Forum |  HardWare.fr | News | Articles | PC | Prix | S'identifier | S'inscrire | Aide | Shop Recherche
1506 connectés 

  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  La robotisation va-elle détruire l'emploi ?

 


 Mot :   Pseudo :  
 
 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11
Page Précédente
Auteur Sujet :

La robotisation va-elle détruire l'emploi ?

n°33535465
Nøøb
Posté le 06-03-2013 à 22:30:50  profilanswer
 

Bonjour,  
 
Cette question me taraude depuis des semaines, j'aimerais créer un espace sur ce thème, histoire de requérir l'avis d'autres personnes.  
 
La robotisation s'accélère à travers le monde et ce rythme va s'accroître dans les prochaines années. Récemment en Chine, la société Foxconn a décidé de remplacer 500 000 ouvriers – pourtant des peu chers – par des robots. Les coûts d’utilisation des outils robotiques baissent à un tel point qu’il est désormais plus rentable d’utiliser un robot qu’un ouvrier « low cost ».  
 
Autre exemple au Japon, la société Panasonic vient de créer une usine flambant neuve de 15 hectares, produisant 40% des dalles d’écrans plats fabriquées dans le monde (pour une valeur de deux milliards de dollars par mois) ! Cette usine entièrement automatisée fonctionne avec une quinzaine de salariés...
 
J'ai du mal à comprendre comment le cercle vertueux formalisé par Shumpeter pourrait compenser les millions d'emplois industriels perdu du fait de la robotisation.. Un robot fonctionne 24/24 et 7/7 pour des couts d'utilisation modique, il abat le travail de 2 ou 3 salarié. On va dire qu'un employé surveille 30 robots, et qu'un autre employé se charge de l'entretien de 30 robots.  
Mécaniquement, le nombre d'emplois détruits sera infiniment supérieur aux nombres d'emplois créer.  
 
Qu'en pensez-vous ?  
 

mood
Publicité
Posté le 06-03-2013 à 22:30:50  profilanswer
 

n°33535737
herisson4
Posté le 06-03-2013 à 22:50:18  profilanswer
 

L' industrie est souvent dans le collimateur mais maintenant , c'est le secteur tertiaire qui est touché . Les ordinateurs remplacent les employés . Le secteur tertiaire qui représente 80 % du marché du travail va être envahi par les êtres rationnels autrement dit les hommes qui vont faire la même chose .  
 
La solution à ce problème est la réduction massive du temps de travail et surtout le partage des richesses . Les employées vont-elles subir le même sort que les ouvriers et techniciens condamnés au RSA pour avoir modernisé l'outil de production ?  
 
 
Cela a déjà commencé .Le temps partiel se développe à coup de réforme .

n°33535782
Nøøb
Posté le 06-03-2013 à 22:53:02  profilanswer
 

Oui industrie puis secteur tertiaire, tout cela a commencé il y a bien longtemps avec l'industrialisation de l'agriculture. Le phénomène se développe au fur et à mesure que les machines se complexifient.  
 
En quoi le partage des richesses va-il aider ?  
 
Mais surtout, le temps partiel, la réduction du temps de travail, etc = perte de pouvoir d'achat = fermeture d'entreprises = chômage massif en plus de la robotisation.  
 
C'est la fin du capitalisme tel qu'on le connait en somme...

n°33539023
Timoonn
Moune pour les intimes :o
Posté le 07-03-2013 à 11:20:24  profilanswer
 

On arrête pas le progres :o


---------------
HFPonss - People talking without speaking. People hearing without listening. People writing songs that voices never share - Sur c'te butte là y'avait pas d'gigolettes, pas de marlous ni de beaux muscadins.
n°33539170
duflotte
Posté le 07-03-2013 à 11:32:39  profilanswer
 

napoleon dynabyte a écrit :

La photocopieuse a-t-elle détruite  des emplois ?  [:okocedion]


 
oui ?

n°33539426
SA_Avenger
Posté le 07-03-2013 à 11:49:43  profilanswer
 

Le problème n'est pas qu'on aie une robotisation ou une automatisation, ça c'est le progrès. Le problème c'est qu'une machine qui remplace 1,10 ou 100 emplois ne paie pas de taxes sociales pour les emplois qu'elle détruit (en même temps le progrès serait probablement plus lent si c'était le cas mais il n'y aurait pas autant de recul social).  
 
Après oui dans un monde capitaliste parfait on pourrait imaginer 1 société unique avec 0 employés mais pour l'instant c'est de la sci-fi :)

n°33539455
Terminapor
I'll see you rise.
Posté le 07-03-2013 à 11:51:48  profilanswer
 

D'un autre côté, les machines sont pas parfaitement autonome dans le sens où une personne doit s'occuper de la maintenance, donc des emplois se créent aussi.


---------------
Perhaps you don't deserve to breathe
n°33540112
Perceval_D​e_Galles
Deubeule Courgette
Posté le 07-03-2013 à 12:49:56  profilanswer
 

Quand il n'y aura que des machines, les patrons ne seront plus emmerdés par les syndicats.


---------------
Les baydays de La COGIP c'est ici  - Le JDD cay la vie. Expert Platinium JDD Rules - "Sympa PDG merci" (Skylvind 11/08/16) - "Belles defs boss :)" (Homerde 28/08/16)
n°33540147
fatah93
Posté le 07-03-2013 à 12:53:33  profilanswer
 

Les patrons seront aussi des robots. Et les hommes politiques aussi. Et même sur HFR, ce sont des robots qui vont poster :o


---------------
Mon image publique est étonnamment négative, est-ce à cause de mon hobbie qui consiste à gifler des orphelines ? | Je dois aller faire quelque chose de masculin, tel conquérir une nation ou uriner debout.  
n°33540272
SA_Avenger
Posté le 07-03-2013 à 13:07:41  profilanswer
 

Terminapor a écrit :

D'un autre côté, les machines sont pas parfaitement autonome dans le sens où une personne doit s'occuper de la maintenance, donc des emplois se créent aussi.


les humains non plus *neutre* t'as des assistants sociaux, des médecins du travail etc...

mood
Publicité
Posté le 07-03-2013 à 13:07:41  profilanswer
 

n°33540289
Gilgamesch
Optimisation Team Member
Posté le 07-03-2013 à 13:10:25  profilanswer
 

Je vois d'un assez bon oeil la robotisation dans les secteurs primaires et secondaires :
 
- moins d'accidents du travail ;
 
- fin du problème de l'inadéquation entre les formations proposées par l'éducation nationale et les demandes des employeurs.
 
L'éducation nationale étant un des premiers postes de l'Etat, les fonds réalloués après la drastique réduction de ce ministère pourraient être transformés en "revenu d'existence" pour la population n'ayant pas accès à un emploi.  
 
Cela serait complexe à mettre en place; outre l'insuffisance de ce revenu d'existence, se poseraient les difficultés inhérentes aux socialismes.
 
Cordialement,
 
Gil
 
 
 


---------------
Délégué Général Adjoint au pôle "Management des process systémiques par la Performance Communicationnelle et les Initiatives de Croissance Stratégique" de la COGIP Inc. | Consultant indépendant en stratégie d'OTT
n°33540408
Profil sup​primé
Posté le 07-03-2013 à 13:23:54  answer
 

Hors de question d'investir encore dans le social pour supporter tous les gens qui passeront de manants à gueux errant dans les rues, souillant la vue de l'élite HFRienne [:julm3]
 
Je pense qu'il faut plus de flics, de prisons (donc de mitards), et moins d'aides de l'état pour les PAUVRES. Plus de retraite (les vrais riches investissent autre part pour leurs vieux jours [:kazama:2]), et puis, va falloir recréer des écoles de majordomes, gouvernantes, etc. D'ailleurs un bon vieux retour à la monarchie, ça serait pas mal aussi. Comme ça allez hop, dehors les gauchos, les étrangers, les pas catholiques, les [:phenos], etc ou en prison à défaut. Et HFR brillera enfin [:kbchris]

n°33540409
Profil sup​primé
Posté le 07-03-2013 à 13:23:58  answer
 

Spoiler :

[:francedenbas][:le multi de jayjay:1]  
[:le multi de jayjay:2][:le multi de jayjay:3]

n°33540789
Flounche
Belichickachicachic aïe aïe aï
Posté le 07-03-2013 à 13:52:43  profilanswer
 

Nøøb a écrit :

Bonjour,  
 
Cette question me taraude depuis des semaines, j'aimerais créer un espace sur ce thème, histoire de requérir l'avis d'autres personnes.  
 
La robotisation s'accélère à travers le monde et ce rythme va s'accroître dans les prochaines années. Récemment en Chine, la société Foxconn a décidé de remplacer 500 000 ouvriers – pourtant des peu chers – par des robots. Les coûts d’utilisation des outils robotiques baissent à un tel point qu’il est désormais plus rentable d’utiliser un robot qu’un ouvrier « low cost ».  
 
Autre exemple au Japon, la société Panasonic vient de créer une usine flambant neuve de 15 hectares, produisant 40% des dalles d’écrans plats fabriquées dans le monde (pour une valeur de deux milliards de dollars par mois) ! Cette usine entièrement automatisée fonctionne avec une quinzaine de salariés...
 
J'ai du mal à comprendre comment le cercle vertueux formalisé par Shumpeter pourrait compenser les millions d'emplois industriels perdu du fait de la robotisation.. Un robot fonctionne 24/24 et 7/7 pour des couts d'utilisation modique, il abat le travail de 2 ou 3 salarié. On va dire qu'un employé surveille 30 robots, et qu'un autre employé se charge de l'entretien de 30 robots.  
Mécaniquement, le nombre d'emplois détruits sera infiniment supérieur aux nombres d'emplois créer.  
 
Qu'en pensez-vous ?  
 


 
En fait ça depends comment tu vois ça. Effectivement ça detruit des emplois, mais ce sont des emplois a qualification basse alors que les emplois crees sont a qualification haute. Tu detruis des emplois qui demande une formation courte pour creer des emplois qui demande une formation plus longue. Cela n'a pas la meme valeur ajoute.  
 
Mais bon, j'te conseil de lire Marx qui dit que c'est le capitalisme qui va s'autodetruire par le remplacement du travail par le capital...


---------------
S'amuser avec son cerveau ça peut etre , tres tres dangereux.....
n°33540903
Perceval_D​e_Galles
Deubeule Courgette
Posté le 07-03-2013 à 13:59:21  profilanswer
 

Gilgamesch a écrit :

Je vois d'un assez bon oeil la robotisation dans les secteurs primaires et secondaires :
 
- moins d'accidents du travail ;
 
- fin du problème de l'inadéquation entre les formations proposées par l'éducation nationale et les demandes des employeurs.
 
L'éducation nationale étant un des premiers postes de l'Etat, les fonds réalloués après la drastique réduction de ce ministère pourraient être transformés en "revenu d'existence" pour la population n'ayant pas accès à un emploi.  
 
Cela serait complexe à mettre en place; outre l'insuffisance de ce revenu d'existence, se poseraient les difficultés inhérentes aux socialismes.
 
Cordialement,
 
Gil
 
 
 


Excellente idée ce "revenu d'existence", on pourrait y ajouter un pack de nécessite humaine, une TV avec TF1 et un IPhone pour tweeter sur la StarAc'


---------------
Les baydays de La COGIP c'est ici  - Le JDD cay la vie. Expert Platinium JDD Rules - "Sympa PDG merci" (Skylvind 11/08/16) - "Belles defs boss :)" (Homerde 28/08/16)
n°33541157
Profil sup​primé
Posté le 07-03-2013 à 14:14:42  answer
 

Il y a de plus en plus de personnes aptes à travailler et de moins en moins de travail, à qualification basse, certes, un travail est un travail. S'il n'y a que des bac+2/3/5 qui font du travail plus ou moins hautement qualifié, fait péter ton taux de chômage. Après pour le coup il y a une complète dissonance entre le travail et le capital.

n°33541194
castormali​n
Tout est vraiment génial
Posté le 07-03-2013 à 14:17:41  profilanswer
 

Moi ce qui m'inquiète ça va être quand les robots vont en avoir marre de travailler, se rebeller, au pire détruire toute l'espèce humaine, au mieux la réduire en esclavage [:jesse james:3]  
Alors non, je ne crains pas pour l'emploi, mais je crains qu'il ne devienne aussi agréable et enrichissant que celui que nous avons la chance d'avoir :/


---------------
on est pas des vaches à lait, boycottez les dlc  [:mcberd], fan club Cyril Lignac, les films inspirés de livres, profil sens critique
n°33541206
grozibouil​le
Posté le 07-03-2013 à 14:18:20  profilanswer
 

Perceval_De_Galles a écrit :

Quand il n'y aura que des machines, les patrons ne seront plus emmerdés par les syndicats.


Sauf si on accorde des droits aux robots.  [:ach_lette]  :o  
"Donnons des droits aux robots"


---------------
Steve Jobs est quand même un sacré magicien. Avec une seule pomme, il a fait naître des millions de poires.
n°33541559
Flounche
Belichickachicachic aïe aïe aï
Posté le 07-03-2013 à 14:42:08  profilanswer
 

Robocop faisait les 35h ? Non je crois pas  [:aaaabe:3]

Message cité 1 fois
Message édité par Flounche le 07-03-2013 à 14:42:36

---------------
S'amuser avec son cerveau ça peut etre , tres tres dangereux.....
n°33542076
castormali​n
Tout est vraiment génial
Posté le 07-03-2013 à 15:20:47  profilanswer
 

Flounche a écrit :

Robocop faisait les 35h ? Non je crois pas  [:aaaabe:3]


Même pas 102 minutes d'après wiki  [:castormalin:3]


---------------
on est pas des vaches à lait, boycottez les dlc  [:mcberd], fan club Cyril Lignac, les films inspirés de livres, profil sens critique
n°33542520
daftboy-69
Posté le 07-03-2013 à 15:53:40  profilanswer
 

Je ne comprends pas ce débat sur les "emplois perdus" à cause des usines robotisées.
 
On supprime des emplois pénibles, dangereux, peu gratifiants et peu rémunérateurs grâce aux robots.
 
Ces robots nécessitent des chercheurs, designers, chefs de projet, développeurs, techniciens pour la réparation et pour l'entretien, Des pilotes pour le paramétrage, des superviseurs, la vente de matière première....
Ça fait travailler d'autres entreprises pour la confection des moteurs, des capteurs, etc....
Ces boites spécialisées ont besoin de recruter des secrétaires, des personnes pour nettoyer les bureaux et ateliers de fabrication,....
 
Forcément si on s'arrête juste au robot, on ne vois pas tous les emplois qui ont été nécessaires pour créer un seul robot qui va remplacer 3 ouvriers non qualifiés.
 
C'est bien pour ça que ça coûte une fortune. C'est pas un seul mec qui fait ça dans son garage et qui récupère tous les sous.
 
La modernisation des usines crée une énorme quantité d'emplois mieux payés.  
 
 
Un parallèle intéressant pourrait être fait avec les voitures qui ont remplacés les chevaux. Ça a détruit des emplois de maréchal ferrant, d'éleveur,... mais ça les a remplacer par des chaines de montage, des garages, des centres de contrôle, des autoroutes,... avec tous les nouveaux emplois que ça implique


Message édité par daftboy-69 le 07-03-2013 à 15:55:34
n°33542553
Timoonn
Moune pour les intimes :o
Posté le 07-03-2013 à 15:57:03  profilanswer
 

oui mais tout ca c'est pas très PMU compliant :o


---------------
HFPonss - People talking without speaking. People hearing without listening. People writing songs that voices never share - Sur c'te butte là y'avait pas d'gigolettes, pas de marlous ni de beaux muscadins.
n°33542622
Ledabro
Posté le 07-03-2013 à 16:02:46  profilanswer
 

Citation :

Un parallèle intéressant pourrait être fait avec les voitures qui ont remplacés les chevaux. Ça a détruit des emplois de maréchal ferrant, d'éleveur,... mais ça les a remplacer par des chaines de montage, des garages, des centres de contrôle,....


 
 
A nuancer fortement : la transition se fit lentement, même en occident. En 1940, l'armée allemande employait encore des attelages hippomobiles  :D  
 
 
Et inutile de nous vendre la robotisation sous un prétexte bienveillant : comme en Chine, la vraie raison est de créer l'ultime main d'oeuvre, celle qui par sa nature de machine est totalement soumise, flexible, travaillant aussi longtemps que nécessaire.


---------------
Hein hein hein  :D
n°33543464
Flounche
Belichickachicachic aïe aïe aï
Posté le 07-03-2013 à 17:01:22  profilanswer
 

Ledabro a écrit :


Et inutile de nous vendre la robotisation sous un prétexte bienveillant : comme en Chine, la vraie raison est de créer l'ultime main d'oeuvre, celle qui par sa nature de machine est totalement soumise, flexible, travaillant aussi longtemps que nécessaire.


 
Wait, t'es en train de nous dire que les ouvriers chinois sont des robots ?  [:sarkomain]


---------------
S'amuser avec son cerveau ça peut etre , tres tres dangereux.....
n°33544891
shamatoo
Posté le 07-03-2013 à 19:02:44  profilanswer
 

Le rêve de tout patron,c'est de ne pas payer ses ouvriers.
Ils avaient une première approche avec l'esclavage, mais faut s'en procurer et il y a risque de révolte.
Le robot (paraît qu'en Tchèque "Robota " veut dire travail forcé,même nature que l'esclave)permet de ne plus avoir d'ouvrier, on investit dans des machines.
Que quelques mecs fabriquent les robots (sur des chaines de plus en plus robotisées), on s'en fout, ils ne sont pas dans l'usine.
On externalise l'installation et l'entretien à une société de services:ça y est, enfin une usine sans travailleurs!
Chômage exponentiel en vue, et chute des ventes bientôt aussi:plus d'ouvriers, plus de salaires, donc plus d'acheteurs.
On est déjà bien parti pour ça en France,les salariés licenciés n'achètent plus de voitures neuves, et les fabriquants pleurent.

n°33545120
grozibouil​le
Posté le 07-03-2013 à 19:27:26  profilanswer
 

shamatoo a écrit :

Le rêve de tout patron,c'est de ne pas payer ses ouvriers.
Ils avaient une première approche avec l'esclavage, mais faut s'en procurer et il y a risque de révolte.
Le robot (paraît qu'en Tchèque "Robota " veut dire travail forcé,même nature que l'esclave)permet de ne plus avoir d'ouvrier, on investit dans des machines.


Ouais et en latin, le mot travail vient de tripalium , instrumement de torture. Comme ça, la boucle est bouclée. [:mur-mur:2]


---------------
Steve Jobs est quand même un sacré magicien. Avec une seule pomme, il a fait naître des millions de poires.
n°33545311
IMGaia
Posté le 07-03-2013 à 19:48:22  profilanswer
 

sur les échos  ils parlent aussi de la "robocalisation".... jusqu'à la robodecalisation.
 
sinon le nombre d'emploi en valeur absolu  est certainement lié à la disponibilité d'energie et non du nombre de robots sinon à considerer qu'ils nécessitent de l'energie pour être construit et fonctionner.  
donc si on raisonne uniquement en terme d'energie pour qu'il n'y ai pas de perte d'emploi  les robots ne doivent pas nécessiter plus que la croissance de l'extraction d'energie par an (moins celle pour répondre à la croissance démographique - les nouveau actifs).
 
maintenant cette remarque vaut pour le monde or la geopolitique de l'energie fait qu'en europe  on en extrait à présent de moins en moins et dans ce contexte en valeur absolu donc tous robots prend des emplois.
par contre si on ne faisait pas de robots on perdrait un peu moins d'emploi mais plus de pouvoir d'achat.


Message édité par IMGaia le 07-03-2013 à 20:25:26
n°33545658
Profil sup​primé
Posté le 07-03-2013 à 20:20:16  answer
 

On compensera pas en salariés qui produisent de l'énergie des ouvriers d'usine remplacés par des robots, je pense.

n°33549447
Grumly132
TMT
Posté le 08-03-2013 à 09:58:55  profilanswer
 

On commencerait déjà à payer de manière convenable les ouvriers, les employés de bureaux... Bref tous les postes et non pas juste les D.ieux, D.ieux-1 et D.ieux-2. Ça changerait pas mal de choses.  
 
Oh mon dieu, des gens bien payés, qui n'ont plus de grave soucis d'argent. Ils peuvent travailler concentré sur leur boulot et non sur comment payer les lunettes du petit dernier, déjà que la grande a un nouvel appareil dentaire. Meilleurs travail donc, potentiellement, meilleurs chiffres d'affaires, donc meilleurs rémunérations de l'ensemble du personnels.  
Et si les familles ont plus de pouvoir d'achat, il y aura forcément plus de dépense en loisir, ou produit non indispensable et de meilleur qualité.  
Meilleur qualité de vie pour la population.
Retour au boulot, l'employé se sent bien et content de bosser ...
 
Mais bon ça voudrait dire que les riches seront moins riches...
 
Pensons d'abord au bien être des gens dans son ensemble avant de penser à son résultat trimestriel.


---------------
Quatre moutons Fument sur le balcon                     Donc ça nous renvoie à notre propre utilité : l'homme face à l'absurde.                  Je ne répond plus de rien, je danse comme un pingouin.              MATSEDA !
n°33559396
Nøøb
Posté le 08-03-2013 à 23:50:45  profilanswer
 

Vous pensez quand même pas que les millions d'emploi remplacé par des robots donneraient autant d'emplois pour l'entretien, la fabrication, etc...  
 
Vous vous doutez bien que c'est impossible quand même non ?  
 
Et puis, un jour les robots feront le ménage, la vaisselle, ils seront en charge de la sécurité (c'est déjà commencer au Japon), ils seront pompier, garde enfant, garde malade, etc..  
 
Pour ce qui est du secteur des services, l'informatique à déjà tellement augmenté la productivité que la plupart des employés n'ont rien à faire pendant un bon quart de leur temps. Les ordinateurs pensent de plus en plus à notre place. Alors qu'en sera-il dans 15 ans ?  
 
Qu'est-ce que nous ferons lorsque le monde du travail ne sera plus qu'informatique et robotique ?  
 
Sérieusement ça fait flipper personne ?

n°33559418
Mobilis In​ Mobile
Posté le 08-03-2013 à 23:55:41  profilanswer
 

Non [:t1__]

n°33559570
maurice ch​evallier
Versus Maurice Laspallès
Posté le 09-03-2013 à 00:38:01  profilanswer
 

Nøøb a écrit :


Qu'est-ce que nous ferons lorsque le monde du travail ne sera plus qu'informatique et robotique ?  
 
Sérieusement ça fait flipper personne ?


En fait ce sera le paradis. Les robots bosseront pour nous, pour les hommes il n'y aura plus de notion d'argent car il n'y aura plus de salariat, ni même de travail. Plus de riches ni de pauvres, nous serons tous des vacanciers occupés à satisfaire nos passions personnelles au lieu de perdre notre temps à bosser : musique, peinture, sport, bouffe, sexe, belote, littérature, cinéma, voyages, photo, démineur, solitaire, nos hobbies seront devenus nos vies, tous les hommes seront égaux au sein d'une nation sans frontières, sans classes et sans état.

Message cité 1 fois
Message édité par maurice chevallier le 09-03-2013 à 00:38:16
n°33559602
Fantryt
Posté le 09-03-2013 à 00:46:08  profilanswer
 

Je plante mon drapal. Moi aussi, la question de la robotisation m'inquiète un peu mais pas trop non plus. :o  
 

maurice chevallier a écrit :


En fait ce sera le paradis. Les robots bosseront pour nous, pour les hommes il n'y aura plus de notion d'argent car il n'y aura plus de salariat, ni même de travail. Plus de riches ni de pauvres, nous serons tous des vacanciers occupés à satisfaire nos passions personnelles au lieu de perdre notre temps à bosser : musique, peinture, sport, bouffe, sexe, belote, littérature, cinéma, voyages, photo, démineur, solitaire, nos hobbies seront devenus nos vies, tous les hommes seront égaux au sein d'une nation sans frontières, sans classes et sans état.


 
Sérieusement ?
 
Les hobbies seraient lassants s'ils n'y avaient qu'eux, non ?
On n'a pas de hobby précisément pour décompresser de quelque chose ?
Les distractions ne sont-elles pas là pour détourner le regard d'autre chose ?

n°33559616
maurice ch​evallier
Versus Maurice Laspallès
Posté le 09-03-2013 à 00:50:56  profilanswer
 

Fantryt a écrit :

Je plante mon drapal. Moi aussi, la question de la robotisation m'inquiète un peu mais pas trop non plus. :o  
 


 

Fantryt a écrit :


 
Sérieusement ?
 
Les hobbies seraient lassants s'ils n'y avaient qu'eux, non ?
On n'a pas de hobby précisément pour décompresser de quelque chose ?
Les distractions ne sont-elles pas là pour détourner le regard d'autre chose ?


Bah il suffit d'avoir plusieurs z'hobbies.  :o  Moi en vacances quand je veux décompresser de 2 ou 3 heures de jeux vidéo, je lis, ensuite pour décompresser de ma lecture je vais faire du sport, et pour décompresser du sport je fais 2 ou 3 heures de jeu vidéo...  :o

n°33559639
Elias de K​elliwich
Dit : Le Fourbe.
Posté le 09-03-2013 à 00:56:48  profilanswer
 

maurice chevallier a écrit :


Bah il suffit d'avoir plusieurs z'hobbies.  :o  Moi en vacances quand je veux décompresser de 2 ou 3 heures de jeux vidéo, je lis, ensuite pour décompresser de ma lecture je vais faire du sport, et pour décompresser du sport je fais 2 ou 3 heures de jeu vidéo...  :o


 
L'avenir c'est testeur de jeux vidéo ! [:ash ray cure]

n°33560379
Profil sup​primé
Posté le 09-03-2013 à 10:40:53  answer
 

Elias de Kelliwich a écrit :

 

L'avenir c'est testeur de jeux vidéo ! [:ash ray cure]


Non, c'est rien foutre et se balader dans un vaisseau spatial avec des robots qui batifollent pas loin, on te dit  [:wall-e]


Message édité par Profil supprimé le 09-03-2013 à 10:41:23
n°33570528
shamatoo
Posté le 10-03-2013 à 18:09:32  profilanswer
 

Et qui va le payer, le vaisseau?
Les chômeurs non indemnisés?
Je crois que les generations à venir ont du souci à se faire, je doute que la baisse des prix engendrée par la robotisation suffise.

n°33570935
Elias de K​elliwich
Dit : Le Fourbe.
Posté le 10-03-2013 à 19:02:41  profilanswer
 

shamatoo a écrit :

Et qui va le payer, le vaisseau?
Les chômeurs non indemnisés?


 
Si ont construit une société ou seul les robots travaillent, il faudra complétement repenser le système économique, tout le monde serait payer à rien foutre en gros (chacun toucherai un salaire à vie, sans avoir besoin de travailler)...  
 
Dans l'absolu serait la société idéal, tout les humains profiterait du travail des robots, sans rien glander.  :o
 
Bien sur, ce ne sera possible que quand les robots auront complétement remplacer les humains dans tout les domaines possible (et qu'ils se construiront et répareront eux même)...
 
On pourrait aussi, penser un système à deux voies, ou les humains qui travailleraient le ferai uniquement pour augmenter leur salaire, et ceux qui ne travaillent pas eux toucheront un salaire minimum vitale (une sorte de RSA planétaire pour tout le monde, mais de la valeur d'un SMIC ou un peu plus pour vivre confortablement).
 
Une société ou les robots travaillent sans que les humains ne touchent un salaire serait impossible, le but même de la société de consommation, c'est de vendre des trucs aux humains, et que les humains puissent manger et avoir un toit, sinon ça s'écroule...  [:cosmoschtroumpf]

Message cité 1 fois
Message édité par Elias de Kelliwich le 10-03-2013 à 19:18:24
n°33571300
Fantryt
Posté le 10-03-2013 à 19:43:55  profilanswer
 

Si le travail est le monopole des robots, la rétribution a-t-elle encore un sens ? :pfff: Les robots fournissent un travail gratuit !!

 

Je ne sais même pas si on continuerait à vivre en société si les robots nous remplaçaient au travail.
On vit en société parce qu'on a besoin les uns des autres. Si les robots brisent ce besoin réciproque, à quoi bon ?

 

Il y a suffisamment de conflits intérieurs pour que l'homme comme espèce sociable s'éteigne.

Message cité 2 fois
Message édité par Fantryt le 10-03-2013 à 19:44:24
n°33571655
Profil sup​primé
Posté le 10-03-2013 à 20:22:32  answer
 

Là on touche à des points sensibles: l'existence du concept de propriété dans ce monde ainsi que celui de pouvoir, la domination d'un homme par rapport à un autre et quelle motivation peut avoir un homme à rester l'égal de son prochain, qu'il soit noir, blanc, arabe, asiatique, juif, musulman, catho, hetero, gay, lesbien, trans, petit, grand, gros, maigre, vieux, jeune etc.

mood
Publicité
Posté le   profilanswer
 

 Page :   1  2  3  4  5  6  7  8  9  10  11
Page Précédente

Aller à :
Ajouter une réponse
  FORUM HardWare.fr
  Discussions
  Actualité

  La robotisation va-elle détruire l'emploi ?

 

Sujets relatifs
Emploi à 18 ans quelque part chez les BritanniquesMode d'Emploi / Manuel / Notice d'Utilisation / Guide de l'Utilisateur
Pole emploi et concours public réussi, quand le déclarer ?Pole Emploi et projet de musicien
Cumul RSA et premier emploiRecherche mode d'emploi climatiseur
Le protectionnisme : solution pour l'emploi ou mirage ?je suis dans le flou entyre pôle emploi et CAF
Plus de sujets relatifs à : La robotisation va-elle détruire l'emploi ?



Copyright © 1997-2016 Hardware.fr SARL (Signaler un contenu illicite) / Groupe LDLC / Shop HFR