Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1086 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  Reprise d'études à 30 ans avec un Bachelor de commerce en poche

 


 Mot :   Pseudo :  
 
Bas de page
Auteur Sujet :

Reprise d'études à 30 ans avec un Bachelor de commerce en poche

n°4987050
Monkeey
Posté le 07-05-2017 à 17:54:11  profilanswer
 

Hello,
Je suis dans une situation un peu particulière et j'aurai besoin de vos conseils pour une reprise d'étude s'il vous plait.
 
Je suis diplômé Bachelor d'une ESC de province (ESCEM) et j'ai ensuite fait un Master 1 à Sciences Po Bordeaux que je n'ai pas validé (il y a maintenant 5 ans).
Depuis j'ai bossé dans différents secteurs (surtout business) et fait quelques formations un peu wtf et sans rapport avec mes formations initiales.
 
Aujourd'hui, à l'aube de mes 30 ans, je me rend compte que je ne prend pas mon pied dans le business (enfin surtout dans les fonctions commercial bas de gamme), que mes possibilités d'obtenir un poste intéressant (dans tous les sens du terme) sont réduites et je regrette vraiment de ne pas avoir été réaliste et bosseur plus jeune.
 
Les domaines des sciences sociales et la politique m'intéressent énormément, j'aimerai donc tenter de rentrer à nouveau dans un IEP mais j'aimerai le faire de façon raisonnée en prenant en compte mes chances de réussite et la réalité de l'emploi derrière.  
Je suis ouvert à d'autres idées d'études aussi et je suis près à faire les concessions qui s'imposent.
 
Si vous pouvez m'aider à avancer dans mes réflexions, je vous dis un grand merci d'avance !  :jap:

mood
Publicité
Posté le 07-05-2017 à 17:54:11  profilanswer
 

n°4987096
Loulilol59
Éternel admissible
Posté le 07-05-2017 à 19:28:58  profilanswer
 

Monkeey a écrit :

Hello,
Je suis dans une situation un peu particulière et j'aurai besoin de vos conseils pour une reprise d'étude s'il vous plait.
 
Je suis diplômé Bachelor d'une ESC de province (ESCEM) et j'ai ensuite fait un Master 1 à Sciences Po Bordeaux que je n'ai pas validé (il y a maintenant 5 ans).
Depuis j'ai bossé dans différents secteurs (surtout business) et fait quelques formations un peu wtf et sans rapport avec mes formations initiales.
 
Aujourd'hui, à l'aube de mes 30 ans, je me rend compte que je ne prend pas mon pied dans le business (enfin surtout dans les fonctions commercial bas de gamme), que mes possibilités d'obtenir un poste intéressant (dans tous les sens du terme) sont réduites et je regrette vraiment de ne pas avoir été réaliste et bosseur plus jeune.
 
Les domaines des sciences sociales et la politique m'intéressent énormément, j'aimerai donc tenter de rentrer à nouveau dans un IEP mais j'aimerai le faire de façon raisonnée en prenant en compte mes chances de réussite et la réalité de l'emploi derrière.  
Je suis ouvert à d'autres idées d'études aussi et je suis près à faire les concessions qui s'imposent.
 
Si vous pouvez m'aider à avancer dans mes réflexions, je vous dis un grand merci d'avance !  :jap:


Pas sûr qu'il y ait énormément de débouchés ...

n°4987117
Monkeey
Posté le 07-05-2017 à 20:11:01  profilanswer
 

C'est ce que je me suis dis aussi. Après je me dis qu'un IEP ça ne peut pas être une mauvaise option ? Ca doit ouvrir des portes quand même ?

n°4987231
KayFaraday
Posté le 07-05-2017 à 22:54:07  profilanswer
 

"Notez cependant que notre formation n'est pas toujours adaptée à des étudiants ayant déjà intégré le marché du travail depuis plusieurs années. Il appartient au candidat d'évaluer notre offre de formation avant de se porter candidat : veuillez consulter également notre offre de Masters en un an et d'Executive Education. "
 
Site de SciencesPo

n°4987232
Monkeey
Posté le 07-05-2017 à 22:56:49  profilanswer
 

Oui j'avais lu ça moi aussi, mais ayant un parcours professionnel un peu décousu (pas de droite ligné et surtout pas 5 an en temps que salarié, j'ai été autoentrepreneur et j'ai participé à la création d'une boite entre autres), je ne peux pas vraiment faire de validation d'acquis pour un master en un an.
 
Je pourrai reprendre un taf dans le salariat pour chopper les 5 ans mais vu que je n'ai pas l'impression d'être en mesure de chopper un taf "de qualité", je ne me suis dis qu'un master classique serait plus bénéfique.
 
Sinon quelles formations sont porteuses d'après vous et accessible avec un Bachelor d'ESC ?


Message édité par Monkeey le 07-05-2017 à 23:00:15
n°4988872
loubnik
Posté le 13-05-2017 à 10:27:15  profilanswer
 

Quelques personnes de 30/35 ans intègrent Sciences Po, c'est rare parce que les cas eux-mêmes sont rares, mais c'est possible. Par contre, il faut que tu aies un projet professionnel ultra solide, faisable et pertinent. Et que tu te prépares aux écrits et aux oraux.  
Pour moi on retrouve dans les Executive Master des gens qui ont + ou - bossé au même poste pendant quelques années, et qui veulent faire autre chose ou compléter leur profil, je ne pense pas que ton profil corresponde. Pour un Master en 2 ans, oui, si tu assez de motivation pour reprendre des cours et te soumettre aux examens. L'autre point aussi auquel il faut penser c'est : selon les boîtes/le domaine que tu vises, est-ce que tu pourras trouver un travail à 30/32 ans avec 0 XP dans ce domaine. C'est la clé.  

n°4989539
Monkeey
Posté le 16-05-2017 à 00:07:53  profilanswer
 

Merci loubnik pour ton message fort instructif.
Comme tu le dis, je ne penses pas correspondre à la clientèle des Executive Master.
 
Concernant la question de débuter dans un domaine pro avec 0XP à 32 ans, c'est bien une question que je me suis posée mais je ne sais pas du tout où trouver les réponses.
 
Ca reflète bien mon problème globale, je n'arrive pas à trouver d'informations sur ce qu'il m'est possible d'envisager ni sur les conditions de recrutement, sélectivité, etc...

n°4989597
loubnik
Posté le 16-05-2017 à 09:56:25  profilanswer
 

Tout dépend du domaine dans lequel tu souhaites te lancer.  
Tu parles dans ton premier message de sciences sociales, c'est tout à fait possible, et même bien plus tard après encore. Dans ce cas, la question sera plutôt si les débouchés sont suffisants, et si tu te sens prêt à persévérer dans la recherche d'emploi après avoir déjà repris des études.  
Pour la politique, nul besoin d'études. Les gens ne rejoignent pas la politique parce qu'ils ont étudié le droit ou les sciences politiques, mais parce qu'ils avaient un engagement de terrain et/ou le réseau avec, et le diplôme intervient après.  
Si c'est la politique, il faut que tu travailles le terrain.  
As-tu réfléchi aux concours administratifs ? Catégorie B, C ? Tu peux les préparer seul avec une forte dose d'abnégation, et cela t'évite la case études.  
 

n°4990522
Monkeey
Posté le 20-05-2017 à 03:49:35  profilanswer
 

Merci loubnik pour ton message.
J'avais pensé aux concours administratifs mais quand je vois les types de poste en sortie, ça m'a l'air d'être dactylo+ dans la plupart des cas...
 
Concernant les sciences sociales, tu as bien mis le doigt sur le problème que je rencontre, je ne suis pas capable de définir les débouchés existants (à part bosser à nouveau dans le marketing...).
 
Et pour la politique, tu as probablement raison, il vaut mieux que je m'investisse sur mon temps libre dans un premier temps.

n°4991112
Monkeey
Posté le 24-05-2017 à 13:38:35  profilanswer
 

Du coup suite à vos remarques, j'ai un peu repensé mon projet et je me dis que quitte à reprendre des études, pourquoi pas envisager une reconversion totale...
 
Vu que j'ai quitté le salariat par rat-le-bol des pressions managériales, de l'instabilité des postes et de l'hyper-centralisation du taf à Paris ; j'ai un peu réfléchi aux alternatives et j'en suis arrivé à me dire que bosser dans le médical (kiné par exemple) me permettrait d'être (assez) libre dans mes choix de lieu de vie, d'horaires, de gestion de mon travail (si je me mets en libéral) et surtout d'être sûr d'avoir du taf sans aucun soucis.
 
Malheureusement je n'ai pas d'ami kiné (médecin c'est vraiment long, je ne pense pas pouvoir tenir aussi longtemps) qui puisse me confirmer ou m'infirmer ces hypothèses et je ne sais pas si je suis capable d'assurer la première année de médecine après avoir abandonné les bancs de l'école depuis longtemps (et après un Bac ES option maths donc probablement des lacunes)...
 
Qu'en pensez-vous ?

mood
Publicité
Posté le 24-05-2017 à 13:38:35  profilanswer
 

n°4991123
loubnik
Posté le 24-05-2017 à 14:34:48  profilanswer
 

A 30 ans il faut raisonner différemment.  
 
Autant à 18 ans tu pouvais réfléchir selon une liste de critères "j'aime / j'aime pas // je veux / je ne veux pas", autant à 30 ans il faut vraiment s'interroger sur tes capacités à reprendre des études et tenir un rythme extrêmement soutenu.  
 
Pour kiné, ce n'est pas seulement la première année d'études, c'est un cursus complet de plusieurs années, très difficile, qu'il faut financer à côté...
 
Etant donné le grand écart dans tes choix (politique, social, médecine), je crois qu'il faut que tu te poses sérieusement et que tu explores toutes les pistes, avant de te lancer dans l'une d'entre elles. De l'extérieur, tu m'as l'air complètement perdu. Ce serait pour moi un bon point de départ de lister tous tes critères, ceux qui sont prioritaires, ceux qui sont secondaires.  
 
Si tes critères prioritaires sont le lieu de vie et l'indépendance, tu peux trouver une multitude de jobs, et après tu modules en fonction de ta motivation, de tes capacités financières etc.

n°4991126
vaera
Posté le 24-05-2017 à 14:51:48  profilanswer
 

Je plussoie tout ce que dit loubnik, c'est beaucoup trop vaste comme choix professionnel.  
 
En tout cas, bonne chance dans ta reconversion, je pense qu'effectivement t'aurais mieux fait de faire les 2 ans de master à Bordeaux :(

n°4991148
Monkeey
Posté le 24-05-2017 à 16:17:14  profilanswer
 

Je confirme, je suis un peu perdu quand à mon projet professionnel. Ceci dit, ces pistes ne sont pas sans réflexion ni lien. je m'explique.
 
Déjà pour poser les bases : j'ai essayé plusieurs postes (marketing, communication et vente) dans plusieurs secteurs (sport auto, web, entrepreneuriat, ...) et je n'ai jamais vraiment pris mon pied.  
J'en ai donc conclu qu'il me fallait radicalement changer mon orientation si je ne voulais pas finir en sévère dépression à 40 ans.
 
J'ai donc réfléchi à ce que je fais de mon temps libre et je passe la majoritée de celui-ci à m'instruire sur des sujets de société/politique/philosophie et à faire du sport et de la musique.
Le sport et la musique n'étant pas des secteurs envisageable (surtout à 30 ans), j'ai essayé de trouver des formations débouchant sur des métiers en relation avec mes autres intérêts.
 
Malheureusement comme vous l'avez dit, ces secteurs sont plutôt bouchés et l'emploi n'est pas certain en sortie de Master (qui plus est à 32 ans).
 
J'ai donc réfléchi aux alternatives qui s'offrent à moi.
 
Je peux :
- essayer de monter un business (pas sûr d'avoir les compétences ni les idées),  
- reprendre des études qui débouche sur un métier libéral (d'où kiné) pour ne pas avoir le problème de l'âge et de l'employabilité,
- reprendre le même genre de boulot qu'avant et péter un plomb pour sûr.
 
Il y a peut être d'autres options mais je ne les voient vraiment pas, je veux bien des exemples du coup parce que la multitude de jobs que tu évoques loubnik, je n'en ai aucune mais alors aucune vision !
 
Pour finir sur les critères prioritaires, il est clair que la liberté géographique et de gestion de mon temps sont assez hautes. Ma compagne actuelle est amenée à changer de ville plusieurs fois dans sa carrière et j'ai une vie très chargée à côté du taf (musique, sport et associatif) ce qui me prend pas mal de temps et demande de la flexibilité.  
L'autre critère crucial pour moi est d'avoir la sensation de faire quelque chose d'utile et d'enrichissant dans ma journée de boulot et clairement les tafs que j'ai fait jusque là ne répondaient pas à ce critère.


Message édité par Monkeey le 24-05-2017 à 16:18:31
n°4993359
Yog Sothot​h
Conchie les religions
Posté le 04-06-2017 à 21:01:44  profilanswer
 

Tu peux ausssi essayer de lurker le topic de garde en cat' santé, y repérer les toubibs et leur demander par MP si ils peuvent te renseigner sur la faisabilité de l'option kiné et dans l'idéal te mettre en relation avec un ou plusieurs d'entre eux.
 
Leur demander les prérequis demandés, la réalité du job ('faut toucher les gens bééé !), les débouchés. Voire d'autres suggestions. Il y a des infirmiers libéraux aussi.
 
Et aussi être moins seul dans tes démarches par la même occasion. Peut-être que je rêve. Je n'en sais rien. En tout cas bonne chance.
 
 :)

n°4993360
Monkeey
Posté le 04-06-2017 à 21:07:15  profilanswer
 

Merci Yog Sothoth pour ton retour et tes encouragements.
J'ai commencé cette démarche grâce à un pote qui finit ses études de médecine en ce moment et j'avoue être assez motivé par la discussion que j'ai eu avec un de ses potes qui est devenu kiné. :)
 
Du coup j'ai acheté un bouquin de révision pour se préparer à la première année de médecine et je vais voir si j'arrive à le potasser déja et en fonction du résultat je me lance.


Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  Reprise d'études à 30 ans avec un Bachelor de commerce en poche

 

Sujets relatifs
Licence pro e commerceEcole de Commerce ESG Montpellier, des avis ?
Etudes en informatiqueBachelor INSEEC admission 2ème année
Finir ses études avec du retardfilière commerce en alternance dès la première année
Développeur Magento / Futur Lead – Domaine e-commerce (H/F)EDM pour projet d'études
Stage de fin d'études chez Canal plus - IngénieurLead Développeur Fullstack PHP / e-commerce (H/F)
Plus de sujets relatifs à : Reprise d'études à 30 ans avec un Bachelor de commerce en poche



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR