Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
2047 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Arts & Lecture

  Le graffiti: Art ou Vandalisme?

 


 Mot :   Pseudo :  
  Aller à la page :
 
 Page :   1  2  3  4  5  ..  43  44  45  46  47  48
Page Précédente
Auteur Sujet :

Le graffiti: Art ou Vandalisme?

n°9071873
75000
Posté le 30-07-2006 à 09:16:03  profilanswer
 

Un graffiti est une inscription ou un dessin tracé, peint ou gravé sur un support qui n'est normalement pas prévu à cet effet.
 
Historique
Dans la culture hip hop, le graffiti est une forme d'expression urbaine prégnante, qui puise son inspiration dans la rue. Ce type de graffiti est né à New York à la fin des années 1960, par l'apparition de tags, notamment dans les métros et trains de banlieue. Face à l'importance de ces tags, certains ont développé un style afin de se démarquer, par des lettres pleines notamment.
Le graffiti, en plus de sa dimension de détournement de la publicité urbaine omniprésente, s'est généralisé en une tentative de détournement général du milieu urbain ; des graffeurs new-yorkais ont alors commencé à voyager et à apporter cette pratique en Europe.
 
Tags et graffitis
Le graffiti se compose de nombreux courants et techniques (wildstyle, freestyle, 3D, flops, méca, end to end, etc.), qui, sans se mélanger, se recoupent. Certains taggeurs, eux, oppèrent dans un style dit hardcore, qui consiste à laisser sa marque sur les murs des villes sous formes de signatures, ou tags, plus ou moins travaillées de chromes (peinture massive sans détails, généralement bicolore en noir et chrome), de flops ou de throws-up (lettrage exécuté rapidement généralement d'un seul trait, qui doivent leur nom à leur forme très arrondie). Le but est d'impressionner, plus par la difficulté et les risques courus par la pose du graffiti sur un support exposé, que par la qualité visuelle.
Certains trouvent qu'il est là difficile de parler d'art car ils estiment que la pose de ces graffitis entraîne une dégradation de plus en plus visible de certains bâtiments, lesquels, par cet aspect leur semblent délabrés et entretiennent la laideur des zones périurbaines et des banlieues, source, estiment ils, de mal-être pour quelques uns de ses habitants. Les villes de France consacrent du reste une partie de leur budget municipal au nettoyage des bâtiments « tagués », d'autant plus quand ils sont anciens et historiques ou neufs (voir plus bas). Cette démarche artistique n'est pas encore bien comprise des personnes non averties. Les artistes français les plus talentueux dans cet aspect du Graffiti sont entre autres COLORZ, SIGN, SQUAT, PSY, JONONE, SMAT, KEA, SWEN, MAO, ERY:2, DREO, DION, NASTY, SLICE, O'CLOCK, TRANE, KIRS, DOZER, VISION, REST, SHEED16, CREEZ, AZYLE, KOFY, BABOO, GURU, DIZE, NASCYO, EARL, EKER, SIER, LT27 Crew, GT, MKC, UV, TPK , LGF etc.... Ce mouvement peut aussi prendre une dimension politique dans des pays opprimés, on se souvient notamment du mur de Berlin.
D'autres graffeurs, cependant, tendent à une démarche réellement artistique, créent des fresques aux couleurs multiples et aux formes compliquées, retraçant sur les murs et les trains une certaine vision du monde qui les entourent (c'est le cas au Forum de Barcelone ; voir plus haut). Parmi les artistes actuellement reconnus sur la scène française du graffiti, on peut citer André, la trumac . Le graffiti possède une variété de style, d'écoles, telles que le style New-Yorkais, Européen ou Allemand, plus axé sur un travail de 3D.
 
 
La lutte contre les tags
La présence de tags est jugée par les municipalités et les entreprises comme nuisible à leur attractivité.
La SNCF évalue à 5 millions d'euros annuellement les frais de nettoyage de graffitis sur ses trains. De nombreuses municipalités consacrent une partie de leur budget au nettoyage des graffitis. Enfin, certains graffeurs ont pris l´habitude de graver leurs signatures afin de les rendre indélébiles (sur les vitres des abribus, des cabines téléphoniques, les vitrines des commerçants, etc.)cette forme de tags se nomme le scrathfitti.
L'affaire de la SNCF
 
Les faits
Début 2003, en France, une vaste enquête regroupant des agents de la Police nationale, de la SNCF et de la RATP, a abouti au démantèlement d'un vaste réseau de 150 graffiteurs (ou graffeurs) qui depuis 1999 auraient causé plusieurs dizaines de millions d'euros de dégâts.
Le but du jeu pour une bande de tagueurs est de délimiter son territoire ou de conquérir un autre territoire en le marquant, selon un code de conduite et des règles d'honneur. Les wagons de train qui roulent et parcourent de longues distances sont une cible de choix car les tags vont pouvoir être vus par beaucoup de gens.
Une autre motivation était la « punition » qu'ils pouvaient infliger à la société par le fait de couvrir de tags, l'extérieur comme l'intérieur, des wagons lorsqu'un des membres de leur bande était arrêté (le terme de « pourrir » est parfois utilisé par les graffeurs pour qualifier certaines actions). On retrouve là la valeur dénonciatrice et rebelle du graffiti.
Longtemps la RATP comme la SNCF n'ont pas réagi car leur direction ne voulait pas paraître répressive envers les délinquants, alors qu'un ministre de la culture, Jack Lang, avait élevé les graffitis au rang d'art. Le phénomène était donc en pleine expansion, d'autant plus que le risque encouru n'était pas bien important puisque le tagueur n'était poursuivi, en cas de flagrant délit, que pour le tag qu'il était en train de dessiner.
De plus, le petit monde des grapheurs s'organisait de façon quasi-professionnelle et disposait de sites Internet et de journaux et de revues spécialisées comme Graff it. Sur le terrain, ils utilisaient des téléphones portables, dans certains cas volés pour éviter d'être repérés [2], les messageries, et surtout travaillaient en groupe de huit à dix personnes au minimum avec des guetteurs.
 
En 1999, la SNCF se dota d'une mission Propreté qui commença par prendre des contacts sérieux avec la Police nationale et se dota de ses propres agents enquêteurs, munis d'appareils photos numériques afin de photographier le maximum de graffitis dans tout l'hexagone.
Quelques magistrats prirent conscience de l'ampleur du phénomène et à partir de 2001 demandèrent aux policiers de remonter jusqu'aux auteurs des revues et des sites Internet, de répertorier les tags afin de différencier les bandes, afin de les traduire devant la Justice. Désormais, la Justice souhaitait poursuivre un tagueur pris, non plus seulement sur un fait de flagrant délit mais sur l'ensemble des tags qui présentent une même signature et des mêmes caractéristiques.
À partir de juin 2001 l'organisation de la lutte anti-tagueurs commença à monter en puissance  
Le premier procès a eu lieu en 2003 à Versailles. Il n'était plus question d'amendes légères contre les 150 personnes poursuivies : la SNCF et la RATP avaient demandé d'importantes sommes en dommages et intérêts. Pour la seule SNCF, le montant s'élève à 1,3 million d'euros, d'autant plus qu'il s'est avéré que certains des tagueurs avaient des métiers lucratifs dans la publicité ou le graphisme.
Un autre procès s'est déroulé en 2004 ; la SNCF requérait à l'encontre de journaux ayant représenté des fresques sur train, considérant que cela était une incitation au viol de la loi. La SNCF réclamait la suppression pure et simple de ces journaux en réclamant 150 000 euros. À l'issu de ce procès, les journaux furent acquittés. La décision a été saluée par la Ligue des Droits de l'Homme, car selon elle, c'est le reflet d'une répression parfois abusive, notamment concernant les sites sur Internet.
 
 
Photos:
 
les trains
http://img98.imageshack.us/img98/3931/355528072006161843fz2.th.jpg http://img132.imageshack.us/img132/896/bynayorparis9ybjk2.th.jpg http://img98.imageshack.us/img98/3374/creteilec3xy7.th.jpg http://img132.imageshack.us/img132/8919/janv2006012ov9eg2.th.jpg
 
les toits
http://img96.imageshack.us/img96/4900/dsc07177yu7tt4.th.jpg http://img96.imageshack.us/img96/2845/dscn01286qxqt3.th.jpg http://img142.imageshack.us/img142/1796/seoh20012020periph0rowx1.th.jpg
 
les camions:
http://img91.imageshack.us/img91/9817/676camion3omud1.th.jpg http://img91.imageshack.us/img91/4648/img1498lm0xe4.th.jpg http://img100.imageshack.us/img100/4169/kamt0030spne3.th.jpg
 
les stations de métro
http://img143.imageshack.us/img143/2211/furiousdonald29uced9es7.jpg http://img134.imageshack.us/img134/5987/indexphpdisplaypicparismetropo2ii0ma2.jpg http://img143.imageshack.us/img143/3155/photo391small0lrpi0xg7.jpg
 
les tunnels
http://img142.imageshack.us/img142/5246/tunelosht2.jpg http://img144.imageshack.us/img144/6229/tunnel13yyaa4.jpg http://img144.imageshack.us/img144/9900/tunnel77ivwv9.jpg
 
les fresques
http://img91.imageshack.us/img91/8611/img6vx9.jpg http://img144.imageshack.us/img144/9684/img22ks0.jpg http://img135.imageshack.us/img135/6816/img36ro3aq0.jpg
 
 
 
 
 
 
 
 

mood
Publicité
Posté le 30-07-2006 à 09:16:03  profilanswer
 

n°9071898
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 30-07-2006 à 09:28:21  profilanswer
 

vandalisme

n°9072945
75000
Posté le 30-07-2006 à 14:59:07  profilanswer
 

Meme les fresques pour toi c'est du vandalisme?
 
A savoir que des maisons de stylisme font appelle à des graffeurs pour la conception de fringues ou autre

n°9072951
Profil sup​primé
Posté le 30-07-2006 à 15:00:14  answer
 

Vandalisme.

n°9073091
Cestuila
De démocratie en démocrassies
Posté le 30-07-2006 à 15:28:07  profilanswer
 

Art du vandalisme?

n°9073102
orazur
Posté le 30-07-2006 à 15:30:26  profilanswer
 

Les signatures toutes pourries faites par des racailles = vandalisme.
Les fresques jolies faites par des passionnés/professionnels = art.
Pour peu qu'on puisse décider ce qui est de l'art et ce qui ne l'est pas...

n°9073106
Larry_Gola​de
In soviet russia
Posté le 30-07-2006 à 15:31:09  profilanswer
 

Pourquoi pas?
Certain graffitis sont très beaux, et franchement sur un mur anti-bruit d'autoroute en béton gris ou sur le mur en parpaings d'une usine, ça me dérange pas.
Par contre les "weshs" qui écrivent leur nom ou des insultes au Stabilo dans les lieux publics, là c'est du vandalisme, oui.

n°9073137
fils_de_la​_lumiere
Posté le 30-07-2006 à 15:36:28  profilanswer
 

Vandalisme :  
 
http://www.terminus1525.ca/files/artwork/thumb-3704.jpg
 
D'ailleur faudra qu'on m'explique ces "trucs" un jour j'ai jamais compris d'autant plus qu'on n'arrive jamais à lire le contenu.
 
Oeuvre (y'en a des bien plus beau encore) :
 
http://parisbanlieue.blog.lemonde.fr/photos/uncategorized/untag.jpg

Message cité 2 fois
Message édité par fils_de_la_lumiere le 30-07-2006 à 15:36:54
n°9073151
kray
Bad show?
Posté le 30-07-2006 à 15:39:16  profilanswer
 

Larry_Golade a écrit :

Pourquoi pas?
Certain graffitis sont très beaux, et franchement sur un mur anti-bruit d'autoroute en béton gris ou sur le mur en parpaings d'une usine, ça me dérange pas.
Par contre les "weshs" qui écrivent leur nom ou des insultes au Stabilo dans les lieux publics, là c'est du vandalisme, oui.


+1 art quand c'et beau
Vandalisme quand c'est juste "ecrit".
Et Vandalisme quand meme si c'est sur des propriétes privées/publiques "jolies"

n°9073165
sombresong​e
Posté le 30-07-2006 à 15:42:02  profilanswer
 

C'est laid et ca contribue au sentiment d'insécurité comme le rap par exemple

mood
Publicité
Posté le 30-07-2006 à 15:42:02  profilanswer
 

n°9073170
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 30-07-2006 à 15:42:38  profilanswer
 

75000 a écrit :

Meme les fresques pour toi c'est du vandalisme?
 
A savoir que des maisons de stylisme font appelle à des graffeurs pour la conception de fringues ou autre


 
 
Si c'est fait sur un objet (mur/sol/véhicule/...) dont le propriétaire est ok, y'a pas de soucis. Et parfois c'est effectivement beau.
 
Si ce n'est pas le cas, quelles que soient les considérations esthétiques, c'est du vandalisme.

n°9073175
jimmythebr​ave
Posté le 30-07-2006 à 15:43:04  profilanswer
 

Plutot du vandalisme.

n°9073178
Profil sup​primé
Posté le 30-07-2006 à 15:43:14  answer
 

fils_de_la_lumiere a écrit :

Vandalisme :  
 
http://www.terminus1525.ca/files/a [...] b-3704.jpg
 
D'ailleur faudra qu'on m'explique ces "trucs" un jour j'ai jamais compris d'autant plus qu'on n'arrive jamais à lire le contenu.
 


 
 
En gros, ça veut dire, "j'ai pas d'education et je vous emmerde"


Message édité par Profil supprimé le 30-07-2006 à 15:43:35
n°9073191
7063
Non Mollare Mai
Posté le 30-07-2006 à 15:45:59  profilanswer
 

Vandalisme, je n'ai à supporter ces m***** dès que je pose mon regard sur un mur. Que ça prenne 10s ou 10h, même topo :jap:

n°9073198
-jeremiah-
Profil: Horodateur
Posté le 30-07-2006 à 15:47:36  profilanswer
 

oeuvre d'art quand les graffeurs ont les autorisations (et ça existe, j'avais un pote qui allait systématiquement demander aux chefs de chantier pour avoir le papier qui va bien et repeindre les panneaux des chantiers) mais la plupart du temps vandalisme malheureusement...

n°9073213
Zangalou
PlayJV
Posté le 30-07-2006 à 15:49:02  profilanswer
 

des graffitis plein les metros ou murs de certaines rues je trouve ca vraiment moche ... après dépendant des qualités du mec et de l'endroit ca peut etre pas mal

n°9073219
dj pone
Posté le 30-07-2006 à 15:49:44  profilanswer
 

Faut nuancer le truc :  
 
Les AEC dont SLICE ET NASTY sont de veritables artistes, y'a aussi un autre groupe dont je me rapelle plus le nom (ils signaient leur fresque svt d'un "les cons sont matteurs", faisaient svt des visages de personnalités de toute beauté) qui le sont aussi.
 
Maintenant , les TPK sont des performers, dans le genre on doit couvrir le plus possible et dans des endroits les plus improbables, oclock, trane etc aussi...

n°9073338
Spiderkat
Posté le 30-07-2006 à 16:04:06  profilanswer
 

75000 a écrit :

Meme les fresques pour toi c'est du vandalisme?
 
A savoir que des maisons de stylisme font appelle à des graffeurs pour la conception de fringues ou autre

Donc tu ne verrais aucun inconvient si du jour au lendemain tu retrouvais ton véhicule ou autre bien personnel barbouillé de peinture ?
 
Ça devient du vandalisme, et ce quel que soit le dessin et le support sur lequel il est peint, si c'est effectué sans l'approbation du propriétaire du bien et c'est punissable par la loi.  

n°9077038
gwennalian​n
Posté le 30-07-2006 à 23:59:31  profilanswer
 

Le contenu de ce message a été effacé par son auteur

n°9077077
Larry_Gola​de
In soviet russia
Posté le 31-07-2006 à 00:04:00  profilanswer
 

Au Mans le bas des immeubles de certaines citées a été autorisé au taggage, ainsi que les murs anti-bruit des voies rapides... C'est beau et a part quelques tags les murs restent propres dans ces coins-là.

n°9077085
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 31-07-2006 à 00:04:46  profilanswer
 

Je crois que je dirait ni art ni vandalisme.
C'est plus proche du mouvement social que d' autre chose à mon avis ( d'ailleurs ca vient pas des ghettos noirs américains pour rien )


---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°9077111
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 31-07-2006 à 00:08:23  profilanswer
 

Magicpanda a écrit :

Je crois que je dirait ni art ni vandalisme.
C'est plus proche du mouvement social que d' autre chose à mon avis ( d'ailleurs ca vient pas des ghettos noirs américains pour rien )


 
 
On tagguait sur les murs dans la Rome antique ...

n°9077122
Magicpanda
Pushing the envelope
Posté le 31-07-2006 à 00:10:19  profilanswer
 

ShonGail a écrit :

On tagguait sur les murs dans la Rome antique ...


 
 
je ne dit pas qu' il n' y avait pas de graffitis voyons, mais le mouvement "graph" est issus des années 50/60 aux states (premiere émeutes raciales, probleme des droits des noirs .. )  :jap:


Message édité par Magicpanda le 31-07-2006 à 00:10:54

---------------
" Quel est le but du capital ? Le but du capital c'est produire pour le capital. L'objectif, lui, est illimité. L'objectif du capital c'est produire pour produire." - Deleuze || André Gorz - Vers la société libérée
n°9077135
ShonGail
En phase de calmitude ...
Posté le 31-07-2006 à 00:11:54  profilanswer
 

Le mouvement des chasseurs ET & ovnis aussi à la même période. Ces states quand même ... c'était mieux avant ! [:twixy]

n°9077294
leo gourve​n
I Can.
Posté le 31-07-2006 à 00:29:15  profilanswer
 

Y'a de tout, c'est comme la musique, entre la star ac et Mike patton pas grand chose.
J'aime pas les signature à la con, mais j'aime beaucoup certains trucs vraiments travaillés.

n°9077423
darthnet
kylee & Renkaii
Posté le 31-07-2006 à 00:46:06  profilanswer
 

je me rapelle une fois dans le 12 eme arondissment de paris , tous un mur et tous une station (porte doré ligne 8) avais etais tagué de " DEGRE et JACKSON " avec les initial TCP et LDS   :pt1cable:  , ca doit faire 10 ans deja , je vois plus de tague DEGRE maintenant depuis un bon moment d'ailleur , kess ki se passe  :o


Message édité par darthnet le 31-07-2006 à 00:47:37
n°9077480
Pere Dodu
Délinquant chevronné
Posté le 31-07-2006 à 00:56:55  profilanswer
 

Malheureusement c'est laid et pas travaillé du tout dans 95% des cas qu'on rencontre quotidiennement...
 
J'apprécie vraiment les fresques malgré leur (grande) rareté, mais travaillées ou non, les successions de lettres m'indiffèrent totalement, cette image qui a été postée plus haut :
http://img132.imageshack.us/img132/8919/janv2006012ov9eg2.th.jpg
par exemple je trouve ça assez vilain esthétiquement, donc vraiment je serais très limité dans ma définition d'art en ce qui concerne le tag.
 
Sinon la tendances qu'ont certains à rayer tout ce qu'ils trouvent dans les trains et spécialement les vitres, pour faire des simili-tags "signatures" c'est vraiment du vandalisme gratuit particulièrement inesthétique.


Message édité par Pere Dodu le 31-07-2006 à 02:27:06

---------------
#Larcher2017 pour une France qui pèse
n°9077801
bancolito
Posté le 31-07-2006 à 01:55:41  profilanswer
 

On peut dire ce qu'on veut ça reste du vandalisme car il n'y a pas le conssentement du propriétaire du mur (dans la plupart des cas)
 
Puis bon mouvement social toussa je veux bien mais bon, on est en France quand même y'a pas l'apartheid ou de choses si scandaleuse en France ...

n°9077841
ghost_face
Posté le 31-07-2006 à 02:06:45  profilanswer
 

en lisant la plupart des reactions je me demande si certains utilisent le second degré...ou ils sont vraiment serieux et là ca fait peur : /

n°9077855
bancolito
Posté le 31-07-2006 à 02:12:30  profilanswer
 

moi je dis juste que les taggeurs ne respectent pas le bien collectif, un transport en commun c'est fait pour tout le monde.
 
Déjà que ça enmmerde tout le monde de les prendre, on va pas rajouter des trucs qui les dégradent.

n°9077858
major95
Blues on the Bayou
Posté le 31-07-2006 à 02:14:13  profilanswer
 
n°9077904
ghost_face
Posté le 31-07-2006 à 02:33:00  profilanswer
 


 
c'est toujours etonnant ces mecs pris dans leurs convictions   :jap:  
 

n°9077987
major95
Blues on the Bayou
Posté le 31-07-2006 à 03:24:10  profilanswer
 

Non pour moi c'est du vandalisme point barre, apres tu pense ce que tu veux mais c'est mon opinion [:spamafote]

Message cité 1 fois
Message édité par major95 le 31-07-2006 à 03:24:32
n°9078064
Larry_Gola​de
In soviet russia
Posté le 31-07-2006 à 04:00:44  profilanswer
 

Et si j'invite les mecs, je leur fournis la peinture et je leur demande de faire un graff sur ma maison ou ma voiture c'est toujours du vandalisme??

n°9078078
Larry_Gola​de
In soviet russia
Posté le 31-07-2006 à 04:08:38  profilanswer
 

Bah moi j'aime bien, et je suis une merde en dessin. Si je veut un truc propre, autant demander a ceux qui s'y connaissent.
 
Pis c'était pour répondre a celui qui pense que c'est du vandalisme....

n°9078093
Larry_Gola​de
In soviet russia
Posté le 31-07-2006 à 04:12:22  profilanswer
 

Ben l'affirmation a laquelle je répondait était aussi idiote, hein...
Mais il paraît que parfois en mettant les gens en face de leur connerie, ils réalisent.
Mais c'est pas a chaque coup.
(Et puis humour, second degré, toussa  :o il est tard j'peut pas faire mieux avec 1/4 de cerveau fonctionel :wahoo: )

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  ..  43  44  45  46  47  48
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Arts & Lecture

  Le graffiti: Art ou Vandalisme?

 

Sujets relatifs
Recherche un collectionneur de graffiti passé à la TVL'Art abstrait
[ Art et Cauchemar ] - les oeuvres d'art qui vous font peur[Art or not ?] La demeure du chaos
Apprendre l'Art africainLa décadence de l'Art ?
Art of War (Vanessa Mae)[Webzine PDF] W'Art
Art martiaux .. A t'il un site pour apprendreYasmine REZA et son bijou "ART"
Plus de sujets relatifs à : Le graffiti: Art ou Vandalisme?



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR