Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1579 connectés 

 

 

Quelle est la meilleure formation à faire en complément du titre d'actuaire ?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter
Les invités peuvent voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  103  104  105  106  107  108
Auteur Sujet :

Assurance [Actuariat • Risk • Autres]

n°5005800
Mr Fox
Posté le 21-08-2017 à 18:29:25  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

gold ceinture a écrit :

 

J'étais pas prêt [:a a a rating]


Ca reste un bon niveau quand même

 
inconnu35 a écrit :

 

Le niveau des actuaires qui sortent d'écoles est en chute libre...C'est criant...et c'est bien pour cela que les autres pays (notamment USA) ne veulent pas reconnaitre le titre français et n'acceptent aucune équivalence.

 

Le niveau des actuaires est largement au dessous d'une école d'ingénieur niveau B...La force des écoles d'actuaires, notamment une ou deux, c'est le réseau qui permet une forte cooptation sur les postes dans les sociétés d'assurance.


 [:-arnadul-]

 

J'ai dit entre B et C donc c'est en dessous de B. De toute façon, ce n'est pas important ce qui est important c'est que le truc est encore solide avec des réseaux sympas.

 

Après, il ne faut pas rêver chez les gros (typiquement les gros banc assureurs FR)..à partir d'un certain niveau c'est Groupe A + Titre d'actuaire mais c'est très haut. Il y a moyen de faire une carrière sympa sans faire partie de la DG d'un groupe du CAC40

 

Enfin c'est pour ça qu'à l'IA, Paris fait sa loi même si Lyon se défend.

 

Mais ça reste un bon plan l'actuariat, pour les pas mauvais en math qui ne peuvent pas avoir de très bonnes écoles d'ingé..c'est même un super bon plan

 
DooMIII a écrit :

 

Pour ceux qui étaient déjà à 70k€ quand le marché s'est effondré :o

 

Perso les gens que je connais qui ont eu une bonne progression de carrière n'ont même pas le titre.


Les cabinets de conseil s'arrachent toujours les actuaires...après c'est du conseil donc pas toujours intéressant avec parfois trop de taf mais ça permet de faire ses armes et ça se revend bien..pour peu de faire un cabinet connu.

 

Chez les assureurs, c'est peut être un peu moins la fête mais ça reste un diplôme qui se maintient bien. Il n'y a pas de crise.

 

Allez parler de crise aux ingé de génie industriel...


Message édité par Mr Fox le 22-08-2017 à 09:30:47
mood
Publicité
Posté le 21-08-2017 à 18:29:25  profilanswer
 

n°5005811
inconnu35
Posté le 21-08-2017 à 19:23:04  profilanswer
 

gold ceinture a écrit :


 
Loin de moi l'idée de remettre ton jugement en question (je suis diplômé depuis trop peu de temps pour ça d'ailleurs), mais tu pourrais développer stp ?
Tu penses à quoi en particulier quand tu dit ça : trop faibles connaissances techniques, ou bien réglementaires par exemple ?
Je suis certain que tu as un ou deux exemple concret à nous proposer  :wahoo:


 
Non, je ne développerai pas...devoir de réserve :o

n°5005821
DooMIII
Covfefe
Posté le 21-08-2017 à 20:50:08  profilanswer
 

Cabinet de conseil oui. Mais c'est également valable en info ou ailleurs et c'est plus de taf.

 

Il y a un peu des vases communicants : les compagnies recrutent moins et prennent plus de consultants.


---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°5005883
DooMIII
Covfefe
Posté le 22-08-2017 à 11:38:56  profilanswer
 

D'ailleurs petite précision à Mr Fox :

 

J'abonde totalement dans son sens pour les cabinets qui recrutent facilement car j'ai eu une proposition hier d'un cab pile au moment ou tu postais ton com  :jap:

 

J'y suis allé en mode balec mais la proposition de salaire m'a en revanche surpris : Package total de 59k€ mais salaire fixe de 47,8k€ (moins que mon salaire actuel) sachant que j'ai 7-8 ans d'xp et le titre obtenu dans une école d'ingé [:maurice philippe:1]

 

Parait-il que ce sont les salaires du marché  :sweat: Donc bon j'ai pas négo (refusé net) ni fait beaucoup d'effort en entretien mais si c'est vraiment ça le marché on a l'explication du constat d'inconnu35 sur le niveau. :o

 

Après je sais bien que l'on peut avoir bien plus sur le marché avec mon profil. Ce qui est sûr c'est que pour un sous-dip niveau C ou D ce type de salaire garantit mécaniquement l'employabilité [:yiipaa:1]


Message édité par DooMIII le 22-08-2017 à 11:40:23

---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°5005909
inconnu35
Posté le 22-08-2017 à 13:44:34  profilanswer
 

Le salaire proposé c'est clairement insultant pour le niveau d'expérience.

n°5005943
JB0660
Posté le 22-08-2017 à 15:41:16  profilanswer
 

C'était peut-être un poste à mi-temps, auquel cas le package est pas trop dégueu.
[:shadow aok:2]

n°5005960
inconnu35
Posté le 22-08-2017 à 16:43:25  profilanswer
 

Gutsy a écrit :


C'est clair, rajoute 50% :o


 
 Avec 50%, il aurait un package encore faible en cabinet de conseil...

n°5005964
DooMIII
Covfefe
Posté le 22-08-2017 à 16:54:38  profilanswer
 

inconnu35 a écrit :

 

Avec 50%, il aurait un package encore faible en cabinet de conseil...

 

90k€ all in ? Ça me paraît un élèvé tout de même. Certains happy few gagnent ça c'est sûr... 55-60k€ de fixe auraient deja été plus convenables...

 

Pour info j'ai des collègues non cadres (bac +4 ou 5) qui font des stats/inventaire/comptes de résultat pour 1500 nets... mais là c'est un cas extrême. :/


---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°5005966
Mr Fox
Posté le 22-08-2017 à 17:29:54  profilanswer
 

DooMIII a écrit :


 
90k€ all in ? Ça me paraît un élèvé tout de même. Certains happy few gagnent ça c'est sûr... 55-60k€ de fixe auraient deja été plus convenables...
 
Pour info j'ai des collègues non cadres (bac +4 ou 5) qui font des stats/inventaire/comptes de résultat pour 1500 nets... mais là c'est un cas extrême. :/


Ils ont pris ton xp et l'ont divisé par 2 d'où le package..et encore le fixe est très faible...tu aurais certainement pu négocier.
 
J'ai vu des juniors commencer à 43/45 en conseil en actuariat.
 
Après les salaires ne sont pas si foufou dans le conseil et 90k€ de package tu peux déjà être au grade senior manager.
 
Franchement à part être bloqué ou assez jeune ou requin, le passage interne => conseil n'est pas forcément le meilleur move.
 
Et tes happy fews à 90+ dans le conseil , crois moi qu'en général ils cravachent pour vendre des missions et assurer leur place. Certains cabinets mettent une clause pour dégager les mecs qui ne font pas leurs chiffres (mais c'est rare :o en général on va essayer de te pousser à la dem).
 
Si t'es déjà bien expérimenté, cherche à bouger chez un autre assureur, c'est pas forcément simple à trouver mais tu seras bien mieux qu'en cabinet.
 
Au passage, plus tu as fait de conseil (et plus ton salaire est haut en théorie) plus ça va être dur de trouver une place en interne. Le meilleur switch se fait au grade senior consultant ou jeune manager.
 
Des SM ou partners qui aimeraient s'internaliser, j'en connais un paquet bon après c'est plutôt dans le conseil en orga.    

n°5005967
DooMIII
Covfefe
Posté le 22-08-2017 à 17:47:44  profilanswer
 

Mr Fox a écrit :


Ils ont pris ton xp et l'ont divisé par 2 d'où le package..et encore le fixe est très faible...tu aurais certainement pu négocier.

 

J'ai vu des juniors commencer à 43/45 en conseil en actuariat.

 

Après les salaires ne sont pas si foufou dans le conseil et 90k€ de package tu peux déjà être au grade senior manager.

 

Franchement à part être bloqué ou assez jeune ou requin, le passage interne => conseil n'est pas forcément le meilleur move.

 

Et tes happy fews à 90+ dans le conseil , crois moi qu'en général ils cravachent pour vendre des missions et assurer leur place. Certains cabinets mettent une clause pour dégager les mecs qui ne font pas leurs chiffres (mais c'est rare :o en général on va essayer de te pousser à la dem).

 

Si t'es déjà bien expérimenté, cherche à bouger chez un autre assureur, c'est pas forcément simple à trouver mais tu seras bien mieux qu'en cabinet.

 

Au passage, plus tu as fait de conseil (et plus ton salaire est haut en théorie) plus ça va être dur de trouver une place en interne. Le meilleur switch se fait au grade senior consultant ou jeune manager.

 

Des SM ou partners qui aimeraient s'internaliser, j'en connais un paquet bon après c'est plutôt dans le conseil en orga.  

 

Assez d'accord avec toi sur le passage compagnie => conseil. Pour ça que j'ai même pas négocié... Et si j'avais négocié bien plus leurs exigences aurait été démultipliées et pas besoin de clause pour virer pendant la période d'essai (cela dit tu peux aussi pressurer un mec sous-payé sans vergogne :D)

 

Le terme de "happy few" est à réserver aux gens en compagnie en effet :o :o  (mention spéciale pour la Réass, Suisse, Bermudes )

 

En revanche le passage conseil => compagnie je regrette (un peu) de pas l'avoir fait. La meilleure stratégie que j'ai vue c'est une nana qui avait fait son stage en compagnie, gardé des contacts, puis fait le minimum syndical en conseil (genre 2-3 ans, senior comme tu dis) puis retour dans la même compagnie.

 

Ou autre "astuce" pour éviter la stagnation en compagnie tu passes 6 mois ailleurs et tu reviens, déjà vu ça deux fois pour des gens très bons mais visiblement pas augmentés assez, mais certains RH empêchent le move maintenant :o

Message cité 1 fois
Message édité par DooMIII le 22-08-2017 à 17:51:00

---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
mood
Publicité
Posté le 22-08-2017 à 17:47:44  profilanswer
 

n°5005994
inconnu35
Posté le 22-08-2017 à 21:03:13  profilanswer
 

DooMIII a écrit :


 
Assez d'accord avec toi sur le passage compagnie => conseil. Pour ça que j'ai même pas négocié... Et si j'avais négocié bien plus leurs exigences aurait été démultipliées et pas besoin de clause pour virer pendant la période d'essai (cela dit tu peux aussi pressurer un mec sous-payé sans vergogne :D)
 
Le terme de "happy few" est à réserver aux gens en compagnie en effet :o :o  (mention spéciale pour la Réass, Suisse, Bermudes )
 
En revanche le passage conseil => compagnie je regrette (un peu) de pas l'avoir fait. La meilleure stratégie que j'ai vue c'est une nana qui avait fait son stage en compagnie, gardé des contacts, puis fait le minimum syndical en conseil (genre 2-3 ans, senior comme tu dis) puis retour dans la même compagnie.  
 
Ou autre "astuce" pour éviter la stagnation en compagnie tu passes 6 mois ailleurs et tu reviens, déjà vu ça deux fois pour des gens très bons mais visiblement pas augmentés assez, mais certains RH empêchent le move maintenant :o


 
Les bermudes, ca recrute vraiment pas mal en ce moment...

n°5006336
royjones
Posté le 24-08-2017 à 22:06:43  profilanswer
 

gold ceinture a écrit :


Pour les bons côtés de l'actuaria... y'a plein de boulot, c'est très bien payé, pour un rythme de vie assez calme, et il y'a énormément de métiers différents  


 
Mais sérieusement c'est une vraie réponse, Y'a vraiment rien de bandant dans le boulot?

Message cité 1 fois
Message édité par royjones le 27-08-2017 à 17:13:36
n°5007007
NonComplia​nt
Posté le 29-08-2017 à 10:19:09  profilanswer
 

Salut !
 
En école d'ingés lambda en ingénierie financière, possibilité de faire des stages en actuariat ? Ceux-ci se revendent bien pour la suite ?  
 
Quels types de stages en finance de marché se revendraient bien pour une bifurcation en actuariat ?  
 
Bosser en finance de marché ça me tente de moins en moins... Pourquoi pas en junior mais bon. Surtout que je ne suis pas dans une top école donc les jobs intéressants comme quant etc. c'est mort, j'envisage les portes de sortie  !
 
 
Merci :)

n°5007169
DooMIII
Covfefe
Posté le 29-08-2017 à 18:12:20  profilanswer
 

Petite question : c'est normal que le cabinet de chasseur @ctu@lis3 me harcèle tous les jours depuis un mois en me laissant un message le midi ?
 
Toujours le même message on dirait (enregistré j'espère  :sweat:  :sweat: )
 
Les rares fois ou j'ai répondu c'est pour des "opportunités" à Saint Denis  :D


---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°5007202
gold ceint​ure
Posté le 29-08-2017 à 23:26:22  profilanswer
 

royjones a écrit :


 
Mais sérieusement c'est une vraie réponse, Y'a vraiment rien de bandant dans le boulot?


 
Tu entends quoi par là ? On peut y faire des trucs très intéressants, mais encore une fois c'est assez subjectif.

n°5008353
JB0660
Posté le 05-09-2017 à 12:30:02  profilanswer
 

Quelqu'un a un avis sur la formation ERM de l'IA ?
Intérêt de la formation, valeur ajoutée ?
 
[:zyzz]

n°5008441
inconnu35
Posté le 05-09-2017 à 21:42:16  profilanswer
 

JB0660 a écrit :

Quelqu'un a un avis sur la formation ERM de l'IA ?
Intérêt de la formation, valeur ajoutée ?
 
[:zyzz]


 
Aucune.
Trop chère, pas reconnue par les autres pays car c'est pas des examens comme dans les pays Anglo saxons.


Message édité par inconnu35 le 05-09-2017 à 21:44:04
n°5008877
DooMIII
Covfefe
Posté le 08-09-2017 à 12:05:33  profilanswer
 

Gutsy a écrit :


D'ailleurs, un tour aux Bermudes sur un bon poste, en réassurance, vous iriez ? Je me demande comment se fait le retour en France après 2-3 ans.


 
Oui moi aussi je suis relancé par le cabinet... Poste ouvert depuis 1 mois, 10/15 ans d'xp requis :/


---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°5009009
royjones
Posté le 09-09-2017 à 00:04:44  profilanswer
 

gold ceinture a écrit :


 
Tu entends quoi par là ? On peut y faire des trucs très intéressants, mais encore une fois c'est assez subjectif.


 
justement c'est ce côté subjectif qui m'intérèsse, pk faire ce boulot en lui même

n°5010442
tandouye
Posté le 17-09-2017 à 19:28:44  profilanswer
 

Bonjour,
 
Est-il possible d'accéder à une formation actuarielle sans bagage mathématique? J'ai un bagage Bac S/DCG (Diplome compta & gestion) / IAE Aix en M1 + Cesure ( Stage en Audit financier / contrôle de gestion & SI / et stage de 6 mois en risk management (normalement)).
 
Si je justifie de compétences en utilisant des MOOCs, vous pensez que c'est jouable ? ou clairement je perds mon temps ?

n°5010517
Mr Fox
Posté le 18-09-2017 à 09:59:06  profilanswer
 

tandouye a écrit :

Bonjour,
 
Est-il possible d'accéder à une formation actuarielle sans bagage mathématique? J'ai un bagage Bac S/DCG (Diplome compta & gestion) / IAE Aix en M1 + Cesure ( Stage en Audit financier / contrôle de gestion & SI / et stage de 6 mois en risk management (normalement)).
 
Si je justifie de compétences en utilisant des MOOCs, vous pensez que c'est jouable ? ou clairement je perds mon temps ?


Hello,
 
ça va être très dur sans avoir un bon bagage mathématique. Le mieux que tu puisses faire c'est essayer de rentrer chez un assureur pas trop loin d'un département d'actuariat (ou même en actuariat d'inventaire...ou il y a de la compta) et tenter une formation continue CNAM/CEA...mais si tu n'as pas fait de math d'assez haut niveau après le bac le gap va être énorme
 
 
Ps : Il faut quand même comprendre que les formations d'actuariat s'adressent à des gens assez matheux (de préférence en ayant fait une prépa scientifique/(assez bonne) école d'ingé ou bonnes études de math)
++

n°5010652
inconnu35
Posté le 18-09-2017 à 20:30:12  profilanswer
 

Mr Fox a écrit :


Hello,
 
ça va être très dur sans avoir un bon bagage mathématique. Le mieux que tu puisses faire c'est essayer de rentrer chez un assureur pas trop loin d'un département d'actuariat (ou même en actuariat d'inventaire...ou il y a de la compta) et tenter une formation continue CNAM/CEA...mais si tu n'as pas fait de math d'assez haut niveau après le bac le gap va être énorme
 
 
Ps : Il faut quand même comprendre que les formations d'actuariat s'adressent à des gens assez matheux (de préférence en ayant fait une prépa scientifique/(assez bonne) école d'ingé ou bonnes études de math)
++


 
Il ne sera pas admis au CNAM je pense.

n°5010699
Mr Fox
Posté le 19-09-2017 à 09:53:08  profilanswer
 

inconnu35 a écrit :


 
Il ne sera pas admis au CNAM je pense.


C'est quasi sur qu'il ne sera pas admis en M2 ni même agréé.
Je pense qu'il sera en M1 mais bon si vraiment c'est son but et qu'il a dans les 14/15 de moyenne... il pourra aller en M2 (avec des bonnes bases en plus).

n°5012434
footeure
Face x 50
Posté le 27-09-2017 à 14:12:11  profilanswer
 

Pour les connaisseurs, nantir un actif a un impact sur les fonds propres S2 ou bien sur le SCR ?

n°5012745
luckyguy
hish
Posté le 29-09-2017 à 00:12:01  profilanswer
 

footeure a écrit :

Pour les connaisseurs, nantir un actif a un impact sur les fonds propres S2 ou bien sur le SCR ?


Réduction du risque de contrepartie dans le cadre de contrats de réassurance.


---------------
RIP HFR BS
n°5012753
footeure
Face x 50
Posté le 29-09-2017 à 06:36:51  profilanswer
 

Oui mais je veux nantir des actifs, pas des provisions :)

n°5013508
DooMIII
Covfefe
Posté le 04-10-2017 à 13:09:48  profilanswer
 

J'ai reçu ça sur ma boite mail :
 

Citation :

Bonjour DooMIII,
 
Je recherche pour mon client dans le secteur bancaire un Consultant statisticien validation de modèles IFRS 9 / IRBA. Expérience modélisation / validation. Expérience modélisation / validation.
 
Démarrage : Janvier 2018
Durée : 1 an (renouvelable tous les trois mois)
Lieu : Issy-les-Moulineaux (92)
 
La prestation consistera à mener les travaux de validation suivants :
 
    Validation des travaux de Modélisation et d’estimation des PD Forward-looking IFRS 9 (communes Françaises et Italiennes),
    Validation du modèle LGD TTC IFRS 9,
    Validation du Mark-to-Model IFRS 9 Marché,
    Rédaction de procédure de BT IFRS 9.
 
 
Dans le cadre de cette mission, le Prestataire sera également amené à participer activement aux réunions de la Direction des Risques :
 
    Rédaction de procès verbaux  (PV) de VAC,
    Rédaction de comptes rendus (CR) de Groupe de travail IFRS 9.
 
Il sera aussi sollicité afin d’améliorer des outils et méthodologies existantes.
 
Les livrables attendus sont :
 
    Fichier Excel des analyses réalisées, programmes Matlab, R, VBA-excel des méthodologies utilisées pour la validation des travaux ainsi que le pas à pas détaillé de leur utilisation,
    Rapports de validation de chaque exercice réalisé,
    Supports de présentation au comité de validation des travaux réalisés,
    PV du Comité
    CR de Groupe de travail IFRS 9.
 
 
 
Profil recherché :
 
 
    Profil ayant 3 à 7 années d’expérience et sachant développer et modéliser des modèles car nous partons du principe que pour pouvoir valider un modèle il faut savoir en faire initialement.
     Expérience significative sur des projets réglementaires.
    Compétences clés : Maîtrise de Matlab, R, SAS, Econométrie, Scoring,
    Très bon niveau d’anglais rédactionnel.

    Etre force de proposition et savoir développer des méthodologies


 
 :lol:  
 
Qu'ai-je fait pour mériter ça ? :ange:  
 
(sinon s'il y a des amateurs, c'est une offre d'huxl3y :o :o)


---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°5013690
inconnu35
Posté le 04-10-2017 à 21:44:06  profilanswer
 

DooMIII a écrit :

J'ai reçu ça sur ma boite mail :
 

Citation :

Bonjour DooMIII,
 
Je recherche pour mon client dans le secteur bancaire un Consultant statisticien validation de modèles IFRS 9 / IRBA. Expérience modélisation / validation. Expérience modélisation / validation.
 
Démarrage : Janvier 2018
Durée : 1 an (renouvelable tous les trois mois)
Lieu : Issy-les-Moulineaux (92)
 
La prestation consistera à mener les travaux de validation suivants :
 
    Validation des travaux de Modélisation et d’estimation des PD Forward-looking IFRS 9 (communes Françaises et Italiennes),
    Validation du modèle LGD TTC IFRS 9,
    Validation du Mark-to-Model IFRS 9 Marché,
    Rédaction de procédure de BT IFRS 9.
 
 
Dans le cadre de cette mission, le Prestataire sera également amené à participer activement aux réunions de la Direction des Risques :
 
    Rédaction de procès verbaux  (PV) de VAC,
    Rédaction de comptes rendus (CR) de Groupe de travail IFRS 9.
 
Il sera aussi sollicité afin d’améliorer des outils et méthodologies existantes.
 
Les livrables attendus sont :
 
    Fichier Excel des analyses réalisées, programmes Matlab, R, VBA-excel des méthodologies utilisées pour la validation des travaux ainsi que le pas à pas détaillé de leur utilisation,
    Rapports de validation de chaque exercice réalisé,
    Supports de présentation au comité de validation des travaux réalisés,
    PV du Comité
    CR de Groupe de travail IFRS 9.
 
 
 
Profil recherché :
 
 
    Profil ayant 3 à 7 années d’expérience et sachant développer et modéliser des modèles car nous partons du principe que pour pouvoir valider un modèle il faut savoir en faire initialement.
     Expérience significative sur des projets réglementaires.
    Compétences clés : Maîtrise de Matlab, R, SAS, Econométrie, Scoring,
    Très bon niveau d’anglais rédactionnel.

    Etre force de proposition et savoir développer des méthodologies


 
 :lol:  
 
Qu'ai-je fait pour mériter ça ? :ange:  
 
(sinon s'il y a des amateurs, c'est une offre d'huxl3y :o :o)


 
Il y en a qui ne doutent de rien...

n°5013794
DooMIII
Covfefe
Posté le 05-10-2017 à 16:39:46  profilanswer
 

inconnu35 a écrit :


 
Il y en a qui ne doutent de rien...


 
Bon en lisant attentivement c'est surtout pour tester/valider un sous-modèle de provisionnement IFRS (+ du secrétariat). Un taf très bateau. Et le salaire est peut-être de 5k€ net par mois qui sait [:loozer]
 
N'empêche qu'il faut avoir 3-7 ans d'xp à créer des modèles complexes de a à z pour avoir l'honneur de faire ce taf 3 mois voire plus.
 
Cela me confirme dans l'idée que l'actuariat est un univers très élitiste [:moonzoid:5]


---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°5013798
Mr Fox
Posté le 05-10-2017 à 17:08:51  profilanswer
 

DooMIII a écrit :


 
Bon en lisant attentivement c'est surtout pour tester/valider un sous-modèle de provisionnement IFRS (+ du secrétariat). Un taf très bateau. Et le salaire est peut-être de 5k€ net par mois qui sait [:loozer]
 
N'empêche qu'il faut avoir 3-7 ans d'xp à créer des modèles complexes de a à z pour avoir l'honneur de faire ce taf 3 mois voire plus.
 
Cela me confirme dans l'idée que l'actuariat est un univers très élitiste [:moonzoid:5]


euh..ça ressemble à du freelance, du coup si tu as un TJM compétitif avec 1,2k€/jour qui rentre dans ta poche ..tu fais bien mieux que 5k€net/mois.
 
Après, c'est assez classique le contrat renouvelable tous les 3 mois pour un freelance..dans la vraie vie, si les 3 premiers mois se passent bien tu signes pour l'année en général.

n°5013799
DooMIII
Covfefe
Posté le 05-10-2017 à 17:14:03  profilanswer
 

Mr Fox a écrit :


euh..ça ressemble à du freelance, du coup si tu as un TJM compétitif avec 1,2k€/jour qui rentre dans ta poche ..tu fais bien mieux que 5k€net/mois.

 

Après, c'est assez classique le contrat renouvelable tous les 3 mois pour un freelance..dans la vraie vie, si les 3 premiers mois se passent bien tu signes pour l'année en général.

 

Sauf que j'ai reçu ça d'un cabinet de headhunter (Huxl3.y) [:sub42:4]

 

Peut-être du freelance mais ils prennent une partie de l'argent. En tout cas ça me botte pas c'est un mail auto que j'ai reçu.

 

Message cité 1 fois
Message édité par DooMIII le 05-10-2017 à 17:15:02

---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°5013803
inconnu35
Posté le 05-10-2017 à 18:05:07  profilanswer
 

DooMIII a écrit :


 
Bon en lisant attentivement c'est surtout pour tester/valider un sous-modèle de provisionnement IFRS (+ du secrétariat). Un taf très bateau. Et le salaire est peut-être de 5k€ net par mois qui sait [:loozer]
 
N'empêche qu'il faut avoir 3-7 ans d'xp à créer des modèles complexes de a à z pour avoir l'honneur de faire ce taf 3 mois voire plus.
 
Cela me confirme dans l'idée que l'actuariat est un univers très élitiste [:moonzoid:5]


 
Job pas revendable, pas très motivant, pas de CDI...c’est mon humble avis.

n°5013856
Mr Fox
Posté le 06-10-2017 à 10:52:52  profilanswer
 

DooMIII a écrit :


 
Sauf que j'ai reçu ça d'un cabinet de headhunter (Huxl3.y) [:sub42:4]
 
Peut-être du freelance mais ils prennent une partie de l'argent. En tout cas ça me botte pas c'est un mail auto que j'ai reçu.
 


Huxl3.y fait bcp de freelance justement, j'ai un pote qui a trouvé grâce à eux
 

inconnu35 a écrit :


 
Job pas revendable, pas très motivant, pas de CDI...c’est mon humble avis.


C'est svt le pb en freelance, tu fais rarement des trucs sympas (à moins d'être une star) mais en général les gens cherchent les $$ et pas l'intérêt du truc
 

n°5014722
The_Declar​ation
the dark should fear me
Posté le 13-10-2017 à 13:42:42  profilanswer
 

drap


---------------
LibraryThing | RYM
n°5014772
nesquik69
Posté le 13-10-2017 à 21:39:40  profilanswer
 

coucou,
 
je postule actuellement pour un stage en actuariat, j'aurai voulu avoir vos avis sur les différents cabinets de conseil en actuariat présent à paris.
 
Merci  :hello:

n°5014977
gold ceint​ure
Posté le 15-10-2017 à 10:39:16  profilanswer
 

Hello,
 
Y'en a tellement que ça va être compliqué de te répondre, mais on peut te donner notre avis sur ceux qui te rappellent  :bounce:

n°5014980
nesquik69
Posté le 15-10-2017 à 10:49:25  profilanswer
 

actuelia
optmind winther
prime'act
mazars
galea
 

Message cité 1 fois
Message édité par nesquik69 le 15-10-2017 à 10:51:16
n°5015085
yamamay
Posté le 15-10-2017 à 20:25:52  profilanswer
 

Il y a quelques années je demandais sur ce même forum des informations sur les études d'actuariat au Canada.
 (http://forum.hardware.fr/hfr/EmploiEtudes/Etudes-Orientation/devenir-actuaire-canada-sujet_70757_1.htm)
 
Je souhaite aujourd'hui faire un petit résumé de ce que j'ai appris pendant les quatre années que j'ai passées au Canada, au cas où d'autres seraient intéressés.
 
Premièrement, si vous vous intéressez à l'actuariat en Amérique du Nord, vous trouverez beaucoup d'informations sur le forum actuarialoutpost.com (quoique ça se concentre surtout sur les États-Unis). Pour ma part, j'ai quitté ma prépa parisienne en milieu de MP* pour aller faire un Baccalauréat en actuariat à l'Université Laval à Québec. Il n'est pas difficile d'y être accepté. Si vous venez d'obtenir votre bac français et que vous allez étudier dans une université québécoise, vous devrez faire une année préparatoire de cours assez généraux. Puisque j'avais déjà un an et demi d'études supérieures, j'ai pu rentrer directement dans le programme d'actuariat. Du point de vue d'un élève français de prépa, le rythme à l'Université Laval est lent et le niveau peu élevé. Quinze-vingt heures de cours par semaine, et quelques heures d'étude chez soi suffisent. Souvent, l'idée est pour les étudiants québécois d'avoir un boulot étudiant pour financer leurs études (quoique c'est peu commun en actuariat qui est considéré comme un des bacs les plus difficiles). Les cours sont très pratiques, très peu théoriques. L'Université Laval est malgré tout bien réputée pour l'actuariat, meilleure université au Québec. La meilleure université au niveau canadien (et même nord-américain) serait Waterloo, en Ontario (province anglophone), qui semble être plus sélective et demandante.  
 
L'Université Laval est sociale (plus que Waterloo, où les étudiants en actuariat sont majoritairement des immigrants asiatiques). Les québécois sont accueillants et sympathiques. Quand j'ai commencé mon bac, les droits de scolarité étaient faibles pour les français (3000$ par an, comme pour les québécois). L'accord entre la France et le Québec a depuis été abrogé, de sorte que les droits de scolarité sont maintenant d'environ 12000$ par an, je crois. Pour Waterloo, je crois que les frais sont encore plus élevés. Les baccalauréats durent trois ans au Québec et quatre dans le reste du Canada (parce que les québécois finissent leur "lycée" un an plus tard).  
Généralement les étudiants en actuariat de l'Université Laval obtiennent un stage pour l'été entre la deuxième et la troisième (dernière) année. Les employeurs s'attendent à ce que les étudiants passent 2 ou 3 examens (de la SOA ou de la CAS, il y en a une dizaine au total) avant de "graduer" (obtention du diplôme). Il serait raisonnable pour un étudiant de passer ses 5 examens préliminaires pendant ses trois années d'université. Un master n'est utile que pour continuer dans le milieu académique. Waterloo a un "coop program" qui permet aux étudiants de faire quatre ou cinq stages de quatre mois. Mais cela rallonge leurs études d'un an (cinq au lieu de quatre).
 
Salaires: je ne m'y connais pas si bien. En sortant de l'université, avec 3 examens, approximativement : Québec 50k CAD, Montréal 55k, Toronto 60-65k. Brut, annuel. 1€ = 1.45 CAD. Après fellow (tous les examens passés) et trois-quatre ans d'expérience, rajouter +35/40k. Il y a aussi des bonus, mais là je m'y connais encore moins. 10% de bonus en moyenne ? Bien plus pour des positions managériales, ou en consultation.
Le net est environ 70% du brut (pour un salaire brut de 65k). Prix très approximatifs des loyers pour un appartement avec une chambre : Québec, 750$ par mois, Montréal, 1100$, Toronto, 1800$. Les colocations sont monnaie courante, donc plutôt 1200$ pour une bonne coloc bien placée avec une autre personne à Toronto.
Ce sont les trois principales villes où l'on peut trouver du travail en actuariat. Vancouver en a très peu malheureusement. Il peut être un peu difficile de trouver un boulot en sortant de l'université. L'actuariat est en vogue et il y a beaucoup d'étudiants qui sortent des universités. Le marché s'améliore après quelques années d'expérience.
Pour chaque examen, l'augmentation est de 1000$ par heure d'examen (généralement les examens durent trois ou quatre heures). Je dirais que cela prend en moyenne quatre ans après avoir gradué pour être fellow (finir ses examens). La progression salariale est donc très intéressante grâce aux examens. (par exemple, après avoir passé 3 examens, il reste encore environ 30 heures d'examen à passer, donc 30k d'augmentation).  
Les employeurs donnent des jours d'étude. Une quinzaine pour un examen de 4 heures. Tous les frais sont couverts par l'employeur. Les employeurs offrent un programme de rotation à leurs étudiants : changement de département tous les deux ans (de pricing à valuation par exemple).
 
Pour corriger quelque chose que j'ai lu sur ce forum : les actuaires ne s'intéressent nullement aux examens CFA (Finance).  
J'ai aussi lu que quelqu'un s'intéressait au prestige relatif de la Finance, de l'actuariat, de l'Investment banking. D'abord, je crois que les Canadiens sont moins prétentieux et snobs que nous autres Français. Ils se vantent peu de venir de telle ou telle école, d'avoir des parents docteurs, ou d'être trader plutôt qu'un simple analyste financier. Par ailleurs, l'actuariat est bien distinct de la Finance, et peu d'actuaires aspirent à travailler en finance. D'ailleurs, les examens CFA sont bien plus faciles que les examens d'actuariat (les taux de passage pour les examens actuariels sont d'environ 50%, et ce même pour les examens les plus avancés, qui demandent plusieurs mois d'étude, et qui nécessitent évidemment d'avoir passé tous les examens précédents).
 
La work life balance est correcte mais pas top pour les actuaires canadiens (très mauvaise pour les boîtes de consultation, et très mauvaise pour ceux qui n'ont pas fini leurs examens actuariels, donc pendant les premières années de carrière). 40h par semaine donc, avec d'occasionnels dépassements.  
Beaucoup d'actuaires montent assez haut dans la direction des compagnies d'assurance (peut-être est-ce la même chose en France, je ne connais pas du tout l'actuariat en France).
 
Il serait facile de se faire recruter aux États-Unis (où les salaires sont légèrement plus élevés, surtout après considération du taux d'échange). Le seul problème serait sans doute le visa. Commencer au Canada dans une compagnie ayant des bureaux aux États-Unis aiderait.
Au Canada, pas vraiment de problème de visa. Après les études, vous pouvez obtenir quasi-automatiquement un permis de travail de trois ans. Pendant ces trois ans, vous pouvez faire une demande de résidence permanente (qui permet de rester au Canada ad vitam æternam), et qui ne devrait pas être trop difficile à obtenir. Puis la citoyenneté peut venir deux ans après l'obtention de la résidence permanente.
 
Québec est très québécoise. Montréal est assez multiculturelle, autant francophone qu'anglophone. Toronto est très multiculturelle. Plus de la moitié de la population est y est née à l'étranger. Il y a pas mal de Français dans ces trois villes. À Toronto, on ne s'attendra pas à ce que vous parliez parfaitement anglais, car beaucoup de vos collègues ne seront pas non plus des native english speakers.
 
Pas d'extrême droite au Canada, l'ambiance politique y est bonne. Pays moderne, notamment socialement parlant (égalité homme-femme, xénophobie, LGBT, etc.). Quand même très nord-américain dans l'ensemble, y compris le Québec, mais sans trop des inconvénients. Il fait froid l'hiver.
 
Le monde du travail est probablement différent de la France, mais là encore je ne connais pas du tout le secteur privé en France, donc je ne peux pas comparer.
 
J'espère que cela aidera quelqu'un ! N'hésitez pas à me MP pour plus d'informations.

n°5015850
nesquik69
Posté le 19-10-2017 à 19:04:10  profilanswer
 

nesquik69 a écrit :

coucou,
 
je postule actuellement pour un stage en actuariat, j'aurai voulu avoir vos avis sur les différents cabinets de conseil en actuariat présent à paris.
 
Merci  :hello:


 

nesquik69 a écrit :

actuelia
optmind winther
prime'act
mazars
galea
 


 
petit up, je viens de recevoir des offres....

Message cité 1 fois
Message édité par nesquik69 le 19-10-2017 à 19:05:35
n°5015964
keiad
Posté le 20-10-2017 à 10:53:23  profilanswer
 

Optimind : full régie (ou intérim de Luxe), moyen fan
Primact : les restes de Winter, pas trop mal
Galea : marché de niche (vie/santé)
Mazars : belle image, pas mal de missions
Actuelia : connais pas
 
Tu as postulé à d'autres cabinets ?

n°5016044
nesquik69
Posté le 20-10-2017 à 14:39:44  profilanswer
 

à d'autres cabinets non, mais j'ai postulé à d'autres entreprises d'assurance. ( en actuariat// data science)
 
(keiad je te mp)
 
d'autres avis ? merci  :bounce:


Message édité par nesquik69 le 20-10-2017 à 14:40:01
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  103  104  105  106  107  108

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
VoIP & PABX sur IP : Formations Asterisk IPBXLicence arts et tech à Marne la vallée ,iNFoS?
Infos ITINRecherche infos sur: The Notabilis Consulting Group
qq1 a des infos sur le métier d'agent spé de la police scientique?feedback formations Afib Ifpa / comparatif DUT info.
Formations en alternanceRémunération stage en Actuariat ou ds 1 Big4 à Londres
infos sur emploi prestation de serviceEcole "Lignes et formations"
Plus de sujets relatifs à : Assurance [Actuariat • Risk • Autres]



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR