Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2104 connectés 

 


 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  197  198  199  200  201  202
Auteur Sujet :

acouphènes ... apres un concert ... medecins ... come on !!!

n°48970240
Foncky
Posté le 11-03-2017 à 09:49:51  profilanswer
 

Reprise du message précédent :
J'aime bien enfoncer des portes ouvertes en ce moment  :o


---------------
"It is hard to get lost when you don't know where you are going", J. Jarmusch.
mood
Publicité
Posté le 11-03-2017 à 09:49:51  profilanswer
 

n°49013234
Ivich
Posté le 15-03-2017 à 14:45:06  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Je suis revenante sur ce forum malheureusement.
Je ferais vite. Toujours est-il que j'ai eu mon premier trauma en juin 2012. Explosion d'une hyperacousie douloureuse 3 semaines après. J'avais peu d'acouphènes. J'ai fait une trt pendant 8 mois puis j'ai laissé faire le temps et tout est rentré dans l'ordre. J'ai fondé une famille et tout ça était derrière moi. Vraiment. Manque de chance, dans un contexte difficile de stress ( reprise de mon travail, obligations familiales, fatigue) j'ai subi un second traumatisme en janvier sur mon lieu de travail ( personne qui parlait dans un mégaphone dans une grande salle raisonnante) je n'avais pas mes bouchons et comme une conne je suis restée trop longtemps avant de me décider à partir. Un petit maux de tête et je suis passé à autre chose ( c'était le matin) Le soir même, une fois posée dans mon canapé, j'entends comme un léger bruit de fond. Je flippe un peu mais me raisonne en me disant que c'est la fatigue ( il m'arrive d'avoir des ac de temps en temps). Le lendemain, plus de bruit de fond, pas d'oreille bouchée mais un ac assez sec revient toutes les 30 s- 1 min dans mon oreille gauche. Déni total pendant 3 semaines, surtout que les symptômes pouvaient être fluctuants et parfois inexistants. Mais surtout agacée par un ac bizarre qui reagit à certaines fréquences tels des bruits de frottement ou quand je bouge la tête. Je me décide à consulter : mauvais diagnostic d'otite séreuse qui me rassure faussement, j'ai l'impression que les symptômes ont presque disparu. Finalement je vais voir un autre ORL qui ne nie pas le trauma bien qu'il constate un très bon audiogramme ; solupred pendant 6 jours, si longtemps après la bonne blague. Je ne dors pas depuis plusieurs nuits et constate une explosion des symptômes : ac au diapason, douleur oreille-dent-cou, sensibilité à certaines fréquences aiguës ( le bruit des couverts ne me gène pas mais les couinements de porte, bruits de frein insistant si) j'arrive encore à supporter les cris de mes enfants bien que parfois ça raisonne un peu. Bref , Bad Trip, de très mauvais souvenirs resurgissent, une culpabilité de m'être laissée avoir aussi bêtement et surtout peur pour l'avenir. J'ai lu qq part que le stress pouvait augmenter la production de glutamate. Serait- ce pour cette raison que mes symptômes explosent maintenant? Je suis assez larguée que vous dans tout ca et désolée de vous présenter un cas de rechute. Pour l'instant ce sont les acs qui me pourrissent la vie, une vraie cacophonie instable. J'espère qu'ils vont baisser d'intensité. Et je suis terrorisée à l'idée de retomber dans l'hyperacousie. J'essaie de suivre la recherche sur le sujet. D'ailleurs qq'un a des nouvelles du prometteur AM 101? Je retourne à Falguière cette semaine, je saurai au moins si j'ai perdu dans les très hautes fréquences, ce qui expliquerait les nouveaux AC. À noter que je n'entends plus le 14000 hz ou à volume max alors que des proches de mon âge l'entendent sans problème. Voilà

n°49015390
Foncky
Posté le 15-03-2017 à 17:33:41  profilanswer
 

L'AM-101 c'est mort, il a prouvé son inefficacité. Auris se rattrape aux branches en élargissant les critères d'évaluation pour la fin des essais, mais oublie cette piste, qui de toute façon ne rentrerait pas ton calendrier.
 
Repos auditif, sommeil, équilibre (bouffe, sport), relaxation dès que le stress monte. Courage.


---------------
"It is hard to get lost when you don't know where you are going", J. Jarmusch.
n°49015914
Yog Sothot​h
Conchie les religions
Posté le 15-03-2017 à 18:27:49  profilanswer
 

Foncky a écrit :

Eh oui, longue histoire... Je peux vous en raconter une bonne sur France Ac. ! Quelqu'un de ma famille a publié un truc sur Facebook pour expliquer un peu ce que c'est que l'hyper. En mp, FA l'a contacté, pour lui dire d'adhérer, qu'ils avaient les solutions, et surtout que le message diffusé était dangereux et trop "réaliste" pour ne pas faire peur.
 
Bref le ton est monté quand la personne a refusé d'adhérer...
 
J'hésite régulièrement à lancer un site/blog totalement neutre et protégé de ces lobbys, avec une partie dédiée à des interviews factuelles de chercheurs qui n'ont pas d'idéologie mais cherchent à résoudre le problème.


 
Ca existe un peu des assoces pour ça. L'ATA et la TRI. L'ATA est une assoce de patients à laquelle je verse annuellement de petites sommes. Ils ne disent pas que des choses sérieuses mais interviewent de vrais chercheurs. Ils sont très TRT mais pas seulement, ils financent de la vraie recherche.
 
La TRI est une fondation privée  fondée par un acouphénique relativement fortuné. Ils financent de la vraie recherche de pointe. Leurs infos sont surtout pour les pros.
 
C'est un petit domaine de recherche qui repose fort sur une poignée de têtes pensantes. Son bus factor est assez dangereux. Mais ça avance.  :)  
 
Je peux te faire un petit topo de ce qui s'est découvert ces dernières années mais j'ai un peu peur d'être perdu dans la masse.
 

n°49016856
Ivich
Posté le 15-03-2017 à 20:02:28  profilanswer
 

l'Institut pasteur et l'équipe de CHristine Petit travaillent aussi sur les questions de surdité et notamment celle liée au bruit. Ils ont notamment découvert que certaines sensibilités au bruit étaient la resultante d'une carence en une protéine spécifique qui empêche partiellement le stress oxydatif. Résultats ce sont des individus touchés par la presbyacousie avant 40 ans, et qui ne peuvent être appareillé car le son amplifié détruirait leurs cellules restantes. Ça remet en cause pas mal de certitudes.

n°49021824
Foncky
Posté le 16-03-2017 à 09:17:26  profilanswer
 

Justement, comme je perds vite de l'audition, y'a peut-être un truc comme ça et je ne me vois absolument pas porter d'aides auditives, surtout avec l'hyper.
 
@yog : je connais l'ATA, mais l'utilisation de leurs ressources a l'air assez obscure. Ce qu'ils reversent à la recherche c'est vraiment pas grand chose alors que c'est quand même potentiellement l'asso la plus puissante du monde.
 
Je vais regarder TRI.
 
Je veux bien ton topo.


---------------
"It is hard to get lost when you don't know where you are going", J. Jarmusch.
n°49022069
Ivich
Posté le 16-03-2017 à 09:38:12  profilanswer
 

je m'inquiète, j'ai l'impression que l'hyper revient petit à petit... J'ai une pression énorme derrière le nez, les yeux et une douleur qui s'étend au cou, comme si l'oreille interne gonflait. Bizarrement j'ai l'impression que ça empire depuis ma prise de cortisone. Peut être à cause du manque de sommeil et le stress? Pff, quelle galère, c'est comme si mes oreilles essayaient de retrouver un équilibre, un nouvel étalonnage après la perte auditive...

n°49029632
Yog Sothot​h
Conchie les religions
Posté le 16-03-2017 à 19:09:40  profilanswer
 

Foncky a écrit :


 
@yog : je connais l'ATA, mais l'utilisation de leurs ressources a l'air assez obscure. Ce qu'ils reversent à la recherche c'est vraiment pas grand chose alors que c'est quand même potentiellement l'asso la plus puissante du monde.
 
Je vais regarder TRI.
 
Je veux bien ton topo.


 
Pour l'ATA, la recherche n'est pas leur seul but. Le lobbying est important. Sans doute ce qu'il y a de plus important car seuls les pouvoirs publics ont les poches assez remplies pour financer la recherche à un niveau nécessaire. Ils informent les nouveaux aussi.
 
Pour le bref topo: On sait déjà grâce à des imageries médicales que les acs touchent pas mal de zones du cerveau. Ces zones travaillent en réseau et calmer l'une par chirurgie n'empêche pas les autres d'entretenir le phénomène. Avec une interaction cortex-thalamus typique d'autres maladies comme les dépressions ou le parkinson.
 
Le son lui-même se situe bien dans le cortex auditif: exactement la où les "vrais" sons sont ressentis. On peut d'ailleurs par imagerie dire quelle est la fréquence de ton acouphène. juste en regardant ton cerveau par IRM fonctionnelle et en jouant des sons pour faire coïncider les taches qui s'allument sur l'IRM.
 
Si quand on joue un son à 7900 hz,  8000 hz, 8100 hz et que quand on arrive à 8200 hz la zone qui s'allume est la zone qui était déjà allumée sans que l'on passe de son c'est qu'on a localisé ton acouphène.  
 
Dans de très rares cas, envoyer un signal qui brouille cette zone du cortex auditif en implantant une électrode a suffi à éliminer l'acouphène. Mais la méthode est chère, lourde et hasardeuse. Que quelques dizaines de chirurgies de ce type dans le monde et la moitié des échecs.
 
Les auto-estimations avec échelle de un à 10 par les patients sont à peu près correctes. On a vérifié l'activité cérébrale des zones du cerveau qui "ressentaient" le son où la souffrance et ceux qui reportaient un son où une souffrance plus élevés avaient bien une activité cérébrale plus intense dans les aires du cerveau concernées. En gros, les patients ne simulent pas.
 
Chez les patients qui souffrent de leur acouphènes, l'intensité sonore a de l'importance. Ceux qui souffrent souffrent plus si leur acouphène est plus bruyant. Chez ceux qui ne souffrent que peu de leur acouphène, l'intensité sonore n'a que peu d'importance. elle n'est pas moins forte, elle perd juste de son importance. Vérifié par imagerie là aussi.
 
Et il est courant de passer de la catégorie "souffre fort" à "souffre peu ou pas". Par contre l'intensité sonore change rarement. C'est mon cas. Mon acs est toujours aussi bruyant qu'avant mais il ne me gène presque plus.
 
Il y a de plus en plus de recherche de plus en plus précise au sujet de ces réseaux d'aires du cerveau qui créent l'acouphène et pourquoi ils se déclenchent. On précise de plus en plus les sous-types d'acouphènes du point de vue de la recherche sur le cerveau.
 
Mais des traitements cliniques disponibles là maintenant y'a pas grand chose.
 
Ah, oui, lors des opération où l'on implantait des électrodes sur le cortex auditif pour le calmer, si il y avait une hyperacousie en plus de l'acouphène l'hyperacousie était souvent soulagée aussi. On a aucune idée du pourquoi. On en sait bien moins sur l'hyper que les acs.
 
Il y a quelques chercheurs qui font avancer le bidule mais le plus simple si tu as envie de lire des petits résumés sur pubmed est de rechercher le nom "Dirk De Ridder". Si tu es curieux.
 
Il y a quelques expériences de neuromodulation, des stimulation électriques avec des résultats pas très solides ni très durables. On est encore dans l'expérimental mais je connais l'adresse de la clinique privée (pas super chère) belge qui fait ça.


Message édité par Yog Sothoth le 16-03-2017 à 19:13:07
n°49032524
spacex
Space commando is in da place
Posté le 16-03-2017 à 23:07:34  profilanswer
 

Ivich a écrit :

je m'inquiète, j'ai l'impression que l'hyper revient petit à petit... J'ai une pression énorme derrière le nez, les yeux et une douleur qui s'étend au cou, comme si l'oreille interne gonflait. Bizarrement j'ai l'impression que ça empire depuis ma prise de cortisone. Peut être à cause du manque de sommeil et le stress? Pff, quelle galère, c'est comme si mes oreilles essayaient de retrouver un équilibre, un nouvel étalonnage après la perte auditive...


 
C'est la cortisone ça. Ca dérègle tout la cortisone de toute manière mais c'est temporaire.

n°49033232
pota
Posté le 17-03-2017 à 03:42:56  profilanswer
 

Foncky a écrit :

L'AM-101 c'est mort, il a prouvé son inefficacité. Auris se rattrape aux branches en élargissant les critères d'évaluation pour la fin des essais, mais oublie cette piste, qui de toute façon ne rentrerait pas ton calendrier.
 
Repos auditif, sommeil, équilibre (bouffe, sport), relaxation dès que le stress monte. Courage.


Essayons de contrebalancer ça avec une nouvelle positive.
Article de Février 2017, donc récent.
https://www.sciencedaily.com/releas [...] 120810.htm

Citation :

Because this treatment involves a simple drug exposure, the researchers believe it could be easy to administer it to human patients. They envision that the drugs could be injected into the middle ear, from which they would diffuse across a membrane into the inner ear. This type of injection is commonly performed to treat ear infections.


Citation :

Some of the researchers have started a company called Frequency Therapeutics, which has licensed the MIT/BWH technology and plans to begin testing it in human patients within 18 months.


 
Site de la start up en question: http://www.frequencytx.com/
Explication de leur méthode: http://www.frequencytx.com/our-app [...] beyond.php

Citation :

Our breakthrough therapy uses a proprietary combination of small-molecule drugs to cause inner ear progenitor cells to multiply and create new hair cells. Because we are utilizing small molecules, our therapy can be easily administered by direct injection into the middle ear where it crosses the round window membrane to enter the cochlea, a common delivery method for other inner ear medicines. Unlike hearing aids or cochlear implants, our therapy should restore natural hearing function. And unlike cochlear implants, our therapy does not require an invasive surgery.

mood
Publicité
Posté le 17-03-2017 à 03:42:56  profilanswer
 

n°49033235
pota
Posté le 17-03-2017 à 03:52:10  profilanswer
 

Ivich a écrit :

je m'inquiète, j'ai l'impression que l'hyper revient petit à petit... J'ai une pression énorme derrière le nez, les yeux et une douleur qui s'étend au cou, comme si l'oreille interne gonflait. Bizarrement j'ai l'impression que ça empire depuis ma prise de cortisone. Peut être à cause du manque de sommeil et le stress? Pff, quelle galère, c'est comme si mes oreilles essayaient de retrouver un équilibre, un nouvel étalonnage après la perte auditive...


Pour ce que ça vaut, je pratique la méditation pleine conscience depuis mi décembre et mon niveau de détresse émotionel a fortement diminué.

 

Il est certain que le stress qui s'ajoute est nocif quelque soit le traumatisme que tu as subis.


Message édité par pota le 17-03-2017 à 03:55:12
n°49034344
Foncky
Posté le 17-03-2017 à 09:40:44  profilanswer
 

@yog : intéressant merci.
Concernant la rTMS, quelqu'un m'a parlé d'une clinique en France qui a l'air assez en pointe... Mais ça semble vraiment aléatoire et l'efficacité n'est pas prouvée pour les acs.
 

pota a écrit :

Essayons de contrebalancer ça avec une nouvelle positive.
Article de Février 2017, donc récent.
https://www.sciencedaily.com/releas [...] 120810.htm


Ouaip. Frequency, Decibel, Audion, Genvec, je commence à connaître tout ça par coeur, d'où l'idée d'aller plus loin via un blog et de centraliser les infos et d'expliquer. C'est très prometteur (Audion commence même un essai clinique cette année), mais ne rêvons pas, c'est encore loin pour l'application clinique et ça concerne les surdités sévères ou profondes dans un premier temps.
 
Ivich a besoin d'être soulagée maintenant, d'où sa question sur l'AM101 car pour le coup, c'est très concret et c'est le présent. Mais pour le moment les solutions sont ailleurs.


Message édité par Foncky le 17-03-2017 à 09:44:34

---------------
"It is hard to get lost when you don't know where you are going", J. Jarmusch.
n°49037913
Ivich
Posté le 17-03-2017 à 13:51:15  profilanswer
 

Bon, je reviens de chez Falguière. J'ai fait des tests auditifs plus poussés, notamment sur les très hautes fréquences. Et la surprise : entre 10000 et 12000 hz je suis passé de -10 dB à -30 dB en seulement 5 ans. Ça expliquerait en partie certains ac ultra aigu et fugaces, ainsi que ma sensibilité à certaines fréquences. Mais l'orl me dit de ne pas focaliser sur ça, qu'il y a aussi un hydrops du au stress car j'ai tendance à tanguer et résurgence d'un ac grave-medium

n°49037943
Ivich
Posté le 17-03-2017 à 13:54:03  profilanswer
 

Question naïve sans doute : on peut espérer récupérer encore quelques décibels même après deux mois après trauma?

n°49038756
Foncky
Posté le 17-03-2017 à 15:01:01  profilanswer
 

Oui, ça explique peut-être, mais tout le monde perd ses très hautes fréquences avec l'âge, et parfois assez vite. -10 à -30 en 5 ans, sachant les imprécisions des audiogrammes, les variations selon ton humeur/concentration/état de forme/fatigue/état du matériel, etc, ça ne mérite vraiment pas de se torturer.
 
Sur un audiogramme classique (l'audition qui sert tous les jours, jusqu'à 8000Hz), on considère que jusqu'à -20dB, l'audition est normale.  
 
Donc vraiment rien de choquant même si ça peut expliquer les acs ("hidden hearing loss" ).
 
Sinon, oui à mon avis jusqu'à 2-3 mois, on récupère encore, je l'ai senti l'an dernier.
 
Ne te prends pas trop la tête avec les décibels, moi ça m'a foutu la tête dans le sac pour rien.


---------------
"It is hard to get lost when you don't know where you are going", J. Jarmusch.
n°49048009
Ivich
Posté le 18-03-2017 à 14:50:11  profilanswer
 
n°49048315
Foncky
Posté le 18-03-2017 à 15:36:41  profilanswer
 

Très intéressant, ça expliquerait pas mal de choses chez moi.


---------------
"It is hard to get lost when you don't know where you are going", J. Jarmusch.
n°49049324
Ivich
Posté le 18-03-2017 à 17:36:05  profilanswer
 
n°49049999
Foncky
Posté le 18-03-2017 à 18:42:22  profilanswer
 

Oui ça c'est vraiment la découverte qui va remettre en cause pas mal de certitudes chez les ORL du coin  :jap:


---------------
"It is hard to get lost when you don't know where you are going", J. Jarmusch.
n°49050356
Ivich
Posté le 18-03-2017 à 19:31:52  profilanswer
 

oui enfin le temps que ça leur arrive aux oreilles... ;-)
 
"Un médicament permettant aux fibres nerveuses de se reconstituer aiderait à résoudre ce problème de santé publique." le rêve....

n°49051146
spacex
Space commando is in da place
Posté le 18-03-2017 à 21:12:59  profilanswer
 

Dans l'article l'étude explique que c'est à cause d'un gêne. Donc ça devrait être héréditaire à minima ? Personne dans ma famille n'a de soucis aux oreilles à part moi.
Et vous ?  
 
Bon ça reste une piste intéressante pour les recherches. Ca avance tellement doucement par contre ...

n°49051888
Foncky
Posté le 18-03-2017 à 22:10:01  profilanswer
 

Ben moi je commence à rassembler des indices troublants sur l'hérédité/génétique de ma fragilité...
 
- ma grand-mère (côté paternel) en a, avec une surdité (bon, personne âgée, jusque là rien de très étonnant, même si les plus de 70 ans sont loin d'avoir tous des soucis auditifs)
- mon père a une grosse presbyacousie alors qu'il n'a jamais rien fait de particulièrement bruyant, jamais de musique, juste du bricolage de temps en temps
- et ma soeur vient de m'annoncer qu'elle avait chopé un ac permanent suite à une irritation de la gorge, ça ne semble pas partir après quelques semaines
 
Ca fait quand même beaucoup pour cette lignée familiale du coup, même si on ne peut encore exclure une coïncidence.
 
Par contre un défaut génétique ne découle pas forcément d'une hérédité je pense.

Message cité 1 fois
Message édité par Foncky le 18-03-2017 à 22:11:20

---------------
"It is hard to get lost when you don't know where you are going", J. Jarmusch.
n°49052622
spacex
Space commando is in da place
Posté le 18-03-2017 à 23:13:28  profilanswer
 

Foncky a écrit :


Par contre un défaut génétique ne découle pas forcément d'une hérédité je pense.


 
Oui c'est vrai

n°49053579
Ivich
Posté le 19-03-2017 à 08:12:32  profilanswer
 

Mes deux frangins ont des acouphènes...

n°49080813
Ivich
Posté le 21-03-2017 à 11:40:40  profilanswer
 

http://ssilvent.ovhsitebuilder.com/
 
encore de l'espoir...

n°49081441
Krafteur
Posté le 21-03-2017 à 12:28:11  profilanswer
 

.


Message édité par Krafteur le 21-03-2017 à 12:30:25
n°49081488
Krafteur
Posté le 21-03-2017 à 12:31:22  profilanswer
 

Salut a tous ! Je me présente, j’ai 25 ans et je suis originaire de paris !
Cela fait quelques temps que je lis les pages de ce topic sans forcément participer ^^, mais j'avais vraiment envie de vider mon sac et discuter avec des gens qui connaissent ce que je traverse.
D'autant plus que ce topic semble être le seul endroit non-anxiogène sur ce sujet pour moi sur le net.

 

Bref j'arrête de tourner autours du pot, voici mon problème qui tourne hélas à l'obsession :

 

Pour faire simple il y un peu plus d'un mois (le 3 février) j’ai assisté au concert du groupe Green Day (Groupe avec qui j’ai partagé toute mon adolescence dans la sono :D)
Mais comme vous vous en doutez forcément, tout ce ne s’est pas passé comme prévu… en effet, le concert se termine, je suis content le concert était vraiment cool.... du moins c’est ce que je croyais.

 

En sortant de la salle de concert je réalise que mes oreilles entendent beaucoup moins bien (avec un petit sifflement mais rien de méchant).
Je me dis que cela va forcement finir par passer, que ce n’est simplement que le contre coup du concert.. de ce fait je rentre chez moi sans trop me soucier de ce problème. Il est tard je m’endors très vite.

 

Le lendemain matin au reveil c’est là que les choses se gâtent pour moi. Je réalise que j’entend toujours aussi mal, les bruits du quotidien semblent tous avoir baissé de volume. De plus le bruit de la douche, chasse d’eau et j’en passe me paraissent horrible (non douloureux mais déformés , voir métallique !).
Je commence a comprendre que ce n’est pas normal du tout et que ce concert m’a fait plus de mal que de bien au final !
Donc réaction immédiate : Direction aux urgences.

 

Après une longue attente dans la panique et l’incompréhension je suis reçu par l’ORL.
Ce dernier ausculte mes tympans.. RAS.
Il me fait donc passer un audiogramme et constate effectivement réelle une perte.

 

C’est a ce moment que le diagnostic tombe “vous avez un traumatisme sonore aigu monsieur”.
Elle me prescrit des corticoïdes a forte dose en me disant que j’ai bien fait de venir dans les 15h qui ont suivis le trauma. Elle me fixe un rdv 4jours plus tard pour un controle.
Je rentre chez moi, je commence le traitement. Je suis optimiste.

 

Durant l’attente des 4 jours pour mon controle, j’essaye de préserver au maximum mes oreilles. (Pas de casque, pas de sorties bruyantes) bref je fais attention.

 

Avant même la consultation je sens déjà un mieux. Mes accouphènes sont très largement supportables. Les bruits tels que la douche etc etc ne m’aggressent plus (ma perception des bruits semble être redevenue normale).
Et l’audition semble revenir !

 

Ce qui me mène a ce rendez vous avec l’orl pour le controle post-traitement.
Résultat, mon audition est revenue a son stade initial (ouf !)
L’orl me dit que c’est très bon signe et qu’avec un mois de repos auditif et 8j de corticoïde je pourrais reprendre ma vie comme si rien n’était.

 

Mais ce rendez vous était plutot expéditif et je n’ai pas pu lui poser toutes les questions que j’avais et dieu sait que j’en ai.. surtout suite a une frayeur pareil.
C’est pour cela que je me tourne vers cette communauté ou j’espère avoir quelques réponses

 

Ayant subis un traumatisme sonore, je ne sais pas si je peux continuer malgré a faire comme si rien n’était après le temps de repos indiqué par le doc?
 
A savoir qu’aujourd’hui je ne souffre pas spécialement de mes accouphènes, ils sont très faibles alors loin de moi l’idée de m’en plaindre.
Et en ce qui concerne ma sensibilité aux bruits je n’ai plus l’impression d’en souffrir (je peux faire les courses, écouter des bruits soit disant stridants comme le papier qui se froisse, le vacarme de la ville sans spécialement de soucis… bien que j’y prête un peu plus attention, probablement la peur suite au trauma ?)
 
Ce que je voudrais a tout prix éviter cela serait d’aggraver mes acs ou me provoquer une hyper.
Et ayant déjà subis un trauma je balise un peu en me demandant si je ne suis pas devenu plus fragiles des oreilles que la moyenne…
 
Par exemple etant cinéphile je redoute un peu le retour au ciné suite a ce trauma.. bien que comme je dis les bruits de la vie de tout les jours ne me font rien apparement.
 
En vrai, je trouve que je m’en suis bien remis puisque je n’ai pas de “symptomes” me pourissant le quotidien si ce n’est une sensation d’oreille bouchée (ou pression si vous préférez) et des "léger craquements d'oreilles" quand j'avale ou lève un peu trop la voix.
 
BIEN QUE MERCREDI DERNIER, mon détecteur fumé s'est déclenché (85db il me semble) étant seul à la maison j'ai forcément du m'exposer pour l'arrêter (avec des macks -32db)
Cela n'a pas duré bien longtemps mais assez pour me faire peur d'une éventuelle rechute/aggravation (bien que mes acs 1 semaine après ne semblent pas avoir augmentés, ni ma sensibilité si ce n'est un ptit chouilla mais ça reste minime et non douloureux.) J'étais super tenté par la boîte de cortisone pensant que j'avais refais un Trauma/choc sonore mais je me suis finalement raisonné et j'ai refusé d'en prendre (J'espère ne pas avoir fait d'erreur pour le coup mais ce qui est fait est fait !).
 
Bref même si mes symptomes ne sont pas spécialement handicapant dans le sens ou je supporte bien mes acs (très léger bruit semblable à la télé quand elle est en mode *neige*), Oreilles bouchées (du moins sensation de pression) et à la rigueur "une légère" sensibilité pas spécialement génante ou douloureuse. Je demeure dans l'incompréhension de ce qui m'arrive, je suis dans la crainte d'une aggravation, je me pose pas mal de questions du genre "ce couvert en métal qui vient de tomber par terre ne va pas me flanquer un sale contre coup dans les jours à venir ?" Et tout le tralala...
 
Niveau protection je ne sais pas trop quoi faire j'avoue...Je me protège quand je vais dans des centres commerciaux (et tout ce genre d'endroits) dans le doute.  
Quand on me propose des soirées je balise un peu et j'avoue que je refuse dans la peur d'une probable aggravation.
Mais je fais mon possible pour ne pas rester reclus et mes oreilles dicter à 100% mon quotidien (même si ce dernier à forcément pris un nouveau tournant ^^)
 
Fin bref ça fait du bien d'en parler, beaucoup de radotage et de questions j'en suis navré =)
 
Du coup désolé pour ce long message.. qui a surtout pour but de prendre connaissance
De ce que je risque (eventuelle aggravation ? Recidive de trauma sonore ?) avec la vie de tout les jours…
Car il est clair que je ne compte plus m’exposer dans des endroits tels que des concerts, l'écoute au casque est maintenant BANNI ! (d'ailleurs mon casque au lieu de me détruire les oreilles me sert à me protéger du bruit maintenant dans les situations de léger brouhaha, haha ^^)
 
Merci a vous d’avoir pris le temps de me lire. Et merci a tous ceux qui font vivre cette communauté, c’est important de pouvoir échangés avec d’autres sur nos problèmes !
 
Kraft.
 
(désolé malgré mes efforts pour éditer mon message, impossible de le faire tenir sur un seul post  :cry: )


Message édité par Krafteur le 21-03-2017 à 12:34:14
n°49081508
Krafteur
Posté le 21-03-2017 à 12:33:37  profilanswer
 

(Edit : je ne trouve pas comment effacer et m'étant FAIL... bref je suis pas doué en plus de mes soucis :p)


Message édité par Krafteur le 21-03-2017 à 12:35:25
n°49082614
Ivich
Posté le 21-03-2017 à 14:07:05  profilanswer
 

Bonjour krafteur,
 
Déjà tu as eu l'excellent réflexe de consulter dès le lendemain du concert et le traitement semble avoir grandement limité la casse.  
Effectivement dorénavant il faut rester prudent sans tomber dans la psychose non plus. Déjà il ne faut pas confondre un trauma et une simple "châtaigne". Non, un couvert qui casse ou un coup de klaxon dans la rue ne va pas empirer ton cas. Oui tu dois rester prudent car tes oreilles ont été fragilisées À VIE. Pour l'instant tu fais attention car c'est tout frais et que tu as encore des symptômes. Mais au fil des mois, la pression et la sensibilité vont disparaître, l'ac se fera oublier, ce qui te donnera l'impression que tout est redevenu comme avant trauma. Ce qui est génial mais peut inciter au relâchement, j'en ai fait l'amère expérience il y a deux mois. Garde toujours tes bouchons avec toi et si un bruit te gêne, protège toi ou tire toi, même si ton entourage trouve que c'est supportable. Toujours écouter son ressenti, c'est très important. L'idéal sont les bouchons moulés avec filtres, pour le ciné c'est vraiment bien. Je te conseille quand même d'attendre la fin de tes symptômes pour y retourner. Voilà sinon repose toi, prends du magnésium et mange sainement. Ne te prive pas de voir tes potes tant que c'est pas dans un marasme sonore!

n°49097737
Krafteur
Posté le 22-03-2017 à 16:36:20  profilanswer
 

Salut Ivich et merci de ta réponse ! =)

 

Haha oui je fais tout pour ne pas tomber dans la psychose, il n'y a vraiment que le coup du détecteur de fumé qui a vraiment provoqué un gros gros coup de flippe chez moi, avant ça j'étais presque sur de m'être remis du traumatisme que j'ai eu lors du concert (tout en gardant à l'esprit que je suis forcément fragilisé à vie comme tu le dis ^^),
J'étais persuadé d'avoir subis un nouveau trauma (alors que j'étais protégé + expo relativement rapide, qq minutes tout au plus ! Mais comme c'est un détecteur de fumé et donc un son bien strident.. c'était panique a bord :p) mais j'ai su me raisonner vue que mes symptomes après le détecteur n'avait rien à avoir avec les lésions subis lors du concert le mois dernier. (légère hausse de mes symptomes types oreilles bouchées, acs un peu plus fort sans que ce soit déconnant non plus..etc.) mais j'ai su résister à l'appel de l'automédication via les corticoïdes pour ne pas tomber dans une spirale infernale, surtout que ça semble être un traitement assez lourd pour l'organisme..
Puis des châtaignes comme tu dis je risque d'en voir un sacré défilé tout au long de ma vie, donc je préfère prendre les bons reflex dès le début, du moins c'est ce que je me dis  ;) .

 

Du coup je fais en sorte de passer outre mes sifflements, oreilles bouchées sans faire le fou non plus (j'évite les situations à risque et je me protège dès que j'en ressens le besoin).

 

J'espère que les symptomes vont se résorber comme tu le dis, comme quoi qu'il en soit j'apprend à vivre avec, et je ferais en sorte de ne pas oublier cette fragilité afin de ne pas aggraver mon cas. Et comme tu dis pour ce faire je veillerais à toujours avoir des bouchons sur moi afin d'être paré à toutes éventualités que je n'aurais pas prévu ! Je compte me faire des pianissimos -25db ^^

 

J'espère que la mauvaise expérience que tu as eu il y a deux mois ne te pourris pas énormement ton quotidien et que cela va vite se résorber comme tu avais réussi pour la première fois d'après ce que tu me dis =)


Message édité par Krafteur le 22-03-2017 à 16:37:46
n°49100437
Ivich
Posté le 22-03-2017 à 20:04:29  profilanswer
 

Malheureusement je me suis vraiment pris un nouveau trauma, j'ai perdu sur les ultra hautes fréquences (10000 à 12000 hz), ce qui correspond à mes nouveaux ac, assez envahissants je dois dire. Ajouter à cela une sensation d'oreilles "bloquées", qui j'espère s'estompera avec le temps.
J'ai réussi à calmer mes douleurs (nerf trijumeau) grâce à l'acupuncture, je conseille. J'y retourne pour une nouvelle séance demain.

n°49103362
spacex
Space commando is in da place
Posté le 22-03-2017 à 23:34:44  profilanswer
 

Waouh tu as eu le bon reflexe Krafteur d'aller aux urgences. Sans ça c'était ac à vie certainement ... ou pas, personne ne pourra jamais savoir. Des gens récupèrent après un trauma et d'autre jamais alors qu'ils ont eu le traitement par cortisone. L'injustice face à la maladie, mais c'est comme ça.
Tant mieux pour toi alors. Ne tombe pas dans la psychose non plus maintenant.

n°49107414
Krafteur
Posté le 23-03-2017 à 13:04:46  profilanswer
 

@Ivich : C'est déjà une bonne chose si tu as pu calmer tes douleurs dans un premier temps ! J'imagine que cela va rendre ton quotidien déjà plus simple ce qui va t'aider a faire face a ces nouveaux acouphènes, en espérant qu'ils baisseront de volume afin que tu puisses souffler. Quoi qu'il en soit courage, tu as réussi a t'en remettre par le passé, j'espère vraiment que ce sera de nouveau le cas !
 
@Spacex : Oui mon naturel anxieu de base m'a rendu service pour une fois me décidant de consulter au plus vite :). En ce qui concerne l'acouphène il est encore présent d'ailleurs je note une petite hausse depuis le détecteur de fumée qui s'est faite sur la durée (1sem) ce qui arrive à me faire douter si j'ai bien fait de ne pas prendre des corticoïdes suite à ça mais bon comme d'hab je me raisonne et j'avance. Puis parfois ils rebaissent de volume,puis l'inverse a n'y rien comprendre, dans tout les cas il ne pourrit pas ma vie donc je tâche de ne pas me focaliser dessus et de ne pas psychoter comme tu dis.
Et hélas oui je suis d'accord nous ne sommes pas tous égaux face a la maladie et en ce qui concerne le rétablissement :(

n°49107855
Ivich
Posté le 23-03-2017 à 13:38:19  profilanswer
 

Pour info ils recrutent encore pour l'am101 ( Auris médical), Malheureusement je ne réponds pas aux critères de leur protocole car je n'ai pas eu le traitement d'urgence et mes ac sont bilatéraux.

n°49127890
int0x13
Si ça saigne, ça peut mourrir.
Posté le 25-03-2017 à 00:05:06  profilanswer
 

Bjr ici,
Est ce que une personne ici souffrant d acouphènes, a deja pris de l extazi?

n°49127913
Chromatics
Ta ligne de chance
Posté le 25-03-2017 à 00:09:38  profilanswer
 

oui


---------------
A Twitter Game  - @whattheshot
n°49135564
Foncky
Posté le 26-03-2017 à 09:31:05  profilanswer
 

Très intéressant cet échange  :lol:


---------------
"It is hard to get lost when you don't know where you are going", J. Jarmusch.
n°49135588
Chromatics
Ta ligne de chance
Posté le 26-03-2017 à 09:36:37  profilanswer
 

Ça sent le mec qui se pose la question en soirée avant d'en prendre  et qui se dit "tiens si j'allais demander sur hfr s'il y a des risques "  :whistle:


---------------
A Twitter Game  - @whattheshot
n°49141232
spacex
Space commando is in da place
Posté le 26-03-2017 à 22:43:19  profilanswer
 

Il est toujours vivant au moins ?  [:demoderateur:1]

n°49144842
nubkratos
Posté le 27-03-2017 à 11:59:38  profilanswer
 

t'aurais pu développer un peu plus qu-un "oui" aussi  :o  
 
Je ne pense pas que le MDMA agit sur les acouphènes  :whistle:  
 

n°49146276
Chromatics
Ta ligne de chance
Posté le 27-03-2017 à 14:12:40  profilanswer
 

j'attendais de plus amples informations, j'étais pas sûr de ce qu'il voulait savoir exactement :o

 


Message édité par Chromatics le 27-03-2017 à 14:13:02

---------------
A Twitter Game  - @whattheshot
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  197  198  199  200  201  202

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
mais pourquoi tant de medecins sont incompetents !??M en concert à strasbourg
Concert acoustique??Musique Russe : titre de folklore Russe, concert, rock Russe...
avis aux medecins!!!!!! inflammation de l'intestin gréle[reality diet] Les médecins contre J'ai décidé de maigrir
noir desir en concert sur canalConcert noir désir samedi à 22h10 sur Canal !
[Muzik] Concert Sofa Surfers annulé :(Astuces pour prendre des photos lors d'un concert ?
Plus de sujets relatifs à : acouphènes ... apres un concert ... medecins ... come on !!!



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR