Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1467 connectés 

 


 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9
Auteur Sujet :

Solutions et traitement de la migraine /!\ cf 1er post enfin fini!

n°33973107
Garmito
Posté le 15-04-2013 à 01:48:43  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

parrain24000 a écrit :

@therion3 : @Garmito : je vais vers la quarantaine et malheureusement ça ne s'atténue pas forcément... Après ça dépend peut être aussi de l'état général. Là je fais un burn out depuis la fin de l'année dernière, et l'épuisement physique et/ou moral ça peut ressusciter le truc ou l'aggraver. En tous cas c'est ce que je ressens. Peut être que votre neurologue a voulu dire que c'était lié à un truc hormonal ?...  


 
C'est autorisé de me tutoyer hein  :p  
 
Sinon, non, rien à voir avec les hormones, les hommes n'ont pas un cycle avec des changements aussi forts que les femmes en termes de charges et de variations hormonales. Je ne suis pas débarassé des migraines non plus, mais mon train de vie n'a pas changé en mieux (plus de responsabilités au travail, plus de stress, des horaires parfois éprouvants). Pourtant, j'en ai un peu moins. J'ai rapidement repéré ce qui était déclencheur chez moi (fatigue physique + stress + bruit strident genre sirène ou lumière crue et vive genre néon, c'était le cocktail d'enfer), mais maintenant, dans les mêmes conditions, j'ai moins de chances de voir une crise apparaître.
 
Il semblerait vraiment que la migraine chez l'homme soit souvent difficile à expliquer, on connait les déclencheurs (comme tu l'as très bien dit, fatigue, lumière, stress...), mais autant chez la femme c'est (assez) souvent lié aux hormones, autant chez les sujets masculins c'est un peu moins évident. Et pourtant avec la violence de mes migraines (c'est allé jusqu'à la perte de connaissance), j'ai eu droit à la totale, y compris des prises de sang (pour les hormones entre autres, des fois que je me transformerais en femme à mon insu), et rien, nada. D'un point de vue strictement physiologique, je suis en très bonne santé.
 
Il m'a juste expliqué que dans les cas "injustifiés" de migraine (quand il n'y a pas de "motif" comme des lésions nerveuses etc...) dans la fourchette des 30-50 ans la fréquence ou la violence des crises tend généralement à diminuer. J'ai de la chance, c'est mon cas, de plusieurs crises par mois, je suis passé à une tous les deux mois seulement environ, même si l'intensité des crises n'a pas varié d'un pouce (au contraire, comme j'en ai moins je les ressens comme "plus violentes" comme si j'avais perdu l'habitude). Après, c'est une généralité, ça ne s'applique pas nécessairement à tout le monde malheureusement, donc si j'avais qu'un truc à dire ce serait : bon courage !

mood
Publicité
Posté le 15-04-2013 à 01:48:43  profilanswer
 

n°33976176
yann39
⛅⏰♫♪☹☕
Posté le 15-04-2013 à 12:17:41  profilanswer
 

therion3 a écrit :


 
C'est un pendant des céphalées que je connais moins bien mais si mes souvenirs sont bons, ce ne sont pas des migraines. Le traitement dans ce cas doit être discuté avec un ophtalmologue qui pourra prescrire des séances d'orthoptiste("orthophoniste des yeux" quoi ^^) ou une correction de la vue  (peut-être certaines formes d'astigmatie???).
 
En revanche ce diagnostic est plutôt évoqué devant des céphalées qui surviennent en fin de journée, après une importante fatigue oculaire, et pas au réveil.


 
OK  :jap:  
 

Garmito a écrit :


Là, le seul truc qui réussit (parfois) à me soulager, c'est l'imigrane (un sumatriptan qu'on administre par spray nasal).


 
On m'a aussi prescrit de l'imigraine, mais en comprimé à prendre juste avant la crise (30€ la boîte de 6 comprimés :pt1cable:). Pour moi ça n'a pas eu de meilleur effet qu'un café, qui reste pour moi le meilleur remède (atténue ma crise sans la stopper, si je le prend environ 50min après la fin des auras, juste avant que la douleur arrive).
 
 
Sinon mes migraines ont réellement commencé à 24 ans, j'en ai bientôt 28, ce qui confirmerait donc que pour moi aussi la fréquence diminue à l'approche de la trentaine :)


---------------
Topic achats/ventes | Feed-back | Worklog
n°34072734
therion3
Posté le 23-04-2013 à 11:07:38  profilanswer
 

La trentaine c'est très optimiste...   [:endraum]  
 
Sinon, j'ai retrouvé, c'est l'hypermétropie (trouble de la réfraction qui est l'opposé de la myopie) qui est souvent cause de céphalées chroniques (= maux de tête chroniques). Mais il me semble que tous les troubles de la réfraction peuvent induire une céphalée chronique.


---------------
Le topic des solutions à la migraine Consultez en cas de doute.
n°34072921
yann39
⛅⏰♫♪☹☕
Posté le 23-04-2013 à 11:20:03  profilanswer
 

Oui d’ailleurs j'ai remarqué que depuis que j'ai mes migraines, j'ai un œil qui est un peu parti vers l'extérieur, mais ça reste très léger.


---------------
Topic achats/ventes | Feed-back | Worklog
n°34084175
Garmito
Posté le 24-04-2013 à 02:53:40  profilanswer
 

Ou alors tu fais un strabisme divergent qui est la cause de tes migraines et non l'inverse?
Tu as déjà pris contact avec un orthoptiste?

n°34086510
yann39
⛅⏰♫♪☹☕
Posté le 24-04-2013 à 11:30:03  profilanswer
 

Non, mais en fait c'est pas venu tout de suite, mais disons un ou 2 ans après le début de mes migraines.
 
Bref de toute façon pour l'instant je n'en ai plus alors je touche à rien :o


---------------
Topic achats/ventes | Feed-back | Worklog
n°34449838
unknown_pe​rson
Posté le 27-05-2013 à 15:26:38  profilanswer
 

[:cerveau drapal] Ca fait un moment que j'ai des migraines et j'essaye de voir ce que je peux faire dernièrement.
 
J'ai 21ans, et ça doit faire depuis le collège que j'en ai. J'ai passé une IRM à l'époque sur laquelle tout était normal.
Par la suite, j'ai eu pour traitement de fond du Surmontil (anti dépresseur). J'avais un autre médicament avant, qui se prenait avec des gouttes... Mais je trouvais ça tellement dégueu et pas pratique que mon généraliste m'a passé à la version comprimé.
Et niveau traitement de crise, j'avais du Zomig (d'abord du oro, puis du normal vu que je finissais toujours par vomir si je prenais du oro)
On va dire que ce traitement me convenait très bien, et je ne me suis pas souciée de changer pendant 5ans.
 
Au début de l'année, j'ai arrêté le Surmontil (mon généraliste m'avait demandé "tu n'as jamais pensé à arrêter ?" et vu que j'en avais plus, je me suis dit que c'était l'occasion). Quelques semaines plus tard, j'avais l'impression d'avoir une mini migraine en permanence. (c'est pas hyper gênant, mais c'est toujours désagréable quand c'est en permanence). A côté de ça, j'avais pleins d'énergie (en particulier le matin) donc il semblerait que le Surmontil devait m'endormir un peu (ça fait parti des effets secondaires).
Je suis ensuite retournée chez le médecin qui m'a donné deux nouveaux médicaments :  
Propranolol en traitement de fond (qui ralentit le coeur si j'ai bien compris) et Ketum Gé en traitement de crise (qui est sensé agir hyper vite !)
Ca fait donc un mois que j'ai ces deux médicaments et les migraines de fond sont parties :)
 
Après, je n'ai jamais trouvé la cause de ces migraines et je crois aussi avoir du mal à faire la différence entre un simple mal de tête violent et une vraie migraine. Je remarque que j'ai plusieurs type de douleurs, mais j'ai du mal à les classifier et à retenir mes critères de classification...
J'ai trouvé plusieurs causes de déclenchement :  
- La grasse matinée / Trop dormir
- Quand je passe la journée à pleurer :o
- Quand je fais du sport : C'est la façon que j'ai réussi à identifier le mieux possible car ça m'arrive 100% du temps. Tous les sports ne me font pas ça, mais par exemple, le roller, le footing, des roulades (en gym), des exercices ou on saute avec le deux pieds en même temps (par exemple, en fitness, sauter pour écarter puis resserrer les jambes). Ça vient toujours de la même façon, au début, ça vient doucement et quand j'arrête le sport, je suis quasiment en pleine forme (avec juste un petit mal de crane), puis au fur et à mesure du temps, ça augmente jusqu'à ce que ça devienne très fort. Sans prendre de médicament, j'aurais toujours mal le lendemain, et ce type de migraine me fait assez souvent vomir. Enfin j'ai l'impression que ce sont des sports qui peuvent me faire des "vibrations" ou des "chocs" au niveau de la tête et qui pourrait donc provoquer les migraines, mais bon à côté de ça, je fais de la gym, et si on met de côté les roulades, je peux faire des saltos sans problème !
- Aucune raison apparente !
 
Je suis allée voir l'ophtalmo au début de l'année qui m'a dit directement : "c'est un problème d’orthoptie" (pour la simple et bonne raison que mon père et mes frère ont le même problème de migraine). A côté de ça, j'avais déjà fait de l’orthoptie en première pour un problème totalement indépendant des migraines, et ça n'a rien améliorer pour les migraines. (Mais mon problème de musculation des yeux est pour moi résolu et je n'ai pas l'impression d'en avoir encore besoin), mais peu importe, j'ai pris rendez-vous que l’orthoptiste au moins de juin pour voir. (Mais étant donné que parfois je me lève avec une migraine alors que la veille, tout allait parfaitement bien, j'ai du mal à voir comment ça peut être les yeux).
 
J'ai aussi rdv chez mon généraliste vendredi, et je pense lui demander un bilan sanguin (avec hormones et truc dans le genre), je crois que je n'en ai jamais fait. Ça peut être utile ?  
 
Il faudrait que j'essaye de recommencer un suivi des migraines et que je me force à faire des descriptions pour réussir à identifier mes différents types de mal de tête... Vous avez des models de documents pour ce genre de suivi ? (Genre un excel)
 
Sinon, à part ça, qu'est-ce que je peux faire d'autre ?
 
Merci  :)

n°34554224
therion3
Posté le 05-06-2013 à 11:19:35  profilanswer
 

unknown_person a écrit :

[:cerveau drapal] Quelques semaines plus tard, j'avais l'impression d'avoir une mini migraine en permanence. (c'est pas hyper gênant, mais c'est toujours désagréable quand c'est en permanence).
Propranolol en traitement de fond (qui ralentit le coeur si j'ai bien compris) et Ketum Gé en traitement de crise (qui est sensé agir hyper vite !)

 

J'ai aussi rdv chez mon généraliste vendredi, et je pense lui demander un bilan sanguin (avec hormones et truc dans le genre), je crois que je n'en ai jamais fait. Ça peut être utile ?

 

Il faudrait que j'essaye de recommencer un suivi des migraines et que je me force à faire des descriptions pour réussir à identifier mes différents types de mal de tête... Vous avez des models de documents pour ce genre de suivi ? (Genre un excel)

 

Sinon, à part ça, qu'est-ce que je peux faire d'autre ?

 

Merci  :)

 

Bon et bien on peut dire que tu as un parcours de migraineuse exemplaire, tu prends soin de ta santé. Quelques petites remarques :
- Comme toujours je conseille de lire mon premier message, qui devrait renseigner pas mal les gens qui souhaitent des informations complémentaires.
- l'IRM est souvent superflu, mais fait tout de même (c'est un gouffre financier pour la sécu d'ailleurs...). Quand la présentation migraineuse est typique sans évolution récente, il ne faudrait pas la faire, mais souvent les praticiens la réalisent tout de même, soit par méconnaissance/confiance limitée dans sa clinique (ça c'est moche), soit sous la pression du patient.
- La migraine de fond, c'est vraisemblablement un état de mal migraineux (cf premier post).
- Le propanolol est un bêta-bloquant, il "ralentit le coeur" mais il a aussi une action périphérique c'est à dire sur les vaisseaux. Je pense (à titre purement personnel, mais peut-être est-ce documenté quelque part?) que son action sur l'anxiété doit probablement jouer aussi sur les migraines (attention de ne pas mal interpréter ce que je dis hein, qu'on ne se méprenne pas ce n'est pas un anxiolytique comme les benzodiazépines, ça n'a rien à voir). C'est un médicament de première ligne car ses bénéfices sont très importants, tout en ayant assez peu d'effet secondaires (si on est pas asthmatique).
- Le Ketoprofène, c'est très bien, mais mieux vaut manger un peu en le prenant car c'est un anti-inflammatoire, et si on ressent des "brûlures d'estomac", il faut discuter avec son médecin d'une stratégie pour "protéger" l'estomac.
- Le bilan sanguin, c'est à ton médecin de décider, c'est trop vaste comme cas de figure pour te répondre, c'est très dépendant de ton examen clinique, de ce que ton médecin sait de toi...
- Pour le suivi, je pense qu'utiliser son smartphone est quasi-indispensable (sinon on oublie, on reporte, on perd son carnet...)
*Idéalement on peut utiliser une application dédiée. Pour les possesseurs d'Iphone, Capzule est gratuit en ce moment, je pense qu'on peut  faire son suivi dessus car on peut ajouter des événements etc.
*Sinon utiliser le calendrier de son téléphone
- L'ophtalmo à mon avis il s'emballe un peu... Mais bon, lui, il t'a vue et examinée, alors fais ce qu'il te propose!

Message cité 1 fois
Message édité par therion3 le 05-06-2013 à 11:21:51

---------------
Le topic des solutions à la migraine Consultez en cas de doute.
n°34555309
unknown_pe​rson
Posté le 05-06-2013 à 12:45:21  profilanswer
 

therion3 a écrit :


- Le propanolol est un bêta-bloquant, il "ralentit le coeur" mais il a aussi une action périphérique c'est à dire sur les vaisseaux. Je pense (à titre purement personnel, mais peut-être est-ce documenté quelque part?) que son action sur l'anxiété doit probablement jouer aussi sur les migraines (attention de ne pas mal interpréter ce que je dis hein, qu'on ne se méprenne pas ce n'est pas un anxiolytique comme les benzodiazépines, ça n'a rien à voir). C'est un médicament de première ligne car ses bénéfices sont très importants, tout en ayant assez peu d'effet secondaires (si on est pas asthmatique).
- Le Ketoprofène, c'est très bien, mais mieux vaut manger un peu en le prenant car c'est un anti-inflammatoire, et si on ressent des "brûlures d'estomac", il faut discuter avec son médecin d'une stratégie pour "protéger" l'estomac.


 
Merci beaucoup pour les réponses, même si il y a pas mal de termes médicaux avec lesquels j'ai du mal (en gras)
C'est très intéressant en tout cas et je devrais voir mon médecin d'ici pas trop longtemps (mon dernier rdv a été annulé :/)
En tout cas, merci !!

n°35345708
yann39
⛅⏰♫♪☹☕
Posté le 20-08-2013 à 13:52:07  profilanswer
 

:hello:  
 
Bon, après plus de 8 mois sans migraine [:karnakhan], j'en ai chopé 2 à la suite avant-hier (auras, etc.), une le soir en mangeant et une en me réveillant le matin [:tinostar]
 
D'après mes notes je constate que ça arrive souvent par temps orageux! Encore un paramètre à prendre en compte ?
 
J'espère que ça va de votre coté  [:emanu]


---------------
Topic achats/ventes | Feed-back | Worklog
mood
Publicité
Posté le 20-08-2013 à 13:52:07  profilanswer
 

n°35359739
therion3
Posté le 21-08-2013 à 16:38:16  profilanswer
 

J'ai remarqué que le fait de prendre un douche chaude me donnait souvent des migraines, surtout si c'est mal aéré (sans VMC par exemple). Peut être que l'humidité dans l'air ne me réussit pas?
 
Sinon les brusques montées de température ne me réussissent pas non plus. En ce moment c'est pas top pour moi non plus, mais c'est surtout dû à la chaleur je pense.


---------------
Le topic des solutions à la migraine Consultez en cas de doute.
n°35369877
Deidril
French Geek Society Member
Posté le 22-08-2013 à 14:16:17  profilanswer
 

Tiens, je connaissais pas ce thread (drapal caché).  
 
Voici un petit témoignage perso:
 
J'ai été migraineux dès l'adolescence (j'en ai 40+). Lors des crises c'était pièce noire, aucun bruit, canette de soda froide roulée sur le front / glaçons ...
 
Lorsque j'ai déménagé et changé de travail à la trentaine, les crises ont augmentées jusqu'à rendre le quotidien insupportable. J'ai donc consulté, écarté un tas d'autres causes via des examens (IRM, mesures des ondes cérébrales ...) avant de voir une neurologue spécialisée dans le traitement de la migraine (A l'hopital de la Timone à Marseille pour les curieux)
 
Avec la tenue d'un journal des crises et l'identification des déclencheurs (grasse mat, repas pas à l'heure, manque de sucre), un traitement de fond (nocertone) et un triptant pour les grosses crises (almogran), mes crises ont disparues. Après un traitement de 3 ans je n'ai plus eu de migraines, sauf raretés et clairement identifié par une cause (genre rentrer à 4h du mat et sauter le petit dej et l'heure du repas en se réveillant à 14h...)
 
Mon neurologue m'a expliqué que les causes de la migraines sont des changements physiologique (faim, humeur, stress), mais tout cela est déjà détaillé dans ce fil.
 
En m'imposant une certaine discipline sur les repas (et quasiment pas d'alcool) et les heures de sommeils, et après 3 ans d'un traitement, les grosses crises qui me paralysaient, (jusqu'à une fois devoir demander à ma compagne de venir me chercher au travail tant je ne supportais plus la lumière et ne pouvais ouvrir les yeux) ne sont plus qu'un souvenir. Lorsque je fais une soirée et rentre à 4h du mat, je fais direct mon petit déjeuner et mets mon réveil vers 9h. Le lendemain est difficile, mais au moins je le passe pas à vomir ou à prier de perdre connaissance.
 
En regardant mes arrêts de travail, j'ai compté que j'avais grosso modo 15 jours / ans de maladie à cause des migraines, contre zero maintenant.
 
Donc courage !
 
Petit ajout:
 
Une amie migraineuse a hérité d'une très vilaine migraine en allant voir un film 3D qui lui a bloqué la vue plusieurs jours (migraine dissocié/silent migraine - c'est à dire sans douleur, mais avec aura bloquant la vision) pendant plusieurs jours. D'après la neurologue, nous (les migraineux) pouvons avoir ce genre de phénomène devant des films en 3D. Rarement mais ce sont des faits avérés. Personnellement, j'ai vu Avatar sans en souffrir, mais le maux dont a souffert mon amie m'a incité à ne plus voir de films 3D. Je peux vivre sans. Par contre, devenir quasi aveugle plusieurs jours pour une expérience en 3D au cinéma ...
 
Petit ajout bis:
La caféine+Sucre aide aussi à lutter contre la migraine. Personnellement, je bois du coca sucré (le vrai) dès que je sens cette espèce de nausée qui annonce une migraine. Dès fois, ça passe. Je sais que ça n'est pas vraiment une solution, mais bon ...


Message édité par Deidril le 22-08-2013 à 14:32:03

---------------
Ce qui ne nous tue pas nous donne des points d'expériences
n°35370304
Deidril
French Geek Society Member
Posté le 22-08-2013 à 14:43:52  profilanswer
 

-neon- a écrit :

J'me joins à votre (triste) club. :o
 
Je prend le "plan" de Tetsuo Shima :jap:
 
 Éléments déclencheurs :  
- Les jours de repos (véridique :/) dès que j'ai fini ma semaine de taf, le jour suivant (très souvent le samedi donc), migraine direct dès le matin. Mon toubib pense que c'est en rapport avec le fait que je me "relaxe". Elle m'invite donc à ne pas trop dormir d'un coup et à ne pas trop glander la journée dans le fauteuil [:joce]
- Trop de tabac > migraine.
 


 
Je confirme !
 
J'avais la migraine tous les week-end chez la famille (donc pieds sous la table, rien faire). Ca fait très bizarre dans l'entourage. j'ai essayé parfois de cacher ma migraine pour ne pas faire style "Vous me rendez malade"
Et puis un jour, discussion inopinée avec un médecin spécialisé qui avait le même problème ! Depuis, je n'ai plus de complexe à annoncer que j'ai ma migraine du dimanche.
 
Ma neurologue l'explique par le fait que tout changement physiologique, y compris le rythme physique et la concentration, peut constituer un facteur déclenchant, ce qui rejoint ce que t'a dit ton toubib.
 


---------------
Ce qui ne nous tue pas nous donne des points d'expériences
n°35384415
Tillow
Knit fast, die warm.
Posté le 23-08-2013 à 18:12:45  profilanswer
 

Drap'
 
Migraines ici aussi depuis l'adolescence, particulièrement virulentes vers 20 ans (jusqu'à 3 x 24h par semaine) beaucoup moins aujourd'hui parce que je suis devenir beaucoup plus raisonnable sur mon mode de vie.
J'ai essayé quelques médocs mais pas convaincue (effets secondaires) et pas envie d'essayer le Vidal pour voir ce qui va marcher ou pas, surtout que c'est moins pénible aujourd'hui.
Aujourd'hui, j'ai une à deux crises max par mois sur 12 à 36h. Souvent le week-end à cause du changement de rythme et la  [:toad666] de crise prémenstruelle quasi-inévitable chez les femmes migraineuses.  
 
Les choses que j'ai notées, des fois que ça serve à d'autres :
- il faut avoir un mode de vie chiant :D Dormir suffisamment et à horaires réguliers, manger sainement (perso l'alcool ne me pose pas de problème, c'est déjà ça :D), ne surtout pas devenir accroc à la caféine car si elle marche bien en cas de crise, s'y habituer et être en situation de manque c'est la migraine + gerbe assurée. Je ne fume pas non plus.
- repérer les aliments qui empirent une crise (perso c'est chocolat, fromage, gras, sucre, épices et tout ce qui est fort en goût de manière générale).
- sachet de glace sur la tronche (ça dépend des gens, mon père se fout un bonnet et se met sous la couette alors que je peux me balader en t-shirt en hiver en crise).
- ne pas se stresser : j'ai eu beaucoup plus de crises ces derniers mois, merci mon cher collègue qui m'a pourri la vie au taf
 
Curieusement, le bruit me gêne peu en crise par contre j'ai la gerbe à la moindre odeur un peu forte, et je suis capable de dormir 18h par jour en cas de crise (ça fait passer le temps :o).


---------------
Dans un grand bol de strychnine, délayez de la morphine.
n°35499841
therion3
Posté le 03-09-2013 à 19:58:03  profilanswer
 

Tillow a écrit :

Drap'
Souvent le week-end à cause du changement de rythme et la  [:toad666] de crise prémenstruelle quasi-inévitable chez les femmes migraineuses.

 

Il existe des traitements spécifiques mais il est très difficile de se renseigner dessus ; ma femme a le même problème et même si je sais que ça existe, les gynécos à qui j'en ai parlé ne connaissent que la solution du changement de pilule (qui peut être parfois très efficace pour le coup, si tu as déjà un moyen de contraception ça ne mange pas de pain d'y réfléchir). Tu as la possibilité de prendre notamment les pilules à schéma "sans règles" qui souvent minorent ce problème (sous réserve d'être informé des différences en termes de contraception).

 
Tillow a écrit :

sachet de glace sur la tronche (ça dépend des gens, mon père se fout un bonnet et se met sous la couette alors que je peux me balader en t-shirt en hiver en crise).


Ah oui je l'avais pas intégré au premier post, je viens de le faire. Ça c'est mon joker de la dernière chance, le petit 5% d'effet en plus quand la douleur est insupportable. J'ai acheté un truc bleu malléable en pharmacie à mettre au congélo ça fonctionne bien. Parfois à la maison je me le plaque même sur la tête avec un gros élastique (ceux dont on se sert pour les garrots des prises de sang).

 

J'ai aussi rajouté le petit conseil de Deidril sur la caféine (effet déjà connu et démontré sur la migraine). Comme je l'avais déjà dit auparavant, le café a été mon premier traitement efficace (à l'époque où mon généraliste me gavait de doliprane...).

 

Par contre les symptômes neurologiques en allant voir un film 3D c'est space quand même... M'enfin j'imagine qu'une amaurose / accident ischémique transitoire a du être envisagé et écarté par le neurologue... En tous cas, je suis quasi certain que ces symptômes, elle aurait pu tout autant les avoir sans avoir vu de film 3D!!! (par contre il est certain que les films 3D peuvent donner des migraines!)

Message cité 1 fois
Message édité par therion3 le 03-09-2013 à 20:08:40

---------------
Le topic des solutions à la migraine Consultez en cas de doute.
n°35538650
Ghost1nthe​shell
Posté le 07-09-2013 à 11:03:40  profilanswer
 

Petite contribution.
J'ai des migraines ophtalmiques depuis une dizaine d'années avec des périodes plus ou moins intenses.
La semaine dernière j'en ai eu sur 3 jours consécutifs, ayant essayé tout un tas de traitement médicaux ou arrêt de café, meilleur sommeil, moins de stress... je n'ai pas trouvé de solutions qui fonctionnent à 100%
 
J'ai testé par hasard la semaine dernière un arrêt total de produits laitiers, notamment tout ce qui contient du lactose.
Depuis 1 semaine plus aucune migraines et je me sens vraiment mieux, de moins en moins de sensibilité à la lumière par exemple.
 
Je vous dirais au bout d'un mois si c'est toujours le cas.

n°35539143
Tillow
Knit fast, die warm.
Posté le 07-09-2013 à 12:28:13  profilanswer
 

therion3 a écrit :


 
Il existe des traitements spécifiques mais il est très difficile de se renseigner dessus ; ma femme a le même problème et même si je sais que ça existe, les gynécos à qui j'en ai parlé ne connaissent que la solution du changement de pilule (qui peut être parfois très efficace pour le coup, si tu as déjà un moyen de contraception ça ne mange pas de pain d'y réfléchir). Tu as la possibilité de prendre notamment les pilules à schéma "sans règles" qui souvent minorent ce problème (sous réserve d'être informé des différences en termes de contraception).
 


 
Pas compatible avec s'autre soucis de santé que j'ai ;) Mais effectivement, je sais que c'est possible :)
 

therion3 a écrit :


Ah oui je l'avais pas intégré au premier post, je viens de le faire. Ça c'est mon joker de la dernière chance, le petit 5% d'effet en plus quand la douleur est insupportable. J'ai acheté un truc bleu malléable en pharmacie à mettre au congélo ça fonctionne bien. Parfois à la maison je me le plaque même sur la tête avec un gros élastique (ceux dont on se sert pour les garrots des prises de sang).
 
J'ai aussi rajouté le petit conseil de Deidril sur la caféine (effet déjà connu et démontré sur la migraine). Comme je l'avais déjà dit auparavant, le café a été mon premier traitement efficace (à l'époque où mon généraliste me gavait de doliprane...).


 
J'ai la même chose à la maison, indispensable d'en avoir toujours un au congèl :)


---------------
Dans un grand bol de strychnine, délayez de la morphine.
n°35539184
yann39
⛅⏰♫♪☹☕
Posté le 07-09-2013 à 12:33:14  profilanswer
 

Moi je mettais des glaçons dans un gant de toilette  [:al zheimer]


---------------
Topic achats/ventes | Feed-back | Worklog
n°35540812
therion3
Posté le 07-09-2013 à 16:54:40  profilanswer
 

yann39 a écrit :

Moi je mettais des glaçons dans un gant de toilette  [:al zheimer]

 

Je le faisais dans des chaussettes avant mais le bleu c'est pas mal surtout que j'en ai un avec une petite pochette en velours et un bandeau à scratch qui permet de le maintenir contre la moitié de tête douloureuse... Pis j'ai l'air un peu moins bête qu'avec ma chaussette sur la tête :D.


Message édité par therion3 le 07-09-2013 à 16:55:50

---------------
Le topic des solutions à la migraine Consultez en cas de doute.
n°35616202
therion3
Posté le 15-09-2013 à 11:04:15  profilanswer
 

Tillow a écrit :


 
Pas compatible avec s'autre soucis de santé que j'ai ;) Mais effectivement, je sais que c'est possible :)
 


 
Tu parles de la pilule ou de l'injection d'oestrogènes? (probablement les deux mais bon...)


---------------
Le topic des solutions à la migraine Consultez en cas de doute.
n°35624851
Tillow
Knit fast, die warm.
Posté le 16-09-2013 à 10:56:19  profilanswer
 

therion3 a écrit :


 
Tu parles de la pilule ou de l'injection d'oestrogènes? (probablement les deux mais bon...)


Les deux, antécédents d'accident veineux, les hormones c'est pas pour moi !


---------------
Dans un grand bol de strychnine, délayez de la morphine.
n°35633095
therion3
Posté le 16-09-2013 à 22:56:17  profilanswer
 

Effectivement les oestrogènes c'est pas une bonne idée :D


---------------
Le topic des solutions à la migraine Consultez en cas de doute.
n°38524543
mr oizo bi​s
In tartiflette we trust
Posté le 18-06-2014 à 20:20:34  profilanswer
 

:hello:  
 
Drapal. Faut que je lise ce topic.
 
Un peu marre des migraines derrière l'oeil au rythme de mes battements de coeur en milieu d'après midi jusqu'à ce que j'aille me coucher. C'est très aléatoire, y a comme des périodes.
 
J'ai un doute sur l'origine : stress au boulot ou alors un truc "ophtalmique" (pas bien sur du terme).
 
edit : pour le moment je SPEDIFEN 400 mais ça ne fonctionne pas toujours

Message cité 1 fois
Message édité par mr oizo bis le 18-06-2014 à 20:21:26
n°39721014
therion3
Posté le 08-10-2014 à 14:29:01  profilanswer
 

mr oizo bis a écrit :

:hello:  
 
Drapal. Faut que je lise ce topic.
 
Un peu marre des migraines derrière l'oeil au rythme de mes battements de coeur en milieu d'après midi jusqu'à ce que j'aille me coucher. C'est très aléatoire, y a comme des périodes.
 
J'ai un doute sur l'origine : stress au boulot ou alors un truc "ophtalmique" (pas bien sur du terme).
 
edit : pour le moment je SPEDIFEN 400 mais ça ne fonctionne pas toujours


 
Oui je suis très réactif sur mon topic :D
Une consultation chez un ophtalmo, c'est la première chose à faire.  
Mais les migraines ophtalmiques ne sont qu'une partie des migraines (et les douleurs ophtalmiques au cours des migraines non ophtalmiques sont courantes, d'où une fréquente confusion).


---------------
Le topic des solutions à la migraine Consultez en cas de doute.
n°39832225
Moonly
Je sais qui vous êtes !
Posté le 20-10-2014 à 02:35:50  profilanswer
 

Je pose aussi mon drapeau, le topic pourra me servir.
 
Pour l'instant, Naratriptan (pas sur de l'orthographe) pour les crises, et Popanolol en traitement de fond (qui dure depuis début août).


---------------
| Créateur de feu PC-Updates.fr | Ardent défenseur des formats 21:9 & 16:10 | Ma chaîne YouTube : gameplay de jeux vidéo exclusivement PC |
n°39866280
Tetsuo Shi​ma
Adepte de la sieste !
Posté le 22-10-2014 à 22:55:07  profilanswer
 

Salut,
 
Je reposte un p'tit message après quelques années de silence.
Pas de grandes avancées concernant mes crises de migraines.
J'ai essayé quelques trucs plus ou moins efficaces :
 
- Visites chez le chiropracteur (une douzaine).
A part y avoir laisser un bon paquet de pognon, le résultat n'est pas super probant.
 
- Visites chez l'ostéopathe (3)
Résultat satisfaisant à cours terme. massage et étirements dans la zone du cou.
 
- Changement de corrections de lunettes
Pas vraiment probant non plus
 
- Utilisation d'un oreiller ergonomique Tempur
Après 1 semaine d'adaptation, un vrai bonheur !
C'est pas donné ces trucs là mais je dois dire que c'est un bon investissement !
J'ai vraiment du mal à m'en passer.
 
- Différents examens :
IRM des cervicales pour voir un éventuel problème aux niveaux des trous de passage des nerfs (c'est un peu le bordel là haut !)
IRM des vaisseaux de l’encéphale pour éliminer des problèmes vu que la forme de mes migraines à évoluée
Électromyogramme des 4 membres (une vraie partie de plaisir !) : cervicales C5-C6 (de mémoire) posent problèmes, douleurs chroniques dans les bras et les poignets
 
- Changement de médocs
Je suis passé du Maxalt qui ne faisait plus effet au Naramig (après 2 ans d'usage celui ci aussi montre dorénavant ses limites)
A chaque crise, je prenait :
1 Maxalt ou 1 Naramig (pas le générique, ça marche moins bien (effet psychologique peut être bien ?)
1 g de Paracétamol
400 mg d'Ibuprofen
 
J'ai très vite arrêté l'Ibuprofen à cause de sensations d'abrutissement
Le mix Naramig/Paracétamol marche pas trop mal mais le temps d'action commence à rallonger. Il faut maintenant 4 heures pour redescendre à un niveau supportable d'inconfort (Voyez que je ne parle même pas d’absence de douleur).
 
A noter aussi que le Naramig à tendance à faire somnoler. (c'est marqué sur la boite, faut faire gaffe si on doit conduire !)
 
- Je me suis mis au sport, grande première pour moi. Rien de très physique, ça serait plutôt le contraire.  
Depuis début septembre, je fais du Thaï Chi Chuan.
Relaxation, étirements, respiration, méditation
Pour l'instant rien de miraculeux mais une séance le soir marche pas trop mal pour gommer les dernières traces d'une crise de la journée.
A voir quand j'aurai acquis un bon niveau de maitrise
 
La forme de mes migraine à aussi évolué
Elle arrivent beaucoup plus rapidement qu'avant. En 15 mn une crise peut s'installer. C'est beaucoup plus dur à traiter vu le peu de temps de réaction qu'il me reste.
J'ai moins de petites crises mais les grosses crises sont très redoutables dorénavant (Pas plus tard qu'hier, je suis resté une matinée chez moi au lieu d'aller bosser à cause d'une crise et ce pour la première fois de ma vie de migraineux)
 
Voilà c'est tout pour le moment
A+

n°40018481
therion3
Posté le 06-11-2014 à 18:22:49  profilanswer
 

Merci pour ton retour.
Et tu as quoi comme traitement de fond? C'est un peu le truc essentiel et tu n'en as pas parlé...  
Combien de crises par mois environ?


---------------
Le topic des solutions à la migraine Consultez en cas de doute.
n°40107478
Tetsuo Shi​ma
Adepte de la sieste !
Posté le 16-11-2014 à 09:34:52  profilanswer
 

Salut,
 
J'avais essayé à l'époque de mon premier message, il y a quelques années un traitement de fond, à base de beta-bloquants et autres produits mais j'ai vite arrêté car beaucoup trop d'effets secondaires pour presque pas de résultats.
En fait, je n'ai plus de traitement de fond médicamenteux mais plutôt des règles d'hygiène et une "écoute" particulière de son corps.
Dernièrement j'ai refais une séance d'ostéo juste a coté de chez moi 'pour essayer'. Y'a eut un gros boulot car tout était contracté, mal placé, ...
A voir si les prochaines semaines, mois seront plus "agréables"
 
Au niveau des crises, c'est très variable
Dans les bonnes périodes, je peux passer 3 semaines sans soucis
Dans les périodes les plus défavorables, c'est au moins 3 crises par semaines
En moyenne, je dois tourner entre 1 et 2 crises par semaines (toutes intensités confondues) Des fois j'arrive à lui couper l'herbe sous le pied et n'ai qu'un léger mal de tête mais toujours en prenant des médocs.
 
A+


Message édité par Tetsuo Shima le 16-11-2014 à 09:38:28
n°41124080
greentea
Posté le 20-02-2015 à 21:52:39  profilanswer
 

Perso, l'ostéopathie a permis de quasiment supprimer mes migraines: après avoir eu des migraines (2 à 3 jours d'affilée) pendant au moins 15 ans avec une moyenne d'1 fois/mois (et davantage l'été avec la chaleur), je n'en ai maintenant plus que très rarement et toujours d'intensité (et de durée) presque négligeable. Une unique séance d'ostéopathie a aidé, puis une autre trois ans après et maintenant je suis de nouveau tranquille. Bien sûr il faut aller voir un ostéopathe qui n'est pas un illuminé (il m'avait été conseillé par une personne travaillant en hôpital). Il m'a aussi conseillé de ne pas serrer les mâchoires aussi souvent que possible. Fini les nuits passées à essayer de dormir assis pour diminuer les pulsations dans la tête!

n°41124338
Tetsuo Shi​ma
Adepte de la sieste !
Posté le 20-02-2015 à 22:26:08  profilanswer
 

Salut,
 
Un p'tit retour rapide :
- Ostéo, à coté de chez moi : très bon. 2 séances pour le moment.
1 en novembre 2014, 1 autre 1 mois après car j'avais de grosses douleurs 'transpercantes' dans les cotes. problème résolu.
Ça à grandement aidé à réduire les migraines.
 
- Taï Chï : Très bien pour se relaxer, 'faire circuler les énergies', l'ambiance du groupe est bonne et décontractée.Ca aide à évacuer le stress source de tensions donc de migraines.
 
- Médocs : Toujours Naramig et Paracetamol en cas de crise
 
Pas de migraines ces derniers temps car j'ai la crève (comme beaucoup) et je suis sous Prednisolone. Ca booste bien.

n°41281628
jodu42
Posté le 08-03-2015 à 01:50:45  profilanswer
 

Ouh excellent ! On trouve vraiment tout sur HFR =)
 
Je viens poser mon Drapal et parler de ma vie de migraineux si vous le voulez bien.
 
J'ai 24 ans, et je souffre de migraines depuis mes 15 ans environ. C'est devenu assez atroce depuis 2 ans environ.
 
En crise, je ne suis bien qu'assis, la tête droite. J'ai mal sur toute la tête, mais principalement sur le derrière du crâne. Il m'est IMPOSSIBLE de me coucher (et donc de dormir) si la douleur dépasse un certain seuil. Je ne suis pas spécialement photosensible, le bruit modéré ne me fait pas forcément mal même si c'est particulièrement déplaisant en crise. Selon les migraines, je peux avoir des belles nausées. Je ressens mon coeur qui fait tambouriner le sang dans la tête, et quand je me lève, c'est une douleur atroce qui arrive.
 
Quasiment toutes mes migraines apparaissent le week-end, en semaine c'est plus rare. L'été c'est très courant aussi, je crains la chaleur. Je peux pas trop chauffer ma chambre sinon je prends les pires crises de migraine (facteur le plus horrible). J'ai l'impression que la pollution me fait du mal aussi (j'ai essayé de chercher des causes, je mets en vrac). L'alcool fait aussi des ravages, particulièrement tout les alcools blancs (vin blanc, rhum, vodka, ...). J'ai même un doute sur les dents qui me feraient mal à la tête. J'ai 4 dents de sagesse à faire enlever :cry: et elles poussent très mal.
 
Je fais des efforts pour beaucoup boire d'eau, manger plus sainement, ne pas faire de grasse matinée, mais ça arrive toujours quoi que je puisse faire. Je procrastine jour après jour ma prise de RDV au centre de la douleur, mais je devrais y aller...
 
Ce qui m'aide :
- Petite crise : un spifen ou équivalent ibuprofene & prendre l'air
- Moyenne crise / Prévention grosse crise : Aspégic & prendre l'air
- Crise de ouf : Almogran, douche brulante, café, coca froid
 
J'en ai environ 2 ou 3 par semaine. J'essaie de pas trop prendre de médicaments car ça me gonfle d'en prendre déjà autant à mon âge. Je redoute l'arrivée du printemps été car j'ai plutôt ramassé pas mal de grosses migraines cet hiver.
 
J'ai essayé : Étiopathie, une sorte de discipline entre l'ostéopathie et la chiropractie, la kinésithérapie et c'est tout. Rien n'a fait, malgré les 10 séances de kiné les migraines ont perduré (mon kiné m'a dit que ça servait à rien =D )
 
Je ne fume pas, bois très peu, et suis plutôt sportif (3 sessions de 2h de sport par semaine). Je ne suis pas stressé (ou alors je ne le ressens pas) et penser mener une vie plutôt "saine" (de ce que je peux gérer personnellement).
 
Je remarque qu'en Montagne, ça va toujours très bien. Comme si l'air pur et l'absence d'ondes m'aidait... De là a dire que je suis electro-sensible...
 
Merci pour la lecture =D

n°46262982
fuck_la_mi​graine
Posté le 30-06-2016 à 11:25:54  profilanswer
 

Etonnant, que ce sujet d'utilité publique ne soit pas plus actif!
 
Je suis migraineuse depuis l'âge de 10 ans (j'en ai 46). Il s'agit d'une saleté particulièrement féroce, et douée d'une certaine intelligence. Les crises, à raison d'une toutes les 4 semaines environ, commencent par des bâillements, une intolérance à la lumière et la sensation d'être quelque peu sonné. Puis une douleur sourde, allant d'une tempe à l'autre, s'installe progressivement. Au bout de quelques heures, cette douleur se concentre au-dessus de l'oeil gauche, avec le sentiment d'avoir un pic à glace planté dans l'arcade sourcilière. Variante: vous vous réveillez au petit matin avec la douleur déjà bien ancrée et localisée.
 
A ce stade, le moindre effort provoque des élancements dans le crâne. Un bon petit expresso peut aider à se sentir moins mal, mais il vous rend nauséeux (je contourne le problème en avalant le jus d'un demi-citron après l'expresso). La crise dure entre 48 et 60h: 2 jours et deux nuits, ou 3 jours et 2 nuits. Autrefois, je passais la moitié de la nuit à grimper aux rideaux. Maintenant, je suis tellement knock-out que je dors sans problème, même en ayant mal. Lorsque les 48 ou 60h sont passées, la crise s'arrête presque subitement.
 
Jusqu'à l'âge de 30 ans à peu près, il suffisait de me mettre au lit avec deux aspirines, mais ce temps est révolu depuis longtemps. Maintenant, lorsque j'ai trop mal, je prends - depuis trois ans - un Relpax qui fait passer la douleur en une heure environ. L'inconvénient est que le Relpax fait passer la douleur, mais non la migraine: il reste l'intolérance à la lumière et le sentiment d'être groggy. De plus, la crise que l'on a chassée à coup de Relpax peut tout à fait réapparaître deux jours après. Pour cette raison, je limite mon utilisation de ce médicament à un comprimé par mois.
 
Lorsqu'une crise arrive, je tâche de la traiter par le mépris, et de vivre comme d'habitude dans la mesure du possible. Ce qui serait intéressant, ce serait de faire la liste des techniques pour stopper une crise AVANT qu'elle ne se déclenche. Là, je n'ai pas grand-chose d'efficace, à part faire bouillir un litre d'eau et s'efforcer de le boire entièrement (en quelques heures). La crise perd très nettement de la virulence à partir du troisième mug.
 
Je viens aussi d'acheter dans une parapharmacie une poche de gel que l'on met au congélateur et qu'on se fixe sur le front au moyen d'un bandeau spécial (mais il vaut mieux en prévoir deux, car la poche ne reste pas froide plus d'une heure). Soulagement très net, même si ce n'est pas très sexy.
 
Maintenant, les facteurs déclenchants: cela peut être un verre de vin blanc par grosses chaleurs, ou un lever à l'aurore pour prendre un train, ou la déshydratation dans ce même train. Pourtant je suis en parfaite santé, et entre deux crises je vis tout à fait normalement: je peux boire un verre de vin blanc sans attraper de migraine etc. Ce qui donne à croire que ces fameux facteurs déclenchants sont des prétextes, et que si on les évite, la migraine trouvera une autre "raison" pour se manifester. Ou alors sans raison, juste comme cela, parce que vous n'aurez pas eu de crise depuis un mois. Voilà.


Message édité par fuck_la_migraine le 03-07-2016 à 15:02:40
n°47120996
therion3
Posté le 19-09-2016 à 11:21:40  profilanswer
 

Perso, j'ai arrêté de compter toutes les potentielles raisons pouvant expliquer l'arrivée d'une migraine... En revanche j'ai arrêté l'alcool (alors que j'étais un "gros fêtard" comme on dit), et décaler un repas ou les heures de sommeil c'est quasi systématique (l'horreur quand on est médecin et qu'on a des gardes, même si j'en ai plus actuelleemnt).


---------------
Le topic des solutions à la migraine Consultez en cas de doute.
n°47121751
yann39
⛅⏰♫♪☹☕
Posté le 19-09-2016 à 12:08:29  profilanswer
 

Mon dernier post date de 3 ans déjà  :ouch:  
 
Juste un petit bonjour pour vous dire que depuis fin 2014 je n'ai eu qu'une seule migraine!
Alors que j'en avait presque une par semaine avant.
J'en avait de moins en moins souvent puis ça s'est arrêté net.
 
J'ai changé de boulo, de région (et même de pays mais pas très loin), de nouveaux amis, un peu plus de sport, je fais attention à mon alimentation (d'une manière générale bien sûr, ça ne m'empêche pas de manger des burger ou de prendre une cuite de temps en temps ^^).
Je suis descendu de 80 à 74kg.
 
La migraine que j'ai eu en début d'année est arrivée juste durant une période ou j'ai arrêté le sport et moins bien mangé, changement d'emploi, 2 mois chez moi sans travailler (repris 3 kg).
Depuis je me suis repris et plus rien :)
 
C'est comme s'il y avait un poids limite qu'il ne fallait pas que je dépasse.
Il y a aussi le fait que je suis bien moins stressé au travail aujourd'hui en ayant un peu plus d'expérience, j'ai beaucoup gagné en confiance en moi ces 2 dernières années et extériorise d'avantage, je pense que ça joue beaucoup.
 
Bref je ne sais pas si tout ça est lié ou si c'est juste un coïncidence mais ne perdez pas espoir ça peut partir rapidement :)


---------------
Topic achats/ventes | Feed-back | Worklog
n°48742840
vandit
alive & kicking
Posté le 20-02-2017 à 08:11:49  profilanswer
 

Bonjour, j'utilise du Relpax/élétriptan 20mg depuis 6/7 ans pour calmer des cephalées, mais avec le temps je sens qu'il ne fait plus effet.
 
Sauriez-vous par quoi je pourrais remplacer ça ?


---------------
"Première fois de ma vie que je te vois mais tu m'as l'air d'un sacré tocard !"
n°48742923
Moonly
Je sais qui vous êtes !
Posté le 20-02-2017 à 08:34:35  profilanswer
 

J'utilise du Naramig/Naratriptan pour calmer les miennes, mais je ne connais pas le votre. Vous avez demandé à votre médecin ?


---------------
| Créateur de feu PC-Updates.fr | Ardent défenseur des formats 21:9 & 16:10 | Ma chaîne YouTube : gameplay de jeux vidéo exclusivement PC |
n°48745375
vandit
alive & kicking
Posté le 20-02-2017 à 12:29:16  profilanswer
 

Moonly a écrit :

J'utilise du Naramig/Naratriptan pour calmer les miennes, mais je ne connais pas le votre. Vous avez demandé à votre médecin ?


 
pour l'instant non, mais je vais demander, je ne sais pas trop quelles alternatives on a.
 
edit: ça soulage en combien de temps le Naramig 2.5g ? (pour le Relpax c'etait de l'ordre de 1h30).


Message édité par vandit le 20-02-2017 à 12:30:47

---------------
"Première fois de ma vie que je te vois mais tu m'as l'air d'un sacré tocard !"
n°48745725
Moonly
Je sais qui vous êtes !
Posté le 20-02-2017 à 13:02:44  profilanswer
 

C'est variable chez moi, mais c'est jamais en moins d'1h.


---------------
| Créateur de feu PC-Updates.fr | Ardent défenseur des formats 21:9 & 16:10 | Ma chaîne YouTube : gameplay de jeux vidéo exclusivement PC |
n°50486533
Beryl24
Posté le 30-07-2017 à 10:41:01  profilanswer
 

Bonjour,
 
Une large proportion des migraines sont dues à une intoxication par le CO2 en excès.
Je confirme bien le CO2 ( dioxyde de carbone ), pas le CO ( monoxyde de carbone ) très toxique encore qu'il existe le CO endogène produit par le corps en infimes quantités.
 
Cet excès de CO2 résulte fréquemment d'une attention trop soutenue ( études... ) qui incite inconsciemment à ventiler ( respirer ) insuffisamment.
 
S'y ajoute l'appréhension de nouvelle crise qui, inconsciemment, aggrave et entretien le terrain migraineux. Les 'variations hormonales' ( grrrrrr ! ) n'arrangent pas les choses non plus.
 
Le remède consiste à pratiquer l'hyperventilation contrôlée. Il faut de la persévérance et de la patience, et surtout pas besoin de médicament ou de régime ésotérique. On peut couper une crise surtout si l'on pratique en début de crise et on diminue progressivement la tendance migraineuse jusque ne plus avoir de migraines du tout. OUI, les migraines ne sont pas inéluctables.
 
Voir:
http://forum.hardware.fr/hfr/Discu [...] 5750_1.htm

Message cité 1 fois
Message édité par Beryl24 le 30-07-2017 à 11:09:31
n°50486598
romanesco
Posté le 30-07-2017 à 10:53:56  profilanswer
 

[:lardoncru]

n°50487053
Beryl24
Posté le 30-07-2017 à 12:34:57  profilanswer
 

Le traitement de crise de migraine.
 
Les médicaments doivent être pris en début de crise. Après environ 30 minutes ils perdent leur efficacité sauf les triptans qui ont encore un peu d'effet même après quelques heures.
Ne pas les prendre préventivement non plus, c'est inefficace.
 
 
 
Les opioïdes : codéine, Tramadol ( si supporté... ), tapentadol, oxycodone sont souvent efficaces mais favorisent de nouvelles crises et risque d'addiction.
 
Le Nefopam est souvent efficace, mais il assomme et favorise de nouvelles crises.
 
Les benzodiazépines ( bromazepam,... ) peuvent soulager ou éviter des crises mais favorisent aussi de nouvelles crises. Parfois intéressants à faible dose. Risque d'addiction.
 
Oestrogel / oestrodose sur le peau peut aider. Le mettre sur la tempe ne semble rien apporter de plus qu'ailleurs. Fonctionne aussi pour les hommes mais risques hormonaux.
 
-----------------------
 
Pour les traitements de fond :
 
On a les beta bloquants, les inhibiteurs de canal calcique et les sartans.
 
Le Pizotifene et l'oxetorone restent très décevants.
 
-------------------
 
Autres:
 
Boire abondamment.
 
Poche de gel froid ( ou chaud parfois ), sortant du congélateur.
 
Caféine peut aider en dose modérée.

Message cité 1 fois
Message édité par Beryl24 le 30-07-2017 à 12:40:35
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Pénurie des énergies fossiles: quelles solutions ?Grosse fatigue:quelles solutions pr vivre agréablement?
[Topic younik] Nicolas, HFR te donne des solutions vs violenceSolutions pour eclaircir un appartement sombre ?
elearning avez vous des solutions pour moi ?Mouvement Démocrate : La reconstruction et l'avenir sans Bayrou.
***[A quand la fin du monde?]***=> Vos solutions!Vol dans la soute de l avion!!! Des solutions?
Plus de sujets relatifs à : Solutions et traitement de la migraine /!\ cf 1er post enfin fini!



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR