Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1648 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  [topic unique] Pharmacie : Bureau des pleurs. Prenez votre ticket

 


 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  349  350  351  352  353  354
Page Précédente
Auteur Sujet :

[topic unique] Pharmacie : Bureau des pleurs. Prenez votre ticket

n°110157
Hardbox
Silent Spring
Posté le 02-07-2003 à 17:47:26  profilanswer
 

A de nombreuse reprise je me suis aperçu que les études pharmaceutiques etaient méconnues voir méprisées, et suite a une discussion avec Mjules nous avons decidé comme Don Guichotte de lutter contre les moulins à vent.
nous sommes donc deux a réaliser cette oeuvre.
 
Les études :love:  :
 
Les études de pharmacie durent 6 ans
 
Elles sont divisées en 3 cycles :
1° et 2° années, l'enseignement est plutôt généraliste et éclectique avec des matières aussi diverse que la chimie organique, la chimie physique, chimie analytique, biophysique, biochimie, physiologie, biologie cellulaire et animale, botanique?
 
3° et 4° années, on commence à se spécialiser dans le médicament et les pathologies. On trouvera donc des matières comme la chimie thérapeutique, la pharmacologie, un peu de sémiologie, l'immunologie, de la toxicologie...
 
La 4° année est aussi celle de la préparation de l'internat qui se passe en début de 5° année et/ou de 6° année.
 
5° année, année de synthèse. On est le matin en stage à l'hôpital et en cours l'après midi (ça peut varier selon les facs et les filières). l'enseignement  de synthèse (ou pharmacie clinique) au premier semestre et UV aux deuxième.
 
6° année, 3 mois de cours et 6 mois de stages en officine, en industrie, en labo suivant les filières ou entrée à l'hôpital pour les internes.
 
les études se terminent par une thèse d'exercice qui donne droit (outre la gloire [:cfluide]) au titre de docteur en pharmacie (et a une bonne chouillehttp://forum.hardware.fr/images/perso/tylerdurden.gif).
 
a partir du deuxiéme cycle, un certain nombre d'enseignements sont dispensés sous forme d'unités de valeur (UV). De plus une  maîtrise de sciences biologiques et médicales (MSBM) peut être obtenue par validation de certificats de maîtrise souvent associés aux UV. Un stage d'initiation a la recherche peut donner une équivalence de certificat.
 
http://www.anepf.org/img/etudes%20de%20pharmacie.jpg
 
le concours  [:nafou] :
 
La fin de la 1° année est sanctionnée par un concours. Avec un numerus clausus fixé au début de chaque année. Il ne suffit donc pas d'être bon mais bien d'être le (plutôt la d'ailleurs il y a plus de filles que de garçons) meilleur, une conjonction de travail et d'un peu de chance. D'ailleurs il s'agit plus d'un marathon qu'une course de vitesse. De plus le résultat au bac n'est pas forcement un bon indicateur de vos chances de réussite.
 
Pour les reçus-collés (non admis malgré une moyenne supérieure à 10) il existe la possibilité de rejoindre une deuxiéme année de DEUG. Et donc de ne perdre qu'une année.
 
de plus a titre d'information, le chômage chez le pharmacien est quelquechose d'anecdotique et de transitoire.  :whistle:  
 
 
les matières  :sol: :
 
premier cycle:

  • biologie animale cellulaire et genetique : comme son nom l'indique, de la simple cellule procaryote aux cordées et à l'homme  
  • botanique et biologie végetale : mono et dicotyledone dans tous leurs états, de la plante quoi
  • chimie analytique (le vrai dieu) [:kenivore] : les dosages et ses copines burettes.
  • chimie organique : le petit chimiste a grande echelle
  • chimie physique (dieu adoré par quelques sectes primitives  ): thermodynamique ,atomistique [:dbshoot], analyse du solide, un rien de quantique (du tres miam quoi)
  • culture générale : concours vous avez dis concours!!!! (sssssssssssssselectionnnnn !!!!!!!)
  • biochimie, biologie moléculaire: comment dire ?! de la chimie dans ton corps. Acides nucléiques, lipides, protéines, sucres, alcool (ah on me fait signe que non, bon pas alcool alors)
  • initiation à la connaissance des médicaments et pharmacie galénique : du synapisme au suppositoire effervescent... (oui joëlle on peut se suicider avec des suppo mais faut aimer ça!!!)
  • mathématiques, statistiques, probabilités : minimisation du niveau, maximisation de la douleur.
  • microbiologie : pasteur vous l'avait bien dit
  • biophysique :  quant on tord un os il casse!!!
  • anglais : do you speak german?
  • chimie minérale : y'a pas que le carbone dans la vie
  • hématologie : sang pour sang pur sang
  • immunologie [:itzo97] : soit ou non soit là est la question
  • bonne pratique de laboratoire : les gorets c'est nous
  • informatique : [:rofl] mais pour pharmacien gnia souris, fromage
  • pharmacologie clinique et moléculaire : alors un medicaments comment ça marche !
  • physiologie et anatomie (for dummies) : bah voila quoi!


deuxiéme cycle

  • anglais : je developpe ou tout le monde a compris
  • biochimie : voilà voilà pareil mais plus dans le pathos
  • biotechnologies : généralités sur ce très vaste sujet...
  • chimie thérapeutique : maleficious jubilatoris > les pharmacophores sont nos amis, les bioisostéres aussi
  • hématologie clinique : bon sang ne saurait mentir  
  • galénique : les suppos effervescents ne vous suffisent pas y'a plein d'excipients pour patouiller...
  • pharmacognosie [:boris1024] : l'art et la maniére d'extraire un principe actif d'origine naturelle (végétal ou animal) et la description des principales molécules (cocaïne, héroïne, THC, LSD, mescaline, yohimbine...)
  • pharmacologies générale et moléculaires [:benou_miam] : le tout fourré avec de la pharmacocinétique et de la pharmacodynamie, bref un menu alléchant sur le comportement de notre ami medicament.
  • physiologie : le corps quant il va bien
  • sémiologie et physiopathologie : le corps quant il va mal
  • toxicologie [:guts] : J'suis l'empoisonneur des lilas... lalalilalilala
  • bactériologie : pasteur for ever
  • virologie : ebola est beau la [:dehors2]
  • parasitologie http://forum.hardware.fr/images/perso/boubours.gif : les petites bètes qui squattent les diarrhées muco-sanguinolentes  
  • mycologie http://forum.hardware.fr/images/perso/bozocarzu.gif: ceux qui se mangent, ceux que vous pouvez tenter de manger et ceux qui grattent
  • santé publique, droit pharmaceutique et économie de la santé: la santé n'a pas de prix mais elle a un coût


troisième cycle

  • formation à la prise de fonctions hospitaliéres: prepare l'année hospitalo-universitaire (AHU)
  • enseignement de synthése : on prend le tout, on secoue et on regarde ce qu'il reste (surtout)...
  • la suite est variable sui vant les filières et les optionnels, c'est à la carte plus au menu
  • attestation de formation aux premiers secours (A.F.P.S)


quelques exemples d'UV

  • informatique et statistique
  • environement et santé
  • methode d'analyse et de contrôle de qualité
  • immunopathologie
  • chimie extractive et biotechnologie
  • marketing
  • recherche et devellopement
  • exercice et conseil à l'officine
  • santé publique
  • botanique-mycologie appliqué à l'officine (champignons, plantes médicinales et toxiques)
  • maintien et soins à domicile
  • hydrologie et thermalisme
  • stéréochimie et pharmacomodulation
  • ...

Message cité 1 fois
Message édité par Hardbox le 19-07-2014 à 17:15:12
mood
Publicité
Posté le 02-07-2003 à 17:47:26  profilanswer
 

n°110158
Mjules
Parle dans le vide
Posté le 02-07-2003 à 17:47:59  profilanswer
 

Un court aperçu des débouchés

 


pharmacien d'officine

 

C'est celui que vous voyez derrière son comptoir quand vous allez à la pharmacie ; son activité principale est la délivrance des médicaments ; il est là aussi pour vérifier que le médecin n'a pas fait d'erreur sur l'ordonnance, informer sur la prise du traitement (quand comment avec quoi), sur les précautions à prendre avec ces traitements.

 

En cas de problème avec une ordonnance, le pharmacien d'officine partage la responsabilité pénale à 50% avec le médecin.

 

En 2003, Niveau salaire, un adjoint commence à un peu plus de 1600 € nets (coef 400). Le salaire moyen étant plutôt aux alentours de 2100 € nets (coeff 500). Évidemment, ça change, donc voir la ligne en dessous pour une actualisation.

 

Grille des salaires des préparateurs et adjoints en pharmacie :
http://www.pharm-emploi.com/salaires.htm

 


Un titulaire, celui qui est propriétaire de l'officine, a son salaire qui dépend du chiffre de l'officine, ça peut donc monter assez voire très haut. Il y a quelques années, le salaire moyen des titulaires (une fois l'officine remboursée) tournait autour de 5-6000 € nets mensuels.

 


On trouvera également des pharmaciens dans de nombreux autres emplois

 

Dans les hôpitaux publics, en pharmacie hospitalière, dans les laboratoires de biologies, en pharmacovigilance

 

Dans les laboratoire d'analyse biologiques et medicales

 

Dans les cliniques et dans toute structure devant accueillir des médicaments (PUI : pharmacies à usages internes) comme les maisons de retraites, les pompiers, maisons de soins, etc

 

Dans La fonction publique avec des jobs comme celui inspecteur en pharmacie, pharmacien conseil a la secu.

 

Dans l'industrie, tout type de secteur avec en vrac: Production, affaires reglementaires, assurance qualite, R&D, marketing, vente, bio-informatique, pharmacovigilance

 

Dans la recherche publique (université, CNRS) : en chimie, biologie, physiologie, botanique, pharmacie galénique, pharmacologie, pharmacie clinique etc

 

De façon anecdotique, enseignements dans les écoles de préparateurs en pharmacie ou ministre de la santé

 


merci à kham pour son texte que j'ai lachement repris ;)

 

un forum sur les métiers de l'industrie pharmaceutique :
http://www.pharmechange.com/viewforum.php?forum=15


Message édité par Mjules le 03-06-2011 à 15:05:21

---------------
Celui qui pose une question est idiot 5 minutes. Celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie. |  Membre du grand complot pharmaceutico-médico-scientifico-judéo-maçonnique.
n°110415
kham
Le temps passe trop vite...
Posté le 03-07-2003 à 08:33:15  profilanswer
 

Tres bonne idee de topics, meme si le mepris des pharmaciens (epiciers, blabla...) et de l''industrie pharma m'a l'air de faire partie des moeurs francaises...
 
A l'etranger (du moins dans les regions ou je travaille), rien de tout cela. :/
 
Je me joins a toi pour cette initiative honorable, et suis pret a collaborer :D

n°110454
Mjules
Parle dans le vide
Posté le 03-07-2003 à 12:02:33  profilanswer
 

kham a écrit :

Tres bonne idee de topics, meme si le mepris des pharmaciens (epiciers, blabla...) et de l''industrie pharma m'a l'air de faire partie des moeurs francaises...
 
A l'etranger (du moins dans les regions ou je travaille), rien de tout cela. :/
 
Je me joins a toi pour cette initiative honorable, et suis pret a collaborer :D


Salut,  :hello:  
 
Un truc qui souvent assez obscur c'est au niveau de la reconnaissance du diplôme à l'étranger ; ça se passe bien, il faut des formations en + ?


---------------
Celui qui pose une question est idiot 5 minutes. Celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie. |  Membre du grand complot pharmaceutico-médico-scientifico-judéo-maçonnique.
n°110459
kham
Le temps passe trop vite...
Posté le 03-07-2003 à 12:12:32  profilanswer
 

:hello:,
 
Le diplome de Docteur en Pharmacie est effectivement assez particulier.
Je crois que meme au sein de l'union europeenne, sa reconnaissance n'est pas systematique (souvenir de droit du travail...)
 
Pour ma part, pas trop de problemes, juste une traduction certifiee conforme (par l'ambassade de thailande a Paris) et c'est passe. Mais bon, il est vrai aussi que le diplome de pharmacien n'etait pas indispensable a mon activite.
 
je ne suis meme pas sur qu'il y ait des textes bien precis qui regissent ca. Les etudes (duree, contenu, tittre du diplome) etant assez differents entre les pays.
 
ici, Bac+4 = Bsc in pharm. sciences
Bac+5= Msc in pharm sciences (systeme anglo-saxon)


Message édité par kham le 03-07-2003 à 12:13:21
n°110530
Hardbox
Silent Spring
Posté le 03-07-2003 à 15:27:27  profilanswer
 

kham a écrit :

:hello:,
 
Le diplome de Docteur en Pharmacie est effectivement assez particulier.
Je crois que meme au sein de l'union europeenne, sa reconnaissance n'est pas systematique (souvenir de droit du travail...)
 
Pour ma part, pas trop de problemes, juste une traduction certifiee conforme (par l'ambassade de thailande a Paris) et c'est passe. Mais bon, il est vrai aussi que le diplome de pharmacien n'etait pas indispensable a mon activite.
 
je ne suis meme pas sur qu'il y ait des textes bien precis qui regissent ca. Les etudes (duree, contenu, tittre du diplome) etant assez differents entre les pays.
 
ici, Bac+4 = Bsc in pharm. sciences
Bac+5= Msc in pharm sciences (systeme anglo-saxon)


 
 :hello:  
 
bievenue chez toi, en effet se serais interresant de savoir comment se passe les études pharmaceutiques a l'etranger et les equivalence, vas falloir se renseigner!!!
 
up (déguisé)


Message édité par Hardbox le 03-02-2004 à 12:00:35
n°111294
kham
Le temps passe trop vite...
Posté le 04-07-2003 à 04:56:20  profilanswer
 

Hardbox a écrit :


 
 :hello:  
 
bievenue chez toi, en effet se serais interresant de savoir comment se passe les études pharmaceutiques a l'etranger et les equivalence, vas falloir se renseigner!!!
 
 [:djsix] (déguisé)


 
au fait, vous etes/sortez de quelles facs et faites quoi maintenant?
 
Pour ma part: fac de strasbourg, diplome en 99 option industrie, puis 3eme cycle marketing a Lyon.
Bosse a Bangkok dans la filiale thaie d'un groupe francais depuis 28 mois.
 
Un petit mot sur les specialisations possibles (et pratiquement indispensables...) si on veut faire de l'industrie serait aussi bienvenu. Je suis en vacances ce soir, mais des que j'ai le temps, j'essaierai de faire un petit topo sur la question si ca interesse. Vous en pensez quoi?
 
Il y a quelques annees (3-4 ans), il y avait un guide edite par je ne ais plus qui qui recensait les 3emes cycles accessibles au pharmacien, avec un panorama complet et une description des formations. Ca existe toujours?
 
pour ce qui est des etudes ici, je me renseigne a mon retour de France.

n°111314
vyse
Yaissssseee
Posté le 04-07-2003 à 08:08:51  profilanswer
 

:hello:  
 
ca m'intéresse ce topic  :love:  
 
je m'inscrit l'année prochaine en pharma  :D  
 
jpourrais faire envoyé spécial  :D .En tout cas tres bonne idée de topic merci  :jap:

n°112151
irulan
Posté le 04-07-2003 à 16:08:59  profilanswer
 

Sympa ce topic.
 
Bon je vais donner mon cursus :
 
Pharma Indus à Dijon, puis DEA Pharmacologie à Lyon puis DESS Informatique appliquée aux Sciences de la Vie à Paris. Passage de 3 ans en SSII, puis depuis un an chef de projet informatique Recherche en labo pharmaceutique.
 
En fait, les études de pharma fournissent un bon bagage général, assez orienté sciences de la Vie, mais qui manque un peu de visibilité pour les recruteurs de l'industrie. C'est pourquoi il est quasiment indispensable de compléter ses études de pharma par un diplôme de 3 ème cycle type DESS ou autre.
 
Sinon pour l'officine, ben la tendance à ce que j'en sais par des amis qui ont continué dans cette voie est plutôt une diminution de l'intérêt des étudiants pour cette branche (question des fonds nécessaires pour se lancer, ou du peu d'intérêt présenté à long terme par l'assistanat). De plus les marges ne sont plus ce qu'elles ont été par le passé, et avoir une officine requiert beaucoup plus de rigueur au niveau gestion qu'il y a quelques années...
 
Je ne connais pas trop la filière hospitalière, si quelqu'un veut donner des infos...


Message édité par irulan le 04-07-2003 à 16:10:33
n°112281
Mjules
Parle dans le vide
Posté le 04-07-2003 à 17:43:20  profilanswer
 

Je vais répondre pour hardbox et pour moi même (il complètera si besoin) :
 
on sort tout les 2 de Besançon, lui l'année dernière, moi de cette année.
Filière Officine avec un DEA chimie physique des interfaces en 6° année (possibilité d'équivalence) pour faire ensuite une thèse d'université, lui en chimie analytique et moi en chimie physique.
 
Le premier (et le 2° posts) seront complétés au fur et à mesure de nos idées et de vos interventions à tous avec d'autres infos sur les débouchés, des liens, des conseils...
 
A+  :hello:


Message édité par Mjules le 04-07-2003 à 17:43:57
mood
Publicité
Posté le 04-07-2003 à 17:43:20  profilanswer
 

n°112291
Caleb2000
You can't fool the fool
Posté le 04-07-2003 à 17:49:39  profilanswer
 

Ralala.
 
Je me souviens qu'apres mon BAC, j'ai failli faire des etudes de pharmas.  


---------------
Fucking Hostile •/ Bust up, Tune down, Sabb off... / Dead Sex on my tongue
n°112863
kusuryia
Posté le 05-07-2003 à 08:19:20  profilanswer
 

Si ca vous intéresse, en Belgique, les études durent 5 ans. 2 année de candidature + 3 années de licence. Le programme des cours est sensiblement identique au votre sauf qu'on fait le tt en un an de moins et que l'on ne possède pas le grade de docteur.
 
En Belgique toujours, ces dernières années il y a de plus en plus un désintéret de la part des étudiants pour cette filière. Les raisons sont évidemment le prix exorbitant d une officine, les horaires lourds et un salaire qui ne va pas toujours avec le statut quand on a un patron au dessus de soi. Pourtant il y a pénurie de pharmaciens actuellement, il faut parfois des mois à un pharmacien pour trouver qqun a engager.
 
Perso, m'étant embarqué un peu par hasard dans ces études, je me suis réorienté à la fin de la 3ème année vers une licence biomédicale correspondant plus à ce que je recherchais dans les sciences.
 
Voilà j espère que ces infos vous serviront

n°113100
Mjules
Parle dans le vide
Posté le 05-07-2003 à 16:53:06  profilanswer
 

:jap:  
 
Merci de ces précisions.


---------------
Celui qui pose une question est idiot 5 minutes. Celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie. |  Membre du grand complot pharmaceutico-médico-scientifico-judéo-maçonnique.
n°113639
irulan
Posté le 07-07-2003 à 09:09:14  profilanswer
 

Mjules a écrit :


on sort tout les 2 de Besançon, lui l'année dernière, moi de cette année.
Filière Officine avec un DEA chimie physique des interfaces en 6° année (possibilité d'équivalence) pour faire ensuite une thèse d'université, lui en chimie analytique et moi en chimie physique.


 
Ouh ben bon courage pour la suite, parce que la thèse et le milieu universitaire ne sont pas faciles, et qu'en plus la chimie n'offre pas beaucoup de débouchés en dehors de la fac en ce moment (et vu le nombre de postes :/)...
Vous vous destinez à quoi après la thèse ?

n°113645
Hardbox
Silent Spring
Posté le 07-07-2003 à 10:21:04  profilanswer
 

Irulan a écrit :


 
Ouh ben bon courage pour la suite, parce que la thèse et le milieu universitaire ne sont pas faciles, et qu'en plus la chimie n'offre pas beaucoup de débouchés en dehors de la fac en ce moment (et vu le nombre de postes :/)...
Vous vous destinez à quoi après la thèse ?


 
salut.
 
pour nos objectifs celui de mjules semble tres clair enseignement universitaire en pharma, toutefois je le laisse completer et argumenter. (le fait d'etre pharmacien à la base donne une bonne avance)
Pour ma part je suis plus reservé mon double cursus m'offre pas mal de débouchés potentiels R&D, controle qualité, labo des armées, police scientifique, recherche publique... Pour le moment l'universitaire m'attire de moins en moins. le fait que je travaille enormément sur chromato y est aussi pour beaucoup. Toutefois si je m'oriente vers la police scientifique je pense compléter mon cursus par le dess de criminalistique de lyon.
 
Mais clairement les études pharmaceutiques constitues une base sur laquelle il faut apporter une spécialisation. Sur ce point je suis 100% d'accord avec toi. Edit: pour faire autre chose que de l'officine.


Message édité par Hardbox le 07-07-2003 à 10:48:11
n°113646
vyse
Yaissssseee
Posté le 07-07-2003 à 10:27:15  profilanswer
 

donc en fait a ce que je vois c'est pas top de s'orienter vers l'officine (cursus le plus court donc)

n°113651
Hardbox
Silent Spring
Posté le 07-07-2003 à 10:47:15  profilanswer
 

Vyse a écrit :

donc en fait a ce que je vois c'est pas top de s'orienter vers l'officine (cursus le plus court donc)


 
je ne suis pas d'accord, certes l'officine n'est pas ma tasse de thé, mais la pratique officinal peut etre tres gratifiante. le rôle du conseil pharmaceutique et le controle de l'ordonnance est tres interesant.
Le pharmacien officinal est en bout de chaine du medicament il est en contact avec les patients les conseils, les orientes, les écoutes , il faut aimer le contact avec les gens.
A toi de voir ensuite si ça te plait ou non et d'orienter tes études en fonction. Je connais des pharma qui sont tres epanouis par cette pratique, il y a certes quelque contre-exemples qui regrette d'avoir choisi cette voie, mais les études pharmaceutiques propose un tel choix de débouchés qu'il faut etre difficile pour ne pas trouver son chemin.

n°113821
irulan
Posté le 07-07-2003 à 20:13:07  profilanswer
 

Le métier d'officinal peut certes être intéressante, à condition d'avoir la chance de tomber dans une pharmacie où le titulaire implique un peu ses assistants à la gestion de l'officine, et ne se contente pas comme c'est très (trop) souvent le cas de considérer ses assistants comme des vendeurs de boîtes :/
 
Maintenant je sais que l'officine serait une voie qui ne me déplairait pas à condition d'avoir un peu de responsabilité dans la gestion. L'autre moyen est d'avoir son officine mais pour l'instant les prix d'achat font que cette voie est inaccessible pour moi :/

n°113822
irulan
Posté le 07-07-2003 à 20:15:51  profilanswer
 

Un autre point pour répondre à Vyse : le cursus industrie avec 3ème cycle complémentaire n'est pas forcément plus long. En effet la 6ème année peut assez souvent être couplée à un DESS ou autre : la durée totale des études est alors de 6 ans comme officine.

n°114434
irulan
Posté le 09-07-2003 à 23:12:53  profilanswer
 

Up de soutien à ce post :)

n°114739
kham
Le temps passe trop vite...
Posté le 10-07-2003 à 21:59:51  profilanswer
 

une rapide note en ce qui concerne la filiere officinale.
 
l'interet porte par les etudiants depend aussi de l'interet qu'y mettent les enseignants...
 
A Strasbourg, l'officine etait clairement le parent pauvre de la pharma, alors qu'a Lyon (ou ma copine y a fait sa 6eme annee), l'interet des cours et des matieres enseignees est toute autre.
 
de toute facon, rien n'empeche le passage officine-industrie ou vice-versa, un 3eme cycle pour se specialiser et la difference de filiere n'apparait clairement plus (du moins dans les disciplines non techinques : affaires reglementaires, pharmacovigilance, marketing...)

n°118071
irulan
Posté le 24-07-2003 à 12:54:49  profilanswer
 

Up !

n°118507
kham
Le temps passe trop vite...
Posté le 28-07-2003 à 05:09:09  profilanswer
 

up :D

n°120126
irulan
Posté le 07-08-2003 à 11:10:28  profilanswer
 

A mon tour : up !
Y-a-t-il d'autres témoignages / question sur les études pharma, les débouchés ? Il n'y a pas quelqu'un qui bosse en officine ici ?

n°120135
vyse
Yaissssseee
Posté le 07-08-2003 à 12:02:09  profilanswer
 

moi tout ce que je peux vous dire, c'est que je viens de récupérer les cours de la fille qui a majoré l'an dernier  [:theblob].
 
La chuis en train de revoir la Galénique (interessant d'ailleurs  :jap: )

n°120216
kham
Le temps passe trop vite...
Posté le 08-08-2003 à 11:38:32  profilanswer
 

Irulan a écrit :

A mon tour : up !
Y-a-t-il d'autres témoignages / question sur les études pharma, les débouchés ? Il n'y a pas quelqu'un qui bosse en officine ici ?


ceux qui bossent en officine ont pas le temps de venir sur HFR en journee :D
et le soir, ils en ont tellement plein les pattes qu'ils peuvent plus surfer :D

n°120558
vyse
Yaissssseee
Posté le 11-08-2003 à 18:06:07  profilanswer
 

bon aller un ptit up et une tite question en même temps :D
 
vous savez si ya une équivalence si on a sa première année et qu'on part aux States?  :??:

n°120597
kham
Le temps passe trop vite...
Posté le 12-08-2003 à 12:33:33  profilanswer
 

Vyse a écrit :

bon aller un ptit up et une tite question en même temps :D
 
vous savez si ya une équivalence si on a sa première année et qu'on part aux States?  :??:  


je vois que t'as du fric :d
mon cousin qui habite aux states et qui a fait ses etudes a St-Louis (Missouri) s'est endette sur 7 ans pour ses etudes en pharma (5 ans).
pour l'equivalence, je sais pas.


Message édité par kham le 12-08-2003 à 12:34:01
n°120598
vyse
Yaissssseee
Posté le 12-08-2003 à 12:37:59  profilanswer
 

kham a écrit :


je vois que t'as du fric :d
mon cousin qui habite aux states et qui a fait ses etudes a St-Louis (Missouri) s'est endette sur 7 ans pour ses etudes en pharma (5 ans).
pour l'equivalence, je sais pas.


 
j'ai de la famille en californie ;)
 
mais bon de toute facon je me doute bien que ca va pas etre la joie , tout ce que je veux savoir c'est si ya une équivalence pour peut etre me lancer la dedans

n°120601
kham
Le temps passe trop vite...
Posté le 12-08-2003 à 12:47:47  profilanswer
 

Vyse a écrit :


 
j'ai de la famille en californie ;)
 
mais bon de toute facon je me doute bien que ca va pas etre la joie , tout ce que je veux savoir c'est si ya une équivalence pour peut etre me lancer la dedans  


il faut te renseigner aupres de la fac d'accueil californienne, c'est la seule qui pourra te dire, d'autant plus que je crois que c'est +/- laisse a l'appreciation des facs.

n°122826
Mjules
Parle dans le vide
Posté le 27-08-2003 à 11:49:34  profilanswer
 

:bounce:  
 
Bon, je viens de finir un remplacement en officine et c'est vraiment pas mon truc ;) ; je peux comprendre que certains aiment le contact avec le client mais alors je suis trop asocial pour ça.
 
Par contre, l'analyse des ordos ou les conseils, c'est quand même intéressant.,
 
A+


---------------
Celui qui pose une question est idiot 5 minutes. Celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie. |  Membre du grand complot pharmaceutico-médico-scientifico-judéo-maçonnique.
n°122831
vyse
Yaissssseee
Posté le 27-08-2003 à 12:33:32  profilanswer
 

ya aucun travail de préparation de médicaments alors?  :sweat:

n°122888
Mjules
Parle dans le vide
Posté le 27-08-2003 à 14:00:23  profilanswer
 

Comment ça ? Si tu parles de la réalisation des préparations magistrales (faite par la pharmacie), cette activité est actuellement très anecdotique.
 
La majorité du boulot se concentre sur la délivrance de spécialités prescrites, le conseil, et + ou - de parapharmacie. + si tu es titulaire, la gestion de l'officine (tiers-payant, facture... bref, un boulot de gérant d'entreprise).
 
Donc en fait, on fait plus beaucoup de préparations et pas mal de délivrance qu'il faut accompagner d'explication, de conseils, de vérification afin que le patient puisse prendre son médicament en toute confiance (et des fois, c'est vraiment pas évident ;) )
 
A+


---------------
Celui qui pose une question est idiot 5 minutes. Celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie. |  Membre du grand complot pharmaceutico-médico-scientifico-judéo-maçonnique.
n°122921
vyse
Yaissssseee
Posté le 27-08-2003 à 15:10:39  profilanswer
 

ah ok, en fait je parlais des "préparateurs" mais je dois avoir 150 ans de retard  :D  
 
sinon en effet, un pharmacien se doit de pouvoir conseiller les gens (avant le médecin souvent même)

n°123097
Mjules
Parle dans le vide
Posté le 28-08-2003 à 12:19:49  profilanswer
 

les préparateurs et préparatrices ne sont pas formés en fac de pharmacie ; c'est un apprentissage qui se fait sur 2 ans après le bac dans un CFA. Ils sont 3 semaines en officine et 1 semaine en cours, cela pendant 2 ans, sanctionné à la fin par un examen qui leur donne le Brevet Professionnel de préparateur.
 
Mon avis perso c'est que c'est pas une voie très gratifiante : tu fais grosso modo un boulot proche de celui du pharmacien mais sans le salaire et la reconnaissance. D'un autre côté, tu n'as pas de responsabilité pénale et tu ne peux pas diriger de pharmacie.


---------------
Celui qui pose une question est idiot 5 minutes. Celui qui n'en pose pas le reste toute sa vie. |  Membre du grand complot pharmaceutico-médico-scientifico-judéo-maçonnique.
n°123140
shiryu-
Posté le 28-08-2003 à 15:33:04  profilanswer
 

ca gagne bien apres les etudes de pharma ?
 
dc si g bien compris c pour devenir chercheur en fait , et non pas vendeur de medicaments ds une pharmacie.
 
elle est dure la 4e année , vs avez eu le temps de sortir en 4e année ?
 
 
edit : dsl pour ttes les questions , mais ca m interresse bcp


Message édité par shiryu- le 28-08-2003 à 15:36:27
n°123141
vyse
Yaissssseee
Posté le 28-08-2003 à 15:33:53  profilanswer
 

Shiryu- a écrit :

ca gagne bien apres les etudes de pharma ?
 
dc si g bien compris c pour devenir chercheur en fait , et non pas vendeur de medicaments ds une pharmacie  


 
ben non tu peux faire les 2 ;)

n°123963
kham
Le temps passe trop vite...
Posté le 01-09-2003 à 08:57:07  profilanswer
 

Shiryu- a écrit :

ca gagne bien apres les etudes de pharma ?
 
dc si g bien compris c pour devenir chercheur en fait , et non pas vendeur de medicaments ds une pharmacie.
 
elle est dure la 4e année , vs avez eu le temps de sortir en 4e année ?
 
 
edit : dsl pour ttes les questions , mais ca m interresse bcp


tout depend du boulot que tu as apres.  
 
si tu te diriges vers l'officine (et ce n'est pas que vendre des medicaments...), tu as deux solutions:
- soit tu es titulaire, et la, tout depend de comment marche ton officine
- soit tu es assistant, et tu touches un salaire fixe. Le salaire minimum n'est pas tres eleve quand tu es debutant (y a 3 ans, c'etait vers 80F/heure, brut hors prime d'anciennete), le plus haut bareme etant vers 120-130F/heure).
 
si tu te diriges vers l'industrie (specialisation en 3eme annee a Strasbourg), il y a une multitude de metiers differents, et les salaires sont trop divers pour te donner une valeur.  
 
Pour le marketing (c'est ma branche), tu debutes aux alentours de 40 keuro (+/- 15% en general, avec des pics selon tes diplomes et competences). A savoir que de nos jours, une specialisation via un 3eme cycle est fortement recommande pour aller en industrie.
 
Tu as aussi la voie de l'internat (bac+9) avec un concours a passer fin 5eme annee. Selon tes voeux et ton classement, 4 choix (biologie, pharmacie hospitaliere, recherche, pharamcie specialisee).
C'est pas ma voie, donc je ne veux pas raconter trop de conneries :D
 
Une autre voie encore: tu peux passer un DEA en 5eme annee, et faire de la recherche pour aboutir a une these d'universite (bac+9) qui te donne le titre glorieux de Docteur (ou PhD) en "ta specialite" (y a une multitude de disciplines qui sont ouvertes).
 
Le diplome de docteur en pharmacie est un diplome unique, et tu peux en theorie passer d'un domaine a l'autre sans probleme (excepte les regimes speciaux a Bac+9 qui sont reserves aux titulaires de ces diplomes):  
Officine <=> Industrie
Internat ou PhD=>Industrie, Officine

n°124203
kham
Le temps passe trop vite...
Posté le 02-09-2003 à 04:34:01  profilanswer
 

heleneve a écrit :

j'ai fais pharmacie, mais je ferais pas de commentaires parceque je vais pas dans le sens ou tu vas!à part si t'es dans la recherche, t'es jamais que vendeur de médicaments/commerçant.
 


et tu fais quoi maintenant?
 
en officine, une grande partie des pharmaciens doivent effectivement "vendre des medicaments" (pour les assistants) ou etre des "commercants" (pour les titulaires).
 
Mais bon, pour un titulaire, si son officine ne tourne pas et il fait tout simplement faillite [:spamafote].
La profession de pharmacien etant a la croisee des professions liberales, commercantes et de sante, la gestion d'une officine n'a rien a voir avec celle d'une association caritative...et supporte au moins les memes contraintes que n'importe quelle profession dans ces 3 branches.
 
Ceci dit, il est vrai que certains titulaires en oublient le cote sante pour se consacrer un peu trop a la gestion. Mais bon, ils ont leurs assistants pour cela.
Pour ce qui est des assistants, le metier est AMHA tres ingrat. Tu as des responsabilites legales, des connaissances acquises au cours de 6 ans d'etudes superieures pour finalement :
- servir de larbin a ton titulaire (dans le pire des cas)
- etre vu comme un simple "distributeur de boites".
 
Bof...
 
Pour les autres metiers de la pharmacie (et je ne te rappellerai pas que les etudes de pharmacie ouvrent la voie a un grand nombre de debouches), je ne vois pas en quoi ca s'apparente a un commercant:
- internat: pharmacie hospitaliere, laboratoire d'analyse biologiques et medicales
- fonction publique: inspecteur en pharmacie, pharmacien conseil a la secu
- industrie, dans le prive: tout type de secteur avec en vrac:

  • Production
  • affaires reglementaires
  • assurance qualite
  • R&D  
  • marketing
  • vente
  • bio-informatique
  • pharmacovilance


et j'en passe, la liste pouvant s'etendre a l'infini...
 
- et effectivement, dans la recherche, comme tu l'as cite.
 
edit: ortho

Message cité 1 fois
Message édité par kham le 02-09-2003 à 04:36:29
n°124221
heleneve
There's no place like127.0.0.1
Posté le 02-09-2003 à 10:40:40  profilanswer
 

Hardbox a écrit :


Les études :love:  :
 
Les études de pharmacie durent 6 ans
 
Elles sont divisées en 3 cycles :
1° et 2° années, l'enseignement est plutôt généraliste et éclectique avec des matières aussi diverse que la chimie organique, la chimie physique, chimie analytique, biophysique, biochimie, physiologie, biologie cellulaire et animale, botanique?


 
 :love:


Message édité par heleneve le 20-07-2011 à 18:15:19
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  349  350  351  352  353  354
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Emploi & Etudes
  Etudes / Orientation

  [topic unique] Pharmacie : Bureau des pleurs. Prenez votre ticket

 

Sujets relatifs
Etudes vétérinaireNiveau d'études et salires pieufffffffff
Problème serieux questions études ...ratage en coursBts Cpi topic des admis, et non admis!
[Topic officiel] Résultats Prépas!Les etudes de medecine
[Canada/Montreal] Tout savoir sur les etudes la basune petite question a propos des etudes apres le bts ig....
[USA] Faire ses études aux Etats-Unis.... Comment ?? 
Plus de sujets relatifs à : [topic unique] Pharmacie : Bureau des pleurs. Prenez votre ticket



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR