Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1524 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Santé

  [Topic Unique] La contraception – Où, quand, comment ?

 

Sujet(s) à lire :
    - [greluches@hfr] the topik
 

Quel est votre moyen de contraception actuel ?




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7
Page Précédente
Auteur Sujet :

[Topic Unique] La contraception – Où, quand, comment ?

n°47221480
Peony
Posté le 28-09-2016 à 13:09:39  profilanswer
 

La contraception, ce vaste sujet !  [:ben_be:3]  
 
Que vous soyez pilule, implant, stérilet, préservatif, abstinence, ou stérilisation, ce topic est fait pour vous !
 
Ce sujet a pour but de poser toutes les questions que nous pouvons avoir sur tel ou tel moyen de contraception :)
 
Si vous connaissez des sites intéressants, des comparateurs, des nouveaux articles, n’hésitez pas à les partager et je les mettrai en première page. [:mestraim]
 
Liste des sites utiles :
 
Choisir sa contraception
Martin Winckler


Message édité par Peony le 29-09-2016 à 14:06:47

---------------
Respecte-toi, bordel.
mood
Publicité
Posté le 28-09-2016 à 13:09:39  profilanswer
 

n°47221484
Peony
Posté le 28-09-2016 à 13:09:58  profilanswer
 

Une petite présentation de chacune d’entre nous peut-être ? Je sais, ça peut paraitre voyeur, et peut-être que c’est personnel pour vous, mais si vous ne voyez pas d’inconvénient à partager cette information, ça pourrait nous aider à savoir qui harceler quand on a une question stérilet ou anneau contraceptif [:ocube]

 

Peony :

 

Presque 10 ans sous pilule, sans effets secondaires particuliers.
Je suis ensuite passée à l’implant que j’ai gardé deux ans. J’avais mes règles en continu, c’était vraiment la galère. Je l’ai enlevé pour tomber enceinte.
Après ma grossesse je suis passée au stérilet au cuivre, sans hormones. Mes cycles sont de 28 jours, mes règles pas trop douloureuses, bref, je revis :D Je l’ai depuis maintenant un peu plus de 4 ans et j’en suis très satisfaite.

 

Aujourd’hui j’envisage sérieusement la stérilisation et j’ai commencé à me renseigner sur ce sujet :)


Message édité par Peony le 28-09-2016 à 13:10:39

---------------
Respecte-toi, bordel.
n°47221513
Tillow
Knit fast, die warm.
Posté le 28-09-2016 à 13:13:26  profilanswer
 

Drapoil ! [:cerveau drapal]
Edit : bon je suis pas concernée dans l'immédiat mais je garde le topic sous le coude :D

Message cité 1 fois
Message édité par Tillow le 28-09-2016 à 13:14:25

---------------
Dans un grand bol de strychnine, délayez de la morphine.
n°47221533
toupouri
Posté le 28-09-2016 à 13:15:03  profilanswer
 

Drap
http://reho.st/zegag.fr/gags/1086.jpg

n°47221554
Luna Sea
Posté le 28-09-2016 à 13:16:48  profilanswer
 

[:ill nino]

n°47221596
Dolores
Posté le 28-09-2016 à 13:20:18  profilanswer
 

Tillow a écrit :

Drapoil ! [:cerveau drapal]
Edit : bon je suis pas concernée dans l'immédiat mais je garde le topic sous le coude :D

Pareil.
Je peux partager ma grande expérience de stérilet au cuivre qui s'est retourné dans l'utérus, et le suivant qui est tombé tout seul. :o

n°47221619
Luna Sea
Posté le 28-09-2016 à 13:22:33  profilanswer
 

Dolores a écrit :

Pareil.
Je peux partager ma grande expérience de stérilet au cuivre qui s'est retourné dans l'utérus, et le suivant qui est tombé tout seul. :o


Je me demande pourquoi j'ai peur du sterilet :o
 
Team pilule malgré ses inconvénients : Cerazette.
 
Ca fait un moment que j'ai pas eu de spot (qui durent en général plus de 2 semaines), ca fait du bien.

n°47221669
Peony
Posté le 28-09-2016 à 13:26:59  profilanswer
 

Nouveau sondage :) Si j'ai oublié des choix, dites le moi :D
 
Et dites moi aussi si vous voulez que je mette votre "historique" dans le deuxième poste :)


---------------
Respecte-toi, bordel.
n°47221676
wizza
Posté le 28-09-2016 à 13:27:09  profilanswer
 

Dolores a écrit :

Pareil.
Je peux partager ma grande expérience de stérilet au cuivre qui s'est retourné dans l'utérus, et le suivant qui est tombé tout seul. :o


Si jamais il y en avait besoin, ton histoire est ce qui fait que je ne suis pas prête d'avoir un stérilet :D

 

Team pilule depuis mes 15 ans, et ça me va bien au final :o


---------------
Jamais mes bras ne se sentent plus forts que lorsqu'ils crèvent de tendresse autour de tes épaules.
n°47221768
Maiar
_____
Posté le 28-09-2016 à 13:35:55  profilanswer
 

Très bonne idée, ce topic  
 
J'ai toujours eu un fort intérêt pour se sujet, grâce peut-être à mon éducation où il n'y avait pas de tabou :D Au lycée, j'étais la copine qu'on allait voir si on avait un problème de contraception (alors que je n'avais même pas de mec et que je vivais dans les bouquins :o). Même ma mère me posait des questions à ce sujet ...  
A l'époque, quand je voyais la description du DIU, les avantages et inconvénients, ça me paraissait le moyen de contraception idéal  [:draculax]  
Toutefois à 20 ans, j'ai pris la pilule. Parce que bon, c'est facile de s'en faire prescrire. On va voir un médecin, on dit qu'on veut la pilule et hop, on a l'ordonnance. Et puis à l'époque je pensais que les nullipares ne pouvaient pas se faire poser de stérilet.
Mais bof bof les hormones : je préfère vivre sans (c'est personnel). Grâce à HFR et à mes recherches, j'ai appris que les nullipares pouvait donc demander un DIU (si elles trouvaient un gynéco pas rétrograde).
Je suis passée à l'époque par le planning familial car je n'avais trouvé aucun gynéco acceptant de poser un DIU à une nullipare ou alors il fallait "justifier" mon choix  [:tim_coucou].  
Mon premier DIU au cuivre fut donc posée par une brutasse. J'ai jamais eu aussi mal de ma vie (le jour où je me suis plantée un couteau dans la main n'était rien à côté :o :o ). Mais pendant 5 ans, j'ai été tranquille. :love:
J'ai réessayé la pilule car c'est mieux pour éviter toute récidive de mon endométriose (qui m'a valu une opération pour enlever un très gros kyste) mais je n'ai pas été convaincue. Entre les oublis, les seins qui ont vachement gonflés et douloureux et tout, j'ai laissé tombé (j'ai essayé deux pilules différentes).
Par peur de la douleur à la pose du DIU au cuivre, j'ai laissé trainé la situation et pendant presque un an, je n'ai utilisé que des préservatifs. A un moment, on en a eu quand même marre avec mon mec  [:fan de rama:5] et je me suis fait violence pour prendre RDV chez le gynécologue.
Et là, pose sans douleur du DIU  (avec un gynécologue compétent qui n'a pas besoin des pinces de Pozzi, c'est mieux :o). Le premier mois fut un poil compliqué entre les douleurs et les pertes sanguines mais maintenant, je ne sens plus rien  :bounce:


Message édité par Maiar le 28-09-2016 à 13:37:13

---------------
Évidemment. Toutes les vrais guerres se sont livrées entre deux groupes de gens sûrs de leur bon droit. Les individus les plus dangereux sont persuadés d'agir uniquement pour la bonne cause. Voilà ce qui les rend dangereux. [Neil Gaiman]
mood
Publicité
Posté le 28-09-2016 à 13:35:55  profilanswer
 

n°47222050
bartille
Posté le 28-09-2016 à 13:53:49  profilanswer
 

Drap !  
Je ne suis pas concernée pour l'instant mais d'ici 1 ou 2 mois la question va se reposer. J'ai beaucoup apprécié le confort du stérilet aux hormones avant ma grossesse, je pense en remmettre un dès que mon utérus aura repris sa place.

n°47222130
onina
Posté le 28-09-2016 à 13:58:46  profilanswer
 

Drap !

 

Sous pilule depuis mes 16 ou 17 ans, sans aucun soucis, prise en continu, épisode de thrombose, passage à cerazette qui me rend la peau super grasse et me fait perdre les cheveux. Impossible d'obtenir une stérilisation, pis de toute façon je ne veux plus avoir de règles (beaucoup trop douloureuses et handicapantes) - j'parle même pas d'une hystérectomie "de confort", ça n'existe pas en France.
En cours d'examen par plusieurs toubibs (généraliste, phlébo, hémato) pour repasser à la pilule avec oestrogènes, ce qui règlerait tout mes soucis de peau et de cheveux. Verdict dans quelques semaines/mois le temps que je finisse tous les examens et consultations !


Message édité par onina le 28-09-2016 à 13:58:54
n°47222377
Cend
Meuh !
Posté le 28-09-2016 à 14:14:02  profilanswer
 

Drap !!
 
Alors moi
 
D'abord sous pilule (diane 35) pendant une bonne douzaine d'années
 
grossesse... un peu de cerazette apres
 
Mirena (sterilet aux hormones). Non supporté >> bubons partout, maux de tete effroyables, pertes de cheveux, cheveux gras / peau hypra gras ++, libido zero. Bref, retiré au bout d'un an
 
Sterilet cuivre : en place pendant 1 an et demi je dirais. Règles hémorragiques, mais surtout, retrait car présence d'une bactérie (actinomyce) >> traitement antibio, et décision de ne plus remettre de DIU
 
Pilule pendant 3 a 4 ans (desobel), jusque découverte d'HTA, donc arret immédiat, et décision prise de repasser au DIU cuivre.
 
Depuis 2011 : DIU cuivre, de nouveau avec actinomyce, mais maintenant la gestion de cette bactérie est différente, tant que je ne déclenche pas de péritonite ( :o ) on ne fait rien.
 
Décision prise pour la stérilisation par essure : rdv dans 2 mois. A suivre donc :D


Message édité par Cend le 29-09-2016 à 09:23:49

---------------
• A perdu la notion de vie sociale depuis le 15.05 •
n°47223053
psychatric​meuh
Empty Walls
Posté le 28-09-2016 à 14:59:46  profilanswer
 

[:ddst:4]  
 
Alors ici ça donne un historique du genre
- pilule pendant un petite dizaine d'années, Cycléane 20
- envie de passer à l'implant, mais déménagement changement de médecin toussa pile à la fin de mes plaquettes et avant que j'ai les ordonnances pour l'implant donc raté donc IVG. Pose de l'implant en même temps
- 2 ans après enlevage de l'implant "en urgence", j'étais devenue invivable (lunatique, nerveuse,... chiante quoi)
- Capotes jusqu'aux essais pour avoir un enfant.
- Après la grossesse Désogestrel (générique de cerazette)
- ça me soule donc retour au capotes. Raté on ne sait pas trop ce qui s'est passé => nouvelle grossesse
- je suis de nouveau sous Desogestrel
 
j'aimerai un stérilet cuivre.
Sauf que sous hormones (toutes) je n'ai plus de règles et ça j'aiiiimmmmmeeeee d'amour, donc peur de spotting ou même de règles trop abondantes ou autres. :D


---------------
Those empty walls / When we decline, from the confines of our mind / Don't waste your time, on coffins today / Don't you see their bodies burning?
n°47223090
Dolores
Posté le 28-09-2016 à 15:01:54  profilanswer
 

Pourquoi pas un stérilet hormonal dans ce cas ?

n°47223124
psychatric​meuh
Empty Walls
Posté le 28-09-2016 à 15:04:40  profilanswer
 

Avec le passé médical de ma mère (AVC, Double embolie pulmonaire, Infarctus) les médecins ne veulent plus me filer d'oestrogènes.
Et je suis pas fan de m'avaler des hormones en continu non plus :) meme la progestérone. Surtout vu l'effet que ça avait finit par avoir sur moi avec l'implant :D

 

EDIT: et je réfléchis à une ligature aussi au passage. Ainsi qu'une vasectomie pour monsieur.
Au passage je voulais préciser que tous les choix de changement de contraception se sont fait avec son accord :)


Message édité par psychatricmeuh le 28-09-2016 à 15:05:36

---------------
Those empty walls / When we decline, from the confines of our mind / Don't waste your time, on coffins today / Don't you see their bodies burning?
n°47223169
psychatric​meuh
Empty Walls
Posté le 28-09-2016 à 15:07:55  profilanswer
 

en tout cas au bout de 2 ans j'ai capté que j'étais chiante à cause de ça :o
je ne sais pas du tout ce qui s'est passé, si ça s'est insinué en douceur ou si j'ai d'un coup plus supporté :) Et vu le médecin à la con qui s'est occupé de me l'oter j'ai pas posé de question :o


---------------
Those empty walls / When we decline, from the confines of our mind / Don't waste your time, on coffins today / Don't you see their bodies burning?
n°47223182
Astravia
Posté le 28-09-2016 à 15:09:16  profilanswer
 

Tiens, du coup j'apprends que ma pilule est un générique de Cérazette alors qu'elle est déjà censée être le générique de Désobel Ge..
 
Sous pilule depuis mes 21 ans je crois (j'en ai 36). J'en ai changé 2 ou 3 fois au fil des arrêts/reprises. Depuis 7 ou 8 ans je prends Désogestrel en continu cause que j'veux pas avoir de règles ni d'enfants. La stérilisation ne me tente pas plus que ça si ça ne fait pas sauter les règles au passage. Niveau effets secondaires, faudrait que je fasse un test sans pour voir mais je n'ai pas l'impression qu'il y en ait particulièrement chez moi.

n°47223212
Dolores
Posté le 28-09-2016 à 15:10:44  profilanswer
 

Astravia, je te pensais bien plus jeune c'est marrant. :d

n°47223492
Grande Gre​luche
Smartass from Dallas
Posté le 28-09-2016 à 15:29:17  profilanswer
 

Drapo.
Sous pilule (minidosée) de 16 à 27 ans, puis rien pendant un an. Pas observé de changement pendant l'arrêt, j'ai donc a priori pas d'effets secondaires liés à sa prise.  
J'ai repris ma pilule en me remettant en couple, et là, à nouveau célib, j'hésite un peu à la ré-abandonner (me souvenir de la prendre me saoule, je suis une vraie tête de linotte. [:kb208] )


---------------
Inusitée. | Quitte à te paraître sûre de moi, je vais t'emmener où personne ne va.
n°47224216
Dolores
Posté le 28-09-2016 à 16:22:14  profilanswer
 

Perso, c'est à coté de la brosse à dents et je la prends tous les matins.

n°47224306
Daphne
kernel panic
Posté le 28-09-2016 à 16:28:04  profilanswer
 

Drapeau.
Sous pilule Triella depuis 13 ans, avec des pauses (flemme, célibat etc.) où j'emploie des capotes en cas de besoin (que j'aime pas trop, mais faut faire avec :o ).
Aucun effet secondaire négatif, plutôt le contraire.
Poids et humeur stabilisés, problèmes de sommeil largement diminués, belle peau, beaux cheveux, disparition des règles douloureuses. Dès que je l'arrête, c'est de nouveau l'horreur, je dors mal et je deviens moche. J'aime pas prendre des médocs et je serais bien passée au stérilet (voire à la stérilisation) mais force est de constater que je me sens mieux sous pilule, donc je reste sous pilule.
Gros point négatif : la vie de Triella est comptée. J'ai peur de devoir changer  :cry:


Message édité par Daphne le 28-09-2016 à 16:29:23
n°47224309
P'tit Sole​il
Carpe Diem
Posté le 28-09-2016 à 16:28:28  profilanswer
 

Je prends Cérazette depuis des années. Par contre, un oubli de comprimé et je me tape des seins douloureux pendant des semaines, donc je fais super attention à ne pas l'oublier. Alarme sur mon téléphone et plaquettes entamée dans mon sac au cas où je ne serais pas rentrée à temps pour la prendre.


---------------
Mais ouais \o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/
n°47225251
Astravia
Posté le 28-09-2016 à 17:47:24  profilanswer
 

Dolores a écrit :

Astravia, je te pensais bien plus jeune c'est marrant. :d


Azy, j'fais greluche écervelée c'est ça ?! (Me demandez pas pourquoi dans mon esprit ça s'associe forcément à jeune fille)
 
La pilule, j'sais pas comment je fais, c'est gravé dans mon cerveau, en 7-8 ans, j'ai du l'oublier genre une fois.
 
Du coup, celles qui sont sous pilule depuis des années, zavez jamais envisagé l'implant ? Ce truc tente mais l'aspect un peu aléatoire sur les règles et le coup de scalpel tous les 3 ans me refroidissent un peu.. Et puis comment être sûre ? Si le truc tombe en rade ou quoi (oui, j'me fais des films !)

n°47225295
bartille
Posté le 28-09-2016 à 17:52:48  profilanswer
 

Astravia a écrit :


Azy, j'fais greluche écervelée c'est ça ?! (Me demandez pas pourquoi dans mon esprit ça s'associe forcément à jeune fille)
 
La pilule, j'sais pas comment je fais, c'est gravé dans mon cerveau, en 7-8 ans, j'ai du l'oublier genre une fois.
 
Du coup, celles qui sont sous pilule depuis des années, zavez jamais envisagé l'implant ? Ce truc tente mais l'aspect un peu aléatoire sur les règles et le coup de scalpel tous les 3 ans me refroidissent un peu.. Et puis comment être sûre ? Si le truc tombe en rade ou quoi (oui, j'me fais des films !)


C'est justement ce qui me rassure dans le stérilet hormonal, c'est qu'une fois qu'il ne diffuse plus d'hormones, il reste l'action mécanique.

n°47225483
Astravia
Posté le 28-09-2016 à 18:15:14  profilanswer
 

lal0utre a écrit :


Pour le coup de scalpel c'est vraiment rien du tout, une micro incision et il te met un produit anesthésiant, tu sens strictement rien
Pas de raison que ça tombe en rade...


Oh le coup de scalpel en lui même ne me fait pas peur. C'est + l'accumulation des cicatrices. A raison de tous les 3 ans, jusqu'à la ménopause euh..  
 
Faudra que je me renseigne sérieusement sur le dispositif.. Je commence à en avoir marre d'aller mendier mes ordonnances chez le doc.

n°47225507
onina
Posté le 28-09-2016 à 18:18:41  profilanswer
 

Astravia a écrit :


Azy, j'fais greluche écervelée c'est ça ?! (Me demandez pas pourquoi dans mon esprit ça s'associe forcément à jeune fille)
 
La pilule, j'sais pas comment je fais, c'est gravé dans mon cerveau, en 7-8 ans, j'ai du l'oublier genre une fois.
 
Du coup, celles qui sont sous pilule depuis des années, zavez jamais envisagé l'implant ? Ce truc tente mais l'aspect un peu aléatoire sur les règles et le coup de scalpel tous les 3 ans me refroidissent un peu.. Et puis comment être sûre ? Si le truc tombe en rade ou quoi (oui, j'me fais des films !)


 
Non, j'aime pas trop l'idée d'avoir un truc sous la peau, ça ne réglerait en rien mes problèmes, pis j'ai pas de problème à prendre la pilule (comme toi, je ne l'oublie jamais ou presque). Donc assez peu d'intérêt pour moi.

n°47225750
etoile64
Pas de bras, pas de 8a!
Posté le 28-09-2016 à 18:50:56  profilanswer
 

Drap aussi.
 
Pilule oestro-progestative de mes 16ans à mes 20ans environ.
Passage à une progestative seule car surpoids (70kg à l'époque, c'était terrible), "cholestérol" (1,2g/l de LDL, idem...) + antécédent d'embolie pulmonaire chez ma mère (à la limite la raison la plus "valable"...). Pas trop eu d'effets secondaires à part peut-être une petite diminution de libido, mais pas dingue non plus... Par contre, quel confort de ne plus avoir ses règles!
 
Depuis 1an, stérilet au cuivre parce que j'avais moyen envie de m'enfiler des hormones en permanence et j'avais tendance à l'oublier aussi. Pose nickel, redécouvert de la joie d'avoir ses règles (c'est quand même le côté relou), mais quel confort de plus y penser! peau mieux (quasi plus de boutons), par contre mes poils semblent pousser beaucoup plus...

n°47226743
Linoa1fleu​r
Posté le 28-09-2016 à 20:38:57  profilanswer
 

[:ill nino]  
 
Sous pilule depuis 10 ans, et aujourd'hui prise en continue d' "optimizette"  :o donc pas de règles  :love:  
Pas d'effets secondaires détectés. On a eu une période capote pendant quelques mois pour voir si ma déprime / sécheresse pouvaient avoir un rapport avec les hormones, mais ça nous a vite souler. Et tout va bien maintenant !
 
Je fais juste pas mal de spotting par contre depuis 2 mois, j'espère que ça va passer parce que je me vois pas avoir de nouveau mes règles. ..

n°47227653
lilyz
Posté le 28-09-2016 à 21:35:15  profilanswer
 

Drapal !  [:kikidonc]
Merci Peony pour ce topic ! :jap:

 


Salut, moi c'est Lilyz, 36 ans, bientôt 39...  [:la hyene de mr pink]

 

Plus de contraception depuis quelques mois, mais j'ai tenté à peu près tout ce qui s'avale.
De 15 à 30 ans pilule minidosée, puis cause antécédents familiaux d'artérite, lourds antécédents médicaux personnel et gros tabagisme, essai d'à peu près toutes les pilules progestatives. Avec tout le cortège des effets secondaires qui vont bien : spotting ou règles ininterrompues, peau grasse, éruptions cutanées, chute de cheveux, prise de poids, malaise, etc. :O
Comme je fais un blocage psychologique sur le stérilet et que tous les oestrogènes me sont interdits tant que je fume, ma gynécologue a préféré arrêter le massacre avant de me poser un implant et que je fasse une hémorragie létale. :O :O :O
A force de persévérance, on a fini par trouver un truc qui me convenait : Duphaston. C'est un progestatif qui est normalement destiné à réguler le cycle, mais pris de J5 à J25, il a un effet contraceptif. Par contre, faut pas louper une seule prise, ça peut être fatal.  [:bebe_heink]

 

Le machin me convenait plutôt bien. Mais en jachère depuis quelques mois, j'ai décidé de laisser mon corps tranquille. :D
Et donc retour des règles de 8/10 jours, des douleurs affreuses, de la fatigue et des fringales de cochonneries sucrées... ça m'avait pas manqué ça. :O


---------------
Je ne suis pas là. Si vous n'êtes pas là non plus, il n'y a personne.
n°47228682
Astravia
Posté le 28-09-2016 à 22:40:31  profilanswer
 

Linoa1fleur a écrit :

[:ill nino]  
 
Sous pilule depuis 10 ans, et aujourd'hui prise en continue d' "optimizette"  :o donc pas de règles  :love:  
Pas d'effets secondaires détectés. On a eu une période capote pendant quelques mois pour voir si ma déprime / sécheresse pouvaient avoir un rapport avec les hormones, mais ça nous a vite souler. Et tout va bien maintenant !
 
Je fais juste pas mal de spotting par contre depuis 2 mois, j'espère que ça va passer parce que je me vois pas avoir de nouveau mes règles. ..


 
Tu viens juste de la commencer Optimizette ?
 
Quand ça commence à spotter, je fais une pause de 7 jours histoire de faire la vidange :o J'sais pas si ça joue vraiment mais je suis tranquille après.
 
Courage Lilyz, les règles c'est vraiment le truc qui me dissuade d'arrêter la pilule -_-

n°47228943
PtiteAlex
God is just a statistic
Posté le 28-09-2016 à 23:04:10  profilanswer
 

[:drapal]
 
J'ai commencé par Diane 35 quand j'avais 15 ans car j'avais beaucoup d'acné. Ça a été super efficace mais mon gynéco a jugé plus prudent de changer au bout de quelques années.  
Après plusieurs essais infructueux (peau merdique, seins hyper gonflés...), j'ai pris Jasmine qui ne me réussissait pas trop mal.  
Arrêt de la pilule pour avoir un bébé, j'ai eu Microval en sortant de la maternité car j'allaitais. Pilule qui ne m'a pas du tout réussi, j'avais du spotting en permanence. La sage-femme m'a donc re-prescrit Jasmine, puis j'ai changé pour Jasminelle car j'avais mal aux seins une bonne partie du cycle.
Arrêt pour un 2ème bébé (arrêt qui a duré 4 ans), puis cette fois j'ai eu Cérazette en sortie de maternité. Ça ne me réussit pas mieux que Microval, spotting également en permanence et l'acné commence à revenir.
J'ai vu le gynéco la semaine dernière. Il ne me conseille pas le stérilet aux hormones car je risque d'avoir les mêmes effets qu'avec Cérazette. Avec mes ovaires polykystiques, il me conseille soit la pilule, soit le stérilet au cuivre. Je suis donc repartie avec Jasmine, mais j'avoue que ça me saoule de devoir prendre des comprimés tous les jours. J'ai bien apprécié la période d'arrêt de 4 ans, pas besoin de penser à la contraception, et j'en ai marre de prendre des hormones. Il faudrait donc que je fasse un essai avec le stérilet au cuivre pour voir comment je réagis. Mais j'ai un peu peur des effets secondaires.


Message édité par PtiteAlex le 28-09-2016 à 23:04:45
n°47229182
P'tit Sole​il
Carpe Diem
Posté le 28-09-2016 à 23:28:14  profilanswer
 

Peony, tu peux peut-être citer Martin Winckler dans le FP :
https://martinwinckler.com/spip.php?rubrique8

Message cité 1 fois
Message édité par P'tit Soleil le 28-09-2016 à 23:28:27

---------------
Mais ouais \o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/\o/
n°47229226
cassebrik
Et voila!
Posté le 28-09-2016 à 23:34:21  profilanswer
 

Moi j'ai eu pillule pendant 10 ans (dont adepal ou Diane 35). Rien après pendant 5 ans puis stérilet cuivre un an, puis rien 3 ans (deuxième bébé) et ré stérilet au cuivre mais là j'ai dû l'enlever au bout de 3 ans suite à une infection bactérienne  
Prochaine étape ligature des trompes

n°47230156
etoile64
Pas de bras, pas de 8a!
Posté le 29-09-2016 à 08:48:57  profilanswer
 

C'était une vraie infection? Parce que les fils du stérilet sont souvent colonisés à Actinomyces...

n°47230271
marpal
Posté le 29-09-2016 à 09:05:01  profilanswer
 


Mon petit retour d'expérience perso :
 
J'ai eu la pilule (Daily gé) de 16 à 22 ans environ. J'étais en couple. Au début ça allait, et puis ça a du se dégrader lentement... Si bien que je me suis retrouvé avec des migraines carabinées et une libido proche du néant. J'ai mis un bout de temps à comprendre que c'était à cause de ça, et j'ai fini par arrêter à la fin d'une plaquette, contre l'avis de la gynécologue... En un mois, j'avais une libido bien plus intéressante et redécouvert certaine sensibilités !  :pt1cable:  
On a enchainé quelques mois à coup de capotes après cela... Après des mois d'abstinence, elle se supporte très bien. Mieux vaut baiser avec capote que ne pas baiser sans capote.
Devenue méfiante sur les hormones, je me suis fait poser un stérilet cuivre. Je trouvais le principe génial. Bon, sauf que visiblement, j'étais bien trop fertile... Je vous passe les détails, mais j'ai du le faire enlever à peine un mois après.
Obligée d'utiliser une nouvelle contraception après cela (protocole, toussa, toussa), j'ai testé l'implant. Sur le papier, la dose d'hormones étant plus faible qu'avec la pilule, je me sentais plus rassurée... Mais j'ai commencé à sentir les migraines revenir, et l'ai fait enlever à peine deux mois après sa pause, terrorisée à l'idée de repasser des après midi entiers allongée dans le noir et le silence. Avec le recul, je me dis que je me suis peut être un peu trop écoutée, ai paniqué pour pas grand chose et que j'aurais du persister. Tant pis.
Je me suis donc retrouvée en couple, sans contraception, traumatisée par les hormones et le stérilet cuivre.
On se connaissait bien, on se faisait confiance... alors on a fait ce que je ne conseillerais vraiment pas, mais qui a marché pour nous, on a appris à gérer nos câlins. Enfin surtout lui. Pas de capote, juste savoir s'arrêter au bon moment. Alors vraiment, vraiment, vraiment, je ne viens pas faire la pub de cette non-contraception ici. Je raconte juste mon propre cheminement :)  Au final, on a fait ça durant 5 ans, sans aucun problème, mais je reste persuadée qu'on a eu de la chance/ qu'on se connaissait très très bien.
 
Aujourd'hui, ma situation est un peu différente. Toujours pas de contraception mais officiellement célibataire.  
Du coup, c'est le retour de la capote ! Qui, de toute façon, est indispensable quand on papillonne un peu ! :whistle:  
 

n°47230390
onina
Posté le 29-09-2016 à 09:17:43  profilanswer
 

C'est à dire que déjà la capote comme seule contraception, perso j'aurais pas du tout confiance (en plus de trouver ça très chiant), mais alors rien du tout, euh... Disons que faut pas être fermée à l'idée d'être enceinte quoi (surtout quand on a réussi à tomber enceinte sous stérilet, si j'ai bien compris).

Message cité 1 fois
Message édité par onina le 29-09-2016 à 09:18:39
n°47230538
Cend
Meuh !
Posté le 29-09-2016 à 09:31:17  profilanswer
 

etoile64 a écrit :

C'était une vraie infection? Parce que les fils du stérilet sont souvent colonisés à Actinomyces...


 
ca peut dependre de quand c'est arrivé en fait...
moi je suis ++ actinomyces (cf mon post) et on laisse le sterilet.
par contre en 2008, quand mon frottis s'est revélé positif à ca, ca a été retrait d'urgences + long traitement antibio
 
Ma gyneco m'a dit qu'en fait le protocole par rapport à ca avait changé il y a maintenant qq années (perso ca doit faire 2 frottis ou je suis +, donc ca fait bien 3 ans que je me traine la bacterie)


---------------
• A perdu la notion de vie sociale depuis le 15.05 •
n°47230566
marpal
Posté le 29-09-2016 à 09:33:22  profilanswer
 


J'aurais peut être pas du venir raconter ça ici en fait... :)
 
Comme je l'ai précisé, je déconseille vraiment cela à tout le monde. Et il nous est arrivé d'avoir quelques mois de stress en effet, d'autant plus que malgré des années sans hormones, mon cycle n'est toujours pas nickel.  Après, nos situations professionnelles étaient différentes que lors de "l'accident stérilet", et même s'il ne s'agissait pas d'une démarche volontaire, nous aurions surement assumé une grossesse.
Mais nous n'avons pas eu à faire le choix, et tant mieux.
 
Quant à la capote, je n'ai aujourd'hui pas le choix, rapport aux IST toussa toussa.  
Et comme j'ai toujours peur des hormones, et de ne plus avoir du tout envie (double contraception : hormones + abstinence), je m'en contente pour l'instant...
Tant que je n'ai pas trouvé une nouvelle relation stable, ça passe. Après, il faudra bien que je réfléchisse à la situation.
 

n°47230580
onina
Posté le 29-09-2016 à 09:34:48  profilanswer
 

marpal a écrit :


 Après, nos situations professionnelles étaient différentes que lors de "l'accident stérilet", et même s'il ne s'agissait pas d'une démarche volontaire, nous aurions surement assumé une grossesse.


 
Oui voilà, quand on a un vague désir d'enfant, même plus ou moins inconscient, c'est pas si fou. Par contre quand on ne veut vraiment pas de gamin (au moins maintenant), la contraception est indispensable.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Santé

  [Topic Unique] La contraception – Où, quand, comment ?

 

Sujets relatifs
[Topic unique] Miss France 2017 - Miss Guyane élue Miss France 2017[TOPIC DE L'ACHAT NEUF] Viendez choisir votre SUV
[Topic unique] L'antre du Meeea[topic unique] Le jeu des iles. Jeu°1 fin 24/07 20h! MDP = JDLpremiere
[HENRY] Le seul, l'unique, le roi des VBA ! / Numatic InsideKL Cambodge 2016. Fini.
[TOPIC UNIQUE] Les voitures que nous n'avons pas en EUROPE[Topic unique] Links The Sun - Le point culture
[Topic unique] Mr Antoine Daniel - What the Cut ?![Topic unique] Tesla motor : (Modèles S, 3, X)
Plus de sujets relatifs à : [Topic Unique] La contraception – Où, quand, comment ?



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR