Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
421 connectés 

 


Drogues : où en êtes-vous ?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  396  397  398  399  400  401
Page Suivante
Auteur Sujet :

Narcotiques Anonymes

n°51072878
sous la pl​uie
Posté le 26-09-2017 à 20:40:04  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

sous la pluie a écrit :


 
Tu parles de la weed... pour info perso -car je ne la classe, et ne l'ai jamais classée au même rang que les autres "produits stupéfiants"  :o , institutionnels ou pas -, comment tu l' appréhendes ? Comme un substance puissamment addictive ? au même titre que les autres ? *
 
* tellement peur maintenant de minimiser les effets ( s'entend néfastes de la beuh... et pa pour moi le fait de minimiser car j'ai mon idée là dessus rapport à moi-même  :o ) vu que perso elle m'a tenu éloignée de toutes les autres substances très très longtemps au fil de ma vie... j'ai un peu peur du coup d'en faire un exemple...



---------------
Tous les drapeaux ont tellement été souillés de sang et de merde qu'il est temps de n'en plus avoir du tout" - G.Flaubert - "Yes Sir, I will" Crass
mood
Publicité
Posté le 26-09-2017 à 20:40:04  profilanswer
 

n°51073016
DooMIII
Covfefe
Posté le 26-09-2017 à 20:53:56  profilanswer
 

sous la pluie a écrit :


 
Tu parles de la weed... pour info perso -car je ne la classe, et ne l'ai jamais classée au même rang que les autres "produits stupéfiants"  :o , institutionnels ou pas -, comment tu l' appréhendes ? Comme un substance puissamment addictive ? au même titre que les autres ? *
 
* tellement peur maintenant de minimiser les effets ( s'entend néfastes de la beuh...) vu que perso elle m'a tenu éloignée de toutes les autres substances très très longtemps au fil de ma vie... j'ai un peu peur du coup d'en faire un exemple...


 
Pour ma part je pense que la beuh crée un peu une addiction psychologique, surtout quand c'est couplé au tabac en fait  :sarcastic:  Le "sevrage" est facile mais ça fait quand même transpirer 1-2 jours après mais encore une fois c'est peut-être la nicotine. Mon lama domestique fume surtout des spliff ; le vapo, il a essayé, c'est plus sain, mais je sais pas il manque quelque chose même si l'effet est là. :/
 
Sinon je sais pas si ça protège des autres substances mais en tout cas je ne crois pas à la thèse de la "gateway drug". C'est vrai que Pépito éprouve moins le besoin de boire de l'alcool quand il a accès à de la weed mais il n'a jamais été alcoolo.


---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°51073201
deltibo
C'est quoi un fussoir?
Posté le 26-09-2017 à 21:08:55  profilanswer
 

sous la pluie a écrit :

 

Tu parles de la weed... pour info perso -car je ne la classe, et ne l'ai jamais classée au même rang que les autres "produits stupéfiants" :o , institutionnels ou pas -, comment tu l' appréhendes ? Comme un substance puissamment addictive ? au même titre que les autres ? *

 

* tellement peur maintenant de minimiser les effets ( s'entend néfastes de la beuh...) vu que perso elle m'a tenu éloignée de toutes les autres substances très très longtemps au fil de ma vie... j'ai un peu peur du coup d'en faire un exemple...


Vu comment ça te rend amorphe, j'ai du mal à minimiser les impacts sur ta vie sociale.


---------------
Un fil invisible c'est comme un homme invisible (mais en forme de fil :o )
n°51073206
deltibo
C'est quoi un fussoir?
Posté le 26-09-2017 à 21:09:19  profilanswer
 

sous la pluie a écrit :

 

Ah bin tiens, je croyais que c'était pareil.
Sinon, pour l'oxy, "True detectives" saison un... comme ça en passant viteuf...


De mémoire il ne cherchait pas de quaaludes ?


---------------
Un fil invisible c'est comme un homme invisible (mais en forme de fil :o )
n°51073709
major95
Blues on the Bayou
Posté le 26-09-2017 à 21:50:40  profilanswer
 


Bah une bonne beuh, c'est ultra addictif rien que pour le coté sédatif / anxio. Sans compter les hallus.
 

n°51074002
major95
Blues on the Bayou
Posté le 26-09-2017 à 22:10:43  profilanswer
 

DooMIII a écrit :


 le vapo, il a essayé, c'est plus sain, mais je sais pas il manque quelque chose même si l'effet est là. :/


 
 
Y'a pas le coté "shoot" du monoxyde de carbone.  ;)  
 
C'est pareil pour moi, j'aime trop cet effet pour m'en passer (bien que je ne fume pas de clope).

n°51074168
sous la pl​uie
Posté le 26-09-2017 à 22:20:44  profilanswer
 

DooMIII a écrit :


 
Pour ma part je pense que la beuh crée un peu une addiction psychologique, surtout quand c'est couplé au tabac en fait  :sarcastic:  Le "sevrage" est facile mais ça fait quand même transpirer 1-2 jours après mais encore une fois c'est peut-être la nicotine. Mon lama domestique fume surtout des spliff ; le vapo, il a essayé, c'est plus sain, mais je sais pas il manque quelque chose même si l'effet est là. :/
 
Sinon je sais pas si ça protège des autres substances mais en tout cas je ne crois pas à la thèse de la "gateway drug". C'est vrai que Pépito éprouve moins le besoin de boire de l'alcool quand il a accès à de la weed mais il n'a jamais été alcoolo.


 
De mon côté, ça m'a toujours préservée des autres substances, donc du coup je la perçois comme "un moindre mal", bien que j'ai du mal à voir le côté mal de la weed.  
On m'a expliqué qu'elle n'était plus la même de nos jours -là aussi les avis divergent- donc que je ne pouvais pas minimiser les effets néfastes (redit)...
J'ai eu accès très trop à l'héro, mais je n'ai pas eu envie (oufff! tous mes potes bien cramés... ou morts), je reniflais eau écarlate, j'sais plus quoi et triclo à 11 ans, colle j'aimais pas, ether je pouvais pas, acids bad-trips, alcool non plus je supportais pas (ça m'a passé bien tard dans ma vie)... le reste je sais plus.
En institutionnel, dès mes 18 ans, les AD (bien bien dégueu!!! une horreur dont mon corps et le reste ne voulait pas) , les anxios (plus softs en apparence qui deviendront acteurs majeurs d'une partie de ma vie), la codéine en extra (j'ai compris dessuite, danger). J'ai aussi été sous rohypnol pour des cauchemars qui me bouffaient littéralement.  
Bref, face à ça, la weed. Juste elle.
Pas n'importe laquelle. Ce sont des potes très proches et qui avaient captés ce qui me rongeait qui me la procuraient. Elle était soft, calmait toutes mes douleurs, me faisait dormir comme un bébé (de + fini les cauchemars, terreurs nocturnes et autres). Même mon généraliste de l'époque (il est décédé hélas) préférait me voir fumer quelques splifs de cette beuh que de me voir malade comme un chien et tout sauf moi-même.
J'ai appris bien plus tard que cette herbe devait être une de la famille de celle utilisée pour lutter contre les douleurs , une médicinale en fait.
Je n'ai plus de cette weed. Le passé m'a rattrapé. L'alcool s'est imposé (parfois mélé aux anxios : juste du lysanxia écrasé ds des shot de vodka, mais c'est fini depuis un moment)/ Du vin aujourd'hui, le soir, et je déteste ça.  
 
 


---------------
Tous les drapeaux ont tellement été souillés de sang et de merde qu'il est temps de n'en plus avoir du tout" - G.Flaubert - "Yes Sir, I will" Crass
n°51074238
sous la pl​uie
Posté le 26-09-2017 à 22:23:41  profilanswer
 

deltibo a écrit :


Vu comment ça te rend amorphe, j'ai du mal à minimiser les impacts sur ta vie sociale.


 
Celle que je fumais non. Enfin, je fumais surtout le soir, donc pas pour bosser car je risquais de scotcher.
Mes potes n'étaient pas non plus amorphes. Juste un peu décalqués. Tranquilles quoi.
 


---------------
Tous les drapeaux ont tellement été souillés de sang et de merde qu'il est temps de n'en plus avoir du tout" - G.Flaubert - "Yes Sir, I will" Crass
n°51074254
sous la pl​uie
Posté le 26-09-2017 à 22:24:34  profilanswer
 

deltibo a écrit :


De mémoire il ne cherchait pas de quaaludes ?


 
Entre autre, un des détectives oui. Mais c'est sur fond de traffic d'oxy.


---------------
Tous les drapeaux ont tellement été souillés de sang et de merde qu'il est temps de n'en plus avoir du tout" - G.Flaubert - "Yes Sir, I will" Crass
n°51074366
major95
Blues on the Bayou
Posté le 26-09-2017 à 22:31:39  profilanswer
 

Perso, c'est un mélange assez mortel, l'alcool et la beuh.

 

J'en conviens que c'est naze si elle est pas puissante vu que l'effet de l'alcool prendra vite le dessus mais combiner du fort dans les deux cas et on finit assez vite poivrot.  :(

 

Pis, faut reconnaître que ça démotive à mort, je foutais plus rien dans mon cas.

Message cité 1 fois
Message édité par major95 le 26-09-2017 à 22:32:32
mood
Publicité
Posté le 26-09-2017 à 22:31:39  profilanswer
 

n°51074428
sous la pl​uie
Posté le 26-09-2017 à 22:35:11  profilanswer
 

major95 a écrit :


Bah une bonne beuh, c'est ultra addictif rien que pour le coté sédatif / anxio. Sans compter les hallus.
 


 
Je veux bien te croire, mais moi pas. Je pouvais consommer de très longues périodes et ne plus en prendre sur de longues longues durées sans ressentir un manque réel... peut-être un regret... et encore! Je me retrouvais quand j'allais mal en consommant donc quand j'allais mieux, sans, je ne ressentais pas le besoin d'en prendre.
 
* j'ai consommé résine puis herbe dès mes 15 ans jusqu'à mes 35 ans.


---------------
Tous les drapeaux ont tellement été souillés de sang et de merde qu'il est temps de n'en plus avoir du tout" - G.Flaubert - "Yes Sir, I will" Crass
n°51074568
sous la pl​uie
Posté le 26-09-2017 à 22:43:56  profilanswer
 

major95 a écrit :

Perso, c'est un mélange assez mortel, l'alcool et la beuh.
 
J'en conviens que c'est naze si elle est pas puissante vu que l'effet de l'alcool prendra vite le dessus mais combiner du fort dans les deux cas et on finit assez vite poivrot.  :(  
 
Pis, faut reconnaître que ça démotive à mort, je foutais plus rien dans mon cas.


 
Il parait oui.
Perso quand je fumais, zéro envie de boire. De toute façon je n'aimais pas l'alcool. Quoi que, je ne l'aime toujours pas, mais j'en consomme à présent...
Quand je pense qu'avant de croiser la route de "professionnels de la santé" je n'étais pas polytox...
 


---------------
Tous les drapeaux ont tellement été souillés de sang et de merde qu'il est temps de n'en plus avoir du tout" - G.Flaubert - "Yes Sir, I will" Crass
n°51074649
DooMIII
Covfefe
Posté le 26-09-2017 à 22:49:11  profilanswer
 

major95 a écrit :


 
 
Y'a pas le coté "shoot" du monoxyde de carbone.  ;)  
 
C'est pareil pour moi, j'aime trop cet effet pour m'en passer (bien que je ne fume pas de clope).


 
Oui le monoxyde de carbone, un vrai toxique. Mais ça peut créer une sorte de shoot parait-il. :/
 
Ou tout simplement la nicotine qui est un stimulant, même si à la longue c'est juste addictif. (même si moi non plus je suis pas accro heureusement)
 

sous la pluie a écrit :


 
De mon côté, ça m'a toujours préservée des autres substances, donc du coup je la perçois comme "un moindre mal", bien que j'ai du mal à voir le côté mal de la weed.  
On m'a expliqué qu'elle n'était plus la même de nos jours -là aussi les avis divergent- donc que je ne pouvais pas minimiser les effets néfastes (redit)...
J'ai eu accès très trop à l'héro, mais je n'ai pas eu envie (oufff! tous mes potes bien cramés... ou morts), je reniflais eau écarlate, j'sais plus quoi et triclo à 11 ans, colle j'aimais pas, ether je pouvais pas, acids bad-trips, alcool non plus je supportais pas (ça m'a passé bien tard dans ma vie)... le reste je sais plus.
En institutionnel, dès mes 18 ans, les AD (bien bien dégueu!!! une horreur dont mon corps et le reste ne voulait pas) , les anxios (plus softs en apparence qui deviendront acteurs majeurs d'une partie de ma vie), la codéine en extra (j'ai compris dessuite, danger). J'ai aussi été sous rohypnol pour des cauchemars qui me bouffaient littéralement.  
Bref, face à ça, la weed. Juste elle.
Pas n'importe laquelle. Ce sont des potes très proches et qui avaient captés ce qui me rongeait qui me la procuraient. Elle était soft, calmait toutes mes douleurs, me faisait dormir comme un bébé (de + fini les cauchemars, terreurs nocturnes et autres). Même mon généraliste de l'époque (il est décédé hélas) préférait me voir fumer quelques splifs de cette beuh que de me voir malade comme un chien et tout sauf moi-même.
J'ai appris bien plus tard que cette herbe devait être une de la famille de celle utilisée pour lutter contre les douleurs , une médicinale en fait.
Je n'ai plus de cette weed. Le passé m'a rattrapé. L'alcool s'est imposé (parfois mélé aux anxios : juste du lysanxia écrasé ds des shot de vodka, mais c'est fini depuis un moment)/ Du vin aujourd'hui, le soir, et je déteste ça.  


 
[:padmasana:3] Tu as dû passer à Las Vegas.
 
Pour la weed c'est peut-être une variété riche en CBD et pauvre en THC (le composé récréatif).
 
Ce que j'aime pas avec la weed, c'est que même fumé le soir, tu es un peu ramolli le lendemain. C'est un "dépresseur" du système nerveux. Donc du coup tu te sens bien mais ne profite pas trop de la matinée voire journée :o
 
 


---------------
Ceterum censeo Euro delendum esse
n°51074742
major95
Blues on the Bayou
Posté le 26-09-2017 à 22:55:22  profilanswer
 

Avoir les yeux tout collés au lendemain de bédave :D

Message cité 1 fois
Message édité par major95 le 26-09-2017 à 22:55:36
n°51074787
M300A
Sehr hopfen, vielen IBU, wow!
Posté le 26-09-2017 à 22:58:40  profilanswer
 

Qu'est ce que je peux détester la weed :lol:
Je n'y trouve aucun plaisir. Ça m'endort, je dors mal, ça me stress...


---------------
:wq
n°51074841
major95
Blues on the Bayou
Posté le 26-09-2017 à 23:02:52  profilanswer
 


C'est vrai que les 1ers nuits quand je recommence à bédave, j'ai toujours une petite gêne au niveau du cœur, je le sens bien pomper comme si mon sang était très épais mais ça passe vite.  :o

n°51074950
sous la pl​uie
Posté le 26-09-2017 à 23:12:16  profilanswer
 


 
 
[:padmasana:3]

Citation :

Tu as dû passer à Las Vegas.


Non non  :D  Un endroit comme un autre. J'ai entendu et vu des pratiques bien trash et plus glauques que les miennes! Sans problème et de loin!
 

Citation :

Pour la weed c'est peut-être une variété riche en CBD et pauvre en THC (le composé récréatif).
 
Ce que j'aime pas avec la weed, c'est que même fumé le soir, tu es un peu ramolli le lendemain. C'est un "dépresseur" du système nerveux. Donc du coup tu te sens bien mais ne profite pas trop de la matinée voire journée :o
 
 


 
Oui, après recherche, je pense aussi que c'était une beuh riche en CBD. Purée c'est cher! Moi qui ai fumé + de 20 ans sans lacher un sous! ça fait mal! Je vapote en plus aujourd'hui et je te dis pas les prix pour les liquides au CBD! Mais je vais trouver, de toute façon, obligée là, pas le choix...
 
Ah oui tiens, le reveil fatigué... Perso, jamais je ne m'étais sentie si bien de ma vie aux réveils de mes fumages de micro-spliffs (oui ils étaient petits car pour moi seule, donc petite dose en prime), comme quoi, selon les personnes c'est le grand-écart, un fossé, un abime...  
 
 
* je sais toujours quoter comme pas deux!  :o  :o  :o  
 
 


---------------
Tous les drapeaux ont tellement été souillés de sang et de merde qu'il est temps de n'en plus avoir du tout" - G.Flaubert - "Yes Sir, I will" Crass
n°51074998
sous la pl​uie
Posté le 26-09-2017 à 23:17:03  profilanswer
 

major95 a écrit :

Avoir les yeux tout collés au lendemain de bédave :D

 

Fraiche comme la rose qui vient d'éclore  :o
Si si!

 
major95 a écrit :


C'est vrai que les 1ers nuits quand je recommence à bédave, j'ai toujours une petite gêne au niveau du cœur, je le sens bien pomper comme si mon sang était très épais mais ça passe vite.  :o


Perso c'est un de mes états sans fumer ça... mais ça passe pas vite... sans fumer.

Message cité 1 fois
Message édité par sous la pluie le 26-09-2017 à 23:17:49

---------------
Tous les drapeaux ont tellement été souillés de sang et de merde qu'il est temps de n'en plus avoir du tout" - G.Flaubert - "Yes Sir, I will" Crass
n°51075519
major95
Blues on the Bayou
Posté le 27-09-2017 à 00:44:39  profilanswer
 

sous la pluie a écrit :


 
Fraiche comme la rose qui vient d'éclore  :o  
Si si!
 


 
Ah c'est marrant, pourtant je suis pas un gros fumeur (2/3 max par soirée et nuit), mais alors le lendemain c'est dur, ça m’assomme bien même si y'a pas la sensation du "corps lourd" que procure un shit.  [:major95:1]  
 

sous la pluie a écrit :


Perso c'est un de mes états sans fumer ça... mais ça passe pas vite... sans fumer.


 
Ah c'est le contraire toi ? Comme quoi on est pas tous égaux devant les drogues.  [:n0b0dy:2]

n°51075529
major95
Blues on the Bayou
Posté le 27-09-2017 à 00:49:28  profilanswer
 


Par contre si quelqu'un teste le CBD se serait bien un feedback, histoire de savoir si ça peut aider à dormir.

n°51175428
oscar le c​onnard
PSN: IMPERADAM
Posté le 06-10-2017 à 20:31:20  profilanswer
 

:hello:  
 
Trois mois que je suis installé au Portugal, j'ai toujours reussi à esquiver les tentations (pour ceux qui ne savent pas, toutes les drogues sont depenalisées).
 
Je commence à craquer gentiment, j'ai acheté de la beuh, après une transaction avortée pour de la K; :/


---------------
Il faut limiter l'expression de nos libertés et fermer la porte!
n°51245350
M300A
Sehr hopfen, vielen IBU, wow!
Posté le 14-10-2017 à 06:52:01  profilanswer
 

Pas fier de moi :/


---------------
:wq
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  396  397  398  399  400  401
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
HFRiens Anonymes: témoignage sur l'addiction au forumPourquoi pas de Services (payants) Mail Anonymes ?
CVs anonymes ! enfin c'est pour bientôt !association des motards anonymes
Transferts d'argent anonymesAlcooliques Anonymes HFR / aucun lien avec l'assoc AA
Plus de sujets relatifs à : Narcotiques Anonymes



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR