Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1992 connectés 

 


 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  504  505  506  507  508  509
Page Suivante
Auteur Sujet :

Une petite histoire de MBA

n°5015463
SchoZer
Posté le 17-10-2017 à 18:40:25  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
Question, simple curiosité:  
 
- Quid des possibilités d'entrer dans un top MBA (Insead ciblé, éventuellement LSE ou d’autres tier1-2) pour un profil comme le mien ?
 
30 ans, école ingé groupe C+MS parisienne, notes de merde en ingé (fin de classement) et moyennes+ en MS (réveil/prise de conscience tardive, mon but étant alors de kiffer plus que de bosser, tant que je ne retapais pas d’année)
4 ans de conseil en strat dans boutique reconnue pour les due dil, avec évolutions régulières, un transfert dans un bureau à l’international et diverses responsabilités au sein du cabinet (formation, recrutement, etc.)
1 an de conseil en strat dans un MBB
1 an dans une structure étatique liée à l’innovation française à accélérer les deals dans la french tech.
Pour le reste, quelques activités extra scolaires (aide au dev de startups sortant de mon école d’ingé, suivi occasionnel et aide des deux asso étudiantes que j’ai co-créé lorsque j’étais étudiant, + hobbies perso), double culture – mais arrivé jeune en France, parle 3 langues
 
En supposant un ~700 au GMAT, et en faisant les dossiers minutieusement, se retrouver à l’INSEAD, ca vous semble : impossible / peu probable/ possible / probable / très probable / >95% de chances
 
Je me dis que le faire maintenant, c’est un peu le dernier moment ou je pourrais le faire (après, je serai trop vieux).

mood
Publicité
Posté le 17-10-2017 à 18:40:25  profilanswer
 

n°5015470
barth95
Posté le 17-10-2017 à 19:24:18  profilanswer
 

Tiens.. j'avais pas suivi le dernier rebondissement :)

n°5015473
mlolmgrmbl
Posté le 17-10-2017 à 20:43:26  profilanswer
 

SchoZer a écrit :

Question, simple curiosité:  
 
- Quid des possibilités d'entrer dans un top MBA (Insead ciblé, éventuellement LSE ou d’autres tier1-2) pour un profil comme le mien ?
 
30 ans, école ingé groupe C+MS parisienne, notes de merde en ingé (fin de classement) et moyennes+ en MS (réveil/prise de conscience tardive, mon but étant alors de kiffer plus que de bosser, tant que je ne retapais pas d’année)
4 ans de conseil en strat dans boutique reconnue pour les due dil, avec évolutions régulières, un transfert dans un bureau à l’international et diverses responsabilités au sein du cabinet (formation, recrutement, etc.)
1 an de conseil en strat dans un MBB
1 an dans une structure étatique liée à l’innovation française à accélérer les deals dans la french tech.
Pour le reste, quelques activités extra scolaires (aide au dev de startups sortant de mon école d’ingé, suivi occasionnel et aide des deux asso étudiantes que j’ai co-créé lorsque j’étais étudiant, + hobbies perso), double culture – mais arrivé jeune en France, parle 3 langues
 
En supposant un ~700 au GMAT, et en faisant les dossiers minutieusement, se retrouver à l’INSEAD, ca vous semble : impossible / peu probable/ possible / probable / très probable / >95% de chances
 
Je me dis que le faire maintenant, c’est un peu le dernier moment ou je pourrais le faire (après, je serai trop vieux).


 
Y'a un MBA à LSE ? Tu veux dire LBS, à moins que tu parles du Trium (mais c'est un Exec, donc contradictoire avec ton dernier point).  
 
Beau parcours sinon. Je pense que c'est très jouable pour l'INSEAD, en tout cas concernant l'xp + background académique (même si certains ici diront le contraire : on a vu pire comme profil). En revanche, que vas-tu dire dans les essays ? Tu as déjà une belle expérience / as déjà bossé en MBB. Que va t'apporter le MBA, à part la ligne sur le CV ?
 

Citation :

Je me dis que le faire maintenant, c’est un peu le dernier moment ou je pourrais le faire (après, je serai trop vieux)


 
Bullshit, il y a des gens de 35 ans + à l'INSEAD, true story (pas en Exec).


Message édité par mlolmgrmbl le 17-10-2017 à 20:48:07
n°5015531
SchoZer
Posté le 18-10-2017 à 09:54:23  profilanswer
 

Oui LBS pardon.
L'apport du MBA: acquérir des compétences en finance et un réseau pour aller en PE par exemple (large venture, ca commence à se dessiner en France, ou LBO small-mid cap)
Par ailleurs, quelques MBB prennent aussi 1-2 ans pour faire un MBA et reviennent dans leur cab par la suite.
 
Ma crainte serait plutôt que mes notes académiques me bloquent... (si l'age impacte peu)
Merci pour le retour ;)


Message édité par SchoZer le 18-10-2017 à 09:55:57
n°5015532
SchoZer
Posté le 18-10-2017 à 09:56:22  profilanswer
 

barth95 a écrit :

Tiens.. j'avais pas suivi le dernier rebondissement :)


 
Simple réflexion pour l'instant ;)

n°5015630
PJ IRL
Posté le 18-10-2017 à 18:42:26  profilanswer
 

De ma propre expérience limitée (je suis entrain de finaliser ma candidature R2 Insead) - Schozer, je pense que LBS/Insead sont carrément jouables. LBS pourrait potentiellement mieux te convenir si tu souhaites effectivement switcher en PE.
 
Le problème c'est effectivement l'âge - même si y'a pas mal de >30 ans, dans le quota "français / consulting strat", c'est déjà plus compliqué!

n°5015634
visiteur d​u futur
On est quel futur déjà ?
Posté le 18-10-2017 à 19:27:54  profilanswer
 

Pour être passé par là il y a peu, mon éclairage est un peu moins enthousiaste :/

 

De mon point de vue, tu es sur du 50%. C'est déjà pas mal.

 

Plusieurs paramètres :

  • ton âge : tu es limite. Oui il y a des gars de 35ans et ce sont des putain d'exception avec du très lourd en profil pour contrebalancer. Si tu rentres en R2 pour septembre 2018 tu sortiras de programme à 32ans voire plus.
  • ton projet : pourquoi faire un mba à 30ans ? Après un joli parcours pro qui rattrape des études sans relief? Alors que tu as fait du MBB + du startup ? Ça ne saute pas aux yeux et si tu veux faire de la finance, la justification a intérêt à être irréprochable
  • ton profil académique : faible. Un 700 ne suffira pas ou à peine imho. Tes exp pro sont intéressantes mais pas forcément4 beaucoup plus que les hordes de MBB plus jeunes qui ont commencé jeunes


Tu as des chances oui, mais ta candidature n'est pas aisée. R2 arrive très très vite, alors les essays et les reco seront primordiaux.

 

Mais,50% c'est pas mal alors fonce, fonce fonce et donne toi à 300% !  On t'aidera au mieux ;)

 

Mp si tu veux des détails spécifiques sur l'Insead


---------------
"Actually, doing things get you fired. In fact, i'm writing a book on this very phenomena." "Really, you're writing a book ?" "No because that would be DOING something, aren't you listening ?!"
n°5015673
ChapterXXI
Posté le 19-10-2017 à 01:10:17  profilanswer
 

Ex insead ici : je dirais 95% de chances ou presque (en tt cas très probable) sur la base de ton background, évidemment en imaginant que les essais et le reste du dossier suivent...
 
N'hésite pas si tu veux discuter, écris-moi en MP.


Message édité par ChapterXXI le 19-10-2017 à 01:13:26
n°5015677
Lanthane
Posté le 19-10-2017 à 02:45:23  profilanswer
 

Ex Insead ici aussi. Je dirais 70% de chance. Je suis d'accord sur les points evoques au dessus. Un point super important pour l'Insead en particulier et dont tu n'as pas parle il me semble est le facteur multicutlurel, XP a l'etranger.
 
Tu as vecu ou bosse hors de France?
 
Bon courage en tous cas et MP si besoin d'aide!

n°5015734
spotless
Source: POOMA
Posté le 19-10-2017 à 13:18:01  profilanswer
 

Ex Insead ici aussi (vieux de la vieille). De mon temps, un profil pareil n’aurait jamais été admis.  [:adodonicoco]  
 
Je plaisante. L’âge et le curriculum sont clairement les points faibles (mais ils sont plutôt coulants avec les français sur la formation, jamais compris pourquoi), le reste passe mais faudra bétonner le projet. Avec des motivations faiblardes ce sera facile pour l’AdCom de trouver des raisons pour un reject. Je dirais 60%.


---------------
"I love talking about nothing. It is the only thing I know anything about" (Oscar Wilde).
mood
Publicité
Posté le 19-10-2017 à 13:18:01  profilanswer
 

n°5015844
visiteur d​u futur
On est quel futur déjà ?
Posté le 19-10-2017 à 18:16:02  profilanswer
 

Ce repaire d'anciens :) il ne manque que Oski :o
J'ai peut-être un biais mais le 95% de chance "in" me semble vraiment irréaliste

 

Les anciens, puisque vous êtes là, ça vous dirait de partager votre experience "post-mba " ?

 

Votre carrière a eu l'évolution que vous souhaitez? Notamment ceux qui ont changé de métier par la suite ?
 Financièrement vous avez rentabilisé?
Et au final, qu'est ce qui aura le plus important pour vous ? :)


---------------
"Actually, doing things get you fired. In fact, i'm writing a book on this very phenomena." "Really, you're writing a book ?" "No because that would be DOING something, aren't you listening ?!"
n°5015883
spotless
Source: POOMA
Posté le 19-10-2017 à 21:56:29  profilanswer
 

visiteur du futur a écrit :

Ce repaire d'anciens :) il ne manque que Oski :o
J'ai peut-être un biais mais le 95% de chance "in" me semble vraiment irréaliste  
 
Les anciens, puisque vous êtes là, ça vous dirait de partager votre experience "post-mba " ?
 
Votre carrière a eu l'évolution que vous souhaitez? Notamment ceux qui ont changé de métier par la suite ?
 Financièrement vous avez rentabilisé?  
Et au final, qu'est ce qui aura le plus important pour vous ? :)


Ça marchera mieux avec des questions plus larges encore ;)
 
En ce qui me concerne: oui, oui, oui, l’étiquette et la crédibilité que cela donne dans beaucoup de situations. Mais pour moi mon MBA et mes deux ans de conseil en strat forment un tout inséparable.

Message cité 1 fois
Message édité par spotless le 19-10-2017 à 22:01:45

---------------
"I love talking about nothing. It is the only thing I know anything about" (Oscar Wilde).
n°5015895
mlolmgrmbl
Posté le 19-10-2017 à 23:24:39  profilanswer
 

Citation :

  • ton profil académique : faible. Un 700 ne suffira pas ou à peine imho.


C'est un peu dur, non ? J'ai surtout du mal à comprendre en quoi le seul critère académique peut (pourrait) avoir une telle influence. Il faudrait le relever par un GMAT 730+ ? Sans troller, il y a quand même un paquet de personnes à l'INSEAD avec un profil pas stellar du tout sur le plan académique, il me semble. Il n'y a qu'à voir sur LinkedIn, on trouve facilement des EFREI + Conseil IT + INSEAD, c'est dire !

n°5015922
visiteur d​u futur
On est quel futur déjà ?
Posté le 20-10-2017 à 08:28:35  profilanswer
 

spotless a écrit :


Ça marchera mieux avec des questions plus larges encore ;)

 

En ce qui me concerne: oui, oui, oui, l’étiquette et la crédibilité que cela donne dans beaucoup de situations. Mais pour moi mon MBA et mes deux ans de conseil en strat forment un tout inséparable.

 

J'avoue :D

 

Ok, plus précisément alors :

  • si tu étais en strat' avant, as tu noté une vraie différenciation entre toi et ceux qui ont continué sans mba ?
  • financièrement : quel % en plus après mba ? (Et/ou quel grade ? si pertinent)
  • Exit opportunity : un plus véritable? Quels secteurs/métiers?


Merci déjà pour ton précédent retour ;)


---------------
"Actually, doing things get you fired. In fact, i'm writing a book on this very phenomena." "Really, you're writing a book ?" "No because that would be DOING something, aren't you listening ?!"
n°5015923
visiteur d​u futur
On est quel futur déjà ?
Posté le 20-10-2017 à 08:39:28  profilanswer
 

mlolmgrmbl a écrit :

Citation :

  • ton profil académique : faible. Un 700 ne suffira pas ou à peine imho.


C'est un peu dur, non ? J'ai surtout du mal à comprendre en quoi le seul critère académique peut (pourrait) avoir une telle influence. Il faudrait le relever par un GMAT 730+ ? Sans troller, il y a quand même un paquet de personnes à l'INSEAD avec un profil pas stellar du tout sur le plan académique, il me semble. Il n'y a qu'à voir sur LinkedIn, on trouve facilement des EFREI + Conseil IT + INSEAD, c'est dire !

 

Tu as une idée des proportions? Je serai curieux de savoir si on parle de 5% ou de 25%

 

Dans le cas de Schozer, je vois ça comme un tout : tu cumules son âge + profil académique et ça fait des points en moins. Un 700 ne lui en fera pas gagner, donc mieux vaut viser plus.

 

Après, c'est son projet et ses essays qui détermineront un maximum la candidature.

 

Un : "je veux faire du PE" n'est pas assez différenciant à mon sens


---------------
"Actually, doing things get you fired. In fact, i'm writing a book on this very phenomena." "Really, you're writing a book ?" "No because that would be DOING something, aren't you listening ?!"
n°5015924
spotless
Source: POOMA
Posté le 20-10-2017 à 08:51:19  profilanswer
 

visiteur du futur a écrit :


 
J'avoue :D
 
Ok, plus précisément alors :

  • si tu étais en strat' avant, as tu noté une vraie différenciation entre toi et ceux qui ont continué sans mba ?
  • financièrement : quel % en plus après mba ? (Et/ou quel grade ? si pertinent)
  • Exit opportunity : un plus véritable? Quels secteurs/métiers?


Merci déjà pour ton précédent retour ;)


  • Je n’étais pas en conseil avant.  
  • Salaire pre-MBA / a la sortie: +40%. Pre-MBA / a 5 ans: +133%. Pre-MBA / a dix ans: +270%. (Uniquement sur le fixe).  
  • Dans mon job actuel, conseil + MBA sont un must mais j’avoue que c’est rare. Mon patron a le même profil que moi. Secteur: PE.

Message cité 2 fois
Message édité par spotless le 20-10-2017 à 08:52:16

---------------
"I love talking about nothing. It is the only thing I know anything about" (Oscar Wilde).
n°5015954
ChapterXXI
Posté le 20-10-2017 à 10:31:24  profilanswer
 

Je me permets de moduler ce qui est écrit ci-dessus concernant l'âge :
La moyenne d'âge à l'INSEAD est de 29 ans, et pour contrebalancer le bataillon de consultants MBB dans chaque promo - qui ont généralement de 25 à 30 ans, il y a un nombre non négligeable de trentenaires. Les Français sont très souvent dans la partie droite de la gaussienne à ce sujet, cela doit tenir à notre système d'enseignement supérieur particulier. Pour info, je suis rentré à l'école à 32 ans et dans mon intake, les plus de 32 ans représentaient 15% des effectifs soit environ 75 personnes. J'ai pas mal discuté de ce sujet avec des alumni et des AdComs avant de postuler et l'école cultive vraiment cet aspect "plus expérimenté".
My 2 cents : aucun biais négatif sur l'âge, surtout pas à 30 ans.  
 
Sur le reste (et notamment la candidature de Schozer) :  
- je plussoie la remarque de mlol sur le GMAT : l'école n'a jamais été inflationniste sur le sujet (et c'est bien je trouve). Un bon 700 n'est pas un score à faire rougir à l'INSEAD, surtout que l'école sait que la plupart des candidats ne sont pas des english native speakers. Y'a quand même grosso modo 50% des gens par promo qui ont moins de 700 en moyenne. C'est peut-être un peu moins vrai ces dernières années avec le boost marketing du #1 ranking du FT qui aurait fait bondir le nombre de candidatures de 60% (chiffre à prendre avec des pincettes, c'est tjrs untel qui l'a entendu d'untel qui aurait parlé à un directeur des admissions bourré à une soirée...).
Je dirais en plus qu'avec un profil ingé frenchie + consulting comme celui de Schozer, la partie Quant sera moins regardée par les Adcoms car cet aspect de la candidature est déjà plus ou moins validée.
Après on va pas se mentir, un 730+ ne fait jamais de mal !! Surtout si c'est pour compenser un curriculum que certains jugent faibles. Mais imho, le parcours pro rattrape largement.
 
- Le projet pro dans la candidature : je dirais que l'école cherche des projets ambitieux mais réalisables. Elle cherche surtout à soigner ses stats et ne veut pas de candidat ultra rigide qui a un plan fixé et trop dur à atteindre. Donc c'est une marque d'intelligence que de comprendre ça et de vendre un projet pro post-MBA qui soit cohérent et réaliste. Mais pour moi, ça ne va pas bcp plus loin... tout le monde sait qu'on change d'avis 20 fois pendant l'année, que bcp iront en consulting même s'ils s'étaient jurés mordicus qu'ils vendraient leur mère avant de faire ça en début d'année etc...
A mon sens, les essays sur son parcours pro et surtout perso, autrement plus personnels, sont beaucoup beaucoup plus importants dans la candidature.
 
- la partie internationale et cultural diversity est effectivement un gros point pour l'INSEAD et à soigner dans ses essays !
 
Allez, je retourne à ma DD...
 

n°5015955
SchoZer
Posté le 20-10-2017 à 10:35:21  profilanswer
 

Merci à vous tous pour vos avis / conseils. !
 
Pour te répondre, Lanthane, j'ai vécu qq mois au moyen orient dans le cadre d'un échange + ai travaillé sur des missions aux US, Europe de l'ouest, ME, Afrique du nord et de l'ouest, mais sans / avec peu de déplacements (kick-off, restitution, et plus rarement, qq jours sur place). J'ai une double culture (et double nationalité), mais je n'ai jamais travaillé dans le pays / la zone en question, faute d'opportunités intéressantes.
 
Je me prends un peu de temps pour réfléchir (c'est tout de même un investissement, en temps et argent), mais c'est possible que je candidate à l'INSEAD ou LBS  
Je vous tiendrai au courant et vous contacterai pour certains si c'est le cas ;)


Message édité par SchoZer le 20-10-2017 à 10:38:27
n°5015973
PJ IRL
Posté le 20-10-2017 à 11:12:14  profilanswer
 

Bon à part sterns la page d'avant et potentiellement SchoZer, personne d'autre est en process de candidature en ce moment?

n°5015983
fulcanelli​75116
Posté le 20-10-2017 à 11:38:17  profilanswer
 

spotless a écrit :


  • Je n’étais pas en conseil avant.  
  • Salaire pre-MBA / a la sortie: +40%. Pre-MBA / a 5 ans: +133%. Pre-MBA / a dix ans: +270%. (Uniquement sur le fixe).  
  • Dans mon job actuel, conseil + MBA sont un must mais j’avoue que c’est rare. Mon patron a le même profil que moi. Secteur: PE.


Imho tant qu'on y est ca serait plus 'impactful' de donner les salaires en quantum, parce que le +270% a pas tout a fait la meme signification en commencant a 35k vs 100k  :jap:

n°5015987
spotless
Source: POOMA
Posté le 20-10-2017 à 11:44:40  profilanswer
 

fulcanelli75116 a écrit :


 
Imho tant qu'on y est ca serait plus 'impactful' de donner les salaires en quantum, parce que le +270% a pas tout a fait la meme signification en commencant a 35k vs 100k  :jap:


Oui oui, puis aussi la boîte où je bosse, mon CV en PDF, et ma dernière déclaration d’impôts hein.
 
De toutes façons vu que le salaire d’un consultant post-MBA en conseil est une donnée quasi publique, c’est pas hyper difficile d’inférer les autres valeurs...


Message édité par spotless le 20-10-2017 à 11:44:59

---------------
"I love talking about nothing. It is the only thing I know anything about" (Oscar Wilde).
n°5016026
otaivz
chut :p
Posté le 20-10-2017 à 13:40:16  profilanswer
 

Moi je trouve surtout inquiétant que le salaire moyen de sortie de l'Insead en France (85k de fixe) n'ait quasiment pas bougé depuis que je monitore cet indicateur ...

n°5016027
visiteur d​u futur
On est quel futur déjà ?
Posté le 20-10-2017 à 13:41:01  profilanswer
 

ChapterXXI a écrit :

Je me permets de moduler ce qui est écrit ci-dessus concernant l'âge :
La moyenne d'âge à l'INSEAD est de 29 ans, et pour contrebalancer le bataillon de consultants MBB dans chaque promo - qui ont généralement de 25 à 30 ans, il y a un nombre non négligeable de trentenaires. Les Français sont très souvent dans la partie droite de la gaussienne à ce sujet, cela doit tenir à notre système d'enseignement supérieur particulier. Pour info, je suis rentré à l'école à 32 ans et dans mon intake, les plus de 32 ans représentaient 15% des effectifs soit environ 75 personnes. J'ai pas mal discuté de ce sujet avec des alumni et des AdComs avant de postuler et l'école cultive vraiment cet aspect "plus expérimenté".
My 2 cents : aucun biais négatif sur l'âge, surtout pas à 30 ans.

 


 

J'ai aussi eu ce type de discours avant de postuler, histoire de pas faire tout le process pour rien si c'était mort d'avance : peu ou prou le même discours

 

En revanche à l'entretien oral, changement à 180° :o  j'avais pourtant un.sacré nombre de cases qui marchaient (et je peux les détailler de nouveau au besoin).
Mais l'adcom s'est focalisé sur mon âge avec un beau "vous aurez 34 ans en sortie de programme, quasi 35ans. Ça devient trop vieux"

 

Avec le recul, il n'avait pas forcément tort, mais bon merci la discussion constructive...  J'avais pas conscience que ma carrière serait finie à cet âge, surtout pour évoluer vers d'autres métiers et secteurs.

 

On va être franc, je l'ai pas forcément très bien digéré :o même si aujourd'hui j'ai réalisé le move professionnel que je souhaitais.

 

Bref, l'âge c'est un critère et passé 30ans la logique d'admission est différente. Pour en revenir à Schozer, il faut qu'il en soit conscient


---------------
"Actually, doing things get you fired. In fact, i'm writing a book on this very phenomena." "Really, you're writing a book ?" "No because that would be DOING something, aren't you listening ?!"
n°5016046
ChapterXXI
Posté le 20-10-2017 à 14:41:27  profilanswer
 

Agree to disagree ! ☺️

n°5016131
visiteur d​u futur
On est quel futur déjà ?
Posté le 21-10-2017 à 10:32:24  profilanswer
 

spotless a écrit :


  • Je n’étais pas en conseil avant.
  • Salaire pre-MBA / a la sortie: +40%. Pre-MBA / a 5 ans: +133%. Pre-MBA / a dix ans: +270%. (Uniquement sur le fixe).
  • Dans mon job actuel, conseil + MBA sont un must mais j’avoue que c’est rare. Mon patron a le même profil que moi. Secteur: PE.


Chouette retour :)  c'est sympa merci.  

  
ChapterXXI a écrit :

Agree to disagree ! ☺️

 

Ça me va ;)

 

Et du coup,  tu serais intéressé pour nous partager ton retour de post MBA Insead, comme l'a fait Spotless ?


---------------
"Actually, doing things get you fired. In fact, i'm writing a book on this very phenomena." "Really, you're writing a book ?" "No because that would be DOING something, aren't you listening ?!"
n°5016132
ChapterXXI
Posté le 21-10-2017 à 10:58:01  profilanswer
 

visiteur du futur a écrit :


Et du coup, tu serais intéressé pour nous partager ton retour de post MBA Insead, comme l'a fait Spotless ?


 
Avec plaisir...dans quelque temps ! J'en suis sorti il y a seulement quelques mois de cela, mon recul est forcément très limité...  

n°5016148
visiteur d​u futur
On est quel futur déjà ?
Posté le 21-10-2017 à 13:15:07  profilanswer
 

On peut comprendre ça ;)

 

Tu as changé de secteur finalement ou tu es resté où tu étais ?


---------------
"Actually, doing things get you fired. In fact, i'm writing a book on this very phenomena." "Really, you're writing a book ?" "No because that would be DOING something, aren't you listening ?!"
n°5016269
ChapterXXI
Posté le 23-10-2017 à 09:54:10  profilanswer
 

visiteur du futur a écrit :

On peut comprendre ça ;)
Tu as changé de secteur finalement ou tu es resté où tu étais ?


 
Complètement changé de voie...stage en fonds depuis la sortie du programme et je commence en MBB dans quelques semaines... rien de très original :)

n°5016287
pyjaman08
Posté le 23-10-2017 à 11:27:11  profilanswer
 

Donc il est possible d'aller en MBB sans avoir fait son stage de MBA chez eux ? Est-ce beaucoup plus compliqué ?
En règle générale, quel est le taux de gens qui veulent faire du MBB et qui n'en ont aucun des 3 à la sortie de l'INSEAD ?

n°5016292
spotless
Source: POOMA
Posté le 23-10-2017 à 12:01:11  profilanswer
 

pyjaman08 a écrit :

Donc il est possible d'aller en MBB sans avoir fait son stage de MBA chez eux ? Est-ce beaucoup plus compliqué ?
En règle générale, quel est le taux de gens qui veulent faire du MBB et qui n'en ont aucun des 3 à la sortie de l'INSEAD ?


1) oui bien sur
2) la réponse est archi variable selon a) les années et b) les géographies. Plus facile de décrocher une offre à Dubai ou à Casablanca qu’en Europe de l’Ouest ou aux US.


---------------
"I love talking about nothing. It is the only thing I know anything about" (Oscar Wilde).
n°5017413
remroc
Posté le 29-10-2017 à 22:34:23  profilanswer
 

C est pas possible, il tourne encore ce post ?

n°5017418
otaivz
chut :p
Posté le 30-10-2017 à 06:29:38  profilanswer
 

remroc a écrit :

C est pas possible, il tourne encore ce post ?

 

Oui :o

 
Spoiler :

Un peu comme tassör  [:haha carton rouge]


Message édité par otaivz le 30-10-2017 à 06:29:52
n°5017595
Ticliticli​c
Posté le 31-10-2017 à 09:21:22  profilanswer
 

Bonjour,

 

Je suis un jeune actuaire (mathématicien des assurances, 2 ans xp pro) de 25 ans, je me renseigne pour l'avenir.

 

En gros mon travail consiste à concevoir et à exploiter des modèles mathématiques qui estiment les flux de primes et de sinistrés futurs sur l'ensemble des périmètres que l'on peut imaginer en assurance.
J'aime beaucoup ce que je fais et ne me vois pas quitter le monde de l'assurance (d'autant plus que ma formation correspond à cela...). Mais j'aimerais bien, après quelques années de technique, donner un autre tournant à ma carrière, plutôt orientée management puis direction (typiquement un poste de directeur des risques ou de directeur de la souscription d'une grosse compagnie d'assurance). Dans un pays dont l'économie n'est pas trop libérale (c'est mon côté gaucho, j'estime qu'au-delà d'un certain salaire il faut fortement taxer... bon faut pas que ce soit le Vénézuéla ou la Corée du Nord évidemment mais pas non plus les USA, disons que la France me convient très bien).

 

Donc pas de M&A, de PE ou de consulting pur (mais pourquoi pas du courtage ?), je ne me vois pas non plus travailler plus de 55/60h par semaine sur le long terme (comprendre : je suis du genre sérieux et volontaire au travail mais, si je peux bosser nettement plus sur trois ou quatre ans, faut pas que ça soit trop long). Pas ouf sur le côté international non plus, un poste en France me conviendrait parfaitement mais pour autant je ne suis pas réticent aux déplacements à l'étranger. Je vois plutôt le MBA comme un tremplin pour m'aider à devenir cadre de direction. Mais je ne veux vraiment pas faire de la finance de marché, je vois plutôt le côté finance d'entreprise et management de la formation. L'idéal serait de jongler entre la maîtrise technique de l'activité d'assurance et le management d'entreprise à un bon niveau.

 

Niveau formation rien de spécial : j'ai fait une bonne prépa, une école d'actuariat bien réputée mais sans plus avec des notes pour le moins aléatoires (j'ai validé ma dernière année avec 15 mais l'avant-dernière avec tout juste 10 aux rattrapages) selon les matières : des 17+ pour ce qui m'intéressait vraiment (genre modèles probabilistes, réassurance...) et des sales notes pour les matières qui ne m'intéressaient pas du tout (finance de marché par exemple). Quelques partiels que j'ai majoré ou fini deuxième de promo. J'ai fini dans le top 20% de la promo. Disons que les études m'ennuyaient, j'avais envie de travailler et j'ai beaucoup remonté en notes après mon premier stage.
J'ai un bon anglais, il faudrait que je passe un peu plus de temps à l'entretenir.

 

J'ai donc plusieurs questions. Est-ce que le MBA (si possible en part time) peut correspondre à mes aspirations ? J'ai vu des MBA spécialisés dans le monde de l'assurance (par exemple le MBA de Dauphine), ça vaut quoi ? Ce serait plutôt à horizon 3/4/5 ans, je m'y prends assez tôt.

 

Merci d'avance, et bonne journée à vous !


Message édité par Ticliticlic le 31-10-2017 à 09:22:20
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  504  505  506  507  508  509
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Grosse SSI VS petite SSI, les grosses pas si mal que caMBA Harvard
Petite question pour les étudiants SrcQuel MBA choisir en France ?
photo a identifier en histoire>>> Entrer en MBA à l’ESG ? <<<
MBA à l'ESGhistoire
composition en histoireQuestions d'ordre général sur les MBA!
Plus de sujets relatifs à : Une petite histoire de MBA



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR