Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1739 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Auto / Moto

  [Topic Unique] Permis B & AAC

 


 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  1159  1160  1161  1162  1163  1164
Page Précédente
Auteur Sujet :

[Topic Unique] Permis B & AAC

n°23456
ViMx
Posté le 21-01-2003 à 13:31:06  profilanswer
 

Bienvenue sur le Topic Unique qui traite du permis B (Le permis auto) ainsi que de la formation en AAC (Conduite accompagnée) :)
 
Sommaire:
 
 

  • Infos pratiques, choix d'une Auto-Ecole

                   - Critères de choix
                   - Changer d'auto-Ecole
 

  • L'inscription

                   - Documents nécessaires
                   - Financement
 

  • La formation théorique (Le code)

                  - L'entraînement
                  - L'examen
 

  • La formation pratique (La conduite)

                  - L'entraînement
                  - L'examen
 

  • Le statut "Jeune conducteur" & Permis probatoire

                  - Le fonctionnement du permis probatoire
                  - Le délai probatoire et l'AAC
                  - Les conducteurs concernés
 

  • La formation AAC (Conduite Accompagnée)



 
 

  • Infos pratiques, choix d'une Auto-Ecole


          Le choix d'une auto-école reste quelque chose d'important. Il faut tenter de prévoir un minimum son avenir sur quelques mois. En effet, il peut arriver qu'on déménage, qu'on parte étudier/travailler dans un autre quartier, ou même à l'étranger, donc il faut faire relativement attention lors de ce choix. Ne pas hésiter par exemple à s'inscrire dans une auto-école qui se trouve près de son lieu de travail/d'étude, plutôt que près de son domicile.
 
          Nous arrivons ici à l'eternel dilemme "Franchise ou Auto-Ecole de quartier ?" Là il faut prendre plusieurs éléments en considération, d'un côté, une Auto-Ecole rattachée à une marque telles que ECF ou CER peut vous assurer un minimum de sérieux. Malheuresement, cela n'est pas toujours le cas, il arrive que certaines Auto-Ecole, même rattachées à de grandes chaînes se comportent de façon plus que douteuse. Il est généralement constaté que les Auto-Ecoles de quartier sont moins chères. Cela ne veut pas dire que vous aurez un moins bon service, mais peut être des équipements moins perfectionnés.
 
                   - Critères de choix
 
 - Proximité : pour commencer, faites le tour des auto-écoles susceptibles de vous intéresser de par leur emplacement géographique. Cela peut être juste à la sortie de votre lieu de scolarité ou de travail, ou bien à deux pas de chez vous. Sauf si vous tenez absolument à vous inscrire dans une auto-école bien précise, n'allez pas par mont et par vaux pour vous former. Parenthèse sur le sujet : l'avantage "prenons à domicile" mis en avant par certaines auto-écoles peut vous amener à faire toujours le même trajet au détriment du travail par objectif.
 
 - Réputation : demandez à votre entourage s'il connaît une auto-école à vous conseiller : le bouche-à-oreille est la meilleure pub ! Rares sont les mauvaises auto-écoles bénéficiant d'une aura positive. Plus osé, vous pouvez accoster les élèves à la sortie des cours de conduite : ils sauront vous donner leurs impressions à chaud. Se fier à la beauté de la vitrine et à la taille de l'auto-école pour en déduire sa qualité est une démarche hasardeuse.
Une grosse auto-école peut être un commerce pratiquant une politique de prix agressive donc attractive, ou bien un établissement de renom surfant sur son succès mérité du à la qualité de ses formations. A contrario, une petite auto-école peut être une entreprise familiale privilégiant l'aspect relationnel et la dimension humaine, ou bien une boîte en déperdition. C'est un des nombreux paradoxes du monde des auto-écoles.
 
 - Tarifs : l'affichage des prix est obligatoire, transparence oblige. Si c'est le cas, vous pourrez comparer les prix plus facilement, mais faites très attention au contenu de la formation : code, conduite, présentation. Regardez tout autant attentivement les prix à l'unité : 1 heure de conduite, les frais de (re)présentation en cas d'échec, etc. Vous devez vous méfier d'un prix de forfait trop bas, véritable prix d'appel, car les prix à l'unité sont souvent alors prohibitifs, et le risque très grand de voir le patron partir avec la caisse. En dessous de 600 €, c'est limite rentabilité ; en dessous de 450 €, fuyez !!! A l'inverse, un prix élevé ne vous assure en rien d'une bonne qualité de formation. Encore un paradoxe. Si l'auto-école vend un forfait (20 heures, code illimité, deux présentations) à bas prix et fixe un prix exorbitant à l'unité (leçon de conduite, frais de présentation), cela signifie que sa rémunération est basé sur vos échecs. A vous de sentir le juste milieu en fonction de vos moyens. Comme dans tous les commerces, les prix affichés peuvent se négocier.
 
 - Matériel : observez la qualité (état, niveau, entretien, type) du matériel pédagogique : véhicules, mobilier, support de code, locaux, etc. Un véhicule endommagé, sale et dépassé peut laisser présager un manque de respect du moniteur envers ses élèves, voire une situation financière critique. Les supports pédagogiques doivent être récents : boîtier de code conforme à ceux utilisés en examen, séries de diapos récentes, ou carrément cdi ou dvd. Cependant, il ne faut pas s'arrêter au type de support utilisé (forme), mais à la qualité des cours dispensés (fond). Certaines auto-écoles sont équipés de simulateur de conduite. Leur intérêt est controversé, car la machine (surtout celle-là...) ne peut remplacer un moniteur ; il s'agit essentiellement d'un atout (?) commercial et financier (on ne met pas de gazole dedans, ça ne s'use pas !).
 
 - Transparence : l'auto-école ne doit rien vous cacher. Elle doit être en mesure de vous informer de ses taux de réussite en vous présentant les bordereaux d'examen (mais ce n'est pas une information fiable), les prix doivent être affichés sur la vitrine, un contrat-type doit obligatoirement être signé en cas d'inscription. Le moniteur, à l'issue de votre formation, doit être capable de vous annoncer une date d'examen sans traîner les pieds.
Les gens honnêtes ne craignent pas la transparence. Ils ont même tout à y gagner pour se démarquer de leurs louches confrères.
 
 - Formation : toute formation doit être effectuée par un moniteur diplômé. Fuyez donc les faux cours de code qui consistent à vous laisser vous débrouiller avec le matériel et à vous auto-corriger. Fuyez également les moniteurs qui lisent le journal pendant les heures de conduite, ainsi que ceux qui vont boire le café en vous laissant manoeuvrer tout seul, ceux super-sympas qui roulent avec la musique à fond en discutant avec vous de tout sauf de formation, ceux qui se désaltèrent trop souvent à la bière, ceux qui croient que taper verbalement ou physiquement sur leurs élèves est une méthode pédagogique, ceux qui vous font rouler en moto avec trois autres comparses et sans radioguidage, ceux qui vous font payer l'écoute pédagogique (2 heures de conduite à 3 élèves payant chacun 1 heure = gros bénéfice). Ce que je vous ai dit là et que je vais vous dire maintenant va peut-être vous choquer, mais il apparaît indispensable de signaler (ou dénoncer, si vous voulez...) ces comportements indignes de la profession auprès du délégué à la formation du conducteur de votre département. Pensez à ceux qui vous suivent afin d'éviter que ne perdurent ces déviances dangereuses.
 
                  - Changer d'auto-Ecole
 
C'en est trop ! Votre auto-école vous escroque, elle est au bord de la faillite, votre moniteur vous maltraite, sa voiture sent le rat crevé ?
 
Vous déménagez, et n'avez pas envie de faire 800 km pour prendre une heure de conduite ?
 
L'auto-école à qui vous avez fait confiance a mis la clé sous la porte, et son patron est parti avec la caisse ?
 
Vous cherchez l'auto-école la plus parfaite qui soit : un moniteur compétent et aimable, des prix maîtrisés, des délais raccourcis, une voiture facile et en bon état, pas trop loin de chez vous ?
 
Bref ! Vous voulez changer d'auto-école. Je ne peux pas vous donner l'adresse exacte de cette auto-école tant espérée, mais je peux vous guider dans vos démarches.
 
 - Documents : il faut que vous récupériez tous les documents qui vous appartiennent : le dossier 02, le livret d'apprentissage, et éventuellement la copie de la fiche de suivi qui pourra servir au futur enseignant. Si vous ne devez plus rien à l'auto-école, celle-ci doit vous rendre sans contrepartie tous ces documents (notamment les deux premiers). Vous demander de l'argent en échange de leur restitution est totalement illégal. Le cas échéant, n'hésitez pas à brandir la menace d'une dénonciation à une association de défense des consommateurs : cela calme vite le plus irascible des exploitants ! Si vraiment vous ne pouvez pas récupérer ces documents (faillite de l'auto-école, par exemple), vous pouvez demander un duplicata auprès du délégué à la formation du conducteur (renseignez-vous en Préfecture au service des permis de conduire pour avoir ses coordonnées).
 
 - Finances : si vous avez déjà versé la totalité des sommes demandées lors de votre inscription, vous avez peu de chances de récupérer votre argent. Si votre départ n'est pas du à une faillite de l'entreprise, consommez ce que vous avez payé ! Si votre changement d'auto-école est du à sa faillite, vous ferez partie des créanciers les moins prioritaires : aucune chance de récupérer un centime (même de franc). Payez de préférence par chèque, dont la traçabilité est assurée. Même chose pour le contrat qui laisse des preuves.
 
 - Recours : plusieurs voies de recours s'offrent à vous. J'insiste malgré tout sur le fait qu'il est préférable d'utiliser les solutions amiables, moins onéreuses et plus rapides. Faute de dialogue, essayez la classique lettre de mise en demeure avec AR avant d'en venir aux solutions ci-dessous, plus radicales. Pour un litige inférieur à 30.000 francs, adressez-vous au Tribunal d'Instance où est rattachée l'auto-école. Les associations de consommateurs, telles que INC, se dévoueront pour vous conseiller sur la conduite à tenir et/ou intervenir directement. Leur influence auprès des consommateurs potentiels est telle que leur intervention suffit souvent à régler les problèmes. Le délégué à la formation du conducteur gère les inspecteurs. Représentant du Ministère des Transports, et à défaut d'être le médiateur absolu, il est l'interface idéale entre les parties (candidats, inspecteurs, moniteurs). Il pourra vous conseiller sur les démarches pratiques visant à renouveler vos documents. La Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes (D.G.C.C.R.F.) recueillera volontiers vos témoignages, que les mauvaises langues appelleront délation. Si vous pestez contre un établissement et que vous ne faites aucune démarche pour vous défendre, d'autres consommateurs seront à leur tour abusés.
 
 - Réinscription : suivez les conseils édictés plus haut. Cependant, les auto-écoles voient souvent d'un mauvais oeil les transferts de dossier. Cela peut signifie pour eux une rentrée d'argent supplémentaire, mais aussi une place d'examen qu'on ne leur attribuera pas malgré votre arrivée, un élève retors ou à problème, etc. Soyez convaincant et conciliant. Que gagnerait une auto-école à vous reprendre juste pour vous attribuer une place d'examen ? Formez-vous, c'est votre deuxième chance. Un dossier ayant vécu ne fait jamais bonne impression, même si vous n'y êtes pour rien.
 
Source
 
          Ici, 1 lien intéressant à noter:
 
          - www.auto-ecole.org Un annuaire qui recense quelques 5 500 auto-écoles à travers la France
 


 

  • L'inscription


                  - Documents nécessaires
 
          Vous avez donc choisit votre Auto-Ecole. Il faut maintenant vous engager pour l'inscription. La plupart des AE vous demanderont de constituer un dossier pour l'inscription. Les principaux documents dont vous aurez besoin pour réaliser votre inscription sont les suivants:
 
          - Un formulaire Cerfa n°11246*01 qui devra être rempli par vous ou vos parents si vous êtes mineurs. Ce document est fournit par votre AE ou la préfecture.
          - Une pièce d'identité (Carte d'identité, Passeport, ...)
          - L'AE vous demandera également des photos qui seront directement transmises à la préfecture lors de l'obtention du permis.
          - Des enveloppes affranchies pour vous envoyer les décisions d'examens.
          - Une photocopie de l'attestation de recensement.
          - Une photocopie de l'attestation de votre participation à la JAPD (Journée d'Appel de Préparation à la Défense).
 
          Après, en fonction des AE, il se peut que vous ayez à donner une preuve de votre domiciliation (Quittance, Facture EDF, France Telecom) pour avoir certaines garanties financières.
 
                  - Financement
 
          Le permis est quelque chose de coûteux. Généralement, pour établir une facture globale, le prix d'un permis (Formation normale), il faut compter entre 800 et 1 200 €. Il vous sera certainement fait un proposition de financement en 3 voire 4 paiements, sous la forme de chèque qui seront encaissés à des dates/moments précis. Sinon, vous avez la possibilité de faire appel au prêt pour financer votre permis. Le permis à 1 € par jour en est le parfait exemple, cependant, je n'ai pas utilisé ce mode de financement, donc je ne sais pas trop comment ca se passe. (J'attends des témoignages ...)
 


 

  • La formation théorique (Le code)


                  - L'entraînement
 
          Généralement, votre Auto-Ecole vous proposera un forfait illimité pour vous entraîner au code. Cela veut dire que vous pourrez venir autant que vous voulez pour faire des séances de code qui correspondent exactement à l'examen du code (40 questions, corrigées à la fin). L'AE dans laquelle j'ai passé mon permis organisait aussi des séances spéciales durant lesquelles un professeur peut intervenir sur un thème précis du code de la route. Je n'ai jamais assisté à ce genre de séance, mais cela peut être très utile lorsque qu'un candidat a de réels problèmes de compréhension, afin de poser des questions ...
 
          Au début, il sera fréquent de faire plus de 20 fautes ... Il ne faut pas se décourager ... On réduits ses fautes avec le temps ... Il faudra faire un certain nombre de séances pour arriver sous cette barre fatidique des 5 fautes. A partir de ce moment là, vous pouvez demander au directeur de programmer une date pour le passage du code. Peut être qu'il vous fera passer un test blanc, ca se déroulera dans les conditions réelles de l'examen avec le boitier.
 
http://www.les-permis.com/images/stories/etg/etg_matos_ae.jpg
 
                  - L'examen
 
          Une fois que votre date d'examen de code est fixée, vous pouvez vous préparez psychologiquement à cette petite épreuve, mais néanmoins indispensable. Il faut être naturellement bien à l'heure. Vous réponderez aux 40 questions comme si vous étiez devant un DVD dans votre AE. Vous ne saurez que en vous présentant devant la personne qui vous donnera le fameux papier, si vous avez votre code ou pas. Dans le cas où vous ne l'avez pas, vous saurez combien de fautes vous avez fait. En revanche, si vous l'avez, vous ne saurez pas forcément combien de fautes vous avez fait. (Cela dépend des préfectures)
 


 

  • La formation pratique (La conduite)


                  - L'entraînement
 
          Pour l'aprentissage de la partie pratique du permis de conduire (la conduite), il faut savoir qu'elle peut commencer avant même que vous ayez obtenu le code. Ainsi, il est possible de commencer à prendre des cours de conduite avant même d'avoir le code. En suite quelques éléments à savoir. La durée minimale d'aprentissage est égale à 20 heures de conduite. Ainsi, il est impossible de se présenter à l'examen de la conduite si vous n'avez pas suivi au moins 20 heures de formation avec un professeur. En revanche, il n'y a pas de maximum d'heures imposé. Si il vous faut 60 heures de conduite pour être apte à passer l'examen, et bien il faudra les passer. Généralement, les Auto-Ecoles incluent dans leur forfait de base 20 heures de formation. Les heures suplémentaires quie vous aurez à passer seront généralement facturées entre 50 et 100 € l'heure.
 
                  - L'examen
 
 - Véhicules d'examen :
 
Sont acceptés tous les véhicules de la catégorie B, disposant au minimum de 4 places assises et vitrées. Ces véhicules doivent pouvoir atteindre en palier toutes les allures nécessaires aux épreuves du permis de conduire de la catégorie, soit 110 km/h. Les équipements permettant aux conducteurs de mieux respecter les limitations de vitesse (régulateur, limiteur de vitesse, alarme de sur-vitesse, etc.) peuvent être utilisés en examen, à la condition que leur mise en oeuvre résulte de la seule initiative du candidat avant ou pendant la circulation.  
 
Le radar de recul, qui apporte une aide pour stationner (gestion des espacements longitudinaux), est en principe neutralisable. Néanmoins, il ne fait pour le moment l'objet d'aucune interdiction en examen, l'objectif d'évaluation des manoeuvres pouvant toujours être vérifié (notamment pas de dispense de l'observation périphérique, nécessité de maîtriser les commandes, etc.). Les établissements d'enseignement de la conduite équipant leurs véhicules de systèmes de vidéo embarquée afin de filmer les élèves lors de séquence de conduite doivent les déconnecter lors des examens. Un enregistrement sans consentement de l'inspecteur est illicite (infraction du droit à l'image).
 
 - Conditions administratives et techniques :
 
Les documents à établir, les procédures à respecter et les vérifications à opérer restent identiques à ceux prévus par l'instruction fixant les conditions de passage de l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire de la catégorie B du 17 mars 1993 modifiée.
 
 - Accueil du candidat :
 
Ces vérifications terminées, le candidat prend place à bord. Les contrôles d'identité et du livret d'apprentissage sont effectuées dans les mêmes conditions que celles prévues par l'instruction fixant les conditions de passage de l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire de la catégorie B du 17 mars 1993 modifiée.
 
 - Présentation générale de l'épreuve :
 
Avec le souci de créer un bon climat d'examen, permettant au candidat de faire la preuve de ses capacités dans les meilleures conditions, il doit être informé clairement de ce que l'on attend de lui.
 
Pour ce faire, l'inspecteur lui indiquera qu'il devra, sous ses directives et en fonction de son choix :
 
    * Effectuer des vérifications intérieure(s) et extérieure(s),
    * Réaliser un parcours à caractère urbain au cours duquel aura lieu une première manœuvre,
    * Réaliser un parcours routier et/ou autoroutier ponctué d'une seconde manœuvre,
    * Appliquer les règles du code de la route (signalisation, règles de circulation, comportement sécuritaire, ...),
    * Respecter les autres usagers,
    * Respecter les vitesses prescrites par la réglementation et la signalisation (en particulier celles concernant les conducteurs novices, c'est-à-dire titulaires du permis de conduire depuis moins de deux ans).
 
Il conviendra de s'assurer que le candidat a bien compris, ce qui exclut tout monologue.
Haut de page
 
 - Vérifications intérieure(s) et extérieure(s) ( Vi et Ve) :
 
Le candidat doit répondre à une première question (Vi) portant sur la vérification d'un accessoire, d'une commande, d'un témoin, d'un document de bord ou d'un élément de sécurité. Il répond ensuite à une seconde question (Ve), comprenant la vérification d'un élément extérieur complétée par une question en rapport avec la sécurité routière.
 
Voir la banque officielle des :
 
    * Vérifications intérieures
    * Vérifications extérieures
 
Le contenu de ces questions est conforme au programme national de formation à la conduite (cf. arrêté du 23 janvier 1989). Les questions Vi et Ve peuvent intervenir à différents moments de l'examen. En fonction du secteur d'examen, il appartient à l'inspecteur de choisir le moment le mieux adapté pour questionner le candidat en ayant à l'esprit que la durée de la partie en circulation doit être, autant que faire se peut, séquencée par les vérifications et les manoeuvres. Toutefois, Ve ne peut être réalisée que si la configuration du lieu s'y prête, c'est-à-dire lorsque ce dernier se situe en dehors de la circulation. En effet, le candidat doit pouvoir descendre et évoluer autour du véhicule en toute sécurité. Un parking peut être accepté dès lors que ces conditions de sécurité sont remplies.
 
Choix de la ou des questions (Vi et/ou Ve) : Pour chacune des questions, il s'effectue en relevant le nombre indiqué par les deux derniers chiffres du totaliseur du compteur kilométrique du véhicule d'examen. Dans la mesure où la question tirée au sort porte sur un élément non existant sur le véhicule d'examen, l'inspecteur passe à la question suivante (et ainsi de suite). Dans l'éventualité où le compteur kilométrique du véhicule d'examen ne fonctionnerait pas, il appartient à l'inspecteur de choisir le numéro des questions Vi et Ve. De même, dans un souci d'égalité de traitement, pour le 1er candidat de chaque auto-école, lorsque la question Vi (ou Vi et Ve) intervient en début d'examen, l'inspecteur choisi le numéro de cette question en s'efforçant de varier au maximum le choix de cette question.
 
Évaluation :Chacune des deux questions est évaluée selon un système de notation à deux niveaux A ou B.Lorsque la question comporte plusieurs niveaux de réponse, la notation A est attribuée dès lors que la réponse est complète (cf. banque correspondante et guide de l'interrogation orale).Dans le cas contraire, la notation B est attribuée au candidat. Tous les synonymes et les réponses équivalentes doivent être acceptés. L'essentiel est de s'assurer que le candidat possède une bonne connaissance technique de son véhicule. Chaque question portant sur la vérification d'un élément doit être annoncée puis vérifiée. Une annonce sans réalisation ou une réalisation sans annonce doit être notée B. En revanche, lorsque la vérification concerne la propreté d'un élément, le contrôle est visuel et le nettoyage de cet élément ne doit pas être effectué dans le cadre de l'examen.
 
La Manoeuvre (M1 et M2) :
 
Au cours de l'épreuve pratique, deux manoeuvres différentes, dont une au moins en marche arrière, doivent être systématiquement évaluées.
 
Il s'agit :
 
   1. De la marche arrière en ligne droite (peut être réalisée le long d'un trottoir, d'une ligne peinte au sol, d'un accotement, ...),
   2. De la marche arrière à un angle de rue (peut être réalisée le long d'un trottoir, d'une ligne peinte au sol, d'un accotement,
   3. Du rangement en créneau (entre deux voitures, dans un cadre tracé au sol, ...),
   4. Du rangement en épi,
   5. Du rangement en bataille,
   6. Du demi-tour (entre deux trottoirs, entre deux lignes tracées au sol, entre deux accotements,...),
   7. Du freinage pour s'arrêter avec précision.
 
La première manœuvre (M1) sera réalisée lors du parcours urbain, la deuxième (M2) au cours de la phase de conduite routière. Les deux manoeuvres évaluées doivent être différentes, en ce sens qu'elles doivent avoir un numéro différent (1, 2, 3, 4, 5, 6 ou 7). L'inspecteur s'efforcera de répartir équitablement, sur l'ensemble des examens d'une journée, la réalisation des 7 types de manœuvres existants. De plus, afin de varier au maximum les possibilités, en fonction de la topographie du secteur d'examen, il est précisé que chaque manœuvre peut être effectuée sur un terrain en légère déclivité montante ou descendante, du côté droit ou gauche (sens unique) pour le rangement en créneau , en marche avant ou en marche arrière pour les rangements en épi ou en bataille.
 
L'annonce de la manœuvre : Pour réaliser correctement une manœuvre, il est essentiel de connaître le type de celle-ci. En effet, une annonce précise peut favoriser la réussite de la manœuvre. A titre d'exemple, pour une manœuvre en marche arrière en ligne droite, la demande doit être « Vous arrêterez votre véhicule à droite le long du trottoir, afin d'effectuer une marche arrière en ligne droite ».
 
Évaluation : Dans les départements impliqués, la manœuvre n'est plus répertoriée en tant que «situation de conduite» telle que définie par l'instruction du 17 mars 1993 modifiée fixant les conditions de passage de l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire de la catégorie B. Sur cette base , des comportements tolérés peuvent être relevés. Ils devront être systématiquement annoncés. Les manœuvres M1 et M2 ne donnent pas lieu à une remise en situation.
 
Voir la définition des comportements admis, tolérés, et non tolérés
 
Néanmoins, il est nécessaire pour l'évaluation de cette phase de la nouvelle épreuve pratique de conserver les principes d'évaluation ainsi que la démarche mise en oeuvre par l'instruction susvisée.
 
Afin que l'évaluation soit la plus homogène possible, il est nécessaire que chaque inspecteur ait la même définition des manœuvres. Pour ce faire, il convient de définir le début et la fin de chacune d'entre-elles.
 
Pour la manœuvre «freiner pour s'arrêter avec précision (7)», l'inspecteur devra dans un souci de sécurité :
 
    * Annoncer un repère vertical, précis, bien visible et suffisamment tôt (en fonction du lieu et de l'allure),
    * Eviter toute ambiguïté, tout effet de surprise,
    * Ne pas utiliser la signalisation au sol (peu visible de loin).
 
L'arrêt de précision (action de se positionner) sera considéré comme réalisé et donc satisfaisant dès lors que le véhicule d'examen se trouvera à la hauteur du point de repère (le point de repère doit se trouver entre les aplombs avant et arrière du véhicule).
 
La notation des manœuvres s'effectuera sur la base de notes à trois niveaux de type A, B ou C en fonction du barème suivant :
 
    * Une erreur entraîne la notation A,
    * Deux et trois erreurs entraînent la notation B,
    * Plus de trois erreurs équivalent à une notation C.
 
Une erreur doit être évaluée en la caractérisant selon le type qui correspond au «comportement admis, toléré et non toléré» de la procédure d'évaluation, mais l'erreur correspondant au «comportement admis» de la procédure d'évaluation n'est pas comptabilisée comme telle.
 
La démarche à mettre en œoeuvre pour prendre en compte les aspects non écrits de la procédure d'évaluation est celle fixée par l'arrêté du 23 avril 2002 modifiant l'arrêté du 8 février l999.
 
Le résultat des vérifications et des manœoeuvres est communiqué en fin d'épreuve.
 
Savoir-faire
 
Procédure B
 
 
 - L'épreuve en circulation :
 
D'une durée de 25 minutes effective, l'épreuve en circulation doit être considérée comme la partie essentielle de la réforme mise en place.
 
Elle comprend :
 
    * Une phase urbaine (zones résidentielles, zones limitées à 30 et 50 km/h, voies rapides urbaines),
    * Une phase routière et/ou autoroutière.
 
Le respect de cette durée de 25 minutes est impératif. Les vérifications et manœuvres qui la séquencent ne sont pas comprises dans ce temps. En cas de comportement dangereux de la part du candidat mettant en cause la sécurité immédiate du véhicule d'examen, de ses passagers ou d'autres usagers de la route, que celui-ci ait nécessité ou non l'intervention de l'inspecteur, l'examinateur peut toutefois décider de ne pas mener cette épreuve en circulation à son terme. Ce qui implique que la constatation de comportements tolérés répétés n'entraîne pas l'arrêt de l'épreuve en circulation. L'évaluation doit se dérouler conformément aux instructions fixant les conditions de passage de l'épreuve pratique de l'examen du permis de conduire de la catégorie B du 17 mars 1993.
 
Fiche d'examen :
 
L'utilisation de la fiche d'examen par l'inspecteur afin de collationner les résultats des vérifications intérieure(s) et extérieure(s) (Vi, Ve), ainsi que des deux manœuvres (M1, M2), n'est plus obligatoire.
 
Source

Message cité 1 fois
Message édité par ViMx le 31-03-2015 à 19:59:41
mood
Publicité
Posté le 21-01-2003 à 13:31:06  profilanswer
 

n°23589
ViMx
Posté le 21-01-2003 à 13:52:12  profilanswer
 

  • Le statut "Jeune conducteur" & Permis probatoire


          Pour faire comprendre aux nouveaux conducteurs que le permis n'est plus obtenu de façon définitive, un délai probatoire est mis en place pour les nouveaux conducteurs. Cette mesure concerne principalement les jeunes conducteurs qui passent leur permis pour la première fois. Ils ont pour la plupart entre 18 et 25 ans et sont les premières victimes des accidents de la route. Ils représentent 11 % de la population et 25 % environ des tués de la route. Cette mesure concerne également les conducteurs chevronnés qui voient leur permis invalidé ou annulé.

 

http://www.les-permis.com/images/stories/macaron_a.gif

 

                   - Le fonctionnement du permis probatoire

 

A la date d'obtention du permis, le capital est de 6 points. Pendant le délai probatoire, le capital ne peut excéder 6 points. A l'issue de ce délai, deux situations peuvent se présenter :

 

   * Si aucun retrait de points n'est intervenu pendant le délai probatoire, le permis est affecté de 12 points ;
    * Si un ou des retraits de points sont intervenus sans qu'il en résulte un solde nul, le titulaire du permis conserve le nombre de points qu'il détient à cette date, mais le capital de référence passe à 12 points.

 

Pour augmenter son capital de points deux possibilités :

 

   * Pendant un délai de trois ans il ne commet pas d'infraction entraînant retrait de points ;
    * Il suit un stage de sensibilisation à la sécurité routière et « récupère » 4 points.

 

Lorsque le conducteur commet pendant le délai probatoire une infraction donnant lieu au retrait d'au moins trois points il doit se soumettre à une formation spécifique (le stage de sensibilisation aux causes et conséquences des accidents de la route) et ce, dans un délai de quatre mois. A l'issue de ce stage, il est crédité de 4 points (dans la limite maximale de 6). Ainsi le permis probatoire, comme le renforcement des pertes de points ont pour objectif clairement affiché de responsabiliser le conducteur. Plus particulièrement pour les jeunes infractionnistes, ces mesures tendent à développer leur motivation en suivant des stages de sensibilisation, non seulement ils récupèrent des points, mais également ils améliorent leurs pratiques de conduite et prendront mieux en compte le respect des règles et le partage de la route.

 

                   - Le délai probatoire et l'AAC:

 

Le délai probatoire court à compter de la date d'obtention du permis de conduire, quelle qu'en soit la catégorie ou sous-catégorie (moto, voiture ...).

 

Le délai est réduit à 2 ans pour ceux qui réussissent l'examen dans le cadre de l'apprentissage anticipé de la conduite.

 

                   -  Les conducteurs concernés :

 

Tous les nouveaux titulaires du permis de conduire obtenu à partir du 1er mars 2004 :

 

   * Ceux qui obtiennent leur permis pour la 1ère fois à la suite de la réussite à l'examen ;
    * Ceux qui, à la suite d'une invalidation administrative ou d'une annulation judiciaire, obtiennent un nouveau permis ;
    * Ceux qui obtiennent leur permis de conduire par conversion d'un brevet militaire de moins de trois ans, ou par échange d'un permis étranger dont l'ancienneté est inférieure à trois ans.

 

Cependant, en période probatoire tous les conducteurs ne sont pas soumis aux mêmes obligations et restrictions. Ainsi, un conducteur dont le permis a été invalidé ou annulé et qui obtient un nouveau permis en étant dispensé de l'épreuve pratique, n'est pas soumis aux obligations de limitations de vitesses spécifiques et du port du «A».

 

Source

 

 
  • La formation AAC (Conduite Accompagnée)


A.A.C. : tel est son nom officiel.

 

Plus communément appelée "Conduite accompagnée", cette filière de formation est pour l'instant toujours la meilleure à tous points de vue.
Qui peut le faire ?

 

La conduite accompagnée est accessible à partir de 16 ans, et sans limite d'âge. Un adulte peut donc se diriger vers ce type de formation.

 

Les personnes handicapés, sous réserve d'un véhicule aménagé, ont également accès à l'A.A.C.

 

En quoi ça consiste ?

 

L'élève-conducteur suit une formation à la conduite des véhicule de la catégorie B dans un établissement d'enseignement agréé. Cette formation est la même que pour une filière traditionnelle : 20 heures de pratique, obtention de l'E.T.G.

 

Ce qui fait la différence, c'est l'âge minimum pour l'accès à ce type de formation, et surtout l'acquisition d'expérience de la conduite avant d'obtenir son permis de conduire.

 

En effet, lorsque le formateur aura jugé que l'élève a acquis les connaissances nécessaires à la conduite d'un véhicule de la catégorie B, il lui délivrera l'attestation de fin de formation de conduite accompagnée.

 

L'élève devra alors parcourir plus de 3000 kilomètres sur une durée d'un an minimum et de trois ans maximum, et revenir dans le centre de formation à deux ou trois reprises au cours de cette période afin d'évaluer ses progrès. Cette conduite est "accompagnée" en permanence par un conducteur titulaire du permis B depuis plus de trois ans, et âgée de 28 ans minimum.

 

Quand l'élève aura rempli toutes ces conditions et qu'il sera jugé prêt par son formateur, il pourra se présenter à l'épreuve pratique du permis de conduire de la catégorie B, comme tous les autres candidats de cette catégorie.

 

Un livret spécial :

 

http://www.les-permis.com/images/stories/livret_aac2.gif

 

Le livret de la conduite accompagnée diffère des autres catégories de permis. On y retrouve bien sûr les différentes étapes de formation de la catégorie B, mais viennent s'y ajouter des pages spécifiques, ce qui explique l'épaisseur de ce livret.

 

Les pages supplémentaires les plus importantes sont sans conteste :

 

   * l'attestion de fin de formation initiale : comme son nom l'indique, elle permet à l'apprenti-conducteur de prouver ses capacités et son droit à rouler avec un accompagnateur qui ne soit pas moniteur. Y figurent le volume d'heures théoriques et pratiques, la date d'obtention du code de la route, les signatures du responsable de l'auto-école et du formateur, la date. Cette dernière donnée, a priori anodine, est en réalité capitale, puisque c'est à l'aide de cette date que l'inspecteur du permis de conduire se basera pour vérifier si une année s'est écoulée depuis la fin de formation.
    * la page attestant que les deux (voire trois) rendez-vous pédagogiques (R.V.P.) ont eu lieu. L'inspecteur ne contrôlera pas ces informations.
    * les pages retraçant le déroulement des R.V.P. Y sont notés les remarques du moniteur et les thèmes abordés.
    * les pages servant à calculer le nombre de kilomètres effectués. Ces dernières informations ne sont pas soumises non plus à vérification par l'inspecteur.

 

Les avantages :

 

Le fait de pouvoir commencer très tôt l'apprentissage de la conduite, de conduire ensuite à côté d'un conducteur expérimenté, réduit les risques pour des jeunes conducteurs d'avoir un accident.

 

A tel point que les assureurs ne s'y sont trompent pas, et proposent des tarifs alléchants aux jeunes titulaires du permis de conduire de la catégorie B obtenu suite à un apprentissage anticipé de la conduite.

 

Le taux de réussite à l'examen du permis de conduire est plus élevé en A.A.C. (environ 75 % en première demande, contre 55 % pour la filière traditionnelle).

 

Le jeune conducteur dispose donc de la formation initiale dispensée dans l'auto-école, de l'expérience acquise en-dehors, et de la validation de ses compétences par l'examen du permis de conduire avant d'être "lâché" seul en circulation.

 

Comment réussir sa conduite accompagnée ?

 

Tout d'abord, commencer le plus tôt possible sa formation initiale, base de départ de la conduite accompagnée. Il ne faut d'ailleurs pas hésiter à prendre plus de 20 heures si c'est nécessaire (pensez que l'élève conduira sans permis à côté de l'accompagnateur).

 

Jouer le jeu : il est important pour le succès de ce type de formation que l'accompagnateur et l'élève fassent des efforts pour acquérir une vraie expérience de la conduite. L'accompagnateur relayera donc l'enseignant de la conduite, en surveillant les gestes, comportements et attitudes de son protégé. Pourquoi ne prendrait-il pas deux ou trois heures de leçons de conduite pour se remettre au niveau ?

 

Il s'évertuera à diversifier les activités et situations de conduite : pas question de ne faire que de l'autoroute, ou toujours les mêmes trajets, ou de ne pas faire de manœuvre sous prétexte qu'on n'a pas le temps ou que c'est risqué.

 

L'acquisition d'expérience devra se faire sur la plus longue durée possible, sans pour autant être complètement délayée dans le temps : faire beaucoup d'heures de conduite et de kilomètres, sur une longue période, et non pas peu de conduite sur une longue durée. Cette acquisition d'expérience devra être positive, c'est-à-dire que l'apprenti-conducteur devra en tirer des savoirs supplémentaires, notamment savoir-faire, et non pas des déviances malheureusement trop répandues : non-respect du code de la route, prise d'information insuffisante, mauvaise tenue du volant, etc.

 

Il faut toujours garder à l'esprit que la période de conduite accompagnée (avec l'accompagnateur) est décisive, et c'est là que peut se faire la différence par rapport à la filière "classique". Si les acteurs ne jouent pas le jeu, les résultats s'avéreront pire que pour une formation traditionnelle.

 

Source

 

 

Les sondages:

 

http://img253.imageshack.us/img253/7199/sond1ac6.png

 

http://img98.imageshack.us/img98/6028/sondagekz3.png


Message édité par ViMx le 16-01-2008 à 13:23:07
n°23610
mercure66
Scarlet Needle !
Posté le 21-01-2003 à 13:55:16  profilanswer
 

Le théorique je l'ai eu facilement.  Pour le pratique j'avais surtout peur pour les manoeuvres, pourtant je les ai réussies sans problèmes.  Sur route par contre, j'ai raté la première fois (sens interdit mal indiqué  :sweat: ), mais pas la deuxième.


Message édité par mercure66 le 21-01-2003 à 13:55:29

---------------
"Le courageux n'est pas celui qui n'a jamais peur mais celui qui agit malgré sa peur..."
n°23639
nicolas912​00
Posté le 21-01-2003 à 13:59:43  profilanswer
 

Mercure66 a écrit :

Le théorique je l'ai eu facilement.  Pour le pratique j'avais surtout peur pour les manoeuvres, pourtant je les ai réussies sans problèmes.  Sur route par contre, j'ai raté la première fois (sens interdit mal indiqué  :sweat: ), mais pas la deuxième.

j'ai la théorie la 1ere fois également .. et je viens d'etre recalé a la pratique pour ne pas m'etre arreté suffisament lgtps à un stop  :heink:  ( sur le papier jaune , c'est noté : ' ne s'est pas arrété a un stop ' alors que c'est faux  :cry: )
 
je suis ecoeuré ..

n°23729
javinian
30 years of fail
Posté le 21-01-2003 à 14:12:38  profilanswer
 

nicolas91200 a écrit :

j'ai la théorie la 1ere fois également .. et je viens d'etre recalé a la pratique pour ne pas m'etre arreté suffisament lgtps à un stop  :heink:  ( sur le papier jaune , c'est noté : ' ne s'est pas arrété a un stop ' alors que c'est faux  :cry: )
 
je suis ecoeuré ..


 
les stops et le permis B c bien connu: mieux vaut s'arreter trop longtemps que pas assez (trop ne veut pas dire une heure non plus...)
 
 :ange:

n°23777
nicolas912​00
Posté le 21-01-2003 à 14:18:51  profilanswer
 

javinian a écrit :


 
les stops et le permis B c bien connu: mieux vaut s'arreter trop longtemps que pas assez (trop ne veut pas dire une heure non plus...)
 
 :ange:  

oui mais la c'est abusé , ça a duré + de 20 minutes , tout était nickel ( autoroute , manoeuvres , etc .. ) et il me plante pour une notion de temps au niveau du stop.
 
Et j'en suis quand meme a + de 1200? en me présentant juste une fois a chaque epreuve.

n°23800
argv23
Putain de vent - Merde, Walter
Posté le 21-01-2003 à 14:23:51  profilanswer
 

Bah moi j'ai eu mon code hier (39/40) mais à mon avis ca devait etre bidon vu que pas mal de monde l'a eu... Je suis allé ptet 8 fois aux cours de code et j'ai lu le bouquin la veille.
Pour la pratique j'en suis à 18h et ca me démange trop de le passer paske ca me gave les leçons de conduite!
 
PS : Vaut mieux le passer vite paske ya pas mal de changements ki vont intervenir!! Dans le Pas de Calais a aprtir de novembre ca sera 35 minutes d'examen avec 20 min de conduite dont plusieurs manoeuvres et 10 minutes de question théoriques...

n°23849
keyzer93
Les consignes jy chi' d'ssus
Posté le 21-01-2003 à 14:33:17  profilanswer
 

code du 1er coup
 
permis au 4eme [:yamusha]
 
ça fait 4 mois que je roule, sans soucis

n°23895
nicolas912​00
Posté le 21-01-2003 à 14:43:06  profilanswer
 

Keyzer93 a écrit :

code du 1er coup
 
permis au 4eme [:yamusha]
 
ça fait 4 mois que je roule, sans soucis


tu as payé combien en tout pour ton permis , sans indiscretion ?

n°24394
_Shaft_
Fais pas chier
Posté le 21-01-2003 à 16:06:47  profilanswer
 

J'ai eu mon heure d'évaluation aujourd'hui: bilan, entre 20 et 28 h [:joce]
 
Le théorique c'est balèse, je fais encore 11 fautes après 3 cours de code (j'ai commencé à 12, je suis stable :D).
 
L'heure d'aujourd'hui était sympa, j'ai bien aimé... Le truc c'est que j'avais juste à tourner le volant et à mettre le clignotant, c'est le mono qui dosait la vitesse et les passait avec les doubles commandes :D
 


---------------
STFU
mood
Publicité
Posté le 21-01-2003 à 16:06:47  profilanswer
 

n°25642
nicolas912​00
Posté le 21-01-2003 à 18:52:55  profilanswer
 

_Shaft_ a écrit :

J'ai eu mon heure d'évaluation aujourd'hui: bilan, entre 20 et 28 h [:joce]
 
Le théorique c'est balèse, je fais encore 11 fautes après 3 cours de code (j'ai commencé à 12, je suis stable :D).
 
L'heure d'aujourd'hui était sympa, j'ai bien aimé... Le truc c'est que j'avais juste à tourner le volant et à mettre le clignotant, c'est le mono qui dosait la vitesse et les passait avec les doubles commandes :D
 
 


 
sont fort quand meme , avec  2/3 questions et en ne touchant que le volant , hop , évaluation  :sarcastic:

n°25706
iS@mi
Resistance is futile !
Posté le 21-01-2003 à 19:04:39  profilanswer
 

J'ai réussi mon code du premier coup (39/40), j'ai roulé avec un L pendant 3 mois et demi (Ca marche comme ca en Belgique).
J'ai passé et réussi du premier coup ma pratique le 14/01/2003.
 
Pour les manoeuvres, je me suis pas mal entraîné et ca été très bien mais bon on est comme même un peu stressé et on risque plus de faire des bêtises.
Sinon, qd c'était terminé moi je pensais qu'il y avait encore une manoeuvre (le stress) et je vois l'examinateur qui se ramène avec mon moniteur et l'examinateur me dit, ok on y va.
POur la route, les 25 mins, t'as l'impression que c'est des heures, t'as envie que d'une chose, c'est d'arriver au centre d'examination.  
En plus, ton moniteur et ton examniateur ne te parlent pas, c'est silence total pendant tout le trajet (bon sauf qd l'examniateur te dit de tourner).
 
Pendant, la route, j'avais un peu dérivé de ma bande en sortant du rond-point et je pensais que j'étais fini à cause de ca.
Je me suis garré et qd tout était arrêté il a mis 2 sec pour me dire que j'avais réussi mais bon les 2 sec t'as l'impression que ca dure 1h ;-).
 
En fait, ils jugent plus ta façon de conduire, si tu respectent les priorités, que tu adaptes ta vitesse en fonction des lieux, que tu accélères bien en entrant sur l'auto-route, que tu allumes tes feux de croisement en rentrant dans un tunnel, ou sous un pont assez grand, que tu MARQUES bien l'arrêt au stop, que tu annonces avec tes clignotants que tu quittes le rond-point, que t'improvise que mémé va traverser au passage pour piétons, que tu freines pas comme un malade, etc, etc.
La plupart de ses fautes je les ai entendu de la part d'examinateur qui expliquait derrière une vittre blindée, pq les gars avaient raté.
 
Voilà, j'espère que ca va t'aider et comme on dit on est comme même pénard qd on l'a ce foutu permis.


Message édité par iS@mi le 21-01-2003 à 19:07:57
n°25730
mercure66
Scarlet Needle !
Posté le 21-01-2003 à 19:07:56  profilanswer
 

iS@mi a écrit :


 
En plus, ton moniteur et ton examniateur ne te parlent pas, c'est silence total pendant tout le trajet (bon sauf qd l'examniateur te dit de tourner).
 


 
Ouais, la première fois que je l'ai passé la monitrice et l'examinateur faisaient les cons et se racontaient des blagues, ils étaient super-chiants.  Et après ça ils se demandaient comment j'ai pas vu le sens interdit...


---------------
"Le courageux n'est pas celui qui n'a jamais peur mais celui qui agit malgré sa peur..."
n°25733
mouss_diou​f
Ready to ride.
Posté le 21-01-2003 à 19:08:44  profilanswer
 

iS@mi a écrit :

J'ai réussi mon code du premier coup (39/40), j'ai roulé avec un L pendant 3 mois et demi (Ca marche comme ca en Belgique).
J'ai passé et réussi du premier coup ma pratique le 14/01/2003.
 
Pour les manoeuvres, je me suis pas mal entraîné et ca été très bien mais bon on est comme même un peu stressé et on risque plus de faire des bêtises.
Sinon, qd c'était terminé moi je pensais qu'il y avait encore une manoeuvre (le stress) et je vois l'examinateur qui se ramène avec mon moniteur et l'examinateur me dit, ok on y va.
POur la route, les 25 mins, t'as l'impression que c'est des heures, t'as envie que d'une chose, c'est d'arriver au centre d'examination.  
, c'est silence total pendant tout le trajet (bon sauf qd l'examniateur te dit de tourner).
 
Pendant, la route, j'avais un peu dérivé de ma bande en sortant En plus, ton moniteur et ton examniateur ne te parlent pasdu rond-point et je pensais que j'étais fini à cause de ca.
Je me suis garré et qd tout était arrêté il a mis 2 sec pour me dire que j'avais réussi mais bon les 2 sec t'as l'impression que ca dure 1h ;-).
 
En fait, ils jugent plus ta façon de conduire, si tu respectent les priorités, que tu adaptes ta vitesse en fonction des lieux, que tu accélères bien en entrant sur l'auto-route, que tu allumes tes feux de croisement en rentrant dans un tunnel, ou sous un pont assez grand, que tu MARQUES bien l'arrête au stop, que tu laisses et que t'improvisent que mémé va traverser au passage pour piétons, que tu freines pas comme un malade, etc, etc.
 
Voilà, j'espère que ca va t'aider et comme on dit on est comme même pénard qd on l'a ce foutu permis.


moi mon expert il parlait...on a papoté tout le long de l'examen :)  

n°25736
iS@mi
Resistance is futile !
Posté le 21-01-2003 à 19:09:26  profilanswer
 

Mercure66 a écrit :


 
Ouais, la première fois que je l'ai passé la monitrice et l'examinateur faisaient les cons et se racontaient des blagues, ils étaient super-chiants.  Et après ça ils se demandaient comment j'ai pas vu le sens interdit...


 
Toi, t'as eu de la chance, moi c'était mais vraiment horrible pas un mot. J'avais l'impression d'avoir fait un truc grave et que le moniteur me fesait la gueule.
Sinon, mon moniteur m'avait bien détendu avant l'exam en me racontant des blagues et en se foutant de la gueule d'un autre moniteur qui avait comme élève un transexuel black ;-)
 
 :lol:  :lol:  :lol:  :lol:  :D  :D

Message cité 1 fois
Message édité par iS@mi le 21-01-2003 à 19:10:21
n°25752
iS@mi
Resistance is futile !
Posté le 21-01-2003 à 19:12:36  profilanswer
 

Pour ceux qui ratent, dites vous que c'est pas encore trop grave, dans mon auto-école, t'avais une photocopie d'un permis d'un gars encadré qui avait recommencé 17 FOIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
Il parrait qu'il était du style à rouler à 50 sur auto-route en 2ème et que tranquilos qd il entendait que le moteur hurlait, il passait la 3ème.
 
C'était un homo avec ses manies de femmes distraites, faut le préciser (pas le même gars qui était transexuel, cf mon précédent post).


Message édité par iS@mi le 21-01-2003 à 19:13:34
n°25790
mouss_diou​f
Ready to ride.
Posté le 21-01-2003 à 19:22:14  profilanswer
 

"Femme au volant, mort au tournant"

n°25830
D_P_
p'tit gros
Posté le 21-01-2003 à 19:32:32  profilanswer
 

nicolas91200 a écrit :


 
sont fort quand meme , avec  2/3 questions et en ne touchant que le volant , hop , évaluation  :sarcastic:  

ils m'ont predit 27, j'en ai fait 27, et jlai eu [:spamafote]

n°25831
D_P_
p'tit gros
Posté le 21-01-2003 à 19:33:17  profilanswer
 

iS@mi a écrit :

Pour ceux qui ratent, dites vous que c'est pas encore trop grave, dans mon auto-école, t'avais une photocopie d'un permis d'un gars encadré qui avait recommencé 17 FOIS !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
 
Il parrait qu'il était du style à rouler à 50 sur auto-route en 2ème et que tranquilos qd il entendait que le moteur hurlait, il passait la 3ème.
 
C'était un homo avec ses manies de femmes distraites, faut le préciser (pas le même gars qui était transexuel, cf mon précédent post).

j'en connais qu'ont fait une centaine d'heures...

n°25841
Profil sup​primé
Posté le 21-01-2003 à 19:35:15  answer
 

20 heures de conduite
4500 bornes de conduite accompagnée
permis du 1er coup, 10 min de conduite, 2 manoeuvres (crénau + marche arrière)
 
voilà [:spamafote]
 
edit : ah si, la 5e passais super mal sur cette voiture :o


Message édité par Profil supprimé le 21-01-2003 à 19:35:32
n°26869
Kanon
The Specialist
Posté le 21-01-2003 à 22:31:47  profilanswer
 

SirJeannot a écrit :

20 heures de conduite
4500 bornes de conduite accompagnée
permis du 1er coup, 10 min de conduite, 2 manoeuvres (crénau + marche arrière)
 
voilà [:spamafote]
 
edit : ah si, la 5e passais super mal sur cette voiture :o


 
c relou le créno o debut


---------------
I am The World Greatest
n°26998
Pulpul
Skamikaze !
Posté le 21-01-2003 à 22:53:07  profilanswer
 

Je l'ai passé juste avant l'heure de l'apéro donc ça a été vite expédié : pof un petit tour en campagne, créneau et retour au point de départ... ~5 min

n°27059
Kanon
The Specialist
Posté le 21-01-2003 à 23:04:03  profilanswer
 

Pulpul a écrit :

Je l'ai passé juste avant l'heure de l'apéro donc ça a été vite expédié : pof un petit tour en campagne, créneau et retour au point de départ... ~5 min


 
 
 [:le kneu]  
 


---------------
I am The World Greatest
n°29603
Seal99
------------------------------
Posté le 22-01-2003 à 15:18:41  profilanswer
 

Je passe demain mon permis

n°30198
keyzer93
Les consignes jy chi' d'ssus
Posté le 22-01-2003 à 17:05:49  profilanswer
 

nicolas91200 a écrit :


tu as payé combien en tout pour ton permis , sans indiscretion ?


 
je saurais pas te dire exactement
j'ai du en avoir pr 8/9000 boules :/

n°34889
m and m's
Posté le 23-01-2003 à 17:27:06  profilanswer
 

qqun connais un site où reviser le code??? ( gratuit de preference....)
 
merki  :D

n°34927
sobebra
Posté le 23-01-2003 à 17:32:21  profilanswer
 

m and m's a écrit :

qqun connais un site où reviser le code??? ( gratuit de preference....)
 
merki  :D  


et toi tu connais google? :heink:


---------------
J'adore le didjitaule man!!
n°34934
m and m's
Posté le 23-01-2003 à 17:33:08  profilanswer
 

bah ouais mais c tt le tps payant  :heink:

n°37091
fight
Posté le 24-01-2003 à 09:35:57  profilanswer
 

code du premier coups
 
et le jour du permis après etre sortie d'une place de parking avec les mains sur le volants de façon pas très catholique (beh quoi c pas bien de tourner son volant avec la paume de la main ?) on a rouler, me suis engueuler avec l'examinateur pour un sens interdit (bah le panneau qui disais qu'on pouvais de telle heure a telle heure etait au 3/4 effacé :/) pis après dans un tite zone residentielle je sais pas pourquoi g surveillé un portail (mais alors pourquoi celui la je sais pas) et la g posé un coup de frein sans bloquer pour eviter d'ecraser un clebs (en surveillant dans mon retro) et la quand tu vois que l'examinateur n'a pas les pieds sur les pédales t heureux :)

n°37234
Profil sup​primé
Posté le 24-01-2003 à 10:50:39  answer
 

Kanon a écrit :


 
c relou le créno o debut  

bof [:spamafote]
plus t'en fais, plus cai facile [:magic_poussin]

n°37272
com21
real men don't click
Posté le 24-01-2003 à 10:58:58  profilanswer
 

SirJeannot a écrit :

bof [:spamafote]
plus t'en fais, plus cai facile [:magic_poussin]


 
t'en feras dimanche  :D


---------------
Cherche geekette | Traquez vos billets d'€ | Don du sang | Don de moelle osseuse
n°37278
com21
real men don't click
Posté le 24-01-2003 à 11:00:05  profilanswer
 

m and m's a écrit :

qqun connais un site où reviser le code??? ( gratuit de preference....)
 
merki  :D  


 
 
www.yahoo.fr cherche et trouve  
 
 
ya pleins de gratuit


---------------
Cherche geekette | Traquez vos billets d'€ | Don du sang | Don de moelle osseuse
n°37394
Profil sup​primé
Posté le 24-01-2003 à 11:35:15  answer
 

com21 a écrit :


 
t'en feras dimanche  :D  

yeah baby [:magic_poussin]
 
cai partiiii [:dawa]

n°37409
Profil sup​primé
Posté le 24-01-2003 à 11:37:34  answer
 

Je pense que le permis de conduire devrait être gratuit et enseigné à tous les lycéens (à partir de 16 ans et jusqu'au bac) et pourquoi pas etre une epreuve obligatoire du baccalauréat. C'est que je propose aux citoyens. Qu'en pensez-vous ?

Message cité 1 fois
Message édité par Profil supprimé le 24-01-2003 à 11:37:50
n°37413
Profil sup​primé
Posté le 24-01-2003 à 11:38:29  answer
 

bonne idée, mais où gagne t on à être gérant d'une auto école du coup?  :o

n°37430
Profil sup​primé
Posté le 24-01-2003 à 11:41:10  answer
 

SirJeannot a écrit :

bonne idée, mais où gagne t on à être gérant d'une auto école du coup?  :o  

tu deviens un prof comme un autre et ca permettra de mieux controler ce business plutôt vérolé

n°37484
keyzer93
Les consignes jy chi' d'ssus
Posté le 24-01-2003 à 11:53:02  profilanswer
 

BenDk97 a écrit :

Je pense que le permis de conduire devrait être gratuit et enseigné à tous les lycéens (à partir de 16 ans et jusqu'au bac) et pourquoi pas etre une epreuve obligatoire du baccalauréat. C'est que je propose aux citoyens. Qu'en pensez-vous ?


 
pas con ça

n°38077
Moa_
Posté le 24-01-2003 à 14:22:48  profilanswer
 

g mon permis depuis 5 mois maintenant. quelques petits conseils :
- les controles : avant de freiner, de mettre le clignotant, aux intersection. HYPER-IMPORTANT
- les clignotants
- ne pas revenir au point mort avant l'arret complet.
- et bien sur respecter le code de la route a la perfection.
 
 
bonne chance  :hello:

n°38167
_Shaft_
Fais pas chier
Posté le 24-01-2003 à 14:41:53  profilanswer
 

BenDk97 a écrit :

Je pense que le permis de conduire devrait être gratuit et enseigné à tous les lycéens (à partir de 16 ans et jusqu'au bac) et pourquoi pas etre une epreuve obligatoire du baccalauréat. C'est que je propose aux citoyens. Qu'en pensez-vous ?


 
Complètement. Ne pas avoir le permis est un handicap sur le plan professionnel. Ca devrait être financièrement pris en charge par l'état :D


---------------
STFU
n°56733
fight
Posté le 29-01-2003 à 11:05:37  profilanswer
 

Moa_ a écrit :

g mon permis depuis 5 mois maintenant. quelques petits conseils :
- les controles : avant de freiner, de mettre le clignotant, aux intersection. HYPER-IMPORTANT
- les clignotants
- ne pas revenir au point mort avant l'arret complet.
- et bien sur respecter le code de la route a la perfection.
 
 
bonne chance  :hello:  


rehm et tu fait comment pour eviter de caler ??? :p
(vi je sais j'interprete au pied de la lettre)
je rajouterais une chose seulement : avoir toujours en permanence une echapatoire au cas ou quelque chose d'imprevu arriverais (plus facile a dire qu'a faire)
le plus important quand tu conduit, anticiper tout le temps
(et ca te sauve la vie des fois, toujours prevoir l'imprevu qui pourrais arriver)

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  1159  1160  1161  1162  1163  1164
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Auto / Moto

  [Topic Unique] Permis B & AAC

 

Sujets relatifs
[Topic : HARDCORE/PUNK] -si ça intéresse quelqu'un,je me doute que nonRP, conseils a donner qd on visite un appart (topic edité)
[topic unique] X-files - I want to believe[Anecdotes/Conseils] Le topic des futur(e)s marié(e)s
[Topic Unique] MetallicaModelisme auto moto camion [topic unique]
Plus de sujets relatifs à : [Topic Unique] Permis B & AAC



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR