Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
572 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  [Politique LR]Le vide.

 


LR va se scinder après les législatives?
Sondage à 9 choix possibles.




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  25140  25141  25142  25143  25144  25145
Page Précédente
Auteur Sujet :

[Politique LR]Le vide.

n°8016866
Kupfer
les bons tuyaux
Posté le 29-03-2006 à 13:48:47  profilanswer
 

Note de la modération[/b]
 
 
Voici les règles spécifiques de ce topic dues à ses dérives : tout propos agressif ou méprisant envers un camp de manière générale = sanction.
 
Ca implique notamment de :
1) Ne plus dire "tous les gauchos/sarkosystes de ce topic sont ..."
2) Ne plus demander "alors les réponses des sarkozystes, elles sont où ?". Si ils veulent pas répondre, ils répondent pas. Point barre.
3) Les trolls du genre "oui, mais 53% ...." ou "mais t'es qu'un gauchiste rétrograde de pas vouloir accepter ces réformes" en guise d'argument sarcastique n'ont rien à faire ici. Ca nuit clairement à l'ambiance du topic qui a tout sauf besoin de cela.
 
Et je rajouterais : toute critique des actions ou soi-disant non-actions de la modération = sanction également. Si la politique de la modération vous plait pas, vous faites avec et vous gardez vos commentaires pour vous. Il y en a plus que marre de ne pas pouvoir intervenir sur ce topic sans se prendre 2 pages de remarques dans la tronche.  
 
Bien entendu, tous les autres règles de la catégorie Discussions et du forum en général s'appliquent également. Cela implique que les discussions restent courtoises et que toute insulte ou propos déplacé sera sanctionné.
 
 
 
Post initial :
 
 
 
Bonjour,
 
Ben voila, la question est dans le sujet.
 
Pour ma part, j'ai tres longtemps été anti-sarkozy car il representait le traitre par excellence (ma vision politique s'arrete aux guignols, desolé) mais depuis que j'ai démenagement dans une cité assez chaude, que je vois les casseurs aux manifs, que des camion ou voiture brulent prés de chez moi et que j'ai peur de me promener en centre-ville, c'est paranoiaque, je vous l'accorde, mais j'ai presque envi de voter pour lui.
 
Donc je cherche des arguments objectifs (donc pas des arguments des guignols) pour ou contre Nicolas Sarkozy histoire de me faire une vrai idée du personnage.
 
Merci d'avance
 
PS : si le sujet est chiant, vous pouvez l'effacer les modos !
 
 
 
http://reho.st/image.noelshack.com/fichiers/2016/43/1477756849-fireshootump-php.png
 
Archive sondage premier tour  
 
http://image.noelshack.com/minis/2016/47/1480004627-fireshot-capture-14-que-pensiez-vous-de-sarkozy-et-de-f-r-http-forum-hardware-fr-forum2-php.png
 
Sondage deuxième tour
 
http://image.noelshack.com/minis/2016/47/1480255036-sondagelr.png
 
sondage pour patienter en attendant les résultats
 
http://image.noelshack.com/minis/2016/47/1480276116-fireshot-capture-14-que-pensiez-vous-de-sarkozy-et-de-f-r-http-forum-hardware-fr-forum2-php.png
 
http://image.noelshack.com/minis/2017/52/1483268519-sondangedecembre2016.png
 
Affaire Penelope du 25 janvier au 31  janvier 2017  
http://reho.st/self/f4729ba523383a741639e0f3b038c9a4b510697f.png
 
La chute de la maison Fillon janvier et 1er février 2017
http://reho.st/self/84c061877f32174136859ae1f64b901de4f00bcc.png
 
Affaire Penelope suite
http://reho.st/self/d8fb40adbe48cbeb0a9b470bf284f370674e4336.png
 
Envoyé spécial 2 février 2017 , Penelope Fillon
 
http://reho.st/preview/tof.canardpc.com/preview2/c9491ad3-538e-4e51-8065-6993790d29d9.jpg
 
L'hônneteté sur HFR
http://reho.st/self/fba19ae2be52221aa61b41e335f746b06ebec155.png
 
Du 3 au 6 février 2017  
http://reho.st/self/9dc7afe7af581cc92f7da46996897854919c73c5.png
 
Du 7 au 8 février 2017 le topic est en feu
http://reho.st/self/7e0d840d24d3e670d7a173c942f655f957923606.png
 
Du 9 au 20 février la droite sur HFR, grosse hype autour de Riton
 
http://reho.st/self/18693f6c4a59424112702b8bdb25ed0bbc5d87ca.png
 
Du 21 au 23 février 2017 Fillon en hausse Macron en baisse, un deuxième tour Fillon Le Pen est envisagé
http://reho.st/self/9305b37afa04f51f295baf85bf1884dea2a48b58.png
 
du 24 au 26 février un véritable plébiscite pour le programme de Fillon
http://reho.st/self/d45ce87e223f1c867870515f49cf985509ba4a61.png
 
1er et 2 mars une manifestation de soutien est organisée par des proches de François Fillon, HFR préfère regarder
http://reho.st/self/2090ad50eb287c5b7962e9079cf1caadce7b542b.png
Le résumé de la journée du 1 mars  

otobox a écrit :


Folle journée ! Du grand spectacle !  :love:  
 

  • Peu après 8h00, annonce que Fillon n'ira pas comme prévu au salon des paysans, sine die.
  • Ses partisans, qui s'étaient levé tôt pour l'accompagner ne sont pas au courant : gros cafouillages dans les matinales média.
  • 8h20 : HFR s'installe  [:hugeq:1]  
  • Une annonce est faite que Fillon parlera à 12h00.
  • Pendant toute la matinée, les rumeurs vont bon train : perquisition au château, Péné en garde à vu  [:dr_doak] ce qui s'est avéré faux  [:joemoomoot]  
  • Puis ça se précise en fin de matinée : Fillon serait mis en examen. C'est confirmé un peu plus tard qu'il  a recu une convoc chez les juges rouges pour être mis en examen le 15 mars (délais légaux)  [:dignus]  
  • Une rumeur dit que Fillon, après avoir consulté le boss  [:dileste2:4] aurait fait appel Juppé pour le remplacer  [:helmuth:1]  
  • Les grosses têtes arrivent au QG : la probabilité que Fillon se retire est très forte, sa cote dégringole chez les bookmakers, il passe de 22% à 11% en 3h, la cote de Juppé monte à plus de 10% !
  • Enfin, la conf de presse arrive avec presque une demie heure de retard : Fillon annonce qu'il va être mis en examen et qu'il reste candidat, droits dans ses bottes. Il calimérote [:calimero] en disant qu'il n'a pas été traité comme tous les justiciables et dénonce un assassinat. [:enuma:4]  
  • Dans l'après-midi, les rats commencent à quitter le navire : Le Maire annonce sa démission en premier, suivi de 4 ou 5 grosses têtes LR.
  • D'autres demandent à Fillon de partir, la boutin par exemple, "parce qu'il a donné sa parole de partir s'il était mis en examen".
  • Pendant ce temps là, Fillon visite les ploucs exploitants agricole Porte de Versailles sous les cris "Fillon en prison" ou "Fillon président" mais sans se manger un "egg shot" à l’instar de Macron https://www.youtube.com/watch?v=HXKj6YwTxr8
  • Puis en fin d'après midi, c'est l'UDI qui annonce qu'ils suspendent leur partenariat, ils prennent le week-end pour consulter les circonscriptions et savoir s'ils continuent avec fifi ou non.


:p


 
Chronologie de la campagne de François Fillon en smiley HFR

gerard_sur_aix a écrit :


ce souriard  :lol:  
La chronologie de sa campagne avec les souriards:  
 [:dileste:3]  [:enuma:1] [:henry2lesk1:4] [:doublepene:4]  [:filiptif]  [:somberlain7:1] [:herrphilippvonmoritz:1]  [:maryntime:4]  [:marechal_pepetain:5]  [:flopshot]  [:enuma:4]  [:monfion]  


 
Du 2 au 5 mars jusque'au rassemblement pro-Fillon au Trocadéro
http://reho.st/self/a41f88fdf43a81118d187d57f2459d9af9cac370.png
 
Fillon dimanche 5 mars l'immortel
http://reho.st/self/90ab88bdbcf0b956bfd946c1297eba41dc490ac6.png
 
5 6 et 7 mars la qualité à son meilleur
http://reho.st/self/a26a03872dadb53d92827ba8de95738ce277ef35.png
 
du 8 mars au 14 mars la campagne suit son cours, on parle moins de affaires Fillon et compagnie, costumes à 50 000 etc
http://reho.st/self/ed459f8bb177155afc1f0992d51e2b8271363e83.png
 
L'affaire Fillon à partir de ce message http://forum.hardware.fr/forum2.ph [...] w=0&nojs=0

Message cité 31 fois
Message édité par Kupfer le 26-05-2017 à 22:33:30
mood
Publicité
Posté le 29-03-2006 à 13:48:47  profilanswer
 

n°8016929
dolohan
Busard amateur
Posté le 29-03-2006 à 13:57:32  profilanswer
 

en ce moment mitigé. j'aime l'entendre, le voir, mais des que l'on parle de ce qu'il fait, dés que l'on deconstruit sa demarche, il deviens moins seduisant.
 
enfin, je n'apprecis pas sa reaction actuelle face au CPE que je trouve opportuniste.
pour moi la fidelité est une qualité essentielle, on ne quitte pas un navire qui coule comment peuvent le faire les rats.
 
ceci dit, qu'il soit elu filerai un gros coup de pieds au cul de ces gros cons du ps, qui vont etre contraint de nous fourguer l'archetype de la bourgeoise conservatrice en tant que candidat presidentiel... un comble pour un mouvement populaire.

Message cité 2 fois
Message édité par dolohan le 29-03-2006 à 13:59:32
n°8016974
zurman
Parti définitivement
Posté le 29-03-2006 à 14:02:58  profilanswer
 

Haidate a écrit :

Bonjour,
 
Ben voila, la question est dans le sujet.
 
Pour ma part, j'ai tres longtemps été anti-sarkozy car il representait le traitre par excellence (ma vision politique s'arrete aux guignols, desolé) mais depuis que j'ai démenagement dans une cité assez chaude, que je vois les casseurs aux manifs, que des camion ou voiture brulent prés de chez moi et que j'ai peur de me promener en centre-ville, c'est paranoiaque, je vous l'accorde, mais j'ai presque envi de voter pour lui.
 
Donc je cherche des arguments objectifs (donc pas des arguments des guignols) pour ou contre Nicolas Sarkozy histoire de me faire une vrai idée du personnage.
 
Merci d'avance
 
PS : si le sujet est chiant, vous pouvez l'effacer les modos !


Pour moi il reste le traître par excellence qui a trahi Chirac puis torpillé Juppé, prêt à toutes les bassesses politiciennes pour arriver à ses fins : la Présidence. Il a au moins l'honnêteté de pas en faire un mystère. En plus il a une tête à claques  :ange: . Donc j'aime pas le bonhomme.
Pour ses idées, comme un contrat de travail plus souple, la réduction du nb de fonctionnaires "inutiles" (cad pas dans les hopitaux par exemple) du fait de la modernisation des systèmes d'information, un peu plus de fermeté pour un peu plus de sécurité, ben ca me semble aller dans la bonne direction

n°8017074
Haidate
Hum mani padme om
Posté le 29-03-2006 à 14:13:30  profilanswer
 

dolohan a écrit :

enfin, je n'apprecis pas sa reaction actuelle face au CPE que je trouve opportuniste.
pour moi la fidelité est une qualité essentielle, on ne quitte pas un navire qui coule comment peuvent le faire les rats.


 
Et pourtant faut avouer que le CPE c'est une belle erreur (pas que l'idée soit mauvaise mais au "village dans les nuages" alors tellement c'est utopiste mais là je m'egare) alors je comprend les mecs qui cotisent au meme parti que Villepin et qui l'entendent dire autant de bétise, moi perso j'irai soit lui dire de la fermer, soit je me cacherai... Pour ce qui est de Sarkozy, il est tout le temps à la TV donc c'est normal qu'on ai l'impression qu'il n'y a que lui qui fait ca mais y'en a pas mal à l'UMP qui se cachent.

n°8017144
Babouchka
You're no fun anymore
Posté le 29-03-2006 à 14:21:28  profilanswer
 

Haidate a écrit :

mais y'en a pas mal à l'UMP qui se cachent.


 
comme Nelly Olin ? paraît qu'elle est ministre de l'écologie :D

n°8017146
dolohan
Busard amateur
Posté le 29-03-2006 à 14:21:42  profilanswer
 

Haidate a écrit :

Et pourtant faut avouer que le CPE c'est une belle erreur (pas que l'idée soit mauvaise mais au "village dans les nuages" alors tellement c'est utopiste mais là je m'egare) alors je comprend les mecs qui cotisent au meme parti que Villepin et qui l'entendent dire autant de bétise, moi perso j'irai soit lui dire de la fermer, soit je me cacherai... Pour ce qui est de Sarkozy, il est tout le temps à la TV donc c'est normal qu'on ai l'impression qu'il n'y a que lui qui fait ca mais y'en a pas mal à l'UMP qui se cachent.


la com est mauvaise.
le debat tourne autour de la precarisation d'une condition de travail, mais qu'y as t il de plus precaire que le chomage ?  
le jeune est un produit qui se vends mal et a raison. generalement mal formé, peu qualifié, il est infiniment moins rentable qu'un autre employé avec 4 a 5 années d'experience (je shematise).
que faire ?  
le gouvernement tente de rendre le produit attractif aux yeux des entreprises de maniere a extraire le jeune de son guetto (cdd a repetition pendant des plombes).  
 
au lieu de delirer sur ces patrons qui au lieu de faire cumuler des CDD, preferons prendre des CPE tous les 6 mois, il faudrait mieux recadrer le debat.  
comment rendre le jeune, diplomé ou non, de grande ecole ou non attractif. pour certains c'est simple, pour la maitrise de socio c'est autre chose.
 
mais le jeune est con, il ne se rends pas compte de ca, il prefere vivre dans son village sur les nuage. bah oué, pasque 3 années de cdd chez papa maman c'est quand meme mieux qu'un putain de CPE.

n°8017178
corsicaper​sempre
Posté le 29-03-2006 à 14:26:27  profilanswer
 

Si Chirac balance Villepin et demande à Sarkozy d'arriver, soit il refuse, soit il demande les pleins pouvoirs, et revoilà la quatrième république...

n°8017182
Haidate
Hum mani padme om
Posté le 29-03-2006 à 14:27:12  profilanswer
 

zurman a écrit :

Pour moi il reste le traître par excellence qui a trahi Chirac puis torpillé Juppé, prêt à toutes les bassesses politiciennes pour arriver à ses fins : la Présidence. Il a au moins l'honnêteté de pas en faire un mystère.


 
En fait, il est juste le politicien le plus montré au public (de par sa presence à la TV) mais il est surement pas le seul qui trahisse ses collegues...
 

zurman a écrit :

En plus il a une tête à claques  :ange: . Donc j'aime pas le bonhomme.
Pour ses idées, comme un contrat de travail plus souple, la réduction du nb de fonctionnaires "inutiles" (cad pas dans les hopitaux par exemple) du fait de la modernisation des systèmes d'information, un peu plus de fermeté pour un peu plus de sécurité, ben ca me semble aller dans la bonne direction


 
Ah ouai, il a promis ca ? Ben voila des arguments pour que je note

n°8017189
gigi l amo​roso
Posté le 29-03-2006 à 14:27:52  profilanswer
 

Il a promis aussi que la France gagnerait la coupe du monde.
Donc je vais voter pour lui

n°8017207
arthas77
Posté le 29-03-2006 à 14:30:40  profilanswer
 

corsicapersempre a écrit :

Si Chirac balance Villepin et demande à Sarkozy d'arriver, soit il refuse, soit il demande les pleins pouvoirs, et revoilà la quatrième république...


La 4ème république, c'était pas un fort régime présidentiel... c'était surtout les parlementaires qui avaient tellement de pouvoir que les gouvernements tombaient sans arrêt...

mood
Publicité
Posté le 29-03-2006 à 14:30:40  profilanswer
 

n°8017225
Haidate
Hum mani padme om
Posté le 29-03-2006 à 14:33:07  profilanswer
 

dolohan a écrit :


 
[...]
 
mais le jeune est con, il ne se rends pas compte de ca, il prefere vivre dans son village sur les nuage. bah oué, pasque 3 années de cdd chez papa maman c'est quand meme mieux qu'un putain de CPE.


 
Le jeune est peut etre con mais le jeune ne veut pas etre un produit leader price qui a le meme emballage, la meme couleur et la forme que l'originale mais bien plus degueulasse que l'originale, c'est humain !!!
 
Mais là on est HS !!!

n°8017230
corsicaper​sempre
Posté le 29-03-2006 à 14:34:07  profilanswer
 

dolohan a écrit :

mais le jeune est con, il ne se rends pas compte de ca, il prefere vivre dans son village sur les nuage. bah oué, pasque 3 années de cdd chez papa maman c'est quand meme mieux qu'un putain de CPE.


 
Et le jeune, quand il lit ça, il a des envies pas très catholiques envers celui poste de pareilles insanités... Tu crois que tous les étudiants ont papa-maman derrière pour assurer financièrement ? Descends de ton nuage à toi, jeune scarabée. Je ne suis pas spécialement de gauche, ni pro-éstudiantin, période que j'ai pour ma part détesté, mais que je lis des trucs pareils, là, ça me fiche en rogne.  
 
Et quand bien même on aurait papa-maman derrière, ce qui fut mon cas, moi, par exemple (c'est fortuit, hiein...), ben, j'ai bossé pendant mes études.  Je n'étais pas dans une fac de sociologie, mais dans une école de télécoms, et on trimait dur, et ces études m'ont coûté bonbon ! Ras-le-bol de cette vision réactionnaire de l'étudiant branleur né avec une cuillère en argent dans la bouche. Y en a aussi dans les filières professionalisantes, comme on dit. Qui doivent faire des stages et qui n'en ont presque pas le temps parce qu'ils triment à côté pour payer la bouffe, le loyer, l'éléctricité (même dans une chambre de bonne !) J'avoue qu'à l'Unef, ils me sortent par les trous de nez, mais à droite, c'est pas mieux.

n°8017233
Haidate
Hum mani padme om
Posté le 29-03-2006 à 14:34:37  profilanswer
 

gigi l amoroso a écrit :

Il a promis aussi que la France gagnerait la coupe du monde.
Donc je vais voter pour lui


 
Ca aussi c'ets un bon argument que je note  :lol:

n°8017253
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 29-03-2006 à 14:36:46  profilanswer
 


Sarko parle beaucoup et ne fait rien de très sérieux :
 
esquisse de bilan d'activité
 
* Aucune amélioration de la situation globale sur la sécurité  
* Aggravement des violences faites aux personnes
* Augmentation des plaintes et sanctions pour débordement des policiers  
* Criminalisation des prostituées  
* Fichage informatique des infractions les plus banales
* Développement de la vidéo surveillance
* Destruction de la police de proximité
* Mise en place du "bouclier fiscal" pour les riches
* Exonérations de frais de sucessions pour les patrimoines de + de 100 000 €
* Encourage les dons interfamiliaux plutot que la redistribution des richesses
* Projet de loi hallucinant sur "l'immigration choisie"
* Aucun traitement social des étrangers en situation irrégulière
 
 
ca commence à faire lourd et il en manque


---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°8017265
corsicaper​sempre
Posté le 29-03-2006 à 14:38:01  profilanswer
 

arthas77 a écrit :

La 4ème république, c'était pas un fort régime présidentiel... c'était surtout les parlementaires qui avaient tellement de pouvoir que les gouvernements tombaient sans arrêt...


 
Ah, parce que le Monsieur Maus d'Hfr trouve que le président a un pouvoir sur les évênements tel que nous sommes dans un régime présidentiel musclé ? Mais nous sommes en fin de règne, que Diable, et pitoyable, encore ! Il y a les textes, et la réalité de leur application. Le président actuel n'est plus qu'une pauvre marionnette qui n'aura à l'avenir qu'un pouvoir de nuisance face à Sarkozy. Si ça fait pour toi un régime présidentiel fort, pas de problêmes...


Message édité par corsicapersempre le 29-03-2006 à 14:39:52
n°8017304
will75012
Posté le 29-03-2006 à 14:43:23  profilanswer
 

NICOLAS SARKOZY, face au lecteurs du Parisien/Aujourd'hui
 
BEATRICE BRUNEAU-LATOUCHE. Etes-vous solidaire jusqu'au bout du gouvernement sur le CPE ?
Nicolas Sarkozy. Oui.
Comment pourrait-il en être autrement ? Je suis le numéro deux du gouvernement. Je suis concerné par ce qui se passe. Mais la solidarité ne veut pas dire que je n'ai pas le droit d'exprimer mes idées. Ainsi je considère qu'il n'est pas anormal qu'il y ait un minimum d'explications quand on se sépare de quelqu'un, même s'il a moins de 26 ans. En 2006, quand il y a un malentendu, il faut faire un compromis. Il n'y a pas de honte. Ce mot n'est pas un gros mot. Une vraie négociation doit s'engager, sans préalable.
 
CAMILLE PAILLARD. Depuis le début de la crise, vous êtes pourtant discret...
Je ne suis pas le ministre des Affaires sociales mais celui de l'Intérieur, il est normal que je ne sois pas en pointe comme je l'ai été pour la crise des banlieues. Cela ne veut pas dire que je me tais à l'intérieur de la majorité. J'ai rencontré plusieurs fois le chef de l'Etat et le Premier ministre pour trouver une solution. La situation actuelle est porteuse de trop de dangers.
 
HEIDI ETCHEVERRY. Je cherche un travail et, moi, je préfère un CDD à un CPE.
Je peux vous comprendre. Mais le prix de la solidarité dont j'ai parlé est de ne pas dire tout ce qu'on pense ! Pour certains, il y aurait le paradis qui serait le CDI et l'enfer qui serait le CDD. Faux ! L'enfer, c'est le chômage. Moi, je suis pour un contrat unique qui évite les effets de seuil. C'est-à-dire, plus vous passez de temps avec un ou plusieurs employeurs, plus vos droits sociaux augmentent. C'est une question de justice sociale. Au lieu de protéger les emplois, on doit protéger les personnes.
 
AZIZ BADOUH. Au-delà du contrat unique, comment combattre le chômage ?
En reconnaissant un droit à la formation permanente, quel que soit l'âge, pour celui qui perd son emploi. Je souhaite, d'un côté, qu'on libère la possibilité de créer des emplois et, de l'autre, qu'on donne au salarié la chance, par la formation, d'apprendre un nouveau boulot.
 
BENOIT LAMY. Avec le CPE que vous soutenez, on institutionnalise la précarité.
La précarité n'est pas pour demain, c'est une réalité d'aujourd'hui. Le changement, la rupture, le mouvement, l'innovation permettront de la faire reculer. S'il y a un point positif dans le CPE, c'est qu'il tente de trouver une solution. Ne rien essayer est le pire risque pour la France. Cela dit, j'aurais préféré qu'on fasse une expérimentation et qu'on se donne rendez-vous dans six mois.
 
BENOIT LAMY. Quel serait le modèle social idéal ?
Il faut, par la négociation, donner de nouvelles sécurités aux salariés et, dans le même temps, donner plus de flexibilité aux employeurs. Exemple : il faudrait limiter la durée de la procédure de licenciement et que, en échange, on augmente les indemnités et les obligations de formation pour les salariés. Aujourd'hui, le système est invraisemblable. C'est perdant perdant. Jamais les salariés n'ont été dans un tel état de précarité et jamais les entreprises n'ont été autant engoncées dans de telles rigidités. Que la France n'hésite pas à s'inspirer de ce qui marche à l'étranger. Arrêtons cette arrogance qui voudrait qu'on réinvente le fil à couper le beurre tous les matins.
 
MARIE-CHRISTINE SALMONA. Qu'avez-vous prévu contre les casseurs qui discréditent les manifestants anti-CPE ?
J'ai toujours dit qu'il y avait les casseurs d'un côté, les étudiants et lycéens de l'autre. Je ne fais pas d'amalgame. Cela dit, j'ai de grandes inquiétudes parce que nous assistons à un déchaînement de violence de la part de 2 000 à 3 000 voyous qui viennent pour casser et piller. C'est inadmissible. Mon objectif est d'éviter les bavures, que l'on puisse manifester dans la sécurité. C'est la raison pour laquelle je n'ai pas autorisé les charges de CRS quand les manifestants étaient encore là. On me dit : Faites la différence entre casseurs et lycéens . Mais elle est impossible à faire. Ils ont le même âge et sont habillés de la même façon.
 
BENOIT LAMY. Vous craignez le syndrome Malik Oussekine ?
Les brigades motorisées n'existent plus. Mais ma responsabilité est que cela se passe bien. J'ai eu à gérer vingt-cinq nuits d'émeutes en novembre, il n'y a pas eu un mort.
 
BENOÎT LAMY. N'avez-vous pas contribué à la violence en utilisant des mots comme « racaille » ou « Kärcher » ?
C'est grotesque. Ce n'est parce que j'ai traité de racaille des gens qui sont des voyous et ne méritent que la prison qu'il y a eu des problèmes dans les banlieues. Si vous allez chez le médecin pour une maladie grave et qu'il vous donne un remède pour le rhume pour ne pas vous traumatiser, changez vite de médecin ! Quand on met le feu à un bus avec un handicapé dedans, on est un assassin, un barbare. Je suis le ministre de l'Intérieur qui dit qu'il y a des voyous et de la racaille en banlieue, et les gens qui vivent sur place le savent.
 
AZIZ BADOUH. La coordination nationale des étudiants veut le retrait du CPE et la démission du gouvernement...
Ce n'est certainement pas la rue qui peut demander la démission d'un gouvernement. Ou alors on n'est plus dans une démocratie. Mais si vous voulez me faire dire que la situation actuelle est mauvaise pour toute la majorité, vous avez raison. Je ne m'en réjouis pas. Je suis patron de l'UMP et je ne veux pas d'un rapport de force entre la jeunesse et le gouvernement.
 
BEATRICE BRUNEAU-LATOUCHE. Quitter le gouvernement, aujourd'hui, ne serait-il pas une bonne opportunité pour vous, un an avant la présidentielle ?
Non. On ne quitte pas le navire quand ça tangue.
Ce serait un choix irresponsable. Si on quitte le gouvernement, c'est sur un désaccord structurel et de fond, pas pour une opportunité tactique.
 
CAMILLE PAILLARD. Incarnez-vous la même droite que Jacques Chirac et Dominique de Villepin ?
Non. Je suis différent, j'ai le droit de l'être. En 2002, j'étais de ceux qui pensaient qu'il fallait faire campagne avec un projet détaillé pour que le pays tranche un certain nombre d'orientations. La présence de Le Pen ne l'a pas permis. Je militais aussi pour une action plus rapide et plus forte. Je crois à la rupture. Le monde change. Si on ne change pas, on sera balayé. Enfin, je n'arrive pas à comprendre pourquoi la droite ne cesse de s'excuser de ne pas être la gauche.
 
CAMILLE PAILLARD. Et quelle est votre droite ?
Je crois dans le travail, le mérite, l'effort, la récompense, l'autorité, et une certaine forme de fermeté. Je crois aussi plus à la diversité qu'à la mixité. Je suis pour la France multiple. Je voudrais faire exploser les clivages. Sur le droit de vote pour les étrangers en France depuis dix ans, par exemple, ou encore la discrimination positive. J'assume qui je suis, je ne veux pas mentir aux gens.
 
HEIDI ETCHEVERRY. Ne jouez-vous pas sur le réflexe de peur pour séduire les électeurs du Front national ?
Oui, je cherche à les séduire. Mais d'où viennent-ils ? D'une part, de la droite républicaine, de l'autre, d'une partie de la gauche. Qui pourrait m'en vouloir de récupérer ces gens dans le camp républicain ? J'irai même les chercher un par un, ça ne me gêne pas. Si le FN a progressé, c'est que nous n'avons pas fait à droite notre boulot. En refusant de parler d'un certain nombre de sujets dont Le Pen s'est emparé, nous avons désespéré une partie de notre électorat. Cela ne veut pas dire, bien sûr, que je partage les thèses lepénistes. Je l'ai affronté, moi, Le Pen.
 
AZIZ BADOUH. Quel est pour vous le candidat de gauche le plus redoutable en 2007 ?
Le candidat qui sortira de la course d'obstacles du PS sera forcément bon parce qu'ils sont tellement acharnés à se détruire les uns les autres que le dernier survivant aura des qualités ! De toute manière, quel que soit le candidat, cela se jouera à 51-49. Mais qu'importe l'adversaire, ce qui compte est d'avoir les meilleures idées, le plus d'énergie et d'enthousiasme.
 
BEATRICE BRUNEAU- LATOUCHE. Et Ségolène Royal ? Que craignez-vous le plus chez elle ?
C'est quelqu'un de qualité, que je respecte. Elle est atypique au PS, je le suis un peu à droite. Mais Lionel Jospin a des qualités d'expérience, c'est un homme respectable.
 
STEPHANE WULLEMAN. La discrimination positive que vous prônez n'est-elle pas une forme de racisme caché ?
La discrimination positive n'est pas qu'une question de couleur de peau. Elle vaut aussi pour les territoires : la Creuse doit être davantage aidée par l'Etat que les Hauts-de-Seine. Mais pourquoi je défends cette idée ? Parce que, sur la ligne de départ de la vie, on ne part pas tous du même endroit. Mon fils a moins besoin d'être aidé que le fils d'une famille d'immigrés. Si vous travaillez plus que les autres, il est normal de gagner davantage que les autres. Mais si vous avez plus de handicaps que les autres, alors il faut que l'Etat vous aide davantage que les autres. Je mets un seul bémol : la discrimination positive doit être limitée dans le temps. Parce qu'une fois que vous avez rétabli la justice, il faut laisser faire les choses naturelles. Par ailleurs, la discrimination positive existe déjà avec la parité ou les emplois réservés aux handicapés dans l'administration.
 
NORDINE EL-KHOULOUDI. Vous privilégiez l'entrée de travailleurs étrangers diplômés. Seront-ils employés à la hauteur de leurs compétences ?
Bien sûr. On ne peut pas être le seul pays au monde qui ne puisse choisir qui a le droit de venir en France. Je veux que l'immigration française soit une immigration choisie. On ne peut pas me reprocher de vouloir pour mon pays les meilleurs et pas simplement ceux dont on ne veut nulle part ailleurs.
 
AZIZ BADOUH. Vous voulez réformer l'ordonnance de 1945 sur les mineurs. Pensez-vous qu'ils soient plus dangereux aujourd'hui qu'hier ?
Oui, un mineur de 2006 n'a rien à voir avec celui de 1945. Il faut résoudre le problème de la délinquance des mineurs. Ils ont un sentiment d'impunité qui n'est rien d'autre que de la complicité. Tout mineur qui commet un délit doit être convoqué devant la justice et puni pour ce délit. Il y a le travail d'intérêt général, l'internat, des peines différenciées... Chaque mineur doit savoir que, au premier délit, il sera sanctionné. C'est la meilleure des préventions.
 
STEPHANE WULLEMAN. En raison de la surpopulation carcérale, 40 % des peines de prison ferme ne sont pas exécutées...
On ne peut pas définir le nombre de gens qui doivent aller en prison en fonction des places disponibles, mais en fonction de la gravité de leurs crimes. Il y a 60 000 détenus en France. Qui décide que c'est trop ? Par rapport à quels critères ? Je souhaite qu'aillent en prison ceux qui le méritent. Cela dit, il faut penser à la réinsertion. Un discours de complaisance vis-à-vis du délinquant a créé un sentiment d'impunité. Je veux que la justice soit maintenant au service des victimes de façon prioritaire.
 
BENOIT LAMY. Dans l'Oise, une circulaire demande aux chefs d'établissement de recenser les élèves dont les parents sont sans papiers...
J'ai décidé qu'il n'y aurait pas d'expulsion de lycéens sans papiers durant l'année scolaire. Elles auront lieu après. Je ne régularise pas ces jeunes car, s'il suffit d'être inscrit dans une école pour avoir la nationalité française, autant considérer qu'il y a une nouvelle filière d'immigration.
 
HEIDI ETCHEVERRY. Vous souhaitez installer des policiers dans les écoles, lieu de formation plutôt que de répression. Pourquoi ?
J'ai reçu la jeune enseignante d'Etampes poignardée par un de ses élèves de 19 ans. Que faisait ce jeune en troisième ? Il n'avait rien à y faire. Il aurait dû être en apprentissage ou en filière professionnelle. S'il y avait eu un policier référent, cette enseignante aurait pu se confier à lui. Mon idée est d'installer un policier référent, en tenue ou non, dans un bureau une demi-journée par semaine afin qu'il rassure enseignants, parents et élèves. Qu'est-ce que ça a de choquant ? En plus, je ne le propose pas dans tous les établissements, mais seulement sur la base du volontariat. La complaisance à l'égard de la jeunesse, c'est de la complicité, de la non-assistance à personne en danger. Sans autorité et sans fermeté, il n'y a pas de respect ; et sans respect, il n'y a pas de démocratie.
 
AZIZ BADOUH. Les jeunes issus de l'immigration ne sont-ils pas considérés trop souvent comme des citoyens de seconde zone ?
Il y a malheureusement de la discrimination et du racisme en France. J'avais fait scandale quand j'avais dit en 2003 que l'antisémitisme était sous-estimé. C'était pourtant un fait. Aujourd'hui, je dis qu'il y a du racisme, de l'islamophobie, de l'arabophobie, et quand on a une couleur ou un prénom pas comme les autres, c'est vrai que le CV va au panier avant les autres. C'est pour cela que je suis pour la discrimination positive.
 
NORDINE EL-KHOULOUDI. Si vous êtes à l'Elysée en 2007, donnerez-vous le droit de vote aux immigrés qui sont sur le territoire depuis plus de dix ans ?
Oui. Je l'ai écrit, je suis favorable au vote pour les municipales pour les étrangers en France depuis dix ans. Celui qui paie ses impôts a le droit de donner son avis sur la façon dont la ville où il paie ses impôts est gérée. Pour les législatives, c'est autre chose, c'est un acte de citoyenneté.
 
STEPHANE WULLEMAN. Le montant de la dette est considérable. Le pays ne risque-t-il pas la banqueroute ?
La banqueroute, non. Mais, pour moi, les choses sont claires : 45 % du budget de la nation sont les salaires des fonctionnaires et les pensions de retraite. Je propose qu'on ne remplace qu'un départ à la retraite sur deux et que la moitié des économies ainsi réalisées serve au désendettement de la France, et l'autre, à augmenter le traitement des fonctionnaires. Lors de la présidentielle, j'obligerai tous les candidats à dévoiler leurs propositions pour désendetter le pays.
 
NORDINE EL-KHOULOUDI. Les syndicats sont-ils trop ou pas assez puissants et faut-il les financer ?
Ils ne sont pas assez puissants. Un syndicat avec davantage d'adhérents est un syndicat moins sectaire et plus responsable. Je vais proposer deux choses. 1. La liberté de candidature au premier tour des élections professionnelles pour casser le monopole des cinq centrales syndicales. 2. La déduction de la cotisation syndicale de son salaire et de ses impôts.
 
STEPHANE WULLEMAN. Craignez-vous un nouvel embrasement des banlieues ?
Je ne peux pas l'exclure. On s'est trop intéressé aux territoires et pas assez aux individus. Vous pouvez toujours refaire un immeuble, mais si les gens qui y habitent n'ont pas de travail, vous avez résolu quoi ? Rien. La société a fait une double faute : elle n'a pas été assez ferme contre des comportements inacceptables, mais, en même temps, pas assez généreuse pour ceux qui voulaient s'en sortir.
 
HEIDI ETCHEVERRY. Vous, l'ancien maire de Neuilly, qu'est-ce que vous connaissez des banlieues ?
Je ne prétends pas bien connaître les banlieues, c'est un monde unique. Je sais d'où je viens. Mais il n'y a pas un homme politique qui soit allé aussi souvent que moi dans les quartiers les plus difficiles. J'apprends, je progresse et je me donne du mal.
 
CAMILLE PAILLARD. Comment se fait-il que, en 2006, il y ait encore trop de bavures policières ?
S'il y en a, je les sanctionne avec beaucoup de sévérité à chaque fois. Mais il y en a moins qu'on le dit. D'ici à deux ans, la totalité des véhicules de nuit de la police sera équipée de caméras et les policiers seront obligés de filmer leurs interpellations. Et je ne me retrouverai pas dans la situation d'Eunice Barber avec deux discours totalement contradictoires.
 
STEPHANE WULLEMAN. N'y a-t-il pas une trop grande sévérité à l'égard des automobilistes et pourquoi vous ne montrez pas l'exemple ? Vous avez perdu 40 points de permis sur 50 kilomètres !
J'en ai perdu moins que Villepin. (Rire.) Quand je suis devenu ministre de l'Intérieur, il y avait 8 000 morts par an. Aujourd'hui, il y en a 5 000. Entre votre agacement, que je peux comprendre, et 3 000 morts de moins, je n'hésite pas. Quant à mes points, nous sommes en plan Vigipirate rouge. Le Premier ministre, le président et moi nous circulons pour des raisons de sécurité dans des véhicules blindés et dont les cortèges ne peuvent être immobilisés...
 
AZIZ BADOUH. Etes-vous devenu un personnage people, un peu à l'américaine ?
Non. Si j'aimais les Etats-Unis, je vivrais aux Etats-Unis. Mais quand je fais des meetings, je ne veux pas que ceux qui viennent s'ennuient. J'essaie de donner le meilleur de moi-même. Le but n'est pas que les gens arrivent avec le moral dans les chaussettes et qu'ils repartent dans un état encore pire. Ce n'est pas pour autant que j'appartiens au show-biz, mais j'ai des amis dans ce milieu : Christian Clavier, Jean Reno... Je ne peux avoir que des gens comme Joey Starr qui disent du mal de moi.
 
BEATRICE BRUNEAU-LATOUCHE. Vous avez médiatisé votre vie de couple à outrance et, aujourd'hui, vous êtes silencieux. Pourquoi ce flou conjugal ?
Je veux seulement défendre et protéger ceux que j'aime. Mais je rectifie, je n'ai pas médiatisé ma vie de couple. Il se trouve que Cécilia et moi, on travaillait ensemble et on vivait ensemble. Il n'y avait rien de médiatisé, les gens ne sont pas venus à la clinique pour la naissance de Louis. Ce n'était pas du pipeau, ou bidon, c'était ma vie.
 
MARIE-CHRISTINE SALMONA. Un célibataire à l'Elysée, est-ce possible ?
Qui vous dit que je suis célibataire ? Je pense que les Français sont suffisamment matures pour ne pas attacher beaucoup d'importance à ça. L'important, c'est de dire la vérité sur ce que l'on est.
 
http://www.leparisien.com/illustrations/dxadm/6859963_o.gif
SIEGE DE NOTRE JOURNAL (SAINT-OUEN), LUNDI. Nicolas Sarkozy : « Ségolène Royal est un peu atypique au PS. Je le suis un peu à droite. »   (LP.)
Le Parisien , mercredi 29 mars 2006

n°8017335
JohnSmith
Still got the blues
Posté le 29-03-2006 à 14:47:57  profilanswer
 

Je pense que c'est un homme dangereux.  :jap:

n°8017375
corsicaper​sempre
Posté le 29-03-2006 à 14:52:19  profilanswer
 

Euh, Hfr devient porte-parole de Sarkozy ? Prévenez-moi, hein... L'inflation des taupiques sarkozystes ici, c'est fou ! Non, mais sans déc', à la limite, je ne vois pas pourquoi je n'ouvrirais pas moi non plus mon taupique pour Jauspin qui se dit dispaunible (si, si, il l'a dit, enfin, steuraupe 1 qui dit qu'il l'a dit...)
http://permanent.nouvelobs.com/pol [...] S2221.html
 
3615 My Life On
Scusez, j'ai un gros rhume, je suis un peu sur les nerfs...
3615 My Life Off
Switch Life On
Et dire que je suis de droite :pfff: J'ai honte, vraiment, j'ai honte...
Switch Life Off

n°8017428
zurman
Parti définitivement
Posté le 29-03-2006 à 14:59:26  profilanswer
 

JohnSmith a écrit :

Je pense que c'est un homme dangereux.  :jap:


Si tu qualifies Sarko de dangereux, de quel adjectif te sers-tu pour qualifier un Le Pen, un Besancenot, une Laguiller ?

n°8017469
corsicaper​sempre
Posté le 29-03-2006 à 15:06:56  profilanswer
 

Sarkozy est dangereux parce que très intelligent. Le Pen, Laguiller, Besancenot sont des idiots inutiles.

n°8017534
JohnSmith
Still got the blues
Posté le 29-03-2006 à 15:13:25  profilanswer
 

zurman a écrit :

Si tu qualifies Sarko de dangereux, de quel adjectif te sers-tu pour qualifier un Le Pen, un Besancenot, une Laguiller ?


Le Pen est dangereux aussi. Beaucoup plus dans l'absolu, mais peut être moins en pratique.
 
En fait dans une certaine mesure je pense que les "radicaux" affichent clairement leur point de vue, et à ce titre n'ont pas vraiment de face cachée. Leur dangerosité est donc évidente, et elle est facilement contrable.
 
Pour Sarkozy, c'est différent, pour moi, il fait parti des gens qui glisse doucement vers le fascisme, ou plutôt vers une société fascisante.  
Je ne parle pas de racisme ou de nazisme (point goldwin atteint  :o ) , je parle d'une société nuisible à l'humain et aux humanistes.  
C'est un drame, vraiment ... que sa vision des choses :sweat:  
 
Laguillier n'est pas une démocrate. Je pense qu'on peut dire qu'elle est dangereuse aussi. Mais elle me fait moins peur.
 
en revanche, je ne considère pas Besancenot comme dangereux.  
 
cela dit, je ne vote ni Laguillier ni Besancenot, en général je vote PC ou vert, puisque manifestement tu veux que je sois clair  :jap:

n°8017636
remy60
Posté le 29-03-2006 à 15:21:18  profilanswer
 

il est russe sarkozy ?


---------------
Ebook 1984
n°8017783
Profil sup​primé
Posté le 29-03-2006 à 15:38:38  answer
 

Magicpanda a écrit :

Sarko parle beaucoup et ne fait rien de très sérieux :
 
esquisse de bilan d'activité
 
* Aucune amélioration de la situation globale sur la sécurité

 
Si, il n'y a que les violences aux personnes qui augmentent. Et encore, elles ont baissé au second semestre 2005.

Magicpanda a écrit :

* Aggravement des violences faites aux personnes


cf. ci-dessus

Magicpanda a écrit :

* Augmentation des plaintes et sanctions pour débordement des policiers


C'est arithmétique sans être excusable : plus on demande à la police d'être présente, plus le nombre de plaintes peut augmenter.

Magicpanda a écrit :

* Criminalisation des prostituées


Je ne soutiens pas Sarkozy sur ce point, je préfèrerai la réouverture des maisons-closes. Mais Sarkozy n'a pas criminalisé la prostitution, il a seulement sanctionné le racolage, et poursuit davantage les proxénètes que les prostituées.

Magicpanda a écrit :

* Fichage informatique des infractions les plus banales


Les plus banales, mais bien sûr. :sarcastic:  

Magicpanda a écrit :

* Développement de la vidéo surveillance


Relève des municipalités, pas du ministre.

Magicpanda a écrit :

* Destruction de la police de proximité


Mensonge.

Magicpanda a écrit :

* Mise en place du "bouclier fiscal" pour les riches


Sarkozy a seulement lancé l'idée à 50 % des revenus. Villepin a annoncé sa mise en place à 60 %.

Magicpanda a écrit :

* Exonérations de frais de sucessions pour les patrimoines de + de 100 000 €


 :D  Tellement engoncé dans ses certitudes qu'il ne voit même plus à quel point il peut dire des énormités. Moins de 100 000 €, ce sera mieux.

Magicpanda a écrit :

* Encourage les dons interfamiliaux plutot que la redistribution des richesses


Les solidarités familiales intergénérationnelles doivent être encouragées. Il n'y a pas que l'Etat. L'amour de ses proches est un créateur de richesse plus efficace que l'anonymat des institutions.

Magicpanda a écrit :

* Projet de loi hallucinant sur "l'immigration choisie"


Hallucinant ? En quoi ? Plus de verbiage que de critiques réelles...

Magicpanda a écrit :

* Aucun traitement social des étrangers en situation irrégulière


Il y a 2 types d'étrangers en situation irrégulière : ceux qui sont menacés dans leur pays, et qui obtiennent leur régularisation (trop longue, mais ils l'obtiennent) ; et ceux qui refusent de suivre les procédures légales, et qui n'ont rien à faire en France. "traitement social des étrangers illégaux" ? Tu te fous de la gueule de la République, là.
 

Magicpanda a écrit :

ca commence à faire lourd et il en manque


Un début d'argument peut-être ?

Message cité 2 fois
Message édité par Profil supprimé le 29-03-2006 à 15:43:49
n°8017817
gigi l amo​roso
Posté le 29-03-2006 à 15:42:15  profilanswer
 

remy60 a écrit :

il est russe sarkozy ?


 
d'origine hongroise.
s'il avait pas fait ministre, il se serait reconverti dans la production de film X à budapest. :whistle:

Message cité 2 fois
Message édité par gigi l amoroso le 29-03-2006 à 15:42:38
n°8017826
josuah13
B.K...tu nous manque tant.
Posté le 29-03-2006 à 15:43:33  profilanswer
 

Je ne pense pas que sarkozy soit raciste.
mais pour pour gagner il est pret a tout , meme a flatter les racistes en allant dans leur sens.
Son ideologie , à sarkozy, c'est le liberalisme pur et dur, à l'americaine. d'ailleurs il n'a jamais caché son admiration pour le systeme americain (contrairement à ce qu'il dit plus haut, mais il n'en est plus à un mensonge prés).
Son camp, c'est le patronat. dois-je rapeller que son frere est le numero 2 du MEDEF, dois-je rapeller que le parain de son fils n'est autre que martin bouygue (si, si , le proprio de TF1)
Donc sarcoky n'est pas un sale raciste d'extreme droite, meme si il aimerait que les sales racistes d'extreme droite le pense mais il fait preuve d'un autoritarisme alarmant quand il s'agit de brider la presse.
voila, ça c'etait le point de vue objectif.
maintenant du pur subjectif : je peux pas me voir sa gueule de con.
Je donne a ce topic 3 pages avant fermeture :D.
parce que ce monsieur...il a des fans.(mais bon...dans un pays ou 30% de la population est d'extreme droite...rien ne me surprend plus)

Message cité 6 fois
Message édité par josuah13 le 29-03-2006 à 15:45:34
n°8017831
remy60
Posté le 29-03-2006 à 15:44:00  profilanswer
 

gigi l amoroso a écrit :

d'origine hongroise.
s'il avait pas fait ministre, il se serait reconverti dans la production de film X à budapest. :whistle:


 
et en hongrie, ils veulent pas le prendre comme president ??


---------------
Ebook 1984
n°8017844
zurman
Parti définitivement
Posté le 29-03-2006 à 15:45:40  profilanswer
 

gigi l amoroso a écrit :

d'origine hongroise.
s'il avait pas fait ministre, il se serait reconverti dans la production de film X à budapest. :whistle:


D'où le fameux "retourne en Chine, espèce de Hongrois"  :D

n°8017863
zurman
Parti définitivement
Posté le 29-03-2006 à 15:47:29  profilanswer
 

josuah13 a écrit :

Je ne pense pas que sarkozy soit raciste.
mais pour pour gagner il est pret a tout , meme a flatter les racistes en allant dans leur sens.
Son ideologie , à sarkozy, c'est le liberalisme pur et dur, à l'americaine. d'ailleurs il n'a jamais caché son admiration pour le systeme americain (contrairement à ce qu'il dit plus haut, mais il n'en est plus à un mensonge prés).
Son camp, c'est le patronat. dois-je rapeller que son frere est le numero 2 du MEDEF, dois-je rapeller que le parain de son fils n'est autre que martin bouygue (si, si , le proprio de TF1)
Donc sarcoky n'est pas un sale raciste d'extreme droite, meme si il aimerait que les sales racistes d'extreme droite le pense mais il fait preuve d'un autoritarisme alarmant quand il s'agit de brider la presse.
voila, ça c'etait le point de vue objectif.
maintenant du pur subjectif : je peux pas me voir sa gueule de con.
Je donne a ce topic 3 pages avant fermeture :D.
parce que ce monsieur...il a des fans.(mais bon...dans un pays ou 30% de la population est d'extreme droite...rien ne me surprend plus)


127,2 % selon les dernières estimations [:aloy]

n°8017864
deedlit
Posté le 29-03-2006 à 15:47:54  profilanswer
 

JohnSmith a écrit :

Je pense que c'est un homme dangereux.  :jap:


Lui dangereux  
http://www.foreignpolicy.com/images/NicolasSarkozy.jpg
 
Ose dire qu'il n'est tout trognon sur la photo  :o  
 

Citation :

Pour Sarkozy, c'est différent, pour moi, il fait parti des gens qui glisse doucement vers le fascisme, ou plutôt vers une société fascisante.  

Sérieusement, je veux bien qu'on ne l'aime pas, il n'y rien qui montre que ce ne soit pas un démocrate  [:airforceone] Beaucoup des idées qu'on lui repproche, et qui lui valent le qualificatif de "dangereux" sont déjà en place en Angleterre, j'ai du louper un trucs, mais il me semble pas que ce soit une société fascisante...

Message cité 2 fois
Message édité par deedlit le 29-03-2006 à 15:50:03
n°8017874
len22
Posté le 29-03-2006 à 15:49:18  profilanswer
 


Je propose de créer une sous-cat "Sarkozy" sur HFR, ça sera plus simple :o
 

n°8017920
josuah13
B.K...tu nous manque tant.
Posté le 29-03-2006 à 15:54:26  profilanswer
 

zurman a écrit :

127,2 % selon les dernières estimations [:aloy]


pas compris si c'est  ironique ou sarcarstique  :??:  

n°8018008
Profil sup​primé
Posté le 29-03-2006 à 16:07:32  answer
 

En même temps si 30% de la population vote FN (je demande quand même les chiffres exacts  :heink: ) c'est du à l'immobilisme des partits au pouvoir.

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 29-03-2006 à 16:07:57
n°8018059
JohnSmith
Still got the blues
Posté le 29-03-2006 à 16:15:19  profilanswer
 

deedlit a écrit :

Lui dangereux  
...
 
Ose dire qu'il n'est tout trognon sur la photo  :o  
 

Citation :

Pour Sarkozy, c'est différent, pour moi, il fait parti des gens qui glisse doucement vers le fascisme, ou plutôt vers une société fascisante.  

Sérieusement, je veux bien qu'on ne l'aime pas, il n'y rien qui montre que ce ne soit pas un démocrate  [:airforceone] Beaucoup des idées qu'on lui repproche, et qui lui valent le qualificatif de "dangereux" sont déjà en place en Angleterre, j'ai du louper un trucs, mais il me semble pas que ce soit une société fascisante...


 
Quand je dis fascisante, je ne parle pas du fait qu'il soit ou non démocrate.  
Je parle d'un fascisme de science fiction si tu veux. Flicquer la société, vidéo surveillance, ficher les individus etc ...  
 
La fin ne justifie pas les moyens !

n°8018095
Haidate
Hum mani padme om
Posté le 29-03-2006 à 16:18:39  profilanswer
 

Je lis vos interventions et je me forge de mieux en mieus une idée de Sarkozy. Deja, merci à vous...
 
Ensuite à mon tour donc de donner mon avis : Il dit franchement plein de chose qu'on a envi d'entendre mais c'est vrai que quand on y reflechi bien il fait peur aussi parce qu'il ressemble etrangement à mon fournisseur d'acces internet qui fait ce qu'il veut avec ma connection sans que je puisse rien faire...  
 
Alors soit je vote pour lui en priant qu'il ne profite pas du pouvoir (ou qu'il le transforme dans "mon sens" (egoiste bien francais ca)) ou je vote  quelqu'un d'autre en priant la meme chose (vu que ca pu de partout en politique apparamment)
 
Apres j'ai tendence a dire : au moins il dit franchement ce qu'il pense... Un homme franc peut il etre un homme de confiance ? Vas t'il calmer mon quartier ? Vas t'il faire baisser mon essence ? Vas t'il baisser mes impots ? Vas t'il assurer à mes enfants un bon avenir ? Vas t'il obliger mon FAI à me fournir un debit stable ?  
 
Faut il jouer avec le diable ?

n°8018098
zurman
Parti définitivement
Posté le 29-03-2006 à 16:19:06  profilanswer
 

josuah13 a écrit :

pas compris si c'est  ironique ou sarcarstique  :??:


Disons qu'il ne faut quand même pas avoir peur du ridicule pour affirmer que 30% de la pop est d'extrême droite :wahoo:

Message cité 1 fois
Message édité par zurman le 29-03-2006 à 16:29:57
n°8018119
jak_kun
Posté le 29-03-2006 à 16:21:18  profilanswer
 

Je pense que ce mec n'a aucune idée, pas vraiment de conviction, si ce n'est celle d'être président. Il aurait fait comme Mittérand à se convertir au socialisme après avoir été royaliste entre 2 guerres et servi sous Vichy, puis suivit de Gaulle.  
 
C'est un opportuniste, carriériste, narcissique, qui se fout de le France comme de l'an 40. Rien qu'à voir comment il dégobillait sur tous les politiques, anciens "amis" et "amis" d'aujourd'hui le tout sous un pseudo dans un qutodien bien connu, façon corbeau, suite à "sa" défaite en 95 après avoir suivit le mauvais bougre, qu'il a suivit après avoir trahit Chirac. Par la suite il a trahit balladur pour Pasqua, je crois qu'il a encore trahit Pasqua après, peut être même qu'il y a Seguin dans l'histoire. On ne sait même plus, tellement il a trahit, juste pour sa gueule.  
 
Enfin, c'est un traitre, un Chirac 2 en somme, d'ailleurs ils se haissent pour cette raison, ils se ressemblent trop.  
 
J'espère qu'à force d'avoir les dents aussi longues qu'ils les a il va finir par se marcher dessus et se rétamer lamentablement.  
 
Ce mec n'est pas dangereux pour la France. Il a profité du sentiment d'insécurité propagé par TFcon pour en faire un créneau personnel. Lui, il s'en fout. Il dit "racaille", "Karcher", parce que son conseiller en com' sait que ça frappera les gens, et qu'on va parler de lui. Je suis presque sur qu'il n'a jamais lui même pensé à dire ça. Ce mec ferait n'importe quoi pour passer devant une caméra. Si demain la préoccupation des français sont les vacances, il proclamerait et défendrait les 10 semaines de congés payés.  
 
je ne vous parle même pas du CPE. C'est presque lui qui l'a créé, il en parlé il y a plusieurs mois dans un de ses discours. Maintenant que la population est en majorité contre, il n'y a plus personne. ça me rappelle d'ailleurs Chirac qui a été une journée pour la guerre en Irak, avant de se rebiffer face aux 85% de gens contre.  
 
Bref, rien de bon en lui. C'est un homme mauvais, le genre de personnes que je fuis dans ma vie quotidienne, prêt à écraser un ami pour se mettre en avant... Il me debecte en somme.

n°8018148
d3fr4kt
Who's the man ?
Posté le 29-03-2006 à 16:25:28  profilanswer
 

zurman a écrit :

D'où le fameux "retourne en Chine, espèce de Hongrois"  :D


Et sa réponse fut immédiate :
En taule ! [:sarko]
 
 :D


---------------
"Never forget that only dead fish swim with the stream"
n°8018205
JohnSmith
Still got the blues
Posté le 29-03-2006 à 16:34:22  profilanswer
 

Haidate a écrit :


Faut il jouer avec le diable ?


 
Quand on danse avec le diable, il faut attendre la fin de la chanson
(arnaques, crimes et botaniques )....

n°8018230
tibo2002
C'est très content.
Posté le 29-03-2006 à 16:38:27  profilanswer
 

"Ce n'est certainement pas la rue qui peut demander la démission d'un gouvernement."
Apparemment, personne n'a relevé cette phrase dans son interview. Rien que pour ça, il mérite simplement d'etre banni du gouvernement.
edit: enfin bon, je dédrapalise hein, il est hors de question pour moi de rester sur un topic politique @ hfr :D


Message édité par tibo2002 le 29-03-2006 à 16:39:03

---------------
"Nan mais c'est l'plan d'cam' qui fait tout."
n°8018232
buenosaire​s73
dans le Bon Sens !
Posté le 29-03-2006 à 16:38:36  profilanswer
 

jak_kun a écrit :

Je pense que ce mec n'a aucune idée, pas vraiment de conviction, si ce n'est celle d'être président. Il aurait fait comme Mittérand à se convertir au socialisme après avoir été royaliste entre 2 guerres et servi sous Vichy, puis suivit de Gaulle.  
 
C'est un opportuniste, carriériste, narcissique, qui se fout de le France comme de l'an 40. Rien qu'à voir comment il dégobillait sur tous les politiques, anciens "amis" et "amis" d'aujourd'hui le tout sous un pseudo dans un qutodien bien connu, façon corbeau, suite à "sa" défaite en 95 après avoir suivit le mauvais bougre, qu'il a suivit après avoir trahit Chirac. Par la suite il a trahit balladur pour Pasqua, je crois qu'il a encore trahit Pasqua après, peut être même qu'il y a Seguin dans l'histoire. On ne sait même plus, tellement il a trahit, juste pour sa gueule.  
 
Enfin, c'est un traitre, un Chirac 2 en somme, d'ailleurs ils se haissent pour cette raison, ils se ressemblent trop.  
 
J'espère qu'à force d'avoir les dents aussi longues qu'ils les a il va finir par se marcher dessus et se rétamer lamentablement.  
 
Ce mec n'est pas dangereux pour la France. Il a profité du sentiment d'insécurité propagé par TFcon pour en faire un créneau personnel. Lui, il s'en fout. Il dit "racaille", "Karcher", parce que son conseiller en com' sait que ça frappera les gens, et qu'on va parler de lui. Je suis presque sur qu'il n'a jamais lui même pensé à dire ça. Ce mec ferait n'importe quoi pour passer devant une caméra. Si demain la préoccupation des français sont les vacances, il proclamerait et défendrait les 10 semaines de congés payés.  
 
je ne vous parle même pas du CPE. C'est presque lui qui l'a créé, il en parlé il y a plusieurs mois dans un de ses discours. Maintenant que la population est en majorité contre, il n'y a plus personne. ça me rappelle d'ailleurs Chirac qui a été une journée pour la guerre en Irak, avant de se rebiffer face aux 85% de gens contre.  
 
Bref, rien de bon en lui. C'est un homme mauvais, le genre de personnes que je fuis dans ma vie quotidienne, prêt à écraser un ami pour se mettre en avant... Il me debecte en somme.


 
C'est du brutal mais je suis OK avec le sens général: ambitieux opportuniste sans programme autre que d'arriver au pouvoir puis aligner la France sur le modèle anglo saxon. Je le revois encore lors de son voyage aux USA face à la caméra avec son anglais phonétique: "the french love zi american"
N'oublions pas une chose: avec Sarko, on aurait des soldats en Irak....

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  25140  25141  25142  25143  25144  25145
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Politique

  [Politique LR]Le vide.

 

Sujets relatifs
Qu'en pensez vous ?Les communistes ont t-il le pouvoir politique et mediatique ?
Les communistes ont t-il le pouvoir politique et mediatique ?un parti pour sarkozy?
Une étude américaine critique la politique pro-israélienne des USAQue pensez vous de Brico depot (Rayon Cuisine) ?
Le CPE, un débat politique?Armes d'auto-défense : vous en pensez quoi?
[Topic unique] Boules quiès & bouchons d'oreilles en généralMiss/Que pensez vous de mes photos?
Plus de sujets relatifs à : [Politique LR]Le vide.



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR