Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2198 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Musique

  Rheinhard Mey/Frederic Mey

 


 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2
Page Précédente
Auteur Sujet :

Rheinhard Mey/Frederic Mey

n°4063048
Grenouille​ Bleue
Batracien Azuré
Posté le 29-10-2004 à 13:30:35  profilanswer
 

Quelques mots sur un grand chanteur allemand/français que personne ne doit connaître malgré la centaine d'albums qu'il a sorti, perdu qu'il est dans les brumes du temps et la frontière prussienne.
 
Ce chanteur populaire allemand, avant d'avoir un succès d'estime en Allemagne, a enregistré plusieurs albums en français, dont des chansons incisives, bourrées de jeux de mots et d'allusions perfides. J'ai retrouvé sur une vieille cassette certaines de ses meilleurs chansons, et je ne résiste pas au plaisir de vous en parler.
 
Seulement voilà - avec le temps, la cassette s'use, et ni la FNAC, ni le Virgin, ni, j'ai honte, le P2P ne m'ont permis de retrouver ces chansons.
 
Si quelqu'un connaît des disquaires spécialisés dans Paris, ou des moyens de se procurer ses albums français, je signe tout de suite.
 
Pour le plaisir, quelques paroles jouissives:
 
 
Annabelle, Annabelle,  
Ma génèse intellectuelle,  
C’est toi, mon prénom possessif,  
Mon imparfait du subversif.  
Annabelle, Annabelle,  
Ma vestale inconventionnelle,  
Mon agressivité latente,  
Ma révolution permanente.  
 
Autrefois, j’avais une voiture à mon nom,  
Me lavais deux fois les dents par jour - avec du savon.  
J’avais deux, trois pantalons et quelques francs de monnaie  
Je rougis quand je pense au chien corrompu que j’étais.  
Avant elle, j’ignorais mes opinions,  
Mais Annabelle a élargi mon horizon.  
Je me délecte, en suivant ses cours magistraux,  
De pouvoir l’écouter sans comprendre un traître mot.
 
Autrefois, lorsque j’étais encore un bourgeois,  
J’écoutais des concerts, j’allais au cinéma.  
Mais Annabelle a mis une fin définitive  
A ces débauches honteuses et à ma vie lascive.  
Aujourd’hui, si nous sortons, c’est seulement  
Pour assister à quelque colloque édifiant,  
Et j’implore Annabelle: «Ecoute ma supplique:  
On va se savourer un débat sociologique!»  
 
Annabelle, Annabelle,  
Ma génèse intellectuelle,  
C’est toi, mon prénom possessif,  
Mon imparfait du subversif.  
Annabelle, Annabelle,  
Ma vestale inconventionnelle,  
Mon agressivité latente,  
Ma révolution permanente.
 
Autrefois, vermine hideuse que j’étais,  
J’appréciais les blagues et j’aimais rigoler.  
Je me fendais la pipe en me tenant la panse  
Au lieu de commencer ma prise de conscience.  
Annabelle démasquant ces motifs primaires,  
A mis fin à ces rires réactionnaires.  
Depuis, je ne ris plus et je plisse mon front,  
Plaignant tous ceux qui rient encore par frustration.  
 
Autrefois, j’aimais dilapider mon temps  
Avec des amis, au café en bavardant,  
A la pétanque, au flipper, aux matches de football.  
Mais Annabelle a su me délivrer du mal.  
Aujourd’hui, le bonheur que je revendique,  
C’est qu’elle vienne écouter mon autocritique  
En m’appelant, pour me prouver sa sympathie:  
«Mon charmant p’tit excès de bourgeoisie pourrie».  
 
Annabelle, Annabelle,  
Ma genèse intellectuelle,  
J’ai trouvé censure à mon pied.  
Tu as su dresser la savate que j’étais.  
Annabelle, Annabelle,  
Ma vestale inconventionnelle,  
Par suite d’émancipation,  
La barbe commence à fleurir sur ton menton!

mood
Publicité
Posté le 29-10-2004 à 13:30:35  profilanswer
 

n°4063511
FordPrefec​t
covfefe
Posté le 29-10-2004 à 14:23:10  profilanswer
 

Grenouille Bleue a écrit :

Quelques mots sur un grand chanteur allemand/français que personne ne doit connaître malgré la centaine d'albums qu'il a sorti, perdu qu'il est dans les brumes du temps et la frontière prussienne.
 
Ce chanteur populaire allemand, avant d'avoir un succès d'estime en Allemagne, a enregistré plusieurs albums en français, dont des chansons incisives, bourrées de jeux de mots et d'allusions perfides. J'ai retrouvé sur une vieille cassette certaines de ses meilleurs chansons, et je ne résiste pas au plaisir de vous en parler.
 
Seulement voilà - avec le temps, la cassette s'use, et ni la FNAC, ni le Virgin, ni, j'ai honte, le P2P ne m'ont permis de retrouver ces chansons.
 
Si quelqu'un connaît des disquaires spécialisés dans Paris, ou des moyens de se procurer ses albums français, je signe tout de suite.
 
Pour le plaisir, quelques paroles jouissives:
 
 
Annabelle, Annabelle,  
Ma génèse intellectuelle,  
C’est toi, mon prénom possessif,  
Mon imparfait du subversif.  
Annabelle, Annabelle,  
Ma vestale inconventionnelle,  
Mon agressivité latente,  
Ma révolution permanente.  
 
Autrefois, j’avais une voiture à mon nom,  
Me lavais deux fois les dents par jour - avec du savon.  
J’avais deux, trois pantalons et quelques francs de monnaie  
Je rougis quand je pense au chien corrompu que j’étais.  
Avant elle, j’ignorais mes opinions,  
Mais Annabelle a élargi mon horizon.  
Je me délecte, en suivant ses cours magistraux,  
De pouvoir l’écouter sans comprendre un traître mot.
 
Autrefois, lorsque j’étais encore un bourgeois,  
J’écoutais des concerts, j’allais au cinéma.  
Mais Annabelle a mis une fin définitive  
A ces débauches honteuses et à ma vie lascive.  
Aujourd’hui, si nous sortons, c’est seulement  
Pour assister à quelque colloque édifiant,  
Et j’implore Annabelle: «Ecoute ma supplique:  
On va se savourer un débat sociologique!»  
 
Annabelle, Annabelle,  
Ma génèse intellectuelle,  
C’est toi, mon prénom possessif,  
Mon imparfait du subversif.  
Annabelle, Annabelle,  
Ma vestale inconventionnelle,  
Mon agressivité latente,  
Ma révolution permanente.
 
Autrefois, vermine hideuse que j’étais,  
J’appréciais les blagues et j’aimais rigoler.  
Je me fendais la pipe en me tenant la panse  
Au lieu de commencer ma prise de conscience.  
Annabelle démasquant ces motifs primaires,  
A mis fin à ces rires réactionnaires.  
Depuis, je ne ris plus et je plisse mon front,  
Plaignant tous ceux qui rient encore par frustration.  
 
Autrefois, j’aimais dilapider mon temps  
Avec des amis, au café en bavardant,  
A la pétanque, au flipper, aux matches de football.  
Mais Annabelle a su me délivrer du mal.  
Aujourd’hui, le bonheur que je revendique,  
C’est qu’elle vienne écouter mon autocritique  
En m’appelant, pour me prouver sa sympathie:  
«Mon charmant p’tit excès de bourgeoisie pourrie».  
 
Annabelle, Annabelle,  
Ma genèse intellectuelle,  
J’ai trouvé censure à mon pied.  
Tu as su dresser la savate que j’étais.  
Annabelle, Annabelle,  
Ma vestale inconventionnelle,  
Par suite d’émancipation,  
La barbe commence à fleurir sur ton menton!


 
Un petit post pour éviter que ce topic disparaisse dans l'indifférence générale, et pour prouver qu'on est au moins 2 à connaitre Frédéric/Reinhard Mey. Même si ça doit bien faire 10 ans que j'ai pas écouté une de ses chansons, j'envoie toujours "Menschenjunges" (et sa traduction française, mais je la trouve moins réussie) à chaque naissance dans mon entourage.
 
Par contre j'ai pas de réponse à ta question. En Allemagne on trouve ses CDs allemands (et pas seulement les plus récents) un peu partout, mais il ne me semble pas avoir vu grand chose en français. Je vérifierai à l'occasion.
 
"Devant mes yeux l'année se voile,
C'était une bonne année je crois"


---------------
On signale une prise d'échappatoire au ralentisseur Playstation / Dachshunds with erections can't climb stairs./Cheap Flights
n°4067744
zboingzboi​ng
Posté le 30-10-2004 à 00:34:45  profilanswer
 

Bon, on est 3, ça augmente doucement.
 
Il me semble que tous les albums ont été réédités en CD, j'en ai vu quelques uns dans un bac de la FNAC.
 
On peut écouter quelques extraits ici:
http://www.fnac.com/Shelf/article. [...] d3e6c&Fr=0

n°4079511
Grenouille​ Bleue
Batracien Azuré
Posté le 01-11-2004 à 00:16:32  profilanswer
 

Oh my god.
 
Je viens de commander le CD. Je n'avais pas pensé au site en ligne mais j'ai fait trois FNACs en leur demandant s'ils connaissaient et la réponse était un non systématique.
 
Bande de boulets ! Yesss, commandé !
 
Arriverai vendredi 13 à 14h15, signé Christine...

n°4722832
Kx2000
Posté le 27-01-2005 à 14:57:10  profilanswer
 

Salut je remonte le topic. parce que ca vaut le coup.
 
Je n'ai peut-être que 21 ans mais j'adore Frederic Mey. Mon père écoutait beaucoup ses chansons et moi aussi par la même occasion dans la voiture sur le chemin de l'école...
 
 
J'ai tous les 33 tours de frédéric Mey ou presque. (a vérifier je crois qu'il m'en manque 1)  Pour moi c'est des pieces de collections. par contre pour infos, le P2P permet de retrouver ses chansons mais il faut être patient.
 
Je n'en ai pas de préférées mais je dois dire que certaines gardent un sens exceptionellement exact aujourd'hui. Je pense aux politiciens ou au formulaire ainsi que daddy blue... pour ne citer que ça...
 


---------------
Amicus Certus In Re Incerta Cernitur
n°4822527
leoz
Posté le 10-02-2005 à 10:41:22  profilanswer
 

Up !
C'est un grand poète ce monsieur !

n°4822540
Kx2000
Posté le 10-02-2005 à 10:43:42  profilanswer
 

:jap:


---------------
Amicus Certus In Re Incerta Cernitur
n°5259540
ferrarix
I sometimes wish I was dead
Posté le 09-04-2005 à 15:37:27  profilanswer
 

j'ai 2 cds que mon père a acheté
1 à l'olympia
1 à bobino
mes chansons préférés: gaspard, j'aimerai bien être mon chien

n°5288970
dima16
Posté le 13-04-2005 à 16:28:38  profilanswer
 

Impossible d'envoyer un message sur ce forum, j'essaie pour la dernière fois. Les mots de passe semblent être incorrects.  
Reinhardt Mey vient de signer un nouveau CD, Nanga Parbat, un excellent avec deux bijous  
"douce France" et "A bas les armes" que l'on peut commander à www.capitol-music.de
Mais j'aimerais trouver un texte, la traduction de la petite fille de Hannes Wader. En échange , je peux transmettre ses textes français ou allemands depuis ses débuts... Puisqu'il a accompagné mes années étudiantes....
A bientôt et bravo pour ce sympathique Forum...
ps Sachez qu'il n'est pas vraiment tombé dans l'oubli... Il passe souvent à la télé allemande en ce moment...Et nombre de mes amis même germanophones s'en souviennent encore...

n°5289171
dima16
Posté le 13-04-2005 à 16:51:39  profilanswer
 

Dans mon précédent message que je n'espérais plus pouvoir envoyer, j'ai oublié de préciser deux choses : Que le disque Nanga Parbat est en allemand, ce qui peut poser des problèmes de traduction. Et que Frédéric/Reinhardt Mey a accompagné tout comme Cohen, un autre rescapé de ces années 70 mes premiers pas à la guitare.  
Puisque je parlais de "Die Waffen nieder", laissez-moi vous traduire le début de la chanson
 
Né dans une ville dévastée et détruite par la guerre
J'entends depuis que je suis né , faut plus jamais la guerre
J'ai si bien appris la leçon , tant de si près
J'ai vu la guerre que même un enfant comprenait, ce que c'était
....
 
Et puis  la dernière strophe
Pauvre diable oublié de Dieu dans un trou du désert
Crois-tu défendre tes enfants, ton village ou ta terre ?
Quand t'arrives dans tes bottes hi-tech et que du ciel clair
Tes bombes rejettent un pays jusque dans l'âge de pierre.
Crois-tu qu'on puisse le libérer en répandant son sang
Et qu'une balle peut injecter la paix dans le coeur des hommes ?
Non , on abuse de toi pour une cause injuste,
le pouvoir, le pétrole, l'acier pour que le moteur de l'armement ronronne
Pour cette compagnie qui t'envoie à son gré
A l'autre bout du monde comme une cible vivante.
Refusez d'obéir, dites plus jamais, plus jamais la guerre
A bas les armes....
Sans commentaires....
C'était ma modeste contribution.... à vos efforts....
A bientôt

mood
Publicité
Posté le 13-04-2005 à 16:51:39  profilanswer
 

n°6139639
baco
Posté le 20-07-2005 à 22:20:30  profilanswer
 

Bonjour,
Moi aussi Frederik Mey à bercé ma jeunesse.  
Trop loin "la cruche en pierre" à la gratte autour du feu de camp!
Hélas, la seule cassette que je posséde de lui est maintenant inodible à force de l'écouter
Je cherche le CD du Récital à l'Olympia de décembre 75.
Quelqu'un pourrait-il m'aider.
Persuadé que vous ne laisserez pas un fan de Frederik Mey dans le désaroi, merci d'avance.

n°6259771
chichouill​e
Posté le 06-08-2005 à 23:32:30  profilanswer
 

Bonjour à tous
 
Juste pour dire que je suis allée dimanche sur le site d'Amazon, j'ai fait une recherche sur Frédérick Mey, et que j'ai réceptionné jeudi 6 CD commandé à partir d'un site en Allemagne.
Les CD sont à des prix défiants toute  concurrence (8 à 9 euros par CD alors que la dernière fois que j'ai voulu en acheter, c'était sur le site de la FNAC et qu'ils étaient à + de 20 euros par CD). J'ai pu commander les 6 premiers albums, et en version française. Il me semble qu'il y avait qqs albums live mais il faudra vérifier pour confirmation. Voilà, voilà...
Tout n'est pas perdu !
Il y a un site franco-allemand de ce chanteur mais je ne connais plus l'adresse... si je retrouve je passerai la déposer.
 

n°6374161
Juste-en-p​assant
Posté le 23-08-2005 à 08:46:25  profilanswer
 

Bonjour à tous :hello:
Je suis tombé juste en passant sur un petit forum où l'on parle justement de Frédérik/Reinhard Mey :
 
http://jmcmusique.forumactif.com/viewforum.forum?f=14
 
Le connaissez-vous ?
 
JEP

n°6398157
DenisDum
Posté le 26-08-2005 à 00:17:36  profilanswer
 

chichouille a écrit :

Bonjour à tous
 
Il y a un site franco-allemand de ce chanteur mais je ne connais plus l'adresse... si je retrouve je passerai la déposer.


 
Salut,
 
grande nouvelle pour les admirateurs de Frédérik Mey :
 
Il vient de sortir un nouveau disque en Français
 
Frédérik Mey volume 7, "Douce France"
 
Disponible déjà en allemagne, prévu pour septembre en France.
 
Détails sur mon site
http://www.denisdumoulin.net/mey
 
 :pt1cable:  
 
Denis

n°6441580
cerise bur​lat
Posté le 31-08-2005 à 22:36:30  profilanswer
 

[spoiler]

DenisDum a écrit :

Salut,
 
grande nouvelle pour les admirateurs de Frédérik Mey :
 
Il vient de sortir un nouveau disque en Français
 
Frédérik Mey volume 7, "Douce France"
 
Disponible déjà en allemagne, prévu pour septembre en France.
 
Détails sur mon site
http://www.denisdumoulin.net/mey
 
 :pt1cable:  
 
Denis


 
 
 :)Enfin ,des gens qui connaissent ce chanteur fabuleux que je viens de redécouvrir en rentrant par hasard chez un disquaire en Autriche !
 
Oui ,son nouveau titre va sortir en français incessamment sous peu et il entame une tournée  en allemagne  à l'automne  .
pour la Toussaint ,il sera près de la frontière française.
 
Si vous vous intéressez vraiment à lui,il existe un site officiel mais si je vous le donne ,on n'aura plus rien à dire.Tout est écrit ,y compris le texte de ses sublimes chansons.

n°6442338
leoz
Posté le 01-09-2005 à 00:47:59  profilanswer
 

Moi ca m'interesse vivement l'adresse du site. J'aimerais vraiment aller le voir en concert !

n°6443199
DenisDum
Posté le 01-09-2005 à 09:22:11  profilanswer
 

leoz a écrit :

Moi ca m'interesse vivement l'adresse du site. J'aimerais vraiment aller le voir en concert !


 
Le site officiel de Frédérik Reinhard Mey est
http://www.reinhard-mey.de/fr/
mais il n'y a que la page d'intro en français, le reste en allemand.
 
Voir Termine - Tourneen
pour la liste des 59 concerts de la tournée 2005
 
Mais pour les locations des places, achat des billets par Internet, il faut trouver d'autres sites, une recherche dans Google (Reinhard Mey Tournee) en trouve quelques-uns comme
http://www.at-web.de/kartenvorverk [...] e-2005.htm
http://www.deutschland-tickets.de/ [...] rnee_2005/
ou pour la Suisse (Bâle et Zurich)
https://www.tictec.ch/cms/websites/ [...] RJRD00MTY2
 
Moi j'hésite encore à retourner le voir à Bâle ou Zurich
faudra pas que j'hésite encore longtemps, les billets partent à grande vitesse.
 
Les 2 journées à Berlin sont manifestement déjà complètes.
 
Sinon, il est préférable de bien comprendre l'allemand  :pt1cable: car il ne faut pas espérer un mot en français pendant le concert.
 
Après le concert, allez à la séance de dédicace, donnez-lui le bonjour de ma part (Dumoulin) et remerciez-le pour le tout nouveau disque francophone.
 
Denis

n°6480200
bird on th​e wire
I've tried in myway to be free
Posté le 05-09-2005 à 21:57:04  profilanswer
 

:bounce: Cette soirée est une belle soirée, je retrouve trace de personnes qui connaissent et se souviennent de Frederic Mey. Je l'ai découvert enfant en Allemagne et je l'écoutais en allemand et en français. Il y quelques années j'ai trouvé chez un disquaire en France 2 CD en français. Il y a longtemps que je ne les ai pas écoutés, je vais le faire très vite...J'aimais beaucoup la nostalgie et la gaieté de ses textes souvent ciselés et contestataires "mine de rien". Je vais aller sur les sites cités sur le forum ,et pourquoi pas recroiser sa route en Allemagne un jour. Quel âge a-t-il maintenant?  
Celui qui ne m'a pas quitté de cette époque et d'aujourd'hui est Leonard Cohen que je suis allé voir 4 fois en concert ces 20 dernières années : GREAT!!!la dernière au zenith à Paris il y a déjà un bail.... Extraordinaire Leonard, pas de mots c'est de l'ordre de l'intime...

n°6482620
dima16
Posté le 06-09-2005 à 09:44:36  profilanswer
 

:hello: Il est né exactement le 21 décembre 1942 à Berlin bien sûr, ce qui lui fait 63 ans, voilà pour son âge. Pour les 60 ans de Hannes Wader, ils ont fait un concert commun avec Constantin Wecker à Bielefeld. Double CD live. Mais je cherche toujours la version française de "la petite fille". Merci pour elle.

n°6482739
DenisDum
Posté le 06-09-2005 à 10:17:13  profilanswer
 

dima16 a écrit :

... Mais je cherche toujours la version française de "la petite fille". Merci pour elle.


Tient, c'est vrai que ce texte n'a pas l'air de se trouver sur le site officiel de Reinhard.
 

Citation :

LA PETITE FILLE
 
Dans une rue je l'attendais
Avec mes fleurs patiemment je l'attendais
Mais elle envoya une petite fille
Pour me prier de l'excuser
J'étais bien déçu mais la petite fille
N'y était pour rien alors comme cadeau
Je lui ai donné mes quatre jonquilles
Dont elle a orné son cerceau. (bis)
 
Dans une rue je l'attendais
Avec mes fleurs patiemment je l'attendais
J'aurais bien pleuré mais la petite fille
Avait envie de s'amuser
Alors vaillamment j'ai joué mon rôle
J'ai mangé trois glaces et bu trois chocolats
Puis elle est grimpée sur mes épaules
Me commandant d'aller au pas (bis)
 
Dans une rue je l'attendais
Avec mes fleurs patiemment je l'attendais
Mais il était lard et la petite fille
A la maison devait rentrer
J'ai pris par la main la petite fille
Qui m'a dit "J'aurai sept ans au mois de mai
Tu verras dans dix ans je serai grande"
Alors j'ai promis que je l'attendrai. (bis)
 
Dans une rue je l'attendais
Avec des sucettes impatiemment je l'attendais
C'est l'autre qui vint sans la petite fille
Mais mon amour était fané
C'est moi qui l'ai priée de m'excuser
Je lui fis comprendre de manière polie
Que j'étais venu pour voir si la petite
Avait déjà un peu grandi. (bis)
 
(c) Hannes Wader & Frederik Mey


C'est y bien ce que tu cherchais ?
 
Salutations,


Message édité par DenisDum le 11-09-2005 à 17:13:24
n°6482746
DenisDum
Posté le 06-09-2005 à 10:19:23  profilanswer
 

A propos, je trouve qu'il n'y a pas beaucoup de réaction à l'annonce du nouveau disque en français.
 
Faut dire aussi qu'il n'est pas encore sorti *officiellement* en France et que la promotion semble inexistante :(

n°6510887
dima16
Posté le 09-09-2005 à 15:48:49  profilanswer
 

:hello:  
Dima 16 remercie chaleureusement Denisdum, c'est effectivement ce que je cherchais. Je cherchais ce texte depuis 6 mois. Il suffit d'être patient. Mais quelle joie en rentrant de l'école de prendre ma guitare et de mettre cette chanson dans ma boîte. J'en profite pour dire que la promotion française n'a rien de commun avec la promotion en Allemagne. Il n'est plus très actuel en France mais est resté comme d'autres l'ont souligné un monument outre-Rhin. Promotion télévisuelle très appuyée. J'ai moi-même commandé le disque allemand, on n'y trouve pas toutes les chansons dans le cd français. Mais si certains ne sont pas rebutés par la langue allemande, il y a une autre chanson d'inspiration brassensienne dans le cd allemand, musicalement et thématiquement, c'est "ich glaube". guitare, contrebasse comme à la grande époque du gorille. Impossible de s'y méprendre. Mais les allemands auront du mal à comprendre le clin d'oeil. Puisque "douce France" n'est pas traduite en français, je vous promets de m'y atteler et de vous fournir un texte "français" acceptable pour ceux qui auront acheté le cd...  Je rappelle pour les connaisseurs d'Alpinisme, que le disque allemand "Nanga Parbat" a été dédicacé à Reinhold Messner, qui y a perdu la vie et devait être un de ses amis.  
Merci beaucoup et à la prochaine. A charge de revanche, j'ai tous les textes français et allemands à l'exception de ses récents cd....  

n°6513243
DenisDum
Posté le 09-09-2005 à 20:44:03  profilanswer
 

dima16 a écrit :

Dima 16 remercie chaleureusement Denisdum, c'est effectivement ce que je cherchais.


De rien c'était un plaisir  :pt1cable:  
 

dima16 a écrit :

Puisque "douce France" n'est pas traduite en français, je vous promets de m'y atteler et de vous fournir un texte "français" acceptable pour ceux qui auront acheté le cd...


 
Anatole, Patrice et Markus ont élaboré une traduction de Douce France sur un autre forum qui se trouve à l'adresse suivante :
http://jmcmusique.forumactif.com/index.htm
 
Tout le monde y est bienvenu pour participer aux dialogues.
 
Amicalement
Denis


Message édité par DenisDum le 18-09-2005 à 21:43:18

---------------
Parce qu‘une blessure que je t‘ai infligée, A laissé deux cicatrices dans mon cœur (Frédérik Mey)
n°6523180
dima16
Posté le 11-09-2005 à 12:36:12  profilanswer
 

Merci Denis,  
Il est vrai que c'est inutile de traduire cette chanson. Une explication pour la petite fille. Ce n'est pas de Frédéric Mey mais de Hannes Wader, comme l'autre chanson "'rencontre". C'est pourquoi elle n'est pas sur le site. Au début de leur carrière, leur production n'était pas toujours étanche...
Dima16  
A la prochaine...

n°6550480
dialoo
Posté le 14-09-2005 à 20:00:01  profilanswer
 

Bonjour à tous,
 
Nouvelle adresse !!!. :)  
 
La nouvelle adresse forum + portail dédiés à Reinhard Frederik Mey est:
http://www.jageshwar.net/mey/
ou depuis le portail principal :
http://www.jageshwar.com/
 
Vous y trouverez des discussions diverses sur Frederik Mey / Reinhard Mey, ses chansons (françaises et allemandes), son ouvre, des anecdotes, bref tout ce qui fait un forum. :)  
 
Amicalement,
Patrice.
(admin du forum sur Reinhard Frederik Mey)


Message édité par dialoo le 03-10-2005 à 19:41:21
n°6609864
DenisDum
Posté le 22-09-2005 à 22:07:24  profilanswer
 

J'ai effacé mon message.
 
Je présente mes excuses envers les lecteurs pour ce post hors sujet.
 
Et j'adresse mes excuses envers Patrice de l'avoir offensé à tord.

 
Denis


Message édité par DenisDum le 25-09-2005 à 22:40:36

---------------
Parce qu‘une blessure que je t‘ai infligée, A laissé deux cicatrices dans mon cœur (Frédérik Mey)
n°6621734
dialoo
Posté le 24-09-2005 à 18:02:50  profilanswer
 

Comme Denis, je tiens à présenter ici mes excuses aux visiteurs.
Tout ce qui pouvait être offensant a été retiré de mes messages.
 
Patrice.

http://www.jageshwar.net/mey/


Message édité par dialoo le 03-10-2005 à 19:50:32
n°6625768
Juste-en-p​assant
Posté le 25-09-2005 à 11:29:25  profilanswer
 

Ben alors les deux gars, vous pourriez pas aller vous chamailler ailleurs ? en privé par exemple...
Je croiyais les fan de Mey beaucoup plus pacifiste, ou alors j'ai rien compris.
Présenter nous plutot votre chanson préféré ! raconter votre meilleur souvenir de concert, j'sais pas moi...
 
JEP

n°6629411
DenisDum
Posté le 25-09-2005 à 21:31:06  profilanswer
 

Juste-en-passant a écrit :

Ben alors les deux gars, vous pourriez pas aller vous chamailler ailleurs ? en privé par exemple...
Je croyais les fan de Mey beaucoup plus pacifiste, ou alors j'ai rien compris.
Présentez nous plutôt votre chanson préférée ! racontez votre meilleur souvenir de concert, j'sais pas moi...
JEP

Oui, tu as tout à fait raison, veuillez me pardonner d'avoir pollué ce fil.
 
Je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de voir Frédérik lors de ses tournées françaises, il y a fort longtemps.
 
Une occasion s'est présentée pour moi d'aller le voir en 1995 à Bâle, ce que je raconte ici :
http://www.denisdumoulin.net/index.html?mey/basel.html
 
Deux ans plus tard, je suis allé à Munich, mon amie ayant été invitée par une copine enseignante dans cette ville.
10 heures de train et correspondances, pour arriver à la gare DB où je retrouve mon amie déjà sur place (ce que c'est que d'avoir peu de vacances).
 
Je n'avais pas pu me procurer de billet par avance, la chose s'étant décidée sur le tard et tous les billets étaient déjà vendus. Ne comprenant que très peu l'Allemand, je ne le parle pas du tout. Aussi c'est mon amie et sa copine qui ont cherché des personnes qui revendraient un billet devant l'entrée du théâtre. Et elles en ont déniché un, vendu pas un bon monsieur qui doit bien faire 2 fois mon poids (je ne suis pas maigre moi-même). :fou:  
 
Aussi il a dû être un peu étonné de voir s'installer à côté de lui un barbu alors qu'il devait s'attendre à une belle dame.
 
La salle était immense, je n'avais jamais vu un format pareil. J'estime à  4000 voir 5000 spectateurs. Ma place était pratiquement tout en haut. Loin de la scène, mais sans interférence visuelle. Par contre j'ai été surpris par l'acoustique, j'entendais vraiment clair et fort.
 
A un moment ma voisine m'a proposé d'utiliser ses jumelles, le temps que je comprenne de quoi il s'agissait, j'ai bien peur qu'elle m'ait pris pour un débile.
 
Il y a de l'ambiance, plus de 2 heures avec un break au milieu. Toujours un mixe entre de nouvelles chansons et de plus anciennes.
 
En cherchant quelque peu, j'ai trouvé l'endroit où il fait ses dédicaces, un peu de patience pour avoir un petit mot et une signature.
 
Me restait à affronter le métro, le tram et à retrouver le logement de notre hôtesse.
 
Une soirée sympa, même si j'aurai eu mille fois plus de plaisir s'il eu chanté en français.
 
Amicalement vôtre,
Denis


---------------
Parce qu‘une blessure que je t‘ai infligée, A laissé deux cicatrices dans mon cœur (Frédérik Mey)
n°7628966
La mayenna​ise
Posté le 10-02-2006 à 00:34:45  profilanswer
 

Je suis tombée par hasard sur ce site et en parlant de Frédérick Mey, tout un flot de souvenirs m’a assaillie. Il a bercé mes années d’études tout comme Konstantin Wecker. Et c’est vrai que l’on n’entend jamais parler de lui en France. Je suis allée à la Fnac et pour trouver son dernier CD il a fallu que je le réclame. Il était caché dans un tiroir. Pourquoi les radios n’en parlent-elles jamais et ne diffusent-elles pas ses chansons? Ses chansons n’ont pas pris une ride et les Delerm et autres ne font que copier ce qu’ils faisaient déjà en racontant leur quotidien.

n°8416933
dominique6​3
Posté le 16-05-2006 à 01:10:42  profilanswer
 

C'est un moment de grande joie que de découvrir des amateurs de F. MEY.
Les chansons de ce poète m'ont toujours apporté bcp d'émotion. Il y a une trentaine d'année, ado, j'en avait fait en quelque sorte un modèle d'humanité.
Une anecdote qui me fait encore sourire: durant mon service national, à Metz, j'ai voulu aller le voir en concert. J'ai laissé passer un week-end de permission. J'étais tellement heureux de cet événement que je ne me suis pas rendu compte que je m'étais trompé d'une semaine. Ni une ni deux je suis resté à Metz 7 jours plus tard pour, enfin, aller l'entendre. Je n'ai pas regreté mon choix d'être resté.

n°8519884
Lionel Die​u
Posté le 27-05-2006 à 21:53:53  profilanswer
 

J'essayais d'extraire les plages d'un vinyle, que j'ai transféré il y a longtemps, pour les faire partager, en prosélyte de Frédéric Mey que j'ai toujours été. Même les cd s'usent et le logiciel refuse. Alors, encore une fois, j'avais appelé Nicolas Perides il y a une dizaine d'années pour avoir des nouvelles, je cherche le mel, introuvable, de Frédéric Mey pour lui demander pourquoi il a abandonné le français, en pleine gloire car il faisait le plein partout où il passait. Et j'arrive sur ce forum, je découvre que ses cd ont été réédités et qu'il y en a un nouveau. En lisant vos messages, je vois que d'autres attendaient ce moment, c’est bon la passion collective !  
Je dois à Frédéric Mey mon orientation professionnelle. A vingt ans, j'écrivais des chansons, mais n'arrivant pas à faire aussi bien que lui, j'ai décidé de me consacrer à la guitare.  
Je viens de recevoir le volume 7. Quelle émotion ; mais trois chansons sur l'entourage de la mort  : il nous tire les larmes et ne nous avait pas habitué à ça. Avec « A bas les armes », voilà une chanson révolutionnaire  : un style pacifique oublié.  
Espérons qu'il viendra chanter en France, personne ne l'a oublié et tous ceux qui le découvrent sont ravis. Ma fille de 12 ans me dit  : << Envoie moi "L'étiquette" sur mon ordi, elle est tro bien >>.
amitiés à tous  
Lionel

n°9699792
blueridger​angers
Posté le 12-10-2006 à 15:34:39  profilanswer
 


Bonjour à tous !
 
je viens de découvrir cette file de discussion consacrée à Frederik MEY et, comme la plupart d'entre vous, je suis un vieux fan de cet artiste que j'ai découvert en 1971, grâce à son deuxième album 33 tours en Français, celui dont la pochette le représente à cheval dans la neige. Conquis par son talent, j'a

n°9699973
blueridger​angers
Posté le 12-10-2006 à 16:02:44  profilanswer
 


Bonjour à tous !
 
je viens de découvrir cette file de discussion consacrée à Frederik MEY et, comme la plupart d'entre vous, je suis un vieux fan de cet artiste que j'ai découvert en 1971, grâce à son deuxième album 33 tours en Français, celui dont la pochette le représente à cheval dans la neige. Conquis par son talent, j'ai ensuite acheté tous les autres albums (à commencer par son premier grâce auquel il avait obtenu le prix Charles Cros) au fur et à mesure de leur parution, y compris le double 33 tours (de couleur noire) enregistré à Bobino.
Après un très long silence, le revoilà avec "douce france". La photographie sur la pochette le montre avec une barbe naissante, chaussé de lunettes et le visage grave. Un signe ...
Eh oui, un signe qui "trahit" ce que la galette va révéler ... des chansons souvent désabusées, tristes, révoltées, parfois encore enjouées, ("l'étiquette" ) mais plus guère ...  
Après une première écoute, je me suis dit qu'il n'était plus le même. Cet album m'a désappointé, mis mal à l'aise, car l'homme m'a paru à l'heure du bilan de sa vie. Il a un peu perdu de sa verve, il est devenu plus dur, plus incisif, plus "noir" dans ses pensées.
A l'issue de plusieurs écoutes, je me suis remémoré l'époque où, plaçant religieusement sur ma platine l'une ou l'autre de ses pépites gravées dans la cire pour me relaxer, je dégustais en fin gourmet des textes dont les mots savaient prendre du recul tout en assénant des leçons de vie tandis que les accompagnements dépouillés révélaient leurs richesses ...
Son avant-dernier album 33 tours avait déjà donné le ton, puisque la guitare acoustique cédait le pas aux instruments les plus divers et gommait finalement cette spécifité musicale reconnaissable entre toutes.  Mais le ton n'avait pas changé ...
Oui, "douce France" m'a paru déprimé ... à tort peut-être ... à tort sans doute, mais c'est ainsi ...
 

n°9929465
chantal19
Posté le 12-11-2006 à 21:53:34  profilanswer
 

Contente de voir que je ne suis pas si marginale que ça !!!!!!
 
En effet, je viens d'avoir internet et j'ai tout de suite eu envie d'aller voir ce que devenait Frederik Mey dont je n'entendais plus parler.
 
J'ai plusieurs de ses 33 tours mais ils sont usés et re-usés.... et puis je n'ai plus le matériel (tourne-disques) pour les réessayer !
C'est pourquoi je me demandais s'il n'y avait pas une version CD de ses 33 tours en français.... ou si on pouvais les réentendre quelque part (payant bien sûr)
 
Si quelqu'un le sait, peut-il me le dire ...... Je suis en quelque sorte en manque. Un grand merci
 
 :love:

n°9932139
blueridger​angers
Posté le 13-11-2006 à 10:43:08  profilanswer
 

chantal19 a écrit :

Contente de voir que je ne suis pas si marginale que ça !!!!!!
 
En effet, je viens d'avoir internet et j'ai tout de suite eu envie d'aller voir ce que devenait Frederik Mey dont je n'entendais plus parler.
 
J'ai plusieurs de ses 33 tours mais ils sont usés et re-usés.... et puis je n'ai plus le matériel (tourne-disques) pour les réessayer !
C'est pourquoi je me demandais s'il n'y avait pas une version CD de ses 33 tours en français.... ou si on pouvais les réentendre quelque part (payant bien sûr)
 
Si quelqu'un le sait, peut-il me le dire ...... Je suis en quelque sorte en manque. Un grand merci
 
 :love:


 
 
bonjour chantal !
 
Fut un temps, tous les albums en Français de F. MEY ont paru en CD, aisément disponibles d'ailleurs chez tous les bons disquaires. Par chez moi, le tour est vite fait puisqu'il n'y a que la FNAC et cela fait un bout de temps que seul le petit dernier est proposé à la vente. Je pense que, munie des références 33 tours, tu peux les commander à la FNAC, ou tout simplement utiliser un moteur de recherche et les acquérir par le biais du net.
Ce dont je suis sûr et certain, c'est que ces 33 tours mythiques ont tous été convertis en CD, y compris les 2 "doubles 33 tours" en public à Bobino. (Vendus au "prix fort" à l'époque et indisponibles dans les bacs de soldeurs)

n°9935263
casablanca​8
Posté le 13-11-2006 à 17:48:34  profilanswer
 

blueridgerangers a écrit :

Bonjour à tous !
 
je viens de découvrir cette file de discussion consacrée à Frederik MEY et, comme la plupart d'entre vous, je suis un vieux fan de cet artiste que j'ai découvert en 1971, grâce à son deuxième album 33 tours en Français, celui dont la pochette le représente à cheval dans la neige. Conquis par son talent, j'ai ensuite acheté tous les autres albums (à commencer par son premier grâce auquel il avait obtenu le prix Charles Cros) au fur et à mesure de leur parution, y compris le double 33 tours (de couleur noire) enregistré à Bobino.
Après un très long silence, le revoilà avec "douce france". La photographie sur la pochette le montre avec une barbe naissante, chaussé de lunettes et le visage grave. Un signe ...
Eh oui, un signe qui "trahit" ce que la galette va révéler ... des chansons souvent désabusées, tristes, révoltées, parfois encore enjouées, ("l'étiquette" ) mais plus guère ...  
Après une première écoute, je me suis dit qu'il n'était plus le même. Cet album m'a désappointé, mis mal à l'aise, car l'homme m'a paru à l'heure du bilan de sa vie. Il a un peu perdu de sa verve, il est devenu plus dur, plus incisif, plus "noir" dans ses pensées.
A l'issue de plusieurs écoutes, je me suis remémoré l'époque où, plaçant religieusement sur ma platine l'une ou l'autre de ses pépites gravées dans la cire pour me relaxer, je dégustais en fin gourmet des textes dont les mots savaient prendre du recul tout en assénant des leçons de vie tandis que les accompagnements dépouillés révélaient leurs richesses ...
Son avant-dernier album 33 tours avait déjà donné le ton, puisque la guitare acoustique cédait le pas aux instruments les plus divers et gommait finalement cette spécifité musicale reconnaissable entre toutes.  Mais le ton n'avait pas changé ...
Oui, "douce France" m'a paru déprimé ... à tort peut-être ... à tort sans doute, mais c'est ainsi ...


 
bonsoir,
ton message me fait bondir, et si je reconnais que chacun a bien le droit de penser ce qu'il veut du dernier disque de Frédérik Mey, il est injustifié de conclure qu'il est déprimé. Es-tu certain que ce n'est pas toi qui a changé ?  
Je crois pourtant me souvenir que la nostalgie et la profondeur de pensée étaient déjà des traits du caractère de ses chansons, ( il neige au fond de mon âme, Dédé Slowinsky, il n'y a plus de hannetons ....)la justaposition de son humour et de son désespoir poli ont toujours existé, mais peut-être alors n'y avais-tu pas été sensible comme aujourd'hui. J'ai pour ma part retrouvé celui que j'ai toujours apprécié. Sa maturité correspond à la mienne comme son enthousiasme répond au mien. Oui il a vieilli, il a connu des souffrances des déceptions comme nous tous, et aussi des deuils et cela reconnaît dans ses textes. Mais il a aussi rencontré le bonheur, le succès et il a fait de sa vie une réussite . il nous prouve qu'il sait toujours s'amuser par des textes plus jubilatoires.Contrairement à toi, lorsque j'ai mis le disque en écoute à la Fnac, malgré la foule qui m'entourait j'ai ressenti une grande émotion: sa voix était la même, chaude et mélodieuse et il était enfin revenu ! quel bonheur !
Je l'avais découvert dès son premier 33 tours sur lequel figure le mémorable "une cruche en pierre". je possède tous ses disques en vinyl ou en CD et à mon sens le dernier ne trahit en rien les précédents.
Frédérik mey est un humaniste lucide et attentif au monde dans lequel il vit. il garde pourtant cette pointe de dérision et d'humour qui peuvent amuser mais qui n'en sont pas moins des traces discrètes de son désespoir sous-jacent.
Ils sont nombreux et heureux ceux qui attendaient son retour.....[#ff4600]

n°9939358
emeline02
Posté le 14-11-2006 à 08:37:53  profilanswer
 


              :hello:  Bonjour à tous,
 
        Quel plaisir de trouver un site sur  Frederik Mey.
 
       A l'époque, eh oui, une amie me l'avait fait découvrir avec le 3° album (les lumières se sont éteintes, la mappemonde, après tant de temps, le vieil ours, annabelle etc...).  Et, j'ai aimé tout de suite.
 
      Depuis, je possède les 6 albums + à l' Olympia et à Bobino.  Il me reste à me procurer le dernier.
 
      Je me demandais toujours ce que ce chanteur était devenu. J'avais recherché sur le net.  Et c'est réellement une joie de lire vos messages.  :pt1cable:  
 
       A bientôt.

n°9939563
blueridger​angers
Posté le 14-11-2006 à 09:46:51  profilanswer
 

casablanca8 a écrit :

bonsoir,
ton message me fait bondir, et si je reconnais que chacun a bien le droit de penser ce qu'il veut du dernier disque de Frédérik Mey, il est injustifié de conclure qu'il est déprimé. Es-tu certain que ce n'est pas toi qui a changé ?  
Je crois pourtant me souvenir que la nostalgie et la profondeur de pensée étaient déjà des traits du caractère de ses chansons, ( il neige au fond de mon âme, Dédé Slowinsky, il n'y a plus de hannetons ....)la justaposition de son humour et de son désespoir poli ont toujours existé, mais peut-être alors n'y avais-tu pas été sensible comme aujourd'hui. J'ai pour ma part retrouvé celui que j'ai toujours apprécié. Sa maturité correspond à la mienne comme son enthousiasme répond au mien. Oui il a vieilli, il a connu des souffrances des déceptions comme nous tous, et aussi des deuils et cela reconnaît dans ses textes. Mais il a aussi rencontré le bonheur, le succès et il a fait de sa vie une réussite . il nous prouve qu'il sait toujours s'amuser par des textes plus jubilatoires.Contrairement à toi, lorsque j'ai mis le disque en écoute à la Fnac, malgré la foule qui m'entourait j'ai ressenti une grande émotion: sa voix était la même, chaude et mélodieuse et il était enfin revenu ! quel bonheur !
Je l'avais découvert dès son premier 33 tours sur lequel figure le mémorable "une cruche en pierre". je possède tous ses disques en vinyl ou en CD et à mon sens le dernier ne trahit en rien les précédents.
Frédérik mey est un humaniste lucide et attentif au monde dans lequel il vit. il garde pourtant cette pointe de dérision et d'humour qui peuvent amuser mais qui n'en sont pas moins des traces discrètes de son désespoir sous-jacent.
Ils sont nombreux et heureux ceux qui attendaient son retour.....[#ff4600]


 
 
 
Bonjour casablanca8
 
désolé de t'avoir fait bondir, mais je n'ai fait qu'exprimer mon opinion après une écoute ô combien attentive du dernier album de F. MEY, que je ne mésestime pas, bien que je ne le place pas au Pantheon de sa discographie. Bien sûr que l'artiste "traîne" une nostalgie, un spleen qui a toujours été perceptible. ("Gaspard" ou "il neige au fond de mon âme" par exemple, titre significatif s'il en est, voire même ... son "premier cheveu gris" )
Bien sûr que, comme nous tous, il a connu des joies, des désespoirs, des chagrins et des moments de révolte.
Peut-être ai je changé moi aussi et que je ne perçois plus ses chansons de la même façon .... :whistle:  
Je n'ai sans doute pas assez pris ces paramètres en compte, voulant retrouver intacte une faconde qui a pourtant mûri de 35 ans.
m
 
 

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Musique

  Rheinhard Mey/Frederic Mey

 

Sujets relatifs
Musique d'amélie poulain avec frédéric miterrand 
Plus de sujets relatifs à : Rheinhard Mey/Frederic Mey



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR