Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2097 connectés 

 


 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20
Page Suivante
Auteur Sujet :

Carl Jung - Psychologie analytique, une alternative à Freud ?

n°48494360
psychoreve
L'ouverture résout tout.
Posté le 29-01-2017 à 14:37:34  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

elmo86 a écrit :

:D  :D  :D  
Merci, tu m'auras au moins apporté une bonne dose d'humour dans ma journée.
 
Continue tes vidéos Youtube avec ta fille pour créer une horde de moutons...qui ne viendra pas.
Mon avis est que tu t'estime au-delà, donc au-dessus, de personnages (Freud, Jung et consort), humain donc faillible, dont tu n'arrives pas à la cheville (soyons généreux)...c'est pas grave, tu ne seras pas le dernier.  
Je ne gagnerais jamais Roland Garros mais je ne dénigre pas les vainqueurs pour me convaincre de mon niveau de tennis.
 
Je considère tes interprétations oniriques du même acabit que les prédictions de Mme Irma, suffit d'une sur 5 de valable pour gonfler ton ego et t'encourager dans un égarement si aisé à percevoir.
 
Toujours aussi flatté qu'un amateur de dépravé illuminé sollicite autant d'attention de la part d'un sage éclairé que tu es  :hello:



---------------
http://velo-sens.net/ http://psychoreve-psychoreve.blogspot.com/ Le devoir a une étrange ressemblance avec le bonheur d'autrui. Hugo Victor
mood
Publicité
Posté le 29-01-2017 à 14:37:34  profilanswer
 

n°48505411
jupiter39
Posté le 30-01-2017 à 12:23:24  profilanswer
 

Bonjour
 
existe-t-il une liste officielle de psy jungien svp?
 
http://psychanalyse-paris.com/-Ass [...] oles-.html Je crois que ce lein, c'est pour la psychanalyse en général..

n°48513454
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 31-01-2017 à 00:06:35  profilanswer
 

Psychoreve
Arrête de quoter sans argument, tu vas encore récolter ce qui t'a tant mis en colère...


Message édité par elmo86 le 31-01-2017 à 00:07:07

---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°48513499
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 31-01-2017 à 00:15:15  profilanswer
 

jupiter39 a écrit :

Bonjour
 
existe-t-il une liste officielle de psy jungien svp?
 
http://psychanalyse-paris.com/-Ass [...] oles-.html Je crois que ce lein, c'est pour la psychanalyse en général..


Jupiter,
 
Le problème étant que le terme de jungien est, en France (et c'est une exception mondiale, on n'en est pas à une près), soumis à la vindicte majoritaire...dont la tonalité est donnée par exemple par Psychoreve.
 
J'ai des amis analystes jungiens, qui m'ont raconté le cursus pour aboutir dans la liste sacrée de la SFPA...Il n'est pas seulement question d'abnégation (cursus encore plus rigoureux et exigeant que "l'adoubement" freudien) mais aussi de sous, car dans le court mais indispensable parcours de "l'analyse didactique", il ne faut pas avoir peur de débourser 100€ pour 30mn avec un déplacement sur Paris à la clef pour valider ses mn...
 
Bref, cela m'exaspère car je demeure convaincu que l'aide de l'autre, dans sa dimension de construction personnelle, ou de dépassement handicap, ne peut être conditionné par des c.... pareils.
 
Dis moi si tu le veux, par mp, ce que tu cherches comme psys


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°48524617
jupiter39
Posté le 31-01-2017 à 20:22:47  profilanswer
 

elmo86 a écrit :


Jupiter,
 
Le problème étant que le terme de jungien est, en France (et c'est une exception mondiale, on n'en est pas à une près), soumis à la vindicte majoritaire...dont la tonalité est donnée par exemple par Psychoreve.
 
J'ai des amis analystes jungiens, qui m'ont raconté le cursus pour aboutir dans la liste sacrée de la SFPA...Il n'est pas seulement question d'abnégation (cursus encore plus rigoureux et exigeant que "l'adoubement" freudien) mais aussi de sous, car dans le court mais indispensable parcours de "l'analyse didactique", il ne faut pas avoir peur de débourser 100€ pour 30mn avec un déplacement sur Paris à la clef pour valider ses mn...
 
Bref, cela m'exaspère car je demeure convaincu que l'aide de l'autre, dans sa dimension de construction personnelle, ou de dépassement handicap, ne peut être conditionné par des c.... pareils.
 
Dis moi si tu le veux, par mp, ce que tu cherches comme psys


 
MP

n°48552728
jupiter39
Posté le 02-02-2017 à 19:53:29  profilanswer
 

Patrice Van Eersel sur la conscience et le cerveau
https://www.youtube.com/watch?v=NfueftNkzsc 1H10

n°48751600
jupiter39
Posté le 20-02-2017 à 20:59:56  profilanswer
 

elmo86 a écrit :


 
J'avoue faire une erreur en citant ces mots car le principe nécessite une bonne vision globale des concepts de Jung. Schématiquement, dans les profondeurs de l'inconscient existent des instances autonomes, dont l'expression peut être proche des instincts en biologie et que Jung a nommé archétype, le plus prégnant d'entre eux, constellant tous les autres, est celui qui t'amène vers ta singularité propre, le principe de l'individuation est donc de tendre vers cet archétype...travail qui peut prendre plus d'une vie et qui, comme tu le dis, est une question de devenir  :D  
J'aurais dû citer "deviens qui tu es vraiment", dépouillé de toutes les pollutions inconscientes.
 


 

elmo86 a écrit :


 
Je pense que tu as une vision parcellaire de l'individuation.  
L'identité sociale ne s'établit que dans le rapport à autrui, mais là encore, cette identité n'est qu'une construction, ,vitale certes mais finalement loin de ce que l'on est en réalité. Aussi intégré et mature soit on, on sait tous au fond de nous, un tout petit peu d'introspection suffit, que ce que l'on montre, veut montrer, accepte de montrer, n'est pas totalement nous...le but de l'individuation n'est pas de devenir individualiste, asociale ou ermite mais d'intégrer ce fait puis de le dépasser pour laisser vivre en nous le reste, d'ordre inconscient (qui en "remontant" devient conscient de fait).
Pour ceux que cela intéresse, cette attitude de groupe, qui est un complexe au sens psychanalytique s'appelle la persona.


 
Différences entre spiritualité et religions
http://www.espritsciencemetaphysiq [...] igion.html

n°48753144
hatapoum
Posté le 21-02-2017 à 00:38:16  profilanswer
 

elmo86 a écrit :


Jupiter,
 
Le problème étant que le terme de jungien est, en France (et c'est une exception mondiale, on n'en est pas à une près), soumis à la vindicte majoritaire...dont la tonalité est donnée par exemple par Psychoreve.
 
J'ai des amis analystes jungiens, qui m'ont raconté le cursus pour aboutir dans la liste sacrée de la SFPA...Il n'est pas seulement question d'abnégation (cursus encore plus rigoureux et exigeant que "l'adoubement" freudien) mais aussi de sous, car dans le court mais indispensable parcours de "l'analyse didactique", il ne faut pas avoir peur de débourser 100€ pour 30mn avec un déplacement sur Paris à la clef pour valider ses mn...
 
Bref, cela m'exaspère car je demeure convaincu que l'aide de l'autre, dans sa dimension de construction personnelle, ou de dépassement handicap, ne peut être conditionné par des c.... pareils.
 
Dis moi si tu le veux, par mp, ce que tu cherches comme psys


 
J'ai rencontré deux psychanalystes de l'école de la cause Freudienne. Dans le but de faire le point sur mon parcours. Il m'a été impossible d'en parler, les deux ont manifestés de vives resistances face à mes histoires.
 
"Jacques a dit la psychanalyse n'est pas une science" alors moi qui vient expliquer que Lacan a eu tort ça les fout dans l'embarras.  
 
Je pense que dans une aventure pareille faut pas hésiter à jouer le jeu, à se donner le droit quand on sent que c'est utile ou nécessaire. Le dernier analyste que j'ai vu pour parler de mes bêtises j'ai fini la séance en lui disant ouvertement qu'il était lâche. Il m'avait parlé de son impuissance face à son institution et puis aussi de ses difficultés persos, peu de revenus, une patientèle assez limitée, puis la psychanalyse qui perd de la vitesse.  
 
Ce qui m'a surpris c'est qu'il s'est donné le droit de me poser son impuissance en guise d'excuses, de justifications. Je vais voir un psychanalyste, pas un pote, j'aimerais bien que le type prenne la peine de s'interroger sur ce qui fonde son impuissance. Parce que nécessairement face à moi il admet son impuissance, les limites de son savoir, mais face à des patients qui l'imaginent tout puissant, qui sont pris au piège du protocole thérapeutique. Si un patient l'amène à devoir penser en dehors des grandes lignes de Lacan, sa réaction ce sera pas d'expliquer "je suis impuissant face à mon institution" mais bien d'enfermer le patient dans sa conception des choses, de faire preuve de toute puissance.
 
Et ce que tu critiques, il me semble que c'est ce caractère tout puissant de ces psys qui ont fait beaucoup d'efforts et qui oublient trop vite leur éthique, les fondements de la démarche et puis l'autre, à aider, soigner, accompagner ou former.  
 
C'est ce type d'attitudes et de pratiques qui donnent du grain à moudre aux opposants à la psychanalyse, c'est vraiment dommage qu'ils n'aient pas le courage de se remettre en question à un niveau institutionnel.

n°48943508
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 09-03-2017 à 00:09:58  profilanswer
 

hatapoum a écrit :


 
J'ai rencontré deux psychanalystes de l'école de la cause Freudienne. Dans le but de faire le point sur mon parcours. Il m'a été impossible d'en parler, les deux ont manifestés de vives resistances face à mes histoires.
 
"Jacques a dit la psychanalyse n'est pas une science" alors moi qui vient expliquer que Lacan a eu tort ça les fout dans l'embarras.  
 
Je pense que dans une aventure pareille faut pas hésiter à jouer le jeu, à se donner le droit quand on sent que c'est utile ou nécessaire. Le dernier analyste que j'ai vu pour parler de mes bêtises j'ai fini la séance en lui disant ouvertement qu'il était lâche. Il m'avait parlé de son impuissance face à son institution et puis aussi de ses difficultés persos, peu de revenus, une patientèle assez limitée, puis la psychanalyse qui perd de la vitesse.  
 
Ce qui m'a surpris c'est qu'il s'est donné le droit de me poser son impuissance en guise d'excuses, de justifications. Je vais voir un psychanalyste, pas un pote, j'aimerais bien que le type prenne la peine de s'interroger sur ce qui fonde son impuissance. Parce que nécessairement face à moi il admet son impuissance, les limites de son savoir, mais face à des patients qui l'imaginent tout puissant, qui sont pris au piège du protocole thérapeutique. Si un patient l'amène à devoir penser en dehors des grandes lignes de Lacan, sa réaction ce sera pas d'expliquer "je suis impuissant face à mon institution" mais bien d'enfermer le patient dans sa conception des choses, de faire preuve de toute puissance.
 
Et ce que tu critiques, il me semble que c'est ce caractère tout puissant de ces psys qui ont fait beaucoup d'efforts et qui oublient trop vite leur éthique, les fondements de la démarche et puis l'autre, à aider, soigner, accompagner ou former.  
 
C'est ce type d'attitudes et de pratiques qui donnent du grain à moudre aux opposants à la psychanalyse, c'est vraiment dommage qu'ils n'aient pas le courage de se remettre en question à un niveau institutionnel.


 
Merci Hatapoum.
Désolé pour ce délai, hors norme, de réponse...
 
Je ne maîtrise pas assez la pensée lacanienne pour l'apprécier ou la critiquer valablement...bien que j'ai un avis personnel sur ce que j'en connais ;)
 
Ce que je critique et dénonce, c'est ce folklore indécent qui accompagne aujourd'hui le milieu institutionnel de la psychanalyse dans ces soi-disant règles de légitimité, pour obtenir le sacrosaint coup de tampon qui permettra de vivre aisément ou difficilement de sa pratique.
Pour information importante, je ne suis aucunement un professionnel du milieu !
 
Il est pénible, en 2017, de constater que la physique qui décrit le monde et ses phénomènes soit tant investi mais que si peu soit consacré à l'homme et ce qui le gouverne de l'intérieur...Rien n'a changé depuis 60 ans, Jung attend encore son successeur, n'en déplaise à Psychorêve.


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
n°49083572
hatapoum
Posté le 21-03-2017 à 15:09:19  profilanswer
 

https://scalpsite.wordpress.com/
 
Ils se dénoncent eux même à travers le FN. C'est totalement fou.  
Ce sera intéressant de faire un petit topo sur l'ombre avec ce tract. Parce que quand on on prend le temps de poser un peu les choses, on se rend compte qu'ils sont suicidaires.  
 

mood
Publicité
Posté le 21-03-2017 à 15:09:19  profilanswer
 

n°49090833
elmo86
De l'ordure en or...
Posté le 22-03-2017 à 06:10:34  profilanswer
 

Oui, je te rejoins.
Outre le fait qu'ils soient totalement hors des clous de l'éthique de base..


---------------
http://carl-gustav-jung.blogspot.com/    https://www.facebook.com/Ordre-Mart [...] 890782347/  
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11  12  13  14  15  16  17  18  19  20
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Clim mobile : retours d'expérience merci[Topic qui pique] Débat sur la tolérance.
débat de sciences politique et économique sur l'économie de marché[psychologie des masses televisuées] claudette=MV=40%. kilucru ?
retour d'expérience et paramètrage de PAC France GeothermieTopic Votre experience sexuelle la plus "Osée"
Avez-vous tenté l'expérience mentale du prolongement de la douleur?VO, VF, VF st [le débat]
Débat Hadopi / Loppsi (important merci)Mon expérience téléphonique avec les escrocs !
Plus de sujets relatifs à : Carl Jung - Psychologie analytique, une alternative à Freud ?



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR