Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1173 connectés 

 



Votre attitude:




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Clients, des attitudes incompréhensibles?

n°39177376
the_rainma​ker
Mâle nécessaire
Posté le 15-08-2014 à 23:05:45  profilanswer
 
Voir ce message dans le sujet non filtré
 

babylone83 a écrit :

Ce matin un client m'a engueuler car il arrivait pas a payer avec sa CB ( payement refusé ) et que du coup NON je ne voulais pas de chèque a la place !


 
Le " paiement refusé " est dans le top 3 des insultes qu'on peut faire a un client. Systématiquement, j'ai droit au client qui monte dans les tours immédiatement, en arguant qu'il a plein d'argent sur le compte, que il a acheté pour XXX€ ici et XXX€ là l'heure d'avant, que c'est la machine, qu'on est des escros, etc, etc.
 

onina a écrit :


 
- une vieille était persuadée qu'on complotait contre elle à l'aide de notaires, de syndicats, etc.  [:d@emon_666] Un vrai bonheur, les rdvous duraient au bas mot une heure  


 
Ca me rappel, l'année dernière j'ai eu une cliente totalement a l'ouest. J'ai du me la coltiné parce qu'elle était venue mon jour de repos et s'était engueulé avec tout mes collègues. Forcement, quand elle est revenue le lendemain, ils se sont tous barrés quand elle est rentrée.
Deux mois d'horreur, tant elle était persuadée d'être harcelée. Elle portait une minerve et avait une canne, disait qu'elle était faible et malade et se mettait a hurler et a agiter sa canne quand on lui disait quelque chose qu'elle n'appréciait pas.
Deux jours après avoir acheté, elle appelait pour dire qu'a cause de nous elle devait dormir par terre, parce qu'on était venu lui changer sa commande dans la nuit pour un truc bas de gamme. :D
 

Kukron a écrit :

Pour ceux qui travaillent dans des boutiques vous avez souvent des clients qui veulent marchander ?


 
1 client sur 2.  
 

Citation :

Je trouve toujours déplacé de demander une ristourne sur des petites sommes comme ça, sur des gros achats on peut comprendre que le mec marchande un peu mais pour 60€...


 
J'ai souvent des clients qui me disent - en réponse a mon bonjour - " On vous prend ça si vous nous faites 20% ". 20% C'est de l'hors taxe, mais ils ne se rendent plus compte.

Citation :


Concernant ceux qui disent que c'est moins cher ailleurs là aussi je trouve qu'ils n'ont pas à dire ça. Si dans un magasin le prix me semble trop cher je m'en vais c'est tout. Pourquoi certains tiennent à dire en partant "c'est moins cher chez machin", comme une sorte de pique lancée avant de partir ?
 
J'ai aussi concernant la partie informatique ceux qui me disent "Je l'ai vu moins cher sur internet".
[:orly2] oui oui oui ON SAIT que c'est moins cher sur internet, tout le monde le sait. Mais pourtant le client est face à moi dans la boutique non ?
À ceux là je leur répond "oui c'est normal nous sommes une boutique indépendante, on ne sera jamais au même tarif qu'une multinationale sur le net", en général ils comprennent assez bien.


 
Les gens n'ont plus aucune notion des prix, des promos et des frais. Mais ça c'est en grande partie due aux commerces en général qui font promo sur promo.  
 
Parler d'argent c'est insulter le client. Quand ils me disent " ah non, ça rentre pas dans mon budget " et que je leur demande leur budget, ils ne comprennent pas. Ils ne se disent plus " on va mettre maximum tant là dedans " mais " est-ce que c'est intéressant niveau remise ".  
 

toupouri a écrit :

J'ai tous les extrêmes, régulièrement. Ca va du client qui demande une ristourne délirante genre 2 pour le prix d'1 au client qui négocie un article à 200 € pour 195 € et qui est très content parce que psychologiquement, un geste a été fait et il n'a pas payé le prix affiché :D


 
Je ne supportent pas ceux là. C'est vraiment une attitude de merde qui peut etre traduite par " alors écoute, moi je veut te prendre ça. Par contre, je veux pouvoir dire a mon beau frere et a sa femme que je t'ai fait baissé ton froc parce que je suis un cador moi, alors suce moi bien a fond sombre merde ".  
Et vu que c'est une question d'égo, je leur dit généralement un truc du genre " écoutez, si ça n'est pas dans vos moyens, j'ai l'équivalent en premier prix juste là, vous voulez que je vous montre? ".
 

vandread a écrit :

D'une manière générale, un appel sur deux se fait sans bonjour ou sans au revoir. Parfois c'est les deux, et ça je ne m'y suis jamais habitué. Pas plus qu'à remarquer lorsqu'on me souhaite une bonne journée (une fois sur 20 ou 30 appels).


 
La politesse de base est souvent "oubliée" vu que le vendeur est a son service.  
C'est comme la pelleté de coup de téléphones de jeudi " allo? vous êtes ouverts demain? comment ça vous ouvrez pas le 15 aout? Mais ça m'arrange pas moi, c'est pas normal quand même! ". Etant a son service, tu n'est plus vraiment considéré comme un humain.
 

Spider Dijon a écrit :


J'ai évidemment plein d'anecdotes mais le truc le plus marquant dont je me souvienne est arrivé un soir, peu avant la fermeture. J'étais derrière la caisse à l'avant du magasin, les responsables étaient au fond. Un type louche rentre, il vient me voir, je sens que ça va être bizarre et il me demande "Ouiiiiiii euuh j'aurais voulu savoir si vous aviez des filles de 12 ans qui essaient de la lingerie sexyyyyyy". Ben j'étais bien sur le boule.


 
La règle 34 s'applique partout.  
 

Kukron a écrit :

Attitude incompréhensible des clients par rapport aux rendez-vous.


 
+1 sur l'ensemble.
 
On peut rajouter ceux qui appellent pour annuler 10min avant.  
 
Annecdote: Il y un mois ou deux, j'ai eu un jeune couple qui arrive a 18h40 pour des infos sur le parquet massif. Je leur explique les avantages, les inconvénients, etc, et leur explique que c'est pas forcement ce qu'il y a de plus adapté a leur projet, vu leur age, qu'ils risquaient de déménager, etc, etc.  
Mon collègue ferme les rideaux de fer des vitrines et se barre, je leur dit que j'ai le temps, j'était de bonne humeur vu que je partait bientôt en vacances.
Bref, me propos se résumerait en " le massif c'était bien avant, aujourd'hui on change plus souvent de maison, de situations, etc, etc ".
 
La nenette commence a partir dans un discourt enflammé sur le fait que c'était mieux avant, que les gens restaient a leur place, qu'ils ne divorçaient pas, et malgré mes tentatives de recentrage ils partent dans tout les sens, a m'expliquer que les gens ne savent pas vivre, au final.
Au bout d'un quart d'heure comme ça, ils en arrivent a m'expliquer que l'idéal c'est de rester en couple mais de faire de l'échangisme, et qu'ils organisent des soirées, et que du coup le massif fait plus classe, moins de problèmes avec les talons " ou d'autres trucs ;) ".
 
J'ai du sortir l'excuse de " désolé mais si l'alarme est pas mise avant 19h20 la société de gardiennage viens, vous comprenez, désolé, et bonne soirée, au revoir ".  
 
 


---------------
Vos boulots | Vos voisins | Vos clients | Because rules are for pussies.|
mood
Publicité
Posté le 15-08-2014 à 23:05:45  profilanswer
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Travail : des attitudes incompré...euh... bref vous avez comprisTopic Unique: SAV et services clients
Citroen / PSA se refait sur le dos de ses clients ? Révision +50% !Les passants, des comportements incompréhensibles : vos théories?
La banque postale fiche ses ex-clients à la banque de FranceVoyages : des attitudes incompréhensibles... vos théories ?
Restaurants, des attitudes incompréhensibles... Vos théories?HFR : des attitudes incompréhensibles... vos théories ?
Plus de sujets relatifs à : Clients, des attitudes incompréhensibles?


Copyright © 1997-2018 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR