Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1019 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Santé

  Colopathie,bide en vrac...

 


 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3
Page Précédente
Auteur Sujet :

Colopathie,bide en vrac...

n°3539303
crepator4
Deus ex machina
Posté le 23-08-2004 à 21:11:40  profilanswer
 

Bon en tant que victime (et le mot est faible :D ) de cette cochonnerie je vais mettre sur ce Topic tout ce qu'il est interressant de savoir,je mettrai a jour petit à petit suivant mon planning...(façon ça se voit bien que c'est baclé :D )  

 


JE NE SUIS PAS MEDECIN ET NE REMPLACE DONC PAS CELUI-CI...
(sa tombe bien j'ai pas forcement le temps ..  [:tilleulv] )

 

Video sur la colopathie (canada)
https://www.youtube.com/watch?v=Vp8yUnqSDbU

 


Bloc mise à jour en 2016

 

Le petit top des probios mis à jour 2016

 

-Le kéfir de lait ( rapport qualité/prix et notamment son aide dans la lutte du clostridium difficile , ça veut dire qu'il à passé un peu l'épreuve du feu ^^ ) minimum 140gr /repas . (certaine utilisation preconise jusqu'a 1l/jour)
-Le vsl3/Vivomixx (c'est le + dosé du marché en + d'etre multisouches , assez bien suivi et étudié/pubmed)
-Le mutaflor (en theorie je l'aurais mis à égalité avec le Vsl3 , bien que monosouche , mais une petite polémique sur sa possibilité de cancer ... bof mais quand meme ^^ )

 

Des petits nouveaux :
symbioflor 1 et 2 , sourcing Allemagne , genre par Amazon , souvent cité comme équivalent du mutaflor niveau efficacité (mais d'apres pubmed , eux ils peuvent lutter contre le crabe :o )

 


Revue de quelques probios:
http://www.revmed.ch/rms/2012/RMS- [...] testinales (fr suisse 2012 )
http://onlinelibrary.wiley.com/doi [...] 12460/full (us 2013)
https://www.aima.net.au/media/files [...] isease.pdf  (us 2013)

 

Wikipedia liste quelques probiotiques et leurs effets:
http://fr.wikipedia.org/wiki/Probiotique

 


Petite Revue ( mise a jour 2016 )des differents traitements utiles
http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmedhealth/PMH0072599/
avec Menthe poivré bien noté (depuis un moment )

 



Votre Super-Yahourt a base de Mutaflor

 


Citation :

Mutaflor est une préparation contenant Escherichia coli (E. coli) souche Nissle 1917 et est fabriqué en Allemagne par une société appelée Ardeypharm. Il est disponible sous forme de suspension et la meilleure source de valeur de celui-ci sur l'Internet semble être VersandApotheke Linda . Le site est en allemand, donc j'ai préparé Instructions pour l'achat de Mutaflor à Berlinda VA . Si vous avez encore des problèmes lors de votre commande, vous êtes invités à envoyer un courriel au bureau de demander à être mis en contact avec moi (c'est à dire l'auteur de cette page). Je serai heureux de vous parler à travers le processus de commande.

 

Les bactéries peuvent être cultivées à la maison, tout comme le yaourt normal. Je n'ai pas encore expérimenté avec différents substrats, des sucres, des temps ou des températures, donc ne sais pas ce qui est susceptible de donner les meilleurs résultats, mais voici une méthode que j'ai trouvé pour travailler.
Ingrédients / Équipement

 

Ingrédients / matériel et des notes

 

   ½ litre de lait de soja non sucré - Si vous utilisez du lait de soja sucré, réduire le sucre en conséquence - visent à rendre le goût du lait légèrement sucré mais pas malade.
    2 cuillères à soupe de sucre - Certains sucres peuvent fonctionner mieux que d'autres, j'ai eu du succès avec 1 cuillère à soupe de sucre chacune de canne non raffiné et le sirop de Sweet Freedom (une substance ressemblant à du miel à base de fruits concentrés). Probablement préférable d'éviter vrai miel car il a des propriétés antibactériennes.
    Suspension 5 Mutaflor ml - Après la première culture d'utiliser une partie du lot précédent comme entrée pour le prochain.
    Grande jarre, un flacon ou récipient en plastique et dans un endroit chaud pour la culture de croître (environ 37-40 ° C) - je recommande fortement d'utiliser une yaourtière. Le yaourt peut être cultivé dans un thermos, sèche-linge ou un four, mais il est très difficile de maintenir la bonne température. Trop froid et les bactéries ne fermente pas; trop chaud et ils seront tués.

 

Méthode

 

   Chauffer le lait de soja dans une casserole jusqu'à ébullition presque à tuer toutes les bactéries existantes.
    Laisser le lait refroidir à environ 38 ° C - utiliser un thermomètre ou d'attendre jusqu'à ce qu'il soit juste un peu chaud pour un doigt (clean!) de croisement.

 

           Le meilleur conseil: Si vous utilisez un nouvel emballage du lait longue conservation, vous pouvez sauter l'étape 1, et d'économiser sur la vaisselle en laissant simplement le carton pour vous réchauffer dans le sèche-linge ou au four avant de les ouvrir.

 

   Dissoudre le sucre dans le lait et verser dans le récipient.
    Incorporer la suspension Mutaflor ou du yaourt à partir du lot précédent.
    Poser le récipient dans la yaourtière, sèche-linge ou un autre endroit chaud et laisser faire sa chose. Il devrait prendre environ 6 à 10 heures, selon les conditions, et apparaît épaissi, avec un goût légèrement acide.
    Une fois la consistance désirée est atteinte, évider quelques cuillères à soupe de garder une valeur dans un bocal fermé pour que le démarreur dans le lot suivant.
    Laisser refroidir puis garder le yaourt dans le réfrigérateur jusqu'à 5 jours.
    Amusez-vous!

 


Remarque: Il peut y avoir une certaine séparation du caillé et le lactosérum, si oui, il suffit de mélanger le tout. Vous pouvez également filtrer le liquide en excès, mais cela pourrait perdre une partie de la bactérie.

 

http://www.drmyhill.co.uk/wiki/Growing_Mutaflor

   



new du 12/12/2008
=> le Phellinus linteus  (champignon magique ??? regarder sous Google )

 


Citation :

Dysbiose intestinale
«Des examens ont permis de révéler une dysbiose intestinale avec une paroi en très mauvais état. Outre le régime que je suis, je tiens à vous faire part d'un produit que j'ai découvert et que je prends depuis 2 mois pour participer à la reconstruction de la paroi intestinale : le Phellinus linteus (Laboratoire Mycoceutics, BP 2157, 51081 Reims Cedex). Ce champignon a des vertus étonnantes et les bienfaits qu'il m'apporte au niveau intestinal sont spectaculaires.» M. M. des Pyrénées-Atlantiques

 

issue de : http://reperes-sante.com/actu/new_ [...] =535&ent=1

Voir aussi
dans un registre different l'utilisation de l'ionocinese, il s'agira ici d'appliquer au niveau du ventre de faibles courants electriques (qui ont deja par eux meme des propriétés medicinales) pour amener/transporter localement la ou on en a le plus besoin des medicaments et autres complements en passant au travers de la peau
Le créateur de cette technique donne de bons resultats... (je ferais un scan quand j'aurais un peu de temps...)

 

Definition :

 

http://www.doctissimo.fr/html/sant [...] foncti.htm

 


Questions Réponses :
http://www.snfge.asso.fr/02-Connai [...] on_tfi.htm

 


Associations: *2016
Afa (ont un forum)
http://www.afa.asso.fr/

 

apssii (ont un forum mais avec acces restreint )
http://www.apssii.org/accueil/index.php

 



Diverses Voies :

 

Osthéopatie
http://www.entretiens-internationaux.mc/guillaumef.htm

 


Du coté Alimentaire
Allergie aux produits Laitiers
http://www.nutranews.org/fra/index.php?articleid=2463

 


Allergie au Gluten
Nota d'apres témoignage , les tests medicaux classiques , ne detecteront pas forcement l'allergie , la meilleure methode de test et l'évitement .

 

Regime Particulier
http://www.taty.be/  (legerement commercial sur les bords mais riche en contenu)  
http://www.regimegs.com/
il y a aussi le regime Seignalet (librairie) assez dur a pratiquer    http://www.seignalet.com/

 


Du coté des Microbes/Parasites (non limitatif,à titre d'exemple/curiosité...)
-les gentils/Utiles :)   :
http://www.docshare.com/doc/212483 [...] ally-Works
http://www.docstoc.com/docs/476414 [...] N-GAGNANTE
http://www.sur-la-toile.com/mod_Ne [...] 09___.html

 

-les mechants :(  :
Candidose : http://www.doctissimo.fr/html/sant [...] ycoses.htm

 

Crobes :
http://www.helpforibs.com/messageb [...] =5&o=&vc=1

 



Divers divers :D  :

 

HShttp://nutrition.unice.fr/picts/fibres.pdf
HShttp://www.votre-enfant.com/diarrhees_chroniques.htm
http://www.peacritt.fr/V1/upload/S [...] tin-fr.pdf
En Anglais mais tres bien (37 p dans les narines :D):
HShttp://www.semicolon.org/pdf/bowel_disease8-3.pdf

 


Discussions :
http://www.atoute.org/n/forum/show [...] 1&page=139  Edit:discussion fonctionnelle sur celui la
http://forum.doctissimo.fr/forum1. [...] interface=

 

Cela concerne le crohn mais il y'a beaucoup trop de proximité pour ne pas y jeter un coup d'oeil:
http://www.lacrohnique.com/
http://www.crohnsforum.com/forumdi [...] 4657b&f=16  (en anglais mais un coup de google translate fait bonheur)

 


NEW a Savoir...
>>>
L´ultralevure doit être évitée chez les patients immunodéprimés ou fragilisés.
P.Munoz. Clin Infect Dis. 2005 ; 40 : 1625-34.
Dr Charles Hagège
A l´occasion du décès de 3 patients hospitalisés dans une unité de soins intensifs, après traitement par S. boulardii (la souche de S. cerevisiae constituant l´Ultralevure) administré pour diarrhée à Clostridium difficile, les auteurs ont retrouvé dans la littérature 57 cas identiques de septicémie à S. cerevisiae, dont 31 avaient reçu des probiotiques ou avaient été exposés à des patients en ayant reçu. La mortalité chez ces patients est de 28%. Les auteurs concluent que les probiotiques type S. cerevisiae devraient être contre indiqués chez les immunodéprimés ou chez le patients porteurs d´un cathéter veineux central ...<<<

 

ça me rappelle que j'ai du bannir le pain/gateau fait a partir de levure du boulanger sous peine de lendemains difficiles....  :cry:

 


Materiels ("Naturel" en general) :
-DosesOSons de realdyme...(aide a la digestion/enzyme)
-des vers gentil (normalement :D )   http://www.ovamed.de/english/home/home.html
-les huiles essentielles (tres bon resultat pour ma part en gelules gastroresistantes...)essayé de passer par un aromatherapeute competent...
-l'ail...  http://www.ncbi.nlm.nih.gov/entrez [...] med_docsum
-le jus de carotte...(frais sorti de centrifugeuse seulement..)
-l'argile verte ..pour ma part en general pour les saignements...

 

Concernant la flore :
 gastroresistant=protegé de l'acide gastrique qui tue de 70% a 90% des bebetes)

 

Mutaflor (Flore intestinale "haute concentration" gastroresistant  , (environs 250 milliards de bebetes je crois)
http://afa.asso.fr/divers/msg-mutaflor.htm  et  http://www.rationale-phytotherapie.de/en/  disponible en suisse maintenant normalement...
Vsl3 (Flore intestinale "haute concentration" ,450 milliards) http://afa.asso.fr/divers/msg-vsl3.htm
Bion3 (Flore <10 milliards,gastroresistant) France
lactibiane voyage(Flore 20 milliards) France
ergyphillus (flore <10 milliards) France
Symbioflor (trouvable sur amazon.de ) je decouvre , semblant efficace , un peu travaux sur pubmed

 

50 milliards de bestioles trouvable en France...(bien sur c'est pas en gelule gastroresistante...toujours faire a moitié  :fou: )
http://www.arkopharma.fr/produits/ [...] chets.html

 

news 22/09/2012
Une petite revue :
http://www.naturaldigestivehealing [...] probiotic/
,et donc :
Un fournisseur tres bien coté (et pour cause vu les dosages)
http://www.customprobiotics.com/cu [...] ltures.htm

 

Bien dosé ,pas cher mais pas facile a trouver
Swanson ultimate probiotic

   

New 2011:
Produits interessants et sources:

 

Low dose naltrexone
http://www.posterwall.com/blog_att [...] 1300033072
source euh détourné de son application normal(alcolisme) quasi sous le manteau :D

 

http://www.ultimatebalance.co.uk/

 

Un probiotique de compet pas excessivement cher vu la qualité
http://www.iherb.com/Dr-Ohhira-s-E [...] /3620?at=1

 

http://www.iherb.com/Now-Foods-Gr8 [...] s/635?at=0
pas cher ,4 milliards de bestioles mais protégé de l'acidité ,moins fragile tiens en temperature ambiante et 8 souches differentes

 

http://www.iherb.com/Now-Foods-Liq [...] /5028?at=0   =>C'est pas révolutionnaire mais ça peut vous faire gagner de 20 à 30% de mieux etre ,la bonne idée est d'emporter avec soit dilué dans sa bouteille d'eau de source pour la journée

 

http://www.iherb.com/Natural-Facto [...] /6282?at=0   =>La menthe poivrée a sa petite reconnaissance et permet une amélioration selon les personnes ,l'origan rajoutera une d'antiseptie un peu meilleure et c'est vraiment un plus
Il existe d'autre formulation qui reste assez proche dans le principe
Par contre une version enteric coated (protection pour eviter d'etre dilué dans l'estomac) est limite indispensable parce qu'on peut les sentir passer :D

 

C'est aussi un piege des HE (qui sont un peut trop volatile) ,si elle ne sont pas encapsulés elles vont etres trop "diffusé" pour etre efficace ,trop bien encapsulé ,elle ne vont pas agir au bon endroit,voir mieux repartir au petit coin ,surtout sur un transit accéléré :D
Dans l'absolu y'a moyen de moyénner mais c'est un peu beaucoup casse tete et deviens vite couteux :/ ...

 

C'est pour ça que j'attendais avec désespérance un successeur a feu ricridene... un antibio qui ne vise que l'intestin...Allénouya Rifaximin est la...
et en plus et surtout, il commence a etre "recommander" pour ce qui nous interresse ...
Introuvable en France on peut en trouver en italie et en Allemagne mais aussi sur le net via :
goldpharmacy  15 Euros la boite ,sourcing en europe idée du cout d'un traitement se basant sur un protocole americain de 2 semaines =>156€
alldaychemist sourcing...en inde (au premier abord il y'a de meilleur idée ,mais apparemment ils font gaffe,d'apres certains viagraIstes :o ) =>la meme base de traitement 35$ +25$ fdport

 

Comme je n'ai pas d'enormes moyens, j'ai pris chez ce dernier... (si d'ici 2 mois vous n'avez plus de nouvelles faudra eviter :o )

 

Concernant ce dernier produits ,bien que d'un profil assez safe ,l'avis d'un medecin devrait bien sur etre necessaire ...d'autre part pour bien faire ,un "contre protocole" pour eviter de laisser la place a un autre "parasite" sera utile ...
je linckerais plus tard a ce sujet ...

   

New link
https://cfsremission.files.wordpress.com/2015/12/screen-shot-2015-12-30-at-4-21-34-pm.png?w=630&h=425
https://cfsremission.wordpress.com/ [...] s-for-cfs/
 

 

**********************************************************************************
            Zone Vrac
**********************************************************************************
Edit 30/06/2016 : Vrac a affiner pour quand j'aurais le temps ,ou  curieux/medecins-chercheurs/E.T

Citation :


Intestinal mucosa-associated E. coli are observed in increased numbers in the inflammatory bowel diseases, Crohn's disease and ulcerative colitis.[15] Invasive strains of E. coli exist in high numbers in the inflamed tissue, and the number of bacteria in the inflamed regions correlates to the severity of the bowel inflammation.

 


 

http://cid.oxfordjournals.org/cont [...] 4.full.pdf ***** (synthese 2016 differents antibios faiblement absorbés)

Citation :


A combination of rifaximin and neomycin is most effective in treating irritable bowel syndrome patients with methane on lactulose breath test.
Of the subjects receiving the treatment of rifaximin and neomycin (n=27), 85% had a clinical response, compared with 63% of subjects in the neomycin only group (n=8) (P=0.15) and 56% of subjects in the rifaximin only group


http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/19996983 (2010)

 

http://broom02.revolvy.com/main/in [...] type=topic

 

http://www.pharmateca.ru/en/archive/article/8288

 

http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3610260/  ***** rifaximine v autre antibio v ibs
 
http://www.dissercat.com/content/r [...] eneze-i-le   ***** synthese russe

 

https://nutritionj.biomedcentral.co [...] -2891-13-5  ***** Regime speciale maladies inflammtoires intestin :

 
Citation :

The use of antimicrobial herbs to treat SIBO has not been previously reported in the literature. A number of herbs exist that have known antimicrobial activity.48–53 In the current study, we chose a combination of herbal preparations to provide broad-spectrum coverage against enteric coliforms.54,55 Oil of oregano (Origanum vulgare) is a well-documented botanical that directly kills or strongly inhibits the growth of intestinal microbes.56,57 Oil of oregano has other beneficial properties such as inducing apoptosis in human colon cancer caco2 cells.58 Berberine extracts and thymus vulgaris are also well known for their broad antibacterial activities.56,59–61 Wormwood (Artemisia absinthium) has substantial antimicrobial and anti-inflammatory properties that may be important to the pathogenesis of SIBO and has been used to successfully induce remission of Crohn's Disease.37,62 There are other herbals used in our study that have noteworthy properties. Lemon balm offers anti-anxiety and antidepressant effects that may benefit patients with IBS, while coptis root has growth-inhibitory effects on human bacteria.63–65 Red thyme essential oil inhibits the growth of Escherichia coli O157: H7 and Staphylococcus aureus.66 Indian Barbarry root extract (Berberis aristata) contains berberine and has antimicrobial, anti-inflammatory, and antidiarrheal proper-ties.67 Equisetum arvense L. was shown to possesses a broad spectrum of a very strong antimicrobial activity against a variety of enteric microorganisms including Staphylococcus aureus (S aureus), Escherichia coli, Klebsiella pneumoniae, Pseudomonas aeruginosa, and Salmonella enteritidis and the fungi Aspergillus nigerand Candida albicans.68 Thymus vulgaris has potent antimicrobial and anti-inflammatory actions.69–72 Olea europaea inhibits the growth of a number of staphylococcal species including S aureus.73


http://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4030608/

 


Lien microbiote alimentation + "veille"  *****
http://www.gutmicrobiotaforhealth. [...] e-semaine/

 

Manuka/Miel de :

 

https://www.thesun.co.uk/archives/h [...] -saved-me/
http://www.thehoneydoctor.com/acat [...] Honey.html

 

https://translate.googleusercontent [...] _Mow_MLWQA  (posté 10-08-2016)

 


Curcuma 13/10/2016

Citation :

Curcumin, the main constituent of turmeric, is suspected to possess cancer chemopreventive properties. Pharmacokinetic and pharmacodynamic parameters have been reported, but few data exist describing whether methodologies are suitably robust for curcuminoid detection in colonic biopsy specimens. Information on the acceptability of prolonged administration of daily curcumin is not available. This is of vital importance to implement chemoprevention strategies. This study aimed to quantify levels of curcuminoids in colorectal mucosa of patients undergoing colorectal endoscopy or surgical resection and to obtain information on the acceptability and compliance with daily curcumin.


https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3566223/

 

http://www.crohnsforum.com/showthread.php?t=73333
http://journals.lww.com/ibdjournal [...] nic.1.aspx
http://www.longecity.org/forum/top [...] vgenetics/ (discussion cout de revien/biodispo)
keyword + : micelle ,novasol ,micronized

 

r-a-voir :https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC4070586/ *****

 

Pis on verra... :)


Message édité par crepator4 le 29-01-2017 à 00:55:31
mood
Publicité
Posté le 23-08-2004 à 21:11:40  profilanswer
 

n°3539317
Caedes
Posté le 23-08-2004 à 21:13:37  profilanswer
 

c'est peut etre con mais j'avais des diarrhées chroniques... j'ai arrêté les chewim-gums (surtout à la cerise) et voila :) :D

n°3539347
ijim
maischéchakwa
Posté le 23-08-2004 à 21:16:01  profilanswer
 

Bonne initiative...
Je connais une personne qui souffre de la maladie de Crohn et suis intéressé par des infos égalements.

n°3539368
crepator4
Deus ex machina
Posté le 23-08-2004 à 21:17:33  profilanswer
 

Tu avait une forte consommation ??? ,marqué sur ceusx a l'aspartame que ..boum..

n°3540019
hibakusha
Life owned me
Posté le 23-08-2004 à 22:28:31  profilanswer
 

Le symptome vraiment pénible, à mon goût, c'est l'asthenie [:gouroots] ...

n°3542628
pyupyu25
Posté le 24-08-2004 à 09:29:59  profilanswer
 

bedelix et duspatalin 200mg et tout va mieux ;)

n°3549876
Mosca
Posté le 24-08-2004 à 22:28:38  profilanswer
 

pyupyu25 a écrit :

bedelix et duspatalin 200mg et tout va mieux ;)


 
Duspatalin je connais ... Bedelix c'est quoi ?

n°3550051
freaxinthe​night
Posté le 24-08-2004 à 22:41:29  profilanswer
 

Mosca a écrit :

Duspatalin je connais ... Bedelix c'est quoi ?

du plâtre.

n°3550454
Mosca
Posté le 24-08-2004 à 23:27:30  profilanswer
 


 
Mouais, ça doit pas être ce qu'il me faut ... :/
Ca me "pèse" déjà assez comme ça ...

n°3550499
foul
Amiga forever...
Posté le 24-08-2004 à 23:34:53  profilanswer
 

j'ai choppé une rectocolite hémorragique (trés proche de crohn) y'a quelques années ... réussi à m'en débarasser aprés "seulement" 15 opérations :\
 
un lien qui ressemble bcp à mon histoire :
 
http://www.femiweb.com/actu/vecu/rch.htm

mood
Publicité
Posté le 24-08-2004 à 23:34:53  profilanswer
 

n°3552461
pyupyu25
Posté le 25-08-2004 à 09:38:01  profilanswer
 

Bedelix sa depend ta colopathie yen a 2 sorte : Constipation et Diahrée si ta des diahrée ignoble le Bedelix peut te faire que du bien si c'est lautre cas, ten a pas besoin. Et jpense que une alimentation plus fibré te ferait du bien a moins que les fibres ne t'irrite l'intestin. Et la c'est duspatalin qui est un antispasmotique.

n°3558841
Mosca
Posté le 25-08-2004 à 19:28:01  profilanswer
 

Tu as le cas du colon irritable, avec alternance de diarhée et constipations (voir les 2 en même temps, sans qu'on sache trop quoi, comment, pourquoi) ...
 
Euh, "diarhée ignoble", c'est quoi ? Pask'une diahrhée, c'est jamais très beau ...

n°3559541
CMShadow
Posté le 25-08-2004 à 20:44:08  profilanswer
 

foul a écrit :

j'ai choppé une rectocolite hémorragique (trés proche de crohn) y'a quelques années ... réussi à m'en débarasser aprés "seulement" 15 opérations :\
 
un lien qui ressemble bcp à mon histoire :
 
http://www.femiweb.com/actu/vecu/rch.htm


 
ouch... émouvant

n°3584011
crepator4
Deus ex machina
Posté le 27-08-2004 à 23:36:59  profilanswer
 

Pour revenir sur le platrage ,g arrété le bedelix, assez cher, pour de l'argile verte (15fr/500g) ,je l'utilise quand j'ai des saignements(generalement suite a un aliment qui passe pas) ou en prevention ,quand je sent que le repas va mal se terminer (plats épicés notamment) ça limite bien les degats ...
Certains recommande l'argile sur de longue durée pour soigner les colopathies (2/3 mois,jamais eue la patience..)


Message édité par crepator4 le 30-08-2004 à 02:17:28
n°3611586
pyupyu25
Posté le 31-08-2004 à 09:44:09  profilanswer
 

vu que tu parle de colopathie, c'est souvent liées au stress, quelqu'un à déjà essayer psycothérapeutes et autres méthode style hypnose... parait que sa aide ?

n°3642803
crepator4
Deus ex machina
Posté le 02-09-2004 à 23:23:11  profilanswer
 

Le Stress n'aide pas c'est clair...donc apprendre a le gerer peut etre utile ,une des conséquences du Stress est d'agir sur la "perméabilité" de l'intestin ,ils deviennent du coup plus sensibles au probleme du moment...du coup tu stress encore plus et ça fait une boucle ... :cry: (qui a heureusement ses limites... )
 
...Je pense à scanner ce mécanisme,mais g plus le bouquin...


Message édité par crepator4 le 02-09-2004 à 23:23:30
n°7204760
crepator4
Deus ex machina
Posté le 13-12-2005 à 22:51:55  profilanswer
 

Syndrome d’hyper perméabilité intestinale
 
 
 
D’un point de vue fonctionnel, le contenu de la lumière intestinale est éliminée à l’extérieur du corps, il est chargé de déchets toxiques et d’antigènes desquels le corps doit se protéger. Cette protection fait intervenir des mécanismes interdépendants : les sécrétions intestinales (principalement le mucus et les IgA sécrétoires), la muqueuse épithéliale et des lymphocytes [1]. Après cela, le foie est la barrière intestinale à travers laquelle les substances provenant de l’intestin doivent passer avant de pouvoir rejoindre le flux sanguin qui les mènera aux différents tissus et organes. Les cellules de Kupffer situées dans le sinus hépatique enlèvent par phagocytose les macromolécules absorbées. Les enzymes des microsomes hépatiques s’attaquent aux substances chimiques provenant de l’intestin par des phénomènes d’oxydation et par conjugaison à la glycine et au glutathion (GSH) avant une excrétion dans la bile ou un passage dans les reins. Le coût de cette détoxication est élevé, des intermédiaires réducteurs et des radicaux libres sont produits tandis que les anti-oxydants comme le glutathion sont consommés [2, 3]. Toute atteinte à ces fonctions de barrière intestinale augmente la production d’oxydants et de substances carcinogènes par les cytochrome P450 hépatiques (mixed fonction oxydase system) . l’excrétion des sous-produits d'oxydation dans la bile et le reflux de cette bile "toxique" dans les conduits pancréatiques peuvent être la cause principale de la pancréatite chronique.[4 , 5]
 
L’atteinte de la fonction de barrière intestinale peut aussi causer des maladies directement, par des mécanismes immunologiques. [6-9] Une perméabilité augmentée des réponses classiques d’hypersensibilité aux aliments et aux composants normaux de la flore intestinale ; les endotoxines bactériennes, les polymères membranaires et le gluten alimentaire peuvent être responsables dune activation « non-spécifique » des voies inflammatoires relayées par le complément et les cytokynes . [10] Chez les animaux de laboratoire, de passages sanguins chroniques d’endotoxines provoquent des troubles auto-immuns. [11-13]
 
Les syndromes d’hyper perméabilité intestinale sont des désordres cliniques associés à une perméabilité intestinale exacerbée. Ils incluent les maladies infectieuses et inflammatoires de l’intestin [14-19], les rhumatismes inflammatoires chroniques [9, 20-24], des atteintes cutanées telles que l’acné, le psoriasis et la dermite herpétiforme [25-28], beaucoup de maladies aggravées par des allergies alimentaires ou des intolérances alimentaires spécifiques, comme l’eczéma, l’urticaire, et le syndrome de l’intestin irritable [29-37], les déficits immunitaires [38-40], le syndrome de fatigue chronique, les hépatites chroniques [41], les pancréatites chroniques [4, 5], la fibrose cystique [42] et le carcinome pancréatique. L’hyper perméabilité pourrait jouer un rôle étiologique primordiale dans l’évolution de chaque maladie, ou pourrait en être une conséquence secondaire ce qui cause l’’activation immunitaire, le dysfonctionnement hépatique et l’insuffisance pancréatique, créant un cercle viscieux. A moins d’investigation spécifiques, le rôle de la perméabilité intestinale altérée chez les patients ayant un « syndrome d’hyper perméabilité intestinale » reste souvent méconnu. La disponibilité de techniques sûres, non invasives, et peu coûteuses pour mesurer la perméabilité de l’intestin grèle donne la possibilité aux cliniciens d’observer la présence d’une perméabilité intestinale altérée chez leur patients et pour évaluer objectivement l’efficacité des traitements. Surveiller la perméabilité intestinale chez les patients atteints de maladies chroniques associé au « syndrome d’hyper perméabilité intestinale » pourrait aider à améliorer les résultats cliniques.
 
DÉCLENCHEMENTS ET MÉDIATEURS DE L'INTESTIN  HYPER PERMÉABLE
 
Les syndromes d’hyper perméabilité intestinale sont souvent provoqués par des substances qui endommagent l’intégrité de la muqueuse intestinale, déconnectant les desmosomes qui sont attachés à la membrane épithéliale, augmentant ainsi l’absorption para cellulaire passive. La cause la plus sommune de ce type de dommage est représenté par les agents infectieux (viraux, bactériens, protozoaires..) [43-46], l’éthanol (l’alcool) [47-48] et les anti-inflammatoires non stéroïdiens [20, 49, 50]. L’hypoxie de l’intestin (apparaissant lors des chirurgies à cœur ouvert ou des  états de choc) [51, 52], des taux élevés de métabolites oxydants (biliaire, d’origine alimentaire ou produits par des cellules inflammatoires) [53], les médicaments cytotoxiques (chimiothérapie) [54-56] augmentent aussi la perméabilité para-cellulaire.
 
 
LES 4 CERCLES VISCIEUX
 
CERCLE 1 : L’ALLERGIE
 
La relation entre la sensibilité aux aliments et le syndrome d’hyper perméabilité intestinale est complexe et circulaire. Les enfants et adultes avec de l’eczéma, de l’urticaire ou de l’asthme déclenchées par une allergie alimentaire sur terrain atopic  ont des taux de base de perméabilité intestinale qui sont plus élevés que chez les sujets témoins [57-59].
Suite à l’exposition à des aliments allergéniques, la perméabilité augmente brusquement. La plus grande partie de cette augmentation peut être prévenue par l’administration préventive de cromoglycate de sodium [32, 34, 57-59], cela indique que la libération depuis les mastocytes de médiateurs de l’atopie tels que l’histamine et la sérotonine sont responsables de l’augmentation de la perméabilité. Il apparaît donc qu’une augmentation de la perméabilité intestinale est important dans la pathogénèse de l’allergie alimentaire mais est aussi une conséquence de l’allergie alimentaire.
 
Claude André, le principale chercheur français dans ce domaine, a proposé la mesure de la perméabilité intestinale comme un test d’évaluation sensible et pratique pour diagnostiquer une allergie alimentaire et pour suivre la réponse au traitement [57]. Dans le protocole du chercheur André, les patients suspects d’allergies alimentaires ingurgitent respectivement 5 g. de sucre lactulose et de mannitol . Ces sucres ne sont pas métabolisés par les humains et toute les quantités ingurgitées sont complètement éliminées par les urines dans les 6 heures. Le mannitol, un monosaccharide, est passivement transporté par les cellules épithéliales intestinales ; l'absorption moyenne est 14% de la dose administrée (marge : 5-25%). En revanche, la barrière intestinale est imperméable au lactulose, un disaccharide ; moins de 1% de la dose administrée est normalement absorbé. L'excrétion différentielle du lactulose et du mannitol dans l’urine est alors mesurée. Le rapport normal du rappot lactulose/mannitol récupéré dans l’urine est inférieur à 0.03. Un rapport plus élevé signifie l'absorption excessive du lactulose causée par la rupture des desmosomes qui scellent les jonctions serrées intercellulaires. Le test d’absorption lactulose/mannitol est exécuté  à jeun et encore après l'ingestion d'un repas test. À l'hôpital St Vincent de Paul à Paris, l'essai de perméabilité a été efficacement employé avec les enfants en bas âge allergiques pour déterminer quelles modifications diététiques leurs mères devaient faire tout en allaitant au sein et déterminer quelles formules infantiles "hypoallergéniques" elles devaient éviter afin de soulager leurs symptômes [ 60 ].
 
CYCLE DEUX : MALNUTRITION
 
La déconnexion des desmosomes augmente l’absorption des macro-molécules. Si les cellules épithéliales sont elles aussi endommagées, une diminution de l’absorption trans-cellulaire peut accompagner l’augmentation de l’absorption para-cellulaire. Parce que les nutriments normalement absorbés par la voie trans-cellulaire, une malnutrition peut intervenir, aggravant les perturbations structurelles et fonctionnelles [61]. En condition normale, l’épithélium intestinale a la fréquence de mitose (multiplication cellulaire) le plus rapide de l’organisme ; les vielles cellules muent et un nouvel épithélium est généré en 3 à 6 jours [62, 63]. Les demandes métaboliques d’un tel remplacement cellulaire physiologiquement rapide doivent être réunis pour éventuellement réparer des dommages. S’ils ne sont pas réunis, l’hyper perméabilité s’aggrave [64, 65].
La correction des déficiences nutritionnelles avec un régime approprié et des compléments alimentaires est essentiel dans le cas particulier des patients avec le syndrome d’hyper perméabilité intestinale. Des recommandations spécifiques seront formulées dans la dernière section de ce document. Parce qu’il y a association entre hyper perméabilité et un dysfonctionnement pancréatique, une supplémentation en enzyme pancréatique peut aussi  être nécessaire.
 
CYCLE TROIS : DYSBIOSE INTESTINALE
 
La dysbiose est un état dans lequel une maladie ou un dysfonctionnement est provoqué par des micro-organismes à pauvre potentiel virulent intrinsèque qui altèrent la réponse métabolique et immunologique chez leurs hôtes. Cette condition a fait l’objet d’un article récent [66]. La sensibilisation immunitaire envers la flore normale de l’intestin est une forme importante de dysbiose , qui serait impliquée dans la pathogénèse de la maladie de Crohn et la Spondylarthrite Ankylosante [67-81]. Des résultats de recherche récentes suggèrent que la sensibilisation soit une complication précoce d’une perméabilité altérée et augmente l’hyperperméabilité en induisant une entéropathie inflammatoire[82, 83].  Ce phénomène a été bien étudié dans le cas des anti inflammatoires non stéroïdiens (AINS). Des doses uniques d’aspirine ou d’indométhacine augmentant la perméabilité trans-cellulaire ,  en partie en diminuant les prostaglandines protectrices [20, 49, 50, 84, 85]. L’hyper perméabilité peut être prévenue en partie en administrant un traitement à base de prostaglandine E analogues, le Misoprosterol DCI (en France, on le trouve sous le nom de CYTOTEC° ).
L’exposition chronique aux AINS produit un état d’hyper perméabilité chronique associé à l’inflammation, qui ne peux pas être renversé par l’utilisation du misoprosterol mais qui peut être à la fois prévenu et renversé par l’administration d’un anti-biotique : le metronidazole (en France : FLAGYL°) [83, 86]. L’efficacité du metronidazole dans la prévention des hyper perméabilités induites par les AINS reflète le röle très probable des toxines bactériennes  dans le maintient de ce cercle vicieux. Une seule dose d’endotoxine bactérienne , administrée par injection, augmente la perméabilité intestinale chez les sujets sains [87]. Des arthrites chroniques peuvent être induites chez les rats par l’injection de fragments de membranes cellulaires isolés à partir d’entéro-bactéries anaérobies (bactéries intestinales qui survivent dans les milieux sans oxygène) [88]. Les patients souffrants de polyarthrite rhumatoïde recevant des AINS ont des taux d’anticorps contre Clostridium Perfringens et contre son alpha-toxine,  ce qui apparait comme un effet secondaire des AINS [89].
 
Il existe une documentation très fournie sur le rôle thérapeutique du metronidazole et d’autres antibiotiques dans la maladie de Crohn et la polyarthrite rhumatoïde [90-98]. Les mécanismes qui sous-tendent la réponse font encore l’objet de discussion. Dans le cas des tetracycliques, un groupe affirme que la présence de mycoplasme dans l’articulation est à l’origine de la polyarthrite, les autres ont contré cet affirmation en démontrant que la monocycline était directement immunosuppressive in-vitro [99]. Parce ce que tous les patients souffrant d’arthrites ont utilisé des AINS, et parce que les entéropathies aux AINS sont associés à une sensibilisation aux bactéries intestinales, il est possible que la réponse aux anti-biotiques de certains patients souffrant de maladies inflammatoires soit un effet secondaire des sensibilisation bactériennes induites par les AINS et qui viendraient aggraver le syndrome d’hyper perméabilité intestinale.  
Modifier la flore intestinale avec des anti-biotiques naturels ou synthétiques, des pro biotiques, un régime est le triptyque de la stratégie pour lutter contre le syndrome d’hyper perméabilité intestinale.
En regardant du côté des régimes alimentaires, on constate que les patients dont la maladie est améliorées par un régime végétarien sont ceux chez qui le régime a modifié la flore intestinale. Si le régime végétarien n’arrive pas à modifier l’écosystème intestinale, l’arthrite ne s’améliore pas [100].
 
 
CERCLE QUATRE : LE STRESS HEPATIQUE
 
Les foies de patients à l’intestin hyper perméable travaille en sur régime pour éliminer les macromolécules et les toxines oxydantes intestinales. L'activité à fonctions mixtes d'oxydase du cytochrome P-450 est induite et la synthèse hépatique de radicaux libres augmente. Il en résulte des dommages causés aux hépatocytes et l’excrétion de sous-produits réactifs dans la bile, en produisant une bile toxique capable d’endommager les voies biliaires et de refluer dans le pancréas [4, 5]. En essayant d'éliminer les produits toxiques d'oxydation, le foie épuise ses réserves en acides aminés contenant du soufre [ 101 ]. Ces mécanismes les plus clairs ont été démontrés dans la maladie hépatique alcoolique [ 47 ]. Sudduth [ 102 ] propose que l'acte initiale soit l'augmentation sous l’effet de l’alcool de la perméabilité de l’intestin qui crée l’intoxication hépatique. L’intoxication hépatique augmentera ensuite la perméabilité, altèrera le métabolisme hépatique, et stimulera la synthèse hépatique d’espèces réactives qui seront excrétées dans la bile. Cette bile toxique, riche en radicaux libres, ira endommager la muqueuse de l’intestin grêle, exacerbant l’hyper perméabilité.
 
 
 
 
UNE APPROCHE PRATIQUE
 
Test au mannitol/lactulose
 
…
si le test à jeun initial au lactulose est élevé, ou si le rapports à jeun initial du test lactulose/mannitol est élevé, il faut considérer la possibilité d’une maladie inflammatoire intestinale intermédiaire ou d’une entéropathie au gluten. Il y a quatre autres consédirations à prendre en compte :
(a) exposition : alcool, AINS, chimio….
(b) Infection : parasitose, candidose, VIH, gastro entérite virale ou bactérienne
(c) Allergies alimentaires
(d) Croissance trop importante de la flore intestinale causée par l’hypo chlorhydrie gastrique, mauvaise digestion, stase
 
TRAITEMENT LOCAL
 
(1) epidermal groth factor : facteur de croissance epidermique : la salive apporte ce facteur : mastiquez vos aliments
(2) saccharomyces boulardii : (en France :ULTRA LEVURE)
(3) lactobacillus casei var GG (en France : Ergyphilus du labo nutergia)
(4) la glutamine, pour nourrir les entérocytes  
(5) du glutathion , important anti oxydant
(6) des flavonoïdes : par exemple la quercitine qui inhiberait l’espression de l’hidtamine et d’autres médiateurs de l’inflammation
(7) des acides gras essentiels, biensûr l’acide gamma linolenique (omega 3)
(8) une alimentation riche en fibre
(9) gamma oryzanol : une mixture complexe d’esters d’acide ferulique et de triterpene-alcool dérivés de fibre de riz
 
 
 
source :  http://alimentation.canalblog.com/ [...] /p0-0.html           (sympa :)  )


Message édité par crepator4 le 13-12-2005 à 22:56:33
n°8856192
pyupyu25
Posté le 03-07-2006 à 12:02:53  profilanswer
 

Pour ceux qui ont des problèmes types malabsorption, problème intestinaux chronique type diahrée etc ..  
 
Le créon aide pas mal ! ( enzyme pancréatique )  
 
faut trouver son dosage et essayer si vous ne voyez pa de mieux dici 2-3 semaine ...  
 
je tourne a 36 000 U par repas  

n°8856211
totoz
−·− ·− −·− ·− −·· − −·−· −·−
Posté le 03-07-2006 à 12:05:00  profilanswer
 

mon pere ct choppé une colopathie suite a l'ingestion d'une tonnes de fruits :o

n°8856248
lorelei
So goddamn slick it's a sin
Posté le 03-07-2006 à 12:09:33  profilanswer
 

Je vois que l'ostéopathie a été mentionnée. Je viens de subir (c'est le terme :D) une remise en place complète par mon osthéo et c'est vrai que j'ai remarqué un réel mieux au niveau de toutes ces conneries (merci maman, pour l'héritage :o)


---------------
Rock'n Roll - New Noise
n°16968578
crepator4
Deus ex machina
Posté le 13-12-2008 à 04:51:23  profilanswer
 

...Up special champignouf...


---------------
...survivre à ses Medecins...
n°17156537
LeKeiser
Appelez moi Marcel. J+10 :)
Posté le 06-01-2009 à 17:11:52  profilanswer
 

foul a écrit :

j'ai choppé une rectocolite hémorragique (trés proche de crohn) y'a quelques années ... réussi à m'en débarasser aprés "seulement" 15 opérations :\
 
un lien qui ressemble bcp à mon histoire :
 
http://www.femiweb.com/actu/vecu/rch.htm


vraiment hard
j'en avais les yeux mouilles a lire cette histoire :cry:


---------------
"I intend to live the first half of my life.I don't care about the rest."Errol Flynn."The difference between genius and stupidity is that genius has its limits."Albert Einstein
n°21370453
crepator4
Deus ex machina
Posté le 29-01-2010 à 06:06:54  profilanswer
 

Sale bete detected...
http://www.medicalnewstoday.com/articles/91386.php
 
Le truc est de savoir qui mourra le premier... :D
 
Edit :traduc auto  ( c'est bien de percevoir le mécanisme pour lutter.. :) )
De Crohn est une affection qui touche une personne sur 800 personnes au Royaume Uni et provoque une inflammation chronique de l'intestin, entraînant des douleurs, des saignements et des diarrhées.
 
 L'équipe a découvert qu'une bactérie appelée Mycobacterium paratuberculosis libère une molécule qui empêche un type de globules blancs de détruire les bactéries E. coli dans l'organisme.E. coli est connu pour être présent dans les tissus maladie de Crohn en nombre croissant.
 
On pense que les mycobactéries se frayer un chemin dans le système de l'organisme via le lait de vache et autres produits laitiers. Chez les bovins, elle peut causer une maladie appelée maladie de Johne - un gaspillage, la condition diarrhéiques.  Jusqu'à présent, cependant, il a été difficile de savoir comment cette bactérie pourrait provoquer l'inflammation intestinale chez les humains.
 
Le Professeur Jon Rhodes, de l'école de l'Université des sciences cliniques, explique: «Mycobacterium paratuberculosis a été trouvé au sein du tissu maladie de Crohn, mais il ya eu beaucoup de controverses concernant son rôle dans la maladie. Nous avons maintenant montré que ces mycobactéries libération d'une molécule complexe contenant une sucre, appelé mannose. Cette molécule empêche un type de globules blancs, appelées macrophages, de tuer E. Coli internalisés ».
 
Les scientifiques ont déjà montré que les personnes atteintes de la maladie de Crohn ont un nombre accru d'un «type collant» de E. coli et affaibli la capacité de combattre les bactéries intestinales.  
L'effet suppresseur de la molécule d'origine mycobactérienne sur ce type de globules blancs indique, il s'agit d'un mécanisme susceptible d'affaiblir la défense de l'organisme contre les bactéries.
 
 Professeur Rhodes a ajouté: «Nous avons également découvert que cette bactérie est probablement un élément déclencheur pour une protéine anticorps circulants (ASCA) qui se trouve à environ deux tiers des patients atteints de la maladie de Crohn, ce qui suggère que ces gens-mai ont été infectés par le Mycobacterium tuberculosis."
 
 
Redit:
Par contre pour le Vsl3 (E.coli nissle n1917 ),ils disaient sur pubmed que ça adherait au paroi intestinal et virait l'ancien occupant  pathogene ...


Message édité par crepator4 le 29-01-2010 à 22:59:51

---------------
...survivre à ses Medecins...
n°21538863
crepator4
Deus ex machina
Posté le 13-02-2010 à 07:00:48  profilanswer
 

http://www.sciencedaily.com/releas [...] 104904.htm
 
Vitamin D Supplements Could Fight Crohn's Disease
 
A new study has found that Vitamin D, readily available in supplements or cod liver oil, can counter the effects of Crohn's disease. John White, an endocrinologist at the Research Institute of the McGill University Health Centre, led a team of scientists from McGill University and the Université de Montréal who present their findings about the inflammatory bowel disease in the Journal of Biological Chemistry.
 
"Our data suggests, for the first time, that Vitamin D deficiency can contribute to Crohn's disease," says Dr. White, a professor in McGill's Department of Physiology, noting that people from northern countries, which receive less sunlight that is necessary for the fabrication of Vitamin D by the human body, are particularly vulnerable to Crohn's disease.
 
Vitamin D, in its active form (1,25-dihydroxyvitamin D), is a hormone that binds to receptors in the body's cells. Dr. White's interest in Vitamin D was originally in its effects in mitigating cancer. Because his results kept pointing to Vitamin D's effects on the immune system, specifically the innate immune system that acts as the body's first defense against microbial invaders, he investigated Crohn's disease. "It's a defect in innate immune handling of intestinal bacteria that leads to an inflammatory response that may lead to an autoimmune condition," stresses Dr. White.
 
What Vitamin D does
 
Dr. White and his team found that Vitamin D acts directly on the beta defensin 2 gene, which encodes an antimicrobial peptide, and the NOD2 gene that alerts cells to the presence of invading microbes. Both Beta-defensin and NOD2 have been linked to Crohn's disease. If NOD2 is deficient or defective, it cannot combat invaders in the intestinal tract.
 
What's most promising about this genetic discovery, says Dr. White, is how it can be quickly put to the test. "Siblings of patients with Crohn's disease that haven't yet developed the disease might be well advised to make sure they're vitamin D sufficient. It's something that's easy to do, because they can simply go to a pharmacy and buy Vitamin D supplements. The vast majority of people would be candidates for Vitamin D treatment."
 
"This discovery is exciting, since it shows how an over-the-counter supplement such as Vitamin D could help people defend themselves against Crohn's disease," says Marc J. Servant, a professor at the Université de Montréal's Faculty of Pharmacy and study collaborator. "We have identified a new treatment avenue for people with Crohn's disease or other inflammatory bowel diseases."
 

En traduc automatique:

Les suppléments de vitamine D pourraient permettre de combattre la maladie de Crohn
 
Une nouvelle étude a trouvé que la vitamine D, facilement disponibles dans les suppléments ou d'huile de foie de morue, peut contrer les effets de la maladie de Crohn. John White, endocrinologue à l'Institut de recherche du Centre universitaire de santé McGill, a dirigé une équipe de scientifiques de l'Université McGill et l'Université de Montréal qui présentent leurs conclusions sur la maladie inflammatoire de l'intestin dans le Journal of Biological Chemistry.
 
"Nos données suggèrent, pour la première fois, qu'une carence en vitamine D peut contribuer à la maladie de Crohn», explique le Dr White, professeur au Département de physiologie de l'Université McGill, en notant que les gens des pays du Nord, qui reçoivent moins de lumière du soleil qui est nécessaire pour la fabrication de la vitamine D par le corps humain, sont particulièrement vulnérables à la maladie de Crohn.
 
La vitamine D, dans sa forme active (1,25-dihydroxyvitamine D), est une hormone qui se lie aux récepteurs des cellules de l'organisme. L'intérêt du Dr White en vitamine D était à l'origine dans ses effets dans le cancer atténuantes. Parce que ses résultats tenus de pointage de la vitamine D effets sur le système immunitaire, en particulier le système immunitaire inné qui agit comme première ligne de défense du corps contre les microbes envahisseurs, il a enquêté Crohn's disease. «C'est un défaut dans le traitement immunitaire inné des bactéries intestinales qui conduit à une réaction inflammatoire qui mai conduire à une condition auto-immune", souligne le Dr White.
 
Quelle vitamine D ne
 
Docteur White et son équipe ont découvert que la vitamine D agit directement sur les gènes des défensines beta 2, qui code un peptide antimicrobien, et le gène NOD2 qui alerte les cellules à la présence de microbes envahisseurs. Les deux bêta-défensines et NOD2 ont été liés à la maladie de Crohn. Si NOD2 est insuffisant ou défectueux, il ne peut pas combattre les envahisseurs dans le tractus intestinal.
 
Quoi de plus prometteur dans cette découverte génétique, explique le Dr White, est de savoir comment il peut être rapidement mise à l'essai. "Frères et sœurs des patients atteints de la maladie de Crohn qui n'ont pas encore développé la maladie pourrait être bien avisé de s'assurer qu'ils sont en vitamine D suffisant. C'est quelque chose qui est facile à faire, parce qu'ils ne peuvent tout simplement aller dans une pharmacie et d'acheter des suppléments de vitamine D. La grande majorité des gens seraient des candidats pour le traitement de vitamine D ».
 
«Cette découverte est passionnante, car elle montre comment une over-the-counter supplément tels que la vitamine D pourraient aider les gens à se défendre contre la maladie de Crohn,» explique Marc J. Servant, professeur à la Faculté de l'Université de Montréal de pharmacie de l'étude et collaborateur . "Nous avons identifié une avenue nouveau traitement pour les personnes atteintes de la maladie de Crohn ou d'autres maladies inflammatoires de l'intestin».


Message édité par crepator4 le 13-02-2010 à 07:04:01

---------------
...survivre à ses Medecins...
n°25492696
crepator4
Deus ex machina
Posté le 11-02-2011 à 02:49:39  profilanswer
 

3 petits links
http://www.phototour.minneapolis.mn.us/candida/summary
 
http://cat.inist.fr/?aModele=affic [...] t=20166127
 
http://www.themoneytimes.com/featu [...] 09070.html
A ce dernier sujet ,je me rappel que le ricridene(maintenant retiré)m'était particulierement efficace ,le point commun est que ce dernier ne passait pas la barriere intestinal (en gros il ne se cantonai qu'au ventre quoi)


Message édité par crepator4 le 11-02-2011 à 02:52:40

---------------
...survivre à ses Medecins...
n°25541517
crepator4
Deus ex machina
Posté le 16-02-2011 à 01:49:19  profilanswer
 

Yep,tout est au vert...
petit protocole de mes 2 en test bientot (ceci est mon testament :o )
Edit:petite amélioration du protocole/explication
 
-rifaximin (pour nettoyer)
je me base sur cette procédure :
http://www.nejm.org/doi/full/10.10 [...] cleMethods
 
-Low dose naltrexone (remontage systeme immunitaire pour travailler en synergie et ensuite monter la garde apres arret rifaximin)
Ce médicament (naltrexone) a la base assez sure est utilisé/détourné de sa fonction premiere  
En gros,il a été constaté qu'a dosage nettement plus réduit que l'habituel il permettait en prise avant le couché de "courcircuiter" la régulation du systeme immunitaire en la mettant en position haute...
http://www.lowdosenaltrexone.org/   (le milieu de page avant/apres )est le plus parlant dans notre cas
http://www.lowdosenaltrexone.org/jsmith_figA.jpg
http://www.lowdosenaltrexone.org/jsmith_figB.jpg
Pis à pas peur y'en a qui ont deja essayer:
http://www.crohnsforum.com/forumdisplay.php?f=32
http://www.posterwall.com/blog_att [...] 1300033072
 
 
-effective micro organisme pour refaire/maintenir flore potable ,cela pourrait etre du kefir :
em-france
Ce n'est pas fait pour ça ,mais la richesse en probiotique est tres interressante,surtout qu'il sont vivant... les formulations en comprimées pouvant se trouver raplapla et peu actif...
La richesse m'interresse pour le coté éventuellement multiphage
En fait il s'agit d'une part de refaire/maintenir la flore/eventuellemnt peter la gueule à l'ennemi mais surtout d'occuper la place pour eviter qu'un nuisible s'installe a nouveau... (candida albican,clostridium difficile pour les vedettes du moments) je completerais a ce propos..
 
Un probiotic commercial semble se détacher du lot :Enteric coated ,multisouche,600 millions de bebete vivante et tres actives,adherence à la paroi intestinal et apparemment produit bien noté .
un petit résumé du bestiaud:
http://www.crohns.net/Miva/educati [...] uchs.shtml
 
 
(edit a oui faut que je tienne compte du biofilm aussi=>He en meme temps alors)
 
-glutamine pour réparer l'intestin...
 
Peut etre petit chouia d'antiseptie legere a coup de tisane de thym/He... pour tenir sur la distance (au moins 1 an)
Sur la meme durée ne plus aller bouffer en famille pour éviter toute allergie qui vous replonge dans le merd.er de plus belle


Message édité par crepator4 le 23-03-2011 à 18:34:21

---------------
...survivre à ses Medecins...
n°31013323
crepator4
Deus ex machina
Posté le 20-07-2012 à 13:02:26  profilanswer
 

http://forum.doctissimo.fr/sante/c [...] 8185_1.htm
 
http://forum.doctissimo.fr/sante/c [...] 8198_1.htm
 
http://www.gmouton.com/index.html? [...] mples.html


Message édité par crepator4 le 20-07-2012 à 13:42:42

---------------
...survivre à ses Medecins...
n°31367277
crepator4
Deus ex machina
Posté le 17-08-2012 à 21:26:41  profilanswer
 
n°31490680
LeKeiser
Appelez moi Marcel. J+10 :)
Posté le 28-08-2012 à 16:45:49  profilanswer
 

trop de liens tuent l'info quand même
pis c'est flippant  [:w3c compliant]


---------------
"I intend to live the first half of my life.I don't care about the rest."Errol Flynn."The difference between genius and stupidity is that genius has its limits."Albert Einstein
n°31494690
crepator4
Deus ex machina
Posté le 28-08-2012 à 22:27:34  profilanswer
 

Vi ,faudrait que restructure mais je trouve pas le temps (enfin y'a des priorités haute et des priorité basse...et la je suis en mode aaaalllerrrtttteee  :/ )

Message cité 1 fois
Message édité par crepator4 le 28-08-2012 à 22:27:49

---------------
...survivre à ses Medecins...
n°31648498
Mathieu201​2
Posté le 11-09-2012 à 20:46:26  profilanswer
 

crepator4 a écrit :

Vi ,faudrait que restructure mais je trouve pas le temps (enfin y'a des priorités haute et des priorité basse...et la je suis en mode aaaalllerrrtttteee  :/ )


 
Moi, j'ai atténue mon souci en buvant un breuvage efficace (pour moi) : une cuillère de la poudre de mélange dans un verre d'eau: fenugrec, curcuma et gingembre, le dernier en petite quantité. Par la même occasion, tendance à la mauvaise haleine qui avait disparue comme par enchantement [:hill]  
 
 [:menkahoure_7]  

n°31754928
crepator4
Deus ex machina
Posté le 22-09-2012 à 09:54:20  profilanswer
 

Un bon gros recapitulatif parce que ça commence a bouger  :D
 
Les organismes probiotiques
Les éléments suivants sont considérés comme des micro-organismes probiotiques de l'homme:
 
 
Espèces de Lactobacillus: L. acidophilus, L. amylovorus, L. brevis, L. casei, L. casei subsp. rhamnosus (Lactobacillus GG), L. caucasicus, L. crispatus, L. delbrueckii subsp. bulgaricus (L. bulgaricus), L. fermentum (L . fermenti), L. gasseri, L. helveticus, L. johnsonii, L. lactis, L. leichmannii, L. paracasei, L. plantarum, L. reuteri, L. rhamnosus
 
    Espèce Bifidobacterium: B. adolescentis, B. bifidum, B. breve, B. infantis, B. lactis (B. animalis), B. licheniformis, B. longum
 
    D'autres bactéries lactiques: Enterococcus faecium, Lactococcus lactis, Leuconstoc mesenteroides, Pediococcus acidilactici, Streptococcus thermophilus
 
    Des bactéries d'acide Nonlactic: Bacillus subtilis, Escherichia coli souche Nissle, Saccharomyces boulardii, Saccharomyces cerevisiae  
 
Organismes Lactobacillus sont des hôtes normaux de l'intestin de l'homme et le vagin. Ils sont les principaux producteurs d'acide lactique dans le tube digestif, ce qui est important pour la santé globale. Certains avantages nutritionnels tirés de l'acide lactique incluent une amélioration de la valeur nutritionnelle des aliments, le contrôle des infections intestinales, une meilleure digestion du lactose, le contrôle de certains types de cancer, et le contrôle des taux de cholestérol sérique.
 
Les lactobacilles sont à Gram positif anaérobies facultatives; non sporulé, et non flagellées, une tige ou coccobacilles. À ce jour, quelque 56 espèces de Lactobacillus ont été identifiés.
 
    L. acidophilus est la bactérie la plus communément appelé probiotique. On le trouve principalement dans l'intestin grêle où elle produit des antibiotiques naturels, appelés "lactocidin" et "acidophilin". Ceux-ci augmentent la résistance immunitaire dirigée contre ces bactéries et des champignons nocifs comme Candida albicans, Salmonella, E. coli et Staphylococcus aureus.
 
    L. acidophilus s'implante sur les parois de l'intestin, ainsi que sur la paroi du vagin, col de l'utérus et l'urètre, empêchant ainsi d'autres organismes de se multiplier dans la mesure où ils peuvent causer des infections. Pendant des années, il a été supposé que c'était la forme la plus bénéfique des «bonnes» bactéries, mais des recherches récentes ont révélé que L. rhamnosus peut être tout aussi important.
 
    L. acidophilus aide à contrôler les infections intestinales, réduisant ainsi le potentiel de la diarrhée et d'autres infections ou maladies. Il inhibe également certains types de cancer et aide à contrôler le cholestérol sérique. Cependant, pour atteindre les intestins est le problème parce que le L. acidophilus dans la plupart des yogourts commerciaux ne peuvent pas vivre avec les acides gastriques et biliaires.
 
    L. amylovorus est une bactérie qui vit normalement dans le tractus intestinal des animaux et des humains, aussi bien que dans la bouche et le vagin des humains. Il peut parfois être trouvée dans le lait acidophilus, mais il est surtout à l'étude comme un potentiel pour un agent de l'ensilage et un producteur commercial de l'acide lactique.
 
    L. brevis est un acide lactique organisme producteur important dans la synthèse des vitamines D et K. Des études ont montré que L. brevis diminue la perméabilité intestinale (leaky gut syndrome), améliore la flore intestinale des micro, et a un effet positif sur le système immunitaire intestinal. Une étude récente a montré que cette bactérie amicale a également un effet positif dans l'élimination de l'ulcère bactéries qui causent l'Helicobacter pylori.
 
    L. bulgaricus est une bactérie important utilisé dans la fermentation du yaourt. Il permet de produire l'acide lactique, ce qui donne un bon environnement pour d'autres bactéries bénéfiques à croître, en particulier les lactobacilles et les bifidobactéries. Il a été le premier organisme à être impliqué dans la fourniture de prestations à la santé humaine et ainsi nommée d'après son découvreur, un scientifique bulgare, quand il l'a isolé à partir de cultures de yaourt en 1908.
 
    L. bulgaricus est considéré comme un micro-organisme transitoire. Cela signifie qu'il n'a pas s'implanter dans le tractus intestinal, mais erre à travers la fourniture d'un rôle protecteur important. Des études indiquent que certaines souches de L. bulgaricus améliorer la digestion du lait, et stimule la production de «interféron» et «facteur de nécrose tumorale", les régulateurs du système immunitaire. L. bulgaricus aide dans le métabolisme des lipides (graisses) et peut aider les niveaux de cholestérol de contrôle. Elle produit également des substances antibiotiques naturelles et contribue à réduire la prolifération des micro-organismes moins désirables.
 
    L. caseii est étroitement liée à L. acidophilus et L. rhamnosus. Il sécrète une substance appelée "peptidoglycane», qui soutient les défenses naturelles de l'organisme et stimule les réponses immunitaires dans le tractus intestinal. L. casei a démontré son efficacité dans l'augmentation de circulation IgA (immunoglobuline A) chez les nourrissons infectés par le rotavirus et a raccourci la durée des épisodes diarrhéiques associés.
 
    Comme avec la plupart des souches de Lactobacillus, celui-ci a aussi quelques-uns des mêmes stimuler le système immunitaire effets prévus par la production de «bactériocines", composés qui inhibent la croissance des bactéries pathogènes dans l'intestin grêle. Dans un numéro de 2003 du Journal of Nutrition Santé et vieillissement, lait fermenté contenant le probiotique L. casei eu un effet positif sur la réduction de infections hivernales chez les personnes âgées. Il s'agit d'un organisme très prolifique et a une forte résistance aux enzymes digestives.
 
    L. rhamnosus caseii (Lactobacillus GG) est un nom donné en l'honneur de ses découvreurs, les Drs. Sherwood Gorbach et Barry or qui a isolé la bactérie en 1985. Lactobacillus GG ne survivre et se développer dans l'environnement acide de l'appareil digestif. Une fois là, il montre une aptitude exceptionnelle à adhérer à la muqueuse intestinale et de proliférer.
 
    Selon le Novembre 1999 Journal of Pediatrics, quand il a été administré aux enfants qui prenaient des antibiotiques pour des infections bactériennes secondaires, Lactobacillus GG réduit le nombre et la gravité des épisodes de diarrhée, y compris ceux qui sont hospitalisés avec des rotavirus. Il a également réussi à éradiquer le Clostridium difficile chez les patients atteints de colite récurrente. Au cours des expériences de recherche, Lactobacillus GG démontré sa capacité à inhiber chimiquement induit des tumeurs intestinales, ainsi que la liaison à certains produits chimiques cancérigènes.
 
    Lactobacillus GG et Bifidobacterium lactis ont été trouvés à produire une amélioration significative de l'eczéma atopique chez les enfants souffrant d'allergies alimentaires. Lactobacillus GG avec d'autres bactéries lactiques, y compris les souches de Lactobacillus acidophilus, Lactobacillus bulgaricus, Bifidobaterium longum et Streptococcus thermophilus, ont également démontré la capacité anti-oxydante, en particulier la chélation des ions métalliques, en particulier le fer et le cuivre.
 
    L. caucasicus est généralement trouvé dans le kéfir - un mot provenant probablement du mot turc "Keif» qui signifie «bon sentiment». Le nom scientifique «caucasicus» vient du secteur des montagnes du Caucase où les régimes alimentaires des bergers consisté principalement du kéfir et qui souvent vécu plus de 100 ans d'âge.
 
    L. crispatus est une partie de la microflore vaginale normale. Organismes Lactobacillus aider à garder le vagin indemne d'infection par la production de peroxyde d'hydrogène, une substance qui est très acide. Quand l'écologie du vagin est perturbée par l'infection, les douches vaginales, ou une mauvaise hygiène, par exemple, les lactobacilles peuvent mourir, conduisant à un état connu comme la vaginose bactérienne. Dans des études récentes, L. acidophilus, L. crispatus, et L. delbrueckii sous-espèce delbrueckii tous inhibé la vaginose bactérienne espèces associées in vitro, ce qui provoque les chercheurs à conclure que ces probiotiques pourraient être utiles pour la recolonisation vaginale chez les femmes présentant des symptômes récurrents. Il ya suppositoires vaginaux disponibles dans certains pays qui favorisent cette bactérie pour augmenter l'acidité vaginale. Ces suppositoires aussi prometteurs comme un autre agent protecteur contre les maladies telles que la gonorrhée et le SIDA.
 
    L. fermenti est l'un des «amis» flore bactéries utiles dans la protection de la zone vaginale vaginite. Il est utilisé dans la fabrication du pain au levain, le yogourt, le kéfir et.
 
    L. gasseri semble être l'espèce Lactobacillus principale qui habite le tractus gastro-intestinal humain, havving un bon taux de survie, même chez les personnes âgées. D'autres organismes probiotiques (S. thermophilus et bulgaricus L) n'a pas survécu lorsque les personnes âgées ont reçu yogourt ou yogourt pasteurisé. Des tests ont révélé que L. gasseri joue un rôle important dans la réduction de l'inflammation gastrique et dans la suppression de H. pylori, la bactérie causant des ulcères.
 
    L. helveticus est souvent utilisé dans la fabrication fromages de type suisse pour rehausser la saveur. Il est également ajouté spécifiquement à certains laits fermentés. Ce qui est surprenant est cette bactérie dans les études menées sur des femmes post-ménopausées par l'Université d'Helsinki (2004), L. helveticus s'est avéré avoir des effets significatifs sur la densité osseuse et à prévenir la perte osseuse trabéculaire par rapport à d'autres produits laitiers qui ne contiennent pas de l'organisme. En outre, en ajoutant L. helveticus, les résultats se sont avérés pour augmenter la formation osseuse de cellules osseuses (ostéoblastes), ainsi que les concentrations sériques de calcium. La conclusion était que L. helveticus produit de qualité supérieure des composants actifs ne trouve pas ailleurs. Dans une étude distincte de la même université, la bactérie a également démontré un certain effet sur l'hypertension en abaissant la pression artérielle légèrement.
 
    L. johnsonii est un probiotique important car il survit passage dans le tractus digestif. Il est conforme aux cellules intestinales, bloquant la colonisation de bactéries potentiellement pathogènes. L. johnsonii stimule les mécanismes importants de naturelles de l'organisme défenses immunitaires, ce qui démontre la capacité de produire une augmentation de l'activité phagocytaire des monocytes du sang périphérique et des granulocytes.
 
    Des études ont montré que les produits fermentés contenant lorsque cet organisme ont été consommés, la colonisation de l'intestin grêle par E. coli a été réduite de manière significative. En outre, une dose orale unique de L. johnsonii était suffisante pour supprimer tous les aspects de la colonisation et de la persistance de C. perfringens et peut être un outil précieux pour contrôlant la maladie endémique de l'entérite nécrotique courante dans l'industrie de la volaille. C. perfringens peut causer des lésions chez les poussins et les intoxications alimentaires chez l'homme. Des études préliminaires ont montré que L. johnsonii peuvent aussi avoir un effet protecteur contre Campylobacter jejuni. L. johnsonii a montré non seulement pour aider à stimuler le système immunitaire, mais aussi pour aider à l'intolérance au lactose et la diarrhée du voyageur.
 
    L. lactis est utilisé dans la fabrication de certains fromages, ainsi que dans les cultures starters pour la fabrication de produits laitiers fermentés. La bactérie semble inhiber les bactéries gram positives (par exemple, la listeria) et Gram négatif (p. ex E. coli) les agents pathogènes.
 
    L. leichmannii est une autre bactérie qui permet de produire de l'acide lactique et est souvent utilisé pour déterminer les concentrations de vitamine B12 dans les produits. Normalement présents dans les grains de seigle, il est une bactérie de l'utilisation dans la fabrication du pain de seigle allemand.
 
    L. paracasei est à la fois acide et résistant à la bile, ce qui signifie qu'il survit à la traversée du tractus gastro-intestinal se loger dans les intestins. Des recherches récentes indiquent qu'il est efficace dans la prévention et le traitement de certains types de diarrhée, ainsi que le syndrome du côlon irritable. En outre, il a la capacité de modifier l'activité de la microflore intestinale, modulent le système immunitaire, et peut-être réduire le risque de certains cancers.
 
    Des études ont également été faites quant à ses effets sur la microflore intestinale des personnes âgées. Produits laitiers fermentés contenant L. Lorsque paracasei ont été consommés deux fois par jour, une chute brutale dans les occurrences de Clostridium difficile et Helicobacter pylori ont été remarqués chez les personnes âgées. En outre, il a également été remarqué qu'il y avait une augmentation du nombre de souches de Lactobacillus autres.
 
    Dans d'autres études de l'Université du Nebraska, il a été constaté que le transport de L. paracasei a été réduite de manière significative avec l'utilisation de glucose, fructose et saccharose, mais que d'autres mono-, di-et trisaccharides, ne l'affecte pas autant.
 
    L. plantarum a été étudié pour le traitement de la récidive associée à Clostridium difficile la diarrhée et des infections à levures Candida. Une souche particulière appelée "299v", dérivé du levain et utilisés pour faire fermenter la choucroute et du salami, a démontré qu'il peut améliorer la récupération des patients atteints d'infections bactériennes entériques. L'adhérence de la bactérie renforce la fonction barrière de la muqueuse intestinale, ce qui empêche la fixation des bactéries pathogènes.
 
    L. plantarum a de nombreuses utilisations importantes, notamment:
        Préserver les éléments nutritifs essentiels, des vitamines et des antioxydants
        Fabrication vitamines B1, B2, B3, B5, B6, B12, vitamines A et K, et courte chaîne d'acides gras
        Aider à produire "lactolin", un antibiotique naturel
        Contribuer à la destruction des moisissures, des virus et des parasites
        L'éradication des agents pathogènes tels que Staphylococcus aureus dans les aliments fermentés
        Aider à maintenir les niveaux sains de cholestérol et triglycérine
        L'augmentation du nombre de cellules du système immunitaire
        Offrant une protection contre ces toxines de l'environnement que les pesticides et les polluants
        Réduire les déchets toxiques au niveau cellulaire
        Stimuler le mécanisme de réparation des cellules
        Synthétiser l'acide aminé anti-viral, la L-lysine
        Production d'enzymes glycolytiques qui dégradent glycosides cyanogènes
        L'élimination des composants toxiques dans les aliments, y compris les nitrates  
 
    L. reuteri se trouve naturellement dans la flore intestinale des animaux, ainsi que chez l'homme, y compris le lait maternel. Cette bactérie renforce le système immunitaire et aide à maintenir l'équilibre des autres micro-organismes favorables, car elle sécrète une substance antibactérienne appelée "reutérine". Selon un numéro de 1997 du Journal of Pediatric Gastroenterology and Nutrition, L. reuteri est un traitement efficace pour la diarrhée à rotavirus chez les enfants.
 
    L. rhamnosus est étroitement lié à L. caseii et L. acidophilus, mais plus éphémère. Il s'agit d'une saine espèces de «bonnes bactéries» et colonise facilement dans la muqueuse de l'intestin et dans le tractus vaginal. Il est très prolifique et a une grande tolérance aux sels biliaires et des enzymes digestives, ce qui signifie qu'il survit au processus digestif.
 
    Certaines souches de cet organisme ont été montré pour stimuler une réponse immunitaire contre les organismes étrangers intestinaux, ainsi que la prévention rotoviral ou Clostridium difficile la diarrhée induite. Certaines de ses autres capacités comprennent:
        Soulage les réactions d'hypersensibilité et l'inflammation intestinale chez les personnes souffrant d'allergies alimentaires et dermite, en particulier ceux causés par une «leaky gut" condition
        Stabilise sur une large plage de températures et niveaux de pH
        Inhibe la croissance des mauvaises bactéries, en particulier les streptocoques et de Clostridium
        Améliore le système immunitaire
        Démontre une activité antitumorale
        Aide les personnes ayant une intolérance au lactose en libérant l'enzyme lactase dans l'estomac et l'intestin grêle qui décompose la molécule de lactose
        Démontre les avantages pour la santé, surtout chez les nourrissons et les personnes âgées
        Produit de l'acide lactique souhaitable  
 
    L. salivarius est la plus abondante dans la bouche et des gencives (d'où son nom scientifique), mais il est également florissante dans la muqueuse de l'intestin grêle. Il est important en aidant à normaliser la flore de l'intestin, en particulier chez les personnes atteintes affections intestinales chroniques. Dans une étude publié dans le American Journal of Gastroenterology (1998), que L. salivarius, et non L. casei ou L. acidophilus, était capable de produire de grandes quantités d'acide lactique et complètement inhibé la croissance de H. pylori dans une culture mixte.
 
    L. salivarius semble aider à digérer protéines et peuvent contribuer à la dégradation des protéines incomplètement digérés tout et de leurs sous-produits indésirables laissés dans l'intestin qui peut causer putrefication. L. salivarius est classée comme une bactérie facultative, ce qui signifie qu'il peut survivre et se développer dans les deux milieux anaérobies (sans oxygène) et aérobie (avec oxygène), bien que ses effets principaux se passent dans des conditions anaérobies. Ceci est un avantage certain sur les Lactobacillus acidophilus bien connus, ce qui a peu ou pas de croissance dans un milieu aérobie. L. salivarius est une bactérie très résistante qui double sa population toutes les vingt minutes.  
 
Souches de Bacillus se trouvent dans la matière du sol, du fumier et des plantes. La plupart des espèces sont inoffensives, mais d'autres ne sont pas seulement dangereux, mais peut être mortelle. Certaines souches sont utilisées pour fabriquer des antibiotiques tandis que d'autres sont utilisés comme insecticides. Les deux qui sont considérés comme les probiotiques et, par conséquent, bénéfique, sont énumérés ci-dessous.
 
    B. licheniformis est un organisme à base de sol qui a fait ses preuves pour inactiver ces virus à enveloppe lipidique comme le VIH (virus d'immunodéficience humaine), SIV (simian immunodeficiency virus), le HHV-6 [A et B] (herpès virus humain de EBV), ( Epstein-Barr virus), et le CMV (cyto-mégalo-virus - liée à l'herpès). Il est également efficace contre d'autres organismes comme les bactéries, les mycoplasmes (un type de bactéries) et les champignons.
 
    Cette capacité est attribuée à la production de "surfactine", une substance qui a un effet antibiotique. Dans un suivi des effets de sol à base organismes sur 100 personnes, tous sauf un ont déclaré une sorte d'amélioration. Alors que beaucoup ont remarqué des améliorations dans les deux premières semaines, certains nécessitaient jusqu'à 2 ou 3 mois d'utilisation avant de trouver avantage.
 
    B. subtilis est une bactérie non pathogène qui est très répandue dans le sol, l'eau et l'air. Certaines souches sont connues pour contrôler la croissance ou inhiber les bactéries et des champignons nocifs.  
 
Souches de Bifidobacterium sont fréquents dans la flore naturelle du système digestif de l'homme et l'animal. Certaines souches montrent une tendance à inhiber la croissance de bactéries nocives telles que les salmonelles. Comme les probiotiques, ils stimulent le système immunitaire, aide à la digestion et aider à l'absorption des ingrédients alimentaires et les nutriments. Ils sont également capables de synthétiser des vitamines.
 
Les bifidobactéries sont anaérobies gram-positives; non mobile, non sporulé et catalase négative. Ils ont des formes différentes, y compris courtes tiges courbées en forme de massue, tiges, et bifurquées en forme de Y tiges. Leur nom est dérivé de leur mode existent souvent, c'est sous une forme en Y ou bifide. Les bifidobactéries sont classés comme des bactéries lactiques, et, à ce jour, environ 30 espèces ont été isolées.
 
Nouveau-nés allaités commencent à coloniser les bifidobactéries dans les jours suivant la naissance. Cependant, les populations commencent à diminuer avec l'âge, sauf s'ils sont complétés dans l'alimentation. Les bifidobactéries sont influencés par un certain nombre de facteurs, notamment l'alimentation, des antibiotiques, et le stress.
 
    B. adolescentis habite la partie inférieure du gros intestin et semble avoir des effets antitumoraux. B. adolescentis partage des caractéristiques similaires avec B. breve. Avec B. infantis et B. longum, B. adolescentis représente près de 99% de la flore cultivable. Ils ont des effets forts contre les bactéries gram-négatives et de prévenir la colonisation de l'invasion d'agents pathogènes par compétition pour les nutriments et les sites de fixation. Dans le même temps, ils augmentent la production de vitamines et de l'absorption du calcium. Ces bactéries bénéfiques aussi aider à fermenter plus de 20 sortes de glucides en acide lactique.
 
    B. bifidum (également connu sous le bifidus Bacillus, Bacterium bifidum, Lactobacillus bifidus et lactobacillus parabifidus) réside principalement dans la muqueuse du gros intestin et les voies vaginales.
 
    Les souches de cette espèce ont été utilisés dans la production de certains aliments fermentés et dans les préparations thérapeutiques pour le traitement des affections suivantes: troubles digestifs chez le nourrisson, l'entérocolite, la constipation, la cirrhose du foie, un déséquilibre de la flore intestinale après un traitement antibiotique, et pour la promotion du péristaltisme intestinal.
 
    Chez les enfants hospitalisés, il a été démontré que la supplémentation des laits infantiles avec Bifidobacterium bifidum et Streptococcus thermophilus réduit l'excrétion de rotavirus et des épisodes de diarrhée.
 
    B. bifidum est la forme la plus bénéfique de l'acide lactique et de production d'acide acétique. Il a la capacité de:
        La digestion du lactose
        Ferment fibres indigestes, produisant ainsi plus d'énergie
        Synthétiser certaines vitamines, en particulier plusieurs des vitamines du groupe B
        Aider à l'absorption des minéraux, en particulier le fer, le calcium, le magnésium et le zinc
        Inhiber la croissance de Salmonella, Bacillus cereus, Staphylococcus aureus, Candida albicans, Campylobacter jejuni, Listeria, Shigella, E. coli et Clostridium par les évincer et de manger les nutriments dont ils ont besoin
        Lutte contre les mauvaises bactéries en abaissant le pH intestinal grâce à sa production d'acides gras, l'acide lactique et l'acide acétique
        Absorber de grandes quantités d'ions ferreux, ce qui inhibe la croissance des mauvaises bactéries qui l'utilisent pour la nourriture
        Aide nitrosamines se décomposent (substances cancérigènes) et supprimer la production de nitrosamines dans les intestins
        Aide à réduire le cholestérol sérique  
 
    B. breve est probablement la plus commune bifidobactéries chez les nourrissons, mais reste dans l'intestin tout au long de l'âge adulte. Il s'agit d'un acide lactique productrice de bactérie qui vit dans les intestins. B. part breve de nombreuses caractéristiques communes avec B. adolescentis. B. breve aide à la production de l'antibiotique naturel appelé "lactobrevin". Il semble avoir une affinité pour absorber cancérigènes, en particulier celles produites par les viandes carbonisées. Il tolère des acides biliaires et ainsi survivre à son voyage à travers le système digestif. Il a été montré que B. breve a été en mesure d'éradiquer Campylobacter jejuni dans les selles des enfants atteints d'entérite, mais moins rapidement que chez ceux traités par l'érythromycine.
    B. infantis est également connu comme B. lactentis, B. liberorum, et Actinomyces parabifidus. B. infantis se trouve principalement dans le gros intestin des nourrissons (et donc de son nom scientifique), mais il peut également être trouvés dans les adultes et dans les voies vaginales de la femme. Cette bactérie est important car il a prouvé pour stimuler la production de ces agents immunitaires comme les cytokines. Comme d'autres espèces de bifidobactéries, celui-ci peut produire des acides qui peuvent retarder la colonisation du côlon par certaines bactéries étrangères ou nuisible, y compris Clostridium, Salmonella et Shigella.
    B. lactis (Bifidobacterium animalis ssp. Lactis) est une souche de bactéries connues pour stimuler la réponse immunitaire. Selon des chercheurs de Nouvelle-Zélande, B. lactis s'est avérée être un moyen efficace de renforcer l'immunité cellulaire chez les personnes âgées. Ceux qui consommaient des produits fermentés contenant cette bactérie a montré une augmentation significative de la proportion du total, les aides, et les lymphocytes T activés, ainsi que des cellules tueuses naturelles. En outre, la capacité de leurs cellules immunitaires à phagocyter (engloutir et de détruire) les envahisseurs et la capacité des cellules tumorales meurtre de leurs cellules tueuses naturelles a également été augmenté. Les plus grandes améliorations dans l'immunité ont été trouvés chez les sujets qui avaient auparavant pauvres réponses immunitaires avant de recevoir B. lactis.
 
    Cette souche semble résister à la digestion acide et l'action des sels biliaires, ce survivant transit intestinal pour atteindre le côlon en grand nombre. B. lactis aide également à soulager la constipation et prévient la diarrhée, surtout chez les enfants. Il a également la capacité de diminuer l'inflammation chronique du côlon sigmoïde. En outre, ses propriétés anti-microbiennes diminuer l'effet des bactéries néfastes, en particulier Clostridium botulinum.
    B. longum se trouve en concentrations élevées dans le gros intestin. Il aide à prévenir la colonisation de l'invasion des bactéries pathogènes en se fixant à la paroi intestinale et l'éviction mauvaises bactéries et les levures. Avec d'autres microorganismes, il produit des acides lactique et acétique qui abaissent le pH intestinal, ce qui nuit encore plus à des bactéries indésirables.
 
    Dans les études, B. longum a été trouvé pour réduire la fréquence des troubles gastro-intestinaux tels que la diarrhée et les nausées pendant l'utilisation d'antibiotiques et peut améliorer la valeur nutritionnelle des aliments. Certaines souches ont la capacité de produire des vitamines du groupe B, ainsi que digestif, de la caséine phosphatase, et les enzymes du lysozyme. Il augmente également l'absorption du calcium. B. longum a une forte activité anti-tumorale en régulant marqueurs et de réduire l'incidence des tumeurs du côlon.  
 
Souches d'Enterococcus se trouvent dans les intestins des animaux et des humains. Ils sont Gram positif, cocci anaérobies facultatives de la famille Streptococcaceae; sphérique de forme ovoïde et sont associés par paires ou en courtes chaînes. Ils sont également catalase négative, non sporulé, et le plus souvent immobiles.
 
Dans la plupart des cas, ils ne causent aucune infection. Chez certaines personnes cependant, les entérocoques peuvent causer des infections graves, en particulier celles qui se trouvent dans les voies urinaires (IVU), les blessures et le sang. La vancomycine est souvent le «dernier recours» antibiotique utilisé pour traiter les infections à entérocoques, mais même cela devient inefficace que de nouvelles souches sont formés.
 
Une nouvelle souche appelée «Enterococcus faecalis TH10" se révèle être très efficace même contre les plus mortelles résistantes aux antibiotiques des souches bactériennes, y compris le SARM (Staphylococcus aureus résistant à la méthicilline). Enterococcus faecium SF68 est une autre souche probiotique qui a été utilisé dans la gestion des maladies diarrhéiques.
 
    E. faecalis ne doit pas être confondue avec la souche pathogène appelé Enterococcus faecium. Bien que souvent utilisés comme synonymes, des études préliminaires ont montré que E. faecium présente des facteurs de virulence tout en E. faecalis ne fonctionne pas. E. faecium se retrouve principalement chez les animaux autres que les humains, mais elle peut être trouvée chez l'homme comme un agent pathogène.
    E. faecalis est un support nutritionnel important dans le cas de maladies diarrhéiques, en particulier dans les cas où ces microbes pathogènes, comme le rotavirus, envahissent l'intestin. Il s'agit d'une bactérie transitoire si besoin d'être remplacée en permanence. Dans plusieurs études, il s'est avéré résistant à une grande variété d'antibiotiques et s'est avérée plus efficace que L. acidophilus dans la réduction de la durée des épisodes diarrhéiques. Toutefois, en raison de l'inquiétude suscitée par les similitudes entre les entérocoques (Staphylococcus) souches, de nombreux aliments fermentés manufacterers ont cessé d'ajouter E. faecalis à leurs produits.  
 
Souches de Lactococcus sont des producteurs d'acide lactique et couramment utilisés pour le lait aigre. Ils sont à Gram positif anaérobies facultatives. Plusieurs souches sont utilisées ou sont en cours de développement comme protiotics.
 
    L. lactis (anciennement connu sous le nom de Streptococcus lactis) a la capacité de synthétiser à la fois l'acide folique et riboflavine, deux vitamines B importantes. Il est l'un des microorganismes les plus importants utilisés dans l'industrie laitière, en particulier dans la fabrication du fromage, car elle produit de grandes quantités d'acide lactique. Les scientifiques sont maintenant experiementing avec elle en créant une version génétiquement modifié qui sécrète "interleukine 10". Cela devrait fournir une approche thérapeutique pour la maladie inflammatoire de l'intestin. Toutefois, la libération de tout organisme génétiquement modifié pose toujours de nombreux problèmes de sécurité.  
 
Souches de Leuconostoc peuvent être trouvés dans divers environnements. Le genre appartient à l'acide lactique productrice de la famille des bactéries utilisées dans la fermentation des aliments pour augmenter leur qualité nutritive. Certaines souches produisent la saveur caractéristique des produits laitiers de culture et de légumes (choucroute)
 
    .
    L. mesenteroides est l'organisme le plus souvent utilisé dans les légumes de fermentation, en particulier dans la fabrication des cornichons et de la choucroute où il initie l'acide lactique souhaitable. Il est également utilisé dans la fermentation de la bière de sorgho pain au levain, tous les laits fermentés, et le manioc. Elle diffère des autres espèces lactiques en ce qu'elle peut tolérer des concentrations relativement élevées de sel et de sucre (jusqu'à 50% de sucre). Elle initie également la croissance dans les légumes plus rapidement sur une gamme de températures et de concentrations de sel que les autres bactéries lactiques.
 
    L. mesenteroides produit du gaz carbonique et des acides qui abaissent le pH rapidement et inhiber le développement des micro-organismes indésirables. Le dioxyde de carbone produit remplace l'oxygène, ce qui rend le milieu anaérobie et adapté à la croissance des espèces suivantes de lactobacilles. Élimination de l'oxygène contribue également à préserver la couleur des légumes et stabilise toute l'acide ascorbique qui est présent.  
 
Des souches de Pediococcus sont présents dans les aliments, les plantes, et comme la bière altération des agents. Ils produisent l'acide lactique inactif et sont utilisés principalement pour la fabrication de légumes fermentés, moûts, la bière et moût.
 
    P. acidilactici est une souche spécifique de l'acide lactique des bactéries productrices d'aider à maintenir un bon équilibre de la microflore dans le système digestif. L'organisme a été utilisé pour contrôler Listeria monocytogenes dans la température victimes de violence saucisses emballées sous vide.  
 
Souches de Saccharomyces sont les levures bénéfiques utilisés dans la fabrication de la bière, du pain, et comme supplément nutritionnel.
 
    S. boulardii est une levure lactique qui ne favorise pas la croissance de Candida albicans n'est pas non plus liée à l'espèce de levure Candida qui provoquent des infections dans les voies gastro-intestinales et urinaires. En fait, des études ont montré l'empêche de se propager Candida. Toutefois, les antifongiques ordonnance ne devrait pas être pris en même temps que des suppléments avec S. boulardii car ceux-ci de le tuer ainsi. L'alcool sera également inactiver cet organisme.
    S. boulardii est considéré comme un non-pathogène, espèce de levure de boulanger non coloniale, qui est étroitement liée à la levure de bière (S. cervesiae). S. boulardii est un probiotique unique en ce qu'il est connu pour survivre acidité gastrique et n'est pas affectée ou entravée par des antibiotiques ou ne pas altérer ou nuire à la flore normale de l'intestin. Pour cette raison, d'autres amicales organismes probiotiques peuvent être pris en même temps que S. boulardii.
 
    Dans une étude publiée dans un numéro de 2003 de l'European Journal of Gastroenterology and Hepatology, S. boulardii avérée utile dans la colite ulcéreuse. Des études suggèrent qu'il protège également l'intestin à partir amibes et le choléra. En outre, il s'est avéré pour soulager la diarrhée causée par le Clostridium difficile, la maladie de Crohn, et que d'autres causes. S. boulardii a été trouvée pour sécréter une protéase qui digère deux exotoxines protéines, toxines A et B de la toxine, qui semblent médier la diarrhée et la colite provoquée par Clostridium difficile.
 
    En Europe, S. boulardii est vendu en capsules over-the-counter pour le traitement de la diarrhée et de la prévention et le traitement de divers autres troubles digestifs.
 
    S. cerevisiae is commonly known as baker's or budding yeast used in making bread and beer. “Budding” refers to how the yeast multiplies. It is also the strain that makes the nutritional dried supplement known as “Brewer's Yeast”. Some nutritional yeasts are made from the by-products of breweries, distilleries, or paper mills; but a superior kind should be that which is grown on a base of molasses. This gives it a higher content of vitamins and minerals, as well as other beneficial components. Brewer's nutritional yeast also does not contribute to Candida yeast infections.  
 
Streptococcus strains are mostly noted pathogens causing illnesses that range from sore throats to rheumatic fever. However, there is one beneficial strain which is found in cultured milk products.
 
    S. thermophilus, en combinaison avec L. bulgaricus, est utilisée commercialement pour produire le yogourt. Cet organisme est connu pour être efficace dans la dégradation du lactose, un trait souhaitable pour ceux qui sont intolérants au lactose. S. thermophilus se trouve dans les produits laitiers fermentés, en particulier dans la production de yaourt. S. Type de sous-espèce thermophilus salivarus 1131 est une autre souche probiotique.
    S. thermophilus est une bactérie gram-positif anaérobie facultatif; cytochrome-oxydase, la catalase et négatif; immobile, non sporulé et homofermentaire; une espèce alpha-hémolytiques du groupe viridans, et, classée comme une bactérie lactique.
    De S. thermophilus est connu de détruire les germes pathogènes tels que Pseudomonas, Escherichia coli, Staphylococcus aureus, Salmonella et Shigella. Cette activité est probablement en raison de sa capacité à produire "l'acétone méthanol", un puissant anti-agent pathogène. En outre, il stimule la production de «cytokine» qui sont impliqués dans le système immunitaire.
 
    D'autres recherches suggèrent que S. thermophilus peut augmenter la valeur nutritive des aliments en faisant des micronutriments disponible à l'hôte. Chez les enfants hospitalisés, il a été montré que la supplémentation des laits infantiles avec Bifidobacterium bifidum et Streptococcus thermophilus réduit l'excrétion de rotavirus et des épisodes de diarrhée.  
 
Autre
Escherichia coli (E. coli) est une bactérie très familier. Bien que partout, y compris le corps humain, les souches de E. coli sont généralement inoffensives, mais certaines peuvent provoquer des maladies diarrhéiques et même la mort. Cependant, leur présence dans l'intestin humain est nécessaire pour la santé et le développement normaux. Certaines souches aider à synthétiser les vitamines B et la vitamine K. Garder les intestins en bonne santé avec des probiotiques automatiquement garder celui-ci en échec afin que ses chiffres ne seront pas sortir de la main à l'endroit où il devient un agent pathogène.
     Souche d'Escherichia coli Nissle 1917 est la souche probiotique la plus étudiée de E. coli. Son nom est dérivé du fait qu'il a été isolé à partir d'un soldat première guerre mondiale qui a survécu à une épidémie particulièrement grave de diarrhée.
 
     La souche Nissle a été trouvé pour réduire l'incidence des allergies chez les enfants de manière significative par l'âge de dix ans. L'utilisation de cette souche dans le traitement de la colite de Crohn et la colite ulcéreuse est une maladie générer une certaine attention. Dans bien contrôlées, à double insu, Nissle s'est avérée aussi efficace que la mésalazine médicaments dans le maintien des périodes de rémission chez ces patients. En outre, il a été constaté pour inhiber l'adhérence des souches pathogènes de E. coli, isolées chez des patients atteints de la maladie de Crohn. Ces résultats valident la croyance de longue date que les probiotiques en général, et cette souche en particulier, jouent un rôle important dans la prévention et la guérison de nombreux cas de maladie de Crohn et la colite ulcéreuse.
 
issue de :
http://www.innvista.com/health/nut [...] roborg.htm


Message édité par crepator4 le 22-09-2012 à 10:02:51

---------------
...survivre à ses Medecins...
n°31771282
supersaz
Posté le 24-09-2012 à 13:20:03  profilanswer
 

Moi aussi j'étais atteint de colopathie de type diarrhée incontrôlable :mal au ventre comme pas possible et j'ai intérêt d’être proche des chiottes ...
Ça me pourrissais la vie, aucune sortie n'étais possible.
 
J'ai été consulté chez un gastroentérologue , passer en clinique pour une coloscopie et l'autre dans l'estomac (j 'ai oublié le nom) verdict: rien, vous avec les intestins irritable monsieur, aucune solution.  
 
Bref, je prenais des médoc pour amélioré la digestion,anti spasmodique  et anti diarréetique (ca marche mais ne pas en abusé ):tres peu de résultat pour les autres.
 
Cet été j'ai entrepris un régime avec peu de féculent et de matiere grasse.Essaye de manger de plus petite quantité et presque plus d'alcool.
 
Depuis plus d' 1 mois je n'ai eu aucune douleurs  et pas de diahrée sauf une fois et c'était du au stress car j'avais un rdv a l'hopital avec un chirurgien.
 
Avez un pb de surpoids ? Moi oui c'est comme si mes intestins n'arrivai plus a suivre la cadence et lâché tout .
 

n°32083522
kley
Miaou !
Posté le 23-10-2012 à 19:41:50  profilanswer
 

Puisque c'est dans le sujet, je poste ici aussi :  
 
Pour la colopathie, je conseille de lire "Du gaz dans les neurones" de Taty, c'est super instructif.
http://www.taty.be/dugaz/pres.htm
C'est écrit par une ex-colopathe qui a eu la totale : cancer du colon et RCH... et elle a réussi à s'en sortir.

n°32098505
crepator4
Deus ex machina
Posté le 24-10-2012 à 21:41:44  profilanswer
 

je confirme les perturbations limite autistique ,je mets 3 x plus de temps sur certains travaux ,ce qui me fout les boules a un point :D
Je m'en étais rendu compte quand j'étais étudiant ,j'avançais plus ,quasi du jour au lendemain


---------------
...survivre à ses Medecins...
n°32098610
crepator4
Deus ex machina
Posté le 24-10-2012 à 21:50:06  profilanswer
 

a propos de Taty ,elle preconise le k-philus en tant que yaourt probiotique ,et ça semble vraiment de la bonne bete ...rien a voir avec les daubes habituelles qui sont sous dosé .
J'en ai trouvé aujourd'hui dans la petite bio cop de ma petite villle ... par contre 3,50€ les 2 yahourt de 125gr ouch ...  
http://www.climont.fr/index.php?pa [...] #/Produits
 
Il est recommandé 2 à 3 yaourts/jour pendant 10 jour puis 2/jours pour les 20 suivants je crois ,c'est vraiment une putain de maladie pour les riches ^^

Message cité 1 fois
Message édité par crepator4 le 24-10-2012 à 21:51:20

---------------
...survivre à ses Medecins...
n°32098663
kley
Miaou !
Posté le 24-10-2012 à 21:53:41  profilanswer
 

crepator4 a écrit :

a propos de Taty ,elle preconise le k-philus en tant que yaourt probiotique ,et ça semble vraiment de la bonne bete ...rien a voir avec les daubes habituelles qui sont sous dosé .
J'en ai trouvé aujourd'hui dans la petite bio cop de ma petite villle ... par contre 3,50€ les 2 yahourt de 125gr ouch ...  
 
Il est recommandé 2 à 3 yaourts/jour pendant 10 jour puis 2/jours pour les 20 suivants je crois ,c'est vraiment une putain de maladie pour les riches ^^


Non mais là, c'est très simple : tu fais ton yaourt toi-même, tu prends le K-philus comme ferment de base, et voilà, t'as ton k-philus maison à volonté pour juste les 3,50€ de départ et 1 € de lait bio à chaque fournée :o

n°32098728
crepator4
Deus ex machina
Posté le 24-10-2012 à 21:58:12  profilanswer
 

Certes :o , mais y'a un piege le ferment du k-philus ,il faut pas le faire au dela de 37° apparemment ,c'est son secret... va falloir bidouiller
 
ha bein c'est la ,elle est bien cette taty
http://www.island.be/cuisine/lait/kphiluskieffer.htm


Message édité par crepator4 le 24-10-2012 à 22:00:44

---------------
...survivre à ses Medecins...
n°32099218
crepator4
Deus ex machina
Posté le 24-10-2012 à 22:34:29  profilanswer
 

Ouais ,pas grands chose en Yaourtieres à température réglable ,certaine descendent a 33° pour la fonction fromagere ... c'est vraiment dommage  
 
Dans l'absolu c'est pas dur de bidouiller ça avec un thermostat d'appartement , mais faut etre prudent
 
Mais pour une source a l'année ,ça vaudra le coup c'est clair


Message édité par crepator4 le 24-10-2012 à 22:35:32

---------------
...survivre à ses Medecins...
n°32099673
crepator4
Deus ex machina
Posté le 24-10-2012 à 23:04:31  profilanswer
 

L'histoire du K-philus ,c'est sympa :)
http://www.terre-vivante.be/adminz [...] %20AKF.pdf


---------------
...survivre à ses Medecins...
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Santé

  Colopathie,bide en vrac...

 

Sujets relatifs
questions en vrac, venez en posez ou y répondre!J'ai le coeur qui bat au niveau du bide !
Sur la 2 on parle de mal au bide(ami colopathe bonjour :D) ( terminé)[ gras du bide ;-) ]Perdre son bide ?
le meilleur moyen pour perdre son bide ?Schwarzy prend du bide
Status entre stagiaire & cdd (bide phenomenal inside ....) 
Plus de sujets relatifs à : Colopathie,bide en vrac...



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR