Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1397 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Windows & Software
  Logiciels

  navigateur & javascript qui sature le CPU

 


 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

navigateur & javascript qui sature le CPU

n°3270273
merak
Posté le 17-04-2017 à 15:00:50  profilanswer
 

Bonjour tout le monde, :hello:  
 
je viens prendre votre avis sur un phénomène courant je pense mais qui peut sûrement être optimisé.  
Il s'agit du navigateur internet, je trouve anormal d'avoir des ressources CPU élevées par moment alors que je ne fais que de la navigation internet.
J'ai souvent 5-6 onglets d'ouverts.
 
Je détaille vite fait ma configuration : :sol:  
 -pc portable acer de 7 ans avec un p8400 dedans (équivaut à un AMD 5600+ ou  un intel E4700)
 -4 Go de ram, SSD 60Go vide à 40%, windows 7 64bits
- la carte graphique je pense qu'on s'en fout ? ( Nvidia g105m)
 
En fait j'ai 2 questions "principales", une d'ordre général et une plus précise. :wahoo:  
La générale, c'est:
 "en quoi internet a besoin d'autant de puissance en témoignent ces fois où on a notre navigateur prend plus de 50% de ressources CPU en continu  alors qu'on a juste un onglet actif et pas d'autres applis ouvertes ?"
Et la question plus précise c'est:
"pourquoi,d 'après le gestionnaire des tâches intégré dans google chrome, le "processus" javascript prend-il autant de ressource cpu et mémoire ?"  
 
C'est vrai que c'est frustrant d'être sur un site, de faire défiler l'ascenseur et de sentir toutes les saccades sous la molette ....Le ventilateur qui se met en même temps à tourner comme une turbine ... les températures CPU qui passent de 45-50 en IDLE ( ou navigation sans problème) à 70-80 en load (environ 50% CPU) ! :fou:  
 
Voilà, j'ai résumé mes interrogations, n'hésitez pas à me donner votre avis, je ne suis ni expert, ni informaticiens, juste un amateur de longue date qui apprécie la fluidité sur son PC.
A+ :jap:  
 
 
 

mood
Publicité
Posté le 17-04-2017 à 15:00:50  profilanswer
 

n°3270275
merak
Posté le 17-04-2017 à 15:20:46  profilanswer
 

petit screen pour illustrer le phénomène:
http://img4.hostingpics.net/pics/855331Capturedcran20170417151127.png


Message édité par merak le 17-04-2017 à 15:23:01
n°3270344
nex84
Dura lex, sed lex
Posté le 18-04-2017 à 09:35:45  profilanswer
 

merak a écrit :


En fait j'ai 2 questions "principales", une d'ordre général et une plus précise. :wahoo:  
La générale, c'est:
 "en quoi internet a besoin d'autant de puissance en témoignent ces fois où on a notre navigateur prend plus de 50% de ressources CPU en continu  alors qu'on a juste un onglet actif et pas d'autres applis ouvertes ?"
Et la question plus précise c'est:
"pourquoi,d 'après le gestionnaire des tâches intégré dans google chrome, le "processus" javascript prend-il autant de ressource cpu et mémoire ?"  


Un navigateur internet sert à "traiter" les informations brutes renvoyées par les sites web pour les afficher.
Ce traitement dépend de ce qu'il y a dans le site (la quantité de contenu) et de la technologie utilisée (HTML/CSS, javascript, flash, etc...).
 
A l'origine du web, les serveurs ne répondaient que du texte, puis se sont ajouté les images.
Ensuite on a ajouté de l'intelligence coté serveur pour afficher du contenu plus dynamique que des pages statiques (avec PHP, ASP.Net, ou les technos java). Ce qui est bien mais les traitements se font coté serveur, sans avoir la moindre idée de là où la page va s'afficher.
Depuis quelques années, on voit la tendance inverse : c'est le navigateur qui va faire certains de ces traitements (via javascript, HTML5, AJAX, AngulaJS, etc...). Par contre il peut y avoir plus d'échanges entre le serveur et le navigateur.
Sauf que tout ça est coûteux en termes ressources, et ça s'ajoute aux plugins à l'ancienne (flash par exemple).
 
Ça c'est la théorie.
Le problème c'est que ces différentes technologies ne sont pas forcément bien implémentées et utilisées et il peut arriver que ce ne soit simplement pas optimisé.
 
C'est pour ça que ce n'est pas rare que le navigateur prenne des ressources.
En plus suivant les technologies, il va être plus ou moins optimisé pour utiliser les ressources adaptées (GPU au lieu de CPU pour les vidéos et les traitements graphiques, etc...)
 
Le souci annexe est que les navigateurs ne se comportent pas tous de la même manière :
Certains vont charger et traiter tous les onglets en même temps pour pouvoir afficher l'un d'eux plus rapidement si tu le sélectionne.
D'autres vont ne gérer que l'onglet actif, limitant les ressources nécessaire à celui-ci.
 
En conclusion, ça va dépendre de beaucoup de facteurs :
- le nombre d'onglet ouverts
- comment chaque site est fait et optimisé (technos, contenu, ...)
- comment la navigateur fonctionne et comment il va utiliser tes ressources (réseau, cpu, etc...)


---------------
Come to the Dark Side, we have cookies.
n°3270423
merak
Posté le 18-04-2017 à 16:54:31  profilanswer
 

Salut nex84,
 

nex84 a écrit :


Depuis quelques années, on voit la tendance inverse : c'est le navigateur qui va faire certains de ces traitements (via javascript, HTML5, AJAX, AngulaJS, etc...). Par contre il peut y avoir plus d'échanges entre le serveur et le navigateur.
Sauf que tout ça est coûteux en termes ressources, et ça s'ajoute aux plugins à l'ancienne (flash par exemple).


Donc tu veux dire qu'on a passé l'ère où les serveurs faisaient tout ou presque à la place des ordis d'utilisateurs ? Si le gestionnaire des tâches de chrome me dit que c'est javascript qui prend mes ressources, ça veut dire que c'est mon PC qui a du mal avec ce langage ? c'est étrange de dire que c'est un "langage" informatique qui fait ramer mon PC  :heink:
Mon CPU parle pas le javascript ou quoi  :??:  :pt1cable:  
 
 

nex84 a écrit :


Le problème c'est que ces différentes technologies ne sont pas forcément bien implémentées et utilisées et il peut arriver que ce ne soit simplement pas optimisé.
C'est pour ça que ce n'est pas rare que le navigateur prenne des ressources.
En plus suivant les technologies, il va être plus ou moins optimisé pour utiliser les ressources adaptées (GPU au lieu de CPU pour les vidéos et les traitements graphiques, etc...)


de quel genre d'optimisation tu veux parler ? mon PC a 8ans mais un SSD lui permet de démarrer en 30s, j'installe très peu de programmes et suis minimaliste. Après, je fais rarement des bidouilles plus poussés genre modifier une ligne de commande dans un fichier système, ... Ni même l'entretien classique des fichiers temporaires ou de la base des registres par des logiciels comme CCcleaner ou Regcleaner ... C'est de ce genre d'optimisation à laquelle tu fais allusion ?

Message cité 1 fois
Message édité par merak le 18-04-2017 à 16:54:50
n°3270442
nex84
Dura lex, sed lex
Posté le 18-04-2017 à 18:07:48  profilanswer
 

Ceux qui optimisent, ce sont ceux qui développent les langages, ceux qui développent les navigateurs qui doivent exécuter ces langages , etc ...
 
Toi tu n'as rien a faire, tu es dépendant de tous ces gens et de comment le navigateur qu'ils ont fait utilise ton matériel.
 
Prenons un exemple.
Quand tu vas sur http://www.google.fr tu as une dizaine de scripts javascript qui vont faire que la page s'affiche telle que tu la vois.
Sans ces scripts tu aurais quelque chose comme ça :
http://2.bp.blogspot.com/_ZaGO7GjCqAI/SOKKd4BGizI/AAAAAAAAL6E/4VfHOwyJgNo/s640/google-2001.png
Or, ces quelques scripts javascript sont interprétés par ton navigateur qui va utiliser ton processeur pour générer la page plus jolie.
 
Il faut se dire qu'on ne parle que de la page d'accueil de Google, mais que ces petites améliorations (cosmétiques, nouvelles fonctionnalités dynamiques, ...) sont implémentées dans quasiment tous les sites internet, parfois en très grande quantité.
C'est ça qui va donc utiliser tes ressources processeur et mémoire.
Si tu rajoute de la vidéo (youtube par exemple), c'est encore pire : c'est le navigateur qui doit décoder la vidéo avec ses propres codecs ou via des plugins (VLC par exemple), tout ça en plus de gérer le player, et le reste du site.
 


---------------
Come to the Dark Side, we have cookies.
n°3270637
merak
Posté le 19-04-2017 à 20:03:15  profilanswer
 

Merci pour ces explications  :jap:  
 
mais t'aurais pas un petit côté fataliste par hasard ?  :whistle:  
Car c'est très intéressant de savoir comment ça fonctionne, mais que l'on me dise pas qu'à l'heure où tout doit aller vite, un navigateur internet ne peut pas être rapide et fluide en utilisation normale ... :heink:  
Un ordinateur comme le mien qui fait certes pas des exploits en fps ou autres calculs mais qui est presque 2 fois plus puissant (1500pts à passmark) à certains PC qui sortent actuellement,  se trouve saturé en terme de calcul du CPU pour afficher de simples pages internet ??  :pt1cable:

n°3270680
nex84
Dura lex, sed lex
Posté le 20-04-2017 à 09:07:04  profilanswer
 

Ce n'est pas être fataliste.
Les PC sont de plus en plus performants, autant s'en servir.
 
Travaillant en partie dans ce domaine, la plus grande difficulté pour un site ou tout service sur internet est de savoir quoi faire tourner où.
Certaines choses sont plus pertinentes à faire calculer sur le serveur, et d'autres sont plus pertinentes à faire calculer par le navigateur.
 
Il n'y a pas de règles pour être optimal.
D'autant que l'on ne maîtrise pas la diversité du parc utilisateur (machines, OS, ....) sans parler des smartphones.


---------------
Come to the Dark Side, we have cookies.
n°3270700
flash_gord​on
Posté le 20-04-2017 à 10:46:51  profilanswer
 

merak a écrit :


Donc tu veux dire qu'on a passé l'ère où les serveurs faisaient tout ou presque à la place des ordis d'utilisateurs ?


 
C'est dans l'absolu, un résumé pas trop dégueu :D
 
A vouloir du web de plus en plus dynamique etc, oui, on se retrouve avec le navigateur qui effectue de plus en plus de taches de son coté. Le temps où ce n'était qu'une mise en forme de texte est très largement révolu.
 
On rigolait des pubs des processeurs Intel "qui accéléraient internet" à l'époque, si on avait su comment ça évoluerait, on se serait peut-être moins moqués :D

n°3270723
nex84
Dura lex, sed lex
Posté le 20-04-2017 à 13:29:36  profilanswer
 

flash_gordon a écrit :


On rigolait des pubs des processeurs Intel "qui accéléraient internet" à l'époque, si on avait su comment ça évoluerait, on se serait peut-être moins moqués :D


Pentium IV forever !
[:-odysseus-:4]


---------------
Come to the Dark Side, we have cookies.
n°3270945
merak
Posté le 23-04-2017 à 12:45:38  profilanswer
 

flash_gordon a écrit :


 
C'est dans l'absolu, un résumé pas trop dégueu :D
 
A vouloir du web de plus en plus dynamique etc, oui, on se retrouve avec le navigateur qui effectue de plus en plus de taches de son coté. Le temps où ce n'était qu'une mise en forme de texte est très largement révolu.
 
On rigolait des pubs des processeurs Intel "qui accéléraient internet" à l'époque, si on avait su comment ça évoluerait, on se serait peut-être moins moqués :D


 
Pourquoi on donne pas une configuration recommandée en matériel pour les navigateurs alors ?
car Linux est peut être souvent plus  léger que windows mais si le net demande de plus en plus de ressource, la différence tend à diminuer du coup ...
Car  les OS sont très différents mais le net et ce qu'il affiche, reste le même ... pour tous les OS.
 

mood
Publicité
Posté le 23-04-2017 à 12:45:38  profilanswer
 

n°3270949
merak
Posté le 23-04-2017 à 12:55:05  profilanswer
 

nex84 a écrit :


Les PC sont de plus en plus performants, autant s'en servir.


 
politique ou vision consumériste qui est incompatible avec la capacité d'une minorité de population n'ayant pas accès à l'internet facilement. Devoir changer d'ordinateur durement mérité il y a quelques années, c'est peut être pas possible pour une part de la population tous les X années.
D'ailleurs, je vois bien autour de moi, les personnes seules et agées autour de 50-60 ans lachent  l'informatique à cause de l'instabilité de leur PC sous windows qui demande trop d'entretien qui est lent, qui  n'est plus fonctionnel ....
 
Je comprends pas pourquoi il n'y a aucune part de marché  (ou très peu) pour du PC sous licence libre, plus stable que windows et ses failles de sécurité intrinsèques, mais en contrepartie, faible budget oblige, avec un hardware très anémique mais durable ( genre les SoC intel/AMD avec APU tout intégré ...)
 
Je parle même pas de APple avec sa politique forcée d'éventrer le porte monnaie pour des petites opérations genre changer un disque dur ou même mettre à  jour un OS bloqué qui bloque tous les logiciels essentiels au fonctionnement en bureautique-internet ....
 
Et personnellement, je préfèrerais accentuer l'accès à l'internet pour tous plutôt que l'accès ultra-facilité à la télé et leur média à l'information récurrente et peu diversifiée ....  :pfff:

n°3271021
nex84
Dura lex, sed lex
Posté le 24-04-2017 à 11:05:53  profilanswer
 

merak a écrit :


 
Pourquoi on donne pas une configuration recommandée en matériel pour les navigateurs alors ?
car Linux est peut être souvent plus  léger que windows mais si le net demande de plus en plus de ressource, la différence tend à diminuer du coup ...
Car  les OS sont très différents mais le net et ce qu'il affiche, reste le même ... pour tous les OS.
 


Parce que ce qui est discriminent c'est le site que ton navigateur essaye d'afficher.
Avec en plus les potentiels autres sites (autres fenêtres, autres onglets, ...) impactant aussi ces performances.
 
Impossible donc de faire des recommandations pour toutes les combinaisons possibles de sites ouverts sur un navigateur.


---------------
Come to the Dark Side, we have cookies.
n°3271023
nex84
Dura lex, sed lex
Posté le 24-04-2017 à 11:37:51  profilanswer
 

merak a écrit :


 
politique ou vision consumériste qui est incompatible avec la capacité d'une minorité de population n'ayant pas accès à l'internet facilement. Devoir changer d'ordinateur durement mérité il y a quelques années, c'est peut être pas possible pour une part de la population tous les X années.
D'ailleurs, je vois bien autour de moi, les personnes seules et agées autour de 50-60 ans lachent  l'informatique à cause de l'instabilité de leur PC sous windows qui demande trop d'entretien qui est lent, qui  n'est plus fonctionnel ....
 
Je comprends pas pourquoi il n'y a aucune part de marché  (ou très peu) pour du PC sous licence libre, plus stable que windows et ses failles de sécurité intrinsèques, mais en contrepartie, faible budget oblige, avec un hardware très anémique mais durable ( genre les SoC intel/AMD avec APU tout intégré ...)
 
Je parle même pas de APple avec sa politique forcée d'éventrer le porte monnaie pour des petites opérations genre changer un disque dur ou même mettre à  jour un OS bloqué qui bloque tous les logiciels essentiels au fonctionnement en bureautique-internet ....
 
Et personnellement, je préfèrerais accentuer l'accès à l'internet pour tous plutôt que l'accès ultra-facilité à la télé et leur média à l'information récurrente et peu diversifiée ....  :pfff:


Comme tu le dis : une minorité.
Dans un monde comme le notre, faut-il se forcer à investir (temps, argent, technologies, ...) pour une minorité peu représentée (nombre, parts de marchés, ...) ?
 
Les acteurs principaux dans ce monde répondront non.
Non car c'est un investissement (temps, argent, technologies, ...) plus lourd que ses avantages et son retour sur investissement.
Rien n’empêche par contre que quelqu'un se charge de proposer quelque chose à cette minorité.
 
L'informatique a un coût (de recherche, de conception, d'usage) qu'il faut prendre en compte.
Par exemple : une machine a un coût pour l'usager (coût d'achat, coût d'utilisation (électricité)) et a eu un coût de développement (investi par le constructeur, les éditeurs de logiciels, ....).
 
Le défaut est qu'il est ancré dans son époque.
Ce n'était pas trop gênant avant internet : la durée de vie de la machine était limitée par elle seule.
Mais maintenant, si on a besoin d'utiliser les services sur internet, on devient aussi dépendant de toute la galaxie d'éléments qui composent internet.
Chacun de ses éléments pouvant impacter la machine de l'utilisateur car il faut être "capable" de consommer ces services. L'évolution de ces services a donc un impact indirect sur l'obsolescence de la machine.
 
On remarque ainsi que les choses changent, sous l'impulsion de nouveaux besoins, ou d'améliorations. Et on observe que la majorité suit, entraînant par là même le changement.
Je trouve d'ailleurs que c'est la majorité qui impose ses besoins, plus que les quelques exemples où les constructeurs ont créé un nouveau besoin.
 
Concernant le libre, beaucoup de choses existent, mais on est encore loin du "full libre" (coté matériel notamment).
Et encore une fois, le principe même du libre actuel a généré une multitude de projets, segmentant d'autant leur visibilité sur le marché saturé de Microsoft, d'Apple et de Google (qui ont massivement investi pour cela).
Mais il ne faut pas se voiler la face, tout ce que j'ai indiqué plus haut reste valable pour Linux aussi (nouvelles fonctionnalités, besoin croissant de performances, nécessité de s'adapter aux technologies d'internet,...).


---------------
Come to the Dark Side, we have cookies.
n°3271557
merak
Posté le 28-04-2017 à 21:42:38  profilanswer
 

nex84 a écrit :


Parce que ce qui est discriminent c'est le site que ton navigateur essaye d'afficher.
Avec en plus les potentiels autres sites (autres fenêtres, autres onglets, ...) impactant aussi ces performances.
 
Impossible donc de faire des recommandations pour toutes les combinaisons possibles de sites ouverts sur un navigateur.


 
arf  oui d'accord, je comprends qu'il y a une diversité inimaginable de situations sur internet mais il est quand même possible de les classer par catégorie ... en citant par exemple les grands responsables de la lourdeur de la navigation ( Javascript, flash player, html, ...)
Bon c'est un topic sur les navigateurs donc je m'étendrai pas à windows car c'est HS :jap:
 
Ce qui me permet de me recentrer sur l'intitulé de mon topic  :D  
c'est quoi ce "javascript" qui rame dans mon chrome ?
Ce que je comprends pas c'est que cça correspond à un langage informatique et une application ou plutôt ... plugin ?
est-ce qu'un ancien processeur ne comprenant pas les dernières instructions intel (le mien datant de 2009 peut être que ...?) peut poser problème ?

n°3271565
merak
Posté le 28-04-2017 à 22:16:57  profilanswer
 

nex84 a écrit :


Comme tu le dis : une minorité.
Dans un monde comme le notre, faut-il se forcer à investir (temps, argent, technologies, ...) pour une minorité peu représentée (nombre, parts de marchés, ...) ?
 
Les acteurs principaux dans ce monde répondront non.
Non car c'est un investissement (temps, argent, technologies, ...) plus lourd que ses avantages et son retour sur investissement.
1)Rien n’empêche par contre que quelqu'un se charge de proposer quelque chose à cette minorité.

2)L'informatique a un coût (de recherche, de conception, d'usage) qu'il faut prendre en compte.
Par exemple : une machine a un coût pour l'usager (coût d'achat, coût d'utilisation (électricité)) et a eu un coût de développement (investi par le constructeur, les éditeurs de logiciels, ....).
 
Concernant le libre, beaucoup de choses existent, mais on est encore loin du "full libre" (coté matériel notamment).
Et encore une fois, le principe même du libre actuel a généré une multitude de projets, segmentant d'autant leur visibilité sur le marché saturé de Microsoft, d'Apple et de Google (qui ont massivement investi pour cela).
3)Mais il ne faut pas se voiler la face, tout ce que j'ai indiqué plus haut reste valable pour Linux aussi (nouvelles fonctionnalités, besoin croissant de performances, nécessité de s'adapter aux technologies d'internet,...).


 
 
1) là dessus, je suis d'accord, personnellement je trouve plus intéressant de mettre la technologie informatique au service des gens qui en ont le plus besoin, car plus gratifiant, pluss d'utilité, pluss d'efficience car ces gens passent de pas grand chose en informatique à un peu et ça leur permet de faire bien plus de chose. Bref, t'as compris, je suis ce genre de personne d'où mes questionnements pour comprendre les technologies qui n'ont strictement rien à voir avec mon cursus professionnel :jap:  
2) Le coût de recherche, il le faut, mais il faut aussi penser "efficience"ou simplicité c'est à dire faire avec ce qui marche à peu de frais et arrêter de produire des systèmes toujours plus nouveaux qui n'apportent pas beaucoup plus ou de l'instabilité hardware ou software, de la chauffe, de la panne. Là je parle pour combler un besoin d'une entrée de gamme qui n'existe pas car évolue sans cesse parallèlement au haut de gamme.
3) Franchement, avec ce que tu sais des forces et des faiblesses de windows et Linux ... tu penses pas que l'un des 2 a une meilleure stabilité qui serait salutaire pour des gens totalement réfractaires à l'informatique ? sans parler du coût moindre qui se répercuterait sur la configuration au supermarché car on soustrairait ainsi qq euros dus à la licence ...?

Message cité 2 fois
Message édité par merak le 28-04-2017 à 22:17:44
n°3271995
nex84
Dura lex, sed lex
Posté le 05-05-2017 à 09:12:25  profilanswer
 

merak a écrit :


3) Franchement, avec ce que tu sais des forces et des faiblesses de windows et Linux ... tu penses pas que l'un des 2 a une meilleure stabilité qui serait salutaire pour des gens totalement réfractaires à l'informatique ? sans parler du coût moindre qui se répercuterait sur la configuration au supermarché car on soustrairait ainsi qq euros dus à la licence ...?


Comme tu le dis chacun a ses forces et ses faiblesses.
 
Actuellement je conseillerai plutôt Windows (univers plus connu et répandu) que Linux.
Apple est aussi dans cette veine et un peu plus simple, mais plus élitiste (tarifs).
Linux est très bien mais n'est pas forcément facile d'accès directement, même pour les distributions qui se veulent prêtes à l'emploi. L'idée est bonne mais n'est pas encore au point à mon sens.
 
Après, il faut se faire sa propre opinion, en fonction de ses connaissances (facile pour quelqu'un n'ayant aucune connaissance, car il n'y a pas d'à priori) et de ses besoins.
Tu peux poser cette même question à pleins de personnes différentes, tu aura probablement autant de réponses différentes.


---------------
Come to the Dark Side, we have cookies.
n°3272015
flash_gord​on
Posté le 05-05-2017 à 11:06:23  profilanswer
 

merak a écrit :


Pourquoi on donne pas une configuration recommandée en matériel pour les navigateurs alors ?


 
Parceque le navigateur n'a quasiment aucun rapport dans l'histoire.
C'est pas le navigateur au repos qui bouffe de la ram et du CPU, c'est le chargement de tumblr ou facebook. Si quelqu'un devait définir des recommandations, ce seraient plutôt les sites webs qui devraient les faire.
 
 

merak a écrit :


Je comprends pas pourquoi il n'y a aucune part de marché  (ou très peu) pour du PC sous licence libre


 
 
Linux pour le grand public est un cheval mort, il va bien falloir que les linuxiens se fassent une raison.
Linux a eu deux fois ses chances : en 2000 avec la sortie de millénium, et surtout en 2007 à la sortie de Vista, qui avait demandé un upgrade materiel du parc très stagnant. (plus une troisième fois, détaillé plus bas)
Les deux fois le coche a été manqué à cause du manque d'uniformité et de concertation des différents acteurs du libre, et le fossé est désormais trop grand, il n'y aura plus ce genre d'occasions. Sans direction centrale, Linux ne peut plus du tout lutter contre des boites qui ont des stratégies globales qui mixent les OS avec des services. Les distributions Linux en sont encore à des arguments phares tels que "client pop/imap intégré" quand les autres OS en sont à la synchro des SMS et des applications avec reprise du travail entamé entre deux machines etc.
Sans parler du retard accumulé par rapport au HW (support des écrans tactiles, du hidpi etc..).
 

merak a écrit :


3) Franchement, avec ce que tu sais des forces et des faiblesses de windows et Linux ... tu penses pas que l'un des 2 a une meilleure stabilité


 
Argument dépassé aux limites du fallacieux.
Le noyau de linux était plus stable que celui de windows, jusqu'à la génération NT. Depuis il n'y a aucune différence.
Les trucs qui plantent de nos jours sont les interfaces et à ce niveau là, linux est désormais largement en retrait depuis windows Vista. Windows Vista et les suivants sont capables de rattraper un plantage des drivers graphiques, alors que quand X plante, tu ne rattrapes rien du tout.
La différence, c'est quand sous linux tu as X qui plante parceque tu as lancé deux videos youtube fenetrées, qui embarque ton navigateur avec ses onglets, openoffice avec le document en cours pas enregistré etc, et que tu te retrouves sur le prompt qui clignote, le Linuxien a tendance à dire "tutut, c'est pas planté vu qu'il n'y a pas eu kernel panic, perché, ça compte pas  [:cosmoschtroumpf] ".
 
 
 

merak a écrit :

qui serait salutaire pour des gens totalement réfractaires à l'informatique ?


 
Linux n'est ni plus simple, ni plus stable ni plus salutaire que windows pour un néophyte.
La différence majeure qui laisse penser ça aux libristes, c'est que quand ils installent linux pour un proche, ils lui font un setup au petits oignons, avec des comptes carrés sans droits admins, les apps configurées comme il faut etc  
Donc oui, ça marche très bien pour l'utilisateur ensuite.  
L'erreur est de comparer ce cas avec la même personne qui a acheté un ordi windows et qui s'est demerdé tout seul (et a mis le bordel tout seul comme un grand).
 
Un windows setup aux petits oignons de la même manière (comptes utilisateurs séparés, sans droit admins etc) tournera aussi bien.
 
A l'inverse, si on balançait linux entre les pattes des utilisateurs sans personne pour faire un bon setup avant, ce serait le même bordel voire même pire que windows au bout de deux jours.  
 
Et MS a compris ça avec Windows10S qui va sortir. Le Windows que le néophyte ne pourra pas casser/véroler. ça va être intéressant de voir si ce fameux marché des néophytes qui ont besoins d'ordis sécurisés existe vraiment :D
 
 

merak a écrit :


mais en contrepartie, faible budget oblige, avec un hardware très anémique mais durable ( genre les SoC intel/AMD avec APU tout intégré


 
ça existe, ça eu existé, ça n'a pas marché.
Les netbooks ont été la voie d'or pour linux et les distribs legeres. Les premiers netbooks sont sortis sous des distribs linux legeres. Sauf que dès que les gens se sont aperçus qu'ils pouvaient installer windows dessus, ils l'ont fait.
C'est la grande erreur des libristes : croire que les gens sont sous windows parcequ'on leur impose, parcequ'il n'y a que ça dans les supermarchés. Les netbooks ont démontré le contraire : comment un marché unique entierement dédié et à la gloire de linux a basculé en moins de deux ans sous windows.
 
Alors oui, en 2017, il y a d'autres OS qui interressent le grand public et qui se retrouvent sur ce genre de système legers, à commencer par android (notamment toutes les box TV qui ont remplacé les gros médiacenters etc). Pareceque là encore, comme Windows, c'est un tout, l'OS propose des services, une intégration dans un environnement plus grand etc, et pas seulement un client pop et un lecteur mp3 qui t'engueule parceque tu n'utilises pas un format libre..
D'autres derriere android jouent les challengers, comme ChromeOS ou le bientot à sortir Windows 10S.  
 
Mais linux n'est même pas sur la ligne de départ, n'a aucun argument pour lui comparé à ces OS. Même pas les perfs en fait. Depuis windows 8, MS a fait un incroyable effort d'optimisation et sur les configs anémiques, Windows tourne bien mieux qu'un Ubuntu et équivalents. Pour obtenir les mêmes perfs que Windows 10 sur un atom ou un vieux coreduo, il faut taper dans de la distrib legere à l'interface aussi évolué que celle de windows 95 genre puppylinux..


Message édité par flash_gordon le 05-05-2017 à 11:49:37
n°3272040
merak
Posté le 05-05-2017 à 12:15:44  profilanswer
 

salut Flash Gordon,  
 
toujours content de te lire :jap:
même si faut s'accrocher en béotien que je suis :D
bon c'est vrai qu'on a dévié de la problématique de base aussi .... mais j'ai quelques détails auxquels j'aimerais avoir ton avis:
-pourquoi la grande majorité des supercalculateurs est (de mémoire) sous des systèmes Linux voire Unix ?
- Je sais que dans les Années 95 sûrement avec windows 95, microsoft a sorti son OS après de gros problèmes sous MS dos et ils ont dû le sortir peut être un peu trop tôt, avec des failles de sécurités qui en faisaient une bonne cible pour les virus. Alors après, je connais pas les détails, mais je sais que windows a des problèmes de sécurité intrinsèques ce qui en fait un OS plus "fragile" aux attaques .... tu vois ce que je veux dire ?

n°3272042
flash_gord​on
Posté le 05-05-2017 à 12:27:38  profilanswer
 

merak a écrit :


-pourquoi la grande majorité des supercalculateurs est (de mémoire) sous des systèmes Linux voire Unix ?


 
parceque ce ne sont pas les mêmes besoins.  
Pas besoin d'interface graphique, pas besoin de gerer la derniere imprimante HP, licencing différent etc.
 
Fais bien attention à ma première phrase, j'ai pas dit que Linux n'est pas utilisé ou quoi que ce soit, mais bien
"Linux pour le grand public est un cheval mort"
 
L'ordi de bureau et le portable de tatie sont très loins des supercalculateurs.
 

merak a écrit :

Alors après, je connais pas les détails, mais je sais que windows a des problèmes de sécurité intrinsèques ce qui en fait un OS plus "fragile" aux attaques .... tu vois ce que je veux dire ?


 
Je vois très bien ce que tu veux dire, mais non, c'est faux.
 
Windows n'a pas plus de problèmes de sécurité intrinsèques que linux ou même les autres OS en général (incluant android, iOs, MacOs etc).
 
Par contre il couvre 90% du marché utilisateur/grand public, donc forcément à deux failles égales, les pirates vont cibler Windows en premier, c'est bien plus rentable.
Windows se prend plus d'attaques parceque c'est le plus répandu, pas parceque c'est le moins sécure. D'ailleurs ça se vérifie avec android, qui couvre 80% du marché mobile, et s'en prend de plus en plus dans la gueule, exactement de la même manière que windows.
C'est au point où Linux traine parfois des failles pendant des années sans qu'elles soient exploitées, alors que sous windows dès qu'une est découverte elle est utilisée.
Et Linux a eu ses belles heures de gloires aussi : Le Playstation Network qui est tombé pendant plusieurs semaines tournait sur des serveurs linux, que les admins ne patchaient pas car ils se sentaient en sécurité "puisque c'est linux et plus sécure".


Message édité par flash_gordon le 05-05-2017 à 12:34:36
n°3272053
merak
Posté le 05-05-2017 à 14:08:33  profilanswer
 

faudrait que je refasse des recherches pour appuyer mes propos sur les failles de sécurité intrinsèques à Windows. Car je fais pas le poids face à toi :D
à moins que ma mémoire soit totalement défaillantes et qu'il n'y ait réellement rien ...
 
Malgré tout, si tu devais citer le plus gros défaut de windows et la plus grande qualité de Linux hormis la différence de coût, ce serait quoi ?

n°3272057
flash_gord​on
Posté le 05-05-2017 à 14:20:31  profilanswer
 

merak a écrit :

faudrait que je refasse des recherches pour appuyer mes propos sur les failles de sécurité intrinsèques à Windows.


Tu ne trouveras rien postérieur à XP SP2. :D
 
Oui tu trouveras des trucs, mais fais gaffe aux dates. Ce qui était vrai en 2002 ne l'est plus en 2017.  
 
Il en va de même pour la stabilité etc. Par exemple X qui était un des points forts de linux comparé à l'interface de Win9x qui embarquait tout l'OS quand elle plantait, est devenu un boulet comparé à la refonte qui a eu lieu dans vista.  
X a besoin d'être revu en profondeur pour répondre aux besoins actuels, mais personne n'est assez motivé pour tout reprendre à zéro. (enfin si à priori wayland, mais ça va se finir comme Alsa etc cette histoire, avec plein de truc qui vont cohabiter)
 
C'est pour ça que je dis que LinuxDesktop pour le grand public c'est foutu sans une centralisation quelque part.  
Pendant que les acteurs du libres se chamaillent sur les framework audio, résultant actuellement à plusieurs surcouches pas completement compatibles entre elles selon la distribution, Microsoft a eu le temps de réécrire entièrement sa couche graphique et sa couche audio et la gestion des drivers liée.
 
C'est pareil pour la sécurité. Wé, il y a quinze ans, c'était pas joli joli, mais quand ils s'y sont mis, ils s'y sont mis et ont réussi à accoucher avec l'UAC à quelque chose de plus propre et moderne que le sudo linux qui était pourtant la référence par exemple.
 
Contrairement à ce que les gens semblent penser, il n'y a pas que le menu démarrer qui change entre les versions de Windows. Des pans entier de l'OS ont été réécrits.
 

merak a écrit :


Malgré tout, si tu devais citer le plus gros défaut de windows et la plus grande qualité de Linux hormis la différence de coût, ce serait quoi ?


 
Bah déja il faudrait savoir de quoi on parle Linux dans sa globalité ou linux-desktop ?


Message édité par flash_gordon le 05-05-2017 à 17:19:33
n°3272058
nex84
Dura lex, sed lex
Posté le 05-05-2017 à 14:27:28  profilanswer
 

Comme flash_gordon : c'est une question de "surface d'attaque".
 
Il y a des failles partout chez tout le monde et tous les OS.
Sauf que le parc de Windows est plus étendu. Donc plus surveillé. Donc plus attaqué.
Et encore on ne parle que des postes de travail, car le plus gros des attaques sont concentrées sur les serveurs gouvernementaux ou les clouds (AWS et Azure en tête).
 
Cette représentativité entre les OS influe aussi sur la visibilité des failles.
Les très grosses failles touchant le monde Unix/Linux/MacOS de ces dernières années (Heartbleed, ...) sont passées inaperçues aux yeux du grand public. Pourtant le risque était énorme !


---------------
Come to the Dark Side, we have cookies.
n°3272088
flash_gord​on
Posté le 05-05-2017 à 17:21:00  profilanswer
 

nex84 a écrit :


Les très grosses failles touchant le monde Unix/Linux/MacOS de ces dernières années (Heartbleed, ...) sont passées inaperçues aux yeux du grand public.


 
On parle du hack de linux Mint et de la mise en place de l'iso vérolée ? :D

Message cité 1 fois
Message édité par flash_gordon le 05-05-2017 à 17:25:15
n°3272089
nex84
Dura lex, sed lex
Posté le 05-05-2017 à 17:37:49  profilanswer
 

flash_gordon a écrit :


 
On parle du hack de linux Mint et de la mise en place de l'iso vérolée ? :D


En effet, c'était assez énorme ça.
Et parfait pour contre certains trolls :o
 
Et ciblant directement le grand public.


---------------
Come to the Dark Side, we have cookies.
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Windows & Software
  Logiciels

  navigateur & javascript qui sature le CPU

 

Sujets relatifs
navigateur[topic unique] Vivaldi navigateur ultime?
Inaccessible Boot device après changement CPUProb navigateur
Problème avec navigateur Chrome sous W10.[Adobe Première Pro CC 2015] sature la mémoire de masse
Windows 10 me sature ma connexionUtilisation à 100 % du CPU par Rundll32
mes disques apparaissent deux fois dans le navigateur.Changement CM et CPU : passage à Win 10 obligé?
Plus de sujets relatifs à : navigateur & javascript qui sature le CPU



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR