourdit visuellement l’ensemble, je l’aurais préférée sur le cadran.
 
http://img11.hostingpics.net/pics/498856i6.jpg
 
Au final, la présence au poignet de cette petite Nomos est réelle et le caractère bien affirmé et j’oserai même dire que de la pureté des formes associée à la fantaisie des chiffres en apesanteur nait une certaine forme de poésie.
 
Quelques photos dont les traditionnelles vues de la montre portée :
http://img11.hostingpics.net/pics/903007i7.jpg
http://img11.hostingpics.net/pics/700605i8.jpg
http://img11.hostingpics.net/pics/739619i9.jpg

mood
Publicité
Posté le 07-05-2011 à 21:32:54  profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Loisirs

  [Horlogerie] Les montres /!\ CB /!\ Lire la page 1.

 

Sujets relatifs
Le topic des PAPAS & MAMANS - renaissance : bébés des blablateursLes chateaux cathares
[Topic officiel]Les chats... Vos chats.../!\RTC/!\[Tourisme] Les Chateaux Cathare.
Les dents de la mer 5 en tournage !:!!Topic métaphysique ; La Conscience.
Les invitations UGC pour noter un filmLes ACOUPHENES, attention à vos oreilles [reprise du topic]
un topic hors propos??? mon cul krapaud --> TT[Jeu TV] Le Topic KamouloX©
Plus de sujets relatifs à : [Horlogerie] Les montres /!\ CB /!\ Lire la page 1.


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR