Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1518 connectés 

 


 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9
Page Suivante
Auteur Sujet :

Paléoanthropologie, évolution de l'espèce humaine et préhistoire

n°48260119
southparty
Posté le 07-01-2017 à 23:42:23  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

Wendigo a écrit :

Il me semble avoir entendu dans la tête au carré que le cannibalisme n'a jamais été démontré. Que c'était une LU.

 

Dans le sens : "mangeons les ennemis vivants ou certains de notre tribu".


Je te confirme qu'il y a eu de nombreux cas de tribus cannibales, y compris dans un cadre guerrier (mais là aussi c'est ritualisé)
http://www.scienceshumaines.com/le [...] _3482.html

Citation :

le cannibalisme devrait être pris, estime G. Obeyesekere, pour une construction langagière.
Les limites du scepticisme

 

Mais cette belle démonstration est loin de convaincre tout le monde. Marshall Sahlins, professeur à l'université de Chicago, n'en est pas à sa première controverse avec G. Obeyesekere : les deux spécialistes ont déjà croisé le fer il y a dix ans, à propos de la mort du capitaine Cook. En juin dernier (3), il publiait une réponse anticipée à la conférence du 15 juillet, dénonçant les soubassements politiques de ce scepticisme postmoderne, et les risques d'« obscurantisme épistémologique » qu'il comporte. Son argumentation tient en trois points. D'abord, souligne-t-il, les déconstructeurs du cannibalisme ne s'attaquent qu'à un très petit nombre de récits : au vu de la masse des témoignages, cela ne constitue pas une preuve. Ensuite, le soupçon d'anthropophagie n'a jamais été, selon lui, un préjugé généralisé chez les Occidentaux : au xixe siècle encore, certains voyageurs réagissaient avec surprise en découvrant le cannibalisme océanien. Enfin, prenant le cas des îles Fidji, M. Sahlins montre qu'il existe au moins un cas, en 1831, où le même festin anthropophage a été décrit par des observateurs suffisamment indépendants pour ne pas fournir exactement les mêmes détails. Chose qui, aux yeux de l'historien, augmente la vraisemblance des faits rapportés. Selon M. Sahlins, donc, le cas fidjien constituait bel et bien un « phénomène complexe » en relation avec l'ensemble de la culture matérielle, politique, linguistique, rituelle et sacrée de la société indigène. S'il en allait ainsi aux Fidji, pourquoi pas aux îles Salomon, chez les Aztèques ou ailleurs ?

 
masterroshi a écrit :

 

dernier cas relaté de cannibalisme rituel relevé en 1950 , ils mangeaient leur défunts ce qui d'ailleurs provoquait une maladie appelée Kuru .

 

Une encéphalopathie spongiforme transmissible , genre "vache folle" !

 

[:the_k586]

 

:jap:
Et il y a eu mutation pour s'adapter au cannibalisme :
http://www.sciencesetavenir.fr/san [...] kuru_29146

Citation :

n exemple saisissant d'évolution darwinienne

 

Cette histoire terrifiante refait aujourd'hui surface en raison de la publication le 10 juin 2015 dans la revue Nature d'un travail qui met en évidence, dans cette tribu Fore, une mutation génétique capable de protéger contre les prions pathogènes. En 2009, l'équipe de chercheurs britannique de l'Institut de neurologie de Londres est partie effectuer une analyse génétique des femmes qui avaient étrangement survécu à l'épidémie de kuru. Ils se sont aperçus qu’une nouvelle variante (G127V) des protéines prions était apparue et que celle-ci conférait une résistance particulière à l’infection. Autrement dit qu'une "protéine mutante" était apparue pour protéger la population de la maladie. Le principal auteur de ces travaux John Collinge y voit un "exemple saisissant d'évolution darwinienne chez les humains, où l'épidémie de maladie à prion a sélectionné un changement génétique pour protéger contre cette dégénérescence fatale".

 

Des cannibales mutants  [:max evans]


Message édité par southparty le 08-01-2017 à 00:00:03

---------------
Macron nu ---- Photos de voyages et de randonnées alpines --De la bonne viande savoureuse & élevée en plein air, production locale & abattage non rituel
mood
Publicité
Posté le 07-01-2017 à 23:42:23  profilanswer
 

n°48260215
southparty
Posté le 07-01-2017 à 23:58:08  profilanswer
 

Et pour revenir plus dans le sujet, comme il a été évoqué de l'anthropophagie entre Neanderthal et Sapiens :  
http://compilhistoire.pagesperso-o [...] alisme.htm

Citation :

Une étude effectuée par une équipe internationale menée par Fernando Ramirez Rozzi, du laboratoire Dynamique de l'évolution humaine : individus, populations, espèces du CNRS, à Paris, suggère que les relations entre l'homme de Neandertal et l'homme moderne (Homo sapiens) n'étaient pas au beau fixe… puisqu'elle fait état d'agressions du premier par le second ! 14 "Surprenants, nos résultats suggèrent que les néandertaliens ont été en contact avec les premiers représentant des hommes modernes ; et ces derniers semblent avoir rapporté des corps de néandertaliens dans leur caverne pour les manger"… précise Fernando Ramirez Rozzi. Pour parvenir à cette conclusion, le paléoanthropologue, spécialiste du développement dentaire, et son équipe ont analysé des fossiles trouvés sur le site préhistorique des Rois, à Moutiers en Charente... 15


Les réfs :  
14 Journal of Anthropological Sciences, vol. 87, 2009, pp. 153-185
15 Kheira Bettayeb, Le Journal du CNRS, septembre 009, N°236
 
Après, est-ce que c'était généralisé ou localisé, à un certain moment ou sur une longue période ...
Difficile de savoir.


---------------
Macron nu ---- Photos de voyages et de randonnées alpines --De la bonne viande savoureuse & élevée en plein air, production locale & abattage non rituel
n°48260698
Wendigo
Profil : Castor Funk
Posté le 08-01-2017 à 02:02:38  profilanswer
 

Heu tu quotes un passage indiquant une controverse ne débouchant pas à un consensus. Surtout que sur les "îles Fidji, M. Sahlins montre qu'il existe au moins un cas, en 1831" ce qui ne permet pas de soutenir tout une hypothèse.

 

Je reste septique pour le coup sur le fait que l'Homme ait pu être considéré comme un mets pour certaines peuplades...  :/


Message édité par Wendigo le 08-01-2017 à 02:04:18

---------------
Dessin du 24 mai 2017 : Gribouillis au travail      --         Galerie
n°48261380
southparty
Posté le 08-01-2017 à 10:33:59  profilanswer
 

Tu as quelques personnes qui ont contesté le fait que le cannibalisme a existé, avec des arguments pas très solides. Tu as plein d'autres études, dont 3 liens que j'ai cité et que tu peux suivre pour lire dans leur intégralité, sans compter des études ethnologiques que tu peux trouver en cherchant un peu.

 

Maintenant, si tu n'y crois pas, libre à toi :)

Message cité 1 fois
Message édité par southparty le 08-01-2017 à 11:44:34

---------------
Macron nu ---- Photos de voyages et de randonnées alpines --De la bonne viande savoureuse & élevée en plein air, production locale & abattage non rituel
n°48266347
Wendigo
Profil : Castor Funk
Posté le 08-01-2017 à 21:04:33  profilanswer
 

southparty a écrit :

Tu as quelques personnes qui ont contesté le fait que le cannibalisme a existé, avec des arguments pas très solides. Tu as plein d'autres études, dont 3 liens que j'ai cité et que tu peux suivre pour lire dans leur intégralité, sans compter des études ethnologiques que tu peux trouver en cherchant un peu.

 

Maintenant, si tu n'y crois pas, libre à toi :)


Ce n'est pas une question d'y croire ou non. C'est une question d'étude et de faits.

 

Il y a eu des gens qui ont mangés leur semblable, mais c'était soit exceptionnel (cas d'accident d'avion par ex), soit dans certains rituels rares (après une guerre, manger des parties de certains chefs pour s'attribuer leur force).

 

Du moins, c'est ce que j'en ai retenu de la parole d'experts sur des émissions scientifiques ou au détour de quelques lectures.


Message édité par Wendigo le 08-01-2017 à 21:05:05

---------------
Dessin du 24 mai 2017 : Gribouillis au travail      --         Galerie
n°48267329
southparty
Posté le 08-01-2017 à 22:34:05  profilanswer
 

En fait tu n'as même pas cherché des études pourtant disponibles sur le net :/
Je parle de croyance pour la négation, car grosso modo les auteurs qui contestent totalement le fait qu'il y ait eu des tribus cannibales se limitent à dire que les témoignages sont peu digne de foi du fait de leur intérêt à décrire ces tribus comme cannibales afin de les asservir.

 

Les tribus anthropophages, qu'il s'agisse d'endo ou d'exo cannibalisme ont été largement étudiées.
Rapidement :
https://www.researchgate.net/public [...] _Predation
http://www.persee.fr/doc/jsa_0037- [...] _0030_0000
Tu as par exemple les Wari qui ont pratiqué le cannibalisme jusque dans les années 60 (témoins directs) la maladie de kuru précédemment citée, l'endocannibalisme des indiens Guarani, des preuves trouvées dans les excréments des ancêtres des Hopi, etc.

 

Donc si tu veux croire que le cannibalisme n'a été pratiqué qu'exceptionnellement dans certaines circonstances, oui ce serait une croyance, et dans ce cas libre à toi, je ne vais pas débattre d'un fait si largement étudié et prouvé

 

Et sinon pour rester dans le sujet :

 

Des chercheurs avancent l'hypothèse que le cannibalisme aurait été largement pratiqué à l'époque préhistorique et que cela aurait provoqué l’émergence de gènes protecteur dans l'espèce humaine.
https://www.sciencedaily.com/releas [...] 071024.htm

Citation :

Human flesh may have been a fairly regular menu item for our prehistoric ancestors, according to researchers. They say it's the most likely explanation for their discovery that genes protecting against prion diseases -- which can be spread by eating contaminated flesh -- have long been widespread throughout the world.

 

The genes, which are mutant versions of the prion protein gene, show key signs of having spread through populations as the result of natural selection, the researchers report in the journal Science, published by the American Association for the Advancement of Science. Such mutations, or "polymorphisms," could have provided prehistoric humans a better chance of surviving epidemics of prion diseases, similar to modern day diseases such as Creutzfeld Jacob disease, or kuru.

 

"What we're showing here is evidence that selection for these polymorphisms has been very widespread or happened very early in the evolution of modern humans, before human beings spread all over the planet,"

 

Conclusion : on peut se remettre à manger de la vache folle :o

Message cité 1 fois
Message édité par southparty le 08-01-2017 à 22:42:16

---------------
Macron nu ---- Photos de voyages et de randonnées alpines --De la bonne viande savoureuse & élevée en plein air, production locale & abattage non rituel
n°48267738
Wendigo
Profil : Castor Funk
Posté le 08-01-2017 à 23:10:43  profilanswer
 

southparty a écrit :

En fait tu n'as même pas cherché des études pourtant disponibles sur le net :/
Je parle de croyance pour la négation, car grosso modo les auteurs qui contestent totalement le fait qu'il y ait eu des tribus cannibales se limitent à dire que les témoignages sont peu digne de foi du fait de leur intérêt à décrire ces tribus comme cannibales afin de les asservir.
 
Les tribus anthropophages, qu'il s'agisse d'endo ou d'exo cannibalisme ont été largement étudiées.
Rapidement :  
https://www.researchgate.net/public [...] _Predation
http://www.persee.fr/doc/jsa_0037- [...] _0030_0000
Tu as par exemple les Wari qui ont pratiqué le cannibalisme jusque dans les années 60 (témoins directs) la maladie de kuru précédemment citée, l'endocannibalisme des indiens Guarani, des preuves trouvées dans les excréments des ancêtres des Hopi, etc.
 
Donc si tu veux croire que le cannibalisme n'a été pratiqué qu'exceptionnellement dans certaines circonstances, oui ce serait une croyance, et dans ce cas libre à toi, je ne vais pas débattre d'un fait si largement étudié et prouvé
 
Et sinon pour rester dans le sujet :  
 
Des chercheurs avancent l'hypothèse que le cannibalisme aurait été largement pratiqué à l'époque préhistorique et que cela aurait provoqué l’émergence de gènes protecteur dans l'espèce humaine.  
https://www.sciencedaily.com/releas [...] 071024.htm

Citation :

Human flesh may have been a fairly regular menu item for our prehistoric ancestors, according to researchers. They say it's the most likely explanation for their discovery that genes protecting against prion diseases -- which can be spread by eating contaminated flesh -- have long been widespread throughout the world.
 
The genes, which are mutant versions of the prion protein gene, show key signs of having spread through populations as the result of natural selection, the researchers report in the journal Science, published by the American Association for the Advancement of Science. Such mutations, or "polymorphisms," could have provided prehistoric humans a better chance of surviving epidemics of prion diseases, similar to modern day diseases such as Creutzfeld Jacob disease, or kuru.
 
"What we're showing here is evidence that selection for these polymorphisms has been very widespread or happened very early in the evolution of modern humans, before human beings spread all over the planet,"

 
 
Conclusion : on peut se remettre à manger de la vache folle :o


 
Pour tes premières sources, je ne peux les lire, mon niveau d'anglais ne me le permet pas. Pour la deuxième, au vu de l'année (1968 ), il y a une possibilité de biais "post coloniale" qui avait été reproché par quelques articles que j'avais lu (et je n'arrive plus à retrouver le bon podcast pour "la tête au carré" ).
 
Et non, je ne "veux pas croire". C'est ce que j'ai lu/entendu lors d'émissions scientifiques. Je te l'ai déjà dis précédemment.
 
En gros, voila un peu ma position pour le moment :  
 

Citation :

Assez fréquemment, des accusations d’anthropophagie ont été portées contre tel ou tel groupe, afin de le discréditer ou de le rendre inhumain ; les sources relatant des comportements anthropophagiques sont à prendre avec prudence.


 
https://fr.wikipedia.org/wiki/Anthr [...] ropophagie


---------------
Dessin du 24 mai 2017 : Gribouillis au travail      --         Galerie
n°48268016
southparty
Posté le 08-01-2017 à 23:44:51  profilanswer
 

:/
Ce que tu as lu, c'est exactement ce qu'explique l'un des article que j'ai cité (science humaines) avec la faiblesse de cet argument face aux faits.
L'étude de 68 répond d'ailleurs à ce type d'argument, qui était déjà formulé à l'époque, là aussi en le mettant en regard d'étude ethnographiques contemporaines.
Le soupçonner de biais colonial parce qu'il a écrit en 1968 ... pouah que c'est moche de mettre l'idéologie ou la politique avant la science  [:yopyopyop]

 

De toute façon ce n'est pas le sujet. Je te laisse à ta "position"
Bye

Message cité 1 fois
Message édité par southparty le 08-01-2017 à 23:46:55

---------------
Macron nu ---- Photos de voyages et de randonnées alpines --De la bonne viande savoureuse & élevée en plein air, production locale & abattage non rituel
n°48268043
simius_com​putus
291
Posté le 08-01-2017 à 23:48:00  profilanswer
 

Ben tu te réfères justement à la section wiki qui décrit les cas où le caractère anthropophage aurait été attribué à tort à certains groupes dans le but de les discriminer.
 
Le wiki a des sources en français, déjà la première, même pas besoin de lire c'est de l'audio : http://www.rts.ch/play/radio/cqfd/ [...] id=4881761
 
Si tu réfutes les témoignages directs comme étant biaisés, il reste l'analyse des ossements, les maladies à prion, et enfin la génétique cf ci-dessus (même si on peut se dire que ça reste des probas).


---------------
IWH  ---  Le forum de toute une génération : http://losersiv.1fr1.net (losers, sans-ami, dépressifs, allez on va faire cette merde)
n°48268053
Wendigo
Profil : Castor Funk
Posté le 08-01-2017 à 23:49:12  profilanswer
 

southparty a écrit :

:/
Ce que tu as lu, c'est exactement ce qu'explique l'un des article que j'ai cité (science humaines) avec la faiblesse de cet argument face aux faits.
L'étude de 68 répond d'ailleurs à ce type d'argument, qui était déjà formulé à l'époque, là aussi en le mettant en regard d'étude ethnographiques contemporaines.
Le soupçonner de biais colonial parce qu'il a écrit en 1968 ... pouah que c'est moche de mettre l'idéologie ou la politique avant la science  [:yopyopyop]  
 
De toute façon ce n'est pas le sujet. Je te laisse à ta "position"  
Bye


Mais ça n'a rien à voir avec ça. Tu déformes vraiment tout :o


---------------
Dessin du 24 mai 2017 : Gribouillis au travail      --         Galerie
mood
Publicité
Posté le 08-01-2017 à 23:49:12  profilanswer
 

n°48268061
Black_Jack
Bo_Jack
Posté le 08-01-2017 à 23:50:29  profilanswer
 

Le cannibalisme fait assez consensus en plus :??:
Sans même parler de Jean-Bedel Bokassa :o


---------------
~Vente massive de Jeux Vidéos bradés~
n°48268150
Wendigo
Profil : Castor Funk
Posté le 09-01-2017 à 00:00:24  profilanswer
 

simius_computus a écrit :

Ben tu te réfères justement à la section wiki qui décrit les cas où le caractère anthropophage aurait été attribué à tort à certains groupes dans le but de les discriminer.

 

Le wiki a des sources en français, déjà la première, même pas besoin de lire c'est de l'audio : http://www.rts.ch/play/radio/cqfd/ [...] id=4881761

 

Si tu réfutes les témoignages directs comme étant biaisés, il reste l'analyse des ossements, les maladies à prion, et enfin la génétique cf ci-dessus (même si on peut se dire que ça reste des probas).

 


Je suis au boulot. :o

 

2- Non, je refute pas parce qu'ils sont directs, mais parce qu'il pourrait rentrer dans "des accusations d’anthropophagie ont été portées contre tel ou tel groupe, afin de le discréditer ou de le rendre inhumain ; les sources relatant des comportements anthropophagiques sont à prendre avec prudence." au vu de l'époque.

 

Et je n'ai jamais dit que l'Homme n'avait jamais mangé d'autres Hommes (cf post au dessus). Mais leurs caractères très particuliers et dans des moments exceptionnels (edit : de ce que j'en ai lu/entendu dans divers émissions scientifiques (sic)).

 

Après, ne pouvant pas écouter, j'ai fait une recherche sur le chercheur sur le site du cnrs. :

 
Citation :


Pour expliquer ces dépôts – qui témoignent de pratiques extrêmement codifiées et ritualisées –, la consommation d’un tel nombre de personnes, la qualité et la diversité de provenance des céramiques qui les accompagnent, deux hypothèses sont actuellement privilégiées : il pourrait s’agir de raids suivis de cérémonies dans lesquelles le cannibalisme – probablement de nature sacrificielle – aurait pris une part importante ou, à l’inverse, de gens, venant parfois de très loin, se rendant volontairement à Herxheim pour participer à de telles cérémonies.


http://www.cnrs.fr/inshs/recherche/herxheim.htm

 

Mais comme l'émission audio est plus récente, y-a-t-il des nouvelles hypothèses autres que celles-ci ?

 


Message édité par Wendigo le 09-01-2017 à 00:01:18

---------------
Dessin du 24 mai 2017 : Gribouillis au travail      --         Galerie
n°48767271
loup23
Posté le 22-02-2017 à 09:41:53  profilanswer
 


[:spaydar]

n°48838367
zorglub201​6
Posté le 28-02-2017 à 18:24:13  profilanswer
 

C'est déjà une vielle discussion mais bon. J'ajoute ce pavé non pas pour corriger qui que ce soit, simplement je me sers du message ci-dessous pour ajouter quelques points qui me semblent importants de préciser à un moment ou un autre dans ce sujet. Rien d'autre.

epsiloneridani a écrit :


2% par individu mais au total c'est 20% des gènes néanderthaliens qui existent toujours aujourd'hui chez au moins une partie des hommes modernes.  
Par ailleurs le ratio ne veut pas dire grand chose tant que notamment tu ne connais pas la taille relative des deux populations d'origine. Si tu avais 20k nénaderthaliens et 1M de sapiens, il n'y a pas besoin de se mettre sur la tronche pour arriver au résultat actuel. De même si la reproduction était moins efficace que chez les sapiens, par exemple 3% d'efficacité en moins par génération, sur des milliers d'année ça peut avoir des effets colossaux.


Vous avez très bien répondu, et j'ai souvent noté une confusion assez fréquente chez pas mal de gens - les articles maintiennent la confusion il faut le dire aussi :  les 2 à 6 % de gènes communs trouvés par l'équipe allemande il y a quelques années entre neander et sapiens modernes chez certains européens, me semble-t-il sont pour la plupart des (allèles aux) séquences strictement identiques.  Les probabilités de longues séquences identiques aléatoires étant infinitésimales, cela  implique alors un héritage => soit par "hybridation" soit une origine commune relativement récente, mais la thèse invoquée pour diverses raisons par Leipzig est un contact génétique entre sapiens et neander en Europe, dont certaines populations ont gardé la traçabilité.  
 
Mais ceci dit, ces 6 % de séquences identiques ne doivent pas faire penser que ceux-là (vous, moi, qui sait...) ne sommes génétiquement similaires que de 6 % à Neandertal. En fait, nous TOUS, y inclus les gens n'ayant pas ces allèles (quasi) identiques, partageons quasiment 100/100 de gènes en commun avec Neandertal. Gènes ici en tant que locus, c-à-dire la même position (et le plus souvent même fonctions connues). Avec d'innombrables variantes alléliques, mais ce sont les mêmes gènes. Bref, l'hybridation assez récente est démontrée. Elle était déjà soupçonnée plausible voire probable entre deux groupes si proches. On ne savait tout simplement pas si une barrière effective à la reproduction nous avait séparés ou pas. Actuellement, il est inutile de se poser la question si nous sommes 2 espèces ou une seule car c'est une problématique équivoque : neander/sapiens peuvent être considérés comme une seule espèce génétique formant (au moins) 2 grands groupes qui se sont séparés mais qui ont eu des métissages occasionnels ici ou là, dont la descendante peut témoigner. La descendance étant la traçabilité de séquences neander que l'on ne retrouve pas dans toute la population mais ici et là, et sans doute encore ailleurs si les recherches s'affinent.  
 
Ces fameux 6/100 des séquences communes (ou jusqu'à 20//100 de patrimoine neander/denisovien  total disséminé) ce n'est pas rien mais énorme. Pour se faire une idée de ce que ces < 6 % signifient: nous avons 1/2 issu de papa (ou maman), 25 % de grand-mère, 12,5 % d'arrière-grand-mère, et environ 6 % d'arrière arrière grand-maman, 3 % à la génération précédente, etc.  
citation of bibi: "A savoir que p.e. les aborigènes d’aujourd’hui ont l'équivalent en héritage dénisovien de chacun de leurs arrières-arrières grand-pères/mères, il y a moins de 2 siècles - qui étaient pourtant bien des humains modernes. C'est dire si le neandertal et denisovien chez certaines populations n'est pas négligeable.
Comment expliquer cela ? => arrières arrières grand pères/mères de John (australien indigène moderne), avaient eux aussi 6 % de patrimoine denisovien chacun, qu'ils ont conservé statistiquement depuis perpet et ont transmis à John dans les mêmes proportions, aléatoirement réparties parmi des millions de bases. Ca met en perspective le sérieux mélange qu'il y eut à une époque ancienne où les populations humaines qui se croisaient et échangeaient, étaient probablement assez minimes en effectifs chacune."  


Message édité par zorglub2016 le 01-03-2017 à 12:21:18

---------------
"Une explication est limpide lorsqu'elle entre dans ta tête comme du beurre dans ton cul"
n°48855518
hpdp00
Posté le 01-03-2017 à 21:28:51  profilanswer
 

je garanti que mon arrière grand mère, du moins celle que j'ai connu, n'avait rien d'une néandertal :D
je comprends bien que dans une population donnée, le taux de gênes hérités ne varie pas en moyenne.
on connait quelques momies très anciennes d'européens, il faudrait examiner leur genome pour voir si certains ont un taux plus élevé.


---------------
C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : "Je m'en fous".  
n°48977862
robertpato​ulachi
Posté le 12-03-2017 à 13:23:49  profilanswer
 

Une étude sur la plaque dentaire de Neandertal révèle un peu plus de son humanité
http://www.news.com.au/technology/ [...] 7bebbc8748

n°49526825
FrigoAcide
Posté le 26-04-2017 à 22:42:26  profilanswer
 

On pensait que les premiers Hommes étaient arrivés sur le continent américain il y a ~13.000 ans. De nouveaux indices feraient remonter cette présence à... 130.000 ans. Homo Sapiens ou Homo archaïques, on ne sait pas : http://www.lemonde.fr/archeologie/ [...] 50751.html


---------------
Paléoanthropologie, évolution de l'espèce humaine et préhistoire
n°49529101
world_clas​siest_man
Cheers !
Posté le 27-04-2017 à 09:03:24  profilanswer
 

Un silex dans la mare ? :D
 
Fascinant.

n°49530678
hpdp00
Posté le 27-04-2017 à 10:57:02  profilanswer
 

plusieurs silex dans une mare où ils n'ont pas pu arriver naturellement.
seule la piste homo a été retenue mais comme on n'a pas d'ossement de l'un ou l'autre pour cette époque on ne devrait pas exclure une piste grand primate.


---------------
C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : "Je m'en fous".  
n°49537865
Alci
Posté le 27-04-2017 à 19:12:49  profilanswer
 

FrigoAcide a écrit :

On pensait que les premiers Hommes étaient arrivés sur le continent américain il y a ~13.000 ans. De nouveaux indices feraient remonter cette présence à... 130.000 ans. Homo Sapiens ou Homo archaïques, on ne sait pas : http://www.lemonde.fr/archeologie/ [...] 50751.html


 
Il y a 130000 ans, ils n'étaient très probablement pas sapiens. On n'a pas découvert de trace de sapiens hors d'Afrique avant -100 000 (au proche orient au mieux à cette date) et -80 000 en Chine qui est a priori sur le chemin.


---------------
BattleTag: Alci#2178 - C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs démos
n°49545364
southparty
Posté le 28-04-2017 à 12:25:40  profilanswer
 
n°49545910
Alci
Posté le 28-04-2017 à 13:17:52  profilanswer
 

southparty a écrit :

Qu'est-ce qui leur fait penser que se sont des hominidés et pas des singes ?

 

Parce qu'il n'y a pas de grands singes en Amérique. Le Barefoot ne compte pas. :o

Message cité 2 fois
Message édité par Alci le 28-04-2017 à 13:18:04

---------------
BattleTag: Alci#2178 - C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs démos
n°49546796
world_clas​siest_man
Cheers !
Posté le 28-04-2017 à 14:14:14  profilanswer
 

Luc Besson va pouvoir en tirer un fabuleux film.. :o

n°49547182
FrigoAcide
Posté le 28-04-2017 à 14:39:10  profilanswer
 

southparty a écrit :

Qu'est-ce qui leur fait penser que se sont des hominidés et pas des singes ?


Citation :

Les marques laissées sur les ossements n’ont rien à voir avec des traces de dents de carnivores, les fractures diffèrent de celles causées par des engins de chantier ou des processus géologiques naturels.
 
« Nous avons cassé des os d’éléphants entre des marteaux et des enclumes de pierre similaires, et nous avons obtenu les mêmes fractures, indique Steve Holen, du Centre de recherche paléolithique américaine à Hot Springs (Dakota du Sud), premier auteur de l’étude. Cette méthode pour briser les gros ossements, pour en faire des outils ou récupérer la moelle, était déjà utilisée il y a 1,5 million d’années en Afrique, et partout ailleurs où il y a eu des occupations humaines. »


J'imagine qu'on n'a jamais observé de singes utiliser ces méthodes, tout simplement. Après si ça se trouve c'est une autre espèce de singes évolués aujourd'hui éteinte, on n'en sait rien...


---------------
Paléoanthropologie, évolution de l'espèce humaine et préhistoire
n°49547234
CyrilleTel​mer
hardcore Christian Bale fan
Posté le 28-04-2017 à 14:41:51  profilanswer
 

Alci a écrit :


 
Parce qu'il n'y a pas de grands singes en Amérique. Le Bigfoot ne compte pas. :o


Hominidé= grand singe non?


---------------
Il faut cesser de morigéner les gens. Jouez à mon karaoke disney!
n°49547681
hpdp00
Posté le 28-04-2017 à 15:07:25  profilanswer
 

Alci a écrit :

Parce qu'il n'y a pas de grands singes en Amérique. Le Barefoot ne compte pas. :o

il n'y a aucune trace de quoi que ce soit du genre primate donc ce peut être ce que l'on veut.
 

FrigoAcide a écrit :

J'imagine qu'on n'a jamais observé de singes utiliser ces méthodes, tout simplement. Après si ça se trouve c'est une autre espèce de singes évolués aujourd'hui éteinte, on n'en sait rien...

ce qui n'implique pas qu'une espèce de primate inconnue n'en soit pas capable.
on a vu des singes utiliser des outils, et même des oiseaux. emporter des cailloux pour casser de gros os à un endroit où ils sont nombreux ne nécessite pas tellement d'intelligence, juste assez pour réaliser que déplacer les cailloux est plus facile que d'emporter les gros os où sont les cailloux.
 

CyrilleTelmer a écrit :

Hominidé= grand singe non?

grand singe est plus étendu, les hominidés sont plutôt des bipèdes.
 


---------------
C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : "Je m'en fous".  
n°49548027
CyrilleTel​mer
hardcore Christian Bale fan
Posté le 28-04-2017 à 15:31:43  profilanswer
 


 

hpdp00 a écrit :

grand singe est plus étendu, les hominidés sont plutôt des bipèdes.
 


 [:cerveau klem]  
Hum, tu confonds peut-être avec le genre Homo?
Parce que dans les hominidés, il y a Pan (chimpanzés), Pongo (orangs-outan) Gorilla, et Homo.
Alors peut-être qu'il y a une différence au niveau des espèces disparues, mais au niveau des espèces actuelles, tous les grands singes sont des Hominidés et vice-versa.


---------------
Il faut cesser de morigéner les gens. Jouez à mon karaoke disney!
n°49554608
hpdp00
Posté le 28-04-2017 à 23:18:13  profilanswer
 

on peut se prendre la tête longtemps avec les définitions. y a les bipèdes exclusifs, qui ne marchent jamais a 4 pattes, les mi-bipèdes mi-quadrupèdes selon les circonstances, les occasionnellement bipèdes, les non-bipèdes.
pour porter un caillou sur une certaine distance il faut être au moins mi-bipède, plusse hominidé que grand singe, mais comme on ne sait rien d'un éventuel primate porteur de silex on peut l'imaginer et le classer comme on veut.


---------------
C'est une chose extraordinaire que toute la philosophie consiste en ces trois mots : "Je m'en fous".  
n°49555715
simius_com​putus
291
Posté le 29-04-2017 à 01:43:19  profilanswer
 

C'était peut-être des piafs géants ?


---------------
IWH  ---  Le forum de toute une génération : http://losersiv.1fr1.net (losers, sans-ami, dépressifs, allez on va faire cette merde)
n°49590706
Alci
Posté le 02-05-2017 à 17:38:01  profilanswer
 

Une avancée qui permettra peut-être de savoir qui sont nos américains : Il y a même plus besoin de trouver de fossiles pour savoir qui a occupé un lieu. :o
 
Un article https://arstechnica.com/science/201 [...] re-around/ parle d'un autre article paru lui dans Science.
 
En résumé, on a passé au peigne fin le sol de la grotte de Denisova qui a donné son nom aux Dénisoviens à la recherche de trace d'ADN et réussit à déterminer qui est passé par là.
 
Selon les strates où est trouvée l'ADN, on peut extrapoler la période d'occupation. Par contre il faut des conditions favorables car l'ADN se détériore facilement. Là le climat sibérien aide clairement.


---------------
BattleTag: Alci#2178 - C'est dans les vieux pots qu'on fait les meilleurs démos
n°49595661
Wendigo
Profil : Castor Funk
Posté le 03-05-2017 à 01:16:17  profilanswer
 

J'en avais entendu parler dans la "une de la science" de la "Tête au carré" hier. Très prometteur ! A priori, c'est plutôt de l'ADN mitochondrie qu'ils retrouvent dans le sol.

Message cité 1 fois
Message édité par Wendigo le 03-05-2017 à 01:20:17

---------------
Dessin du 24 mai 2017 : Gribouillis au travail      --         Galerie
n°49596730
epsiloneri​dani
Posté le 03-05-2017 à 09:28:21  profilanswer
 

Wendigo a écrit :

J'en avais entendu parler dans la "une de la science" de la "Tête au carré" hier. Très prometteur ! A priori, c'est plutôt de l'ADN mitochondrie qu'ils retrouvent dans le sol.


 
Tu retrouves les deux mais il y a beaucoup plus de redondance sur les séquences mitochondriales qui sont donc plus faciles à analyser.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Evolution ( film de Ivan Reitman)[Catastrophe Humaine]A voir absolument
Evolution du mode de financement des sites gratuitsTimidité, phobie sociale: votre évolution
Mr Mondialisation - Les solutions pour changer le mondele carractère non scientifique de l'évolution darwinnienne
Que pensez vous de l'évolution du papier?Immobilier - Paris - Evolution
changement assurance auto et evolution bonus?police proproche de l"écriture humaine
Plus de sujets relatifs à : Paléoanthropologie, évolution de l'espèce humaine et préhistoire



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR