Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1807 connectés 

 

Sujet(s) à lire :
    - [LIVRES] Vos lectures du moment
 

 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4
Page Suivante
Auteur Sujet :

Les films inspirés de livres et vice versa (même si c'est plus rare)

n°33814171
Pykchnetz
ヌジャベス
Posté le 01-04-2013 à 03:14:27  profilanswer
 

Reprise du message précédent :


Kwaaaaa? T'es pas d'accord?  [:tinostar]  [:jean-guitou]


---------------
Les efforts visant à créer une pratique sociale de parler de la santé pour la gloire de la négligence de la stigmatisation de la santé / Ready for love?
mood
Publicité
Posté le 01-04-2013 à 03:14:27  profilanswer
 

n°33814174
Pykchnetz
ヌジャベス
Posté le 01-04-2013 à 03:15:07  profilanswer
 

Sinon ce WE on a acheté Extrêmement fort et incroyablement près. Adaptation du livre éponyme de Jonathan Safran Foël. Par contre je n’ai pas lu le livre. Je posterai quand même un avis quand j’aurai vu le métrage.
 
Et on a aussi acheté Cloud Atlas (David Mitchell). Mais là ma femme va voir le film seule car je n’ai pas encore lu le bouquin. Si d'après elle le film tient la route je me dépêcherai de lire le livre avant de voir le film.
 
Au lieu de ça samedi soir on s’est tapé un bon vieux Last Action Hero :D
Ca m’a rappelé de bon souvenirs (putain, 20 ans :sweat: )
 

Spoiler :

Hamlet [:rofl]

Message cité 1 fois
Message édité par Pykchnetz le 01-04-2013 à 03:15:39

---------------
Les efforts visant à créer une pratique sociale de parler de la santé pour la gloire de la négligence de la stigmatisation de la santé / Ready for love?
n°33825991
castormali​n
Tout est vraiment génial
Posté le 02-04-2013 à 14:24:27  profilanswer
 

Ha pitaing, last action hero, faut vraiment que je me le reprenne en dvd ou bluray :D
Et la pub pour le minidisc :love: Le truc me faisait rêver, je m'en suis offert un plus tard. De la bombe :love:


---------------
on est pas des vaches à lait, boycottez les dlc  [:mcberd], fan club Cyril Lignac, les films inspirés de livres, profil sens critique
n°33826376
Witzard
Spé procrastination
Posté le 02-04-2013 à 14:49:55  profilanswer
 

Pykchnetz a écrit :


Kwaaaaa? T'es pas d'accord?  [:tinostar]  [:jean-guitou]


Ben disons que si Battle royale est critiquable (et c'est vrai qu'il est très esthétique), pour moi Hunger Game c'est bien pire, vu qu'ils ont été repomper l'idée principale (inbe4 sa majesté des mouches et autres livres ayant influencé :o), après, au delà de la débauche d'effets spéciaux et du casting, je peine a voir les révélations philosophiques sous-jacentes :d
Le scénario est quand même assez couru d'avance, il faut l'avouer, les personnages sont relativement caricaturaux ...

 

C'était une chouette divertissement, je ne regrette pas ma place de ciné, mais j'ai vraiment du mal à voir ce qu'il a de plus que BR, à part une légère réécriture des effets spéciaux et un casting + $$$ de ouf :d

Message cité 1 fois
Message édité par Witzard le 02-04-2013 à 14:50:27

---------------
Plein de références \o/
n°33826449
Profil sup​primé
Posté le 02-04-2013 à 14:54:04  answer
 

Pykchnetz a écrit :


Et on a aussi acheté Cloud Atlas (David Mitchell). Mais là ma femme va voir le film seule car je n’ai pas encore lu le bouquin. Si d'après elle le film tient la route je me dépêcherai de lire le livre avant de voir le film.


 
Ah je veux bien un retour sur le livre moi :p

n°33827076
Yardbirds
Posté le 02-04-2013 à 15:37:06  profilanswer
 

castormalin a écrit :


thx, enfin un super comparatif [:viewtifulgro:3]


 
Le mien était nul?  [:kewyn:3]  [:morv:5]


---------------
C'est à messire de Nogaret que vous devrez parler à présent
n°33827117
castormali​n
Tout est vraiment génial
Posté le 02-04-2013 à 15:40:07  profilanswer
 

Yardbirds a écrit :


 
Le mien était nul?  [:kewyn:3]  [:morv:5]


na, pas mal [:zedlefou:3]  


---------------
on est pas des vaches à lait, boycottez les dlc  [:mcberd], fan club Cyril Lignac, les films inspirés de livres, profil sens critique
n°33827587
Yardbirds
Posté le 02-04-2013 à 16:09:45  profilanswer
 
n°33836386
Pykchnetz
ヌジャベス
Posté le 03-04-2013 à 09:29:38  profilanswer
 


Je demanderai à Madame :p
 
EDIT: j'ai commencé le bouquin. Feed d'ici qqes jours :)


Message édité par Pykchnetz le 10-04-2013 à 03:32:01

---------------
Les efforts visant à créer une pratique sociale de parler de la santé pour la gloire de la négligence de la stigmatisation de la santé / Ready for love?
n°33836454
Pykchnetz
ヌジャベス
Posté le 03-04-2013 à 09:36:10  profilanswer
 

Witzard a écrit :


Ben disons que si Battle royale est critiquable (et c'est vrai qu'il est très esthétique), pour moi Hunger Game c'est bien pire, vu qu'ils ont été repomper l'idée principale (inbe4 sa majesté des mouches et autres livres ayant influencé :o), après, au delà de la débauche d'effets spéciaux et du casting, je peine a voir les révélations philosophiques sous-jacentes :d
Le scénario est quand même assez couru d'avance, il faut l'avouer, les personnages sont relativement caricaturaux ...
 
C'était une chouette divertissement, je ne regrette pas ma place de ciné, mais j'ai vraiment du mal à voir ce qu'il a de plus que BR, à part une légère réécriture des effets spéciaux et un casting + $$$ de ouf :d


C’est sûr que le livre n’a pas inventé grand-chose. Battle Royale non plus d’ailleurs ;)
 
Pour la comparaison BR / HG, en fait je crois que ça a beaucoup tenu à l’état d’esprit dans lequel je les ai vus.
Battel Royale été précédé d’une réputation sulfureuse, y avait Kitano au casting, j’y croyais à mort. Après 5 min (le temps nécessaire à expliquer les enjeux du film :sweat: ) ça a tourné direct au gore potache. Disons que ça m’a _un peu_ pris par surprise :D
 
J’ai regardé le reste du film constamment partagé entre une sorte de plaisir coupable à mater ce truc grand-guignol (parce qu’il faut bien reconnaître que c’est fun :p ) et un énervement certain devant la connerie générale. En fait je pense que le point qui m’a le plus gonflé, c’est qu’on m’avait vendu le film comme une sorte de critique sociétale, mais franchement ça vole trop bas pour ça.
 
A l’inverse, j’ai commencé à regarder HG sur un vol long cours parce que j’avais rien d’autre à f… et finalement j’ai été tellement surpris qu’une fois arrivé chez moi je l’ai commandé pour le voir dans des conditions convenables. Je m’attendais à un truc gnan-gnan jeune public, et j’y ai trouvé des ambiances intéressantes, des persos plus complexes qu’il n’y parait (notamment les adultes) et un happy-end assez inattendu qui pour une fois m’a fait jubiler. Bref, sur le papier c’est le film typique que j’aurais aimé conchier auprès de ma petite soeur, sauf qu’au final je lui ai trouvé pas mal de qualités.  
 
Mais bon, ça reste très subjectif. Sans pouvoir mettre le doigt dessus, j’ai le sentiment que BR est maladroit là où HG maîtrise mieux son sujet.
Ah si, un truc objectif : HG prend le temps de présenter les persos. Dans BR ils ne sont que chair à canon, c’est un peu dommage. Après, c’est peut-être (sans doute ?) voulu, mais ça a provoqué chez moi un désintéressement total de leur sort. Pas top pour impliquer le spectateur :/


---------------
Les efforts visant à créer une pratique sociale de parler de la santé pour la gloire de la négligence de la stigmatisation de la santé / Ready for love?
mood
Publicité
Posté le 03-04-2013 à 09:36:10  profilanswer
 

n°35638285
bauer_atti​tude
Bonne fête du voile d'hiver
Posté le 17-09-2013 à 14:27:12  profilanswer
 

[:le multi de jayjay:4]  
 
Shutter Island
 
Déjà faut savoir que j'ai beaucoup aimé le film. Scorsese a bien retranscrit l'ambiance qu'on peut ressentir dans le bouquin mais il y'a un mais.
 
Dans le film, j'ai trouvé la "gestion" du personnage de Daniels un peu trop binaire. Dans le bouquin c'est beaucoup mieux amené et plus subtil.
 
Il en ressort qu'on voit trop la fin arriver dans le film. Bref ça manque de subtilité dans le film, là où le bouquin réussit à dévoiler le mystère avec un dosage parfait.
 
SPOILER FILM
 

Spoiler :

On se doute dès le début que c'est un patient de l'asile dans le film... Alors que dans le bouquin c'est plus sur la longueur.


 
Voilà pourquoi je vous conseille le livre plutôt que le film (même si il est très bon) car le happening et le twist est 100 fois plus fort dans le livre.
 
J'ai lu le livre bien avant avoir vu le film et j'ai pris une méchante claque avec ce bouquin. Alors on prendra moins de plaisir à lire le livre après avoir vu le film vu qu'on connaît la fin mais si vous souhaitez comparer, foncez, le livre est excellentissime!


---------------
Steam ID l BT : Bauer#2704 l PSN & NNID : Bauer_Attitude l Ma Twitch TV
n°35638320
castormali​n
Tout est vraiment génial
Posté le 17-09-2013 à 14:29:31  profilanswer
 

Han merci agent bauer, j'ai bien aimé le film et vais chercher le bouquin de ce pas :jap:


---------------
on est pas des vaches à lait, boycottez les dlc  [:mcberd], fan club Cyril Lignac, les films inspirés de livres, profil sens critique
n°35638553
Grumly132
TMT
Posté le 17-09-2013 à 14:43:13  profilanswer
 

HG  [:prozac]  
 
Autant le bouquin (enfin surtout le 1er tome) est bon autant le film est nul.  
 
Dans le film on ne retrouve pas du tout la complexité des sentiments de l’héroïne, la façon dont elle comprend et joue avec les règles de ces jeux. L'adaptation zap pratiquement tous le système de bonus pouvant être envoyé dans l’arène.  
Ce film est une catastrophe. Je me suis ennuyè pendant la lecture des 2 tomes suivant (beaucoup moins immersifs), j'espère sincèrement qu'il n'y aura pas 3 HG.
 
Ça me rappel  2 autres livres adaptés.  
 
-Da Vinci Code
Bon policier, personnages intéressants et complexes (un peu). Histoire sympa.
Le film à part, bon petit film policier, des incohérences (de temps surtout) dans l'histoire mais on passe un moment sympa.
La jonction des deux.  [:tibo2002]  
L'histoire qui démarre pareil et d'un coup plus rien de cohérent entre les deux supports. Les personnages n'ont pas du tout la même personnalité (la fliquette qui devient complètement con ...). Et je ne parle même pas de la couleur de la Smart du départ. Ça m'a saoulé au bout de 5min de film.  
 
-Millénium:
Très bonne trilogie, bouquin super prenant. Je conseil à 200%
Le film (le 1er sorti) une catastrophe. C'est bien simple, je n'ai rien compris au film. Y a bien une/deux scène qui m'ont rappelées le livre. Mais sinon...  
 
C'était mes explications de comptoir.  [:mycrub]


---------------
Quatre moutons Fument sur le balcon                     Donc ça nous renvoie à notre propre utilité : l'homme face à l'absurde.                  Je ne répond plus de rien, je danse comme un pingouin.              MATSEDA !
n°35640243
Yardbirds
Posté le 17-09-2013 à 16:52:40  profilanswer
 

Grumly132 a écrit :


 
 
 
-Millénium:
Très bonne trilogie, bouquin super prenant. Je conseil à 200%
Le film (le 1er sorti) une catastrophe. C'est bien simple, je n'ai rien compris au film. Y a bien une/deux scène qui m'ont rappelées le livre. Mais sinon...  
 
C'était mes explications de comptoir.  [:mycrub]


 
J'ai pas vu la première trilogie danoise mais j'ai bien aimé celui de Fincher


Message édité par Yardbirds le 17-09-2013 à 16:53:02
n°35732150
castormali​n
Tout est vraiment génial
Posté le 26-09-2013 à 23:47:37  profilanswer
 

Pykchnetz a écrit :


C’est sûr que le livre n’a pas inventé grand-chose. Battle Royale non plus d’ailleurs ;)
[...]


Ha c'est marrant, moi, c'est tout l'inverse, adoré battle royale et trouvé HG assez moyen (mais pas désagréabe). Mais là, j'suis en train d'aller dans la comparaison HG/BR ce qui est HS ici :D
Coomme quoi les goûts et les couleurs :p

Grumly132 a écrit :

HG  [:prozac]  
 
Autant le bouquin (enfin surtout le 1er tome) est bon autant le film est nul.  
 
Dans le film on ne retrouve pas du tout la complexité des sentiments de l’héroïne, la façon dont elle comprend et joue avec les règles de ces jeux. L'adaptation zap pratiquement tous le système de bonus pouvant être envoyé dans l’arène.  
Ce film est une catastrophe. Je me suis ennuyè pendant la lecture des 2 tomes suivant (beaucoup moins immersifs), j'espère sincèrement qu'il n'y aura pas 3 HG.


Rien qu'en mattant le film, j'ai trouvé assez mal exploité le concept des

Spoiler :

sponsors. Justement, les interactions "joueurs" public auraient pu être bien perverses


Après, je sais pas si c'est pareil dans le bouquin, mais j'ai trouvé le film qu'il y avait un lissage hollywoodien où finalement ils évitaient les trucs pervers et les sales dilemmes. Tu conseilles le bouquin ?
Du coup, c'est quoi les 3 tomes, le film représente quoi par rapport au bouquin ?


---------------
on est pas des vaches à lait, boycottez les dlc  [:mcberd], fan club Cyril Lignac, les films inspirés de livres, profil sens critique
n°35788158
Grumly132
TMT
Posté le 03-10-2013 à 09:15:58  profilanswer
 

Je conseil carrément le bouquin, même si, comme je disais, les 2 tomes suivant sont moins sympa (je trouve moi je).  
Le film couvre le 1er tome.


---------------
Quatre moutons Fument sur le balcon                     Donc ça nous renvoie à notre propre utilité : l'homme face à l'absurde.                  Je ne répond plus de rien, je danse comme un pingouin.              MATSEDA !
n°46608745
Emzy
Rōnin
Posté le 04-08-2016 à 10:38:37  profilanswer
 

Je up ce topic (que je découvre) avec un vieux post d'un de mes topics, mais qui a tout à fait sa place ici :D  
 

Emzy a écrit :

Quelque chose d'un peu différent mais que je voulais faire depuis quelques temps :
J'ai eu l'occasion de lire certain bouquins qui ont été adaptés au cinéma, parfois à la méconnaissance de beaucoup de gens, et j'ai donc envie de comparer livres et films. Risques de spoilers pour les bouquins et les films, mais pour éviter un post entier en spoiler, je mettrais simplement les spoiler livres dans les balises. Pour les films, je considère que ce sont des classiques, mais si vous ne les avez pas vus, n'hésitez pas à ne pas lire :D  
 
https://covers.openlibrary.org/b/id/7147043-L.jpg
 
J'ai déjà mentionné Nothing Lasts Forever de Roderick Thorp dont est inspiré le scénario du film Die Hard / Piège de Cristal, mais où le héros (Joe Leland, un flic à la retraite) a été remplacé par John McClane, en pleine force de l'âge. On note aussi que dans le livre, Leland a une petite romance avec une hôtesse de l'air, et il est amusant de voir que dans le film, une hôtesse de l'air regarde John avec envie, mais c'est tout. Notons aussi que dans Die Hard 2, une hôtesse de l'air lui propose d'aller boire un verre. Un vrai tombeur de l'air, ce John/Joe.  
D'ailleurs, la demoiselle en détresse dans la tour de Nothing Lasts Forever est la fille de Joe, Steffy, et non sa femme Holly.
 
Il n'y a pas que la trame de base qui est tirée du bouquin, certaines scènes marquantes le sont aussi, comme le flingue scotché au dos, le "Now i have a machine gun" écrit sur le pull d'un terroriste mort dans l'ascenseur (sauf que Joe inscrit "Now WE have a machine gun" pour faire croire qu'ils sont plusieurs, et que le film a rajouté "Oh oh oh" ), le C4 accroché à la chaise balancée dans l'ascenseur, balancer un terroriste par la fenêtre pour attirer un flic.  
Y en a peut-être d'autres mais ça fait quelques temps que j'ai lu le bouquin.
 
Les âges sont chamboulés dans le film par rapport au livre. Comme je l'ai dit, Joe est retraité, mais Powell, le flic, est censé avoir 22 ans, et le chauffeur de la limousine, au contraire, est bien plus vieux. Hans Grueber est vaguement le même personnage même s'il n'a pas le même nom dans le livre (Anton Grueber). Ellis est aussi dans le bouquin, et il drague la fille de Leland comme il drague Holly. C'est aussi un connard dans le livre.
 
D'une manière générale, ce qui change, c'est le ton : John McTiernan dit dans les commentaires du DVD qu'il voulait faire un film "joyeux" (joyfull) avec des terroristes. Malgré des séquences plus tragiques (comme John qui s'excuse indirectement auprès de sa femme), c'est clairement le cas. On s'éclate à mater Die Hard. Le livre est assez dark et finit assez mal.
 

Spoiler :

Quand Grueber tombe à la fin du livre, il s'accroche au bracelet de Steffy, comme dans le film avec Holly, sauf qu'il l'attire avec lui et qu'elle tombe (et meurt) en même temps que lui... Par conséquent le livre ne finit pas là-dessus : Leland traque tous les terroristes du building pour tous les tuer sans aucun scrupule parce qu'il est fou de rage.


 
http://img.fantasy-fans.eu/specials/Die%20unendliche%20Geschichte/buchcover.jpg
 
J'ai également eu l'occasion de lire, dans un ton VACHEMENT plus léger, The neverending story, ou L'histoire sans fin chez nous, bouquin d'un auteur allemand appelé Michael Ende. Détail amusant : il y a 26 chapitres, et le premier commence par la lettre A, puis le deuxième la B, etc jusqu'au 26e chapitre qui commence par Z. On note aussi que Bastien est un petit gros, ce qui n'est pas le cas dans le film mais aide à comprendre pourquoi il est martyrisé. La principale autre différence au niveau des personnages est celui d'Atreju, qui appartient à la race des Peaux-Vertes. Ce sont globalement des indiens (les parents d'Atreju ont été tués par un buffle violet) mais leur peau est verte...
 
Il raconte globalement l'histoire du film mais il y a une différence majeure : le film que nous connaissons se termine à la moitié du livre !
Je spoile la moitié du bouquin mais c'est l'exacte fin du film à quelques détails près : Bastien donne le nom de sa mère à la jeune impératrice afin de sauver le pays imaginaire. MAIS :
 

Spoiler :

Bastien, cet imbécile de gamin, prend sa décision trop tard et le pays imaginaire disparaît [:flu1]


 
Ainsi, Bastien doit pénétrer dans l'impératrice le bouquin afin de recréer ce qui n'est plus, car en tant qu'enfant humain, il possède l'incroyable faculté de raconter des histoires. Il commence donc à inventer des histoires de fou (d'ailleurs cette partie du bouquin est excellente) et à chaque fois qu'il dit quelque chose, ça devient réel. Si par exemple il dit "La race des machinchose existait depuis 10 000 ans" et bah pouf, dans la tête de tous les habitants du Pays Imaginaire, les machinchoses existent et sont connus depuis 10 000 ans.  
 
Le deuxième film L'histoire sans fin reprend des éléments de la deuxième partie du livre. D'abord, Bastien va au Pays Imaginaire et y rencontre Atreju. Comme dans le livre, ils s'aiment au début mais une espèce de compétition malsaine s'installe entre les deux, chacun pensant que l'autre veut s'approprier tout le mérite et l'héroïsme. Ensuite, dans le livre, à chaque fois que Bastien invente une histoire, il oublie un peu plus son appartenance au monde réel et par conséquent, ses souvenirs. Dans le film ils ont transformé ça en une série de vœux que Bastien peut réaliser grâce à l'Oryne, mais il perd également ses souvenirs. Disons que c'est un peu la même chose.
De plus, la grande méchante du deuxième film est un personnage de la fin du livre, la sorcière Xayide. Elle a la capacité de contrôler tout ce qui est vide (ses soldats sont des armures vides qu'elle anime). Elle trompe également Bastien en se faisant passer pour gentille.
 
Voilà ce que je peux dire en comparaison des films et du livre. C'est un livre qui s'adresse aux enfants et à l'imaginaire (le pouvoir de la création par l'imaginaire, le voyage par la lecture, l'identification (et l'empathie) aux personnages, ce genre de choses). Mais c'est un livre parfois difficile à suivre, surtout à la fin, car les personnages qui semblent simples (la sorcière, le loup-garou) sont en fait excessivement plus complexes qu'ils n'y paraissent et représentent toujours des personnages au niveau méta-interprétatif, ils sont "plus" que ce qu'ils semblent être.
 
http://upload.wikimedia.org/wikipedia/en/4/4f/Firstbloodbook.jpg
 
Pour conclure ce post (d'autres suivront), un compte-rendu plus court :
First Blood de David Morrell, qu'a déjà mentionné tull chull a donné le film First Blood plus connu chez nous sous le nom Rambo. D'ailleurs détail amusant : il n'existe pas de "Rambo 2" à proprement parler aux USA. Les trois films se présentent comme ça :
 - First Blood
 - Rambo : First Blood Part II
 - Rambo III
 
Bref, le film est assez fidèle au livre, mais je m'en souviens assez mal (c'est pour ça que je conclue vite fait là-dessus :D ). Le personnage s'appelle bien John Rambo et de mémoire, le livre est encore plus sombre que le film. Même littéralement : je crois me souvenir d'une tripotée de scènes se passant de nuit, quand bien même je crois qu'il n'y en a aucune dans le film. J'ai également ressenti en lisant le bouquin la vraie force de Rambo, c'est une putain de machine à tuer, tant qu'il est traqué, il ne se contente pas de leur faire peur en les blessant et en criant "Laissez moi partir et vous vivrez", il est dingue de chez dingue, mais seulement quant il est vraiment au pied du mur. Là, il se met à tuer plein de flics pour prouver qu'il est le plus dangereux des tarés.
 
Mais d'une manière générale je dirais que l'adaptation est très bonne. C'est pas évident de nous faire comprendre les pensées du personnage dans un film, mais je trouve qu'ils s'en sont bien sortis. On le voit avoir froid, faim, être désespéré, hanté par ses souvenirs, etc. C'est tout con, mais voir un héros se geler le cul moi ça me fait m'attacher à lui. Mais je dirais que contrairement au film, le Rambo du bouquin n'est pas vraiment le héros. En fait, ni lui ni le shérif ne sont de bonnes ou mauvaise personnes, et encore moins le héros ou le méchant du bouquin. Ce sont des types qui se traquent mutuellement, ce sont Ahab et sa baleine blanche dans Moby Dick, liés l'un à l'autre par on ne sait pas trop quoi d'ailleurs.
 
Le plus grande différence je pense est au niveau du colonel Trautman, qui n'est pas du tout l'espèce de père de substitution que Richard Crenna semble être pour Rambo dans le film. Il est simplement celui qui a créé ce genre de mecs, qui a inventé les techniques, mais il n'a pas directement entraîné Rambo. Il est même possible qu'ils ne se soient jamais vu.
 
Je ne spoile pas la fin vu que je ne m'en souviens pas du tout !
 
Merci à ceux qui ont lu jusque là en tout cas et désolé pour le pavé !


Message édité par Emzy le 04-08-2016 à 10:39:48

---------------
Je rachète votre topic, commencez à faire vos valises.
n°50311793
john_tgv
what did you expect?
Posté le 10-07-2017 à 22:51:17  profilanswer
 

[:cerveau drapal] [:pseudo ______]  


---------------
P'tit tigrou déguisé en Quasi-modo => Générateur de liens toulousains <= "Elton john de sept 1980" dixit zephiel...
n°50312012
castormali​n
Tout est vraiment génial
Posté le 10-07-2017 à 23:00:50  profilanswer
 

biengvenue :jap:


---------------
on est pas des vaches à lait, boycottez les dlc  [:mcberd], fan club Cyril Lignac, les films inspirés de livres, profil sens critique
n°50312048
john_tgv
what did you expect?
Posté le 10-07-2017 à 23:03:07  profilanswer
 

M'sieur. [:msaint:2]


---------------
P'tit tigrou déguisé en Quasi-modo => Générateur de liens toulousains <= "Elton john de sept 1980" dixit zephiel...
mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4
Page Suivante

Aller à :
Ajouter une réponse
 

Sujets relatifs
Livres 'pour changer de vie' ou vivre différemmentWhere to find a rare coin? / Où trouver un pièce de monnaie rare?
Qualité des films 2D en baisse depuis l'arrivé de la 3Danciens livres
rechreche des livres de première année BTS ig cned ou autreles films qui vous ont émus/ films les plus tristes
Amateurs de films anciens...films dvd sans code-barre
Comment bénéficier d'une ristourne sur les livres?Étudiant : Comment aller de Montauban/Toulouse à Vichy et vice versa ?
Plus de sujets relatifs à : Les films inspirés de livres et vice versa (même si c'est plus rare)



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR