Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
512 connectés 

 

 

Un régime pour vous, c'est :




Attention si vous cliquez sur "voir les résultats" vous ne pourrez plus voter

 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  253  254  255  256  257  258
Page Suivante
Auteur Sujet :

Régimes lowcarb et paléodiète. Nouveau taulier. Nouveau FP

n°49004261
Clostri
Carbaholic
Posté le 14-03-2017 à 19:26:40  profilanswer
 

Reprise du message précédent :

raiton30 a écrit :

Donc le gars mangait normalement avant ?
 
Et en 21jour de keto en surplus calorique il a perdu 2lbs ?
 
Y a rien d'étonnant alors.
 
ex
500g de glycogen, en keto ca disant qu'il perds 400 ; chaque g de glycogen prends 3g d'eau = 1.2kg d'eau
 
4000kcal vu son gabarit c'est pas ce que j'appelerai un "énorme" surplus.  
 
En gros il reprendra la flotte quand ils mangera normalement :o
 


Ben non, il mangeait keto avant


---------------
I'm a social vegan : I avoid meet
mood
Publicité
Posté le 14-03-2017 à 19:26:40  profilanswer
 

n°49004291
raiton30
hinhinhin
Posté le 14-03-2017 à 19:29:05  profilanswer
 

Ah donc le 21 jours ce qui change c'est pas qu'il passe keto, mais a 4000 kcal ?


---------------
TeamSpeak 3- hinhinhin
n°49004387
Clostri
Carbaholic
Posté le 14-03-2017 à 19:37:37  profilanswer
 

raiton30 a écrit :

Ah donc le 21 jours ce qui change c'est pas qu'il passe keto, mais a 4000 kcal ?


Oui
J'ai mis le lien vers son youtube


---------------
I'm a social vegan : I avoid meet
n°49004747
Guigui
Posté le 14-03-2017 à 20:04:41  profilanswer
 

raiton30 a écrit :

Comment ca pourrait être expliqué ?
 
Ca défie un peu le principe de la thermodynamique non ?


 
non, le principe de la thermodynamique est inviolable. Par contre, pour faire le bilan thermo réel d'un humain il faudrait mesurer TOUT ce qui rentre et sort :
- la nourriture/boisson qui rentre, bien sur
- tout ce qui sort : sueur, bilan respiratoire (in vs out), excréments, rayonnement calorique...
 
se limiter à calorie ingéré = dépense calorique moyenne + stockage de gras est d'une idiotie primaire qui fait hurler le moindre physicien digne de ce nom qui comprends ce qu'il lit. Il faut prendre en compte tous les effets d'un changement de régime alimentaire, dont une grande partie nous échappe encore (cf les discussions sur ce topic)
 

n°49005122
raiton30
hinhinhin
Posté le 14-03-2017 à 20:36:24  profilanswer
 

Guigui a écrit :


 
non, le principe de la thermodynamique est inviolable. Par contre, pour faire le bilan thermo réel d'un humain il faudrait mesurer TOUT ce qui rentre et sort :
- la nourriture/boisson qui rentre, bien sur
- tout ce qui sort : sueur, bilan respiratoire (in vs out), excréments, rayonnement calorique...
 
se limiter à calorie ingéré = dépense calorique moyenne + stockage de gras est d'une idiotie primaire qui fait hurler le moindre physicien digne de ce nom qui comprends ce qu'il lit. Il faut prendre en compte tous les effets d'un changement de régime alimentaire, dont une grande partie nous échappe encore (cf les discussions sur ce topic)
 


 
https://twitter.com/neiltyson/statu [...] 90?lang=en
 
Il est idiot lui ? :p
 
Je suis globalement d'accord avec toi sinon.


---------------
TeamSpeak 3- hinhinhin
n°49007355
yassel
dans la légende
Posté le 14-03-2017 à 22:49:22  profilanswer
 

C'est pas débile de partir de la thermodynamique et de mettre ça en relation avec le calories in / calories outs. Au moins pour garder à l'esprit que toute l'énergie qui rentre, elle va bien quelque part. Y'a pas 36 explications possibles à l'expérience du type :
- soit cette énergie a été consommée par son corps, qui a accéléré son métabolisme basal à un point absurde
- soit il y a des erreurs de mesures
- soit il a tout simplement pas digéré une très grosse partie de ces lipides
- soit il se fout de notre gueule vu qu'en plus il dit qu'il a perdu du poids

 

Personnellement je suis toujours méfiant des success story de mecs qui prétendent avoir trouvé une solution miracle. Je fais plus confiance aux études qui ont été faites sur la question.

 

Ici en tout cas, tout le monde grossit : https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/7598063

 
Citation :

Both the amount and composition of food eaten influence body-weight regulation. The purpose of this study was to determine whether and by what mechanism excess dietary fat leads to greater fat accumulation than does excess dietary carbohydrate. We overfed isoenergetic amounts (50% above energy requirements) of fat and carbohydrate (for 14 d each) to nine lean and seven obese men. A whole-room calorimeter was used to measure energy expenditure and nutrient oxidation on days 0, 1, 7, and 14 of each overfeeding period. From energy and nutrient balances (intake-expenditure) we estimated the amount and composition of energy stored. Carbohydrate overfeeding produced progressive increases in carbohydrate oxidation and total energy expenditure resulting in 75-85% of excess energy being stored. Alternatively, fat overfeeding had minimal effects on fat oxidation and total energy expenditure, leading to storage of 90-95% of excess energy. Excess dietary fat leads to greater fat accumulation than does excess dietary carbohydrate, and the difference was greatest early in the overfeeding period.

 

 

Y'a ça aussi : http://www.nature.com/ijo/journal/ [...] 1395a.html

 

Et l'argument de l'insuline qui monte pas avec les diètes low carb n'a pas de sens. Les lipides ils arrivent dans le sang, on en oxyde une partie et le reste on le stocke direct dans nos propres réserves adipeuses. C'est pas parce que ce mécanisme n'utilise pas d'insuline qu'on ne stocke pas de gras. A kcal égales on stocke même un poil plus (thermogenèse des lipides plus faibles que celles des glucides et protéines).

 

Au passage on devrait aussi avoir des données allant dans l'autre sens, vu que généralement les diètes low carb sont bien plus protéinées que les diètes high carb, et que la plupart des études contrôlent uniquement l'énergie et pas les protéines (et les protéines sont le macro-nutriment qui consomment le plus d'énergie à digérer). Après voilà j'ai cherché 5 minutes.

 

Message cité 2 fois
Message édité par yassel le 14-03-2017 à 22:55:09
n°49007668
Guigui
Posté le 14-03-2017 à 23:24:41  profilanswer
 

raiton30 a écrit :

 

https://twitter.com/neiltyson/statu [...] 90?lang=en

 

Il est idiot lui ? :p

 

Je suis globalement d'accord avec toi sinon.

 

ce qu'il dit est vrai pour un système physique, oui, donc pour un organisme humain. Il omet juste de préciser les paramètres de la "consommation" d’énergie du corps, qui à travers notre métabolisme complexe dépends finalement beaucoup de la nature de ce qu'on mange. Du coup il laisse croire qu'en mangeant simplement moins, quelle que soit la nature de la nourriture ingérée, on va perdre du poids : c'est faux. La nature de ce qu'on mange influe sur notre métabolisme donc sur notre capacité d’élimination ou de stockage, et compte au moins autant si ce n'est plus que la quantité elle même.

 
yassel a écrit :

C'est pas débile de partir de la thermodynamique et de mettre ça en relation avec le calories in / calories outs.

 

C'est pas débile, il faut juste le faire entièrement et mesurer ce qui sort réellement en fonction de ce qui rentre. Et non pas faire l'hypothèse que ce qui sort est constant (2000 / jour bla bla) quel que soit la nature de ce qui rentre.

 

Déjà, par exemple, si on mesure pas les calories encore présentes dans les excréments le bilan thermodynamique est foiré  [:mr marron derriere]
Après faut ajouter la mesure du rayonnement etc... Tout peut varier en fonction de ce qui rentre : on a pas fini de comprendre l'ensemble des mécanismes en action dans notre corps, loin de là  :D  

 

Bref si on veux se donner des air de faire de la physique de base, il faut le faire réellement jusqu'au bout sinon ces "bilans thermo" sont simplement de vaste blagues.

 

Message cité 1 fois
Message édité par Guigui le 14-03-2017 à 23:26:57
n°49007841
yassel
dans la légende
Posté le 15-03-2017 à 00:02:41  profilanswer
 

Guigui a écrit :


 
ce qu'il dit est vrai pour un système physique, oui, donc pour un organisme humain. Il omet juste de préciser les paramètres de la "consommation" d’énergie du corps, qui à travers notre métabolisme complexe dépends finalement beaucoup de la nature de ce qu'on mange. Du coup il laisse croire qu'en mangeant simplement moins, quelle que soit la nature de la nourriture ingérée, on va perdre du poids : c'est faux. La nature de ce qu'on mange influe sur notre métabolisme donc sur notre capacité d’élimination ou de stockage, et compte au moins autant si ce n'est plus que la quantité elle même.
 


C'est pas ce qu'on observe.

Guigui a écrit :


 
C'est pas débile, il faut juste le faire entièrement et mesurer ce qui sort réellement en fonction de ce qui rentre. Et non pas faire l'hypothèse que ce qui sort est constant (2000 / jour bla bla) quel que soit la nature de ce qui rentre.
 
Déjà, par exemple, si on mesure pas les calories encore présentes dans les excréments le bilan thermodynamique est foiré  [:mr marron derriere]  
Après faut ajouter la mesure du rayonnement etc... Tout peut varier en fonction de ce qui rentre : on a pas fini de comprendre l'ensemble des mécanismes en action dans notre corps, loin de là  :D  
 
Bref si on veux se donner des air de faire de la physique de base, il faut le faire réellement jusqu'au bout sinon ces "bilans thermo" sont simplement de vaste blagues.



Ce sont de vastes blagues mais c'est au final le meilleur indicateur de l'évolution d'une courbe de poids. Si tu devais me donner qu'un seul paramètre pour estimer l'évolution du poids de quelqu'un, je prendrais celui-là.
Et on peut simplement utiliser le principe de conservation pour expliquer que toute l'énergie qui rentre elle ne disparaît pas. Si elle n'a pas été stockée, elle est passée quelque part. Parce que ceux qui nous font de la romance à base d'insuline ne se posent même pas la question de savoir ce qu'est devenue cette énergie. C'est juste un bon réflexe de base à avoir.

n°49030108
make insta​ll
Posté le 16-03-2017 à 19:54:37  profilanswer
 

yassel a écrit :

C'est pas débile de partir de la thermodynamique et de mettre ça en relation avec le calories in / calories outs. Au moins pour garder à l'esprit que toute l'énergie qui rentre, elle va bien quelque part.  


Mouais, on est pas non plus des poêles à bois ou des chaudières :o
Si je te fais bouffer 300gr de sciure de bois et deux bols de SP95-E10, ça aura beau dépasser allègrement ton TDEE, ça m'étonnerait que tu fasse du gras à partir de ça :o (Admettons que tu survives évidemment  [:miniours:2] )
Dans 2 semaines votre gars là il va vendre des programmes de keto coaching et voilà pas besoin de chercher plus loin. :o


---------------
"Le monde n'appartient pas à ceux qui se lèvent tôt mais à ceux qui t'ordonnent de te lever tôt"
n°49037838
Guigui
Posté le 17-03-2017 à 13:45:15  profilanswer
 

yassel a écrit :


C'est pas ce qu'on observe.


c'est qui "on"  :??:
Dans le domaine tu peux aisément trouver un paquet "d'observations" toutes plus contradictoires les unes que les autres. Donc bon ça avance pas à grand chose. Hors expérience personnelle, je ne me fie plus à grand chose d'autre :jap:

 
yassel a écrit :


Et on peut simplement utiliser le principe de conservation pour expliquer que toute l'énergie qui rentre elle ne disparaît pas. Si elle n'a pas été stockée, elle est passée quelque part. Parce que ceux qui nous font de la romance à base d'insuline ne se posent même pas la question de savoir ce qu'est devenue cette énergie. C'est juste un bon réflexe de base à avoir.

 

C'est mon point : le principe de conservation implique qu'on MESURE l’énergie qui rentre et qui sort pour déduire celle qui est stockée.

 

Dire "il sort en moyenne 2000, donc si il rentre 3000  ben y'a 1000 qui font du gras" sous-entend que ton corps est insensible à la nature de ce qui rentre, et donc se débarrassera de 2000 quoi qu'il arrive (énergie mécanique + thermique + résidus organiques). Tu n'en sais rien : peut être que si tes 3000 sont majoritairement du gras (vs des glucides) tu en éliminera plus (sous forme thermique ou organique par exemple), ou vice-versa.

 

Nier que la nature de la nourriture qu'on ingère joue un rôle dans notre métabolisme me parait complètement idiot, désolé [:mr marron derriere]

 
make install a écrit :


Mouais, on est pas non plus des poêles à bois ou des chaudières :o

 

Voila, exactement : c'est un peu plus complexe que ça :jap:
Sinon on aurai pas cette discussion d'ailleurs, et il n'y aurai pas des milliers de chercheurs qui bossent sur ces sujets :jap:

 

Message cité 1 fois
Message édité par Guigui le 17-03-2017 à 13:47:02
mood
Publicité
Posté le 17-03-2017 à 13:45:15  profilanswer
 

n°49042180
Clostri
Carbaholic
Posté le 17-03-2017 à 19:49:36  profilanswer
 

Personne n'est volontaire pour tenter l'expérience donc ? :o
 
 
Avant Wittrock, il y avait celui-ci :  
(et lui a gagné un peu de poids quand même)
http://live.smashthefat.com/why-i-didnt-get-fat/


---------------
I'm a social vegan : I avoid meet
n°49044721
yassel
dans la légende
Posté le 17-03-2017 à 23:05:38  profilanswer
 

Guigui a écrit :


c'est qui "on"  :??:
Dans le domaine tu peux aisément trouver un paquet "d'observations" toutes plus contradictoires les unes que les autres. Donc bon ça avance pas à grand chose. Hors expérience personnelle, je ne me fie plus à grand chose d'autre :jap:

 



La littérature scientifique sur le sujet qui est assez vaste. Une fois que les protéines sont fixées, à kcal égales, la nature de l'énergie apportée n'a quasi aucune incidence sur l'évolution du poids. Que ce soit du high carb, du low carb, un truc mixé, des indices glycémiques hauts ou bas, ça change quasi rien. Et c'est pas les études qui manquent sur la question.
Au niveau de la santé par contre ça a clairement une incidence.

 
Guigui a écrit :


Nier que la nature de la nourriture qu'on ingère joue un rôle dans notre métabolisme me parait complètement idiot, désolé [:mr marron derriere]

 



C'est pas parce que ça va à l'encontre de ton intuition que c'est idiot.

 
Guigui a écrit :

 

Voila, exactement : c'est un peu plus complexe que ça :jap:
Sinon on aurai pas cette discussion d'ailleurs, et il n'y aurai pas des milliers de chercheurs qui bossent sur ces sujets :jap:

 



J'ai pas répondu à ce post car make install m'a fait ici un troll affectueux, mais un troll quand même.

 

Evidemment que je parle juste d'aliments qu'on est capables de digérer et d'assimiler correctement [:botman]

 


Message cité 1 fois
Message édité par yassel le 17-03-2017 à 23:06:14
n°49045688
brown pape​r bag
Wrap me up !
Posté le 18-03-2017 à 03:28:30  profilanswer
 

wiripse a écrit :

Les adeptes du jeûne intermittent, vous pratiquez une activité physique intense et/ou d'endurance (>2h) de manière régulière ?

 

Parce que si dans le cadre d'une vie sédentaire de citadin je conçois totalement la possibilité de jeûner, j'ai beaucoup de mal à le voir intégré dans une pratique sportive.


Adepte de cette pratique moi-même, citadin, j'ai fait sauter le petit déjeuner mais tous les jours 30 mn de gym et un peu de marche matinale (faire des courses, etc...).
Donc oui, c'est tout-à-fait gérable à moins de courir un marathon tous les matins :D
Je pars du principe que le corps a plein de réserve, il faut juste l'habituer à puiser dedans.

 

Le jeûne intermittent le plus simple à tenir (16h semblerait optimal) comprend la nuit donc faut faire sauter le dîner ou le petit déjeuner. :jap:


Message édité par brown paper bag le 18-03-2017 à 03:32:59

---------------
Eponyme
n°49045748
vyse
Yaissssseee
Posté le 18-03-2017 à 07:02:42  profilanswer
 

Je trouve bizarre que des études soit disant sérieuses se basent sur seul paramètre d'évolution physique le poids, qui est bien le paramètre le plus inutile qui existe car ce n'est qu'un chiffre qui n'indique rien si on n'a pas les paramètres de taille et surtout d'aspect physique.

n°49045905
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 18-03-2017 à 08:56:16  profilanswer
 

Les gens risqueraient de grandir en effet.


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°49046115
make insta​ll
Posté le 18-03-2017 à 09:52:31  profilanswer
 

yassel a écrit :


J'ai pas répondu à ce post car make install m'a fait ici un troll affectueux, mais un troll quand même.
 
Evidemment que je parle juste d'aliments qu'on est capables de digérer et d'assimiler correctement [:botman]
 


Ca en avait certes la forme mais c'en était pas vraiment un :o
Prend rien que l'exemple des fibres : digérées ? pas digérées ?  
Si on accepte aussi que certains nutriments "coûtent plus cher" à digérer que d'autres, alors ça veut dire que leur valeur calorique brute (le potentiel de chaleur de l'aliment) peut donc être différente de ce que l'humain y puise.  
Donc on aurait ceux qui se digèrent bien : "cal digérées == cal in", ceux ~pas trop~ : "cal digérées < cal in", les choses non digestibles : "cal digérée = 0 * cal in" et le métabolisme de renard : "cal digérées = 10 x cal in" :o Sur le plan logique ce ne sont que plusieurs échantillons d'une même gamme : le rendement de la digestion, non ?
Et si en plus on ajoute dans le tas les différences entre individus on est pas sortis :D
 
Je me fais un peu l'avocat du diable car je considère que ça reste une bonne approximation, mais c'est bien ce que c'est, une approximation.


---------------
"Le monde n'appartient pas à ceux qui se lèvent tôt mais à ceux qui t'ordonnent de te lever tôt"
n°49052977
yassel
dans la légende
Posté le 19-03-2017 à 00:08:21  profilanswer
 

make install a écrit :


Ca en avait certes la forme mais c'en était pas vraiment un :o
Prend rien que l'exemple des fibres : digérées ? pas digérées ?


Pour 2 kcal par gramme de fibre soluble je trouve que c'est de la branlette.

 
make install a écrit :


Si on accepte aussi que certains nutriments "coûtent plus cher" à digérer que d'autres, alors ça veut dire que leur valeur calorique brute (le potentiel de chaleur de l'aliment) peut donc être différente de ce que l'humain y puise.


Concernant l'effet thermique des aliments, les protéines sont nettement plus coûteuses (environ 30% d'énergie). Les glucides sont de l'ordre de 10 à 15%, et les lipides seulement 2 à 3%.

 

On peut partir dans des discussions interminables pour voir à quel point tout cela joue, si le métabolisme est mieux maintenu avec des carbs ou des lipides, ou on peut tout simplement regarder les études où on compare une diète low carb contre une diète high carb :
https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC1368980/

 

Comparison of isocaloric very low carbohydrate/high saturated fat and high carbohydrate/low saturated fat diets on body composition and cardiovascular risk

Citation :

Percent fat mass loss was not different between diets VLCARB -4.5 ± 0.5, VLF-4.0 ± 0.5, HUF -4.4 ± 0.6 kg). Lean mass loss was 32-31% on VLCARB and VLF compared to HUF (21%) (P < 0.05). LDL-C increased significantly only on VLCARB by 7% (p < 0.001 compared with the other diets) but apoB was unchanged on this diet and HDL-C increased relative to the other 2 diets.

 

http://www.nejm.org/doi/full/10.1056/NEJMoa022207
A Randomized Trial of a Low-Carbohydrate Diet for Obesity

Citation :


The low-carbohydrate diet produced a greater weight loss (absolute difference, approximately 4 percent) than did the conventional diet for the first six months, but the differences were not significant at one year.


Il faut au passage noter que dans cette étude le groupe low carb mange bien plus protéiné que le groupe high carb, ce qui lui donne un "avantage" de part le fort effet thermique lors de la digestion des protéines.

 

https://academic.oup.com/jcem/artic [...] 003-031606
Comparison of a Low-Fat Diet to a Low-Carbohydrate Diet on Weight Loss, Body Composition, and Risk Factors for Diabetes and Cardiovascular Disease in Free-Living, Overweight Men and Women

Citation :

BMI decreased by approximately 2 kg/m2 with both control (LF) and test (LC) diet interventions (Table 1). Total body weight decreased by 6.8 kg in the LF group and by 7.0 kg in the LC group over the 10-wk period. There was no difference in the pattern of weight loss over time between the two groups. Significant losses in fat weight were observed in both groups (LF, −5.4 kg; LC, −4.1 kg), but a significant decrease in lean mass (−1.9 kg) was observed only in subjects on the LC diet. Despite a greater loss of lean mass in the LC subjects compared with the LF subjects, both groups had similar improvements in body composition in terms of percentage of body fat and percentage of lean mass when controlling for total body weight changes

 

Après t'as pas mal d'études où tu as des résultats meilleurs avec le low carb. Mais généralement la méthodologie est foireuse (en gros ils demandent aux gens de manger à satiété et on va naturellement manger moins calorique si on coupe les glucides). Les diètes low carb ont aussi tendance à être hyper protéinées, ce qui est un facteur important. Il y a aussi le fait que suivre une diète cétogène va dans un premier temps se traduire par une diminution importante des stocks de glycogène et il faut garder à l'esprit que chaque gramme de glycogène retient 2 à 3g d'eau qui elle aussi va être perdue rapidement. Au passage je pense que c'est la raison pour laquelle on mesure une perte de masse maigre "importante" dans le groupe low carb de la dernière étude que j'ai posté (le glycogène est considéré comme de la masse maigre). On est plus facilement déshydraté en cétose également, du moins dans les premières semaines.

 

Mais bref au final si on regarde les études bien montées où on contrôle précisément les calories et lorsque les protéines sont les mêmes, il n'y a pas d'avantage à suivre une diète low carb par rapport à une diète high carb si on conserve le même déficit calorique.

 

L'avis d'Alan Aragon sur la question : https://www.youtube.com/watch?v=zcur7eMI-cg

 

Bref tout ça pour dire qu'il n'y a rien de magique au low carb, à l'IF ou tout autre truc hypé. Il faut le voir comme des outils, des manières possibles de créer un déficit calorique. Car en termes métaboliques une diète low carb high fat n'a pas d'avantage particulier.

 
make install a écrit :

 


Je me fais un peu l'avocat du diable car je considère que ça reste une bonne approximation, mais c'est bien ce que c'est, une approximation.


Moi j'y vois du pinaillage. Le plus important c'est de se créer une diète facile à tenir sur le long terme. Si on a une forte appétence pour les féculents, les supprimer totalement est probablement une mauvaise idée sur le long terme. Si on a un palais très orienté gras/sel, alors manger low carb peut être une bonne stratégie.
Mais il faut quand même garder à l'esprit que généralement les diètes extrêmes du genre diète cétogène ou high carb quasi pas de gras ont des scores d'adhérence assez faibles sur le long terme à cause de leur gros manque de flexibilité.


Message édité par yassel le 19-03-2017 à 00:11:19
n°49367983
gohan666
Posté le 15-04-2017 à 12:51:23  profilanswer
 

Bonjour
 
  J'ai une grosse carence en vitamines a et j'aurais aimé savoir si vous avez des solutions pour la  faire remonter.

n°49368036
wiripse
Sent from my 3310
Posté le 15-04-2017 à 12:58:35  profilanswer
 
n°49368202
gohan666
Posté le 15-04-2017 à 13:21:39  profilanswer
 

Vous pensez que c.est bien pour la vitamine a  
 
 
https://www.amazon.fr/Green-Pasture [...] ore+beurre
 
Vous suivez le régime cétogène ?

n°49368641
Clostri
Carbaholic
Posté le 15-04-2017 à 14:20:06  profilanswer
 

gohan666 a écrit :

Vous pensez que c.est bien pour la vitamine a  
 
 
https://www.amazon.fr/Green-Pasture [...] ore+beurre
 
Vous suivez le régime cétogène ?


Tu fais une diète cétogène ?
C'est étonnant d'être carencé d'une vitamine liposoluble dans ce contexte...


---------------
I'm a social vegan : I avoid meet
n°49368654
gohan666
Posté le 15-04-2017 à 14:22:16  profilanswer
 

Non je l'étais àvant  :hello:

n°49369471
kley
Miaou !
Posté le 15-04-2017 à 16:10:35  profilanswer
 

N'achète pas de compléments alimentaires qui coûtent chers, mange plus de carottes, de foie et d'oeufs (surtout le jaune) et ça ira tout seul :o
S'il te faut vraiment un complément alimentaire, autant essayer l'huile de foie de morue.

n°49371338
gohan666
Posté le 15-04-2017 à 20:14:56  profilanswer
 

Alors figure toi que les carotenoides ne sont pas convertis même avec des matières grasses. J'ai trouvé d'où ça venait  :hello:  
Contactez moi si vous avez une carence en vitamine a

n°49371351
wiripse
Sent from my 3310
Posté le 15-04-2017 à 20:16:25  profilanswer
 

gohan666 a écrit :

Alors figure toi que les carotenoides ne sont pas convertis même avec des matières grasses. J'ai trouvé d'où ça venait  :hello:  
Contactez moi si vous avez une carence en vitamine a


 

Citation :

Date d'arrivée sur le forum : 15/04/2017


 
 [:clooney11]


---------------
Wiripse, expert en tout et surtout en rien
n°49371371
gohan666
Posté le 15-04-2017 à 20:19:19  profilanswer
 

C'est pas parce que je suis si depuis un jour que je vienne de naître


Message édité par gohan666 le 15-04-2017 à 20:19:42
n°49375602
make insta​ll
Posté le 16-04-2017 à 10:44:17  profilanswer
 

Le retour de cet énergumène...   [:prince californien]  

Ubuntu63 a écrit :

ceux qui cherche a faire un vrai diete cetogene. j'ai enfin trouvé un naturopathe qui consulte par téléphone => mp


 

Ubuntu63 a écrit :

c'est quoi ton multi moi je le compose moi même  j'ai une carence en vit a


 

Ubuntu63 a écrit :

bilan sanguin pour moi c'est pour ca que je laisse mon skype ci dessus car je ne peux pas trop utiliserr d'ecran. contacte moi car des carotenoides + zinc + vit c + vit e ca peux suffire ton multi = poubelle


 


---------------
"Le monde n'appartient pas à ceux qui se lèvent tôt mais à ceux qui t'ordonnent de te lever tôt"
n°49539538
alexhardwa​rez
Posté le 27-04-2017 à 21:22:57  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Je suis à la recherche de solution pour problèmes de peau.
Je voulais vous faire part d'une réflexion au sujet du corps. J'ai depuis quelques années des problèmes de peau.
- Mycoses aux pieds, à l'entrejambe et aux fesses.
- des dents jaunes avec une haleine moyenne
- une transpiration tres odorante et acide.
Pour les mycoses au pieds, rien n'y fait vraiment. A l'entrejambe pareil. La seule bonne nouvelle est pour les fesses qui sont partis avec une alimentation canaris de la modernité.
Pour la transpiration: Au fil des années, j'ai commencé à sentir mauvais des aisselles malgré une hygiène normal
L'odeur est tellement forte qu'elle reste sur mes vêtements même après lavage en machine (ça devient très onéreux de devoir racheter des tee-shirt sans arrêt).
J'aimerais savoir si quelqu'un aurait une solution pour cette mauvaise odeur qui me gêne énormément dans mon quotidien et à quoi cela peut être dû.
A noter que quand j'étais frugivore je n'avais plus ce problème je sentais la banane.
Pour mes dents c'est pareil, elles sont tres jaunes malgrès les conseils de massage des gencives et lavage entre les gencives.
 
Je me demande si le changement d'alimentation peut avoir un impact
Merci

n°49539553
alexhardwa​rez
Posté le 27-04-2017 à 21:23:27  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Je suis à la recherche de solution pour problèmes de peau.
Je voulais vous faire part d'une réflexion au sujet du corps. J'ai depuis quelques années des problèmes de peau.
- Mycoses aux pieds, à l'entrejambe et aux fesses.
- des dents jaunes avec une haleine moyenne
- une transpiration tres odorante et acide.
Pour les mycoses au pieds, rien n'y fait vraiment. A l'entrejambe pareil. La seule bonne nouvelle est pour les fesses qui sont partis avec une alimentation canaris de la modernité.
Pour la transpiration: Au fil des années, j'ai commencé à sentir mauvais des aisselles malgré une hygiène normal
L'odeur est tellement forte qu'elle reste sur mes vêtements même après lavage en machine (ça devient très onéreux de devoir racheter des tee-shirt sans arrêt).
J'aimerais savoir si quelqu'un aurait une solution pour cette mauvaise odeur qui me gêne énormément dans mon quotidien et à quoi cela peut être dû.
A noter que quand j'étais frugivore je n'avais plus ce problème je sentais la banane.
Pour mes dents c'est pareil, elles sont tres jaunes malgrès les conseils de massage des gencives et lavage entre les gencives.
 
Je me demande si le changement d'alimentation peut avoir un impact
Merci

n°49539564
alexhardwa​rez
Posté le 27-04-2017 à 21:24:17  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Je suis à la recherche de solution pour problèmes de peau.
Je voulais vous faire part d'une réflexion au sujet du corps. J'ai depuis quelques années des problèmes de peau.
- Mycoses aux pieds, à l'entrejambe et aux fesses.
- des dents jaunes avec une haleine moyenne
- une transpiration tres odorante et acide.
Pour les mycoses au pieds, rien n'y fait vraiment. A l'entrejambe pareil. La seule bonne nouvelle est pour les fesses qui sont partis avec une alimentation canaris de la modernité.
Pour la transpiration: Au fil des années, j'ai commencé à sentir mauvais des aisselles malgré une hygiène normal
L'odeur est tellement forte qu'elle reste sur mes vêtements même après lavage en machine (ça devient très onéreux de devoir racheter des tee-shirt sans arrêt).
J'aimerais savoir si quelqu'un aurait une solution pour cette mauvaise odeur qui me gêne énormément dans mon quotidien et à quoi cela peut être dû.
A noter que quand j'étais frugivore je n'avais plus ce problème je sentais la banane.
Pour mes dents c'est pareil, elles sont tres jaunes malgrès les conseils de massage des gencives et lavage entre les gencives.
 
Je me demande si le changement d'alimentation peut avoir un impact
Merci

n°49727441
romanesco
Posté le 13-05-2017 à 12:01:06  profilanswer
 

C'est impressionnant à quel point toutes ces études "scientifiques" publiées font couler de l'encre, pas plus ici qu'ailleurs je dois dire, au sens large.
 Alors qu'indépendamment les unes des autres, si tant est qu'elles soient menées en toute indépendance, elles n'ont à mon avis strictement aucune valeur pour le grand public qui est incapable de les analyser correctement dans le contexte global du fonctionnement d'un être humain.
 Actuellement il ne doit pas y avoir beaucoup de gens dans le monde capable, et ayant la réelle volonté, d'en tirer quelque chose de vraiment constructif sans arrière pensée, puisque visiblement ça ne s'est toujours pas produit.
 
 Globalement on en est toujours à tatonner dans toutes les directions. Lorsqu'on a l'occasion d'en parler avec certains médecins ils suivent des voies qu'ils ne prescrivent pas, pour des raisons compréhensibles dans le système actuel ou quasi tout le monde veut une réponse simple et concise et surtout facilement applicable. Et pour ça pas de souci on a les magnifiques essais clinique ^^  Et pour ceux qui se penchent sur la réalité du terrain, mieux vaut se taire puisque l'issus du dialogue est invariablement la même ...
 C'est ça l'ironie de l'histoire.


Message édité par romanesco le 13-05-2017 à 12:06:56
n°50220037
ShoTo
... fuck ... mother fucker ...
Posté le 01-07-2017 à 15:28:22  profilanswer
 

Je ne sais plus si ce sujet a été abordé, vous avez quoi comme recettes pour des pique niques ?


---------------
The king stays the king. D'Angelo Barksdale
n°50222067
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 01-07-2017 à 20:33:22  profilanswer
 

ShoTo a écrit :

Je ne sais plus si ce sujet a été abordé, vous avez quoi comme recettes pour des pique niques ?


Je viens de voir des sortes de rouleaux de printemps salade césar sur le blog de Bernard, je trouve ça pas mal, sachant qu'une feuille de riz c'est assez peu de poids donc de carbs.


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°50222068
radioactif
Mighty mighty man
Posté le 01-07-2017 à 20:33:50  profilanswer
 

Sinon sauciflard, jambon, fromage, salades...


---------------
"La physique, c'est les mathématiques du branleur curieux"© | "Les gens ont tellement peur d'avoir un futur pourri qu'ils se font facilement a l'idee d'avoir un present de merde, en somme"©
n°50222155
wiripse
Sent from my 3310
Posté le 01-07-2017 à 20:44:48  profilanswer
 

ShoTo a écrit :

Je ne sais plus si ce sujet a été abordé, vous avez quoi comme recettes pour des pique niques ?


 
Tu prends une canne à pêche  [:piermo:4]


---------------
Wiripse, expert en tout et surtout en rien
n°50270221
tarranis
Posté le 06-07-2017 à 14:28:25  profilanswer
 

radioactif a écrit :

Sinon sauciflard, jambon, fromage, salades...


Saucisson jambon et charcuterie contienne leur faible dose de sucre raffinée, je préfère les limiter fortement.Fromage et légumes no problemo  [:duck69]  
 
Je raffole des gratins en ce moment, c'est tellement facile à faire: gratin de choux fleur/brocolis, gratin de papayes vertes   [:sir_knumskull]

n°50350111
noegzit
Posté le 15-07-2017 à 01:34:34  profilanswer
 

wiripse a écrit :

Les adeptes du jeûne intermittent, vous pratiquez une activité physique intense et/ou d'endurance (>2h) de manière régulière ?
 
Parce que si dans le cadre d'une vie sédentaire de citadin je conçois totalement la possibilité de jeûner, j'ai beaucoup de mal à le voir intégré dans une pratique sportive.


 
 
Pour le jeûne intermittent et le sport c'est sans problème, pour moi ça peut être cardio+muscu l'hiver (la piscine est fermée) et natation l'été.
Je saute le petit-dèj systématiquement et le repas de midi en gros 1 jour sur 2.
La longueur des entrainements peut varier en fonction de mon emploi du temps et des horaires d'ouverture mais ça m'est arrivé de faire 3 ou 4 heures de natation à jeun sans souci.
Je n'ai pas noté de différence énorme selon que l'entrainement soit fait le matin sans petit-déjeuner ou le soir en ayant sauté petit-déjeuner et repas de midi.
 
En cardio (vélo ou elliptique en général) et en natation j'essaie de travailler à 123 bpm (180-mon age, ça fait en gros 60% de ma fréquence max, je suis en aérobie mais à la limite haute)
 
En muscu ou en fractionné pas de problème non plus, j'avoue qu'en muscu je pousse pas forcément très lourd, je fais plus de l'entretien, mais quand je fais du fractionné c'est vraiment intense.
 
Je peux aussi enchainer un petit entrainement le midi (45min à 1h de cardio) au lieu d'aller manger avec les collègues et un entrainement plus long (1h à 2h) le soir.
 
Pour le jeûne tout court (4 à 7 jours) je continue à pratiquer une activité physique mais ça sera quand même moins intense (petit entrainement de natation, yoga).
 
Il faut bien se dire que si on était dans l'incapacité de faire la moindre activité physique en ayant manqué 1 repas l'espèce humaine aurait disparu depuis longtemps. Les 3 repas / jour c'est d'ailleurs plus culturel que réelle nécessité physiologique.
 


---------------
adresse hfr : 7hZsiDcVTnJjLxNrfELteFWBDbRLJ39ZuF
n°50350535
yassel
dans la légende
Posté le 15-07-2017 à 09:45:52  profilanswer
 

Oui après il faut différencier ce que le corps humain peut encaisser de ce qui est optimal.
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  253  254  255  256  257  258
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
[Topic unique] Relation comique de l'homme et la femme DANS LE LITTopic des entreprises s'engageant pour l'environnement
[Topic Unique] DéménagementLe topic des gagnants
[topic qualitay] top chef: SAISON8 : A vendre kleenex non servi !Secret Story 4 / TLJ : 18h20 (sam et dim : 17h55) / Prime : ven 22h20
[Topic Unique] Google Buzz[Topic unique ] agios c'est ici - venez vérifier le votre
[Topic Anime] Gundam UnicornQui sont les riches en france? qui considérés vous comme riche?
Plus de sujets relatifs à : Régimes lowcarb et paléodiète. Nouveau taulier. Nouveau FP



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR